Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission côté ruines [Gray - Apprentie Mage - Violet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 15 Déc - 17:17
Après discussion avec votre patron, vous avez finalement été affecté aux ruines du vieux château. Celles-ci, perdues dans la forêt et oubliées depuis des années, sont le refuge de tout un tas de vieilles légendes mystérieuses. Sauf que pendant que vous vous amusiez à admirer les ruines, le lutin lui est déjà parti ! Parviendrez-vous à le retrouver, lui et vos ingrédients, avant la fin du concours de bûche ?

Attention

Seul le MdJ contrôle le lutin, et lui seul peut vous dire si votre réponse à son énigme est juste ou non !
Vous avez jusqu'au 12 janvier pour réussir cette mission, après il sera trop tard

Bonne chance à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 18 Déc - 18:57
Les ruines du vieux château, hein ? Ca me semblait bien étrange comme endroit. Oui d'accord, l'essentiel de la mission n'était pas d'admirer les lieux... Mais les vieilles ruines sont plutôt impressionnantes par définition en général. Sous la neige, en plus... Oui parce que comme pour chaque mission en plein hiver et à l'extérieur, on se caille les miches dehors. Le salaire a intérêt à être bon cette année ! Entre le mariage et ça... Mère-Grand nous a vraiment donné des missions désagréables. La connaissant, elle trouve ça tout à fait normal et ne nous en est absolument pas reconnaissante en plus. Bref, ce boulot, c'est le top. C'est vraiment parce que je veux faire ch*** GML et que MG a une formidable petite-fille... Sinon j'aurai quitté le pays, histoire d'être tranquille et que Mère-Grand ne puisse pas me le faire payer. Quoi qu'elle y arriverait peut être quand même.

- Lutiiiiiin ! Luuuuutiiiin !

Je sais ce que vous pensez. Qu'il va pas me répondre "je suis là !" d'un seul coup et nous sauver la peau en nous donnant gentiment ce qu'on est venu récupérer. D'ailleurs ils sont où les deux autres agents ? J'suis parti tout seul comme un idiot dans le froid glacial jusqu'à ces foutues ruines sans les attendre. Tout ce que je sais, c'est qu'il n'y a PAS Blue avec moi -c'est la première info que j'ai retenu en fait- et qu'il s'agit d'un agent de MG et d'un de GML. Je sais même pas leur nom d'agent... Résultat je me retrouve à appeler auprès du lutin, sans pouvoir demander de l'aide aux autres ! J'imagine que j'aurai pas du m'enfuir en courant dès que Mère-Grand a commencé de me parler d'heures supplémentaires... Mais que voulez-vous, instinct de survie.

- Raaaah ! Encore une mission foireuse... Magne-toi de revenir le lutin ou je vais te les mettre là où je pense, nos bûches de noël !

C'est sans doute pas la meilleur façon de le faire revenir mais étant donné que la gentillesse semble ne jamais fonctionner... Les hurlements et les menaces, c'est une option comme une autre.

- Y a quelqu'un au moins ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mer 18 Déc - 19:54
- Lutiiiiiin ! Luuuuutiiiin !

Qui peut appeler comme ça? C'est évident qu'il ne répondra pas. Mais passons les manières bizarres de mon coéquipier (qui est peut-être de chez MG)... Mouais, bravo la logique! Bref.

- Raaaah ! Encore une mission foireuse... Magne-toi de revenir le lutin ou je vais te les mettre là où je pense, nos bûches de noël !

Là, je déconseille au lutin de répondre... Sauf qu'il est un peu (beaucoup) masochiste sur les bords (et pas seulement).

- Y a quelqu'un au moins ici ?

Enfin une remarque intelligente! Généralement on commence par ça! Ouais, j'y aurais peut-être pas pensé non plus, vu que mes neurones auraient gelés. Mais pourquoi dans les ruines? Il caille en plus! Et surtout : pourquoi en hiver?! Il fait bon en été, ça aurait été mieux! En plus, je suis sûre que les gens seraient plus agréables... Ah oui, je dois répondre.

-Encore heureux que oui, ça serait de la torture de faire cette mission pourrie en solo!

J'essaie vaguement de trouver mon chemin et arrive (enfin) devant celui qui parlait tout seul depuis toute à l'heure. C'est un agent de la vieille peau? Parce que je l'ai jamais vu à l'Organisation... En même temps, j'y passe pas ma vie (et heureusement)! Attends, il nous avait fait un briefing le chien géant... Je crois qu'il y a deux agents de Cooki et bah moi, dans l'équipe de GML. Super, on va s'éclater! Wouhou... Tout ça pour un lutin à la noix et un concours stupides de bûches de Noël! Ah nan, pas stupide... C'est bon les bûches!

