Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PV Cendrillon + libre] Les pervers(es), ça ne court pas uniquement dans les rues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Ven 7 Fév - 20:44
Boucle d'Or marchait lentement dans le bois, inspirant à plein poumons l'air frais hivernal. De ces balades matinales, elle en ressortait la plupart du temps revigorée et ne se lassait jamais de sortir, préférant rester active que rester assise, oisive sur le canapé. Ses deux colocataires dormaient encore, elle n'avait eu donc aucune difficulté à s'éclipser discrètement. Le temps était assez clément, la neige commençait déjà doucement à fondre et rendait sa progression dans les sous-bois beaucoup plus aisée. Elle comptait s’entraîner pendant un moment - ça faisait un moment déjà qu'elle ne l'avait pas fait et il ne fallait tout de même pas perdre les bonnes habitudes - pour ensuite, si elle avait le temps, faire un détour par chez GML pour voir s'il n'y avait pas de nouveaux avis de missions. Elle avait emporté avec elle, en plus de ses deux fusils qui ne la quittaient pratiquement jamais, son herbier : un vieux livre aux pages jaunies par le temps, dont la senteur entêtante et tout aussi âcre à la fois, la faisait voyager dans un monde connu d'elle seule.


Après une bonne demi-heure de marche, elle finit par s'arrêter au beau milieu d'une clairière, son attention focalisée sur une plante grasse qui avait résisté au gel. Elle posa sa sacoche et ses deux fusils à même le sol, et entreprit de ses mains délicates, d'extraire la racine sans abîmer la pousse ni même ses feuilles. Cette opération nécessitait une certaine dextérité, et c'est avec application qu'elle s'y consacrât, relâchant peu à peu sa vigilance et oubliant à son grand malheur, le monde extérieur qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 7 Fév - 21:16
QUE !!! C'est sérieux cette petite bombe ! Ashes, du haut de la branche où elle était perchée, pouvait admirer la magnifique partie du corps d'une jeune fille ... Mais quelle partie ! Bon sang ! Ils sont aussi gros que les miens !! Ashes rageait ... Cette poitrine qui était devant ses yeux la rendait folle ...

"Calmos, calmos ... C'est ... RAH !!"

Elle sauta de son arbre et atterrit devant la blondinette (qui faisait une demie-tête de moins qu'elle), la toisant de haut. Elle regarda la poitrine trop volumineuse de cette gamine et ...

"TA POITRINE !! JE SUIS SURE QUE C'EST UNE FAUSSE !!"

Elle prit le haut de la jeune fille et ... l'arracha, sans autre forme de procès. En voyant que ce n'était pas des faux ... Ashes resta bouche bée :

"Oh ! ESPÈCE DE SALE !!"

Elle envoya valser la chose qu'elle tenait encore dans la main (et qui n'avait déjà plus de forme) en l'air et envoya sa main, les doigts bien écartés sur la joue de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 9 Fév - 19:26
Le silence, le calme, la sérén...

"TA POITRINE !! JE SUIS SURE QUE C'EST UNE FAUSSE !!"

Heeeein ? Une blonde échevelée venait d'atterrir devant elle, marchant de peu sur ses doigts. Et le temps qu'elle comprenne le sens de ses paroles, elle lui avait déjà arraché son haut, celui qu'elle préférait le plus et qui valait une bonne partie de son salaire.

- Non mais ça va pas la tête ??! Vous vous prenez pour qui là ?! AAAAAAAH ! fit-elle en baissant la tête, constatant les dégâts

Heureusement qu'elle portait une veste par-dessus, elle pourrait toujours cacher ce léger... désagrément. Mais elle était bonne maintenant pour passer chez GML et emprunter une chemise de rechange, même si elle était quasiment sûre qu'elle n'en trouverait pas une à sa taille.

"Oh ! ESPÈCE DE SALE !!" hurla une nouvelle fois la grande folle, en envoyant ce qu'il restait de son haut dans la nature

- Mais c'est vous la sale ! Je vous permets pas !!!

La fille, qui ne devait sûrement pas aimer qu'on la contrarie, lui envoya une main sur la figure, lui arrachant une plainte étouffée. Elle se redressa brusquement, ramassant sa sacoche et ses deux fusils et commença à reculer lentement vers la direction opposée. 

