Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un panda (psychopathe) au clair de lune.. [PV Agent Ebony] TERMINE ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 17 Juin - 12:10
Yume venait d'arriver à Chantilly, après un très long voyage en avion puis en train jusqu'à sa nouvelle ville. Malheureusement pour lui, un voyage qui s'était mal terminé puisque ses bagages n'étaient pas arrivés à bon port. Après cette soirée mouvementée à essayer de retrouver sa valise et son sac de sport, qui n’arriverais que le lendemain à la gare de Chantilly, Yume décida de se poser dans un endroit calme pour se détendre. De toute façon, il n’avait même pas encore d’endroit où dormir.

Le parc. A cette heure avancée de la nuit, il n’y avait personne et mêmes les lampadaires étaient éteints. Aucun signe de vie, même pas d’animaux. Il n’y avait ici que de l’obscurité et le silence. Un environnement parfait pour le rouquin, qui se posa sur un banc et commença à pratiquer son activité favorite : rien. Il ne faisait que regarder dans le vide, plonger dans ses pensées. Il se souvenait de ses moments heureux, et les rejouer en boucle dans sa tête.

Hey salut toi. Ça faisait bien longtemps, tu ne crois pas ?

Encore cette voix. Sans crier gare, la personnalité schizophrène de Yume reprit vie. Il n’avait pas pris ses médicaments depuis maintenant plus de 24h, et son hallucination refaisait surface. Il n’y pensait même plus, mais ses fameux cachets étaient quelque part dans ce pays, au fond de sa valise. Toutes les conditions pour que sa folie s’exprime étaient réunies. Il faisait nuit, la lune brillait dans le ciel et il n’y avait personne. A présent, Yume ne devait surtout pas s’endormir et lutter pour garder le contrôle de lui-même.

Ne veux-tu pas me laisser tranquille pour une fois ? Je n’ai pas besoin de toi. Ni de tuer. De toute façon, je n’ai pas le sable, alors tu ne feras rien.

Ah tu crois ça ? Nous avons des mains. Pas très puissantes mais assez pour étrangler une jeune fille, comme celle qui vient d’entrer dans le parc, regarde là-bas…


Le jeune garçon tourna la tête et vis une jeune fille blonde qui entrait effectivement dans cette aire de verdure. Que venait-elle faire ici à une heure pareille ? Il espérait de toutes ses forces qu’elle ne s’approcherait pas. Sinon, il ne pouvait garantir qu’il n’y aurait aucune victime ce soir... Sans son traitement, son démon pouvait reprendre le dessus et à ce moment, il ne maîtriserait ni ses paroles ni ses actes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mar 21 Juin - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 17 Juin - 12:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPTHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


J'arrivai pas à dormiiiiiiiir ! Et depuis que j'étais sortie avec Scatty, Arthur me surveillait étroitement... J'avais bien l'option de sauter par la fenêtre, mais c'était quand même haut, et les haies en dessous allaient être abîmées si je tombais dessus. C'était injuste, depuis qu'on avait plus les parents il me traitait comme un gros bébé ! En tendant l'oreille, je compris qu'il venait de rentrer dans sa chambre. Il allait sûrement se coucher. Hihihi ! Je m'habillais rapidement, et sortis discrètement de ma chambre pour aller dans la salle de bain. J'arrangeai ma frange en bataille devant la glace, tirant la langue devant mon reflet. Les griffures de chat étaient presque parties, elles n'allaient pas laisser de cicatrices monstrueuses, yaaay !

Je sortis de chez moi après avoir laissé un mot sur la table pour dire à mon frère que j'allais me balader. Qu'il ne pense pas tout de suite à mon enlèvement quoi. Aaaah il faisait bon dehors malgré la nuit, j'aimais beaucoup cette fraicheur qu'elle m'apportait. La lune brillait bien, je n'avais donc pas besoin d'utiliser mon téléphone pour y voir plus clair.

Je partis donc en direction de la ville pour une fois, plutôt que d'aller au bois. Comme ça, si mon frère veut me ramener par la peau des fesses, il pourra toujours me chercher. Nah ! Mais comme j'aimais bien les espaces verts, le parc était pour moi le meilleur endroit où aller. ça me fera tout drôle de retrouver l'endroit où je jouais étant petite, c'était vrai que même s'il était sur mon chemin pour aller au travail, jamais je ne prenais le temps de m'asseoir sur un banc.

Alors que je chantonnai tout en sautillant dans l'allée du parc, un détail attira mon attention. Il y avait quelqu'un de posé sur un banc pas loin. Je penchai la tête sur le côté. C'était un ami insomniaque ? Oooh eh pis comme c'était la seule personne dans le coin, je pouvais aller lui dire bonjour, ou plutôt bonsoir. C'était pas poli sinon de passer devant quelqu'un sans lui adresser un salut. Je sautillai donc jusqu'à la personne, gaiement, et me postai devant, les mains jointes dans le dos.


- Bonsoiiiiiiiiiir !

Avec la proximité, je pus remarquer qu'il s'agissait d'un garçon. Ah.. Bon pas grave, c'était pas sa faute après tout. Et encore plus étonnant, il ressemblait à un PANDAAAAAAAAAAAAAAA ! Roux. Un panda roux, oui. MAITRE SHIFU !!!

- Han on dirait un petit panda trop mignoooooon !

Je me demandai bien comment on faisait pour ressembler à un panda... Du maquillage je suppose mais ça donnait des boutons ça.. Hum.. un cruel manque de sommeil alors... ça expliquerait bien pourquoi il était là d'un côté.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 17 Juin - 13:26
Une fille qui sautillait au lieu de marcher, aux allures de lutins des forêts dans son chaperon vert, venait donc d'entrer dans le parc. Et pour le plus grand désespoir de Yume, elle s'approchait de lui. Trop près. BEAUCOUP trop près. Elle lui sautait quasiment dessus à vrai dire, avant de lancer gaiement un "bonsoir" et une remarque assez étrange sur le physique du rouquin.

Est-ce qu'elle vient de dire que nous sommes un panda ROUX ? Je vais l'étrangler.

Un frisson parcourut le dos de Yume. Son démon allait il vraiment prendre le dessus ? Il suait à grosse goutte, et sur son visage on voyait bien qu'il était occupé à un combat intérieur. Son regard plongea de nouveau dans le vide, il était presque en transe. A tel point qu'il ne répondit rien à la jeune fille en face de lui. Ses mains tremblaient, et il mettait toutes ses forces pour les empêcher de monter vers le cou de la blonde. Il prit une grande inspiration et recula de quelques pas. Il tourna le dos à son interlocuteur.

« - Laisse-moi tranquille maintenant ! On ne peut pas faire ça ! »

Sans s’en rendre compte, le rouquin venait de parler à voix haute, ou plutôt à voix basse. Il était tout de même assez proche de la jeune fille pour qu’elle arrive à entendre. Mais il n’en avait pas conscience. Yume se posa sur le banc et pris ses genoux dans ses bras, toujours happé par le fil de ses pensées noires et mystérieuses.

Il ne faut pas que je laisse faire ça. Je dois me calmer, respirer… Elle n’aurait pas voulu ça. Elle ne voudrait pas que je prenne une vie. Mon don doit être utiliser pour aider les autres, pas prendre des vies…

Laisse-toi aller. Celle à laquelle tu penses n’est même plus de ce monde. Et puis je ne veux utiliser que tes mains, rien que tes mains.. Son petit cou doit être agréable à serrer. Un peu de sang nous fera le plus grand bien, aller…

Je ne peux pas laisser faire ça. J’ai dit NON !


