Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Blue et les accros aux heures supp] Réveillon à l'Agence, ou la meilleure façon de terminer l'année c'est encore de tout faire péter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 31 Déc - 20:58
Rien à faire, elle s'ennuyait. C'était le soir du réveillon, il neigeait dehors, tout le monde faisait la fête et elle était de garde. Merci la vieille, il n'y avait pas de meilleure façon pour terminer l'année. Ce qui était crispant, c'était que toute l'année elle désirait être seule dans l'agence pour faire tout et - surtout - n'importe quoi. Manger des cookies de la réserve, chanter dans le haut-parleur, s'incruster dans le bureau de la vieille, fouiner dans les dossiers top secrets, glisser en chaussettes dans les couloirs. Mais maintenant qu'elle y était, sa seule envie était de rentrer chez elle et de dormir. Ou au moins de rentrer chez elle. Il y avait sûrement deux ou trois agents qui trainaient dans les couloirs, eux aussi de garde, mais la jeune fille n'avait pas envie de jouer à cache cache pour les retrouver. L'agence était un labyrinthe, Mère-Grand l'avait construite ainsi pour que les gens se perdent plutôt qu'ils ne rentrent chez eux. C'était amusant d'être seul au départ, mais après deux-trois cookies pris en douce, c'était plutôt... long. Très long.

La petite blonde éternua, ce qui eut pour effet de résonner dans les couloirs. Cool comme marqueur de présence, c'était aussi efficace que de se balader avec une flèche lumineuse de cinq mètres de diamètre rouge pointée sur soi.

- Y a quelqu'un ? demanda-t-elle d'une voix désespérée pour la énième fois de la soirée

C'était une question idiote, parce que personne ne pouvait répondre non. Sauf les murs, mais heureusement ceux-ci ne parlaient pas. Heureusement car sinon ils en auraient des choses à raconter. Continuant sa visite des couloirs - visite fort passionnante -, la jeune agente s'apprêta à rentrer dans une salle au hasard lorsque les plombs sautèrent. Coupure de courant. Et qui disait problème disait Blue.

- Bluuuuuue ! Qu'est-ce que t'as foutu bordel ?!

Puis de toute façon Blue rimait avec heures supplémentaires : elle passait presque tout son temps à l'agence, la pauvre. Mais bon, c'était Blue.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 3 Jan - 22:01
Nouvel an ! Vacances, champagne, dinde aux marrons et chocolat !... Et ben non. Heures supplémentaires. Pour une raison inconnue. Faut dire qu'elle pose même plus la question, à force. Et puis, au moins elle peut bouquiner durant ces longues soirées seule à garder le bâtiment - qui n'a nullement besoin d'être gardé, puisque personne ne s'était introduit en douce dans l'Agence depuis qu'elle faisait la surveillance... A moins que ça réputation ne la précède...
Bref, seule. Tranquille comme Baptiste. Non pas tranquille en fait. Depuis un quart d'heure elle cherche le bouton sur le disjoncteur. Le bouton qui sert évidemment à éclairer la salle. La salle hypra importante, qu'on doit éclairer, mais qu'on peut pas et qu'on chercher la solution sur le disjoncteur. Qui prend cher depuis un moment d'ailleurs, à force de se faire frapper par le dernier Tara Duncan. Soudain, il émit un genre de crachotement, avant de plonger la pièce dans le noir. Et pas que cette pièce-là d'ailleurs. Shit.

- Bluuuuuue ! Qu'est-ce que t'as foutu bordel ?!

Ah mince, y avait bien quelqu'un... Et cette voix, elle la reconnaîtrait à des kilomètres à la ronde, pour l'entendre depuis toujours : Yellow. Mais d'habitude y avait personne, alors quand elle faisait une connerie, suffisait de réparer vite-fait avant l'ouverture et espérer que personne ne vienne lui poser des questions après...

- Rien rien... 'fin, presque rien...

Une gamine venant de voler des bonbons prise la main dans le sac. Sauf que chialer ou faire les yeux doux n'allait pas réparer le truc là qui venait de bousiller sa soirée. Happy new year, mon c*l, vu comment ça commençait, ce serait pire que l'an dernier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 5 Jan - 20:48
L'agente était déjà maladroite au départ, alors le noir n'arrangeait rien. Au bout d'à peine deux pas, elle réussit à se prendre les pieds dans ce qui semblait être une chaise ou une table, à moins que ce ne fût un cadavre - rien n'était impossible pour la vieille - qui gisait au sol, et tomba dans un fracas de fin du monde.

- Rien rien... 'fin, presque rien...

La voix de son amie lui paraissait lointaine, irréelle, sûrement parce qu'elle s'était légèrement assommée en tombant. Mais maintenant, les petites chandelles qui flottaient devant ses yeux lui apportaient de la lumière ! Presque, car c'était toujours un noir dense qui régnait en maitre dans la pièce. Puis peut-être qu'elle était vraiment tombée sur un cadavre, impossible de vérifier avec ce noir-là. Cette pensée la fit frémir d'horreur, et elle se releva presque aussitôt en criant comme si on avait égorgé Red devant elle.

- Iiiiiiiih !!

Maelyss bascula en arrière, entrainant dans sa chute chaises, tables et cadavres. Cela ne manqua pas de créer un effroyable désordre dans la pièce, mais faute de lumière la blonde agente s'en fichait un peu. Là, tout de suite, elle n'avait envie que d'une seule chose. Savoir s'il y avait ou non des cadavres dans la pièce. Se relevant à une vitesse presque irréelle, elle se dirigea vers la sortie en courant. Porte, mur, mur, peut-être un ou deux cadavres aussi, la jeune agente se prenait tout ce qui était sur son chemin. Au final, elle aurait peut-être avoir cinq côtes cassées, trente-huit bleus sur le corps et un nombre incalculable d'égratignures en rentrant chez elle. Si jamais elle rentrait chez elle un jour, ce qui n'était pas sûr vu son sens de l'orientation. Heureusement qu'elle connaissait l'agence...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 12 Jan - 13:53
- Iiiiiiiih !!