Elle avait néanmoins envie de savoir avant de partir ce que cette fille lui voulait pour s'en prendre à elle de cette façon. C'était bien la première fois qu'une telle aventure lui arrivait, même des garçons ne s'étaient pas montrés aussi engageants avec elle et pourtant elle commençait à en avoir l'habitude... Le visage de la fille lui était totalement inconnu et elle ne se rappelait pas avoir causé du tort à quelqu'un, surtout depuis qu'elle était arrivée ici.

- Qu'est ce que vous me voulez ?

Elle n'y allait pas par quatre chemins, mais au moins elle serait fixée et pourrait s'enfuir très vite si le besoin s'en présentait.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 9 Fév - 19:52
Ashes tremblait de rage ... Les canons pointés devant elle la firent éclater de rire :

"Hahahahah ... HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! T'es marante comme fille ! Je voudrais bien savoir qui tu es !"

"Qu'est ce que vous me voulez ?"

Oh ! Ce sourire méfiant ! Comme c'est amusant ! Ashes frappa dans ses mains et sautilla somme une gamine. Elle fit un salto avant et se retrouva la tête à quelques millimètres d'un des fusils, lorgnant la poitrine à moitié découverte. Elle lécha le canon de l'engin, y laissant un filet de bave dégouliner.

"Ma chérie, laisse moi t'appeler comme ça c'est marrant, je suis une nouvelle ici, et je suis hypnotisée par tes deux grosses baballes. As-tu fait de la chirurgie esthétique pour qu'ils soient aussi gros que les miens ?"

Elle alla se camper à quelques centimètres de la jeune blonde, la dépassant d'une bonne tête :

"Tu veux te battre avec moi ? Si je gagne, laisse moi le droit d'admirer cette belle poitrine que tu as, sinon ... Impose moi ce que tu veux."

Ashes se pencha, collant presque son visage à celui de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Fév - 10:10
Alors qu'elle était à mi-chemin du centre de la clairière, et qu'elle reculait lentement mais sûrement vers l'orée du bois, la fille, après plusieurs éclats de rire effrayants, frappa dans ses mains comme une personne amusée par un bon divertissement. Elle effectua ensuite un incroyable salto avant, qui, en quelques secondes couvrit entièrement la distance qu'elle-même venait d'effectuer en quelques minutes. La fille se rapprocha encore de sa démarche souple quasi féline, lorgnant sur ses seins nus et entreprit de lécher avec une graande délicatesse la partie supérieure d'un de ses fusils. Boucle d'Or lui lança un regard noir, bouillant intérieurement. Elle sortit un mouchoir de sa poche et essuya, en multipliant les grimaces dégoûtées, l'embout plein de bave.

"Ma chérie, laisse moi t'appeler comme ça c'est marrant, je suis une nouvelle ici, et je suis hypnotisée par tes deux grosses baballes. As-tu fait de la chirurgie esthétique pour qu'ils soient aussi gros que les miens ?"

Une folle. En plus d'être obsédée, cette fille était une folle, il n'y avait aucun doute. Pourquoi fallait-il qu'elle tombe toujours sur des personnes douteuses, qui cherchaient à la duper parce qu'elle était blonde et qu'elle avait un minois innocent ? Elle soupira. Sa poitrine ressemblait plus à une malédiction qu'à un atout, elle aurait préféré en avoir une beaucoup moins généreuse, ne serait-ce que pour courir plus longtemps, comme elle le faisait si souvent. Mais ce n'était pas ça le pire, qui la mettait hors d'elle. Cette fille qui sortait de nulle part, faisait tout, mais vraiment tout pour l'énerver. Elle lui avait déjà arraché son haut fétiche et maintenant elle la provoquait ouvertement en comparant ses seins à des ballons. Sans s'en rendre compte, elle resserra son emprise sur ses deux armes, qu'elle tenait à l'horizontale, pointées droit sur l'inconnue.

"Tu veux te battre avec moi, demanda-t-elle, collant presque son visage au sien. Si je gagne, laisse moi le droit d'admirer cette belle poitrine que tu as, sinon ... Impose moi ce que tu veux."

Elle baissa la tête et inspira/expira profondément, s'efforçant à retrouver sur son visage un calme qui n'était qu'apparent. Elle la releva quelques secondes plus tard, fichant ses prunelles ambre dans l'unique œil bleu de la blonde et rétorqua, insolente :

-  Je n'étais pas venue spécialement ici pour me battre, encore moins avec une traînée dans ton genre mais si tu me le proposes si gentiment, pourquoi refuserais-je donc ?

