Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV Oberon]C'est quoi cet endroit?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Ven 18 Oct - 21:26
L'Apprentie-Magicienne se gratta le front. "Où est-ce que je suis tombée là? Je me suis perdue?" Elle soupira une énième fois et s'assit sur le palier d'une villa. Ou d'un palais, ce qui serait plus probable vu la taille de l'édifice.

-Reprenons. Pensa-t-elle à voix haute. Je suis dans un endroit inconnu, j'aimerais rentrer chez moi mais je ne sais pas comment y aller. Premier point. Deuxième point : comment deviner où je suis? Il y a... des grandes maisons. D'aaaccord. Et?

Nayomi gonfla ses joues d'indignations, la mine boudeuse. Ce qui lui donna un air de gamine contrariée dans son caprice. En l'occurrence, celui de rentrer chez elle. Action malheureusement impossible pour le moment. Elle reprit son monologue en parlant un peu trop fort (ou criant, au choix) :

-Mais comment je fais maintenant! J'ai faim, j'ai froid, j'ai soif et je suis perdue au milieu de nulle part!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Sam 19 Oct - 2:46
-«Majesté, vous devez vous mettre en sécurité, un intrus a été signalé et...»

-«Jack, je sais.»

Le fidèle serviteur à la lanterne avait pénétré calment le balcon d'une vaste chambre, sur lequel se tenait le jeune Roi qui avait passé ce début de soirée à contempler le ciel teinté d'un bel orange pendant que le Soleil disparaissait tranquillement à l'horizon.

-«L'intrus déambulait dans les rues des Quartiers Résidentiels et selon les témoins, c'est un Elfe.»

Le Roi leva un doigt en signe de contestation.

-«Une humaine. Je le sens au plus profond de la présence qu'elle dégage. Elle est dans les Jardins, emmène tes hommes et suivez moi. J'ai un peu envie de marcher.»

-«Vous venez? Mais? Je...bien Sire.»


[...]

Oberon marchait d'une allure sereine et posée, suivit de son serviteur et de quatre fées de la Garde Royale, le visage dénuée d'une quelconque expression, comme s'il ne pensait à rien. Pourtant ce n'étaient pas les réflexions qui manquaient dans son esprit. Une humaine dans l'enceinte de son Palais n'était pas un fait anodin, car avec la sécurité qu'il avait décidé de renforcer il y a de cela quelques mois, pouvoir se rendre aussi profondément dans son territoire était au delà de l'exploit. Les pouvoirs de cette  personne devaient être puissants, comme ceux de ces individus qu'il a eu l'occasion de voir à l'œuvre, les membres d'une certaine agence rivale dont il oubliait parfois le nom. Une espionne à la solde des humains? Possible.

Arrivée au cœur du Jardin, il tendit une main sur le côté pour faire signe à ses hommes de s'arrêter. À quelques mètres devant eux se tenait une jeune fille de petite taille à la chevelure écarlate,  lui rappelant alors celle d'une certaine fée, qui lui arrivait jusqu'aux genoux, à travers laquelle on distinguait des oreilles dressées d'Elfe. D'un geste, il ordonna à sa Garde de se cachér dans les arbres de manière à encercler l'intruse, pendant que Zephyrius s'avançait lentement vers elle. Il pouvait à présent entendre ce qu'elle marmonnait toute seule depuis quelques instants.

-«.....J'ai faim, j'ai froid, j'ai soif et je suis perdue au milieu de nulle part!»

se lamentait-elle.

Serait-elle perdue? Difficile à croire. Il planta son sceptre dans le sol avec un grand bruit de sorte d'attirer l'attention de l'inconnue. Il la fixa froidement de ses yeux d'un beau vert émeraude et parla avec un ton glacial duquel ne se dégageait  la moindre émotion.

-«Petite, je te donne vingt seconde pour m'expliquer ce que tu fais ici, de ta réponse dépendra ce que je vais faire de toi.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Sam 19 Oct - 14:37
Le bruit d'un objet que l'on plante dans la terre fit sursauter la jeune magicienne, qui sauta sur ses pieds.

-«Petite, je te donne vingt seconde pour m'expliquer ce que tu fais ici, de ta réponse dépendra ce que je vais faire de toi.»

L'Elfe détailla l'inconnu : un homme de stature intimidante, de longs cheveux dorés et des yeux semblables aux plus précieuses émeraudes. Son ton était neutre et son regard glacial. Il était vêtu d'une belle armure, qui paraissait être en or ou autre métal précieux. Dans tous les cas, c'était un travail digne du plus grand forgeron...
Attendez... Comment ça "petite"?! Je refuse! Pour qui se prend-il? Mais Nayomi avait d'autres occupations. Elle répondit d'une voix paisible et calme, pas le moins du monde effrayée :

-J'ai marché là où mes pas me conduisaient, mais j'ai perdu mon chemin. Je suppose que j'ai dû rentrer dans vos jardins par une brèche mal comblée.

Maintenant, l'agente commença à réfléchir. Comment ses sens aiguisés grâce à sa transformation en Elfe et sa magie ne l'avait pas avertie d'une présence, disons pas très amicale, qui se rapprochait? Et autre problème : comment avait-elle fait pour se perdre malgré ses atouts?! Encore plus dur à résoudre...

Son analyse de son interlocuteur se fit plus précise : il avait une attitude semblable à celle d'un roi et en était un, d'après le sceptre qu'il tenait dans sa main. L'objet fiché dans la terre. Dans ce cas-là, que faisait-il seul? Et quel pays dirige-t-il? Parce qu'un roi Terrien ne se balade pas en armure dans sa propre demeure... L'hybride Elfe et humaine fronça les sourcils, ennuyée par toutes ces questions sans réponses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 20 Oct - 0:07


Malgré l'apparente menace qui se présentait devant elle, l'inconnue prit son temps pour bien observer l'apparence du jeune souverain. Pendant de longue seconde, elle le dévisagea, semblant s'arrêter sur les moindres détails de la personne qui lui faisait face. Après avoir terminé une longue série de va-et-vient de regard plutôt embarrassante, elle se décida enfin à lui répondre, d'une manière plutôt sereine, comme si de rien n'était.

-«J'ai marché là où mes pas me conduisaient, mais j'ai perdu mon chemin. Je suppose que j'ai dû rentrer dans vos jardins par une brèche mal comblée.»

Oberon fronça les sourcils. Le Royaume de Concordia était protégé par une barrière magique qu'aucun individu normal ne pouvait franchir sans se perdre et être reconduit, sans qu'il le sache,  en dehors. La barrière semblait avoir fonctionné sur elle mais à en croire ses propos, au lieu d'être reconduit à la frontière, elle avait réussi à plus ou moins y résister en se retrouvant en plein milieu du Royaume, affectant tout de même sa mémoire et son sens de l'orientation. Une explication logique mais le Roi des Fées n'était pas du genre à se contenter de la première théorie venue. Cette jeune intruse pouvait tout aussi bien être une espionne capable de résister à la magie de la barrière et qui jouerait la comédie dans l'unique but de le duper.

