AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pluie d'étoiles... Et de balles ? | Blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Lun 27 Juil - 19:44
HRP : Je teste la 3e personne sur ce RP (exclusivité maggle. *dead*)

La nuit était tombée depuis quelques heures déjà. Elle avait fini le travail plus tôt que prévu, avec l'un de ses collègues. Mais à peine était-il l'heure de partir qu'il disparut aussitôt. Yumi avait fait quelques recherches avant de rentrer. Vu qu'ils avaient commencé à travailler ensemble, elle voulait savoir quelles directives prendre le lendemain. Il ne parlait pas vraiment la journée, sauf pour le travail, et elle, elle n'écrivait pratiquement rien sur son ardoise. Lorsqu'il s'agissait d'un simple question, elle hochait simplement la tête, ou faisait des signes avec ses mains, mais très simples. Après, si on lui demander d'argumenter, elle devait utiliser sa plaquette. C'était généralement gênant pour elle, de passer de quelque chose à l'ardoise, pour y revenir et utiliser ensuite une seconde, puis troisième ou quatrième fois l'ardoise. Mais pour chercher un dossier, c'état bien plus facile. La muette ne voulait rien savoir à propos de la vie de l'agent ou quoi que ce soit dans ce genre, plutôt son habitat. Et elle étai bien heureuse quand elle lit qu'il avait une résidence chez les Narcisses. Se dépêchant de range toutes ses affaires et le dossier au bon endroit, proprement comme si elle voulait le cacher de quelqu'un, elle finit par sortir de la boutique, un petit sachet de cookies sortant du four. Yumi avait remarqué qu'elle devait passer devant chez l'Agent Blood pour arriver chez elle. D'ailleurs, chez elle, c'était bien silencieux. Elle voyait souvent Juan et discutaient ensemble, tandis que Tenzin et Nagisa, rien, nada kedel niet. Son buisson favori s'absentait de plus en plus tandis que son coloc de chambre continuait de jouer au justicier la nuit, et Vio avait la flemme de tarder pour l'attendre, les journées l'épuisant continuellement.

La brune continua son chemin, arborant chaque recoin, de peur qu'un animal ne fasse son apparition, ou un voleur, ou un agresseur. Bref, un truc pas très net. Les rues étaient finalement aussi silencieuses que la muette. Elle commençait à s'imaginer la journée qu'elle aurait demain, avec son collègue. L'agent Blood. Sûrement par rapport à ses cheveux, je ne sais pas... Yumi, elle avait pris la couleur violette pour ses yeux. C'était simplet, les autres ne lui plaisaient pas tant que ça. Elle avait choisi sa couleur pour une de ses caractéristiques, comme la plupart des agents avait dû le faire. D'ailleurs, Blood. Elle passait justement devant chez lui. Heureusement qu'elle l'avait remarqué plus tôt, ou c'était trop tard. Elle ne se voyait pas vraiment rebrousser chemin en cherchant une excuse des plus pitoyables qu'elles soient. La muette s'arrêta et vit le rouquin sur le toit. Qu'est-ce qu'il nous fait celui-là ? La violette arqua un sourcil, et se décala un peu sur la gauche, cherchant à voir ce que l'agent trafiquait. Il tenait quelque chose sur lui, et n'arrivait pas à discerner l'objet. Je pense qu des lunettes seront bien pour moi. Elle plissa les yeux et lâcha brusquement son sachet de cookies. D'habitude, sa réaction serait de l'affolement pour ces petits gâteaux succulents, mais ce ne fut pas le cas, ce soir-là. ... U-un sniper... Il cherche à exterminer des gens avec ça ?! Qui sait, peut-être la visait-il depuis quelques minutes. Non, il pointait son arme haut dans le ciel. Enfin plus maintenant, Yumi s'était faite repérée à cause de la chute du petit sac. Elle le ramassa, priant que tout ne soit pas parti en morceaux et regarda Blood, un peu effrayée de ce qu'il avait dans les mains. Elle lui fit finalement un petit signe de la main. Ce qui était clair, c'est qu'elle n'emprunterait plus jamais ce chemin, s'il y avait une fusillade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 28 Juil - 17:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

Journée plutôt tranquille. Pas de grosses missions périlleuses où il fallait mettre sa vie en jeu.  Mère-Grand lui avait demandé de faire de la récupération d’informations avec un agent assez discret. L’Agent Violet, personne assez plaisante par son silence perpétuel. Ayden n’était pas d’un naturel bavard alors un partenaire incapable de s’exprimer par la voix n’était pas pour lui déplaire. Elle avait une sorte d’ardoise sur laquelle elle écrivait lorsqu’il fallait s’échanger des informations. Mais dans une mission de plus grande envergure, type espionnage, cela aurait été compliqué de communiquer. Bref, une personne assez gentille et discrète mais sans plus. Le roux n’était pas vraiment le genre à nouer des liens forts avec les autres alors il eut vite fait d’oublier la jeune fille une fois arrivé chez lui. Car la nuit qui venait de tomber n’était pas une nuit comme les autres.

La Comète de Halley laissait souvent derrière elle une trainée de poussières cosmiques. En ce mois de Mai, les pluies les plus visibles sont les Êta aquarides. Elles ne sont pas les étoiles filantes les plus spectaculaires mais cela valait le coup de les regarder, surtout qu’il n’y avait pas de lune aujourd’hui. Malheureusement, il fallait attendre l’aube pour bien les observer. Que faire en attendant? Simple. Blood allait se livre à son passe-temps favori, l’observation d’étoiles. Même sans ces étoiles filantes, le ciel de ce soir offrait un beau tapis d’étoiles scintillantes bien visible grâce à la nouvelle lune. Hop, le temps de prendre son matériel d’observation et atteindre le toit par l’ouverture située dans le grenier.

Ayden n’avait pas de télescope avec lui. Étonnant pour un passionné d’astrologie. Comment observer les étoiles sans ça? Et bien, il préférer les regarder à travers les lunettes de ses fusils de précision. Sniper un jour, sniper toujours. Cela n’empêche que pour observer des étoiles plus lointaines, rien de pouvait remplacer un bon vieux télescope. Bref, le ciel était magnifique. En s’attardant sur certaines zones, on pouvait assister à la mort de certaines étoiles. Pour nous, elles s’arrêtent de briller. Mais quelque part dans l’univers, cet évènement  était quelque chose de plus phénoménal. Une explosion, une supernova, une hypernova qui sait. L’Univers était un monde fascinant, vaste, curieux, effrayant et potentiellement illimité, de quoi faire rêver le jeune homme. Mais revenons sur Terre.


Il venait d’entendre un bruit. Comme si on avait fait tomber un sac plastique au sol. Ne décollant pas la rétine de la lunette, il pointa l’arme en direction du bruit. C’est là qu’il vit apparaitre une jeune fille à la chevelure noire et violette dans son viseur. Le temps que la lumière s’ajuste dans les lentilles, il mit quelques secondes avant de reconnaitre la personne qui se tenait aux pieds de sa demeure. Violet? Que faisait-elle ici? Oui, aucune loi ne l’empêchait de passer par ce chemin et il se souvenait vaguement qu’elle vivait dans le coin également. Mais il se rendit compte que l’agente était en train de le fixer. C’était toujours étrange de se faire observer par quelqu’un que vous voyez à travers des jumelles, comme si elle…le voyait? Merde, il s’était fait repérer, avec une arme de gros calibre dans les bras qui plus est! Pas étonnant qu’elle ait ce visage effrayé! Que faire?

