Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ne faites pas ça chez vous, les enfants. [Pv: Le lapin Blanc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Dim 31 Mai - 16:16


Ne faites pas ça chez vous, les enfants. [Pv: Le lapin Blanc] 31.38

UN TOBOGGAAAAN.


Andy regarda le bas du toboggan avec effroi. Il semblait s'éloigner de plus en plus, trop bas pour s'en sortir indemne. Le toboggan, trop raide pour ne pas se blesser. Ou alors ce n'est qu'une impression. Comment est-ce qu'il a fait pour atterrir là haut? C'est une bonne question. Et la réponse est bien simple.

Il n'y a que quelques minutes, Andy se baladait dans l'Organisation, traînant des pieds et le tête baissée. Sa soeur, sa soeur jumelle n'était autre qu'un agent ennemi, et ça le perturbait beaucoup. Il n'aurait jamais pu s'imaginer un jour qu'elle ai quoi que ce soit à faire dans ce domaine là, et savoir qu'en plus ils étaient ennemis le troublait encore plus. Il ne voulait pas que ça cause de problèmes dans leur vie quotidienne, et préférait faire comme si de rien n'était. Mais il ne le pouvait pas non plus, il lui était impossible de nier le fait qu'il fasse partie de l'Organisation, et maintenant plus qu'avant, il a peur de sa soeur.
En plein dans ses pensées, ses pieds avaient décidés de faire les dissidents et ont choisi d'aller se promener un peu partout, si bien qu'il est tombé sur un endroit qu'il ne connaissait pas. Il s'est dit qu'il fallait qu'il connaisse les moindres recoins de l'Organisation, en tant qu'Agent. (En vrai il repère les meilleures cachette pour se planquer si les méchants agents de la vieille dame rappliquent encore) Et il a ouvert la porte.
Un toboggan.
Une piscine à balle.
UN TOBOGGAN.
Andy n'en croyait pas son oeil. Pourquoi une aire de jeu aurait-elle été installée ici? Et pourquoi personne ne lui avait rien dit? Parce qu'il n'était pas censé être au courant? Il ne devrait pas être là. Il devrait refermer la porte et faire comme s'il n'avait rien vu.
Mais le toboggan…

Juste une petite glissade et ça ira non?

Alors le canadien, laissant sa raison de côté pour laisser son innocence d'enfant prendre contrôle de son corps de petit garçon fragile, s'est précipité sur l'escalier, en courant, manquant parfois de faire une jolie gamelle.
Il a regardé la pente. Une, deux, trois secondes.
Et la raison est revenue d'un coup.
Et Andy a pris peur, mais vraiment très peur.
Il s'est retourné pour prendre l'escalier, mais celui ci semblait ne pas avoir de fin.
Alors Andy s'est retrouvé coincé. Et à tous les coups, le Grand méchant Loup allait le punir, et ça ne lui plairerait pas du tout, à Andy. Sauf qu'il ne pouvait rien faire.
Sa vue se troublait déjà, tout devenait flou alors que des larmes commençaient à couler sur ses joues.

- J-Je… Je veux desceeendre…
© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 7 Juin - 10:54
Sad stories !

Feat. Agent Blue, Violet, Silver

Encore une journée tranquille à l'Organisation.
Alors que Matthew travaillé toute la matiné, on lui accordait enfin une pause d'1h15 qu'il décida d'utiliser pour aller se balader un peu en ville.
Suivant les divers chemins de l'Organisation à la recherche de la sortie, il se demandait comment certains membres faisaient pour s'orienter dans ce labyrinthe. Pas étonnant que les agentes de MG se soient perdues, la dernière fois ! Il en était de même pour Matthew. Et lui n'ayant pas un très bon sens de l'orientation, il se trouva bien vite perdu dans cet univers sombre et menaçant.
Perdu ! Le voilà dans de beaux draps : le temps défile toujours plus vite lorsque l'on est perdu. Et si il arrivait en retard après 1h15, il ne l'accepterait pas et il se pourrait qu'il soit de mauvaise humeur.
Comme pour mettre en pratique ce qui était dit ci-dessus, Matthew commença à jurer à voix basse tout en marchant au hasard dans les couloirs. Il n'était jamais venu ici auparavant, et il n'avait absolument aucune carte pour l'aider. Encore une suggestion à soumettre à GML !
Matthew regarde sa montre : 15h00.
Cela faisait donc déjà trente minutes que sa pause lui avait été accordée et il n'était toujours pas sorti d'ici.
Ses sourcils se froncèrent alors, et il ne pu s'empêcher de faire une grimace à ces aiguilles qui défilent, comme se moquant de sa situation.

Matthew continua à longer les couloirs, son humeur devenue beaucoup plus irritable.

