Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre Sucrée [PV La Sorcière] ~ terminé ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mer 17 Juin - 10:09
Levée aux aurores comme chaque matin, Anastasia commença par son entrainement quotidien, deux heures de courses à pieds dans le champs voisins et tout le long de la lisière des bois. Elle put ainsi découvrir son nouvelle environnement, et se relaxer avant d'aller prendre sa toute première journée de service.

En passant devant le miroir posé devant un petit meuble à l'entrée de chez elle lorsqu'elle rentra, Anastasia s'arrêta quelques secondes afin de s'observer. Ses cheveux étaient un peu ébouriffés par le vent lors de sa course, et son teint, d'habitude si clair, avait pris un peu de la couleur rouge. Elle ressentait la bonne fatigue du à son exercice, et même si elle aurait voulu continuer un peu ou bien s'entraîner avec sa faux, elle avait décidé de partir un peu à l'avance pour s'aclimater à la ville, ses foules et ses rues bitumées. Son stress était un peu retombé après cet effort bénéfique, mais malgré cela, était toujours bien présent. La jeune agent n'avait jamais été confronté à un rendez-vous de travail, ni à un horaire fixe. Elle s'était acheté une montre et un téléphone plus récent lors de son passage à Paris pendant son trajet vers Chantilly, et si elle n'avait jamais eu à surveiller l'heure ou ses messages et encore moins ses mails, elle avait du s'habituer à tous ce matériel high-tech en une seule soirée. Elle venait d'ailleurs de recevoir un mail de Mère-Grand lui rappelant l'heure de son rendez-vous ce matin afin de lui expliquer les derniers détails de son nouveau travail.

- Courage Ana, tu devrais t'en sortir, elle ne doit pas être si terrible cette Mère-Grand...


Elle jeta un rapide coup d'oeil à l'horloge installée dans sa cuisine et continua à se préparer.

Après une toilettes rapide, un grand verre de jus d'orange et une pomme à la main, la nouvellement renommé Agent Wheat, vêtue d'une large chemise blanche ceinturée au niveau de la taille pour maintenir sa faux dans son dos par le manche, et d'un pantalon noir simple, elle se dirigea vers la ville. Elle avait trouvé sur sa table un plan, mais il faut dire qu'elle ne s'était jamais servi de ça, et n'en avais jamais eu besoin.

- Inutile de s'encombrer avec ça, je ne sais même pas le lire. Dans quel sens on l'utilise déjà ? Dit-elle avec amusement avant de reposer la carte et de se mettre finalement en route.

Une fois entrée dans la partie « urbaine » de la ville, Anastasia n'avait plus aucun repère. Elle s'était totalement perdu, et elle tournait en rond, passant plusieurs fois aux mêmes endroits sans jamais vraiment savoir comment. Etant assez timide, la jeune femme n'osait pas demander son chemin à qui que ce soit, surtout que tout le monde avait l'air assez pressés ou occupés, au téléphone, ceux en groupe discutaient.. Elle passa devant une petite supérette et en profita pour s'acheter une boisson fraîche, parce que mine de rien, ça faisait bien 30 ou 45 minutes qu'elle tournait en rond, toujours autour de la même résidence, « Otelo ». Elle pouvait aussi voir la plage au loin, derrière la superette, où quelques personnes au teint hâlé se prélassés au soleil. Elle continua son chemin, jetant des coups d'oeils un peu partout, en particulier au noms des rues où à quoi que ce soit qui pourrait paraître familier. Elle passa pour la cinq ou sixième fois près d'un joli parc, et décida de s'y arrêter quelques minutes histoire de rélféchir. Elle entreprit d'en faire le tours jusqu'à en trouver l'entrée. Quand elle apperçu enfin l'entrée, elle accéléra un peu la pas, elle avait hâte de se mettre à l'ombre, n'ayant absolument pas l'habitude du soleil et de la chaleur du printemps en France. En prenant une gorgée de sa limonade, elle perdit une seconde son chemin des yeux, et sentit quelque chose lui rentré dedans. Une personne certainement, tout ce qu'elle avait vu avant de fermer les yeux était un mélange vague de bleu et de rose.


- Oh, excusez-moi, pardon, je suis vraiment désolée, je n'ai pas fait attention, je suis perdue et j'ai rendez-vous dans 1 heure, et..

J'étais un peu paniquée, surtout que je venais de renverser une partie de ma boisson sur la jolie tenue sombre de l'inconnue..


Dernière édition par Agent Wheat le Dim 2 Aoû - 17:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 21 Juin - 18:32
Je me réveille dans le milieu de la matinée. Comme à mon habitude, je traîne un peu dans mes couettes. Mon grand lit était particulièrement douillet ce matin-là. Je me blottis dans ma couverture et fermai les yeux. Plongée dans mes pensées, je me rappelai tout ce qu’il s’était passé depuis mon arrivée dans l’Organisation. Je n’avais pas déménagé, le QG ne se trouvait pas loin de ma maison en sucre, tant mieux pour mes pauvres petites jambes ! Je préparai pas mal de potions pour GML et ce métier me plaisait. Ce n’était pas des pâtisseries mais ça compensait un peu.

Je finis par me lever, très lentement et enfilai mon peignoir rose avec des sucettes dessus. Après avoir mis mes chaussons (roses aussi évidemment), je me dirigeai vers la cuisine. Hier, j’avais cuisiné deux gâteaux, un au chocolat et l’autre aux framboises. Je les sortais de mon frigo et me préparai un chocolat chaud. J’engloutis mon petit déjeuner et rangeai soigneusement la vaisselle. J’allai prendre un bon bain chaud où j’avais mis des billes aux framboises et me prélassai dedans jusqu’à ce que mes doigts deviennent fripés. Je décidai de mettre une de mes robes préférées aujourd’hui. Longue, d’une belle couleur bleue foncée avec un nœud rose noué autour de la taille. Je me regardai dans le miroir et fis un petit tour sur moi-même. J’étais presque prête ! Je me brossai minutieusement les cheveux. Il fallait que j’aille refaire une colo, car le rose perdait un peu son éclat et je n’aimais pas ça.

Je sortais de la salle de bain, enfin prête. Le matin, il y en a qui sortent vite du lit, qui sont prêt en 10 minutes et qui vont même courir pour se « défouler ». Tout ça, ce n’étais pas pour moi ! Je dois prendre mon temps, me prélasser, manger assez, me préparer convenablement ! J’entendis mon ventre gargouiller, c’est ce qu’il me semblait, je n’avais pas mangé assez ce matin ! Je décidai donc de me rendre en ville, je pourrai prendre rendez-vous chez la coiffeuse et y acheté pleins de pâtisseries !  J’ouvris donc ma porte en biscuit avant de me revenir sur mes pas. J’avais oublié mes sucettes ! J’en prenais une poignée que je glissai dans mon sac. Je restai un instant devant mon bocal où se trouvaient toutes les sucreries, dans le doute, je repris une dizaine de sucettes, elles partent si vite avec moi ! Je sortais finalement de ma maison et me mis à marcher vers la ville. J’avais l’impression d’avoir marché des kilomètres quand j’arrivai enfin à Chantilly. Mon cœur battait tellement vite que j’avais l’impression d’être à la fin de ma vie ! Je m’arrêtai contre un muret repris mon souffle. Je n’étais pas une grande sportive, même pas du tout. Je préférai préparer des bonnes pâtisseries dans ma cuisine ! Je me remis lentement en route en déballant la énième sucette. Il ne m’en restait plus beaucoup, le chemin avait vraiment été épuisant et les sucettes m’avaient été d’un grand secours !

