Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un rendez-vous des plus festifs! [Agent Emerald+libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 1399
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 20 Aoû - 14:55
Je vis Tenzin ouvrir la bouche pour dire quelque chose quand la cabine s’immobilisa, tandis que sa porte s’ouvrit sur la file d'attente du manège. J’attrapais rapidement les peluches et mes affaires, pendant que mon ami se redressait et sortait de la petite boite de métal. Je le rejoignis avec un petit sourire heureux sur les lèvres, répondant au sien, alors qu'il reprenait la discution:

- C’est super comme nom de héros, ça te va bien. Le mien c’est Nightshade, l’Ombre de la Nuit. Mais c’est aussi une plante très venimeuse et associé à la magie noire.  C’est un peu débile mais bon, je le trouve classe!

Je rougis un peu à son compliment.. Il est vrai que je montre "crocs" quand des personnes qui me sont chères se font "attaqués"... Mais je n'aime pas particulièrement cette facette-là de ma personnalité. Comparé à mon pseudonyme, Nightshade est tellement plus recherché et classe que Black Tiger, qui ne sont que les rares mots d'anglais que Lloyd m'a appris... J'allais lui répliquer quelque chose quand le tibétain se tourna vers moi:

- Ça te tente d’aller manger? J’ai un peu la dalle en fait. Et aussi, on pourrait profiter pour te dessiner un costume et un masque, moi j’ai déjà le mien. L’identité secrète, c’est super important! J’connais un mec qui pourrait se charger de le fabriquer ensuite.

Je lui fit un grand sourire et hocha la tête le suivant pour manger un truc ou deux. Après quelques minutes, je me décidais enfin de reprendre la parole et dis d'une voix douce et un peu timide:

- Tu sais... Je le trouve très beau ton pseudonyme... Il me rappelle un peu notre première rencontre... Tu étais très discret, tellement que si le vent n'avait pas apportait ton odeur, ni moi et mes animaux ne t’auront remarqué. Tu étais une ombre parmis les ombres... En plus... Tu agis la nuit, protégeant les personnes innocentes et sans défenses... Ce nom te va incroyablement bien... Même si il vient d'une plante vénimeuse, cela montre qu'elle est recherchée et ça lui donne un petit quelque chose un peu sophistiquée...

Je lui fis alors un immense sourire et lui déclara droit dans les yeux:

- Moi je l'aime bien! Alors... Ne crains pas des critiques des personnes qui ne jugent que l'aspect des choses. Ils ne savent pas ce qu'elles cachent en leur intérieure, ni leur véritables significations!

Je reportais mon regard vers le ciel, me souvenant d'une petite discussion avec mon Père:

C'était un jour d'été parmi tant d'autre dans l'année à Chantilly, dans ses bois. Un homme aux cheveux et aux yeux indigo regardait le ciel à travers les feuillages des arbres de la forêt, quand une petite voix fluette et "mignonne", selon lui, le tira de sa contemplation:

- Papa! Papa! Dis! Pourquoi je m'appelle "Tora"?

- C'est le nom que ta maman t'as donné avant de partir avec les anges, ma chérie... Elle voulait que tu es la force et la volonté d'un tigre et que jamais tu n'es peur de tes ennemis, car un tigre est celui qui fait peur à ceux qui lui veulent du mal. Car Tora signifit Tigre dans la langue de nos origines, ma chérie...

- Alors... Je suis un tigre? Hein? Roooaaaarrrr! Rooooaaaaarrrr Papa!

- Ahahahahah! Oui! Tu es ma petite tigresse à moi! Roooooooaarrrrrrrr! Attention! Papa-Tigre va attraper, Tora-tigresse! Rooooaaaaaaarrrr

- Kyyaaaaaaaaaaaah! Ahahahah! Tu m'attraperas pas Papa-Tigre! Rooooaaaaaaar! Kyaaaaahahah!


Je n'aurais jamais honte de mon prénom, car c'est le dernier cadeau que m'a fait ma Mère... Tenzin ne doit pas avoir non plus honte du surnom qu'il s'est donné, il reflète un côté de lui qui est si mystérieux mais tellement... Lumineux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 21 Aoû - 2:58


Tora ne dit rien. Elle se contenta de lui sourire et de hocher la discrètement. Elle devrait être fatiguée par toutes ces aventures après tout. Depuis ce matin, ils s’étaient fait poursuivre, harceler, avaient combattu des criminels, et tout plein d’autres trucs. Tenzin se mit en quête d’un petit stand de bouffe rapide. Autre chose que de la barbe-à-papa, parce que les trucs sucrés c’étaient bons, mais à la longue ça collaient sur le palais. Il n’y avait pas des trucs de sushis ou de plats asiatiques? Histoire de manger comme à la maison. Et finalement, Tora prit la parole.

