Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PV + Yellow] Do not procrastinate !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Jeu 21 Aoû - 20:56
L'administratif, quelle horreur. Des montagnes et des montagnes de papiers… De toute façon, pour un employé de bureau, c'est assez simple, c'est une hydre des temps modernes. Coupez une tête, il en repousse deux. Au moins. Mais Alexandar avait une méthode assez brutale pour s'occuper de la paperasse. La faire toute la semaine ET toute la fin de semaine, sans ralentir le rythme. 16 heures sur 24, 7 jours sur 7. C'était là un des avantages de la fin de semaine, les têtes de l'hydre ne repoussaient pas. A part les travailleurs acharnés comme Alexandar ou les punis comme certains autres agents, personne ne venait travailler un dimanche. Quoique, connaissant la vieille, ça devrait pas tarder, songea l'agent en finissant avec soulagement l'avant dernière pile de papiers qu'on lui avait attribué.
Il coula un regard vers le dernier tas et soupira. Le terrain lui manquait. Rester dans des bureaux n'était vraiment pas un travail pour lui, il s'ennuyait. C'est un travail monotone et répétitif, sans adrénaline (mis à part quand la vieille passait, mais lui y était devenu très vite insensible). Aucune montée d'adrénaline, aucun imprévu. L'Ennui. Il se leva et décida de faire un tour dans le bâtiment. Après tout, officiellement, il était un agent de sécurité, autant faire semblant de faire un ronde. Ce n'est pas comme si les agents du Loup allaient venir nous attaquer une fin de semaine, songea-t-il avec un virtuel haussement d'épaules tout en sortant du bureau.

De toute façon, leur venue ne pourrait faire que rendre les choses plus vivantes. Les couloirs étaient vides et sombres, les lumières éteintes. Alexandar n'en avait pas besoin pour y voir quelque chose. Il  marchait doucement, détestant entendre le bruit de ses pas se répercuter sur les murs. Silencieux comme une ombre, il vérifia quand même que son 44 magnum qu'il portant sous l’aisselle droite était chargé, et que les couteaux de combats placés le long de ses avant-bras coulissent bien dans leurs étuis. Après tout, on ne savait jamais. Il regretta juste que la vieille n'ait pas suivi ses conseils et fait renforcé les murs, il ne pouvait pas utiliser la grenade qu'il avait dans sa poche. La seule chose qu'elle avait accepté de renforcer, c'était la porte de son bureau. Qui est déjà dans un drôle d'état, songea l'agent en passant devant le bureau de la directrice de l'Agence, observant les rayures avec suspicion.
Il continua sa patrouille attentive dans les locaux et s’arrêta devant la porte des archives, ouverte. Il grogna contre le manque de précaution de ses collègues et entra doucement, appréciant tout de même le huilage de la porte. La discrétion avant toute chose. Il observa les quelques rayonnages pleins de poussière et aperçut de la lumière à l'autre bout du local. Poussant un autre grognement inaudible, il avança en posant une main sur son arme. Après tout, peut-être que l'Organisation était venue. Il progressa silencieusement le long du rayonnage, ombre parmi les ombres et s’arrêta en observant la personne qui lui tournait le dos, assise sur son bureau.

Il enleva la main de la crosse de son arme et croisa les bras sur son torse, à la fin amusé et agacé. Maelyss HARYN, nom d'agent Yellow. Un nom justement choisi puisque la jeune fille, qui était en train de faire des avions en papiers avec les archives qu'elle était censé trier, avait les cheveux blonds. Et long aussi, mais rien de remarquable chez une fille en soi. Elle était plus petite qu'Alexandar aussi, environ 1m60.
Il supposa que la vieille lui avait imposé ce travail pour qu'elle se rattrape d'un erreur quelconque, mais ça n'avait pas l'air de la préoccuper énormément. La lenteur même avec laquelle elle réalisait ses avions en papier montrait bien son ennui. Mais vu le tas qui traînait autour de la poubelle, elle devait aussi être là depuis un bon moment.
Alexandar soupira et se décida à intervenir :

-Agent Yellow, les archives ne sont pas une réserve potentielle d'avions en papier…
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 22 Aoû - 12:14
- Tut tut tut, ici Yellow Five à Cooki, une panne moteur a été détectée, nous allons... nous allons... aaaah ! s'exclama la petite blonde en lançant un avion en papier qui partit atterrir pile à côté de la poubelle

