Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 On ne dérange pas les personnes en train de faire la sieste [PV Jack Frost]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Agent Amethyst
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 26 Aoû - 19:00
Non.
Non.
Oui.
Mais non.
MAIS J'AVAIS DIT NON CRÉTIN !!!!
Pour la peine, je RAGEQUIT. VOILA.

Je referme ma console sèchement. Un *clac* tout aussi sec se fait entendre. J'vous jure. Le gars, j'lui demanda d'aller à droite, MAIS NON, FAUT QU'IL AILLE A GAUCHE !!!!! Et se foutre dans les pics par la même occasion. C't'apprendra à pas m'écouter, baka. Nan mais sérieux, y'a eu un gros bug punaise. Sur les chais pas combien de New Super Mario Bros(se) qui existe, il a fallu que je tombe sur la version défectueuse ! Ah moins que je n'ai fait une fausse manip' par accident.
ET J'AVAIS PRESQUE FINI LE NIVEAU AVEC UNE VIE BOR*** !!!!! Mais non, Mario il a décidé de crevé dans les piques parce qu'il avait pas envie de finir !!! Flemmard va. Et puis, d'ailleurs avec sa grosse moustache là, on s'demande comment il a réussi à séduire Pêche... euh, Peach. Il est rondouillard avec une salopette pas élégante du tout. Et c'est un PLOMBIER (rien à voir mais c'pas grave). Elle est tombée bien bas, la princesse rose.
Et puis, ne parlons pas du copain vert de Mario, appelé plus communément Luigi. Il est comme Mario mais en plus grand et en plus... vert. Et c'est un amoureux des aspirateurs. Et askip c'est le petit frère de Mario. Z'êtes sûr que c'est pas l'inverse ?
Et puis d'ailleurs, pourquoi je joue à Mario ? Mystère. P'tête parce que j'avais pas envie de me casser la tête avec des jeux compliqués.

ENFIN BREF. Me connaissant, j'vais étaler tout le RP autour de ça, donc STOP.

Faut que j'aille prendre l'air. Et après, p'tête que j'irai jouer. Chais pas. mais surtout pas à Mario. P'tête à Call of Dutty ou à Zelda. Mais ça sera après avoir résolu le mystère du bug qui inverse les directions dans Mario.

Je me lève de mon lit assez difficilement (j'étais bien dans mon lit moi...) puis m'en vais dehors.

***

Chantilly. Cette ville à un nom qui donne faim. Mais pour l'instant, faut que j'aille dans un endroit calme... Tiens ? Un parc ? Super, j'y vais. En espérant qu'il soit tranquille. En plus, il fait assez doux. Les oiseaux chantent, le soleil brille, le ciel est bleu... Donc tout va bien.

Bon, ça va. Y'a quasiment personne, et y'a trois tonne de bancs libre. Je me dirige vers l'un deux et m'assied. Aaaaah, mais petits pieds sont contents. J'ai presque cru les entendre soupirer de soulagement. Mais les pieds, à moins d'être génétiquement modifié ou d'être un extraterrestre, ça parle pas.
Je me détend sur le banc et regarde le ciel en ne pensant à plus rien.
Tout ce que je voulais, c'était être tranquille et laisser vagabonder mes pensées.
Je crois que j'ai fini par m'endormir...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Mer 26 Aoû - 19:31
La journée semblait être belle et ensoleillée aujourd’hui. Température parfaite pour quelconque humain, un soleil ni trop chaud ni trop froid, quelques nuages dans le ciel rappelant presque au meilleur des gourmands la barbe à papa qui pouvait se vendre pendant les fêtes d’été.

- « Aaaah… quel temps de merde. » Soupirait le jeune homme de la famille Frost. Famille à lui tout seul d’ailleurs puisqu’il n’en était le seul membre. Mais alors qu’il toisait le temps de dehors depuis sa fenêtre, laissant une amère déception sur sa face réveillée que depuis quelque minutes, il se retournait vers le bureau de son colocataire. Pinocchio était parti depuis un moment déjà. Quelques jours, quelques semaines, Jack ne comptait plus les jours qui s’étaient écoulé depuis que l’Italiano avait été chargé d’une mission bien précise par le même patron qui employait le jeune glaçon inutile.

Jack soupirait un coup, en plus du temps, il était tout seul à la maison. Que pouvait-il faire réellement pour ne pas fondre sous cette chaleur ? Autant son chalet le protégeait de toute source de chaleur et le gardait bien au frais, mais s’il sortait aujourd’hui, c’était la fonte assurée et il aurait été réduit à l’état liquide en moins de deux.

S’étirant dans sa réflexion de « sortir ou ne pas sortir », Jack optait pour la première option. Il était resté enfermé dans sa petite maison depuis trop longtemps. Depuis que le printemps avait montré le bout de son nez, le charmant jeune homme n’était sorti que lors d’extrême nécessité. Ou alors parce que son cher coloc’ l’avait forcé à sortir, ne se demandant pas le moins du monde pourquoi le Jack ne voulait pas sortir.

