Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Libre] Excursion à la fête foraine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 7 Aoû - 15:27
HRP :
 

Ah, quelle magnifique journée. Un grand soleil, un ciel bleu sans aucun nuage à l'horizon. Mais le mieux, c'était ça. Une journée de congé. Le genre de trucs qui n'arrivait qu'une fois tous les 5 ans. Car pour une fois, elle n'avait pas à passer la journée derrière la paperasse alors qu'il faisait ultra beau dehors. Enfin ! Pour fêter l'occasion, la jeune blonde avait décidé de se rendre à la fête foraine avec un ami, Gabriel. Plus jeune qu'elle de deux ans, ça n'avait jamais posé de problèmes dans leur relation vu que la jeune fille était un peu... gamine.

- Gabrieeel-euh !

Ah oui, parce qu'il faut que je vous raconte l'histoire depuis le début. Hrum, alors il y a 17 ans de cel... bah quoi ? Je raconte depuis le début je vous ai dit ! ... Okay j'abrège. Bon. Alors cette journée avait très bien commencé pour la jeune agente. Elle s'était levée aux alentours de 10h, avait trouvé une boite de granolas au fond d'un placard et l'avait vidé devant le dernier Marvel avec un bol de cacahouètes. Pis dès qu'elle eût fini son film - et le bol de cacahouètes -, elle s'ennuya. Elle regarda alors dehors et se rappela soudainement qu'il y avait la fête foraine et qu'elle n'avait toujours pas trouvé l'occasion d'y aller depuis le début de la semaine. Sa décision prise, elle fila s'habiller - regarder des films en pyjama c'est le most, vous pouvez pas test - en vitesse et sortit dehors. Elle n'alla pas loin. A peine deux rues plus loin, elle se dirigea vers une grande maison et en remonta l'allée. La maison était de taille moyenne, un peu comme toutes celles du quartier, avec un jardin à l'herbe couleur printemps et quelques bosquets de fleurs ci et là. Sur le point de frapper à la porte, elle s'arrêta net en distinguant une tête familière dans un hamac, à côté de la maison. Un sourire sadique barrait son visage. Il dort... ah ah ah ! Oui, vous devinez la suite. S'approchant à pas de velours du hamac rouge, elle surgit brusquement à côté du jeune brun en lui criant "Ninjaaaa !" dans les tympans, ce qui le fit se croûter au sol. Maelyss un, Gabriel zérooo !

- Aller viens, tu dormiras plus tard ! lui avait-elle donné comme seule explication avant de le saisir par le col et de l'entrainer avec elle dans la rue

Et tout ça sous les yeux médusés de Romain qui l'avait regardée s'incruster comme ça chez les voisins pour en kidnapper un ! Enfin bon, de nature gentille, Gabriel n'avait pas trop protesté et s'était résigné à suivre la petite blonde, qui ne lui expliqua que bien plus tard ce qu'elle comptait faire de la journée. Parce que oui ! La fête foraine c'était bien, mais c'était encore mieux avec des amis ! ... oui bon là c'était un ami, mais elle avait la flemme d'en appeler d'autres. C'était donc à deux que les amis s'étaient rendu au festival, festival que ni l'un ni l'autre n'avaient fait pour le moment. Ce qui expliquait comment ils firent pour se perdre de vue au bout de cinq minutes. Ouais, boulets en puissance maggle. Mais pas de panique ! Car la jeune fille avait avec elle l'atout suprême, celui qui lui permettrait de retrouver le jeune homme instantanément ! Son portable ! ... qui était à plat. C'est un comploooot ! Aucun doute là dessus. N'ayant pas trop le choix, elle se mit alors à questionner les passants et les intermittents pour retrouver la trace de son ami. S'il l'a fait exprès pour me semer... il est mort !

- Excusez-moi ! demanda-t-elle à un vendeur de chichis. Vous n'auriez pas vu passer un jeune homme brun de cette taille, elle indiqua une taille totalement au pif avec sa main, portant un gilet rouge ?
- Hrum... ah si ! s'exclama-t-il après avoir réfléchi plusieurs secondes. Il cherchait une petite blonde en jupe et... mais attendez, c'est vous la petite blonde !

Ouaaais ! Excellente déduction Sherlock !

- Euh oui c'est moi, alors il est parti par où ? demanda-t-elle impatiemment en ne cessant de tourner la tête à droite et à gauche
- Vers les autotamponneuses, là-bas, il lui indiqua un grand stand derrière elle, un peu plus loin

Maelyss y jeta un coup d'oeil, puis le remercia et se remit en marche, accélérant légèrement le pas. Bon, si lui aussi la cherchait, ça voulait dire qu'il était toujours là, au moins une bonne nouvelle ! La foule ne l'aidait malheureusement pas à repérer son ami. Ils sont trop graaands, j'vois rieeen ! Mais heureusement Dieu sembla avoir pitié d'elle et fit apparaitre le garçon juste devant ses yeux, appuyé contre le guichet du stand. La jeune fille se mit à courir vers lui et se vautra lamentablement dans ses bras après s'être pris un bout de rampe qui servait à protéger les fils électriques alimentant les attractions.

- Ca fait super longtemps que je te cheeeeerche ! lui cria-t-elle en exagérant à peine. Elle se releva et pointa un index accusateur dans sa direction. T'as voulu me semer, avoue !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 13 Aoû - 23:09
HRP:
 

Ah, la fête foraine... Quel bon lieu pour s'éclater entre potes. Pour certains, l'arrivée de la fête foraine était l'occasion de sortir en amoureux, pour d'autres c'était une bonne occasion pour s'éclater et pour se taper des délires entre pote, ou encore certains y allaient pour gagner des lots divers et variés... Enfin, vous vous demandez sûrement ce que je fais là ? Et bien c'est simple, j'me suis fait "kidnapper". Non pas par une personne mauvaise ou qui voulait faire des trucs bizarres, non, c'était une amie que je connaissais depuis pas mal de temps qui avait trouvé un moyen de me faire sortir un peu. Enfin, je vais vous raconter comment ais-je fait pour en arriver là, devant des auto-tamponneuses, à rechercher Maelyss, qui était cette amie qui était arrivée là.