Blue leva la tête et fixa le noir, bien que seule quelques ombres parvenait à se dessiner sous le regard clair d'une pleine lune. Pourquoi criait-elle comme ça ? Elle avait enfin découvert le placard à cadavre de la vieille ? Son regard se posa sur l'endroit où se dessinait la forme du disjoncteur. Elle n'avait pas de lampe avec elle, il faudrait d'abord trouver Yellow avant de pouvoir espérer réparer ce truc. Ses mains cherchèrent à tâtons la table sur laquelle reposait quelques bricoles et outils, avant de parvenir à les guider jusque sur la porte, qui émit un grincement sinistre en s'ouvrant. Encore du noir dans le couloir. Cette vision - ou plutôt, l'absence de vision - la fit frissonner : elle n'aimait pas ces ténèbres où se cachait depuis son enfance quelques monstres affamés. Le couloir semblait s'être allongé à l'infini et elle eut beau essayer de tendre l'oreille pour savoir où se trouvait la deuxième agent, impossible d'y parvenir.

- Yel, t'es où ?

Un vieux roman d'horreur. Y a ces deux filles là, restées bosser après le départ des autres. Et puis, y en a une pas très futée qui réussit à péter le disjoncteur. Elles sont dans le noir, seules. Du moins, c'est ce qu'elles pensent. Et puis, y a ce mec qui reste dans l'ombre. Jusqu'au moment où elles se séparent. L'une crie. L'autre arrive. Et le lendemain, ça fait une super enquête pour les policiers. Elle lisait un peu trop de polar et ne regardait pas assez My Little Poney, songea-t-elle en guettant la réponse de son compagne d'infortune.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 1 Mar - 20:08
Mur. Sol. Porte. Mur. Mur. Extincteur. Oui, c'était bien la liste de tout ce que s'était prise la blonde depuis tout à l'heure. Fallait dire que le noir complet ne l'aidait pas. Elle continuait à courir toujours devant elle, jusqu'à se prendre une nouvelle porte. Qui était ouverte. La jeune fille plongea en avant dans ce qui semblait être des cartons pleins de dossiers attendant d'être triés. Heureusement que ce n'était pas des agrafes... Bam. Un truc rectangulaire venait de tomber à côté d'elle. Son téléphone. Machinalement, la jeune fille l'alluma pour vérifier s'il fonctionnait toujours puis l'éteignit. Quelques secondes passèrent avant qu'un éclat de lucidité ne passât dans les yeux de Maelyss. Son portable.

- Quelle conne !

Bien sûr qu'elle avait une lampe sur elle ! Elle avait vraiment été idiote de ne pas y avoir pensé avant ! La jeune blonde l'alluma à nouveau en poussant un cri de joie. Qui finit en plainte en voyant le niveau de batterie dudit téléphone. Bon, normalement ça devait lui suffire jusqu'à ce qu'elle retrouve Blue ou la sortie. Maelyss se releva, décidée à éviter tout bleu supplémentaire, mais s'arrêta net dans son mouvement. Elle venait d'entendre du bruit à l'étage du dessus. Zut, si quelqu'un profitait de la panne pour s'introduire dans l'agence, ça allait mal finir pour elles. L'agente se mit à courir en direction de la source du boucan, avec cette fois-ci une source de lumière dans les mains pour prévenir de toute collision avec un mur, une porte, le sol ou toute autre chose identifiée ou non.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 11 Mar - 21:08
Ce genre de choses, ça ne pouvait qu'arriver qu'à elle. Et à Yel. A elles seules, elles cumulaient un taux de poisse record ! Bye bye les promotions et les missions finies en moins d'une heure : tout ça, c'est pour les p'tits joueurs, ceux qui ont la vie facile, pas pour les battants comme elle qui risque leur peau ! En oubliant leur portable chez eux, par exemple ! Ce qui n'était pas plus mal : compter les heures les rendaient d'autant plus interminables. Mais pour le moment, le seul truc interminable était le couloir. Sa main passait sur les poignées des portes, jusqu'à s'arrêter sur l'une d'elles. La salle avec tous les misérables gadgets que leur donnaient la vieille pour les missions. Cordes, cartes de la ville et des principaux bâtiments, bombes lacrymogènes et lampes torches ! Elle ouvrit la porte et fit quelques pas dans la pièce, cherchant à tâtons les meubles familiers, espérant avoir trouvées la bonne pièce. Bon, normalement, les lampes se trouvaient sur l'étagère là... Elle grogna en se frappant le front contre l'angle de la dite étagère, placée juste à la bonne hauteur pour quiconque voulait prendre des lampes sans faire attention se la prenne en pleine tête. Vraiment trop de complot ici. Mais au moins, elle allait enfin pouvoir s'éclairer, contrairement à l'autre patate qui devait se trouver quelque part dans l'Agence.
Un bruit.
Arrêtant son geste, elle cessa d'un coup de bouger, tous les sens en éveil. Yel ou un intrus ? La blondinette aurait déjà fait tomber un objet quelconque - oui, même dans si le couloir est vide -, alors que là, un silence pesant régnait. Un silence à peine troublé par ce qui semblait être un bruit de pas furtif. Quelqu'un quelque part devait vouloir sa peau et il allait l'avoir. Gray, soit maudit ! Mais là, pas la peine de s'apitoyer sur son sort, il fallait retrouver Yel avant que l'autre ne la trouve. Et discrète comme elle est, ça n'allait pas traîner.
Se glissant dans le couloir, tel une souris voulant échapper au chat, après avoir saisit une seconde lampe pour Yellow, Blue se dirigea vers le disjoncteur. Avec un peu de chance, sa coéquipière-malgré-elle ne devait pas en être bien loin. Il suffirait de guetter un bruit et... Un petit son s'échappa d'une des pièces, dans laquelle elle entra sans se poser plus de question, le faisceau de la lampe braquer sur un visage bien connu.