Je pris donc rendez-vous chez la coiffeuse et me rendis à toute vitesse à la pâtisserie. Je venais de commencer ma dernière sucette et je devais me réapprovisionner au plus vite ! J’entrai donc dans la pâtisserie, je pris une trentaine de sucettes et beaucoup de cupcakes sous les yeux étonnés de la vendeuse. Ce n’est pas très correct de dévisager les clients comme ça, je n’aurais jamais fait ça avec mes clients à Lollipop Shop ! Je la payai avec un petit sourire, je ne pouvais pas lui en vouloir, elle avait l’air jeune et pas très expérimentée, ça viendra avec le temps ! Je quittai donc le petit magasin et réfléchis à un endroit où me poser… Je pris finalement le parc, il ne devait pas y avoir beaucoup de monde et je pourrais déguster mes petits gâteaux… assise ! Je connaissais déjà bien Chantilly et n’eus pas beaucoup de mal à trouver le parc.  J’y entrai et cherchai une place ni trop à l’ombre ni trop exposée au soleil, ça risquerait de faire fondre le chocolat ! Je m’avançai donc dans l’allée du parc, l’excitation de remplir mon estomac de bonnes choses me donnant le sourire. Je décidai de déjà commencer mon festin et plongeai ma main dans le sachet remplis à ras bord. Je jetai un coup d’œil à l’intérieur de celui, histoire de trouver un gâteau à la framboise, quand je bousculai quelqu’un. Je me retrouvai trempée, la jeune fille avait renversé sa limonade sur ma belle robe ! Je levai les yeux vers elle. Elle était assez petite et minces, avec de longs cheveux couleur blé et de grands yeux. Elle se dépêcha de s’excuser, elle avait l’air paniquée. Je lui souris d’un air rassurant, quoiqu’un peu fâchée pour ma robe.

-Ne t’inquiète pas, je ne regardai pas non plus où je marchais ! Veux-tu que je t’aide à trouver ton chemin ?

Je lui souris et passais une main sur ma robe… collante. C’était bien connu, la limonade, ça colle. Je m’étais permis de la tutoyer, ce n’est pas très poli mais elle avait l’air si jeune…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Dim 21 Juin - 20:40
- Ne t’inquiète pas, je ne regardai pas non plus où je marchais ! Veux-tu que je t’aide à trouver ton chemin ? 

Anastasia pouvait maintenant détaillé un peu plus cette femme qui se tenait devant elle, qui avait l'air un peu plus mature en âge et très en colère pour sa robe, mais qui avait une grande sucette dans la main qu'elle mangeait frénétiquement, comme le ferait un enfant, trop content d'avoir un bonbon. Elle avait des cheveux superbement soyeux et lisse, d'un joli mélange de bleu sombre à l'extérieur de sa chevelure et rose à l'intérieur. Elle portait une robe d'un style d'une autre époque, mais qui lui allait très bien et mettait en valeur ces formes de femmes. Encore du bleu et du rose ! Elle était accompagnée d'un sac énorme tant il était rempli de...

Cupcakes, sucettes ? Il y en a bien une trentaine de chaque ! Elle doit avoir un petit problème d'addiction au sucre, non ?

Venant de terminer sa sucette en moins de cinq minutes sous les yeux estomaqués de notre Agent, l'inconnue et en ressorti une autre et la mis dans sa bouche à la place de la précédente, et recommença à la manger comme si elle cela faisait plusieurs mois qu'elle en était privée.

- Bonjour, je m'appelle Anastasia. Vraiment désolée pour ta belle robe, si elle est fichue à cause de moi, je t'en rachèterais une autre, d'accord ? Je m'excuse encore... lui tendant un mouchoir pour s'essuyer. Hm, je veux bien, je veux euh...

Mince ! Je ne peux pas lui dire que je cherche une agence secrète d'agent secret tenue par une grand-mère un peu timbrée ! En plus d'être un secret pour la population de Chantilly, cette jeune femme pouvait faire parti du camp ennemi, après tout, les visages angéliques et enfantins ne sont que des apparences, et ces dernières sont très souvent trompeuses ! Et évidemment, j'ai oublié le nom que donne les habitants à la boutiques de couverture..

- Euh.. Donc je recherche une boutique un peu particulière, je viens d'arriver en ville et je ne sais rien faire d'autre que de faire pousser du blé, une vieille dame m'a proposée de lui en vendre pour sa boutique de gâteaux, je dois la voir pour signer les derniers détails du contrat..

Un mensonge mélangé avec de la vérité ne fera que mieux passer les choses, non ? Elle cherchait bien cette « boutique », et en plus de cela, Anastasia devait voir les dernières clauses de son contrat avec Mère-Grand afin de validé son statut d'agent.

Cette proposition d'emploi l'avait d'ailleurs beaucoup surprise à l'époque, et elle ne comprenait toujours pas pourquoi « elle ». Elle n'avait rien fait d'autre que de repousser des loups qui tentait de manger les brebis de son ami et colocataire, celui qui l'avait aidé à retrouver un but après la mort de sa première tutrice. Certes, elle détestait ces bêtes uniquement avides de chaires fraîches pour eux et leurs petits, et qui avaient tué ses parents. Mais elle savait à peine combattre à l'aide de sa faux, n'avait aucune expérience en combat « réel » contre un humain, n'était pas vraiment discrète et n'avait aucune notion de ce qu'était les devoirs et les rôles d'un agent secret. Elle était en plus de tout cela très maladroite, et elle était capable de dévoiler des secrets à un ennemi par inadvertance. Elle devait donc redoubler d'effort pendant la moindre discussion avec un passant, et avec la jolie femme qui lui proposait si gentiment de l'aider à trouver son chemin.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 26 Juin - 18:09
Je relevais la tête et observai un peu plus la jeune fille. Elle avait de longs cheveux blonds comme le blé et de grands yeux bleus. Elle avait un visage enfantin et n’était pas très grande. Elle portait des vêtements amples mais n’avait pas l’air de les combler, elle devait donc être assez mince. Je regardai le bâton de ma sucette et le remplaçai rapidement par une autre. Elle me regardait avec de grands yeux, exactement comme l’avait fait la vendeuse un peu plus tôt. Elle jetait un coup d’œil dans mon sac et son étonnement s’agrandit, elle n’a jamais vu quelqu’un qui a faim ?

Elle se présenta et s’excusa pour ma robe, qu’elle qualifia de « belle ». Je lui souris et pris le mouchoir qu’elle me tendait. Je l’appliquai doucement sur ma robe même si il n’y allait pas y avoir de grosses améliorations. Elle hésitait un peu pour me dire où elle devait se rendre. Elle restait silencieuse puis me décrit vaguement le lieu où elle devait se rendre. Une idée germa dans mon esprit. « Une boutique un peu particulière », « vieille dame » et « gâteaux » ? Je me demandai si elle ne serait pas… un Agent ? Je ne laissai rien paraître de mes doutes sur son contrat et lui sourit encore plus.

-Enchantée, moi, c’est Meagan ! Ce n’est rien pour ma robe, je pense que ça devrait partir !

Je lui fis un petit clin d’œil complice. En effet, ma robe était le dernier de mes soucis ! J’allais l’aider à trouver son nouveau lieu de travail et reporter un peu mon pique-nique ! J’avais déjà fini ma sucette et j’hésitai à la remplacer. Je finis par en ouvrir une et l’enfourner dans ma bouche, mon ventre criait toujours famine et je le contentais encore un peu avec mes sucreries.

-Je connais toutes les pâtisseries de la ville mais je ne vois pas de laquelle tu parles ! On peut chercher ensemble si tu veux, je t’emmènerais vers celles que je connais !

Je lui souris, il ne fallait pas qu’elle sache que j’étais une membre de l’Organisation. Si elle était bel et bien dans le camp ennemi, je ne voulais pas qu’elle me considère comme un « danger ». Je n’étais pas un ennemi, juste une passante innocente. On peut me surnommer la Sorcière, je ne fais que préparer des potions ! Je n’ai ni balai ni mauvaises intentions et je n’aime de toute façon pas faire de mal aux autres, sauf si il s’agit de Mère-Grand !

Je finissais ma sucette et décidai de commencer mon deuxième déjeuner. J’ouvrai donc mon sac et hésitai sur quelle pâtisserie choisir. Je sortis un gâteau aux framboises et au chocolat et en pris une grosse bouchée. Ils sont délicieux ! Evidemment, ils sont loin de surpasser les miens, mais j’avoue qu’il y avait du talent. Je reportai mon attention sur Anastasia et décidai de lui en proposer un aussi.

-Tu as faim ? J’ai acheté un peu de gâteaux à une des pâtisseries du coin et je crois en avoir assez pour t’en proposer !

Je lui tendis le sac encore ouvert, j’avais une faim de loup mais un ou deux gâteaux de moins n’y changerait rien, n’est-ce pas ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Dim 28 Juin - 8:38
-Enchantée, moi, c’est Meagan ! Ce n’est rien pour ma robe, je pense que ça devrait partir ! Elle n'a quand même pas l'air d'apprécier le massacre de sa robe..Je connais toutes les pâtisseries de la ville mais je ne vois pas de laquelle tu parles ! On peut chercher ensemble si tu veux, je t’emmènerais vers celles que je connais !

