Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV L'Apprentie-Mage] Une invitée de marque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
Mer 2 Avr - 19:09
«Soit. Ça n'a plus d'importance à présent. Je n'ai pas le temps de m'arrêter sur ces broutilles, j'ai d'autres choses plus cruciales qui m'attendent.»

Sa désinvolture tranchait avec son attitude distante, quelques instants plus tôt, et fournit à Nayomi une raison de plus pour s'étonner du changement de son caractère chez Zephyrius. "Comment je dois l'interpréter? C'est surprenant qu'il s'en aille comme ça, juste avec un signe du bras... Ce n'est pas vraiment crédible avec l'image qu'il donne de lui." La rousse fronça les sourcils, de manière imperceptible puis haussa les épaules et se leva à son tour. Trottinant pour arriver juste derrière Oberon, la jeune mage sourit légèrement :

-Merci de m'avoir laissée en vie et pour m'avoir soignée!

Elle se retint d'ajouter un "pour l'instant" car elle ne savait pas trop comment le prendre. Comme un sursis ou une certitude de ne plus être menacée par la Mort en la présence du souverain des fées? "Aucune idée... Mais bref, le but du moment, c'est de trouver le moyen de sortir d''ici car je suis pas sûre qu'il accepte de m'héberger... Et puis, j'ai un appart alors pas question. Surtout qu'Ashes doit m'attendre! Je lui ai dit que je rentrerais rapidement. En plus j'ai plein de trucs à faire, comme le ménage, la vaisselle, les courses... Aaaaaah!" Nayomi retint un soupir, se faisant désespérer toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Ven 4 Avr - 16:39


Des choses plus importantes se profilaient à l'horizon. Lentement mais sûrement, ses plans de conquête se dessinaient et il ne laisserait sûrement pas des sentiments de cette nature venir le perturber. Tant bien que mal, il réussit à contenir toute sa colère et sa curiosité en lui afin de redevenir l'être insensible et froid qu'il était. Il entendit les bruits de pas de Nayomi qui arrivait au trot derrière lui.

«Merci de m'avoir laissée en vie et pour m'avoir soignée!»

Des remerciements. Tout ce qu'il y avait de plus normal après tout. Comme elle le disait si bien, Oberon avait fait preuve de beaucoup d'humanité envers elle, chose exceptionnelle quand on sait à quel point il méprisait le genre humain. Mais en y repensant, lui même devait des excuses à la jeune fille. N'était-il pas celui qui avait engagé les hostilités? Dans ce cas, en la soignant, c'est comme s'il avait remboursé sa dette. Cela le rassurait, il ne devait donc plus rien à la rousse, il n'avait donc plus aucune raison logique de la garder ici, pas plus qu'elle en avait elle en tout cas. Elle devait avoir hâte de rentrer chez elle après toutes ces mésaventures. Sans se retourner, il lui répondit alors.

«Ne te méprend pas, ce n'était que pour satisfaire ma curiosité. Plus rien ne te retiens ici désormais.»

Un ton sec, froid, une façon directe et méprisante de parler. Oberon était à nouveau fidèle à lui-même. S'il ne pouvait obtenir de réponse alors il n'avait qu'à enterrer toute cette histoire et continuer sur le chemin qu'il avait toujours emprunter, celui de le haine et de la destruction.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Jeu 8 Mai - 15:34
«Ne te méprend pas, ce n'était que pour satisfaire ma curiosité. Plus rien ne te retiens ici désormais.»

Un sourire en coin vint étirer les lèvres de Nayomi en entendant cette réponse. "Assez prévisible, vu le personnage qu'il fait voir... Mais je suis sûre que son côté... sympathique disons, peut être remis au grand jour. Par contre, comment est une autre histoire!" Le ton glacial, tranchant voire même distant d'Oberon contrastait vraiment avec l'attitude qu'il avait eu dans ces dernières minutes, qui essayait toujours désespérément de comprendre pourquoi il se donnait un tel masque.

-Par contre, est-ce que vous pourriez m'indiquer la sortie s'il vous plaît? Je pense que ça ne vous plairait pas de me retrouver perdue au beau milieu de votre palais...