« Tu sais... Je le trouve très beau ton pseudonyme... Il me rappelle un peu notre première rencontre... Tu étais très discret, tellement que si le vent n'avait pas apporté ton odeur, ni moi et mes animaux ne t’aurions remarqué. Tu étais une ombre parmi les ombres... En plus...tu agis la nuit, protégeant les personnes innocentes et sans défenses... Ce nom te va incroyablement bien... Même si il vient d'une plante venimeuse, cela montre qu'il est recherché et ça lui donne un petit quelque chose un peu sophistiqué... »

lui déclara-t-elle avec un grand sourire, le fixant intensément dans les yeux.

Elle poursuivit, son regard se faisant encore plus intense.

« Moi je l'aime bien! Alors... Ne crains pas des critiques des personnes qui ne jugent que l'aspect des choses. Ils ne savent pas ce qu'elles cachent en leur intérieur, ni leur véritables significations! »

La jeune fille se mit à regarder le ciel. Le tibétain pencha la tête sur le côté, observant son amie étrangement, comme un chat plein de curiosité. À son tour il se mit à regarder au loin. Elle n’avait pas complétement tort. Mais c’était assez étrange que le jeune homme fasse attention à l’image qu’il donnait. Jusqu’à maintenant, il ne se souciait jamais de ce que les autres pensaient de lui. Il en avait toujours fait qu’à sa tête, gardant toujours cette apparence et cette attitude d’adolescent survolté. Mais étrangement, il n’arrivait pas à se comporter comme tel devant Tora. Il se sentait obligé de se montrer un peu sérieux devant elle, et il n’arrivait pas vraiment à saisir pourquoi. Mais elle lui disait de ne pas s’en faire, alors autant se comporter de façon naturelle avec elle. C’est comme ça qu’elle semblait l’apprécier.
Il fit un grand sourire et leva les bras en l’air afin de s’étirer. Dans le même temps, il aperçut un petit stand qui semblait vendre des soupes vietnamiennes. Il se tourna vers l’Agent Indigo et saisit doucement sa main, pointant le stand avec sa main libre.

« Hey Tora, ça te tente une petite soupe? J’sais qu’il fait pas très froid mais ça a l’air trop bon! »

s’exclama-t-il.

Il la tira doucement afin qu’elle le suive jusqu’à ce qu’ils arrivent à la hauteur du stand. Il y avait toutes sortes de soupes ;tonkinoises, won ton; et des rouleaux impériaux. Et pleins de trucs trop bons, qu’il avait déjà goûté lorsqu’il était encore en Asie. Et en Asie, c’était moins cher…Il rechercha le plat le moins coûteux. Voilà quand on débarque dans un nouveau pays sans le moindre sous, et qu’on bossait pour une vieille radine.

« Ahem…une soupe won ton petit format siouplait…Et toi tu prends quoi Tora? »




Emerald's theme ~ Sons of Liberty




Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 2 Mar - 16:57
Perdue dans mes souvenirs, un sourire doux et le regard dans le vague, je ne vis pas Tenzin faire un grand sourire, qui aurait certainement agrandit le mien, et lever ses bras en s'étirant. Ce n'est qu'au moment où la grande main de son camarade prit la mienne, plus petite et fine, lui fit revenir à la réalité. Elle sentit, alors, toute l'énergie et la volonté de Tenzin quand il s'exclama en pointant un petit stand, vendant des soupes vietnamiennes:

- Hey Tora, ça te tente une petite soupe? J’sais qu’il fait pas très froid mais ça a l’air trop bon!

Cette énergie dégageait par le tibétain me réchauffa le cœur et la fit agrandir son sourire. Je secoua un instant la tête, avant de me rapprocher de lui en lui offrant un sourire lumineux et lui répondant avec un petit rire innocent:

- Huhuhu... D'accord. Va pour une bonne soupe bien chaud en cette époque festival!