La colère de Yume avait fait passer la voix dans sa tête en arrière-plan et il pouvait désormais avoir les idées plus claires et ne pas se laisser contrôler. Il se souvint alors d’où il était et remarqua l’autre personne qui devait le prendre pour un fou (bon c’est un peu vrai mais voilà). Cinq bonnes minutes s'était écoulé depuis qu'elle s'était approché, mais il décida de ne pas perdre la face et de répondre à cette blonde qui se baladait la nuit à des heures pareilles. (Si si, il va vraiment parler /PAN/)

« - Euh bonsoir. S’il-te-plaît, ne refais plus de référence à un panda roux... Je ne vois même pas pourquoi tu dis ça. »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 17 Juin - 17:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Hum... Peut-être qu'il avait une énorme diarrhée et qu'il se retenait de tout lâcher ? Non parce qu'il avait une belle tête de quelqu'un qui allait faire caca en spray dans la seconde... Même ses mains tremblaient tant il était concentré dans son combat avec lui même. Je le regardai sans comprendre, penchant la tête sur le côté. Finalement il décida de me tourner le dos en me demandant de le laisser tranquille, qu'on ne pouvait pas faire ça.. Hin hin mais de quoi il parlait ? Aaaah je sais !! Je ne pouvais pas faire de comparaison entre lui et un panda ! J'avais peut-être fait une bourde, il était un panda déguisé en humain infiltré dans notre ville et je n'avais pas le droit de révéler sa véritable nature haaaaan. Il ne pouvait pas me voir, mais je fis mine de me taire à ce sujet là en mimant la fermeture éclair sur mes lèvres.

Il se posa sur le banc et attrapa ses genoux pour les ramener contre son coeur. Oh... il était triste pour se mettre dans cette position ? Enfin... c'était comme ça que je me mettais quand je n'étais pas contente, ou triste tout simplement. C'était dommage... je n'étais pas très à l'aise, et ne pouvais donc pas le prendre dans mes bras comme je le ferais avec O que j'avais rencontrée dans les bois. Mais pour un garçon... je supposai que la meilleure chose à faire était d'attendre qu'il ne soit plus triste.. J'aurai pu m'en aller, mais ça m'embêtait de laisser un garçon triste...

J'attendis alors en me balançant d'un pied sur l'autre qu'il se sente un peu mieux. Et alors que je ne m'y attendais pas, il finit par me parler. Hum j'avais compris qu'il ne voulait pas que je dise son secret, je mis ma main dans mes cheveux, avec un air gêné d'avoir gaffé.


- Excuse moi ! Je m'appelle Noémie et toi ?

Je lui tendis une main amicale, et désireuse de se faire pardonner. Et puis il avait l'air gentil, je n'avais aucune raison de l'embêter avec son air de panda trop mignon même si ça donnait envie de lui faire un grooooooos câlin.

- Tu n'arrives pas à dormir ? C'est pour ça que tu es ici ?

J'étais une vilaine curieuse, oui, mais bon je voulais pas laisser derrière moi une image de vilaine fille, pas gentille du tout du tout.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 18 Juin - 13:45
Noémie. Elle avait l'air bienveillante ce qui rappelait beaucoup Hiren. C'est ce qui permis à Yume de calmer un peu sa respiration. Elle lui demanda si il était là parce qu'il n'arrivait pas à dormir. Dormir. Comme si il pouvait se le permettre sans son traitement. Et même avec, ses cauchemars il dormait toujours très peu, quelques heures par-ci, quelques heures par-là. Il haussa les épaules et lâcha juste son légendaire « Hm ». Il avait déjà beaucoup parlé pour la soirée.

Yume reposa ses jambes sur le sol. Il mit ses mains sur ses cuisses et pris une grande inspiration. Il prit un ton froid et distant et dit :

« - Tu ne devrais pas rester dans les parages. C'est dangereux la nuit. Et ne t'approche pas trop de moi, tu risquerais de… Peu importe. Pars. »

Sur ces mots, et sans un regard pour la jeune fille qui avait pourtant l'air de vouloir  lui venir en aide,  il se leva et marcha sans but dans le parc. Il ne fallait pas qu'elle reste ici. Si sa voix refaisait surface et qu'il perdait le contrôle, il ne donnait pas cher de sa vie.

Et les jeunes femmes ne devaient pas mourir ainsi, pour rien, sans raisons. Yume repensa à son amour perdu, et à l'ordure qui lui avait pris la vie pour ses appétits sexuels. Les images de ses cauchemars lui sautèrent au visage si l'on peut dire. La souffrance qu'elles engendraient l'empêchait de respirer et le firent tomber au sol. Yume était à peine conscient, et ils luttaient pour s'empêcher de tomber dans les vapes.

Oh que tu es faible. Ce genre de pensées te trahissent toujours, tu le sais pourtant. Et si je prenais un peu le relais ?

Non, je.. Laisse là..


Ce que Yume redoutait le plus arriva. Il perdit le contrôle totalement. Sa conscience propre était éteinte et son corps répondait à un autre que lui.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Sam 18 Juin - 16:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


A ma question, il haussa simplement les épaules, sans grande conviction j'avais l'impression. Il avait vraiment l'air préoccupé par quelque chose, et ça m'embêtait de ne pas réussir à trouver quoi. Il avait probablement passé une très mauvaise journée... J'étais certainement en train de le déranger, et il confirma mon hypothèse de sa dernière phrase. Je me dis aussi qu'il devait avoir du mal avec les femmes, j'avais le sentiment qu'il me repoussait comme la peste. Je le regardai tristement en hochant la tête alors qu'il se leva et commença à partir, me laissant seule. Je soupirai, me sentant un poil abandonnée, esseulée seule et solitaire dans ma solitude. Je n'allais pas lui courir après, puisqu'il voulait être tranquille.

- Au revoir.

Je l'avais assez poussé pour qu'il puisse l'entendre. Je ne voulais pas paraitre encore plus malpolie qu'il devait penser. C'était bizarre d'être aussi distant.. Il avait quand même l'amour tatoué sur le front ce garçon, c'était un drôle d'assemblage. Je pris place sur le banc, sortis mes écouteurs, et essayai de les caler dans mes oreilles mal fichues. Je reliai le tout à mon téléphone, et naviguais dans ma playlist, cherchant une chanson pour faire passer un peu le temps. Je n'étais pas fatiguée, et j'aimais bien cet endroit. Je ne sais pas ce que je risquais d'après le garçon, mais il n'y avait personne d'autre que nous dans le parc. Et s'il avait voulu m'attaquer, il l'aurait fait depuis longtemps, mais il avait l'amour sur le front donc ce n'était pas possible, voilà voilà, je suis en totale sécurité.

- Quaaand j'aurai mon niveau 2, j'achèterai un duvet, pour dormir dans les donjons, sans jamais m'enrhumer...

Je laissai ma voix cristalline s'élever dans le parc, sans me soucier de ce qui s'était passé juste avant. Je retrouvai mon sourire, tapotant mes mains sur mes genoux au rythme de ma musique.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 19 Juin - 14:05
Yume contrôlait par ce qu'il avait l'habitude de nommer son démon quand il y pensait, se releva. Cette autre facette de sa personnalité (même si Yume ne veut pas l'admettre et parle d'une entité autre que lui), était son total contraire. Il est charmeur, aime parler, encore plus à de jolies jeunes filles, comme Noémie par exemple…

En d’autres termes, il avait les qualités parfaites d’un gentleman, ou bien d’un tueur en série, selon la manière dont on voit les choses – manière plutôt pessimiste ou parano. Il possède tous les atouts pour séduire ses proies, et puis n’en faire qu’une bouchée. Et c’est bien ce qu’il envisageait de faire.
Yume (parce que ça reste lui, même s’il est devenu très différent) se dirigea donc vers le banc où il avait laissé la blonde quelques dizaines de minutes auparavant. Elle était toujours là, les écouteurs dans les oreilles à chantonner. Elle semblait être une proie facile et absolument pas sur ses gardes.