La jeune magicienne le suivait toujours à une certaine distance derrière lui, histoire de ne pas le coller non plus. De toute façon, il n'aurait pas apprécier et l'aurait sûrement envoyer à un kilomètre de sa personne. "Et c'est pas que je veux éviter tout ce qui pourrait l'agacer maintenant, mais en fait si. Mais je me demande quand même comment il a pu penser toute cette histoire et ce qu'il va en faire. La reléguer au fin fond de son esprit ou de torturer les neurones pour avoir une vraie réponse? Tant pis, cela ne me regarde pas après tout..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 11 Mai - 4:06


Pendant des très brefs instants, il se demanda pourquoi la jeune fille s'obstinait à le suivre de cette façon. Mais de toute évidence, elle devait penser que la seule sortie était la grande porte qui menait dans le grand couloir par lequel ils étaient venus. Mais c'était une immense salle de réception et si elle avait, ne serait-ce qu'un peu, observé attentivement son environnement, elle aurait vu les autres sorties qui donnaient sur les terrasses et les escaliers qui menaient à d'autres sections extérieures du palais. Enfin, elle était sûrement préoccupée par d'autres choses plus prenantes à ce moment-là.

«Par contre, est-ce que vous pourriez m'indiquer la sortie s'il vous plaît? Je pense que ça ne vous plairait pas de me retrouver perdue au beau  milieu de votre palais...»

Elle n'avait pas tort, la voir déambuler dans sa demeure n'était pas pour lui faire plaisir. Mais d'un autre côté, il n'était pas un guide touristique et il avait la sainte horreur de servir quelqu'un. Oui, quand on est roi, l'égo prend énormément le dessus sur votre personnalité, pour le plus grand malheur de ceux qui le côtoient. Bref, il n'allait sûrement pas lui sortir une carte sur un plateau, même si c'était peut-être ce dont elle avait besoin pour ne pas se perdre dans le vaste domaine de sa majesté. Mais une chose l'intriguait depuis le début. Il l'avait déjà dit, elle a pu pénétrer dans le royaume malgré toutes les barrières et charmes en tout genre qui masquaient ce monde. Même inconsciemment, cela démontrait un certain potentiel chez la rousse. Et bien, si elle a pu y entrer, tout indique qu'en sortir devrait être dans ses cordes.

«Tu es un mage, si tu peux t'en vanter alors trouves un moyen de partir. Après tout, tu es bien entré chez moi  comme une grande. Sinon, tu erreras ici pour un bon moment. Je n'ai rien à craindre de toi, alors que tu restes ici ou non ne fait aucune différence.»

Il avait tourné partiellement sa tête vers l'arrière, un sourire au coin, comme pour narguer son invitée. Quelque part, c'est comme s'il était en train de l'inviter à rester, de façon indirecte. Après, si elle trouve le moyen de s'en aller, ce n'était pas plus mal non plus. Mais pourquoi vouloir qu'elle reste un peu? Tout simplement pour analyser son potentiel. Dans un lieu comme celui-ci, qui regorge de magie, peut-être trouvera-t-elle la clé pour libérer tout son pouvoir. Et si c'est le cas, il serait là pour l'exploiter. De près ou de loin, sa quête de pouvoir était toujours son leitmotiv.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Jeu 29 Mai - 20:30
«Tu es un mage, si tu peux t'en vanter alors trouves un moyen de partir. Après tout, tu es bien entré chez moi  comme une grande. Sinon, tu erreras ici pour un bon moment. Je n'ai rien à craindre de toi, alors que tu restes ici ou non ne fait aucune différence.»

Nayomi avait en horreur totale une seule chose, qui l'horripilait vraiment. Et elle était en train de la subir. Être narguée exaspérait la rousse. Surtout quand elle savait que ses chances de réussir le défi lancé étaient infimes, très proches du zéro absolu. Voyant le sourire en coin d'Oberon, qui lui offrait un masque ironique et moqueur, Nayomi décida d'entrer dans son jeu, à sa manière, c'est-à-dire avec l'inconscience et l'insolence la plus totale. L'hybride étira ses lèvres en une expression sarcastique.

-Serait-ce une invitation faite de manière détournée pour que je reste?