Je le laissai me tirer avec douceur, me guidant vers le stand. Ce comptoire offrait un nombre fou de sortes de soupes: tonkinoises, won ton, et même des rouleaux impériaux ainsi que d'autres aliment semblant plus que bons. Je n'avais gouté à aucun de ses plats typiquement asiatique, et vu le prix cela ne m'avait pas beaucoup étonné. Mère Grand n'était pas connue pour ses payes bien ronde et cela pousser beaucoup d'entre nous à nous serrer la ceinture. Mais comme avec la collocation, on arriver à se faire plaisir de temps en temps. Et se fut aussi le cas de Tenzin puisse qu'il demanda l'une des soupes les moins cher de la petit restauration

- Ahem…une soupe won ton petit format siouplait…Et toi tu prends quoi Tora?

Je le regarda quelques instants avant de fixer une deuxième fois le menu. Mon cerveau carburait à vive allure, il avait payer les entrées dans la précipitation et de mémoire cela était un peu cher à deux... Fermant les yeux avant de les plongeaient dans ceux jais de mon ami et de lui déclarait avec douceur:

- Tenzin? Si tu veux prendre une soupe un peu plus cher, vas-y... C'est moi qui paye, cette fois-ci.

Je détourna le regard en sentant un peu sa surprise, me faisant rougir un peu et reprit dans un ton un peu plus bas et timide:

- Tu as payé mon entrée en plus de la mienne, tu as aussi retrouvé mon porte-monnaie avec la photo de Papa et Maman dedans et... Tu m'as accepté à tes côtés... J'aimerai beaucoup pouvoir te faire plaisir... à mon tour...



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 19 Mar - 3:30


« Huhuhu... D'accord. Va pour une bonne soupe bien chaud en cette époque festival! »

Tora se laissa guider vers le stand de nourriture. Elle ne pouvait pas refuser, une bonne soupe ça ne se refusait jamais! Même s’il faisait chaud. Après avoir commandé son plat, il se tourna brièvement vers la jeune fille, histoire de voir quel soupe elle allait commander. Ben oui, ça lui donnerait une idée de ses goûts en matière culinaire. Et c’était important de savoir ce que ses amis aimaient, non?

La brune croisa son regard avant de fixer le menu. Pourquoi qu’elle le regardait? Enfin c’était normal mais pas pour commander une soupe, non? Ou le menu était inscrit dans ses pupilles aussi? Non, c’était pensée était juste idiote qu’il en rigolait intérieurement. Tiens, voilà qu’elle fermait les yeux maintenant…Indigo agissait un peu bizarrement quand même. Ce n’était pas si grave, mais c’était assez amusant à regarder parfois. Loin de lui l’idée de se moquer d’elle, mais cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu une telle bouffée d’air frais dans sa vie, des sorties, de nouveaux amis, des moments amusants…Puis Tora se mit de nouveau à le fixer.

« Tenzin? Si tu veux prendre une soupe un peu plus chère, vas-y... C'est moi qui paye, cette fois-ci. »

H-hein? Qui paye quoi? Il pensait avoir mal entendu, mais non. L’Agent Indigo lui proposait de lui payer le repas. Ses yeux firent de gros ronds, ce qui fit rougir la jeune fille qui détourna alors le regard.

« Tu as payé mon entrée en plus de la mienne, tu as aussi retrouvé mon porte-monnaie avec la photo de Papa et Maman dedans et... Tu m'as accepté à tes côtés... J'aimerai beaucoup pouvoir te faire plaisir... à mon tour... »

« C’est vraiiiii?! »

Il ne put retenir ces quelques mots. Il se ravisa immédiatement, mettant les deux mains sur sa bouche, honteux. Son esprit simplet oubliait parfois que la politesse existait en ce bas-monde. Il releva timidement la tête, fixant de nouveau son camarade.

« J’veux dire…euh…ne te sens pas obligé de le faire, l’entrée ne coûtait pas vraiment chère alors que là… »

En vérité, il aurait aimé choisir la souple la plus chère et s’empiffrer comme un ogre affamé, mais il ne pouvait pas faire ça devant Tora. Déjà, MG ne payait pas très bien ses employés. Alors même si l’Agent Indigo était plus ancienne, elle ne devait pas gagner énormément plus que lui. Alors hors de question de lui causer des soucis d’argent. Oui ce n’était qu’une soupe, mais on ne dira pas de Tenzin qu’il était un vulgaire profiteur, non môssieur!

