Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Rencontre entre deux princes •• {Le Petit Prince}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Ven 24 Avr - 11:00
Rencontre entre deux princes
Feat Le Petit Prince

La mer demeurerait à jamais dans ton cœur. Certes tu l'appréciais au plus haut point mais il s'agissait de plus que cela. Elle était en effet devenue une véritable passion pour ta personne. Cette dernière te fut en outre transmise par le biais de ton paternel. À cette époque, ce dernier t'emmenait souvent voyager à bord de son navire afin de découvrir les lourds secrets que pouvaient bien cacher les immenses étendues d'eau séparant les différents continents. Et puis un jour, tu finis par atteindre l'âge de t'aventurer seul en mer. C'est ainsi que tu allas visiter les Caraïbes par ta propre initiative et y rencontras la fameuse Petite Sirène qui devint alors ton tout premier amour. Mais ce dernier ne dura pas bien longtemps car une autre personne réussit à transpercer ton cœur si bien que tu quittas Ariel pour cette dernière. Cet amour fut cependant une fois de plus d'une affriolante éphémérité. Il s'avérait en effet que tu eus la malchance de posséder un véritable cœur d'artichaut. Tu tombais en conséquence très facilement amoureux de telle ou telle personne si celle-ci était à ton goût et tes relations passionnées finissaient ainsi toujours par trouver une fin.

Te voilà désormais seul en train de te promener le long du rivage, profitant du doux clapotis des vagues ainsi que de ces petits cris de mouettes planant gracieusement au-dessus de l'océan. Ta paire de chaussures à la main, tu te plaisais à laisser l'eau salée caresser tes pieds avec tendresse. En temps normal, tu n'aurais pas hésité une seule seconde à y entrer afin de nager aux côtés de ses habitants. Mais tu te retins cependant car tu venais de guérir d'un rhume et ta santé était en conséquence assez fragile pour le moment. Tu ne pouvais ainsi plus que contempler la mer du plus près possible. Cette dernière était d'ailleurs tout bonnement déserte en cette bonne heure d'après midi sans doute à cause de l'absence de réconfort apporté par les éclatants rayons du soleil. Pourtant la température environnante se révélait être plus qu'agréable. Mais il fallait croire que les gens affectionnaient particulièrement l'étoile géante.

La solitude ne te dérangeait guère même si tu préférais davantage une présence à tes côtés. Tu étais une personne de nature très sociable et parvenais de ce fait facilement à engager ainsi que prolonger une conversation avec autrui. Et tu finis par lever les yeux au ciel avec une expression quelque peu rêveuse ornant ton visage. Ce dernier était d'un bleu azur si pur que tu avais presque l'impression de t'envoler littéralement dans les airs en le contemplant.    

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 25 Avr - 11:49
Andy aime bien pleurer à la plage. Parce que là bas, ses larmes ont l'air toutes petites. Aujourd'hui, il était triste, tout triste. Tout le monde le traitait comme un petit garçon, alors qu'il voulait être un homme, un vrai! Viril avec des poils sur le torse! Mais son torse était aussi blanc qu'un linge et aussi poilu qu'un désert. Même qu'une fois, on l'a pris pour une fille! Et ça l'énerve beaucoup Andy! Mais il veut se défendre tout seul Andy! Pas besoin de cousin avec une clé à molette ou de petite soeur avec des poings tout dur, non Andy veut savoir se battre tout seul! Mais c'était impossible, pauvre de lui! Il était trop faible, trop frèle, trop peureux et surtout… Trop petit.

- Je suis pas petiiiiiit…

Il renifle un coup, puis hoquète. C'est pas parce que tu le dis que tu ne l'es pas Andy, désolé. Puis il pleure encore plus fort. Comme si c'était pas suffisant, il fallait qu'il alerte tout Chantilly parce qu'il est triste. Ben voyons.

