Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Memories of days gone by.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 13 Nov - 18:04
Memories of days gone by. 1422820540-anime-art-beautiful-boy-cool-favim-com-318343

“Memories of days gone by.


>> L 'histoire d 'une vie : préalable


Lorsque la plume glisse sur le papier pour écrire une histoire, elle n'ignore rien de ce qui a pu arriver avant. Car pour continuer à tracer de délicieuses courbes nommées lettres, il faut de la matière, il faut du passé. Qu'est-on donc sans ce précieux passé qui est nôtre ? Comment pourrions-nous prétendre aller de l'avant si nous ignorons ce qui se trouvait derrière ?

L'individu humain est erreur par définition. Il ne peut s'empêcher de se tromper mais peut-on réellement lui en vouloir pour ça ? Les erreurs existent pour ne pas être reproduites. Les souvenirs pour se rappeler à quel point nous nous sommes trompés. Ces souvenirs sont l'essence-même de notre existence. Nos actions passées, présentes ou futures sont toutes amenées à en devenir un jour. Le souvenir, disait George Sand, c'est le parfum de l'âme. Quiconque se souvient peut prétendre avoir un jour existé.

Ethan et Maelyss, ça n'a jamais été simple. Ethan et Maelyss, c'est un tas de petites histoires imbriquées les unes dans les autres. Ethan et Maelyss, ce sont des tas de souvenirs, qu'ils soient bienheureux ou malheureux. De la joie à la tristesse en passant par la haine et le mépris, les avis changent au cours du temps. Les gens souffrent, mûrissent, apprennent de leurs erreurs. Elle s'est trompée Maelyss, des tas et des tas de fois. Tellement qu'il serait impossible de toutes les compter. Et pourtant, elle est là toujours. Car les erreurs ne sont pas dramatiques, tout au pire cela fera de jolies histoires à se remémorer une fois grand. Car oui, Maelyss a des tas d'histoires à raconter, des tas de souvenirs à rendre immortels par le biais d'une modeste plume.

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes fous à lier ou alors que vous avez vraiment du temps à perdre. Ou alors les deux. Tiens, vous êtes toujours là ? C'est amusant, je pensais que vous alliez fuir en courant. Tiens, pendant que vous êtes là, ça vous dirait que je vous raconte une histoire ? Oh, rien de bien méchants, juste deux ou trois souvenirs d'une blondinette un peu tête en l'air...







Dernière édition par Agent Yellow le Lun 1 Sep - 17:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 2 Fév - 20:15
Memories of days gone by. 1422820540-anime-art-beautiful-boy-cool-favim-com-318343

“Memories of days gone by.


>> Au commencement des choses


C’était son premier jour d’école. Un peu anxieuse, la petite blonde serrait très fort la main de son père, qu’elle n’avait envie de quitter pour rien au monde. Lui, sentant son inquiétude, rit de bon cœur et l’entraina avec lui en direction de la salle de classe. L’institutrice était déjà là, ainsi que plusieurs enfants et leurs parents tous aussi stressés les uns que les autres. Pour beaucoup, c’était la première fois. Pour lui aussi, mais il restait souriant et sa présence rassurait un peu les femmes présentes. Il dégageait une telle assurance que la peur paraissait anodine à ses côtés. Remarquant une jeune femme aux cheveux bruns soyeux ayant du mal à tenir son garnement en place, il lui proposa de l’aider pendant qu’elle cherchait quelque chose dans son sac. Galant. Celle-ci accepta son offre avec réticence.

