Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Libre] Quand une poupée ne souhaite plus que du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Sam 26 Jan - 21:56
Elle était assise en tailleur au pied de l'un des rochers longeant la cascade, ses fins cheveux blonds relevés et attachés derrière sa tête par une broche de couleur noire. Sur ses genoux se tenait un vieux livre aux pages jaunies et couvertes de plantes séchées. Une fine écriture noire y avait ajouté quelques commentaires éparses ici et là, indiquant un détail, un nom ou une particularité de la plante. Les fins doigts de Nina se promenaient sur le papier avec douceur, pendant que ses yeux bleus perçants fixaient les indications qu'elle avait elle-même laissé. Sa poupée était assise sur le sol, arrachant des brins d'herbe et s'amusant avec. Le printemps était revenu plus tôt cette année, comme le montrait la robe en dentelle noire et rouge que portait la jeune fille russe.

- J'ai failli attendre, déclara-t-elle soudainement.

Elle ferma le livre qu'elle tenait puis le posa sur le côté, se leva et enfin releva son regard vers le jeune homme qui venait d'entrer dans la clairière. Grand, le visage fermé, bien qu'un fin sourire le recouvrait, il ne paraissait nullement avoir peur d'elle. Pour sûr, ce n'était pas la première fois qu'ils se parlaient. C'était rare de sa part, mais le jeune homme lui fournissait de trop précieux renseignements pour qu'elle le tue.

- Ça n'a aucune importance. Il sait ce que tu as fait.

Elle fixa le regard gris du jeune homme pour être sûre qu'il disait la vérité. Malheureusement, c'était le cas. Elle soupira.

- De toute façon, je ne pouvais pas briser cet accord, c'est ce que je déteste dans les promesses.

Elle reporta son regard sur un jeune et frêle bouleau à sa droite. Le jeune homme en face d'elle sentit que quelque chose lui échappait. Quelque chose clochait dans son attitude, quelque chose qu'il n'arrivait pas à détecter, et qui lui faisait peur. Pas pour lui, sa vie n'était pas directement en danger, ou si par l'intermédiaire de plusieurs personnes. Pour soudain, il comprit.

- J'ai réfléchi...

Nina n'eut pas le temps d'ajouter une parole qu'elle recula, la main sur sa joue rouge. Le jeune homme leva la main pour la frapper une seconde fois quand elle lui saisit le poignet et le serra si fort qu'il devint presque blanc. Son visage auparavant d'apparence tranquille était maintenant furibond et la vie de la personne en face d'elle ne tenait plus qu'à un fil.

- Je t'interdis de me toucher.

C'était un ordre sans appel, dur et franc. Le genre d'ordre que si tu contredisait, t'étais mort. Au bout d'un nombre interminable de secondes de silence pendant lesquelles ils se fixèrent mutuellement, il prit enfin la parole.

- Je t'interdis d'avoir ce genre de pensées. Tu sais ce qu'il c'est passé la dernière fois.

Également sans appel. Elle le relâcha enfin puis s'écarta de lui, toujours aussi énervée, les poings serrés. Oui, elle s'en rappelait très bien, et le plus dur était d'admettre qu'il avait raison. Elle détourna la tête, parce que le fixer une seconde de plus serait céder à la tentation de l'éventrer puis de lui faire subir une suite inimaginable de tortures. Elle ne pouvait le tuer et ça l'énervait. Ça faisait maintenant quatre personnes qu'elle ne tuerait presque jamais, beaucoup trop à son goût donc. Il sentit la menace qui pesait dans l'air et quitta la clairière en tournant des talons, non sans ajouter une dernière réplique à la jeune femme.

- Surveille la lune car c'est à elle que le loup chante dans le noir.

Elle comprit le double-sens et hocha la tête, le regardant disparaitre à travers les arbres, avant de se diriger vers sa poupée, toujours occupée à arracher obstinément les brins d'herbe sur le sol. Elle s'agenouilla devant elle et capta son attention par sa chanson.

- Poupée magique qui écoute mes malheurs, enlève-moi cette douleur. Je n'ai plus envie que de tuer, en ce moment la vie de quelqu'un sera menacée. D'une âme innocente j'aurais un besoin grand, pour assouvir mon désir et faire couler de son corps tout son sang.

La poupée qui quelques instants avant s'amusait à arracher des brins d'herbe tout autour de son petit corps planta ses deux grands yeux dans ceux de la jeune fille et récita une fine comptine en pointant son minuscule doigt à sa gauche.

"- Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... "

Nina regarda la direction montrée par sa poupée puis se leva souplement, un fin sourire barrant ses lèvres. Elle se dirigea vers la fin de la clairière et s'enfonça dans le sous-bois, éclairé par le soleil de midi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 31 Jan - 21:13
Purple se promenais tranquillement dans les bois en chantonnant, Iris sur ses talon zyeutant à droite et à gauche si il n'y avait pas une tite bébête a se mettre sous la dent.

- Aaaaaaaah, quel belle journée. On va peut être trouvé quelle que truc a ramener a la boutique.peut être des baie ou autre chose quand dit tu?

Purple se retourna vers Iris qui essayer d’attraper un mulot. la jeune fille sourit.

- Au moins toi tu aura quelque chose a te mettre sous la dent.

Après quelque heure de marche, elles arrivèrent près d'un lac.

-Tien ce serait pas des...

Purple grimpa dans un arbre immense et fit une incision avec son katana pour récolter la sève.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 1 Fév - 11:15
Elle sautait par dessus les racines avec une agilité féline non dissimilée, marchait ses les feuilles mortes sans que le bruissement de l'une d'entre elles ne parviennent à ses oreilles. Elle était en chasse. Son visage reflétait maintenant une concentration extrême, pendant laquelle elle s'obligeait à analyser finement chaque bruit avoisinant. Un rouge-gorge dans les fondations d'un frêle buisson aux baies rouges, un écureuil grimpant sur un chêne, suivit par une portée de petits. Tout y passait. Puis elle remarqua quelque chose d’inhabituel. Un miaulement. Elle stoppa sa course et s'appuya contre un arbre, tendant à nouveau l'oreille. Un chat, et domestique. Ça se reconnaissait facilement aux miaulements, plus posés et moins agressifs. Mai qui disait chat domestique disait maitre dans les environs. Ou maitresse.

-Tiens ce ne serait pas des...

Bingo. La déclaration de la jeune femme lui tira un sourire mauvais sur les lèvres et elle serra un peu plus, à travers le tissu de sa robe noire brodée de rouge, sa dague argentée. Celle qui lui avait tant servit par la passé. Sa première. Son premier meurtre. Elle secoua la tête. Non, elle ne voulait pas y penser maintenant. Ça la rendrait trop violente. Et elle avait envie de jouer aujourd'hui. Elle surgit des sous-bois où elle se cachait juste avant et avança vers la jeune fille, un joli sourire trompeur sur les lèvres. Le peu de personnes qu'il ne trompait pas se comptait sur les doigts de la main. Deux étaient morts. Les deux autres étaient... différents. Et incroyablement similaires.

- Bonjour. Je ne t'ai jamais vue par ici. Tu es nouvelle ?

Il n'y avait que les nouveaux ou les inconscients qui venaient dans cette partie de la forêt. Les gens disaient qu’elle était pleine de loups et de bêtes sauvages. C'était faux bien entendu. Une poupée n'est pas une bête sauvage.

- C'est ton chat ? demanda-t-elle d'une voix fluette en désignant le félin à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 1 Fév - 11:49
-Tiens ce ne serait pas des...

Iris en bas de l'arbre émis un miaulement inhabituel. elle avait du sentir ou entendre quelque chose ou quelqu'un. L'arrivé d'une jeune fille qui sorti des sous bois confirma l’intuition du chat.

- Bonjour. Je ne t'ai jamais vue par ici. Tu es nouvelle ?
- C'est ton chat ? demanda-t-elle d'une voix fluette en désignant le félin à ses pieds.

Purple l'a regarda de la tête aux pied. c'était une jolie jeune femme a la peau porcelaine, grande et svelte. Se qui perturba Purple dans ce magnifique tableau était ses yeux. Elle ne serait pas dire pourquoi mais le regarde de cette jeune fille lui glaçais le sang.

-Euh..non mais ça fait un bail que je suis pas venu. elle sauta au sol rangeant le flacon de sève dans sa sacoche. Et oui ce chat et moi sont ensemble.

Purple n'avais pas rangeait son katana au cas où l'inconnu ne soit pas aussi hospitalière qu'elle ni parait. Valait mieux jouer la prudence, surtout dans ces bois. Iris quand a elle regarder avec méfiance la poupée qui était restait près de la jeune fille. elle se demander ce que c'était. Un jouet? un animal bizarroïde? autre chose?

-et toi que fait tu la? c'est bois ne sont pas des plus accueillants pour faire une ballade.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 1 Fév - 21:25
Edit: Personne ne sait que ma poupée est animée, c'est un secret ;)

- Euh..non mais ça fait un bail que je suis pas venue. Elle sauta au sol rangeant le flacon de sève dans sa sacoche. Et oui ce chat et moi sommes ensemble. Et toi que fais-tu là ? Ces bois ne sont pas des plus accueillants pour faire une balade.

