Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 21 Fév - 14:56

EVENT SPECIAL


La bibliothèque




Au premier étage se trouve une pièce immense par sa taille : la bibliothèque. Ici, tous les murs sont tapissés d'ouvrages en tout genre, du sol au plafond. Il faudrait des années pour lire tous ces livres ! Au centre de la pièce se trouvent plusieurs tables, chaises et sofas pour permettre une lecture optimale. La pièce offre une vue magnifique sur la fontaine du parc.


Principe de l'évent

- Vous postez dans le sujet du lieu où se déroule l'action de votre personnage
- Ne changez pas de lieu / sujet tous les deux posts
- Evitez les sujets saturés (où le RP sera difficile à suivre) et privilégiez des lieux avec moins de monde (c'est peut-être moins drôle mais cela permet de faire du RP sans problème)
- Lorsque votre personnage change de lieu (donc de sujet), signalez-le explicitement dans un spoiler à la suite de votre message (voir exemple 1)
- Lorsque vous décidez de fouiller un lieu (un tiroir, une pièce ou un placard), le Maitre du Jeu (dirigé par les admins) postera alors un message pour vous guider dans vos recherches et si des objets se trouvent dans l'endroit fouillé (voir exemple 2)

>> Les personnes ne suivant pas ces règles (existant pour maintenir ordre et cohérence au sein du RP) seront sanctionnées ! Bon RP à tous et toutes ;)


1/ Exemple pour changer de sujet

Bidule marchait dans la pièce. [...] Mais il ne trouvait toujours rien. Il décida alors de tenter sa chance ailleurs.
Spoiler :
 


2/ Exemple pour fouiller une pièce

>> J1
Bidule arriva alors face à un placard. [...] Curieux de son apparence, il se décida à l'ouvrir.
Spoiler :
 

>> Maitre du Jeu
Sur les étagères sont entreposées bibelots et dossiers papiers, mais nulle trace d'un quelconque objet ayant une véritable valeur. Néanmoins, tout en haut du placard, un curieux coffre attire l'œil. Mais celui-ci est verrouillé, il manque une clef pour l'ouvrir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Ven 7 Mar - 0:38

Jamais mieux servie que par soi-même. Oh oui, ce proverbe n'avait jamais été aussi vrai. Qu'on se le dise, c'est bien beau de donner des missions à ces membres, mais ne pas leur fournir le nécessaire, c'est vraiment ridicule. Enfin, que demander à un cabot enragé aussi. Un hurluberlu douteux qui aime avoir le contrôle pour martyrisé une vieille peau tyrannique. Comme quoi, en fin de compte, c'est partout pareil, tout le monde veut le pouvoir. Toujours de plus pouvoir pour qu'il vous monte bien à la tête. Enfin, pour le moment au moins, elle l'avait entre ses doigts, ce fameux carton d'invitation. Oui, en avoir un à son nom aurait pu être chose facile mais cela retirait tout le challenge à s'infiltrer en douce dans la soirée. Et puis au moins maintenant qu'elle était dehors, elle pouvait se permettre de flâner pour remplir les conditions qu'il fallait. Une robe de soirée et un masque. Oui, c'était plutôt des accessoire logique pour la soirée e carnaval organisée par on ne sait quel duc qui veut étendre son nom et surtout bien étaler ses richesses. Mais tout cela, elle n'en a que faire, car oui, un seul et unique but en vérité, pour la jeune femme, mettre les mains sur l'objet de sa quêtes, et se goinfrer à l’œil sur un buffet de plats succulent de différents horizons. Oh oui, rien que d'y penser, elle en salivait d'avance. Mais bon, ce ne serait que ce soir, alors en attendant, une préparation s'impose.

