Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PV Gretel + libre ] Mais c'est qui cette fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Invité
Dim 30 Juin - 10:15
Il s'empara de Blanche-Neige, et la serra si fort, qu'elle eu l'impression que ses os allaient être réduits en milles morceaux. La douleur était insupportable, et elle luttait pour ne pas hurler.

-Tu vas être aussi soumise que Gretel après t’être offert un petit bain...remercie-moi..tu vas bientôt porter la même combinaison !

Elle se rendit soudain compte qu'elle était au dessus de sa bouche grande ouverte. Blanche-Neige eu l'impression que sa mâchoire était décrochée, comme celle des serpents, tellement elle était immense.

-Me...me ... me mange paaaaas !! cria t-elle effrayée.

Trop tard. Il l'avait lâchée dans la substance noire qui dégoulinait de sa bouche. Elle s'embourba, essayant de sortir, mais à chaque mouvement, elle s'enfonçait un peu plus. Elle ne parvenait plus à bien respirer, le liquide visqueux obstruant peu à peu son nez et sa bouche. Elle fut totalement submergée, et alors qu'elle crut mourir noyée, elle ne sentit plus rien. Elle n'éprouva aucun sentiment pendant un moment, puis retrouva ses sensations. Elle regarda autour d'elle. Seul un espace infini l'entourait. Rien d'autre. Aucune lumière.Elle était perdue ! Même la marée visqueuse avait disparu. Soudain, une lumière perçante se créa, faisant plisser les yeux à Blanche-Neige. Puis elle s'atténua, laissant flotter comme un écran de fumée. Des images apparaissaient dessus, comme sur une télé. Elle se vit... enfin... elle se devina. La Blanche-Neige qu'elle voyait, n'avait rien à voir avec elle. La peau blanche dont elle était si fière, était maintenant d'un gris sombre, et elle portait la même combinaison que Gretel. Elle entendit quelque chose.

-... Hurlement, la maitresse de la souffrance puis elle se vit s'incliner devant le monstre. Elle passa son poing dans l'écran, qui s'éparpilla un peu, avant de se reformer. Il l'avait renommée... Il lui avait enlevée le prénom que ses parents lui avaient donné.Toi, t'es mort... pensa t-elle. Il l'avait entendue... elle le savait. Elle ne pouvait rien faire d'autre que regarder la scène. Elle faisait tout pour garder l'esprit clair, et tenter de se réveiller dans le monde réel, mais l'emprise qu'il avait sur elle était trop forte.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 30 Juin - 12:36
Alors que Gretel insultait cet imbécile de tout son être, les poupées terrifiantes se rapprochèrent de nouveau d'elle et la recouvrire d'une nouvelle couche de substance noire et visqueuse. Cette fois elle sentit ses vêtements se dissoudrent et le liquide étranche lécha sa peau blanche. Sa peau la brûlait et elle avait l'impression de suffoquer sous cette combinaison oppressante. Elle ne pouvait toujours rien faire à part contempler avec horreur ce qui se passait. Soudain, elle entendit le monste lui dire:

-Désormais, tu es Agonie, l'annonciatrice de la douleur

Agonie... Comment osait-il changer son nom ? Son magnifique nom dont elle était si fière ? Ce nom que son adorable père avait choisi ? Sa colère montait en elle et atteignait un stade critique mais elle se prosterna devant ce montre qu'elle méprisait plus que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 1 Juil - 11:48
Dans le monde réel, malgré les tours du psychologue, Gretel et Blanche-Neige étaient en train de se libérer, il fallait qu'Alistair face quelque chose, il les avaient pourtant soumises !

-Mais enfin...ce n'est pas possible....non....NON CE N'EST PAS POSSIBLE ! dit-il, agacé par son début d’échec, il savait qui ne lui restait plus qu'une chose à faire...

