Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Parc du Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 11 Aoû - 20:12
La bague à son doigt se couvrait d'une fine couche de poussière quand deux mains saisirent les siennes. Les blonds. Elle n'avait vraiment jamais eu de chance avec eux. Un ex, un fiancé-pour-de-faux, un mec vaguement psychopathe. Cette race de mecs aux cheveux clairs semblaient être ses ennemis naturels.
L'oreillette tomba aux creux de ses paumes.

- Je me fiche pour qui tu peux bien travailler, je ne suis pas ici pour trouver cette recette mais quelque chose de bien plus important. Il se peut que la fontaine cache quelque chose. Pourquoi je te le dis? Et bien, je t'aide, tu m'aides. Ça va comme ça?

Nan nan nan. Elle voulait juste passé une soirée tranquille, dans son coin, à entendre dans son oreillette les autres courir après la recette. Là, ça ressemblait plus à un complot contre le gouvernement. Et lui, il en savait un peu trop sur tout ça. Un agent de la vieille ? C'est vrai qu'elle avait plus tendance à bizuter les nouveaux plutôt que de retenir les visages et le masque n'aidait pas. Elle serait bien tenter de le soulever, mais dans ces cas-là, mieux valait se tenir à carreaux.
L'homme se redressa, la laissant perplexe, et se tourna vers la fontaine. Oui, la fontaine avait du charme, la statue, le ruissellement de l'eau, la beauté de la pierre blanche bien travaillée. Mais il ne passa pas plus d'une seconde à la contempler, qu'il l'a frappa. Plus de fontaine, plus de fée pétrifiée. Juste de l'eau partout. Elle bondit hors de la zone éclaboussée, sauvant sa robe et ses chaussures. Pas passé loin de la catastrophe vestimentaire. Elle souffla, et remarqua enfin le truc, à peine visible, caché sous des pierres : un bouquin. Le même que Yel avait trouvé, elle le savait, elle venait de rallumer son oreillette. Il fallait maintenant le récupérer. Qu'elle foute rien durant la mission, ça passe. Mais qu'elle empêche son bon déroulement en ne récupérant pas un élément important, ça, la vieille le lui ferait payer en heures supplémentaires. Durant les quinze prochaines années.

- Désolés, mais nous devrions y aller, le maître des lieux serait sûrement furieux de voir sa fontaine en morceau.

Oh, une muette. Elle secoua la tête, au risque de détruire sa coiffure - si l'humidité ne l'a pas déjà fait - et ne bougea pas d'un iota quand il lui tendit son bras. Qu'est-ce qu'elle aurait aimé partir d'ici et finir la soirée en ville ou... Ou ailleurs tout simplement.

- J'ai besoin de ce livre. Ou plutôt, du code qui s'y trouve. Donnez-le moi, je vous le rendrai si c'est que vous cherchiez. Je ne sais pas s'il y avait autre chose dans la fontaine, si le propriétaire à d'autres petits secrets dispersés partout dans sa maison. Je suis pas ici pour ça.

Faudrait pas trop en dire non plus, histoire de pas griller la couverture des autres agents. Avec un peu de chance, ils allaient trouver le dernier bouquin. De la chance, c'est ce qui lui manquait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Oberon
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mar 12 Aoû - 23:35


Exploser une fontaine en se trouvant à 20 cm d'elle n'a rien de très intelligent me diriez-vous. Mais auriez-vous oublié qu'avec la magie, on pouvait presque tout faire? Ou plus simplement, rappelez-vous qu'Oberon est un mage utilisant surtout l'élément aqueux. Alors, lorsque l'eau du monument se déversa au milieu du parc, manquant de l'éclabousser au passage, il cligna juste de l'œil pour que l'eau le contourne et finisse sa course derrière lui. Il ne se soucia guère des deux autres personnes et se contenta de ramasser le livre qu'il venait de trouver en fouillant à travers les débris de marbre. Il dépoussiéra l'ouvrage et s'assura que l'eau n'avait pas endommagé la couverture.

Oberon se retourna alors, levant un sourcil d'étonnement à l'écoute d'un son particulier. Quelqu'un était en train de jouer d'un instrument de musique, de la flûte probablement. Et il avait raison. Le jeune homme en avait sorti une et était en train de jouer un air dessus mais ce n'était un air normal. Il y avait quelque chose de magique dans ces notes et en magie, le souverain s'y connaissait. La douce partition se transforma soudain, devenant quelque chose de très compréhensible à l'oreille du souverain. Cet individu était capable de parler à travers cet objet.

«Désolés, mais nous devrions y aller, le maître des lieux serait sûrement furieux de voir sa fontaine en morceau.»

Et bien, qu'il se manifeste. Ce n'était pas un vieil obèse gavé de foie gras qui allait intimider le roi de Concordia. Son service de sécurité n'était ni plus ni moins que des humains armés de taser et quelques uns seulement d'armes à feu.  Devant cette déclaration,  le blond ne broncha pas et se contenta de le fixer froidement. Le couple ne semblait pas avoir été mouillé par l'explosion d'eau. Ils devaient avoir de bons réflexes, rien d'étonnant à ce qu'ils soient agents. Il remarqua également qu'elle avait remit son oreille en place et l'air de son visage indiquait qu'elle était en train de recevoir des messages. Ce n'était pas facile de simuler une posture neutre et rien n'échappait au regard vigilant du guerrier. Le brun rangea alors son instrument et tendit son bras à la jeune fille en bleu mais celle-ci ne répondit pas à l'invitation et préféra répondre à l'homme en blanc.