La fille aux cheveux rouges se mit à froncer les sourcils comme si quelque chose la tracassait. Décidément son attitude était plus qu'étrange. Suspecte. Zephyrius dévissa le manche de son sceptre duquel il en dégaina une longue épée d'un gris éclatant qu'il brandit en direction de son interlocutrice. Le regard cruel et impitoyable de la Fée était verrouillé sur celui de la fille et de la même voix tout aussi sombre, il lui répondit.

-«Petite humaine, tu es entrée dans un endroit que les gens de ta race ne sont pas sensés pouvoir apercevoir ni même y entrer.  Qui plus est, tu ne t'es pas arrêté aux portes de mon territoire, tu es carrément allé jusqu'à mon Palais.»

Il leva ses majeur et index de sa main libre et des lueurs brillantes se firent voir dans les arbres tout autour d'eux, menaçantes.

-«Je veux la vérité. Tu as le choix, soit tu me la révèles immédiatement...»

commença-t-il d'une voix plus calme avant de terminer avec une voix lugubre.

-«...ou bien sous la torture.»




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Dim 20 Oct - 10:10
Apparemment en colère, le Roi dévissa son sceptre et pointa une épée sur la jeune fille.

-«Petite humaine, tu es entrée dans un endroit que les gens de ta race ne sont pas sensés pouvoir apercevoir ni même y entrer. Qui plus est, tu ne t'es pas arrêté aux portes de mon territoire, tu es carrément allé jusqu'à mon Palais.»

Il leva deux doigts et des regards menaçants fixèrent Nayomi. La magicienne fronça encore plus les sourcils.

-«Je veux la vérité. Tu as le choix, soit tu me la révèles immédiatement...ou bien sous la torture.»

La "petite humaine" activa sa magie et ses yeux scintillèrent de colère.

-Je vous ai dit la vérité. Maintenant, je refuse d'être appelée "petite humaine" car je ne le suis pas. Mais il me semble que vous avez remarqué, vue la tension qui émane de vous. Et aussi, ne me dîtes pas que les Elfes Magiciens ne peuvent pas voir le Royaume de Concordia. Encore une chose, si c'est un combat que vous voulez, vous l'aurez sans problèmes.

Voilà! Elle avait enfin reconnecté ses neurones et savait où elle était! Restait à savoir comment se sortir de là....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 20 Oct - 18:41

L'énergie magique de l'intruse se mit à flotter doucement dans l'air tandis qu'elle le fixait avec colère et agressivité.

-«Je vous ai dit la vérité. Maintenant, je refuse d'être appelée "petite humaine" car je ne le suis pas. Mais il me semble que vous avez remarqué, vue la tension qui émane de vous. Et aussi, ne me dîtes pas que les Elfes Magiciens ne peuvent pas voir le Royaume de Concordia. Encore une chose, si c'est un combat que vous voulez, vous l'aurez sans problèmes.»

Le Roi fit un sourire mauvais, comme pour se moquer de son interlocutrice. Il continuait de masquer son pouvoir magique, ne jugeant pas nécessaire face à un tel adversaire.

-«Je peux voir au plus profond de toi que tu es humaine, très humaine. De plus, tu t'es trahis, les Elfes ne sont ni capables ni habilités à voir et entrer dans mon Royaume sauf si je l'autorise spécialement. Par ailleurs, le fait que tu saches, parmi les dizaines de Royaume Féerique, dans lequel tu te trouves exactement est plus que suspect.»

Le souverain fit tournoyer son épée dans ses mains en guise d'amusement avant de la maintenir par-dessus son épaule, toujours le même sourire narquois dans le coin du visage. Il avança de quelques mètres pour se retrouver à peine à une dizaine de centimètres de l'inconnue à la chevelure écarlate, la regardant de haut du fait de la grande différence de taille. Après tout, il mesurait presque deux mètres, sans exagérer.

-«Si je me fie à ton niveau de magie, tu es tout au plus un mage-étudiant confirmé, sinon au moins une apprentie, et tu voudrais te mesurer à moi et qu'en plus tu te trouves en plein milieu de mon Royaume et que mon armée entière te cible? Je crois qu'il n'y a pas que ta ton corps qui est minuscule, ton esprit l'est tout autant.»

ajouta-t-il d'un ton sarcastique, tout en maintenant une voix froide et grave à la fois.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Dim 20 Oct - 19:08
-«Je peux voir au plus profond de toi que tu es humaine, très humaine. De plus, tu t'es trahis, les Elfes ne sont ni capables ni habilités à voir et entrer dans mon Royaume sauf si je l'autorise spécialement. Par ailleurs, le fait que tu saches, parmi les dizaines de Royaume Féerique, dans lequel tu te trouves exactement est plus que suspect.»répondit-il avec un sourire mauvais.

Il fit mumuse avec son épée, se moquant de son adversaire. Son visage se retrouva très près de celui de Nayomi, mais elle continuait de le regarder avec son regard changeant entre vert et brun. Une étincelle de colère vint enflammer ses pupilles noires. Le Roi la toisa et continua :

-«Si je me fie à ton niveau de magie, tu es tout au plus un mage-étudiant confirmé, sinon au moins une apprentie, et tu voudrais te mesurer à moi et qu'en plus tu te trouves en plein milieu de mon Royaume et que mon armée entière te cible? Je crois qu'il n'y a pas que ta ton corps qui est minuscule, ton esprit l'est tout autant.»

-Je me suis trahie volontairement. Et si, d'après vous, mon niveau de magie n'est pas très élevé, alors pourquoi j'ai pu passer vos barrières magiques? Vous ne trouvez pas que ça ne correspond pas? ironisa-t-elle, méprisante. De plus, éloignez votre tête de moi (elle agita un doigt devant les yeux verts de l'homme et lui fit reculer la tête en appuyant sur son front). Et je n'ai que faire de votre armée. Et je suis "très humaine" car c'est mon origine, évidemment.

Elle ne releva pas l'allusion à sa taille et son esprit, jugeant cela trop faible de s'énerver que pour cela. "Ce souverain de pacotille n'en vaut pas la peine non plus." La magicienne le regarda, très sûre d'elle. Malgré l'air mauvais du jeune Roi, elle ne le craignait vraiment pas plus que ça et avait confiance dans les connaissances apprises auprès d'un peu tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Dim 20 Oct - 20:08


-«Je me suis trahie volontairement. Et si, d'après vous, mon niveau de magie n'est pas très élevé, alors pourquoi j'ai pu passer vos barrières magiques? Vous ne trouvez pas que ça ne correspond pas? De plus, éloignez votre tête de moi Et je n'ai que faire de votre armée. Et je suis "très humaine" car c'est mon origine, évidemment.»

rétorqua-t-elle presque immédiatement, agitant un doigt devant les yeux verts d'Oberon avant de tenter de lui faire reculer la tête avec.

Au moment de rentrer en contact avec sa peau, le doigt de la jeune fille toucha du vide.