- Faut vraiment être blonde pour se planquer comme ça sans prévenir, mais on te pardonne, soupira-t-elle en lui tendant la seconde lampe.

Ainsi, la nuit tournait moins à un jeu slenderman qu'à une partie de cache-cache mal organisée et ce n'était pas pour lui déplaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 13 Mar - 14:54
- Faut vraiment être blonde pour se planquer comme ça sans prévenir, mais on te pardonne.
- Mais c'est pas moi ! J'ai entendu du bruit et puis...

Sa voix se coupa net : le bruit recommençait ! En tendant l'oreille, la jeune fille aurait juré que cela venait de l'étage du dessus. Cependant, elle ne savait pas quelle pièce était au dessus. Elle était tant montée, descendu, était allée dans tant d'endroits que maintenant, sans lumière,elle ne savait plus se repérer. Un autre bruit survint, comme si l'on eût lancé une casserole ou une poêle sur le sol. Plus de doute possible, le bruit venait de la cafétéria. Maelyss s'élança dans les couloirs en tirant Blue par la main.

- Dépêche-toiiii ! Ca se trouve quelqu'un vole le repas qu'on aurait du avoir demain ! Déjà qu'on n'en a à peine assez alors si on laisse quelqu'un en manger ça ne risque pas de le faire !

Elles coururent dans les couloirs et les escaliers, le chemin à peine éclairé par la pauvre lampe de Blue. Elles arrivèrent enfin au réfectoire dont la porte était entrouverte. La petite blonde s'arrêta alors de courir et se plaqua contre le mur. Ca servait strictement à rien mais elle n'avait pas envie d'y aller avec précipitation et de faire une erreur. Quoiqu'il fallait vraiment être sourd pour ne pas les avoir entendu venir.

- Si c'est un cambrioleur, on est censé faire quoi ? chuchota-t-elle vraiment, mais vraiment trop fort pour être discrète

L'idéal aurait été d'arriver discrètement et de le capturer avant qu'il n'ait eu le temps de deviner leur présence, mais l'effet de surprise avait été un chouia gâché par le boucan qu'elles faisaient et avaient fait en venant. Ca se trouve, c'était juste un pauvre chat qui était entré par la fenêtre, sauf que Maelyss aimait bien se faire des films et était devenue un petit peu parano sur les bords depuis qu'elle était devenue agent secret. Ou depuis qu'elle faisait équipe avec Blue - ce qui remontait au jour où elle était devenu agent secret -, ça allait aussi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Jeu 13 Mar - 16:09
- Si c'est un cambrioleur, on est censé faire quoi ?

- Tu le plaques contre un mur en le menaçant avec une arme de se faire défoncer le crâne s'il te dit pas direct ce qu'il voulait ; ce que je comptais faire avec vous avant de vous reconnaître en somme.

De toute façon, y a que Yellow pour faire autant de bruit dans un moment où on a pourtant besoin de la plus grande discrétion possible. Elles auraient été totalement foutues si c'était un cambrioleur, moi je vous le dis. Je suis sûr que même si je devais porter des grelots, je serai plus discret que Yellow et Blue. Dixit celui qui a fait tomber une casserole tout à l'heure. Le noir soudain m'a surpris, c'est tout ! Je suis bien plus discret d'habitude ! Et ne commence pas ! Ca a commencé quand les lumières se sont éteintes, que t'as glissé comme un abruti et que tu t'es rattrapé au manche de la casserole qui a terminé sur ta tronche de gamin.

JE SUIS PAS UN GAMIN ! Forcément toi c'est tout ce que tu retiens. BON ! Mis à part ce débile de joueur qui écrit vraiment n'importe quoi à mon encontre, comme d'habitude, tout allait bien jusqu'à ce qu'elles arrivent. J'avais juste à prendre les "cookies" et m'en aller retrouver ma famil-... enfin ma mère et puis... les personnes qu'elle amènera peut être pour fêter ce réveillon comme il se doit. Elle m'a juré de rejoindre GML plus tard et surtout sans moi donc normalement, il ne devrait pas y avoir de soucis de côté. J'aurai pas à voir sa sale tronche pour aujourd'hui.

J'ai plus qu'à mettre les cookies périmés que je viens de récupérer - j'ai négocié serré avec le chef en cuisine pour les avoir, je vous dis pas - dans la boîte style cadeau empoisonné que j'ai fabriqué avant de venir et déposer celle-ci devant la porte du bureau du vieux loup aussi pourri que les dits cookies. Mon cadeau de réveillon. Comme ça il foirera son année avec un peu de chance. Pis ça lui rappellera qu'il a un fils à ce bouffon. Ouais, je sais, j'espère plus rien de lui d'habitude : on va dire que les fêtes de famille font de temps à autre exception parce que c'est une bonne façon de lui renvoyer son passé dans la face. Nostalgie quand tu nous tiens ~


- Qu'est-ce que vous faîtes ici ? Heures supplémentaires ?

Après tout elles sont connues pour cumuler - surtout Blue, pour mon grand plaisir de sadique (ça permet de relativiser sur mes propres conditions de travail si vous voulez). Et puis je crains pas qu'elles me retournent la question (on sait jamais, un élan de politesse) : j'aurais qu'à prétendre un truc bidon si elles demandent. De toute façon, les cookies moisis sont déjà en place dans mon sac et Luna doit m'attendre à l'Organisation de GML donc peu importe.


Dernière édition par Agent Gray le Jeu 13 Mar - 21:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 13 Mar - 17:10
- Mais c'est pas moi ! J'ai entendu du bruit et puis...

Et puis...? Non, demander à Yel d'aller au bout de ses idées, s'était vraiment trop demander. Surtout quand un potentiel cambrioleur se trouve dans le même bâtiment qu'elle. C'est sans doute pour ça qu'elle a commencé à courir, entraînant la pauvre agente qui n'avait absolument rien demandé, à part une nuit tranquille.