Résumons la situation… Une prise facile, visiblement faible, seule et dans un endroit peu éclairé duquel elle ne peut sortir que par une voie. Un vrai jeu d’enfant.

« - Excuse-moi pour mes paroles de tout à l’heure. Je regrette, le manque de sommeil me fait perdre la tête, comme le bleu de tes yeux… Désolé je m’égare. Je suis Yume. Enchanté. » Il lui tend la main pour se présenter officiellement.

La différence notable et physique que l’on peut observer entre ces 2 facettes du rouquin se trouve dans ses yeux. Leurs couleurs bleues changent de nuance. Pour le Yume timide et sans intérêt pour autrui, ils sont plus clairs. Tandis que pour l’assassin, ils sont bleu nuit, comme pour prévenir d’une attitude plus sombre…

« - Oh mais dis-moi, tu as de jolies oreilles pointues… »

Il s’était assis sur le banc entre 2, et maintenant, c’est Yume qui cherchait à éliminer la distance entre lui et la demoiselle. Il approchait sa main des oreilles de Noémie, comme pour vérifier qu’elles étaient bien comme ils les voyaient.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 19 Juin - 14:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Après quelques minutes à chantonner, je pus apercevoir le garçon de tout à l'heure revenir. Je retirai les écouteurs de mes oreilles, sans éteindre la musique, et les laissais pendre à mon vêtements où ils étaient accrochés. Je lui souris gentiment, et me décalai pour lui faire comprendre que s'il voulait s'asseoir, il pouvait. Il s'excusa de son comportement de tout à l'heure, et m'expliqua qu'il était très fatigué. Il en profita également pour glisser un très joli compliment pour mes yeux. Je sentis mes joues picoter à cette gentille remarque, et tendis la main pour serrer la sienne. Yume donc. C'était un très joli prénom. Il s'assit finalement près de moi, et cette fois complimenta mes oreilles. Jolies ? C'était son point de vue je supposais. ça me faisait surtout passer pour une elfe. Je baissai un peu la tête en voyant sa main arriver vers mon visage pour caresser doucement mes oreilles. Je n'aimais pas spécialement ce contact, mais ne disais rien. Je ne voulais pas le vexer encore une fois ce petit panda. En fait, je détestais qu'on me touche les oreilles, ça me donnait l'impression de ne pas être normale. J'avais d'ailleurs du mal à conserver mon sourire, tant que mes lèvres en tremblaient. D'un geste doux de la main j'écartai la sienne avant de me racler la gorge.

- Ne.. ne t'en fais pas, je peux comprendre qu'on puisse être fatigué à ce point.

J'avais moi même un peu de mal à rester aimable joyeuse tout ça tout ça quand j'étais au bord de l'épuisement. En tout cas, sa prise de conscience l'avait radicalement changé. Il ne fuyait plus du tout mon regard.. en fait, il me transperçait du sien, et je ne pus m'empêcher de plonger dans ses saphirs. C'en était... troublant. Et sa voix était bien plus suave que tout à l'heure aussi. Je vérifiais qu'il n'avait pas de crocs, parce qu'il me faisait vraiment penser à un vampire qui cherchait à manger. Un panda vampire... est ce que ça donnerait un panda à dents de sabre ? Google va encore me gronder si je tape une telle recherche...

Je déglutis, tripotant mes écouteurs entre mes doigts fins, remettant une mèche de cheveux derrière mes oreilles. Il n'avait pas l'air méchant, mais sa soudaine envie de me parler m'avait un peu chamboulée. Je clignais plusieurs fois des yeux pour me ressaisir avant de me tourner vers lui, tout sourire.


- Tu aimes bien cet endroit ? ça fait longtemps que je ne suis pas venue ici, d'habitude je me balade dans les bois. Je suis venue ici pour que mon frère ne me trouve pas trop facilement si jamais il voulait me ramener à la maison par la peau des fesses.

Je laissai échapper un rire léger d'entre mes lèvres. ça allait déjà mieux, je redevenais une pipelette, mais ça ne m'empêchait pas de continuer de titiller mes écouteurs, encore un peu mal à l'aise. Lorsque je voulus passer une jambe par dessus l'autre pour m'installer plus confortablement, je me rendis compte que j'avais pris mon arbalète avec moi. Ah bah oui.. j'étais tellement habituée à l'avoir que je n'avais même pas senti son poids sur ma botte. Je la décrochai pour la changer de botte, ne souhaitant pas avoir une jambe plus musclée que l'autre à force de la porter. Mais je me dis que ça pouvait faire peur une fille qui se baladait avec une arme comme ça. Je rectifiai aussitôt le tir.

- Ne t'en fais pas, c'est juste au cas où je me fasse attaquer par une bestiole dans les bois.

Ooooh ça faisait d'ailleurs un moment que je ne m'étais pas entraînée.. il faudrait que je teste ce gymnase, ça avait l'air pas mal comme endroit pour tirer. Et puis je pourrais papoter avec des gens aussi ! Note pour moi même, ne pas oublier de le faire.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 19 Juin - 19:46
Noémie semblait désorienter par le changement brutal de comportement de Yume. D’ailleurs elle n’appréciait pas beaucoup le fait qu’on lui touche les oreilles, puisqu’elle balaya la main du rouquin et commença ensuite à triturer ses écouteurs dans tous les sens. Malgré cela, elle avait apprécié le compliment sur ses yeux, ses joues devenaient roses, et elle avait également pardonné l’impolitesse du garçon.

Même si elle n'était pas encore visiblement à l'aise et qu'elle ne lâchait toujours pas ses écouteurs, elle entreprit de faire la discussion. La jeune fille lui demanda s’il aimait cet endroit et elle parlait aussi de son frère. Elle commençait à se confier. La confiance, étape numéro une pour appâter une proie. Le chasseur jubilait intérieurement. Cette partie se révélait bien trop facile.

Pour son esprit malsain, c’était un vrai jeu de séduire, mettre en confiance pour enfin effrayer, traquer et tuer la personne qu’il avait dans le viseur. Et ce soir, ce serait celle-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment. C’est comme ça que Yume choisissait ses victimes.

Plusieurs fois lors de son épisode à l’asile, avant qu’il ne soit diagnostiqué et sous traitement, il y eu des disparitions non expliquées. Mais il faut dire que les gens qu’on place dans ce genre d’hôpital sont rarement des gens qu’on regrette dans ce pays… Alors pas d’enquête, pas de coupable.

Egalement lors de ses missions d’assassinat en tant que sniper en herbe, et même avec ses médicaments, cet autre partie de lui se réveiller pour profiter du spectacle. Du sang et de la mort, c’est tout ce que cette chose voulait. Surtout quand c’était de ses propres mains.

« - Je viens d’arriver ici. J’aime être seul la nuit dans des endroits calmes. On y fait toujours des rencontres au hasard, et ce sont celles que je préfère… » Yume se rapprocha encore de Noémie. Ils en étaient presque à être en contact.

« - Et donc tu as un frère ? Tu sais, s’il ne veut pas que tu sortes la nuit, il y a certainement des raisons… »

Dire cette phrase à voix haute à sa future victime le faisait beaucoup rire intérieurement. Il sentait qu’il approchait du but, et son sourire se faisait plus malsain. Ses yeux s’assombrissaient et sa voix devenait grave. Son regard resta fixé sur son cou, là où il poserait bientôt ses mains pour le brisé.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 19 Juin - 21:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


J'écoutai attentivement ce qu'il me disait. Il était nouveau en ville, aaah mais il devait être un peu perdu, et pourtant j'avais l'impression qu'il serait capable de venir chaque soir se détendre ici. C'était bien s'il avait rapidement trouvé un endroit où être en paix. ça explique aussi pourquoi il n'était pas spécialement enthousiaste de me voir au début. Il appréciait les rencontres dues au hasard. Moi aussi, surtout quand je me faisais un nouvel ami. Mais j'avouai ne jamais avoir rencontré un jeune homme comme lui, changeant si rapidement d'avis. D'ailleurs, il se rapprocha encore de moi, on se touchait presque.