 (Ne termine jamais une action avant que la personne avec qui  tu Rp ait répondu, il se peut qu'il évite ton geste ou bien qu'il se laisse faire. Dans ce cas-ci, Oberon ne s'est pas laissé toucher le front, ok?)


Le corps d'Oberon avait complètement disparu des Jardins, et seul un léger  vent automnal  indiquait sa présence, faisant danser les arbres avec une parfaite harmonie. Une voix sombre résonna alors dans l'air, étouffant quelque peu l'atmosphère déjà bien tendue.

-«Je te l'accorde, tu as pu passer les barrières, mais quand je parlais de ton niveau, de magie, je le comparais évidemment au mien. Je suis le Roi des Fées de Concordia, le plus puissant Magicien de ce Royaume, une apprentie comme toi devrais connaître où est sa place! »

Un fort courant d'air souffla alors, balayant le sol mouillée des Jardins, faisant virevolter feuilles, fleurs et poussières. La voix ne se fit plus entendre que par l'inconnue, comme s'il lui chuchotait à l'oreille.

-«Tu prétendais t'être perdue et  pourtant tu sembles connaître mon Royaume, mes barrières et tu es un Mage. Les humains ne sont que des créatures de mensonges.»

lui murmura-t-il avec une voix profonde de dégoût.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Dim 20 Oct - 20:19
(Excuse-moi....)

La surprise se peignit sur le visage de la demie-Elfe quand son doigt ne toucha que du vide, qui se reprit aussitôt.

-«Je te l'accorde, tu as pu passer les barrières, mais quand je parlais de ton niveau, de magie, je le comparais évidemment au mien. Je suis le Roi des Fées de Concordia, le plus puissant Magicien de ce Royaume, une apprentie comme toi devrais connaître où est sa place! »

Sa voix parvenait de nulle part. Nayomi éteignit sa magie, comprenant son inutilité pour le moment. Elle retint un frisson de dégoût lorsqu'il parut près de son oreille :

-«Tu prétendais t'être perdue et  pourtant tu sembles connaître mon Royaume, mes barrières et tu es un Mage. Les humains ne sont que des créatures de mensonges.»

-Je l'étais. Mais qui n'as pas entendu parler de votre Royaume à moins d'être un Terrien? Le reste, je l'ai deviné à votre air et au cours que prenait notre "discussion", si l'on peut appeler ça comme ceci. Pour continuer, je n'ai jamais dit que j'étais humaine. Et je ne suis plus une apprentie au sens propre du terme, alors arrêtez, susurra-t-elle. Et je connais ma place, mais vous n'avez pas l'air de connaître parfaitement la vôtre. Celle d'un souverain tyrannique et arrogant au possible, qui soit-disant n'a peur de rien et n'a aucun point faible. Les gens aussi forts que cela n'existe pas. On peut avoir surmonté ces faiblesses, mais elles restent encore enfouies au plus profond de nous-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 21 Oct - 17:49


Le corps de la jeune fille sembla se crisper à l'instant où la voix sombre d'Oberon pénétra ses tympans. Entendre une  vois de l'intérieur est une expérience assez déplaisante, il fallait le reconnaître. Après quelques instants de réflexions, elle lui répondit d'une fois plutôt assurée, sans trop savoir où regarder ni dans quelle direction regarder.

(Je me permet de rajouter quelques actions histoire de mettre un peu plus d'ambiance et de détails. ;)

Je l'étais. Mais qui n'as pas entendu parler de votre Royaume à moins d'être un Terrien? Le reste, je l'ai deviné à votre air et au cours que prenait notre "discussion", si l'on peut appeler ça comme ceci. Pour continuer, je n'ai jamais dit que j'étais humaine. Et je ne suis plus une apprentie au sens propre du terme, alors arrêtez. Et je connais ma place, mais vous n'avez pas l'air de connaître parfaitement la vôtre. Celle d'un souverain tyrannique et arrogant au possible, qui soi-disant n'a peur de rien et n'a aucun point faible. Les gens aussi forts que cela n'existe pas. On peut avoir surmonté ces faiblesses, mais elles restent encore enfouies au plus profond de nous-mêmes.»

De l'espace où Zephyrius observait son "invitée", il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Une fois de plus, une bourrasque souffla à travers les jardins, faisant encore une fois valser les éléments du sols dans les airs. Sa voix grave se fit à nouveau entendre depuis l'intérieur du crâne de l'intruse.

Je suis honoré de savoir que ma triste et célèbre réputation ait voyagé à travers de lointaines contrées! Rien ne pouvait plus me faire plaisir!»

rétorqua-t-il d'un ton plein de satisfaction. Le Roi continuait à sourire, cette fois-ci avec plus de sournoiserie dans le visage. Décidément cette petite avait du cran, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Dans son esprit des centaines possibilités d'actions se mirent à germer. Lui qui s'ennuyait un peu ces derniers temps avait trouvé une distraction de choix, qui semblait se laisser prendre au jeu. Il continua à lui répondre dans son oreille.

Arrogance dis-tu? Je n'ai fais qu'évaluer tes capacités par rapport aux miennes. Si un Lion se déclare plus fort qu'un  chat, est-ce de l'arrogance ou tout simplement la vérité? Pour le reste, je suis tout à fait d'accord, on a tous un point faible. Mais ce qui fait la différence entre les forts et les faibles, c'est la capacité à masquer ses faiblesses aux autres de sorte qu'on ne puisse pas s'en prendre à toi et surtout...»

Un petite trou noir se matérialisa derrière la Magicienne duquel en sorti  presque immédiatement le Roi, qui se trouvait à présent dos-à-dos avec elle.

...le pouvoir de transformer ses faiblesses en pouvoir.»

finit-il avec la même assurance dans la voix.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Lun 21 Oct - 20:29
(Pas de problèmes ;) )

Une seconde bourrasque fit voler les cheveux écarlates de Nayomi.

-«Je suis honoré de savoir que ma triste et célèbre réputation ait voyagé à travers de lointaines contrées! Rien ne pouvait plus me faire plaisir!»

Il continua avant qu'elle ne puisse répondre, avec un ton assez satisfait :

-«Arrogance dis-tu? Je n'ai fais qu'évaluer tes capacités par rapport aux miennes. Si un Lion se déclare plus fort qu'un  chat, est-ce de l'arrogance ou tout simplement la vérité? Pour le reste, je suis tout à fait d'accord, on a tous un point faible. Mais ce qui fait la différence entre les forts et les faibles, c'est la capacité à masquer ses faiblesses aux autres de sorte qu'on ne puisse pas s'en prendre à toi et surtout...»

La Magicienne sursauta et recula vivement en sentant le dos du Roi des Fées contre le sien.

-«...le pouvoir de transformer ses faiblesses en pouvoir.»

-Quand je parle d'arrogance, c'est celle de s'auto-proclamer meilleur magicien du monde. Je reconnais que vos pouvoirs sont extraordinaires, mais je trouve que se dire aussi puissant soi-même, c'est être narcissique au possible...

