Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [MISSION] Vos papiers s'il-vous-plait [La Bête et Sirène] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 10:31

Vos papiers s'il vous plait
Après avoir quitté Yume, je m'étais aussitôt dirigée vers le bureau de Grand loup. Étant déjà dans le bâtiment, je n'avais que quelques mètres à parcourir. Le patron ne pouvait pas recevoir de suite, j'attendis donc sur une chaise du couloir. Au bout de quelques minutes je décidai de me payer un cappuccino. Je n'avais pas dormi depuis très longtemps, et mes paupières commençaient à dégouliner sur mes joues. Une bonne boisson chaude faisait le plus grand bien. Je reviens deux minutes plus tard pour me ré assoir. Au bout d'une demi-heure, le boss me reçu. Je lui donnai les dernières nouvelles concernant la mission avec le Marchand de Sable. La tournure qu'elle prenait de l'enchantait clairement pas. Il nous demanda de faire au plus vite car l'organisation GML en dépendait. Pour réaliser la tâche des faux papiers, il m'envoya vers un autre agent qui ne prénommé la Bête. Il me donna une adresse où je pourrais trouver cette personne. Je ne comprenais pas bien.. Cet agent était faussaire ? J'allais voir sur le moment sans aucun doute. Je le remerciai et m'éclipsai.

Le papier indiquait une adresse dans le centre ville. Je m'y rendis à pied en me demandant si Yume était parti accomplir sa part de mission. Je m'arrêtai parmi plusieurs boutiques après avoir longuement marché. Boulangerie, vêtements... Le gribouillis du loup me faisait m'arrêter devant un fleuriste; LA Bella Rosa Je fronçai les sourcils. L'agent avait une couverture en tant que fleuriste ? Intéressant. Je ne pus m'empêcher de me dire qu'il me manquait toujours un travail en parallèle de l'agence. Peut-être que si le courant passait bien je pourrais demander à cet agent s'il avait besoin de salariés... Je chassai cette pensée de ma tête, ce n'était pas tout à fait le moment. Je pénétrai la boutique. Des étoiles apparurent dans mes yeux. L'endroit était vraiment bien entretenu. Des couleurs et des odeurs agréables volaient. Je constatai qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur. Je n'osai pas l'interpeler, ce n'était peut-être pas l'agent. Il y avait peut-être plusieurs personnes qui travaillaient dans cette échoppe. Il s'agit peut-être bien de sa mère ou de sa sœur... De dos, je ne voyais pas très bien.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.


Dernière édition par La Petite Sirène le Dim 11 Sep - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 12:13

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Aujourd'hui, comme les autres jours où ne travaille pour GML, j'aide ma famille comme je le peux la journée ( car le soir c'est une autre affaire ). Ma grand mère, ma mère et ma sœur devraient bientôt me rejoindre dans la boutique. Moi j'y suis déjà. Hey oui !!! J'ai la chance d'avoir mon appartement juste au dessus de mon échoppe de fleurs. Je ne pourrais jamais être en retard au travail. Dans la boutique, je suis souvent en réserve où j'entretien les derniers arrivages de fleurs et réalise des compositions fleurales. La vente c'est pas tellement mon truc. On va dire que je suis la seule fille, qui physiquement parlant, est la moins en raccord avec l'image de la boutique. Je ne suis absolument pas mignonne, docile et toute ... et toute ... bah vous voyez quoi. Les mini jupes et les bustiers ne sont pas trop à l'effigie d'une fleuriste.

J'enfile mon tablier vert. Je vais à l'arrière boutique pour arroser les plantes. Je suis en avance d'une demi heure, on ouvre dans trente minutes, à dix heures. Je suis en plein arrosage de fleurs, quand le téléphone se met à sonner. On est fermé qui peut appeler à cette heure ?Je décroche. Ma mère est au bout du fil. Ma sœur vient de faire un malaise. Ma grand et elle vont l'emmener aux urgence pour qu'on lui confère des soins. Je dois donc gérer la boutique toute seule oggi ( aujourd'hui en italien ). Tant que ma sœur aura des soins, c'est tout ce qui m'importe. Elle a une santé très fragile, cela lui arrive très fréquemment de faire des malaises ou d'être très faible. Je ne m'en fait pas trop pour elle. Elle va nous revenir comme d'habitude.

Il est dix heures, je dois donc gérer l'ouverture et la vente. Je laisse mon tablier sur moi, ça donne un style plus professionnel pour la l'échoppe. Je vérifie si il ne manque rien au niveau des savons et des bijoux. Pour les fleurs, il y a ce qu'il faut puisque c'est moi qui en est la charge. La clochette de la boutique retentit. Quelqu'un vient de pénétrer ici. Il faut que je sois convaincante. Il est rare que je sois de service commercial. Je me retourne pour voir mon client, qui est une cliente. Elle a de beaux cheveux roux que je surkiffe énormément. Elle pourrait être mon type de fille, mais je préfère les blondes. Elle a l'air émerveillé comme une petite qui rentre dans un magasin de poupée barbie. Moi j'ai cet air là quand une bonne binouze m'attend ou quand une rose vient d'ouvrir son bourgeon. J’accueille donc cette demoiselle comme je dois le faire en bonne et due forme. Je lui sors mon plus beau sourire ravageur.

Bienvenue à la Bella Rosa. Je peux vous aider belle demoiselle





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 13:11

Vos papiers s'il vous plait
La personne en question se retourna dans ma direction avec un immense sourire rayonnant. La jeune femme me souhaita la bienvenue. Je l’observai attentivement. Elle était grande, avec ses environ 15/20 centimètres de plus que moi. Sa tenue plutôt courte et ouverte laissait dévoiler sa peau blanche. Deux mèches blondes glissaient le long de son écharpe pendue à son coup tandis que le reste de ses cheveux restaient à l'arrière, courts. Ses yeux jaune pétillants me fixaient avec intensité. Elle avait l'air d'une personne plutôt extravertie au vu de son comportement. Bien sur ce n'était pas une critique.

Je ne pouvais pas l'aborder comme ça en disant :
Hey, vous faites partie de GML ?
Il me fallait trouver un méthode pour savoir qu'elle faisait partie ou non de l'organisation.

- Bonjour Madame. Plusieurs plantes semblaient me plaire... Je fais le tour des boutiques pour trouver, LA fleur, dis-je en lui rendant son sourire.