Il était vrai que, grâce ou plutôt à cause de son sens de l'orientation limité, la magicienne s'était retrouvée dans une situation déconcertante et surtout inconfortable. Elle ne tenait pas spécialement à recommencer. D'autant plus que si elle restait, elle montrait au souverain de Concordia qu'elle n'était pas capable de se débrouiller seule et cette idée l'horripilait. D'un certain point de vue, Nayomi était fière et refusait de s'avouer vaincue. Ne pas réussir à quitter ce palais par ses propres moyens revenait à contredire l'image qu'elle pouvait avoir donnée un peu plus tôt. "Hors de question."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Ven 30 Mai - 5:41


«Serait-ce une invitation faite de manière détournée pour que je reste?»

La jeune fille le suivait toujours de près tout en prenant soin de garder une distance "sécuritaire". Sa question puait le sarcasme à plein nez et l'insolence qui en dégageait montrait qu'elle avait plus ou moins saisi les intentions du souverain. Elle n'était plus si naïve, en tout cas nettement moins que depuis leur première rencontre et il semblerait qu'elle ait apprit assez rapidement à analyser les réactions d'Oberon. Mais cela ne changeait rien en fait que c'était lui qui menait la danse. En titillant la fierté de la magicienne, il la forçait à trouver son chemin tout seul malgré le fait que les probabilités qu'elle y arrive était plutôt faible. C'est là où la témérité de la rousse n'était d'aucune utilité. Elle se trouvait en territoire ennemi et ses possibilités de mouvements étaient restreintes. À présent, il était assez intéressant pour la fée de voir jusqu'où son invitée pourrait aller avant de finalement craquer. Il avait échoué une fois à la faire plier et il ne perdra pas une seconde fois.

Il arriva devant la large porte de la pièce qui s'ouvrit toute seule lorsqu'il s'arrêta devant celle-ci. Le couloir était toujours aussi long que l'on ne pouvait pas en voir le bout. Il n'y avait aucune trace de vie, ni domestiques ni gens de la cours. Bien entendu, cela était l'œuvre du roi qui, par télépathie, avait laissé ses ordres comme quoi personne ne devrait venir en aide à la rousse. Pour le reste, le palais demeurait un labyrinthe pour celui qui n'y vivait pas. Il se retourna vers Nayomi, se décala de quelques pas sur le côté et tendit les bras en direction de la porte, l'invitant à la passer.

«Tu n'es pas obligée de rester, tu es libre de t'en aller, la porte est grande ouverte.»

Masquant toujours avec brio le fait qu'il était en train de la retenir, il affichait un sourire narquois et satisfait. Elle pourrait dire tout ce qu'elle voudrait,  il ne dira jamais ce qu'il a derrière la tête. N'attendant pas qu'elle se décide, il s'éloigna de quelques mètres de la porte et tendit la main en avant. Une sorte de tourbillon apparu avant de prendre la forme d'une sorte de portail lumineux. Elle l'ignorait probablement mais ce sort lui permettait de se rendre dans un endroit que seul lui connaissait, son jardin secret en quelque sorte. Sans un regard pour l'Apprentie-Mage, il prit de nouveau la parole.

«Quant à moi, je me retire. Bon retour.»

Il s'avança vers le portail et plongea un pied et une main dedans, disparaissant petit à petit.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Sam 28 Juin - 13:59
Nayomi, méfiante, plissa légèrement les yeux lorsqu'il l'invita à passer la porte majestueuse.

«Tu n'es pas obligée de rester, tu es libre de t'en aller, la porte est grande ouverte.»

"Je sens le piège, mais je n'arrive pas à voir précisément où... Et surtout, je ne pourrais jamais sortir d'ici toute seule! Bah, je trouverais bien quelqu'un pour m'aider."
Naïveté déconcertante laissant la jeune magicienne dans un univers d'illusions, en particulier au royaume d'Oberon. La demi-elfe se recula légèrement en voyant le portail de lumière s'ouvrir devant Zephyrius, imaginant qu'une créature ou autre allait en sortir. En voyant que ça n'arrivait pas, la rousse se remit de sa surprise et fronça les sourcils.

«Quant à moi, je me retire. Bon retour.»

Se composant un visage impassible, Nayomi regarda le monarque entrer dans le tourbillon en silence. Impatiente à l'idée de sortir de cet immense dédale, la magicienne avança en direction de la porte, dépassa Oberon et le portail avant d'entrer dans le couloir. Elle sursauta en entendant les battants de bois se refermer sur son passage.
"Et maintenant, bonne chance pour sortir... Première étape : trouver une personne susceptible de m'aider."