-Au fait, on n'utilise pas les bûches de Noël pour ça, ça serait dommage de les gâcher pour un lutin débile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 18 Déc - 20:42
Spoiler:
 

- Lutiiiiiin ! Luuuuutiiiin !

Un rire cristallin retentit, trop faiblement cependant pour qu'il puisse l'entendre. Celui-ci avait été émis par un petit lutin, haut comme trois pommes, dont le bonnet rouge à pompon blanc mangeait la quasi totalité du visage. Il paraissait avoir à peine cinq ans, avec cette tignasse toute ébouriffée et ce sourire hilare scotché à ses lèvres. Pourtant son regard gris, presque aussi pâle que la neige, le rendait presque aussi vieux que les ruines sur lesquelles il était assis, voire plus. Le petit lutin voulu répondre à l'humain, mais alors qu'il ouvrait la bouche, celui-ci l'interrompit, et fut rapidement rejoint par une autre humaine qui se mit à lui parler.

- Raaaah ! Encore une mission foireuse... Magne-toi de revenir le lutin ou je vais te les mettre là où je pense, nos bûches de noël ! Y a quelqu'un au moins ici ?
- Encore heureux que oui, ça serait de la torture de faire cette mission pourrie en solo ! Au fait, on n'utilise pas les bûches de Noël pour ça, ça serait dommage de les gâcher pour un lutin débile.

Il fit la moue. Les humains étaient vraiment vilains, normal que le Père Noël cessait de leur donner des cadeaux quand ils grandissaient : ils ne le méritaient pas. Non, pas du tout ! Ceux-là, ils ne les aimaient pas. Cela n'aurait tenu qu'à lui, il aurait fait disparaitre les ingrédients depuis belle lurette. Mais leur troisième coéquipière ne paraissait - heureusement ! - pas aussi méchante, et il n'avait pas envie de lui faire de la peine, surtout qu'elle lui faisait penser à une petite lutine de sa connaissance. Alors il était resté, et au pire il demanderait au Père Noël de donner des cadeaux à elle et pas aux deux vilains. Pour l'instant, il voulait juste s'amuser : c'était ennuyant à la longue d'emballer les cadeaux.

- Je ne suis pas débile humaine, je suis en pleine forme !

A l'origine, le terme "débile" signifiait "infirme", mais vu que les humains étaient tous sots, normal qu'ils disent tout et n'importe quoi. Le petit lutin sauta de son perchoir, un pan de mur à moitié écroulé, jusqu'aux pieds des deux jeunes gens, tout en gardant son grand sourire. Il se tourna vers eux, les fixant jusqu'à les déstabiliser, puis rit. Pas un rire d'humain qui puait la méchanceté et la corruption, non non, mais un rire pur en communion avec la nature, et surtout magique ! Des petits flocons tombèrent sur le bout de son nez, qu'il enleva en se secouant la tête comme un petit garçon.

- Ce n'est guère poli d'insulter les gens : c'est méchant et grossier ! Je te somme de t'excuser sur le champs, s'indigna-t-il

Il croisa les bras, affichant un regard boudeur, et secoua la tête, faisant tinter un petit grelot, presque invisible, caché sous son pompon d'un blanc immaculé. Le son pur qui en sortait eut presque le don de le calmer, et lui rappela qu'ils n'étaient pas les seuls humains ici.

- J'ai trouvé votre amie humaine, elle erre dans les ruines dans cette direction ! déclara-t-il en indiquant la gauche, presque au garde à vous.

Il se rendit ensuite compte d'avoir oublié quelque chose d'important. Il connaissait leurs noms, mais eux ne connaissaient pas le sien ! Quelle impolitesse de sa part ! Le petit lutin saisit les deux bords de son bonnet et y enfonça sa tête en répétant "C'est pas ma faute, c'est pas ma faute, c'est pas ma faute..." tout en tourna sur lui même. Soudain, il s'arrêta, remit son bonnet en place et regarda en direction des deux jeunes gens, qui ne devaient sûrement pas comprendre. Normal, c'était des humains.