Il était une fois... Nan, je déconne, pas cette formulation-là. Donc... La nuit dernière, j'étais en train de... Jouer, comme d'habitude. A Fire Emblem Path of Radiance sur gamecube, qui était un jeu que j'avais eu il n'y a pas si longtemps mais auquel je m'était plutôt attaché. Pour l'histoire... Elle se passe sur le continent de Tellius, séparé en plusieurs royaumes. Mais, deux royaumes au nord, Crimea et Daein, qui étaient pourtant en paix jusqu'au jour ou un conflit éclata entre ces deux royaumes. Dans ce conflit et non confit, le roi de Crimea fut tué. A Crimea, il y a les « Mercenaires de Greil », un groupe de mercenaires de renom dont Ike, le héros, fait partie. Un jour, ces mercenaires ont rencontré Elincia, une jeune femme, qui est en réalité la princesse cachée de Crimea, donc théoriquement, la reine. Après avoir accepté de l'aider, les mercenaires se sont retrouvés embarqués dans la guerre, pour protéger Elincia de Daein. C'est un bon tactical rpg que je recommande d'ailleurs, enfin, là n'est pas le sujet, sinon je pourrais vous en parler longtemps, très longtemps, sans vous dire ce que je fiche à la fête foraine. Enfin, après avoir fini le 5eme chapitre du jeu, et ma bouteille de coca, j'étais allé me coucher aux alentours de 3h30 du matin. Tout allait bien, j'étais en train de dormir, de rêver, puis, quelque chose me réveilla aux alentours de 6h... C'était une putain d'araignée qui avait eu envie de se servir de mon corps comme d'un canapé, heureusement qu'elle était seule.. Mais bon, j'étais quand même devenu blanc comme un cachet d'aspirine avant de... Tout simplement sortir de chez moi, avant d'aller sur le hamac que j'avais installé sur mon jardin pour dormir. D'ailleurs, j'étais tellement défoncé que j'avais pas mis longtemps à m'endormir. Bon, c'était pas instantané, mais ça n'avait pas duré longtemps. Bref, j'étais bien endormi, de retour dans des rêves plus étranges les uns que les autres, comme un par exemple dont je me souviens, ou je combattais une armée de cyborgs armé d'une massue... Bah ouais, j'ai pas de force dans les bras en vrai, alors pourquoi dans mes rêves en aurais-je pas non plus ? J'aime me sentir puissant... Mouahahahaha !

Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin et après je ne sais combien de temps de sommeil... Un ninja cyborg m'avait littéralement one shot d'un coup de blaster dans la face. Puis... Et bien, j'me suis réveillé en me vautrant du hamac sur lequel j'étais. J'avais littéralement mangé la terre, et c'était dégueulasse. Alors que j'avais essuyé mon visage couvert de terre et que j'allais poser une question... La personne qui m'avait réveillée m'avait pris par le col et traîné avec elle dans la rue, me donnant comme seule explication que je dormirais plus tard. J'avais reconnu a qui appartenait cette voix... Pendant que je me relevais.

- Maelyss ! Je n'sais pas quelle heure il est mais je dois ressembler à une inhumanité ! Enfin, maintenant que j'suis réveillé et que tu comptes m'emmener quelque part, je vais te suivre...

J'étais plutôt de bonne humeur et puis comme je glandais rien de mes journées, je m'étais résigné à la suivre, sans trop broncher. Sur la route, j'avais appris qu'on allait aller à la fête foraine. Bon, jusque là tout va bien... Sauf que comme aucun de nous ne connaissait cet endroit... Bah on s'était tout simplement paumés, et encore mieux : nous nous étions perdus de vue ! Génial, si on était venus pour se paumer, bah c'était réussi ! Enfin, je m'étais retrouvé devant un stand de churros, et mon estomac criait famine... Quel con, j'avais oublié mon porte-monnaie chez moi... Bon ben Gab', tu resteras affamé pendant quelques temps. Ah, et avant d'oublier, j'avais quelque chose à demander au vendeur...

-Excusez-moi monsieur, vous n'auriez pas vu une petite blonde en jupe passer par ici ? Et puis, vous pouvez me dire ou sont les auto-tamponneuses s'il vous plaît, j'me suis paumé...

-Hm... Non, je n'ai pas vu de petite blonde en jupe et les auto-tamponneuses sont par ici avait dit le vendeur avant de me montrer du doit un stand qui se situait derrière lui. Bon, au moins... Ça allait me faire un endroit pour attendre mon amie qui devait être aussi paumée que moi ici je suppose. Enfin, si nous nous sommes retrouvés séparés, c'est bien que ça doit être le cas... Enfin, toujours est-il que cinq minutes après, cette dernière m'avait finalement retrouvé. Et, comme une douée, elle se vautra dans mes bras après avoir trébuché contre un bout de rampe. Et ça, juste quand j'allais demander pour faire de l'auto-tamponneuse... Au moins, je l'avais aidé à se redresser, j'ai fait l'amortisseur de chute.

- Je t'ai cherché aussi un petit bout de temps, puis j'ai eu l'idée d'attendre ici... Bon, j'avoue, c'est un peu con mais bon, ça a aidé... Et non, je n'essayais pas de te semer, j'ai été attiré par un stand de bouffe et...

Puis, au même moment, mon estomac se mit à avoir un monstrueux gargouillement, preuve que j'avais faim. Bah, si j'allais faire de l'auto-tamponneuse pour oublier cette désagréable sensation qu'est la faim ? Oh oui, quelle bonne idée, je m'épate aujourd'hui...

- Hé, ça te dirait qu'on aille faire de l'auto-tamponneuse ? Peu importe si on est dans la même voiture ou pas... Ça va chier, enfin, surtout pour les autres... Fais ton choix !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 22 Aoû - 8:27
- Je t'ai cherché aussi un petit bout de temps, puis j'ai eu l'idée d'attendre ici... Bon, j'avoue, c'est un peu con mais bon, ça a aidé... Et non, je n'essayais pas de te semer, j'ai été attiré par un stand de bouffe et...

Au même moment, son estomac se mit à gronder. La jeune fille explosa de rire devant la mine quelque peu gênée du jeune brun. Ah, ce genre de situation lui arrivait tellement fréquemment ! Elle pouvait comprendre à quel point c'était embarrassant. Le plus horrible, c'était lorsque cela arrivait dans une foule. Au moment d'un instant de silence. Limite c'était comme si le destin complotait contre toi pour te foutre la honte.

- Ah ah ah ! On se demande pourquoi !

- Hé, ça te dirait qu'on aille faire de l'auto-tamponneuse ? Peu importe si on est dans la même voiture ou pas... Ça va chier, enfin, surtout pour les autres... Fais ton choix !