Je commençai à partir un peu partout dans la boutique. Je jouais la maladroite en bousculant plusieurs affaires- sauf les affaires susceptibles de se briser en mille morceaux, mon but n'était pas de la ruiner s'il ne s'agissait pas de l'agent. J'attendais de voir si elle était capable de tout rattraper. Les agents sont réputés rapides. Comme tout le monde n'avait pas forcément une grande agilité malgré tout dans les agents, j'essayais d'autres choses. Je fis ressortir mes armes qui étaient cachées sous mon haut. Si c'était un agent, elle ne réagirait pas à la vue de mes armes.
Avec ces "deux petits tests", je devrais pouvoir déterminer si c'était bien la Bête.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 19:44

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


''Madame'' !!!! Je fais si vieille que ça !!! Regardez moi ce corps athlétique, cette joli gueule d'ange *tousse*, ces magnifiques formes de jeune fille qui ne demande qu' a être partagé aux autres. Enfin bref, l'erreur est humaine. Je ne lui en veux pas pour cela. En tous cas, elle parait plus jeune que moi, elle est toute petite. Ou alors c'est moi qui suis trop grande. Question de point de vue. J'avoue que j'ai hérité de la taille du coté paternel. Ma sœur, ma mère et ma grand mère sont de taille ''normale'' pour des filles.

Apparemment elle cherche la fleur qui lui plaira. Elle a bene choisi l'endroit alors. En tant que ''bonne'' vendeuse, je dois lui répondre.

Vous êtes bene à la bonne boutique alors. Je vous laisse faire le tour. Si vous avez la moindre questions n'hésitez pas, je suis entièrement à votre disposition

Il ne faut pas trop être collant avec les clients. Il faut les laisser tranquille. Si ils ont vraiment besoin d'aide je suis là. J'observe comme même au coin de l’œil ma cliente. Ma parole !!! Mes fleurs. Elles vont s'effondrer. J'accours pour les rattraper. Mission accomplie de justesse. Je reprend les pots sans qu'ils cassent. Mais c'était moins une.

Faites attention non d'un ...

Je me calme. On ne parle pas comme cela à ses clients. Certes cette personne est forte sympathique a regarder physiquement, mais elle très gauche ma parole. Autre chose me turlupine. Son arme. Dans ces conditions, je me dois de l'aborder à ce sujet. Les gens avec des armes ne m'effraie pas vraiment, vu mon ''vrai'' métier. Mais elle peut être dangereuse. Je reste sur mes gardes, car je ne sais pas qui elle est. Je lui fais clairement remarqué.

Que faites vous avec une arme à feu dans ma boutique ? Attention à vous ou sinon .... ou sinon ... j'appelle la police

Je n'allais pas lui sortir '' Attention à toi ma mignonne, je suis agent et je vais te réduire en miettes car je me transforme en bête''.






Dernière édition par La Bête le Sam 3 Sep - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 3 Sep - 19:44
Le membre 'La Bête' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 50

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 92
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 20:20

Vos papiers s'il vous plait
La fleuriste me regarda de la tête au pied. Elle m'invita chaleureusement à parcourir sa boutique. Charmant comme était ce lieu, je me demandais s'il y avait du monde. Je pensais que oui, au vu de son emplacement et son accueil. Il y avait tout un tas de fleurs différentes. Malheureusement, je ne pouvais pas m'attarder. Le temps pressait, et je n'étais pas tout à fait sûr qu'il s'agissait de mon agent.

Évidement, mon petit tour de maladresse la fit crisser... Mais elle rattrapa tout. Elle avait de la vitesse, c'était un bon point. Elle repéra mon arme après sa danse de rattrape de pots. Elle se figea et me demanda ce que je faisais avec une arme. Elle me menaça sur un ton calme d'appeler la police. Elle devait penser que je voulais la cambrioler... Néanmoins, je n'avais toujours pas la certitude que c'était bien la bête... Je sortis mon revolver et le pointai vers le bas en l'approchant de la femme blonde.


- Techniquement, ça ne devrait pas vous choquer si vous en avez l'habitude dans votre quotidien...


Avec une phrase pareille, si elle ne réagissait pas, c'était qu’elle n'était pas homme, ou ma femme en l’occurrence. Si ce n'était pas mon agente, je risquais de prendre violemment la porte, d'être prise pour une folle et de ne plus pouvoir espérer remettre les pieds dans cette boutique, pourtant très mignonne... Je m'excuserais sincèrement pour le dérangement si c'était mon agente. Mais du coup elle comprendrait probablement pourquoi j'avais fait toute cette comédie.
Si le patron pouvait donner un peu plus d’informations aussi...  ça éviterait des petits problèmes de ce genre... Bon, on va dire que ça pimente les missions...
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 21:06

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Elle pointe son arme vers moi, mais en position basse. Déjà elle ne veut pas de mal. Enfin je crois. Et avec ma franchise légendaire, je lui répond en toute honnêteté :

Bene sûr que j'en ai l'habitude, c'est juste que je les aime pas trop ces trucs là

Je peux lui répondre ainsi. Si elle a une arme il y a plusieurs options : PRIMO : c'est une criminelle. DEUZIO : c'est une flic. TERTIO : c'est un agent secret comme moi. Il faut vraiment que j'en sache d'avantage pour la cerner sur qui elle est.

Je peux savoir qui vous êtes au juste miss maladroite ? Une aussi jolie fille que vous ne devrait pas avoir un joujou comme celui là entre les mains

Au moins avec ça elle va peux être me dire qui elle est et me dévoiler sa vraie identité. Personnellement j'aimerais que la deuxième ou la troisième solution soit la bonne. Je n'ai pas envie de me retrouve face to face avec une cambrioleuse ou une meurtrière. Je risque de faire de gros grabuge dans la boutique. Et c'est qui qui devra réparer les pots cassés ... c'est bibi !!!