C'était insensé, totalement aux antipodes de sa prudence habituelle mais il lui était impossible de fuir. Elle jeta d'un brusque mouvement d'épaule, sa sacoche au sol, et d'un coup de pied, l'envoya valdinguer derrière elle, la mettant définitivement hors d'atteinte de sa future adversaire.

–  Avant qu'on commence notre combat, j'aimerais connaître ton nom. Ça rendra notre conversation... beaucoup plus aisée.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Fév - 20:24
Alors que la si belle blonde nettoyait son arme, Ashes put détailler la fascinante inconnue. Elle paraissait innocente, mais les deux fusils qu'elle tenait d'une poigne ferme lui prouvaient le contraire. Elle avait eu un joli sourire tout à l'heure, mais il était désormais remplacé par des grimaces follement amusantes. Alors qu'elle lui posait des questions sur cette splendide et magnifique poitrine, Ashes remarqua que le regard de cette jeune fille prenait un air de plus en plus ahuri et ses petites mains délicates se ressaieraient autour des armes, ce qui la fit sourire d'une manière exaspérée :

"Franchement, si je t'énerves, tu n'as qu'à le dire directement ... à moins que tu ne sois une poule mouillée ?

-  Je n'étais pas venue spécialement ici pour me battre, encore moins avec une traînée dans ton genre mais si tu me le proposes si gentiment, pourquoi refuserais-je donc ?

Ashes tituba, sous le choc de l'insulte ... Une ... Une traînée, moi ? Moi qui ... Elle s'affaissa dans l'herbe, le coup lui faisant tourner la tête.

"De quoi m'as-tu traitée ?"

Elle avait parlé si doucement que personne n’aurait pu l'entendre. La preuve est que l'inconnue poursuivie sans même répondre.

–  Avant qu'on commence notre combat, j'aimerais connaître ton nom. Ça rendra notre conversation... beaucoup plus aisée.

Ohohohohohohohoho ... Intéressant ... Ashes se releva d'un coup.

"Et pourquoi devrais-je me présenter si tu ne le fais pas avant ? Ma chérie, ne serais-tu pas impolie par hasard ?"

Ashes partie dans un éclat de rire dément avant de prendre un visage d'ange. Changement intégral, il n'y avait plus une seule once d’agressivité qui émanait d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 3 Mar - 18:00
La fille tituba, et recula brusquement vers l'arrière, s'affalant dans l'herbe, complètement assommée par quelque chose dont Boucle d'Or, malgré sa remarque blessante, ignorait la raison. En la voyant défaillir, elle décida de pousser le bouchon plus loin, demandant à l'inconnue son identité. Une chose, qui pourrait paraître stupide au premier abord, sachant qu'elle était potentiellement en danger, mais qui prenait tout son sens pour la blondinette, qui ne perdait jamais une occasion de demander les choses les plus indiscrètes aux gens surtout quand elle les détestait. Mais pour une fois, ce n'était pas de la curiosité mal placée qui motivait le sens de sa question mais une toute autre raison qui la rendait d'autant plus juste et légitime. Et c'est après avoir fait ami-ami avec le sol, que l'inconnue se releva d'un bond, la jaugeant d'un air narquois.

"Et pourquoi devrais-je me présenter si tu ne le fais pas avant ? Ma chérie, ne serais-tu pas impolie par hasard ?"

Elle repartit ensuite dans un autre fou rire dément, comme si ce qu'elle venait d'affirmer à l'instant était d'une évidence extrême, avant de la gratifier d'un sourire d'ange, d'une innocence qu'elle savait purement feinte. Cette fille joue avec mes nerfs ! Qu'est ce qu'elle cherche vraiment à faire ? Attendez... Et si elle me testait ? Je deviens peut-être complètement parano mais pourquoi une fille viendrait m'arracher mon haut en début de matinée alors que je ne lui ai rien fait, que je la connais pas et que... Non. Peu importe. Cette fille représente un d... Des brindilles craquèrent soudainement dans son dos, lui faisant tourner la tête. Un lièvre de petite taille sortit timidement des fourrés, à une centaine de mètres sur sa droite, avant de filer au fin fond du sous-bois. Le regard de la blonde dériva avant de revenir lentement vers son adversaire, s'attardant pendant quelques secondes sur une ombre noire parsemée de quelques tâches rouges éparses, cachée derrière un arbre. Elle semblait imprécise au vu de la distance qui les séparait mais elle était pourtant là, bien réelle. Il y a quelqu'un là-bas, il y a de fortes chances que ce soit un complice à cette cinglée et qui reste caché en attendant son heure pour intervenir. Mais je ne la laisserai pas faire. Quitte à passer un sale quart d'heure, je vais la provoquer jusqu'à ce qu'elle s'avoue vaincue et qu'elle me laisse tranquille. Oui, c'est ce que je vais faire.