La jeune fille fit mine de réfléchir, son index tapotant sa lèvre supérieure. Si je suis avec lui, la victoire est assurée. Mais si je suis contre... L'idée la séduisit. Elle étouffa un ricanement sadique avant de pointer son doigt en direction de Gabriel, un grand sourire de défi barrant son doux visage. La compétition, elle adorait ça ! Bon, elle n'aimait pas trop perdre, certes, mais se mesurer aux autres dans des challenges était une distraction plus qu'amusante. Pis... jamais elle ne perdrait aux autotamponneuses ! Encore moins face à Gabriel, non mais !

- Je serai ton adversaire ! Tu vas mordre la poussière, ah ah !

Sitôt dit, elle s'empara de sa main et le traina jusqu'au guichet où elle demanda quatre jetons. Bawi, pour le premier round et la vengeance ! Les jetons étaient tous verts avec le sigle du guichet dessus : une autruche dans une autotamponneuse. Ce qui voulait très certainement signifier que même si on avait pas de bras, on pouvait quand même en faire. Classe. Enfin bon. Tenant toujours la main du jeune homme, elle lui glissa deux des jetons dans la poche de son gilet puis le poussa jusqu'à une autotamponneuse écarlate.

- Allez monte, elle est assortie à tes yeux !

L'ayant toujours connu ainsi, ces prunelles pourpre qu'il abordait au quotidien ne l'effrayaient aucunement. Mieux, elle avait toujours été fascinée par cette particularité chez lui. Il avait la chance de pouvoir se dire unique au moins ! La première fois que je l'ai rencontré... je lui avais demandé s'il était un vampire, et du coup pourquoi il ne fondait pas au soleil. Il avait visiblement été amusé par tant d'innocence et ils étaient devenus amis après ça, vu qu'elle ne l'évitait pas parce qu'il était différent des autres. La jeune fille monta à son tour dans une autotamponneuse, de couleur bleue, et leva le pouce en direction de Gabriel. Je vais le démonteeer ! Il ne va rien comprendre à ce qui lui arrive ah ah ! Elle avait beau être menue, elle n'en était pas moins dangereuse. Faut pas croire, mais Romain l'avait entrainée pendant des années !

- Celui qui perd paye le ciné la prochaine fois ! s'exclama-t-elle pour le motiver à la jouer sérieuse




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 3 Sep - 16:33
Au vu de l'expression qu'avait pris Maelyss, je me doutais que nous n'allions pas être a deux dans la même auto-tamponneuse a défoncer tout ce qui bouge joyeusement comme dans un bon Burnout. Nan, on allait plutôt essayer de s'entre-défoncer joyeusement, tout en défonçant gaiement tout le monde au passage. C'était une bonne idée ça, et je m'en fichais un peu de perdre... Enfin, ça, ça aurait été contre une personne normale. Mais contre Maelyss... Nan, j'ai pas envie de perdre. Non pas que j'aime pas perdre, je suis assez bon perdant, mais j'ai un honneur de bourrin a respecter, naméoh ! Puis, cette dernière m'avait pointé du doigt, avant de me dire sur un air de défi, que j'allais mordre la poussière. Croisant les bras, en mode "challenge accepted", je m'apprêtais à lui répondre, avec un léger sourire de défi également.

- Je préfère te demander quel goût aura la poussière une fois que tu l'auras mordue, car la défaite... C'est quoi ? Ça se mange ? Ou c'est un nouveau Pokémon ?

Bien évidemment, je savais ce qu'était la défaite, étant donné les défaites cuisantes que me mettait Ethan dans des FPS tels que Battlefield 4 par exemple... Fallait dire aussi que nous jouions dans deux catégories différentes ! Enfin bref, je ne vais pas m'étendre sur le sujet. Alors que j'allais me mettre à avancer tranquillement vers le guichet, Maelyss me prit par la main et me traîna vers ce lieu ou je voulais aller. Bah, au moins, c'était plus rapide que de marcher lentement, j'avais la flemme d'aller plus vite de toute façon, même si j'étais content d'aller faire des auto-tamponneuses avec une amie. Par contre, y'avait un truc que je ne comprenais pas... Pourquoi avait-elle pris 4 jetons pour m'en glisser deux dans le gilet ? Réfléchis Gabriel, ça doit pas être si compliqué... Bon, jouons-la jeu de baston. Y'a toujours deux rounds... Oh, je vois, elle avait pris de quoi faire deux "combats" ! C'était une bonne idée, j'y aurais pas pensé. Enfin, si, mais qu'après. Ces jetons étaient verts et y'avait une autruche dans une auto-tamponneuse dessus. Je m'étais retenu de rire, non pas que le logo était marrant, mais que cette autruche me rappelait un certain Mr. Meu, qui était apparu dans une certaine vidéo... Bon, une autruche n'est pas un émeu mais quand même. Je ne m'en étais même pas rendu compte mais... Maelyss m'avait poussé vers une auto-tamponneuse écarlate, disant qu'elle était associée à mes yeux. Cette remarque m'avait fait sourire, c'était vrai en plus.

- Tu m'as poussé ici ou je maîtrise la téléportation ? Non, plus sérieusement... Tu peux me donner n'importe laquelle que je te vaincrais !

Je me rappelle que la première fois que Maelyss était venue me voir, elle m'avait demandé si j'étais un vampire et pourquoi je fondais pas au soleil. C'était dit avec tant d'innocence et sans aucune méchanceté... J'étais à la fois amusé et content qu'on ne m'évite pas a cause de ma différence de couleur d'yeux, et d'ailleurs, après, nous étions devenus amis. Puis, je vis Maelyss monter dans une auto-tamponneuse bleue et lever le pouce en ma direction, comme si elle était sûre de gagner. J'allais pas la jouer sérieux, c'était qu'un simple défi entre amis... Jusqu'à ce que j'entende que le perdant allait payer le cinéma la prochaine fois. C'est alors que je me mis à devenir sérieux... Car, si je perdais, j'allais payer deux fois plus cher et donc, je ne pourrais pas acheter le prochain Tales of, malgré mes économies... Il était hors de question que je perde !

- Très bien... Tu as éveillé le prédateur qui est en moi, prépares tes économies ! Héhé !

Puis, alors que je parlais, je sortis un jeton et l'insérai dans la fente, sans sous-entendu, avant de prendre un sourire carnassier, les voitures commençant à bouger. Ma stratégie était la suivante... Me concentrer sur les autres, observant la position de Maelyss puis, lui foncer dessus pour la prendre au dépourvu ! Nan, je ne suis pas le genre de gars à réfléchir comme ça... Je préfère largement foncer sur tout ce qui bouge, que ce soit mon amie ou non !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 27 Sep - 18:18
- Très bien... Tu as éveillé le prédateur qui est en moi, prépares tes économies ! Héhé !

