AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une jeune fille perdue [PV Changelin ] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 16 Oct - 20:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

C'est décidé !!! Dans quelques jours j'inviterais Ariel à la maison pour lui avouer que ... que je l'aime beaucoup. Je suis déjà en manque de sa peau et de ses baisers. Je l’accueillerais dans de bonnes conditions. Il faut que je prépare de bon petits plats et un bon dessert. Je ne suis pas très douée en cuisine salée, mais si je suis bien un livre de recette, je serais capable de la réussir. On évitera de préparer un plat à base de poisson. Je préparerais bien un gaspacho en entrée, un flan de courgette accompagnée d'un bon rôti de porc et une sauce à la crème fraîche. Et en dessert, une tarte à la myrtille sauvage !!!

Il est 17h30. J'ai encore le temps d'aller faire des provisions en ville. Je ne suis pas à court de sous, je peux me permettre de préparer de tels plats. J'ai pris le bus pour aller plus vite en ville. Ce qui est bien à cette heure, c'est qu'il n'y a pas trop de monde dans les supérettes. J'ai pu tout acheter sans problèmes. Puis ce qui est bien avec moi, c'est que les courses se font assez vite. Il est à peu près 18h. Maintenant que j'ai fait mes provisions, il serait bien que je trouve un présent à offrir à Ariel. En y pensant, j'ai un coquillage violet de sa part : le coquillage la représente et le violet me représente. J'ai ouïe dire qu'une nouvelle boutique de fleurs vient d'ouvrir. La boutique proposerait des jolies choses autres que des bouquets de fleurs. Je décide de passer devant. La boutique est fermée. J'y retournerais une prochaine fois. Tant pis.

J'allais retourner les talons, mais une jeune fille semble perdue. Décidément, tout le monde se perd en ce moment dans Chantilly ces derniers temps. Je ne peux pas la laisser comme ça. Je m'approche tout doucement vers elle. Je ne l'ai jamais croisé auparavant. Alors Oihana est ce une citoyenne normale, une agente GML ou une collègue ? Peut importe son identité, je me dois de l'aider, car je sais ce qu'on ressent quand on est perdu dans un endroit nouveau.

bon ... bonjour .... je ... je peux t'aider ?
  




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 16 Oct - 22:27
Quelques jours plus tôt, Maeve avait réussi un de ses entraînements très difficiles. Mais en contre-partie, elle avait irrémédiablement abîmés ces vêtements et les regards des autres à la cafétéria de l'Organisation l'avait finalement convaincue de s'aventurer jusqu'au centre-ville pour faire du shopping. L'idée ne la ravissait pas du tout parce que d'abord elle n'a rien à faire de son apparence et ensuite elle ne voulait pas retenter l’expérience comme avec Jack. Ces êtres gentils pourraient l'attirer, et une fois devenu amis c'était trop tard : la malédiction se refermait. Et s’ils étaient méchants elle se défendaient, ce qui finissait le plus souvent très mal pour l’agresseur.

La Fée avait donc cherché à rejoindre Chantilly par ses propres moyens en essayant d’éviter tout contact avec qui que ce soit. Dès qu’elle eut choisit une boutique au hasard, elle avait observé les tenues posés sur les mannequins, et ce que les gens portaient. Le mieux pour elle était de se fondre dans la masse, paraître normale. Elle avait été bien trop souvent le phénomène de foire, pas la peine de se donner une autre raison d’attirer l’attention.

Des choses toutes simples donc, et passe partout : quelques jeans, noir, bleu, vert, des t-shirt amples et unis et une grosses vestes au cas où elle devrait à nouveau croiser l’hiver. Finalement, elle s’offrit également des bottes à lacets en cuir souple pour quand elle déciderais de faire de l’escalade. Presque toute sa paye y était passé puisqu’elle devait reconstituer une garde robe entière. Maeve décida de prendre également un grand sac noir pour y ranger toutes ses affaires le temps de se trouver un logement. La seule chose qui lui restait à faire : ne pas perdre ce sac en pleine forêt à chaque fois qu’elle changerait d’emplacement.

La journée s’achevait doucement, et la jeune fille n’avait fait que des achats. Elle aurait largement préféré s’entraîner encore ou bien recevoir une mission. Enfin, si elle devait vraiment être sincère, tout ce qu’elle avait à l’esprit, c’était retrouvé Jack et en apprendre encore plus sur leurs similarités. Depuis leur rencontre elle avait fouillé chaque recoin de la forêt en espérant y trouver un flocon, mais sans jamais voir la moindre trace de neige. Tout ce qui lui restait était sa rose de glace qui malgré les températures en hausses n’avait pas fondu. Maeve la gardait précieusement dans sa poche.

Sauf qu’à force de penser, la brune se retrouvait maintenant au beau milieu d’une ville inconnue sans aucun moyen de se souvenir de la route qu’elle avait emprunté. Elle tournait en rond déjà depuis 10 minutes quand une couleur particulière attira son œil. Ce violet… Ça ressemblait fortement aux tâches qu’elle avait eu sur ses ailes. Elle ne put quitter des yeux cette personne vêtu des pieds à la tête de cette couleur. Finalement, l’inconnue se tourna vers elle et lui demanda si elle avait besoin d’aide en bégayant. Maeve sortit son sourire le plus radieux pour lui répondre, ainsi que son accent  :

« Bonjour. Je me suis perdue et j’ai remarqué votre couleur. C’est très jolie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Lun 17 Oct - 11:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Je ne pu m'empêcher de rougir en entendant son compliment. Le violet est la plus belle couleur du monde après tout. Puis quand on me dit le mot ''jolie'', je ne pas contrôler ma gêne enjouée.