Anastasia, dès son arrivée à Chantilly et avec la première personne qu'elle rencontrait (de manière un peu salissante pour la pauvre Meagan..) venait de faire une boulette. Elle se rendait bien compte que son explication était approximative, ce qui pouvait encore passer puisqu'elle était nouvelle en ville et même dans le pays. Mais parler de la vieille, ça fait quand même un gros indice, et la jeune agent ne savais pas qui elle avait en face d'elle, civile, ou Agent de GML ? Si elle avait était de chez Cooki, elle aurait sûrement reconnu cette allusion et dit quelque chose.

Mais quelle cruche ! Un agent secret, doit rester secret ! Autant lui donner mon nom de code aussi ?

-Tu as faim ? J’ai acheté un peu de gâteaux à une des pâtisseries du coin et je crois en avoir assez pour t’en proposer !

Meagan venait - encore une fois - de se prendre une sucrerie. Un gâteau cette fois, apparemment aux fruits rouges ou quelque chose comme ça.

Mais c'est pas possible ! Il ne faut pas qu'elle devienne diabétique ou elle sera très malheureuse ! C'est possible de faire une overdose de sucre ?

- Oui, je veux bien en prendre un ! Mine de rien, ça doit faire un moment que je tourne en rond, il y a longtemps que j'ai fini d'avaler ma pomme du matin !

Anastasia faisait toujours très attention à ce qu'elle mangeait et se contenter souvent d'un jus et d'un fruit en partant le matin. Mais découvrir une ville sous cette météo infernale, ça brûle beaucoup d'énergie ! Elle mourait de faim et n'avait pas hésité une seule seconde à piocher dans le sac ouvert que lui tendait la jeune femme. Elle pris un des mêmes gâteaux que celui de Meagan et le dégusta lentement.

- C'est délicieux ! Je n'avais jamais mangé de telles friandises ! A dire vrai, ça doit faire quelques années que je n'avais pas vu un gâteau, surtout aussi bon et beau !

Les deux femmes commencèrent à se mettre en route, et Anastasia faisait très attention aux chemins empruntaient pour essayer de ne plus se perdre à l'avenir. Il faisait toujours beaucoup trop chaud pour la russe, et elle faisait en sorte de marcher à l'ombre.

Mais comment elle fait avec ses longs cheveux, et cette robe noire qui doit brûler au soleil ? Elle n'a pas l'air le moins du monde fatiguée ou en sueur. C'est presque comme si la chaleur ne l'affectait pas du tout. C'est une magicienne !

- Au fait, ça fait longtemps que tu es ici ? Tu vis à Chantilly ?

Maintenant qu'elle avait fait une erreur, il fallait l'assumer, et tenter de faire en sorte que Meagan lui fasse confiance. Elle devait commencer par en savoir un peu plus sur elle, essayer de savoir si c'était une simple habitante de Chantilly ou une ennemie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 28 Juin - 16:49
Je finissais tranquillement mon premier gâteau tandis qu’elle se servait. Elle ne mangeait qu’une pomme le matin ? Et elle était toujours vivante ? Comment faisait-elle pour survivre sans manger pendant une demi-heure ? J’étais surprise, elle devait être un dromadaire ou un truc du genre, j’ai entendu que ces bêtes-là peuvent arrêter de boire pendant des mois ! J’exagérais peut-être mais pour moi, la nourriture, c’était ma source de vie, surtout les pâtisseries ! Je ne pouvais pas arrêter d’en manger, mon record, c’est dix minutes je crois… Beaucoup de gens avait l’air étonné de me voir manger encore et encore, mais j’avais la digestion rapide et un très grand estomac, ce n’était pas ma faute ! Elle sortit un gâteau du sac, le même que moi ! C’étaient les meilleurs et elle allait vite le savoir !

-C’est délicieux ! Je n’avais jamais mangé de telles friandises ! A dire vrai, ça doit faire quelques années que je n’avais pas vu un gâteau, surtout aussi bon et beau !

Là, c’en était trop et je faillis m’étouffer. Quelques années ? Sans gâteaux ? Elle mangeait son gâteau d’une lenteur exceptionnelle. Je n’en revenais toujours pas, elle devait être morte, il n’y avait plus de doutes possibles ! Elle avait remarqué que je la fixais avec étonnement et j’essayais de reprendre une allure plus convenable.

-Des années ? Je ne comprends pas comment tu as fait, les gâteaux et moi, nous sommes inséparables !

Je lui souris en reprenant un gâteau dans mon sac et en y mordant énergiquement. Je laissais la bouchée fondre dans ma bouche… Délicieux, mais moins que ceux que je savais faire !

-C’est vrai qu’ils sont bons, mais je trouve les miens meilleurs ! Je pourrais t’en préparer si tu veux…

J’avoue que ce n’était pas très modeste mais c’était vrai ! J’avais déjà testé avec plusieurs personnes et elles choisissaient toujours les miens, pour ma fierté. Nous marchions et je remarquai qu’elle essayait de marcher dans l’ombre. Elle ne supportait sûrement pas la chaleur, peut-être n’est-elle pas habituée aux pays chauds ? Si elle venait d’un autre pays, elle n’avait quand même pas fait tout le chemin juste pour travailler dans une pâtisserie ! De plus, elle n’avait plus vu de gâteaux depuis des siècles alors pourquoi vouloir travailler ici ? Mon hypothèse devenait probable, elle avait sûrement été appelée par Mère-Grand pour travailler dans l’Agence Cooki…  Je me faisais peut-être des idées, elle était peut-être complètement innocente et ne savait peut-être rien des agences secrètes. Elle me demanda si ça faisait longtemps que j’habitais ici, je lui souris.

-Non, ça ne fait pas si longtemps, je suis presque aussi nouvelle que toi ! Je suis venue ici pour mon travail, j’imagine que tu as deviné que je travaillais dans une pâtisserie ! Mon entreprise a eu quelques soucis là où j’étais et j’ai dû déménager mon magasin ! Je vis un peu plus loin dans la forêt, tu ne peux pas louper ma maison si tu t’y promène ! Je connais déjà bien Chantilly car la première chose que j'ai faite, c'est retenir où sont les pâtisseries et comment s'y rendre!

J’avais préparé ce mensonge au cas où je rencontrerais quelqu’un ne faisant pas partie de l’Organisation, j’avais longtemps répéter ce texte et j’en étais plutôt fière. Il était élaboré, précis et il allait me permettre d’acquérir sa confiance. Après tout, je ne voulais pas d’une ennemie, nous étions partie sur de bonnes bases (sauf pour ma robe) et je voulais qu’on y reste.

-Et toi ? Je sais que tu es nouvelle mais où habites-tu ?

Je lui fis un grand sourire en me resservant une pâtisserie. J’avais aussi envie d’en savoir un peu plus sur elle, si elle était vraiment une agente et qu’elle n’avait pas inventé d’histoire, elle hésitera et je saurais ce qu’elle est. Je ne savais pas encore ce que je ferais dans ce cas-là, sûrement comme si de rien n’était, tout en restant sur mes gardes… Il ne faudrait pas qu’elle apprenne qui j’étais sinon, je serais grillée et elle était peut-être une combattante très redoutable…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Lun 29 Juin - 20:37
La tête de Meagan pâlit soudainement quand Anastasia lui raconta son anecdote sur les pâtisseries. Ses yeux étaient devenus ronds, et elle avait presque la bouche ouverte. L'agent Wheat failli lâcher un petit rire, mais elle ne voulait pas se moquer de sa nouvelle rencontre. C'est assez rare de trouver tous les ingrédients nécessaires à la préparation d'un bon gâteau, rien que du sucre, c'était rare d'en récupérer.

-Des années ? Je ne comprends pas comment tu as fait, les gâteaux et moi, nous sommes inséparables !

- C'est délicieux ! Je n'avais jamais mangé de telles friandises ! A dire vrai, ça doit faire quelques années que je n'avais pas vu un gâteau, surtout aussi bon et beau ! 

Eh bien, en pleine campagne russe, c'est rare de trouver une pâtisserie ! Les seuls que je n'ai jamais mangé, ce sont les rares qu'on préparait aux grandes occasions, comme les mariages, ou les enterrements..