Dans le monde psychologique, Gretel et Blanche-Neige toujours obéissantes, de corps comme d'esprit sentaient qu'on les tiraient à l’extérieur de la combinaison qui les recouvrait, comme si une main était en train de leur enlever toute la matière noire qui s'était emparée de leurs corps et de leurs esprits, les deux femmes tomberent à la renverse et tandis qu'elles étaient dans les vapes, la combinaison de chacune d'elle quittèrent leurs corps respectifs

Gretel et Blanche-Neige se réveillèrent dans le couloir, Alistair était là, souriant, à coté d'elles

-Alors, on s'amuse bien ? dit-il d'un air jouasse
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 1 Juil - 17:43
Soudain, Blanche-Neige eut l'impression qu'on la tirait de l'espace ou elle était. Elle se retrouva dans le corps hideux d'Hurlement, puis se sentit s'écraser au sol, et perdre conscience, sans savoir ce qu'il lui arrivait. Elle se réveilla dans le couloir, comme si elle se réveillait d'un looooong cauchemar. Mais peut-être était-ce le cas...

-Alors, on s'amuse bien ?


L'homme qui avait secoué un pendule devant son nez, et qui l'a faite cauchemarder, les regardait en souriant. Elle était allongée au sol. Elle tenta de se relever, mais n'y parvint pas, comme si l'air lui même la plaquait au sol, et l'empêchait de se relever. Elle répondit d'un ton neutre, pour cacher son inquiétude.

-Nan...pas trop...

Elle ne faisait aucun rapprochement, entre lui et le monstre. Ils étaient si différents... Rien qu'en se souvenant du monde d'où elles revenaient, elle frissonna, effrayée. Elle avait revu sa famille en train de mourir... Elle s'était faite attaquer par une fille en combinaison noire à qui elle avait sauvé la vie... et pour finir, elle s'était faite MANGER par un monstre ! Et cet homme... qui l'avait envoyée là bas... lui demandait si elle s'était amusée ??!! Dans un excès de colère, elle se releva difficilement, bravant l'air qui la pressait, prit son revolver qu'elle avait enfin retrouvé, et tituba vers l'homme le regard mauvais.

-Tu veux avoir une vision du cauchemar ?
Elle souffrait, mais restait debout. Tient ? Et Gretel ? Elle s'en fichait après tout... Apprête-toi à l'admirer de près...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 2 Juil - 12:29
Spoiler:
 
Gretel se sentit comme tirée vers le haut par une force supérieure. Elle avait mal car cette chose semblait tenter de la retirer de sa combinaison noire qui restait cependant accrochée à elle. Quand elle sortit enfin de cette horrible...matière, elle fut avauglée par une lumière puis elle ne vit plus rien pandant plusieurs secondes...
Elle battit des paupières et la lumière de la fin d'après midi l'aveugla. Elle reussi finalement à réouvrir les yeux, cherchant à se rappeler ce qu'elle faisait ici. Tou lui revint d'un coup quand elle vit le psychopathe que se tenait en face d'elle. Elle s'assit maladroitement, ne pouvant se lever à cause de sa jambe, encore bléssée gravement. Sa tête lui tournait et elle commançait à reprendre lentement ses esprits.
 
-Alors, on s'amuse bien ?
 
L'homme était souriant, on aurait même pu croire qu'il était heureux. Mais elle savait trop bien que ce n'était qu'une feinte. Cet énergumène ne lui inspirait que de la pitiée, de la pitié et de la haine.
 
-Nan...pas trop...
 
Elle tourna la tête et apperçu Blanche-Neige. Apparement elle allait bien... enfin... bien comme on peut quand on se reveille d'une manipulation. Elle l'avait aider et avait essayer de liiter les dégats quand elle l'attaquait sous l'impulsion de ce malade. Pourquoi est-ce qu'elle avait fait ça ? Cette fille l'avait pourtant insultée, s'était moqué de son abandon et lui avait tiré dessus... Mais ce monstre était pire encore. C'était pour cela qu'elle l'avait aidé. Mais il ne fallait pas qu'elle le prenne comme une preuve d'amitié, ça n'avait rien a voir avec cela. Celle-ci dégaina son revolver et le pointa sur l'homme, toujours souriant.
 