C'est vraiment pas ma journée je crois. Connaissant ma chance légendaire, vous allez voir que c'est une criminelle, qu'elle veut me violer et tout le tatouin. Si c'est réellement le cas, je n'aurais pas le choix de me transformer pour me défendre. Je suis comme vulnérable sous ma forme humaine face à ça.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 21:20

Vos papiers s'il vous plait
Elle ne sembla pas continuer dans la lancée d'appeler les policiers. Mon geste avait dû la rassurer, c'était un bon point. Et à présent, elle était plutôt méfiante. Probablement qu’elle voulait paraître naturelle, que ma façon d'agir l'avait interpeler, mais comme elle non plus n'était pas sûre de mon identité... Ou alors je divaguais totalement ! Malgré tout il fallait que je creuse un un peu plus, nous ne pouvions pas jouer à ce petit jeu pendant des heures. Elle en avait l'habitude... bon signe. Je me lançai. Dans un premier temps, je rangeai mon arme dans son étui. Je notai le petit compliment et lui envoyai un sourire malicieux avant de reprendre un air sérieux.

- Pardonnez-moi. On me surnomme la petite sirène et je recherche une prénommée Bête pour une tâche, bien que je vous assure vous n'en avez pas l'air d'en être une ! Étant agente, j'ai eu besoin de vérifier certains points vous concernant. Encore une fois, pardon pour le petit tour tout à l'heure, je n'avais nullement l'intention de saccager vos plantes !

Si jamais je m'étais trompée, ces phrases ne faisaient pas totalement sauter ma couverture. Je pouvais toujours être prise pour une cinglée, et l'organisation n'étant pas citée, elle ne craignait rien. Si la demoiselle était agente, elle comprendrait que tâche signifiait mission. Je croisai les doigts mentalement pour ne pas me tromper. Ensuite, j'espérais qu’elle accepterait dans ce cas de m'aider. C'était vraiment très important.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 3 Sep - 21:54

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


La jeune fille prend un air malicieux et me sourit. Good point !!! Je préfère les filles qui sourissent. Ça leur va tellement mieux au teint. Attends Attends !!! Jackpot !! TouLouTouToo TouLou !!! C'est une agente !!! La troisième option était la bonne. Petite Sirène. Jamais entendu parler. En même je suis toute fraîche, normale que je ne connaisse pas grand monde. En tous cas je suis ravie de rencontrer une de mes collègues. On va bene s'entendre. Elle m'a fait passé un test la coquine !!! C'est moi qui lui ferais passer un test un jour ( attention esprit mal placé en action ). Mais ces tests ont failli gâcher mes plantes, même si ce n'était pas son intention première. Ouh la vilaine ( attention esprit mal placé de nouveau en action ). Je lui sourit.

Hihi !!! Tu as frappé à la bonne porte Petite Sirène !!! Je suis effectivement la bête !!! Heureuse de voir des collègues dans le coin. Mais appelle moi par mon vrai prénom. Je me présente : Fauve Meilland-Rosaceae. Mais appelle moi Fauve tout court c'est mieux

Ouf je suis rassurée. J'ai fait une bonne mise en scène de moi même. Elle ne risque pas de s'enfuir en courant. Je suis curieuse de savoir qui elle est réellement. On ne naît pas agent, on le devient. Quelle est donc son histoire à elle. Pour être là où on en est, il y a bene une bonne raison. Mais maintenant que j'y pense ... Que peux t-elle bene vouloir ? On ne se déplace pas jusque dans une boutique pour me voir personnellement en tant qu'agent. Je n'ai pas envie de mettre ma famille en danger. Heureusement qu'aucun clients n'est présent, je peux parler librement comme cela.

J'aurai aimé l'invité a parler autour d'un café mais là c'est un titi peu compliqué. Je n'ai personne pour prendre le relais de la boutique. Pour être certaine, je présente l'écritoire accroché sur la porte de bienvenue en mode ''fermer'' face à la rue. Je ne ferais pas de chiffre oggi, mais je n'ai pas le choix.

Maintenant on peut parler librement. Je te propose de monter au dessus dans mon appartement. On sera plus à l'aise. Et j'imagine que tu as des choses à me demander, sinon tu ne serais pas ici, à jouer les miss maladroite pour vérifier mon identité

Je l'invite donc à me suivre. Nous rentrons toute les deux dans l'appartement. Je la laisse évidement passer en première en lui adressant un léger '' après vous ma chère ''. Je lui désigne un siège de bar dans la cuisine. En attendant moi je prépare les boissons chaudes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 9:32

Vos papiers s'il vous plait
Son air changea à la suite de ma prise de parole. Je ne savais pas ce qu'elle pensait mais en tout cela avait l'air positif. Elle finit par mon sourire et prit un air tout jovial. Elle émit un petit rire en me confirmant qu'il s'agissait bien d'elle "la Bête". Me voila rassurée en tout point. Elle ne prit mal aucun de mes gestes, et semblait contente d'avoir rencontré une autre agente.

- Enchantée Fauve, ravie de te connaître. Ariel Azaius pour te servir !

Je m’apprêtais à continuer les présentations et lui expliquer la raison de ma présence mais je la vis "fermer" la boutique pour m'inviter discuter dans son appartement. Elle devait s'inquiéter de ma visite. Cela n'était pas courant qu'un agent se déplace chercher un autre agent. Généralement, le patron donnait une mission aux agents en même temps et ils se retrouvaient en même temps au bureau ou sur le lieu de la tâche. Là, en l’occurrence, cela indiquait clairement une mission imprévue. Je me sentis un peu gênée par son invitation... rentrer chez elle comme ça... J'allais l’embarrasser... Cependant elle paraissait tellement contente que je me voyais mal de décliner sa proposition.

Je la suivis de près. Elle me fit rentrer la première avec un "après vous ma chère". Je lui fis un clin d’œil joueur. Elle avait l'air d'avoir une personnalité peu commune. Fauve m'intriguait de plus en plus. La jeune femme me désigna un siège de bar pendant qu'elle préparait des boissons chaudes.

- C'est très gentil. Encore désolée pour le dérangement. Je viens te rassurer de suite quant à la mission, tu dois te poser des questions. Je suis sur une mission avec autre agent nommé Marchand de Sable. Pour nous introduire dans un bâtiment à démanteler par la suite, il nous faut de faux papiers d'identités. Le patron m'a donné ton nom, il m'a dit que tu pouvais m'aider...