La jeune fille lâcha un petit rire avant de se concentrer sur le départ qui allait bientôt être lancé. Sa stratégie était simple : faire mine de foncer sur le jeune homme pour faire un dérapage au dernier moment et le laisser s'encastrer tout seul dans le mur. Technique de fourbe bonjour ! La partie commença. Ne perdant pas une seconde, la jeune fille prit soin d'éviter sa première attaque avant de riposter en lui fonçant dessus. Et de un ! Elle s'écarta ensuite pour le contourner par la droite, puis fit brutalement demi-tour, le prenant au dépourvu, et lui fonça une seconde fois dedans. Bouyah ! Combo ! Son imprévisibilité était son principal atout ; personne n'arrivait à décrypter les pensées de la petite blonde, PERSONNE. C'était strictement impossible et ça foutait de ces maux de crâne à qui le tentait.

La partie continuait sur sa lancée, et si Gabriel lui fonça dessus plusieurs fois, c'était Maelyss qui gardait l'avantage. La revanche ne fut qu'une répétition de la partie précédente. Si le jeune homme s'était montré bien plus dangereux et que la victoire avait failli échappé aux mains de la petite blonde, celle-ci remporta tout de même la seconde manche. Elle sauta une fois la partie terminée hors de l'autotamponneuse et se dirigea vers Gabriel un grand sourire victorieux aux lèvres.

- j'ai gagnéééé-euh ! Allez boude pas, je le payerai le ciné, j'voudrais juste que tu m'rendes un service en échange. La jeune fille les traina hors du stand avant détailler le fond de ses pensées. Mercredi aprèm tu vas jouer avec Ethan non ? Tu pourrais pas en profiter pour... je sais pas, lui planquer tous ses jeux ? Elle s'approcha de lui pour lui chuchoter à l'oreille. J'aime pas la concurrence !

Elle s'écarta alors de lui, un sourire malicieux aux lèvres. A l'évidence non, elle n'avait pas vraiment envie de le regarder jouer la prochaine fois qu'elle irait le voir.

- Bon bien sûr, tu le fais discrèteument. Et pas un mot !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Sam 11 Oct - 13:52
Bon. Mon cher Gab', c'est ce qui s'appelle se prendre une branlée ! J'avais beau foncer comme un bourrin, Maelyss était encore plus douée que moi là. Pourtant, j'y allais a fond... Enfin, j'vais mettre cette défaite sur le compte de la faim, et celui de la fatigue. C'est vrai quoi, j'ai la dalle et j'ai pas assez dormi ! Enfin, je suis pas mauvais perdant, même sur ça, malgré le fait que je me soie déçu sur ce coup là. J'ai même pas pu caser un combo ! C'est comme si Ethan me mettait ma branlée sur Naruto alors que j'avais Madara. Enfin, il y avait eu une seconde manche. Et malgré le fait que j'étais mieux réveillé et que j'étais de ce fait bien plus bourrin, j'avais fini par perdre, mais de peu. Rah, la prochaine fois, je viendrais après avoir bouffé un triple cheese et après avoir dormi 10 heures ! J'avais définitivement perdu. Une fois sorti des auto-tamponneuses, Maelyss vint vers moi, avec un grand sourire victorieux, me disant de ne pas bouder, ce que je n'avais pas l'intention de faire, et allant me demander un service.

- T'inquiètes, j'avais pas l'intention de pleurer, j'admet la défaite. Et puis, quel est ce service ? Comme j'ai perdu, j'le prendrais comme un gage !

Ensuite, elle m'avait traîné hors du stand, j'avais l'habitude. Puis, elle me dit finalement ce qu'elle avait en tête. Aller planquer les jeux d'Ethan pour l'embêter sous prétexte que Maelyss n'aime pas la concurrence... Pourquoi pas, ça pourrait être pas mal comme coup ! Bizarrement, j'avais une envie de troller... Je pris un sourire légèrement carnassier, avant de me mettre à reprendre la parole.

- J'aime bien cette idée mais... Ethan va te faire la tête si il découvre que tu es derrière tout ça ! Ca serait bête hein ?

Leçon de puputerie n°1: terminée. Malgré tout, je repris un air normal avant de reprendre, après que mon estomac ait gargouillé car j'avais faim.

- Nan, t'inquiètes pas, je dirais rien, et je le ferais le plus discrètement possible. Et, je ne savais pas que c'était ton concurrent...

Puis, alors que je mis ma main dans ma poche, je sentis un bout de métal d'une certaine circonférence. Non, ne me dites pas que c'est... De l'argent ? Pour en avoir le coeur net, je sortis ma main de ma poche, empoignant le dit objet. Ouvrant la main, je pus admirer la pièce de un euro se trouvant dans ma poche. Bah, c'était mieux que rien, j'allais peut-être pouvoir combler le trou présent dans mon estomac.

- Dis, tu me suit aller acheter quelque chose à manger ? S'il te plait ! Même si je sais pas si je vais aller loin avec un euro



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 21 Oct - 15:45
- J'aime bien cette idée mais... Ethan va te faire la tête si il découvre que tu es derrière tout ça ! Ca serait bête hein ?
- Dites-vous… que c’est de bonne guerre, déclama-t-elle en imitant Beckett à la perfection.

Elle rit. Ethan ne savait pas lui en vouloir. Elle était trop adorable pour ça. Et au final s’il lui faisait la tête, c’était lui qui y perdait. Parce que Maelyss n’était pas une fille qu’on pouvait facilement remplacer pour une autre fraichement cueillie au NC.

- Nan, t'inquiètes pas, je dirais rien, et je le ferais le plus discrètement possible. Et, je ne savais pas que c'était ton concurrent...
- Pas lui, ses jeux ! Il y passe ses journées, et le plus souvent c’est avec toi ! Vivement que tu te trouves une copine pour qu’elle te fasse sortir, se lamanta-t-elle en levant les yeux au ciel
- Dis, tu me suis aller acheter quelque chose à manger ? S'il te plait ! Même si je sais pas si je vais aller loin avec un euro.
- Ah ah, je dois avoir un euro qui traine quelque part aussi, fit-elle en cherchant frénétiquement dans ses poches. Ca te dit une barbe à papa ?

Et sans plus attendre, la petite blonde les traina à travers le festival à la recherche d’un stand de nourriture. Gab n’était pas le seul à avoir faim, même si dans le cas de la petite blonde celle-ci avait tout le temps faim. Dalleuse pro u know.  Les deux jeunes gens déambulaient tranquillement à travers la foule en se tenant la main, vous savez, comme les gamins de maternelle faisaient pour ne pas se perdre. Parce que oui, entre nous, si Maelyss ne tenait pas la main de Gab elle était sûre de le perdre à nouveau. Vous savez, c’était comme deux aimants qui se repoussent. Mettez-les dans la même maison et ils ne se croiseront JAMAIS sans aide. C’était ça, le talent.