Mer ... Merci. Le violet est la plus belle couleur du monde n'est ce pas ?

Mais on est pas là pour ça Oihana!!! Tu es là pour aider cette jeune fille. Elle s'est bien perdue. Elle doit avoir un point d'attache. Il faut déjà que je la questionne à ce sujet. En la regardant de plus près, je constate qu'elle a l'air très jeune, ou alors elle est dans ma tranche d'âge. Elle a les allures d'une lycéenne japonaise, même si son accent en dit tout autre chose. C'est même très mignon. Il ressemble légèrement à celui d'un de mes anciens professeurs d'anglais. Elle est peu être british, d'où le fait qu'elle soit perdue.

Ton .. ton accent est ... est très ... mignon. Tu viens d"un .. d'un autre pays ?

Moi aussi je ne suis pas Française. Je suis Suisse ( la nuance ). Mais je parle plus le français que l'anglais. J'ai même perdu la quasi totalité de mon vocabulaire anglais, puisque je parlais fréquemment le français avec mes parents, avec mes professeurs et même avec Mukuro sama et sa mère.  

Ou habites tu ? Je ... je peux te conduire jusque là bas ... je ... je connais bien les environs

Cela ne me gênera pas de servir de GPS. De plus, mon sac de course n'est pas excessivement lourd, je peux l'accompagner. Puis je ne suis pas spécialement attendue à la maison, donc, je peux consacrer de mon temps à cette jeune étrangère. Puis elle est toute chouki !!! Je ne peux pas la laisser comme ça !!!!
  




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 18 Oct - 21:28
Cette petite humaine semblait timide et gênée par les compliments. Néanmoins, elle semblait apprécié et précisa en passant que le violet était la plus belle couleur du monde. Pourquoi pas ? Après tout, ses ailes aussi avaient été très jolies… Maeve hocha simplement la tête, le regard un peu mélancolique. Elle la laissa ensuite finir de parler pour répondre à chacune de ses questions. Son accent ? Jamais on ne lui avait dit ça, mais c’était la première fois qu’elle était dans un pays étranger. Et en apprenant jamais le français elle se débrouillait très bien. En fait, les langues c’est très facile avec la magie ! Mais c’était une précision qu’elle ne pouvait pas donnée évidemment.

« J’ai passé mon enfance en Irlande et j’ai beaucoup travaillé au Royaume-Uni. Mais je ne me rends pas compte de l’accent que j’ai. Je n’étais jamais venu dans ce pays et c’est pas pareil, rien que la manière de s’habiller je trouve. Je, hm… Je n’habite nul part pour le moment. Il fait assez chaud pour que je campe dehors. Je ne connais pas assez bien la ville pour y vivre… »

La Fée avait été un peu réticente à dévoiler qu’elle vivait à même le sol dans la forêt. Les gens trouve ça de plus en plus étrange avec le temps, mais pour une créature très en phase avec la nature il n’y a absolument pas de quoi être étonnée. C’est même ce qu’elle préférait, ce qu’elle avait le plus connu dans sa vie. Au moindre danger son corps se réveillait tout seul, comme l’instinct de survie des humains mais en mieux. Et puis elle peut pressentir les aléas de la météo bien mieux que ce qui passe à la télé, rien qu’en interprétant le comportement des oiseaux. Trop facile avec des pouvoirs sensoriels en même temps.

C’est sûrement pour combler toutes ces lacunes de la nature qu’ils ont crées toutes ces machines et technologies. Sauf qu’au moins je ne pollue pas moi.

« Au fait, je m’appelle Maeve. Et toi ? »

Elle avait tendue la main vers sa nouvelle rencontre, pour officialiser les présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Mer 19 Oct - 13:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Pendant un instant, j'ai cru percevoir de la mélancolie sur son visage. Mais peux être que j'ai rêvé ... ou pas. Oh !!! Alors c'est donc cela son petit accent. Elle vient d'Irlande, et a vécu un peu au Royaume Uni. Je comprend mieux maintenant d'où provient son accent. En tous cas, je trouve toujours plaisant de l'entendre parler. C'est comme une jolie mélodie émanant de sa gorge. Pour ce qui concerne les style vestimentaire de chaque pays, je peux comprendre que chacun est son propre look. Sinon ce n'est pas amusant si tout le monde s'habille pareil.

Mais je crois que j'ai bien entendu qu'elle vit dehors. Du camping ?! J'ai vécu dans une cabane avec Mukuro sama et sa mère pendant quatre ans, mais je suppose que ce n'est pas le même style de vie qu'elle a actuellement. Je l'imagine plus dans une tente Quecha, en plein bois, seule, perdue, dans le noir et dans le froid. Oh non !!! Je ne peux pas la laisser comme cela. Ce n'est juste pas possible !!!!!