Andy était tout seul, sa petite sacoche toujours avec lui, d'où il extirpa son cahier. Son petit cahier où était figuré le mouton de Matthew. Un petit mouton noir, qui avait l'air triste. Et si les autres moutons le reniait? Comme les autres humains reniaient les yeux rouges? Et que le pauvre mouton noir serait tout seul?
Cette seule pensée fit pleurer, encore une fois notre Petit Prince. Alors, une idée vint s'implanter dans sa tête: Et s'il y avait deux moutons noirs? Ils pourraient être solidaires, devenir amis et ils ne seront pas seuls!
Andy pris son crayon et commença a gribouiller un deuxième mouton noir, mais pour ça, il devait détacher celui de Matthew, afin que le mouton assiste à la création de son ami: il ne devait pas rater ça!

C'est alors, qu'au moment où il finalisait son chef d'oeuvre, un coup de vent. Et le mouton de Matthew s'envole dans les cieux! Pour aterrir dans un arbre. Pas très haut. Mais trop pour Andy. TABARSHIT.
Alors il se remit à pleurer. Le mouton que son cousin avait fait rien que pour lui! C'était triste! Très triste!
C'est alors qu'il aperçut un jeune homme, au bord de la plage. Il était plus grand que lui. Certainement assez pour attraper le dessin de Matthew!

- MONSIEUUUUR. S'il vous plait vous pouvez attraper le mouton, dans l'arbre? S'il vous plaiiit!
Andy reniflait encore. Il était vraiment triste! Le mouton ne devait SURTOUT pas s'envoler plus loin! Même s'il veut découvrir le monde, parce qu'il manquera à Andy! Et ce serait vraiment une triste histoire! How sad…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 5 Mai - 18:13
Rencontre entre deux princes
Feat Le Petit Prince

Ta chevelure bleu nuit voletait gracieusement au gré du vent tandis que tes prunelles bichromatiques étaient rivées sur cette immense étendue d'eau qu'était l'océan. Si vaste, si mystérieux ... Tu te demandais d'ailleurs combien de ses innombrables secrets te restait-il à découvrir. Tu pris alors un air rêveur tout en pensant à ce que tu pourrais bien trouver la prochaine fois où tu t'adonnerais à hisser les voiles. Peut-être une toute autre fantastique créature à l'instar de la petite sirène ou encore un magnifique trésor ? Tes prunelles se mirent à pétiller d'entrain à ses idées. Il te tardait d'aller de nouveau en mer une fois rétabli. Tu aurais en outre pu rester des heures à contempler silencieusement l'océan jusqu'à ce qu'un enfant ne vienne t'adresser la parole. Ce dernier vint de ce fait te demander de l'aide. Il désirait en effet que tu décroches un mouton dans un arbre. Dès lors, tu penchas quelque peu la tête tout en le regardant avec un air interrogateur sur le visage. Un mouton dans un arbre ? Comment avait-il bien pu faire pour atterrir dans cet endroit ? Tu secouas alors légèrement la tête et adressas un sourire plus que radieux à l'inconnu.

ÉRIC •• Bien sûr. Il ne faudrait pas que ton mouton se fasse mal dans l'arbre.

Dès lors, tu fis vagabonder tes yeux en direction de l'arbre en question et ne vis rien d'autre qu'une feuille de papier qui y était restée coincer. Tu te rapprochas ainsi de ce dernier et pus de de fait distinguer un magnifique dessin de mouton sur celle-ci. Tu compris en conséquence sur le champ les dires du jeune homme t'ayant demandé de l'aide et t'adonnas à grimper au tronc afin de décrocher plus que délicatement la feuille du feuillage de l'arbre. Une fois cela fait, tu la tendis à l'enfant avec un grand sourire.

ÉRIC •• Voilà ton mouton. Il est magnifique en passant. Tu en dessines souvent ?

Une telle expertise en matière de dessin devait soit être innée soit être acquise au bout d'un très long entraînement. Tandis que tu te questionnais sur le talent de l'inconnu, tes prunelles glissèrent discrètement sur ce dernier. Il était vraiment adorable avec son petit visage ainsi que ses splendides cheveux argentés. Comme tu étais une personne adorant les enfants, ce n'était ainsi pas l'envie qui te manquait de le prendre dans tes bras pour le câliner, d'autant plus qu'il semblait avoir pleuré quelques instants auparavant. Tu essuyas alors délicatement le reste de ses larmes avant de lui prendre doucement les mains.

