AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV Emerald] Opération ninja en pleine nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Jeu 28 Aoû - 18:16
Le jeune ne semblait pas terrorisé, ça le faisait plutôt rire, alors qu'avant il semblait flipper quand j'avais énuméré Nagisa. Mais, ça veut dire que je suis moins forte que Nagisa pour le domaine de domination ? C'est pas juste, chez elle, c'est aussi chez moi. Enfin c'est surtout chez elle. Tenzin plaça son doigt devant les lèvres et le remua de droite à gauche quelques secondes. Toujours un large sourire et son fameux clin d'oeil.

- Hahaha, tu peux goûter si tu veux mais je te préviens, j'ai la chair un peu dure!


J'entendais à peine ses paroles, j'étais bien trop occupée à me retenir de m'endormir, et ça devenait de plus en plus difficile tout ça. Mais si j'étais encore bien réveillée, je vous garantis que je l'aurai bel et bien mordu son doigt. Même s'il ne semble pas si appétissant. Et je l'aurais regardé avec un sourire, comme s'il ne se passait rien.
Et puis lui aussi baillait après moi. Oui, ça je l'avais bien entendu. Puis je me sentie basculée vers quelque chose. Chose qui était humaine. J'ouvris un oeil sur deux et remarquai que c'était Emerald qui m'avait posée contre lui. Je m'étais faire, chose rarissime puisque je ne supporte pas ça. Mais j'étais bien trop fatiguée, et puis du moment que ça restait silencieux, tout allait bien.

Ma question le laissa perplexe, comme s'il avait quelque chose qu'il avait du mal à me raconter. Après, je m'en fichait un peu de sa vie, mais je me demandais s'il n'y avait vraiment que le remboursement qu'il essayait de faire la nuit, pendant qu'on dormait avec les colocs. Parce que je pense qu'il aurait rembourser depuis longtemps les dégâts causés lors de son arrivée. Qu'est-ce qu'il ferait en dehors ? Il allait peut-être dans le Night Club. Mouuuais... Vu le caractère qu'il a et de quelle façon il se comporte, je doute que cet endroit lui soit approprié. Ou bien est-il insomniaque et fait-il des balades. Ou sinon c'est du somnambulisme. Ou pire encore ! Qu'il fasse que des missions dans l'agence, 24 heures sur 24. Ce serait un fou de faire cela, sauf si c'est des heures supplémentaires données par Mère-Grand. Je réfléchissais à tout type de plan, et je sentis me resserrer contre mon colocataire, toute seule. Je levai la tête, mais j'avais du mal à voir son visage. Après je voulais pas me dégager, il pourrait croire que je veux pas de son câlin et la même scène risquait de recommencer encore et encore. Donc j'optai de le voir de façon contre-plongée.

- Hey..je peux te dire un secret?

Un secret. À garder pour soi. Déjà le coup de la magie qui m'a soignée, maintenant ça. Ce mec était vraiment bizarre en fait, à avoir ces pouvoirs, à ne jamais être présent le jour comme la nuit, de se comporter bizarrement. Oui oui, tout ça en seulement quelques jours, le jeune faisait fort. Après, vu ce qu'il a dit un peu avant, il devait avoir un passé difficile. Je connais pas sa vie, je préfère le laisser dire. S'il a confiance en moi, peut-être me racontera-t-il toute l'histoire ? J'étais un peu trop curieuse, et mon temps de réponse pouvait le laisser penser que je m'étais endormie. J'hochai donc la tête, prête à écouter son fameux secret. Je me réajustai, me décollant un peu de Tenzin, je m'assis et me plaçai correctement contre le torse de celui-ci. En fait, c'est confortable tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 31 Aoû - 18:36


Tenzin sentit la petite brune bouger contre lui, cherchant une position plus confortable pour écouter le fameux secret. Elle s'assit alors contre lui, le dos collé sur le torse du tibétain et la tête pivotant vers la gauche et tournée vers son visage, offrant au jeune homme une vue plongeante sur la petite face. Elle n'était pas vraiment obligé de rester là, il lui avait offert cet appui surtout parce qu'elle avait commencé à somnoler et qu'elle était sur le point de s'affaler sur un lien, qui n'était même pas le sien en plus. Bah, ce n'était pas plus mal si elle restait là aussi, c'était amusant puis il aimait bien l'odeur de ses cheveux. Il avait presque le nez il fallait le préciser. Elle semblait bien se sentir avec Tenzin comme fauteuil, vu comme elle souriait timidement. Le jeune homme se mit à sourire à son tour, heureux de contribuer un peu au bonheur de quelqu'un. Mais place aux choses plus sérieuses.