-Tu veux avoir une vision du cauchemar ? Apprête-toi à l'admirer de près...
 
La jeune chasseuse se pencha et attrappa son arc qui trainait non loin d'elle. Elle y placa une flèche, empoisonnée bien sûr, arma son arc et le banda en direction de celui qui venait de la faire souffrir, une expression de haien perceptible dans ses yeux violets.
 
- De très près. complèta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 2 Juil - 15:13
Alistair vit les deux femmes qui se levèrent tant bien que mal

-Nan...pas trop... dit Blanche-Neige avant de sortir un révolver et le braquer sur le psychologue

-Tu veux une vision du cauchemar ? Apprête-toi à l'admirer de près...  

Gretel prit son arc et pointa une flèche en direction d'Alistair

-De très près... rajouta la combattante

Curieusement, Alistair se mit à rire sans s’arrêter puis il se calma et regarda les deux jeunes femmes avec un ignoble sourire

-Alors là...c'est le top du meilleur du mieux !

il se plaça juste devant la pointe de la flèche de Gretel et devant le canon du révolver de Blanche-Neige

-Allez-y...faites-le

la voix du psychologue changa et devint la voix caverneuse du Marionnettiste

-TIREZ !

Alistair se mit à verser des larmes, des larmes de l'immonde substance noire, il se mit à en baver, à chaque mot qu'il prononçait, un flot de cette immondice liquide sortait de sa bouche, ses yeux semblaient sortir de ses orbites sous le rire caverneux du monstre, ses yeux finirent par exploser comme les bouchons d'une bouteille de champagne et le liquide noir coula de ses yeux sans interruption, ses manches se déchirèrent et laisseraient apparaitre les fils reliant les mains du Marionnettiste à son corps, puis son corps se mit à grandir et grandir et grandir. Gretel et Blanche-Neige étaient toujours prisonnières mais leurs douleurs ne faisaient que commencer

-Ce que vous avez vécu....n’était qu'un prélude...tournez-vous

Les femmes se retournèrent et virent, Agonie et Hurlement, elles étaient là, leurs combinaisons moulantes dénudées, elles semblaient attendre

-Je me suis dit qu'elles vous manquait alors, laissez-les entrer en vous

Les deux combinaison se mirent à couler sur le sol et à avancer vers les deux femmes, elles commencèrent à remonter en coulant sur leurs corps et en faisant fondre les vêtements de leur propriétaires
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mer 3 Juil - 20:27
-De très près...

Blanche-Neige, en entendant ces mots, tourna la tête, et vit Gretel qui semblait prête à tirer elle aussi. Faire équipe ? Pourquoi pas... pensa t-elle en souriant. Puis, ses pensées furent stoppées par un rire effrayant provenant de l'homme. Elle reporta toute son attention sur lui, en retrouvant son sérieux. Puis il s'arrêta et les regarda avec un sourire mauvais. Elle réprima un mouvement de dégoût. Le rictus qui barrait son visage faisait peur à voir.

-Alors là...c'est le top du meilleur du mieux !

Elle n'y comprenait plus rien ! Il était sur le point de se faire tuer, et lui, il était content de sa situation ? Super ! encore un fou ! Puis, pour couronner le tout, il avança jusqu'à être juste au bout du revolver et de la flèche de Gretel.

-Allez-y...faites-le

-Bon...bah...Puisque tu y tient tant...

Elle s’apprêta à appuyer sur la détente, lorsque la voix qui retentit ensuite lui glaça le sang, et l'arrêta net.

-TIREZ !