Nayomi errait dans le labyrinthe depuis quelques minutes déjà, sans trouver âme qui vive. Commençant à être agacée, elle s'arrêta en plein milieu du corridor et respira à fond une dizaine de fois et reprit sa veine recherche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 29 Juin - 9:16


Le blond regarda le visage de son invité, figé par la situation à sens unique dans laquelle elle s'était retrouvée. Sans aucune réponse, elle fixa Oberon, à moitié engagé dans son vortex, puis elle se décida à s'avancer puis franchit la porte qui donnait sur un large couloir à présent vide de monde. Aussitôt qu'elle fut de  l'autre côté,   le souverain leva légèrement le doigt afin que les portes en bois précieux se referment derrière son dos. Il pénétra alors entièrement dans son portail dimensionnel afin de se retrouver dans une immense dimension peinte en noire, au milieu de laquelle se trouvait une table en or.

Le roi s'avança vers celle-ci et s'assit sur une chaise placé en face, faite du même métal doré. Ce n'était pas une table ordinaire. Le dessus n'était pas destinée pas à accueillir des couverts mais à la place, se trouvait un immense écran dans lequel on pouvait Nayomi déambuler désespérément dans les dédales du palais royal. Grâce à cet artefact particulier relié à sa salle de guerre, il pouvait surveiller le moindre recoin de sa demeure. Les coudes sur la table, il entrecroisa ses doigts sous menton, un sourire satisfait sur le visage. Tout se déroulait exactement comme il le voulait, à force de s'entêter et jouer avec un feu qu'elle ne pouvait éteindre, la rousse s'était retrouvée au cœur de l'incendie et personne ne viendra la tirer de là.

Arrivée au milieu du corridor, elle stoppa net sa progression quelques instants. Elle se remit alors à chercher son chemin tout en sachant pertinemment que, de là où il était, le monarque modifiait les positions des couloirs, la condamnant à errer sans fin. Elle n'était pas si bête, du moins il l'espérait. Son seul moyen de s'en échapper, c'était tenter de briser le sort qui agissait sur l'endroit. Oberon n'avait pas trouvé mieux pour mesurer le potentiel caché de cette personne. Depuis sa bref incursion dans la tête de la jeune fille, il avait pu se rendre compte qu'un grand pouvoir sommeillait en elle et il était déterminé à le voir à l'action. Et puis quelque part, il désirait la voir rester un peu. Il était toujours aussi curieux de connaître ce pouvoir qui avait réussi à briser ses ténèbres.  

Elle ne semblait pas décidé à le faire. Parfois, il fallait forcer un peu le destin. Prenant la voix du maitre de Nayomi, il se mit à envoyer des échos de voix à travers les couloirs du palais. "Briiise ce sort...magie...fait-le....ce sort....tu dois le briser...." à répétition se mit à résonner contre la roche froide et blanche de l'édifice.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Dim 29 Juin - 10:34
Ayant parfaitement conscience du changement de direction des couloirs, selon la volonté d'Oberon, Nayomi renonça à l'idée d'en dresser un plan mental. Toujours figée dans sa réflexion, elle fut surprise d'entendre la voix de son défunt professeur se répercuter sur les murs du palais.

"Est-il là? Oberon l'aurait-il fait revenir? Non c'est impossible, il a dû juste prendre sa voix."

"Briiise ce sort...magie...fait-le....ce sort....tu dois le briser...."

Ces mots tournaient en boucle et résonnaient aussi bien dans l'esprit de la jeune fille que dans le bâtiment entier. Et même si elle se déplaçait dans une autre pièce, la voix la suivait éternellement. Evitant de tourner en rond inutilement, la magicienne s'arrêta une nouvelle fois et chercha un moyen de briser l'enchantement.

"Il doit forcément avoir un sceau quelque part. Il faut juste espérer qu'il ne soit pas avec Oberon... Mais il peut très bien utiliser un sortilège qui n'est pas toujours activé et, dans ce cas, il n'y aura pas de sceau à détruire. Donc il faudra tenter de l'annuler grâce à un autre sort."