- Lemme tell you a bloody tiring story... L'histoire d'un homme qui ne trouve pas la sortie de cette SHITTY ORGANISATION et qui déambule depuis déjà trente minutes en bouffant son temps libre à la recherche de cette fameuse sortie... Such an annoying story. Si je le pouvais, je démonterais bien cette Organisation tiens ! Pièce par pièce, je ne terminerais ce travail une fois que l'Organisation soit TOTALEMENT DETRUITE. Au moins je trouverais la sortie de cette manière là, et tout le monde s'en sentira beaucoup mieux...

Alors que Matthew continuait à râler, il fut soudain arrêté par des bruits provenant d'une salle voisine. Des pleurs ? Intrigué, Matthew s'approcha de la salle en question et tomba sur une salle qu'il n'avait jamais vue : toboggan, balançoire, jeux d'escalade, piscine à balle... cette pièce était remplie de toute sorte de jeux et formait à elle seule une grande aire de jeu. Serais-ce ça, la salle de jeu privée du boss ? Matthew en avait entendu parlé. Cependant, on lui avait aussi dit qu'il ne vaux mieux pas rester dans cette salle très longtemps. Alors quand il vit son cousin en train de pleurer le haut du toboggan, Matthew s'approchait rapidement de la structure et appela le garçon.

- ANDY ! What the hell are you doing here ?

Cette question était à double sens : que faisait-il dans l'Organisation et, plus précisément, que faisait-il dans la salle de jeu privé de GML ?
Matthew se posa mille et unes réflexions : Andy serait-il un agent de GML aussi ? A moins qu'il ne soit chez MG et fut envoyé à la place des filles ? Ou alors, n'avait-il rien à voir avec cela et s'était-il alors perdu ?
Matthew fronça les sourcils. Dans tout les cas, ils ne devraient pas être ici.

- TELL ME. Serais-tu un membre de GML ? Oh, what a strange story ! Comment un garçon comme toi peut-il être mêlé à des histoires si dangereuses ? Oh gosh ! Faire travailler des enfants de la sorte ! Je ne pensais pas que boss GML était comme ça ! Hmm, tell me Andy ! Amy va bien ? Elle est dans l'Organisation elle aussi ? Oh, hm wait. Tu es bien de l'Organisation aren't you ? Car si tu te baladais là au hasard, sache que tu es très mal tombé ! Il est interdit d'entrer ici y'know. Et... D'ailleurs, what's wrong ? Pourquoi pleures-tu ? Hm... Est-ce ce que je viens de dire qui te rends si triste ? Oh non wait, tu pleurais déjà avant... Alors serais-ce autre chose ? ANDY TELL ME ! Quelque soit le problème, sache que je serai toujours là pour te soutenir, que le problème soit important ou même futile ! Car nous avons tous en nous des sad stories et le mieux est d'en parler autour de soi ! Sinon, cela nous hante toute notre vie. Et je sais de quoi je parle... Heeh...

Soudain devenu déprimé, Matthew baissa la tête. Sa clé à molette en main, il commença à jouer avec de manière totalement désintéressé. Tournant le dos à Andy, il commença à raconter une nouvelle "sad story"

- Let me tell you a sad, sad story, Andy. Garder tous ses malheurs pour soi est une horrible sad story ! Être seul et démuni encore plus ! Lorsque j'étais petit et que je n'avais personne à qui me confier... j'étais le plus malheureux des garçons. Et regarde ce qu'il en est aujourd'hui ! What a sorrowful story... un homme seul vit toujours difficilement, car les liens sont l'essence même de l'existence. Une vie coupée des hommes est possible, cependant, elle devient une vraie épreuve de survie. Survivre ? Dans un monde peuplé d'homme ? What a paradox ! Ce n'est pas comme si on était coupé des autre physiquement ! Cependant, malgré la présence de semblables, l'homme peut très bien se trouver coupé d'autrui de manière psychique. C'est à dire qu'il n'est absolument pas estimé ni même sujet d'intérêt ! Et pourtant, il peut tout autant qu'il veut entrer en communication ! Mais l'esprit collectif l'en empêche... Ainsi, cela revient au même qu'être coupé des hommes physiquement... Hm...

Déblatérant son discours, Matthew finit pas s'asseoir, tête baissée et clé à molette collée sur son front. A mesure qu'il parlait, sa voix devenait de plus en plus faible, mais restait sûrement audible pour Andy, même si il est très probable qu'il ait décroché depuis longtemps.
Sûrement que les deux MacFly avaient de la chance de se trouver dans un endroit aussi perdu de l'Organisation. Car ce flot de parole continu aurait très bien pu attirer des gens et ainsi créer des ennuis. Cependant, isolés des autres dans cette aire de jeu géante, Matthew continuait ses divagations tandis que Andy était resté sur le toboggan. L'heure tournait toujours, mais Matthew n'y faisait maintenant plus très attention...

Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 7 Juin - 12:36


Ne faites pas ça chez vous, les enfants. [Pv: Le lapin Blanc] 31.38

RPZ MACFLY.



- ANDY ! What the hell are you doing here ?

Cette voix virile.
Cet accent.
Andy le reconnaît entre mille.

- M-Ma… MATTHEW?

Oui, Matthew.
Andy était choqué. C'était bien le dernier endroit où il pensait rencontrer son cousin, même s'il était plutôt bien bâti pour être agent secret. Mais ce n'était pas ce qui le préoccupait le plus: il était toujours trop loin du sol et ça le perturbait et le paniquait énormément. Pourtant, il écoutait quand même d'au moins une oreille le monologue de son cousin.

- TELL ME. Serais-tu un membre de GML ? Oh, what a strange story ! Comment un garçon comme toi peut-il être mêlé à des histoires si dangereuses ? Oh gosh ! Faire travailler des enfants de la sorte ! Je ne pensais pas que boss GML était comme ça ! Hmm, tell me Andy ! Amy va bien ? Elle est dans l'Organisation elle aussi ? Oh, hm wait. Tu es bien de l'Organisation aren't you ? Car si tu te baladais là au hasard, sache que tu es très mal tombé ! Il est interdit d'entrer ici y'know. Et... D'ailleurs, what's wrong ? Pourquoi pleures-tu ? Hm... Est-ce ce que je viens de dire qui te rends si triste ? Oh non wait, tu pleurais déjà avant... Alors serais-ce autre chose ? ANDY TELL ME ! Quelque soit le problème, sache que je serai toujours là pour te soutenir, que le problème soit important ou même futile ! Car nous avons tous en nous des sad stories et le mieux est d'en parler autour de soi ! Sinon, cela nous hante toute notre vie. Et je sais de quoi je parle... Heeh...

…Et c'est reparti pour une sad story. Andy regardait son cousin, en essayant de comprendre ce qu'il voulait dire. Et c'était très, très compliqué, un vrai casse-tête mental. Mais, avec le peu qu'il avait compris, une chose était très claire: Matthew faisait partie de l'organisation. Et ça lui faisait vraiment plaisir, par rapport au fait que sa soeur n'y était pas. Au final, il n'était pas tout seul.

Matthew a commencé à débattre sur un sujet sur lequel Andy a décroché aux premiers mots. De plus, c'était déprimant, toute cette histoire, il en était sûr. Alors il se contenta d'hocher la tête mollement sans dire un mot.
Jusqu'à ce qu'il finisse par briser un court instant de silence.

- J-Je fais bien partie de l'Organisation Matthew… J'en déduis que toi aussi?

Bonne déduction certainement, qu'est-ce qu'il ferait ici, sinon? De plus, il lui avait dit qu'ils ne devraient pas être ici: ils avaient donc intérêt à se dépêcher de sortir d'ici. Sauf que…

- M-Matthew je peux te poser une question?…

Andy regarda son cousin droit dans les yeux, avant de baisser le regard, un peu honteux. C'est sûr que ce n'était pas très glorieux, cette histoire.

- Tu… Tu peux m'aider… Tu m'aider à descendre? S'il te plaît! on ne sait jamais si je fais ça tout seul je pourrais glisser… Ou trébucher… Et s-si je tombe je pourrais me faire mal… Même mourir peut-être! Oh n-non… Ce serait trop triste! N-Non je ne veux pas mourir… pas tout de suite… Bu-huhuhuhuhu… Snif, snif buhuhuh It's sooo tragic…

Andy s'agrippait de plus belle au toboggan, la seule pensée de tomber lui infligeant de violents frissons et des coulées de larmes. En plus, il allait se faire punir.

- J-Je… Je voulais juste m'amuser un peu… Le Méchant Loup va me punir… Buh… J-Je suis désolé je savais pas… snif…  Je voulais pas! R-Really! P-Please forgive meeeh… I-I'm sorry!

Andy s'excuse, pleure s'excuse et pleure et il ne sait même pas pourquoi. Ça fait peine à voir.
La virilité d'un homme.
© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 23 Juin - 10:17
Sad stories !

Feat. Agent Blue, Violet, Silver

- C'est étrange, vraiment... Ce rapport entre le physique est le psychique est déprimant. POURQUOI cela est-il possible ? COMMENT CELA SE FAIT-IL ? Le monde ne devrait-il pas vivre autour de l'entraide ? Le ne se serait-il donc qu'une théorie infondée ? AAAAH ! SUCH A SAD STORYYYY !