Pour commencer, arrêter de la pointer avec ce fusil, donnant vraiment l’impression qu’il allait lui tirer dessus. Ayden n’était pas méchant et il ne voulait pas que Violet répande des histoires comme quoi il tirait sur des trucs du haut de son toit. Il se redressa, tenant son arme dans la main droite, il sauta depuis le toit. Avec agilité, il sauta de fenêtre en fenêtre, s’appuyant sur les rebords et tout ce qui dépassait des murs afin d’arriver en bas sans se blesser. Il s’approcha doucement de la jeune fille, tenant son arme avec la main droite contre son épaule et prit la parole comme si de rien était.

« Agent Violet, j’observe les étoiles à travers mon viseur. Et toi que fais-tu ici? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 29 Juil - 19:04
- Agent Violet, j’observe les étoiles à travers mon viseur. Et toi que fais-tu ici ?

Je me sers d'appât pour t'entraîner au tir, quelle question. Le gilet pare-balle était conseillé si on passait devant cette maison. Où il joue le bg attitude à descendre comme ça et pas normalement. Plus sérieusement. Elle toisait l'arme qu'il portait depuis quelques minutes déjà. Comparé à ça, ses deux pistolets de valaient presque rien, voire rien du tout en fait. Puis... Il l'appelait par son nom d'agent, en dehors du travail. C'était risqué, si quelqu'un connaissait le secret de la petite boutique de Mère-Grand et avait entendu le nom d'agent de la muette, elle serait dans de beaux draps. Du moins, "ils". Ce serait sa faute à lui, pas à elle. Elle sortit son ardoise de sa besace, où se logeaient un ou deux dossiers qu'elle préféraient vérifier chez elle. La petit craie qui l'accompagnait aussi, on croirait qu'elle sortirait de son emballage, mais non.

- Je m'apprêtais à rentrer quand je te vis avec ton "télescope". Tu peux m'appeler Yumi, nous ne sommes pas au travail.

Oui, son "télescope". Il l'avait marquée, à vrai dire. C'était la première fois que la brune voyait quelqu'un utiliser une arme d'une telle façon. Au moins, il n'avait pas gâcher son argent, plus de facilité. Mais voyait-il vraiment avec son sniper ? Avec le viseur, ça le gêne pas ? Ou ça peut s'enlever, peut-être ? Violet n'y connaissait rien en arme, elle avait juste ses deux pistolets, puis rien d'autre. Connaître le nom, les caractéristiques détaillées et le maniement, ça ne l'intéressait absolument pas. Elle, elle était du genre à prendre l'arme, tirer avec à sa façon, et si elle ne lui plaisait pas, elle le laissait de côté.

La demoiselle regarda le ciel, curieuse de savoir à quel point Blood eut envie de le contemplait, ce soir. Elle n'y connaissait rien en astrologie. Les planètes, quelques étoiles en général, puis c'était juste ça, et rien d'autre. Mémoire de redfish qu'elle avait celle-là. Elle avait toujours l'ardoise à la main et la tourna pour continuer de communiquer à sa façon. Ça la lassait déjà, décrire. Le langage des signes aurait été bien plus simple, mais elle ne savait pas s'il le connaissait, comme la plupart des personnes qu'elle avait rencontré. Nagisa était l'une des rares personnes à l'utiliser pour la muette. Ou la seule, même.

- C'est vrai que le ciel et dégagé et parsemé d'étoiles... Tu arrives à voir correctement avec ton arme ?

Yui en avait un chez elle, de télescope. Enfin Nagisa. Mais elle ne l'utilisait plus, vu qu'elle ne se faisait plus vraiment remarquer à la maison. Elle pourrait lui prêter, rien qu'une fois ? Il y verrait bien plus de choses. Mais si c'est cassé, c'est Vio qui payerait. Et Vio ne voulait pas ça, elle tenait à ses salaires parfois pas très hauts.[ Elle n'était pas radine, tout le monde aurait eu la même réaction en pensant au pire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 1 Aoû - 0:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

L’Agent Violet fixait le fusil du jeune homme avec une certaine condescendance. Il ne comprenait pas vraiment en quoi c’était si étrange de posséder une arme à feu. Silver lui avait fait la même tête lorsqu’elle avait vu le fusil qu’il utilisait l’autre fois. Les agents n’étaient-ils tous armés? Enfin, presque. Il y avait des exceptions. Mais d’après les dossiers, Violet en possédait. Cette dernière se mit à fouiller dans son sac. Ah, la fameuse ardoise accompagnée d’un morceau de craie.

« Je m'apprêtais à rentrer quand je te vis avec ton "télescope". Tu peux m'appeler Yumi, nous ne sommes pas au travail. »

Comme il pensait, sa collègue ne vivait pas très loin. Cela avait du bon d’avoir accès à certains dossiers, n’est-ce-pas? Et elle daignait enfin lui dire son nom. Bien entendu il le connaissait déjà. Mais comme ils ne s’étaient présentés qu’avec leurs noms d’agent, il avait dû faire semblant de ne pas le connaitre. Yumi jeta quelques coups d’œil en direction du ciel. Était-elle intéressée par l’astronomie? Cela n’avait pas l’air d’être le cas. Ce n’est pas que le rouquin jugeait par l’apparence, mais elle avait l’air d’être le type très « fifille ». Mais il pouvait se tromper. Violet était une agente après tout. Ce qui était sûr, c’est que la jeune fille paraissait un peu blasée. Ok Ayden n’était pas l’archétype du mec cool qui met l’ambiance mais elle pourrait cacher ennui un peu.

« C'est vrai que le ciel et dégagé et parsemé d'étoiles... Tu arrives à voir correctement avec ton arme ? »

La vraie difficulté avec les sourds et les muets, c’est qu’il était impossible de connaitre leur humeur à travers l’intonation de la voix. Aurait-elle dit cette phrase de façon enjouée, enthousiaste ou plutôt ennuyeuse? Car son visage était normal, assez dur de deviner à quoi elle pensait la petite. Au pire, si elle faisait semblait de s’y intéressant ce n’était pas si grave. Au moins elle tentait d’être polie.

« Jusqu’à une certaine distance. Après, il faut que je sorte mon vrai télescope. Ce que je ferais vers l’aube, quand la pluie d’étoiles se montrera. »

Il n’y avait pas de lune ce soir. Mais quelqu’un pourrait le surprendre en train de tenir une arme et appeler les flics. Il venait de débarquer à Chantilly, mauvaise idée de se créer des problèmes. Surtout que Mamie ne le raterait pas, et qui sait ce qu’elle serait capable de lui faire faire pour réparer son erreur. Il pointa du pouce  la porte de sa maison et se mit à parler à voix basse.

« Ce n’est pas que je ne veuille pas parler avec toi mais… »

Si Yumi était muette, elle devait comprendre le langage des signes. Aussi poursuivit-il sa phrase de cette façon.

« …je vais rentrer sinon on risque de me voir avec une arme et me démasquer. Au fait, tu vas regarder les étoiles filantes toi aussi? »

D'ailleurs merci à elle. Si elle ne l'avait pas aperçu sur le toit, il n'aurait pas su qu'il était assez visible. Dorénavant il sera plus prudent et pensera à mettre un peu de camouflage.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Lun 3 Aoû - 13:43
- Jusqu’à une certaine distance. Après, il faut que je sorte mon vrai télescope. Ce que je ferais vers l’aube, quand la pluie d’étoiles se montrera.

D'accord, mais ça voudrait dire qu'il continuerait d'utiliser son arme pour le moment. Ce n'était pas tr-s sûre pour la muette, aussi tira-t-elle une légère grimace, mais pas si flagrante que ça. Il fallait se dire qu'il avait l'habitude de l'utiliser, pourquoi s'inquiéter ? Entre collègue, elle devait avoir confiance. Mais s'il appuie sur la gâchette sans le vouloir et que ça fait une balle perdue ? Hkshfiuqgfuqhsf. Beaux souvenirs à oublier sur-le-champ, c'est mieux oui.
Yumi finit juste par hocher la tête, plutôt qu'écrire deux pauvres lettres sur son ardoise. Et qui voulaient dire la même chose que son geste. Elle leva à nouveau la tête vers le ciel. Une pluie d'étoiles ? Ça l'intéressait. D'ailleurs, ses yeux pétillaient aussi

- Ce n’est pas que je ne veuille pas parler avec toi mais… DIS TOUT DE SUITE QUE JE TE GÊNE. …je vais rentrer sinon on risque de me voir avec une arme et me démasquer. Au fait, tu vas regarder les étoiles filantes toi aussi?