Nayomi soupira pour la énième fois et chuchota pour elle-même, dans le but de se motiver un peu plus :

-Première étape : trouver le sceau d'un sort de déplacement. S'il y en a un, le détruire; sinon utiliser un contre-sort pour annuler celui en fonctionnement.

"Mais pourquoi Oberon lui-même me donnerait la solution pour sortir de son propre piège? C'est ridicule... Tant pis, c'est la seule piste pour l'instant donc on l'exploite et on constate ensuite."

La rousse réalisa ensuite qu'elle ne trouverait jamais le sceau car le souverain féerique modifiait sans cesse l'agencement des corridors. Allant jusqu'au centre de la pièce, elle ferma les yeux et murmura une incantation assez longue, correspondant au sort d'annulation le plus complexe qu'elle connaissait. D'après son apprentissage, c'était une magie d'un niveau assez élevé, sûrement presque insignifiant aux yeux d'Oberon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 30 Juin - 6:06


Comme pour tenter d'échapper à la voix de son professeur, Nayomi se mit à se déplacer d'une pièce à l'autre. Mais c'était peine perdue. Peu importe où elle pourrait bien se rendre, les mots continueraient de la suivre tant qu'elle ne prendrait pas une initiative. Finalement, elle se résigna. Elle comprit qu'elle se devait de suivre les conseils de son "maître" et décida de s'arrêter dans une pièce afin de réfléchir à une alternative. La jeune fille se mit à soupirer avant de se parler à elle-même, à voix basse. Néanmoins, Oberon fut capable de l'entendre clairement grâce à son dispositif d'observation.

«Première étape : trouver le sceau d'un sort de déplacement. S'il y en a un, le détruire; sinon utiliser un contre-sort pour annuler celui en fonctionnement.»

La gamine avait bien révisé ses classiques. Effectivement, il aurait très bien plus mettre en place un sceau dans une zone spécifique, donnant une forme différente à l'endroit. Mais un sceau ne serait pas capable de modifier constamment les chemins, en effet ces ce genre de magie pouvait s'apparenter à des petits ordinateurs programmables dont les combinaisons étaient plutôt limitées. Non, il s'agissait plutôt d'un sort par intervalles, que Oberon activait à distance et dont il était le générateur. Autrement dit, il générait un sort pour modifier comme bon lui semblait l'architecture du couloir. Le comprendrait-elle?

Évidemment, ce n'était pas une néophyte non plus. Elle comprit vite qu'il lui fallait briser directement le sort du souverain avec un contre-sort de puissance équivalente. La rousse se place au centre de la pièce, ferma lentement les yeux puis se mit à réciter une formule magique. Les bras croisés sur son fauteuil, le souverain observa attentivement ce qui était en train de se passer. Compte-tenue des vibrations, de ses choix de "mots" et de la fluctuations de l'énergie magique dans la pièce, il en déduit la nature du sort qu'elle était train d'utiliser. Un sourire s'esquissa dans le coin gauche de son visage. Elle utilisait une magie difficile à maîtriser et qui n'était clairement pas du niveau d'un apprentie.  Le roi fut assez impressionnée par sa performance, d'autant plus que la force du sort était d'une catégorie équivalente à son sort d'altération. Le résultat fut sans appel, la pièce dans laquelle elle se trouvait disparu pour laisser place à un long couloir comme il y en avait tant dans le palais. Elle ne connaissait pas le palais mais ce qu'elle voyait là était bien réel cette fois-ci. Plus d'illusion.

Clap clap clap. Apparaissant derrière elle sans prévenir, le blond s'avança tout en applaudissement lentement, un sourire satisfait sur son beau visage.

«Pas mal. Dis-moi, combien de temps  as-tu étudié la magie?»




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Lun 30 Juin - 8:59
A la fin du sortilège, Nayomi ouvrit les yeux et fut satisfaite de voir que l'illusion avait disparue. Elle pouvait de nouveau voir le long corridor aux gigantesques dimensions dont elle ne pouvait pas voir la fin. Elle laissa son énergie magique se régénérer, même si elle n'avait été que peu utilisée. Des applaudissements retentirent dans son dos, surprenant la magicienne qui se retourna vivement.