Tête baissée, Matthew n'avait que sa clé à molette pour l'empêcher de s'écrouler à terre. Il semblait avoir un peu oublier Andy. Mais lorsque celui-ci fini par prendre la parole, sa présence lui revint aussitôt. Relevant ainsi la tête et réarrangeant sa mèche qui lui était tombée sur tout le visage, Matthew regardait son cousin parler.

- J-Je fais bien partie de l'Organisation Matthew… J'en déduis que toi aussi?

Hochement de tête. Matthew soupira et colla sa joue sur sa clé à molette. Le métal froid lui faisait du bien, mais il continua à soupirer et montrer un air digne d'un chien battu.
Andy faisait bien parti de l'organisation. C'était une bonne nouvelle, mais malheureusement, il n'était pas le moment de fêter cela avec un Matthew aussi déprimé.

- M-Matthew je peux te poser une question?…

- Hmhm ? ... What do you want ?

Matthew se redressa et posa sa clé à molette sur ses genoux, assis en tailleur. Son air devenu un peu blasé, il le fut moins lorsqu'il vit que son cousin commençait à pleurer.

- Tu… Tu peux m'aider… Tu m'aider à descendre? S'il te plaît! on ne sait jamais si je fais ça tout seul je pourrais glisser… Ou trébucher… Et s-si je tombe je pourrais me faire mal… Même mourir peut-être! Oh n-non… Ce serait trop triste! N-Non je ne veux pas mourir… pas tout de suite… Bu-huhuhuhuhu… Snif, snif buhuhuh It's sooo tragic…

Et il continua à pleurer. Matthew le regarda un instant avant de se relever. Si la source de ses pleurs n'était que ça, alors tout va bien !
Pendant qu'il se relevait, Andy continua à pleurer tout en lui disant qu'il ne savait pas et qu'il s'excusait. Cela ne pu l'empêcher de sourire un peu, malgré sa déprime, et de se rapprocher de l'endroit où il était.

- Allons Andy ! Stop crying like that ! Ce n'est pas grave si on s'en va vite d'ici, alors ce n'est pas la peine de t'excuser tu sais ! Et puis... ce serait une very sad story... A real drama ! A tragic one ! Et il ne faut pas en arriver là ! La tristesse est un sentiment négatif... Et les sentiments négatifs éloignent les autres. Il ne faut pas se retrouver tout seul Andy ! Ne pas se couper de liens physique et psychiques ! Sinon, le pire arrivera... Et ce serait insupportable ! Il ne faut pas que nous ayons à vivre une sad story ! Not again ! Alors... c'mon Andy, pendant que GML n'est pas dans les parages... Il n'y viendra pas avant quelques temps, et cela nous permettra de nous enfuir en toute sécurité... Enfin je l'espère... Ne pas pouvoir et se faire prendre serait aussi une tragic story ! But what did we do wrong ? Serais-ce le destin qui s'acharne sur nous ? Gaaah why ? Why ! Quelle injustice ! La malchance guetterait-elle donc notre famille maudite ? Aaah dammit... no... why...

Reparti dans ses divagations, Matthew détourna la tête pour continuer sa déprime en silence. Cela n'allait pas aider à faire descendre Andy, mais ça, Matthew n'y pensait pas tellement.
Quelques secondes passèrent cependant avant que Matthew ne retourne subitement sa tête et pointa son doigt en direction de son cousin.

- ANDY ! Il faut combattre l'injustice, nous rebeller contre l'ordre établi ! Ne laissons pas cette sad story durer plus longtemps et transformons-la en happy story ! Une story où la gloire et la reconnaissance sera à nous ! Yes ! Alors, n'ayons pas peur des répercussions futures, et combattons pour faire taire tous les reproches, que ce soit ceux du boss ou non ! Ah ! Andy ! Je sens soudainement mon coeur se gonfler. Ses palpitations s'intensifie ! Quelle joie ! Quelle impatience ! N'es-tu pas d'accord ? Le temps est à la révolution à présent ! Alors who cares si nous sommes dans un lieu interdit ? Est-ce que cela va changer le destin de l'humanité, du monde, de la galaxie ? Cela est-il dangereux pour nous ? J'en doute ! Alors Andy ! Si tu as envie de rester ici, reste-y ! Je t'accompagnerai dans tes actions ! -enfin, évidemment, je ne monterai pas dans la structure avec toi. Ce n'est plus vraiment de ma tranche d'âge- ... Oh by the way ! Tu voulais descendre, c'est ça ?

... Oui. Il lui avait demandé de descendre en premier lieu, mais Matthew, emporté par ses émotions, venait de passer à la trappe ce que lui avait demandé Andy. Grimaçant de l'avoir oublié, il soupira un peu contre lui-même avant de tendre les bras.

- C'MON ANDY ! YOU TRUST ON ME RIGHT ? Alors SAUTE ! Je te rattraperai !


Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 23 Juin - 17:34
- Allons Andy ! Stop crying like that !
- P-Pardon Ma--
- Ce n'est pas grave si on s'en va vite d'ici, alors ce n'est pas la peine de t'excuser tu sais ! Et puis... ce serait une very sad story... A real drama ! A tragic one ! Et il ne faut pas en arriver là ! La tristesse est un sentiment négatif…
- J-Je sais Matth--
- Et les sentiments négatifs éloignent les autres. Il ne faut pas se retrouver tout seul Andy ! Ne pas se couper de liens physique et psychiques ! Sinon, le pire arrivera... Et ce serait insupportable ! Il ne faut pas que nous ayons à vivre une sad story ! Not again !
- Oui, mais Matthew--
- Alors... c'mon Andy, pendant que GML n'est pas dans les parages... Il n'y viendra pas avant quelques temps, et cela nous permettra de nous enfuir en toute sécurité... Enfin je l'espère... Ne pas pouvoir et se faire prendre serait aussi une tragic story ! But what did we do wrong ? Serais-ce le destin qui s'acharne sur nous ? Gaaah why ? Why ! Quelle injustice ! La malchance guetterait-elle donc notre famille maudite ? Aaah dammit... no... why...


Le truc, tout petit truc donc notre très cher Matthew ne se rendait pas compte, c'était qu'Andy ne voyait absolument pas ce qu'il voulait dire, et surtout qu'il s'en fichait un peu. Tout ce qu'il voulait, c'était descendre de ce fichu toboggan. ET VITE.
Parce qu'il était presque en train de s'endormir, avec toutes ces divagations. Le débit de parole était sûrement trop haut et trop rapide pour le pauvre Andy.

- ANDY !

Il sursaute.

- YES. Je t'écoutais Matthew hein euh…

Par chance, Matthew ne s'occupait pas trop du cas de son cousin, lui laissant tout le temps qu'il voulait pour s'inquiéter sur la manière dont il allait le faire descendre. Il allait monter avec lui pour faire du toboggan? Le faire descendre par les escaliers? Créer une sorte de pont avec sa clé à molette? Aller chercher quelqu'un? Le laisser ici?

- Oh by the way ! Tu voulais descendre, c'est ça ?

Non absolument pas. Il reste là haut parce qu'il trouve ça drôle AHAHAHAH.

- C'MON ANDY ! YOU TRUST ON ME RIGHT ?
- Euh…
- Alors SAUTE !
- W-WHAT?
- Je te rattraperai !


Des sueurs froides coulent sur le front du garçon. Ces paroles censées être rassurantes ne faisaient qu'amplifier ses terreurs. Il ne pouvait que faire confiance à Matthew. C'est son cousin. Ils ont le même oeil rouge. Le même sang coule dans leurs veines. Et pourtant…
Il doutait.

- M-Mais.. Maismaismaismaismaismaismais… MAIS.

Et ses joues se mouillèrent de nouveau.

- J-Je.. I'll always trust on you Matthew... M-Mais j'ai… J'AI PEUR. J-Je suis vraiment désolé j-je ne peux pas… Je ne suis même pas digne de ta confiance… What a shame! A terrible shame! C-Comment pourrais-tu être fier d'un cousin qui passe son temps à pleurnicher et qui n'est même pas capable de descendre un simple toboggan.. UN SIMPLE A TOBOGGAN. HOW ? TELL ME. Pourquoi? Pourquoi pourquoipourquoipourquoipourquoiii… Pourquoi n'avons-nous pas le droit de vivre en paix? POURQUOI NOUS? Les toboggans sont-ils simplement des inventions génératrices de tristesse et de "Sad stories" comme tu le dis? Et si c'est le cas.. CELA VEUT DIRE QUE NOUS SOMMES VOUÉS À UNE TERRIBLE DESTINÉÉÉE. MATTHEEEEEEEWhuhuhuhuhuhu….

Andy déprimait tout seul, à cause ses propres dires dignes de son cousin, paradoxalement. Plus il regardait en direction du sol, plus il avait l'impression qu'il s'éloignait du sol. Et ça l'embêtait beaucoup, il n'avait pas vraiment envie de finir comme un pancake tout plat, écrasé au sol. Même s'il aime bien ça, les pancakes.

- Buh… J-Je suis désolé…

Il se laissa tomber sur le sol de la structure, les genoux pliés et la tête dirigée vers le sol, alors que des larmes brillantes tombaient comme des gouttes de pluie sur son visage enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mer 24 Juin - 14:29
Take the obstacle appart !

Feat. Le Petit Prince

Malgré ses paroles rassurantes, Andy n'avait pas l'air tenté de sauter. C'est compréhensible, mais pour Matthew, pas vraiment. Alors il insista un peu, contrarié. Mais lorsqu'il vit Andy recommencer à pleurer...

