Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [MISSION] : Le cookie d'or (PV Ebo, BB et La Petite Sirène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Ven 12 Aoû - 21:53
Anastasia se remettait à peine de sa dernière mission plutôt sanglante que Mère-Grand lui en confiait une autre. Tout le monde était parti en vacances ? A moins que la vieille commençait à considérer un peu sa recrue Russe. Après tout, elles avaient la même haine pour les loups. En parlant de loup, la voilà en pleine nuit avec une oreillette et un micro, en train d'essayer de pénétrer dans l'antre de GML. Pourquoi ? Parce que la patronne s'est fait voler des gâteaux. Des gâteaux spéciaux visiblement, mais ça n'en restait pas moins des pâtisseries. La jeune fille soupira.

Je devrais arrêter de me plaindre. J'ai du travail et un salaire suffisant. Maintenant ma grande, concentre toi.

« Ici Wheat. Rien dans les parages. Si il y a une surveillance de nuit, ils ne sont pas ici. On peut donc passer par l'entrée principale en priant pour que la porte ne grince pas trop.  »

Elle avait été convoqué à 2h du matin en urgence et surtout en plein sommeil pour une mission de la plus haute importance. Avec elle, l'Agent Ebony (encore elle) alias Noémie, une des colocataires d'Ana et l'Agent Blueberry ou Oihana, une jeune fille fan de violet et au goût très prononcé pour la mode. Les ordres étaient simples. Entrer là-dedans, reprendre les pâtisseries et les ramener. Et en récompense, MG dans sa grande générosité offrait une des friandises soit disant magique.

« Qu'y a-t-il de votre côté ? BB ? Terminé. »

La blonde se posa en tailleur derrière un arbre en attendant le rapport de ses 2 autres collègues. Elle baissa un peu sa garde, rêvant de son lit chaud. Elle commençait presque à somnoler. Le travail de nuit, très peu pour elle.

Elle était à présent entrer dans le bureau du loup, où se trouvait une dizaine de magnifique et tape-à-l'oeil cookie dorée. Ils étaient à porter de main, quand une voix rassurante qu'elle n'avait pas entendu depuis longtemps parvint de derrière le siège. Elle lui disait de ne pas les prendre.

Ma… Maman ? Pourquoi ? "

Son bras agit contre sa volonté, et attrapa un biscuit. Le siège se retourna sur un énorme loup monstrueux et la jeune femme se retrouva d'un coup en forêt. A présent c'était plus un souvenir qu'un cauchemars. Ses propres parents lui disaient de s'enfuir, alors qu'ils étaient attaqué par des loups sauvage. Anastasia connaissait la fin de cette histoire. A présent elle pourrait les aider, les sauver…


Un craquement près d'elle la réveilla en sursaut. Trempée de sueur et toute tremblante, elle se mit en position de combat, agrippant la faucille encore à sa ceinture.
Ordre de passage mesdemoiselles :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 12 Aoû - 22:40


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Naaaaaah je veux pas !!! La vieille n'avait elle rien retenu de la dernière fois, du dernier rapport, de mon inutilité totale en cas de combat ? Maman, j'avais peur, pourquoi je me retrouvais encore dans une mission périlleuse avec combat probable ? Cette fois j'avais apporté la réserve de carreaux, mais c'était pas une raison pour blesser des gens.. et la pauvre Ana qui se coltinait encore le boulet que j'étais pour ce genre de mission.. Y avait O aussi dans l'équipe, peut être qu'elle pourrait rattraper mes erreurs.. ? Ouiiii c'était même assuré ! Aller Nono, retrouve le sourire, tes coupines sont là pour t'aider si jamais.

Ce fut donc avec un sourire malicieux que j'avançai de branche en branche dans le bois. Les lâches vaincront ! L'organisation était en vue, il ne me restait plus qu'à analyser les mouvements s'il y avait, et à donner les infos à mes coéquipières qui devaient en faire de même de leur côté. Je n'avais pas Blueberry en vue, mais la chevelure de blé de Wheat ne passait pas inaperçue dans la nuit avec cette lune... je rabbattais ma capuche pour cacher mes propres cheveux blonds, trop facilement repérables.

L'arbalète sortie en cas d'attaque, je scrutai depuis ma hauteur les alentours... je ne voyais strictement personne depuis l'extérieur. Si personne il y avait, elle serait à l'intérieur... ou alors elle nous attendrait pour nous tendre un piège. Faire attention nous devions.


- Ici la Gourdasse. Rien non plus depuis les hauteurs. Je vais essayer de me rapprocher et d'inspecter le toit. Teeeerminé.

En essayant de faire le moins de bruit possible, je me rapprochais du bâtiment, et posai finalement pied sur le toit. Je cherchai une éventuelle entrée pour nous faciliter la tâche. Entrer par la grande porte en mode "Coucou c'est nouuus !" était certes, digne de moi, mais il fallait éviter car ce serait bien trop simple pour ne pas être une embuscade. It's a trap ! Finalement après quelques minutes, je trouvais une fenêtre mal fermée qui pourrait bien nous faire entrer.

- Ici la Pas Douée. J'ai trouvé une fenêtre ouverte sur le toit. Wheat, ça serait une meilleure idée que la grande porte non ? Terminé.

Je n'entendis aucune réponse de la part de Wheat. Deux fois je tentais de la contacter en vain. Je me dirigeais vers là où j'aurai un bon point de vue depuis le toit et cherchais Ana des yeux. Je la trouvais finalement, contre un arbre. Qu'est ce qu'elle fichait bon sang ? J'attrapai un caillou, et le lançais vers elle dans l'espoir de la faire réagir. J'espérai juste qu'elle ne soit pas inconsciente. J'écarquillai les yeux et mis ma main devant ma bouche pour me retenir de pouffer de rire en la voyant s'agiter avant de parler dans le micro.


- Wheat, c'est Ebonnarien, je suis sur le toit en face de toi. Terminé.

Je lui adressai un signe de la main pour lui montrer ma position.






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Sam 13 Aoû - 11:34
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Enfin !!!! Ça y est !!!! The '' Boss '' reconnait mon talent d'espionnage. J'ai été appelé en pleine nuit alors que je dormais tranquillement. Ma mission, avec Noémie et Ana, récupérer des gâteaux assez spéciaux que l'agence GML nous a dérober. Les méchants ont frappés, il faut vite faire régner l'ordre, la justice et l'équilibre. J'aurais préféré être prévenu plus tôt, mais c'est comme ça : le travail c'est le travail. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis abonnée au mission de nuit. Cela ne me dérange point puisque je suis plutôt à l'aise dans le noir. D'une j'ai une très bonne vision ( même si on dirait le contraire ), mon physique permet de mieux me camoufler dans l'obscurité, et Snow ( ma chouette ) et moi on fait une équipe d'enfer dans ce type de mission. C'est juste que du coup, j'ai un peu la tête dans les vapeurs. Mais cela ne me gênera pas, je sais contrôler mon état de sommeil.

Déjà je suis rassurée, je suis avec Noémie, avec qui j'ai travaillé auparavant. De plus c'est ma première amie, donc je suis très heureuse d'effectuer cette mission avec elle. Je suis sûre qu'elle sera très utile car lors de notre première rencontre, elle a réussi à me voir, moi qui suis aussi discrète qu'une petite souris. En ce qui concerne Ana, je l'aime bien donc il y aura une bonne entente entre nous trois. Je ne sais pas ce que donne ces capacités en combat mais je le verrais bien par moi même.