- Sucre d'orge aux épinards, j'ai oublié de me présenter ! Je me prénomme Cooton, et lui c'est Bellty, fit-il en désignant son bonnet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 20 Déc - 18:50
Spoiler:
 

Aaaaaglaglaglagla... Fait super froid ma parole... La neige, c'est le mal...
Tsss, quelle idée de se faire chaparder les ingrédients... Je pensais pas que la MG était si... Euh ouais voilà quoi. Et me voilà perdue au beau milieu des ruines. Vilain lutin qui pique les n'ingrédients. Et moi qui n'attendait que ça : manger cette bonne bûche ! Ou pas. Et pis, ils sont où les deux autres qui devaient m'aider ? Je me rappelle pas qu'il fallait que je fasse le boulot seule... Ou sinon c'est qu'ils se sont perdus. Ou sinon c'est moi qui me suis perdue...

- Lutiiiiiin ! Luuuuutiiiin !


Niveau discrétion : zéro, niet, nada, que dalle Bon, au moins, il m'attirent vers eux, c'est le seul point positif. Mais c'est pas de cette façon qu'il vont le trouver, le lutin.
Et pis, c'est qui qui fait équipe avec moi ? Y'a un agent de Cooki, et un autre de l'idiot de loup, là. En fait, du moment qu'il y a un gens de chez moi, ça me va. Reste plus qu'à les trouver.

- Raaaah ! Encore une mission foireuse... Magne-toi de revenir le lutin ou je vais te les mettre là où je pense, nos bûches de noël ! Y a quelqu'un au moins ici ?

- Encore heureux que oui, ça serait de la torture de faire cette mission pourrie en solo ! Au fait, on n'utilise pas les bûches de Noël pour ça, ça serait dommage de les gâcher pour un lutin débile.

- ...

Ok, y'a un gars et une fille. C'est bien, ils parlent assez fort pour que je les retrouve, mais trop fort et trèèès mal pour attirer le lutin... On aura pas fini la mission avant le Noël prochain de cette façon. C'est moi qui vous le dis.

- Je ne suis pas débile humaine, je suis en pleine forme ! Ce n'est guère poli d'insulter les gens : c'est méchant et grossier ! Je te somme de t'excuser sur le champs.

Y'a trois gens en fait ? Ou c'est le 'tit chapardeur ? Ouais sûrement.
Après avoir essayé de suivre les "magnifiques" phrases qu'ont sorties les agents, plus celle du troisième individu, j'arrivai devant les ruines, ne manquant pas de me casser royalement et d'une telle élégance la face. Je HAÏS l'hiver... Heureusement y'a personne... Ouais c'est bizarre, j'ai pourtant suivi les voix mais ils sont pas là. C'était pas le point de rendez-vous, le château là ? Et puis, c'est quoi cette  idée de se cacher dans un tel endroit ? Il fait froid, c'est rempli d'animaux malveillants, c'est lugubre, et on voit pratiquement que dalle. Et c'est pas avec mon ardoise que je vais trouver le lutin, ah non non non...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Ven 20 Déc - 19:59
- Encore heureux que oui, ça serait de la torture de faire cette mission pourrie en solo ! Au fait, on n'utilise pas les bûches de Noël pour ça, ça serait dommage de les gâcher pour un lutin débile.

Ah ba voilà. Enfin une qui répond. Quand à la dite mission pourrie... Sans commentaire. Je sais pas si je préfère la faire en solo ou en groupe, en fait. Je suis bien tout seul même si ça peut aider d'avoir des coéquipier(e)s et être un peu moins triste vu que c'est temporaire. Bien sûr, tout dépend des dits coéquipier(e)s -Blue n'étant pas là, ça ne pourra pas être l'Enfer pour autant... Oui je sais que je me répète. Mais lorsqu'il n'y a qu'un seul point positif dans une mission, ça fait du bien de se le répéter. Encore et encore. Histoire de ne pas avoir envie de tout casser. Ce serait dommage de massacrer de si vieilles ruines. Elles méritent pas mon courroux les pauvres. Courroux. D'où je sors un mot comme ça, moi ?

- Je ne suis pas débile humaine, je suis en pleine forme !

Eh ben le voilà notre gaillard. Enfin gaillard... Ca fait penser à un grand bonhomme, pour un lutin, ça peut paraître un peu bizarre comme dénominatif. Petit par la taille mais grand par l'esprit, hein ? En tout cas ça m'en a tout l'air avec sa remarque. Je le regarde sauter de son muret tranquillement, nous regarder de son regard gris avant de rire doucement. Clair et cristallin. Avec son grelot qui... grelotte. Moi aussi je retrouve le sourire.