La jeune fille leva les yeux au ciel, agacée, en soupirant brusquement : c'était la troisième fois d'affilée qu'elle visait à côté. Son bureau était actuellement jonché d'une pile d'archives à trier, de vieux brouillons emplis de croquis, d'emballages de kinders maxi, d'une cannette de fanta à demie-vide et d'une demie-douzaine d'avions en papier qui n'attendaient qu'à être lancés vers leur destination finale : la corbeille. Maelyss était là depuis 7h et à part la pause du midi où elle avait pu acheter de la nourriture au distributeur pour passer le temps, elle n'avait trouvé aucune distraction à côté de sa tâche du jour : trier les archives. Ah franchement, Mère-Grand était sadique de vouloir l'enfermer un dimanche dans l'agence, alors que tout le monde était parti (Blue faisait plus souvent des services de nuit le weekend), soi-disant parce que c'était sa faute si le labo était hors-service pour les deux prochaines semaines. Ok elle ne savait pas cuisiner, mais de là à dire que c'était sa faute si le truc avait cramé, eh oh !

- J'suis sûre que c'était juste une excuse bidon, elle avait surtout besoin de quelqu'un pour sacrifier son weekend et se noyer dans les dossiers... ronchonna-t-elle en envoyant valser de sa main droite un des avions trônant sur ladite pile à trier

Heureusement, l'imagination de la jeune fille avait réussi à trouver un jeu amusant dans le tris des archives. Toutes les notes inutiles étaient pliées pour former de parfaits avions de chasse, idéaux pour attendre la poubelle sans qu'elle n'eût à se lever. Mais ce jeu avait été de courte durée, et déjà la petite blonde recommençait à s'ennuyer, avachie sur sa table comme si c'était là la pire des punitions que de devoir rester à l'agence. En même temps, elle avait ses raisons. Pendant qu'elle restait là à ne rien faire - sa productivité lors d'un tris d'archives était proche du néant -, les autres s'amusaient eux. Elle aurait pu aller au ciné avec Red, passer l'après-midi à boire du thé avec Elise ou Alice, ou encore...

- Aaaaargh... elle poussa un grognement rauque

Ou encore elle aurait pu flâner avec Ethan dans Chantilly. Oui, de tout ce qu'elle aurait pu faire au lieu d'être là, c'était encore le pire. Mais bon, il fallait se remettre au travail. Les dix minutes de pause qu'elle s'accordait toutes les cinq minutes de travail venaient de prendre fin. Alors... ce dossier est à classer, je pense qu'on peut encore en avoir besoin. Missions à la bibli... celle-ci n'a pas été faite, à jeter. Quand elle le voulait, la jeune agente savait tout de même être sérieuse et appliquée dans son travail. J'voudrais qu'Ethan soit lààà... Je sais plus s'il faut plier dans la largeur d'abord ou directement le coin pour une meilleure pénétration dans l'air. Concentre-toi Yellow bon sang. Ah oui les archives. ... ah nan maintenant c'est la pause. Enfin bon. La jeune fille se remit à plier des documents à jeter pour en faire des avions, histoire de ne pas avoir à se lever pour marcher jusqu'à la corbeille. Mais maintenant, même cela l'ennuyait et elle l'effectuait avec lenteur. Alors qu'elle s'apprêtait à faire un nouveau lancer, une voix grave résonna dans son dos :

- Agent Yellow, les archives ne sont pas une réserve potentielle d'avions en papier…

Elle sursauta au point d'en tomber de sa chaise. Ne riez pas, c'est pas drôle. Elle n'était même pas au courant de la présence d'agents en cette fin de semaine. Même si, à vrai dire, y croiser Gold était tout sauf surprenant. Cet agent faisait partie des anciens de Cooki, et le moins que l'on pouvait en dire, c'est qu'il remplissait son rôle à la perfection. De tous, c'était certainement l'agent qui ressemblait le plus à un vrai agent - les autres donnant parfois l'impression d'avoir été trouvés dans des pochettes surprises -.