«Pas mal. Dis-moi, combien de temps  as-tu étudié la magie?»

"J'aurais dû me douter que c'était lui... Quoi? Mais je croyais que ma magie était nulle de son point de vue? Et qu'il ne s'intéressait pas à la race humaine aussi... J'avoue que je ne suis plus vraiment là..."
Nayomi aperçut le sourire satisfait sur le visage d'Oberon, ce qui lui prouva qu'elle n'était pas si débutante qu'elle ne le croyait mais insuffla de nouvelles interrogations dans son esprit. Entre autres ce que ça pouvait bien présager, de bon ou de mauvais. L'hybride camoufla du mieux possible le trouble qui la prenait et se tourna complètement pour être face au souverain.

-J'ai étudié la magie avec un professeur pendant douze années humaines et je m'améliore seule depuis que j'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mar 1 Juil - 7:37


Naturellement, la jeune fille fut hautement surprise et sursaute vigoureusement lorsqu'elle entendit les applaudissements du souverain derrière elle. Elle se retourna presque immédiatement, lui offrant un visage crispé par l'incertitude et une certaine crainte. Elle tentait tant bien que mal de cacher son malaise mais cela ne trompa point Oberon, qui avait bien vu que la rousse était envahit par le doute. Ce n'était pas simple d'être dans sa situation, à tenter de comprendre les intentions d'un souverain qui changeait sans cesse de façon d'agir. Mais c'était bien là l'une des forces de la fée, semer le doute dans l'esprit pour pouvoir mieux les manipuler et masquer ses objectifs à la perfection.

«J'ai étudié la magie avec un professeur pendant douze années humaines et je m'améliore seule depuis que j'ai terminé.»

Oberon avait étudié la magie et l'art de la guerre depuis plus de 15 ans. Mais 12 ans, ce n'était pas mal du tout. Ce n'était pas étonnant qu'elle puisse utiliser des sorts de catégories élevées. Néanmoins, elle ne semblait pas avoir encore trouvé la clé pour déverrouiller sa force cachée. Mais avec un entraînement plus rigoureux et bien plus complet que ce qu'elle n'a jamais eu, elle pourrait atteindre un très bon niveau. Pourquoi voudrait-il voir cette jeune fille devenir plus forte? Tout d'abord pour l'amour de la puissance, s'il y a bien une chose qu'il respectait, c'était la force. Puis, il pourrait en tirer quelque chose pour des projets diaboliques dont lui seul avait le secret. Mais avant tout, il lui fallait convaincre la rousse de bien vouloir suivre ses conseils.

«Tu as un grand potentiel et tu pourrais devenir bien plus forte si tu suivais un entraînement plus approprié. Ici.»

Le roi était arrivé à la hauteur de Nayomi, puis croisa lentement les bras, la fixant toujours, un sourire au coin. Si elle refusait, il aurait toujours d'autres alternatives ailleurs de toute manière. Sa priorité résidait toujours dans les artefacts mais il ne refusait jamais une occasion de se procurer plus de force là où il le pouvait. Mais il ne doutait pas qu'elle puisse refuser. Parce que si elle était curieuse tout comme lui, elle voudra également en savoir plus sur son interlocuteur et sur ce qui s'est passé dans ce voyage dans le subconscient.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mar 1 Juil - 8:33
«Tu as un grand potentiel et tu pourrais devenir bien plus forte si tu suivais un entraînement plus approprié. Ici.»

Son coeur rata un battement dans sa poitrine. Comment? Être entraînée par Oberon lui-même, dans son propre palais? En premier lieu, Nayomi voulut refuser. En effet et selon elle, il pourrait ensuite en profiter car elle lui devrait quelque chose. La seconde étape fut l'hésitation. La proposition du monarque était alléchante et lui permettrait d'avoir assez de connaissances pour comprendre la scène étrange entre Zephyrius et lui. Mais il résidait toujours un risque d'être utilisée par Oberon après.

La rousse leva les yeux vers le visage de son interlocuteur. Un sourire en coin qui paraissait comme légèrement triomphant étirait les lèvres du souverain. Rien que pour le surprendre et être en désaccord avec lui, la mage fut tentée de refuser. Mais une pareille suggestion ne pouvait décemment pas se décliner. Pesant encore quelques instants le pour et le contre, malgré sa prise de décision déjà effectuée, Nayomi se décida enfin à répondre; elle retourna la question implicite vers la fée :

-Cela voudrait dire, si j'accepte, que c'est vous qui m'entraîneriez?

Un sourire en coin espiègle se peignit sur le visage de la jeune fille.

-Mais je suis une humaine et il me semblait que vous détestiez cette race...

A travers ses mots et sous-entendus, on pouvait aisément deviner qu'elle avait accepté la proposition du roi et lui ne s'y tromperait pas, dans l'esprit de Nayomi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Jeu 3 Juil - 0:37


Nayomi leva le regard vers le souverain, cette fois-ci en masquant à peine son étonnement. Il ne pouvait que la comprendre, même lui était quelque peu surpris de la situation, ne s'attendant absolument pas à ce que choses prennent une telle tournure. À la base, il voulait juste se débarrasser d'une intruse qui s'était aventurée par accident sur ses terres et il avait finalement trouvé une pépite, un morceau d'or brut qui ne demandait qu'à être poli pour devenir un bijou de valeur. Qu'il pourrait porter ensuite à sa guise. Ne voyez pas quelque chose de louche dans cette métaphore, avec Oberon il s'agit surtout de manipulation. La jeune fille n'était pas si bête et à force de parler avec la fée, elle avait vite comprit quel genre d'homme il était et devait déjà s'attendre à un piège. Tant mieux, plus une proie se débat mieux la partie de chasse sera.

De son côté, il s'était déjà préparé au fait qu'elle ne se laisserait pas convaincre si jamais il lui demandait de faire certaines basses besognes pour son compte.  Mais les moyens de persuasion du blond étaient bien plus efficaces que de simples mots. De un, elle lui serait redevable pour l'entraînement qu'il allait lui prodiguer. Et si le coup de la dette ne fonctionnait pas, il avait toujours ses puissants pouvoirs psychiques qui se chargeraient du reste. Par contre, il se devait d'être prévoyant et continuer à pratiquer un entraînement rigoureux et difficile car en prenant cette jeune fille sous son aile, il formait un potentiel rival et en aucun cas, la puissance de la rousse devait dépasser la sienne. Aucun risque, si elle avait un très gros potentiel, lui était un génie.

«Cela voudrait dire, si j'accepte, que c'est vous qui m'entraîneriez?»

Pas bête encore une fois la petite. Effectivement, il n'aurait pas le temps de se consacrer uniquement à l'entraînement de la rousse. Un roi ça avait des obligations mais le Royaume regorgeait de puissants mages qui pourraient lui apporter presqu'autant que lui. Mais même si elle avait des doutes, ses propos étaient plutôt clairs, elle allait accepter. Elle ne l'avait pas dit mais si elle voulait refuser, elle l'aurait fait depuis longtemps.

«Mais je suis une humaine et il me semblait que vous détestiez cette race...»

Elle se mit à lui sourire, semblant se moquer gentiment de lui. Cherchait-elle à lui faire dire quelque chose qu'il ne voudrait pas dire? Son intention n'était clairement pas de refuser son offre mais on aurait dit qu'elle voulait juste être sûr que lui aussi veuille bien l'entraînement et qu'il ne faisait pas ça contre son gré. Non, aucune chance. Oberon ne faisait jamais rien qu'il n'approuvait pas. S'il avait décidé de la rendre plus forte, c'est qu'il le désirait.

La fée s'avança pour se retrouver à la gauche de Nayomi, les bras croisés, les yeux fermés.

«Je ferais une partie de ton entraînement, la plus dure en l'occurence. D'autres mages seront là pour parfaire ton éducation et ton apprentissage, si bien sûr tu le veux bien.»

Il se tourna alors vers elle en ouvrant lentement les yeux. Il plongea alors son regard émeraude dans celui de la rousse, la fixant intensément comme pour la convaincre du bien fondée de sa démarche.

«Je respecte la puissance, qu'elle soit humaine ou non. Et puis, tu ne l'es qu'à moitié.»



Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Dim 6 Juil - 11:46
Maintenant certaine de sa réponse, Nayomi regarda le roi se mettre à son niveau. Son attitude démontrait qui lui aussi était sûr de sa proposition et que ceci pourrait lui servir un jour.

