Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Libre] I'm a poor lonesome cowboy ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 8 Aoû - 19:36
La brise soufflait, légère, tandis que les herbes hautes s'inclinaient à son passage, créant ainsi des vagues ocres dans le paysage. Depuis l'endroit, on ne pouvait voir la ville et ses bâtiments, camouflés par les collines, mais l'on avait une petite vue sur la mer bleue, qui étendait son infinie surface plus bas. Nichée au cœur des fleurs sauvages et des dunes de sable se trouvait, faite de briques rouges marquées par le temps, une petite gare de passage, devant laquelle passait quotidiennement un train, le matin. Rien de bien exceptionnel, vu qu'il y avait en réalité peu de voyageurs, mais cela complétait agréablement cette idée de gare sauvage, où l'on pouvait rêver librement sans que personne ne vint nous déranger un instant.

La jeune fille soupira. Calée contre l'un des murets qui séparait la voie de la campagne, bien que cela soit peu utile vu la vitesse à laquelle passait le train, celle-ci tentait désespérément de se concentrer sur le livre qu'elle tenait entre ses fins doigts. Mais son attention se cessait d'être distraite, tantôt par les plantes qui s'inclinaient au vent, tantôt par l'odeur du sel provenant de la mer qui lui chatouillait les narines. Lassée, Maelyss renonça et referma son livre en claquant ce dernier, avant de le poser sur le sol à ses côtés. Madame de Bovary, il y avait des lectures plus passionnantes certes, et pourtant ce n'était pas le fait que le roman soit ennuyeux qui l'agaçait. Mais peut-être était-ce la jeune fille qui n'était tout simplement pas d'humeur pour lire. Ou pas d'humeur à faire quoi que ce soit d'autre que de... rêvasser.

- Mon dieu mon dieu mon dieu...

Et sur ces mots, la jeune fille blonde prit sa tête entre ses mains et continua de se lamenter silencieusement. Son existence lui semblait bien compliqué, et elle ne pourrait éviter Blue et Gray toute sa vie, qui de toute façon risquait fort d'être courte. Elle avait bien réussi jusque là, à les éviter dans les couloirs de l'agence et dans la ville, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle ne lisait pas simplement dans le parc, trop près de l'endroit où vivaient Blue et Gray, ni sur la plage, trop près de l'endroit où vivaient Blue et Gray et encore moins au centre-ville, sur un banc, lieu de passage régulier des deux agents. Il ne lui était donc resté pas beaucoup de choix, et tenant assez à sa vie, elle avait finalement opté pour cet endroit, presque désertique habituellement, sauf au passage du train de 10h42.

- Peut-être que c'est le moment de... quitter la ville, changer de nom, m'exiler aux Etats-Unis... quoique non, l'Australie c'est plus loin, et euh...

En général, lorsque la jeune fille se mettait à parler toute seule, c'était pour se rassurer, pour éviter de piquer une crise de nerfs comme Blue le ferait à sa place. Puis cela lui permettait de mettre les choses au clair, car souvent ses pensées s'embrouillaient dans sa tête et après elle les oubliait, ou alors les transformait. Et même si cela la faisait souvent passer pour une folle, tant pis. La jeune fille avait ses habitudes que personne au monde ne pourrait changer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 10 Aoû - 12:21
La gare était vide ... Comme l'avait été son palais dans les derniers temps où Serafina y vivait. L'unique différence entre les deux lieux à cet instant précis était la température ambiante. Dans le palais de la Glace, le froid était évidemment de mise, alors qu'ici la douce chaleur de l'été enveloppait la petite gare et ses environs. Malgré la chaleur, c'était ici que la Reine des Neiges avait tenu à se rendre pour s'isoler et réfléchir en paix. Elle avait alors laissé sa nouvelle voiture dans le garage de la maison qu'elle allait bientôt quitter, et s'était rendue à pieds jusqu'à la gare presque abandonnée un peu à l'écart de la ville. C'est sans doute là que résidait tout le charme de cet endroit comme tout droit sorti d'une autre époque ... La solitude du lieu appelait naturellement à la rêverie et à la réflexion.

C'est pourquoi Serafina ne tarda pas à se sentir apaisée. Elle laissa peu à peu ses pensées s'envoler et l'entraîner dans des souvenirs issus d'un autre temps eux aussi.

- Mon dieu mon dieu mon dieu...

Aussi lorsqu'elle entendit cette voix fluette s'élever dans le silence ambiant, elle crut initialement que ce n'était que le fruit de son imagination ... Cela ne pouvait être que la voix d'un fantôme de son passé ... Cette voix elle ne l'avait plus entendue depuis des mois voire même des années.

- Peut-être que c'est le moment de... quitter la ville, changer de nom, m'exiler aux Etats-Unis... quoique non, l'Australie c'est plus loin, et euh...