Après l'explication de la mission, je comptais lui indiquer plus d'informations concernant ma personne. Il pouvait être intéressant de connaître les facultés de chacune. Et puis bien que la mission nécessitait une certaine rapidité, il n'y avait pas non plus le feu au lac. Yume était sans aucun doute encore dans sa propre mission. Je pouvais me permettre un peu de détente, surtout après ces derniers jours sans dormir pratiquement.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 10:46

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Mon invitée, Ariel Azarius, me lance un petit clin d'oeil en franchissant la porte d'entrée. Ouh !!! Mais elle est vraiment coquine ma parole !!! Oh mama mia !!! Si elle continue dans sa lancée je vais pas pouvoir me retenir de lui sauter dessus. Heureusement que je me concentre sur mon café. Elle m'expliqua en même temps son comment du pourquoi elle est venue me rendre visite. C'est chiant d'avoir le dos tourné pendant qu'elle parle. Mais il faut que je surveille méticuleusement mon café, car ma cafetière déconne de temps à autre.

Tu m'étonne Herton que je m'en pose des questions. Alors si je comprend bene : On est venu me voir sous la suggestion du Loup, pour aider cette jeune demoiselle et un certain Marchand de sable. Une petite sirène et un marchand de sable, ça donne quoi comme genre de mission : Sauver un bébé cachalot échouer sur la plage. Mais à mon avis connaissant l'organisation, ça doit pas être se genre d'affaire. Un démantèlement .. hum ... oui effectivement c'est du haut niveau. Moi les aider pour des faux papiers. Je ne sais vraiment pas pourquoi le Loup les a envoyé vers moi. Je me retourne face à elle pour lui parler, la main sur la hanche légèrement penché.

Alors là ma jolie, je ne sais pas ce qui a prit au patron de venir me voir pour des faux papiers. Je ne suis pas imprimeur, je suis une grosse bebette qui fonce dans le tas. On me demande des casser des pattes arrières je le fais sans soucis. Mais alors là des papiers. Pff, je ne vois pas, tu as ....

La cafetière retentit. Oula !!! Mon café !! C'est chaud sa mère !!! Mais ça va c'est tolérable. Je sors deux tasses à cafés pour y verser le breuvage à l'intérieur. Non mais sérieusement, perque ( pourquoi en italien ) le patron a t-il voulu que ... Oh !!!!! Ça y est je sais !!! Petit flash back ... Il y a peux être un moyen de s'en procurer en fin de compte. Je comprend  le patron maintenant. Connaissant mon passé, il a tout de suite fait un lien. Il est déjà plus intelligent que moi le monsieur. Je ramène les tasses sur la bar de la cuisine.

Attention c'est chaud ... Oui alors je disais ... tu as bene fait de venir. Il se pourrait que je connaisse quelqu'un pour t'aider. Mais pour cela, il faut que je retrouve cette personne. Il va m'être assez compliqué de savoir si cette personne que j'ai vu une seule fois dans ma vie est encore là. Surtout quand ça remonte à plus de 10 ans.

Soudainement, mon téléphone portable sonne. C'est ma mère. Il faut que je décroche, elle doit sûrement me prévenir pour l'état de santé de ma soeur.

Scusate me ... ( mélange italien-anglais pour vouloir dire excusez moi )

Je m'écarte de mon invitée pour me faufiler sur le balcon. Ma mère était inquiète car je ne répondais au téléphone de la boutique. Je lui explique la situation. Elle me comprend mieux maintenant. Tout cela pour me rassurer sur l'état de santé de Rosalie. Comme d'habitude, c'est une hypoglycémie. Il faut qu'elle mange plus de glucose et le tour sera joué. Bon, une bonne chose de faite. Avant de raccrocher, j'en profite pour demander à ma mère sur un coup de pression, avant que l'idée ne s'en aille de ma tête, si elle savait où je pouvais trouver le monsieur agent secret qui était venue annoncer la mort de papa. Elle reste muette quelques secondes. Cela a du lui remémorer des souvenirs douloureux. Elle me dit juste que les papiers d'agent de mon père sont dans son bureau au château. Oh ce fameux bureau où personne n'avait le droit d'entrer. Enfin bref. Je remercie ma mère et l'embrasse au passage.

Je reviens vers Ariel. J'espère ne pas avoir été très longue. Je me rassoies en face d'elle.

J'ai une piste pour vos papiers. Mais pour cela, il va falloir aller chez ma famille. Un petit tour dans les bois ça te tente ma sirène ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 13:26

Vos papiers s'il vous plait
Elle se retourna la main sur la hanche pour s'adresser à moi. Son était certes très beau... Mais parler face à face restait plus sympathique ! Sa première réponse me fit légèrement grimacer. Mince... D'un premier abord elle ne voyait pas en quoi m'aider. Une bête qui fonce dans le tas ? Je me demandais de plus en plus d'où venait son surnom. Était-ce une métaphore ou avait-elle la possibilité de se transformer ou quelque chose comme cela ? La cafetière sonna dans la cuisine. Fauve se précipita avant qu'il ne soit trop tard. Elle ne râla pas, ce qui signifiait qu'il n'y avait pas eu de catastrophes. Elle revint avec les deux tasses à la main. Je la remerciai en faisant bouger ma tête de bas en haut. Elle avait dû réfléchir au problème durant la préparation car elle semblait plus confiante. Dans ses lointains souvenirs elle se rappelait connaître quelqu'un qui pourrait probablement m'aider. Voila une excellente nouvelle ! Même si apparemment elle n'avait vu la personne qu'une seule fois, et dix ans auparavant. Aie...

Son téléphone retentit dans sa poche. Elle s'excusa et s'éloigna légèrement. Pendant sa conversation, j'en profitai pour admirer son salon pour ne pas entendre ce qu’elle disait. J'estimai que les discussions devaient restaient privées, cela ne me regardait pas. Je pensais aux personnes que j'avais rencontré ses dernières semaines. Cela devait faisait un bon mois passé que j'avais rencontré Noémie, Yume, Arthur et Oihana. Il s'en était passé des événements depuis ce jour... Qui aurait cru que je deviendrais si proche de Oih... Et que je m'éloignerais autant de Noémie. Le retour de Fauve me sortit de mes songes.

Je lui sourit, comme à mon habitude, la tasse de café à la main.

- Ta famille ? Dans les bois ? Et bien c'est parti allons-y ! Avant, prenons le temps de boire ce café, ça serait bien malheureux sinon.

Tout cet entrain de joie me motiva grandement. Je bus quelques gorgés.