- Les avions sont les trucs à jeter, je vois pas en quoi ça dérange, lui répliqua-t-elle après s'être rassise

Elle posa ses coudes sur le bureau. Si Gold commençait à lui faire la moral, ça allait vraiment être une journée pourrie !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 22 Aoû - 17:28
La jeune fille sursauta. Et tomba de sa chaise. Bon d'accord, il était arrivé silencieusement et elle était dans les nuages. Quoique, ce qui n'était pas parfaitement exact puisqu'en réalité, hormis au décollage et à l’atterrissage où les aéronefs commerciaux civils [pléonasme] traversent le plafond nuage, ils ne sont pas à proprement parler dans les nuages. Plutôt au-dessus quand ils volaient. Là où le manque d'oxygène se fait sentir et où les gens commencent à divaguer… Elle planait virtuellement plutôt bien. Mais perdait tout contrôle à la moindre turbulence puisqu'elle venait de s'écraser lamentablement au sol.
Elle se releva rapidement et se rassit, preuve qu'avec un peu plus d'altitude elle aurait pu mieux faire. Un peu plus d'entraînement aussi. Il allait en parler à la vieille. Il fut interrompu dans son mémo virtuel par la réponse de la jeune fille :

- Les avions sont les trucs à jeter, je vois pas en quoi ça dérange,, fit-elle en posant ses coudes sur le bureau.

Holà, elle était pas un peu vieille pour jouer la gamine boudeuse ?! Songea Alexandar avant d'observer à nouveau le nombre d'avions en papier au sol. Il se déplaça doucement autour du bureau, faisant attention à n'en écraser aucun malgré leur nombre, et jeta un coup d’œil dans la poubelle. D'accord. Elle a besoin d'un coup de main quand même là… Alexandar ramassa un à un les avions par terre et les déplia tranquillement, remettant les feuilles en piles sur un coin de la table avant de venir s'asseoir en face de l'agent Yellow.

Il prit l'un des avions à présent déplié et le replia, reformant un aéronef de papier réussi. Fin, il avait la vague allure d'un avion de chasse, d'un rapace, et pas d'un de ses transports commerciaux énormes. L'agent vérifia une dernière fois que les ailes étaient bien au même niveau avant de le jeter derrière lui. Après avoir plané quelques instants, le bout de papier piqua dans le corbeille.

-Le principal problème c'est qu'il y en avait trop à côté, répondit-il alors à l'agent Yellow, qui l'observait toujours avec un air indéfinissable. Donc maintenant que tu as vu un avion plié convenablement, essaye à ton tour et on va voir si tu réussis à les rentrer dans la poubelle, lui dit-il en poussant son fauteuil contre un mur et en posant les jambes sur la table.

Il allait falloir tout reprendre. D'abord, redonner de la motivation. Ensuite, augmenter la motivation :
-Bien sûr, à chaque avion ou tir manqué, tu fais un dossier complet avant de recommencer, précisa-t-il innocemment.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 23 Aoû - 13:24
Le jeune homme s'avança devant elle et se baissa pour ramasser l'un des innombrables avions qu'elle avait essayé de faire jusque là. Elle avait même été tentée de téléphoner à Ethan à pour qu'il vienne l'aider, si si ! Puis elle s'était rendue compte que le téléphone était dans la pièce voisine et qu'elle était en proie à une flemme bien trop monstrueuse pour pouvoir se lever. Gold semblait avoir fini de replier un de ses anciens avions. D'ailleurs, le sien ressemblait plus à un vrai. Il le lança et celui-ci atterrit sans problème dans la corbeille face à lui. Non mais... il triche aussi ! Il est plus près !

-Le principal problème c'est qu'il y en avait trop à côté. Donc maintenant que tu as vu un avion plié convenablement, essaye à ton tour et on va voir si tu réussis à les rentrer dans la poubelle.

Gnagnagna. Il a pris la grosse tête à l'armée où quoi ?! D'où il se prend pour mon supérieur ? D'oùùùù ? Techniquement, il était quand même son supérieur, mais bon. Gold était connu comme le bras droit de la vieille, l'agent avec le plus d'expérience et de capacités - qu'elles fussent intellectuelles ou physiques - au niveau des combats. Sauf que la jeune fille détestait les gens qui se trouvaient supérieurs aux autres, ce qui était bien entendu un problème majeur dans la vie en entreprise : ne pas aimer recevoir des ordres était le meilleur moyen de prendre la porte au bout de quelques minutes !

- Bien sûr, à chaque avion ou tir manqué, tu fais un dossier complet avant de recommencer.

Attendez... quoi ?! Il était pas bien lui ? Le temps qu'elle réussît, elle aurait déjà rangé de fond en comble toute l'agence ! Pis voilà qu'il s'installe comme s'il était chez lui... L'attitude de son collègue la blasait, mais d'une puissance. La jeune fille soupira longuement en rejetant ses cheveux derrière elle.