Silence de Violet, qui fixe Blood avec de grands yeux ronds. Encore plus pétillants. Il parle en langage des signes ardgdughihhfsqw. elle était heureuse, et un sourire apparut sur sa mine toujours aussi monotone. Limite elle lâcherait son ardoise et lui ferait un gros câlin delamorkitu, mais ce n'était pas Vio ça. Alors elle sourit seulement, contente qu'elle était. La journée se terminerait bien, finalement. Alors elle rangea son ardoise dans son sac, évidemment. elle n'allait ps continuer à écrire dessus pendant que son collègue agitait les bras partout.

- Normalement non, mais c'est vrai que ce soir, ça en vaut la peine. Donc je vais les regarder, oui.

Pis maintenant au revoir et tout le tralala, c'est ça ? Demander de rester avec lui ? Elle n'y arrivera pas. Gênée, elle détourna son regard de celui de Blood.


Dernière édition par Agent Violet le Lun 3 Aoû - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 3 Aoû - 19:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

L’Agent Violet fixa le roux avec des yeux pétillants de bonheur. Quoi, il avait rien fait d’extraordinaire. Non? Même qu’elle se mit à sourire. Par rapport à son expression ennuyée, c’était largement mieux. La jeune fille rangea alors son ardoise dans son sac, avec une joie à peine masquée. Ah, c’était donc ça? Les gens qui parlaient le langage des signes étaient vraiment si rares? Il semblerait. Ayden avait fait sa bonne action du jour alors. Rendre les jeunes filles heureuses, c’en était une non?

« Normalement non, mais c'est vrai que ce soir, ça en vaut la peine. Donc je vais les regarder, oui. »

Le jeune mit une demi-seconde pour observer, traduire et analyser les signes de Yumi. Avec la taille de son cerveau, cela mit…une demi-seconde. Serait-ce le roux qui ait donné l’envie à sa collègue d’observer les étoiles? Mais en avait-elle vraiment envie? À sa façon de fuir le regard de son interlocuteur, on aurait juré le contraire. À moins que…? Ce qui était assez pratique, et frustrant, quand on est un génie, c’est qu’on comprend vite les choses. Et on se lasse rapidement de toutes choses.

Yumi voulait rester avec lui pour regarder les étoiles. Pourquoi? Serait-elle tombée sous le charme du jeune homme? Impossible et absurde. Ils se connaissaient à peine et il n’était pas prêt pour se mettre avec quelqu’un de toute manière. Même si l’Agent Violet était loin d’être hideuse. Bref, comment gérer une telle situation? Ayden n’était pas du type très social. En fait, il s’agissait là de sa première interaction normale avec une personne ordinaire. Ou presque. C’étit dur d’être incapable de mentir. La règle d’or du roux était de fuir les gens pour éviter de tout dire et d’en blesser quelques un. Et s’il n’avait pas le choix, dire la vérité tout en faisant sorte qu’elle ne soit pas dite de façon trop directe.

« T’as un télescope? Sinon je peux t’en passer un si tu veux. Il est à l’intérieur. Tu peux entrer si tu veux, mais je comprendrais que tu ne veuilles pas entrer chez un homme que tu connais à peine. En fait, je ne suis même pas sûr que tu connaisses mon nom.  »

Oups, il n’a pas pu s’empêcher d’être un peu direct vers la fin. La diplomatie était une science compliquée. Il soupira de dépit envers lui-même et évita le regard de Yumi. Elle devait le regarder tellement mal c’est sûr. Le mec le plus impoli de la terre, rien que ça. Pour se rattraper,  il ouvrit la porte et invita la jeune fille à entrer en lâchant à voix basse :

« On me nomme Eden. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mar 4 Aoû - 11:39
- T’as un télescope? Sinon je peux t’en passer un si tu veux. Il est à l’intérieur. Tu peux entrer si tu veux, mais je comprendrais que tu ne veuilles pas entrer chez un homme que tu connais à peine. En fait, je ne suis même pas sûr que tu connaisses mon nom.

- Je ne devrais pas avoir en confiance en mon collègue ?

Elle l'avait un peu mal pris et fronça les sourcils, mais il détourna son regard de celui de la muette, comme s'il avait conscience de ce qu'il avait dit. Au moins, il l'assume. Yumi n'agita plus les bras, elle hocha juste a tête, acceptant la proposition de Blood. Ou Eden. Oui, son nom. Ça n'allait pas vraiment lui servir, car elle ne pourrait pas l'appeler de loin.Ou alors elle jouera avec les ombres chinoises et reproduirait son nom s'il avait le dos tourné. Mais ça irait un peu trop loin, et la brune passerait plus pour une imbécile qu'autre chose. M'enfin, son nom, il a bien dit "on me nomme". Ce n'est pas son vrai nom ? Mais elle ne releva pas cela et entra dans le domicile de Blood.

... C'est grand, c'est beau, c'est... Je me demande comment il a eu une telle baraque avec le piètre salaire de la vieille. Ça ne devait pas être le salaire, il avait peut-être déjà sa maison. À croire qu'on pouvait tout s'accaparer seulement par l'argent de Mère-Grand. Et heureusement que non, sinon tout le monde serait à la rue. Selon Violet, et d'autres gents sûrement. La confiance à ses supérieurs, il n'y a rien de mieux. Elle préféra garder son sac sur elle, où ses affaires étaient rangées.Il y avait juste son ardoise, la boîte où une seule craie a été utilisée, et encore pour une phrase, et son téléphone. Si on lui envoyait un message, parce qu'elle tarderait à rentrer. Et elle chercherait une excuse bien pourrie pour s'expliquer. ... J'ai croisé un animal, ou je me suis perdue, ou on a essayé de m'attaquer mais j'ai gagné au la main... Ouais, je me suis perdue, fait tout noir itoo et ça passera tranquille komsa. Bref. Yumi chercha Blood du regard et le trouva, toujours son arme sur lui. Elle s'approcha de lui, se rappelant qu'elle avait juste un peu -bon beaucoup- zappé de répondre à sa question.

- Il aurait fallu que je rentre chercher tout le matos enfoui dans les vieilles affaires de ma colocataire. Je voudrais bien utiliser le tien, si ça ne te dérange pas...

Le petit tic de Vio, c'était ses grimaces au visage quand elle utilisait le langage des signes. Personne ne lui avait fait la remarque, sauf sa mère, quand elle était en plein apprentissage. Elle essayait de faire attention à ce que personne ne remarquât la moindre mimique, mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Donc, pour faire comme si de rien n'était, elle esquissa un petit sourire au roux.

- Quand l'occasion se présente, tu grimpes toujours sur le toit pour observer les étoiles ?

Bah oui, fallait bien engager la conversation, sinon c'était pire qu'un silence. Déjà que Vio était muette, si le roux ne lui adressait pas la parole, ça ne l'aurait pas fait. Ils ferrait une belle paire niveau conversation, ces deux-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 4 Aoû - 18:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

« Je ne devrais pas avoir en confiance en mon collègue ? »

Bien sûr que non. Dans le monde des agents, des mafieux et de la pègre, le mot confiance n’existait pas. Ou alors c’était temporaire. Si un jour, un contrat demandait à Thunder Beast de se débarrasser de l’Agent Violet, son honneur de tueur à gage lui dirait de faire son travail. C’est ce qu’il aurait dû lui répondre mais il se rappela bien vite qu’il n’était plus nettoyeur. Quoique…si Mère-Grand lui donnait l’ordre de tuer l’un de ses collègues, il s’exécuterait probablement.

Yumi s’était vexée. Un peu. Et c’est normal. Le roux avait l’habitude de voir ce genre d’expression chaque fois qu’il disait quelque chose. Un jour, il faudrait qu’il passe par la neurochirurgie pour corriger ce problème de ne pouvoir mentir. Mais s’il perdait son intelligence? Et ses capacités à tirer et à se battre? Ou pire, ses souvenirs de Red? Et puis de toute façon, ce genre d’intervention n’existe pas encore.

La jeune fille accepta tout de même son invitation et passa la porte d’entrée. Tandis qu’il passait dans le couloir pour entrer dans le grand salon, il entendit Yumi refermer doucement la porte puis ses petits pas dans le couloir. Son fusil toujours sur l’épaule, Ayden s’était arrêté devant une petite bibliothèque en bois. Yumi le rejoignit et se mit à sa hauteur.

« Il aurait fallu que je rentre chercher tout le matos enfoui dans les vieilles affaires de ma colocataire. Je voudrais bien utiliser le tien, si ça ne te dérange pas... »

Le jeune acquiesça mais ne put s’empêcher de remarquer que lorsque Yumi utilisait le langage des signes, elle grimaçait. Sans le faire exprès probablement. Mais c’était assez étrange. Pour ne pas dire drôle. « Ne dit rien, ne dit rien, ne rien! » Déjà qu’elle souriait un peu bêtement pour tenter de gâcher ce tic, il ne fallait pas en rajouter.

« Quand l'occasion se présente, tu grimpes toujours sur le toit pour observer les étoiles ? »

Tentative de noyade de la poiscaille? Peut-être. Ou tout simplement pour engager la conversation. C’est vrai qu’il était le seul à parler alors s’il ne disait rien, ce serait un peu idiot. Ça ne changerait pas grand-chose remarque. Cette maison puait le silence à longueur de journée. Sauf quand il s’entrainait au tir.

Il n’était pas du genre souriant mais il s’efforça de répondre à celui de Violet. Mais c’était quoi ce sourire pourri? Ça se voyait tellement qu’il était faux. Carrément hypocrite. Mais ce n’était pas sa faute voyons. Quand on est un ancien assassin, on n’est pas réputé pour avoir le sourire aux lèvres.

« En fait, je fais ça tous les soirs. »

Il posa sa main sur un cadre photo posé sur l’une des étagères de la bibliothèque. Il s’agissait de la photo d’une petite fille rousse aux yeux verts, qui devait avoir 4-5 ans. Red, mais chut, personne ne doit le savoir. Le cadra cachait un scanner numérique qui analysa les empreintes digitales du jeune homme. Un petit rayon bleu sortit de l’objet et se mit à scanner le corps de l’agent en entier. Une voix informatique se mit à résonner doucement dans le salon.

« Agent Blood, code 00193, confirmé »

Le mur à côté, le plafond et le sol s’ouvrirent, faisant apparaitre plusieurs plateforme sur lesquelles étaient déposés tout un arsenal d’armes, de protections, de munitions et d’accessoires tout droit sorti de films de guerres et d’espionnages. Il tendit sa main pour se saisir d’une lunette de fusil et reposa celle sur son fusil dans un emplacement dédié à celle-ci. Il reposa sa main sur le cadre photo, rangeant tout ce bazar dans les trappes cachées.

« J’ai pris une lunette plus puissante. Le télescope est dans le grenier. On doit y passer pour aller sur le toit de toute façon. Suis-moi. »

Direction les escaliers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 14 Aoû - 19:19
- En fait, je fais ça tous les soirs.

Avec un peu d'effort, il réussirait à vraiment sourire. Oui, ça se voyait un peu qu'il se forçait, ou bien n'avait-il pas l'habitude d'en esquisser un de temps en temps. Violet aussi était comme ça, elle avait toujours une mine qui n'exprimait presque aucune émotion quand elle croisait des gens. Sauf si présence de ses amis, alors elle faisait un peu d'effort, sinon on lui poserait des questions, et ça la saoulerait plus qu'autre chose. En fait, ça ne lui servait pas à grand chose de sourire, elle ne pouvait rien faire d'autre à faire ça. Avec l'habitude, ça s'était placé, son expression naturelle ne montrait pratiquement rien de positif aux yeux des autres. Seule l'ardoise comptait pour elle. Mais ce qui était bien, selon elle, c'était cachait ses soucis aux autres. Même si parfois ça se voyait un peu trop.

Yumi regarda Blood procéder à pleins de choses qu'elle n'aurait vu qu'à L'Agence. Par exemple le scanner pour les empreintes digitales, équipement typique d'un agent secret. Mais pas d'un agent sensé passé pour un simple civil. La brune arqua un sourcil à la vue du scanner. Mais c'était pas fini, non non. Tout un arsenal. Elle n'y comprenait rien. En fait, sa baraque c'est l'Agence en miniature au mec. Il cache un coffre-fort ou je ne sais quoi pour avoir tout ça ou bien ? Le roux avait le don de faire trotter l'esprit de la muette. Il l'avait littéralement perdue, mais elle n'écrivit pas sur son ardoise, elle ne fit aucun geste l'interpellant. Aussi de dos, c'est sûr qu'il va me voir en train de l'appeler. Pendant que Blood remplaçait ou rangeait ses joujoux, Yumi les observa avec attention. Bien qu'elle n'était vraiment pas douée pour reconnaître chaque type, elle essayait d'en apprendre un peu plus. Bah oui, peu importe le nom, t'appuies sur la gâchette, tu tires et boum des trucs cassés ou des blessés, vire des morts. Si c'est pas beau tout ça. Il a dû bien s'amuser avec ce paquet d'armes lui. Évidemment, la question sur le comment du pourquoi a-t-il obtenu toutes ces armes était dans la liste des questions super mystérieuses de Yumi.

- J’ai pris une lunette plus puissante. Le télescope est dans le grenier. On doit y passer pour aller sur le toit de toute façon. Suis-moi.

Elle hocha juste la tête avant de se remettre en route, derrière lui. Pas besoin de marcher longtemps pour arriver à destination. Dans le grenier, Violet suivit le regard de Blood en direction du télescope et ils le récupérèrent rapidement. Maintenant direction le toit. Elle suivit une nouvelle fois son collègue et atteignirent enfin le toit. Le ciel était parsemé d'étoiles, certaines brillaient plus que d'autres. Yumi n'avait jamais pris le temps d'admirer cette beauté la nui tombée, elle loupait souvent l'occasion. Le ciel était bien dégagé, et tant mieux. Elle laissa le paysage de côté un instant avant de mettre son attention sur l'objet de Blood. Elle écouter ses explications en répondant encore et toujours par des hochements de la tête. J'vais pas non plus marqué "oui" à chaque qu'il me demande si j'ai compris non plus. Il lui laissa place lorsque tout était préparé, et elle regarda directement dans le télescope. C'est bo. Si si, elle le pensait vraiment. C'était un beau spectacle à observer, peut-être allaient-ils avoir une surprise aussi. Elle changea de direction lentement, de peur de faire une gaffe avec le précieux de Blood. Au pire je lui offrirait celui de Nagisa. Ou je demanderais à Matthew de le réparer, ce sera plus mieux et moins pire. Elle retira son oeil du télescope et observa du coin de l'oeil le roux. Elle se demandait bien comment il faisait pour si bien voir les étoiles avec son arme. Ce garçon était des plus bizarres qu'elle n'eut rencontré. Après Matthew. Eeeet... C'est tout en fait.

- Elles sont magnifiques, oui, avait-elle écrit sur son ardoise. Tu utilises toujours une arme pour regarder les étoiles, ou ça t'arrive d'utiliser ton télescope ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 18 Aoû - 1:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

La jeune fille le suivit de près pendant qu’ils gravissaient les quelques marches qui menaient au second étage. Un petit tour pour de nouveau reprendre les escaliers et les voici arrivés dans le grenier. Le télescope trônait au milieu de la pièce. Le roux saisit l’objet dans sa main gauche et empoigna le trépied qui allait avec dans sa main encore libre. Une petite échelle en bois avait été aménagée sous une ouverture carrée qui donnait directement sur le toit. Et voici nos deux astronomes en herbe debout sur le toit d’une petite maison de banlieue. Ayden monta rapidement le matériel d’observation. Il prit ensuite son temps pour expliquer le fonctionnement d’un télescope et ce qu’ils allaient observer aujourd’hui. Yumi semblait tout comprendre, hochant toujours la tête lorsqu’on lui demandait si tout était clair.

Cela prit une petite quinzaine de minutes mais tout était enfin en place. Il procéda aux derniers ajustements puis invita alors Violet à venir observer quelques constellations visibles en cette belle soirée printanière. Sa collègue semblait vraiment apprécier cet instant. Il est vrai que les étoiles étaient particulièrement belles ce soir-là. Et qu’en plus il n’y avait quasiment de nuages, la vue était absolument magnifique.
Yumi faisait vraiment attention au télescope, sans doute de peur de le briser. Il est vrai que c’était fragile, surtout au niveau des lentilles. Mais qu’importe, il avait largement les moyens de s’en procurer un nouveau. Mais c’était louable de sa part de se soucier des biens d’autrui. Il arrêta alors de regarder la jeune fille pour se consacrer à l’observation du ciel. Il posa son fusil sur un trépied adapté pour que l’arme puisse pivoter dans toutes les directions. Il n’était pas très haut, de sorte que l’on pouvait se servir de l’arme en était allongé. Le roux s’étendit alors sur le ventre, pointant le canon en direction du ciel. Formidable! Il pouvait voir plusieurs constellations connues comme celle de la Balance ainsi que celle du Loup. Est-ce que l’Agent Violet pouvait les voir? Elle aurait sans doute besoin qu’on la guide. Il s’apprêta à lui indiquer où regarder lorsqu’il entendit le bruit d’un crissement de craie. Il retira son œil de sa lunette et se tourna en direction de la jeune fille.

« Elles sont magnifiques, oui. Tu utilises toujours une arme pour regarder les étoiles, ou ça t'arrive d'utiliser ton télescope ? »

Heureusement pour lui qu’il avait une vue très efficace, ce qui lui permettait de voir plus ou moins bien dans la pénombre. Très bonne question, dont il n’était pas vraiment sûr de la réponse en fait. Enfin pas de la réponse à la question en elle-même, mais plus à la question qui se cachait derrière. « Pourquoi utilises-tu une arme au lieu du télescope? » Il appuya sa main sur son menton, affichant une expression toujours aussi indifférente. Pas qu’il s’en foute de Violet, mais il s’agissait là de  son faciès habituel.

« Oui, je préfère ça. Comment dire…je ne sais pas comment l’expliquer de façon rationnelle. Disons qu’en visant les étoiles avec mon arme, j’aurais plus l’impression de pouvoir réellement les toucher. Même si c’est théoriquement impossible. »

Il se sentait un peu bête. Parce que c’était bête comme façon de penser. On aurait dit un gamin en pleine puberté et en manque d’imagination. Il soupira discrètement puis reprit son observation tout en expliquant à la jeune fille comment repérer les constellations.

Le temps passe plus vite qu’il n’y paraissait. Mais l’aube était encore loin. Il n’était que minuit et il restait encore un bon 4-5 heures avant la pluie de comètes. Il se redressa une fois de plus et se tourna à nouveau vers Vio.

« On a encore un peu de temps. On ne devrait pas trop se fatiguer. Je propose de prendre une pause et manger un petit truc. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 26 Aoû - 20:02
- Oui, je préfère ça. Comment dire…je ne sais pas comment l’expliquer de façon rationnelle. Disons qu’en visant les étoiles avec mon arme, j’aurais plus l’impression de pouvoir réellement les toucher. Même si c’est théoriquement impossible.

Elle le fixa, étonnée d'entendre une telle réponse. Ce n'était pas tous les jours que l'on utilisait une telle arme pour regarder les étoiles, encore moins pour avoir une pensée comme la sienne. M'enfin, chacun son avis. Elle esquissa juste un sourire en plus d'un hochement de la tête, signe qu'elle avait compris son explication. Puis, chacun d'entre nous pense différemment, ou presque, donc bon, faut pas en vouloir aux autres... En vérité, elle ne savait pas quoi répondre à tout ça. Et l'auteur de ce texte non plus. /PAF/ Elle resta silencieuse, comme elle l'était tous les autres jours passés depuis sa naissance. Franchement, être muet, c'était quelque chose. Aucune émotion dans les phrases, juste bosser avec un sourire. Car le sourire dit tout chez un muet. Et si on ne sourit pas, comme Violet ici présente, on irait croire qu'elle fait la gueule, qu'elle est triste ou qu'elle en a totalement rien à foutre des propos des autres. Donc là, elle faisait un minimum d'effort. C'est très dur, vous savez. Si vous étiez muets, vous comprendriez nos douleurs. Buhuh. La scène drama n'était pas pour cette heure, non merci. Bref.

Blood continua d'expliquer à Violet les quelques constellations qu'elle croisait avec le télescope. Il lui disait des noms, mais elle ne les assimilait pas tous, voire aucun d'entre eux. Ils était tard, le boulot l'avait complètement réduite en miettes, et elle avait un peu froid. Elle grelotta légèrement mais se remit tout de suite à entamer une autre recherche. Franchement, c'était sympa cette soirée. Elle pensait encore et plusieurs fois de sortir le télescope de sa coloc, histoire de se divertir un peu. Quoique, son camarade de chambre mettait bien l'ambiance, quand ils étaient les seuls réveillés. Du moins, si Yumi restait éveillée, ce qui n'était lus trop le cas. Et parfois, il rentrait plus tard à la maison. Fin, dans la chambre. Elle se demandait bien ce qu'il pouvait faire, de ses soirée en mode Superman. Sapph m'a dit qu'il y avait un Pokemon ninja. Je vais l'appeler Amphimerald maintenant. Pas de mémoire pour les constellations, mais beaucoup pour les jeux vidéos. À croire que l'amour des consoles de Gabriel avait déteint sur la muette.

- On a encore un peu de temps. On ne devrait pas trop se fatiguer. Je propose de prendre une pause et manger un petit truc.

Fallait y penser avant, ça. Yumi mis sa main devant ses lèvres avant de lâcher un petit bâillement. Pas qu'il ne l'intéressait pas, au contraire. Sa journée était épuisante, c'est tout. Comme si elle allait tomber sur le parquet et dormir jusqu'au petit matin. Mais pas question de faire ça, elle allait rater tout le spectacle qui les attendait, elle et le rouquin, et surtout lui manquer de respect. Après quoi, il aurait une bonne raison de la fusiller.
Elle hocha à nouveau la tête, prête à le suivre. Mais jamais rien n'est parfait dans une journée. Pas même la nuit. Et Violet le savait pertinemment. Sauf cette fois-là, où elle ne fit vraiment, mais vraiment ps attention à ce qu'elle faisait. Elle aurait sorti l'excuse du "c'est la fatigue, désolée". Mais ça n'aurait pas fonctionné, et là, Blood l'aurait encore fusillée du regard. Parce que oui, pas une ni deux, la brune se retrouva par terre, comme par magie. Le choc avec le sol provoqua beaucoup de bruit, pouvant faire sursauter plus d'un. En plus d'un grognement venant de la victime. Elle releva son visage rouge de colère, furieuse d'avoir cette sale manie de tomber n'importe où. Sauf que ce n'était pas habituel, non. Elle avait trébuché sur le télescope de son collègue, avant d'offrir un de ses meilleurs câlins au sol. Télescope intact. C'est lui qui m'a fait un croche-pied. JE CRIE AU COMPLOT. Et là, si on l'avait entendue dire ces idioties, on aurait opté pour la fatigue. Sht. Elle remarqua une main tendue vers elle et l'empoigna en vitesse, l'aidant à se relever. Le sourire n'était plus là, mais elle n'avait rien de casser, c'était le plus important.