Nous sommes toutes les trois en position stratégique et analytique. Nous nous sommes dispersés dans les bois pour scruter les environs. J'avoue que je me fond avec le décor avec mon costume noir et ma cravate. La seule chose qui pourrait corrompre ma couverture serait ma longue lance et Snow ma chouette blanche. Elle est discrète donc je ne me fais pas trop de souci. D'ailleurs Snow est revenu de son tour, pour trouver une entrée. Elle me fais  signe qu'elle a repérer quelque chose. J'entends Ana me parler dans le micro. 


Wheat ici, BB. Rien à signaler de mon coté. Snow semble avoir trouvée une ouverture je la suis. Terminée

Je me faufilais discrètement à travers les bois et les bosquets pour ne pas faire le moindre bruit en suivant Snow. Noémie a également parlée. Elle n'a rien trouvé au premier abords, mais elle dit un peu plus tard, avoir trouvé une fenêtre ouverte. Je pense que c'est là que Snow veut me diriger.

Gourdasse ( j'ai réellement dit ça ) ici BB. Je me dirige vers ta position. Terminée.

Je vois au loin mon amie au oreilles pointues qui a enfilé son capuchon sur sa tête. Niveau discrétion, c'est une bonne idée pour cacher ses oreilles pointues et ses cheveux blonds ... mais, le vert on y pensera a deux fois la prochaine fois. J'espère ne pas trop la surprendre quand je serais a coté d'elle. Je décide donc d'envoyer Snow vers elle. J'espère juste que Ana se trouve près de Noémie




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 13 Aoû - 22:19
Je me réveillai tranquillement. J'avais bien dormi et tant mieux. Cette nuit, j'étais de garde dans l'organisation. aussi avais-je veillé à être en forme. Les tours de garde étaient répartis équitablement, ce qui était une bonne chose. ça évitait que tout le monde se coltine la surveillance pas drôle du tout. En plus, c'était payé. ça motivait, il fallait le reconnaître. Je me préparais, tenue de combat obligée, comme à chaque fois que j'avais une intervention potentiellement risquée et dangereuse. Le soir tombait lorsque je partis en direction du bâtiment. Je croisai les quelques gardes d'extérieur et les saluai.

Hum, ils ont l'air un peu... pas frais. Bon espérons qu'ils réagissent en cas de danger.

Généralement, il y avait du laissé allé de ce côté là. De mémoire, les intrus se faisaient rares, ce qui n'aidaient pas à prendre au sérieux les tours de garde.
Je tournicotais depuis quelques heures déjà à présent. Jusqu'à présent mes nuits de garde avaient été très calmes. Je continuai ma ronde tranquillement, en baillant un peu. Cependant, j'avais un mauvais pressentiment, ce qui m'obligea à rester concentrée. Je me souvins soudainement des avertissements du patron. Depuis quelques jours, il tannait tout le monde en leur disant d'être sur nos gardes, d'être vigilant ect... Que nous risquions d'avoir de la visite. Pour ma part, je ne connaissais pas la raison exacte, mais cela renforça mon envie de faire attention. Néanmoins, ce n'était pas rassurant. Seule, dans le noir, avec des craquements de meubles réguliers, des ombres un peu partout et un silence de mort... Franchement, on se serait cru dans un film d'horreur. Heureusement, je connaissais ces lieux comme ma poche et étais particulièrement bien armée. Deux revolvers, une dizaine de dagues.

Parfois, je me surprenais à imaginer des trucs bizarres. Des créatures, des monstres... Je voyais un bandit jaillir de chaque porte que je croisais. Mais ça, c'était mon côté paranoïaque...  Je soupirai en continuant d'avancer à pas de velours, laissant mes pensées vagabonder qui arrivaient à m'occuper. Il me restait encore pas mal d'heure avant le levé du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Sam 13 Aoû - 23:04
Le craquement qui avait mis Anastasia en alerte n'était rien d'autre que Noémie qui avait lancé un caillou, certainement pour l’interpeller. Elle venait de s'endormir au bout milieu d'une mission d'infiltration, voilà une chose à ne pas mentionner dans le rapport à MG. Elle aperçut Ebony sur le toit lui faire des grands signes. Elle avait du rater certaines des communications. Juste après ça, la voix d'Oihana se fit entendre dans l'oreillette, et elle se dirigeait avec sa fidèle chouette vers une ouverture sur le toit. Oh très bien, elles avaient trouvé une entrée discrète pendant que la russe récupérait un peu de sommeil. Elle entreprit de grimper à un arbre pour les rejoindre également, arrivant peu de temps après BB.

«  Désolée, on dirait que je me suis assoupie. Bon travail pour l'entrée les filles ! Je pense qu'on devrait peut-être profiter des talents de Snow en éclairage ? »

La Russe regarda la petite chouette dans les yeux comme si elle s'adressait à une amie. Le petit animal semblait vraiment avoir des réactions humaines, et comprendre tout ce qu'elle disait. Ce phénomène troubla un peu Ana, mais la confortait aussi dans son idée de s'adresser directement à la principale intéressée.

« Une fois que la voie est libre, j'aimerais qu'on reste ensemble. On cherchera ses maudits biscuits aussi longtemps que nécessaire, aussi grand sois ce bâtiment. Je ne veux pas qu'on se sépare, on ne sait jamais sur qui ou quoi on peut tomber. Les ennemis peuvent être plus nombreux ou tout simplement plus fort. Au moins à 3 on pourra faire un travail d'équipe, s'entraider. Et je me sentirais plus rassurée d'avoir un œil sur vous. Je ne me pardonnerais pas si il arrivait quelque chose...  »

Elle repensa à ses parents, et à la dernière mission où leurs adversaires avaient été terribles. La jeune femme avait gardait de profondes cicatrices aussi bien sur son corps que dans son esprit. Elle se reprit encore une fois à suivre le cours de ses pensées, se remit une bonne claque. Rester focaliser sur la mission.

«  De plus on ignore leur nombre total, on pourrait très bien tomber dans un piège. N'oubliez pas que GML a volé ses gâteaux, donc il doit avoir une garde plus rapprochée que d'habitude. Soyez vigilantes.  »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 14 Aoû - 15:58


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Peu de temps après avoir averti Wheat de ma position, Blueberry me rejoignit. Enfin d'abord Snow dont j'aimais gratter les plumes du front. Je souris gentiment à mon amie auprès de moi, cachant parfaitement mon malaise depuis quelques temps. J'étais étonnée de moi même, pensant que je serais anéantie, mais même pas. Enfin pas en apparence. Ana nous rejoignit très vite, passant elle aussi par les arbres, et je me dirigeais vers elle en sautillant. Ou plutôt vers la fenêtre ouverte. Elle proposa que Snow parte en éclaireur. Ce n'était pas à moi de prendre cette décision, mais connaissant quelques personnes d'ici, la pauvre petite chouette risquerait de se faire tuer à descendre... seule. A propos, Ana nous demanda de rester bien unies, de ne surtout pas se séparer.. moui on avait pas mal souffert de notre dernière mission, mais étrangement, ça semblait vraiment lointain comme douleur pour moi. Et puis...

- Aucune douleur physique n'égalera celle que j'ai actuellement dans la poitrine.

J'avais cela tout bas, sans m'en rendre compte. Ça n'était pas un mensonge, mais je n'avais pas envie de m'étendre là dessus. Discrètement, je passais la tête par la fenêtre ouverte pour au moins vérifier qu'il n'y avait personne dans ce couloir là, afin de parler un peu plus fort à mes collègues et amies.