Après quelques séances d'essayage, elle trouva sa robe. Elle était PAR-FAI-TE. Ni trop longue, ni assez courte pour dire qu'elle était vulgaire. De couleur blanche, plutôt ivoire avec quelques fanfreluches, elle lui allait bien, soulignant habilement sa silhouette menue sans lui retirer son charme. Enfin, si toutefois on pouvait dire que la jeune femme en possédait. Fière de son achat, la jeune femme prit le chemin du retour lorsqu'elle passa devant un coiffeur. A la vue de ses longues nattes, on devait se douter que ce n'était pas réellement son genre, mais une fois n'est pas coutume, elle entra. Aussitôt, une jeune femme à l'allure rondelette vint à sa rencontre, demandant ce qu'elle pourrait faire pour elle et ce genre de broutille. Tweedle n'y alla donc pas par quatre chemins. Elle voulait ressortir d'ici rousse. Mais pas un roux définitif non, un roux qui au bout de quelques shampoing disparaîtrait pour laisser à nouveau la place à son bleu habituel. Après tout, elle n'était pas à une folie prêt en ce moment. Depuis son arrivée, tant de chose s'était passée que pour une fois, elle s'offrait l'occasion de penser un peu elle. Bon d'accord, elle le faisait souvent et ne se privait que rarement, mais tout de même, en tant que femme, elle avait bien le droit à un petit caprice de temps en temps, non ? De toute façon, ce n'est pas comme si elle attendrait la permission de quelqu'un quand elle décide de quelque chose, rien ni personne ne peut l'arrêter. C'est un peu, sa marque de fabrique ...

***

Sortant de la voiture, une jeune femme à l'allure singulière. La classe n'était pas son habitude mais pour une fois, elle avait fait un effort, un maquillage léger, pas d'excès, d'aucune sorte. Dee présenta son carton avec un sourire, le majordome l'accueillit alors avec un nom qui ne lui appartenait pas, mais quand bien même, la supercherie avait fonctionné par elle ne sait quel miracle. Tant pis, les réjouissances – les vraies – arriveraient plus tard. Parcourant l'allée menant vers le « palais », la jeune demoiselle parcourut le jardin qu'elle traversait des yeux. Dans l'obscurité, elle vit plusieurs silhouette se bouger mais n'y prêta aucune attention, de toute façon, la nuit, tous les chats sont gris. Gravissant les quelques marches, la demoiselle déposa son manteau au majordome poster dans le hall et le salua d'un sourire quand il lui indiqua la salle principale, la salle de bal. Oulah, c'était bondé et le buffet ne semblait pas encore là. Aucun intérêt donc. Sans prendre la peine de faire semblant de s'intéresser à ce qu'il se passait là, la demoiselle prit les escaliers vers l'étages, déambulant dans les couloirs un bref moment, et finalement, ouvrit une porte au hasard et entra dans une pièce silencieuse en soupirant. Oh bien sûr qu'elle se serait jeté au milieu de la foule en faisant du bruit si elle avait été dans son état normal mais là, elle était sous couverture, enfin ... Pour le moment en tout cas.

Levant les yeux, elle vit alors qu'elle avait pénétré dans une immense bibliothèque. Des centaines, non, des milliers d'ouvrages semblaient s'étendre sous ses yeux. Un collectionneur, de tout les fétichistes bizarre, il fallait qu'elle soit tombé sur un collectionneur. Pour le moment, elle n'avait pas encore oublié l'objectif de la mission mais franchement, ça prendrait des années de feuilleter tout cela et en apparence pas le moindre petit ... Oh. Un coffre. Décoré de pierreries, posé sur la plus haute étagère, il se démarquait facilement dans cet endroit sec et terne rempli de couvertures pourtant bariolées. Saisissant l'une des chaises, elle s'approcha et grimpa dessus. Trop petite, évidemment, elle mit un pied sur une des étagères pleines de livre et tendit le bras pour le saisir, mais sa chaise se mit à tanguer, sans explication, si ce n'est que peut-être le carrelage n'est pas aussi droit qu'on pouvait le croire à première vue. Des petites erreurs d'architectures. OH ne rigolez pas, c'est plus fréquent qu'on ne le croit vous savez. Quoiqu'il en soit ... BAM.

Oui, elle, sa chaise, et même la bibliothèque étaient tombés. Le coffre valsant à quelques mètres de là, sans s'ouvrir pour autant. Eh ouais, bien solide le bazar, il faudrait impérativement une clé pour l'ouvrir. Qu'il contienne la recette ou non, c'était le défi que Dee s'imposait pour la soirée. Elle ouvrirait cette boite. L'espace d'un instant, elle se sentait à nouveau dans la peau de son héros d'enfance, une détective farouche. Mais un autre problème était présent pour le moment. Elle était coincée sous une étagère et un tas de livre ...