- Et si je ne tire pas d'avion, je n'aurais pas à ranger les dossiers ? tenta-t-elle de négocier

Qui ne tente rien n'a rien comme disait si bien le proverbe ! Même si elle doutait fortement que cela marcherait. Un coup d'oeil en direction Gold la ramena tout de suite sur Terre. Tss, pas drôle. Elle déplia un avion rescapé de son crash et se força à le replier comme il lui avait montré quelques secondes plus tôt. Satisfaite, elle le lança alors en direction de la corbeille. Qu'elle rata d'un bon mètre vu que l'aéronef de papier avait décidé de faire un splendide looping pour se prendre ensuite la porte en plein nez. La jeune fille s'écroula sur son bureau en se lamentant. Le nez toujours collé à la table, elle se saisit à l'aveugle du premier dossier tombant sous sa main et l'ouvrit pour se mettre à le trier. Et vu sa tête boudeuse, ça serait avec tout l'entrain du monde !

- T'as personne d'autre à aller embêter ? ronchonna-t-elle, mauvaise, face à l'attitude nonchalante de son collège




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 23 Aoû - 22:48
Sa collègue accueilli ses phrases avec un air incrédule avant de retrouver son air morose et désabusé. Elle soupira un long moment avant de rejeter ses cheveux derrière elle et de tenter de négocier :

- Et si je ne tire pas d'avion, je n'aurais pas à ranger les dossiers ?

Alexandar haussa le sourcil droit en guise de réponse et l'agent Yellow, après un bref coup d’œil désespéré, tenta de refaire un avion. Il la laissa faire silencieusement, tout en constatant que même si elle avait été attentive, elle manquait cruellement de pratique. Et comme attendu, une fois lancé, le bout de papier fit un looping avant d'aller se planter mollement dans le sol.
La jeune fille s'écroula sur son bureau en se lamentant et Alexandar s'attendait presque à entendre un choeur de lamentations et des violons tant sa détresse était criante. Le théâtre, c'est sympa, mais les acteurs jouent, ce n'est pas vraiment le comportement qu'on est censé avoir dans la vie de tous les jours...
Sa main partit à la recherche d'un dossier au hasard, le visage toujours collé à la table. Elle l'ouvrit et commença à trier avec un air boudeur qu'Alexandar ne serait pas attendu à voir sur un visage aussi « âgé ». Passé les douze ans, ce genre de comportement est ridicule, d'autant plus que la qualification qui lui convient en tout temps est « puéril ». Mais bon, il devait être le seul dans la pièce à avoir ce genre de raisonnements.

- T'as personne d'autre à aller embêter ? demanda-t-elle soudain, marmonnant d'un air agressif entre ses dents.

Embêter ? Le terme n'était pas pleinement exact. En soi, il était en train de lui rendre service en l'obligeant à se discipliner pour finir le travail qui lui avait été attribuer. Embêter ? C'était plutôt une aide en fin de compte, même si l'agent Yellow n'avait pas l'air de le prendre aussi positivement. Et non, il n'avait personne d'autre à embêter puisqu'un dimanche en fin d'après-midi, seuls restaient les punis et les travailleurs comme lui. Comme il était seul dans sa catégorie et qu'à priori elle était la seule dans la sienne pour aujourd’hui, non il n'avait personne d'autre à aider contre son gré. Même si cela n'allait pas durer longtemps vu qu'il avait ses propres dossiers à finir. Environ une heure de travail encore…

- Rassure toi je ne vais pas rester longtemps. J'avais juste besoin de changer d'air après huit heures non-stop à travailler sur les dossiers que m'a laissé la vieille, mais il m'en reste encore un peu , précisa-t-il avec un soupir fatigué. Je suis parti faire une ronde du bâtiment pour casser un peu le rythme, dès fois que des agents du Loup se baladent, et j'ai vu la porte ouverte puis la lumière. Mais bon, il va falloir que j'y retourne vite si je veux finir… ou embarquer les dossiers chez moi, songea Alexandar pour lui même, avant de s’ôter l'idée de la tête.

Les dossiers demandaient un minimum de discrétion, et à présent qu'il avait des colocataires il ne pouvait se permettre de laisser trainer des documents confidentiels. Même si le risque était extrêmement léger. Ne pas prendre de risques inutiles, sauf lorsqu'on y est contraint. Et dans ce cas, ils ne sont plus inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 29 Aoû - 19:02
- Rassure toi je ne vais pas rester longtemps.

Alléluia ! Dieu était avec elle finalement !

- J'avais juste besoin de changer d'air après huit heures non-stop à travailler sur les dossiers que m'a laissé la vieille, mais il m'en reste encore un peu.