Il me parla de mon frère, qu'il avait une bonne raison pour ne pas me laisser sortir la nuit. Je rigolai doucement en mettant mes doigts devant mes lèvres.


- Tu sais, si je l'écoutais, je ne devrais jamais sortir de la maison, que ce soit la nuit ou le jour.

Son sourire devint... étrange ? Oui, un sourire que je n'avais encore jamais vu, un sourire que je ne parvenais pas à décrypter. Je n'étais pas sûre, mais j'avais l'impression qu'il fixait mon cou. Je commençai à me demander si je n'avais pas une tâche ou un insecte qui se baladait sur ma peau pour qu'il fasse une telle fixette sur mon cou. Pour ma part, je ne détachais pas mes yeux des siens. Son regard aussi avait changé.. et là encore je ne savais pas ce qu'il voulait dire. Je me sentais comme une tarte à la fraise en fait. Comme s'il allait soudainement me croquer.

J'allais lui poser la question sur cet étrange comportement, mais j'aperçus alors une toute petite boule de poils rousse au pied d'un arbre centenaire non loin. Je me levais d'un coup, les mains jointes, les yeux pétillants.


- Ooooh ! Un écureuil !

Je partis dans sa direction en rigolant, sautillant gaiement jusqu'à l'animal qui avait trouvé refuge dans son arbre. Sans attendre, je pris de l'élan, et montait dans l'arbre avec grâce et agilité. J'en profitai de faire l'acrobate pour me laisser tomber en cochon pendu pour adresser un coucou à Yume avant de reprendre mon escalade. J'étais maintenant cachée dans le feuillage, et ne voyais plus le jeune homme qui me tenait compagnie, mais par contre, la maison de l'écureuil était bien en vue. Je me posai sur la branche devant, allongée sur le ventre, les jambes en l'air, et les coudes au sol pendant que je logeai mon menton dans les creux de mes mains. Moooh ! Il faisait une tite boule avec sa queue, comme s'il se cachait pour pas que je le vois.

J'en oubliai presque le jeune homme que j'avais littéralement lâché pour mon petit écureuil d'amour. Je descendis de quelques branches jusqu'à être en vue du garçon, puis me posai bien confortablement sur le ventre, laissant une de mes jambes se balancer dans le vide.


- J'adoooooore les écureuils, il était trop mignon ! Mais je suis sûre qu'ils sont à l'origine d'un complot qui fait en sorte à ce que rien ne soit mangeable à la cafet' du boulot.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 20 Juin - 11:03
Alors qu’il touchait au but, se rapprochant toujours plus de sa proie, Noémie bondit à une vitesse ahurissante et grimpa avec agilité dans l’arbre. Elle avait vu un écureuil. De toute évidence, elle n’était pas si faible et facile qu’elle en avait l’air. En plus de sa rapidité, Yume se souvint qu’elle portait une arbalète sur sa botte. Soi-disant au cas où elle se ferait attaqué dans les bois. Elle devait donc savoir s’en servir, parce qu’il savait d’expérience que bien visé n’est pas donné à tout le monde.

Elle a peut-être confiance, mais elle sait se défendre. Je ne pourrais peut-être pas m’amuser autant que prévu finalement… Je ne vais pas pouvoir la traquer, elle s’enfuirait bien trop vite. Et elle pourrait prévenir n’importe qui. Je dois mettre fin à ce petit jeu au plus vite.

Elle redescendit un peu de l’arbre et se posa sur une branche visible mais assez haute tout de même. Yume commençait à s’impatienter, et cet écureuil de malheur l’avait même agacé. Son sourire avait disparu, il ne restait que ses yeux d’une obscurité à faire fuir un prédateur. Si seulement il avait eu son sable sous la main, il l'aurait écrasé et il aurait pu faire ce qu’il voulait de sa jolie victime.

Malheureusement pour lui, la quantité de sable que son corps pouvait produire durant un laps de temps aussi court était loin d’être suffisante. Il pourrait à peine en avoir assez pour créer un tout petit objet.

Alors que le côté maléfique de Yume continuait de préparer sa chasse, l’autre partie de lui œuvrer en toute discrétion depuis sa prison de chair. Le fait que son corps ait pensé à du sable lui donna une idée. Il utilisa donc le peu de force qu’il lui restait pour préparer un plan qui pourrait sauver la jeune fille, avec un peu de chance et s’il lui restait assez de temps avant l’assaut.

« Oui, ils sont mignons avec leur petite bouille. Mais tu es très mignonne toi aussi. Oh, où est-ce que tu travailles ?  Tu peux redescendre petite elfe. Je ne vais pas te manger, tu sais… »

Yume essayait de maintenir un sourire sur son visage afin d’éviter de faire peur à Noémie trop précocement et de perdre son repas du soir.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Lun 20 Juin - 11:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Haaan il était de mon avis, oui oui trois fois oui, ils avaient une tite bouille toute mimi, et pis leurs moustaches étaient juste adoraaables ! Yume me proposa de descendre de l'arbre en m'appelant par le surnom que tous avaient en bouche. Je roulais les yeux au ciel. Encore un. Entre Scatty, mes parents, mon frère, lui, et encore d'autres, j'allais bien finir par accepter être une elfe. Ouais mais les elfes ils pouvaient pas faire de la magie ? Moi j'en étais incapable. Même parler avec les animaux je ne savais pas faire. Et j'aimais bien manger de la viande, donc je pouvais pas être une elfe... sylvaine du moins. Et j'étais trop modeste pour être une haute elfe... Et trop blanche pour être une elfe noire... Bon bah ça éliminait pas mal de race. Aaah mais j'oubliais les demis-elfes ! Mais ça voulait dire qu'un de mes parents était un vrai elfe... Oh la la c'était compliqué la famille !

Je regardai le jeune homme avec une petite lueur de défi dans les yeux. Je n'avais clairement pas envie de descendre, j'étais presque chez moi dans cet arbre... Moitié elfe moitié écureuil... ça expliquerait tellement de choses...
Du doigt, j'intimai à mon ami de me rejoindre.


- Pas envie de descendre, grimpe plutôt, ce n'est pas difficile tu sais.

Je lui fis un petit clin d'oeil en tirant la langue, et comme pour l'embêter un peu plus, je me remis sur pieds, et grimpai un peu plus haut pour caler mes fesses sur la base de deux branches principales, comme si elles étaient là juste pour me servir de trône de reine des écureuils ! Craignez la dévoreuse de glands et de noisettes mouahahah !

- Aller, courage ! Je te protègerai des écureuils !!

Un garçon ça devait être plus fort que les filles normalement, donc pour l'escalade il ne devait pas y avoir de soucis, mais c'était vrai que s'il avait peur des écureuils, ça pouvait poser problème. ça expliquerait encore plus pourquoi il me fuyait au début. Pourtant j'avais pas de queue touffue ni d'incisives tranchantes. Enfin... si, mais moins grandes que celles des écureuils en tout cas !


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 20 Juin - 13:02
Un défi ? Noémie proposait à Yume de monter dans l’arbre… Sans se douter qu’avec son entrainement militaire il n’aurait aucun mal à le faire au moins aussi bien et rapidement qu’elle.
Même si Yume avait abandonné l’idée de traquer sa proie, il aimait tout de même l’idée de ce « cache-cache » dans les arbres. Cela mettait un peu de piment au jeu, et un peu plus de difficulté qu’avec quelqu’un de faible qui ne fait que courir en pleurnichant pour qu’on lui laisse la vie sauve.