Une main tendue me sortit de ma panique et de mon angoisse. La jeune fille se présente sous le nom De Maeve. C'est un très jolie prénom. Il lui va a ravir. Je saisis sa main, en la serrant et en me présentant à mon tour.

Je .. je m'appelle Oihana ... Oihana Cassel
  
Je vois qu'elle a elle aussi un grand sac noir. Elle a peux être des affaires dedans ? C'est sûrement son paquetage de base. Puisqu'elle vit dehors, elle doit probablement emporté toutes ces affaires avec elle. Que cela doit être pénible. Je suis bien contente d'avoir une belle maison, un toit au dessus de ma tête et un dressing. Mais j'y pense. Elle doit être complètement chamboulée la pauvre. Elle s'est perdue, elle a l'air de ne connaître personne, elle porte un sac qui est peut être lourd, elle doit être fatiguée, affamée et assoiffée aussi.

C'est décidé !!!!! Oihana, cette jeune fille ne passera pas la nuit dehors. Oh non non non !!!! Je lui prend le poignet pour lui suggérer de me suivre. Je n'ose pas encore la prendre par la main. Je ne sais pas comment une étrangère réagirait si une personne qu'elle vient à peine de rencontrer lui prenait la main subitement.

J'ai ... J'ai du bon thé chez moi ... et ... tu ...  ça te plairait de venir avec moi ?




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 19 Oct - 18:21
La jeune fille violette s’appelait donc Oihana. Elle semblait réfléchir pendant quelques instants, observant le sac de Maeve. Cette dernière s’en rendit compte mais ne savait pas comment réagir. Etait-ce une sorte de tradition dans ce pays ? Quelque chose en rapport avec les sacs ? D’un coup, sa nouvelle rencontre fut prise d’une grande détermination et attrapa son poignet. Elle lui proposa toujours en bégayant de venir prendre un thé chez elle. Un thé ? Ça c’était une bonne idée. Il y avait une éternité qu’elle n’en avait pas bu… La dernière fois c’était avant de quitter son pays. Un brin de nostalgie passa dans ses yeux, vite oublié cependant.

Elle suivit tranquillement la jeune femme, regardant tout ce qu’elle avait à portée des yeux. Des boutiques en tout genre, de fleurs, de vêtement, de nourriture… Des bars, un cinéma et même une boîte de nuit. Chantilly avait un centre-ville bien garnie, comme elle n’en avait pas l’habitude. Elle avait surtout fréquenté des pubs et brasseries en périphérie des grandes villes ou à la campagne, contenant pour beaucoup des habituées ou des voyageurs en manque de bière. Les seuls signes de vies dans les environs étaient celles caractéristiques des Hommes ainsi que quelques oiseaux parfois et des animaux de compagnies.

Au fur et à mesure de leur avancée, les 2 femmes s’éloignaient du centre pour atteindre des zones résidentielles, jusqu’à s’arrêter devant une charmante petite maison. En sondant une nouvelle fois les environs, elle perçu une aura particulière et assez rare de croisée, surtout en plein jour et si près des habitation. Une… chouette ? La curiosité de la Fée était encore piqué au vif. Elle avait déjà croisé ces oiseaux majestueux, mais le fait qu’il soit précisément dans le jardin de la maison d’Oihana attiré son attention.

En entrant, elle put observer la manière de vivre des gens des environs. En tout cas cette fille vivait dans le confort ! Le canapé semblait ferme à souhait, et la maison était équipée de toute les dernières technologies de pointes, que ce soit plus loin dans la cuisine ou dans le salon avec un gigantesque écran plat.

« C’est jolie ici. Ça a l’air très confortable et agréable malgré le fait qu’on soit enfermer entre 4 murs. Dis moi… Tu as un animal de compagnie ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Mer 19 Oct - 19:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Maeve n'a pas l'air de refuser mon invitation. Je la traîne dans le centre ville. Nous sommes obliger de le traverser pour arriver jusqu'à la maison. Après 10 bonnes minutes de marche, nous sommes arrivées à destination. Je l'entraîne dans le salon en l'invitant à s’asseoir sur le canapé. Je lui demande de me donner son sac. Je vais la débarrasser de ses affaires, pour qu'elle soit libre de ses mouvements dans la maison. Je pose son sac dans le couloir, entre la cuisine et le salon et près de l'escalier qui mène à l'étage.

J'aime que les personnes se sentent à l'aise quand il vienne à la maison. Comme si les gens pouvaient considérer ma maison comme leur deuxième foyer. Je crois que j'avais fait bonne impression de ce coté là avec Ariel et Ana. Et je pense en faire une aussi avec ma nouvelle invitée. Maeve complimente mon intérieur. Je suis contente que ça lui plaise.

Merci !!! Oui j'ai une chouette blanche du nom de Snow. Tu l'as peux être perçue avant de rentrer à la maison. Elle aime beaucoup se poser dans l'arbre du jardin

Je la préviens que je vais dans la cuisine pour aller nous concocter du thé. Il doit me rester du thé anglais en plus. Cela tombe à pic. Je chauffe mon eau dans ma bouilloire, sors mes sachets, mon plateau et mes verres spécial thé. J'en sors un rose et un violet. Une fois l'eau chauffée, je retourne dans le salon avec le thé. J'ai pris soin d'ajouter des spéculoos pour accompagner le tout. Ils ne sont pas maison. Moi qui est l'habitude de tout faire maison d'ordinaire, là je n'ai plus rien en stock.