- Je ne sais pas s'il est judicieux d'envoyer la chouette seule.. ils ont des armes à feu, rapelle toi notre dernière mission Wheat... on a sacrément morflé.. Snow mourrait d'une seule balle.. on devrait toute descendre, de toute façon on tombera sur les agents ennemis donc voilà.. mais on prend pas le risque de perdre notre amie.

À mes mot, je tendais la tête pour que Snow s'y pose, puis jouais avec elle de mes doigts. Elle était trop chouki pour être mêlée à cela.

- Et puis si Snow reste avec nous, elle pourra nous avertir si jamais on approche d'une zone dangereuse non ? Les animaux ressentent ce genre de chose je crois.

Sinon les mouches ne se barreraient pas avant chaque tentative de coup de tong sur la table. Oui, pour moi, la tite chouette s'agitera dès qu'elle ressentira un danger, comme si on avait un radar. Ooooh radar. Y avait peut être des pokemon dans ce bâtiment ! Nah ! J'avais pas le temps de sortir mon nouveau téléphone pour jouer, non ! Par réflexe, je repassais discrètement la tête par la fenêtre... toujours personne pour l'instant.

- Je ne sais pas combien de temps le couloir va rester vide, mais j'ai aucune envie d'attendre nos ennemis pour agir. Que fait on ? BB, c'est ta chouette, prends une décision.






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 14 Aoû - 16:51
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Je rejoint Snow et Noémie. Mon amie me lance un petit sourire, comme si elle se sentait en sécurité et heureuse d'être avec nous. Tant qu'elle garde sa bonhomie contagieuse, qu'il est un peu moins selon moi, je ne fais pas trop de souci pour elle. Comme prévu, Snow avait bien repéré une entrée. Comment qu'elle est trop forte ma chouette !!! Ana est non loin de nous. Noémie, alias Gourdasse, et moi même rejoignons notre amie vers notre porte d'entrée.  

Bon, maintenant que nous sommes toutes là, c'est l'heure de la réunion stratégique. Ana nous propose de rester unies et de ne pas se séparer. Je suis d'accord, sauf en cas d'extrême urgence il faudra peut être se dissoudre. Elle propose également d'envoyer Snow en éclaireur. C'est certes une idée judicieuse, mais comme elle la précisé avant, il faut rester sur nos gardes. Qui sait, ils nous tendent peux être une embuscade. Personnellement, Snow m'est plus précieuse que de simple gâteaux. Noémie me réveille de mes pensées en marmonnant quelque chose. Pas de chance pour elle j'ai légèrement entendu ce qu'elle a dit. Vive la super ouïe. J'imagine que depuis l'épisode du parc, il a du se passer certaine choses... enfin là Oihana c'est pas le moment tu es en mission. Tu prendras des nouvelles de ton amie plus tard. Pourquoi pas après la mission, si on s'en sort indemne. Noémie s'est penché pour passer sa tête à travers la fenêtre pour inspecter les couloirs. Elle parle distinctement pour se faire entendre, et elle est également de mon avis pour ce qui concerne Snow. Puis si le moindre danger viendrait a surgir, elle serait là pour nous prévenir. Les animaux sont dotés d'un sixième sens incroyable.  

Je suis d'accord avec toi. Je ne veux pas prendre le risque de l'envoyer seule dans ses couloirs sombres sans personne pour la protéger. Comme nous devons rester unies, Snow nous accompagnera et nous préviendra du moindre danger. Et je pense qu'il serait judicieux de se faufiler maintenant à l'intérieur avant de se faire repérer de dehors.

Une fois que Snow a fini de ''jouer'' avec Noémie, je la rappelle pour qu'elle se pose sur mon épaule. Dans les mission à plusieurs, je suis du genre à écouter et suivre les directives sans trop m'imposer. La preuve je viens seulement de prendre la parole. Mais là, Snow était notre émetteur de danger, notre radar en quelque sorte. Il serait mieux pour moi de prendre la tête de la marche.

Je passe devant. Je ... Je pense que c'est mieux comme ça.

Oihana il va falloir que tu t'habitue a donner des ordres. Je pénètre donc dans le bâtiment la première avec Snow. Les filles suivent mon geste. Nous sommes toutes les trois à l'intérieur. Nous avançons à pas prudent dans les longs couloirs sombres. Heureusement que j'ai une bonne vue pour guider mes coéquipière dans l'obscurité.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 14 Aoû - 20:17
BIP-BIP-BIP. Je me figeai d'un coup. Oh bon sang le bipeur. Du fond de ma poche, j'entendis le son quasiment imperceptible pour les non-habitués de l'appareil qui indiquait qu'il y avait effraction. Si quelques minutes auparavant je rêvassais quelques peu, à ce moment précis, tous mes sens se mirent aux aguets. Jusqu'à présent, jamais je n'avais eu affaire à ce genre de situation. Je m'y étais déjà préparé en simulation, en entrainement... Mais là, quelqu'un ou même peut-être plusieurs quelqu'un, essayai(en)t de pénétrer l'enceinte. Enfin rectification, la personne était déjà rentrée pour que le bipeur sonne de cette façon... Bon sang de bonsoir, mais ils foutaient quoi les gardes d'extérieur? La sieste ? Précisément le jour où je ne les sentais pas au top, bim, des gens rentraient.

Je me mis au taquet. Bottes hautes en cuir, pantalon fin parsemé de plusieurs sangles qui maintenant mes dagues, revolver en place à ma ceinture, capuche ne laissant que quelques mèches rouges apparaître . Ok parfait. Mon pouls voulu s'accélérer de part le stress d'une situation nouvelle, mais je tentai de demeurer calme. C'était forcément des agents de MG.

Respire... je ne les connais peut-être pas obligatoirement. Et paniquer ne sauverai personne, donc concentre-toi, souffle, et utilise tout ce que tu as appris.

Il n'y avait qu'Arthur que je connaissais officiellement, mais à tous les coups d'autres personnes que je côtoyais travaillaient pour la grand mère. Cette idée me donna quelques frissons. Comment devais-je réagir face à cela ? Je chassai ces vilaines pensées de mon esprit. Il ne fallait pas y songer maintenant.

Je saisis ma mini tablette pour activer le plan du bâtiment. Le bipeur  indiquait une effraction à l'étage... Sérieusement... Un andouille avait oublié une fenêtre ? Sinon j'aurai entendu un bruit de vitre, quelque chose.Ou alors il y avait réellement une taupe dans l'organisation. Je me mordis la lèvre, ça ne sentait vraiment pas bon. Je pressai le bouton du bipeur qui avait pour but d'avertir d'autres agents. Je priais pour que quelques uns pensent à regarder, ou l'entende tout simplement. Je m'élançai à toute vitesse depuis le rez de chaussée, avec une discrétion impressionnante. Une main sur le revolver, prête à dégainer, et l'autre sur le manche d'une de mes dagues. A chaque intersection de couloir, je prenais soin de me planquer derrière le mur pour observer s'il n'y avait personne.