Il ne pouvait plus reculer à présent. Si jamais il se rétractait maintenant, il était quasiment sûr que Yumi ne le lâcherait plus jamais, tant qu'il ne lui dirait pas tout. Il prit son inspiration puis soupira longuement, évitant de balancer son souffle sur son amie. Ben oui, y'a quelqu'un qui aime se prendre un vent buccal dans la tronche par ici? Bref, il réfléchissait à la meilleure manière de tout lui dire mais ce n'était pas évident. Lui dire cash, comme ça, "I'm a superhero!"? Non, trop direct, elle ne le croirait sûrement pas. Et pourtant, c'est ce qu'il aurait fait en temps normal. Mais avec ces collocs, il vaudrait mieux qu'il y aille progressivement. Il était déjà assez bizarre comme ça, et s'il osait balancer ça comme ça, il passerait pour le roi des menteurs pour de bon. Ok, on  a dit étape par étape hein?

Tenzin tendit la main en direction  de son sac qui trainait toujours au sol. Plus besoin de l'ouvrir, il l'était déjà. Un à un, des vêtements en sortirent, de la même façon que les produits de soins, et lévitèrent jusqu'à nos deux insomniaques. Ils s'étalèrent sur le lit, juste devant eux; un pantalon, un buste, des bottes, un casque , des gants en kevlar et un long tissu ressemblant à une cape, le tout  peint en noir. Ne demandez pas où il avait trouvé les moyens de se procurer tout ça. Tout ce qu'il pourrait vous dire, c'est qu'avoir un hackeur dans ses connaissances, ça paye!

Il ne dit rien, et laissa Yumi observer cet attirail avec étonnement, la laissant même le privilège de toucher son matériel de travail. Lorsqu'elle se tourna alors vers lui, avec de grands yeux interrogateurs, il lui fit un large sourire, reprenant son attitude nonchalante pour tenter de masquer son stress suite à cette première partie de révélations. Il reprit son inspiration puis se décida à prendre la parole.

«C'est un costume de combat que j'utilise...pour..enfin...pour combattre le crime le soir! Oui , je joue au justicier, c'est débile je sais mais c'est comme ça!»

finit-il par lâcher, détournant le regard, le visage rougit par la honte. Il ne savait pas comment les gens réagiraient si un jour ils découvraient son secret alors il sentit véritablement gêné, sachant pertinemment que les héros, on ne trouvait ça que dans les bandes dessinées pour adolescent. Mais il s'en foutait, elle pourrait se moquer, il continuerait à le faire. C'était son rêve, un mon de paix  et c'était sa méthode pour se rapprocher un peu plus de ses idéaux. Sans s'en rendre compte, il s'était crispé, appuyant un peu plus sa main sur  sa jambe. Sauf qu'il ne s'agissait pas de la sienne. La main posé sur la cuise de Yumi, il mit une légère pression dessus, de façon non douloureuse bien sûr, mais avoir la main posé comme ça sur une jeune fille, Tenzin ne le savait pas mais ça pouvait finir très mal. Mais la japonaise commençait à le connaître, non?




Emerald's theme ~ Sons of Liberty


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 7 Sep - 16:50
Une nouvelle fois Tenzin utilisa ses pouvoirs magiiiics. Et une nouvelle fois encore toutes sortes de choses sortirent de son sac. Et tout ça devaient représenter une armure ou un autre truc du genre. Bottes, gants, pantalon, buste, casque. Et une longue cape et des bottes. Tout assortis de la couleur noire. Maintenant, il fallait trouver à quoi ça lui servait. Noir... C'est sombre et ça passe inaperçus a nuit... Je suis sûre que'il est un gangster ! Bah oui, réfléchissez. Les voleurs sont toujours habillés de noir. Ou presque tous, j'en sais rien. Mais s'il ne se conduit pas comme un bandit, qu'elles seraient ses priorités à devoir se camoufler de la tête aux pieds la nuit ? Toutes mes questions se portaient sur deux grands yeux tournés vers mon camarade, malgré la fatigue. Il se contenta de sourire encore une fois, me laissant toute perplexe.