- Je ne voudrais pas que vous vous fassiez mal ! Ethan tient très peu en place et si…

Sa phrase se termina en rire, un rire doux et harmonieux. Il venait de faire monter le petit garçon sur ses épaules en lui faisant croire qu’il était un terrifiant dragon mangeur d’enfants. Ethan riait et gigotait dans tous les sens mais il le tenait fermement par les jambes. Les rires des parents présents se mêlèrent à ceux de leurs enfants qui voulaient eux aussi monter sur le dragon. La mère d’Ethan finit par trouver ce qu’elle cherchait au fond de son sac, son regard se posa alors sur la minuscule fillette blonde qui se cachait des autres derrière une chaise. Elle était mignonne avec cette robe verte à fleurs qui mettait en valeur ses grands yeux. La mère d’Ethan lui tendit une main compatissante, un sourire rassurant aux lèvres. La petite fille s’en saisit timidement en baissant les yeux.

- Il ne faut pas avoir peur tu sais, lui sourit-elle doucement. Comment t’appelles-tu ?
- … M-Maelyss… répondit-elle timidement.
- Quelle coïncidence, c’est également mon prénom ! s’exclama-t-elle joyeusement

Sa voix était si douce que soudainement Maelyss eut moins peur et elle se décida enfin à sortir de sa cachette. Elle s’avança timidement, sursautant à chaque cri d’enfant. Les yeux humides, elle était terrifiée par tout ce monde qui lui était inconnu. Son père s’en aperçut et, reposant Ethan au sol, il se saisit de la fillette qui ne se fit pas prier pour se réfugier dans ses bras protecteurs. La jeune femme qui lui tenait auparavant la main se releva et prit celle de son jeune garnement qui étrangement s’était calmé en croisant les prunelles si terrifiées de la blondinette. L’homme se racla la gorge.

- Ethan, c’est bien ça ? Il fit une pause, esquissant un sourire lorsque le petit garçon hocha timidement la tête face à sa présence naturellement imposante. C’est le prénom d’une personne forte et robuste. Fais honneur à ceux qui te sont chers et protège-les du malheur, les voir heureux sera à tes yeux le plus beau présent que ce monde puisse t’offrir.

En fier soldat, il plaqua fermement son poing contre sa poitrine. La jeune femme aux longs cheveux bruns sourit doucement en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille gauche.

- Vous parlez comme mon mari, vous savez.







Dernière édition par Agent Yellow le Ven 26 Juin - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 3 Fév - 20:55
Memories of days gone by. 1422820540-anime-art-beautiful-boy-cool-favim-com-318343

“Memories of days gone by.


>> La douceur de la mort


Il faisait froid. C'était l'une de ces journées pluvieuses qui donnait envie de rester chez soi devant un bon vieux film. Miss Emily était une jeune femme d'une trentaine d'années. Les cheveux châtain relevés en un rapide chignon, une paire de lunettes à la monture bordeaux et aux verres rectangulaires sur son petit nez fin et droit, elle était de nature enjouée et souriante. Mais aujourd'hui, Miss Emily ne souriait pas. Son visage impassible était pâle comme le rideau et ses yeux étaient quelque peu vides.

Bien qu'elle ne parlait pas, la classe n'était pas silencieuse pour autant. Au dernier rang, Martin et Ethan faisaient un duel de règles. Clarisse et Mélissa se racontaient leur weekend comme les deux meilleures amies du monde. Du premier rang, Paul s'amusait à faire des paniers en lançant des boules de papier dans la corbeille. Non loin de lui, Charles et Maud se disputaient encore à propos du précédent match de foot et de l'arbitre corrompu. Sortant de ses pensées, Miss Emily frappa deux fois dans ses mains pour amener le silence dans la petite salle. Ethan et Martin continuaient de se frapper avec leur règle dans le fond.

- Ethan, Martin !

L'institutrice haussa soudainement la voix pour s'imposer, ce qui surpris les deux jeunes garnements. D'un accord commun, ils cessèrent leur guerre. Miss Emily soupira longuement avant de reprendre la parole, la voix brisée.

- Les enfants, j'ai une très mauvaise nouvelle à vous annoncer. Comme vous pouvez le constater, Maelyss n'est pas avec nous ce matin. Elle ne reviendra probablement pas avant plusieurs jours.