Plusieurs stands défilèrent avant que les deux jeunes ne trouvèrent le seul, l’unique vendeur de barbe à papa avec  seulement trois mètres de queue ! Prenant leur mal en patience, ils attendirent patiemment leur tour. Encore. Et encore. Et enfin ils furent devant le comptoir ! La petite blonde posa fièrement leurs deux petits euros  avant de choisir une grande. Ne vous méprenez pas, grand était le plus petit format, arrivant derrière géant, méga et ultra. Mais pour de la barbe à papa, c’était quand même un beau format. Remerciant le vendeur, les deux amis s’écartèrent un peu de la foule pour picorer ce qu’ils avaient réussi à acheter. Maelyss se saisit d’un nuage rose qu’elle mit aussitôt dans sa bouche. Le sucre fondait sur sa langue, c’était bon.

- Ca me rappelle quand on venait en manger avec Alexis et sa sœur. Nina s’en mettait toujours plein les cheveux, rit-elle joyeusement




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Jeu 23 Oct - 13:04
Après ma réplique style chacal, mon amie me répondit, en imitant parfaitement Beckett -Ouais, il m'arrivait de temps en temps de regardé un truc policier le soir quand j'me faisais chier-, que c'était une bonne guerre. Puis, elle se mit à rire. C'est vrai qu'elle marquait un point, c'était pas de la méchanceté ça... Et puis bon, je doute sérieusement qu'Ethan lui fasse la gueule, étant donné leur relation... Et ouais, je savais à propos de ça. Je sais plus exactement comment d'ailleurs, mais bon, qu'importe, ce n'est qu'un détail parmi tant d'autres. Puis, imitant la voix de Stallone dans Rambo, je me mis a sortir une phrase CULTE.

- C'est pas ma gueeeeeerre !

Qui disait guerre me faisait automatiquement penser à cette phrase. Bah quoi ? Certains ont une culture genre littéraire, d'autres sont plutôt tourné vers des films à la Titanic ou des trucs à l'eau de rose... Et moi, je me cultive à coup de films bien bourrins avec genre Schwarzenegger ou Stallone, ou avec d'autres acteurs tous aussi connus qu'eux par exemple. Ce qui me faisait penser qu'il fallait que je me refasse une petite culture cinématographique, ça faisait longtemps que j'avais pas regardé un film digne de ce nom... Maelyss me répondit à ce problème de concurrence. Alors comme ça, elle était jalouse du temps que passait Ethan sur ses jeux, ce qui faisait qu'il consacrait moins de temps pour elle ? Je la comprenais un peu mine de rien... Et puis, c'est vrai que avec Ethan, on geekait comme des fous. Puis, elle me dit que je devrais me trouver une copine pour qu'elle me fasse sortir... La bonne blague ! Je me mis à rire légèrement, avant de reprendre un ton a moitié sérieux.

- Tu sais... Même si j'ai une copine, elle aura du mal à me faire plus sortir dehors que je le fais actuellement. Naaan, si j'ai une copine, faut qu'elle n'essaie pas trop de me faire changer tu vois. Sinon, je ne serais plus moi, mais quelqu'un d'autre... Et ça, je veux pas ! Imagines moi 30 secondes toujours sérieux et qui sort tout le temps dehors, et qui ne se préoccupe plus de ses jeux... HORRIFIANT.

Clap clap clap. J'venais de m'auto-tuer là. Je me remis à rire quelques secondes, avant de me calmer tant bien que moi. Sérieusement quoi, j'me vois mal être autrement que je suis ! Mon estomac se mit à gargouiller. Et, voyant que j'avais trouvé un euro, mon amie d'enfance me dit qu'elle avait surement un euro qui traînait par là, me proposant d'aller manger une barbe à papa. A cette proposition, une lueur s'allumait dans mes yeux, avant de hocher la tête positivement, tout content de pouvoir un peu remplir mon estomac. Car ouais, pour que je n'aie plus faim du tout, il m'en fallait beaucoup. Puis, nous partîmes à la recherche d'un stand de nourriture proche ou loin, je m'en fichais, tant que ça coûtait pas cher... Les deux gros dalleux à là recherche de nourriture, tels deux SDF à la recherche d'un billet de 50 euros qui était porté par le vent m'voyez. Elle me tenait par la main comme un gosse de maternelle... En même temps, si elle ne le faisait pas, je serais genre en train de la chercher à une attraction comme le train fantôme, en mode "Putain, mais je suis ou moi encore ?"

Après une recherche frénétique, on arrivait enfin devant le seul et l'unique vendeur de barbe à papa de tout le festival. Sans déconner quoi, quitte à organiser un grand truc, faites au moins en sorte qu'il y ait un autre vendeur ! Ou alors, on a du le louper... En tout cas, y'avait une looongue queue qui attendait devant, sans sous-entendu bien sûr. Fallait donc patienter... Intérieurement, je fulminais. Nan mais oh, me priver de nourriture comme ça alors que j'ai faim quoi ! Finalement, après un certain temps, on était ENFIN devant le comptoir. Miséricorde ! Bon, par contre, on avait pris chacun une grande barbe à papa. La poisse, pourquoi j'avais pas plus d'argent ! J'aurais pu prendre une ultra... Buhuhu. Mais bon, la grande était déjà grande comme son nom l'indiquait, et c'était toujours mieux que rien. Après avoir remercié et s'être éloignés de la foules, chacun prit son butin et se mit à manger. C'était bon... Et sucré. J'avais pas l'habitude d'en manger, fallait que j'en prenne plus souvent.

- Ça date tout ça... Le bon vieux temps ! Disais-je en riant, avant d'ajouter quelque chose. La prochaine fois, laisses-moi prendre mon argent ! J'nous paierais des churros... Le grand format avec le maximum ! Comme ça, plus de problèmes de faim...

Puis, soupirant, je me remis à parler.