- Ha ! Parce que c'est toi la traînée qui va m'apprendre la politesse alors que tu me sautes dessus pour je ne sais quelle raison ? C'est... Comment on dit déjà ? Ah oui, l'hôpital qui se fout de la charité !

Bah oui, on s'abstient de tout commentaire lorsqu'on est pareil en cent fois pire. Ça va de soi. Mais la fille ne semblait pas connaître les mots raison, réflexion et intelligence. Alors on peut certainement se permettre de dire ce qu'on veut.

- Sérieusement, ne me dis pas que tu es venue ici seulement pour admirer ma poitrine, je ne te croirais tout simplement pas. La personne qui est cach...

Un air ahuri se peignit sur son visage. Il n'y avait strictement rien à l'endroit qu'elle montrait du doigt et pourtant elle aurait juré avoir aperçu quelque chose. Elle en aurait mis sa main à couper. Co... comment est-ce possible ? Ça n'a pas pu bouger aussi vite... A moins que... j'hallucine... Elle cligna plusieurs fois des yeux pour s'assurer de la véracité de ce qu'elle voyait, et une fois le choc passé, elle reprit en main un de ses fusils et le pointa derechef sur la fille.

- Dans tous les cas, tu dois me dire ce que tu fais véritablement ici ! Je doute que tu sois venue simplement pour une balade de santé si tu vois ce que je veux dire...

La menace était à peine cachée, en clair : "Réponds-moi ou je te tire dessus." Ou plutôt je fais mine de te tirer dessus. Elle était pas psychopathe à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 9 Mar - 16:44
Le canon de l'arme, pointé sur elle ...

"C'est dangereux ça, nan ? Tu as déjà tué ? Tu as déjà BLESSÉ ? Tu as l'air trop fragile pour ce genre de chose. Mais si tu veux tant que je réponde ... Je suis venue m’entraîner, mais à cause de ça." Ashes pointa du doigt la volumineuse poitrine. "C'est loupé. Je vais peut-être te combattre pour compenser ..."

Le fouet claqua et la joue de l'adversaire s'ouvrit dans une petite gerbe de sang. Ashes sentit la joie la traverser. Tel un serpent, le fouet se mouvait dans une danse sensuelle, dans le même sens que le corps de la grande blonde, qui semblait entrer en transe. Le fouet semblait vivant, se mouvant avec grâce et élégance ... Mais comme un serpent ... cet objet est mortel !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 17 Mar - 15:21
- C'est dangereux ça, nan ? Tu as déjà tué ? Tu as déjà BLESSÉ ? Tu as l'air trop fragile pour ce genre de chose.

Elle se surprit à sourire. Bien sûr qu'elle savait à quoi elle s'exposait en utilisant ces armes, ce n'était pas un simple joujou qu'on utilisait pour parader devant les gens. D'autant plus quand il s'agissait de fusils, armes à longue portée, capable d’abattre un homme à plus de cinquante mètres de distance. Malgré le fait qu'elle s'en servait de manière dissuasive, elle savait très bien tirer et pouvait très bien s'en servir si nécessaire. Non pas pour abattre des cibles - elle avait encore suffisamment de scrupules pour faire ça - mais pour défoncer des serrures de porte ou briser une vitre, ce qui n'était pas inutile dans le cadre d'une mission. La fille croyait qu'elle en était incapable, elle se trompait. Si elle allait trop loin, ou osait s'en prendre à quelqu'un qu'elle aimait, elle tirerait, quoi qu'il advienne. Il n'était aussi pas compliqué qu'une balle se perde malencontreusement...