- C'est un costume de combat que j'utilise...pour..enfin...pour combattre le crime le soir! Oui , je joue au justicier, c'est débile je sais mais c'est comme ça!

Ah parce que ça existe les justiciers de la nuit ? J'étais d'ailleurs même pas au courant que la nuit dans Chantilly, il y avait plus de grabuges. Je serais sûrement amenée à faire ça moi aussi, si on devait partir en mission avec Nagisa et les garçons. Bref. En fait, mon coloc essayait de me dire qu'il jouait à être un super héros la nuit. Comment le prendre ? Je ne sais pas. Après c'est pas mes affaires donc bon, mais savoir que j'ai un collègue de boulot qui plus est mon camarade de chambre castagne les méchants la nuit pendant que moi je dors, ça me faisait toute bizarre. Alors pour lui répondre, je cherchai mon ardoise d'une main, mes yeux toujours fixés au siens, et toujours aussi bien ouverts. Zut. Je trouve ps l'ardoise. Je détournai le regard pour l'apercevoir un peu plus loin sur le lit. Maiiiiiis, j'ai la flemme de sortir moi. Je suis bien installée sur Tenzin, donc pas d'ardoise. Un jour je le payerai, je le sens bien. Poussant un soupir[, je décidai d'utiliser mes talents de langage des signes. Enfin pas trop, il devais sûrement pas comprendre ce que je disais, vu la tête qu'il m'avait tirée lors de son arrivée. Je levais alors juste le pouce, comme pour dire "Bien joué l'ami !".

Puis m'était venue en grande envie. Sa cape à. J'avais trop envie de la mettre autour de moi. Je la pris délicatement et la dépliai lentement, mais pas entièrement. La galère que c'est de replier parfaitement bien ces tissus. Je m'abstins de l'enrouler autour de moi, ça ferait pas poli en fait. Je la regardai juste en long et en travers, et dès que ce fut fait, je la repliai et la reposai à son endroit. Oui, je m'amusais comme une petite folle qui n'avait jamais vu un bout de tissu de sa vie. Et maintenant je l'observai, attendant qu'il dise une quelconque réponse. Mais juste avant, je seniis un truc s'enfoncer sur ma cuisse. Je la regardai brièvement. Hmm. Juste une main. Je me tournai une nouvelle fois vers le jeune avant de tilter qu'en fait, c'était sa main à lui. Vire de là, vilaine. Je suis déjà contre toi et ça me suffit amplement. Puis c'est qu'il appuyais dessus en plus. Sans plus attendre ma main partit rejoindre la sienne. Je réalisai tout juste que mes mains, elles étaient minuscuuules comparé à celle des autres ! Mais là n'était pas le plus important. Je sentis enfin sa main dans la mienne, mes joues commençant à reprendre des couleurs. Je la levai et la posai tranquillement sur le matelas. Voilààà, comme ça tu peux prendre appui autant que tu veux ! Je n'osais même plus le regarder maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 16 Sep - 1:46

La jeune fille ne dit rien, enfin n'écrivit rien plutôt, sans doute légèrement perturbée par ce qu'elle venait d'apprendre. C'est vrai, savoir que le mec qui dort à deux mètres de soi se balade en costume toutes les nuits pour casser du méchants, c'était assez perturbant. Yumi le fixait avec de grands yeux, sans bouger, ce qui gêna un peu le tibétain qui avait un peu détourné le regard. Ben oui, il savait que c'était bizarre mais ce n'était pas la peine de le dévisager comme ça. Il avait ses raisons de le faire et de toute façon, comme partout ailleurs, il y avait toujours du crime à combattre. Ce n'était pas du niveau du crime organisée des grandes métropoles mais bon, cela n'empêche que les mauvais gars sortent toujours quand le soleil se couche.