Je pose le plateau sur la petite table. Je verse l'eau dans les verres. Je m'assoies sur mon canapé.

Attention à ne pas te brûler, on ne sait jamais. Je m'excuse d'avance, les gâteaux ne sont pas fait maison, je n'avais pas les ingrédients pour les faire moi même, pour une fois. Alors ... qu'est ce qui t'amène à Chantilly ?




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 19 Oct - 20:45
Maeve avait vu juste, une chouette blanche. C’est peu commun comme animal de compagnie, ça c’est sûre. Elle ne répondit pas quand au fait de l’avoir vu, ce n’était pas exactement vrai. Mais elle ne devait dévoiler ses capacités sensorielles à personne, surtout pas à des humains. Même si celle-ci semble vraiment être une bonne personne au plus profond de son coeur, elle ne prendrait aucun risque. Elle décida de rester correcte et de ne pas demander à voir l’animal qui piquait sa curiosité. Au pire la Fée pourrait toujours aller la voir en partant si Snow était toujours dans son arbre ou encore la retrouver en sondant la ville.

Elle s’installa sur le bord du canapé blanc, le dos droit et les mains sur les genoux. Avec son petit air sage, elle attendit simplement le thé qui arriva très peu de temps après. Tiens, tu thé anglais en plus ! Rien qu’à l’odeur, c’était reconnaissable. Elle ajouta 4 ou 5 sucre dans le verre d’eau chaude qui lui était réservé et laissa infusé pendant 5 minutes. En attendant, elle goûta les petits biscuits au goût succulents qu’avait apporté Oihana. Ce n’était pas fait maison mais c’était quand même très bon !

« C’est très gentil, merci pour cet accueil. En plus le thé est parfait ! Et ne t’en fais pas pour les biscuits, c’est bien comme ça. Peut-être que je testerais tes pâtisseries une autre fois. Mais je ne pourrais pas m’éterniser avec toi, je dois trouver un endroit confortable pour la nuit ! Et je ne voudrais pas déranger.  »

Pour ce qui est de sa dernière question… Son coeur se serra. Elle repensa à sa mère, ses révélations. Comme si cette Fée n’avait pas assez changé sa vie en la remplaçant par une humaine à la naissance, elle avait en plus cru bon de changer toute ces habitudes du jour au lendemain en la transportant dans un autre pays. Pour quelle raison était-elle là alors ? Que pouvait-elle inventer pour son hôte ? Elle ne pouvait bien évidemment pas révéler sa nature, ni parler de l’Organisation qui n’était en réalité qu’une troupe de théâtre aux yeux des habitants de Chantilly.

«  Ma mère m’a laissé ici pour que je rencontre des personnes de ma famille éloignée. Il vit en périphérie de Chantilly, et la forêt ici est vraiment très agréable. Je pense que je vais rester, même si je n’ai pas de but précis pour le moment. Et toi tu fais quoi dans la vie ? »

C’est en repensant à l’autre Fée de l’Organisation que Maeve avait eu un flash. Elle avait inventé cette histoire de famille qui était un peu vrai, quelque part. Sa mère l’avait déposé ici pour entrer à l’Organisation, et c’est ainsi qu’elle avait rencontrée une créature comme elle. Une sorte de faux-mensonge. Et pour éviter de devoir s’épandre sur le sujet, elle dévia la conversation sur Oihana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Jeu 20 Oct - 10:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Oh oui !!! Maeve testera mes beignets à la myrtille sauvage à son prochain passage. Comment ça elle ne veut pas s'éterniser ?! Elle va rester ici le plus possible, en sécurité et au chaud. Je ne veux pas qu'elle cherche un endroit isolé dans la nature pour y passer la nuit. En plus j'ai une chambre de libre. Je ne sais pas ce qu'elle compte faire pus tard, mais pour ce soir, elle restera à la maison. Elle peut même rester tant qu'elle le souhaite, le temps qu'elle trouve une solution.

D'accord !!! Si elle a de la famille dans le secteur, c'est sûrement pour cela qu'elle se trouve sur Chantilly. Elle voulait leur rendre visite à mon avis. Puis elle veux rester vivre dans le coin un moment. Elle a bien raison. Chantilly est une ville très agréable. Moi !!!! Alors comment dire : bonjour je suis Oihana Cassel est je suis agente chez Mère Grand et je suis censé accomplir des missions pour empêcher nos rivaux GML de nous nuire. Je n'aime vraiment pas mentir, mais dans ces circonstances, je n'ai pas vraiment le choix.

Moi !!! Je ... Je suis ... comme on pourrait l'appeler une intérimaire. Je suis remplaçante dans une boutique de Chantilly. Il m'appelle pour que je vienne les dépanner

Ouh le vilain mensonge Oihana. En espérant que ma poker face ne me fasse pas défaut. Car quand je mens, les gens ont tendance à le deviner. Puis je ne peux pas dire que je suis pâtissière, puisque je le suis uniquement à la maison, dans ma cuisine. A la limite je peux me relancer là dessus pour dissiper des soupçons de sa part, si elle en a.