Nayomi s'apprêta à se retourner quand la dernière parole d'Oberon la fit stopper dans son élan. "Cette phrase... Pourquoi me marque-t-elle à ce point? Où ai-je pu l'entendre avant?"

-Sor... Sortez de ma tête s'il vous plaît... Elle reprit en murmurant : je ne veux pas que vous m'entendiez...

Des larmes embuèrent ses yeux noisettes et elle tomba à genoux, vaincue. Sa carapace de fille forte s'était fendue en deux rien qu'avec ces simples mots. "Je ne peux pas perdre contre un personnage tel que lui, c'est contraire à ce que j'ai appris... Alors pourquoi?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mar 22 Oct - 5:45


La Magicienne sursauta lorsque le dos d'Oberon vint se poser contre le sien.  La sensation d'une armure glacée contre les vêtements fins qu'elle portait ne devait pas être une sensation des plus agréables.  Elle prit légèrement son souffle avant de répondre, en essayant au mieux de masquer ses émotions.

Quand je parle d'arrogance, c'est celle de s'autoproclamer meilleur magicien du monde. Je reconnais que vos pouvoirs sont extraordinaires, mais je trouve que se dire aussi puissant soi-même, c'est être narcissique au possible...»

Il la senti bouger derrière lui, entamant un mouvement pour se tourner vers lui lorsqu'elle s'arrêta net. Sa respiration se fit de plus en plus irrégulière comme si quelque chose était en train de la tourmenter. Oberon fit pivoter sa tête afin d'apercevoir le visage de l'inconnue.

Sor... Sortez de ma tête s'il vous plaît...»

Il se retourna complètement, se trouvant de nouveau face à elle, séparés par à peine une trentaine de centimètres. Elle murmura alors:

Je ne veux pas que vous m'entendiez...»

Trop tard. Oberon était à présent en mesure de lire une bonne partie des pensées de la jeune fille. Cette dernière tomba à genoux, les yeux recouvert par un mince filet de larmes, finalement terrassée par le poids des mots de Zephyrius. Elle semblait perdue, ne sachant pas pourquoi elle n'arrivait plus à tenir tête au souverain. Ce dernier la fixait de haut, ses yeux émeraudes virant peu à peu en un magnifique rouge sanguin, il esquissait un mauvais sourire de satisfaction.

Je ne suis pas le magicien le plus puissant de ce monde, mais je ne nierais pas la fierté que j'éprouve de posséder tant de pouvoirs. Mais toi apparemment, tu n'as pas l'air d'aller bien.»

répondit-il d'un ton sarcastique à souhait.

Il ferma alors sa bouche et une fois supplémentaire, sa voix se fit entendre depuis l'intérieur de la tête de l'intruse aux cheveux rouges.

Aurais-je ouvert une plaie qui n'était pas complètement cicatrisée?»

dit-il derrière un ricanement mauvais.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mar 22 Oct - 9:49
-«Je ne suis pas le magicien le plus puissant de ce monde, mais je ne nierais pas la fierté que j'éprouve de posséder tant de pouvoirs. Mais toi apparemment, tu n'as pas l'air d'aller bien.» dit-il, sarcastique.

-Vous connaissez beaucoup de gens qui se sentiraient bien alors qu'on leur parle dans leur propre esprit vous?

Le Roi reprit (encore une fois dans son crâne) :

-«Aurais-je ouvert une plaie qui n'était pas complètement cicatrisée?» ricana-t-il méchamment.

L'Apprentie-Mage ne répondit pas et essuya ses larmes. La petite rousse se releva et fixa Oberon d'un regard mauvais.

-Vous ne pouvez pas comprendre ce que ressentent les humains, vous n'avez aucun sentiment. Maintenant, arrêtez votre torture mentale, tout le monde n'est pas aussi insensible que vous.

Nayomi abaissa ses paupières. Quand elle rouvrit les yeux, sa pupille avait envahi son iris vert et marron. Elle se rappela vaguement des paroles de son premier mentor : "N'arrive jamais à ce point-là. Contrôle-toi avant, même si la personne en face de toi t'exaspère, tu peux toujours faire autrement." Finalement, il n'avait pas toujours raison, la preuve. Aujourd'hui, elle ne peut plus faire différemment et c'est trop tard pour revenir en arrière. "Désolée, maître..." Elle secoua légèrement la tête pour remettre ces souvenirs à leur place et darda son regard devenu noir sur celui, sanguinolent, du souverain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mar 22 Oct - 17:22


Vous connaissez beaucoup de gens qui se sentiraient bien alors qu'on leur parle dans leur propre esprit vous?»

placa-t-elle entre deux sanglots à peine audibles. D'un geste lent, elle commença à essuyer les larmes qui avaient entamé une glissade sur ses petites joues. Elle se remit debout doucement puis leva sa tête en direction d'Oberon. Elle le fixait avec un regard qui reflétait toute l'agressivité qui montait peu à peu en elle.

Vous ne pouvez pas comprendre ce que ressentent les humains, vous n'avez aucun sentiment. Maintenant, arrêtez votre torture mentale, tout le monde n'est pas aussi insensible que vous.»

Elle ferma alors les yeux avant de les rouvrir quelques instants plus tard. Le Roi fut forcé de constater les changements qui s'opéraient dans son interlocutrice. Sans parler de son niveau de magie qui avait significativement monté, c'est surtout la couleur noire qu'abordaient les yeux de la Magicienne qui frappa Zephyrius. "Contrôle-toi» put-il entendre dans la tête de la jeune fille. "Intéressant." pensa-t-il, son esprit belliqueux le poussant toujours à affronter des adversaires plutôt fort.

Étrangement, son envie de se battre aurait déjà due prendre le dessus sur lui mais les propos de cette jeune effrontée lui donnait plus envie de lui rabattre son caquet. Ses sourcils se froncèrent tandis que ses pupilles déjà bien rouges se mirent en plus à briller d'un bel éclat. La jeune fille était en train de se secouer la tête quand le Souverain de Concordia prit de nouveau la parole.

Les humains ont détruit ma famille et provoqué la mort de ceux que j'aimais. Ne viens pas me parler d'incompréhension gamine, ceux qui n'ont rien compris sur la haine que je porte, c'est vous!»

répondit-il, la voix encore plus sombre, le regard plus maléfique que jamais. Une aura noire bordée de rouge commença à se dégager du corps d'Oberon, rendant l'atmosphère tellement dense qu'il en devenait difficile de respirer correctement. Le sol sous ses pieds commençait à se fissurer dans de petits bruits ce craquement quand il se mit de nouveau à lui parler dans son esprit.

Veux-tu voir cette haine que vous les humains aviez créé?»

Dans l'esprit de la jeune fille apparu Oberon derrière lequel commençait à se dessiner une forme animale sortant tout droit du registre des films d'épouvante, bien pire même.  L'apparence n'était pas encore claire mais on pouvait aisément distinguer une  créature reptilienne munie de grandes ailes et d'une longue langue fourchue, de grands yeux rouges et des bras munies de larges lames.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mar 22 Oct - 17:40
-«Les humains ont détruit ma famille et provoqué la mort de ceux que j'aimais. Ne viens pas me parler d'incompréhension gamine, ceux qui n'ont rien compris sur la haine que je porte, c'est vous!»

