AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand un farceur se mêle à la quête d'une innocente [ Agent Orchid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 151
Arme de prédilection : Griffe - Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feux - Armes blanches lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 23 Mar - 17:26
Le chat s'ennuyait... Comme tout les jours en ce moment! Mais, il avait décidé de revenir à Chantilly pour s'amuser et il ne renoncerait pas à sa quête éternelle! Il détestait l'ennuie et l'ennuie le rendez encore plus fou, il n'avait qu'a en juger à ce qu'il avait fait aux Pays des Merveilles à sa chère et tendre Alice... Elle lui manquait tien! Peut-être devrait-il lui envoyer une carte d'invitation à une Tea Party comme par le passé? Oui, peut-être...

Enfin! Aujourd'hui notre célèbre chat farceur se baladait à quatre pattes dans les rues bondées et aux temps festivales de Chantilly. Une excellente journée pour se dégourdir les paluches, s'était-il dit ce matin en se levant. Mais bon... C'est bien beau de se balader mais que faire?

La tête perdue dans ses pensées, Cheshire fut percuté par un autre chat qui fuyait comme si il avait les feux au derrière! Et quel Chat! Devant lui se tenait le tout aussi connu Chat de la Mère Michel avec son affreux ruban au tour de son cou.

Les deux chats se fixèrent surpris avant de se demander mutuel la présence de l'autre dans les parages. Son vis-à-vis s'était encore une fois échappé de chez sa "Gentille" maitresse. Un rire fut arraché à Katsuya face à la mésaventure de son acolyte félin mais vite coupé par le bruit d'une course effrénée.

Cheshire ne put que voir le Chat de la Mère Michelle reprendre sa course après l'avoir salué d'un miaulement. Restant là quelques secondes réfléchissant rapidement avant de faire son célébrissime sourire et de courser son ami à toute vitesse.

A ses côtés le Farceur, se métamorphosa en la réplique presque exacte de son compagnon, ayant l'unique différence aux niveaux de leurs yeux. L'un les avait doré et notre coquin d'un Turquoise hypnotisant. Derrière eux ils purent parfaîtement entendre le cris désespéré de leur poursuivant...

Cette course sera des plus amusante et divertissante s'écria le faux chat de Mère Michel, dans un miaulement joyeux, faisant éclater d'un rire félin son comparse!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
°[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 23 Mar - 19:33
Quand un farceur se mêle à la quête d'une innocente
Une première mission. Enfin, elle n'attendait que ça. Du moins, elle ne pensait pas avoir affaire à... Ça. Ce n'était pas ce qu'on appelait une "mission" pour elle, mais soit. Elle ne voulait pas mettre en rogne la patronne et accepta la requête. Comme si, cela allait être trop difficile pour les agents de capturer un chat. Et Saria allait leur prouvait le contraire.

La jeune agente s'était dirigée vers les ruelles de la ville. Il aurait été aperçu pour la dernière fois dans ces environs, paraît-il. Elle avait emporté avec soin une cage afin de placer le chat dedans, histoire qu'ils ne s'enfuît pas à toute vitesse, ni qu'il s'échappât de ses bras si elle le tenait. Elle arpenta les environs pendant une dizaine de minutes. Mais aucun signe du chat. C'était qui la propriétaire déjà déjà ? Mère Michel. C'est ça. C'est typique des vieilles dames et de leurs chats un peu trop joueurs. D'illeurs, s'il ne se manifestait pas dans les minutes qui suivaient, il y en aurait une qui s'impatienterait, à le chercher autour des poubelles et des boîtes en bois.

- Minouuuu, où es-tuuuu ? Je ne vais pas te manger voyons !

Sauf s'il continuait à jouer à cache-cache. Saria s'arrêta et se posa sur une de ces boîtes en bois avant de relâcher un profond soupir. Elle qui voulait prouver que l'on pouvait retrouver un chat rapidement, elle avait tort. La cage se reposait sur ses genoux, ses doigts tapotant dessus avec rythme. Qui sait, cela attirerait peut-être le concerné. Du moins, dans ses plus beaux rêves. D'ailleurs, elle crut l'apercevoir un léger instant et sauta de la boîte avant de longer le chemin à toute vitesse. Et bingo, elle l'avait bien trouvé. Elle sourit à pleines dents avant que celui-ci ne disparaisse. Elle n'avait pas très bien compris sur le coup. Mais elle n'hallucinait pas non plus. Deux... Dites-moi que je rêve. Elle voulut se pincer, mais cela n'en valait pas la peine. Le pire dans tout ça, c'était qu'ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, ces deux-là. Sauf au niveau des yeux. L'un avait des iris doré, l'autre d'un magnifique turquoise. Et ce n'était pas cette pauvre différence qui allait aider la pauvre agente. Remerciez la maîtresse du chat de n'avoir imprimé des avis de disparition en noir et blanc. Et bien évidemment, elle ne savait pas lequel attraper. Mais bon, elle ria intérieurement avant de se lancer à leur poursuite.

Et prit finalement en chasse le chat aux magnifique yeux bleus. Elle n'avait pas craqué pour lui, mais elle avait l'intuition que c'était le chat de la vielle dame. Il était la risée de la ville, d'après plusieurs agents. Eux aussi devaient le récupérer. Mais bon, ce n'était pas aux agents que l'on demandait ce genre de choses. Aux, ils avaient droit à de l'action, de l'aventure, tout ça... C'était ce qu'espérait Saria, lors de son arrivée chez Cooki. M'enfin, nous verrons ce que la vie nous réservera plus tard. En attendant, je dois me focaliser sur le chat. D'ailleurs, l'animal en question était assez proche de l'agente qu'elle put l'attraper avant de s'arrêter.

