Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Agent Ivory en force !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 15:38



Agent Ivory

La vie n'a d'intérêt que si on y ajoute un soupçon de chimie et de cailloux.


[Sekka Yufu] feat [Vocaloid]


Nom d'agent : Agent Ivory

Nom & prénom : Guillemette Briand

Surnom : Ivo, Ivy, Ivyro, Riz...

Âge & date de naissance : 22 ans (née le 27 juillet 1992) mais toujours 16 ans dans ma tête !

Nationalité : Française

Orientation sexuelle : Caillouphile... Euh, non, sinon, à part ça, hétérosexuelle.

Phobie & complexes : Je n'ai pas de phobies ! (comme ça je suis bien ~) Je suis un peu complexée par ma taille, et par mes mains. Pour rien au monde je me baladerais en public sans mes précieux gants.

Vous & l'agence : Ce n'est sûrement pas pour mes capacités au combat que j'ai été recrutée... Non, en fait, je fais beaucoup d'expériences, et j'invente de nouveaux produits, liquides, crèmes, et autres merveilles de la chimie... Et je fais très bien la cuisine. Ben oui, la cuisine, c'est comme de l'alchimie, sauf que ça n'explose (normalement) pas.

Rang de combat : E1, faible. Je suis pour la retraite stratégie, le temps d'aller chercher les explosifs au labo.

Autre :

Derrière l'ordinateur
Prénom (ou surnom) : Nolwenn, mais on m'appelle Noli. Parfois. Quand le vent souffle dans la bonne direction.
Âge : 17 ans
Fréquence de connexion : Régulièrement je pense. Après, il y a des fois où je pourrai me connecter, mais je n'aurai pas forcément le temps de poster... Donc je resterai connectée en mode ninja.
Comment as-tu connu le forum ?  Boucle-d'or m'a menée ici.
Ce que tu aimes et n'aimes pas : J'aime les maths et mon namoureux. Et je n'aime pas les conflits.
Une remarque ? Bllbllbblblbllbllbl
Code du règlement : Validé !


Caractère et capacités
Cinq lignes minimum pour décrire ton 'tit caractère et tes capacités physiques/mentales ♪

Alooors... En général, quand j'entends les gens me décrire, je suis souvent désignée par le mot « obsédée ». En fait, je suis passionnée par la chimie et les cailloux ! J'adore créer de nouveaux produits, faire des tests, mélanger des choses que personne n'aurait jamais pensé à mettre ensemble ! Et surtout, ce que j'aime par dessus tout, c'est les cailloux. Les petits, les gros, les précieux, les moins précieux, c'est mon or, mon amour, ma pierre philosophale à moi. Les cailloux sont tellement beaux, emplis de mystères et source de dizaines de questionnement. De plus, j'étudie les propriétés des cailloux dans une utilisation dans le domaine chimique, et croyez-moi, les cailloux n'ont pas finis de nous surprendre. C'est fou le nombre de propriétés incroyables que possèdent les cailloux...
Oh, et je ne parle pas de ces trucs d'arnaqueurs que vous trouvez chez les boutiques de souvenir, qui disent que si vous portez d'un collier de telle pierre semi-précieuse, vous aurez de la chance en amour ou vous réussirez votre contrôle de math, il n'y a aucun preuve scientifique derrière tout ça et c'est plutôt ennuyeux. Je parle des vraies propriétés, celles qu'on trouve en allant regarder en détail le caillou, ses minéraux, ses molécules, voir comme il réagit à tel ou tel produit et tenter de puiser toutes les ressources possibles pour faire de ce caillou, qui peut paraître si simple au premier abord, une merveille scientifique et le début d'un révolution cailloutaire qui changera à tout jamais notre manière de vivre !

Euh.. Hm. Je crois que je me suis un peu emportée... Hehee, désolée. Je vais essayer d'un peu mieux me décrire.
De manière générale, je suis plutôt douée pour ce que l'on appelle les « matières scientifiques » : biologie, mathématiques, physique et bien sûr chimie. Je me débrouille bien pour le reste aussi mais la science, ça reste mon truc.
Euh... Sinon, je crois que je suis quelqu'un de plutôt ouverte, je n'aime pas trop me disputer avec les gens donc en général je n'attaque pas les opinions. Il paraît que je suis un vrai moulin à parole (surtout quand il s'agit de parler de cailloux). Je suis très souriante aussi ! Tellement qu'au bout d'un moment, j'en ai mal aux joues, hehee. Et j'aime bien aider les gens. Je veux les aider autant que je peux. Pour ça, j'utilise ma chimie, et je cuisine. J'adore cuisiner, c'est comme faire de la chimie, sauf qu'à la fin ça a bon goût ! Et j'offre mes repas aux gens pour leur faire plaisir.