Sa voix devenait de plus en plus sombre et effrayante. Sa silhouette s'entoura de noir et rouge, rendant sa respiration légèrement plus difficile. Le sol se fissurait sous les pieds du Roi, qui continua de parler dans sa tête :

-«Veux-tu voir cette haine que vous les humains aviez créé?»

L'image mentale d'un reptile géant aux grandes ailes, à la langue fourche et aux bras remplacés par des lames se matérialisa dans son esprit.

-C'est vous-même qui avez crée votre haine. Je reconnais que notre race n'est pas très respectueuse envers les animaux et la nature, mais tout le monde n'est pas comme ça.

Nayomi emplit ses poumons d'air de plus en plus rare et reprit d'une voix plus forte, presque criant :

-Vous avez tué beaucoup de personnes innocentes! Votre haine est au moins comparable à la peine que vous avez infligée à quasiment toute une population. Vous dirigez votre Royaume par la peur et vous vous estimez encore à venger? C'est pitoyable de la part d'un Roi! Surtout de celui qui dirige le plus grand Royaume de Fées!

Dorénavant, elle se fichait des blessures qu'elle pouvait ou non infliger à son adversaire, ce n'était plus que sa part sombre d'elle-même, son ombre. Plus rien ne l'atteignait désormais, le conseil de son maître avait disparu de ses souvenirs, seule restait sa colère face au souverain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mer 23 Oct - 5:49


La vue de la terrifiante créature avait de quoi en effrayer plus d'un.  Cette monstruosité née de l'esprit maléfique du Roi émit un puissant rugissement balayant le sol ,ou plutôt la représentation d'un sol dans l'esprit de la Magicienne,  d'une puissante bourrasque.  À travers le vent, elle tenta une première fois de parler, que Zephyrius parvint tout de même à entendre.

C'est vous-même qui avez crée votre haine. Je reconnais que notre race n'est pas très respectueuse envers les animaux et la nature, mais tout le monde n'est pas comme ça.»

L'atmosphère déjà bien lourde à cause de l'aura du Roi, la chimère dans l'esprit de la jeune fille contribuait encore à étouffer un peu plus cette dernière ,qui dans un ultime geste, aspira le plus d'oxygène possible. Elle expira alors le tout en lui répondant de plus belle, en criant presque. Sa voix traversa la masse d'air et arriva cette fois plus clairement que la dernière fois dans ses tympans.

Vous avez tué beaucoup de personnes innocentes! Votre haine est au moins comparable à la peine que vous avez infligée à quasiment toute une population. Vous dirigez votre Royaume par la peur et vous vous estimez encore à venger? C'est pitoyable de la part d'un Roi! Surtout de celui qui dirige le plus grand Royaume de Fées!»

Elle fixait Oberon avec un regard mauvais et emplie de colère. Enfin, plutôt une projection astrale de celui-ci. Sans qu'elle ne put s'en rendre compte, elle se trouvait encore dans son esprit et le Souverain ne la laissera sûrement pas en sortir si facilement.

Le Roi continuait d'aborder son habituel sourire cruel tandis qu'il fixait son interlocutrice. Sans attendre, il lui répondit calmement.

Je ne suis pas celui qui a créé cette haine, c'est cella de toutes les Fées mortes par la faute des humains et qui réclament vengeance. Et notre peuple n'est pas le seul à subir la folie destructrice de l'homme; nains, elfes, esprits, créatures mystiques, tous réclament justice mais seul une poignée de dirigeants osent se rebeller contre l'oppresseur.»

Pendant qu'il parlait, des images défilaient dans l'air comme un diaporama géant, représentant les conflits qui s'entretenaient entre les hommes et les autres races, la nature détruite, les eaux polluées, les guerres et bien d'autres choses. Il croisa les bras, et ferma lentement les yeux, reprenant son souffle avant de continuer à parler.

Ne prétend pas savoir ce que ressent mon peuple. Certes il est effrayé par mon pouvoir mais il approuve également mes actions. Crois-tu que je serais en mesure de résister si mon peuple se rebellait contre moi? Bien sûr que non. Mais grâce à moi, il a de quoi manger, et la productivité n'a jamais été aussi bonne. Nous souffrons tous des hommes et chacune des Fées ici présente donnerait une aile pour voir cette engeance maudite disparaître de la surface de la Terre.»

Il ouvrit de nouveau les yeux, et plongea son regard dans celui de la jeune fille qui continuait à le dévisager avec colère.

Me hais-tu?  As-tu envies de rendre justice en me tuant? Finalement, nous ne sommes pas si différent. Alors avant d'en finir, dit moi quel est ton nom petite.»

finit-il, un sourire au coin, narguant une fois de plus la jeune fille à la chevelure rouge.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mer 23 Oct - 7:24
La créature s'anima dans l'esprit de la Magicienne, en faisant trembler le sol, en créant des énormes rafales de vent. L'oxygène diminua de plus en plus, gênant encore la rouquine. Le Roi gardait son sourire sombre :

-«Je ne suis pas celui qui a créé cette haine, c'est cella de toutes les Fées mortes par la faute des humains et qui réclament vengeance. Et notre peuple n'est pas le seul à subir la folie destructrice de l'homme; nains, elfes, esprits, créatures mystiques, tous réclament justice mais seul une poignée de dirigeants osent se rebeller contre l'oppresseur.»

Les guerres de toutes les races possibles face aux humains défilèrent devant ses yeux. Cela lui fit ni chaud ni froid, connaissant déjà la situation. Enfin... elle ne l'imaginait pas aussi catastrophique. Oberon croisa ses bras et ferma les yeux, reprenant son souffle :

-«Ne prétend pas savoir ce que ressent mon peuple. Certes il est effrayé par mon pouvoir mais il approuve également mes actions. Crois-tu que je serais en mesure de résister si mon peuple se rebellait contre moi? Bien sûr que non. Mais grâce à moi, il a de quoi manger, et la productivité n'a jamais été aussi bonne. Nous souffrons tous des hommes et chacune des Fées ici présente donnerait une aile pour voir cette engeance maudite disparaître de la surface de la Terre.»

Son regard rubis se planta à nouveau dans celui, noir, de la jeune fille :

-«Me hais-tu?  As-tu envies de rendre justice en me tuant? Finalement, nous ne sommes pas si différent. Alors avant d'en finir, dit moi quel est ton nom petite.» sourit-il en narguant l'Elfe.