- Je suis spécialisée dans la pratique des armes à deux mains, particulièrement les dagues, mais également le révolver, comme tu as pu le constater. Et toi ?

Nous allions probablement bientôt partir après ce petit échange d'informations.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 18:30

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Bonne nouvelle. Ma collègue et partante pour m'accompagner dans les bois les plus profonds pour se rendre chez les Meilland. En même temps, si elle veut réellement ses papiers, il est plus sûr pour elle de me suivre. Un jeux de piste vient de commencer, un peu comme dans les séries américaines policières tel que les experts Miami. Mais tout d'abord prenons le temps de boire ce café. Nous aimons nous les italiens les déguster avec plaisir en prenant notre temps.

Ensuite Ariel engage la conversation. Elle dit que son domaine de spécialisation est le maniement des armes à deux mains. On pourrait donc la comparer à un assassin. Heureusement qu'elle est de mon coté, sinon j'aurai du souci à me faire. Nous sommes entre collègues, je peux très bene lui révéler ce que je suis. Puis j'en suis tellement fière que je n'éprouve aucune honte à dévoiler mon héritage génétique.  

Moi !!! Je peux me transformer en ''bête''. Enfin pas toutes les bêtes, sinon c'est pas du jeu.  Je peux uniquement me métamorphoser en félin ou en canidé. En gros je peux devenir soit un ro chat soit un ro chien. C'est le cadeau que j'ai reçu à ma naissance. J'ai hérité des conséquences du maléfice dont mon grand père a été victime. Quand je me transforme, une queue, des oreilles, des griffes et des canines poussent. J'ai aussi une belle chevelure, du genre belle crinière blonde, un peu comme tes cheveux d'ailleurs.

A chaque fois que je parle de ce sujet là, je suis toujours autant enthousiaste et passionnée par ce que je souhaite véhiculer. J'ai tellement peu l'occasion d'en parler que le faire m'emporte de joie. Puis ne pas parler de ce quoi on est le plus fière créer une sorte de vide en vous. Le crier sur tout les toits, rempli cette poche vide à l'intérieur de moi.

Mon café bene avalé. Je jette mon tablier vert sur le canapé. Je veux bene aller au château, mais ma tenue n'est pas très adaptée. La mini jupe et le bustier c'est moyen pour une promenade dans les bois. Je préviens ma collègue qui n'avait pas tout à fait fini que je vais me changer.

J'en ai pas pour long, je vais changer de tenue et je reviens.

Je me dirige dans ma chambre. J'enlève mon bustier et ma mini jupe. Je me retrouve la poitrine à l'air et en petite culotte devant mon dressing pour savoir quoi enfilé. Heureusement que j'ai des rideaux et peu de vis à vis. Je sais que j'ai un beau corps et tout et tout, mais le faire partager à de gros pervers, non merci sans façon. J'ai fait mon choix. J'enfile mon short kaki et un petit débardeur jaune moutarde, et mes bottes marrons. Voilà c'est déjà un peu plus présentable, même si ma grosse poitrine fait qu'on voit un peu mon ventre. Je ressors vers ma collègue.

On peux y aller ragazza ( fille en italien ). A moins que vous ayez d'autres suggestions à faire.

Une fois ma collègue prête nous sortons de l'appartement. Nous nous retrouvons en plein centre ville. Il faut se rendre au niveau du bois maintenant. Nous pénétrons toutes les deux à l'entrée de celui ci. A course de bête je m'y rend généralement en 10 minutes. Mais à allure de marche humaine, je dirais bene qu'on en a pour une bonne demi heure de marche. Je regarde ma collègue qui est à coté de moi.

Je te conseille de ne pas me quitter des yeux. Tu risquerais de te perdre


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 19:15
Par ici la suite : http://agencecooki.lebonforum.com/t1860-missionvos-papiers-s-il-vous-plait-la-bete-et-sirene#72142
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 13:30
Suite de http://agencecooki.lebonforum.com/t1860-missionvos-papiers-s-il-vous-plait-la-bete-et-sirene#72232 : On est de retour à Chantilly


Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Ariel aurait bene besoin de piquer un somme à ce que j'ai cru compris. Je me demande combien de nuits elle n'a pas dormi pour avoir tant apprécié son café et pour me sortir cette exclamation. Moi ce dont j'ai le plus bisogno ( besoin en italien ), c'est d'une bonne douche, d'un bon café et d'un carré de chocolat. J'ai des envie de chocolat atroce en ce moment. Je ne suis pas enceinte pourtant hihi !!!!

Nous arrivions près de la boutique. Tellement easy de rentrer dans l'obscurité de Chantilly. Je vois très bene dans le noir. En même temps, je me suis adapté au rythme de nuit depuis que je suis en Italie. Puis au pire, je m'adapte quelque soit la situation, donc la question ne se pose même pas.

Voila !!!! Nous sommes de retour au point de départ. Tu m'a bene dit que tu habites près de la mer. Ça ne te fais pas trop loin j'espère. Tu vas pouvoir t'y rendre sans soucis ? On se dit rendez vous ici à 09h30 ça te va bene ?  

Je salue ma collègue et lui lance un '' A demain ragazza '' avant de me rendre dans mon appart. '' Ahhhhhhh !!!! Quelle journée !!!! '' La première chose que je fais en rentrant, c'est balancer mes fringues sur le canapé et hop, direction la douche. Ce fus une journée enrichissante oggi. La douche est vraiment le meilleur endroit pour le point sur sa journée. J'ai défilé du début jusqu'à la fin mon moment passer avec ma collègue. Si tout les gens dans l'agence GML sont comme elle, je sens que je vais m'y plaire de plus en plus.

Je sors de ma cabine de douche, enfile une petite tenue légère de nuit ( un mini short noir et un débardeur un peu trop court blanc ). Je me dirige dans ma cuisine, toujours ma serviette sur les épaules, pour me préparer un café et me sortit un morceau de chocolat noir ( hum selon moi le meilleur chocolat ). Je prépare mon café quand mon portable sonne. C'est ma mère. Elle me raconte sa journée au urgence, les soins que Rosalie a eu, qu'elles viennent seulement de rentrer et qu'elle a bene reçu l'instruction que j'ai transmise. Ma mère est très intrigué par ce que j'ai pu découvrir dans le bureau du padre et à quoi ressemble Ariel, pour que les '' domestiques '' s'excitent autant. Je promet à ma mère qu'un jour elle la rencontrera si elle le souhaite. C'est une promesse faite à ma mère, j'ai intérêt à la tenir. D'ailleurs je lui fait part qu'elle vient à la boutique à 9h30 pour qu'ensuite nous puissions aller chez notre agent. Elle est très contente que je me fasse '' de nouveaux amis ''. J'entend ma grand mère l'affirmer aussi. '' Calmate ( calmez vous en italien ), c'est juste une collègue, on n'est pas des amies, enfin pas pour l'instant, enfin je crois ''. Je raccroche en les embrassant toutes très fort.

A bene y réfléchir, je ne sais pas ce que s'est d'avoir des amis. Je n'en ai pour quasiment dire jamais eu. Peux être que le fait d'être ici à Chantilly de nouveau et dans un nouveau contexte me changera ce coté solitaire. Je finis mon café et mange mon chocolat, et basta au pieu.

La nuit à été bonne. J'ai bene dormi. Je me suis levée en douceur, pris une bonne douche, et un bon petit déjeuner. J'ai enfilé un short en jean brut avec un débardeur noir encore un peu trop court, mes bottes marrons, et mon écharpe. Il est 9h, j'au un peu le temps de m'occuper de quelques plantes avant d’accueillir Ariel dans une demi heure. Il est 9h20, je vais l'attendre dehors en fumant une petite cigarette. Tiens je justement, je la vois arriver.

Ciao ragazza ( salut fille en italien )





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 14:30

Vos papiers s'il vous plait
Fauve semblait très à l'aise dans l'obscurité. J'avais cru lire dans des articles que les félins possédaient une excellente vision de nuit. Elle avait dû hériter de la même capacité. Génial ! De mon côté, je n'étais jamais très bien la nuit. Ce n'était pas la même obscurité que dans l'eau. Dans l'océan, j'étais capable de détecter l'arrivée de créatures ou de personnes grâce aux vibrations. Pas ici. D'où mon inquiétude. Heureusement, mes tours de garde à l'agence finissait par me faire prendre l'habitude du noir.

- Oui tout à fait, non t'en fais pas ça ira ! Je te dis à 9h30 dans ce cas, désolée que tu aies du fermer ta boutique... Merci pour ton aide, passe une bonne nuit !

Je repartis tranquillement en direction de mon appartement, en me couvrant bien dans mon manteau. Les journées, il faisait correct, mais le soir, il faisait encore bien frais. Je repensais durant tout mon trajet à la rencontre que j'avais faite aujourd'hui. Je ne m'attendais pas du tout à ce que cela se déroule ainsi. J'étais contente. J'avais beau être en mission, je m'étais détendue, j'avais ri, j'avais discuté, et j'avais commencé à me lier d'amitié avec une collègue. Quel plaisir !
Ensuite, je repensais à certaines discussions que nous avions eu. Cela me ramena automatiquement à Oihana. Il fallait que je prévois un moment pour aller à sa rencontre. Elle me manquait dans un premier temps.

Arrivée chez moi, je pris un bon bain dans la baignoire pour me reposer. Heureusement qu'elle était là cette baignoire, sinon je ne pouvais pas me laver. Là, j'avais de la place pour mes écailles.
Je pris mon repas, lis puis me couchai pour m'endormir comme une masse.

Le lendemain, je me levai bien, après m'être reposée. Je me sentais d'attaque pour faire un marathon. D'ailleurs, je partis plus tard chez Fauve en trottinant. Le sport était bon pour la santé, et j'étais d'humeur. Vers 9h20, je me retrouvai devant la boutique où elle m'attendait déjà.

- Coucou Fauve ! J'espère que tu as bien dormi

En m'approchant, j'aperçus qu'elle tenait un objet qui fumait. Aussitôt, j'écarquillai les yeux et lui enlevai la chose en l'écrasant.

- Attention !!!!! Quel était cet objet dangereux ?! Tu aurais pu te blesser ! m'écriai-je en mode parano.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 18:12

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Fauve tire une petite course dès le matin. C'est un bon état d'esprit !!!! J'ai l'air con du coup avec ma cigarette moi. D'ailleurs Ariel me le fait remarquer en m'arrachant ma dose de nicotine, et en l'écrasant à terre. OH NO!!!! MA CIGARETTE !!! Je garde mon calme. C'est vrai qu'elle vient de l'océan. Elle ne doit pas savoir ce que c'est.

Tu as raison Ariel. Cet objet est dangereux, mais pas dans le sens dans lequel tu le vois. C'est une cigarette, et c'est nocif pour la santé. J'aspire au bout du filtre orange, du tabac et d'autres substances dégueu arrive dans ma gorge. Ensuite je ressors le surplus de fumée par mes narines ou ma bouche. Mais tu as bene fait de me la retirer.

Prochaine étape : Arrêter de fumer. Je n'en ai plus tellement bisogno maintenant que j'ai retrouvé une vie stable et ''paisible''. Ça va être chaud sa mère. L'arrêt de nicotine est très dur à surmonter. Et du coup comment lui expliquer pourquoi je fume quelque chose de ''dangereux''. PFFFFF !!!!!! No idea !!! Il faudra bene que j'improvise et lui dire un truc du genre '' c'est pour diminuer le stress, les gens en fume pour se sentir mieux etc ''

Après ce petit incident, je lui explique donc le pourquoi du comment. J'espère que mon explication tiendra la route, et que j'aurais réussi à la rassurer. Il est 9h25. Au moins, une chose est sûre. C'est que Ariel est à l'heure au rendez vous. C'est un bon point. Il est temps pour nous de trouver notre Homme, et de se diriger à l'adresse indiquée sur mon papier, que j'ai refilé à Ariel la veille. Si mes souvenirs sont buono, ce n'est pas trop loin d'ici, a à peine 15 minutes de marche.

Allora ragazza où allons nous ?

Je suis ma collègue, un peu en mode GPS. '' Dans 500 mètres, tournez à droite ''. En tous cas, elle a l'air plus fraîche. Elle a dut bene dormir cette nuit. Je le lui fais d'ailleurs remarquer.

Ragazza, tu as bonne mine oggi !!!! Est ce dut à une bonne nuit de sommeil ou à un rêve délicieux. Ou alors tu as rêvée de moi dans l'habit d'Adam et Eve hihi !!! Mais ne t'inquiète pas, je ne le dirais pas à ton amie hihi !!!

Je lui lance un petit clin d’œil pour lui montrer ma plaisanterie.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 18:47

Vos papiers s'il vous plait
Une... cigarette ? Oh. Je me sentis toute bête, j'étais persuadée que c'était quelque chose qui pouvait enflammer Fauve, ou exploser à tout moment. Une cigarette donc. Enfin la description qu'elle m'en fit ne me satisfit pas plus. Comment les humains pouvaient fabriquer des trucs aussi répugnant ?

- Une cigarette tu dis ? Mais ce truc est écœurant ! Je ne savais pas qu'il existait des choses aussi ignobles, beurk beurk
m'exclamai-je en mimant un signe de dégout.

D'ailleurs, elle m'expliqua aussitôt pourquoi elle avait besoin de respirer cette fumée. Je penchai la tête pendant son discours. He bien ça alors. Les humains faisaient vraiment des trucs étranges. Ce tube bizarre déstressait les gens mais en échange il les polluait.

- En fait, c'est un objet du démon, un petit satan ! affirmai-je, sûre de moi.


Voila comment j'appellerai la cigarette, un satan. Les démons ça fait des pactes machiavéliques, comme la cigarette.
Cette petite parenthèse terminée, il nous fallait partir. Je décontractai mon visage, désormais tranquille sur la sécurité de ma camarade. Je saisis le papier qu'elle m'avait confié la veille pour retrouver l'adresse. L'homme ciblé se situait non loin d'ici. Son bâtiment se trouvait parmi les rues du centre ville. Je commençai à marcher d'un pas déterminé et ferme.

- C'est partit, tout droit jusqu'à la prochaine intersection à droite, ensuite à gauche, tout droit jusqu'à la deuxième intersection à droite puis ça sera dans la rue.


Alors que nous entamions une nouvelle marche, la remarque de la féline me fit éclater de rire. Et je jouai totalement le jeu.

- Ahah t'imagines pas toutes les Fauve que j'ai eu en rêve cette nuit, dans toutes les tenues possibles et inimaginables qui dansaient ! Mais en effet, j'ai très bien dormir. J'espère que c'est réciproque. On va essayer de faire vite, je ne voudrais pas que tu sois à zéro encore aujourd'hui dans le chiffre d'affaire.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 19:46

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Un petit satan. J'aime beaucoup cette vision de la cigarette. C'est assez drôle en fait. Cela m'en fait même rire. Toutes les indications que je lui avais données sont toujours sur elle. Elle ne doit pas perdre ses affaires. Elle doit ranger ses affaires et être ordonnée. Pas comme moi qui suis assez bordélique. Enfin nuance, ce sont mes fringues qui sont en bordel, pas la déco, pas la vaisselle de mon appart. Sinon c'est tout le temps tout propre et tutti frutti. Décidément Ariel m'étonne sempre ( de plus en plus en italien ). Elle rentre dans mon jeu et dans ma connerie. J'aime les gens qui vont dans mon sens.

Ne t'en fait pas pour la boutique, ma mère est d'ouverture oggi. D'ailleurs elle aimerait bene te rencontrer. Tu vois bene, ma grand mère et ma mère ont été assez beaucoup en joie quand elles ont su que j'ai ramené quelqu'un au château. Enfin, elles sont comme ça

Voilà. Nous somme arrivées à destination. Et nous nous trouvons devant ... une entreprise pour produit ménager. Sérieux !!!! L'homme qu'on cherche c'est Monsieur Propre !!! Après ce n'est qu'une couverture je pense. Qui irait vérifié si des agents d'entretiens sont en réalité des agents secrets. Je suis bene fleuriste, et qui penserait qu'en vrai je suis agente !!! Personne !!! A part mes collègues bene sûr !!!! A vrai dire personne ne me croit pour une fleuriste, mais pour une gogo danseuse ( et ils ont pas tout à fait tort ).  

J'avance d'un pas décidé devant la porte d'entrée automatique. Les portes coulissent sur le coté. En entrant, nous tombons sur une secrétaire. Hum .. Comment aborder l'affaire de manière délicate. Je m'avance vers la dame.

Buongiorno signora. Nous avons rendez vous avec ... Bicarbonate de soude.

La dame comprend mon langage apparemment. Elle n'a pas l'air choqué par mon italien. Elle prend le combiné sur son bureau de standardiste. Quelques minutes après, elle nous conduit près d'une salle. Elle nous demande d'attendre ici, notre homme viendra nous chercher. Elle nous laisse. Je m'assoies sur un des fauteuils présents. J'ai la gigote, je ne tiens pas en place. J'aime pas attendre.

La porte de la salle s'ouvre. Un grand homme chauve ( c'est réellement Monsieur Propre j'avais raison ) nous accueille, nous sert la main et nous invite à entrer. Il nous présente deux sièges. Nous nous asseyons et lui vient s'installer en face de nous sur son fauteuil. Il prend la parole.

Bonjour mes demoiselles, je vous attendais. Que puis je pour vous ?

Je regarde Ariel. Elle sera mieux expliquer que moi la raison de notre visite en ces lieux.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 10 Sep - 21:18

Vos papiers s'il vous plait
L'histoire de la cigarette fit rire Fauve. Mince alors, qu'est-ce que j'avais dit ? Le satan avait du la faire rire. En tout cas, j'eus un grand sourire. Elle me confia que sa mère s'occupait de la boutique ce jour-là. Donc la boutique était de famille. Cela me rassura. Je fus flattée que sa famille veuille me rencontrer. Elle semblait se préoccupait de Fauve, elle avait de la chance.

- ça ne me gêne pas, au contraire, c'est flatteur. ça serait avec plaisir après la mission ! Cela nous permettrait de nous revoir en prime.

Je fus tout autant étonnée que ma compagne lorsque nous arrivâmes devant une boutique de produits ménagers. Ouah, sacré couverture. Ainsi, j'allais trouver à l'intérieur l'homme qui pouvait me procurer les papiers que je cherchais tant. Fauve prit les devant et entra dans la boutique. Je la suivis de près mais la laissai faire. Elle salua la secrétaire en lui disant qui nous recherchions. Pendant qu'elle prévenait notre cible et que cette dernière nous rejoignait, nous attendîmes sur le canapé. Fauve paraissait agitait. Cette chose qu'elle avait évoqué la veille était peut-être à l’origine de cette agitation. Monsieur propre arriva enfin, au plus grand soulagement de ma voisine. Il nous salua, nous serra la main. Une fois seuls, dans une salle à l'abri des oreilles indiscrètes, il nous invita à exprimer la requête.

- Comme nous en avions parlé hier soir, j'ai besoin de faux papiers d'identités pour deux agents. Un collègue et moi-même. Il nous faut nous infiltrer dans un bâtiment et pour cela, une nouvelle identité est nécessaire, dans l'espoir qu'il nous fasse entrer parmi eux. Mon amie ici présente m'a envoyé vers-vous... Merci de nous recevoir tout d'abord.

L'homme chauve posa ses coudes sur le bureau en serrant ses mains et nous fixa. Je regardai Fauve comme pour me rassurer.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 11 Sep - 10:47

Vos papiers s'il vous plaît

Fauve et Ariel


Ariel raconte le pourquoi de sa venue : Les faux papiers. Elle lui dit aussi que c'est moi qui ai eu l'idée de venir les contacter. En effet, a GML, ils ne sont pas fichus d'avoir un bonhomme qui s'occupe des faux papiers. Il faut donc aller voir une autre agence plus ancienne pour voir s'ils font ce genre de requête. Ariel me regarde, Monsieur Propre aussi. Quoi ? J'ai un bouton d'acné sur le visage ? Il faut que je prenne la parole à ce que j'ai cru compris.

Nous nous excusons par avance de vous déranger pour ce genre de futilité, que notre propre agence n'ai pas capable de fournir. Mais entre collègue, on s'entre aide non ? Au fait : je me présente : Fauve Meilland. Ravie de faire de nouveau votre connaissance

Je sais qui vous êtes mademoiselle. C'est un plaisir de rencontrer la fille et la petite fille des Meilland. Je vous ai reconnu grâce à votre regard. Vous avez cette flamme dans vos yeux, comme une lionne fière et courageuse. Votre père et votre grand-père étaient ici reconnu comme des maillons forts de notre agence. Nous avons été très touchés par le départ à la retraite de votre grand-père et la mort de votre père. Encore une fois toute mes condoléances les plus sincères

Ensuite Monsieur Propre regarde Ariel.

Nous n'avons pas coutume d'aider d'autres agents. Mais je vais faire exception à la règle pour une fois.

Il se retourne de nouveau vers moi.

Je suis dévoué et très reconnaissant envers votre famille. Vous me demandez ce que vous voudrez, je vous le fournirais. Demander moi vraiment n'importe quoi mademoiselle, je serais toujours en mesure de vous aider, professionnellement  

Grazie mille signore ( merci beaucoup monsieur en italien ) !!! Allora, c'est buono pour ces faux papiers ?

Monsieur Propre acquiesce un oui de la tête. Je regarde ma collègue '' tu peux donner tout les détails maintenant ''. Je laisse ma collègue décrire ce qui lui faut précisement. Les descriptions faites, Monsieur Propre nous dit que les papiers vont être fait très vite, il met la réalisation de ses faux papiers sur la liste des priorités. Il faut un certain temps pour les faire. Selon lui, les papiers seront prêt dans trois jours. Il enverra quelqu'un pour confier les papiers à Ariel.

Nous sortons du bureau en saluant d'une poignet de main notre agent. Je me retourne pour le regarder une dernière fois avant de franchir la porte automatique. C'est drôle, mais j'ai l'impression qu'il m'a souri. Je lui renvoie un signe de la main. Voilà, mission accomplie.

Allora ragazza !!! T'as tout ce qu'il te faut maintenant ?

Je pense qu'il est temps pour nous de nous séparer maintenant.   




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 11 Sep - 11:40

Vos papiers s'il vous plait
J'eus une petite grimace lorsqu'elle évoqua le fait que notre propre agence n'avait pas de faussaire. Je soupirai mentalement. C'était ridicule. Ou alors le loup n'avait pas eu envie de s'embêter à le sortir. Il n'était pas du genre à vouloir se casser la tête, cela n'aurait pas été étonnant. "Faire de nouveau votre connaissance"... Pourquoi cette précision? Il y avait vraiment quelque chose avec ce Monsieur propre. Une petite discussion relativement privé eut lieu entre eux deux. Je ne compris pas tout, mais c'était normal, et comme cela ne me regardait pas, je ne me concentrais pas dessus. L'homme se tourna par la suite vers moi. Je compris qu'il faisait une exception pour moi, aussi le remerciai-je aussitôt, en m'excusant à nouveau.
Ainsi, je lui donnai les informations que je souhaitais voir apparaitre sur les papiers :

- Cela serait au nom de Duiniel Julia, et Duiniel Sylvain. Voici deux photos de mon collègue et de moi-même.

Je lui donnai d'autres renseignements concernant la taille par exemple, et tout ce qui me semblait nécessaire à la création de papiers d'identités.
Il me rassura lorsqu'il m'annonça que cela mettrait que peu de temps. Parfait, tout était parfait, et tout cela grâce à Fauve. Je lui donnai mon adresse pour que les papiers puissent me revenir une fois faits. Nous sortîmes.
Mais effectivement, je ne m'étais pas rendue compte que cela signifiait"séparation".

- Merci pour tout Fauve, tu m'as été très précieuse pour cette mission, je l'indiquerais au patron lors du rapport. Je te souhaite bon courage pour ta boutique, et j'espère que nous nous reverrons très bientôt. Voici mes coordonnées.

Je lui adressai un sourire joyeux, bien que j'étais triste de devoir lui dire aurevoir. Les missions avaient vraiment du bon par moment. Ce qui était sûr, c'était qu'il agissait vraiment d'un aurevoir.
Je te reverrai très bientôt Fauve Meilland.
Je m'éloignai en lui lançant des signes de la main. Pour déconner, je m'amusai à marcher en roulant des fesses. Elle comprendrait la blague.
Faire des faux papiers d'identités pour Yume et Ariel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION] Vos papiers s'il-vous-plait [La Bête et Sirène] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Missions-