- Dépêche-toiiii ! Ca se trouve quelqu'un vole le repas qu'on aurait du avoir demain ! Déjà qu'on n'en a à peine assez alors si on laisse quelqu'un en manger ça ne risque pas de le faire !

Pour ce que le repas vaut, pas la peine de temps se presser. Et puis, le vole du déjeuner obligerait sans doute la vieille à trouver de la bouffe de meilleure qualité... Cette jeune fille innocente et au réveillon gâché à le droit de rêver à un repas chaud et correct ! A croire qu'elle jouait les petites filles aux allumettes...
Bref. Y a vraiment trop de couloirs ici. Et d'escaliers. Sa tête tournait et ses jambes courraient de façon mécanique. Personne n'a un café là tout de suite ? Elle allait finir par s'endormir sur place.
Retenant un gémissement de douleur quand Yel les plaqua contre le mur - en un geste parfaitement inutile -, elle jeta un coup d'oeil dans la cafétéria.

- Si c'est un cambrioleur, on est censé faire quoi ?
- Tu le plaques contre un mur en le menaçant avec une arme de se faire défoncer le crâne s'il te dit pas direct ce qu'il voulait ; ce que je comptais faire avec vous avant de vous reconnaître en somme.

Bah tiens, ça faisait longtemps. Faut dire qu'entre ses heures supp' et le fait qu'elle ne venait à l'appartement que pour dormir, elle n'avait pas trop eu l'occasion de croiser le blondinet. Moins elle le voit, mieux elle se porte.
Il fallait bien l'avouer, elle savait que la soirée serait pourrave. Mais plus la dite soirée continuait et plus elle se rendait compte que c'était... Vraiment pourrave. Parce qu'en plus de passer le nouvel an à l'Agence, il y avait un cambrioleur. Et le dit cambrioleur n'était autre que Gray. Mais qui a écrit ce scénario de merde ?!

- Qu'est-ce que vous faîtes ici ? Heures supplémentaires ?

- Non, on est venues piller les cuisines. Faut dire, la bouffe est tellement bonne ici, on a pas pu s'en empêcher.

Avec l'air le plus sérieux du monde. Il n'a pas le monopole de l'ironie et là tout de suite, elle était de mauvaise humeur et elle le serait tant qu'on ne la laisserait pas roupiller dans un coin de l'Agence bien sagement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 13 Mar - 21:22
- Tu le plaques contre un mur en le menaçant avec une arme de se faire défoncer le crâne s'il te dit pas direct ce qu'il voulait ; ce que je comptais faire avec vous avant de vous reconnaître en somme.

... pardon ?

- Aaaaaah ! Mais ça va pas de surgir comme ça ?!

Qu'on se le dise, la petite blonde était une fille vraiment émotive, un rien la faisait crier, pleurer, crier, rire, crier, et crier. Alors entendre le supposé cambrioleur surgir brusquement à leurs côtés et voir qu'il s'agissait en fait de Gray, c'était un peu trop pour elle. Elle souffla longuement. Le point positif dans tout ça était que ce n'était finalement pas un cambrioleur. Enfin, point positif... ça dépendait de la suite... Vu que Blue était avec elle, ça pouvait très bien dégénérer en sixième guerre mondiale - les 3, 4 et 5 étaient aussi de leur faute -.

- Qu'est-ce que vous faîtes ici ? Heures supplémentaires ?
- Non, on est venues piller les cuisines. Faut dire, la bouffe est tellement bonne ici, on a pas pu s'en empêcher.
- Pourquoi, tu es en heures supp toi aussi ?

Même s'il était en heures supplémentaires, pourquoi ce sac sur ses épaules ? Peut-être venait-il tout juste d'arriver et qu'il espérait manger un truc avant de passer sa nuit à veiller. Probablement. Alors dans ce cas... Une idée lumineuse traversa l'esprit de la jeune agente. Vu que c'était le réveillon, personne ne risquait de passer à l'agence ce soir. Avec un peu de chance, Red serait libre - ou alors ferait le mur comme elle savait si bien le faire pour échapper à sa grand-mère - et viendrait les rejoindre, que ce soit maintenant ou au beau milieu de la nuit ! Ca valait la peine de l'appeler pour essayer, le réveillon serait toujours plus amusant avec elle. Oui, parce qu'être en sandwich entre Blue et Gray qui s'envoient des grenades à tout bout de champ - j'exagère à peine - ce n'était pas de tout repos, alors si il pouvait y avoir quelqu'un capable de baisser la tension entre les deux, ça serait vraiment génial.

- Tu restes toute la nuit ? On pourrait demander à Red de venir nous rejoindre !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 14 Mar - 12:10
- Aaaaaah ! Mais ça va pas de surgir comme ça ?!

Enlève ce petit sourire prétentieux de ton visage. Tu lui as fais peur, tu n'es pas censé en être fier ! Eh bien c'est mon petit plaisir personnel que d'apparaître soudainement dans ce style de situation et surprendre les plus peureux ou ceux qui s'y attendaient tout simplement pas. C'est cool de jouer au fantôme de temps en temps je trouve. Donc la réaction de Yellow représente ton plaisir personnel ? ...Évite de le dire comme ça, ça va me traumatiser. Du coup, tu viens seulement de le réaliser maintenant ? Ben ça craint quand même. Assez pour que j'essaie de ne jamais le réaliser d'ailleurs.

- Non, on est venues piller les cuisines. Faut dire, la bouffe est tellement bonne ici, on a pas pu s'en empêcher.

Ouais bien sûr. Et puis j'avoue, moi aussi, j'suis venu piquer les haricots verts cachés dans le congélateur et les fruits pas mûrs qu'ils gardent bien au frais pour nous les servir quand la date de péremption sera passée : Pis mes fesses, c'est du poulet aussi. Franchement, si elle a pas envie de me dire qu'elle a encore fait des siennes et que MG l'a mise en heures supp', elle pouvait me le dire autrement !