- La curiosité est un vilain défaut, fit remarquer la jeune fille russe.

Une brise légère se souleva, entra dans ses poumons et la fit frémir au passage. Elle ferma les yeux un l'instant. Pendant quelques secondes, on avait vraiment l'impression qu'elle était partie très loin dans ses pensées. Puis elle les rouvrit et planta son regard cobalt sur celui du chat. Qui frémit et sortit ses griffes en crachant à son attention. Bien, il sentait l'aura glacée qui émanait de son corps, telle une prémonition indiquant un massacre. Soudainement, elle s'assit en tailleur sur le sol, serrant toujours sa poupée dans ses bras et posa alors son regard étincelant sur la jeune femme rousse.

- Tu sais que c'est dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 1 Fév - 23:06
- La curiosité est un vilain défaut, fit remarquer la jeune fille russe.

La jeune fille ferma ses yeux, puis les rouvrit et planta son regard cobalt sur celui du chat. Qui frémit et sortit ses griffes en crachant à son attention. Se qui alerta Purple. bien c'est ce qu'elle avez ressentie aussi en regardant ses yeux et Iris ne me fait que confirmer mon mauvais pressentiment par rapport a cette fille.

Soudainement, celle-ci s'assit en tailleur sur le sol, serrant toujours sa poupée dans ses bras et posa alors son regard étincelant sur Purple.

- Tu sais que c'est dangereux.

-c'est pour ça que j'ai dit que pour une balade c'est pas tip top comme endroit. Elle dévisagea la jeune fille et ferma les yeux quelque instant. Mais je suppose que ce n'ai pas pour une promenade de santé que tu est là.

elle reporta son intention sur son interlocuteur. Si celle ci fessait le moindre geste suspect elle serait près a agir. Elle savez que cette foret était réputé pour la plus dangereuse du coin et seul un fou ou une personne connaissant le secret de celle-ci aurait assez de cran pour y entrer, ce qui était son cas. D'ailleurs en parlant de ça...

Purple se couvrit le nez et la bouche avec son foulard et pris Iris avec elle sous sa veste.

Elle détesté cette saison. Les spores et autre pollen toxique se faisait une joie de venir se logé dans nos voix respiratoire, ce qui si vous êtes pas du tout chanceux vous dévore les poumons ou vous atomise le cerveau.

- tu devrais te couvrir !! Il est pas bon de respirer l'air de la forêt en cette saison surtout quand le vent commence à arriver !!

Purple quitta la jeune fille et se dirigea vers la sortit de la forêt. Valait mieux pas prendre de risque avec ses spores.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 2 Fév - 15:05
- C'est pour ça que j'ai dit que pour une balade c'est pas tip top comme endroit. Mais je suppose que ce n'est pas pour une promenade de santé que tu es là.

- Pas... exactement.


Elle eut un fin souvenir à l'évocation de la promenade de santé. La jeune femme n'était pas la première à lui avoir fait une remarque sur ses curieuses envies de se promener dans des endroits non-fréquentables pour une petite fille. Son interlocutrice commençait à se douter qu'elle n'était pas aussi innocente que l'on pensait d'elle au premier regard. D'ailleurs, celle-ci se couvrit soudainement le visage avec un foulard et mis son chat sous sa veste.

- Tu devrais te couvrir !! Il n'est pas bon de respirer l'air de la forêt en cette saison, surtout quand le vent commence à arriver !!

Le pollen n'avait rien de néfaste sur son organisme, sa poupée était intelligente. Assez pour l'avoir entouré de différents sorts facilitant son adaptation. C'était l'une des raisons du fait que marcher pieds nus dans la neige ne la gênait pas plus que cela. La jeune femme en face d'elle esquissa un geste pour partir et quitter la forêt quand Nina se leva soudainement et lui bloqua le bras de son poignet.

- Oh non. Tu n'iras nulle part...

Elle avait soudainement perdue son apparence neutre et ses yeux reflétaient maintenant ses désirs carnassiers mêlés de colère. Elle avait fini de jouer, maintenant elle voulait passer à l'action. Un mauvais sourire apparut sur son visage tandis que le vent se levait, apportant une nouvelle dose de spores avec lui. Nina s'en fichait. Elle tenait sa proie et n'allait pas la laisser s'échapper comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Quand une poupée ne souhaite plus que du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Une petite baignade [libre]
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-