Mais un jour je partagerais toutes mes pâtisseries avec tout le monde pour partager mon amour

J'en souris. J'aime cuisiné pour faire plaisir aux gens que j'aime. D'ailleurs qu'est ce que je peux faire pour ce soir. Un bon plat français que je peux préparer rapidement avec Maeve ? Je sais un gratin dauphinois. C'est bon et rapide à préparer. Mais avant de me lancer dans tout cela, faudrait il que je le propose à mon invitée. Mais avant, je vais lui montrer sa chambre pour la nuit. Je saisis le poignet de Maeve.

Viens avec moi ... Je .. je te montre ta chambre pour ce soir

Je prend son sac près de l'escalier et la conduit à l'étage. Je la dirige vers la troisième chambre, celle qui n'est pas occupée. Elle se trouve à gauche de la mienne. Je lui présente sa chambre, en posant son sac sur le parquet flottant.

TADA !!! Je suis désolée qu'elle ne soit pas encore totalement fini niveau décoration, elle fait un peu fade, mais au moins le lit est confortable

C'est limite trop blanc cassé à mon goût. Pas assez de couleur dans cette pièce. Je la laisse quelque secondes. Je pars chercher deux trois oreillers violets en trop dans ma chambre, et un plaid violet aussi avec des petits pois blanc dessus. Je lui ramène.

Voilà pour toi !!! Je te laisse t'installer à ta guise, je redescend à la cuisine. Rejoins moi quand tu seras à l'aise




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 21 Oct - 10:46
Maeve sentit comme une pointe de doute dans la voix de Oihana quand elle évoqua son métier et ce qu’elle faisait dans la ville. Peut-être en avait-elle honte, ou bien elle n’avait pas envie d’en parler tout simplement. En tout cas c’est ce que la Fée comprit quand la jeune fille passa à un tout autre sujet : sa passion pour la pâtisserie. Là, elle était vraiment sincère. Les humains sont bons parfois, quand ils mettent l’accent sur les émotions positives. En l’occurence l’Amour est un bon choix, c’est même le plus puissant des sentiments des Hommes. Elle avait entendu il y a longtemps que l’Amour pouvait changer quelqu’un, le rendre meilleur. Jamais elle n’avait pu vérifier cette théorie de ces propres yeux, mais pourquoi pas après tout.

Quelques secondes après avoir réfléchi, son hôte emmena Maeve par le poignet une fois de plus. Elle fut emmenée jusqu’à une chambre, et si elle avait bien compris c’était la sienne pour ce soir. Oihana avait monté son sac noir en passant, et l’avait laissé seule dans la pièce pour qu’elle puisse s’installer. Elle resta quelques secondes à regarder autour d’elle. N’avait-elle pas précisé qu’elle ne compter pas trop s’attarder ? Mais bon… Cette humaine lui demander de rester et pour la Fée c’était comme un service. Et puis elle n’a jamais réussi à refuser une requête. La brune s’assit délicatement sur le lit, beaucoup plus moelleux qu’une branche. Elle s’attarda quelques instants sur la douceur du plaide violet, une sensation qu’elle n’avait pas avec les feuilles. Finalement pour une boîte ce n’était pas si mal.

Elle sortit de la chambre en fermant la porte et rejoignit Oihana comme elle lui avait demandé dans la cuisine. En passant dans le couloir de l’étage, curieuse, Maeve distingua 2 autres portes. Une salle de bain et… Certainement une autre chambre. Elle ne voulait déranger absolument personne et en toucherais 2 mots à la myrtille pour en avoir le coeur net. La Fée continua sa route et remarqua que son hôte était occupée à faire de la cuisine. Quitte à rester, autant mettre la main à la patte !

«  Je peux faire quelque chose pour t’aider ? Au fait, j’ai vu une autre porte en haut. Si tu ne vis pas seule je ne veux pas être de trop tu sais… Et puis je ne sais même pas si j’arriverais à rester enfermer pendant toute une nuit. Il se peut que j’ai besoin de m’aérer.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Sam 22 Oct - 20:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Je suis descendu dans la cuisine. J'ai mis mon tablier, prête pour préparer un repas qui fera plaisir à Maeve. Peux être n'a t-elle jamais mangé de gratin dauphinois avant ? Vu qu'elle n'est pas française, elle ne doit pas connaître ce plat. Puis j'ai toujours des pommes de terre, de la crème fraîche en réserve. Il y a des aliments que l'on doit toujours avoir à disposition, et cela en font parti. Après est ce que j'ai ... oui j'en ai ... du fromage râpé. Je regarde ce que j'ai d'autre dans mon frigidaire pour une entrée. J'ai des carottes. Je peux faire des carottes râpées. C'est très bon pour le teint en plus. Je sors tous ce qu'il me faut. J'installe tous sur mon plan de travail. Je sors des planches, des couteaux, des éplucheurs, une râpeuse. Voilà. On a tous ce qu'il faut.