- Eh ben, on peut dire que j'ai galéré ! Mais je te tiens mon chaton.

Après quelques caresses, elle le plaça dans la cage. Puni. Elle resta sur place quelques instants, à l'observer depuis la porte en barreau. Elle fixait particulièrement ses iris. Elle ne pouvait pas s'en détacher, comme si une force invisible l'obligeait à centrer son regard océan sur ce regard d'un bleu plus clair, mais plus joli aussi.

- C'est vrai que tu as de beaux yeux, toi.
(c) Akatovio
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Arme de prédilection : Griffe - Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feux - Armes blanches lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 8 Avr - 13:35
Leur poursuivant s'avéra être une jeune fille aux longs cheveux vert pomme et aux yeux bleu innocent. Elle resta devant nous totalement perdue, cherchant à savoir qui était le bon chat. Puis d'un commun accords, nos deux félins se remirent à courir jusqu'à un embranchement à deux voies, les séparant chacun d'un côté, se souhaitant bonne chance.

Cheshire ne fut pas étonné de voir la jeune fille le prendre en course... Il faut dire... Son pouvoir de métamorphose était irréprochable... Sauf pour ses yeux. Même si le Chat du Cheshire pouvait les changer de couleur, il ne le ferait pas, il aimait bien trop leurs couleur pour le faire!

Et ce fut non sans une certaine pointe d'amusement que Katsuya fut pris en chasse par la mignonne agente aux cheveux verts. Il entendit de loin les miaulement de remerciement de son comparse qui s'éloignait déjà très loin de leur position. Et se sentant d'humeur "Gentille", le Chat Farceur décida de ralentir le pas de sa course, laissant ainsi toutes ses chances à sa rivale de le chopper. Cette dernière ne se fit pas prier et se stoppa enfin quand elle fut sûre de sa prise sur lui, avant de s'exclamer toute joyeuse:

- Eh ben, on peut dire que j'ai galéré ! Mais je te tiens mon chaton.

Cheshire laissa un petit miaulement traversait ses babines félines face aux caresses que la jeune fille lui prodiguait. Mais beaucoup moins de se retrouver dans la cage. Il feula rapidement avant de se prendre et de s’asseoir face contre la cage, bloquant ses prunelles hypnotiques dans ceux de saphirs. Rapidement un jeu de regards se fit, amusant particulièrement le félin sournois. Ce fut par surprise que le jeune matou entendit la demoiselle déclarait:

- C'est vrai que tu as de beaux yeux, toi.

Le fameux sourire en croissant de lune prit doucement place sur le fascié félin, pendant un rire langoureux échappait de son propriétaire. Il finit par répondre d'une voix ronronnante:


- Le vôtre n'est pas mal non plus, my little green lady. Néanmois. Je dois vous confesser une petite chose...

Il laissa sa phrase en suspend avant de faire un tour sur lui-même afin de reprendre sa forme original de chat dans un joli effet de brume grise et turquoise. Et reprit sur le même ton mais un peu plus amusé et moqueur:

-... Vous vous êtes tromper de chat! Le vrai s'en est allé far away now... Quel dommage! Vous aviez si sur de vous en me choisissant... Huhuhu...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
°[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 5 Juin - 12:08
Spoiler:
 

Quand un farceur se mêle à la quête d'une innocente
- Le vôtre n'est pas mal non plus, my little green lady. Néanmois. Je dois vous confesser une petite chose...

- Ahah merci je... Eh ?

-... Vous vous êtes tromper de chat! Le vrai s'en est allé far away now... Quel dommage! Vous aviez si sur de vous en me choisissant... Huhuhu...

Tout se passa si rapidement que l'agente était perdue. Le chat se métamorphosa... Un autre chat ? Et il parlait ? C'était possible ça ? Dans les contes, oui, mais sûrement pas dans la vie réelle. Les contes ? Sa patronne et les autres agents lui avaient dit que les agents ennemis prenaient un nom de conte pour se différencier de Cooki. Peut-être rêvait-elle, après tout. Le chat semblait si joyeux qu'elle soit tombée dans le panneau. Mais elle resta surprise. S'il est agent, faire attention, mais ne rien divulguer...

- ... Qui êtes-vous ?

C'était la seule question qu'elle pouvait poser pour le moment. Oh la la, je vais me faire tuer... Plus drôle dans tout ça ? Elle ne savait absolument pas où se trouvait l'autre chat, le vrai. Que faire maintenant ? Ignorez l'imposteur pour poursuivre le vrai chat ? C'est pas commun une telle personne, ici.

- ... je dois rêver. Comment fais-tu ça ?

Elle était choquée, mais plus que quiconque là. Elle ne pouvait plus s'en défaire. Je suis sûre qu'il sait faire autre chose... Elle l'observait, le soupçonnait même. Elle ne se gêna pas pour s'approcher de lui, le regarder dans tous les sens, mais rien. Seuls ses yeux restaient de la même couleur. Des yeux qui envoûterait facilement la première personne qui croiserait son regard. Donc Saria. Mais elle ne devait pas se laisser faire. Alors telle une détective, elle se devait de lui poser des questions. En plus il parle anglais, je suis nulle en anglais.

- Hm... Tu peux te transformer en autre chose ? Ou juste changer ton pelage ?

Ça faisait plus penser à de l'admiration qu'un interrogatoire. Hum.
(c) Akatovio
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un farceur se mêle à la quête d'une innocente [ Agent Orchid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Wyclef le farceur retourne à ses sources.
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Deux frères, un bavard et un farceur [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-