- Ce n'est guère poli d'insulter les gens : c'est méchant et grossier ! Je te somme de t'excuser sur le champs.

- Je ne sais pas si tu parles à la demoiselle ou à moi mais si je suis compris dans le lot : Pardon. Je n'aurais pas du t'appeler comme je l'ai fais mais j'étais fatigué de marcher dans la neige sans trouver personne et je me suis énervé tout seul. Mais je ne m'excuse pas, c'est à toi de m'excuser.

...Quoi ? Ca vous surprend tant que ça que je puisse être poli et gentil avec quelqu'un ? Et que je sache que par politesse "on ne s'excuse pas soi-même, on doit demander à l'autre de le faire par amabalité"... Vous savez, je n'aime pas vraiment les autres humains en règle général ni même la politesse mais lui ne fait pas parti de mon ignoble espèce... Réfléchissez sur la différence si vous voulez comprendre pourquoi je réagis si aimablement... contrairement à d'habitude. Et si comme les trois quarts des gens, vous vous en fichez totalement, lisez la suite sans vous poser plus de questions.

- J'ai trouvé votre amie humaine, elle erre dans les ruines dans cette direction !

- ...Merci. On devrait partir la chercher dans ce cas.

- C'est pas ma faute, c'est pas ma faute, c'est pas ma faute...

...Là j'sais pas ce qu'il nous fait par contre, j'avoue. Enfin je ne pose pas de question, histoire de ne pas l'interrompre dans son flot d'excuses. Quand on ne sait pas, on se tait et on observe. On pose les questions après à la limite mais là, je préfère répondre aux présentations que le lutin nous fait ensuite.

- Sucre d'orge aux épinards, j'ai oublié de me présenter ! Je me prénomme Cooton, et lui c'est Bellty.

- Enchanté Cooton, enchanté Belty... Moi c'est Gray.

Et je peux pas savoir pour les deux autres parce qu'on m'a même pas dit leurs noms... Donc je me tourne vers la jeune femme aux cheveux rouges qui est venue me retrouver et attends qu'elle se présente à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Ven 20 Déc - 20:15
- Je ne suis pas débile humaine, je suis en pleine forme !

Ah. On avait remarqué le dernier point, mais le premier, j'ai des doutes...

- Ce n'est guère poli d'insulter les gens : c'est méchant et grossier ! Je te somme de t'excuser sur le champs.

Me sommer? Il a pas compris que je le dépasse d'au moins deux têtes et que, s'il continue, il sera réduit en chair à pâtée ou un truc du genre? Et puis, je déteste m'excuser... Mais on va quand même le faire, je veux pas pourrir un truc déjà pas terrible.

- Je ne sais pas si tu parles à la demoiselle ou à moi mais si je suis compris dans le lot : Pardon. Je n'aurais pas du t'appeler comme je l'ai fais mais j'étais fatigué de marcher dans la neige sans trouver personne et je me suis énervé tout seul. Mais je ne m'excuse pas, c'est à toi de m'excuser.

Mouais, bah je vais attendre un peu parce que là, ça me tente moyen.

- J'ai trouvé votre amie humaine, elle erre dans les ruines dans cette direction !

- ...Merci. On devrait partir la chercher dans ce cas.

- C'est pas ma faute, c'est pas ma faute, c'est pas ma faute...


Euh... Il se passe quoi? Il doit avoir péter un plomb ou deux sous son bonnet à grelots.

- Sucre d'orge aux épinards, j'ai oublié de me présenter ! Je me prénomme Cooton, et lui c'est Bellty.

- Enchanté Cooton, enchanté Belty... Moi c'est Gray.


Su...sucre d'orge aux épinards?! Mais c'est quoi ça! En même temps, chacun ses jurons... Je suis pas certaine à 200% que tout le monde dise "magie débile incontrôlable" à chaque problème. Au moins, je connais le nom d'un de mes deux coéquipiers, y'a un net progrès.

-Enchantée, moi c'est Nayomi. Ou Apprentie-Mage. Et je te prie de m'excuser de t'avoir insulté Cooton. Et merci de nous avoir dit la direction dans laquelle est notre collègue.

