Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Still Inside •• Jabberwocky [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
Invité
Jeu 3 Avr - 23:07



Jabberwocky


« ’Twas brillig, and the slithy toves
Did gyre and gimble in the wabe;
All mimsy were the borogoves,
And the mome raths outgrabe.
 »


[Manasvi] feat [Fisheye Placebo] & [Traveler] feat [Journey]



Nom d'Agent : Jabberwocky.

Nom & prénom : Unknown.

Surnom : Le Jabberwocky, ou encore Jabby, Jabber', plusieurs reines de cœur nommèrent tes pairs Jabberbabywocky. Les autres préfèrent te donner le surnom "La Voyageuse". Rien d'extraordinaire, rien d'ordinaire.

Âge & date de naissance : La vingtaine d'apparence, aucune idée de ta naissance.

Nationalité : Tu viens des pays du sud, on t'a souvent rappelé ta ressemblance avec les sri lankaises.


Orientation sexuelle : Pansexuelle.

Phobie & complexes : Dis-moi, pourquoi caches-tu tes mains, Jabby ? Pourquoi caches-tu tes pieds, Jabby ? Pourquoi caches-tu ton dos, Jabby ? Pourquoi ne vis-tu pas, Jabby ? Pourquoi montres-tu les crocs, Jabby ? Pourquoi tes griffes sur ma peau, Jabby ? Jabby, Jabby, si fragile ce Jabby, il est si riquiqui et inutile le Jabby. Le Jabberwocky qui a peur de son reflet, le Jabberwocky qui a peur du temps qui passe, le Jabberwocky qui s'effraie de son animalité croissante, de sa maladie trop puissante. Le Jabberwocky, ses écailles qui parcourent peu à peu sa peau la complexe, et l'effraie. Mais qui donc l'effraie plus que tout, le Jabberbabywocky ? Avant, c'était le Roi, ensuite, ce fut la Reine, il vint alors Alice. Les Jabberwocky aimaient Alice, autant que la tendre Vorpaline, ils l'aimaient et s'en effrayaient. Ils l'aimaient et l'adulaient. Mais voilà, ce qui effraie plus que tout ce Jabby Jabby, c'est ce qu'elle a vu du restant de son autrui. Alors, Jabby ignoble Jabby d'aujourd'hui, si ni la Mère-Grand, ni le Grand Méchant Loup, ni Alice, ni la Reine, ni aucun autre ne t'effraie, qui est-il donc ? Le Mad Hatter et son épée plantée dans la gorge de mon autrui, dans mon ancien Jabby, le Mad Hatter et son œil imbibé du sang maudit, le Mad Hatter, juste le Mad Hatter. Ô, Alice, sauve-toi.

Vous & l'agence : Dis-moi, Jabby, petite voyageuse, je me demande quel est donc l'intérêt que te porte ce grand méchant loup. Si on réfléchit bien, que ferait-on d'une malade ? Absolument rien. Mais, je crois qu'il attend, le GML, car tu es un petit poison à rebours. Tu es le Jabberbabywocky de la Reine, le Jabby Jabby des temps modernes. GML sait peut-être, GML suppose : le Jabberwocky n'est-il pas courroux ? Alors, quand le poison atteindra ton cœur, quand les écailles se feront sombres et que tes os se briseront, quand tu perdras ce qu'il te restera d'âme et que ta sauvagerie te dominera au point de te faire hurler ; il y aura le Jabberwocky du conte, le Jabberwocky de la Reine, qui n'écoute que celle-ci, ce Jabberwocky qui ravage et finit toujours, constamment, éternellement la tête tranchée sous la Vorpaline. Jabby Jabby, crois-tu que GML essaie déjà de t'apprivoiser pour plus tard ? Peut-être, peut-être pas. Toi, tu suis ta Reine, toi, tu suis ton conte, toi, tu t'effraies du monstre de tes songes, du monstre affamé qui t'avalera goulument. As-tu peur, Jabberwocky ? Tu fais bien. Car lorsqu'il sera là, tu auras disparu. Comme les autres, inutile Jabby Jabby, tu retourneras dans le néant des Jabberwocky. En attendant ? Tu restes, car tu veux. Tu restes, car tu n'as nulle part où aller. Tu restes ma tendre Jabby, car tu seras utile pour plus tard. Tu restes Jabber', car les agents du GML ont parfois besoin de se reposer, et toi ? Tu es conteuse, conteuse pour ta Reine, conteuse pour eux, vider leurs âmes de soucis en parlant, en imaginant des histoires, des histoires qui souvent sont des rêves à toi, ignobles songes. Inutile aujourd'hui, pour être utile demain.

Rang de combat : Mitigé. Plutôt du genre "survivor" en ce moment, une petite discrète parfois trop malade pour seulement se lever, parfois forte lorsque la bestialité du Jabberwocky te prend, quand quelque chose te choque trop pour que tu contrôles ce truc en toi.