« D’ailleurs, faudra qu’on m’explique pourquoi les produits vendus à l’intérieur du festival coûtent plus chers que le billet d’entrée. C’est pas très correct, non? »

Il mit une main sous son menton, dirigeant un regard interrogateur vers Tora.

Tentative de noyer le poisson numéro 1, lancée.



Emerald's theme ~ Sons of Liberty




Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 21 Mar - 17:30
- C’est vraiiiii?!

Tenzin cria ces quelques mots, me faisant touner la tête vers lui, les yeux agrandi par surprise. Je l'observa se raviser aussitôt en mettant ses mains devant sa bouche. Il ressemblait à un adorable petit garçon pris sur le fait d'une bêtise, et le devint encore un peu plus à mes yeux en relevant timidement la tête et en reprenant:

- J’veux dire…euh…ne te sens pas obligé de le faire, l’entrée ne coûtait pas vraiment chère alors que là…

- Hihihihi...C'est gentil de t'inquiéter de mon porte-monnaie mais j'ai vraiment envie de te faire plaisir. J'insiste Tenzin. Et si, les place étaient, d'une manière, assez chère puisse qu'on a pas eu le temps de reprendre ta monnaie...

Je le regarda réfléchir quelques instant, avec mon habituel sourire sentant une deuxième excuse arrivée et qui arriva très vite:

- D’ailleurs, faudra qu’on m’explique pourquoi les produits vendus à l’intérieur du festival coûtent plus chers que le billet d’entrée. C’est pas très correct, non?

Mon regard indigo curieux croisa alors celui de Tenzin interrogateur. Sa pose à la détective me fit pouffer et me cacher la bouche pour étouffer le début de rire qui me montait à la gorge. Je répondis alors avec un grand sourire et essaya d'avoir une voix assez sérieuse qui fut vite oublier par ma propre pose de penseuse, les bras croisés sur ma poitrine, serrant les peluches contre moi, et mon index droit tapotant ma joue de ce même côté:

- Hummm... C'est vrai ça! Peut-être que le festival en lui-même est divisé en plusieurs types de caisse. Chaque prix doit être indépendant des autres... Néanmoins! Il me parait logique que les prix des soupes de ce stande soit assez élevé puisse qu'il doit y avoir des produits qu'on ne doit pas trouver directement à Chantilly et donc qu'ils doivent les importer d'on ne sait où...

Je remercia mentalement Gabriel et Lloyd pour leur cours sur le prix des marchandises qu'on trouve dans les magasins car cela me permit de jouer la rusée avant de moucher Tenzin dans sa tentative de sauver mon argent. Je repris donc avec un sourire espiègles et les yeux brillant de malice:

- A part ce jolie petit questionnement sur l'économie de ce parc d'attraction... Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu voulais comme soupe?



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 9 Aoû - 17:39
Évidemment qu’il s’inquiétait pour son porte-monnaie, vu le salaire minable des agents de la vieille grincheuse. Même un simple billet pour un parc d’attraction avait le pouvoir de vous sacrifier une semaine de courses…
D’ailleurs, ce simple fait lui rappela qu’il devait encore plein de sous aux filles de l’appartement. Et qu’il n’était pas prêt de faire des économies de sitôt.

Tora étouffa un rire, ce qui tira aussitôt le jeune homme hors de ses pensées. Pourquoi qu’elle rigolait d’abord ? Elle se moquait de lui ? C’n’est pas gentil ça, oh! En plus que ça question, elle était sérieuse. Bon c’était plus une excuse pour éviter à la jeune fille de lui payer de la soupe, mais n’empêche que la question avait du sens. Pour Tenzin du moins.

Alors Tora se mit à jouer son jeu, en essayant elle aussi de prendre une pose sérieuse. Est-ce qu’il avait l’air aussi ridicule qu’elle? « Ne rigoles pas,  ne rigoles surtout pas! »

« Hummm... C'est vrai ça! Peut-être que le festival en lui-même est divisé en plusieurs types de caisse. Chaque prix doit être indépendant des autres... Néanmoins! Il me parait logique que les prix des soupes de ce stand soit assez élevé puisse qu'il doit y avoir des produits qu'on ne doit pas trouver directement à Chantilly et donc qu'ils doivent les importer d'on ne sait où... »

« Huh? » L’un des sourcils du tibétain se leva tellement haut qu’on aurait pu croire qu’il allait s’arracher de son visage. Ok, pour lui tout ça c’était de l’espagnol. Et pas du chinois. Parce qu’il parle chinois couramment donc ce serait une expression inappropriée pour le coup et…bon on a compris, on se tait -_-.