Raaah mais pourquoi n'écrit-elle rien? C'est gênant cette conversation à sens unique...C'est là que son regard se posa sur la main de la japonaise, qui tapotait doucement sur le lit, à la recherche de quelque chose. Ils levèrent leurs têtes en même temps pour s'apercevoir que l'ardoise de Violet se trouvait à l'autre bout du lit et que pour l'atteindre, il fallait qu'elle quitte cette position "confortable". Et il semblerait qu'elle ne veuille pas faire cet effort. Elle se mit à soupirer puis leva à nouveau son regard, le pouce en l'air comme pour approuver son activité nocturne. Le regard de Tenzin s'illumina de bonheur, un peu comme un enfant qui venait de gagner un sac de bonbons et répondit à sa colocataire avec un large sourire.

Mais c'était un peu un sourire dans le vide. Yumi s'était déjà attardée sur autre chose. En fait depuis quelques secondes, elle était en train de fixer la longue cape à capuche noire, qui complétait la panoplie de héros du jeune homme. Elle la déplia et se mit à la regarder de long en large, avec des yeux pétillants de curiosité. On aurait dit que ça l'amusait de faire ça et il s'étonnait qu'elle ne tenta pas de l'essayer. Peut-être était-elle trop gênée de toucher les affaires de quelqu'un autre? Lui, à sa place, il aurait déjà enfilé le vêtement et serait déjà en train de courir comme un fou,  partout dans la chambre. Elle se contenta de replier soigneusement le bout de tissus et le remettre là où elle l'avait prit. Elle se mit à le regarder de nouveau mais cela ne dura pas. Elle fit une grimace et bougea rapidement son bras pour venir saisir la main du tibétain. Plus exactement, elle lui tint la main, faisant entrelacer leurs doigts avant de la faire bouger pour la déposer sur le lit. Il se rendit compte qu'il avait en fait posé sa main sur la cuisse de Yumi, sans s'en rendre compte. Elle détourna son visage qui avait prit une teinte rouge encore une fois. Oh la pauvre, elle devait avoir eu mal! En effet, la peau de la jeune fille virait un peu au rose foncé et il s'empressa de s'excuser.

«Ah désolé, je ne voulais pas te faire mal!»

dit-il alors, en posant une main sur la tête de la jeune fille, pour la caresser doucement.

Mais il savait que certaines filles ne se contentaient pas de simples excuses. Que pourrait-il faire pour faire oublier ça? Elle était vraiment toute rouge, elle avait si mal que ça? Bref, il ne mit pas trop de temps à réfléchir pour trouver quelque chose qui ferait plaisir à la petite brune. Il tendit alors le bras vers l'ardoise, qui se mit à léviter pour venir se déposer délicatement dans les mains de Yumi. Mais ce n'était pas fini. Sans se décoller d'elle, il tendit un bras en avant afin de se saisir de la cape. Il la déplia puis la plaça sur les épaules de l'Agent Violet et attacha la sangle autour de son cou pour que l'objet tienne. Il s'assura que cela ne lui serre pas trop et il termina son travail en recouvrant la tête de son amie avec la capuche. Il se mit alors à rire doucement, continuant à caresser la tête de la jeune fille.

«Alors, tu ne te sens pas super-héroïque là? Je ne te vois pas de face mais en tout cas, ça te va super bien !»




Emerald's theme ~ Sons of Liberty


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 25 Sep - 17:46
-Ah désolé, je ne voulais pas te faire mal!

Mal ? J'ai pas mal, ça me gêne j'ai dit. Enfin, j'ai pensé plutôt. Je me retournai vers lui et hochai la tête négativement avec un petit sourire. Toujours rouge. Allez, respire tranquillement Vio. Il a juste posé sa main sur ta cuisse. Rien de graaave. Rien d'ambiguuuu. Pour lui, pas pour moi. Je me dis que plus je suis dans cette ville, plus je commence à avoir des pensées très inceste. Même depuis son arrivée ici en fait. Non, je ne dis pas que c'est sa faute, c'est juste que 'idée de devoir dormir avec un mec me fait penser à d'horribles choses. Surtout quand ce mec vit ici depuis à peine une semaine et que tu ne le connais pratiquement pas. Mais lui, il préfère caresser la tête des autres. Remarquez, c'est mieux que ces absurdités que j'ai en tête ! Vilaines pensée, ouste, fuyez de mon pauvre crâne ramolli à cause de cette belle nuit blanche.