Mais avant de commencer à préparer quoi que se soit, un peu de musique d'ambiance. Via ma chaîne Hifi, j'insère un câble qui relie mon portable à la stéréo. Toute ma playlist va être diffusée dans les enceintes. C'est plus agréable d'écouter de la musique ainsi. La première musique lancée aléatoirement est celle du groupe de K pop Exo : Monster. C'est une musique assez récente. Je l'apprécie beaucoup.

Je retourne à la cuisine pour commencer à éplucher mes pommes de terre. A ce moment précis, mon invitée est venue me rejoindre, comme je lui avais dit. Elle veut me donner un coup de main. C'est très gentil de sa part. Puis ce n'est pas de refus, faire la cuisine à plusieurs est sympathique. Pour ce qui concerne le reste, je la rassure pour ne pas qu'elle se sente ... de trop.

Tu veux bien m'aider à éplucher les pommes de terre s'il te plait ... Maeve ?

J'ai un bloquée un laps de temps. Ce n'est pas que je ne me rappelais plus de son prénom, bien au contraire. J'essayais juste de lui trouver un surnom, mais je n'ai pas encore trouvé. J'aime donné des surnoms aux personnes que j'apprécie : Onee chan pour Meagan, Ana pour Anastacia. Cela me fait pensé qu'il faudra que j'en trouve un pour Ariel. Je rougis légèrement. J'y repenserais plus tard. Je montre à Maeve où s'installé pour éplucher les patates.

Oh ne t'inquiète pas pour l'autre chambre, ma colocataire est partie ... voir de la famille. Elle n'est pas là pendant un petit bout de temps. Puis si tu veux t'aérer, aucun souci. Je laisserai mes clés sur la porte, tu auras juste à ouvrir et refermer derrière toi quand tu rentres. Puis je pense que tu ne sera pas seule, Snow passe la nuit dehors la plupart du temps

Il faut que je la mette à l'aise. Elle doit se sentir comme chez elle, confortable, sans manières et sans tabou. Je vais commencer par éplucher mes carottes. Ensuite, je les passe à l'eau, et les râpe avec l'appareil. Tout en faisant mes préparations, je chantonne toutes les chansons qui défilent. Je suis débloquée et paraît moins timide quand la musique m'envahit.

Oh !!! J'espère que ... que la musique ne te gêne pas ?

Là je ne suis pas toute seule, il fallait que je demande à Maeve si cela ne la dérange pas, surtout que mes goûts musicaux ne sont pas apprécié par tout le monde. Je prépare en parallèle, une petite vinaigrette faite maison pour aller avec les carottes. Au moins une bonne chose de faite. Alors où en sont mes pommes de terre ?  




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 23 Oct - 11:39
Oihana était déjà en train de cuisiner quand Maeve arriva dans la cuisine. La Fée serait donc pour cette fois à l’épluchage des pommes de terres. Rien de bien difficile, elle s’était souvent occupée de cette tâche dans ses différents lieux de travail. Elle s’installa où lui montrait son hôte et se mit directement au travail. Il n’y avait pas beaucoup à faire visiblement, elle aurait très vite terminée. Apparemment, il y avait bien une autre personne qui vivait ici, et cette personne était partie rendre visite à de la famille. Elles ne seraient donc que 2 au repas de ce soir.

La fille violette fut très compréhensive avec son petit soucis avec l’enfermement. C’était pas une phobie mais plutôt une habitude. Ses nuits comme la plupart de ses journée ) Chantilly d’ailleurs, Maeve les passaient à l’extérieur, dans la forêt. Elle s’endormait en regardant les étoiles et en écoutant la Nature dormir. Le ciel lui manquerait sans doute, et ça pourrait être la cause d’une insomnie. Mais le problème était réglé puisqu’elle pourrait sortir comme bon lui semble. La chouette serait dehors aussi, ainsi elle pourrait en profiter pour l’approcher et l’observer. Ces animaux aux plumages rares sont si rares dans les environs…

Tout en travaillant, la brune sonda la maîtresse de maison. Elle semblait très heureuse d’écouter cette musique, et malgré le fait que les paroles étaient dans une autre langue, elle les chantaient très bien. Avait-elle subit un sort comme elle, pour être multilingue ? C’était peu probable, la Fée ne sentait aucune magie autour de Oihana. Au bout de 2 ou 3 morceaux, la myrtille voulut savoir si la musique ne dérangeait pas Maeve. Le bruit ne l’embêtait pas et ce son était plutôt bon. Elle fit non de la tête.

«  Pas du tout, ne t’en fais pas. Tu chante bien en plus ! Mais dis-moi, quelle est cette langue que tu semble maîtriser ? »

Maeve finit d’éplucher la dernière pomme de terre quand son hôte s’approcha d’elle pour voir où en était cette tâche. Elle-même semblait avoir terminée de préparer des carottes, et il y avait déjà pas mal de vaisselle accumulée.

« Si tu veux je peux ranger tout les plats qui sont déjà utilisés. Ça nous fera de la place pour la suite ! Au fait, qu’est-ce que tu compte faire avec ces pommes de terres ? »

La Fée était maintenant curieuse de connaître le menu du soir. Elle avait reconnu les carottes râpées mais elle ne voyait pas ce qu’on pouvait faire avec des pommes de terre, de la crème fraîche et du fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 23 Oct - 18:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Maeve me fait un compliment sur mon chant. Je rougis à sa déclaration. Je .. enfin ... je chante pas si bien que ça. J'ai même l'impression de chanter. J'ai réellement cru que j'étais seule dans cette cuisine.

C'est ... c'est du coréen

Je ne sais absolument pas parler le coréen, mais avec mon ouïe fine, j'arrive à distinguer les mots qu'ils prononcent. Puis comme j'ai une bonne mémoire musicale, j'ai vite assimilé les mots. Enfin voilà !!! Je suis toute gênée maintenant. Je vais voir Maeve et les pommes de terres. Elles sont bien épluchées. Elle a fait du bon travail. Peux être qu'elle aussi aime faire la cuisine ? Maeve est curieuse : elle veux savoir ce que je prépare. Et en plus elle veut toujours m'aider encore en cuisine. Elle est très gentille.

Heu ... oui je veux bien que tu ranges la vaisselle. Pour ce qui concerne les pommes de terres, ah ah !!! Je nous concocte un plat typiquement français.

Je prend des petits ramequins, lave mes pommes de terres, les coupes en rondelles. Je dépose une couche de pommes de terre, une couche de crème, de nouveau une couche de pomme de terre, de nouveau de la crème, puis je sous poudre le dessus avec du fromage râpé. Ensuite, Hop !!! Tous ça au four. On a juste à attendre quelques minutes puis le tour sera jouer.

Maeve fait très bien la vaisselle. Oh moins cela montre qu'elle n'est pas maladroite. Je suis contente de l'avoir avec moi ce soir. J'aime rencontrer de nouvelles personnes et leur partager mon hospitalité et ma cuisine. Je sors de belle assiettes vertes, des verres et des couverts pour mettre la table dans le salon.

Je retourne dans la cuisine pour vérifier la cuisson de mon plat. C'est bon !!! C'est prêt !!!! Je sors mes plats du four. C'est très chaud par contre, il faudra faire attention de pas se brûler. Mais avec l'entrée, cela aura le temps de tiédir et de les déguster à la bonne température. J'enlève mon tablier.

beau travail .... on a bien bossé

Avec l'aide de mon invitée, j'aide à amener les plats dans le salon. Tout est là !!! On va pouvoir se poser à table. J'invite Maeve à prendre une place. Je m'assoies en face d'elle. Je lui sers un verre d'eau.

bonne appétit !!!

Maintenant : Miam !!!! On peut enfin manger !!!!




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 28 Oct - 14:03
Maeve se mit immédiatement au travail et nettoya scrupuleusement chaque élément de la vaisselle. La plonge ne l’avait jamais dérangé, c’était au contraire le seul endroit d’une cuisine qui est plutôt calme quand on fait bien le travail. Le plat que préparait Oihana était donc typiquement français… Evidemment, la Fée avait souvent entendu parler de la France dans son pays d’origine. Mais elle n’avait jamais pu aller plus loin que le Royaume-Uni. Ce n’est pas avec ses pauvres moyens de serveuses et autres métiers polyvalents des bars et de la restauration qu’elle aurait pu se payer le bateau. Elle avait toujours marcher pour se déplacer, et pour quitter l’Irlande elle avait simplement pris un job sur un navire de pêche.

En tout cas, tout cela sentait très bon. Rien qu’à l’odeur, le dîner s’annonçait délicieux. La fille violette invite la Fée à venir à table et félicite pour le travail qu’elles ont accompli. La brune l’aide à finir d’installer les plats et les couverts, et lui souhaite un bon appétit en retour. Maeve observe alors attentivement le contenu de ce ramequin. Ce sont donc des pommes de terres en rondelles avec de la crème. Elle prends une première bouchée et goûte attentivement à tous les arômes. En un mot : c’est délicieux ! Elle finit de dévorer son plat en un temps record. Si elle n’avait pas été si polie, elle aurait sincèrement pu finir chaque petite goutte avec les doigts.

« Oihana Cassel ! Ce plat est parmi l’un des meilleurs que j’ai mangé, merci beaucoup. Je ne connais pas grand monde qui aurait ramener une pauvre fille dans mon genre chez elle comme ça, et qui aurait pu être meilleur hôte. Tu es vraiment un être d’une bonté à couper le souffle. Je t’en suis très reconnaissante… »

Elle serra la main de la jeune fille qui allait sans doute encore être très gênée devant tant de compliment. Ensuite, Maeve sortit un engin high-tech de sa poche et le tendit vers la fille violette (plutôt rouge à cet instant à vrai dire).

« Je… Entre ton numéro là-dedans et prends le mien. Je te dois une faveur. Je sais faire la vaisselle, la cuisine et le service comme tu as dû remarqué. Si tu as besoin de moi n’importe quand, je viendrais. Si tu as des invités par exemple, je te préparerais une soirée merveilleuse. C’est tout ce que je peux faire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 273
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Lun 31 Oct - 9:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oihana Cassel and Maeve O'Farell
Une jeune fille perdue

Je déguste avec plaisir mon plat, enfin notre plat. C'est très efficace de cuisiner un gratin dauphinois. D'ailleurs je regarde la réaction de mon invitée. Elle apprécie beaucoup. D'ailleurs, c'est la première fois depuis tout à l'heure que je peux voir un brin de joie dans sa voix et dans ses expressions. Selon elle c'est un des meilleurs plats qu'elle a pu goûter. Mais ce n'est pas tout, elle me complimente et me remercie comme personne ne l'avais jamais fait avant, tout me serrant la main. Je suis très gênée. Pour moi cela semble normal. J'ai encore rougis. Je suis aussi rouge que la chevelure d'Ariel et d'Eden.  