« Pas de soucis, je suis là dans une minute. Dis-moi, tu ne veux pas me parler de ton travail ? Tu as des choses à cacher peut-être ? »

Il monta rapidement et se percha une branche au-dessus de celle de sa victime. Il se posa ensuite sur la même branche qu’elle et s’approcha. Elle ne se laisserai certainement pas faire, à tous les coups. Mais c’est ça qui rendrait le jeu intéressant.  

Pendant que le corps s’occupait de monter aux arbres, l’esprit bienveillant de Yume avait commencé à rassembler de l’énergie et à créer de la magie avec les dernières forces qui lui restait. L’autre était trop absorbé par sa traque, il ne remarquait rien, mais du sable était en préparation dans sa main droite.

Ce qui est drôle dans la double personnalité de Yume, c’est que son démon est gaucher, et lui droitier. Ce qui permettait à l’un comme l’autre (plus difficilement pour le mauvais côté quand le corps est sous traitement) de garder une partie du contrôle du corps quand l’autre est aux commandes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Lun 20 Juin - 13:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Oh un bon grimpeur ? J'aimais cela, ça allait être rigolo de jouer avec lui dans un arbre. Je mettais un seul écouteur à mon oreille pour rythmer mes mouvements en fonction de la musique. J'étais bien plus agile quand je m'imposais un rythme, et celui du pokérap était approprié à notre petit jeu. Il arriva finalement devant moi, je lui souriais, sans avoir perdu ma lueur de compétition dans les yeux. A terre, il avait fait allusion à mon travail, c'était vrai que j'avais oublié de répondre, mais ce n'était pas grave, s'il tenait tant que cela à savoir, il devrait d'abord jouer avec moi. Je m'approchai de lui, et avec une lenteur calculée, approchais mes lèvres de son oreille pour lui susurrer quelques mots.

- Je n'ai rien à cacher à personne, mais si tu tiens tant que ça à savoir, il faudra m'attraper. Ne crois pas que ce sera simple Yume.

Je m'écartai pour le regarder dans les yeux et tirer une nouvelle fois la langue, devenue malicieuse, avant de me laisser tomber sur le côté en serrant les jambes sur la branche pour me faire basculer la tête en bas, puis lâcher le tout pour me réceptionner plus bas à l'aide de mes bras. Je continuai à faire l'écureuil dans les branches tentant de semer Yume, mais il était tout aussi agile que moi.

Je rigolai pendant notre course, amusée de pouvoir faire comme avec mon frère quand nous nous promenions dans le bois ensemble. Le jeu dura un moment, mais finalement, il finit par me coincer contre le tronc de l'arbre. Han !


- Yeah ! Bien joué ! Chose promise, chose due !

Je me défaisais de son emprise pour le coller lui au tronc. Nous étions tout les deux debout sur la branche, et j'avais mis mes mains dans mon dos en souriant.

- Je fais le ménage dans une fabrique de gâteaux ! ça fait pas très glorieux c'est sûr, mais je n'ai que 18 ans. Je trouverai mieux plus tard. Pour l'heure c'est bien suffisant pour payer le loyer.

J'étais tellement absorbée dans ma discussion, que je n'avais pas remarqué la faiblesse de la branche. Aussi, lorsqu'elle céda, mon premier réflexe fut de m'accrocher désespérément au cou de Yume qui était encore sur un morceau de branche bien accroché au tronc. Très vite, je repris position avec lui sur le peu de place qui me restait sur la branche. En effet, j'étais complètement collée à lui, nos visages se touchant presque. Je croisai son regard, un peu rouge de peur d'avoir failli tomber. Je repris tant bien que mal mon souffle sans le lâcher du regard.

- Et.. et toi ? Tu as un travail ici pour avoir décidé de t'installer ici ?


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 20 Juin - 14:00
La chasse commençait. Noémie s’amusait de fuir Yume, elle riait presque aux éclats. Le fait qu’elle ne se doutait absolument pas de ce qu’il préparait pour elle donnait des frissons de plaisir à son poursuivant. Au final, il la coinça sur une branche haute. Il était à deux doigts d’en finir mais elle retourna la situation. C’était maintenant Yume qui était coincé. Elle lui révéla l’information pour laquelle elle croyait joué. Mais ça n’intéressait pas du tout le rouquin, il avait juste trouvé ce prétexte pour lui donner envie d'être une proie.

Etant tous les deux sur une branche assez haute, elle était très souple et commença à lâcher faisant basculer Noémie qui s’accrocha au cou du Yume. Tout le monde sait que les branches de cette hauteur sont plus solides à la base qu’aux extrémités. Ils étaient maintenant tous les 2 sur le petit bout de branche restant, ne pouvant que se toucher.

Yume ricana. Elle était à sa merci. C’était soit sa main sur son cou, soit la chute mortelle. Il posa alors ses mains sur les joues de sa victime, voulant toujours laisser croire à un jeune homme charmeur, il approcha même son visage de celui de Noémie, pour sentir son odeur et frôler ses lèvres au passage. Et il descendit ses mains là où il voulait les mettre. Il serra son emprise autour du cou de la blonde, et la maintenait dans les airs.

« Enfin, je vais pouvoir mettre une fin à ce jeu. J’ai gagnait. » murmura-t-il. Il la regardait dans les yeux, voulant profiter de son agonie. Noémie se débattait comme elle pouvait, bien consciente du vide sous ses pieds.

C’est là que l’esprit de Yume se réveilla et pris le contrôle. Il ramena Noémie sur la branche.

« Est-ce que tu vas bien ? Je t’avais dis de ne pas rester là… Tu devrais écouter les gens qui veulent prendre soin de toi. »

Ses yeux étaient revenus à leur couleur bleu clair, et Yume avait vraiment l’air inquiet. Il aurait voulu empêcher que cela arrive, mais il était sorti de sa torpeur trop tard. Il était à bout de souffle, épuisée et horrifiée de ce que son corps venait de faire. Il fixait ses mains, puis Noémie. Heureusement, la jeune fille était toujours en vie. Effrayée, mais en vie.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Lun 20 Juin - 14:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Le jeune homme ne semblait pas gêné de notre proximité. Il déposa même de douces caresses sur mes joues, me faisant incroyablement rougir. Pourquoi il faisait ça ? Je ne comprenais pas l'intérêt de ses gestes. En plus je n'étais pas vraiment fan d'être dans les bras d'un garçon comme ça, sans le connaitre. Jouer avec lui était une chose, mais le câliner comme ça.. ça n'était pas encore faisable pour moi. Il fallait qu'on se connaisse un peu. Il rapprocha son visage, et ses lèvres frôlèrent les miennes tremblantes. Je... non ! J'étais à l'ouest, ou bien c'était normal d'embrasser une personne ainsi ? D'abord Scatty, maintenant lui !! Mais je n'eus pas le temps de protester puisque ses mains descendirent dans mon cou et commencèrent à le serrer. J'émis une plainte ressemblant plus à un râle douloureux, et lorsqu'il me souleva du sol, je me rendis compte à quel point j'étais mal barrée.

- Aa.. Aaaaaa..

Attends, c'était ce que j'essayais de crier en vain. J'avais compris qu'il avait gagné, mais il n'était pas obligé de savourer sa victoire ainsi, il pouvait aussi me gratifier de nananèreuh, ou encore me huer, mais là c'était un poil excessif ! Je gigotais comme je pouvais, mais réalisant que je risquai la mort à me libérer maintenant de son étreinte, j'optais pour l'autre solution, celui de tenter de retrouver pied. Et à défaut de pouvoir retrouver la branche, je me balançai pour que mes jambes atteignent la taille du garçon. Si je pressai, il aurait mal au mieux, ou serait entraîné avec moi au pire...