La jeune femme, repensa à celui d'Emilia. Ses souvenirs la submergèrent, et elle plongea inconsciemment dans ses pensées. C'est comme si elle revivait la scène. Beaucoup de monde était venu ce jour là, tout le monde appréciait la patronne de la ferme collective. Elle était généreuse et prenait grand soin de ses employés. Anastasia se souvenait encore de la mer d'or de son enfance. Ces belles récoltes qu'elle avait pu faire... Et même le premier gâteau qu'elle avait fait avec sa tutrice.

-C’est vrai qu’ils sont bons, mais je trouve les miens meilleurs ! Je pourrais t’en préparer si tu veux…

A ses mots, la blonde revint dans le monde réel, dans le présent. Tout ses souvenirs s'estompèrent, et elle y repenserait ce soir, comme chaque fois dans son rituel de coucher, elle rendrait un hommage à Emilia.

- Oui, pourquoi pas ? Tu pourrais initier mon palais ! Je n'ai vraiment pas beaucoup d'expériences dans ce domaine, je sais à peine faire des cookies depuis que je m'entraîne à intégrer la société française, ça fait 6 mois !

-Non, ça ne fait pas si longtemps, je suis presque aussi nouvelle que toi ! Je suis venue ici pour mon travail, j’imagine que tu as deviné que je travaillais dans une pâtisserie ! Mon entreprise a eu quelques soucis là où j’étais et j’ai dû déménager mon magasin ! Je vis un peu plus loin dans la forêt, tu ne peux pas louper ma maison si tu t’y promène ! Je connais déjà bien Chantilly car la première chose que j'ai faite, c'est retenir où sont les pâtisseries et comment s'y rendre!

Tiens, quand elle parle de sa boutique, on sent comme un soupçon de nostalgie.. C'est bizarre si elle a juste du déménagée. En plus pâtisserie, pâtisserie.. Ca n'a pas du plaire à Mère-Grand. Ce qui donnerait une bonne cause de déménagement ou de fermeture si cette histoire est à moitié inventée.

-Et toi ? Je sais que tu es nouvelle mais où habites-tu ? 

- Je ne vis pas très loin de toi en fait ! Je suis juste à la lisière des bois, je possède une sorte de petit chalet confortable et assez simple. Je me prépare à venir en France depuis 6 mois maintenant.. J'ai vécu en Pologne puis en Russie. La seule chose que je sais faire, c'est m'occupé d'un champs de blé ! Elle tapote sa fidèle faux, accrochée dans son dos. J'en possède un d'ailleurs, plus petit que la mer d'or de mon enfance mais bon.. C'est déjà pas mal. Je suis bien dans ma nouvelle maison. Je passerais dans ta boutique si tu le souhaite ? Je dévaliserais ton magasin !

Voilà comment m'ôter les doutes que j'ai à propos de son magasin. Si elle l'a simplement déménagé, elle me dira où il se trouve. Si elle trouve une excuse ou autre pour ne pas me donner l'adresse.. Ca resteras louche. Je me méfie, même si elle me semble adorable.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 30 Juin - 10:41
Anastasia eut soudainement l’air perdue dans ses pensées. Elle ne souriait plus et avait l’air plutôt triste ou nostalgique. J’espérais ne pas avoir réanimé de souvenirs tristes en elle, nous parlions de gâteaux, non ? Comment les pâtisseries peuvent-elles être source de tristes souvenirs ?

-C’est vrai qu’ils sont bons, mais je trouve les miens meilleurs ! Je pourrais t’en préparer si tu veux…

Elle sortit de ses pensées et je me demandais si j’avais bien fait de l’en sortir. Pourtant, elle n’eut pas l’air perturbée et me répondit avec un certain entrain. Elle ne sait cuisiner que des cookies ? C’est une base mais il y a tellement d’autres choses ! Tout le monde ne peut pas aimer cuisiner après tout, je me promis de lui faire plein de gâteaux pour la prochaine fois que nous nous rencontrerons.

-Je t’en préparerais alors ! Tu verras, tu connaîtras toutes les pâtisseries du monde après !

Je lui souris. J’adore vraiment cuisiner… et manger ! J’ai appris à faire des pâtisseries d’un peu partout pour la variété de mon magasin. Les gâteaux européens, américains, asiatique, africains… Tous délicieux ! J’avais acheté pas mal de livres de cuisine pour apprendre et mémoriser ces recettes et j’avais vraiment aimé passer du temps à ça ! C’est grâce à cette variété que mon magasin avait bien marché, ça plaisait aux gens ! Si seulement Mère-Grand n’était pas arrivée… Je bouillais de rage rien qu’en repensant à ce qu’elle m’avait fait mais je m’étais promis qu’elle paierait, avec ou sans l’Organisation ! J’avais l’impression que mon histoire ne l’avait qu’à moitié convaincue… Se douterait-elle de quelque chose ? Si oui, elle devait probablement être une ennemie mais je ne devais pas laisser mes soupçons paraître ! Je reprenais une sucette et l’enfournai dans ma bouche en lui souriant.

- Je ne vis pas très loin de toi en fait ! Je suis juste à la lisière des bois, je possède une sorte de petit chalet confortable et assez simple. Je me prépare à venir en France depuis 6 mois maintenant… J'ai vécu en Pologne puis en Russie. La seule chose que je sais faire, c'est m'occuper d'un champ de blé !  J'en possède un d'ailleurs, plus petit que la mer d'or de mon enfance mais bon… C'est déjà pas mal. Je suis bien dans ma nouvelle maison. Je passerais dans ta boutique si tu le souhaite ? Je dévaliserais ton magasin !

Ca fait 6 mois qu’elle se prépare à venir ici ? Pour un travail dans une pâtisserie alors que tout ce qu’elle sait faire, c’est cultiver du blé ? Louche, très louche. Mes doutes s’agrandissaient et elle doutait aussi de moi. Elle me demandait où était ma boutique et je comprenais pourquoi. Si je ne lui disais pas, elle saurait que mon histoire est fausse et que je ne suis pas si innocente que je ne le paraissais… Je devais être prudente, trouver une excuse judicieuse ! J’observais sa faux, collée dans son dos. Elle se promenait en ville avec une faux ? C’était plutôt inhabituel comme accessoire et il n’était pas très rassurant !

-Bien sûr que tu pourras y passer ! Il s’appelle Lollipop Shop, tu ne peux pas le rater quand tu passes devant ! J’aimerais t’y emmener mais il est à l’autre bout de la ville… J’aurais dû le faire construire autre part d’ailleurs parce que m’y rendre, à pied, tout les jours, c’est très fatiguant !

Et voilà ! Elle ne saura jamais que ce magasin n’existait pas, ce n’était qu’un demi-mensonge car mon ancienne boutique se trouvait bel et bien à l’autre bout de la ville, mais je n’y étais plus retournée depuis que Mère-Grand avait provoqué sa fermeture et j’évitais même cette partie de Chantilly ! Je repensais à ma boutique, les lettres Lollipop Shop écrites sur les vitrines, tout les présentoirs, toutes ces variétés... Je passais mes nuits à cuisiner et mes journées à servir mes clients, le sourire aux lèvres...C'était mon bonheur, mes rêves qui se réalisaient... Je secouai la tête pour chasser ses souvenirs et me concentrais sur le friandise que j'avais en bouche.

-Pourquoi viens-tu travailler dans une pâtisserie si la seule chose que tu sais faire, c’est cultiver un champ ?

J’avais parlé d’un ton innocent et curieux, complètement dénué de doute et de méfiance. J’avais eu envie de savoir pourquoi une pâtisserie, pourquoi elle ne vendait pas son blé sur le marché… J’avais fini ma sucette, déjà, et je plongeais de nouveau ma main dans mon sac pour reprendre un petit gâteau dans lequel je croquai à pleine dent.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mar 30 Juin - 20:53
Anastasia parlait trop. C'était un de ces nombreux défauts. Et ça n'aide vraiment pas quand on prétend devenir un agent secret.  En racontant son parcours d'apprentissage de 6 mois pour s'intégrer à la France, la blonde voyait bien que Meagan ne la croyait pas. Elle n'avait pas penser avant de parler. Encore un défaut. Elle aurait du prévoir que subir un tel apprentissage pour venir en France simplement pour vendre du blé, et précisément à une vieille dame qui travaille dans une pâtisserie.. C'était louche. Surtout si sa nouvelle rencontre était chez l'ennemi, car dans ce cas, elle connaissais certainement Mère-Grand, au moins de réputation.