Tenzin se remit à tendre le bras dans le vide, et je vis ma petite ardoise voleter vers moi. Je serais toujours surprise par ses pouvoirs magics, faut que j'ai l'habitude maintenant. Par contre, je ne savais pas comment le prendraient Nagisa et Juan. Enfin, je ne me faisais pas trop de souci pour Nagisa, elle aime ce genre de choses, je crois. Mais le mieux dans tout ça, c'est que ce jeune homme au caractère totalement gamin appartienne à l'Agence Cooki. Je ne garantirais rien s'il était dans le camp du loup, on aurait tous morfler. Mais nous aussi on a des agents puissants ! Je sais qu'il y a Gold, mais je l'ai perdu d vue pendant bien trop longtemps. Peut-être est-il revenu à Chantilly ? Pis je sens que l'autre crétin du NC est costaud aussi. Les autres ? J'en sais strictement rien. En fait, je me rends compte qu'il n'y pas beaucoup d'agents de Mère-Grand que je connaissais. Ni de GML je crois. À part le matou là, je n'avais rencontré personne avec des pouvoirs trop zarbs. Ah si. Le-mec-au-chapeau-qui-ne-tombe-pas-quand-il-a-la-tête-en-bas. Je suis sûre qu'il est une ennemi. Il semblait dangereux quand on s'est vu, avec l'aut' folle là.

Bref, après ces souvenirs plus ou moins doux remontés à la surface, je remarquai que l'ardoise siégeait sur mes genoux. Je la pris d'une main et la craie qui se reposer à côté de l'autre, et je recommencer à faire me gribouillis habituels. Et dire que je pensais que je n'allai plus écrire.

- Merciiiii.

Point sur le i, point sur le i, point sur le... Ah nan un de trop. On efface. Quelle idée de mettre autant de fois cette voyelle aussi ? Me posez pas cette question, je fais ce que je veux d'abord ! Je montrai l'ardoise à Tenzin en la plaçant devant une partie de mon visage. On ne voyait que mes yeux vairons, où des petites cernes commençaient à faire surface. Dès que le brun finit de lire, il tendit une nouvelle fois le bras, mais cette fois-ci vers son costume de justicier. Là, le long tissu noir s'envola vers nous et il l'attrapa. Je me demandais ce qu'il allait bien pouvoir faire avec, mais je ne me tournai pas vers lui pur l'observer faire. Puis je sentis quelque chose de léger sur les épaule, et je vis les mains de mon voisins de chambre autour de mon coup. Il ne semblait vraiment pas avoir compris qu'être collée contre lui, c'est déjà suffisant ! Ah. Non. Je m'étais totalement trompée. En fit, il ne faisait qu'accrochai un truc autour de mon cou. C'était froid au début, mais ça allait mieux après. Il plaça une capuche sur mon crâne et continua de me le caresser. Je fis de grands yeux devant moi en comprenant qu'il m'avait accrochée l cape au cou. Oui, j'ai mis plus de deux minutes à comprendre tout ça. C'est la fatigue, m'voyez.

- Alors, tu ne te sens pas super-héroïque là? Je ne te vois pas de face mais en tout cas, ça te va super bien !

Je mis ms mains dans la capuche et sortis mes deux petites couettes. Puis je me retournai vers mon coloc en lui offrant l'un des plus beaux de mes sourires. J'étais toute contente, moi qui voulait tant l'essayer ! Je descendis du lit rapidement, mais évitant avec soin les affaires de Tenzin, et, une fois pied à terre, je tournai sur moi-même une ou deux fois. Maintenant je pouvais ne pas me faire repérer la nuit ! Bouahahah ! Je le piquerai à Tenzin même. Nan j'blague. Je ne suis pas une voleuse non plus ! Je m'emparai de l'ardoise et de la craie avant de réécrire rapidement dessus.

- C'est vraiment gentil ! Tu l'as eu où, dis ? Ce serait bien pratique lors des missions, comme ça te cache de la tête aux pieds. :p

Maintenant je vais mettre des sous de côté, je veux cette cape à tout pris ! Ou si y'a pas je la ferai moi-même ! Et le résultat sera catastrophique. C'est moi qui vous le dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 1 Oct - 7:30

«Merciiiii.»