- Dis moi... Ethan ne te comprend pas quand tu lui dis que tu voudrais qu'il consacre plus te temps à toi qu'a ses jeux ? C'est vrai quoi il devrait comprendre, t'es quand même sa copine... Enfin, j'essaierais de lui faire comprendre ça en planquant ses jeux, en plus, c'est mon gage. Bien joué.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 26 Oct - 15:56
- Ça date tout ça... Le bon vieux temps ! La prochaine fois, laisses-moi prendre mon argent ! J'nous paierais des churros... Le grand format avec le maximum ! Comme ça, plus de problèmes de faim...
- Te sens pas obligé ! La jeune fille fit de grands yeux. Surtout que c'est moi qui te dois un repas !
- Dis moi... Ethan ne te comprend pas quand tu lui dis que tu voudrais qu'il consacre plus te temps à toi qu'a ses jeux ? C'est vrai quoi il devrait comprendre, t'es quand même sa copine... Enfin, j'essaierais de lui faire comprendre ça en planquant ses jeux, en plus, c'est mon gage. Bien joué.
- Bon courage ! rit-elle joyeusement. Non plus sérieusement, je vais pas tout lui interdire non plus ! Déjà qu'il va plus au NC, sans ses jeux il n'aurait rien à faire de ses soirées et se mettrait à faire des conneries.

La jeune fille rit en reprenant de la barbe à papa. Bon, techniquement c'était faux. Elle ne lui avait pas interdit d'aller au NC. Elle lui avait interdit d'y aller SANS ELLE. Pas parce qu'elle n'avait pas confiance, la sienne à l'égard du jeune brun était plutôt aveugle - ce qui n'était pas mieux -, mais qu'elle connaissait la fréquentation des lieux. Et entre nous, Maelyss devenait facilement jalouse quand une fille avec 10% de tissu sur le corps se mettait à jouer les aguicheuses. Ethan avait beau lui dire que ça lui faisait rien, on pouvait en douter.

Une fois la barbe à papa finie, la jeune fille se demanda ce qu'ils pourraient faire de drôle. Elle aperçu alors le bout d'un stand un peu spécial, celui du train fantôme. C'était tout sauf terrifiant mais c'était amusant de se moquer de la tête des faux squelettes, surtout quand ceux-ci tombaient en ruine. Sa décision prise, elle en parla à Gab et tous les deux se dirigèrent vers l'entrée. Après avoir payé leur billet - grâce à l'âme généreuse de Maelyss - ils prirent leur place dans un train quelque peu rouillé. Qui grinçait dès qu'on montait dedans. La jeune fille jeta un regard vers son ami qui semblait dire "Deux jeunes adolescents sont morts dans un accident de train. Celui-ci est entré en collision avec un squelette et n'a donc pas pu éviter le fantôme qui fonçait vers lui. Paix à leur âme.". Le manège commença. Tout tombait en ruine. Ce fut Maelyss qui s'en rendit compte en première. Quand une sorcière sans tête tomba sans prévenir sur Gab à cause de l'usure de son socle. La jeune fille cria. Et le cri se transforma rapidement en fou rire incontrôlable. Des vieux draps poussiéreux leur tombaient sans cesse dessus, les faisant éternuer. "L'antre de la momie", bah ça portait plutôt bien son nom !

- On va arriver au bout, la moitié des trucs nous serons tombés dessus ! riait-elle toujours en se tenant les côtes




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 5 Nov - 17:30
- Pourquoi tu me devrais un repas ? Ou alors un quart de repas à ma manière, parce que tu sais que quand je bouffe... Je suis impossible à arrêter ! Je me mis à avoir un léger rire. Quand je t'aurais payé deux ou trois repas là on verra. Faudra mettre le prix par contre, surtout si tu veux payer une pizza, car c'est un peu plus de deux pizzas qu'il faut pour réussir à me caler un temps soit peu !

Elle m'avait souhaité bon courage en riant après lui avoir dit que j'essaierais de convaincre Ethan de passer moins de temps sur ses jeux. Elle avait capté la blague ! En même temps, essayer de séparer Ethan de ses jeux c'est comme réveiller mon cousin de son sommeil: c'est comme si on signait son arrêt de mort... Sérieusement. Pire qu'un grizzly ! Et bien plus dangereux... Je finissais ma barbe à papa.

- M'ouais, pas faux. Et puis, que serait Ethan sans ses jeux ? Ca serait plus Ethan quoi. C'est comme si y'avait quelqu'un d'assez fou pour m'empêcher de geeker, de bouffer comme à mon habitude et de dormir, et si la même personne me priverait de coca. Autant dire que si quelqu'un fait ça, il disparaît de la terre, ou il sait courir !

PERSONNE n'est assez fou. Enfin, parmi les gens qui me connaissent. Après, ceux qui veulent sympathiser et qui veulent faire ça... Z'ont cas aller s'faire mettre une batte de baseball recouverte de clous là ou je pense ! Nan mais. C'est comme si du jour au lendemain, une personne venait voir Lloyd et l'interdisait de bouffer autant et de pioncer autant. Ah nan pardon, la personne mourrait dans les 15 secondes à suivre. Et ouais, il est comme ça mon cousin...

Quand Maelyss eut enfin fini sa barbe à papa, elle eut un léger moment de réflexion je crois, avant de regarder le train fantôme. On allait pas... Mais c'est nuuuul le train fantôme, ça fait pas peur ! Autant aller jouer à un bon jeu d'horreur ! Fin bon, c'était trippant de se marrer en voyant comment c'était mal fait. Même les squelettes de Skyrim sont plus flippants que ces trucs ! Bref, on était partis pour l'entrée. Maelyss, d'humeur décidément généreuse, avait décidé de nous payer des billets. Je l'en remerciais mais... Ça me faisait toujours plus de dettes ! Bientôt, j'allais être encore plus endetté que le pays lui-même. Bientôt..., bientôt. On s'était mis à deux dans un train assez vieillot et un peu rouillé. Mon amie me regardait en mode "On va s'manger un accident !" Je hochais la tête avant de prendre un grand sourire. C'est parti mon kiki ! Même si personne ne s'appelle kiki ici. Dommage.

Cet endroit tombait en ruines. Littéralement. J'aime bien les femmes mais me recevoir une sorcière sans tête dans la tronche... Je l'envoyais dans le décor en la poussant et en gueulant "FUS RO DAH !" Maelyss cria, puis ça se transformait en fou rire. Je ne pouvais pas m'empêcher de rire... C'est n'importe quoi ! Maison fantôme... T'parles, maison qui part en couilles ouais. Puis, un autre truc me tomba à la tronche... Des bandages. D'une momie. GENIAL ! J'suis une momie.

- On va finir tellement couverts de bleus qu'on va ressembler à des survivants qui ont échappés à une attaque de grizzly. Regardes, j'suis l'homme PQ avec mes bandages !