Le choc arrêta d'un coup tout mouvement de la jeune femme. Cette phrase ne pouvait sortir de sa mémoire ; la personne à laquelle elle appartenait n'avait jamais tenu de tels propos en sa présence. Serafina se dirigea alors furtivement vers l'endroit d'où provenait la voix d'elle avait entendue. Elle vit d'abord une tête blonde prise entre deux petites mains délicates. Ce cheveux blonds ne lui étaient pas inconnus, de même que le visage qu'ils dissimulaient à peine. La Reine se rapprocha encore un peu de la silhouette adossée au muret dont elle suivait le tracé. Son intuition se confirmant un peu plus à chaque pas, un sourire se dessina sur son visage. Elle appela alors d'une voix douce, comme pour ne pas briser la paix de la gare mais surtout pour ne pas faire sursauter la jeune fille face à elle :

- Maelyss ? Est-ce bien toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 11 Aoû - 18:17
Tout à ses pensées, la jeune fille ne se concentrait pas sur l'environnement avoisinant, et ne ressentit pas l'autre présence, non-loin. Ce fut pour cela que lorsqu'une voix parut sortir de nulle part, elle sursauta.

- Maelyss ? Est-ce bien toi ?

La voix lui semblait familière, assez pour la faire se relever brusquement, pour faire face à une grande dame toute de blanc vêtue, à la silhouette et à la démarche élancées. De son corps semblait émaner une brise de fraicheur, presque de froideur glaciale, mais cela n'était pas cela qui attirait toute l'attention de Maelyss, c'était ses yeux. Bleus, d'un bleu profond. Bleus, d'un bleu glacé. Bleus, d'un bleu familier.

- Serafinaaaa ! s'écria-t-elle

Un grand sourire joyeux barrait son visage tandis qu'elle se rappelait de cette amie qu'elle n'avait pas vu depuis des lustres. La jeune fille s'approcha de cette dernière comme pour tenter de la prendre dans ses bras, oublia un instant sa maladresse, qui la fit trébucher sur une pierre, mi-enfoncée dans le sol. Une seconde plus tard, la petite blonde mordait la poussière, pestant contre les cailloux. Peut-être que son inconscient lui avait provoqué sa maladresse dans le but d'éviter de finir en glaçon, peut-être.

- Oups, désolée, fit-elle confuse, j'oublie toujours qu'il faut que je regarde où je mets les pieds.

Elle s'était relevée, le sourire toujours aux lèvres, et même si elle maintenait la distance entre elle et son amie de glace, elle semblait plus que heureuse de la revoir.

- Ça faisait tellement longtemps ! Comment vas-tu ?

Le vent souffla à cet instant, faisant virevolter les boucles blondes de la jeune fille, tandis qu'il apportait une nouvelle brise de chaleur douce et de fleurs sauvages qu'elle huma avec plaisir. Elle savait le temps changeant, surtout à proximité de Serafina, ainsi profitait-elle de la chaleur tant qu'elle était encore présente, bien que le froid ne la dérangeait aucunement. Car en réalité, son attention était plus focalisée sur son amie que sur la température ambiante, qu'elle fusse froide ou non.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Lun 12 Aoû - 9:35
Malgré ses efforts, Serafina vit son amie sursauter à son approche.

- Serafinaaaa ! s'écria-t-elle

Et s'étaler d'une façon digne d'un concours de cascades, en essayant de lui faire un câlin sans doute. La Reine fit un mouvement en direction de Maelyss pour lui prêter main forte ... et s'arrêta brusquement en voyant briller un petit cristal de glace à la surface de sa peau. Instinctivement elle porta une main à son cou et n'y trouva pas son pendentif habituel, cadeau qui lui permettait en temps normal de réguler sa température externe. Elle se rappela alors qu'elle l'avait perdu et se renfrogna un peu.

Tandis que la petite blonde se relevait, Serafina inspira un grand bol d'air tiède et se concentra pour adapter son corps à la température de cet air d'été.

- Oups, désolée, j'oublie toujours qu'il faut que je regarde où je mets les pieds.
- Ne t'excuse pas voyons ! Cette maladresse participe activement à ton charme, je te l'ai déjà dit par le passé, lui répondit la jeune femme avec une sincérité qui se reflétait dans son sourire attendri.
- Ca faisait tellement longtemps ! Comment vas-tu ?
- Ca faisait bien trop longtemps et je suis heureuse d'avoir eu l'idée de venir ici aujourd'hui. Je vais plutôt bien et toi ? Aller, raconte-moi ce que j'ai raté !

Le temps n'avait pas altéré l'affection qu'elle avait pour cette jeune fille pleine de vie et d'énergie. Peut-être était-ce cette énergie, dont la Reine était dénuée, qui lui plaisait dans son amie ? Ou alors était-ce sa spontanéité naturelle ? Ou encore son immense sourire permanent ? Quoi qu'il en soit, Maelyss semblait heureuse de ces retrouvailles et c'était parfaitement réciproque. Au point qu'une fois assurée de ne pas geler la petite blonde, elle ouvrit grand ses bras, invitant son amie pour le câlin que celle-ci voulait lui faire juste avant de trébucher.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 12 Aoû - 15:44
- Ne t'excuse pas voyons ! Cette maladresse participe activement à ton charme, je te l'ai déjà dit par le passé.

Le sourire de son amie acheva de la mettre à l'aise et, pensant aux souvenirs du passé, elle ne se rendit pas compte tout de suite que Serafina lui parlait. Ainsi rata-t-elle une partie de la conversation, distraite.

- ... utôt bien et toi ? Aller, raconte-moi ce que j'ai raté !

- Ca va. Ce que tu as raté ? Hum...

La jeune fille fit mine de réfléchir, portant son index à son menton et le tapotant doucement. A vrai dire, il s'était passé tant de choses depuis que Maelyss ne savait pas par où commencer. Si ne n'était que plomber l'ambiance en déclarant :

- Maman est morte.

Elle jeta ensuite un coup d'oeil à son amie et se rendit compte de ce qu'elle venait de dire. Elle lui fit alors un grand sourire, comme pour la rassurer, et secoua ses mains devant elle pour lui montrer que ce n'était rien.

- Mais tout va bien ! Ca date de plusieurs mois, ne t'en fait pas ! déclara-t-elle rapidement

En réalité, elle n'était pas sûre que ce qu'elle disait parviendrait à convaincre Serafina qu'elle allait bien, ainsi continua-t-elle sur d'autres sujets qui lui feraient oublier ce qu'elle venait de dire... sottement, tout en fixant vaguement le balancement ocre des herbes hautes.

- Sinon j'ai des nouveaux colocataires ! Je ne sais plus si je t'avais parlé des premiers, non ? Y a Lindsey, mais tout le monde l'appelle Botté, c'est plus pratique. En fait c'est un chat qui parle, curieux hein ? Oui je sais, c'est pas hyper courant. Oh, et il y a aussi Alex... quelque chose mais pareil, je l'appelle plus Charmant parce que je retiens plus facilement. Sinon avant y avait... Cyan, je me souviens plus de son prénom, mais elle a déménagé, et un matin au parc, j'ai croisé Alexis et je lui ai proposé de s'installer chez moi, vu qu'il n'avait nulle par où aller. Lui aussi il est différent, il parle avec sa flûte ! C'est curieux au début mais on s'y fait vite. Puis sinon à cause d'une mission, j'ai deux collègues qui veulent me tuer. Mais vraiment me tuer tuer, même si l'une plus que l'autre. Puis à un moment je m'étais fait une amie dragonne ! Mais je l'aime plus, elle a essayé de me griller un coup. Du coup, ça fait 4 personnes qui veulent me tuer ! Et y a Magenta aussi qui est sympa. D'ailleurs, elle me fait penser à Juan, donc faudrait que je me renseigne pour me faire un avis.

Elle enchainait phrase sur phrase, en prenant à peine le temps de respirer. Et quand enfin le flot de paroles se tarit, la jeune fille soupira, harassée par tout ce qu'elle venait de dire. Avant de se tourner vers son amie, de poser un index sur ses lèvres et de laisser échapper un petit rire cristallin.

- Désolée, j'ai trop parlé, fit-elle, légèrement amusée




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Mar 13 Aoû - 6:26
- Ca va. Ce que tu as raté ? Hum...

Qu'elle était mignonne la petite blonde lorsqu'elle faisait sa petite frimousse d'intense réflexion ! Cependant, Serafina n'eut pas le temps de s'attarder sur ce détail, en effet celui-ci fut vite balayé par une nouvelle peu réjouissante ...

- Maman est morte.

Le choc lui coupa le souffle. La Reine ne trouvait rien à dire ... Aucun "désolée", aucune condoléance ne lui vint à l'esprit. C'était un peu comme si son cerveau avait décidé de s'octroyer des vacances, ne laissant qu'un écriteau : "Absent pour durée indéterminée, veuillez revenir plus tard". Et comme si ça ne suffisait pas, lorsqu'elle croisa le regard de Maelyss, la jeune femme senti une vague de remords, de regrets la frapper. Ou plutôt une déferlante l'engloutir.

- Mais tout va bien ! Ca date de plusieurs mois, ne t'en fait pas ! déclara-t-elle rapidement

Serafina s'en voulait de ne pas avoir été présente pour son amie quand celle-ci en aurait eu le plus besoin. Malgré ce qu'en disait la jolie jeune fille, elle éait convaincue que la douleur avait été forte et restait présente en arrière-fond. Mais puisque Maelyss voulait jouer la carte de l'insouciance, elle n'allait pas tout gâcher avec des sentiments négatifs. Aussi ramena-t-elle sons cerveau par la pellicule des neurones (à défaut de leur trouver une peau), et décida de se concentrer pleinement sur le flux ininterrompu de paroles qui sortaient de la bouche de son amie.

- Sinon j'ai des nouveaux colocataires ! Je ne sais plus si je t'avais parlé des premiers, non ? Y a Lindsey, mais tout le monde l'appelle Botté, c'est plus pratique. En fait c'est un chat qui parle, curieux hein ? Oui je sais, c'est pas hyper courant.
Ho ! En voilà une que Serafina connaissait déjà. Alors elle se contenta de sourire à l'évocation de l'apparence de Botté.

- Oh, et il y a aussi Alex... quelque chose mais pareil, je l'appelle plus Charmant parce que je retiens plus facilement.
Et de lui elle n'avait qu'entendu parler à l'Organisation. Apparemment c'en était un membre ... "A ajouter sur la liste des gens sur lesquels je dois me renseigner" pensa-t-elle d'un air décidé.

-Sinon avant y avait... Cyan, je me souviens plus de son prénom,...
"A ajouter sur la même liste que le précédent..."

- ... mais elle a déménagé, ...
Serafina barra mentalement le nom de sa liste ; pas besoin de s'y intéresser si il ou elle ne faisait plus partie de l'entourage direct de Maelyss.

- ... et un matin au parc, j'ai croisé Alexis et je lui ai proposé de s'installer chez moi, vu qu'il n'avait nulle par où aller. Lui aussi il est différent, il parle avec sa flûte ! C'est curieux au début mais on s'y fait vite.
... A nouveau, la Reine ne pouvait se fier qu'à des bruits de couloirs : le joueur de flûte prit très vite sa place sur sa liste.

- Puis sinon à cause d'une mission, j'ai deux collègues qui veulent me tuer. Mais vraiment me tuer tuer, même si l'une plus que l'autre. Puis à un moment je m'étais fait une amie dragonne ! Mais je l'aime plus, elle a essayé de me griller un coup. Du coup, ça fait 4 personnes qui veulent me tuer ! Et y a Magenta aussi qui est sympa. D'ailleurs, elle me fait penser à Juan, donc faudrait que je me renseigne pour me faire un avis.

Oula, oula ... Trop de noms d'un coup et pas assez de temps pour tout analyser ! Pas grave, elle ne se concentrerait que sur les dangers potentiels ...

- Désolée, j'ai trop parlé.
- Ce n'est rien, ça me plaît d'avoir un large aperçu, répondit Serafina avec le sourire. Mais parle-moi un peu plus de ces deux agents ... Et de la dragonne.

Une lueur de protection brillait déjà dans les yeux de la Reine. Lueur qui n'était que très rarement bon signe pour les gens. Lueur qui promettait une vie plus calme à celui qui en était l'objet, mais qui promettait beaucoup de cris et de plaintes d'abord. Celui qui ferait du mal à la petite Maelyss maintenant que Serafina l'avait retrouvée ... se mettait d'avance dans de sales draps. Très sales draps.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 13 Aoû - 12:18
- Ce n'est rien, ça me plaît d'avoir un large aperçu. Mais parle-moi un peu plus de ces deux agents ... Et de la dragonne.

La jeune fille sourit doucement, avant de s'étirer sous la chaleur croissante du soleil. Le ciel dégagé ne les protégeait pas de l'éclat de ce dernier, et si la petite blonde n'avait rien à craindre de l'astre solaire, il n'en était pas forcément de même pour son amie de glace. Cela était même étonnant que celle-ci sortît ainsi par cette chaleur, alors qu'elle vénérait la neige plus que tout au monde.

- Pour les agents, d'accord, c'est un peu de ma faute.

Maelyss leva les yeux au ciel, preuve que tout ceci n'était qu'un immense malentendu dont elle allait malheureusement faire les frais.

- C'est parce qu'on devait faire une mission et que je me suis trompée dans un tout petit truc. Donc Blue me hait au point de sûrement vouloir ma mort et Gray...

Elle n'en savait que trop sur Blue et ses habitudes meurtrières, surtout sur ce dernier, mais pour Gray, elle n'avait jamais vu le blondinet s'énerver. En réalité, il était plutôt du genre à tout laisser passer et à déprimer morose. Ce qui voulait certainement dire que lorsqu'il serait vraiment en colère... elle serait mal. Très très mal.

- ... sûrement aussi, s'il y a Blue derrière. Par contre pour Fafnir, c'est sa faute !

C'était la dragonne qui avait essayé de la tuer, pas le contraire, et la jeune fille n'avait rien fait qui justifiait cette attitude si hostile.

- On s'est croisé en mission sauf que elle apparemment préférait obéir aux ordres donnés. Donc je lui ai dit qu'elle était méchante et que je ne l'aimait plus. Puis après...

Les souvenirs de la petite blonde s'arrêtaient à cet endroit, ne laissant comme dernière image que des boules d'électricité fuser vers elle et la terrible douleur qu'elle a ressentit à cet instant. Et si les cicatrices physiques étaient désormais guéries, celles du coeur resteraient sans doute ouvertes pendant longtemps.

- Je ne me souviens pas, juste que j'ai failli finir en poulet grillé.

Elle avait appris en se réveillant que c'était Red qui l'avait portée, avec l'aide de Magenta, et que la dragonne et la louve les avaient laissées rentrer à l'agence.

- Voilà ! Et toi, il parait que tu as déménagé, c'est vrai ?

Maelyss fixait son amie avec un grand sourire, désireuse de tout savoir depuis la dernière fois où elles s'étaient parlées, une tasse de thé à la main et des macarons à la framboise.Et avec un peu de chance, son amie aurait emménagé dans une maison plus près de chez elle, et elles pourraient se revoir souvent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Mar 13 Aoû - 18:35
- Pour les agents, d'accord, c'est un peu de ma faute. C'est parce qu'on devait faire une mission et que je me suis trompée dans un tout petit truc. Donc Blue me hait au point de sûrement vouloir ma mort et Gray... sûrement aussi, s'il y a Blue derrière.

"Nooooon ! Ce n'est pas son genre de faire des gaffes voyons !" pensa Serafina, un petit sourire gentiment ironique sur les lèvres et les yeux pétillants de malice. Mine de rien, elle était rassurée ... Ca ne semblait pas bien grave comme situation et ça pourrait toujours s'arranger surtout si Maelyss leur dégainait son sourire à faire fondre n'importe qui. Et la Reine s'y connaissait en fonte.

- Par contre pour Fafnir, c'est sa faute !

Ah ? L'attention de la jeune femme s'accrut encore un peu à cette annonce ...

- On s'est croisé en mission sauf que elle apparemment préférait obéir aux ordres donnés. Donc je lui ai dit qu'elle était méchante et que je ne l'aimait plus. Puis après... Je ne me souviens pas, juste que j'ai failli finir en poulet grillé.

Fafnir, la dragonne de GML ? On lui avait déjà dit au cours d'une ou deux conversations que cet agent était très ... consciencieux dans ses missions mais au point de s'en prendre à ses amis ? C'était aller très loin dans la loyauté envers le patron.

- Je trouve son attitude fort peu respectueuse. Depuis quand choisit-on son patron plutôt que ses amis ? ne se priva-t-elle pas de faire remarquer, très à cheval sur l'honneur.

Serafina avait tout de même beaucoup de mal à accepter une telle conception de l'amitié. Pour elle, il était clair que le Loup pourrait faire des pieds et des mains (ou des pattes comme il voulait), elle ne toucherait pas à un cheveu de la petite blonde.

- Voilà ! Et toi, il parait que tu as déménagé, c'est vrai ?
- Je suis en cours de déménagement oui. Je ne sais pas si tu es déjà passée devant cette immense villa du quartier résidentiel ... Eh bien c'est là que je suis en train d'emménager. J'avais proposé à une collègue, Anna, de s'installer dans la dernière chambre et que ce soit elle ou même le propriétaire, Alexander ... enfin il me semble que c'est bien ça son prénom ... ont tous les deux accepté. Donc voilà, nouveau départ dans cette grande demeure ! Et avec ma toute nouvelle voiture !
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 14 Aoû - 15:03
- Je trouve son attitude fort peu respectueuse. Depuis quand choisit-on son patron plutôt que ses amis ?

Maelyss haussa les épaules. Pour elle, le choix était tellement évident qu'il était devenu réflexe : elle adorait ses amis et préférait perdre son emploi que l'un d'eux. Mais peut-être que la dragonne n'en avait pas eu assez pour penser la même chose.

- Je suis en cours de déménagement oui. Je ne sais pas si tu es déjà passée devant cette immense villa du quartier résidentiel...

La jeune fille eut un fin sourire. Immense n'était pas le mot pour décrire la villa, qui semblait plus vouloir ressembler à un palais. Elle était déjà passée plusieurs fois devant, en allant à l'agence ou en tentant de rattraper Félix, le chat de la Mère-Michelle, et à chaque fois, elle avait été subjuguée par la grandeur et la beauté des lieux. Et à chaque fois, la petite blonde se demandait combien tout cela avait dû coûter au propriétaire, sûrement incroyablement riche. Tout comme Mère-Grand finalement, qui n'avait, parait-il, pas lésiné sur les frais lors de la dernière mission .

- Eh bien c'est là que je suis en train d'emménager.

- Sérieux ?

Elle ouvrit grand ses prunelles vertes, comme si Serafina venait de lui annoncer qu'elle avait gagné des cookies à vie à la tombola.

- J'avais proposé à une collègue, Anna, de s'installer dans la dernière chambre et que ce soit elle ou même le propriétaire, Alexander... enfin il me semble que c'est bien ça son prénom ... ont tous les deux accepté. Donc voilà, nouveau départ dans cette grande demeure ! Et avec ma toute nouvelle voiture !

- Hiiii, c'est trop génial !

La jeune fille frappa dans ses mains comme une petite fille de sept ans qui découvrait, sous un somptueux sapin illuminé, une immense pile de cadeaux colorés. Le vent vint, par le même instant, secouer ses boucles blondes, renforçant l'aura enfantine qui émanait de son corps. A cet instant, elle aurait pu sauter au cou de Serafina, mais connaissant la nature de son amie et la facilité avec laquelle elle attrapait un rhume ou tombait malade, elle se retint, et, un grand sourire aux lèvres, tira sur le bras de son amie.

- Ta nouvelle voiture ? Tu me la montres dis ?

En réalité, l'agente de Cooki était plutôt inculte en voitures et ne s'y intéressait pas. Elle devait connaitre seulement deux trois marques, et ne passerait sûrement jamais le permis, vu sa maladresse et sa facilité à être distraite. Alors elle n'essayait guère d'être une lumière dans ce domaine, mais aimait toute fois bien regarder les dernières voitures sorties. Au cas-où une aurait aussi la conduite automatique.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Dim 18 Aoû - 9:05
- Sérieux ?

Oui, sérieux. Les quelques personnes auxquelles la Reine avait communiqué sa nouvelle adresse avaient étonnamment toutes eu une réaction similaire : l'étonnement le plus total. Chacune des personnes y avait été de son petit commentaire personnel bien entendu, mais la trame de fond était la même pour tout le monde.

La réaction qui avait néanmoins le plus surpris la jeune femme était sans doute celle de GML. Celui-ci, à l'annonce de la nouvelle, avait esquissé un sourire carnassier qui s'était encore agrandi quand elle lui avait parlé de la colocation avec la Chasseuse. Tout un chacun s'accorderait à dire que la nouvelle était somme toute assez bonne, mais il y avait des limites et le Loup était bien au-delà. C'est pourquoi la jeune femme, après avoir obtenu le congé demandé pour le déménagement et l'installation, était sortie du grand bureau en se demandant si le patron n'était pas en train de craquer sous la pression ...

- Hiiii, c'est trop génial !

Cependant, Serafina ne s'attendait certainement pas à une réaction aussi extrême de la part de son amie. Celle-ci semblait aussi excitée qu'un enfant de 8 ans le jour de son anniversaire. Aussi la jeune femme hésitait entre rester là, bras ballants et bouche ouverte, sous le coup de l'ébahissement et rire de bon coeur à l'attitude de Maelyss. Elle décida finalement d'un compromis entre les deux : elle offrit un grand et éclatant sourire à la jeune fille.

- Ta nouvelle voiture ? Tu me la montres dis ?

Ha ... Là, ça se compliquait sérieusement. Parce que la voiture n'était pas ici. Bah oui, le principe d'une promenade à pied c'est qu'elle se fait à la force des jambes et non pas à la puissance du moteur, fut-il de 525 chevaux. Alors la Reine se rappela que, fière au plus au point de son nouveau bolide, elle avait fait quelques photos avec son téléphone. Elle le sortit de son sac et, une fois dans le bon dossier, le tendit à Maelyss :

- A défaut de l'avoir prise pour venir, voilà les photos que j'ai prises d'elle il y a quelques jours. La qualité n'est pas parfaite mais ça te donne une bonne idée de look général. Ne restera plus qu'à ce que je te kidnappe un jour pour faire un tour avec ! lui dit-elle, avec un clin d'oeil.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 28 Aoû - 7:49
Serafina mit la main dans son sac pour en ressortir son portable, qu'elle alluma pour montrer des photos de ladite voiture.

- A défaut de l'avoir prise pour venir, voilà les photos que j'ai prises d'elle il y a quelques jours.

La jeune fille blonde y jeta un coup d'oeil particulièrement long, fronçant une ou deux fois les sourcils. Pourquoi a-t-elle des trous sur les portières, se demanda-t-elle, songeuse. Sûrement pour faire joli, mais je trouve que ça fait bizarre. Peut-être n'avaient-ils pas assez d'argent pour remplir tous les trous ? Ou alors, c'est pour donner de la vitesse. C'est vrai qu'une passoire va plus vite qu'une casserole quand on la lance... mais la casserole est plus lourde ! Sûrement parce qu'elle n'a pas de trous, c'est léger ces trucs. Ou alors, c'est une poche pour y mettre des objets. Mais ce n'est sûrement pas très pratique : les objets en question doivent facilement se perdre. Alors...

- La qualité n'est pas parfaite mais ça te donne une bonne idée de look général. Ne restera plus qu'à ce que je te kidnappe un jour pour faire un tour avec !

Maelyss rit un instant, avant de se taire à nouveau et de redevenir songeuse. Et après quelques secondes d'hésitation, elle pointa enfin son index vers les portières de la voiture, en demandant d'une voix fluette :

- C'est quoi ça ? Des... trous ?

Elle fixait encore intensément la photo lorsqu'une pensée lui revint subitement en mémoire. Elle leva alors la tête et la tourna pour observer les alentours, avant de poser les yeux sur le sol et de se diriger vers l'endroit en question. Elle prit le livre dans ses bras et retourna à côté de son amie. Inconsciemment, elle aurait sans doute voulu oublier le livre quelque part, car sa lecture était fort ennuyeuse, mais la mémoire de la jeune fille était... particulière, comme si elle ne se souvenait que des choses qu'elle désirait oublier.

- Alors ?

La blonde agente espérait que son amie n'en profiterait pas pour se moquer d'elle : cela serait peu correct. De plus, les voitures n'étaient vraiment pas un sujet qui la passionnait, alors elle ne voyait pas l'utilité d'apprendre le pourquoi du comment de telle ou telle chose. Les constructeurs faisaient ce qu'ils voulaient après tout : libre à eux de faire des trous ou non sur une voiture.

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Jeu 2 Jan - 9:53
Le temps passa, passa, passa ... Et Serafina commença à s'inquiéter de ne voir que des froncements de sourcils sur le visage de son amie. Il lui arrivait certes de passer un long moment plongée dans ses pensées ou dans une intense réflexion, mais là ce n'était qu'une photo de voiture tout de même.

- C'est quoi ça ? Des... trous ? finit par dire la petite blonde.

Ce fut alors au tour de la Reine d'arrêter tout mouvement, présentant ainsi une ressemblance flagrante avec ces magnifiques statues de glace qu'on pouvait admirer autrefois dans son palais. De quoi diable voulait-elle parler ? A quels "trous" faisait-elle allusion ? Il n'était pas dans les habitudes des carrossiers de faire des "trous" ...
Serafina finit par comprendre de quoi il retournait et ne put réprimer un gloussement. Gloussement, lui-même rapidement suivi d'un énorme fou rire qu'elle ne parvint à maîtriser qu'après un bon moment. Elle tenta de reconcentrer son attention sur son amie, les larmes aux yeux et des crampes au ventre tant elle avait rit. Elle remarqua au passage que la jeune fille avait à présent un livre dans ses bras ...

- Alors ?
- Ces "trous", comme tu dis, servent juste à améliorer l'aérodynamique de la voiture ! Ils laissent passer l'air en quelque sorte et ...

Serafina s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Elle se disait que son amie ne devait pas en avoir grand chose à faire des explications techniques qu'elle était sur le point de lui servir sur un plateau. Alors elle poursuivit, un grand sourire toujours scotché sur son visage :

- Mais on s'en fout, n'est-ce pas ?

Son regard se posa alors une nouvelle fois sur le livre lové entre les bras de son interlocutrice : était-ce Madame de Bovary ?

- Parle-moi plutôt de la lecture que j'ai semble-t-il plus ou moins interrompue ! Depuis quand t'es-tu mise au classique ? Dans mes souvenirs, tu ne t'intéressais que peu à ce genre de lecture, leur préférant les romans d'aventure ou fantastiques ...
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 2 Jan - 16:37
D'accord, maintenant elle se moquait carrément d'elle. Hey, les voitures c'était pas son truc d'abord !

- Ces "trous", comme tu dis, servent juste à améliorer l'aérodynamique de la voiture ! Ils laissent passer l'air en quelque sorte et ...

Aéro... quoi ? Comme les avions ? Haaaaan, donc sa voiture pouvait voler ! Ou un truc dans le genre. Mais, des trous qui laissent passer l'air, ça ne devait pas être tip top quand il faisait froid. Encore moins quand il pleuvait ou neigeait. Sauf que Serafina ne craignait nullement le froid, c'était peut-être pour ça.

- Mais on s'en fout, n'est-ce pas ? Parle-moi plutôt de la lecture que j'ai semble-t-il plus ou moins interrompue ! Depuis quand t'es-tu mise au classique ? Dans mes souvenirs, tu ne t'intéressais que peu à ce genre de lecture, leur préférant les romans d'aventure ou fantastiques ...
- Faut bien se cultiver avant de mourir, déclara-t-elle d'un ton extrêmement sérieux comme si elle allait se faire décapiter dans les jours qui suivraient

En réalité, elle avait trouvé le livre dans des vieux cartons, au fond du grenier. Et comme elle ne pouvait se résoudre à jeter des romans sans les avoir lu, elle les avaient gardé. Provisoirement.

- Entre nous, ça va sûrement devenir du feu de cheminé, dit-elle en étouffant un rire, mais je voulais voir ce que c'était avant de le jeter.

La jeune fille n'avait pas beaucoup le gaspillage, sauf à la cafèt parce que c'était marrant. Elle était toujours peu encline à jeter les vieilles affaires. Mais là le livre était ennuyant et gros : il serait plus utile en combustible. Ou alors... elle pouvait toujours s'en servir pour le jeter sur quelqu'un. Comme... Blue par exemple ! Qui, il fallait l'avouer, le méritait am-ple-ment. Une idée soudaine jaillit dans l'esprit de l'agente de Cooki, qui se mit à regarder son amie avec des yeux suppliants et un grand sourire.

- Diiiiiis, tu pourrais faire un tour de magie ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 4 Jan - 18:38
- Faut bien se cultiver avant de mourir. Entre nous, ça va sûrement devenir du feu de cheminé, mais je voulais voir ce que c'était avant de le jeter.

Serafina sourit de plus belle, rassurée. En effet son amie n'avait pas changé, ni dans son caractère ni dans ses goûts. Ce qui n'était pas pour déranger la reine : cela faciliterait grandement la reprise de contacts réguliers !

- Diiiiiis, tu pourrais faire un tour de magie ?
- Euuuuh ...

Fut l'unique réponse que la petit blonde put entendre sur le moment. D'où sortait cette demande farfelue ? Elle était Reine, pas magicienne enfin ! Bon ... Il est vrai que, parfois, elle jouait volontiers avec des petits cristaux de glace sortis tout droit de nulle part ... Ou encore à créer des bonshommes de neige ... Ou même à former des statues de cette belle glace transparente ... Peu à peu le sourire revint sur le visage de la Reine des Neiges.

- Je doute que ça fonctionne, à cause de la chaleur d'aujourd'hui, mais je peux essayer, dit-elle à mi-voix tandis qu'elle se concentrait sur son pouvoir.

Une brume blanche et glacée se forma progressivement autour de ses mains et l'air autour d'elle se refroidit d'un seul coup de plusieurs dizaines de degrés. Une sorte de neige liquide commença à s'écouler de ses doigts ; chaque "filet de neige" semblait se diriger de lui-même à quelques centimètres des deux amies. Petit à petit une statue à l'effigie de la jolie blonde semblait se former jusqu'à ce que l'ensemble de la glace fonde, ne laissant qu'une immense flaque d'eau et une Reine des Neiges grimaçante.

- Zut ... Il fait trop chaud malgré le froid que je dégage, et si je refroidis encore l'air tu vas geler sur place !
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 16 Mar - 13:01
- Je doute que ça fonctionne, à cause de la chaleur d'aujourd'hui, mais je peux essayer.

Ah oui la chaleur, petit problème en effet. Elle regarda son amie tenter de façonner ce qui semblait être une statue de glace mais Maelyss voyait bien qu'elle était sur le point de fondre, et ce malgré les dix degrés enlevés à la température ambiante. Aaaah, faisait froiiiid. La petite blonde était un peu frileuse sur les bords, elle émit un petit éternuement tandis que Serafina renonçait finalement à la sculpture.

- Zut ... Il fait trop chaud malgré le froid que je dégage, et si je refroidis encore l'air tu vas geler sur place !

La jeune fille faillit répondre que ce n'était pas un problème... avant de se rappeler que si justement, c'en était un. La dernière fois qu'elle s'était retrouvée sous forme de glaçon cela avait été particulièrement... moyen. Puis se retrouver avec une grippe sur les bras par la suite encore moins. Même s'il fallait avouer qu'un peu d'air frais par ce temps relativement chaud n'était pas si mal. Cela avait rafraichit l'atmosphère aussi efficacement qu'un ventilateur à puissance maximale. Pratique quand on avait trop chaud de pouvoir contrôler le froid.

- Ah dommage !

Un éternuement se fit à nouveau entendre, suivit d'un reniflement de la part de la petite blonde. Ca y est, elle l'avait son rhume en été. Elle se moucha avant de serrer son livre dans ses bras. Elle n'avait plus envie de lire maintenant que son amie était là et elle avait grandement envie de discuter avec elle. Mais pour cela, peut-être seraient-elles plus à l'aise dans un coin d'ombre, sous une pergola par exemple, avec un verre de limonade glacé à la main. Le soleil commençait vraiment à taper et Maelyss n'avait pas envie qu'elle ou Sérafina attrape une insolation.

- Ca te dirait de passer à la maison ? Il doit me rester du thé ou de la limonade dans un placard, lui proposa-t-elle avec un sourire lumineux

Après qu'elle eût accepté, les deux jeunes femmes se remirent en route tout en devisant sur tout et rien. Maelyss était contente de pouvoir parler ainsi à son amie, et espérait que cela continuerait longtemps.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] I'm a poor lonesome cowboy ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm poor lonesome cowboy ♪
» Une petite baignade [libre]
» Représentation de Sterne [LIBRE]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-