- Eh merde.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 19 Mar - 21:30
- Eh bien, ma chère amie, il faudra que vous me parliez de ce fameux cavalier en détail !
- Je... je crois que le mien ne va plus trop tarder à arriver. Sur ce, bonne soirée !

Red eut à peine le temps de passer son bras sous celui de la petite blonde que la troisième jeune femme s'éclipsa aussitôt. Je mettrais ma main au feu qu'elle connait l'autre folle. Me dites pas qu'elles comptent le séquestrer toute la soirée... Le pauvre, Maelyss le plaignait vraiment. C'est ça d'être désirable, ça fait de toi quelqu'un de désiré. Elle se demanda un instant si elle n'aurait pas dû rester avec lui. Il va m'en vouloir à mort ça se trouve. Géniaaaal. C'est vrai qu'elle aurait pu l'entrainer avec elle pour l'aider à échapper aux griffes de la groupie. Mais bon, ce qui était fait était fait, elle ne pouvait revenir en arrière.

- Ça te dirais une pétition pour des balançoires ?
- Trop ! J'en veux une dans la bibli ! répondit-elle en hochant la tête

Son amie l'entrainait vers la bibliothèque, bon choix. Si Maelyss n'avait aucune idée de la localisation de la recette, la bibliothèque du château était un excellent endroit pour la dissimuler. Elle voyait d'ici les passages secrets s'ouvrant dès qu'on retirait un livre de son rayon ou lorsqu'on faisait faire un quart de tour à l'applique de la pièce. La petite blonde attendit qu'elles sortissent de la pièce avant de reprendre le point précédemment évoqué. Le cavalier.

- Alooors, fit-elle dès qu'elles s'engagèrent dans un couloir secondaire désert, je vous attendais près de l'entrée de la salle de bal lorsqu'il s'est dirigé vers moi en mode "prince charmant". Tu sais, le mec brun hyper ténébreux, classe, beau et désiré par toutes les filles de la salle - sauf moi -. Tu aurais vu ça, c'était si.... aaaah, c'était comme dans un conte de fées, déclara-t-elle, des étoiles plein les yeux. Il s'est incliné, m'a baisé la main comme dans les histoires de princes et princesses et...

Il avait fait quoi ensuite déjà ? Mémoire de poisson rouge bonjour. Ah oui.

- ... et en gros il m'a invité à danser sauf qu'une fille complètement ivre - pire que Blue et Gray réunis, je te jure ! - s'est incrustée et l'a emmené avec elle je ne sais pas où. D'ailleurs en parlant de ça, j'ai l'impression que la fille de tout à l'heure n'était pas étrangère à l'histoire... Mais bon, l'essentiel est de se concentrer sur la recette, on avisera ensuite pour le reste.

Tout en parlant de ça, elles étaient arrivées à la bibliothèque. Maelyss espérait y trouver une piste pour la recette. Maintenant qu'elle n'avait plus de cavalier et qu'elle ne risquait pas de le revoir de la soirée - le pauvre -, autant s'investir à fond dans la mission. Elle ouvrit en grand la porte de la bibliothèque et fut subjuguée par le nombre pharaonique de livres présents. Waaah, c'est... énorme... Tout en contemplant la bibliothèque et les personnes présentes - c'est à dire personne - son regard se posa sur la jeune femme coincée sous une étagère et une pile de livres. Au moins, je ne serai pas la seule à connaitre ça de la soirée. La petite blonde se précipita vers l'inconnue en tenant les volants mauve de sa robe par les doigts et en s'écriant :

- Êtes vous blessée ? Attendez, nous allons vous aider !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Agent Red
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Lun 7 Avr - 19:54
- Trop ! J'en veux une dans la bibli ! répondit-elle en hochant la tête
- Ça c'est une idée ! On pourra se balancer en lisant un bon bouquin... Même si y'a presque que des livres de cuisines dans celle-là.

Pendant qu'elle avançait en direction de la bibliothèque, Yel' lui raconta l'histoire du fameux cavalier. Tout en écoutant, la rouquine en profita pour détailler les lieux. Rien n'avait était oublié, même le couloir était finement travaillé, et doré. Sans parler de l'escalier en marbre blanc qui menait au premier... Il était aussi éblouissant que de la neige une clair journée d'hiver. Heureusement, certains couloir secondaire l'était bien moins, une petite bouffée "d'air frais" au milieu de tout ce luxe.