Je me remis à rire. L'homme papier cul... Bien trouvé.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 12 Nov - 16:59
- On va finir tellement couverts de bleus qu'on va ressembler à des survivants qui ont échappés à une attaque de grizzly. Regardes, j'suis l'homme PQ avec mes bandages !

La jeune fille explosa littéralement de rire. Tout en se tenant les côtes, elle essayait de retrouver son calme mais rien n’y faisait. Elle riait tellement qu’elle en pleurait. Ce fut le moment dont profita une araignée en carton pour sauter de son piédestal pour venir atterrir sur sa tête blonde. Vous voyez les mygales grosses d’un bon demi-mètre ? Elle faisait cette taille. La jeune fille sursauta, cria, avant de balancer l’araignée sur Gab. Youhou, headshot ! Elle se remit à rire en apercevant le visage de ce dernier figé dans une expression horrifiée volontairement exagérée et ne put s’arrêter avant la fin du manège, quelques mètres plus loin. Gab se débarrassa de ses bandages et de son araignée de compagnie, toujours sous les rires de la jeune fille.

- Un peu plus et on croirait que tu fais partie intégrante de l’attraction ! D’ici cinq minutes ils vont signaler la disparition d’une momie et partir à ta recherche dans toute la ville !

Et comme pour illustrer ses propos, un des employés sortit du guichet où il était auparavant assis, occupé à feuilleter un magazine… un magazine. Le minois de la petite blonde se barra d’un grand sourire espiègle et elle traina son ami avec elle sous prétexte qu’elle allait l’aider à s’échapper de ses ravisseurs qui voulaient l’enfermer dans un sarcophage pour plusieurs milliers d’années. Ils se mirent à courir à travers la foule jusqu’à arriver à une salle d’arcade pour se cacher. Y’avait pas de poursuivants mais OSEF. La jeune fille jeta un coup d’œil aux jeux présents dans la salle, puis croisa le regard de Gab et une lueur de défi s’alluma dans les yeux de ces deux-là.

- C’est l’heure du duel ! s’exclama-t-elle en prenant le ton de Yugi

Et hop, les deux jeunes gens se dirigèrent vers la première borne… PAC-MAN. Alias le camembert jaune bouffeur de cerises harcelé par des crêpes colorées volantes. Maelyss y avait joué des tas de fois avec Gab étant petite donc ça allait être facile. Galanterie oblige, la petite blonde passa en première. Les yeux rivés sur l’écran, elle parvint à se hisser jusqu’au niveau 34. Mais le petit bleu - qui entre nous fait plus du bullshit qu’autre chose - vint se placer face au camembert, et avec Blinky lui coupant toute retraite derrière lui, Pac-Man se fit cueillir comme les fruits qu’il gobait depuis tout à l’heure. Un « Game Over » retentit, apparaissant à l’écran tel le fruit de sa nullité. Elle laissa alors la place à Gab en grimaçant. Puis une idée sournoise naquit dans son esprit. Elle se mit à tapoter régulièrement sur l’épaule du jeune homme, puis sur sa joue, passa sa main devant ses yeux, lui ébouriffa les cheveux. Bref, elle le faisait chier. Et ça la faisait marrer. Il finit par perdre, huit niveaux plus bas.

- Bah alors, il est où Gab-le-champion ? se moqua-t-elle gentiment en riant




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Sam 15 Nov - 17:20
Vous voyez les momies toutes foireuses dans les très vieux films ? Bah c'est exactement ce à quoi je ressemblais. Si quelqu'un voulait s'torcher ou se moucher hein, j'étais son homme. Ma connerie avait fini par tuer Yel, de rire. Et tout d'un coup... PAF, Maelyss se prit un truc dans la tronche ! Elle eut un sursaut puis elle gueula avant de me lancer le truc dans la tronche... Une... Une... Araignée. Je me tétanisais. Je savais que ce n'était pas une vraie, mais c'était réaliste, et je haïssais les araignées mais à un niveau... C'était plus une phobie qu'une haine. Arachnophobie quand tu nous tiens ! J'sais pas quelle gueule je tirais, mais je devais sûrement avoir l'air très effrayé. La statue homme pq tétanisée a cause d'une fausse araignée. Heureusement pour moi, le ridicule ne tue pas, et mon amie n'avait pas eu l'idée de me prendre en photo comme ça ou une connerie du genre. Ça la faisait marrer un truc de fou... Jusqu'à la fin ! Une fois sortis, je me débarrassais des bandages et je lançais l'araignée le plus loin possible de moi.

- Dégages, suppôt de Satan !

Maelyss, toujours morte de rire, me fit remarquer que j'ai failli faire partie intégrante de l'attraction, et qu'on allait se mettre à la recherche d'une momie perdue. Miséricorde... J'ai que les bandages ! J'ai pas 2048258 ans et plus d'organes ! D'un coup, un des gérants de l'attraction sortit du guichet... C'EST QUE C'EST VRAI CE QU'ELLE DISAIT EN PLUS ! I'M A MONSTER. Maelyss me traîna avec elle, prétextant qu'ils voulaient m'attraper et m'enfermer dans un sarcophage pendant des milliers d'années. Je fis semblant de prendre une voix triste et une mine déprimée, apeurée.

- Naaaaaaan j'veuuuuuuuux pas moooooourir pitiééééééé !

Nous étions arrivés dans une salle d'arcade et là, mes yeux s'illuminèrent. D'un coup, je revivais... Tant de jeux alors que je n'étais pas chez moi... OWI JE VAIS M'AMUSER. Surtout en voyant le Street Fighter II Arcade Edition... Mon amie, je vais te mettre une raclée monumentale tellement monumentale que ce que j'ai mangé aux auto-tamponneuses n'est rien. Je pris un sourire carnassier qui voulait tout dire avant de regarder la blonde, une lueur de défi dans les yeux. Ce soir, c'est raclée party ! Mais, mon sourire se dissipa vite quand elle choisit... Pac-Man. ARE YOU FOUTING MON GUEULE ? C'est paaaas possible. C'EST L'HEURE DU DU-DU-DU-DU-DUEEEEEEL. A cause de ma galanterie, qui me tuerait un jour, je laissais l'honneur à mon amie. Elle arrivait niveau 34... Ça allait être du gâteau. Ça tombe bien, j'avais faim.

- Tu vas voir, je vais te ratatineeeeer !