Elle l'aurait reconnue entre milles ! Une voix sortie tout droit des entrailles de l'enfer... Elle leva la tête vers son visage, et vit avec stupeur l'homme verser...des larmes visqueuses de liquide noir. Puis, peu à peu, il se transforma en l'horrible monstre cauchemardesque qui les avaient martyrisées. Elle resta pétrifiée devant l'horrible vision, puis secoua la tête, comme voulant se réveiller d'un mauvais rêve. Elle ne savait plus si elle rêvait ou pas. En même temps la créature qui se tenait en face d'elle était tout droit sortie de ses pires cauchemars, mais les alentours étaient ceux de l'agence.

-Ce que vous avez vécu....n’était qu'un prélude...tournez-vous

Blanche-Neige se retourna vivement, pensant qu'un danger l'attaquerait, déclenchant au passage des douleurs fulgurantes. Hurlement de tenait en face d'elle. Elle se retrouvait face à elle-même. Elle pointa son revolver sur la chose, et tira. La balle passa au travers, comme à travers de l'eau, et alla se joncher dans le mur.

-Je me suis dit qu'elles vous manquait alors, laissez-les entrer en vous


Pas encore ! Puis, en remarquant que le monstre était fixé au sol, elle décida de courir, avec le peu de forces qui lui restait. S'en aller...loin... le plus loin possible. Mais alors qu'elle allait se mettre à courir, ses pieds ne bougèrent pas. Elle baissa la tête, et vit qu'Hurlement commençait à s'accrocher sur elle. Tout le bas de son corps était maintenant immobilisé. Elle remontait jusqu'à ses bras, les immobilisant aussi petit à petit. Elle tenta, dans une dernière tentative, de tirer sur le monstre mais ses mouvements étaient altérés, et elle le manqua. Puis elle hurla intérieurement, espérant qu'elle lui vrille les tympans.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 4 Juil - 17:14
Gretel remarqua que Blanche-Neige la regardait, un petit sourire aux lèvres. Ce n'était pas comme un sourire de moquerie, plutot comme... un sourire à un coequipier. Après tout pourquoi ne pas faire équipe ? Cette fille était apparement très forte à cet homme méritait une bonne correction. Et puis, les gens forts, mieux vaut s'en faire des alliés que des ennemis. Mais attention, alliés, pas amis. Alors qu'elle pensait à cela, elle entendit l'homme parler :
 
-Alors là...c'est le top du meilleur du mieux !
 
Il était extrèmement souriant alors qu'il était sur le point de mourir. C'était certain, cet homme était un malade.
 
Il y a beaucoup de fous par ici...
 
Elle se rappela de l'inconnu qui avait pénétrer dans sa maison sans permission et qui avait attaqué Tommy sans raison.
La Marionnettiste continuait de sourire, paisible.
 
-Allez-y...faites-le

-Bon...bah...Puisque tu y tient tant...

- Sans problème

 
Elle tira un peu plus sur la corde de son arc en visant la tête de l'homme. Cela risquait de ne pas être joli à voir mais tant pis, elle ne voulait pas le rater. Elle était mal à l'aise à l'idée de tuer de nouveau, mais comme la première fois, elle n'avait plus le choix. Elle repris ses esprits et laissa doucement ses doigts glisser sur la corde tendue. Mais alors qu'elle allait décocher la flèche, elle entendit cette voix qui lui glaca le sang.
 
-TIREZ !
 
C'était, sans aucun doute, la voix du monstre qui les avait martyrisées. Elle regarda autour d'elle, vérifia qu'elle n'avait pas été de nouveau manipulée mais elle était encore bel et bien dans le couloir, ce qui signifiait que ce monstre allait apparaitre dans le monde réel... les conséquences de ses attaques allaient surement être beaucoup plus grâve. Des larmes de liquide noir s'écoulaient de ses yeux qui finirent par exploser, laissant la matière visqueuse s'écouler inéluctablement de ses orbites vides. Puis, il grandit et se transforma jusqu'à devenir le monstre de tout à l'heure. Il était là, devant elle, bien réel.
 
