Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gretel (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 23
Arme de prédilection : Arc / Couteaux
Arme non maitrisée : Revolver / arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 18 Sep - 18:48

Gretel, pour vous servir



Winry Rockbell

Nom d'agent : Gretel

Nom & prénom : Gretel Müller

Surnom : Aucun

Âge : 19 ans

Nationalité : Allemande

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle voir bisexuelle

Phobies & complexes : Elle a une sorte de phobie mêlée de colère envers les sorcières, depuis qu'elle a été faite prisonnière par l'une d'entre elle.

Autre :Elle a un frère jumeau, et possède une cape qui lui permet de se fondre dans le décor.


Gretel est une fille plutôt sympathique. C'est une personne intelligente et cultivée même si parfois sa tendance à vouloir toujours avoir raison peut lui poser problème. Malgré cela elle est observatrice et sensible ce qui fait d'elle une bonne amie, mais souvent elle fait preuve de maladresse en voulant communiquer, en voulant aider par exemple et finit par s'enfoncer en se perdant dans ses phrases. Elle reste pourtant débrouillarde et maligne dans les situations physiques délicates où elle s'est elle même mise... Ses plus gros défauts sont malheureusement sa susceptibilité et son impatience qui la pousse souvent à frapper lorsqu’on ne veut pas répondre à ses questions, elle est aussi un peu violente mais heureusement pas très forte au corps à corps. Mais elle a aussi de bonnes qualités, son habileté qui lui permet de bien manier son arc et ses couteaux de lancer, sa persévérance qui l'a souvent mené plus loin qu'on pensait qu'elle irait, et son intraitable curiosité. Ce n'est peut être pas qu'une qualité car même si elle lui a permise de découvrir de superbes choses elle l'a aussi mise dans des situations encore plus délicates que sa maladresse.

Caractère


Attaque : 65
Esquive :55
Magie : Aucune

Armes de prédilection : Arc et couteaux
Armes non maîtrisées : Revolver et art martiaux

Spécialisation : Soutien niveau 5

C'était au tir à l'arc que Gretel excellait, lorsqu'elle entendait un bruit suspect, il lui faillait moins de trois secondes pour dégainer son arc prête à faire feu, enfin à tirer, sur l'imprudent qui osait s'en prendre à elle. Elle avait des yeux aiguisés, lors de ses longs périples solitaires en forêt quand affamée elle voyait au loin, cinq cent mètres environ et généralement des oiseaux, elle tirait et ne ratait presque jamais sa cible, il ne faut pas exagérer quand même ! Sa deuxième arme de prédilection sont les couteaux que ça soit de lancé ou d'attaques proches, elle gérait plutôt bien, car lorsque utiliser son arc se révélait, pour des raisons quelconques, impossible, elle utilisait son couteau de lancé, qui lui non plus ne ratait pas souvent sa cible. Même si c'était moins inné chez elle, il avait fallu qu'elle s'entraîne des heures et des heures pour atteindre ce niveau, elle ne s'en sortait pas trop mal. C'était le corps à corps, même avec son deuxième couteau, qu'elle redoutait le plus c'est pour cela que lorsque son adversaire réussissait à esquiver ses flèches et son couteau, elle devait soit s'enfuir le plus vite possible dans la forêt où à l'aide de sa cape elle réussissait à se fondre dans le paysage, soit combattre l'ennemi en priant pour ne pas se faire blesser, ou pire. Deuxième arme qu'elle n'aimait pas, les revolvers; trop bruyant et pas assez précis, loin de la discrète et dangereuse précision de son arc.