Autre : Tu portes toujours une cicatrice au cou, signe des nombreuses décapitations du Jabberwocky. Tes yeux aux plusieurs nuances sont aussi la preuve que tu es le Jabberwocky. En attendant la contamination complète de ton corps, la Reine Rouge est la seule à pouvoir donner ta forme, celle des Jabberwocky. Cela la fatigue, cela accélère ta maladie. Sinon ? Tu as gardé tes vêtements de petite voyageuse, celle qui voudrait visiter le monde des Hommes avant d'être entièrement condamnée. C'est ça ton rêve ? Un rêve dans une toge rouge et or, blanche et dorée, quelle futilité. Tu as commencé, tu ne pourras jamais terminer.

Derrière l'ordinateur
Prénom (ou surnom) : Blue 8D
Âge : La vingtaine bien entamée !
Fréquence de connexion : 5/7 ^^
Comment as-tu connu le forum ? Ouhla, je crois par partenariat, je tournais autour depuis un petit moment !
Ce que tu aimes et n'aimes pas : J'aime lire ce qu'écrivent les autres, tout particulièrement 8D Et puis les matous, et tout ce qui fait un monde. J'vais pas m'étendre sur le sujet D8
Une remarque ? J'aime votre graphisme ! Par contre, je ne sais pas si c'est juste que je suis une vieille blonde rabougrie, mais on ne voit pas les membres connectés sous 24h. Je trouve ça dommage ! Mais ce n'est que mon avis !
Code du règlement : Red est passée par là :3


Caractère et capacités

« Beware the Jabberwock, my son !
The jaws that bite, the claws that catch !
Beware the Jubjub bird, and shun
The frumious Bandersnatch !
»

Jabby Jabby, délicat Jabby. Jabby Jabby, et ses crocs découverts. Tu as l’air si discrète, tu as l’air si fragile, de loin. De très loin. Car quand on regarde tes iris, certes on y perçoit une notion d’angoisse éternelle, mais plus une dominance farouche. Jabby Jabby est un animal au fond, tout au fond de toi, une grande sauvageonne qui lance des éclairs de ses regards, qui frappe quand on la blesse, quand on blesse tes autres, ceux à qui tu tiens…Mais le Jabberwocky ne dira jamais la vérité, elle préfère mentir sur elle-même, elle préfère ne pas dévoiler qu’elle vous aime. Tu veux bien me dire pourquoi, Jabby Jabby ? As-tu peur qu’on te rejette, Jabberbabywocky ?

Jabber’, c’est une sensible sous des épines.

Tes mains effleurent la couverture d’un vieux livre, tu aimes cette poussière, tu aimes cette odeur, tu aimes cette solitude, te plonger dans un conte, un autre que le tien. Moins sombre, plus romancé, et qui se finit toujours bien. Mais toi, mon petit Jabberwocky, tu es condamnée à une fin malheureuse, tendancieuse, souffrante, tentante. Tu es une empathique née, le côté humain de la monstruosité, empathique, tellement empathique, trop empathique. Tu ne veux pas t’attacher aux gens, tu ne veux pas montrer ce que tu es vraiment. Une bestialité trop prononcée, une angoisse dans l’éternité, une larme sur un bout de papier.

Jabber’, c’est une indestructible aux allures cristallines.

Et toi ? Tu en penses quoi ? D’elle, de Jabby Jabby. Si silencieuse, si observatrice, elle te regarde, elle t’examine, elle te jauge. Derrière, il y a des pensées, des pensées qui se mélangent dans un désordre effroyable. Elle se complique tellement l’esprit, tellement trop. Vas-tu lui parler, à cette farouche là ? Vas-tu écouter ses histoires, à cette grande absente ? Prends garde, elle mord, elle mord pour vivre, pour ne pas souffrir. Prends garde, car sous ses derrières de grande enfant farouche, il se cache une langue de vipère, il se cache une susceptibilité accrue par le temps et l’expérience, il se cache une sensibilité totalement protégée.

Jabber’, c’est une protectrice chagrine.

Tu veux protéger un monde qui ne t’appartient pas, ma malade, tu veux tenir dans tes bras des gens qui ne voudront jamais de toi, ma condamnée. Tu pleures à l’intérieur, tu rages à l’extérieur. Tu n’es qu’un Jabby Jabby parmi tant d’autres. Tu n’es qu’une futilité. Tu le penses, et ça te ronge. Tu voudrais te battre, plus encore, tu voudrais défaire ton sort, défaire ce monstre, sortir de ton conte et courir dans le sable, voler dans l’eau, nager dans l’air. Tu voudrais lever tes mains vers le soleil sans te soucier que l’on voit tes écailles. Tu voudrais te retourner sans la peur de ton ombre changeante. Tu voudrais te faire belle dans un miroir, sourire et grimacer sans l’effroi perpétuel de voir ce monstre arriver, ton reflet.

Jabber’, c’est un reflet de ruines.