«J'ai besoin de ce livre. Ou plutôt, du code qui s'y trouve. Donnez-le moi, je vous le rendrai si c'est que vous cherchiez. Je ne sais pas s'il y avait autre chose dans la fontaine, si le propriétaire à d'autres petits secrets dispersés partout dans sa maison. Je suis pas ici pour ça.»

Oberon fronça les sourcils de dégoûts. De quel droit osait-elle s'adresser de la sorte à un souverain? Elle lui donnait carrément un ordre en fait. Ces humains, tous aussi inutiles les uns que les autres. Pourquoi lui donnerait-il ce qu'elle voulait alors qu'elle ne pouvait rien lui apporter? Il ne fallait pas exagérer. Il trouverait sûrement quelqu'un capable de lui donner les informations ou alors l'aider à trouver ce qu'il cherche, en échange de ce fameux code qui se trouvait dans ce livre. Il fit disparaître l'objet par magie, le gardant bien soigneusement dans une autre dimension puis tourna le dos aux deux autres personnes.

«Je n'ai pas d'ordres à recevoir. Si tu n'es pas capable de m'aider, tu ne m'es d'aucune utilité et je ne vois pas pourquoi je devrais te donner ce que tu cherches si moi, je n'obtiens rien.»

Sur ces paroles, il déploya alors ses ailes, provoquant une min-bourrasque qui souleva de l'eau et de la poussière puis il s'envola alors, s'élançant à toute vitesse dans les airs.

Spoiler:
 




Oberon's theme~ Heavens Divide


Parc du Château - Page 2 Sans_t10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
Nora Piriou
Messages : 872
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 7 Sep - 18:22
«Je n'ai pas d'ordres à recevoir...»

Et là, son cerveau planta. Non, des racines ne lui sont pas sorties des oreilles, mais un bug magnifique l'empêcha de réagir pendant quelques minutes. Deux ailes. D'où on pouvait avoir des ailes ? Les loups, les chats, les canards qui parlent, ok. Les mecs muets qui s'expriment par la musique, ok. Les psychopathes, ok. Mais... Mais des ailes ! Ça devenait déloyale ! Et puis, il part comme ça, avec le livre, rien à fiche du reste. Si elle n'avait pas eu la bouche ouverte, elle aurait oublié de respirer. Sa main fraîche se posa sur son front, réajustant quelques mèches, avant de se poser sur son oreillette.

- C'est Blue, j'ai eu un petit problème... Comment dire... Le livre vient de s'envoler. Littéralement. Et j'ai pas pu récupérer le code. Il est avec un genre d'homme-oiseau, je crois qu'il se trouve au château maintenant.

Si la vieille le savait, elle ne donnerait pas cher de sa peau. Non, en fait, même sans savoir ça, elle n'aurait aucune chance d'avoir une prime pour cette mission, pour changer. Enfin, l'aventure, les rencontres, Red, tout ça en valait le coût. Largement. On a beau se plaindre à longueur de journée, on est mieux agent secret que comptable, ou président. Combien de ses amis de collèges pouvaient se vanter aujourd'hui d'avoir un métier aussi cool ? ... Bon, au moins trois. Mais ça, c'est parce qu'elle avait grandit à Chantilly.  
Ses yeux se posèrent sur un chemin parsemé de fleurs et de lanternes, les conduisant tout droit à la terrasse de la salle de bal. Un bien joli sentier, qu'elle regarda à peine tant elle se concentrait sur ses pas pour ne pas se tordre la cheville sur les pavés. Tout juste si elle avait prit le temps de saisir la main d'Alexis.
C'est donc une tornade bleue qui arriva dans la salle de bal. Même pas décoiffée. Pas trop. Mais les autres jeunes filles en quête d'un fiancé riche la regardaient de travers, mais elle ne s'en occupait pas. Elle cherchait les escaliers du regard, allant à gauche puis à droite, malgré la foule, esquivant les serveurs et écrasant quelques pieds glorieux.
Enfin, elle sentit une résistance à l'arrière : le gentil brun venait de s'arrêter, tout à côté de la piste où évoluaient élégamment des couples.

- Avec un peu de chance, Yel va trouver une solution. Elle trouve toujours une solution. Et elle ne dira pas que ce sera ma faute. Bon, elle m'a déjà vendue plusieurs fois, mais bon...

Son regard clair se promenait sur la salle, paniqué. La panique. Ca faisait longtemps. La dernière fois, c'est après avoir posté accidentellement la recette secrète des cookies sur facebook. Coca-Cola l'avait ensuite reprise et utilisée pour relancer sa boisson. C'est ce jour-là aussi qu'elle avait apprit que détruire son pc ne détruisait pas les messages qu'on veut effacer.

- Heu... Je vais y aller, t'as sans doute mieux à faire. J'suis sûre qu'il y a plein de filles qui cherche un prince charmant pour la soirée.

Et une fortune à épouser, dans le style pas trop moche et qui prend des pastilles pour l'haleine. Certaines d'ailleurs les observaient de loin, attendant sans doute qu'elle parte pour se jeter sur lui comme des vautours.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Eraelle
Revenir en haut Aller en bas
 

Parc du Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Visite au château d'Ambleville
» Il était une fois... L'histoire d'un râteau. [PV/ John Stark]
» Demande d'extrais de quasier judicaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Bal masqué-