Le brouhaha reprit de plus belle, chacun des enfants faisant une hypothèse sur l'absence de leur camarade. S'était-elle cassée la jambe en ski ? Etait-elle partie avec son papa et sa maman en vacances ? Etait-elle malade ? Les propositions fusaient et plus le temps passait, moins la jeune institutruce semblait désireuse de leur annoncer la vérité. Elle le fit cependant, après avoir frappé dans ses mains une nouvelle fois. Les enfants se turent.

- Son père... est décédé le weekend dernier.

Le silence se fit, pesant, seulement interrompu par la pluie qui frappait contre les vitres. Les enfants se mirent un par un à verser des larmes de chagrin, Miss Emily ne put retenir les siennes et même le ciel se mit à pleurer avec eux.

***


Cela faisait exactement trois jours que Maelyss n'avait plus donné aucun signe de vie. Sa mère ne répondait plus aux nombreux coups de téléphone qu'elle recevait chaque jour et personne ne venait ouvrir lorsqu'on sonnait à la porte. Le courrier s'entassait dans la boite aux lettres sans que personne ne vint le récupérer. Et pourtant le troisième jour, quelqu'un frappa à la porte de la salle de classe alors que l'heure était déjà bien entamée. Miss Emily se leva pour aller ouvrir tandis que les enfants continuaient leurs dessins. Une petite fille blonde aux lumineux pénétra dans la pièce.

- Désolée... s'excusa-t-elle, je me suis perdue dans les couloirs.

Tous furent abasourdis. Elle souriait. Maelyss souriait, était-ce une illusion ? Elle venait de perdre l'être le plus cher à ses yeux et pourtant... Tombant des nues, Miss Emily mit plusieurs instants avant d'indiquer à la fillette qu'elle pouvait rentrer. Le cours reprit mais ne fut plus le même. Désormais, tous jetaient des regards en coin à la petite blonde qui elle ne s'occupait que de son dessin. Ethan fixait silencieusement celui-ci qui se traçait sous ces yeux. C'était une famille, heureuse, souriante. Le papa, la maman et la petite fille. Ensemble. Ethan esquissa une grimace. Son coeur se serra. Il n'avait plus envie de dessiner.

***


Maelyss était assise sur la balançoire, les pieds dans le vide. Elle n'avait pas envie d'aller jouer avec les autres qui la regardaient bizarrement. Elle voulait juste rester seule. La jeune fille serra ses petits poings sur la corde. Si ça continuait elle allait pleurer. Or elle avait promis être forte. Pour sa maman qui elle pleurait tout le temps, qui ne souriait plus. Et puis il n'était pas mort d'abord ! Il était juste monté au ciel, c'était ce que sa maman lui avait dit pour la consoler. De là-haut, il continuerait de veiller sur elle et de la protéger comme il l'avait toujours fait, alors il fallait être courageuse et sourire pour qu'il restât fier.

La fillette sentit soudainement un contact sur son dos ; c'était Ethan qui venait de poser ses mains dessus. Il l'avait vue, toute seule. Et moins réticent que les autres, avait décidé de s'avancer. Il la poussa, doucement d'abord. La petite fille qui juste avant le dévisageait par de grands yeux surpris se mit à sourire. Il se mit à la pousser de plus en plus haut, faisant rire la jeune fille. Il ne disait rien, seules ses larmes criaient en silence.







Dernière édition par Agent Yellow le Ven 26 Juin - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 14 Fév - 21:20
Memories of days gone by. 1422820540-anime-art-beautiful-boy-cool-favim-com-318343

“Memories of days gone by.