Capacités


Sa fine carrure et sa petite taille, un mètre soixante, montrait sa capacité à se déplacer aussi discrètement et rapidement qu'un chat chassant une souris. Ses yeux bleus semblable à la mer pétillaient d'intelligence et de curiosité. Ses cheveux étaient blonds, souvent coiffés d'une queue de cheval qui dégageait son joli visage. Un visage ovale toujours accompagné d'un petit sourire en coin, d'une peau bien bronzée faisant ressortir ses yeux, d'un tout petit nez absolument adorable et de jolies pommettes qui ressortissaient lorsqu'elle souriait. Ses bras bien que fin, étaient musclés et montrait sa capacité à tirer avec de puissants arcs. Elle avait, lorsqu'elle chassait, une cape mouchetée de vert et de gris qui lui permettait de se fondre dans le paysage, mais elle préférait passer le reste de son temps dans sa confortable cape rouge. Gretel était loin d'être parfaite mais ses magnifiques yeux bleus et sa belle chevelure lui donnaient un certain charme auquel peu de jeunes hommes pouvaient résister.

apparence


On pense toujours savoir la vie et l'histoire des personnages de contes, mais voici quelques détails de celle de Gretel dont vous ignorez l’existence, enfin des détails à ma façon. Elle a passé son enfance dans un petit village de bucherons. Elle y vivait avec son père, sa mère et son frère jumeaux dont elle était très proche. Ce village était évidemment près d'une forêt, petite elle aimait s'y promené avec son frère Hansel, ils n'allaient jamais trop loin du village de peur de se perdre. Son jumeau s'était toujours comporté comme un grand frère, c'était lui qui la protégeais des autres enfants du village, et de leur mère qui piquait souvent des crises contre eux. C'est vrai qu'ils n'étaient pas bien riche et Gretel s'endormait souvent le ventre vide, mais malgré cela elle était heureuse. Son bonheur redoubla lorsqu'à ses huit ans elle découvrit un vieil arc de chasse appartenant à son grand-père. Elle n'eut pas besoin de s'entrainer très longtemps pour se découvrir un talent, ses flèches se plantaient là où elle voulait les mettre. Elle ne tarda pas à chasser des petits animaux, qu'elle pût ramener chez elle, améliorant la vie de sa famille qui pouvait s'en nourrir. Son père voyant sa fille si douée au tir à l'arc et si à l'aise dans la forêt, lui montra les endroits où les animaux passaient, ainsi que quelques plantes médicinales qui lui permit de soigner ses blessures et piqures qu'elle récoltait dans les bois. Mais un jour alors que Gretel revenait une fois de plus de la chasse les mains vide, elle surpris une conversation de ses parents : «-Qu'allons-nous devenir ? Comment nourrir nos pauvres enfants ? Nous n'avons plus rien à manger.
-Eh bien, dit la femme, sais-tu ce que nous allons faire ? Dès l'aube nous conduirons les enfants au plus profond de la forêt, nous leur allumerons un feu et leur donnerons à chacun un petit morceau de pain. Puis nous irons à notre travail et les laisserons seuls. Ils ne retrouveront plus leur chemin, et nous en serons débarrassés. ». Cela faisait plusieurs jours qu'une famine s'était abattue sur le village, on ne trouvait plus à manger nulle part. Même les animaux que gretel chassait se cachaient, et du haut de ses douze ans elle n'osait pas s’aventurer trop profondément dans la forêt car des rumeurs sur une sorcière malfaisante mangeuse d'enfants y habitant, circulait dans le village. Cette conversation ne l'étonna guère ses parents ne savaient plus quoi faire et les abandonner leur paraissaient une bonne idée... Elle entra dans la chambre qu'elle partageais avec son frêre et lui raconta toute la conversation. Il décida de prendre les choses en main comme il en avait l'habitude et lui dit de ne pas s'inquiéter. Gretel eu dû mal à s'endormir cette nuit là, la faim et l'angoisse d'être abandonner la tirailler. Dés l'aube leurs parents les prirent avec eux pour les emmener dans les bois, ils les emmenèrent plus loin encore qu'ils étaient jamais allé. Bien qu'y allant à reculons les deux jumeaux suivirent leur parents. Gretel voyait Hansel émietter son bout de pain derrière eux afin qu'ils puissent retrouver leur chemin. Arrivé dans une clairière, leurs parents firent un feu et laissa les