-Bien sûr que tu pourras y passer ! Il s’appelle Lollipop Shop, tu ne peux pas le rater quand tu passes devant ! J’aimerais t’y emmener mais il est à l’autre bout de la ville… J’aurais dû le faire construire autre part d’ailleurs parce que m’y rendre, à pied, tout les jours, c’est très fatiguant !

Elle me semble sincère. Cependant, elle a toujours cette pointe de nostalgie dans le regard quand elle évoque son magasin... Et si il est à l'autre bout de la ville, que fait elle ici ? Elle devrait être en train de travailler, surtout qu'elle à l'air d'adorer cuisiner.. J'irais vérifier ces infos. Si c'est une pâtisserie, elle devait être en concurrence direct avec celle de Mère-Grand. Donc elle doit le connaître..

-Pourquoi viens-tu travailler dans une pâtisserie si la seule chose que tu sais faire, c’est cultiver un champ ?

- Ah, hm, et bien je me suis installée avec mon champs ici, et euh.. Disons qu'elle m'a proposé d'acheter mon blé. Elle voulait l'exclusivité, elle doit être dure en affaire cette dame..

Anastasia n'était pas bonne menteuse, elle gardait difficilement un secret quand quelqu'un lui posait des questions. Et ce qu'elle avait répondu malgré ses problèmes avec les mensonges, n'était ni cohérent, ni clair. De toute façon, on voyait bien au visage de Meagan qu'elle ne croyait pas un traître mot de ce qu'elle disait, et surtout, son visage était marqué par le doute.

- Ecoute, euh, en réalité, je suis venue ici pour fuir. Fuir mes souvenirs. J'ai perdu mes parents, tuer par des loups, en pleine forêt, je ne me rappelle même plus les circonstances. Je me souviens seulement d'avoir couru pendant longtemps, tellement que quand je me suis arrêtée dans la ferme collective d'Emilia, la femme qui m'a recueuilli et appris tout ce que je sais, j'avais les pieds en sang. Après cela, j'ai eu une enfance plutôt heureuse, j'avais une grande famille de plus de cents personnes, tous des employés d'Emilia. Je gagnais ma croûte, comme tout le monde. Puis, un malheureux jours, elle est morte, après des mois de maladies, dont la démence. Pas jolie à voir, surtout quand la personne que vous considérez comme votre mère ne vous reconnaît plus ou devient très méchante. J'ai assisté à son enterrement. J'aurais dû recevoir sa ferme en héritage, mais je l'ai léguée aux employés. Et j'ai couru à nouveau...

Pour se sortir de ce mauvais pas, Anastasia n'avait rien trouvé de mieux que de raconter la vérité, tout du moins une bonne partie de ce qu'elle avait réellement vécu par le passé, et qu'elle cherchait véritablement à fuir, pour passer à autre chose. Elle n'avait jamais confié ça à qui que ce soit, et il fallait dire que ça lui faisait énormément de bien de vider enfin son sac. Même si son identité d'agent était sur le point d'être révélée. Peut-être que cet élan d'honnêteté, de sincérité et d'émotions purs conduiront Meagan vers une autre voie.

- Mais attend un peu, TOI, tu ne ferais pas partie de l'Organisation ?

LA BOULETTE ! Elle plaqua ses deux mains sur sa bouche, comme si elle voulait faire rentrer à nouveau ce qui venait d'en sortir. Je viens de penser à haute voix, mais qu'elle idiote !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 1 Juil - 20:47
Je l’avais presque convaincue en lui donnant le nom et le lieu de ma pâtisserie. Je savais pertinemment qu’elle allait vérifier ces informations et que quand elle trouvera ma boutique, elle ne verra qu’un bâtiment abandonné avec Lollipop Shop écrit sur la vitrine en peinture décolorée… Mais pour le moment, elle était sur le point de me faire confiance.

-Ah, hm, et bien je me suis installée avec mon champ ici, et euh… Disons qu’elle m’a proposé d’acheter mon blé. Elle voulait l’exclusivité, elle doit être dure en affaire cette dame…

Elle était limite en train de bredouiller, ses mots étaient hésitants et je voyais bien qu’elle me mentait. Je ne cachais pas très bien mes doutes et elle l’avait deviné. Elle n’était pas une bonne menteuse et elle cachait quelque chose… Elle reprit la parole et me raconta son histoire, cette fois, sans hésitation, le visage empreint pas la sincérité et je l’écoutai avec attention.

- Ecoute, euh, en réalité, je suis venue ici pour fuir. Fuir mes souvenirs. J'ai perdu mes parents, tuer par des loups, en pleine forêt, je ne me rappelle même plus les circonstances. Je me souviens seulement d'avoir couru pendant longtemps, tellement que quand je me suis arrêtée dans la ferme collective d'Emilia, la femme qui m'a recueuilli et appris tout ce que je sais, j'avais les pieds en sang. Après cela, j'ai eu une enfance plutôt heureuse, j'avais une grande famille de plus de cents personnes, tous des employés d'Emilia. Je gagnais ma croûte, comme tout le monde. Puis, un malheureux jour, elle est morte, après des mois de maladies, dont la démence. Pas jolie à voir, surtout quand la personne que vous considérez comme votre mère ne vous reconnaît plus ou devient très méchante. J'ai assisté à son enterrement. J'aurais dû recevoir sa ferme en héritage, mais je l'ai léguée aux employés. Et j'ai couru à nouveau…


Je n’avais aucun doute sur la véracité de cette histoire, elle avait vraiment l’air touchée par la mort de cette Emilia… Je voulais aussi être honnête et sincère avec elle, je me devais de lui dire la vérité sur ce qu’il est arrivé à ma chère boutique, mais comment le lui dire sans évoquer Mère-Grand ? Je réfléchissais donc à un moyen de lui raconter mon histoire…

-Mais attend un peu, TOI, tu ne ferais pas partie de l’Organisation ?

Pardon ? Je ne pus retenir une expression d’immense étonnement sur mon visage. Elle plaqua ses mains sur sa bouche, elle était donc au courant ? Mon visage exprimait toute ma culpabilité, elle devait avoir deviné que je faisais bel et bien partie du camp ennemi car elle s’était elle-même trahie ! Elle connaissait l’existence de l’Organisation et sa nouvelle patronne, cette vieille dame, était sans aucun doute Mère-Grand. Elle faisait donc partie de l’agence Cooki ! Le silence se glissa entre nous, je sortis une sucette et la suçais frénétiquement. Je finis par reprendre la parole en baissant les yeux.

-Je… J’en fais partie, oui… J’imagine que tu es un Agent…

Je la regardais dans les yeux, on était toutes deux mal à l’aise. Après tout, nous étions sensées être ennemies et notre relation avait commencé dans un sens complètement opposé à la haine. Mais devions-nous arrêter là toute relation ? J’étais un peu confuse, je ne voulais pas perdre mon poste dans l’Organisation et cette amitié est très risquée… Je lui avais avoué qui j’étais vraiment, à elle de décider si elle voudrait tout de même bien de mon amitié, j’étais personnellement prête à essayer.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Sam 4 Juil - 13:26
HRP:
 

La plus grosse bourde de tous les temps. Je n'ai même pas encore commencé ma première journée de mon nouveau boulot que je commence déjà par divulguer mon identité secrète. A l'ENNEMI !

Les deux jeunes femmes se regardèrent quelques minutes, un peu gênée. Elles étaient l'une en face de l'autre, stoppée net au milieu du trottoir. Meagan était surprise par cette question. Quoi de plus normal, leur conversation avait été ambigu depuis le début, ce soudain excès de franchise avait du plus que l'étonner. Surtout que la question était posé sur quelque chose qu'elle est elle aussi censée garder secret.

-Je… J’en fais partie, oui… J’imagine que tu es un Agent…

- Oui.. Euh désolée. J'ai une grande langue incontrolable on dirait.. Et dire que je suis censée être un agent..  Elle tirait sur ses mains, comme un tic d'angoisse. Mais, euh... Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On est dans deux agences ennemies... On doit se détester ou quelques chose comme ça ? Je dois te capturer, t'amener à Mère-Grand ? Euh.. Je pense encore tout haut ?

Anastasia et Meagan continuèrent leur route. Meagan savait maintenant exactement quelle pâtisserie chercher, même si elle ne pourrait pas y entrer, trop de risques pour une sorte d'infiltration improvisée. Elles réfléchissaient en marche, ne savant vraiment pas comment réagir face à cette situation vraiment compliquée. Se battre ? Inimaginable, elle avait commencé à tisser un beau lien d'amitié pendant ces quelques révélations sur leurs vies respectives. Il n'y avait pas eu que du mensonge.