- Désolée, j'espère ne pas avoir abîmer ton télescope... Et pour une fois, la mine triste sur sa bouille collait avec ses excuses.

Pas le temps de prendre son ardoise, elle avait opté pour les gestes. Plus rapides, plus fluides. Puis il faisait sombre dehors, mais avec la lumière de Blood. Puis elle avait faim Mais son vente ne se révolta pas, pour une fois. Elle commencer à se donner une mauvaise image de Blood, elle s'en voulait tellement là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 27 Aoû - 17:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Not Your Kind Of People

L’Agent Violet semblait très fatiguée. En fait, elle ne semblait pas seulement, elle l’était réellement. Comment le savait-il? Peut-être parce qu’elle s’était mise à bailler? Elle voulut se faire discrète en mettant une main devant sa bouche, mais c’était sans compter l’œil de lynx du roux. C’est à ce moment qu’il se demanda s’ils n’auraient pas dû prendre une pause un peu plus tôt. Car Ayden allait bientôt regretter ce qui allait se passer par la suite.

Yumi se prit sans doute les pieds entre les jambes du trépied qui soutenait le télescope. La suite logique : une magnifique chute en avant pour la fille et l’objet. Qui des deux se casserait le premier? #HumourNoir. Le jeune homme ne vit rien de l’action, mais se retourna presque aussitôt lorsqu’il entendit le bruit lourd que fit la fameuse chute. Il accourut près de la jeune fille et lui tendit la main pour l’aider à se relever. Elle semblait ne pas s’être fait trop mal, on aurait dit plutôt qu’elle était…en colère? Pourquoi donc? Est-ce que ça lui arrivait souvent de commettre des maladresses, et que c’est ce qui la frustrait? Son petit sourire s’était effacé de son visage.

Ok, elle n’avait rien. Tant mieux. Il ne restait plus qu’à vérifier le télescope. Le roux recula de quelques pas et s’accroupit afin de se saisir de l’objet. Il le tourna dans tous les sens et constata avec soulagement qu’il n’avait rien. C’était du solide quand même, pas un télescope de brocante.

« Désolée, j'espère ne pas avoir abîmé ton télescope... »

Le jeune homme replaça l’objet sur son trépied et le recouvrit d’une bâche le temps qu’il descende manger un peu. Ben oui, il ne faudra pas qu’il se le fasse voler aussi. Yumi affichait un visage triste et désolé. Au moins c’était sincère. Certaines personnes ne se soucieraient même pas de ça, ne considérant même pas à quel point ce genre de matériel coûtait cher. Ayden soupira puis répondit calmement.

« Il n’a rien, heureusement. Tu devrais peut-être faire plus attention à l’avenir. Je ne dis pas ça seulement pour le télescope, mais surtout pour toi. Il ne faudrait pas que tu te fasses mal. »

Sur ces mots, il se dirigea vers la petite ouverture qui menait au grenier. Il fit un petit geste du doigt pour inviter la jeune fille à le suivre. Il descendit les marches qui restaient pour arriver rez-de-chaussée où se trouvait la cuisine/salon. Il ouvrit le frigo et resta immobile pendant de longues secondes avant de se tourner vers sa collègue.

« Tu veux manger quoi? Je suis vraiment désolé, mais je n’ai pas grand-chose qui te plairait dans mon frigo. »

Il prit un petit air désolé. Ce n’est pas qu’il n’y avait rien. Au contraire, il était plein. Mais de choses peu conventionnelles pour le commun des mortels. Des rations de survie, du bœuf lyophilisé, des boissons énergisantes, et tout pleins de trucs de ce genre. Et dans ses placards ce n’était guère mieux. Des conserves, des nouilles instantanées, bref. Dans son ancienne vie et son ancien métier, il n’avait pas vraiment le temps de se concocter de petits plats. Et il avait complétement zappé ça avant de demander à la jeune fille si elle avait faim. Il n’allait tout de même pas lui servir des ramens en boites et du redbull? Si?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 8 Nov - 15:30
- Il n’a rien, heureusement. Tu devrais peut-être faire plus attention à l’avenir. Je ne dis pas ça seulement pour le télescope, mais surtout pour toi. Il ne faudrait pas que tu te fasses mal.

Dis ça à mes pieds... Toujours la faute aux pieds, jamais la sienne. Quoique, si ce sont ses pieds, c'est sa faute, vu qu'ils sont rattachés à elle. C'est totalement illogique, mais c'est Vio. Bien sûr, elle n'allait pas balancer ça à son collègue, qui la prendrait pour une folle prête à envoyer dans un asile. Enfin, le pire serait de dire aux gens "Je travaille dans une agence et je suis muette trololo", et le tour est joué. Ca va loin quand même. Bref. Heureusement, le télescope du roux n'avait rien de cassé. Il était même impecc'. Il le recouvra d'une bâche et fit signe à la muette de le suivre. Naaan, encore les escaliers et les petits passages étroits. Non, elle ne s'en était pas plainte tout à l'heure. Elle garda ses pensées pour elle, et suivit Blood silencieusement. Comme d'habitude, j'ai envie de dire.

Ils ne mirent pas longtemps avant de se retrouver devant le frigo de l'hôte. La muette resta un peu en retrait, attendant patiemment que son collègue reprenne la parole. Elle somnolait un peu, baillait une ou deux fois par-ci par-là, avec toujours ce silence qui plombait l'ambiance. Que voulez-vous dire dans ces circonstances ? Si Sapphire était là, il aurait balancé une de ses blagues pas normales qui feraient rire -ou peut-être pas, l'humour des gens varient tellement- et encore... Parler de boulot avec lui ? Bad idea. Jamais elle ne parlerait de boulot après le boulot. Papiers, dossiers, heures supplémentaires, dossier dossier et encore heures supplémentaires. Que dire de plus ? Au final, elle regarda le plancher, sans même écrire ou lever le petit doigt.

- Tu veux manger quoi? Je suis vraiment désolé, mais je n’ai pas grand-chose qui te plairait dans mon frigo.

... Tabemasu. Elle fourra son petit nez dans le frigo et admira a belle collection de bouffe du roux. ... Nan desuka ? Keskecékeça. Çatraduisait ses belles pensées. Tant pis si vus comprenez pas. Il a un frigo pas fait pour les humains. Ça change de la nourriture habituelle. Elle ne s'attendait vraiment pas à voir ça, en fait. Le mec il part en colonie et amène toute ça avec lui la prochaine fois. À savoir si c'est vrai. En attendant, il voulait sa réponse, elle n'allait pas le faire patienter encore plus longtemps mais... Je dis quoi moi ? Du moins, qu'écrire ? Et puis, ce n'était comme si elle avait vraiment faim, et qu'il lui fallait un vrai repas pour combler ses désirs.

- Je ne sais pas, mais un petit quelque chose qui se mange vite, s'il te plaît, finit-elle par gratter sur son ardoise. Et à boire aussi, stp..