enfants se reposer de l’éreintante marche. Gretel s'endormit épuiser par une nuit agité et par cette marche. Et elle ne pouvait s’empêcher de se dire que leurs parents ne pouvaient les  abandonner ainsi. Sauf que lorsqu'elle se réveilla le feu s'était éteint, et il ne restait plus que son frêre. La mine sombre ce dernier lui appris que leurs parents étaient partit et que les bouts de pains émietté avait été mangé par les oiseaux. Ils n'avaient plus aucun moyen de retourné chez eux ! Gretel explosa en sanglots, son frêre la pris dans ses bras essayant de contenir ses larmes. Ils étaient deux enfants de douze ans abandonner dans une forêt pas leur parents, perdus et frigorifiés car la nuit commençait à tomber et le feu s'était éteint. Ils le rallumèrent. Et tenta de se rendormir, le lendemain était un autre jour, ils allèrent tenter de retrouver leur chemin où une autre maison pourrait les accueillir. La nuit passa, hansel réveilla doucement gretel qui étira ses muscles endolories. Il avait réussi à dénicher quelques baies qu'il partagea avec sa sœur. Sans échangé un mot ils décidèrent d'avancer dans la forêt dans l'espoir de trouver un endroit où se réchauffer et manger. Ils marchèrent le cœur lourd de s'être fait ainsi abandonner. Ils progressèrent dans les bois durant des heures sans s'en rendre compte jusqu'à atterrir dans une seconde clairière. Ce n'était pas exactement la même que celle qu'ils venaient de quitter car celle-ci tenait en son centre une jolie petite maison, mais pas n'importe laquelle, car elle était entièrement construite en pain d'épice et en biscuit. Affamé les deux enfants, sans même se concerter, foncèrent manger un peu de la maison. Cela fit sortir une vielle dame qui les regarda avec une lueur de méchanceté. Mais Hansel et Gretel ne firent pas attention, car très vite elle se reprit et leur sourit puis leur dit « Mes pauvres petits enfants ! Vous êtes si maigre ! Venez donc manger et vous reposer chez moi ! ». Les jumeaux n'en attendirent pas tant, ils entrèrent sans surprendre le regard sadique de cette vielle femme. Sur la table du salon s’étalait des centaines de gâteaux, de bonbons, de biscuits,  mais aussi des boissons ; chocolat chaud, jus d'orange... Ni Hansel, ni Gretel avaient vu autant de nourriture, de leur courte vie. Ils se jetèrent dessus dévorant tout se qu'ils avaient sous la main. Et enfin repus par un si grand festin, ils commencèrent à piquer du nez. La vielle femme les guida vers de petits lits. Les jumeaux s'allongèrent et s'endormirent peu de temps après. Le lendemain matin c'est le soleil qui réveilla Gretel. En regardant sur le lit à côté d'elle, elle ne vit pas Hansel, mais son lit était défait. Pensant qu'il était en train de manger elle se leva et se dirigea vers la cuisine qu'elle avait quitté l’aveil. Lorsqu'elle y entra la table était mise mais aucune trace de son frêre. Elle s'assit et commença à manger, la vielle dame entra et son regard se fit froid lorsqu'elle vit Gretel, qui sentit aussitôt que quelque chose clochait, soudain sur la défensive elle demanda où se trouvait son frêre. La vieillarde rigola ; « ton frêre est enfermé dans une de mes cages, j'attends de l'engraisser pour ensuite pouvoir le dévorer, c'est toi qui t'occupera de le nourrir et de le laver. C'est toi aussi qui rangera et lavera ma maison !» Gretel comprit ce qui clochait ; les dents trop pointu et espacé de la vielle, son regard diabolique, la vielle rumeur de son village n'en étaient pas une, la sorcière mangeuse d'enfants existait belle et bien ! Gretel était anéantit d'habitude c'est son frêre qui prenait les décisions, mais là il ne pouvait rien faire, c'était à elle d'agir ! Si seulement elle avait son arc, une flèche lui aurait suffit pour tuer cette sorcière ! Les jours passèrent  et gretel était exténuée, ces travaux forcés  la tuaient, elle avait perdu son innocence et sa légèreté, mais enfin le moment qu'elle attendait arriva. La sorcière décida d'allumer le feu pour la préparation de hansel, Gretel usa de sa ruse pour balancer la vielle sorcière dans ce feu qui l'a brula. Une foi persuadée que l'horrible bonne femme était bien morte. Elle alla libéré son frêre, sans aucun remord d'avoir pris la vie d'une personne. Ils allèrent fouiller dans les affaires de leur geôlière et trouvèrent beaucoup d'argent qu'ils prirent.  