>> La découverte d 'un monde merveilleux


Maelyss gesticulait nerveusement sur sa chaise. C’était le dernier jour d’école avant les grandes vacances et pour l’occasion, comme chaque année, une fête avait été préparée. Il y avait un buffet composé de plusieurs gâteaux confectionnés par les parents d’élèves, des décorations accrochées aux murs et une vieille chaine hi-fi en train de passer les hits du moment. C’était toujours l’animation phare de la fête et les enfants s’amusaient tous à danser sur du Mickael Jackson ou du Indochine. Tous sauf Maelyss. Elle restait dans son coin, sur sa chaise, l’air légèrement boudeur. Car Maelyss ne savait pas danser. Très maladroite, elle écrasait facilement les pieds des autres et ses petits camarades lui avaient bien fait comprendre qu’ils ne voulaient pas d’elle. Elle aurait souhaité être aussi douée qu’Ethan, qui faisait fureur auprès des filles, et savoir elle aussi bouger ses pieds sans tomber.

- De toute façon la danse c’est nul, ronchonnait la petite fille en croisant les bras

En vérité, elle était extrêmement jalouse de tous ces enfants qui eux bougeaient sans aucun problème. Elle se sentait nulle, presque inférieure. De petites larmes perlaient au coin de ses prunelles émeraude. Semblant s’en rendre compte, Ethan lâcha brutalement la main de Nadia en prétextant une envie pressante. C’était tout sauf crédible comme excuse et la petite brune devint presque furax lorsque le jeune garçon se dirigea vers Maelyss. Il s’assit sur la chaise vide à côté d’elle et lui demanda d’une voix douce :

- Pourquoi tu viens pas danser ?

La petite blonde esquissa une grimace et cacha son visage rougissant. Elle avait un peu honte de l’avouer et peur qu’Ethan ne se moquât d’elle. Celui-ci attendit patiemment quelques instants, le temps qu’elle trouvât le courage d’assumer sa faiblesse. Sa voix se fit toute petite lorsqu’elle osa enfin prendre la parole.

- Je… Je sais pas danser… Puis ils… ils disent que je suis nulle…

Maelyss cacha son visage dans ses petites mains. Ils étaient vraiment méchants ! Ce n’était pas sa faute si elle ne savait pas danser, personne ne le lui avait appris ! Dans la salle, les enfants dansaient sur du Mika mais plusieurs s’étaient arrêtés pour les regarder tous les deux avec étonnement. Enfin, surtout les filles. Les garçons savaient bien qu’Ethan trainait beaucoup avec les filles, surtout quand elles étaient mignonnes et douces, pas comme Nora qui faisait déjà peur à tout le monde dès la maternelle. Le petit brun posa sa main compatissante sur l’épaule de la jeune fille et lui tendit l’autre en souriant.

- Si tu veux… je peux t’apprendre ?
- Mais… je vais t’écraser les pieds… répondit la petite au bord des larmes
- C’est pas grave, je suis un homme et les coups de pied ne me font rien !

C’était bien évidemment faux, il disait cela pour se rassurer en espérant franchement que Maelyss exagérait. Qu’est-ce qu’il lui avait pris de venir voir la blonde déjà ? Compassion de merde. La petite fille se saisit timidement de la main que lui tendait son camarade et se leva. Ils ne se rejoignirent pas le groupe d’enfants mais restèrent dans leur coin, peu désireux d’attirer l’attention. Ethan fit glisser sa main autour de la taille de la petite blonde comme il l’avait fait avec la dizaine d’autres filles précédemment et attira la jeune fille à lui. Un, deux, trois, les pieds écrasés s’enchainaient et à chaque la petite fille voulait s’enfuir en pleurant sauf qu’Ethan la tenait fermement, ne lui laissant aucune possibilité de fuite. Les minutes passèrent, Maelyss commençait à comprendre où placer ses petits pieds pour épargner ceux du jeune brun. Et lorsqu’elle commença à être plus sûre d’elle-même dans ses mouvements, elle se mit à rire doucement. Elle venait de se rendre compte qu’elle adorait danser, cette sensation étrange qu’on ressentait à chaque pas. Elle venait de découvrir l’entrée d’un nouveau monde, de son monde. Et elle se sentait si vivante dans les bras d’Ethan.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 26 Juin - 13:54
Memories of days gone by. 1422820540-anime-art-beautiful-boy-cool-favim-com-318343

“Memories of days gone by.