Allez ma vielle, calme-toi.. T'as déja connu pire hein ? Rapelle-toi cette sorcière. Elle était bien pire que lui non ? Allez, tu vas lui faire subir le même traitement.
 
Alors que Gretel tentait de se rassurer, l'incantation du mal repris :
 
-Ce que vous avez vécu....n’était qu'un prélude...tournez-vous
 
Pourquoi est ce qu'elle obéit ? Dieux seul le sait... Toujours est-il qu'elle se trourna plus rapidement qu'il ne faut de temps pour le dire et apperçu Agonie, elle en quelques sortes. Elle se tenait là, devant elle, plus maléfique que jamais. Elle lacha sa flèche qui partit se briser sur le mur sans laisser un seul dégat à l'horrible forme noire.
 
-Je me suis dit qu'elles vous manquait alors, laissez-les entrer en vous
 
Une idée folle traversa la tête de la jeune fille. Peut-être qu'elle était sur le point de signer sa perte mais elle voulait tout de même le tenter. Elle réfléchit à toute vitesse, ne prenant le temps que de peser le pour et non le contre, et fit un pas en avant, puis deux... Elle avanca lentement vers Agonie qui ne bougeait pas. Arriver à quelques centimètres d'elle, elle s'arrêta et, se tenant bien droite et le regardant dans les yeux, elle lui tandis sa main. La chose commença à s'y accrocher et la jeune fille tenta le tout pour le tout, elle n'avait plus le choix. Ses yeux devinrent rouges et ses mains recouvertes d'une aura violette.
 
- Αυτό ενώσει τη βούλησή μας και το μυαλό μας το κάνουμε αυτό. Ενώσουμε τις δυνάμεις μας έρθει στο τέλος αυτό είναι απάνθρωπο. (Que nos volontés s'unissent et que nos esprits ne fassent qu'un. Que nos puissances combinées viennent à bout de cet être inhumain.)
 
Elle espérait que sa formule fonctionne et qu'elle puisse fusionner avec Agonie tandis que la substance noirâtre le recouvrait et faisait fondre ses vêtements. Quand elle fut ensevelit de la tête aux pieds, elle sentit en elle une... autre présence. Elle bougea les mains. Elle était toujours libre de ses mouvements et également de ses pensées. Elle avait réussit, Agonie et elle ne faisait plus qu'un. La preuve ? Ses yeux, verts sous le contrôle du Marionnettiste, étaient d'un violet éclatant. Maintenant munie de la force de sa nouvelle partenaire de combat, elle allait pouvoir régler son compte à ce monstre. Il avait signé sa propre perte en lui rendant Agonie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 4 Juil - 18:36
Dans le monde réel, Gretel et Blanche-Neige, toujours aussi inactives, continuaient de se battre mais Gretel s'etait apaisée comme si, elle avait fait la paix avec elle-même, Alistair ne comprenait plus rien, il fut pris d'un rire nerveux
-Comment c'est possible.....non...elle...n'as pas pu...venir à bout de sa propre peur ?!

Dans le monde psychologique, Le Marionnettiste vit avec horreur que Gretel et Agonie s'etaient unies pour ne faire qu'une

-Avec ou sans elle, rends-toi à l’évidence....tu es condamnée..

L'ignoble créature arracha le toit du couloir qui laissa montrer un immense vide dans lequel flottait des tourmentes de fumées et des flammes