Et là ce serait inutile de prendre une face, genre « j’ai tout compris », ça se voyait qu’il ne pigeait rien. Elle n’aurait pas pu choisir une explication plus simple? Du genre que les vendeurs c’est des salauds qui pensent qu’à se faire du fric sur le dos des gens en vendant de la merde hors de prix? Ça il aurait compris au moins.

« A part ce joli petit questionnement sur l'économie de ce parc d'attraction... Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu voulais comme soupe? »

Le jeune homme lâcha un long soupir de défaite. Mouais, il ne le dirait pas mais il s’avouait vaincu en quelque sorte. Les filles étaient super fortes à ce genre de jeu il parait. Il se contenant de faire une grimace et de poser son index sur le menu. Une soupe garnie avec des rouleaux impériaux. Un peu plus cher, mais pas trop. Comme ça tout le monde il est content, na! Il n’osait même plus se tourner vers le vendeur qui devait avoir assisté à toute la scène. Ce dernier se contenta pourtant de prendre note des choix et de commencer à cuisiner, sans rien ajouter.

Les commandes finirent par arriver rapidement devant eux. La moue de Tenzin se transforma immédiatement en un large sourire duquel un peu de bave se mit à dégouliner (Beurk lol).

« Même dans mon pays, j’ai rarement mangé aussi bien ! » déclara-t-il sans réfléchir. « Et toi, tu viens du Japon non? Ça te manque pas? »



Emerald's theme ~ Sons of Liberty




Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 23 Oct - 13:58
Tenzin finit par lâcher un long soupir de défaite, avant de faire une mignonne grimace, aux yeux de Tora, et de pointer un autre soupe. Notre Agent Indigo lui fit un énorme sourire, heureuse qu'il la laisse, lui payer son repas. Elle se tourna à nouveaux vers les différentes soupes et perdant légèrement son air guilleret, devant toutes les sortes de soupe inimaginable face elle, elle dut se résoudre à prendre la même chose que son ami.

Une fois que leurs commandes prises et servies, le nouveau camarade de Tora retrouva rapidement un large sourire, quoique un peu bavant, sur son visage, accentuant, de ce fait, celui de la brune, qui se mit à manger son plat doucement. C'est alors que le tibétain déclara avec entrain, attirant l'attention de la jeune fille

- Même dans mon pays, j’ai rarement mangé aussi bien ! Et toi, tu viens du Japon non? Ça te manque pas?

A l'entente de la question, la jeune agente stoppa tout mouvement, avalant sa dernière bouchée. Elle demeura pensive quelques instants avant de recommencer à manger et de répondre à son acolyte, d'une voix douce et nostalgique:

- Je suppose que je devrais te dire que oui mais... Je suis née ici à Chantilly dans les bois plus précisément. Mon père m'a un jour avoué que lui et sa mère venaient du Japon. Ils avaient fuit chacun une vie qui les faisaient souffrir. Pourtant, mon père m'a confié que ma mère révait qu'un jour elle pourrait rentré chez elle et revoir ses parents, bien qu'elle savait que sa place était à Chantilly, tout comme mon père. Elle rêvait de pouvoir enfin parler, échanger, et me faire rencontrer cette famille, qui viit de l'autre côté du globe. Malheureusement, elle en a jamais eu le temps.

La jeune fille fit une nouvelle pause, reprenant quelques bouchées de sa soupe, tout en retenant difficilement ses larmes derrière ses paupières. Pourtant, elle reprit de sa voix douce, très légèrement tremblante:

- Mais... Il y a bien un endroit qui me manque, qui n'est peut être pas la terre natale de mes parents, mais c'est le mien... Souvent quand je suis seule avec mes "amis" et que la nuit est brillante d'étoiles, je repense à cette petite maison où j'ai vécu avec mon père... Je repense aux bons et aux mauvais moments que j'ai passé là-bas... Et je me dis que je devrais partir et retourner dans mes bois, cacher entre ces murs solides et nostalgique. Puis je me souviens que j'aime ma vie, ici, en ville. Et que si je retournais là-bas, je n'aurais plus ce sentiment de découverte qui me prend chaque jour quand je sors de chez moi et que je marche dans ces rues. Je n'aurai plus à me soucier de ma paie si elle sera suffisante pour l'appartement ou quand j'ai cet étrange espoir que Mère Grand m'a enfin offerte mes heures supp' avant que de découvrir que non et de rire de son amour trop grand pour l'argent et les économies. Alors oui, mon ancien chez moi me manque, mais je me sens bien à chantilly... Et puis rien ne m'empêche d'y retourner quand je me sens un peu trop nostalgique.

Elle avala le fond de sa soupe avant de se tourner vers Tenzin, le regard un peu brillant de sentiments, dû à sa confession, mais un sourire sincère et doux, rassure sur le fait qu'elle se sent bien et en paix avec elle-même et non qu'elle est triste.

- Et toi, Tenzin? Ton ancien, est-ce que ton ancien chez toi te manques?



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 26 Oct - 23:59
« Je suppose que je devrais te dire que oui mais... Je suis née ici à Chantilly dans les bois plus précisément. Mon père m'a un jour avoué que lui et sa mère venaient du Japon. Ils avaient fui chacun une vie qui les faisaient souffrir. Pourtant, mon père m'a confié que ma mère rêvait qu'un jour elle pourrait rentrer chez elle et revoir ses parents, bien qu'elle sût que sa place était à Chantilly, tout comme mon père. Elle rêvait de pouvoir enfin parler, échanger, et me faire rencontrer cette famille, qui vit de l'autre côté du globe. Malheureusement, elle en a jamais eu le temps. » lui répondit-elle alors, après un court moment de réflexion.

Tenzin l’écouta attentivement, décortiquant chacun de ces mots. Même si en apparence, il avait toujours l’air du mec qui s’en foutait un peu. L’histoire de ses parents lui rappelait un peu la sienne, fuir son pays pour un avenir meilleur. Enfin il n’avait pas réellement fui, mais c’était tout comme. Tora prit une pause, avalant quelques gorgées de soupe, avant de reprendre de plus belle.

« Mais... Il y a bien un endroit qui me manque, qui n'est peut-être pas la terre natale de mes parents, mais c'est le mien... Souvent quand je suis seule avec mes "amis" et que la nuit est brillante d'étoiles, je repense à cette petite maison où j'ai vécu avec mon père... Je repense aux bons et aux mauvais moments que j'ai passés là-bas... Et je me dis que je devrais partir et retourner dans mes bois, cacher entre ces murs solides et nostalgique. Puis je me souviens que j'aime ma vie, ici, en ville. Et que si je retournais là-bas, je n'aurais plus ce sentiment de découverte qui me prend chaque jour quand je sors de chez moi et que je marche dans ces rues. Je n'aurai plus à me soucier de ma paie si elle sera suffisante pour l'appartement ou quand j'ai cet étrange espoir que Mère Grand m'a enfin offerte mes heures supp' avant que de découvrir que non et de rire de son amour trop grand pour l'argent et les économies. Alors oui, mon ancien chez moi me manque, mais je me sens bien à chantilly... Et puis rien ne m'empêche d'y retourner quand je me sens un peu trop nostalgique. Et toi, Tenzin? Ton ancien, est-ce que ton ancien chez toi te manques ?»

La jeune fille était au bord des larmes, mais se retint finalement. Il ne sut pas vraiment comment répondre à ses émotions, il n’était vraiment pas doué pour ça. Il se contenta de la fixer de lever légèrement la tête vers le ciel. Il ne savait pas vraiment pas quoi répondre à tout ce qu’il venait d’apprendre. Il commença tout d’abord par vider son bol de soupe. Puis il se mit à fixer l’intérieur du récipient vide. Vide comme l’existence qu’il menait avant de rencontrer son maître.

« À vrai dire, je n’ai jamais eu de chez-moi. Je n’ai plus de parents, je n’ai jamais eu d’amis. J’ai eu un maître, c’est vrai qu’elle me manque. Mais on vivait dans une grotte alors je ne peux pas vraiment dire que c’est un chez-moi! Héhéhé »

Il fouilla dans ses poches et il en sortit quelques photos le représentant à des différents endroits. Certains étaient des lieux connus comme la Grande Muraille de Chine, le Kremlin Russe, d’autres un peu moins. Il les déposa sur le comptoir.