Par contre, ne comptez pas sur moi pour aller aux premières lignes des combats. Généralement, je reste plutôt en arrière... Comme je n'ai aucune force, j'ai développé un certain don pour l'esquive. Mais je peux servir aussi en combat : je fais des produits qui peuvent augmenter les capacités des combattants, mais aussi je tire profits des mélanges explosifs que je trouve durant mes recherches pour faire des armes ! On aide comme on peut.


Apparence
Cinq lignes minimum pour décrire ton apparence et ton plus joli minois ♪

Je suis petite, très petite, mais chut. Je l'assume et contemple le monde du haut de mes 1m50, sans talons ! Je suis de corpulence normale, ni maigre, ni grosse, et j'ai la peau claire. J'ai de longs cheveux argentés que j'attache souvent en natte, parce que les cheveux et les produits chimiques, ça fait pas trop copain copain. Mes yeux sont très noirs. On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. Ils reflètent peut-être mon passé...
Euh, bref. Je porte constamment des gants pour... cacher quelque chose que je n'aime pas sur ma main gauche... Vous saurez de quoi il s'agit si vous écoutez l'enregistrement vidéo qui avait été fait juste avant mon arrivée ici. J'y raconte tout... Depuis le début.


Histoire
Dix lignes minimum pour nous raconter ta 'tite histoire personnelle ♪

La vidéo démarre. Mal cadrée, un peu flou, quelques bruits parasites. La caméra tourne et au centre de l'écran, une petite forme claire se dessine. Une forme humaine.
Guillemette est assise à une table, une tasse de thé devant elle, visiblement mal à l'aise. Étonnamment, ses cheveux sont lâchés et forment une couverture argentée autour d'elle. Ses yeux n'arrêtent pas de bouger, elle ne peut pas fixer un endroit plus de quelques secondes. Sa respiration est rapide, ses yeux brillants comme ceux de quelqu'un qui veut pleurer. Sa voix s'élève : la qualité audio est mauvaise mais on arrive clairement à distinguer la peur dans sa moi.

-... Rendez-le moi...

Une autre voix, masculine cette fois, parle. Elle semble plus proche : la personne doit se trouver derrière la caméra.

-Je te le rendrai une fois que tu auras tout raconté, sans omettre le moindre détail.
-Vous ne pouvez pas... vous ne p-pouvez pas... N-non...

Elle prend sa tête entre ses mains. On entend des sanglots, puis un soupir.

-Bien... Je te le rends. Mais ne te défile pas, Guillemette. Je veux tout. Ne pense pas pouvoir laisser passer des détails compromettants sous prétexte que ta thérapie t'a effacé la mémoire.
-G-gah... J-je le promets... N'importe quoi... M-mais redonnez-le moi...

Un petit sachet en peau d'animal est envoyé de derrière la caméra sur la jeune fille. Cette dernière se jette dessus, comme un affamé sur un steak, et sanglote de plus belle en serrant le paquet contre son cœur. Puis elle l'embrasse, et le range dans une petite poche à l'intérieur de son manteau. Contre son cœur, pour la réchauffer, pour lui donner du courage.

-Allez maintenant. Raconte-moi tout... Depuis le début.
-O-oui...

Guillemette respire un grand coup, cale ses cheveux derrière ses oreilles pour ne pas les avoir devant le visage et fixe l'objectif de la caméra d'un air déterminé.

-Je... Je m'appelle Guillemette Briand. Je suis née le 27 juillet 1992, dans le nord de la France. J'y ai vécu...
-Parle-moi de tes parents.
-D-d'accord. Ma mère était dentiste... Mais je n'ai eu le temps de la connaître. Elle est décédée peu de temps après ma naissance. D'une maladie... Enfin à l'époque, c'est ce que l'on m'a dit. Papa m'a élevée seule, du moins au début. Il était prof de chimie à l'université... C'est comme ça que j'ai découvert ce merveilleux monde.

Une lueur de bonheur apparaît dans ses yeux.

-Vous savez, quand j'étais très petite, papa m'emmenait faire des expériences dans les labos. Il disait que j'étais très douée, et qu'il était fier de moi ! Une fois j'ai même synthétisé d...
-Bref. La suite ?