Elle se tient la tête entre ses mains, elle s’injure, elle se frappe le crâne contre le sol. As-tu peur ? Ne le sois pas, c’est habituel chez le Jabberwocky. De plus en plus fréquent. Y a quelque chose de vieux et affamé au fond de son estomac, y a quelque chose de sombre et puant au fond de son âme. Le Jabberwocky ne veut pas devenir un animal, elle ne veut pas souffrir ou faire du mal. Le Jabberwocky, c’est une violence humaine oui, et un monstre angoissé. Elle frappe pour se protéger, pour te protéger, mais jamais pour attaquer. Jabby Jabby est inutile et ennuyante, je te l’ai dit, retiens-le. Ne t’attache pas elle, elle est condamnée de toute façon, et elle te le crachera au visage.

Jabber’, c’est une menteuse aux grandes canines.

« Qu’est-ce que tu veux ?! Barre-toi, casse-toi j't'ai dis ! Qu'est-ce qu'il te faut de plus t'en as pas vu assez ?! J'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et je vais finir par te sauter au visage si tu t'approches trop. Alors avant que je ne me transforme encore une fois, pars en courant, fuis-moi comme le choléra ! »

Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ? Comment tu peux penser que tu tiens à moi alors que moi-même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?

« He took his vorpal sword in hand:
Long time the manxome foe he sought—
So rested he by the Tumtum tree,
And stood awhile in thought.
»

Tu as vu ses écailles, dans sa nuque, sur ses doigts ? Tu as vu ses os qui s'allongent, ses canines trop longues, ses yeux aux milles couleurs ? C'est un Jabberwocky, le Jabberwocky, celui qui se fait couper la tête par la Vorpaline, toujours. Celui qui écoute au doigt et à l’œil sa reine, car il ne connait pas le mot "liberté". Les capacités de notre Jabby sont communes à toutes celles de ses autrui, seulement notre Jabby est différente de ceux-ci. Elle ne peut pas prendre sa forme de Jabberwocky, elle ne contrôle pas l'animal, c'est l'animal qui la contrôle. C'est une maladie, un Jabberwocky mal agencé, inutilement particulier. (forme humaine, rang D.2)

Jabby Jabby, quand la reine l'invoque, le monstre puant sort d'elle et se bat pour sa reine. Jabby Jabby, sa maladie s'accélère, celle du reptile au fond d'elle. Plus le temps passe, plus ça se met en marche. Les écailles parcourent sa peau, la bestialité de ses émotions se fait effervescente. Y a quelque chose en elle qui l'angoisse et c'est le Jabberwock. Jabber' a  peur, elle a peur du monstre. Quand la maladie et ses écailles sombres atteindra son cœur, quand ses os se déformeront, elle souffrira milles morts. Jabber' laissera place au Jabberwock de la Reine et repartira dans l'âme du Jabberwocky. (forme ombrageuse rang C.4)

L'âme du Jabberwocky ; il se fait toujours couper la tête, celui-là, il meurt toujours. Un Jabberwocky qui meurt, et un autre renaîtra quelques temps après. Chaque Jabberwocky est différent, il a sa propre nature, sa propre fidélité à la Reine, son propre sentiment envers Alice, son propre effroi envers la Vorpaline. Jabby Jabby est l'un de ces Jabberwocky, et c'est la première fois qu'elle vient en ce monde, le Jabber' inutile et sensible. Mais voilà, il existe une condition, simple et hantée ; il faut que le Jabberwocky ait sa tête tranchée par la Vorpaline. Ou bien ? Ou bien cette âme du Jabber' meurt à jamais. C'est déjà arrivé, ça la hante ; le Mad Hatter la fait, il a tué une partie du Jabberwocky, et toutes les autres parties ont hurlé de douleur, comme notre Jabby d'aujourd'hui. Comprends-tu désormais sa peur ? Mourir est une chose, disparaître pour toujours une autre. Imaginez vous une partie de vous arrachée, et vous aurez la sensation. Le manque, la peur, la peine. Ça passe petit à petit, mais ça reste un poison qui parcourt vos veines.

Le Jabberwocky est un dragon champion de la Reine, dans l'univers de Lewis Caroll, le Jabberwocky ressemble en tout point à cette description, plus familiariser au dragon malgré tout. Ce dragon monstrueux et redoutable, qui se laissera volontiers trancher la tête par la Vorpaline, mais se battra plus encore face à une autre lame. Prends garde au Jabberwocky et sa bave putride, à ses griffes et à ses crocs, à ses ailes et à sa queue, à ses écailles dures sauf à la base du cou. Il vole oui, sur de courtes distances et les bourrasques données par ses ailes très sensibles lui servent bien. Le Jabberwocky, l'animal, l'immoral n'est pas un gentil. (forme terminale rang A.4)

Jabber' Jabber' n'a pas d'autre particularité, exceptée celle-ci : elle ne ressent pas cette obligation éternelle envers sa Reine. Mais elle le fait quand même, car ce n'est qu'une partie du Jabberwock, et le Jabberwocky en entier ne pense à aucune autre liberté, juste à servir sa Majesté. Pourtant...Si tu fais en sorte de rendre dominante cette partie du Jabberwocky, le Jabber' d'aujourd'hui, peut-être obéira-t-il, en son temps venu, à autrui ?