Ola, on se calme avec les "i" là! Bon, après ce n'était pas si mal parce que si elle avait mit juste un "Merci." tout simple, ça donnerait une telle impression de froideur et Yumi, elle est pas comme ça. Yumi, elle est gentille, niéé. Aussi, c'était un peu dommage de lui rendre son ardoise parce qu'elle était tout mignonne à tenter de se faire comprendre à travers ses expressions faciales. Mais bon, ils ne pouvaient pas continuer à communiquer comme ça quoi. Jouer aux devinettes toute la nuit, non c'est pas une bonne idée!

Bref, on en était où déjà? Ah ouais, séance d'essayage de cape noire de combat. Mais c'est que ça lui allait bien dis-donc! Elle fit sortir ses petites couettes à travers la capuche et tourna sa tête vers le tibétain pour lui offrir un beau sourire. Tenzin pencha la tête, la bouche en "o", se disant qu'elle était encore une fois très mignonne mais avec les cheveux qui pendouillaient comme ça, on l'aurait grillé très rapidement. Il lui rendit quand même son sourire avant de sentir la japonaise se dégageait de son étreinte partielle. Hein, déjà? Mais on était si bien là pourtant! L'Agent Violet fit quelques tours sur elle-même, comme une petite fille en train de danser, montrant à son nouvel ami comment sa tenue lui allait bien. Et pour cause, à part le fait que la cape était trop grande pour elle, Yumi avait quand même la classe là-dedans. Elle prit l'ardoise qui était sagement posée sur le lit et se mit à gratter dessus avant de la tourner avec le jeune homme.

«C'est vraiment gentil ! Tu l'as eu où, dis ? Ce serait bien pratique lors des missions, comme ça te cache de la tête aux pieds. :p»

Oh, un autre smiley! Ça c'est le tirage de langue non? Et ouais, il est pas bête le Tenzin hein! Et il sentait que Yumi voulait avoir le même. Ouais mais non, si elle avait pareil que lui, il ne pourrait plus faire le justicier avec. Il ne peut pas y avoir deux...bon il serait vraiment temps qu'il se trouve un nom de justicier là! Plus tard, plus tard! Assis en tailleur, il mit une main sur son genoux et se mit à se gratter la tête avec l'autre. Il pourrait très bien lui dire où est ce qu'il l'a trouvé mais c'est à la fois très simple et très compliqué. Avec un sourire qui le rendait plus bête qu'autre chose, il se mit à fixer son amie avant de formuler une réponse, non sans bafouiller un peu.

«Ouais, c'est pratique mais bon, disons que c'est pas un truc que tu peux acheter à la boutique du coin, tu vois c'que j'veux dire ou pas c'que j'veux dire? »

Il prit quelques secondes pour s'allonger sur son lit et prendre une position dites "de l'étoile de mer", les bras et les jambes écartés. Il tapota sur son lit pour inviter Yumi à s'y asseoir puis il prit une grande inspiration.

«Tu m'jures, tu diras rien hein? En fait, j'ai un gars qui est pirate informatique. Alors grâce à lui, j'ai accès à tout plein de trucs tu vois, genre les dossiers de criminels chez la police et tout. Ben ça, c'est disons...des stocks de l'armées que j'ai un peu modifié après...disons que...voyons...oui bon je les ai empruntés quoi !»

Il mit son oreiller sur sa tête pour masquer sa honte. Ben ouais, un justicier qui vole, c'est pas très glorieux n'empêche. Mais voilà quoi, ils allaient s'en servir pour tuer des gens on ne sait où,  alors autant qu'il y en ait au moins un qui serve les intérêt de la population. Allez, dis quelque chose Yumi, enfin écrit plus tôt, mais me regarde pas comme ça! Bouh...



Emerald's theme ~ Sons of Liberty


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Lun 6 Oct - 22:04
- Ouais, c'est pratique mais bon, disons que c'est pas un truc que tu peux acheter à la boutique du coin, tu vois c'que j'veux dire ou pas c'que j'veux dire?