La lueur disparaît, son visage s'assombrit. Elle commence à tripoter une mèche de cheveux rebelle qui ne voulait pas se caler derrière ses oreilles.

-Oui, désolée. J'ai vécu 13 ans comme ça. J'étais très douée à l'école, je ramenais toujours des bulletins excellents à la maison. A côté de ça, je vivais ma passion de la chimie et j'avais commencé une collection de cailloux. Déjà en ce temps là je savais le potentiel de ces merveilles de la nature...
J'avais des amies, des ennemis, je suis tombée amoureuse comme une enfant tombe amoureuse... Je vivais ma vie comme n'importe qui.
Mais un soir, c'était en hiver, car les mauvaises choses arrivent toujours des soirs d'hiver, quand je suis rentrée à la maison, j'ai trouvé mon père, étendu par terre, baignant dans son sang. Un trou, juste entre les deux yeux, et ses yeux, ses yeux qui fixaient le plafond, sans rien, sans vie. Je crois... Je crois que j'ai compris tout de suite qu'il était mort. Autour de moi, toute la maison était sens dessus dessous. Des papiers partout, les meubles renversés, du verre brisé, des flaques de produit et des projections colorées sur les murs. J'étais... perdue...

Son regard semble se perdre dans le vide, comme si elle revivait cette période, comme si elle était dans la peau de cette fillette de 13 ans face au corps sans vie de son père. Désespérée...

-Je crois que j'ai crié. De toutes mes forces. J'ai voulu courir vers mon père, le secouer, le réveiller. Mais je n'ai pas pu. On m'en a empêché... Sur le moment je n'ai pas regardé qui, en fait, j'ai à peine senti qu'on me tirait en arrière. On m'a mis dans une voiture, puis... ils m'ont endormie. Je suis restée endormie très longtemps, ils ont du utiliser quelque chose de puissant... Et quand je me suis réveillée, j'étais à l'autre bout du monde... Au États-Unis. J'étais détruite. Je ne savais pas où j'étais, mais tout ce que je savais, c'est qu'on avait tué mon père. On avait détruit ma seule famille. On m'avait tout pris. Ils m'ont racontés des trucs, des bêtises, des choses fausses... Ils m'ont dit qu'ils m'avaient sauvé la vie, qu'ils étaient désolés de ne rien avoir pu faire pour mon père, qu'ils allaient tout faire pour que je fasse quelque chose de ma vie.

Des larmes commencèrent à perler sur les joues de Guillemette. Elle les essuya rapidement.

-Désolée... J-je... J'ai du mal à en parler...
-Continue. N'oublie pas notre accord.
-Oui...

Elle reprend une grande respiration.

-J-je pense qu'on arrive au passage qui vous intéresse. C'était ce groupe de mafieux américains responsables de dizaines de meurtres de haut placés partout dans le monde, les « Dark Wings ». Ils m'ont à moitié lavé le cerveau pendant deux ans, en me caressant bien dans le sens du poil. J'avais accès à des labos de chimie énormes, ils ont engagés des grands chercheurs en chimie pour m'enseigner des tas de trucs, et j'avais des pièces entières pour me consacrer à la passion des cailloux, et plein de temps libres pour faire des recherches sur le terrain énorme qu'il y avait autour de la base militaire dans laquelle ils m'avaient enfermée. Ça peut paraître bizarre dit comme ça, mais à l'époque, je ne posais pas de questions. Je n'avais pas demandé la raison de la mort de mon père, ni la raison pour laquelle ils m'aidaient. J'étais passive, je laissais simplement les choses arriver... Je me suis laissé tatouer le signe du groupe sur la main. Un pentagone, avec du lierre autour et une chauve-souris à l'intérieur. Un signe que j'étais flanquée là-dedans.

Un temps.

-Ils ont commencé à profiter de mes talents en chimie. Au départ, je fabriquais juste des produits énergisants, pour booster les capacités. Des dopants quoi. Je faisais aussi des médicaments. C'était plutôt mignon au début... Il y avait des filles de mon âge qui partaient en mission pour eux on ne sait où, et qui revenaient couvertes de cicatrices, de brûlures, et il y avait quelque chose dans leurs yeux... Je savais que c'était des meurtrières. Qu'elles avaient commis des atrocités, des violences. Mais je ne disais rien, je remplissais mon rôle et en échange j'avais ma part de liberté. On me logeait, on me nourrissait et j'avais toute ma passion à disposition.

Elle commence à trembler et à pâlir.

-Je... Je ne veux pas me rappeler de ça...
-Tu dois.
-Non... Non...

Elle recommence à sangloter et se prend la tête entre les mains. On entend la personne derrière la caméra soupirer.

-Est-ce que tu veux du thé ?
-D-d-d-du t-thé ?
-Oui. Un bon thé, saveur menthe-réglisse.
-... J-j-je veux b-b-bien...
-Je reviens.

Il y a une longue pause dans la vidéo. Guillemette sort un petit sachet en cuir d'une poche latérale de son manteau et commence à le tripoter. Son regard recommence à se balader, on entend sa respiration saccadée, et au loin des bruits de vaisselle. Quelques minutes plus tard, on entend un bruit de port et la jeune fille tend les mains pour prendre une tasse de thé encore fumante. Elle murmure un vague « merci » et ouvre le sachet qu'elle avait depuis tout à l'heure. Elle en sort trois petits cailloux de la taille de grosses billes, et les laisse tomber dans la tasse.

-... Pourquoi tu fais ça ? C'est quoi ces trucs ?
-C'est pour me redonner du courage. Ce sont

Elle boit une gorgée et grimace un peu, sûrement car le thé est trop chaud, ou peut-être parce que ses cailloux donnent un goût bizarre au thé. Ou simplement, peut-être qu'elle n'aimait pas la réglisse.
Elle repose la tasse et regarde la caméra.

-... Je dois vraiment continuer ?
-Oui.
-C'est... parti alors... J'imagine...

Elle reprend une gorgée, une grande inspiration et se lance.

-Peu de temps après mes 16 ans, ils ont commencé à demander autre chose que synthétiser des dopants ou des médicaments... Ils m'ont demandé... Ils m'ont demandé de synthétiser du poison... Des poison puissants, incolores, inodores, des poisons qui tuent immédiatement, des qui provoquent une lente agonie, et aussi des poisons lents et surtout très discrets qui font croire que la personne meurt d'une maladie. J'ai crée des dizaines de formules de poisons très différents et je sais qu'ils ont servis à tuer des gens. C'était l'époque où les Dark Wings était en conflit avec cet autre groupe mafieux, les Buscetta. Ils avaient besoin de tuer rapidement, et ce sans perdre d'hommes. Donc ils ont fait une opération massive, ils ont envoyés plein de filles du groupe et elles se sont fait passer pour des prostituées pour glisser du poison dans leur boisson. Ils avaient bien organisés leur coup pour que les membres ne se doutent de rien et ne se méfient pas... Pour certains ça n'a pas marché, ils n'ont pas été avec les filles déguisées. Mais beaucoup sont morts ce soir là, et ça a fortement diminué l'effectif des Buscetta.

Son regard se fixe dans le vide. Elle reprend quelques gorgées de thé.

-Le conflit a commencé à s'envenimer. Il y avait des pertes des deux côtés, le chef a commencé à me demander de faire un travail monstre. Je ne dormais presque plus, je carburais à du café recaféiné par mes soins pour pouvoir tenir. Ça a duré des mois, c'était terrible. J'ai perdu énormément de poids à cette époque... Je ressemblais à une anorexique. Je ne sais même pas ce qui me motivait à continuer, vu l'état dans lequel j'étais...

Une nouvelle gorgée.

-Et puis... un jour... J'ai entendu sans faire exprès deux personnes plutôt haut placées parler à côté du labo. Ils n'avaient sûrement pas vu que j'étais encore en train de travailler, il était très tard le soir. Et ils parlaient de moi.
Quand j'ai entendu mon nom, je me suis tout de suite rapprochée de la porte. Je savais que je ne devais pas écouter, que je ne devais sûrement pas être au courant de ce dont ils allaient parler, mais je ne sais pas pourquoi, quelque chose me poussait à écouter...
Ils ont commencé à parler de mes parents... Je n'ai saisi que quelques mots. « Trahison ». « Retrouver ». « Meurtre ». « Passé ». Ce genre de choses. Alors j-j'ai commencé à comprendre. Mais j-je voulais être sûre, alors j'ai réussi à convaincre une de mes meilleures amies, une des seules personnes en qui j'avais une totale confiance, à m'aider à retrouver les traces de mes parents dans les archives. Je... J'étais sûr qu'il y avait des choses... Des choses qu'on m'avait cachée... Mon amie à réussir à entrer dans les archives après plein de manipulations -elle était super douée avec les ordinateurs. Et là... l-là...

Un sanglot, une nouvelle gorgée. Ses mots se perdaient dans sa gorge parfois, la rendant difficile à comprendre. Ses explications devenaient confuses.

Il y avait tout un dossier sur eux. Ils avaient assassiné des gens de sang-froid... Ils avaient torturé des gens... Ils... Toutes ces choses... C'était avant ma naissance. Après que je sois née... Ils ont fui... Ils sont allés dans le pays natal de mes grands-parents maternels, le Brésil. Ils pensaient être en sécurité là-bas... Mais ils... ils les ont retrouvé... Et en guise d'avertissement ils ont tué ma mère et mes grands-parents...

D'autres sanglots, une nouvelle gorgée. Elle attend un moment avant de reprendre son récit.

-Papa a fui en France. C'est là qu'ont vécu mes parents avant... avant qu'ils rentrent chez les Dark Wings.. Il a tout fait pour masquer son identité. Et ça a marché... Pendant 13 ans ils l'ont pas retrouvé. Et puis... Vous savez.... V-vous savez ce qui est arrivé. J'ai senti... J'ai senti pour la première fois quelque chose en moi, quelque chose de puissant, quelque chose qui changeait de la passivité que je vivais depuis des années... De la haine... De la haine...

Elle finit de boire sa tasse d'un coup et récupère ses cailloux pour les remettre dans son sachet. Pendant un certain temps, elle reste silencieuse, et différentes émotions passent sur son visage : colère, mélancolie, et un bon fond de détermination. Guillemette soupire et prend la tasse dans ses mains pour en tirer le peu de chaleur qu'il en reste.

-La suite, je pense que vous la connaissez. J'ai donné des informations aux Buscetta sur les Dark Wings et j'ai joué un double jeu pendant un temps donné, mais j'ai été prise. Ils m'ont torturée, et ils ont fait de grandes marques de brûlure sur mes mains, sur mon tatouage notamment. Ils l'ont brûlé assez pour qu'on sache que j'avais trahi, assez peu pour qu'on sache que j'avais été membre de la mafia. Mais j'imagine que vous avez des tas de dossiers sur cette histoire, vu qu'elle a été rendue publique... J'ai été sauvée par les Buscetta juste avant qu'ils ne me tuent. Et en récompense pour avoir donné des infos, ils m'ont libérée de tout ça. Je suis restée plusieurs mois à l'hôpital pour soigner mes blessures et me redonner un peu de forces puis j'ai séjourné quelques temps dans un hôpital psychiatrique à cause de la douce folie naissante en moi.

Un sourire triste apparaît sur son visage. Elle ferme les yeux un instant, et respire un grand coup. Et quand elle rouvre les yeux...

-Bon ! On va pas rester à déprimer là comme ça ! L'ambiance est séééérieusement toute pourrite ici !
-He ?!
-La suite est belle : Je suis guérie !~ A peu près totalement malgré quelques imprévus, mais rien de bien grave. Et si je suis venue offrir mes services à Mère-Grand, c'est parce que je veux tout recommencer à zéro mais quand même continuer mes expériences et mon étude poussée et indispensable des cailloux ! J'ai regardé quel nom d'agent je pouvais prendre et j'ai pensé « Heeey!~ Je peux devenir l'Agent Ivory, genre ça a un rapport avec la couleur de mes cheveux » et tout, tu vois le genre ? Je trouvais ça classe !
-Euh...

Elle fait un grand sourire, se lève brusquement et lève les bras en riant. Même si on ne le voyais pas, on pouvait presque sentir sa surprise. Où était passée la jeune fille en sanglots, pleurant sur son sombre passé, tremblante, geignante, racontant avec dépit la mort de ses parents et sa destruction psychologique ? On devine que la jeune fille essaye simplement de se protéger : ne pas trop y penser. Aller vers l'avant, et recommencer à zéro, comme elle disait.

-Bon ! Maintenant que j'ai tout raconté et que l'ambiance « so serious, much sadness, wow, much memories » est partie, si on passait aux choses réellement sérieuses ? Hhhhmmm ? De toute façon, mes talents peuvent vous être utile ici ! Et on a un Grand Méchant Loup à combattre, bon sang !
-Je peux te poser une dernière question ?
-Hm ? Vi, vi, vas-y !
-Ce sachet, qu'on t'avait pris... Celui auquel tu as l'air de tant tenir ? Je n'ai pas regardé dedans, on me l'a donné en me disant de te le rendre quand tu aurais tout raconté...
-Aaaaah~~ Ceci ?