C'est pas toi qui répond toujours de cette manière justement ? Les excuses sarcastiques, ironiques, parfaites, c'est MON domaine de prédilection ! C'est pas pareil. Elle, elle a pas le droit. T'as pas le monopole de l'ironie, tu sais. SI justement ! Et du mensonge aussi ! Parce que je suis très doué pour mentir. Bien sûr. Bien sûr que je l'ai le monopole de l'ironie. Attends, j'suis l'Agent Gray après tout, quand même. Je plaisante, hein ?

- Pourquoi, tu es en heures supp toi aussi ?

- Nan, la chef cuisinière a un petit faible pour moi, j'suis venu briser ses pauvres petites illusions.

Là aussi je plaisante. C'est le cuisinier en fait. Et ta réponse est encore plus pathétique que celle de Blue, je te signale. On s'en fiche, c'est pas le problème ! Et c'est quoi le problème ? Ben y en a plus en fait, je devais juste prendre les cookies que le cuisinier m'a laissé en échange du numéro de téléphone... d'une fille. Quoi, vous pensez vraiment que tous les mecs qui me connaissent sont gays ? A vrai dire s'ils le pensaient, ils auraient pas tor... La ferme.

Laisse ma vie amoureuse et donc privée tranquille - ou plutôt non amoureuse vu le bordel que c'est jusque maintenant, j'envisage sérieusement de finir prêtre. Bon pas prêtre, faut pas pousser. Juste célibataire endurci à moins d'un miracle. Je pourrais pas endurer les prières sans tuer quelqu'un. Et puis c'est chi... emmerd... ennuyant de devoir faire voeu d'abstinence. Bref. J'arrête de me poser des questions existentielles et je reviens au moment présent.

- Tu restes toute la nuit ? On pourrait demander à Red de venir nous rejoindre !

- Désolé mais je reste pas, j'ai rendez-vous : vous passerez bonsoir à MG de ma part... et me remercierez quand GML sera malade.

Je me demande si j'irai me déchirer en boîte après mon rendez-vous avec Luna et avoir déposé les cookies. Après tout, le meilleur moyen de fêter la nouvelle année c'est encore de l'oublier dans l'alcool. Ouais, j'suis super optimiste, je sais, c'est fou.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 14 Mar - 18:23
- Pourquoi, tu es en heures supp toi aussi ?
- Nan, la chef cuisinière a un petit faible pour moi, j'suis venu briser ses pauvres petites illusions.

Ahah. Le pauvre devait être très malade pour faire une phrase aussi pourrie. L'ironie ne lui va pas toujours, il faut croire.
S'installant contre le mur de manière un peu plus confortable, l'agent jouait avec sa lampe torche, dessinant de petites ombres sur le mur. Le lapin rentrait chez lui tout content de sa journée, quand il croisa un loup. Et il meurt. Fin. Et voilà un magnifique conte avant de dormir, écrit et présenté par Blue ! Applaudissements ! Et si vous êtes pas heureux, allez crever. De toute façon, personne n'avait fait attention à son petit manège.

- ...Red de venir nous rejoindre !
- Désolé mais je reste pas, j'ai rendez-vous : vous passerez bonsoir à MG de ma part... et me remercierez quand GML sera malade.

Le loupiot tend un piège à son père ? Vilain, vilain gris ! C'est pas comme ça qu'on remercie ses parents pour TOUUUUUUT l'amour qu'on reçoit d'eux. La bonne blague. Si elle pouvait trouver un moyen d'emmerder les siens, elle serait contente. Enfin, faudrait déjà savoir où ils sont pour ça. A l'autre bout du monde, comme d'hab'.

- La vieille était la première à quitter l'Agence aujourd'hui et ça m'étonnerait qu'elle vienne nous hanter juste pour satisfaire ses envies sadiques.

Quoique, de la part de la harpie, on peut vraiment s'attendre à tout. Elle pourrait envoyer des guerriers ninjas pour observer le massacre de ses agents sur les vidéos des caméras de surveillances après. Peut-être même qu'elle économise sur la bouffe pour s'offrir ça, à noël.

- 'fin bon, si t'as la chance de passée ta soirée ailleurs, on te retient pas. Mais Red tient à ce qu'on soit tous présents demain matin pour le premier jour de la nouvelle année, traîne pas trop dehors.

Il était pire qu'elle parfois, quand il se lâchait sur l'alcool. Et là, vu la tête qu'il tire, ça risque bien de finir dans un bar du coin : le night club est vraiment trop remplit les soirs comme ça. 'fin, après il fait ce qu'il veut. De toute façon, la question ne se pose pas pour elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 19 Mar - 21:01
- Nan, la chef cuisinière a un petit faible pour moi, j'suis venu briser ses pauvres petites illusions.

... Mais pourtant la cuisinière était si... sadique... Pourquoi était-elle sadique ? Bah, il fallait juste voir ce qu'ils mangeaient, c'était infect. Il fallait vraiment avoir l'esprit tordu pour cuisiner des trucs pareils. Soufflé épinard-patate-courgette-fromage-saumon, tu parles d'une idée de génie ! Rien qu'en sentant l'odeur, la moitié des agents présents avaient trépassé d'avance, le reste avait choisi de sauter par la fenêtre.

- Désolé mais je reste pas, j'ai rendez-vous : vous passerez bonsoir à MG de ma part... et me remercierez quand GML sera malade.
- La vieille était la première à quitter l'Agence aujourd'hui et ça m'étonnerait qu'elle vienne nous hanter juste pour satisfaire ses envies sadiques. 'fin bon, si t'as la chance de passée ta soirée ailleurs, on te retient pas. Mais Red tient à ce qu'on soit tous présents demain matin pour le premier jour de la nouvelle année, traîne pas trop dehors.