Il est plus de cinq heures du matin, mon cerveau fume ou brûle, je ne comprends plus rien, j'ai envie de me jeter sur mon lit et de ne plus en sortir jusqu'à ce que je sois en pleine forme, quitte à virer Tenzin de là. Cette réponse me paraît plutôt claire je pense. Ou pas.
Non mais j'avais compris, je ne suis pas si bête que ça. Fin je ne suis pas douée non plus côté informatique, mais je sais ce que c'est quand même de pirater les boutiques ou je sais pas quoi d'autres. Pour plus de renseignements, merci de vous adressez à Nagisa, elle sera plus compréhensible que moi, même à cette heure-ci.
Mais rien que pour l'embêter, je fin un "non" de la tête brièvement. Je commençai vraiment à m'endormir, debout s'il le fallait ! Mes yeux commençaient légèrement à picoter, mais je tenais bon et voulus rester debout. Ou sinon je m'effondre sur Tenzin en faisant comme si de rien n'était. S'il me rattrape, j'ai de la chance, si non, je fais un câlin au sol. M'enfin, je me voyais mal tomber sur loin avec la position qu'il a prise maintenant. À part l'écraser et l'étouffer, il me rattrapera pas. Au contraire, lui semblait encore bien éveillé. Il devait maintenant avoir l'habitude avec ses nuit de justicier. Il m'invita à m'asseoir sur le lit en tapotant sur le matelas. Toujours vêtue de sa cape, je m'approchai du lit un peu plus lentement, avec des mouvements quelques fois saccadés. Ne pas s'endormir net, ne pas s'endormir net. Ça tournait en boucle dans mon cerveau tout ramollo.

- Tu m'jures, tu diras rien hein? En fait, j'ai un gars qui est pirate informatique. Alors, c'est qui la meilleure ? Alors grâce à lui, j'ai accès à tout plein de trucs tu vois, genre les dossiers de criminels chez la police et tout. Ben ça l'aide pas pour attraper les vilains pas beaux, si ? Ben ça, c'est disons...des stocks de l'armées que j'ai un peu modifié après...disons que...voyons...oui bon je les ai empruntés quoi ! J'aime le ton qu'il emploie pour utiliser son terme là.

Je l'observai longuement avant qu'il e se colle un oreiller à la face. Hoooonte, tu devrais avoir hoooonte jeune homme ! Les mamans elle disaient souvent ça à leurs enfants, moi elle a dû me le dire une ou deux foi aussi... Je sais plus, ça fait tellement longtemps.
L'ardoise dans les mains, je griffonnai, griffonnai, griffonnai. Ça devenait à peine lisible. Aussi je voyais flou moi. Achète-toi des lunettes ma vieille. Pas trop fortes non plus, au risque de devoir n portant jusqu'à la fin de ta vie.

- C'est pas bien de voleeeer. Mais si c'est pour une bonne raison, je pense que c'est pas si grave.

Ça, c'est Vio, mais sas l'être. On dirait une Vio à moitié droguée, car elle est d'accord pour le piratage. La Vio normale serait en total désaccord. Comme quoi, elle peut être sympa aussi. Tellement sympa qu'elle s'est allongée elle aussi sur le lit. Et que PAF le bras sur Tenzin. Encore, il avait eu de la chance, il n'avait pas reçu l'ardoise qu'il avait dû lire à moitié comme je me suis assoupie directement après avoir écrit dessus. Je fermai longuement les yeux, ne sentant plus rien autour de moi. C'est le début d'une nouvelle nuit mais le jour. Maintenant, je ne voulais plus me lever, trop de flemme. Et je m'étais bien placé en plus, donc autant en profiter. Tenzin, lui, il était pour le moment écrasé par un bras, à moitié étouffé peut-être.

HRP:
 

HRP2:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 134
Arme de prédilection : Psychokinésie / Écharpe de ninja
Arme non maitrisée : Armes à feu / Arcs / Armes lourdes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 20 Oct - 22:26
Un petit hochement de tête pour lui dire "non, je ne comprends ce que tu essayes de m'dire". Mais elle est mongole ou quoi? C'était pourtant clair, non? Bon après, il était 5h du matin passé alors il était évident que les cerveaux ne fonctionnent plus à plein régime à une heure aussi tardive. D'ailleurs, à force de rester dans cette position allongée, il finirait inexorablement par partir dans le monde des songes. Il s'en voudrait un peu de s'endormir tout de suite, surtout qu'il avait promit à Yumi de rester discuter avec elle. Pas dodo tout de suite, c'est clair, cerveau de Tenzin? Bien.