Elle n'osait pas lui demander trop de chose, juste le strict minimum. Après, si elle avait encore faim après, elle mangerait chez elle. Pendant que tout le monde dort. La classe absolue. En attendant, j'ai la dalle. Elle avait remarqué des canettes dans le frigo. Alcool ou pas, j'ai soif. Je veux boiiiiire. Et être bourrée après ? Rien à foutre. Elle ne le serait peut-être pas, mais on penserait que si, si la fatigue prend la place. Fatigue et sobriété qui se rapprochent à l'ébriété, on aura tout vu chez la muette.

- Ce que tu as là, c'est pour des occasions spéciales, non ? Les missions de la patronne te font préparer tout ça ?

Ça doit pas être très français tout ça, mais c'est pas grave. C'est le matin. Et le matin, on se comprend.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 19 Nov - 17:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pluie d'étoiles... Et de balles ? ft. Agent Violet  




Not Your Kind Of People

Un bruit de crissement de la craie se fit à nouveau entendre.

« Je ne sais pas, mais un petit quelque chose qui se mange vite, s'il te plaît. Et à boire aussi, stp... »

Le regard que faisait la jeune fille devant le contenu de son frigo en disait long. Oui oui, sa bouffe n’était pas équilibrée. Même pas ; elle n’était pas normale ! Elle voulait quelque chose qui se mangeait vite, et bien il n’avait que ça ! Que pourrait-il bien lui donner ? Il se tourna de nouveau vers son réfrigérateur, le fixant d’un air dépité. Pendant qu’il cogitait, il entendit de nouveau l’Agent Violet gratter sur son ardoise. Il se retourna alors.

« Ce que tu as là, c'est pour des occasions spéciales, non ? Les missions de la patronne te font préparer tout ça ?»

Elle était bien loin du compte. Il n’avait rien d’autres que ça à manger. Il avait bien évidemment les moyens de se payer de la bonne bouffe, mais c’était une question d’habitude. Il a passé entièrement son adolescence dans la jungle sud-américaine, et ne se nourrissait que de ce genre de choses, ainsi que de ce que la nature pouvait bien lui fournir.  Il n’avait jamais appris à cuisiner, et même lorsqu’il débarqua aux États-Unis, il continua à se nourrir de cette façon. Il préférait encore manger ça que les plats tout préparés à l’américaine. Pourtant, il n’y avait pas vraiment de différence entre des conserves et du surgelé. C’était tout autant dégueulasse, objectivement. Il sortit alors une canette de Redbull et la donna à sa collègue

Il soupira avant de refermer son frigo.

« Bah écoute, je pense que je vais plutôt commander une pizza ou un truc du genre. Je ne fais jamais ça mais je ne peux pas te faire manger mes trucs. »

Comment faisait-il pour garder un physique plutôt athlétique malgré un régime alimentaire basé sur les protéines et le sucre ? Bon, il y avait quelques fruits et légumes mais ça ne changeait pas grand-chose. C’était comme prendre un gros hamburger bourré de gras et de trucs cancérigènes, et accompagner ça avec une feuille de salade et du coca zéro dans l’espoir d’équilibrer son plat. C’est parce qu’il s’entraînait énormément dans son sous-sol. Il y a emménagé une salle polyvalente pour parfaire sa condition physique et ses habilités de tirs.  

« Sinon, je mange ça tous les jours. Je ne sais pas cuisiner. »

Voilà, c’est dit. Elle pouvait se moquer maintenant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 23 Déc - 13:11
- Bah écoute, je pense que je vais plutôt commander une pizza ou un truc du genre. Je ne fais jamais ça mais je ne peux pas te faire manger mes trucs.

La canette à la main, elle l'écoutait attentivement. Elle se sentait mal de devoir lui faire commander de la bouffe rien que pour elle. À croire que c'est une privilégiée. Ou pas. Elle ouvrit la canette et but une ou deux gorgées. Ce goût... Bah quoi ? C'était pas comme si elle avait goûté à toutes les boissons dans sa vie. Et la Redbull ne faisait pas partie de la liste. Comme si c'était une honte, pfuh. Et c'était... Pas si mauvais, mais pas si bon que ça. Bubble Gum, quand tu nous tiens. Enfin, elle resta tout de même silencieuse et continua de boire dans la canette en attendant.

- Sinon, je mange ça tous les jours. Je ne sais pas cuisiner.


Étouffement. Jhsigdhigs. Sérieusement ? Elle le regarda avec ses grands yeux vairons, d'un air plus qu'étonné. Il y avait une cuisine à disposition dans le gymnase, et les agents devaient savoir cuisiner un minimum pour tenir la boutique la journée. Et lui il sait pas cuisiner ? Roooh, tu baisses dans mon estime. Respirons un bon coup, et réfléchissons. Elle pourrait lui filer un coup de main pendant leur temps libre s'il le voulait bien. Si elle n'était pas non plus fainéante. Mais si c'est elle qui le propose, ça prouve la volonté qu'elle a pour l'aider. À moins qu'il sache cuisiner un minimum de minimum, non ? Osef, ça changerait de la bouffe que son réfrigérateur garde. Alors Vio posa sa canette avant de s'armer de son ardoise et d'une craie. Comme si elle partait à la guerre, celle-là. Elle ferait pas long feu. Sauf si les ardoises font boomerang.

- Tu n'as pas pensé à essayer de cuisiner une fois ?

Le temps qu'il lise, elle réfléchissait à comment proposer sa... Proposition, justement. Hey, vu que t'es pas doué en cuisine, j'peux t'filer quelques tuyaux ! ... Ouais, nan. On oublie. En fait, c'était la façon dont il prendrait qu'il lui faisait assez peur. Imaginez sa réaction, elle ne le connaissait pas vraiment, juste sous son nom d'agent. Et encore. Tentons le tout pour le tout. Yeah.

- Si tu veux, je peux t'aider. Je ne suis pas experte dans ce domaine, mais je peux te donner quelques astuces.

Effectivement, cette phrase sonnait mieux que la précédente. Et puis, s'il se foirait, tant pis. C'est en faisant des erreurs que l'ont apprend plus. Et qu'on comprend qu'il ne faut plus la commettre. Ça marche pour tout. Sauf le taulage. Même si tu tombes, tu peux pas t'empêcher de recommencer, sans le vouloir. Et ça, Vio était bel et bien une experte dessus. Haha.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 11 Jan - 5:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pluie d'étoiles... Et de balles ? ft. Agent Violet  




Not Your Kind Of People

Inutile de le regarde de cette façon. Il avait déclaré ne pas savoir cuisiner, certes. Mais uniquement si on lui donne des ingrédients « conventionnels ». Avant de s’installer à Chantilly (pour la seconde fois), il n’était jamais entré dans une cuisine. Durant son enfance, des domestiques étaient chargés de faire à manger. Ensuite ce fut la guerre…les guerres. Et c’est durant ces dernières qu’il apprit à se faire manger. Avec ce qu’il pouvait bien trouver. Herbes, insectes, bêtes sauvages, fruits, le tout au bord d’un bon feu de camp. Et la restauration rapide lorsqu’il émigra vers les États-Unis. S’il existait une émission « Top Chef Mode Survie », il gagnerait sûrement !

« Tu n'as pas pensé à essayer de cuisiner une fois ? »

Elle s’était précipité sur son ardoise, comme si la situation devenait extrêmement urgente. Un mec qui ne savait pas cuisine, était-ce bien étonnant ? En guise de réponse, il se contenta de hocher négativement de la tête. Il était bien trop habitué à survivre et ne sentait pas vraiment dans l’obligation de changer son comportement, comme une machine programmée.