-Si tu te crois de taille alors approche...Agonie ne te sauvera pas de moi

Les deux mains du Marionnettiste tombèrent au sol, prêtes à se battre. Il était clair, pour Le Marionnettiste ou pour les deux alliées, que l'issue de ce combat serait décisif : La folie ou la liberté
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 6 Juil - 20:30
Hurlement la submergea entièrement, la plongeant de nouveau dans un noir total. Mais cette fois là, au lieu de ne rien ressentir, elle souffrait d'un mal de tête horrible. Si elle le pouvait, elle s'arracherait la tête ! Elle n'entendait rien, ou presque. Un bourdonnement incessant résonnait dans ses oreilles, englobant presque tout. Elle entendit les bribes d'une langue inconnue, sur et certaine qu'elle avait été prononcée par Gretel, bien que ne sachant pas pourquoi. Elle forçait son esprit à se rebeller, pour au moins entendre et surtout comprendre chaque mots. Mais rien n'y fit. Elle souffrait trop. Son corps ne pouvait surement supporter une nouvelle possession. Elle se tenait la tête de ses deux mains, son visage figé en une expression de douleur atroce, qu'elle éprouvait. Elle voulait plus que tout sortir d'ici. Stopper tout ! Renier Hurlement, la déchirer et la briser. Mais pour l'instant, c'était le contraire. Elle était peu à peu réduite en morceau par elle. Elle avait l'impression qu'une bête atroce creusait dans sa tête pour y extirper un tas d'informations, y laissant de larges sillons en guise de cicatrices. Mais cette bête ne la laisserait pas mourir, se repaissant de sa souffrance si bonne à ses yeux. Un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 7 Juil - 11:04
HRP:
 
Gretel et Agonie avaient donc réussi à fusionner ce qui semblait énerver le Marionnettiste.

-Avec ou sans elle, rends-toi à l’évidence....tu es condamnée..

- Ca c'est ce que tu croit... souffla-t-elle entre ses dents.

L'horrible créature arracha le toit du bâtiment, laissant apercevoir un amas de fumée et de feu. Gretel n'avait pas peur, la peur l'avait laissé depuis longtemps. Avec l'enfance qu'elle avait vécu, plus rien n'était en mesure de lui faire peur. Cependant elle avait quand même quelques apprécions, elle se trouvait dans un corps qu'elle ne connaissait pas cela n'était pas très bon bien qu'elle était persuadée qu'Agonie avait une puissance bien supérieure à la sienne et bien supérieure à celle d'un humain en général. Elle vit, non loin d'elle, Blanche-Neige qui se débattait contre Hurlement. Elle se surpris à espérer qu'elle aussi arrive à fusionner avec son incantation maléfique.

-Si tu te crois de taille alors approche...Agonie ne te sauvera pas de moi  

Gretel était prête à se battre de toutes ses forces. Elle savait que l'un des deux combattants serait libre à la fin du combat et que l'autre non. La jeune fille ne voulait pas laisser sa vie dans cette bataille mais se battrait jusqu'à plus possible. Elle pensa à son frère... Elle aurait aimé qu'il soit à ses côtés, qu'il l'encourage, la protège, la réconforte... Une larme perla sur sa joue. Elle l'essuya avec une extrême violence.

Je t'aime Hansel...

Ce fut sa dernière pensée avant de se jetter sur le monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 7 Juil - 15:18
Le Marionnettiste, lança ses deux mains, immenses et démoniaques sur la jeune femme qui s'opposait à lui, Blanche-Neige, qui se débattait toujours contre sa combinaison, n'avait rien de dangereux, elle n’était pas menaçante, seule Gretel, devenue plus puissante grâce à Agonie, se jeta à corps perdu dans l'affrontement, la main droite du Marionnettiste s'ouvrit en grand et fonça en direction de Gretel dans l'espoir de la frapper, voire de la saisir. La main gauche, elle, se plaça au dessus de Gretel, ferma le poing et tenta de l'écraser
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 7 Juil - 15:18
Le membre 'Le Marionnettiste' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#2 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Dim 7 Juil - 16:04
Blanche-Neige retira ses mains de ses cheveux, puis abandonna. Elle en avait assez ! Assez de tout ça ! De toute façon, faire quelque chose ne changerait rien. Elle ferma simplement les yeux, puis ne fit plus rien. La douleur s'estompa, comme si le fait qu'elle se débatte en était la cause. Elle avait juste à se laisser faire... c'est tout... Se laisser aller. Couper tous les ponts avec ce qui l'entourait. Puis elle se fit entraîner. Par un quelconque courant d'air surnaturel, qui l'entraînait loin des rivages familiers. Tout ce qui comptait, c'était de supprimer la douleur. Si ne rien faire le réalisait, elle n'hésiterait pas. Elle disparu complètement, la soulageant. Elle n'osait pas ouvrir les yeux, pensant renouveler la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 8 Juil - 17:39
HRP:
 