Oh, futilité n'est-ce pas, que le désir de notre Jabber' à ne vouloir devenir la bête ? Pas si tu sais toutes les souffrances qu'elle ressent. Quand elle ne l'était pas, c'était une torture lorsqu'une partie du jour devenait un reptile, lorsqu'il se transformait et se faisait trancher la tête. Mais lorsque tu es cette dite partie, la souffrance est telle que si tu n'en as pas la force, tu peux en mourir, mourir dans la mort. Et c'est ça dont elle a peur, Jabber' : elle sait qu'elle n'en a pas la force. Et puis, elle qui espère, elle si curieuse, voir le monde une fois ne lui fera qu'apporter la peine, quand sa tête sera tranchée. Car Jabberwocky veut absolument tout découvrir, tout découvrir de l'Homme, d'Alice l'humaine. L'amour, la haine, la trahison, l'espoir, la rédemption, la joie, l'extase, l'adrénaline, toutes les émotions humaines, vivifiantes, hurlantes. Tout découvrir, tout boire jusqu'à s'écrouler au sol, le sourire aux lèvres.

Voilà où en est Jabber', une malade qui deviendra monstre. Une condamnée qui risque de se faire anéantir, totalement, sous l'épée autre que la Vorpaline, sous le joug autre qu'Alice et ses cheveux dorés.

Oh, le sentiment du Jabby Jabby envers Alice ?

J'aimerai effleurer ses cheveux dorés, juste une fois avant d'être annihilée.


Apparence

« And as in uffish thought he stood,
The Jabberwock, with eyes of flame,
Came whiffling through the tulgey wood,
And burbled as it came !
»

Tu sais ce que l’on remarque, quand tu passes quelque part, Jabber’ ? Ce n’est ni ta peau basanée, d’un doux doré la soirée, ce n’est ni ton visage fermé aux émotions et ouvert au silence. Ce sont tes yeux. Ils font ta différence, la différence du Jabberwocky. En amandes, entourés de longs cils noirs, ils respirent tant d’émotions, ils s’enflamment au contraire de ton visage ovale, ils s’enflamment de toute ta volonté, toute ta sensibilité.

Ils sont là tes yeux, bien présents, au contraire de ton esprit absent. Ils colorent ton visage, ils colorent tes agissements, de leurs milles et une nuances. Deux arc-en-ciel, deux iris qui semblent vivre d’elles-mêmes, se mouvoir autour de tes pupilles longilignes, comme celles d’un reptile. Ah, la maladie, Jabber’, la maladie qui te ronge. Elle fait vivre tes yeux, elle fait ta différence. Mais ce n’est pas le seul symptôme. Tes canines plus longues, ta silhouette trop longiligne et tes bras soigneusement cachés, et tes mains emmitouflées. Devrais-je parler du reste ? De ton dos, de ta nuque, de tes épaules ? Recouverts d’écailles, sombres et dures. Tu essaies de les enlever, comme s’il s’agissait de croûtes. Mais elles reviennent indiscutablement, et tes ongles deviennent griffes, et tes doigts s’affinent, et tes larmes coulent sur tes joues creuses.

Tu serais si jolie avec un sourire, Jabberwocky, tu serais si étincelante avec un rire au bord de tes lèvres sombres. Mais voilà, tu es sérieuse, tu ne veux plus rire, par peur qu’on te dévisage. Tes yeux s’enflamment simplement de ton désir de survivre, ton visage se moue sous des émotions contradictoires, tes bras se croisent. Tu as une silhouette de danseuse, Jabby, tu es le côté féminin et gracieux du reptile, Jabberwocky. Allez viens, danse avec moi, danse avec nous, oublie comme tu voudrais oublier, ne te cache pas sous ta longue chevelure auburn ondulée. Ils sont beaux tes cheveux, tu sais ? Tu devrais les laisser lâches sur tes épaules, pas attachés, tu devrais les observer sous la lumière dorée, ils prennent cette couleur rêvée.

Allez Jabby, souris-moi comme tu lui as souris. Enlace-moi comme tu l'as enlacé. Ne triture pas la cicatrice à ton cou, ne brise pas un miroir par fureur envers toi-même. S’il te plaît ma Jabby, ne pleure pas, viens dans mes bras, ne sois pas si grande, ne sois pas si mince. Si grande…Si mince…Trop grande…Trop affamée. Il t’affame ce monstre, n’est-ce pas ? Il te fait vomir, il te fait tomber, il vrille ta tête de ses pensées et il lacère tes bras la nuit tombée. Jabby Jabby, futile Jabby, n’observe pas ton dos, je t’en supplie, tu y verrais les méandres que tu veux fuir. Tu y trouverais ce qui te ronge ; la preuve que bientôt, bientôt tu ne seras plus qu’un monstre.