«Je ferais une partie de ton entraînement, la plus dure en l'occurrence. D'autres mages seront là pour parfaire ton éducation et ton apprentissage, si bien sûr tu le veux bien.»

La magicienne soutint le regard du souverain lorsqu'il fixa ses yeux noisettes.

«Je respecte la puissance, qu'elle soit humaine ou non. Et puis, tu ne l'es qu'à moitié.»

Le sourire de la rousse s'agrandit. Il est vrai qu'elle est était fière et ça se voyait. S'entendait surtout, elle l'avait répété à deux reprises depuis leur rencontre dans les jardins. Dire qu'ils avaient commencé par une sorte de duel pour en arriver là.

-Pourquoi je refuserais alors que ça me permet de m'améliorer? Bien sûr que j'accepte!

Nayomi savait ce que ça pouvait engendrer mais ne le dit pas. Peut-être pour ne pas montrer qu'elle avait deviné les hypothétiques idées d'Oberon et se faire passer pour plus stupide qu'elle n'est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 6 Juil - 17:02


Un large sourire satisfait se dessina alors sur le visage de Nayomi. Une fierté à peine masqué s'en dégageait et ce n'était pas très étonnant non plus. Peu de gens avait la chance d'être entraîné par un génie tel que lui, en toute modestie. Une personne saine d'esprit ne passerait pas devant une occasion aussi unique de devenir encore plus forte. Mais quelque chose lui disait que c'est plutôt ses mots concernant sa double origine qui la faisait sourire d'une telle façon. Il est vrai qu'il valait mieux être issu de la noble lignée elfique que cette engeance maudite qu'était la race des hommes. Mais Oberon repensait à la façon dont tout ceci s'était déroulé. À la base, elle n'était qu'un intruse mais au fil des heures et sans qu'il ne puisse expliquer pourquoi, cette jeune inconnue avait réussit à titiller sa curiosité. Surtout au moment où une force sentimentale inexplicable venant du fin fond de la magicienne avait réussi à contenir toute la haine en lui. Il comptait sur cet entraînement pour révéler la vraie nature de ce pouvoir et si c'était quelque chose d'utilisable pour la guerre alors il ne perdrait pas de temps pour s'en emparer.

«Pourquoi je refuserais alors que ça me permet de m'améliorer? Bien sûr que j'accepte!»

Cette phrase résumait parfaitement ce à quoi il pensait plus haut. Après, au risque de se répéter, mais il était sûr qu'elle en connaissait parfaitement les risques. Elle pourrait jouer la comédie comme elle le voudrait mais Zephyrius l'attendait au tournant. Les pièces étaient déjà sur l'échiquier et le son roi en échec avant même que la partie n'ait commencé. Maintenant, il fallait qu'il peaufine un programme en parfaite adéquation avec les caractéristiques de la jeune fille. Et pour ça, il devra lui faire passer des tests d'aptitudes. Mais ce n'était ni le lieu ni le moment pour faire ça. Il recula et se décala sur la gauche pour se retrouver face à elle.

«Tu choisiras si tu veux avoir une chambre ici ou venir tout les jours, mais pour ça il te faudra maîtriser un sort de téléportation. Pour le reste, je te recontacterais, j'ai encore des choses à préparer.»

Il tendit le bras devant lui et un portail dimensionnel s'ouvrit derrière la jeune magicienne. Avant même qu'elle ne puisse prononcer un mot, une phrase, Oberon reprit la parole.

«Tu atterriras directement aux portes  de mon Royaume, pour le reste, tu devras te débrouiller pour rentrer chez toi. L'Organisation est à 500 km d'ici, je te souhaite bonne chance. »

Il généra alors une impulsion à travers son bras qui projeta alors la magicienne vers le portail, la faisant disparaître totalement. D'un geste de la main, il le referma puis se dirigea tranquillement vers sa chambre, histoire de méditer sur tout ceci. Les choses avançaient bien. Lentement mais sûrement, sa puissance était en train de grandir et bientôt, il serait prêt à en découdre avec l'humanité.

F.I.N



Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV L'Apprentie-Mage] Une invitée de marque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» A pyjama party ! | Tomato, Apprentie Mage, Sapphire, Indigo
» Une invitée de marque
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-