-Mon nom ne vous apporterait rien. Mais, s'il vous tient tellement à coeur, pourquoi ne cherchez-vous pas dans vos si grandes connaissances? Ou alors liez dans mes pensées, comme vous pouvez le faire sans problèmes maintenant, il me semble. Oui, je vous hais mais vous tuer n'est pas la solution. La haine n'engendre que la haine. Et tenter d'exterminer les hommes n'est pas utile. Ils ne sont pas tous ainsi et il faudrait essayer de régler le problème avec ces personnes

Nayomi soupira et continua de soutenir le regard du souverain, un air de défi sur ses traits enfantins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mer 23 Oct - 17:19


Mon nom ne vous apporterait rien. Mais, s'il vous tient tellement à cœur, pourquoi ne cherchez-vous pas dans vos si grandes connaissances? Ou alors liez dans mes pensées, comme vous pouvez le faire sans problèmes maintenant, il me semble. Oui, je vous hais mais vous tuer n'est pas la solution. La haine n'engendre que la haine. Et tenter d'exterminer les hommes n'est pas utile. Ils ne sont pas tous ainsi et il faudrait essayer de régler le problème avec ces personnes.»

lui répondit-elle, avant de soupirer bruyamment. Elle continuait tant bien que mal de soutenir le regard d'Oberon qui, comme à son habitude, était toujours aussi froid et rempli de haine.

À l'écoute de ces propos, il éclate de rire, mais pas un rire joyeux, non. Plutôt le genre de rire à vous glacer le sang, où l'on sent toute la cruauté et la méchanceté de celui qui l'émet.

Tu as du cran petite! Je voulais que tu me dises ton nom de toi même, cela donnerait un aspect un peu plus théâtral à cette scène. Dommage, mais comme tu le dis si bien, je peux aisément le trouver.»

Il posa sa main sur une paroi à proximité faisant alors briller celle-ci d'un beau rouge. Quelques secondes plus tard, des lettres se dessinèrent sur cette paroi avant de se décoller et flotter devant le visage d'Oberon avant de s'assembler et former des phrases complètes. "De l'Elfique hein?".  Après une lecture plutôt brève mais attentive, il fit disparaître les lettres et se mit à fixer  de nouveau la jeune inconnue, un visage à qui il était parvenu à mettre un nom.

Koto Nayomi-chan  hum? Un nom très humain. Mais ce n'est pas ça qui me surprend le plus. Tu défends les humains et pourtant tu fais partie d'une Organisation qui a pour but de conquérir le monde et faire du mal aux humains. Un conflit d'intérêt en d'autres mots. Surtout que pour finir....nous sommes des collègues!»

finit-il avec un ricanement à peine à masqué, un sourire dans le coin de son visage.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mer 23 Oct - 17:33
Oberon éclata de rire, un rire qui fit légèrement frissonner Nayomi.

-«Tu as du cran petite! Je voulais que tu me dises ton nom de toi même, cela donnerait un aspect un peu plus théâtral à cette scène. Dommage, mais comme tu le dis si bien, je peux aisément le trouver.»

Devant le compliment sur le cran qu'elle possède, l'Elfe s'inclina ironiquement pour revenir à sa position initiale rapidement. La paroi sur laquelle l'homme posa sa main s'illumina de rouge et des lettres en elfique apparurent et flottèrent devant le visage du Roi. Après sa lecture, qui parut longue à la Magicienne, il fit disparaître l'écriture et fixa de nouveau la rousse :

-«Koto Nayomi-chan  hum? Un nom très humain. Mais ce n'est pas ça qui me surprend le plus. Tu défends les humains et pourtant tu fais partie d'une Organisation qui a pour but de conquérir le monde et faire du mal aux humains. Un conflit d'intérêt en d'autres mots. Surtout que pour finir....nous sommes des collègues!»dit-il en ricanant un peu, son éternel sourire en coin sur ses lèvres.

Elle leva un doigt en signe de contestation :

-Faux : je veux me venger d'une unique personne, qui est Mère-Grand. Ensuite, je ferais ce qui servira mes intérêts. Et je ne suis pas la seule dans ce cas-là, d'autres agents sont humains mais font partie de l'Organisation. Et je vous défends de mettre "chan" derrière mon prénom, vous êtes "presque" un inconnu et je vous déteste. Ou alors, présentez-vous...mieux? Même si vous n'êtes pas le seul à pouvoir deviner facilement, le défia-t-elle, ses lèvres se relevant en un petit sourire en coin, elle aussi.

Un masque de dégoût se peignit sur le visage de Nayomi :

-Être votre collègue? Plutôt mourir que de devenir une de vos alliées! Sérieusement, ça me ferait mal d'avoir les mêmes intérêts qu'un tyran.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Jeu 24 Oct - 4:24


Un long moment de silence prit place, pendant que l'esprit quelques peu tourmenté de la jeune fille analysait et filtrait chaque mots que venait de prononcer le Roi. Cet instant de suspens passé, elle se décida à répliquer, l'index debout afin de contredire les récents propos du sombre monarque.

Faux : je veux me venger d'une unique personne, qui est Mère-Grand.  Ensuite, je ferais ce qui servira mes intérêts. Et je ne suis pas la seule dans ce cas-là, d'autres agents sont humains mais font partie de l'Organisation. Et je vous défends de mettre "chan" derrière mon prénom, vous êtes "presque" un inconnu et je vous déteste. Ou alors, présentez-vous...mieux? Même si vous n'êtes pas le seul à pouvoir deviner facilement.»

lui répondit-elle, le même sourire au coin que lui. Elle continua dans sa lancée, cette fois-ci l'air plutôt dégouté. Elle ajouta:

Être votre collègue? Plutôt mourir que de devenir une de vos alliées! Sérieusement, ça me ferait mal d'avoir les mêmes intérêts qu'un tyran.»

Oberon se mit encore à ricaner, toujours les bras croisés tandis que le regard qu'il dirigeait toujours vers la jeune fille devenait de plus en plus agressif.

Hoyhoy, si j'étais un tyran, mon peuple aurait déjà du se rebeller depuis bien longtemps. Mais tu seras forcé de constater qu'il ne manque de rien.  Aussi, Nayomi-chaaaaan, je mettrais "chan" comme bon me semble après ton prénom, et cela même si tu m'en "défend". Mais pour en revenir, réfléchissons un peu quelques secondes. Mère-Grand est un obstacle pour mes plans et ceux de GML. Toi tu veux te venger d'elle. Autrement dit, si tu t'opposes à elle, tu sers également mes intérêts. »

dit-il en écartant légèrement les bras. Il les recroisa de nouveau puis leva légèrement le menton pour mieux voir la Magicienne de haut.

Si tu reçois l'ordre d'effectuer une mission qui sert tes intérêts  mais avec moi comme équipier, nous verrons bien si tu préfères encore mourir, hunhun.  Dans tout les cas, te tuer ici serait contre mes objectifs. Moins il y a de membre à l'Organisation, moindre seront mes chances de succès.»

Ses yeux s'illuminèrent d'un beau rouge sang et dans un tourbillon d'image, les deux protagonistes se retrouvèrent en dehors de l'esprit de Nayomi.  Depuis tout ce temps, Oberon s'était assit sur un banc, jambes croisées à fixer la magicienne qui elle, était restée debout, immobile au milieu des Jardins. Pendant ce laps de temps, une vingtaine de Fées de la Garde Royale avait encerclé la fille, prêt à en découdre en cas de réaction violente.