Tiens, lui aussi était l'esclave de Mère-Grand ? Curieux, d'habitude elle profitait plus des nouveaux pour faire la paperasse et laissait les plus anciens partir dans des missions périlleuses. ... non mais elle c'était pour une autre histoire ! La jeune fille déplia machinalement un des cadavres en papier et le replia pour en faire un joli cygne qu'elle déposa délicatement devant elle. C'était Red qui lui avait montré comment faire, et même si l'animal semblait un peu piquer du bec, il était plutôt pas mal réussi. Les lèvres de la petite blonde s'étirèrent en un fin sourire. Elle en oubliait presque la présence de Gold derrière elle.

- Je suis parti faire une ronde du bâtiment pour casser un peu le rythme, dès fois que des agents du Loup se baladent, et j'ai vu la porte ouverte puis la lumière. Mais bon, il va falloir que j'y retourne vite si je veux finir…
- Des agents du loup ? Ici ? Elle roula des yeux, visiblement surprise. T'es vraiment parano dans ton genre, je te fais remarquer que le bâtiment est truffé d'alarmes, caméras et pièges depuis que la vieille a décidé d'y liquider tout le budget cafet !

En fait... c'était pas tout à fait vrai. Pas tout à fait vu que le budget de la cafet était tellement bas à la base qu'elle n'avait pu investir que dans deux caméras (une à l'entrée et une dans le couloir principal, en face de son bureau), une alarme, toujours dans son bureau, une trappe piégée face à son bureau (pour si quelqu'un venait lui demander une prime), un lance-flammes intégré à son bureau (toujours si quelqu'un venait lui demander une prime) et... c'était tout. Donc en clair, Gold n'était pas si parano que ça. Sauf qu'il avait oublié un détail. Mère-Grand, elle faisait peur. pas seulement à ses agents, mais aussi et surtout à ceux du loup. La réputation de son effroyable caractère l'avait précédée depuis longtemps. Du coup si ceux-ci voulaient avoir la vie sauve, il évitaient le plus possible l'agence. Contrairement aux agents de la vieille qui étaient des putains de masochistes et trouvait ça drôle de s'infiltrer tous les mois dans l'Organisation. La jeune fille se saisit d'une pile de dossiers posés sur le sol avant de se lever.

- Ceux-là sont des dossiers d'agents. Quelqu'un les a mis dans les archives mais leur place est plutôt dans la bibliothèque.

Elle hésita à les lui coller dans les bras - il devait repasser devant la bibliothèque normalement - mais comme c'était Gold, elle préférait ne pas trop lui donner d'ordres. Ni lui demander de faveurs. Il serait plus du genre à lui rappeler que c'était son travail et qu'elle pouvait se débrouiller seule. Elle sortit de son bureau avec le jeune homme sur les talons - son bureau était dans cette direction de toute façon - et soupira longuement. Franchement, une attaque du GML ne serait pas de refus pour une fois, ça mettrait de l'action dans cette agence d'une morosité infernale.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 29 Aoû - 20:14
L'Agent Yellow avait fini son dossier et en profitait pour retenter sa chance avec les avions en papier. Cependant, au lieu d'un avion tremblotant et aux ailes déformées, se fut un cygne gracieux qui prit forme. Son bec retombait contre le haut de son tronc, et on aurait presque cru voir une mère nourrir ses petits La jeune fille esquissa un sourire en observant sa réussite qu'elle déposa avec douceur devant elle, tandis qu'Alexandar plaçait le dossier sur la pile de ceux qui étaient finis. Elle finit par réagir à ce qu'il avait dit :

- Des agents du loup ? Ici ? Fit-elle en roulant des yeux, plus que surprise. T'es vraiment parano dans ton genre, je te fais remarquer que le bâtiment est truffé d'alarmes, caméras et pièges depuis que la vieille a décidé d'y liquider tout le budget cafet !

-On ne sait jamais. Et puis, la parano c'est ce qui m'a permis de survivre jusqu'ici, ajouta-t-il, son regard perdant de sa dureté et fixant un horizon qui n'était visible que pour lui-même. Des souvenirs défilèrent dans son esprit soudain embrumé, et il se revit plus jeune, alors qu'il avait encore ces rêves personnels, ces chimères. Quand il était encore naïf. Avant que le monde et la voie qu'il avait choisie ne le rattrape et ne transforme, pour le meilleur et pour le pire, à jamais. C'est comme un mariage mais le divorce n'est pas une option , songea-t-il avant de revenir à ce qu'avait dit Yellow. La vieille avait fait des rénovations avec le budget de la cafétéria ? Ils n'avaient pas dû aller bien loin, il faisait bien de surveiller !