Quoi? J'aurais dû faire plus? Même pas en cauchemar. Bref... Je souris légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 21 Déc - 17:56
Spoiler:
 

L'humain aux cheveux blonds sourit lorsque son grelot tinta, et changea immédiatement de caractère. Cela n'étonna pas Cooton, c'était le don de sa clochette que de redonner sourire aux autres. Mais malheureusement, ce n'était pas la même chose avec l'autre, qui continuait à le mépriser à cause de sa petite taille. Sauf que la taille de l'intelligence n'était pas proportionnelle à celle du corps, c'était la même chose avec le coeur, et le petit lutin en était le parfait exemple, lui qui passait sa vie à tenter de redonner le sourire aux petits enfants tristes en leur donnant des cadeaux et en leur racontant des histoires.

- Je ne sais pas si tu parles à la demoiselle ou à moi mais si je suis compris dans le lot : Pardon. Je n'aurais pas du t'appeler comme je l'ai fais mais j'étais fatigué de marcher dans la neige sans trouver personne et je me suis énervé tout seul. Mais je ne m'excuse pas, c'est à toi de m'excuser.
- Je te pardonne, fit-il en levant la main, mais la prochaine fois sois plus gentil si tu veux avoir des cadeaux, d'accord ?

Parce que pour l'instant, il n'était pas très bien parti pour recevoir ses cadeaux ! La loi était très claire : seuls les enfants qui avaient été sages et gentils toute l'année pouvaient recevoir des cadeaux. Les autres n'avaient rien car lorsqu'une année les lutins avaient donné aux enfants méchants des lettres pour leur demander d'être plus gentils, ils les avaient toutes déchirées ! Alors les lutins se contentaient de donner des cadeaux aux enfants sages, et tant pis pour les autres.

- Enchanté Cooton, enchanté Bellty... Moi c'est Gray.
- Enchantée, moi c'est Nayomi. Ou Apprentie-Mage. Et je te prie de m'excuser de t'avoir insulté Cooton. Et merci de nous avoir dit la direction dans laquelle est notre collègue.

Le lutin haussa les épaules. Il n'était pas dupe, elle voulait les ingrédients le plus rapidement possible pour ensuite les rapporter aux méchants, puis manger les bûches et se reposer tranquillement chez elle. Sauf qu'elle avait tout faux ! Il n'avait aucune envie de rendre leurs biens à des gens qui étaient aussi irrespectueux envers la fête de Noël. Mais le Père Noël avait été clair : laisser une chance aux humains de réparer leurs bêtises ! Et comme d'habitude, la mission était tombé sur lui. Faire entendre raison aux humains, la belle affaire : ils étaient sourds comme un pot ceux-là !

- Je n'aime pas qu'on me prie, c'est à Lui que tu dois demander pardon : Noël n'a pas de place pour ton hypocrisie, humaine.

Sur ces mots, il se mit à sautiller vers l'endroit qu'il avait indiqué plutôt, l'endroit où se trouvait la troisième personne. Ses gestes étaient légers, dépourvus d'hésitation. On aurait dit qu'il volait plus qu'il ne sautait.

- Faites attention, racontait-il tout en sautant, il existe dans ces bois un ennemi terrible, redoutable. Sa beauté n'a d'égale que sa froideur, et se retrouver dans ses bras, c'est se retrouver dans ceux de la Mort. Peu sont les gens qui la comprennent, beaucoup sont les gens qui la méprisent, lui marchent dessus. Pourtant au fond, elle n'est pas si terrifiante que ça, elle est juste... incomprise...

Les lutins adoraient la neige, cette demoiselle toute de blanc vêtue. Elle leur apportait la joie des batailles de boule de neige et des concours de luge, mais surtout elle transformait les paysages, et leur donnait un aspect... magique. Car Noël sans la neige, ce n'était pas vraiment la même chose. Ainsi, tandis que les humains la martelaient de leurs pas de brutes, Cooton était plus respectueux envers l'étendue d'un blanc immaculé, qu'il essayait de toucher le moins possible. Après quelques minutes de course, le petit lutin disparu, avant de réapparaitre en haut, perché sur un muret. Balançant ses petites jambes dans le vide, il regardait la troisième agente qui venait sûrement de tomber au sol, martyrisant un peu plus la blanche demoiselle au passage.

- Je sais pourquoi vous êtes ici : vous voulez que je vous rende vos ingrédients. Sauf qu'avant, il va falloir résoudre mes énigmes ! déclara haut et fort le petit farfadet

Cooton se leva et tendit les bras. Celui de gauche indiquait un vieux pont, un peu plus en contrebas, tandis que celui de droite indiquait l'une des salles du château, l'une des rares à avoir encore un toit presque intact. Des deux directions, une seule était bonne, il fallait choisir avec sagesse et intelligence.