ÉRIC •• Que t'arrive t-il ? Un grand garçon comme toi ne doit pas pleurer n'est-ce pas ? Quelque chose de vraiment terrible est arrivé ? Si c'est à cause de ton mouton, ne t'inquiète pas, il est désormais de nouveau en sécurité avec toi.

Et voilà que tu lui adressas un autre resplendissant sourire dans le but qu'il regagne le sien le plus vite possible. Tu détestais voir les autres tristes et en particulier les enfants alors tu ferais tout ce qui était en pouvoir dans le but de lui remonter le moral.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mer 13 Mai - 13:17
- Bien sûr. Il ne faudrait pas que ton mouton se fasse mal dans l'arbre.

Ces paroles qui auraient pu passer pour rassurantes, ajoutaient quelque chose sur la liste d'inquiétude d'Andy: Et si le mouton se déchirait? Il commença alors à paniquer. Il ne pouvait pas redemander à Matthew de lui dessiner un mouton! Ce serait malpoli de sa part, son cousin n'était pas une machine.
Heureusement, lorsque le brun saisit avec une délicatesse presque féminine la feuille de papier, qui semblait être juste légèrement pliée, mais pas de déchirure. Andy soupira de soulagement, avant de presque faire un câlin au dessin de son cousin.

- Voilà ton mouton. Il est magnifique en passant. Tu en dessines souvent ?

Hm, Andy et lui n'vaient pas la même notion du mot "magnifique", car pour Andy le dessin de son cousin était assez raté. Mais il ne fera pas de commentaires.

- Euuh.. Oui! Oui assez souvent oui…M-mais…


Le monsieur semblait compatir au fait que le petit garçon ai l'air triste. D'ailleurs, il lui avait essuyé les quelques larmes qui avaient coulées, juste avant de lui prendre ses petites mains, toujours accrochées à son petit cahier, et ne comptant absolument pas le lâcher.

- Que t'arrive t-il ? Un grand garçon comme toi ne doit pas pleurer n'est-ce pas ? Quelque chose de vraiment terrible est arrivé ? Si c'est à cause de ton mouton, ne t'inquiète pas, il est désormais de nouveau en sécurité avec toi.

Un grand garçon.
Andy serra le dessin de son cousin dans ses bras, comme s'il avait peur qu'il s'envole encore. Puis, face au regard bleu -aussi joli soit-il- de l'homme en face de lui, il se mit à légèrement rougir. Légèrement certes, mais sur une peau blanche comme la sienne c'était assez… visible.

- Euuh… Hm en fait ce n'est pas moi qui l'ai dessiné je.. C-C'est mon cousin qui l'a fait pour moi… Donc euh.. J'y tiens beaucoup vous voyez?

Il bégayait un peu. Avec l'accent canadien, cela ne devait pas être très compréhensible, pour sûr. Le monsieur l'intimidait un peu, avec son regard insistant et ses manières de prince. Il n'avait l'air, ni méchant, ni d'avoir de mauvaises attentions, mais Andy ne pouvait pas s'empêcher d'être un peu méfiant: Sa soeur faisait partie de l'agence ennemie. Sa soeur jumelle, qu'il adorait plus que tout (sauf des petits princes (mais ça, il faut pas lui dire)), alors pourquoi pas un simple inconnu qui voulait seulement se montrer gentil?
Quoiqu'il en soit, Andy avait son couteau sur lui, juste au cas où. Et pendant que le vent, balayait ses cheveux argentés, sans pour autant montrer son, ô terrible oeil rouge.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre deux princes •• {Le Petit Prince}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pique nique entre deux chemins...
» Causette entre deux pages du roman qu'est la vie [PV Hayley York]
» Entre deux contrats ~ Sujets d'un tueur à gage
» Entre deux Tzinpafs [PV]
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-