Pacman, ou ma part de pizza d'hier, qui se faisait attaquer et défoncer par des fantômes de toutes les couleurs. Quand j'vous dis qu'à l'époque ils ne fumaient pas que leur moquette... Puis, alors que je jouais tranquillement en mode gros pgm, Maelyss me tapota l'épaule à intervalle réguliers. Ça ne me faisait que d'alle. Elle me tapota la joue, puis me boucha la vue, m'ébouriffa les cheveux... Tous les moyens étaient bons pour m'faire chier apparemment ! Finalement, je perdis au 26eme niveau. QUEL... PETIT PIPI QUE JE SUIS. Je me meurs, je déprime, je décède ! Mon amie se mit à rire, me demandant ou était passé le champion... Je relançais une partie, gardant un œil sur elle.

- On en refait une, et a la loyale ! Si tu triches... Mode enculé activé. Bienvenue dans le monde des salauds !Je ne t'aiderais pas avec Ethan ! NAH.

Apparemment, elle ne trichait pas, et ne m'embêtait pas. Tranquillement, j'avançais, avant de perdre... Niveau 61. BOUYAH ! COMME J'SUIS ALLÉ LOIN. Avec un sourire narquois, je m'éloignais avant de laisser la place à mon amie.

- A toi de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 13 Déc - 17:05
- On en refait une, et a la loyale ! Si tu triches... Je ne t'aiderais pas avec Ethan !
- Si tu m'aides pas c'est toi que j'accuse !

Cette garce. La jeune fille accepta la revanche, se tenant à carreaux pour une fois ! Gab lui jetait des regards en coin, peu confiant, la jeune fille lui répondait en lui tirant la langue. Les niveaux défilaient, jusqu'au 61 où il se fit cueillir par le orange, ah ! Maelyss fit la moue. Mouais, elle aurait p'têt mieux fait de l'embêter.

- A toi de jouer !

La jeune fille se plaça face à la borne et s'activa à tenter de ne pas perdre trop bas. Ou du moins essaya. Car malgré tous ses efforts, elle ne put dépasser le niveau 36. Hrum. La jeune fille croisa les mains derrière sa tête en sifflotant. J'ai fait exprèèès, c'est tout ! C'est ça. Le téléphone de la jeune fille sonna et la força à sortir de la salle pour entendre son interlocuteur. Bon, son client venait de décaler son rdv, super ! Et un après-midi qui saute, un !

- Désolée Gab, s'excusa-t-elle en revenant vers le jeune homme. Un client a décalé son truc du coup je dois y aller. Du coup on se voit demain ! Et t'as intérêt à rien dire à Ethan !

La jeune fille lui fit la bise avant de quitter la salle, salle que ne quitterait pas le jeune homme avant des jours vu les bornes ! Pas sûre qu'elle le reverrait le lendemain. La jeune fille réajusta une mèche blonde derrière son oreille avant de partir, direction l'agence.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mar 23 Déc - 14:24
Malgré qu'elle m'ait dit qu'elle ne tricherait pas, j'avais pas trop confiance. Fin, si j'avais confiance, mais connaissant Maelyss, rien que pour m'troller elle serait capable de tricher quand même ! Mais bon, heureusement ça n'a pas été le cas et j'ai pu jouer normalement. Oui, normalement, parce que je n'y allais pas à fond. Comment ça je suis un monstre ? Mais non voyons, je suis juste bon, c'est pas pareil. Au bout de 61 niveaux, je me fis finalement bouffer par le fantôme orange, qui avait fait son gros vicieux en me prenant en sandwich avec son ami le rouge. Bande de fourbes... Mais j'étais arrivé plus loin qu'avant ! Mon amie allait avoir du mal à me battre cette fois-ci. Sauf si elle copie ma technique et qu'elle me surpasse, ce qui est possible. P'tain mais j'suis mort juste devant la dernière bouboule quoi ! La bouboule délicieuse de la victoire m'avait échappé de peu... Bah, j'men fous la prochaine fois j'y irais à fond. Après avoir invité Maelyss à jouer, cette dernière prit le joystick de la borne d'arcade en mains, sans sens caché détourné, avant de jouer.

J'observais sa technique et tout et j'y voyais quelques failles, comme par exemple le coup de direct foncer vers les grosses bouboules et les prendre avant que les effets d'une soit finie. BUUUUUH ! Ethan, tes enseignements sont-ils si mauvais ? Si c'est le cas, j'vais finir par ouvrir des cours de gaming à Chantilly, ça va me rapporter du pognon ! OH PUTAIN LA BONNE IDÉE. Y'a des jours comme ça ou je m'aime tellement que je me marierais avec moi-même. Même si c'pas possible. Mon amie avait perdu au niveau 36, trois saletés de fantômes étaient venus vers elle en même temps, à l'emplacement ou y'avait une pac-gomme. Ha, si tu l'avais pas prise t'aurais gagner ! M'oui, c'est salaud comme pensée mais bon, faut relativiser les choses ! D'ailleurs, elle avait passé ses mains derrière la tête en sifflotant, en mode "J'avais tout calculéééé." Son téléphone se mit à sonner et elle sortit de la salle le temps de téléphoner. Les gens sont vraiment impolis ! Interrompre deux personnes qui s'éclatent sur une borne d'arcade... C'EST IMPAAAAARDONAAAABLE. Faut que j'me calme moi. Maelyss revint et m'appris qu'un client avait décalé son rendez-vous, et qu'elle devait aller, en me demandant de rien dire à Ethan.

- Tain, pourquoi tant de malchance... Pas de problèmes, le boulot passe avant tout, pis vaut mieux pas que tu t'fasses virer hein... Avais-je dit a voix basse, pour que personne sache son job, avant de reprendre avec une voix normale. Et je lui dirais rien, t'inquiètes.

Bref, elle me fit la bise et partit. Maintenant... IT'S TIME TO PLAY. Je m'enfonçais un peu dans la salle d'arcade, avant de voir qu'un tournoi de Street Fighter avait été organisé ici, et qu'à la clé il y avait une petite somme d'argent à empocher... Cool, de l'argent facile. Histoire d'avoir une toute petite compensation car avec les paiements de la vieille, c'pas comme si t'étais aussi pauvre qu'un congolais mais ça s'en approchait. Je m'approchais donc du guichet d'inscription, avec un sourire carnassier aux lèvres, avant d'y donner mon nom. Juste à la fin des inscriptions... Ça va saigner. C'est moi qui vous l'dit. Je me retrouvais contre mon premier adversaire, que j'avais vaincu aussi facilement qu'Ethan... J'avais trouvé quelqu'un de son niveau ! C'est pute mais bon... Et je continuais le tournoi avant de le gagner après avoir trouvé de la résistance chez le finaliste, avant de passer la fin de ma journée à écumer les bornes d'arcade.

THE END.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Excursion à la fête foraine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée à la fête foraine (LIBRE)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-