Un râlement bref sortit des lèvres de la jeune fille qui leva les yeux au ciel. Soirée pourrie bonjour ! La vieille avait beau ne pas être de la partie, c'était crispant de devoir rester là toute la nuit au lieu de... bah d'être ailleurs. Même si elle n'aurait sûrement rien fait de plus. Entre dormir ici ou chez elle, seul son lit était plus confortable - quoique ceux de l'infirmerie n'étaient pas si mal -.

- Tss, t'es pas drôle Gray, déclara-t-elle en faisant la moue, à chaque fois tu te défiles.

Mais c'était qu'elle bouderait presque la blondinette ! Tant pis, elle n'avait plus qu'à trouver la clef du placard de trucs bons de la cuisine et elle le viderait avec Blue en faisant des concours de glissade dans les couloirs avec des chaussettes.

- C'est pas tout ça mais... comment fait-on revenir la lumière, Blue ? fit-elle en lançant un regard appuyé à son amie

Quelle douée celle-là aussi, pire que la petite blonde.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Mar 8 Avr - 19:39
- La vieille était la première à quitter l'Agence aujourd'hui et ça m'étonnerait qu'elle vienne nous hanter juste pour satisfaire ses envies sadiques. 'fin bon, si t'as la chance de passée ta soirée ailleurs, on te retient pas. Mais Red tient à ce qu'on soit tous présents demain matin pour le premier jour de la nouvelle année, traîne pas trop dehors.

Hn. Est-ce que j'ai tiré une tête spéciale pour qu'elle me sous-entende de ne pas passer ma nuit à me trainer tel un boulet de boîte de nuit mal famée en boîte de nuit encore et toujours mal famée ? Enfin elle n'est pas tellement bien placée pour me faire la leçon de toute manière. Mais du moment qu'elle en reste à l'avertissement, tout va bien, qu'elle ne me fasse pas la morale comme tant d'autres. Oui parce que maintenant, dès que je tente d'oublier dans l'alcool, il faut que quelqu'un que je connaisse se pointe et fiche tout en l'air. Après c'est arrivé une fois, peut être que j'aurais plus de chance cette fois-ci : prions tous les Dieux auxquels je ne crois pas en temps normal pour que ce soit le cas, je vais avoir besoin de leur aide, je crois... Et promis, je tenterai de rester sage pour ne pas trop avoir une tête bizarre et une migraine affreuse face à Red.

- Tss, t'es pas drôle Gray, à chaque fois tu te défiles.

Un instant mon regard se pose sur elle, un éclair de défi le traversant alors que je prends si bien la peine de le dissimuler à ceux qui peuvent l’apercevoir pourtant habituellement. Ca ne dure pas longtemps heureusement. Juste de quoi me rappeler de m'efforcer à mon regard terne et blasé devenu habituel.

- Je vois pas d'où tu tiens ça, Yel'.

C'est vrai ! D'où elle me sort que je me défile à chaque fois ? Hein ? Hein ? Je me suis jamais défilé, jamais ! Et je dois faire un effort monumental pour ne pas prendre son ton pour un défi. En plus la nuit ne m'aide pas vraiment, surtout à ce purée de réveillon où j'ai envie de me défouler, de ne plus me retenir sur rien. Mais bon, pour deux minutes à tenir, je vais pas me remettre la demoiselle à dos. Déjà que j'hésite pas à blesser mes proches quand c'est nécessaire, on va éviter de continuer quand je peux l'éviter. J'ai un joli "connard" qui me revient en tête et me picote presque amèrement la joue après tout.

- C'est pas tout ça mais... comment fait-on revenir la lumière, Blue ?

Bonne chance pour trouver. Moi je disparais dans les longs couleurs de l'Agence. Direction l'extérieur. Direction la nuit. J'espère que j'arriverai à écouter Blue pour une fois et être un minimum présentable demain, pas pour ma dignité personnelle mais au moins pour la gentille Red. Ouais... au moins pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 23 Avr - 13:36
- Tss, t'es pas drôle Gray, à chaque fois tu te défiles.

Bah, de toute façon, c'est pas avec la présence de la brunette qui allait l'enjoindre à rester squatter le bâtiment quand il pourrait passer une soirée bien tranquille ailleurs.

- Je vois pas d'où tu tiens ça, Yel'.

On a des yeux et des oreilles partouuuut ! On dirait pas comme ça, mais on est super informées ! Bon, faut dire que les gens devenaient drôlement bavard au sujet de Gray quand Blue passait des couloirs. Allez savoir pourquoi.

- C'est pas tout ça mais... comment fait-on revenir la lumière, Blue ?
- C'est simple ! Suffit de retourner au local de tout à l'heure et de bidouiller les fils jusqu'à ce que ça fonctionne !

Et puis, au pire, suffirait de dire que le chat de Gray est passé et qu'il a tout cassé. Franchement, faut le faire euthanasié ce chat, avant qu'il fasse plus de dégâts ! Imaginez, s'il s'en prenait aux documents de Blue disant qu'elle a tenté une insurrection contre Mère-Grand ? Plus rien ne le prouverait, ne serait-ce pas triste ?
Vraiment, il fallait qu'elle trouve des agents de GML à qui ça ne poserait pas de problème, de détruire ces papiers compromettants...

- Bon, faut trouver des gants en caoutchou, histoire de pas crever bêtement quand on pourrait mourir en héroïne durant une mission noble et dangereuse !
Lol. Le jour où il y aurait ce genre de mission à l'Agence, alors ce sera la fin. La vrai fin. Genre les méchants ont gagnés et il reste plus rien des humains. Ce serait... Triste... En attendant, la vieille en profite un max pour leur donner des missions plus qu'humiliantes. Pour leur apprendre le respect et l'honneur ! Ahah.
Blue était maintenant dans le couloir, guettant l'ombre et braquant sa lampe torche sur les escaliers non loin. Gray avait disparu, le silence donnait à l'Agence un côté assez glauque, maintenant qu'elle y faisait attention. Pas un un bruit de pas, de rumeur, même les machines à biscuits s'étaient tues pour la nuit. Ca devenait limite angoissant. C'est pour ça qu'elle passait ses soirées dans un bureau par là à bouquiner entre deux siestes. Ce limiter à une pièce rendait la chose moins inconfortable.