« Si tu veux, je peux t'aider. Je ne suis pas experte dans ce domaine, mais je peux te donner quelques astuces. »

Le jeune homme haussa l’un de ces sourcils. Il ne s’attendait pas vraiment à une telle proposition. Quelque part, il se sentait un peu gêné de voir une fille qu’il connaissait à peine se donner tant de mal pour lui. Surtout qu’il n’était pas vraiment motivé à se mettre à la cuisine. Cela prenait trop de temps, essayer des recettes, acheter des ingrédients, etc. Et du temps, il en manquait. Mais ne serait-ce pas un peu trop cruel d’envoyer balader l’Agent Violet ? Elle paraissait vraiment sympa, et Ayden n’était pas du genre à faire du mal gratuitement. Mais comment accepter sa proposition sans trahir le fait qu’il ne voulait pas vraiment apprendre ? Dur de ne pas savoir mentir.

«Ahem…je ne voudrais pas te déranger avec ça. Mais si tu veux vraiment le faire, il faudrait qu’on sorte acheter quelques ingrédients. Je ne pense pas que l’on puisse faire grand-chose avec ce que j’ai dans mon frigo. »

Plutôt bien formulé, comme ça c’était à elle de décider. /PAN. Puis il y avait une épicerie en face de la maison, ils n’auront pas à marcher trop loin. Et le temps de faire à bouffer, l’aube arrivera sûrement. Avec la pluie de météorites!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Agent Blood le Mar 9 Aoû - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 29 Avr - 13:27
- Ahem…je ne voudrais pas te déranger avec ça. Mais si tu veux vraiment le faire, il faudrait qu’on sorte acheter quelques ingrédients. Je ne pense pas que l’on puisse faire grand-chose avec ce que j’ai dans mon frigo.

Si elle proposait, il ne la dérangerait pas, bien au contraire. Après tout, les agents s'entraidaient et Vio était bien contente de pouvoir aider quelqu'un. Mais le jeune homme avait raison sur un point. À part faire comme dans l'anime Shokugeki no Souma, ils ne pouvaient pas faire grand chose de tout ça. Mais c'était encore ouvert à cette heure-ci, l'épicerie ? Ou toute autre boutique ? Elle doutait un peu sur le coup. Mais vu ses paroles, il aurait été préférable de faire un peu cuisine maintenant. Et puis, la pluie de météorites n'était pas encore arrivée. Enfin, elle n'allait ps tarder. Donc ils avaient encore un peu de temps devant. La muette hocha la tête au roux et prit sa veste. Sa réponse était claire, ils allaient acheter deux trois petits trucs. Bizarrement, elle pensa tout de suite aux cookies, mais ils en voyaient à longueur de journée. Changer quelque chose ferait le plus grand bien. Pas faire un plat comme un resto trois étoiles -et encore-.

Elle prit son sac et prit la direction de l'entrée principale. Elle attendit sagement Blood, sans même toucher à son ardoise ou faire le moindre mouvement. Elle laissa son sachet de cookies ici qui, d'ailleurs, n'était toujours pas entamé. Au pire, j'aurais pu les lui faire goûter. Mais il s'agit plutôt de confectionner sur le coup. Elle le laissa prendre les devants. Après, tout, c'était chez lui, donc elle ne préférait toucher à rien. Qui sait, y'a encore des passage secret avec son code là. Elle avait bien envie de faire pareil. juste pour la fenêtre de sa chambre. "Juste" pour voir comment son camarade de chambre réussirait à entrer. C'est beau de rêver, trouve le pognon ma grande. Et sinon, la bouffe ?

- Tu penses que c'est encore ouvert à cette heure-ci ?

Elle ne savait même plus quelle heure il était, peut-être que le temps avait filé à toute vitesse. Mais y aller était la meilleure des solutions pour voir si ladite épicerie pouvait les accueillir.
Ils ne mirent pas longtemps à y aller, il y en avait une tout proche de chez Blood. Tu vas me dire que t'as pas le temps d'aller t'acheter de la bouffe toute prête et près de chez toi ? Elle était bien contente qu'il ne pouvait pas lire dans ses pensées, sinon la Vio ne serait qu'un tas de cendre à l'heure qu'il est.
D'ailleurs, ils étaient arrivés. Et l'épicerie était ouverte. Tant mieux d'un côté, mais veiller aussi tard, c'était bizarre pour la violette. Elle entra dedans et regarda autour d'elle. .. Mouais. Elle se sentait légèrement mal à l'aise. Son collègue près d'elle, elle continua d'avancer et de longer les rayons, jusqu'à arriver à destination. Salé ou sucré ? M'enfin, les deux. La gourmandise était un vilain défaut, mais c'était pour le bien de Blood de savoir cuisiner et salé, et sucré. Bien que sa bouffe devait être extra salée pour la brune.

- Tu veux faire quoi en particulier ? Idéal à manger pendant la pluie d'étoiles filantes ?

Parce que la muette, elle, ne savait pas trop quoi faire. Elle hésitait sur plusieurs produits. Finalement, une petite douceur ne ferait pas de mal. Mis pas de gâteaux. Y'en a déjà assez à faire encore et encore chez la vieille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Arme de prédilection : Arts martiaux / armes à feu
Arme non maitrisée : Epées / armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 9 Aoû - 17:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pluie d'étoiles... Et de balles ? ft. Agent Violet  




Not Your Kind Of People

Nul besoin de lui répondre. L’Agent Violet se saisit alors de ses affaires et se dirigea vers la porte d’entrée. Le jeune homme s’empressa de la suivre, glissant rapidement une main dans le sac de cookies déposé sur le comptoir de la cuisine. Il ne fit qu’une bouchée de deux cookies, discrètement. Bien qu’il ne soit pas fan de sucreries, ces biscuits étaient vraiment délicieux. Un peu de sopalin pour essuyer les miettes autour de sa bouche, prendre une petite veste sur le porte portemanteau et direction le jardin. La jeune fille l’y attendrait bien sagement.

« Tu penses que c'est encore ouvert à cette heure-ci ? »

De nature peu bavarde, il se contenta d’acquiescer. Il prit la direction d’un petit chemin qui coupait à travers le petit bois voisin, invitant sa collègue à le suivre. Il y avait une petite épicerie de quartier non-loin de chez lui, ouverte 24/24h. Ce qui était pratique pour les couche-tard comme lui. Ils ne mirent pas trop longtemps avant d’arriver à destination. Une sonnerie avertissait le commerçant à chaque fois que quelqu’un ouvrait la porte, plutôt pratique la nuit. Un vieil homme d’environ une soixante d’année sortit de l’arrière-boutique, accueillant nos deux héros avec un « Bonsoir » assez poli.

« Tu veux faire quoi en particulier ? Idéal à manger pendant la pluie d'étoiles filantes ? » fini-t-elle par lui écrire, après avoir parcouru plusieurs rayons.

Bonne question. Il n’y avait pas vraiment de bouffe idéale pour regarder les étoiles. En fait, il n’y avait jamais vraiment pensé. D’habitude, il se nourrissait de la vue et c’était bien suffisant. Il mit une main sous son menton, lâchant en même temps un « Hummm » de réflexion. Il n’avait pas vraiment de préférences culinaires, tant que le goût lui plaisait il n’était pas vraiment un homme difficile.

« Étant donné que tu as déjà apporté des sucreries, pourquoi ne pas se tourner vers quelque chose de plus salé? »

Après ce n’était qu’une proposition, son invitée étant complétement libre de manger ce qu’elle désirait. Il se pencha pour prendre des petits sandwichs au jambon mais n’était pas vraiment sûr de ce que c’était. Il les remit en place avant de prendre autre chose, et ainsi de suite. Ce n’est pas qu’il n’arrivait pas à se décider mais c’était la première fois qu’il entrait dans cet établissement. Et il ne connaissait rien de ce qui s’y vendait…

« Au final, je vais peut-être te laisser choisir. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Pluie d'étoiles... Et de balles ? | Blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une pluie d'étoiles filantes {°__PV
» Conte de Noel et autres nouvelles
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-