Enfin bref, le toast en bouche, à peine tartiné de miel, Jack était parti en vadrouille. Poche de glace glissée dans son tee-shirt et caché avec la grâce et le savoir-faire d’un ninja, il esquivait toujours les coins de soleil. L’ombre, c’était ce qui assurait sa survie en ce milieu hostile qu’était la saison chaude.

« Sérieusement… Je suis pas censé être un agent de GML ? Un agent qui ne travaille que sur le temps de l’Automne-Hiver ? J’aurai peut-être mieux fait de ne rien accepter… Je vais encore me faire taper sur les doigts par ce que je fais rien. »

Le jeune garçon détournait sa tête, coupant court à son monologue, il se trouvait devant l’entrée du Parc de Chantilly. Sans trop le savoir pourquoi, il s’était retrouvé là, comme si son instinct lui criait d’y aller. Mais alors que le futur voleur de cookies se curait le nez en toisant l’entrée de cette zone qu’il n’avait jamais foulé depuis qu’il était là, il se décidait enfin à y entrer. Du moins, lorsqu’une gente demoiselle venu lui couper la route, furtivement et agacée. Qu’avait-elle donc comme problème ? Jack ne voulait pas vraiment s’en mêler, mais voir une si belle fille faire une tête pareille, il ne pouvait pas forcément la laisser se détruire le visage ainsi. Il la suivait donc discrètement, attendant que sa proie ne bouge plus pour lui bondir dessus. Et une fois qu’elle était assise, sur un banc, seule, soupirant de fatigue mais aussi de détente, le jeune homme allait passer à l’action.
Il se glissait derrière elle, profitant qu’elle commençait à s’endormir, pour lui tapoter gentiment l’épaule.

« Ouvre donc tes yeux ma jolie. » Soufflait-il avant de la regarder avec le regard le plus charmeur qu’il avait dans sa réserve. « Je ne sais pas ce que t’avais tout à l’heure, mais te voir gâcher ton si beau visage m’a fait mal au cœur. Un tour de magie pour remonter le moral ? » Demandait-il alors, n’attendant qu’une réponse positive de le part de la demoiselle. Ses yeux pétillaient déjà à l’idée de faire ses tours de magies et autres entourloupes… Jack restait toujours un enfant après tout, un enfant qui ne grandira jamais mais qui ne finira non plus jamais comme un certain Peter Pan. Les homicide, ce n’était pas son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Agent Amethyst
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 27 Aoû - 7:47
Qu'est ce que je suis bien moi là... Personne pour me déranger, le soleil me caresse le visage, le chant des oiseaux me berce... Donc en somme, tout va bien. Pas âme qui vive pour troubler ce génialissime silence... Enfin, calme plutôt. Oui, non parce que le silence, y'en a pas vraiment là. Par contre, du calme, il y en a.

Morphée allait m'attirer dans ses bras, je sentis que quelque chose n'allai pas. Je sais même pas pourquoi j'ai eu cette sensation comme quoi quelque chose allait me tomber dessus. Pas un canapé, ça c'est sûr. Ni même Mario en mode "Salut viens ici que je te soule !". Du coup, j'évite de m'endormir en fait SEMBLANT de m'endormir. Enfin, disons que j'étais en train de m'endormir, donc feindre de s'endormir, ça servirai à RIEN.

Au moment où je m'y attendait le moins, une main vint me tapoter l'épaule et une voix d'homme se fit entendre :

- Ouvre donc tes yeux ma jolie.

Heeeeeeeeeeeeeeeeein ????????  Ça doit être mon imagination, je dois être en train de rêver.

- Je ne sais pas ce que t’avais tout à l’heure, mais te voir gâcher ton si beau visage m’a fait mal au cœur. Un tour de magie pour remonter le moral ?

...

Au secours. Il est louche ce gars... Bon, la première chose à faire, c'est de se retourner pour voir qui c'est... OMG, MAIS C'EST UNE PERSONNE RÉELLE !!!! Je lâchai un cri de surprise et lui envoyai mon poing dans la figure. Enfin, sur la joue. Quoi ? Mais il m'a fait peur, cet idiot !
J'espère juste qu'il va pas vouloir se venger, parce que je l'ai pas vraiment fait exprès. Enfin, si, un peu quand même. mais bon. La moindre des choses, quand on blesse quelqu'un, c'est de s'excuser. Ou pas. En fait, là, je suis un peu crevée après ma partie de Mario, donc du coup j'ai envie de balancer un pavé.

- Euh... Ça va ? Non, parce que tu pourrai aller très très mal et t'être cassé le poignet ou je-ne-sais-quoi d'autre encore. MAIIIIIIIS tu pourrai aller très bien et ne t'être rien cassé du tout. En fait, si ça se trouve, tu t'en ai sorti juste avec quelques bleus, ou non, que dis-je, un petit bleu de rien du tout ! Ah, et n'oublions pas la jolie marque que je t'ai laissée sur le visage, hein. mais tu ne m'en voudra pas, hein ? Non parce, voilà, tu m'a surprise, et je regrette le coup de poing. Je sais, j'aurai dû agir autrement, mais voilà, sous le coup de la surprise... Donc tu m'en veut pas, hein ? Et désolée encore une fois.

...