Tu sais, Jabberwocky, pour un reptile ignoble et écœurant, tu sens bon. La terre, l’herbe coupée, un humus musqué. Ça me fait sourire. Pose ta tête sur mon épaule, Jabby Jabby, je veux être là pour toi. Enlève donc cette toge d’or qui te cache, Jabby Jabby, je peux être là pour toi. Je cacherais de mes bras tes angoisses, et je te ferais découvrir avant ton ultime souffrance le monde que tu souhaites tant apprendre de mes lèvres. Mais Jabberbabywocky, tendre Jabberbabywocky…

Je n’existe pas.



Histoire

« One, two ! One, two ! and through and through
The vorpal blade went snicker-snack !
He left it dead, and with its head
He went galumphing back.
»

« WOCK ! WOCK ! »
« Ne regarde pas Jabber’ ! Chopez-la, la laissez pas passer ! »
« WOOOCK ! WOOOCK ! »

Tu entends cette supplique, Mad Hatter ? C’est celle qui a traversé ses lèvres quand tu as tué son autrui.

Tes yeux, ils ne veulent pas se fermer. Tes bras, ils ne veulent pas abandonner. Ta main, elle reste tendue vers ces deux fenêtres de l’âme. Ta voix, elle ne cesse de se briser dans cet endroit. Jabber’, pourquoi tu pleures ? Jabber’, as-tu mal au cœur ? Jabber’ crie, Jabber’ sanglote, Jabber’ a mal. Jabber’ regarde les deux fenêtres de l’âme du Jabberwocky, et elle voit les yeux du bourreau. Il n’avait pas la Vorpaline à la main ; Wock ne reviendrait pas, la folie amusante et l’amour royal du Jabberwocky avait été annihilés par une autre main que celle d’Alice, par une autre lame que la Vorpaline. Et Jabber’ ? Tu pleures, tu pleures. Tous tes autrui savent à quel point tu étais attachée à Wock. Tous s’effraient comme toi de cet œil rouge qui fixe les deux trous béants. Comme si cet homme pouvait tout voir…Jabber’, je t’en prie, ferme-les yeux, ferme tes oreilles. Car les derniers mots de Wock ne t’étaient pas adressés, ils étaient envers sa Reine de Cœur, la Reine qui lui a volé son cœur, le cœur que tu as toujours voulu. Egocentrique aimant son autrui, s’aimant soi-même.

Egocentrique qui laisse ses larmes couler sur le sol tremblant. Les Jabberwocky pleurent ce Wock, car il ne reviendra jamais. Les Jabberwocky ressentent cette ignoble douleur, cette peine indicible. Mais toi, c’est pire encore, car tu es l’humanité d’un monstre, et donc la monstruosité de ce dernier. Wock part, et tu peux voir par ses yeux le visage du Mad Hatter. Tu as mal, tu ne veux pas de revanche, tu as juste mal, tellement…mal.

Une supplique dans l’air.

« Wock… »

Jabber’, il ne reviendra pas. Jamais. Il t’a été enlevé par le Mad Hatter.

Jabby Jabby, qui n’a pas le temps de faire son deuil. Jabby Jabby face aux deux écrans qui s’éteignent. Wock est mort, un nouveau Jabberwocky va être désigné, si personne ne se porte volontaire. Wock, il le faisait toujours pour toi, pour les autres, il était comme ça ; plus il était proche de sa Majesté, plus il se sentait heureux. Oh, il t’aimait, mais pas comme pour elle. Toi, tu avais besoin de lui, de lui et de son côté si étrange, si rieur, si fou, si absent d’obscurité…Il prenait toujours ta place, Wock, toujours. Il était le seul à ne pas te fuir pour ta particularité ; l’humanité de la monstruosité.

« Wock… »

Tes yeux s’éclaircissent. Tu repenses à tous ces moments en sa compagnie, à ses histoires sur la belle Alice, sur l’incroyable Reine Rouge, sur son jeu de charme avec le Cheshire Cat, et tu lui posais toujours cette question.

« Mais Wock, qu’a dit le Cheshire ? »
« …Qui sait ? »

Sourire énigmatique sur ses lèvres rouges, aussi rouges que ses cheveux tombant sur ses épaules. Wock était beau, si beau, Wock aimait s’amuser, Wock aimait attraper, mais son cœur n’appartenait qu’à sa Majesté. Pas à toi, à sa Majesté. Tes yeux se colorent.

« Wock, pourquoi aimes-tu cette Reine ? Pourquoi cette fidélité envers elle ? Elle tranche des têtes, elle est injuste, elle est effrayante… »
« Allons Jabber’ ! Regarde-la ; c’est la femme la plus incroyable au monde, la plus extravagante, la plus folle, la plus sage, la plus barbare, la plus sanglante. Elle est rouge, Jabber’…Elle est si rouge… »

Excitation dans sa voix. Pincement à ton cœur. Tu ne veux pas te rappeler de ça, Jabber’. Tu murmures encore son nom, espérant peut-être qu’il apparaitra comme toujours. Mais il n’est jamais réapparu. Il a totalement disparu. Et ce manque en ton cœur froissé, il n’a jamais été comblé, jamais.

Tu ne t’aimes plus, Jabber’, depuis qu’il a disparu.

Tu te recroquevilles sur toi-même, entourée par les jambes de tous les Jabberwocky. Tes pupilles s’amincissent. Tu es désormais silencieuse, futile Jabber’. Alors, quel Jabberwocky a été désigné ? Le grincheux ? Le torturé ? L’animal ? L’insensible ? Le farouche ? L’asocial ? Le dragueur ? Le jaloux ? Le sociopathe ? L’amoureux transi ? Ah…Celui-là a disparu. Il n’est plus dans l’âme du Jabberwocky, il n’est plus en ton âme.

« Wock, et Alice ? Comment est-elle Alice ? »
« Invraisemblable, incroyable et tout à fait surprenante ! J’aime son sourire tu sais ? Mais ce que j’aime plus que tout chez elle, Jabber’, ce sont ses cheveux, un jour… »

Wock observait ce faux ciel, plus hésitant et rêveur dans la prononciation de ses mots, et tu l’écoutais comme s’il était la Connaissance même.

« Un jour…J’aimerai pouvoir effleurer ses cheveux d’or, avant qu’elle ne me tranche la tête. Ils ont l’air si doux et fins ! »

Wock était comme ça, il avait des envies étranges et simples, mais qui semblaient lui être tellement importantes…Le bleu, le rouge, le jaune, toutes les nuances se divisent et se fondent ensemble dans tes iris. Entre tous les possibles Jabberwocky présents ici,

L’humanité de la monstruosité a été choisie.

Wock n’est pas là, pour les en empêcher. Wock est parti et tu as peur. Tu ne comprends toujours pas, tu pensais qu’il aimait le Chapelier Fou, tu pensais que rien ne pourrait lui arriver. Pourquoi ce Chapelier lui a coupé la gorge, pourquoi ? Wock…Pourquoi t’es-tu interposé ?

Jabber’ tombe. Elle tombe, encore et encore. Jabber’ a peur du monde. Elle tombe, encore et encore. Jabber’ atterrit dans un désert, Jabber’ n’est plus au Pays des Merveilles. Jabber’ se lève. Jabber’ a peur. Il n’y a personne autour. Seulement du sable, un sable brillant. Jabber’ prend une poignée, Jabber’ est fascinée. Ce fut ton seul et unique voyage, Jabberwocky. Ton seule et unique sur cette terre d’Alice.

Dis-moi, Jabber’, de quoi as-tu peur ?

De cette absence de volonté pour venger Wock. Je ne veux pas la mort du Mad Hatter, j’en ai trop peur…Wock n’aurait pas voulu sa mort, Wock est mort. Mais au fond, j’aimerai savoir pourquoi, pourquoi Wock, pourquoi son rouge a-t-il du être répandu ? J’ai peur du Mad Hatter, j’ai peur pour Alice, j’ai peur pour la Reine de Cœur, j’ai peur pour tous les gens qu’aimait Wock, que j’aimais d’une certaine façon à travers lui, à travers tous mes autrui.


Ce désert n’était qu’un rêve, ton idylle, celle dans laquelle tu voudrais vivre et mourir. Tu n’as jamais voyagé dans des montagnes de poussière d’or.

Ton cri déchirant à ton éveil. Il fallait trouver la Reine de Cœur en ce monde chaotique, il fallait suivre le rythme. Alors, tu l’as trouvé, tu t’es pliée aux volontés du GML, sans rechigner. C’était ce qu’aurait voulu Wock, ton frère, toi, ton âme sœur, ta volonté. Il était tout, il était toi. Oui, tu t’aimais, tu as pu rêver. Et Lui ?

Il a tout annihilé.

« Wock, tu aimes le Chapelier Fou ? »

Un silence.

Il n’a jamais répondu à cette question, sauf par un sourire.

« And hast thou slain the Jabberwock ?
Come to my arms, my beamish boy !
O frabjous day ! Callooh ! Callay !”
He chortled in his joy.
»

CODAGE by YELLOW de AGENCE COOKI



Dernière édition par Jabberwocky le Mer 9 Avr - 22:07, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 6:23
Waaaaw j'adore cette façon d'écrire, même si tu as peine commencé ta fiche ;p

Bienvenue parmi nous, j'aime déjà ton personnage <3

Jabberwocky a écrit:
Prénom (ou surnom) : Blue 8D

Nooooooooooooooooooooooooooon T.T => Moi aussi je t'aime Blue (pas toi, l'autre, la flippante), repose ce bazooka !


Dernière édition par Agent Gray le Ven 4 Avr - 9:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 7:19
Bienvenue ! J'aime aussibeaucoup ta façon d'écrire.
Vivement que tu la complètes ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Le Chat du Cheshire
Messages : 156
Arme de prédilection : Griffe - Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feux - Armes blanches lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 4 Avr - 7:22
Rewelcome?  =3

Revenir en haut Aller en bas
Agent Red
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Ven 4 Avr - 8:45
Oh mon dieu, une autre Blue ! :o

Bienvenue !
J'adore le début de ta fiche, j'ai vraiment hâte de voir la suite !
Pour le code, il t'en manque un bout ;) Si jamais tu as des question, je suis à ta disposition :)



Still Inside •• Jabberwocky [terminée] Team_c10
Revenir en haut Aller en bas
https://agencecooki.lebonforum.com
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 9:33
Welcome Courroooons !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 10:33
Well well well ! Bienvenu cher Jabberwocky ! je sens qu'on va bien s'amuser mais surtout ... Dit moi, ne ne nous serions pas déjà croiser dans une autre dimension ? Miss Kalypso Smith ?

Edit après avoir lu la fiche : Voilà un personnage qui s'annonce très intéressant ! J'ai hâte de lire cette jolie fiche une fois terminée, et surtout de Rp avec toi ;) Je sens qu'on va bien s'entendre !

PS: je suis flatté d'être ta phobie ! Tu peux me faire confiance, je saurais m'en montrer digne ...  niark *a déjà une idée de lien*


Dernière édition par Le Chapelier Fou le Ven 4 Avr - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 10:47
Bienvenue!! J'adore (comme tout le monde faut croire XD) Ta manière d'écrire!!
J'espère qu'on vas bien s'entendre :D
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 11:02
Oh oh merci pour cet accueil ! Ca m'encourage à continuer tiens ♥️ Je suis contente que le début plaise, j'espère que je serais à la hauteur >< !

Oh y a une Blue aussi ? =D Si ça gêne, j'peux changer, pas de soucis ! Nan pas Re-welcome Cheshire Cat, j'suis toute nouvelle, mais pas une souris sorr 8D /paf/ (blague de merde du jour, bonjour !)

Agent Red => Oh oh ! Merci demoiselle, ça m'aide bien :3 J'ai relu le règlement et je pense avoir trouvé les deux autres bouts, désolée du problème causé ! ^^'

Alice =>  *.*

Petite Olive => J'espère aussi, y a pas de raison voyons, merci ♥️

EDIT : Mad Hatter => Pardon pardon j'avais pas vu que tu avais répondu >< Oh une idée de lien ** Cool ! Je ne savais pas si je pouvais en faire une phobie, mais j'ai osé 8D Et Kalypso Smith ? Non ce n'est pas moi x) Désolée 8D Je suis une nouvelle à peu près fraîche ! ♥️ J'espère me montrer digne de vos attentes èé


Dernière édition par Jabberwocky le Ven 4 Avr - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 11:16
Ouai c'est sur^^
En tout cas, au plaisir de se croisé sur la chatbox pour faire connaissance (pour évité le flood, pas envie de me faire tapé sur les doigt encore une fois^^)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 11:44
T'as bien fait, se sera très intéressant à jouer, on en reparlera :3
Oh zut, tu avais le même avatar et la même façon original d'écrire, j'ai cru T-T
Bienvenue quand même parmi nous ;) fini vite cette fiche qu'on puisse RP /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 14:06
Bienvenue, je réserve un RP x3 Je vais répéter mais ça vaut le coup : sublime écriture *P*

J'espère que tu t'amuseras ici et bon courage pour la suite de ta fiche ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 15:03
Bienvenue !

J'aime beaucoup le début de ta fiche, ainsi que ta magnifique façon d'écrire, j'ai hâte de lire la suite :)
Bonne continuation et amuse toi bien sur ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 4 Avr - 16:04
Hello et bienvenuuuue sur le forum Courroooons !

Une nouvelle Blue, chouette ! On va pouvoir tuer l'ancienne et la remplacer par la nouvelle :D xD

Alors la première impression que j'ai eu en lisant ta fiche a été : gfjifeiuhsfhsj *-* <-- oui, c'est censé vouloir dire quelque chose /PAF/
J'ai littéralement adoré du début... au milieu (x'D), pour le moment je trouve que tu as un style d'écriture vraiment magnifique, j'ai vraiment hâte de lire la suite et de faire des RPs avec toi *-* Ton personnage fait partie de mes coups de coeur tellement qu'il est so badass héro(Tout le monde est d'accord sur ce point je pense 8D)

Briiief, tout ça pour dire que je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche, si tu as des questions nous sommes à ta disposition ! ^o^ Bonne continuation sur Cooki Jabby ;)

Edit : Pour la liste des derniers connectés, elle buguait quand j'avais essayé de la remettre .__. du coup j'ai été forcée de l'enlever, comme pour les adversaires ^^' et pour le moment, je n'ai pas encore trouvé la source du problème x')




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 20:17
Olive => Je t'ai croisé et je t'ai bien aimé 8D

Chapelier Fou (maintenant que je connais la différence :3) => Ah je suis contente que tu apprécies, oui je finis vite ma fiche, faut rp attends, ça va être fun 8D /paf/ J'attends toujours la suite de tes idées brouillons hein ? Désolée de ne pas être cette demoiselle éè !

Magenta => Merci beaucoup ! Un rp ? Oh oui 8D Je te le réserve évidemment, j'ai hâte ! En plus, t'as l'air adorable !

Belle au bois dormant => Viens me faire un beusou baveux Merci  Courroooons ! ♥️ Je suis contente que ça te plaise !