- Mais si tu veux tant que je réponde... Je suis venue m’entraîner, mais à cause de ça, c'est loupé. Je vais peut-être te combattre pour compenser...

S'entraîner ? Vraiment ? A arracher des vêtements aux jeunes filles qu'elle croise dans la rue peut-être ? Qu'elle était drôle cette fille. Et complètement tarée aussi. Elle sortit son fouet de sous sa ceinture et le fit claquer dans l'air. Me dites pas que c'est ça, son entraînement ?! Elle... elle le fait pas sur des personnes quand même ! L'instant d'après elle sentit sa joue la brûler à petit feu et ramena sa main pleine de sang. Cette fois-ci, je ne pourrais pas cacher la vérité à Alice, je dois avoir une vilaine balafre maintenant... Cette folle, elle ne s'en tirera pas comme ça, parole d'Elise ! Elle avisa le tronc d'arbre non loin de son adversaire, en fixant un point bien précis comme elle le faisait lors de ces entraînements, puis enclencha la détente. La balle, dans une parfaite trajectoire rectiligne termina sa course dans l'écorce, pile à l'endroit où elle souhaitait, passant à quelques centimètres de l'oreille de la blonde.

- T'as de la chance qu'il n'y ait pas de vent, ça aurait pu très bien te toucher, ironisa-t-elle, un sourire malicieux pendu au coin des lèvres.

Peut-être qu'elle comprendrait enfin qui valait mieux pour elle, qu'elle n'aille pas plus loin. Ah, qu'est ce que l'espoir fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 8 Avr - 18:30
"WOUAH !"

Ashes regarda le tronc derrière elle.

"Ben dis donc, tu vises bien !"

- T'as de la chance qu'il n'y ait pas de vent, ça aurait pu très bien te toucher.

Ashes fit un sourire d'ange, et s'avança à nouveau. Puis, elle secoua la tête. Elle s'était en quelque sorte "réveillée". Elle avisa la poitrine à découvert alors que la neige recouvrait les alentours, la balle figée dans l'arbre. Aouch ... Euh ... Pourquoi j'ai fait ça ? :

"Euh ... Ouais ..."

Sans vraiment d'idée, Ashes porta sa main à sa bouche et tourna la perle.

"Ça caille ici !!"

Stupeur. Devant le Cendreux, il y avait une jeune fille qui pointait une arme sur lui.

"Olaaa !! Me tires pas dessus !!! Qu'est-ce qu'elle a encore fait !"

Charabia, le voilà !!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 20 Avr - 9:21
Après avoir constaté l'impact de la balle dans l'écorce du chêne, la grande blonde la gratifia d'un énième sourire innocent et s'avança vers elle, inconsciente de la menace que pouvait encore inspirer son fusil. Elle secoua sa tête, comme pour chasser une vilaine pensée et s'arrêta finalement, son regard effectuant des allées et venues entre sa poitrine découverte et l'arbre, à quelques mètres derrière elle.
 
"Euh ... Ouais ..."

Elle semblait maintenant incertaine, réalisant peut-être l'erreur de l'avoir autant provoqué aussi impunément, croyant s'en prendre à une jeune fille complètement innocente, en mal de se défendre. Qui s'y frotte, s'y pique, dit un célèbre proverbe. Le fait d'avoir eu recours à cette méthode extrême déplaisait quand même à Boucle d'Or - qui préférait la discussion et l'entente avant d'en venir aux mains - mais la satisfaction qu'elle en tirait à présent valait bien mieux que tout le reste. Elle tenait peut-être sa chance pour s'enfuir, loin de cette folle, loin de cette clairière, mais l'idée de devoir passer chez GML pour se changer s'imposa rapidement dans son esprit et l'obligea à rester immobile, attentive. Elle devait être prudente et ne pas absolument baisser sa garde, cette dingue attendait sûrement que ça pour lui sauter dessus et prendre sa revanche.

"Ça caille ici !!"

La blonde s'était volatilisée, laissant un petit blond maigrichon à sa place. Son œil droit était bleu tout comme elle et l'autre était recouvert d'un curieux bandage blanc, là où l’œil de la blonde était noir et affreusement brillant.

"Olaaa, s'affola-t-il, me tire pas dessus !!! Qu'est-ce qu'elle a encore fait !"