Quand ils sortirent de cet maison maudite, ils se dirigèrent, sans trop savoir pourquoi, vers un lac où un cygne les attendait, ce cygne les ramena chez eux, ne me demandait pas comment, je sais pas, de la magie sans doute... Le bucheron et sa femme furent très heureux de retrouver leurs enfants, surtout quand ils virent le paquet d'or qu'ils ramenèrent. Hansel et Gretel reprirent leur ancienne vie, du moins en apparence. Ils ont été très éprouvés, de cette aventure et en voulaient beaucoup à leurs géniteurs de les avoir abandonné, surtout Gretel qui ne leur pardonnait pas. Ce fut pour cela qu'elle partit, avec son arc. En ne laissant qu'un mot pour ses parents car elle embrassa très chaleureusement son frêre. Ce fut de cette façon, en voyageant de village en village, en dormant dans les bois, en chassant ce qu'il lui fallait pour se nourrir, qu'elle rencontra un jeune homme d'une façon assez comique, en voici un aperçu : cela faisait plus d'une heure que Gretel guettait cette biche qu'elle s’apprêtait à assassiner d'une flèche, lorsqu'une autre sorti de nulle part se planta directement dans l’œil du pauvre animal. Trop en colère pour noter la parfaite précision de l'archer, elle voulu se jeter sur lui pour lui faire passer l'envie de prendre ses proies, et elle l'aurait fait si elle aurait pu le repérer, mais cette mystérieuse personne, était presque invisible tant elle se déplacer rapidement et utilisais l'ombre des arbres pour se cacher. Gretel ne la vit qu'une fois la personne arrêté près de sa victime. Elle accouru vers lui, mais ne le surpris pas, apparemment cela faisait longtemps qu'il l'avait repéré. En voyant l'accoutrement de ce jeune homme, une cape moucheté de gris et de vert, deux couteaux à sa ceinture un puissant arc dans son dos, ainsi qu'une douzaine de flèches dans son carquois, l'étonnement lui retira toute envie de l'étrangler.
Elle fit un bout de chemin avec ce jeune homme plein de mystères, c'est lui qui lui appris le maniement du couteau de lancé. Et lui aussi qui lui montra la façon de se déplacer aussi discrètement que lui, satisfait des efforts de la jeune fille il lui offrit une cape comparable à la sienne. Cape que Gretel ne quitte jamais. Les mois s'écoulèrent. Un début de romance aurait pu naître, si Gretel alarmé par un pressentiment n'aurai pas décidé de rentrer dans sa maison d'enfance. C'est le même cygne que l'a première fois, qui l'a ramena chez elle. Mais le paysage du petit village qui l'avait accueilli la première foi, n'était plus le même, c'était un village dévasté, certaine maisons brulaient, des corps sans vie se trouvaient sur le sol. Gretel était atterrée par cette vue, elle connaissait tous ces gens. Elle se dirigea vers sa maison, trouva la porte éventré, vit le corp de sa mère sans vie, et comme un automate alla voire derrière la maison endroit qu'affectionnaient son père et son frêre. Aucune trace de Hansel mais elle vit son père dans une marre de sang, il respirait encore ! Elle s'agenouilla à son chevet, les larmes dégoulinant de ses yeux. Son père lui expliqua difficilement que des brigands, attiré par l'or qu'avait ramené les enfants, étaient venu tout volé et accessoirement détruire le village. Ils avaient kidnappés les plus robustes, pour des travaux forcé. Hansel faisait parti d'eux. Son père finit son histoire par : « Promet moi de venger ceux de ton village, et retrouve ton frêre, je t'aime. » ce fut ses derniers mots. Gretel promit. Elle s'enfuit. Partie loin de ce village où elle avait passé son enfance. Couru dans la forêt, seule endroit où elle se sentait en sécurité. Elle couru longtemps. Jusqu'à épuisement. C'était près d'un arbre qu'elle se réveilla. La tête d'une jolie fille rousse était au dessus de la sienne. Ce fut à cette fille qu'elle raconta toute son histoire. Cette fille s'appelait Ariel, elle lui proposa de rejoindre une organisation, celle du grand méchant loup. Peut- être que grâce à elle, Gretel pourrait retrouver son frêre, ou peut être pas. Mais la jeune femme avait besoin de faire quelque chose de sa vie. Elle décida de suivre Ariel. Direction Chantilly.