« J’ai beaucoup voyagé avant d’arriver ici. Mais je ne peux pas non plus appeler ces endroits des chez-moi. Et qui sait où est-ce que la vie m’emmènera. »

Il finit sa phrase par un grand sourire. Il n’était pas vraiment triste, ou plutôt il essayait de se convaincre qu’il ne l’était pas. Ou qu’il était habitué à vagabonder. Son but dans la vie était de protéger les gens, et des gens il y en avait partout sur Terre. Aujourd’hui il protéger les gens de Chantilly, un jour ce sera peut-être ceux de New York, ou ceux de Rio.



Emerald's theme ~ Sons of Liberty




Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 8 Sep - 7:59
Je regarda Tenzin boire sa soupe, essayant de retrouver le contrôle de mes émotions. Je me rendis compte à quelle point la question pouvait être très personnelle enfin de compte. Je me mordilla discrètement la lèvre inférieur, inquiète de l’avoir peut-être gêné. Il répondit toute fois, regardant son bol nouvellement vide :

- À vrai dire, je n’ai jamais eu de chez-moi. Je n’ai plus de parents, je n’ai jamais eu d’amis. J’ai eu un maître, c’est vrai qu’elle me manque. Mais on vivait dans une grotte alors je ne peux pas vraiment dire que c’est un chez-moi! Héhéhé!

Je le vis ensuite fouiller dans ses poches, où il en sortit plusieurs photos avec lui dessus. Le décor était souvent différent sur les différentes photos. Je me pencha un peu plus sur le comptoir pour les observer, quand il les y déposa tout en continuant :

- J’ai beaucoup voyagé avant d’arriver ici. Mais je ne peux pas non plus appeler ces endroits des chez-moi. Et qui sait où est-ce que la vie m’emmènera.

Je releva la tête et tomba sur son grand sourire. Je ne suis pas vraiment si il était sincèrement heureux en disant cela. Mais je ne pus m’empêcher de lui rendre un sourire chaleureux et de poser ma main sur la sienne en un geste de réconfort et de soutient. Une ou deux minutes passa avant que je ne la retire en écarquillant des yeux face à ce geste qui aurait être déplacé à son encontre. Et comme pour changer, mes joues se chauffèrent légèrement à cette pensée. Je fixas à mon tour mon bol pour y cacher futilement mes débuts de rougissement. Puis je repris d’une voix douce :

-J’espère que tu le trouveras un jour… On a tous un « chez soi » où l’on se sent bien, où l’on peut se ressourcer, où l’on a vécu de bons comme de mauvais souvenir, mais qui nous aient précieux et chers… Le tien est peut-être ici, ou là bas… ou encore peut-être juste là, dis-je en pointant le cœur de mon nouveau collègue. Mon père disait qu’avant de partir du Japon, son chez-lui était ici, dans son coeur. Car où qu’il aille les souvenirs, qu’il portait au fond de lui, étaient son chez-lui, puis il a eu ma mère et moi. Je suppose qu’un chez-soi peut être aussi une personne...

Ma voix baissait légèrement vers la fin, j’étais un peu perdue dans mes propos et les mots sortant de ma bouche d’eux-même. Comme piégée entre les souvenirs et la réflexion du moment, je ne savais plus ce que je disais. Je soupiras avec un sourire confus avant de cacher mon visage dans mes mains et de secouer la tête de gauche à droite pour me reprendre.

- Excuse-moi ! Je dois dire des bétises ou je dois te paraître très confuses en disant ça…

Je lui offris un sourire désolée, puis je respiras un bon coup pour me calmer enfin. Je sortis mon porte-monnaie et paya notre petit repas. Je rassembla ensuite les peluches, rangea mon porte-feuilles et me leva, prête à reprendre notre aventure parmi la fête foraine.

- Et si on reprenait notre route ? On a encore plein de manèges à tester encore, n’est-ce pas Tenzin ?

Je fis un grand sourire rayonnant tout en lui tendant la main, en une invitation sincère.



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
Revenir en haut Aller en bas
 

Un rendez-vous des plus festifs! [Agent Emerald+libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» Rendez-vous tardif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Partie RP :: Chantilly :: Fête foraine-