- Sincèrement, je ne sais vraiment pas faire grand chose d'autre que de faire pousser du blé. Et tuer quelques loups quand ils me cherchent. Cette faux là, c'est mon arme. Tout ce que je t'ai raconté est vraie. Et toi, ta boutique, qu'est-ce qu'il lui est vraiment arrivé ? J'ai bien compris qu'elle te manque, ça se sent..

Maintenant que toute la vérité est révélée, il y a moins de tension entre nous. Mais si on veut essayer d'être amie, il va falloir s'organiser. Ne pas tout se dire sur notre travail, savoir quand se voir, quoi dire si on rencontre quelqu'un d'autre, rester naturelle.. Je vais devoir m'entrainer au mensonge, à rester neutre et stoïque. [/b]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 6 Juil - 19:41
- Oui... Euh désolée. J'ai une grande langue incontrôlable on dirait... Et dire que je suis censée être un agent..  Mais, euh... Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On est dans deux agences ennemies... On doit se détester ou quelques chose comme ça ? Je dois te capturer, t'amener à Mère-Grand ? Euh.. Je pense encore tout haut ?

Je riais doucement, elle avait l’air embarrassée par la situation. Ce n’était pas très ordinaire mais de la à me capturer !  Ca ne devait pas être très compliqué de me piéger, je l’accorde mais après tout, nous avions commencé une relation plutôt positive ! Je pris une autre rue, maintenant que je savais quelle pâtisserie chercher, ça allait être beaucoup plus facile ! La pâtisserie de Mère-Grand n’était pas très loin d’ici, 10 minutes environs si on marchait d’un bon rythme, ce qui n’était pas le cas. Je repris une sucette et la consomma un peu plus rapidement.

-Tu n’es pas vraiment obligée de me capturer, ce n’est pas très difficile vu que je suis plutôt faible mais bon… On ne va pas tout gâcher juste pour une histoire de travail ! Si cela te convient, nous pourrions garder notre relation secrète ? Je ne crois pas que nos patrons seraient très contents s’ils apprenaient que leurs agents devenaient amis !

Grâce à cette révélation, la tension avait disparue. Nous pouvions parler plus franchement et en dire un peu plus sur nos vies respectives. J’avais terminé ma sucette et repêchais un petit gâteau dans mon sachet.

- Sincèrement, je ne sais vraiment pas faire grand chose d'autre que de faire pousser du blé. Et tuer quelques loups quand ils me cherchent. Cette faux là, c'est mon arme. Tout ce que je t'ai raconté est vrai. Et toi, ta boutique, qu'est-ce qu'il lui est vraiment arrivé ? J'ai bien compris qu'elle te manque, ça se sent...

Je regardai de nouveau sa faux, elle me faisait froid dans le dos maintenant que je savais qu’elle tuait avec… Elle tuait principalement des loups mais ça risquait de changer si elle devenait Agent. Elle avait été sincère avec moi depuis le début et moi, je ne l’avais pas été, du moins pas totalement… J’avais un peu honte de lui avoir menti alors que tout ce qu’elle me disait n’était que vérité. Elle avait d’ailleurs remarqué la pointe de nostalgie dans ma voix lorsque je parlais de ma boutique… Elle n’arrêtait pas de tirer sur ses mains et pour l’en empêcher je mis un cupcake dans la main.

-En vérité… Ca fait un petit temps que ma boutique est fermée… En gros, Mère-Grand ne supportait pas une telle concurrence et elle a fait en sorte que ma boutique tombe en faillite. J’ai donc déménagé et j’habite dans une maison en biscuit au milieu des bois… Je n’ai pas vraiment d’armes étant donné que je suis très faible ! Je lui souris, je ne lui donnais pas une image très valorisante de mes capacités physiques ! Je suis plutôt dans…euh… la préparation de potions en quelque sorte !

J’avais hésité à lui dire en quoi consistaient mes armes mais après tout, elle m’avait fait confiance alors pourquoi je ne lui rendrais pas la pareille ? A mon avis, elle méritait qu’on lui fasse confiance et ce n’est pas parce qu’on est sensées être ennemies que nous devons rendre ce sujet Tabou !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mar 7 Juil - 23:27
-Tu n’es pas vraiment obligée de me capturer, ce n’est pas très difficile vu que je suis plutôt faible mais bon… Tant mieux, on ne sait jamais, elle aurait pu se jeter sur moi en première... On ne va pas tout gâcher juste pour une histoire de travail ! Si cela te convient, nous pourrions garder notre relation secrète ? Je ne crois pas que nos patrons seraient très contents s’ils apprenaient que leurs agents devenaient amis ! Euh oui, merci, les loups en colères, j'ai assez donné pour toute une vie.

- Sincèrement, je ne sais vraiment pas faire grand chose d'autre que de faire pousser du blé. Et tuer quelques loups quand ils me cherchent. Cette faux là, c'est mon arme. Grand frisson chez Meagan. Je ne fais du mal que si on me cherche.. Je n'ai jamais tuer d'humain ! Tout ce que je t'ai raconté est vrai. Et toi, ta boutique, qu'est-ce qu'il lui est vraiment arrivé ? J'ai bien compris qu'elle te manque, ça se sent... 

-En vérité… Ca fait un petit temps que ma boutique est fermée… En gros, Mère-Grand ne supportait pas une telle concurrence et elle a fait en sorte que ma boutique tombe en faillite. J’ai donc déménagé et j’habite dans une maison en biscuit au milieu des bois… Je n’ai pas vraiment d’armes étant donné que je suis très faible ! Je suis plutôt dans…euh… la préparation de potions en quelque sorte !

- Je suis vraiment désolée pour toi.. D'après les rumeurs cette vieille dame est vraiment impitoyable. Je me doutais bien que ta boutique, si elle existait toujours, lui aurait posé des problèmes. Tu ne dois pas la porter dans ton cœur, ce qui explique pourquoi tu es avec ce loup. Il y a toujours une pointe de dégoût quand elle parle de ces bêtes qu'elle ne supporte pas.
Mais .. Ta maison est comestible ? Pleine de bonnes choses, de confiseries ? Me faire vivre dans une maison pareil serait un coup à me faire devenir obèse.. Et sans-abris ! Elle rit de bon cœur.


Attends un peu.. Potions ? Du genre.. Empoisonnement, etc ? Heureusement ce n'est pas elle qui a préparé ces gâteaux ! Je la regarderait faire avant de manger les siens, je suis beaucoup trop parano pour ce monde. Peut-être un avantage si mes intuitions sont bonnes dans mon futur métier ?

Anastasia redevient un peu tendue. La maîtrise des potions, c'est un truc de sorcière. Et l'image qu'elle avait des sorcières était celle de femmes au nez crochu avec une verrue, un chapeau pointu et toujours vêtue de noir (au moins un fait de vérifié). Elle avait aussi lu une histoire sur une sorcière qui prenait une apparence douce pour les yeux (comme Meagan qui était très jolie), et qui attirait ces victimes avec des sucreries. Paraît-il qu'elle mangeait les enfants en les faisant entrer dans un four...

- Mais euh.. Pas très rassurée la soviétique. Les potions tout ça.. C'est pas un des pouvoirs des sorcières ? En plus, j'ai entendu dire que tous les agents de GML avait quelque chose de particulier par rapport aux autres personnes. Tu vas m'empoisonner ? Ou me mener jusqu'à ta maison délicieuse pour me faire cuire ? J'ai peut-être la chair moins fraîche qu'un enfant tu sais, j'ai presque 30 ans..

La pauvre blonde déblatérer n'importe quoi, complètement paniquée, donc tout ce qui passait dans son cerveau de paranoïaque angoissée, des choses très peu réaliste. Au fond d'elle, elle se doutait que ce qu'elle disait était improbable, et elle espérait que Meagan lui dise qu'elle délirait.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 9 Juil - 16:17
- Je suis vraiment désolée pour toi… D'après les rumeurs cette vieille dame est vraiment impitoyable. Je me doutais bien que ta boutique, si elle existait toujours, lui aurait posé des problèmes. Tu ne dois pas la porter dans ton cœur, ce qui explique pourquoi tu es avec ce loup. Mais... Ta maison est comestible ? Pleine de bonnes choses, de confiseries ? Me faire vivre dans une maison pareille serait un coup à me faire devenir obèse… Et sans-abris !