Les murs défilaient, la fenêtre approchait de plus en plus bien qu'il me restait encore quelques intersections. Mais je ralentis la cadence et sortis mon revolver, doigt sur la détente. J'avais peur, je le reconnais. Je ne savais pas ce que j'allais trouver dans les secondes à venir. Les renforts, s'ils venaient un jour... risquaient de mettre du temps. Actuellement, j'étais seule. Je craignais pour ma vie. Cependant, je ne comptais pas me défiler, clairement pas. Je respirai un bon coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Dim 14 Aoû - 22:23
Ana reconnut sa mauvaise idée. La chouette serait trop en danger toute seule et sa propriétaire décida qu'elle resterait avec elles. Oihana prit les devant, descendant la première par la fenêtre ouverte. Les 2 blondes la suivent discrètement dans les couloirs vides. Visiblement BB voit assez bien dans le noir. Si la jeune femme mauve était les yeux, pour une chasseuse de loup il faut savoir entendre arriver les prédateurs. Wheat serait donc leurs oreilles. Et justement, elle reconnaissait le bruit caractéristique de pas.

C'était presque inaudible, même quelque chose frôlait le seul à intervalles réguliers. La jeune femme arrêta tout le monde, et se plaça devant ses 2 collègues, un bras leur barrant à chacune la route. Elle leur fit signe de ne pas faire de bruit. La personne, parce qu'elle n'en comptait qu'une, arriver du couloir à la prochaine intersection. La blonde se plaqua contre le mur, avançant très lentement. Elle attendit quelques instants, afin de surprendre cet agent indésirable qui remettrait en cause toute leurs missions. Et Anastasia ne voulait rien de plus que de terminer cette mission au plus vite et rejoindre les bras de Morphée.

Elle lança malheureusement sa faux avec quelques secondes à peine de retard,  et tous ce qu'elle toucha fut une capuche qui tomba déchiré au sol. Une femme rousse et seule comme l'avait prédit Anastasia pointait vers elle un revolver menaçant. Wheat n'osa plus bougé, tellement près du canon qu'une balle la transpercerait sans trop de mal. Elle observait leur ennemie, attendant de voir si elle tirerait sur une des autres filles. Dans ce cas là elle n'hésiterait plus et sauterait à nouveau à la gorge de l'agent adverse.

" Laisse nous tranquillement faire notre boulot et tout se passera bien. D'accord ?

La Russe tenta l'intimidation et la menace sous-entendu. Après tout elles étaient 3 contre 1, peut-être que devant autant de monde, cette fille se raviserait à faire du mal et se laisserait faire. Autant tout essayé.



Dernière édition par Agent Wheat le Dim 14 Aoû - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 14 Aoû - 22:23
Le membre 'Agent Wheat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 65

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 14 Aoû - 23:05


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Blueberry pensait comme moi, normal après tout, c'était son petit animal à elle. Je refuserai d'envoyer mon chaton seul en repérage. Déjà parce que c'était encore un bébé, mais aussi parce que je l'aimais trop pour risquer de le perdre en cherchant des biscuits. Nous entrâmes donc dans les locaux de l'organisation. La nuit, c'était aussi sinistre que l'agence.. Arbalète sortie, je scrutais les moindres recoins sombres des couloirs. N'étant pas une elfe contrairement aux apparences, je n'étais donc pas nyctalope. Aussi je devais plisser les yeux pour distinguer les formes. Ana s'agita soudainement. Elle avait du repérer quelque chose. La chouette aussi ne semblait pas tranquille. J'ignorai que Ana avait du sang de chouette. La question était, lequel des parents lui avaient donné ce gène là...?

Je me permis un facepalm silencieux alors que la blondinette partait encore à la one again dans la baston. J'essayais de la suivre discrètement, mais quand je me rendis compte qu'elle avait raté son coup et qu'elle était menacée d'un révolver, je me postais derrière, bien en vue, arbalète levée vers l'agent ennemi. Me rappeler de poker Wheat pour nous avoir entraînées dans une baston. Elle tenta d'intimider la femme en face. Lorsque je reconnus la personne à qui nous avions à faire, mon sang se mit à bouillir dans mes veines. Je gardai le visage baissé, mais mes yeux la mitraillaient. Je tremblait de colère. Un tas de choses s'étaient passé, et cette fille n'était jamais là au bon moment. Elle allait rapidement regretter d'avoir menacé mon chat. Mince, finalement j'aurais du l'amener avec moi celui là. Mais j'eus une bonne idée pour le coup. Encapuchonnée comme je l'étais, elle ne pouvait pas voir mon visage. Aussi, j'imitais à la perfection un miaulement de chat avant de tirer un carreau.

Celui ci se planta dans le sol juste à ses pieds, je pouvais faire passer ça pour une tentative de la faire reculer plutôt qu'un foirage huhuhu... si si chut taisez vous ! Je fis un pas en avant et relever ma tête pour que mon visage baigne dans les rayons lunaires passant par une fenêtre. Je voulais qu'elle me reconnaisse. Elle n'avait aucun moyen de savoir si mon chat était là ou non, ça pourrait nous servir. Je lui fit un sourire qui semblait tout de suite moins innocent dans un tel contexte. Je détestais blesser, même mes ennemis, mais pour elle, je me sentais bien l'envie de faire une exception.


- Sablé ? Ta meilleure amie est là. Ne veux tu pas lui dire bonjour ?

Je fis mine de tourner les yeux sur le côté, comme si le chaton pouvait surgir sur mon épaule à tous moments.


Combat:
 






Nanana de l'Elfe:
 


Dernière édition par Agent Ebony le Lun 15 Aoû - 8:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 14 Aoû - 23:05
Le membre 'Agent Ebony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 51

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Lun 15 Aoû - 12:42
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Nous avancions dans le couloir sombre. C'est assez calme pour le moment. Rien à signaler, aucun ennemi en vu. Pour l'instant tout se passe bien. J'essaye de me rassurer moi même. Je suis devant, la moindre attaque surprise pourrait me revenir dessus. Je me dois de protéger mes collègues, mais avant tout, protéger mes amies. C'est la première fois que j'endosse le rôle de protecteur et de guide, je dois y arriver. Les filles suivent mes pas pour être sûre de rien percuter sur leur passage. Je me stoppe net. J'entend un léger bruit que je n'arrive pas à distinguer. Je ne sais pas si c'est signe de danger ou si c'est seulement des craquements de meubles, de murs par ci par là. Snow est assez agitée sur mon épaule. Quelque chose arrive !!! A peine j'allais prévenir les filles, qu'Ana pris les devants, en nous barrant la route avec son bras.  

Ana a donc perçu le danger elle aussi. Wahou !!! Elle est impressionnante. Maintenant, plus aucun bruit ne doit se faire entendre de notre part. J'avance avec Noémie pour rejoindre Ana. Je me retrouve d'un coup d'un seul derrière, tout en restant proche de Noémie. Je tâte mes poches pour vérifier si mes deux grenades sont dans ma poche. Elles y sont encore. Il faudra être très prudente Oihana, et les utiliser en cas de nécessité. Pour l'instant, l'attaque à la lance suffira largement. Ana a voulu tenter une attaque surprise, malheureusement loupé. Son action a juste pu déchirer la capuche de notre adversaire, pour nous dévoiler son visage. Je .. Je ne crois pas ce que je vois. Notre adversaire n'est autre que ... Ariel.

Pendant le temps où Ana essaye de convaincre Ariel et que Noémie tire à l'arbalète en imitant le miaulement du chat ( what the fuck !!! ), j'étais désemparée et confuse. Je suis là en tant qu'agent pour GM et je ne dois pas fraterniser avec l'ennemi, chose que j'ai faite apparemment sans le savoir. Mais Ariel m'est très précieuse, c'est ma meilleure amie, je n'ai pas envie de la blesser. Je n'arrive pas à bouger. Que faire ? Je suis dans une position assez difficile. En voyant que j'étais paralysée, Snow force a me bouger en tirant mon épi d'ananas et en me bectant le crâne.