Gretel se jeta désespérément sur ce monstre en s'accrochant à l'image de son frère. Une des mains de la créature fonça sur elle. Espérant que la puissance d'Agonie serait suffisante, elle fit un salto et réussi à passer par dessus la main mais n'eu pas le temps de retomber qu'elle fut plaquée au sol par la deuxième main de l'incantation maléfique. Elle se releva en titubant, un peu sonnée par ce coup assez violent. En tournant la tête, elle vit que Blanche-Neige continuait de se battre avec Hurlement. Elle lui cria :

- Laisse la fusionner avec toi !!!

Elle couru ensuite en direction de son arc dont elle se saisit. Elle lança une flèche vers le figure du monstre puis effectua une roulade sur la droite avant de tirer une seconde flèche vers la jambe de son adversaire. Elle ne se laisserait pas abattre aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Lun 8 Juil - 17:39
Le membre 'Gretel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#2 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Mar 9 Juil - 15:01
Le Marionnettiste sentit la flèche de Gretel, se planter, dans sa joue, il fit un léger gémissement de douleur, et retira la flèche , la seconde flèche s’enfonça dans la masse boueuse noire du monstre qui explosa de rire, puis il cracha sur Gretel, un flot torrentiel de la substance noire, flot qui rependit une légion de Coulées Macabres dans le couloir, les monstres émergèrent des flaques boueuses et s’approchèrent de Gretel. Le Marionnettiste, se mit à gratter et rayer le sol de ses ongles avec le bruit strident d'un ongle qu'on gratte sur un tableau noir, en direction de Gretel, tandis que sa seconde main, fonça sur Gretel, pour l'attraper
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mar 9 Juil - 15:02
Le membre 'Le Marionnettiste' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#2 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Mar 9 Juil - 16:32
HRP:
 
Alors qu'elle divaguait au gré de courants mauvais, elle entendit un cri, déchirant l'espace ou elle se trouvait.

- Laisse la fusionner avec toi !!!

C'était Gretel ? C'était Gretel qui avait parlé ? Elle lui donnait des ordres ? C'est quoi ça ? Indignée, Blanche-Neige sentit la colère monter en elle ! Gretel, elle l'aimait pas. Elle avait pas à lui ordonner quoi que ce soit ! Elle ouvrit brusquement les yeux en criant :

- ME DONNE PAS D'ORDRES !!!!

Puis la douleur revint. Elle l'ignora complètement, laissant libre cour à sa colère qui visait tout le monde ! Puis l'espace se déchira, comme si un rideau sombre était percé de lumière. Puis elle vit Gretel, et le monstre ! Bizarrement, elle était en pleine forme ! Elle regarda ses mains. Elles étaient enduites de la substance noire. Elle les secoua, comme si elles étaient recouvertes de boues. Puis elle sentit autre chose. Mais à l'intérieur de son corps ! Elle partageait cet espace, ce corps avec autre chose... Puis elle tourna la tête vers Gretel, et vit une flèche qui partait dans sa direction. Elle l'évita de justesse. Elle ne vit pas ou elle atterrit.

- En plus, tu me tires dessus ?! alors là c'était trop...