Je souris un peu nostalgiquement mais ce sourire redevint joyeux quand elle parla de ma maison. Qu’est-ce que j’en étais fière de ma petite demeure ! Je l’avais construite moi-même, avec mes connaissances autant en cuisine qu’en sorcellerie et le résultat m’avait moi-même époustouflé ! J’avais même un petit jardin mais chaque brin d’herbe qui se trouvait au-delà de ma barrière était en sucre ! Il n’y a rien de bois, de brique ou d’autres matériaux à mes yeux inutiles. Bon, il fallait bien quelques trucs pour faire passer l’eau et l’électricité mais le reste n’était que confiserie !

-Je tiens beaucoup à cette maison, je l’ai construite moi-même et TOUT est en sucre ! Je ne suis jamais tentée de la manger puisque je me cuisine des pâtisseries tout les jours !

J’avais une sainte horreur des personnes qui essayaient de goûter le moindre morceau de ma maison, d’ailleurs, je leur avais fait payer cet affront ! J’observai toujours sa faux du coin de l’œil, c’est un peu glauque comme arme tout de même ! Anastasia n’avait pourtant pas l’air de vouloir s’en servir pour le moment et ça me rassurait un petit peu.

- Mais euh… Les potions tout ça… C'est pas un des pouvoirs des sorcières ? En plus, j'ai entendu dire que tous les agents de GML avaient quelque chose de particulier par rapport aux autres personnes. Tu vas m'empoisonner ? Ou me mener jusqu'à ta maison délicieuse pour me faire cuire ? J'ai peut-être la chair moins fraîche qu'un enfant tu sais, j'ai presque 30 ans…

Encore cette histoire de sorcière ? Elle revenait étrangement souvent… Les deux enfants abandonnés par leurs parents au milieu d’une forêt, ils trouvent une maison en sucre, y entrent et la sorcière qui y habite essayent de les manger. Ca correspondait parfaitement à moi et ma belle maison mais jamais je n’aurais essayé de manger de pauvres enfants ! D’ailleurs, je ne mangerais jamais d’humains, je n’étais pas cannibale ! J’étais un peu outrée qu’Anastasia puisse penser quelque chose d’aussi horrible que ça sur moi. J’avais bel et bien puni les personnes qui avaient goûté à ma maison mais de là à les manger…

-Je ne te ferais jamais de mal ! J’avais un peu haussé le ton mais qu’on puisse penser un truc pareil à propose de moi, ça m’horripilait vraiment ! Je reprenais, d’un ton plus calme. Je suis plus ou moins une sorcière mais je ne mange personne, je préfère les gâteaux !

Je lui souriais d’un air rassurant, j’étais sincère mais je comprenais qu’elle se soit fait du souci ! Après tout, je crois que si je m’étais trouvée en présence d’une sorcière, j’aurais eu les mêmes pensées !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mer 22 Juil - 14:50
HRP:
 

-Je ne te ferais jamais de mal !  Je suis plus ou moins une sorcière mais je ne mange personne, je préfère les gâteaux !

- Hm.. Mais qu'est-ce que s'est que cette histoire avec les enfants alors ? Et puisque tu tiens tant à ta maison, j'imagine que tu as quand même du les punir si ils ont essayé de la manger, non ? Et tu peux m'en dire plus sur le fait d'être une « sorcière » ? Tu peux tuer les gens avec tes potions etc ?

Anastasia se sentait un peu mieux maintenant que les habitudes alimentaires de Meagan avait était confirmé, surcrovore //PAN//, mais elle tenait quand même à s'assurer de sa survie. Malgré le fait que Meagan lui semblait toujours douce et gentille, elle préférait être certaine du fait qu'elle était à présent son amie et qu'elle n'essaierait pas de l'empoisonner pour ensuite apporter son corps au Grand Méchant Loup, triomphante, pour obtenir une promotion ou provoquer Mère-Grand.

- Désolée de continuer à me méfier, mais tu comprends, je viens d'arriver, je fais déjà la plus grosse bourde possible pour un agent secret, et en plus je tombe sur une sorcière, le genre de chose qui m'empêchait de dormir quand j'était petite ! Les légendes là dessus sont fait exprès pour faire peur et manipuler les plus naïfs dans mon pays d'enfance.

Quelques minutes passèrent dans un silence profond et génant, les deux jeunes femmes ne sachant pas quoi ajouté à la conversation. Il leur faudrait du temps pour apprendre à se faire confiance pleinement, savoir quoi dire et quels sujets éviter absolument.

- Hm.. Que dirais-tu de se revoir d'ici quelques jours ? Je pourrais goûter tes pâtisseries, et on pourrait mettre au clair quelques sujets importants ? Je pense que si on veut vraiment bien s'entendre et construire une relation sur de bonnes bases, il faut qu'on soit clair l'une envers l'autre. Pour commencer, et ce que je trouve le plus important : on ne parler pas de nos emplois à qui que ce soit. Je suis agricultrice, et tu es pâtissière. Et pas UN mot à Mère-Grand ! Elle nous tuerais toute les deux !

Elle ria légèrement, imaginant la réaction de sa nouvelle boss apprenant que les deux jeunes femmes se connaissent et pire, qu'elles sont amies.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 29 Juil - 17:37
Hrp:
 

 - Hm... Mais qu'est-ce que s'est que cette histoire avec les enfants alors ? Et puisque tu tiens tant à ta maison, j'imagine que tu as quand même du les punir si ils ont essayé de la manger, non ? Et tu peux m'en dire plus sur le fait d'être une « sorcière » ? Tu peux tuer les gens avec tes potions etc ?

Tuer des gens ? Elle me prenait vraiment pour une psychopathe, ce que je n’étais pas évidemment, quoique… Elle voulait sûrement que je la rassure, je me devais le faire après tout, elle devait s’inventer le pire scénario, sachant qu’elle était à côté d’une sorcière !

- Tu as entendu cette vieille histoire ? Ce n’est qu’un conte pour enfants, je ne suis pas la méchante sorcière de cette histoire… Enfin, c’était à moitié vrai, j’avais quand même punis deux petits enfants, mais ça faisait longtemps ! Je ne suis pas une sorcière exceptionnelle, mais je prépare assez bien les potions… Et certaines peuvent tuer, oui.

L’empoisonnement (par pâtisseries principalement) était ma spécialité. Je n’étais pas assez forte physiquement pour tuer quelqu’un de mes propres mains, les potions le faisaient très bien à ma place ! J’avais volontairement évité sa question sur les punitions que j’infligeais à ceux qui avaient la mauvaise idée de goûter à ma maison. J’avais passé trop de temps à la construire pour laisser des gosses la détruire ! Lui avouer ça lui aurait fait trop peur, je préférais donc éviter ce sujet avec elle. Je sais qu’elle avait été entièrement sincère avec moi mais je ne pouvais pas tout lui dire, je faisais quand même partie de l’Organisation, et je tiens à ce job…

 - Désolée de continuer à me méfier, mais tu comprends, je viens d'arriver, je fais déjà la plus grosse bourde possible pour un agent secret, et en plus je tombe sur une sorcière, le genre de chose qui m'empêchait de dormir quand j'étais petite ! Les légendes là dessus sont faites exprès pour faire peur et manipuler les plus naïfs dans mon pays d'enfance.

- Ne t’inquiètes pas, je comprends que tu te méfies ! Je t’avoue que j’ai le même sentiment… Tu m’as toujours raconté la vérité mais tu ne m’as pas dit comment tu avais appris à te battre avec ta… faux. Tu n’as tué que des loups avec ? Je veux dire… jamais d’humains ?

Je jetais des petits coups d’œil à son arme, après tout, je suis en position de faiblesse. Je n’ai pas de potions ou autres sur moi et elle pourrait très bien profiter de cette occasion pour faire un petit cadeau à Mère-Grand. J’ai honte de le dire mais elle n’aurait aucune difficulté de le faire ! Elle me répondit et quelques minutes s’écoulèrent sans qu’aucune de nous deux ne disent un mot.  C’était un peu gênant mais je ne savais pas quoi dire. Elle reprit finalement la parole

 - Hm.. Que dirais-tu de se revoir d'ici quelques jours ? Je pourrais goûter tes pâtisseries, et on pourrait mettre au clair quelques sujets importants ? Je pense que si on veut vraiment bien s'entendre et construire une relation sur de bonnes bases, il faut qu'on soit clair l'une envers l'autre. Pour commencer, et ce que je trouve le plus important : on ne parler pas de nos emplois à qui que ce soit. Je suis agricultrice, et tu es pâtissière. Et pas UN mot à Mère-Grand ! Elle nous tuerait toute les deux !