Snow !! Aie !!!! Arrête ça fait mal enfin !!

Je sais qu'elle fait cela pour que je prenne les devant et que je me décide enfin à faire quelque chose. Heureusement qu'elle est là pour me booster . Mais comme même, plus délicatement la prochaine fois se serait mieux. A cet instant là, Noémie se retourne pour appeler ''Sablé''. Qui est il ? Je crois avoir loupé un épisode. Je crois que Noémie veut feinter Ariel. OK. C'est stratégique après tout. Mais moi, je décide enfin d'avancer vers Ariel. Je passe devant Noémie et j'écarte Ana du passage. Je me penche en avant vers mon amie qui gît au sol. Je lui tend ma main pour qu'elle se relève en lui adressant un sourire. C'est une initiative très très risquée je l'accorde, mais je n'y peux rien, ce n'est pas l'agent blueberry qui agit, mais Oihana Cassel. Toutes mes amies sont là, aucune ne doit être blessées. Au nom de l'amitié, personne ici ne se battra.

J'aurais préféré te revoir dans d'autres circonstances mon amie.

Je me retourne vers mes coéquipières tout en regardant Ariel.

Les filles, arrêtons la bagarre et discutons calmement comme des personnes civilisées

Mode négociateur activé. Je ne pensais pas agir comme cela dans de telles circonstances. Je n'ai pas envie de me battre. J'essaye cette approche. Si ma tentative échoue. Je n'aurais pas d'autres choix que d'utiliser ma lance pour me défendre. Je me trouve au centre des deux camps. D'un coté Ana et Noémie, de l'autre Ariel. Si mon amie sirène ne veut pas être douce, j'emploierais la manière forte. Je garde comme même une main sur ma lance accrochée dans mon dos, on ne sait jamais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 16 Aoû - 13:27
Comme je m'y attendais, je tombai nez à nez avec des intrus de MG. Sauf qu'ils étaient trois, bon sang. Trois femmes. Dont deux que je connaissais. Et bim...  La première que je découvris fut une blonde avec un accent assez fort qui fit tomber ma capuche de sa faux. Aussitôt elle me menaça. L'ennui était que je ne pouvais les laisser passer, comme ça, la bouche en coeur. Il y avait des caméras partout, je passerais un sale quart d'heure si on savait que j'avais laissé passer des "ennemis". Et peu importait les raisons pour le patron. Pour le moment, tout allait bien, je n'avais subi aucun dégâts. Cependant, cela ne présageait rien de bon pour la suite.
D'ailleurs, ce fut Noémie que j'aperçus par la suite. Son frère était chez MG, ça ne m'étonnait pas vraiment. Elle appela son chaton. Clairement, elle bluffait. Elle qui aimait tellement son chat, pourquoi l'aurait-elle emmener dans un lieu où elle savait qu'il pouvait mourir n'importe quand ? Elle me détestait à ce point?  Son comportement me fit froncer les sourcils. Pour qui elle se prenait ? Je m'écartai légèrement, fermai un oeil et envoyai une balle à quelques millimètres à droite de son cou et juste au dessus de son épaule. Cela eu pour effet de faire tomber sa capuche en arrière.

- Tu me fais pitié. Utiliser la phobie des gens contre eux. Quand je pense que je suis venue chez toi parce que je m'inquiétais pour toi. Les seules choses que tu as su me montrer par la suite, c'est de la colère, de la méchanceté, et en plus tu veux me faire culpabiliser. Tu sais ce que c'est une phobie ? T'as vraiment eu la rage contre quelqu'un de totalement paniqué dans ton salon ? Qui pris d'effroi s'est réfugié derrière le canapé en te suppliant d'éloigner l'animal ? Franchement, va falloir grandir. Je me suis excusée en plus, parce que je sais que ça peut paraître bizarre, et que ça t'avais mise mal à l'aise, j'étais loin de me douter que tu allais me haïr à vie pour ça. C'est désolant... Sache que je sais me servir de mes armes, et que si j'avais voulu te tuer, tu l'aurais su.

De là où j'étais, je ne voyais pas si elle était blessée. Dans le pire des cas, cela ne serait que quelques égratignures. Je n'avais l'intention d'assassiner personne, même si par la suite je devenais en colère. Je n'étais pas d genre à agir bêtement sous l'émotion. Cette balle envoyée était plus pour remplacer une claque, un peu comme un "réveille-toi cocotte". Où étais la Noémie décrite par Arthur et tant appréciée d'Oihana ? Cette douce blonde aux oreilles pointues animée par la joie ? Elle me détestait sincèrement pour cela ? Ou y avait-il autre chose ?

Mon regard se posa sur Oihana, qui s'avança vers moi. Sa présence me fit décocher un doux sourire. Et elle était aussi choquée que moi visiblement. Sa chouette lui tira son épis sur la tête que je trouvais si amusant. Je ne voulais pas lui faire du mal, elle était là, si gentille, si prévenante...

- Oih... commençais-je à murmurer. Je ne veux pas non plus me battre. Mais je sais aussi ce qui m'attend si les caméras montrent que je vous ai laissé passer sans rien dire.

Je marquai une pause.

- Que recherchez-vous ? demandai-je avec sérieux, mais bienveillance.
Combat:
 


Dernière édition par La Petite Sirène le Mar 16 Aoû - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mar 16 Aoû - 13:27
Le membre 'La Petite Sirène' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 28

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mer 17 Aoû - 13:36
Anastasia ne comprenait rien à ce qu’il se passait. La chute de la capuche de l’ennemi sembla énervée Noémie très rapidement, qui délira à propos de son chaton et qui tenta d’intimider l’adversaire en lui tirant un carreau dans le sol très proche d’elle. Oihanna prit ensuite la parole, renonçant à se battre parce que la jeune femme rousse était visiblement son amie. Quoi qu’il en soit, l’agent de GML répliqua très violemment envers l’elfe. Elle lui avait tiré dessus ! Amie ou ennemie, la Russe n’y comprenait plus rien. Mais elle venait de signer son arrêt de mort en blessant une des ses collègues et très chère colocataire. Wheat n’écouta même pas la tirade de leur opposante, préparant un moyen de la mettre hors d’état de nuire le plus rapidement possible, en lui faisant bien mal. Ana n’est pas méchante d’ordinaire, mais elle peut devenir cruelle quand la situation l’y oblige, et elle est très rancunière. Le fait que leur ennemie ose prétendre à haute voix qu’elle ne cherchait pas la bagarre après son geste d’une violence inouïe mit la blonde dans une colère noire. Elle ne la laissa pas terminer de parler pour abattre violemment sa faux vers l’abdomen de sa cible. Un énorme bruit de déchirure retentit dans les couloirs vides. Anastasia espérait vraiment qu’en plus d’avoir détruit le vêtement, elle avait entaillé la peau en dessous.

« Dépêchez-vous ! On est pas ici pour discuter, on a des ordres. Courez ! »

La blonde prit soin de récupérer Noémie avant de s’enfuir, ne sachant pas si elle avait été toucher. Pendant de longues minutes elles ne s’arrêtèrent pas. Wheat resta tout de même attentive aux moindres bruits, la garde pouvait débarquer en renfort à tout instant. Surtout qu’il devait bien y avoir des caméras de surveillance un peu partout. A bout de souffle, Ana chercha une salle ouverte afin d’y installer la potentiellement blessée. Quand elle poussa enfin une porte, elle y trouva sans doute une cafétéria, vu toutes les tables disponibles par ici. Au fond de la salle se trouvait 2 autres issues qui pourraient les avantagés en cas de fuites.