Messieurs, reconduisez Nayomi-chan aux frontières de notre Royaume, j'en ai fini avec elle.»

dit-il calmement en claquant des doigts.»




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Jeu 24 Oct - 8:33
Oberon ricana une nouvelle fois. Mais il m'énerve à ricaner bêtement comme ça!

-«Hoyhoy, si j'étais un tyran, mon peuple aurait déjà du se rebeller depuis bien longtemps. Mais tu seras forcé de constater qu'il ne manque de rien.  Aussi, Nayomi-chaaaaan, je mettrais "chan" comme bon me semble après ton prénom, et cela même si tu m'en "défend". Mais pour en revenir, réfléchissons un peu quelques secondes. Mère-Grand est un obstacle pour mes plans et ceux de GML. Toi tu veux te venger d'elle. Autrement dit, si tu t'opposes à elle, tu sers également mes intérêts. » dit-il en écartant légèrement les bras, puis en les recroisant de suite.

Il observa la Magicienne de haut et reprit :

-«Si tu reçois l'ordre d'effectuer une mission qui sert tes intérêts  mais avec moi comme équipier, nous verrons bien si tu préfères encore mourir, hunhun.  Dans tout les cas, te tuer ici serait contre mes objectifs. Moins il y a de membre à l'Organisation, moindre seront mes chances de succès.»

Le regard du Roi brilla d'une lueur encore plus écarlate, si c'était possible, et Nayomi cligna des yeux, surprise de se retrouver enfin à l'extérieur de son esprit. Elle aperçut le monarque assit sur un banc, les jambes croisées, qui l'observait narquoisement. Puis les Fées de la Garde Royale qui l'encerclaient. Le souverain claqua des doigts :

-«Messieurs, reconduisez Nayomi-chan aux frontières de notre Royaume, j'en ai fini avec elle.»

-Malgré votre mépris pour les humains, en m'appelant "Nayomi-Chan", vous utilisez l'une de leurs expressions sans savoir sa signification. Et si GML en vient à cette extrémité, je refuserais, quitte à me faire renvoyer, je n'en ai rien à faire. Mais (elle soupira) j'accepte de collaborer SEULEMENT dans le cadre de se venger de Mère-Grand. Ensuite, je préférerais ne plus entendre parler de vous.

Elle inspira l'air tant désiré et si rare il y a quelques instants, avant de continuer, l'air moqueur .

-Merci, mais je n'ai pas besoin d'escorte pour retrouver mon chemin, déclara sèchement la concernée.

La petite mage eut un sourire ironique et, pour appuyer sa pensée, elle s'inclina de manière totalement irrespectueuse, avant de se téléporter dans les buissons qu'elle avait vus pas très loin. Elle projeta magiquement sa voix avant de disparaître à nouveau :

-Adieu, Monsieur le Roi de Concordia, au plaisir de ne jamais vous revoir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Ven 25 Oct - 5:08


Malgré votre mépris pour les humains, en m'appelant "Nayomi-Chan", vous utilisez l'une de leurs expressions sans savoir sa signification. Et si GML en vient à cette extrémité, je refuserais, quitte à me faire renvoyer, je n'en ai rien à faire. Mais j'accepte de collaborer SEULEMENT dans le cadre de se venger de Mère-Grand. Ensuite, je préférerais ne plus entendre parler de vous.»

rétorqua-t-elle, en étouffant un gros soupir et manquant de s'étouffer tellement l'oxygène était rare quand le Souverain déployait son énergie.  Elle gonfla sa poitrine en avalant une grosse bouffée d'air avant d'expirer bruyamment.  
Oberon riait intérieurement devant la nativité de cette gamine. Elle était loin d'être innocente, elle avait même beaucoup de répondant, parfois même un zeste d'insolence, mais elle restait une jeune fille maladroite dans ses propos. Par dessus tout, elle faisait preuve d'un idéalisme dans la limite de l'écœurant qui entrait en contradiction avec ses soi-disantes  valeurs.

Quoi qu'il en soit, elle avait attiré la curiosité du souverain qui avait trouvé en elle une sorte de miroir de ce qu'il était lorsqu'il était plus jeune. Et dans sa profonde cruauté, il souhaitait quelque part dans son esprit qu'elle connaisse une douleur encore plus grande que ce qu'elle avait déjà pu vivre jusque là, juste pour le plaisir de contempler une pauvre âme se consumer dans le malheur. Peut-être le voulait-il pour se faire justice à lui-même, histoire de ne pas être le seul à sombrer dans les ténèbres, comme on l'entendait souvent "si je tombes, tu tombes avec moi".

Pendant qu'il cogitait, la jeune fille aux poils rouge le regardait à nouveau, l'air moqueur.

Merci, mais je n'ai pas besoin d'escorte pour retrouver mon chemin.»

lui répondit-elle par la suite, d'un ton aussi sec qu'un grain de sable dans le désert du Sahara.  Elle lui sortit encore un de ses sourires vicieux avant de s'incliner maladroitement, le faisant sûrement exprès en guise de provocation puis elle disparu en utilisant un sort de déplacement instantané. Il ne fallu que quelques secondes pour que le Roi devina la position exacte à laquelle elle était réapparu. Tel un mégaphone, elle déploya sa voix avec un sort d'amplification avant de nouveau disparaître.

Adieu, Monsieur le Roi de Concordia, au plaisir de ne jamais vous revoir!»

Il ne put que rigoler devant tant de provocations puériles et enfantines. Il utilisa de nouveau sa magie noire pour pénètre dans l'esprit de Nayomi, bien qu'elle soit à plusieurs mètres de lui. Il se mit de nouveau à lui parler depuis l'intérieur de sa tête.

Nayomi-chan, je suis parfaitement au courant de ce que ce suffixe représente et je m'en sers uniquement pour te froisser. Pour le reste, tu ne peux pas quitter GML, tu as besoin de lui pour accomplir..comment déjà? Ah oui une vengeance! Et tu oses me faire la morale mais tu ne vaux pas mieux en fait, toi aussi tu es tombé dans cette spirale infernale. Car oui, disons que tu ais accomplis ta vengeance, mais quelqu'un va vouloir venger Mère-Grand et ainsi de suite. Au  final, tout cela ne peut que finir mal, hummm ? Bref, je te souhaite bonne chance et peut-être à bientôt. Et au fait, j'espère pour toi que tu sais où se trouve le point de sortie de la barrière qui entoure mon Royaume, qui au passage fait en mesure humaine....100 000 km2? Au revoir.»

finit-il avec un ricanement, sans lui laisser le temps de répondre, sortant immédiatement de sa tête.

Il se tourna vers son fidèle Jack qui était resté de marbre durant tout ces événements. Son sourire narquois disparu et il reprit de nouveau son allure froide et majestueuse. Il s'adressa à son serviteur.