- J-Je.. I'll always trust on you Matthew... M-Mais j'ai… J'AI PEUR. J-Je suis vraiment désolé j-je ne peux pas… Je ne suis même pas digne de ta confiance… What a shame! A terrible shame! C-Comment pourrais-tu être fier d'un cousin qui passe son temps à pleurnicher et qui n'est même pas capable de descendre un simple toboggan.. UN SIMPLE A TOBOGGAN. HOW ? TELL ME. Pourquoi? Pourquoi pourquoipourquoipourquoipourquoiii… Pourquoi n'avons-nous pas le droit de vivre en paix? POURQUOI NOUS? Les toboggans sont-ils simplement des inventions génératrices de tristesse et de "Sad stories" comme tu le dis? Et si c'est le cas.. CELA VEUT DIRE QUE NOUS SOMMES VOUÉS À UNE TERRIBLE DESTINÉÉÉE. MATTHEEEEEEEWhuhuhuhuhuhu….

- Haaah... Andy !

Matthew soupira. Il n'était pas exaspéré par le comportement de son cousin, loin de là. Il trouvait juste que cela prenait trop longtemps.

- Don't worry ! Il ne faut pas avoir peur tu sais ? La peur nous fait tous perdre du temps, et le temps et précieux... Ah nononononono ! Je ne dis pas que tu me fais perdre du temps ! Pas du tout ! Du moins pour l'instant ! But ...................... DAMMITSHIT. ....

Devinez ce que Matthew vient de se souvenir ?
Qu'on ne lui avait donné que très peu de temps et qu'il avait prévu d'utiliser son temps pour des choses bien précises.
Et là ça devait faire 45 minutes qu'il avait perdues à ne rien faire de ce qu'il voulait.

.............

Matthew se trouvait alors dans une situation bien gênante.
Son cousin. Son cousin adoré. Il ne voulait pas plus le blesser en lui disant qu'il lui faisait perdre du temps, et il ne voulait pas le laisser là à la merci du boss, planté en haut de la structure qui est, en plus de ça, un lieu normalement interdit d'entré aux agents.
Alors Matthew se mit a réfléchir intensivement.
Il tourna le dos à Andy, et se pinça les lèvres en fronçant les sourcils pour se plonger dans son raisonnement.

Que devait-il faire afin que :
- Ce qu'il avait prévu de faire puisse toujours être réalisé sans être en retard à son rendez-vous et tout en profitant de ce qu'il avait prévu ?
- Andy ne soit pas blessé par ses paroles ?
- Andy n'ait pas peur et daigne descendre du toboggan ?

Réflexion difficile. Il n'arrivait pas à mettre le doigt sur la solution. Cela l'énervait, un peu.
Il commença à dire quelques jurons à voix basse, comme lorsqu'il commence à s'énerver, et continue de réfléchir.
Si il aide Andy, ce qu'il devait faire en premier lieu, il faudrait le faire vite. Cependant, il semble avoir peur de descendre. Alors, comment le convaincre vite ?
Il ne savait pas, et cela l'énervait.
Le temps continuait toujours à défiler. Il regardait sa montre : 15h17.
Tac, tac, tac. Le tic-tac de sa montre lui montrait l'urgence d'agir vite.
Vite ? Mais si il se hâtait, peut-être ne trouverait-il pas la solution !
Ah ! Matthew était perdu. Il ne savait pas quoi faire. Alors il commença à faire tourner sa clé à molette dans tout les sens, violemment.

Chtak.
La clé à molette avait percutée la structure en métal.
Et soudain, tel un déclic, ce bruit métallique lui donna une idée. Mais peut-être pas l'idée du siècle. Elle était folle :

- OH ANDY ! DON'T WORRY ! I KNOW EXACTLY WHAT TO DO TO SAVE YOU !

Et il se retourna, le sourire au lèvre, et coinça sa clé à molette sur un écrou de la structure et la tourna.

- Tu n'as pas envie de descendre par toi-même ? Alright ! C'est donc la structure qui va descendre pour toi ! Recule-toi juste pour le moment, car il y a risque que tu tombes aussi ! Et ce serait dommage, n'est-ce pas ?

Ecrou retiré. Il sorti un tournevis de sa poche pour enlever les vis, et fit de même alors pour un autre écrou, ainsi de suite.
En bref...

- I'm going to take appart that thing ! Ha ! Pourquoi n'y avais-je pas pensé avant ? En plus de gagner du temps, cela te fera descendre aussi ! How clever !

En ainsi, écrou, vis et autres éléments de métal se mirent à voler sous les outils dévastateurs de Matthew.
Il ne s'en rendait pas compte, mais ce qu'il faisait pouvait lui attirer de graves ennuis qu'il ne pouvait même pas mesurer...


Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 25 Juin - 7:20
- Don't worry ! Il ne faut pas avoir peur tu sais ? La peur nous fait tous perdre du temps, et le temps et précieux... Ah nononononono ! Je ne dis pas que tu me fais perdre du temps ! Pas du tout ! Du moins pour l'instant ! But ...................... DAMMITSHIT. ….

D'un seul coup, il avait l'air beaucoup moins sûr de lui. Et ça ne rassurait pas beaucoup Andy. Surtout quand il commença à lui tourner le dos, et à ruminer des injures pour lui même. Il allait le laisser là? Il se plaignait de lui?
Il a commencé à balancer son arme de prédilection à la manière d'un bâton de majorette, quand soudainement, la clé heurta la structure, arrachant un petit cri plaintif de la gorge d'Andy.

- OH ANDY ! DON'T WORRY ! I KNOW EXACTLY WHAT TO DO TO SAVE YOU !

Le sourire sur son visage était plus qu'inquiétant. Et Andy n'était pas rassuré du tout. Encore moins quand il commença à expérimenter son idée de génie, en dévissant le premier écrou qui maintenait le toboggan debout.

- M-Matthew…

- Tu n'as pas envie de descendre par toi-même ? Alright ! C'est donc la structure qui va descendre pour toi ! Recule-toi juste pour le moment, car il y a risque que tu tombes aussi ! Et ce serait dommage, n'est-ce pas ?


Oh oui, ce serait dommage.
Andy s'agrippait de plus belle à la structure, laissant apparaître un masque d'effroi sur son visage. Il haletait, sentant sa dernière minute à vivre plus proche que jamais, si bien qu'il n'arrivait pas à articuler un seul mot.

- I'm going to take appart that thing ! Ha ! Pourquoi n'y avais-je pas pensé avant ? En plus de gagner du temps, cela te fera descendre aussi ! How clever !

- A-Arrête…


Il ne pleurait toujours pas. Mais ça n'allait pas tarder, non. Mais plus il tardait, plus la structure se faisait démonter de plus en plus, vis par vis…
Sa respiration s'accélérait, son coeur battait de plus en plus vite et tous ses membres tremblaient de terreur et d'effroi.

- M-MATTHEW, ARRÊTE.

Par réflexe, et peut être par instinct de survie, Andy dégainait son couteau suisse provenant du Canada et le fit passer rapidement devant le visage de Matthew, ne faisant tomber que quelques fins cheveux d'or sur le sol.
Évidemment, tout ça aurait put être plus crédible si seulement…
Si seulement Andy n'avait pas glissé.
Son pied avait glissé sur la partie glissante du toboggan, l'entraînant dans une glissade jusqu'au sol, tout en le faisant crier de manière féminine de plus belle.

Enfin arrivé en bas, il se remit à pleurer. La glissade avait été rapide et ça l'avait surpris autant que ça lui avait fait peur. De plus, il avait certainement fait une bêtise en arrachant deux ou trois cheveux de son propriétaire! Matthew n'allait peut être pas le lui pardonner!

- P-Pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 27 Juin - 18:51
Apologizes

Feat. Le Petit Prince

Pièces par pièces, le devant de la structure continuait à se démonter lentement...
Les vis volaient, les écrous roulaient à terre, les boulons s'éjectaient... La structure commençait déjà à s’affaisser. Ce n'était pas étonnant vu la vitesse avec laquelle Matthew s'y prenait : il faisait toujours son travail vite et bien, et vous en avez là une belle démonstration. Infatigable et concentré dans ses actions, il n'entendait même pas Andy lui supplier presque d'arrêter. Finalement, il n'arrêta qu'au moment où un éclair argenté passa à quelques centimètres de son visage, manquant bien de lui crever un oeil. Reculant ainsi par réflexe, il vit Andy perdre l'équilibre et tomber à terre en glissant du toboggan. Son couteau dans les mains, Matthew en déduit bien vite ce qu'était cet éclair métallique tout à l'heure.
Arrêtant son travail et rangeant son tournevis dans sa poche, Matthew se rapprocha de Andy et s'accroupi à sa hauteur.

- P-Pardon...

Son attaque surprise ne lui avait fait perdre, heureusement, que quelques mèches de cheveux devant son visage. Rien qui pouvait dévoiler son oeil rouge qui plus est. Andy avait de la chance à ce niveau-là, même si il aurait bien pu le pardonner. C'était son cousin, et il l'aimait bien. Il ne voulait pas encore plus le tourmenter qu'il ne le faisait déjà sans s'en rendre compte !
S'étant un peu calmé depuis cet accident, Matthew regardait maintenant Andy d'un air désolé qui voulait tout dire.