Histoire


Prénom / Surnom : Frelonia.

Age : 16 ans.

Comment as-tu connu le forum ? Grâce à la petite sirène.

Fréquence de connexion : Le plus souvent possible.

Code du règlement :nom le code/div>

Derrière l'écran


Dernière édition par Gretel le Lun 17 Oct - 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 18 Sep - 19:35
Bienvenue à toi pour commencer. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 28
Arme de prédilection : Griffes
Arme non maitrisée : Le reste
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 18 Sep - 20:00
Bienvenue :3
Je suis aussi nouveau sur le forum, mais je suis là si tu veux :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Lun 19 Sep - 21:46
Bienvenuuuuue ♥

Je me suis permise d'enlever l'image dans la partie derrière l'écran car elle est un peu grosse et du coup lire ce qui y était écrit n'était pas super simple x3

Pour ta fiche, tu n'as pas choisi de spécialisation ! Pour en savoir plus sur les spé, c'est >ici< :) Mais vu ton personnage, je te conseil d'être soutien
Pour le personnage que tu utilises sur l'image, tu décris ton perso comme blond mais la madame de l'image est brune.. Si tu as besoin d'aide pour trouver un perso et pour te faire un avatar, n'hésites pas à me demander !
Sinon tout le reste est bon :3

Si tu as une question quelle qu'elle soit n'hésite pas à demander à un membre du staff' :)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
avatar
Messages : 23
Arme de prédilection : Arc / Couteaux
Arme non maitrisée : Revolver / arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 21 Sep - 17:02
Bonjour Red,
Merci du conseil je vais prendre soutient comme spécialisation ;), mais j'aurais effectivement besoin d'aide pour trouver une image ;), j'ai beau avoir cherché aucune ne m'a réellement plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Sam 1 Oct - 21:31
Maintenant que tu as un avatar, c'est toutbon je valide !
Bon, je viens juste de remarquer que tu n'avais pas de nom de famille et qu'il faut que tu en trouves un, on ne peut pas vivre à notre époque sans un nom de famille, mais tu peux en trouver un une fois validé tout de même ^^

Voilàà, tu peux dorénavant commencer a rp :3




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
avatar
Messages : 23
Arme de prédilection : Arc / Couteaux
Arme non maitrisée : Revolver / arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 2 Oct - 15:46
Super! Merciiii!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Gretel (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Hors RP :: Bureau de Mère-Grand :: Agents :: Agents validés-