Maintenir ce corps artificiel est inutile à présent. Je le désactive, et vous en attendant retrouvez-là dans la zone 32 et escortez-là où elle le désire. Mais quelque chose met dit qu'elle va vouloir revenir. Au besoin, je communiquerais avec elle si elle me cherche. »

Sur ces mots, le corps du Roi se décomposa lentement en poussière d'étoiles pendant que ses Gardes déployaient leurs ailes pour partir à la rechercher de la jeune fille.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Ven 25 Oct - 8:02
Le rire du Roi énerva Nayomi au plus haut point, qui continua sa course, au risque de se perdre. Sa vaix retentit une fois de plus dans l'esprit de l'Elfe-humaine :

-«Nayomi-chan, je suis parfaitement au courant de ce que ce suffixe représente et je m'en sers uniquement pour te froisser. Pour le reste, tu ne peux pas quitter GML, tu as besoin de lui pour accomplir..comment déjà? Ah oui une vengeance! Et tu oses me faire la morale mais tu ne vaux pas mieux en fait, toi aussi tu es tombé dans cette spirale infernale. Car oui, disons que tu ais accomplis ta vengeance, mais quelqu'un va vouloir venger Mère-Grand et ainsi de suite. Au  final, tout cela ne peut que finir mal, hummm ? Bref, je te souhaite bonne chance et peut-être à bientôt. Et au fait, j'espère pour toi que tu sais où se trouve le point de sortie de la barrière qui entoure mon Royaume, qui au passage fait en mesure humaine....100 000 km2? Au revoir.»

Elle n'eut pas le temps de répondre et s'arrêta brusquement. Elle ferma les yeux, exaspérée, et les rouvrit quelques instants plus tard. Nayomi utilisa un autre sort de projection, pour que sa voix n'arrive qu'aux oreilles du souverain :

-Et qui vous dit que je ne l'ai pas fait en connaissance de cause? Je n'ai jamais eu l'occasion de voir un Royaume des Fées, alors je profite de ce qui se présente. Je sais que je suis rentrée dans une spirale infernale. Au contraire, je vaux un peu plus que vous car je n'ai pas tué d'innocents juste pour servir mes intérêts et ne le ferais jamais.

La magicienne grimpa dans un arbre et s'assit sur une branche, réalisant qu'elle se perdrait si elle continuait son chemin. Elle soupira, détestant se résigner mais n'ayant pas le choix. Se souvenant vaguement du chemin pris depuis les Jardins, Nayomi fit demi-tour (après avoir sauté de l'arbre) en direction du Palais. Ce Roi l'intriguait et elle ne pouvait repartir sans avoir satisfait sa soif de curiosité. La mage projeta une nouvelle fois sa voix en direction du souverain :

-J'avoue que j'ai besoin d'aide pour sortir de votre Royaume, mais je ne veux pas être accompagnée par votre garde, vous avez... un peu trop piqué ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 28 Oct - 3:01


Oberon se trouvait depuis le tout début dans un endroit sombre semblable au vide spatial, où seules les étoiles étaient ses compagnes. En effet, il détestait montrer son vrai corps au grand monde aussi il utilisait souvent un corps artificiel manipulé par magie pour interagir avec ses sujets. Les seules personnes qui ont l'autorisation de le voir sont Jack et sa Garde Personnelle et tout récemment son amie d'enfance, Allen.

Pendant qu'il s'asseyait sur un large trône, tout de même plus modeste que celui dans la salle principale de son palais, afin d'entamer la lecture d'un journal, la voix de Nayomi lui parvint dans les oreilles.

Et qui vous dit que je ne l'ai pas fait en connaissance de cause? Je n'ai jamais eu l'occasion de voir un Royaume des Fées, alors je profite de ce qui se présente. Je sais que je suis rentrée dans une spirale infernale. Au contraire, je vaux un peu plus que vous car je n'ai pas tué d'innocents juste pour servir mes intérêts et ne le ferais jamais.»

Le Roi ne répondit pas et se contenta de feuilleter lentement l'objet de sa lecture. Dans le même temps, il pensait déjà aux prochaines manœuvres que lui et son armée allaient effectuer afin d'avancer dans ses plans de destruction du monde. Les documents qu'il avait pu récupérer chez GML lui donnait certaines possibilités à exploiter, en espérant que Mère-Grand ne pointe pas son nez dans ses affaires. Celle-ci ne devait pas encore savoir que Zephyrius avait rallié l'Organisation ce qui lui permettait d'agir sans avoir les Agents sur le dos pour le moment, un avantage qu'il se devait de bien exploiter.

La voix de la jeune magicienne vint à nouveau le couper dans ses pensées. Il ne fut pas surpris, l'expression sur son visage donnait plus l'impression qu'il s'attendait à ce qu'elle continue à lui parler.

J'avoue que j'ai besoin d'aide pour sortir de votre Royaume, mais je ne veux pas être accompagnée par votre garde, vous avez... un peu trop piqué ma curiosité.»

"Comme prévu" fut la première pensée du Souverain, le sourire au coin. En usant de nouveau de sa magie, il pénétra dans l'esprit de Jack qui était en train de se diriger vers la position de la jeune fille. Grâce à se sort, il était en mesure de voir tout ce que son serviteur voyait et au besoin, il pouvait prendre le contrôle du corps de ce dernier. Après quelques minutes de vol, il put apercevoir une chevelure rouge qui déambulait dans les vastes Jardins, ne semblant pas sûre de la direction dans laquelle elle allait. La Garde Royale atterrit devant elle et Jack tendit un bras pour faire signe à Nayomi de s'arrêter.

Nous avons reçu pour ordre de vous guider où vous le désirez....et je suppose que tu veux te rendre à mon palais, hum?»

Pendant que Jack parlait, sa voix changea pour devenir celle d'Oberon, qui en fait, avait prit son contrôle. Celui qui se tenait devant la demi-humaine n'était plus le Serviteur à la lanterne, mais à nouveau le Roi de Concordia.




Oberon's theme~ Heavens Divide


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Lun 28 Oct - 9:11
Nayomi ne montra aucune surprise lorsque la Garde Royale se posa devant elle, mais le changement de voix soudain de Jack la fit ouvrir de grand yeux, avant qu'elle ne se reprenne.

-«Nous avons reçu pour ordre de vous guider où vous le désirez....et je suppose que tu veux te rendre à mon palais, hum?»

La mage aux cheveux rouges sourit. Elle était vraiment si prévisible en dehors de l'Organisation?

-Ce n'est pas ce que j'ai dit au mot près, mais si vous le proposez...

Elle se retint de lui tirer la langue après avoir joué sur les mots, sachant que ça ne ferait qu'empirer les choses. Son côté "gamine" se vit quand même grâce à son sourire, qui devint de plus en plus enfantin. L'hybride voulait jouer la carte de l'ironie, mais elle se mordit la langue avant d'avoir ouvert la bouche : "Je n'ai pas encore envie de mourir, surtout sous la torture..."
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Oberon]C'est quoi cet endroit?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» C'est quoi cet endroit ! [Pv Gekei Lethe]
» C'est quoi cette endroit ? (Pv) Lakia
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-