Bon, elle vient s'asseoir ou pas? Ah enfin! Un peu de nerf tout de même! La japonaise s'était avancée comme l'un de ces zombies que l'on voyait dans les films, en trainant une jambe derrière elle. On aurait dit qu'à chacun de ses pas, elle trébucherait pour finir la tête la première sur lui. Ce serait marrant n'empêche, surtout le moment où il devra imaginer son cri puisqu'elle ne peut pas le faire! Oui, c'est sadique et le jeune homme l'assumait! On peut rire de tout et les petites gamines muettes à la frimousse angélique mais au caractère de cochon ne font pas exceptions! Bref, elle s'assit finalement sur son lit et il se décida à lui dévoiler ses petites secrets.

Et on revient au moment fatidique où la jeune fille devait poser un regard accusateur sur le justicier qui n'était plus si juste en fait. Un gentil, ça ne vole pas! Il entendit le gênant bruit de la craie se frottant sur la surface dure de l'ardoise et était déjà en train de s'imaginer toutes les lignes de morales et de reproches que Yumi pourrait y écrire. Ah en plus ça avait l'air long ce qu'elle écrivait! C'est clair, elle le détestait maintenant non? Oui oui, ce jeune homme a toujours tendance à penser que dès qu'il fait une bêtise, tout le monde se met à le détester. Réaction typiquement enfantine. Et puis elle finit de gratter avec sa craie. Avec hésitation, il souleva lentement l'oreiller de dessus son visage pour pouvoir lire ce qui était écrit sur le bout de bois.

«C'est pas bien de voleeeer. Mais si c'est pour une bonne raison, je pense que c'est pas si grave.»

Eh..? Tout ça pour..juste ça? Il n'eut pas le temps de répondre ou faire une réflexion sur la longueur du texte. Yumi, ivre de fatigue, tourna sur elle-même avant de s'effondrer sur le lit du tibétain. Son visage atterrit dans les cheveux du bruns mais ce n'était pas le plus gênant. L'ardoise était tombé, de justesse, loin de sa tête mais il se sentit un peu mal, avec le bras de la jeune fille écrasant sa gorge. Heureusement qu'elle était assez légère et que la pression n'était si importante mais c'était tout de même inconfortable pour lui. Alors que Mademoiselle semblait être bien à l'aise. D'ailleurs, elle commençait déjà à respirer de façon rythmé, le visage marqué par la fatigue mais tout de même apaisé. Le brun se saisit délicatement du bras de la brune et le déposa doucement sur le côté. Elle émit alors une espèce de gémissement bizarre pour venir enrouler son bras autour du ventre du tibétain puis pivota pour se retrouver le nez dans le cou de l'agent. Elle s'accrochait à lui comme s'il était une grosse peluche!

On sait ce que vous pensez mais non, il n'y a pas d'ambigüité dans cette situation. Aucune mauvaises pensées ne traversèrent l'esprit de Tenzin. Il se contenta de soupirer doucement, se disant que ça allait être dur pour lui de dormir comme ça, avec le souffle constant de Yumi dans son cou. Et il ne sentait pas l'âme à la réveiller ou la porter jusqu'à son lit. Alors il demeura dans sa position et se laisser aller par sa fatigue. Il se sentit partir, fermant lentement ses paupières pour laisser l'obscurité envahir sa tête. Puis plus rien. Juste un sentiment de légèrement et un vent chaud sur son visage.

Et pour le vol me demanderiez-vous? Elle ne lui en veut pas et approuve même. C'est rassurant mais bon, ce n'est pas tout le monde qui penserait comme elle alors autant garder l'information secrète pour le moment. Et le réveil me demandez-vous? Et bien étant un lève-tôt, il sera probablement parti avec que l'Agent Violet ne se réveille. Oui, ce n'est pas très poli et gentil de sa part, mais les obligations n'attendent pas. D'ailleurs, il faudra qu'il réussisse à récupérer sa cape sans la réveiller. Tout un défi.

FIN


Ending theme de notre RP
Calling to the night ~ Natasha Farrow





Emerald's theme ~ Sons of Liberty


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pancake <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Emerald] Opération ninja en pleine nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» En pleine nuit
» Une caniche de 3 ans + 5 chiots abandonnés en pleine nuit 55
» un pleine nuit...
» En pleine nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-