Ce qu’elle me proposait n’était pas nouveau, je lui avais fais croire que j’étais pâtissière après tout, et elle m’avait presque crue ! Je lui souris chaleureusement, nous avions déjà construit de bonnes bases et j’étais sûre que si nous étions discrètes, nous pourrions devenir amies !

–Je suis d’accord pour que l’on se revoie ! Attends…

Je sortais un petit papier de ma poche ainsi que mon stylo… Mais j’avais sorti une sucette à la place. Je la déballai et la fourrai dans ma poche avant de sortir mon stylo (le vrai, cette fois). Je griffonnai mon adresse sur le papier et le lui tendis.

–Tu peux venir chez moi si tu veux ! Dans trois jours, c’est possible pour toi ? Tu pourrais venir pour le goûter et on pourra en parler devant des petits gâteaux faits maison, qu’est-ce que tu en dis ? Ne t’inquiètes pas, je joue mon rôle de pâtissière à la perfection ! Je ne compte rien dire à ta patronne, de toute façon, mes relations avec elle ne me le permettent pas ! De mon côté, je ne dois pas en parler à mon patron !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Sam 1 Aoû - 11:43
-Je suis d’accord pour que l’on se revoie ! Attends…

Meagan cherche dans son grand sac à sucreries, et évidemment, elle tombe d'abord sur une sucette qu'elle hésite à manger, comme par réflexe. Elle sort ensuite de quoi écrire, papier et stylo, sur lequel elle doit certainement inscrire son adresse et le tend vers la blonde, qui le prends et le déchiffre.

-Tu peux venir chez moi si tu veux ! Dans trois jours, c’est possible pour toi ? Tu pourrais venir pour le goûter et on pourra en parler devant des petits gâteaux faits maison, qu’est-ce que tu en dis ? Ne t’inquiètes pas, je joue mon rôle de pâtissière à la perfection ! Je ne compte rien dire à ta patronne, de toute façon, mes relations avec elle ne me le permettent pas ! De mon côté, je ne dois pas en parler à mon patron !

- Très bien ! Dans 3 jours, hm, vers 16h alors ? Et, au cas où j'aurais un empêchement de dernière minute, je pourrais te contacter ? Parce que, tu connais nos métiers, et surtout nos employeurs.. Si tu veux je t'amènerais un peu de ma farine, j'en ai encore quelques stocks d'Ukraine, la qualité est certifié par mes soins, totalement biologique en plus ! Et ça passera inaperçu que tu reçoive une commande de farine d'une agricultrice, toi qui est pâtissière ! On pourrait faire croire à tout le monde que nos relations amicales ont commencés de cette manière, par de simples liens commerciaux. Ça t'irais ?

Anastasia était assez fière de son idée. Elle avait fait une erreur, une grosse erreur, mais pour cette fois, on pouvait dire qu'elle avait eu de la chance, et qu'en plus elle avait eu d'assez bonnes idées pour rattraper un tant soit peu la situation.

Les deux jeunes femmes continuèrent d'avancer dans les rues bondées de Chantilly, tout en parlant et en dégustant les confiseries de la Sorcière.

- Combien il existe de types de pâtisseries d'après toi ? D'ailleurs, tu sais que je n'ai encore jamais goûté à du chocolat ? C'est une denrée rare et qu'on échange à prix d'or dans mes campagnes. J'ai du en voir et en sentir, mais c'était un luxe réservé aux adultes. Par ici, c'est beaucoup plus habituel ! Vous en mettez même dans le lait ?

Une vingtaine de minutes plus tard, Meagan s'arrêta devant une boutique de pâtisserie, spécialisé en cookies. On devait être devant la boutique de Mère-Grand, qui dissimule son Agence secrète. Elle ne bougeait plus, je compris qu'elle ne voulait pas avancé plus loin. Elle a ces raisons de ne pas aimé traîné par ici. Et en plus, nous sommes censées n'être en contact que pour nos emplois de couvertures. Il ne fallait pas griller dès le départ notre début d'amitié.

- Je pense comprendre que nous sommes arrivées à destination.. Merci de m'avoir guider. À bientôt alors ?

J'attendis sa réponse et parti en direction de mon avenir. Je me retournais un instant pour lui faire un signe de la main, et mon beau sourire des remerciements, avant d'entrer dans la boutique.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 2 Aoû - 16:44
- Très bien ! Dans 3 jours, hm, vers 16h alors ? Et, au cas où j'aurais un empêchement de dernière minute, je pourrais te contacter ? Parce que, tu connais nos métiers, et surtout nos employeurs.. Si tu veux je t'amènerais un peu de ma farine, j'en ai encore quelques stocks d'Ukraine, la qualité est certifié par mes soins, totalement biologique en plus ! Et ça passera inaperçu que tu reçoive une commande de farine d'une agricultrice, toi qui est pâtissière ! On pourrait faire croire à tout le monde que nos relations amicales ont commencés de cette manière, par de simples liens commerciaux. Ça t'irais ?

Je me réjouissais de la revoir, même si j’étais moins inquiète qu’elle à propos de notre discrétion, son idée me parut pourtant bonne. Je terminai ma sucette à mon grand regret car c’était déjà ma dernière… Tant pis, je fourrais ma main dans mon sac et pris un gâteau, maigre consolation étant donné qu’il est aux pommes… sans chocolat.

-Super, je t’attends vers 16h ! Ca me ferait plaisir que tu m’apportes de la farine, je n’ai jamais goûté de pâtisserie avec de la farine provenant d’Ukraine ! Je ne doute pas de sa qualité si c’est toi qui la faite !

Nous marchâmes encore un certain temps,  dégustant mes délicieuses confiseries, je regardais de temps en temps l’intérieur du sachet, il en restait de moins en moins. PRESQUE PLUS DE GATEAUX ? Je m’inquiétais, dès qu’Anastasia sera à bon port, je courrais à la pâtisserie la plus proche !

- Combien il existe de types de pâtisseries d'après toi ? D'ailleurs, tu sais que je n'ai encore jamais goûté à du chocolat ? C'est une denrée rare et qu'on échange à prix d'or dans mes campagnes. J'ai du en voir et en sentir, mais c'était un luxe réservé aux adultes. Par ici, c'est beaucoup plus habituel ! Vous en mettez même dans le lait ?

J’avalais ma bouchée avec difficulté. Décidément, cette fille allait causer ma mort ! Jamais goûté de chocolat ? Mais mais mais mais mais mais mais mais ! Comment survivait-elle. Elle avait probablement une potion ou un truc du genre ! Un luxe… Le chocolat ! Je reprenais mon calme et mon souffle et essayai de lui répondre le plus précisément possible.

-Il existe de nombreuses sortes de pâtisseries, elles varient selon le pays, la culture. Je commence sérieusement à me demander comment tu arrives à vivre ! On peut mettre du chocolat dans n’importe quoi, dans le lait aussi. C’est délicieux !

Je sortais une barre de chocolat (le meilleure évidemment puisque c’est moi qui l’ai fait !) et le lui tendis. Elle m’en dira des nouvelles ! Un luxe !! On aura tout vu !
On marcha encore vingt interminables minutes avant d’arriver à destination. Je m’arrêtai un peu avant l’entrée, je ne voulais pas aller plus loin, de toute façon, un pas de plus m’aurait achevé. Je m’appuyais contre le mur et lui dit au revoir. Je la regardais s’éloigner en lui faisant un petit signe de la main. Je n’en pouvais plus, je me réjouissais de rentrer pour prendre un bon bain mais il me restait plus de DEUX heures de marche ! Enfin, peut-être un peu moins mais c’était tout de même très fatiguant ! Je plongeais ma main dans mon sac pour me réconforter et… Plus de gâteaux ? Plus de gâteaux ? Je me redressai et regardai tout autour de moi. Je rentrai dans le premier magasin que je trouvai et dévalisai tout le magasin. Je ressorti avec les poches et deux sacs remplis de toutes sortes de confiseries et me mis en route pour rentrer chez moi…

FIN



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre Sucrée [PV La Sorcière] ~ terminé ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-