Mais je n'avais déjà plus aucun force, le souffle me manquait, et je n'avais vraiment plus aucune astuce en réserve. Je relâchai ma prise avec mes jambes, et lâchai les mains de Yume qui serraient toujours plus fort. Je pendais ridiculement des mains du jeune homme. Mes yeux se révulsaient, je commençai à sombrer.. je n'arrivai même plus à penser.. Je fermai les yeux, ne pouvant plus rien faire d'autre, mais finalement je me sentis ramenée contre le torse de Yume, j'ouvris grand la bouche pour avaler le plus d'air possible, toussant beaucoup, car l'air eut du mal à retrouver le bon chemin jusqu'aux poumons.
Je pris un temps avant de réaliser où j'étais. Mon réflexe fut de m'accrocher à Yume comme à ma vie. Je ne voulais plus quitter cette branche.. pour l'instant, je voulais rester là, et ne plus bouger. Je levais la tête pour le regarder dans les yeux... ses yeux.. ils avaient changés.. Que s'était-il passé ?? Il s'assura de ma bonne santé alors que deux minutes plus tôt, j'aurai cru qu'il essayait de mettre fin à mes jours. Il semblait totalement horrifié, et ne cessait d'alterner les regards entre moi et ses mains.

Je massai doucement ma gorge qui à coup sûr devait avoir bien marquée.. Il avait l'air de tellement s'en vouloir.. comme s'il n'avait pas voulu que ça arrive, comme s'il se détestait.. Mais je ne voulais pas qu'il se sente mal à cause de ça... Je posai ma main sur sa joue, inquiète.


- A.. attends Yume, je vais bien ne t'inquiète plus d'accord...?

Certes.. je crois que je devrais lui en vouloir, ou du moins c'était ce qu'aurait fait une personne en harmonie avec son instinct de survie.. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de m'en vouloir.. Il m'avait prévenu de partir.. mais est-ce que ça voulait dire qu'il savait qu'il risquait d'être agressif ? ça expliquait aussi peut-être son changement soudain de comportement... Encore en train de récupérer mon souffle, je lui murmurais :

- Yume... qu'est ce qui s'est passé..?

Je n'avais aucune réponse, et là aucune de mes hypothèses ne pouvait m'aider.. Il fallait qu'il m'explique.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 20 Juin - 15:29
Noémie reprenait son souffle petit à petit, toussant beaucoup. Yume était déjà en train de se torturer l’esprit par ce qu’il venait de faire. Il s’en voulait toujours tellement quand il perdait le contrôle, et pourtant c’était bien la première fois que la victime de son démon en ressortait la vie sauve. Il pensait qu’elle lui en voudrait très certainement pour le reste de sa vie et que dès son arrivée à Chantilly il serait classé dans les fichiers de la police. Il irait peut-être même en prison ou pire, il retournerait à l’asile.

Tu aurais dû me laisser finir. Tu n’aurais pas de soucis si tu mettais un terme à ces jours. Elle est si jolie, tu n’aimerais pas la voir froide et sans vie ? Ce spectacle doit être tellement plaisant…

Encore un frisson. Mais d’effroi cette fois-ci. Yume remarqua que la blondinette s’accrochait à lui comme à une bouée de sauvetage. Pourtant c’était bien ses mains autour de son cou quelques minutes auparavant… Son cou… Les hématomes commençaient déjà à ressortir sur sa peau pâle. Il était fichu.  

Pourtant la jeune fille semblait plus se sentir coupable qu’autre chose, elle tentait même de le rassurer sur son état de santé, une main sur la joue de son ex-agresseur. Elle respirait encore avec difficultés, et pris quelques secondes pour récupérer. Après cela, elle posa la question piège.

« - Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Oh je ne sais pas, je… »  le jeune homme bégayait beaucoup, réfléchissant à toute vitesse et tentant de trouver une explication plausible sans avoir à dire la vérité. Mais il était tellement paniqué, qu’il décida de tout raconter. C’est la première fois qu’il parlerais de ça avec quelqu’un d’autre que son psychiatre, et cette situation l’angoissait beaucoup. Néanmoins, au point où il en était, il n’avait plus d’autre choix.

« - Je… Je suis malade. Schizophrénie en fait… Et la voix dans ma tête. Elle prend le contrôle de mon corps parfois. Je n’ai pas pris de traitement depuis euh… Plus d’une journée je crois, et… Désolé mais tu m’as rendu faible. Tu me rappelles tellement quelqu’un que j’ai perdu… »

Sur le bord des larmes, Yume s’arrêta un instant de parler. Il prit une grande respiration et sur le point de reprendre son monologue, il remarqua qu’ils étaient toujours dans les bras l’un de l’autre, perché en haut d’un arbre. Cette situation le rendit très mal à l’aise et il rougit beaucoup. Vous avez déjà vu un roux qui rougit ? Hm, vous voyez une tomate ? Et bien garder cette image en tête et ajoutez lui des yeux bleus.

« Hm… Et si, et si on… On descendait ? » Le contact d’une jolie jeune fille de son âge l’embarrassé tellement qu’en plus de ressembler à une énorme tomate, il commençait à transpirer et à tremblait.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Lun 20 Juin - 16:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Je pus lire dans ses yeux la culpabilité, me rendant encore plus mal... Rah je suis tellement sotte d'être restée.. Il bégayait beaucoup, et me dit ne pas savoir ce qui s'était passé. Pourtant je le voyais bien que c'était un vilain mensonge. Ou alors un lourd secret qu'il avait du mal à confier. Arf... je n'en saurais donc pas plus. Je m'accrochai un peu plus au jeune homme, sentant mes jambes me lâcher tant je tremblais. Je logeai mon visage dans son cou lorsque finalement il sembla avoir "retrouvé la mémoire" concernant l'incident plus tôt. Il m'expliqua alors qu'il était malade. Je ne connaissais pas cette maladie, mais apparemment il n'était pas lui tout à l'heure... ce n'était donc pas du tout sa faute, il n'avait pas eu ses médicaments pour calmer son autre lui. Emuy ! Puisque le gentil c'était Yume, le méchant serait l'inverse, Emuy.
Je frissonnai d'horreur quand il me confia que je lui inspirai une personne chère qu'il avait perdu... Je me sentais mal d'être moi.. je ne savais pas ce qui l'avait perdu chez moi.. Ma personnalité ? Mon physique ? L'allusion au panda ? ça aurait pu être n'importe quoi.. et je.. je n'ai rien contre Yume, mais je n'avais aucune envie d'approcher Emuy.. alors j'aimerai bien savoir ce qui l'avait fait basculer du côté obscur de la force.. oula je m'égare.. Mais pour l'heure je n'avais pas du tout envie de le rendre plus triste en lui demandant en quoi je ressemblais à cette personne perdue.

Je sortis ma tête de son cou pour le regarder dans les yeux. Je sentais qu'il retenait un sanglot, mais aussi un malaise d'être ainsi collé à moi... Et maintenant que j'y pensais.. Oh ciel... oui ça serait peut-être mieux de descendre, nous n'allions pas rester éternellement ainsi à nous regarder dans le blanc des yeux, devenant plus rouge chaque seconde. Et comme il était collé au tronc, c'était à moi de faire les premiers pas... Aie... Je tremblais toujours.
Hésitante, peu assurée, j'atteignis une autre branche que celle cassée où nous étions, et descendais tout doucement, au rythme que voulaient bien me donner mes jambes. Lorsque je touchais enfin le sol, je ne pus que m'allonger pour profiter de la fraicheur des herbes, en arrachant certaines pour masser mon cou avec. Seigneur, que j'avais mal... Griffures le long du visage par un chat, étranglée par un panda... Eh oh ? Y a pas un singe pour venir me donner des coups de pompes au passage ? Non 'fin quitte à faire du caca, autant en étaler sur tous les murs, et là j'étais bien amochée. Je retirai mon collier qui me semblait soudainement trop serrer, pour le garder contre mon coeur.