>> Le début des ennuis


Le printemps, saison du renouveau. Saison des sentiments aussi. Quoi de plus mignon que de déclamer un "Je t'aime" à l'élue de son cœur sous l'ombre d'un cerisier en fleur ? C'était sans doute l'envie d'Ethan. Sauf que pour une fois, il n'osait pas faire le premier pas. Curieux. Ou peut-être était-il vraiment amoureux, qui sait. Maelyss aperçut le jeune garçon assit seul sur un banc et décida d'aller le voir. Il ne la remarqua pas tout de suite, peut-être trop occupé à contempler une jolie brunette en train de danser avec ses copines.

- Elle est jolie Vanessa, non ? demanda la petite blonde d'un air innocent
- Oui oui tr... commença Ethan

Puis se rendant compte de ce qu'il était en train de dire il écarquilla les yeux avant de détourner le regard sur le côté.

- V-vite fait hein...

Maelyss rit, elle avait bien vu les rougeurs qui fleurissaient sur les joues d'Ethan. Elle s'assit à ses côtés. Ethan l'avait aidé des tas de fois, c'était à son tour maintenant !

- Tu le lui as dit ?
- Mehmmnh...

La petite fille réfléchit quelques secondes. Et une idée lumineuse naquit dans son esprit. Une lettre, il fallait qu'il lui écrive une lettre ! C'est ce qu'on faisait quand on n'arrivait pas à parler de vive voix ! Il suffisait qu'il lui donne un rendez-vous dans un coin de la cour pour ne plus pouvoir reculer. La petite blonde expliqua son idée à Ethan qui accepta avec quelques réserves. En même temps elle insistait tellement et était tellement fière de son idée qu'il ne pouvait pas refuser. Bien qu'il craignait le déroulement des évènements.

La lettre écrite, Maelyss se dirigea en courant vers la salle de classe pendant que c'était encore la récréation. Il fallait se dépêcher ! ... La petite fille s'arrêta au beau milieu de la salle. Elle avait oublié lequel de ces pupitres était celui de Vanessa. Trouvant que c'était trop idiot d'avoir fait tout ça sans parvenir jusqu'au bout, elle tenta de se souvenir des places de ses camarades. Sans vraiment y parvenir. Elle jeta un coup d’œil à l’horloge murale et se rendit compte avec effroi qu'il restait moins d'une minute avant la sonnerie. Tentant le tout pour le tout, elle déposa le papier dans le plus proche pupitre et sortit en vitesse.

Mais malheureusement, ce fut Nora qui reçut le bout de papier plié en quatre. A cette époque, elle ne détestait personne, même si son caractère était déjà bien forgé et qu'il fallait éviter de lui chercher des noises. Curieuse de savoir le nom de ce mystérieux admirateur, la jeune brune se rendit au lieu fixé. Sous le cerisier en fleur au bout de la cour se tenait déjà Ethan, dos à elle et les mains dans les poches. Elle s'éclaircit la gorge pour lui faire comprendre qu'elle était là. Il se retourna.

- Qu'est-c'tu fous là ?

C'était peut-être à cause du dégoût visible sur le visage d'Ethan ou du fait de s'être pris le premier râteau de sa vie mais Nora se mit en colère comme jamais. Et le teint d'Ethan devint encore plus blanc que la neige. Il se mit à crier d'horreur et à courir dans toute la cour comme si sa vie en dépendait, mais peut-être était-ce le cas. Nora à ses trousses l'injuriait en lui faisant mille promesses de tortures les plus répugnantes les unes que les autres. Ce jour-là, Ethan apprit qu'il ne fallait jamais faire confiance à Maelyss. Et Maelyss sans le vouloir venait de créer la plus grande menace de la région, voire plus.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

Memories of days gone by.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» Holaaaa
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Ice Memories (PV-Melvin)
» MOEBIUS / GIR (JEAN GIRAUD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives-