Forum Fermé

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
Invité
Jeu 13 Nov - 20:42



Le Troisième Petit Cochon

On va tous mouriiiir !


[Jacuzzi Splot] feat [Baccano!]


Nom d'Agent : Le Troisième Petit Cochon

Nom & prénom : Gippson Arthur

Surnom : Tutur, Tutu.

Âge & date de naissance : 18 ans | 21 Mai 1996

Nationalité : Australo-québécois ça passe ? 8D *meurt* il est né au Québec mais ses parents sont tout les deux australiens, hein. c:

Orientation sexuelle : Lapinophile *meurt* Hétéro

Phobie & complexes : Se sent très mal à l'aise quand il est entouré de gens. Amis, ennemis, inconnus, tous le monde.

Vous & l'agence : GML pense beaucoup de lui comme il vient d'une mafia. Arthur sait placer des stratégies et connaît quelques trucs et astuces dans domaine du vol.

Rang de combat : Faible - C.2 ?

Autre : Il travaille chez le Cookie d'Or à Chantilly, et on l'entend parfois parler avec un léger accent québécois, mais c'est quand il panique plus que d'habitude.

Derrière l'ordinateur
Prénom (ou surnom) : Marie, Vio, Mama ou Milie parfois.
Âge : 19 ans.
Fréquence de connexion : Le soir, le week-end et puis quand je suis libre quoi c:
Comment as-tu connu le forum ? J'appelle ça la magie du DC de Violet ♪
Ce que tu aimes et n'aimes pas : J'aime ma famille virtuelle (sauf ma vilaine fille *meurt*), mangas, zizik, J and K-pop, dessin, chant, écrire, lire. J'aime pas des choses c:
Une remarque ? Luv
Code du règlement : Coco est mort, VIVE COCO. *krev*


Caractère et capacités
Cinq lignes minimum pour décrire ton 'tit caractère et tes capacités physiques/mentales ♪

En un mot ? Peureux. C'est l'adjectif adéquat pour le jeune brun. Il le devient dès qu'il rencontre une personne qui lui est inconnue sur le chemin. Que ce soit au boulot, à la plage, où vous voulez. Il se mettra en garde si on lui adresse la parole. Il est très timide et n'aborde pratiquement jamais les conversations. Mais rien ne l'empêche de lier des amitiés avec les autres, Il faut juste être patient avec lui, car il mettra beaucoup à accorder une confiance absolue. Mais ça ne l'empêche pas d'être gentil aussi. Malgré sa timidité, Arthur peut éprouver beaucoup d'empathie envers les personnes en difficulté. Par contre, il sera évident qu'il ne fera toujours pas le premier pas pour aider, ce sera que si quelqu'un se décidera de venir en aide à un autre qu'il s'impliquera dans l'affaire.
Si Arthur se retrouve dans une affaire pouvant tourner au vinaigre, il se sentira tellement menacé qu'il perdra tout ses moyens et se mettra à pleurnicher, balançant tout ce qu'il pourrait lui venir en tête. Mais pas des paroles en l'air, non, plutôt une stratégie pour éviter le plus de dégâts possible. Ou si ce n'est pas un plan, ce sont parfois des phrases telles que « On va tous mourir, on va tous mourir... » et cela répétées un nombre indéfini de fois.

S'il a des qualités ? Bien sûr qu'il en a ! Sinon il ne servirait à rien *sauf à être un repas *krev** Arthur, c'est Monsieur Bricolage en plus jeune. Il peut construire en une dizaine de minutes des petits trucs utiles et efficaces. Il se balade avec une besace où sont rangés quelques outils parfois. Ils lui servent pour bricoler, mais aussi comme armes, quand il est vraiment, mais vraiment dans le pétrin. Bien sûr, il a appris quelques techniques de combat et sait utiliser quelques armes à feu... Maladroitement. Quelque soit l'arme qui a dans les mains, il se met à tirer un peu n'importe comment, tout en paniquant bien sûr. Donc il s'entend comme chien et chat avec. C'est le corps à corps qui utilise comme avantage, malgré le fait qu'il ait une faible corpulence, Ses coups sont faibles, mais il est assez rapide et agile pour en donner quelques uns en même temps.

Arthur est du genre reclus sur lui-même, et aime être seul. Pour cela, il se balade dans des endroits où presque personnes ne mettrait les pieds, et s'amuse du mieux qu'il peut. Il aime particulièrement les vieux objets, tout ce qui ressort du côté médiéval. C'est vieux, c'est rare, ça donne envie de découvrir plus. C'est son dada. Par contre, ce dont il a horreur, c'est de tout ce qui ressort des nouvelles technologie. Portable, ordinateur, tablette... C'est à la poubelle. Après, pour faire plaisir à ses proches, il utilise un vieux portable qui ne sert qu'à appeler et envoyer des messages. Et encore, il reste dans le sac sans même y toucher. Il se demande souvent à quoi ça peut bien servir tout ça. À la place des messages, on envoie des lettres normalement. Toutes ces pensées l'écartent souvent des autres, et il en oublie facilement leur présence -c'est pas ça qui va le gêner après-.


Apparence
Cinq lignes minimum pour décrire ton apparence et ton plus joli minois ♪

Arthur est assez petit pour son âge. 18 ans, il mesure 1m65 seulement. Ils étaient tous des petits bonhommes dans sa famille. Il a les cheveux courts et châtains assez foncés. Ils sont élancés en arrière, avec une mèche rebelle courbée sur son front. Ses yeux sont de couleur noisettes, souvent baignés de larmes quand il panique. Le visage un peu pâle, il prend rapidement de la couleur quand il se sent mal à l'aise, ou pas du tout même.
Sur le côté gauche de son visage, on peut remarquer un tatouage, à la forme d'un sabre. Il prend tout ce côté. Pas qu'il ait eu l'envie de le faire, mais c'était dû à une obligation lorsqu'il n'était un enfant. Il fait en sorte de ne pas le montrer au grand jour (même si cela se révèle impossible), et dès qu'on lui en parles, il détourne le visage ou fuit la personne concernée.

Arthur a un côté vestimentaire datant de quelques décennies en arrière. C'est son truc, les vieux vêtement. Longue chemise blanche accompagnée d'un gilet marron à carreaux sans manches, il porte aussi de longs pantalons, cachant parfois ses chaussures noires. Mais ce n'est pas pour autant qu'il essaye aussi les vêtements que les porte mettent encore aujourd'hui. On le voit parfois traîner avec un simple T-shirt et un vieux jean. Mais pas plus, non.

Quand il rencontre les gens, ces derniers remarquent souvent sa bouille d'ange, ce qui le gêne encore plus et provoque souvent des pleurs. Il a un beau visage oui, mais ne l'utilise jamais pour attirer les filles.


Histoire
Dix lignes minimum pour nous raconter ta 'tite histoire personnelle ♪

Arthur est né le 21 Mai 1996 au Canada. Avec une nationalité essentiellement australienne. Ses parents australiens avaient décidé de faire un long, long voyage, en commençant donc par-là. DONC. Arthur a deux grands frères, Édouard et Robin. Leurs parents avaient trouvé une maisonnette dans la campagne, où le enfants pouvaient s'amuser comme bon leur semblait. Mais ils eurent un problème d'argent quelques mois après leur emménagement. Désespérés, il ne savaient que faire. Quand un jour, ils rencontrèrent un groupe de mafia -si je dis le nom vous allez rire, donc je ne dirai rien *meurt*-, les Patitaliez. Les mafieux proposèrent aux deux adultes de vendre de la drogue sans se faire attraper. S'ils leur obéissaient, ils recevraient alors la somme voulue. Les deux parents, hésitants, ne savaient pas quoi leur répondre. Mais qu'allait-il  se passer 'ils refuseraient leur proposition ? Les tueraient-ils ? Non, non, ils ne pouvaient pas laisser une telle horreur se passait. Alors ils acceptèrent la proposition.

Pendant des semaines, voire des mois, les parents des trois garçons vendirent de leur mieux cette drogue, échappant parfois aux forces policières. Ils réussirent à gagner l'argent voulu, mais la mafia n'en avait pas fini avec eux. Aussi, elle es obligea à continuer à vendre leur drogue. Les parents refusèrent au début, puisque cela ne leur servait plus à rien. Cependant, les hommes en noir les menacèrent de tuer leurs enfants. Ces petits étaient sans défense, impossible de les protéger. Le père ne savait pas manier les armes, la mère encore moins. Ils furent tout les deux obligés d'accepter ce « contrat » et continuèrent la vente. Mais, un jour arrivera. Ce jour. Où tout bascula. La vie que menait la petite famille, la vie des parents, la vie d'Edouard et Robin, la vie d'Arthur. Ce fameux jour où la mère et le père se révoltèrent auprès des Patitaliez. Ce jour où du sang coula. Ils en avaient par-dessus la tête de vendre cette horreur, leur risquant la prison. Mais pourquoi ? Pourquoi n'avaient-ils pas décidé de se rebeller avant ? Le courage. Il leur avait fait défaut. Cette lâcheté qu'avec chaque comme sur Terre. Mais que certains pouvaient utiliser à bon escient, comme protéger sa famille. Comme pour protéger les 3 jeunes garçons de la mort. Mais cette lâcheté disparut ce fameux jour, et, malheureusement, le courage des deux adultes ne fut pas assez pour les garder sains et sauf. Une tuerie eut lieu, où les deux parents et deux des 3 jeunes furent sauvagement assassinés. Seul un était resté en vie, regardant tout les gens qu'ils aimait se faire fusiller. Les yeux baignés de larmes, le petit s'approcha doucement, lentement de ce pouvait rester de sa "famille". Plus rien. Seules de grandes flaques rouges décoraient cette affreuse scène.

Arthur, désormais seul, ne savait que faire. Toujours agenouillé devant les cadavres de sa famille, les larmes continuaient de se verser, regrettant d'être encore le seul vivant de la fusillade. L'un des hommes se rapprocha de lui et le prit par la main.

- Tu vas rester avec nous et devenir un membre des Patitaliez.

Le jeune garçon ne savait plus quoi faire. Ses membres étaient comme paralysés, il n'avait plus la force de produire le moindre mouvement. Non. Il voulait rester près d'eux, à jamais. Que ferai-t-il sans eux ? Il ne savait même pas s'occuper de lui-même ! Qu'allaient faire les hommes de lui ? Le tuer à son tour ? Le torturer ? Non, ils avaient bien dit qu'ils le garderaient vivant. Mais pour quoi faire ? Devenir un homme humiliant, ne montrant aucune expression au visage, ayant l'habitude de tuer les pauvres innocents ? Non, il ne pourrait pas faire ça. Il avait peur maintenant. Peur de son futur, de ce qu'il allait devenir. Peur des hommes, des femmes, des vieillards même. Il ne pouvait plus accorder une seule confiance. Même pas à ces monstres qui ont tué ses proches. Mais il se disait que,, grâce à eux, il pourrait sûrement devenir plus fort, il pourrait un jour se venger et les tuer à son tour. Il se laissa alors faire et fut conduit à un endroit sombre, où seuls un ou deux lampadaires reflétaient le peu de lumière qu'il pouvait y avoir. Le petit regarda autour de lui, effrayé. Un groupe d'homme se trouvait dans un coin, où la fin d'u feu dansait encore. On l'emmena par-là, l'un des hommes tenant une "aiguille". Sentant le danger, Arthur voulut fuir, mais les autres l'en empêchèrent et l'obligèrent à s'asseoir sur une vieille chaise en bois.
Il ne comprenait plus rien. Qu'allaient-ils lui faire avec ces objet pointu ? Le piquer, mais où ? Ça faisait mal ? Oh oui, Arthur s'était déjà piqué avec un jour. Une petite goutte de sang était sortie de la peau, mais plus rien d'autre. Juste des picotements. Donc cet homme n'allait rien faire. Il voulait que non, il refusait de sentir cette aiguille quelque part sur son corps.

- Tu vas faire partie de la maison dorénavant. Pour cela, nous allons graver à jamais notre symbole en toi...

Leur symbole. Le graver. Le jeune homme déglutit lorsqu'il comprit à quoi il allait avoir affaire. Il cacha le visage de ses petites mains, mais pas assez longtemps pour faire disparaître cette vision d'horreur. En effet, l'un des hommes les tint fermement pendant qu'un autre l'attachait avec une corde.
Arthur la sentit. Il sentit l'aiguille effleuré sa peau fragile. Pic, pic, pic, pic, pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic, pic, pic pic, pic. Ça n'arrêtait pas maintenant. On n'entendait que ça maintenant, les cris du petit garçon en plus. Il souffrait, il hurlait. Il voulait que cela cesse. Ses cris traduisaient qu'il voulait mettre fin à ses jours.

Une épée. Enfin plutôt un sabre. Oui, le tatouage qu'avait fait cet homme vêtu de noir sur le pauvre garçon ressemblait à un sabre. Des larmes coulaient encore le long des joues rouges d'Arthur, mais il résistait de crier. C'était enfin terminé, l'enfer était enfin passé. Il avait souffert, mais il était heureux que cet horrible moment soit fini.

- Tu fais maintenant partie de la famille Patitaliez.

Faire partie de la famille. Il ne pouvait pas, il avait déjà une famille. Il ne savait pas comment prendre cette nouvelle, savoir que les assassins de sa famille « l'adoptent ». Était-ce une demande de pardon ? Maintenant, devait-il faire comme si de rien n'était ? Non, ce n'était pas possible, mais il ne pouvait y remédier désormais. Il était emprisonné dans cette « cellule ».

Il réussit à s'échapper de ces monstres qui lui avaient abîmé le visage et fuit le village. Où allait-il ? Il ne le savait pas, mais il voulait se trouver loin de ce monde qui le dégoûtait de plus en plus. Il s'isola pendant quatre bonnes années en voyageant dans la Canada. Il ne comptait pas rentrer en Australie, loin de là. Il n'avait plus aucun souvenir de là-bas et pensait qu'il serait mal accueilli à cause du symbole gravé sur son visage. Ce symbole impossible à effacer, il devait le garder jusqu'à sa mort dorénavant. Cependant, c'était aussi une forme de courage pour lui, même si on lui avait forcé la main...

18 ans. Embauche dans un café nommé « The Great Pancake ». Il travaillait en tant que serveur, la plupart des clients l'appréciait par rapport à sa grande timidité mais aussi avec son sérieux. Il eu du mal en tant que nouvelle recrue, mais heureusement, il fut formé rapidement. Grand, blond, les yeux vairons. Il avait un drôle d'accent, et ne faisait que parler. Ça le faisait sourire Arthur, à le voir déblatérer toutes sortes de choses, amusantes, tristes.
Matthew, c'était son nom. Pour la première fois, Arthur se sentait bien avec une présence humaine. Il était en admiration auprès de son collègue de travail. Il lui donnait de très bons conseils, que ce fût dans la vie professionnelle ou non.

- La vie n'est qu'une successions de tristes histoires. C'est un recueil de nouvelles parlant de la vie. Ainsi, dans chaque nouvelles que contient ce livre se déroule un malheur. Cependant, lorsque l'on a terminé cette nouvelle, on arrive à tourner la page vers la suivante et ainsi, passer à autre chose ! La triste histoire que j'ai longtemps vécue laisse cependant des traces, tels des souvenirs d'éléments marquants dans un roman d'action. Mais... cette triste histoire, malgré sa tristesse inespérée, a renforcée mon esprit. Grâce à ce malheur, j'ai pu rencontrer des gens merveilleux. Qui m'ont aidés à tenir, et à résister à l'oppression qui me taraudait de jours en jours depuis plusieurs années. Ah, que j'aimerais les revoir ! Mais malheureusement, la page est tournée. C'est une tristesse dans le peu de joie qu'il y avait dans cette triste histoire. Cela a dû vous arriver, à vous aussi. De voir votre faible bonheur massacré par quelques événements tragiques. Vous prenant le coeur, faisant remonter des larmes de tristesse dans vos yeux. Cela a dû vous tourmenter durant un temps infini ! Je vous comprends, il en était de même pour moi. Cependant, la page est tournée. Et une nouvelle histoire commence ! Mais, changeons un peu de thème, voulez-vous ? Au lieu de raconter une énième histoire triste, pourquoi ne pas plutôt parler d'histoire joyeuses ? Hm ? Une histoire où nos tourments n'existeront plus ! Sans pour autant les ignorer, évidemment. Mais où, dans nos vie, ces tourments, à notre plus grand désespoir, deviendront notre unique force ! Je n'adhère pas vraiment à ce point de vue. Mais vous, pensez-vous que vos malheur puissent un jour vous rendre plus heureux ? Moi, en tout cas, je le penses !

Arthur ne comprenait pas vraiment les paroles que le blond disait, mais ça lui faisait un baume au coeur. S'ils venaient à se séparer, il souhaiterait le revoir. Un jour, n'importe lequel, mais il le voulait. Cette séparation, elle arriva un jour. Matthew fut licencié du service. Le petit brun avait du mal à s'en remettre, et sans lui sa peur revenait petit à petit, jusqu'à démissionner de lui-même et s'isoler une nouvelle fois. C'était vraiment trop pour lui, il se sentait de nouveau perdu sans le blond. Il le considérait comme un "ami", mais en était-ce de même pour ce dernier ? Il ne pouvait répondre à cette question. Il ne lui avait jamais demandé, et il ne pourrait pas avant longtemps, très longtemps. Il devait changer de cap et se diriger autre part. Un pays qui se différencierait bien d'ici, selon lui. C'était loin, il devait prendre le bateau ou l'avion même, mais cela n'avait pas d'importance.
Un billet d'avion payé, des affaires dans un sac avec un peu d'argent, et un grand stress en lui, le voilà parti pour la France. Il ne cnnaissait pas grand chose là-bas, mais ce n'était pas important, du moment qu'il changeait de cap. C'était ce pays, pas un autre, il n'y avait pas vraiment de raison das ce choix. Mais il ne pouvait plus faire un pas en arrière.

Il arriva enfin dans ce fameux pays. Il s'était posé dans une petit ville tranquille, où il avait décidé de vivre.  Maintenant, Arthur était certain de ne plus être poursuivi, il n'avait pas de nouvelles de la mafia canadienne, alors il profitait pleinement de sa vie. 18 ans, mais ne fait toujours rien. Il décida de faire une demande d'embauche au café fort réputé de la ville de Chantilly le Cookie d'Or. Malgré sa grande timidité, étant donné qu'il état formé il fut pris après quelques essais pendant toute une semaine. Et il rencontra quelqu'un. Non, il reconnut même. Il LE reconnut. Une petite larme coulait le long de sa joue pendant qu'un sourire prenait forme sur son visage. Il avait bien eu raison de croire à cela. Ils s'étaient perdus de vue, mais les voilà de nouveau ensemble. Le brun s'approcha de l'homme, il n'avait pas changé. Même coupe, même expression, le même. Il posa la commande sur la table avant de l'observer longuement.

- ... M-Matthew...?

L'interpellé tourna aussitôt le regard vers le jeune tatoué.

- ARTHUUUUUUR ! C'est bien toi ? Non, évidemment que c'est toi ! Comment j'aurais pu ne pas te reconnaitre avec ce tatouage sur ton visage ? Ce serait être complètement aveugle, hahaha ! Alors, comment vas-tu ? Depuis mon départ du café, je ne t'avais plus revu ! Qu'es-tu devenu, depuis ? Ca n'a pas trop été difficile, j'espère ! Damn it. Mais te rends-tu compte ? Après plusieurs années sans se voir, nous voilà retrouvés dans le même pays, dans la même ville, au même endroit ! AU MÊME MOMENT ! Such a coincidence ! C'est fou comme le monde peut être petit parfois ! Tu ne trouves pas ? Comment cela peut-il être possible ? Est-ce le destin qui a voulu cela ? Et, dans quel but ? Je me le demande...

Ce tatouage... Le jeune brun détourna son regard vers la gauche, une ou deux larmes perlant toujours son visage.

- O-oui... Ça fait... Très longtemps... J'ai eu affaire à quelques soucis, mais rien de trop grave. Je voulais juste... Être loin de tout les problèmes que j'ai rencontrés à-bas. Maintenant, je travaille ici, mais je ne sais pas quoi faire d'autre de mes journées...

Plus quoi faire... Travailler, c'était déjà un bon début, selon lui. Mais il voulait faire plus. Durant les jours qui suivirent, Matthew et Arthur faisaient en sorte de se rapprocher un peu plus, et cela ne faisait que du bien au brun. Matthew, c'était la seule personne à qui il a pu accorder sa confiance après la mort de sa famille. S'il ne l'avait pas rencontré, Arthur n'aurait rien eu à faire ici. Ces dernières paroles avant leur séparation était toujours gravées en lui. "Mais vous, pensez-vous que vos malheur puissent un jour vous rendre plus heureux ?" Lui, il le pensait. Il fallait y croire.
Ce fut la semaine suivante que Matthew révéla à Arthur qu'une troupe de théâtre habitait à Chantilly, mais pas n'importe laquelle. Le jeune ne compris pas sur le coup de quoi il pouvait parler. Une troupe de théâtre ? Quel rapport avec la vie de Matthew ? La mine du petit brun se transforma en grande surprise quand le blond lui annonça qu'il avait une double identité...

- Le... Lapin Blanc...?

Quel drôle de pseudo pour un agent secret. Qu'est-ce que Matthew pouvait bien faire là-bas aussi ? Il gagnait sa vie là-bas ? Quelles missions exécutait-il ? Bien trop de questions trottaient dans l'esprit du garçon. Il voulait en savoir un peu plus, ce monde-là l'intriguait plus que tout. Il demanda à son ami de le lui emmener qui accepta avec plaisir. Il savait un peu qu'il ne pouvait refuser de toutes façons.

- ...

Il n'en revenait pas de l'endroit qu'il découvrait. Le jeune brun regarda tout autour de lui le bâtiment avant de suivre son ami dedans.
Gris. Il n'y avait que de ça. Ça lui donnait froid dans le dos, à toujours voir cette même couleur. Le gris, c'est triste. La tristesse, c'est le parfait contraire de Matthew. Alors quelles raisons l'ont poussé à travailler ici ? Ça lui servait à quelque chose au moins ? Qu'est-ce qu'i gagnerait à la fin ? De l'argent ? Non ? Quoi, alors ?
Trop de questions en tête. Arthur s'inquiétait de plus en plus de l'ambiance du lieu. Il pensa avoir fait une mauvaise erreur d'avoir demandé au blond de le conduire ici. Mais c'était trop tard. Ce dernier s'arrêta devant une porte. Où allait-elle les mener ? Panique. Le jeune tatoué regarda tout autour de lui, mais il n'y avait que deux longs chemins vides, sans vie. Parfois, une ou deux personnes passaient, le dévisageant. Alors il regarda de nouveau devant lui mais n'aperçut plus personne. Où était passé Matthew ? Il était entré ? Mais il ne l'avait pas remarqué ! Il ne lui restait plus qu'à attendre maintenant. Il pouvait entendre des grognements et des ricanements, de la joie et de la colère. Quand, plus rien. Le silence faisait alors place dans l'autre pièce. La porte s'ouvrit brusquement laissant Arthur sursauté. Le jeune home qui était à ses côtés il y a à peine quelques minutes l'invita à entrer, d'un mouvement de la main. D'un pas hésitant, le brun entra finalement. Il regarda la pièce d'un point de vue général avant de poser son regarde sur... Un loup ? Ou un homme costumé ?

- Le Lapin Blanc m'a beaucoup parlé de toi...

Arthur tressaillit. Il voulait fuir, il avait trop peur, il déglutit. Son regard se tourna sur Matthew qui avait le sourire aux lèvres. Ce qui ne plaisait pas du tout au garçon. Son sourire le terrifiait parfois avec sa clé à molette qu'il tournait encore et encore.

- Maintenant que tu connais l'Organisation, impossible de te laisser partir. Mais tu m'intéresses avec ce que m'a dit ton camarade à ton sujet.

- Qu'est-ce qu'il vous a dit de moi...

Ce qu'il pouvait savoir de Matthew ? Juste l'origine du tatouage qui ornait une partie de son visage. C'est grâce à se dessin gravé en sa peau qu'on pouvait connaître toute sa vie.

- S'il vous a parlé du tatouage, c'est juste une histoire de mafieux, rien de plus. U-une histoire qui a fit de moi un vulgaire voyou, c'est tout !

Cependant, c'était cette fameuse histoire qui intriguait le "patron" de l'entreprise. Pour lui, s'il venait de la mafia, c'est qu'il devait en connaître un rayon sur les vols et tout le reste qui va avec. Alors Arthur raconta son enfance et les années qui suivirent au loup. Loup qui l'écouter attentivement, laissant s'échapper un ou deux grognement dans la pièce. Ça terrorisait Arthur. Puis, sa dernière phrase prenant fin, le loup resta muet comme une carpe. Le silence prit place dans toute la pièce, et aucun des trois individus n'engagea la conversation. Arthur se sentit subitement gêné par tout ce qu'il venait de dire. Il n'y avait que le blond qui était au courant de cette histoire, et il avait tout craché à un inconnu. D'ailleurs, ce dernier leva finalement le museau vers le brun, le regard impassible (ce qui signifie terrifiant pour Arthur).

- Tu m'intrigues, beaucoup même. Je te propose de devenir un Agent dans mon organisation. Tu me seras utile contre cette grand-mère.

Sa dernière phrase était mélangée à des grognements, et l'interpellé ne comprit rien à son charabia. Il était juste surpris de la proposition qui lui avait été faite. Maintenant, le loup attendait impatiemment sa réponse. Et Arthur ne savait pas quoi lui lui répondre. Il se retourna vers Matthew avant de laisser apparaître une grimace sur son visage. Et lui, il lui souriait toujours, continuant de jouer tranquillement avec sa clé à molette. De toutes façons, si son ami avait accepté de rejoindre l'Organisation, ce serait peut-être pour une bonne cause.

- Sache que je ne te laisserai pas partir. Tu as découvert l'Organisation, seuls les Agents de cet établissement sont au courant de son existence.

Impossible de faire marche arrière désormais. Il était obligé d'accepter maintenant. Une ou deux gouttes de sueur glissaient lentement le long de son visage. Il tremblotait, mais se mit finalement à prendre la parole.

- J-J'accepte...

Il était désormais un Agent du Grand Méchant Loup. Arthur signa quelques papiers et un nom de code lui fut attribué. Ce nom était comme destiné à lui convenir, comme celui de son ami désormais collègue une nouvelle fois. Le Lapin Blanc, ça lui allait bien aussi. Et le brun reçut le titre du "Troisième Petit Cochon". Comme dans le conte des Trois Petits Cochons. Que de noms de code bizarres pour une Organisation. Mais il devait s'y faire et commença dès à présent sa vie d'agents secret au service de GML.

CODAGE by YELLOW de AGENCE COOKI



Dernière édition par Le Troisième Petit Cochon le Sam 29 Nov - 23:29, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Nov - 20:48
RE-BIENVENUE MON TUTUR DOUDOU CÂLIN. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Nov - 20:56
Re Biiienveeeenuuuuuue Smiley fait par BN !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Nov - 21:49
C'est toi mon doudou câlin ♪ /paf/ MON LAPIIIIIN c:

Merci à vous deux Courroooons !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Nov - 22:18
Re bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 7:53
Re bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 12:22
Owi pitit cochooon x3 re bienvenue ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Le Prince Charmant
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Ven 14 Nov - 15:23
LE COCHOOOOOOOOOOOOOOOOONN Tu viendras souvent à la maison hein? Pour voir Lapin oui mais je m'incrusterais 8D


Re-bienvenue sinon 8D !




Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini Fuyuhiko-Kuzuryuu-image-fuyuhiko-kuzuryuu-36498226-250-125
Revenir en haut Aller en bas
http://tsukamisama.deviantart.com
Agent Indigo
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 14 Nov - 16:56
Viiiiooooooooo le futur petit frère de Toraaaaaaa //PAF// rebienvenue mon petit cochon :3



° Thème de l'agent Indigo°
Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini 399501signaindy
my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 17:57
Re bienvenue ma Vioooo ! :3
Attend Indy j'ai bien entendu...PETIT FRERE DE TORA ?! D: Serait-il un autre de mes cousins ? 8D //PAF//
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 18:04
AAAAAAAAAAAH. En fait c'est vraiment toute la famille qui rapplique. XDD
Et, Tsukkomi ! Arthur il habite avec nous, hein ! Il a pas le droit de partir. JE L'EN INTERDIT.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 18:28
Merci merci ~
Indy : Vous décidez tout sans qu je le saaaache ewe à part Green et Lapin, faudra attendre pour le prendre pour son petit frère ou doudou c: *meurt*
Silver : Arthur habitera chez vous, t'as même pris sa chambre ewe *sort*

TUTUR OU TUTU. PAS COCHON OU JE... VOILÀ. Merci encore ♪
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 14 Nov - 18:37
Le Troisième Petit Cochon a écrit:
Indy : Vous décidez tout sans qu je le saaaache ewe à part Green et Lapin, faudra attendre pour le prendre pour son petit frère ou doudou c: *meurt*

On s'est arrangé avec Green D8 J'lui donnerai mon amour de princesse 83 xD




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 21:20
JUSTIN BRIDOUUUU DES COPAINS ET DU GOUUUUUT 8D

Re bienvenue XD
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Nov - 21:31
Skype (oui Skype) a écrit:
[08/11/2014 22:10:08] Green: Il s'appelle comment au fait ? c: (Justin Bridou ? Fleury Michon ? *krev*)
Nop ça change pas Courroooons ! Je sais de qui je tiens ma beauté ! /PAF/
[08/11/2014 22:11:58 | Modifié (22:51:05)] Marie | Vio: XDDD Arthur. Arthur je sais pas quoi (on avait trouvé Gippson, mais ça fait trop pensé à la pub de rasoir Gilette là *krev*)
Huhu Courroooons !
[09/11/2014 21:40:39] Green: Rooooh pourquoi pas Justin Bridou ? Ca l'aurait trop fait XD *meurt*
[09/11/2014 21:41:08] Marie | Vio: Naaaaa c'est moch :c
[09/11/2014 21:41:58] Green: Tu le prononces a l'américaine... Djustine Brydoo /PAF/
[09/11/2014 21:43:11] Marie | Vio: XDD

Bizarre, vous avez eu la même allusion .w. XD !
Hum merci c:

Yel, je sais pour toi. XD Mais c'est surtout pour Indy, je suis au courant de rien XD jor Silver elle voulait être en couple avec Tutur, mais j'ai dit qu'il était avec Lapin c: *krev*

Bref, stop that, j'ai bientôt fini de tout faire au propre, je vous préviendrai c:


Dernière édition par Le Troisième Petit Cochon le Dim 30 Nov - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 14 Nov - 22:29
OMG GREEN = BOUCLETTE = JE SUIS MARIÉE À MA JUJU DDD8 /PAF/

C'était du flood, je m'auto tape sur les doigts >8D
Ouki, prends ton temps hein c:




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Le Prince Charmant
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Sam 15 Nov - 7:14
è_é Tu vas me piquer ma chambre?! Je te laisserais pas fairer Jambono C'est MA CHAMBRE

Au pire tu dors avec Lapin au calme 8D
Je vais me sentir seule en tant que seule fille et surtout seule de chez MG D: Ils vont m'embêter chui sûre è_é Surtout s'ils s'appellent Patitaliez



Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini Fuyuhiko-Kuzuryuu-image-fuyuhiko-kuzuryuu-36498226-250-125
Revenir en haut Aller en bas
http://tsukamisama.deviantart.com
Anonymous
Invité
Sam 15 Nov - 11:26
Bah en fait, les Patitaliez ça a aucun rapport avec ce dont tu parles, c'est un groupe de mafieux que mon personnage a réussi à fuir, m'voyez.
Jambono est à rayer de la liste aussi, j'ai déjà donné mes surnoms èè

Pis stop le flood ;_;

Apparence terminée, j'ai continué l'histoire mais c'est pas fini. Il doit y avoir encore quelques petites confusions encore. .w.
Revenir en haut Aller en bas
Agent Orange
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mar 18 Nov - 17:23
Re-bienvenue !! :DD *encore à la traine ._.*



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 24 Nov - 9:05
Côtes de porc Mmmmh jusqu'à l'os ~

Sauté de porc Rien que d'y penser j'en salive ~

Le traditionnel cochon avec la pomme dans le bec On fait pas mieux dans les classiques ~

Oh Soeur Courroooons ! *cache le menu*

Il a une tête de victime ton perso, je sais déjà ce que je vais en faire Courroooons ! Bon courage pour ta fiche Courroooons !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 28 Nov - 18:52
Merci Orange c:

Soeur Courroooons ! je suis sûre que les escalopes de dragon, c'est délicieux :] /PAN/ Merci Courroooons !

J'ai fini o/
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 28 Nov - 19:15
Je donne mon accord o/




Revenir en haut Aller en bas
http://mlleyellow.tumblr.com/
Oberon
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Sam 29 Nov - 16:29
Yep, tu a également mon accord o/



Oberon's theme~ Heavens Divide


Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini Sans_t10

Revenir en haut Aller en bas
http://leygion92.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Sam 29 Nov - 16:45
Merci à vous deux c: ♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 30 Nov - 10:53
Si, tu es un repas :o et on peut pas faire à manger avec un dragon, seulement des sacs à main (enfin.. un porte feuille dans ce cas précis)

Re bienvenue vio, je te l'avais pas encore souhaité :D
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'on soit clair.... NON JE NE SUIS PAS UN REPAS. | Le Troisième Petit Cochon | Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]
» Je suis un peu Perdu..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciennes présentations-