« Bon maintenant montre moi ton cou.  »



Dernière édition par Agent Wheat le Mer 17 Aoû - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 17 Aoû - 13:36
Le membre 'Agent Wheat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 50

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mer 17 Aoû - 20:54


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Pfff encore une cheateuse à report, comment elle avait pu savoir que je feintais ? En tout cas elle n'était pas la seule à avoir un instinct. Dès qu'elle leva son arme sur moi, j'eus le réflexe de me décaler légèrement sur le côté, esquivant de peu la balle brûlante qui déchirait ma capuche à la place de mon cou. Je sifflai entre mes dents non pas de douleur, mais d'imaginer la douleur que ça aurait pu provoquer un tel projectil dans mon cou... je serais morte, assurément.. Cette cinglée avait voulu me tuer ! Elle partit alors dans un discours ridicule prouvant qu'elle n'avait pas écouté un traitre mot de ce que je lui avais dis la dernière fois que nous nous étions croisées. Mais pour qui elle se prenait pour venir se mêler de choses qui ne la regardaient pas ? Elle n'en avait pas eu assez de remuer le couteau dans la plaie de ma dépression en me remémorant à quel point j'avais pas l'air bien et en menaçant la seule chose qui m'accrochait à la vie ? Nan, fallait qu'elle me fasse passer pour une personne sans coeur. Évidemment que je connaissais les phobies, pour avoir vécu loin des hommes toutes ces années de peur qu'ils me fassent du mal. Elle s'était excusée ? Drôle de façon de le faire, et je doute que mes amies soient d'accord avec le principe de me zigouiller. Je rechargeais mon arme, m'apprétant à tirer une seconde fois. Elle me faisait bien rire cette femme qui "qui ne veut pas se battre". Blueberry, elle, avait l'air crédible quand elle le disait. C'était une boule de gentillesse cette fille. Elle valait beaucoup mieux que cette... chose. Ouais jsuis devenue raciste des poissons !

Je n'étais pas la seule à vouloir en découdre avec elle. Ana semblait folle de rage quand Mufasa avait tiré sur moi. Un peu comme quand Tweedle Dee m'avait entaillée de son épée. Elle asséna un grand coup de son arme, déchirant le vêtement, et je l'espérais, bien plus. Sans attendre, je pointai mon arme vers elle.


- Retourne dans ton Océan. Et mêle toi de tes affaires une bonne fois pour toute.

Je tirai dans sa direction, un tir cadré, vers ses jambes, mais je ne su pas s'il avait touché, me sentant attrapée par le bras qui tenait l'arbalète. C'était Ana qui m'emportait. Dans un réflexe, j'attrapai mon amie Blueberry que je ne voulais pas laisser avec cette folle. La blonde nous traina jusque dans une salle ayant vécu probablement les mêmes évènements tragiques, mais historiques de bataille de bouffe que notre cafèt'. Ana voulait examiner mon cou, je m'empressais donc de la rassurer.

- Ne t'en fais pas. J'ai vu le coup venir et j'ai esquivé à temps.. je crois juste que la proximité de la balle m'a légèrement brûlé..

Je sortis de mon sac besace une pomade que je m'appliquai doucement dans le cou pour soulager un peu. J'allais bien, elle n'avait plus à s'inquiéter.

- Eh bin... je sais pas si j'aurais survécu à une telle blessure si j'avais pas esquivé... elle passe son temps à se contredire ou bien ? Elle veut pas se battre, mais tire, et ne veut pas me tuer, mais manque de le faire...

Je regardai O... j'étais triste pour elle qui était au milieu de tout cela... elle ne voulait vraiment pas se battre elle.. je m'approchai d'elle et posai une main sur sa joue.

- BB.. je suis désolée que ça se passe ainsi. Mais je n'hésiterai pas à lui tirer de nouveau dessus.. vraiment excuse moi.. mais.. je tiens quand même un peu à la vie. Et puis.. ça a évolué depuis notre dernière rencontre donc.. voila... encore pardon..

Je me détachai d'elle. On ne pouvait pas rester ici.. il fallait qu'on trouve ces maudits cookies. Je ne voulais pas retomber sur la rousse, non pas parce que je ne voulais pas la blesser, mais parce que mon amitié avec O comptait beaucoup pour moi... et je ne pouvais pas me laisser tuer sans rien faire.. Dire que mon frère la fréqentait.. j'éviterai d'évoquer cet épisode si la dame voulait rester entière. Faire son travail d'agent était une chose. Les tentatives de meurtre en était une autre.

Combat:
 






Nanana de l'Elfe:
 


Dernière édition par Agent Ebony le Mer 17 Aoû - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 17 Aoû - 20:54
Le membre 'Agent Ebony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 46

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 44

--------------------------------

#3 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Jeu 18 Aoû - 12:48
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Ma tentative de neutralité n'a pas fonctionné apparemment. Je suis si pitoyable. Comment, mais comment ne serais ce qu'une milliseconde, j'aurai cru que cela fonctionnerait. Mon amie rousse tire sur Noémie. J'étais très mal. Mes deux amies les plus précieuses sont en train de se tirer dessus. Je suis figé sur place. Pourquoi ? Pourquoi ne peut on pas simplement faire les choses sans se blesser ? Ariel me chuchote qu'elle ne veux pas me faire de mal non plus. Cela me rassure un peu plus. Elle ne fait qu'obéir aux ordres de son agence, tout comme Ana, Noémie et moi devions le faire. Je lui hoche donc la tête de haut en bas pour lui montrer ma compréhension. Ariel nous pose ensuite la question à savoir ce que nous recherchions ici. Je suppose que c'est à moi d'y répondre puisque mes deux collègues sont sur le quais vif, prêtes à charger à tout moment.

Nous venons récupérer un bien nous appartenant

A peine avoir prononcer ma phrase que Ana fonça violemment sur Ariel. Je ne l'ai même pas vu surgir tellement Ana est rapide. Elle frappe Ariel avec sa faux sur l'abdomen. De son coté, Noémie tire également. J'étais là, immobile, ne sachant que faire. Ma main était pourtant sur le manche de ma lance, mais je n'arrivais pas à la brandir. Je savais que je devais tout comme mes camarades frapper l'ennemie. Mais c'était plus fort que moi, j'étais complètement bloquée. Et soudainement, je me sentais comme emportée. C'est Noémie qui m'attrapa au vol pour que nous puissions nous en aller loin de mon amie sirène.

Ana nous a conduite dans ce qui ressemble ni plus ni moins à une cafétéria. Tant qu'il n'y a pas de rat dans les parages cela me va très bien comme endroit. Ana s'inquiète pour Noémie. Elle s'est faite frôlée par la balle d'Ariel. Je me sens terriblement mal ... A cause de moi, mon amie a failli y passer. Je suis vraiment nulle comme agent. Je suis incapable de protéger les gens que j'aime. Je retiens mes larmes. J'ai la tête dans les nuages et je suis complètement déconnectée. Noémie me sorti de ma rêverie en posant sa main sur ma joue. Elle s'excuse pour ce qu'il vient de se passer mais qu'elle n'hésiterais pas à recommencer si elle le devait. Je comprend tout à fait son geste. C'est son instinct de survie qui a parlé avant tout. Il n'y a que les cruches comme moi, qui pense à l'amitié et à un monde utopiste sans violence lors d'un combat.

Vivement que cette mission se termine. Je n'en peux déjà plus et elle vient à peine de commencer. Je me doit d'accomplir cette mission, de protéger mes amies, qu'importe le camp auquel elles appartiennent. Il n'y a qu'une seule solution envisageable pour que le moins de dégâts soit causés. J'énonce mon idée aux filles.

Je suis vraiment désolée les filles ... je ... je sais que je suis stupide ... Mais laissez moi réglez cela. Je sais qu'on avez dit ne pas se séparer, mais là on a pas le choix. Je vous laisse vous occuper de chercher ces fichus cookies. Pendant ce temps, je fais diversion auprès d'Ariel. Je suis persuadée que si c'est moi, elle ne me fera pas le moindre mal. C'est peut être encore stupide de penser comme ça, mais je veux tenter le coup.

Sans laisser mes amies m'empêcher de faire quoi que soit, je leur tourne le dos et revient sur nos pas. Snow m'accompagne dans ma démarche. Si j'aurais fauter, elle m'aurais stopper net, comme elle sait si bien le faire. Dans les couloirs, je tombe de nouveau nez à nez avec mon amie rousse. Cette fois ci, je m'empare de ma lance. Je la projette devant moi et mon ''adversaire''. Je prend un air très sérieux cette fois ci. Mais la seule chose que j'ai pu prononcer face à mon amie à cet instant c'est :

Je ... Je suis désolée .. Je ne voulais pas en arriver là ... En garde

Je ne peux pas faire semblant de voir que tout va bien dans le meilleur des mondes. Je suis agent, je dois accomplir mon devoir. Les filles peuvent compter sur moi et avoir confiance. Je ne reculerai pas. Je ferais en sorte bien sûr d'être plus sur la défensif que sur l'offensive. Il est temps pour toi Oihana de te battre. Ready .... Fight !!! Même si j'espérais au plus profond de moi même que je n'aurais pas besoin d'avoir recours à la violence. 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 18 Aoû - 13:29
L'expression que je tirai reflétait toute la lassitude que je ressentais. J'avais l'impression d'avoir en face de moi des robots. Une seule idée en tête rien d'autre. Au secours, Ariel a tiré sur Noémie, bousillons là, et on s'en fout de ce qu'elle a dit ! Elle a forcément voulu la tuer ! Bref, apparemment, c'était celui qui avait tiré en premier le coupable, je précisai dans ma tête que pourtant ce n'était pas moi. Comme si j'avais voulu tuer Noémie, bon dieu... Je crois que le pire, c'étaient les répliques qui étaient sorties par la suite. Plus ça allait plus j'avais l'impression d'être en maternelle. Bon passons.
La grande blonde (pas spécialement gigantesque, mais grande par rapport à Noémie ou moi) balança un violent coup en direction de mon abdomen. Heureusement, je l'avais vu venir, et l'esquivai. Je basculai mon buste en arrière, atterris sur les mains qui donnèrent une pression afin de me renvoyer sur les pieds plus loin. Une sorte de jolie roue acrobatique. J'étais assez fière de ne pas m'être loupée quelque part. Mais à peine revenue sur le sol, que la fameuse Noémie, pourtant incapable d'attaquer n'avait visiblement pas hésité à le faire sur moi. Encore une coïncidence ? Elle avait vraiment un problème avec moi. Si elle n'avait pas supporter que je me lie d'amitié avec son frère, il fallait le dire tout de suite !
Son carreau se planta droit dans ma jambe. Première blessée du groupe bim... Bon sang, ça pissait. Je tentai d'en entailler une avec ma dague, rien à faire, je manquai mon coup. Elles s'enfuirent en courant parmi les couloirs pendant que j'émettais des cris de douleur. Je cassai une parti du carreau mais l'autre bout resta à l'intérieur.

Oihana revint un peu plus tard avec la ferme intention de combattre. Pas moi.

- Je ne battrai pas contre toi, sois en sûre. Mais ne comptez plus à ce que je vous laisse passer ou vous aide à trouver ce que vous cherchez.

Parce qu'au départ, et ce même après la balle envoyée à côté de Noémie, j'avais une hésitation prononcée.
Courir était délicat, j'avais un mal de chien. Je me hissai vers le plafond où un noir intense envahissait tout. De là, elle ne pouvait plus m'apercevoir. J'étais accrochée à une lampe. Ces lampes rectangulaires étaient vraiment pratique. Je continuai ma poursuite en mode petit singe. Mais il était évident que je ne gagnerai pas contre trois.



Combat :
 


Dernière édition par La Petite Sirène le Jeu 18 Aoû - 16:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 18 Aoû - 13:29
Le membre 'La Petite Sirène' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 31, 70, 74

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Jeu 18 Aoû - 15:50
La première chose que voulut vérifier Anastasia fut l’état de Noémie. Heureusement cette dernière n’avait été que frôlé par la balle, et elle s’appliqua seulement un peu de pommade pour calmer la brûlure. La Russe se détendit un peu. Voir son amie blessée au combat une seule fois c’était déjà trop. Cette image la hantait souvent dans ses rêves, elle n’avait pas eu l’habitude de s’inquiétait autant pour les gens qu’elle aime auparavant. L’elfe se dirigea alors vers Oihanna, pour s’excuser. C’est vraie qu’elle connaissait cette fille ennemie, et qu’en dehors de l’Organisation ce devait être une autre personne. Ana se rendit compte qu’elle s’était encore une fois jeté dans la bataille trop rapidement, sans réfléchir.

«  Je pense que je dois m’excusez également BB. Je n’ai pas pris le temps de penser aux conséquences, une vielle habitude. Quand on se bat contre des animaux sauvages on fonctionne à l’instinct. »

La petite blonde se reprit aussitôt, elle aurait pu parler de ses expériences contres les loups pendant une bonne demie-heure, et ce n’était pas l’endroit ni le moment. D’ailleurs, la jeune femme violette proposa un plan d’attaque qu’Ana trouvait très risqué. Elle ne voulait pas se séparer à la base, et la sécurité d’Oihanna ne serait pas garantie toute seule, même si la Russe avait confiance en ses aptitudes aux combat. De toute façon, elle se rendit compte qu’il était inutile de discuter puisque la décision était prise. Elle laissa donc partir sa collègue, inquiète.

«  Prends garde tout de même. Nous avons agis pour la mission, elle devra certainement se défendre aussi. Et elle n’est peut-être pas seule, n’hésite pas à nous contacter au moindre problème. Et je t’en prie, reviens-nous entière ma belle... »

Pendant la diversion de O, il faudrait trouver les cookies au plus vite et s’enfuir. Cette mission prenait des tournures trop dangereuses aux yeux de l’aîné des 3 amies. En tant que doyenne pour ce travail elle se sentait une responsabilité envers les autres, comme un instinct maternel.

« Bon, à nous de jouer. Ne perdons pas de temps, je ne veux que BB reste seule trop longtemps. Je te propose de fouiller les cuisines de la cafétéria et les frigos. Après tout c’est ici qu’on garde la nourriture c’est logique. Mais il faut faire attention, le Loup se doute qu’on cherchera à récupérer ce qu’on nous a volé. Il doit avoir placé des pièges ou quelque chose comme ça. »

Ana et Noémie passèrent donc derrière le self à la recherche des cuisines. Mais elles étaient vide de toute nourriture à cette heure, et les frigos ne semblaient contenir de cookies nul part. Sans perdre de temps, elles partirent en direction du couloir, avec l’intention de fouiller chacune des pièces sur leurs passages.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 18 Aoû - 21:53


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Ana semblait rassurée, mais O m'inquiétait.. elle était déconfite comme moi lors de ma précédente mission avec Ana. Je me sentais tellement inutile.. et ce ne fut que sur la fin que je trouvais ma place dans l'équipe. En soutien à Ana qui avait prit tous les risques pour m'éviter une blessure. Ce ne fut pas sans conséquence, et je porterai à jamais les marques de ce combat. Mais je savais que mon boulot était de protéger mes amis. Donc je le ferais, quitte à chopper l'aggro de la rousse. Quoique dans un sens c'était déjà le cas. Ça ressemblait plus à un règlement de compte personnel qu'à une mission. En plus cette idiote pensait que je pigeais rien à son malaise. Si elle avait été capable de creuser un peu plus elle aurait compris que le malaise était bien plus profond qu'une pauvre phobie.

Bwef ~

BB voulait qu'on se sépare. Elle avait raison, c'était toujours ce que faisaient les gens au début des films d'horreur ! Non plus sérieusement, j'étais de son avis. Mufasa ne la toucherait pas. Ses attaques étaient dirigées vers moi et Ana. Et puis j'avais une totale confiance en ma ptite myrtille adorée.


- Bon courage ma puce. Ne t'en fais pas, tu es tout sauf stupide. Tu es pure. Garde cette pureté, elle fait ton charme. Fais attention à toi !

Ana offrit aussi tous ses voeux de réussite à O pour la diversion qu'elle allait nous offrir. Elle était comme une tite maman avec nous, c'était mignon. Elle et moi devions donc retrouver les cookies. Elle proposa de chercher dans la cafet, ce qui était logique pour elle. Je ne savais pas personnellement si des gâteaux précieux seraient rangés dans un endroit aussi évident. Comme je l'avais pensé, on n'avait rien trouvé... surtout que.

- Les cookies peuvent se conserver dans n'importe quel endroit. On va devoir retourner toute l'organisation pour les retrouver... on va se faire poursuivre par tous les gardes. Quoique...

Mon cerveau entra en ébulition, la révélation, je venais d'acquérir un savoir aussi précieux que le tu'hum.. pour trouver quelque chose, on devait se mettre à la place de la personne qui avait rangé. Et moi, si je voulais garder des cookies précieusement pour ma tronche ou celle de mes amies, je les cacherais dans ma chambre... le bureau de GML..
Je fis part de ma réflexion à Ana, cherchant en hauteur sur les murs. Oooh la gloire. Je me frottai les joues de contentement. Je pris une chaise de la cafet pour me donner de la hauteur, et ouvrir la bouche d'ahération du complexe. Buibuibui ! Je me hissai sans difficulté. Hein ? Nan mes fesses passent nickel bande de mauvaises langues !!! J'intimai à Ana de ranger la chaise, puis luis tendis les bras pour la faire monter avec moi. Ce serait comme dans Splinter cell ! Sans le matos ultra high tech... mais bon, avec la classe absolue des deux plus belles blondes de Chantilly hihi. Une fois en haut, je la laissais refermer la bouche, et commençai à ramper. Il me suffirait de regarder par chaque bouche, et de donner le signal lorsque je trouverai une pièce ressemblant vaguement à un bureau. J'avançai le plus discrètement possible, jusqu'à finalement distinguer une salle faisant très administratif.

Il ne nous restait plus qu'à descendre sans faire le moindre bruit ~ Finger in the nose, in the pocket ~


Combat:
 






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Ven 19 Aoû - 13:53
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Je ressens la puissance du shonen en moi. Je me sens comme le héros craintif qui par la force de je ne sais de quelle intervention divine, réunit tout son énergie pour affronter ses peurs et le danger, dans le but de protéger ses amies. Je suis un peu comme Tsuna dans Reborn et Koichi kun dans Jojo Diamond is unbreakable : tout mignon et tout craintif. Mais quand il s'agit du bonheur de ses amis ou de les protéger, là il active le mode ''badassitude''.

Pour une fois que je me prend en main et que je suis ''prête'' à me battre, Ariel, elle, est dans l'incapacité de se battre. Elle est très amochée. Le tir de Noémie a bien attend sa cible. De plus, elle m'avoue ne pas vouloir se battre avec moi. Ouf !!! Quel soulagement !!!! Je me relâche de ma position offensive et défensive. Je suis si soulagée. Je le savais qu'elle ne me ferais aucun mal, normal c'est mon amie.

Moi non plus je n'ai pas envie de me battre, je suis rassurée

Mais elle ne veut pas pour autant nous laisser champ libre. Elle compte faire en sorte que nous ne réussissions pas notre mission. Il le faut pourtant. C'est pas nous les méchants. Il faut faire régner la justice comme elle se doit. Soudainement, Ariel s'éclipse dans les airs pour disparaître dans le noir le plus total. Heureusement pour moi, ma vision me permet de la distinguer légèrement, je ne suis pas nyctalope non plus. Elle se déplace de lampadaire en lampadaire comme un Orang-outan. Je ne savais qu'elle avait des gênes de poisson singe volant. Snow est sur mon épaule. Je lui demande de suivre la rousse de près, pour que je puisse la situer dans les airs. Je cours dans les couloirs, tout en ne perdant pas de vu ni ma chouette ni mon amie.

Et là, une idée me vient à l'esprit. Si j'y arrive, personne ne sera blessés, ou du moins presque pas. C'est comme même risqué et osé, mais c'est tout ce qui me vient là maintenant et tout de suite. Je lancerais ma lance au bon moment avant qu'Ariel n'atteigne sa plate forme. Quand elle voudra enjamber le lampadaire!! Zouh !!! Je lancerais mon arme sur le maintient de la lampe quand Ariel sera sur la lampe. Elle sera obligé de tomber à terre. Je continue a courir. Je fais un signe à Snow pour qu'elle se positionne vers le lampadaire correspondant. Une fois qu'elle y sera posté je m'exécuterais. Ma chouette devient immobile, c'est le moment. Comme une lanceuse de javelot, viou !!!! Je lance mon arme. Yatta !!! J'ai réussi !!!! La lampe est à terre ainsi que mon amie. Je cours en sa direction. Je ramasse ma lance au passage, lève la tête quelques secondes pour féliciter Snow. Quelle brave chouette !!!!

Ensuite, mon amie est à terre, sans défense, ne pouvant pas bouger avec ce qu'elle a pris dans la figure. Elle est déjà mal en point, mais je l'allonge à terre, la saisie par les deux poignets pour l'immobiliser, et mon corps par dessus le sien.

Je ne voulais pas en arriver là, je suis vraiment désolée. Mais je n'avais pas le choix. Je devais le faire pour accomplir notre mission. Mais le plus important pour moi, c'est de protéger mes amies, celles que j'aime. Et je veux protéger ... Ebony et Wheat. Mais je veux aussi te protéger toi !!! Tu es ma meilleure amie, peux importe si nous sommes dans l'obligation de nous battre au travail. Tu es mon amie Ariel ... et je ... et je ... et je t'aime

Je ne sais pas trop ce qui s'est passé à ce moment là, mais mes larmes se sont mises à couler d'elles même.   
 






Dernière édition par Agent Blueberry le Ven 19 Aoû - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION] : Le cookie d'or (PV Ebo, BB et La Petite Sirène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Mission] Un cookie presque parfait
» Un ptit PNJ pour le requin ivre
» [Mission]La la laaaa♪ La petite sirène n'est pas rouuuuusse!
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Missions-