Mes jambes me semblaient lourdes... même celle sans l'arbalète... D'ailleurs.. j'aurai pu lui tirer dessus, mais j'étais tellement gentille que je n'y avais même pas pensé.. J'aurai pu mourir sans avoir essayé de me défendre, de peur de blesser mon agresseur.. Mais maintenant que je sais pour la maladie de Yume, j'étais encore plus satisfaite de ne pas avoir essayé de tirer... surtout qu'à cette distance, je ne l'aurai pas loupé le pauvre. J'attendis qu'il descende de l'arbre pour me relever et me jeter dans ses bras, les larmes perlant du coin de mes yeux.


- Je te promets que je dirais rien à personne pour ton secret.. Et... et je taperai les vilains qui te rejetteront s'ils te prennent pour un méchant alors que c'est pas vrai... Promis..

Je laissai mes larmes couler et s'écraser dans le cou du garçon. Je ne voulais pas que quelqu'un d'autre vive la même chose que moi mais qui se contente de juger alors que c'est pas sa faute s'il est malade. Et si jamais quelqu'un est méchant avec lui, et bah moi je serais là... Doucement, je déposai un baiser sur la joue de Yume, et le fis durer quelques longues secondes avant de me détacher de lui. J'avais besoin de respirer, mon souffle était beaucoup plus court.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 21 Juin - 10:33
Noémie comprit immédiatement pourquoi Yume voulait descendre. Elle était gênait elle aussi, et tout les 2 devenaient tellement rouges qu'ils auraient bientôt pu devenir fluorescent. La jeune fille descendit la première, tout doucement. Elle avait l'air très affaiblit et ne respirer toujours pas de manière optimale. Une fois en bas, elle s'allongea dans l'herbe. Yume ne descendit pas tout de suite. Il l'observait. Elle essayait de soulager sa douleur en se frottant le cou, et en retirant un collier qu'elle serra fort contre elle. Cet objet devait être important à ses yeux.

Il regarda plus précisément son visage et ne put s'empêcher de penser qu'elle était vraiment agréable à regarder. Il rougit de plus belle. Le garçon décida alors de descendre à son tour, évitant de trop pensé à la beauté et au bien-être qu'il ressentait dans les bras de cette fille. Sinon il pourrait bientôt s'éclairer à l'aide de son visage.

A peine ses pieds posé au sol, Noémie se releva d'un bond et lui sautait dans les bras. Elle était en larmes, comme si tout était de sa faute. Elle fit une promesse qui comptait beaucoup aux yeux du rouquin. Elle ne révélerait pas son secret à qui que ce soit. Mieux, elle le protégerai des autres. Non pas qu'il en avait besoin ou envie, mais c'était la première fois depuis bien longtemps que personne n'avait voulu prendre soin de lui de la sorte. Pareillement pour les marques d'affection. C'est certainement pour ça qu'il était aussi mal à l'aise.

Yume emmena sa protectrice se poser sur un banc. Il lui prit les mains, et respira un grand coup avant de lui révéler ce qu'il n'avait jamais dit à qui que ce soit.

« - J'étais orphelin. Et battu par les autres enfants. Je n'avais qu'une seule amie, elle s'appelait Hiren. Un homme a mit fin à ses jours si brutalement… Ça m'a rendu fou, littéralement. Tu me rappelle beaucoup sa manière d'être, son innocence et sa joie de vivre malgré les jours difficiles. »
Il fit une pause de quelques secondes, pour éviter de sangloter et ne pas faire trembler sa voix.

« - Ne t'inquiètes pas pour cet autre partie de moi. Demain je récupère mon traitement et tant que je prendrais ces médicaments, il ne te fera plus de mal. Mais au cas où, tu ne devrais peut-être pas avoir envie de me revoir ou de me protéger… Et n'hésite plus à te servir de ton arme. Une fois mort il ne fera plus de mal à personne après tout. »

Yume regardait au loin pendant sa longue tirade. Il fuyait tout simplement le regard de Noémie, de peur d'être juger. Et elle ne devait pas s'attacher, il le savait. Question de vie ou de mort.

A LIRE:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 21 Juin - 11:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Je remarquai que si au début je n'étais pas du tout bien dans ses bras, maintenant c'était autre chose.. Peut-être que cet épisode et les confidences qu'il me faisait me rapprochaient de lui. ça me faisait plaisir qu'il m'ait parlé de son problème. Doucement il m'invita à le suivre jusqu'à un banc où nous nous assîmes. Il prit mes mains avant de continuer son récit. Je les serrai doucement dans les miennes, pour lui montrer que j'étais bien là, pour lui. Il me parla de son amie d'enfance qui lui avait été trop vite enlevée.. C'était triste de perdre quelqu'un.. ça ne m'était jamais arrivé, mais j'imaginais parfaitement à quel point je serais anéantie de perdre une personne qui m'était chère. Je la lui rappelai dans ma façon d'être, et je m'en voulais un peu car c'était apparemment l'élément déclencheur de la prise de contrôle d'Emuy...

Il me parla ensuite de son traitement qu'il allait bientôt récupérer, et que je devrais ne plus l'approcher. A ces mots, j'appuyai sur le bout de son nez avec mon index en imitant le bruit d'un buzzer.


- Mauvaise pioche, je suis pas du genre à laisser quelqu'un esseulé seul et solitaire dans la solitude. Donc que tu le veuilles ou non, je suis là pour toi. Comme tu l'as dit, je n'aurai rien à craindre grâce à ton traitement.

Je lâchai ses mains pour me lever et me poster devant lui, me penchant pour que ma tête soit au niveau de la sienne. Je portais mes mains à son cou pour y attacher le collier que j'avais retiré plus tôt du mien. Une fois fait, je me redressai pour prendre un peu de recul. L'aigue-marine allait parfaitement bien avec ses yeux clairs. Il était encore plus beau comme ça. Je posai mes mains sur ses genoux et poursuivis :

- Et même si Emuy refaisait surface, je n'aurais pas peur de toi. Tu sais pourquoi ? Parce que tu l'as arrêté à temps. Tu es plus fort que lui. Et si jamais tu te sens à nouveau faible, je lui montrai le collier que je venais de lui mettre, pense à moi, et à ce que tu as réussi à faire ce soir.

Je ponctuai ma phrase avec un baiser sur son front. Il n'avait vraiment pas à s'inquiéter pour moi, et il avait intérêt à tout de suite oublier cette idée de m'écarter de sa vie. Je ne pouvais simplement pas le laisser tout seul, avec ce vilain Emuy qui l'embêtait ! J'allais rajouter quelque chose lorsque une vibration dans ma poche me coupa, me faisant perdre iiiinstantanément mon sourire pour le remplacer par une mine angoissée. Je sortis mon téléphone et oooooh crotte mon frère !!! J'inspirai profondément.

- Un deux, un deux ? ok ma voix est normale. Je décrochai en faisant mine à Yume de ne surtout rien dire. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ?

Je rentrai ma tête dans mes épaules alors que mon frère me sermonnait pour avoir quitté la maison en pleine nuit. J'essayai de répondre calmement, et sans faire de bourde.

- Oui je vais bien sinon je ne répondrai pas. Oui je suis seule. Non je n'ai croisé personne. Je suis quelque part. Parce que sinon tu viendras me chercher..? Oh non.. pas par les oreilles ça fait mal... Je t'enverrai un message quand je rentrerai, oui. Hum.. quand j'aurai envie. ça va pas me donner envie de rentrer que tu me dises ça tu le sais hein ? Ne t'inquiète pas, je cours vite au pire. Voiiiiilà. A plus taaard !

Je raccrochai et soupirai... Il s'inquiétait trop.. Je me tournais vers mon ami, un peu confuse.