- Yel... Passe devant. Pas envie que l'autre face de blond s'amuse à me faire peur juste pour s'venger.

Nan parce que c'est dangereux les blondinets, faut pas croire mais sous leur air d'ange, bah, ça à des crocs et des griffes et sa mort très fort ! Blue a besoin de dormir. Elle porta une main à son visage et frotta ses yeux aux paupières bien lourdes maintenant. Une petite sieste ne ferait pas de mal...
Bizarre... Elle tenait bien plus longtemps que ça d'habitude. Elle ne piquait pas du nez avant 3 ou 4 heures du matin et il n'était pas minuit passé. Ses yeux bleus s'ouvrirent en grands et observèrent les ténèbres que perçait difficilement la lumière de la lampe torche. Problème.

- Y a un truc bizarre dans l'air...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 28 Avr - 12:24
- Je vois pas d'où tu tiens ça, Yel'.

Elle n'ajouta rien. Avec Gray, valait mieux ne rien ajouter parfois. Ni insister. La jeune fille se racla la gorge assez bruyamment en détournant le regard pour le poser sur... le mur ! Ah, le mur. Quelle belle invention. Même si celui-là ne l'était pas trop.  Simple, basique. Un mur quoi.

- C'est simple ! Suffit de retourner au local de tout à l'heure et de bidouiller les fils jusqu'à ce que ça fonctionne !

La jeune blonde regarda Gray disparaitre au détour d'un couloir et suivit Blue en direction du local. Simple. Avec la vieille rien n'est simple, ça se trouve ce local est aussi celui de la C4... owh. Elle imagina Blue frapper de toutes ses forces le boitier des fusibles avec ce qui lui tombait sous la main, elle imagina une étincelle surgir du boitier, venir embraser la C4 entreposée juste à côté et... BOUM. Adieu, agence. Et adieu, salaire des dix prochaines années. Dix seulement, parce qu'avec de la chance, elle ne durerait pas plus de dix ans et on élirait un nouveau patron plus... moins... voilà.

- Contient juste ta colère envers ce pauvre boîtier, j'ai pas envie de finir en crêpe.
- Bon, faut trouver des gants en caoutchouc, histoire de pas crever bêtement quand on pourrait mourir en héroïne durant une mission noble et dangereuse ! Yel... Passe devant. Pas envie que l'autre face de blond s'amuse à me faire peur juste pour s'venger.

La remarque tira un sourire à Maelyss. Toujours cette paranoïa poussée à l'excessif entre ces deux-là. Enfin, la paranoïa était un peu justifiée entre tous leurs coups bas. Blue agitait sa lampe torche devant elles afin de distinguer le couloir et de ne pas tomber en se prenant des sacs par exemple. Ou des cartons de rapport. Le silence était pesant, seul résonnait le bruit de leurs pas dans le noir. Un, deux. Un, deux. Un peu à la manière d'un thriller. Terrifiant.

- Y a un truc bizarre dans l'air...

Elle s'arrêta. Oui, elle aussi elle sentait ce... pressentiment. Celui d'une présence non-loin. Mais dans l'obscurité, on ne distinguait rien. A part une grande masse sombre. Qui se mit à bouger. Qui se mit à sauter sur Yellow, laquelle cria.

- Aaaaah !!

Puis, le cri s'amenuisa, jusqu'à devenir une simple onomatopée d'étonnement. Euuuh... Un chat, c'était un chat ! Et noir en plus, le genre de chats qui portaient bien la poisse ! Qu'est-ce qu'un chat fait ici ? La petite blonde releva le félin dans ses bras au niveau de ses yeux pour distinguer de qui il s'agissait. Mais là, trou de mémoire. Impossible de dire si elle avait déjà croisé ce petit museau auparavant ou non. Mais là n'était pas le plus important. Comment un chat avait-il pu s'infiltrer ainsi dans l'agence ? Y avait-il une fenêtre ouverte quelque part ?

- Blue... on en fait quoi ? demanda-t-elle avec le chat noir toujours dans les bras, celui-ci semblant tirer un peu la tronche de s'être fait prendre




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 1 Juin - 16:59
- Aaaaah !!

Il faisait sombre comme dans un four, la chaleur en moins. En plein hiver, les radiateurs servaient plus pour la déco qu'autre chose il faisait un froid de canard même dans le bâtiment.

- Yel ? Tout va bien ?

Le cri semblait pourtant assez explicite et l'idée qu'une autre voix que son amie pourrait lui répondre traversa son esprit une seconde trop tard. Et justement, c'est un miaulement qui retentit à ses oreilles. Yellow voulait donc changer de camp et devenir le Chat Botté ? Blue braqua sa lampe avant de remarquer deux petits soleils brillant dans le noir : un chat. Un adorable petit chat tout étonné de les voir.

- Blue... on en fait quoi ? demanda Yel, le chat dans les bras.

Se frottant l'arrêt du nez, Blue s'assit sur le sol au milieu du couloir désert, sans lâcher le félin des yeux. Le retour du chat de la mère Michelle ? Apparemment non, parce qu'à moins de devenir complètement idiot, il ne serait pas venu à l'Agence. Ou soudainement intelligent, il aurait pisser sur le bureau de la vieille pour se venger. Mais le gros matou bourré de gâteaux n'était pas la maigre petite chose qui la regardait d'un air mauvais.

- Hum... Il n'a qu'à rester pour le moment, ça fera toujours de la compagnie. On cherchera son maître quand il fera jour, de toute façon, tout le monde fête le réveillon, je ne suis pas sûre qu'on est remarqué son absence.