- Alooors, fit-elle dès qu'elles s'engagèrent dans un couloir secondaire désert, je vous attendais près de l'entrée de la salle de bal lorsqu'il s'est dirigé vers moi en mode "prince charmant". Tu sais, le mec brun hyper ténébreux, classe, beau et désiré par toutes les filles de la salle - sauf moi -. Tu aurais vu ça, c'était si.... aaaah, c'était comme dans un conte de fées, déclara-t-elle, des étoiles plein les yeux. Il s'est incliné, m'a baisé la main comme dans les histoires de princes et princesses et... et en gros il m'a invité à danser sauf qu'une fille complètement ivre - pire que Blue et Gray réunis, je te jure ! - s'est incrustée et l'a emmené avec elle je ne sais pas où. D'ailleurs en parlant de ça, j'ai l'impression que la fille de tout à l'heure n'était pas étrangère à l'histoire... Mais bon, l'essentiel est de se concentrer sur la recette, on avisera ensuite pour le reste.
- Pire que Blue et Gray, c'est possible ? T'en fais pas, on va la retrouver vite fais bien fais, et on va retrouver ton cavalier ! Vous vous marierez, aurez beaucoup d'enfants et vivrez heureux jusqu'à la fin des temps ! Dis, je pourrais être demoiselle d'honneur et marraine ? T'eu plaiiiiis.
supplia-t-elle en regardant son amie avec ses grands yeux verts. Et un sourire un peu amusé quand même, elle aimait bien taquiner la blondinette.

Et maintenant, la bibliothèque. L4='endroit était caaaaalme ! Et... Mon Dieu, les livres. Comment était-ce possible d'en réunir autant en une vie ? Certes, la bibliothèque municipale était plus vaste encore, mais là-bas les ouvrages prenait la poussière tandis qu'ici... Elle était presque sûre que même en passant le doigt sur les plus hautes étagère, il n'y aurait pas un grain de poussière sur son doigt. A croire que quelqu'un venait tous les jours pour entretenir les couvertures d'or et d'argent. En fait, c'était même probablement sûr.
Oh, mais avait-elle parlé de calme ? Une jeune femme était coincée sous une pile de livre et Red suivit son amie en se précipitant vers l'étagère.

- Êtes vous blessée ? Attendez, nous allons vous aider !
- On compte jusqu'à trois et on la soulève assez afin que vous puissiez vous sortir de là !

Joignant le geste à la parole, elle attrapa l'étagère, attendant que son amie fasse de même. Jamais, ô grand jamais, elles n'arrivaient à la remettre sur pied. C'était une très jolie étagère en bois sculpté. Heureusement, elle ne semblait pas être faite d'un bois massif et serait donc soulevable. Même si ce mot n'existait pas, la jeune agente aimait inventer son propre vocabulaire. Qu'elle idée de mettre des meubles qui attaquent les gens dans un telle demeure ?



Bibliothèque Team_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
Maelyss Haryn
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 24 Mai - 16:44
- Pire que Blue et Gray, c'est possible ? T'en fais pas, on va la retrouver vite fais bien fais, et on va retrouver ton cavalier ! Vous vous marierez, aurez beaucoup d'enfants et vivrez heureux jusqu'à la fin des temps ! Dis, je pourrais être demoiselle d'honneur et marraine ? T'eu plaiiiiis.
- Je te la montrerai, faudra que je lui dise deux mots de toute façon ! Et euh... quoi ?! Les joues de la jeune blonde prirent une jolie teinte cramoisie. Le mariage est-il... nécessaire ?

Heureusement, son amie plaisantait et Maelyss le savait bien. Si elle croyait encore au prince charmant, l'idée d'un mariage avec lui était encore très confuse dans son esprit. Et ce qui s'en suivait encore plus. Pour elle, l'histoire d'amour idéale s'arrêtait sur la scène où le prince charmant emmenait sa belle sur son fier destrier en direction du soleil couchant. Rien de plus.

- On compte jusqu'à trois et on la soulève assez afin que vous puissiez vous sortir de là !