- Excuse moi, c'était mon frère. Je lui cache notre rencontre, car s'il voit les marques, il va forcément les associer à toi et... c'est pas qu'il ne comprendrait pas, mais quand il s'agit de moi, il peut soulever une montagne pour l'écraser sur la tête des gens qui m'ont fait du mal.

Et accessoirement il voulait décoller la tête de tous les garçons que j'approchais... Donc nope, je préférai encore dissimuler la vérité, et s'il devait rencontrer Yume, ce serait dans d'autres circonstances. D'ailleurs, je pris soin de bien refermer mon chaperon, de façon à ce que mon cou soit caché. J'investirai dans une écharpe. On était en automne, ça ne choquerait personne normalement. Sinon je crois que je voulais lui dire un truc avant que mon frère ne m'appelle.. Non je ne sais plus, ça me reviendra sûrement plus tard !


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 21 Juin - 13:17
On aurait dit une enfant, en appuyant ainsi sur le nez de son protégé. Noémie le sermonna gentiment sur le fait qu'elle ne le laisserait jamais seule. Les gens qui tenait tête à Yume quand il leur disait de fuir était très rare. Elle doit avoir un défaut de fabrication au niveau du gène « instinct de survie », parce qu'en plus de ça, il avait bien failli la tuer.

Pour l'aider à tenir dans ses moments difficiles, Noémie offrit son collier à Yume. Elle le posa directement autour de son cou et lui donna un autre cadeau cher à yeux du garçon : un baiser sur le front. C'est à cet endroit que Hiren l'embrassait elle aussi. Ce qui explique l'emplacement de son tatouage. Eh oui, les gens normaux ne s'écrivent pas sur le front à vie, il fallait bien une explication.

Alors que l'un comme l'autre, ils avaient ouvert la bouche comme pour dire quelque chose, le téléphone du petit chaperon vert se mit à vibrer. Son sourire disparu, avant de tester sa voix et de répondre. Apparemment, quelqu'un lui demandait de rentrer. Elle cacha la vérité à cette personne sur sa rencontre nocturne, ce qui n'était pas plus mal de l'avis du rouquin. Son frère, un poil trop protecteur, d'après elle.

« En même temps, il faut dire que tu es partie en pleine nuit… Si c'est pour ta sécurité, je comprends. Dis-moi, où est-ce que tu vis ? Je ne connais pas encore bien la ville. Au fait, merci. Est-ce qu'il représente quelque chose pour toi ? »

Yume avait pris le collier dans sa main et jouait avec, pour être sûr de sa présence. C'était un cadeau qu'il chérirait beaucoup. En 17 ans, il avait réussi à se faire une seconde amie. Il avait tellement peur de perdre quelqu'un à qui il tenait, qu'il avait laissait tout ceux qui avait voulu l'aider à l'écart. D'ailleurs, Noémie ne ferait certainement pas exception à la règle, et même si elle avait l'air très têtue, il maintiendrait un minimum de distance. Enfin, si il y arrivait. Certaine personne savent comment pénétrer votre cœur, même si celui-ci est entouré de rempart très solide...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Agent Ebony
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 21 Juin - 14:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN PANDA PSYCHOPATHE AU CLAIR DE LUNE

feat EBONY & MARCHAND DE SABLE


Yume semblait être de l'avis de mon frère. S'il savait... si je suivais tous les ordres et recommandations de mon frère je n'aurais aucun ami, je ne sortirai jamais me balader même de jour, et surtout j'aurai le droit de déprimer seule dans ma chambre. Ce besoin que j'avais de liberté était sans fin, et je ne pouvais malheureusement que m'enfuir pour l'atteindre. Il me demanda alors où je vivais. Il voudrait sûrement me raccompagner, et je ne serais pas contre qu'il vienne me faire un coucou chez moi à l'occasion.

- Oh, j'habite tout près du bois dans le quartier des narcisses. Si tu veux passer me voir, c'est au nom Yvelon. Yvelon Noémie, oui. C'est moiiiii !

Je rigolai doucement. Il me remercia pour le collier, et me demanda s'il m'était cher. Aussi loin que je me souvienne, je l'avais toujours eu ce collier. En fait il ne me quittait jamais, sauf quand je me lavais. Et je décidai de m'en séparer maintenant pour un garçon que j'appréciai. ça aussi il faudra que je l'explique lentement à Arthur pour ne pas qu'il pète un câble...

- Je crois que ce sont mes parents qui me l'ont offert. C'était pfouuuuu y a longtemps ! Je ne m'en souviens même plus. Mais il te sera plus utile à toi qu'à moi, ça me fait plaisir de te l'offrir.

Et puis ainsi il verrait que mes mots ne sont pas en l'air, que je le protègerai envers et contre tout, surtout son vilain Emuy. Je m'assis sur ses genoux pour lui faire un câlin, enfouissant mon visage dans sa chevelure rousse.

- Et toi tu habites où ?

Il pouvait être sûr que je viendrai toquer chez lui dès que l'occasion se présentera. Je ne voulais surtout pas le laisser tout seul, et puis on pourra faire des jeux, et on rigolera, et on deviendra de supers amis meilleurs copains du monde !


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand de Sable
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 21 Juin - 15:13
Noémie Yvelon, vivait donc à l'orée des bois. En suivant un plan, ça ne devrait pas être bien difficile de ramener Noémie chez elle. Après avoir donner cette information précieuse pour le bon déroulement des choses comme l'avait prévu Yume, elle lui raconta l'histoire en quelque sortes du collier. Un objet qui ne la quittait jamais.. C'est un peu comme si elle serait toujours avec lui à présent.

Comme pour confirmer cette pensée, Noémie se posa sur les genou de Yume et l'entoura de ses bras. La tête du jeune homme était posé contre la poitrine de son amie, ce qui le fit rougir encore une fois en quelques secondes. Elle lui posa la même question en retour, et Yume dû se concentrer sur ce qu'il disait pour ne pas bégayer.

« J'emménage demain dans un appartement en collocation dans la résidence Otelo. C'est en plein centre ville mais le loyer est plutôt pas mal pour mon porte-monnaie vide. C'est au nom de Yume Anmin. »

Il la repoussa un peu en disant cela, histoire de respirer un peu (ça peut être utile), pour la regarder dans les yeux et aussi pour éviter un contact qui le gênait un peu. Il n'avait jamais connu qu'une seule fille dans sa vie, et ce genre d'attouchement était beaucoup lui demandé pour le moment.

« Tu veux que je te raccompagne ? Tu seras plus en sécurité. Et je t'assure que je peux être aussi protecteur qu'un grand frère... »

Il lui laissa à peine le temps de répondre avant de lui verser son sable somnifère au dessus de la tête, pour qu'il s'écoule doucement sur ses paupières, qui devinrent lourdes. Il avait préparé ce sable depuis que Emuy avait pris le contrôle, pour endormir Noémie et la ramener chez elle.

Yume trouva facilement la maison des Yvelon. Il entra sans faire de bruit et déposa délicatement la blonde dans son lit, sans réveiller son frère. Il déposa un tout petit bisous sur ses lèvres et se mit en quête d'un stylo et de papier, lui laissant ses coordonnées et un petit mot :

« Tu devrais vraiment rester sur tes gardes avec moi. Au cas où tu tiens quand même à me revoir, tu sais où me trouver, et comment me contacter. Et ne sors plus la nuit ou tu auras à faire à moi.
Yume
 »

Il devait partir se reposer dans un coin où il ne tuerait personne. Il irait sûrement dormir au fin fond de la forêt, après avoir déposé sa protectrice chez elle.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Un panda (psychopathe) au clair de lune.. [PV Agent Ebony] TERMINE ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Ballade au clair de lune (PV Malak)
» Une vérité dure à avaler [PV Etoile de Lune, Patte de Mousse et Clair de Lune]
» Sonate au clair de Lune [Livre III - Terminé]
» LUSSANDRA • Ballade au clair de lune -HOT-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-