Yellow => Pitié non ! De ce que j'ai compris la Blue dont vous parlez est une psychopathe, j'veux pas mourir merci 8D /paf/ Waho...Tous ces compliments je...Ca me fait chaud au coeur, merci TT Maintenant j'ai grave la pression pour la suite attends D8 /paf/ Quant à la liste des derniers connectés, je comprends mieux ! Courage ma pauvre, pour trouver le problème, ça a l'air hyper dur xD

Vraiment, je me répète mais merci, ça me fait plaisir de voir que vous appréciez ce que j'écris ! Et ça me fout un peu la pression aussi x) (je me la fiche toute seule d'habitude hein donc no problem). Bref, j'espère être à la hauteur de vos attentes ! J'ai écris le physique, il ne me reste plus "que" l'histoire, je vais tenter de ne pas faire trop long, ni trop court ! En espérant que ça ira !

Merci encore pour vos encouragements, ils servent vraiment ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 4 Avr - 20:28
Mais non je suis gentille :D la preuve, je te souhaite la bienvenue !
Par contre, les deux andouilles qui osent dire que je suis méchante vont connaître mon pseudo :3

Bref... Y a qu'une Blue ici, usurpatrice ! Attention, je mords fort ! Grrr... ... Ah oui, j'ai dit que j'étais gentille... Bah c'est un mensonge :3 //PAN//



Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 20:29
Je te retourne la phrase, moi aussi je t'ai apprécié! J'aime bien discuté avec toi :)
Enchantée d'avoir "vraiment" fait ta connaissance sur la CB^^ Et au plaisir de te reparlé^^ Ou d'un rp plus tard aussi^^ (J'ai même eu une petite idée après avoir le caractère et les capacité^^ J'espère ne pas l'oublié cette idée^^)

Edit : La blue d'ici c'est pas un psychopathe! Faut pas la confondre avec ces enfant de cœur, elle est bien pire que ça^^
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 4 Avr - 22:00
Bienvenue sur Cooki
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Sam 5 Avr - 1:40
Agent Blue => Oh hey 8D ! Merci ♥ J'me ferais ma propre opinion de toute façon 83 /paf/ Pour le surnom c'est juste pour flood hein, j'l'utilise depuis que j'ai commencé à rp, j'mexcuse si ça pose problème ><

Agent Olive => Au plaisir aussi de te reparler et en effet de rp, j'aimerai beaucoup ^^ ! Merci de ton accueil aussi, ça m'a fait plaisir ♥ ^^

Le Marionnettiste => Elle fait peur ta signature... /PAF/ Merci ! Bon choix d'avatar, le jeu Alice est tellement bien **

Bref, je pense avoir fini ma fiche, je ne sais pas si ça ira, peut-être pas, je me suis peut-être un peu trop avancée, j'en suis désolée >< En espérant que ça ira, je suis fatiguée là donc si j'ai zappé des fautes j'm'en excuse platement TT Voilà, en espérant que vous fassiez une bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 5 Avr - 9:34
Après avoir lu ta fiche entière, je reste sur mes positions : c'est magnifique *-*
A voir si Chap est d'accord de cette partie de son personnage que tu as utilisée, sinon c'est parfait pour moi ^^

Vraiment hâte de voir la couleur de tes RPs ^o^




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 5 Avr - 10:34
J'adore ton histoire!!!
Et la musique que tu à mis à la fin de ta fiche, c'est pas Voyou de Fauve ?
Revenir en haut Aller en bas
Agent Red
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Sam 5 Avr - 10:50
Décidément... je suis amoureuse de ta plume x3
Comme l'a dit Yel', à attendre l'avis de Chapy. De mon côté c'est tout bon :)



Still Inside •• Jabberwocky [terminée] Team_c10
Revenir en haut Aller en bas
https://agencecooki.lebonforum.com
Anonymous
Invité
Sam 5 Avr - 12:52
Après avoir discuté avec notre chère Jabberwocky, je suis totalement d'accord qu'elle utilise mon personnage comme ça dans mon histoire :3 (je vais d'ailleurs moi même mettre ma fiche à jour incessamment sous peu ...)
Donc pour moi pas de problème, vous pouvez valider ce merveilleux petit reptile ♪ (Au plus vite, je crois que je suis pas le seul à vouloir la rencontrer :3 !)
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 5 Avr - 13:01
Je valide donc ! Bienvenue officiellement chez nous Jabby :D

Félicitations, tu es validée ! N'hésites pas à demander un RP [ici] si tu recherches des compagnons. Rendez-vous [ici] pour ta fiche de liens, [ici] pour demander un logement et [] pour ton journal, si tu désires en faire un.

Bonne continuation sur Agence Cooki !




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 5 Avr - 20:31
Une fan de FAUVE *3* Et qui a un style d'écriture très sympathique en plus !
BIENVENUUUUUE dans notre charmant monde !
Hâte de te croiser en RP ;)
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Still Inside •• Jabberwocky [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Still Inside •• Jabberwocky [terminée]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Les Gros Cons ! (Humour suisse inside)
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciennes présentations-