Elle se dirigea vers elle, et entendit un crissement derrière elle. Elle se retourna et elle vit la main du monstre se diriger vers elle de nouveau. Mais tout le monde m'en veux !!! Elle l'évita, et regarda le combat. Elle était apparemment arrivée au beau milieu d'un combat. Ils se battaient, alors qu'elle était au milieu... irritée, elle s'éloigna, et s'assit. Elle attrapa son revolver, en défense. Peut-être qu'ils ne la remarqueraient pas... Elle sourit, fourbe. J'ai juste à m'en aller... ou à regarder... c'est bien aussi...juste regarder...Et puis... c'était marrant de voir Gretel en détresse... Mais bon... le truc qui la collait était vraiment dégoûtant, et elle voulait vraiment s'en détacher. La seule manière, était de forcer le monstre à le faire...
Les attaque atteignirent Gretel, et Blanche-Neige se leva pour aller à ses côtés. Elle lui sourit négligemment.

- Bah alors ? Tu rouilles ?

Puis elle se tourna vers le monstre, tendit le bras qui tenait le révolver vers lui, et appuya sur la détente deux fois d'affilée, sans prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mar 9 Juil - 16:32
Le membre 'Blanche-Neige' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#2 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Ven 12 Juil - 8:25
Spoiler:
 

- ME DONNE PAS D'ORDRES !!!!

Gretel entendit à peine Blanche-Neige crier. Après tout si elle ne voulait pas d'aide c'était son problème, qu'elle reste seule. Cette fille était d'une arrogance qui énervait fortement la jeune fille, Gretel aurait pu la laisser mourir dans la rue mais elle l'avait aidé et maintenant qu'elle la conseillait, elle lui crier dessus comme à du poisson pourri. Là c'était trop, fallait pas abuser. Qu'elle se fasse tuer, tant pis.
La première flèche arriva dans la joue du Marionnettiste mais cela lui permis d'anticiper la seconde qui le traversa sans lui laisser une égratignure. La flèche fondit sur Blanche-Neige qui arriva à l'esquiver.

- En plus, tu me tires dessus ?!

Inutile de lui répondre, elle ne l'aurait même pas écoutée. Elle vit la main du monstre rayer le sol de son ongle. Avant même qu'elle ai eu le temps de bouger, l'ongle lui fit un entaille au bras droit, lui arrachant un cri de douleur inhumain. Et comme si cela ne suffisait pas, l'autre main de l'incantation maléfique se saisie d'elle, faisant craquer quelques côtes au passage. La jeune fille n'en pouvait plus et était à bout de force. Elle entendit vaguement la petite brune crier mais ne perçu pas un mot, puis elle entendit deux coups de feu successifs. Dans un dernier espoir, elle dégaina sa dague et la planta de toutes ses forces dans la main du monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 12 Juil - 8:25
Le membre 'Gretel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Ven 12 Juil - 10:14
Le Marionnettiste sentit une balle lui frôlé l’épaule tandis que la seconde, se logea dans son bras, suivi immédiatement d'un coup de couteau dans la main, signé Gretel, Le Marionnettiste ria de sa blessure et leva le bras pour écraser Gretel sur le sol, puis il cracha un flot de substance en direction de Blanche-Neige afin de l’écraser sous le poids de immonde matière, suivi des Coulées Macabres se jetèrent sur Blanche-Neige pour la tuer

-Vous allez souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 12 Juil - 10:14
Le membre 'Le Marionnettiste' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#2 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#3 'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 28 Juil - 11:27
Un seul lancer de dé à la fois svp, on attaque une fois pour laisser l'adversaire réagir ;p
Puis merci d'indiquer tes PVs restants Mario'

---

Je classe le RP en abandonné, si vous voulez le reprendre contactez un admin




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Gretel + libre ] Mais c'est qui cette fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» Tentation... [libre mais Alwin, Edward, Lalwend]
» Mais c'est quoi cette île
» « Par la barbe de Merlin, mais d'où provient cette odeur ? » # Pálina
» L'ascenseur est....bloqué?![Neil & Norim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-