Maelyss aida Red à soulever l'étagère qui n'était pas très lourde à deux. Elles parvinrent sans peine à la remettre sur pied et à tirer la jeune fille de sous celle-ci. Laissant la petite rousse s'occuper de l'inconnue, la jeune agente se dirigea vers le reste de la bibliothèque. Celle-ci était incommensurablement écrasante de par sa taille, ses finitions ou encore les livres qu'elle renfermait. Même en prenant un livre au hasard, je suis presque sûre qu'il vaut une fortune à lui tout seul ! Suffit juste de regarder les dorures ! Elle poussa un long et discret sifflement admiratif. Prochaine étape de la mission : engager Ethan et prendre tout ce qui y a de la valeur... enfin non, suffit juste de prendre trois trucs au pif et t'es millionnaire. "Oooh, une fourchette en diamant 158864692 carats ! Un stylo en or massif ! Un truc qui sert à rien et qui vaut mille fois les deux autres !" Sérieusement, ça serait hyper facile de partir au Brésil avec ça ! Pourquoi au Brésil ? Bonne question, ce nom me démangeait juste la langue. La petite blonde s'approcha des imposants rayonnages et de sa main gantée effleura doucement les couvertures des livres présents.

Spoiler:
 

Son regard se posa sur un livre en particulier. Recettes de bavarois. Sérieusement, si la recette est dedans je ris ! Elle se saisit du livre et le feuilleta distraitement, en faisant seulement attention aux images. Puis soudainement, elle s'arrêta. Là, page 42. Il s'agissait là d'une banale recette de bavarois au citron, et pourtant, des annotations particulières parcourraient la page, faites au crayon papier. Elle passa son doigt dessus en fronçant les sourcils. Et si... Maelyss écarquilla les yeux. Elle referma brusquement le livre et se rua à l'extérieur de la bibliothèque en courant.

- Red, Blue, continuez ce que vous faites comme si tous était normal mais écoutez-moi attentivement ! J'ai trouvé la recette, ou du moins un code secret qui permet d'y accéder ! Là, dans ce château, il y a plusieurs exemplaires d'un même livre, trois pour être précise. "Recettes de bavarois". A la page 42 de ces livres se trouve une suite de chiffres et de lettres, si on a les trois livres nous avons le code entier ! On avisera après pour savoir où entrer ce code, RETROUVEZ-MOI CES LIVRES ! Et ce avant les autres ! Terminé !

Parce que oui, à force de gueuler comme une malade dans les couloirs tout en courant comme une dératée, elle allait bien finir par les trahir. Ah, Yellow. Si discrète. Le livre de recettes serré contre son corps, elle s'engouffrait dans chaque couloir tout en réfléchissant. Il reste deux livres, où aurait-il bien pu les mettre ? Sa chambre, son bureau, son jardin, ses caves, sa salle de bal ? Non, pas la salle de bal. Du moins je n'espère pas. Soulever les dalles de la grande salle devant tout le monde est touuut sauf discret et on risquerait de se faire repérer encore plus rapidement qu'en se baladant avec une pancarte "Je viens cambrioler votre château !". Au détour d'un couloir vide, elle entendit plusieurs voix sortir d'une pièce proche. Elle prit peur et fit demi-tour, jusqu'à apercevoir un escalier dans lequel elle s'engouffra. Le principal, c'était de mettre le plus de distance entre elle et les autres, elle aviserait plus tard pour retrouver les autres bouquins.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 24 Mai - 16:45
Parmi les différents ouvrages de la bibliothèque se trouve un exemplaire de "Recettes de bavarois". Un livre tout à fait ordinaire, si l'on omet le fait qu'à la page 42 de celui-ci se trouve un code secret :

_ _ 2 _ _ K _ _ 8 _ _ G _ _ M

A travers le château, il subsiste trois exemplaires de ce lire, avec dans chaque un morceau du code secret. Il ne reste donc plus aux agents des deux équipes qu'à trouver les deux livres restants pour obtenir le code entier. Mais, reste encore à savoir où ceux-ci sont dissimulés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Allemagne ]La bibliothèque de Cologne.
» June > le rat de bibliothèque aux grandes lunettes
» Une nouvelle bibliothèque? (libre) :fini:
» Angel découvre la bibliothèque
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Bal masqué-