Elle brandit avec fierté le sachet caché dans la poche intérieure de son manteau, son regard similaire à celui d'une petite fille à qui ont aurait donné une sucrerie. Elle jette un sourire malicieux à la personne derrière la caméra et ouvre délicatement le petit sachet. Elle semble le montrer à la personne derrière la caméra, mais l'angle de vue ne permet pas de voir ce qu'il y a à l'intérieur.

-Ceci... Est ma raison de vivre. Je mourrais sans. Je me jetterais du haut d'une falaise, mettrais la corde autour de mon cou, tailladerais mes veines, boirais jusqu'à la dernière gouttes tous mes poisons, irais me noyer dans la mer démontée, le tout en même temps pour que la vie comprenne une bonne fois pour toute que sans ceci, je ne lui porte plus aucun intérêt.

Elle ferme le sachet et le remet dans son manteau.

-Mais pour les détails, je suis désolée ! De la même manière que seuls les maris des ninja peuvent connaître le vrai nom de ces dernières, l'unique, exclusive et chanceuse personne à pouvoir connaître la vraie nature de ceci est la personne qui réussira à refaire naître un peu d'amour dans ce cœur brisé !


CODAGE by YELLOW de AGENCE COOKI



Dernière édition par Agent Ivory le Sam 8 Nov - 8:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Prince Charmant
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Ven 7 Nov - 15:39
PREM'S //FRIGO//

Bienvenue Ivooo 8D



Agent Ivory en force ! Fuyuhiko-Kuzuryuu-image-fuyuhiko-kuzuryuu-36498226-250-125
Revenir en haut Aller en bas
http://tsukamisama.deviantart.com
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 15:40
Re-bienvenue ♪
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 18:17
Bienvenue ! J'adore ton perso, vivement que tu sois validée. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 18:25
Bienvenue parmi nous ! '^'
J'aime beaucoup ton perso également , bon courage pour ta validation ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 18:37
Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 20:17
Vuuaaaaaaaaa ! Bienvenue :D
Courage pour ta validation, j'ai vraiment hâte ! x3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 21:45
Ueeee merci tout le monde ! :D Je sens que ça va être cool. *w*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Nov - 23:55
Coucou Nolwennychou ! J'avais vu que tu t'étais inscrite, mais j'avais pas eu le temps d'aller voir ta fiche ! Et oui c'est Loulou au cas ou tu ne l'aurais pas deviné //MUR//
Bienvenue dans ce monde de tarés et de psychopathe ! Et dès que tu es validée, on fait un rp ! niark niark
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 6:16
Welcome x3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 8:18
Merci Loulou (JE TE FAIS UN GROS CÂLIN), merci Alice. :3
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 8 Nov - 8:32
Hello miss ! Il te manque le code du règlement pour être validée c:




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 8:51
Vi, désolée. x3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 9:15
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 8 Nov - 9:34
Cool, yé té donne mon accord pour la validation c:

PS : Moi aussi j'aime les maths et mon namoureux 83




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 9:50
Bienvenue sur Cooki, en espérant que tu t'y plairas un maximum ^.^

J'aurais préféré que tu rejoignes GML plutôt que MG mais je t'en veux pas :3 
Il va sans dire que je donne mon accord pour ta validation, même si en tant que modo, je ne peux pas te donner ta jolie couleur orange donc ça attendra un petit peu x)


Yellie t'aurais pu au moins me laisser valider son code (je suis lente mais quand même) ._. xD
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 10:34
Yellow -> Hehee, on va bien s'entendre alors. 8D

Bouclette -> ... Désolée... ; ____ ;
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 8 Nov - 12:28
Désolée 83
Je te valide d'ici une dizaine de minutes c:




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 8 Nov - 12:36
Yatta ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 8 Nov - 12:41
Félicitations, tu es validée ! N'hésites pas à demander un RP [ici] si tu recherches des compagnons. Rendez-vous [ici] pour ta fiche de liens, [ici] pour demander un logement et [] pour ton journal, si tu désires en faire un.

Bonne continuation sur Agence Cooki !




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

Agent Ivory en force !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Martelly veut constituer une nouvelle force armée
» Récompense de l'agent CP9: Kaitô
» Barême de force brute
» L'union fait la force.... Oui ! Mais....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciennes présentations-