Tout doucement, sans qu'elle le voit, tout à ses pensées, il avait posé sa main sur sa joue. Et sortit ses griffes. Le temps qu'elle l'écarte, trois sillons écarlates était apparus sur son visage.

- Il recommence et il verra pas la nouvelle année.

Là, s'il l'avait pu sourire, il en aurait eu un grand comme la lune, allant d'une oreille à une autre. Qui aurait disparu aussi qu'elle l'eut saisit par la peau du cou pour le mettre à hauteur de ses yeux.

- La vieille, cette ville, les mecs, l'alcool et peut-être bien les missions. Ils auront tous ma peau. Mais certainement pas un chat comme toi.

Entre Gray et le chat, la soirée s'annonçait belle. Et la nouvelle année aussi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 11 Juin - 18:23
- Hum... Il n'a qu'à rester pour le moment, ça fera toujours de la compagnie. On cherchera son maître quand il fera jour, de toute façon, tout le monde fête le réveillon, je ne suis pas sûre qu'on est remarqué son absence.

Elle acquiesça. De toute façon, les chats pouvaient passer la majorité de leur temps dehors sans que cela ne choque personne. Il s'agissait à l'origine d'animaux sauvages que l'Homme avait domestiqué. Par ailleurs, celui-là aussi avait un fond sauvage, comme en témoignait à présent les trois sillons rouges creusés sur la joue de la petite brune. Il a vraiment pas choisi sa cible, pensa-t-elle en écarquillant les yeux et en se préparant psychologiquement à apercevoir prochainement un cadavre de chat au sol. Les chats détestent Blue, Blue déteste les chats, ça lui fait un point commun avec Ethan ! Elle se retint de rire pour ne pas énerver un peu plus encore la jeune brune. Car Green, c'était un sujet qui fâche. Tout comme Gray, les chats, la vieille, Gray, les mecs, Gray, sa petite taille, le travail sous-payé voire pas du tout payé, Gray, les chats, l'alcool, Gray et son sale caractère.

- Il recommence et il verra pas la nouvelle année. La vieille, cette ville, les mecs, l'alcool et peut-être bien les missions. Ils auront tous ma peau. Mais certainement pas un chat comme toi.

La jeune fille soupira, amusée. Puis elle bailla assez bruyamment. La fatigue accumulée pendant la soirée - voire pendant toute l'année - commençait à se manifester, elle songeait sincèrement à l'hypothèse de tout laisser en plan pour ce soir et de rentrer chez elle. Au pire, c'était le réveillon et l'agence était plongée dans une panne d'électricité générale, Mère-Grand ne pourrait jamais savoir si elles étaient restées ou non. Puis, qui tenterait sincèrement de s'introduire dans l'agence ? GML lui aussi faisait sûrement la fête !

- 'uis fatiguée, je pense que je vais quand même rentrer. Je t'invite si t'as pas envie de LE recroiser pour la soirée. Tu viens ?

Elle se releva et commença à marcher dans le couloir, doucement pour savoir si Blue la suivait ou non.

- Au pire, on peut toujours fêter la nouvelle année, c'est pas encore minuit, proposa-t-elle en lui souriant. Et si on se fait choper, on accuse le chat d'avoir tout bousillé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 14 Juin - 20:30
- 'uis fatiguée, je pense que je vais quand même rentrer. Je t'invite si t'as pas envie de LE recroiser pour la soirée. Tu viens ?

L'idée était plus que tentante. Red fêtait le réveillon en famille avec la vieille et ses parents, dans une maison de campagne. L'appart' resterait vide pour la nuit et l'idée de rentrer pour s'y retrouver seule ne semblait pas très engageant. Surtout si le chat de Gray avait la mauvaise idée de s'y trouver aussi. Et Gray. Berk.
Et puis, y a Alexis chez Yellow. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de l'agente à l'image du mystérieux brun. Finalement, ce serait pas un nouvel an aussi merdique que prévu.
Sortant de ses pensées, elle rejoignit sa compagne d'infortune, calquant son pas sur le sien. Elle n'entendit pas le chat derrière se relever pour les suivre à son tour, mais sentait sa présence à leurs côtés.

- Au pire, on peut toujours fêter la nouvelle année, c'est pas encore minuit. Et si on se fait choper, on accuse le chat d'avoir tout bousillé.
- C'est toujours la faute du chat...

Le félin lança un feulement. De mieux en mieux : un chat intelligent. Blue laissa traîner son pied, qui fit trébucher l'animal, lui arrachant un grondement. Bien fait pour toi. De vrai gamins.

- Y a tes colocs chez toi ?

Non pas que ça l'intéressait, hein, mais le silence dans un lieu aussi... beau et chaleureux... Avec un peu de chance, la vieille se trouverait un autre bouc émissaire - Gray, Gray, Gray - pour veiller à Halloween. Maintenant qu'elle savait faire péter les plombs, resteraient plus qu'à acheter quelques farces et attrapes pour transformer l'Agence en enfer... Si ce n'est pas déjà le cas.

Elles se trouvaient maintenant devant la porte. Blue pouvait trouver la sortie de l'Agence les yeux fermés, question d'habitude sans doute : toujours repérer les portes et les fenêtres pour s'enfuir au plus tôt en cas de problème. Bref, elle saurait pas trouver la cafet', mais l'entrée des agents, ça oui. L'autre entrée, plus officielle, restait la boutique, mais ça, c'était juste pour faire classe durant les opérations commando. Herm.
Blue verrouilla la porte et se tourna vers Yellow. Un grand sourire fendit son visage, tandis qu'elle saisissait le bras de son amie.

- C'est partit !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Revenir en haut Aller en bas
 

[Blue et les accros aux heures supp] Réveillon à l'Agence, ou la meilleure façon de terminer l'année c'est encore de tout faire péter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» Présentation de Blue Rain
» Blue Exorcist (青の祓魔師)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-