-Pour ce qu'elle a dû pouvoir faire avec le budget qui y était alloué… Je ne veux même pas imaginer le goût de la nourriture maintenant, dit-il avec un soupir moitié moqueur moitié désespéré tandis que l'agente finissait de trier ses dossiers :

- Ceux-là sont des dossiers d'agents. Quelqu'un les a mis dans les archives mais leur place est plutôt dans la bibliothèque, annonça-t-elle en sortant, Alexandar sur ses talons.
Finalement, quand elle voulait bien travailler, elle était efficace. Il l'arrêta dans le couloir, à l'intersection entre la sortie lumineuse et le tunnel lugubre qui menait à la bibliothèque, et lui prit les dossiers :

-Profite du peu qu'il te reste de ta journée avant que la nuit ne tombe, je vais aller ranger ça, lui annonça-t-il laconiquement en s'enfonçant dans les ténèbres sans se retourner, agitant juste les fameux dossiers au-dessus de son épaule pour un ultime « au revoir ».

Au moins il aurait eu sa pause. Il n'avait plus qu'à retourner à ses propres dossiers, mais il lui fallait du terrain et vite. Il s'ennuyait. Et le seul moyen qu'il connaissait pour tromper l'ennui était de risquer sa vie. En attendant, il se contenterai de chanter l'un des nombreux chants qu'il connaissait, sa voix grave se répercutant dans le couloir noir telle une litanie lugubre.

Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 29 Aoû - 20:53
- Pour ce qu'elle a dû pouvoir faire avec le budget qui y était alloué… Je ne veux même pas imaginer le goût de la nourriture maintenant.

Il avait bien raison. Déjà avant, c'était impossible d'imaginer pire. Là, la vieille venait de prouver à tous ses agents qu'impossible n'était pas de son vocabulaire. Comme si la patronne aimait se donner comme challenge de toujours arriver à surprendre ses agents. Et oui, c'est pas parce qu'on a cent ans et des brouettes qu'on aime pas les surprises ! Même si à vrai dire personne n'aimait vraiment les siennes.

Leurs pas résonnaient sur le sol carrelé du couloir comme le tic tac d'une horloge. Maelyss ne voulait pas l'avouer mais... c'était stressant de le savoir derrière elle. Principalement à cause de sa façon de marcher, comme à l'armée, qui paraissait presque minutée tant elle était stricte et régulière. Les pas du jeune homme s'arrêtèrent soudainement, forçant la jeune fille à s'arrêter elle aussi et à se retourner. Ce n'était pas la bibliothèque mais une simple intersection, elle ne comprenait pas trop pourquoi il s'arrêtait là. Elle vit alors sa main tendue vers les dossiers et comprit. Elle les lui donna sans se faire attendre plus longtemps, contente d'être débarrassée de ce fardeau.

- Profite du peu qu'il te reste de ta journée avant que la nuit ne tombe, je vais aller ranger ça.

La jeune fille hocha la tête en guise de remerciement. Je vais surtout m'éclipser en vitesse oui ! Pas question de rester une seconde de plus le nez dans les dossiers. L'odeur âcre du vieux papier lui piquait le nez. Tournant le dos à Gold qui continuait sa route en chantant, elle se remit en marche vers son bureau où elle ramassa tous les cadavres d'avions pour les jeter à la corbeille. Elle déposa ensuite le reste des dossiers sur le bureau le plus proche. Et un travail en plus, un ! C'était méchant mais dans cette agence, la seule façon de survivre était de refiler les dossiers aux nouveaux. Qui évidemment ne connaissaient pas le système et se faisaient avoir en beauté. La petite blonde se saisit ensuite de sa veste et de son sac qu'elle mit sur son épaule. Elle ferma la salle à clef avant de partir, le pas léger. Son canapé l'attendait, un bon film l'attendait, des cookies l'attendaient. Tout ce qui pouvait lui permettre qu'elle devait retravailler le lendemain était la bienvenue.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV + Yellow] Do not procrastinate !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DC New 52 : GREEN LANTERN NEW GUARDIANS
» Neri-Yellow Fluo
» YELLOW USUALLY MEANS IT'S NOT THAT SERIOUS. ✎ pyobeom vs wonsungi
» Appel de Paytah Lee Yellow à Nina Palmer
» Les défis de Yellow Tricycle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-