Oh ... Euh .... Merci .... Si ... Si tu veux la recette je .. je .. peux te l'écrire. Et ... Et ce ... ce n'est rien voyons. C'est ... Tout à fait normal ... enfin ... je crois

Je ne sais plus où me mettre. Je ... J'ai agis comme il m'a semblé bon de le faire. N'a t-elle jamais reçue un accueil aussi chaleureux comme j'ai pu lui offrir ? Maeve sort de sa poche un téléphone portable. Il n'est pas aussi récent et high-tech que le mien, mais un téléphone ça sert à téléphoner après tout. Elle veut que je rentre mon numéro dans ses contacts. Je lui prend son portable et m’exécute en écoutant ses paroles.

Si je lui donne mon numéro de téléphone ce n'est pas pour l'embaucher comme serveuse, ou comme commis de cuisine, c'est pour garder contact avec elle. Je lui ai promis de lui faire goûter mes beignets à la myrtille sauvage. Je redonne le téléphone dans la main de Maeve. Je referme la main de Maeve sur son portable. J'ai pu enfin lui toucher la main.

Maeve ... si je suis amenée à t'appeler plus tard, c'est pour que tu sois avec moi en tant qu'amie ... pas en tant qu'employée. Je ... je te ferais partager plein d'autre choses si tu veux comme la cuisine, la musique, le cinéma, une soirée pyjama entre copine. Tu ne me dois rien ...

Sur ces mots, je lâche sa main et la prévient que je pars dans la cuisine pour aller le dessert. C'est de la compote de pomme, faite maison, il y a de cela quelques jours. J'adore la compote à la pomme, mais j'en ai fait une quantité industrielle. J'en sers dans deux bols en ramenant deux petites cuillères. Je suis de retour dans le salon. Je souris à Maeve.

J'ai apporté de la compote de pomme maison, si ... si tu as encore faim bien sûr




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
Arme de prédilection : Magie du Vent; Magie de Distorsion
Arme non maitrisée : Toutes les armes physiques, Magie de feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 1 Nov - 22:39
Une fois de plus, Oihana ne savait pas vraiment comment réagir face à tant de compliments. Son visage atteint d’ailleurs une teinte de rouge proche de l'enflamment. Elle pris tout de même le petit appareil que lui avait tendu la Fée et entra son numéro comme cette dernière lui avait demandé. Les paroles qui suivirent clouèrent complètement Maeve sur place. Elle n’aurait jamais pu imaginé un humain qui offrait sans rien demander en retour. Qui ne cherchait qu’à aider et se faire des amis. Elle n’avait jamais vu ça, dans sa déjà longue vie par rapport à un Homme. Cinquante ans c’est long pour ces êtres à l’espérance de vie très courte.

« Je te ferais partager plein d'autre choses si tu veux comme la cuisine, la musique, le cinéma, une soirée pyjama entre copine. Tu ne me dois rien... »

Ces 3 derniers mots résonnaient encore dans l’esprit de la jeune fille. Et toutes ces choses que la fille violette voulait partager avec elle… Elle ne les connaissait pas. Evidemment, Maeve pouvait simplement imaginé ce qu’était ces activités, mais jamais personne ne lui avait proposé de les vivres avec elle. C’était… Trop. Sa méfiance reprit le dessus aussitôt et son coeur se referma. Toutes ces émotions fasse à la gentillesse de Oihana se retrouvèrent enfermer comme d’habitude par un mur très épais. Elle refusa la proposition de dessert de son hôte d’un simple hochement de tête de droite à gauche.

« Non merci pour tout. Si ça ne te dérange pas, j’aimerais aller dormir. J’ai beaucoup marché aujourd’hui, je me suis perdue un grand nombre de fois. Bonne nuit. »

Sans même un regard, la brune rejoins la chambre qu’on lui avait prêté pour la nuit. Elle ne comptait pas dormir, elle trouva simplement un bout de papier ainsi qu’un stylo pour laisser un mot de remerciement, rassembla ses affaires et parti par la fenêtre.

" Chère Oihana,
Je te serais éternellement reconnaissante pour ce repas et ton hospitalité. Tu es une personne gentille et profondément bonne, ne change jamais, s’il-te-plaît. Je suis désolée d’être partie ainsi en pleine nuit sans rien te dire. Mais je n’ai pas pu rester enfermer enfermée, dormir dans une boîte. Le ciel me manquait, les étoiles aussi. Et la forêt, ses bruits, son énergie.
Excuse-moi encore,
Maeve.

PS : tu as mon numéro, alors ce n’est sans doute qu’un au revoir.
"

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Une jeune fille perdue [PV Changelin ] - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-