Ok, je suis plus crevée que je ne le pensai. Ben quoi, j'ai passé presque toute la nuit à jouer aux jeu vidéos ! Même que je suis arrivée au dernier monde de Mario, et c'est là que ma console à exprimé sa fatigue. Mouais, j'crois que je vais m'excuser de mon monologue :

- Désolée, chuis crevée...

Tout en assommant de parole mon interlocuteur, j'en profitai pour regarder ce dernier. Les cheveux plutôt bleus, ni trop grand, ni trop maigre. Et un dragueur en somme. Génial. Ma première journée à Chantilly s'annonçait... mouvementée.
Surtout que la patronne de l'Agence qui m'a recrutée va pas être contente si elle apprend que je passe mes nuits à jouer alors que je devrai être en train de dormir pour être en forme pour une mission, si mission il y a.
Raaaaaaaaah, j'veux retourner dans mon lit et me cacher sous ma couette pour dormir un bon coup... Et pour récupérer de ma nuit blanche.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Ven 4 Sep - 16:20
Une fois que la demoiselle daignait enfin d’ouvrir les yeux, obligée de faire face au magnifique visage qu’était doté Jack Frost, elle n’eut que pour seul reflexe de le taper. Il savait qu’il causait des crêpages de chignons entre les filles lorsqu’elles étaient à ses pied, mais c’était bien la première fois que l’une d’entre elle s’était trompée de cible pour le taper lui, l’idole, le véritable sex appeal.

- « Euh... Ça va ? Non, parce que tu pourrai aller très très mal et t'être cassé le poignet ou je-ne-sais-quoi d'autre encore. MAIIIIIIIS tu pourrai aller très bien et ne t'être rien cassé du tout. En fait, si ça se trouve, tu t'en ai sorti juste avec quelques bleus, ou non, que dis-je, un petit bleu de rien du tout ! Ah, et n'oublions pas la jolie marque que je t'ai laissée sur le visage, hein. mais tu ne m'en voudra pas, hein ? Non parce, voilà, tu m'a surprise, et je regrette le coup de poing. Je sais, j'aurai dû agir autrement, mais voilà, sous le coup de la surprise... Donc tu m'en veut pas, hein ? Et désolée encore une fois. »

Plus la jeune fille avançait dans son discourt, plus Jack semblait fondre sur lui-même, comme si le soleil lui tapait dans le dos pendant que la belle déblatérait ses paroles. Ah ça, c’était bien une fille ça, elle parlait, parlait, parlait, reprenait sa respiration, parlait encore encore et encore. Impossible à faire taire, du moins, jusqu’à ce qu’elle ait fini de dire ce qu’elle avait dire, le temps qu’elle tourne autour du pot et tout le reste.
« Désolée, chuis crevée... »

- « Pardon ? » Fut la première réaction de Jack, accompagné d’une belle expression d’étonnement « Je me demande ce que ça donne quand t’es en forme. » pensait-il finalement, se relevant pour grommeler dans son coin, tournant presque le dos à la demoiselle. Puis touchant sa joue qui était encore rouge, laissant presque couler quelques larmes de pure souffrance à la hauteur d’un cinéma digne d’une drama queen finie, le jeune homme se retournait finalement pour refaire face à la demoiselle. Il fallait dire que c’était toujours déplacé de tourner le dos à une gente dame, même si cette dernière venait de vous frapper sans aucune scrupule.


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Agent Amethyst
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 5 Sep - 12:11
Bon, j'avais vraiment dû assommer ce pauvre jeune homme. J'espère qu'il va s'en remettre... Pas de mon coup de poing, de mon assommant discours totalement et complètement inutile. Le pire, c'est qu'il semblait fondre. Mais de quoi ? De chaud ? Nan, il fait pas chaud. Autant en été, je comprend, mais là...
C'est la première réaction du gars qui m'a le plus étonné :

- Pardon ? dit-il avec un étonnement sûrement feint. Je me demande ce que ça donne quand t’es en forme.

Puis il se retourna en grognant. Pas comme un ours, mais presque (oui, moi et la délicatesse, parfois, ça fait deux). Moi, personnellement, ça ne me gênait pas. En plus, je n'avais pas encore répondu à sa phrase. Enfin, disons plutôt que j'attendais qu'il soit retourné pour lui répondre. C'est mieux, je trouve. C'est plus poli je trouve (je ne me soucie pas de la politesse d'habitude, mais disons que je crois que j'ai assez enfreints les règles de la politesse/gentillesse en lui balançant un coup de poing en plein dans la figure...).
J'attendis donc qu'il veuille bien se retourner pour lui "répondre" :

- Heu... disons que quand je suis en forme je parle beaucoup moins... Enfin, ça dépend. Pourquoi donc ?

La joue où je lui avait donné mon coup de poing était toute rouge. Comme quoi, j'ai vraiment de la force... Gare au prochain qui m'embête (ouiiiiiii il m'a pas embêté mais voilà quoi) ~

HRP:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

On ne dérange pas les personnes en train de faire la sieste [PV Jack Frost]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dix millions de personnes paient l’irresponsabilité de ceux qui gouvernent en Ha
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-