- Pardon ? Pardon ! GAH ! Non, nonononon, Andy ! Pourquoi t'excuses-tu ? C'est à moi de m'excuser ! What a idea ! Dismantling such a thing ! How stupid ! Je n'aurais jamais dû faire ça ! Cela n'a été qu'une perte de temps, et cela n'a apporté que des malheurs ! Ah ! Je suis désolé Andy. Peut-être t'ais-je en plus blessé ! Quelle atrocité ! On ne peut pardonner un acte pareil. Mes excuses seraient alors vaines... ? AH ! Such a sad story... j'aurais bien pu te tuer en faisant ça. Oui ! Je suis un criminel, ayant essayé d'assassiner sauvagement son cousin ! QUEL CRIME ABOMINABLE ! Andy ! I'm such a monster... How sad, how sad... why... Pourquoi tout ce que je fais se termine toujours par une sad story ! Gah ! Quelle tristesse ! Je ne suis qu'un homme incompris !

Reparti dans sa déprime, Matthew commençait à faire tourner la molette de sa clé, qu'il observait le regard vide.
Le temps, pour sa part, continuait d'avancer.
Il était 15h32, et bientôt serait l'heure pour Matthew de retourner travailler...
Si il était rétabli de sa dépression avant, et si il n'était pas encore trop dans sa déprime pour se rendre compte de cette heure qui défilait plus vite qu'il ne le pensait...

Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 28 Juin - 16:50
Andy range son canif. En fait, glisser du toboggan n'était pas si terrible que ça. C'était même plutôt amusant. Il aurait bien recommencé mais… La structure était en grande partie complètement démontée. Et puis il se serait sûrement mit à paniquer de nouveau en haut du toboggan.

- Pardon ? Pardon ! GAH ! Non, nonononon, Andy ! Pourquoi t'excuses-tu ? C'est à moi de m'excuser ! What a idea ! Dismantling such a thing ! How stupid ! Je n'aurais jamais dû faire ça ! Cela n'a été qu'une perte de temps, et cela n'a apporté que des malheurs ! Ah ! Je suis désolé Andy. Peut-être t'ais-je en plus blessé ! Quelle atrocité ! On ne peut pardonner un acte pareil. Mes excuses seraient alors vaines... ? AH ! Such a sad story... j'aurais bien pu te tuer en faisant ça. Oui ! Je suis un criminel, ayant essayé d'assassiner sauvagement son cousin ! QUEL CRIME ABOMINABLE ! Andy ! I'm such a monster... How sad, how sad... why... Pourquoi tout ce que je fais se termine toujours par une sad story ! Gah ! Quelle tristesse ! Je ne suis qu'un homme incompris !

Matthew s'était remis à déprimer. Et ça attristait un peu Andy, il n'aimait pas le voir déprimer. Ça le faisait déprimer un peu aussi. Et s'ils sont deux à déprimer ça peut finir un peu bizarrement.

- M-Mais non!… C'est de ma faute! Si je n'était pas monté sur le toboggan tu ne serais pas venu m'aider et tu n'aurais pas essayé de démonter la structure et tu ne serais pas en train de déprimer… J-Je suis désolé Matthew! …

Andy s'approcha de son cousin et le serra dans ses bras, du mieux qu'il put car sa force était à désirer, et que ses bras étaient trop petits pour prendre correctement Matthew dans ses bras. Donc il se débrouillait pour que ça ressemble ENVIRON à un câlin, même si ça ressemble à rien.

- Euh… Ce serait mieux de réparer le toboggan avant non?… Si GML revient et qu'il voit ça il ne risque pas d'être très content…

Andy frissonna à cette idée. Torture physique? Torture psychologique? Il le renverrai au Canada? Il appellerait son père? Il l'enfermerai dans un endroit sombre tout seul? Il le lâcherait au beau milieu de la forêt? L'enfermerait dans un placard à clé qu'il balancerai dans l'océan juste après? Lui fera regarder des films d'horreurs ?
Andy n'osait même pas y penser, mais un frisson lui parcouru le dos. Comme s'il y était déjà.

Ce qu'il se passe dans sa tête.

- Andy, tu as fait une bêtise! Tu vas être puni à vie! Muahaha!

- NOOOOOOOOOOO ! S'IL VOUS PLAIIIT…!

- Au goulag!


Retour au monde réel, Andy! C'est l'heuuuuure D-D-D-D-DE PLEURER. (nb : L'HUMOUUUUR)

- NOOOOON MATTHEEEEW JE VEUX PAS Y ALLEEEER!

Il agrippait sa combinaison de plus belle, comme s'il avait peur qu'il s'en aille. Même s'il y avait peu de chances que ça soit le cas, à moins qu'il ne regarde sa montre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Ne faites pas ça chez vous, les enfants. [Pv: Le lapin Blanc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenu chez vous...
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Et vous, vous faites quoi ?
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Les loups hurlent;bergers reveillez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-