- A gauche c'est rouge, à droite c'est gris. Bonne chance !

Sur ces mots, il frappa des mains. Trois fois. Et tout signe de sa présence disparut, en même temps qu'un quadrillage se forma sur la neige. Tracée par une main invisible, la grille comportait neuf rangées de neuf cases, soit quatre-vingt-une en tout. A certains endroits, la neige s'était colorée de bleu, jaune, rouge, rose, vert et orange. Les ruines étaient devenues énigme, à eux de résoudre celle-ci s'ils voulaient récupérer leurs ingrédients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sam 21 Déc - 22:33
Spoiler:
 

J'vais tomber maladeuuuh... ♪ Tout en ayant cette pensée, j'enlevai la neige de mon manteau, en me tapotant un peu partout. Puis je levai mon regard à l'édifice ; ces ruines étaient vraiment trèèès anciennes, je me demande comme elles font pour toujours tenir ainsi.

- Je sais pourquoi vous êtes ici : vous voulez que je vous rende vos ingrédients. Sauf qu'avant, il va falloir résoudre mes énigmes !

Ça, c'est signé le 'tit lutin. On pouvait le voir sur un muret, les bras tendus. Il était tout petit, avec un bonnet de Noël qui devait sûrement être trop grand pour lui. J'écarquillai les yeux en le voyant, un petit sourire se formant. Bah quoi ? C'est vrai, c'est la première fois que je vois un de ces petits êtres. C'est normal quoi.
Le lutin voulait donc nous montrer un chemin. Enfin deux. C'est cruel, petit lutin. Vraiment méchant. À gauche se trouvait un pont, et à droite une des salles encore intactes du château. Mais qu'est-ce qu'il veut nous dire à la fin ?

- À gauche c'est rouge, à droite c'est gris. Bonne chance !

*Tape, tape, tape. Pouf !* Tout patiii... Mince, moi qui l'avait trouvé, je vais dire quoi aux autres ? D'ailleurs, ils sont où les autres ? Bref, pas le moment de se lamenter. Au contraire, des formes géométrique apparurent dans la neige pour former un quadrillage. Si on comptait le nombre de carreaux faits, il y en avait exactement 81. Pourquoi tant de carrés ?! Et en plus de ça, différentes couleurs étaient aussi apparues, rien que pour nous emmerd.... embêter. 6 couleurs, pour 81 cases et une phrases où on comprenait rien. En plus de ça, des lettres aussi s'étaient tracées dans la neige, mais elles ne remplissaient pas toutes les cases. Certaines étant marquées plusieurs fois, je les traçai sur la neige avec mon ardoise à côté. Ben oui, pas envie de me geler les doigts pour ça. C'est une sorte de mots croisés ou je sais pas quoi en fait ? Je me mis accroupie, tentant de réfléchir à une hypothèse pour résoudre l'énigme en attendant les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mer 8 Jan - 18:22
Il m'énerve... Quoi? J'ai entendu le mot "énigme"? Donc, il faut résoudre un problème... Et d'abord, je suis pas hypocrite! J'étais sincère quand je lui disais que je voulais m'excuser... Par contre, hors de question que je demande pardon à Noël : je sais qu'il y a des gens derrière tout ça mais s'excuser au près d'une fête... Je suis pas folle à ce point non plus!

- À gauche c'est rouge, à droite c'est gris. Bonne chance !

Je regardai les grilles avec perplexité... Attendez, mais c'est un sudoku! Et je sais les faire! Je souris. Je fais apparaître une sorte de carnet et un stylo puis recopie le quadrillage. Je remplis les cases et trouve le mot, après plusieurs minutes de réflexion (qui m'ont parues super longues au passage).

-On trouve "argent"... Donc ça se rapporte à gris. Soit il faut passer à droite car la couleur donne la bonne direction, soit il faut passer à gauche car c'est la mauvaise direction indiquée par le mot...

J'attendis la réaction de Gray si j'ai bien retenu, mais aussi l'arrivée de l'autre agent que je n'ai pas entendu ni vu... Pratique tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission côté ruines [Gray - Apprentie Mage - Violet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A pyjama party ! | Tomato, Apprentie Mage, Sapphire, Indigo
» Infiltration navale [Gray + Juvia]
» Entrée visible et invisible des Ruines Alpha
» [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events-