Elle resta muette de stupeur, ne sachant que dire et chercha une explication rationnelle à ce phénomène. Elle fit un pas, puis deux et se rapprocha lentement du jeune homme jusqu'à ce que la pointe de son fusil touche son bras s'assurant ainsi qu'il était bien réel et non un mirage sorti tout droit de son imagination.

- Elle ? Mais tu es elle, ne vas pas me faire croire que tu es lui ! Tu ne m'auras pas si tu utilises ce stratagème pour me tromper ! Qu'est ce que tu es ? Une sorcière ?!

Après tout son patron était bien un loup, elle avait cambriolé des ours et Alice se baladait dans un pays où les chenilles fumaient du narguilé, il n'y avait donc rien d'étonnant à ce qu'elle soit véritablement une sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 22 Avr - 11:52
"Hiiiii !"

Le canon de l'arme venait de toucher son bras. Elle va me tuer, c'est ça ? Elle va me tuer et je vais mourir sans avoir connu l'amour ? Sans avoir pu vivre une belle histoire rom ...

- Elle ? Mais tu es elle, ne vas pas me faire croire que tu es lui ! Tu ne m'auras pas si tu utilises ce stratagème pour me tromper ! Qu'est ce que tu es ? Une sorcière ?

"Une sorcière ? Tu connais une sorcière qui est un homme ? Ça s'appelle un sorcier."

Il sentit à nouveau le canon de l'arme. Il voulut se mettre à genoux pour la supplier de ne pas le tuer. Seulement, les racines ne devaient pas du même avis.

"Wouaaaaah !!!!"

Il trébucha. Il mit ses deux mains pour se rattraper. Seulement, encore, le Cendreux n'avait pas de chance aujourd'hui. Ses deux mains épousèrent les formes des deux seins presque à découvert et sa tête percuta la poitrine de la jeune fille. HEIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !?!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 25 Avr - 20:56
"Une sorcière ? Tu connais une sorcière qui est un homme ? Ça s'appelle un sorcier.

Sorcier ou sorcière, peu importe, c'était la même chose. Le jeune homme ne reconnaissait pas apparemment son "autre-lui féminin" mais cela pouvait être très bien une ruse pour chercher à la tromper à un moment ou à un autre. Il n'avait pas l'air non plus de contester son accusation, pouvait-elle y voir une forme d'aveu ou était-ce tout simplement une réponse anodine ? En tout cas, il paraissait plus calme et plus sensé que la fille qui l'avait précédé, ce qui était assez troublant.

"Wouaaaaah !!!!"

Le jeune homme chancela subitement et essaya de se rattraper tant bien que mal, les mains en avant comme pour amortir sa chute. Mais au lieu de rencontrer le sol, ses mains se posèrent sur ses deux seins nus avant que sa tête, prise dans son élan, vienne percuter à son tour sa poitrine volumineuse. Prise d'une honte soudaine mais surtout très en colère, elle se recula brusquement vers l'arrière, le visage de plus en plus rouge et donna, plus par réflexe que par autre chose, une gifle magistrale que le jeune homme n'oublierait sûrement pas de sitôt. Elle tourna ensuite les talons, allant récupérer son sac qu'elle avait quelque peu malmené, et toujours sans lui dire un mot ni même lui accorder un seul regard, elle quitta cette clairière maudite pour l'ombre rassurante de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 27 Avr - 16:05
"Ouch !"

Il y eut un moment d'apesanteur, puis une douleur à la joue, et un vol plané. Comment mieux décrire ce qu'il venait de se passer ? La jeune fille s'étant reculée, il n'y avait plus rien pour le retenir de la chute. Il brassa l'air avec ses bras, se sentant tomber. Mais, au lieu de la douleur de la chute, il y eut une main violente sur sa joue. Alors que tout son corps tendait en avant, la gifle le dévia de sa trajectoire et l'assomma à moitié. Il l'a vit quitter la clairière.

"Maieuh ! J'ai pas fait exprès !"

Il se releva, enleva la neige qui était venue se loger dans son manteau et regarda les empreintes de pieds.

"Bon ... Au revoir ?"

Il alla dans la direction opposé, tenant sa joue qui commençait à enfler. Il sortit de la clairière à son tour.

The end (pourrie mais the end quand même !)
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Cendrillon + libre] Les pervers(es), ça ne court pas uniquement dans les rues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Une petite baignade [libre]
» Représentation de Sterne [LIBRE]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-