Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oberon, Roi des Fées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mer 31 Juil - 18:33

Oberon, Roi des Fées



Zeus/Asmita/Shaka feat [Saint Seiya]

Nom d'agent : Oberon

Nom & prénom : Zephyrius Alberich Elbegast

Surnom : Aucun

Âge : 23

Nationalité : Allemande / Néerlandaise

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Phobies & complexes : Oberon a une peur extrême de l'échec et ne supporte pas de rencontrer quelqu'un d'aussi ou plus puissant que lui. Il déteste ce sentiment d'impuissance et de faiblesse, et s'il se sent dépassé, il fera tout ce qu'il pourra pour de nouveau être le meilleur.


Zephyrius est individu fier et obsédé par le combat et la puissance. Il se distingue de ses semblables par une cruauté, une froideur, une absence totale de pitié et son égoïsme. Il a sans doute hérité ce côté-là des Nains de la Montagne, réputés pour leur violence et leur cupidité sans limites. Il dirige son Royaume d'une main de fer, gouvernant par la peur et l'intimidation. Il n'est pas étonnant que ses sujets le haïssent, mais pourtant restent fascinés par son charisme, sa puissance et surtout qu'il constitue un rempart de taille face aux autres royaumes rivaux. Depuis sa tendre enfance, il est particulièrement fort pour une Fée, et baignant dans les compliments et l'avenir grandiose qu'on lui promettait, son orgueil s'en sorti encore plus grandi lorsqu'il devint adulte. Son attitude est constamment méprisante et hargneuse. Il est direct dans ses propos, pourtant peu bavard, et peut être agressif, parfois même violent. C'est un éternel solitaire, sans amis, se voulant indépendant et ne voulant jamais rien devoir à personne. Il ne sourit donc jamais, et aborde en permanence un regard froid et perçant, foudroyant les autres du regard. Impassible, il semble que rien ne puisse le perturber, demeurant concentré dans n'importe quelles situations et il prend un malin plaisir à analyser les comportements et les pensées des autres. Il voue également une haine sans limite pour les humains, et n'hésitera jamais à leur faire du mal. Pour finir, excepté s'il s'agit de combattre ou faire le mal, il est indigne de confiance et n'hésitera pas à trahir ses alliés pour servir ses propres intérêts. Mais depuis quelques temps, et surtout quelques rencontres, le jeune homme s’est découvert un cœur et surtout, une fascination non avouée pour la ténacité humaine. Bien qu’il ne le reconnaisse pas, ses bons côtés refont surface et qui sait, peut-être redeviendra-t-il bon un jour.

Caractère


Attaque : 80
Esquive : 40
Magie : 80
Constitution : Forte
Capacité spéciale : Mode Dark Oberon : Booste la Magie et l’Attaque jusqu’à 100 (ou moins selon vos avis) pendant 2 tours.  En contrepartie, l’esquive baisse à 0 pendant les 2 tours suivant. Utilisable qu’une fois par combat.
Armes de prédilection : Magie noire de l’Eau; Combat au corps à corps;
Armes non maîtrisées : Armes à feu; Magie de Foudrei]
Spécialisation : Combattant - Classe 3
Oberon est bon en close combat et est doté d'une importante force physique. Pourtant il n'use que rarement de ses capacités physiques et préfère utiliser la magie. Doué dans l'utilisation de la magie élémentaire, celle qu'il maîtrise le plus est la Magie de L'Eau. Immobilisation, souplesse, mobilité, tels sont les maîtres mots qui définissent l'art de manipuler l'élément aqueux. Particulièrement pénible et arasant pour celui qui subit ce type de magie, on  peine souvent à pouvoir éviter et contrer les assauts à cause de l’eau présente de toute part.  Lutter, s’orienter, maintenir sa respiration, encaisser d’énormes pression, l'eau est un excellent moyen de faire perdre du temps et de l’énergie, et user l'endurance de son adversaire. Poussée à son paroxysme, la maîtrise de ce type d'élément permet de manipuler l'eau sous toutes ses formes, gazeuse, aqueuse et solide. Il s'est ainsi spécialisé dans la manipulation de la glace.
Grâce à la magie noire, il possède de vastes pouvoirs psioniques, faisant de lui un puissant télépathe.  Il peut lire les esprits et projeter ses propres pensées dans les esprits d’autres personnes, sur de longues distances. Il peut aussi manipuler psioniquement les esprits d’autres personnes ; par exemple, il peut se rendre invisible en bloquant la partie du cerveau traitant de la vision et, selon la même méthode, projeter des illusions dans les esprits des gens. Il est aussi capable d’induire une paralysie mentale ou physique en bloquant les fonctions du cerveau, effacer toute ou partie de la mémoire d’un individu jusqu’à une amnésie complète. Il est capable de manipuler les esprits pour obtenir des effets relativement simples. Cependant, il ne peut prendre le contrôle total d’un seul esprit à la fois, et n’en est capable qu’en étant en présence de cette personne. Il a la capacité de projeter de puissantes décharges d’énergie psionique, lui permettant d’étourdir l’esprit d’un autre individu, ou de le rendre inconscient. Ces décharges ne sont effectives que contre des esprits ; ils n’infligent aucun dégât physique. Il est également capable de sentir la présence d’autres êtres vivants sur une courte portée en percevant les signaux mentaux caractéristiques émis par ces individus. Enfin, Oberon peut également projeter sa forme astrale sur de longues distances sur le plan terrestre.

Son pouvoir le plus terrible est son "Mode Dark". En amplifiant son pouvoir à l'aide des pierres maudites, il peut accroître temporairement mais de façon exagérée,  sa force, son endurance, sa résistance et sa magie. Il en résulte par contre une perte de personnalité et de lucidité, le rendant presque au bord de la folie, ne devenant alors qu'un pur concentré de haine, assoiffé de destruction. C'est un mode qu'il n'utilise qu'en ultime recours.
C'est donc un combattant redoutable, mais également un érudit, aimant passer des heures dans sa bibliothèque à lire et à étudier. C'est également un bon forgeron qui confectionne lui-même ses armures et armes. Il est vulnérable à la magie blanche et divine, et un peu à la magie elfique. Comme la plupart des fées, il a la capacité de voler et étant donné que le temps s'écoule différemment pour elles, Oberon sera en mesure de vivre bien plus longtemps qu’un humain avant de mourir. Contrairement aux croyances, elles ne sont pas immortelles

Capacités


Zephyrius est un homme de grande taille, mesurant environ 1 m 92. Il est plutôt bien bâti, avec une musculature assez développée. Bien qu'étant une fée, il a eu la chance d'hériter du physique elfique. Il ne passe pas inaperçu et est donc inadapté à l'infiltration. Il est d'une grande beauté, le visage fin et la peau claire. Il a des pupilles de couleur émeraude qui brillent dans le noir et de fines lèvres et qui virent au rouge quand il use de sa magie. Il un regard très sévère, froid et aiguisé tout comme ses traits de visage.  Il possède une longue chevelure de couleur blonde qui lui arrive dans le milieu du dos. Ses cheveux sont doux et soyeux, et couvrent aussi une grande partie de son visage,  à tel point qu'il arrive parfois qu'on le confonde avec une femme. Cela ne dure pas longtemps car Oberon a une voix grave et sombre qui balaient immédiatement les doutes sur son sexe. Sur son dos, sont fixés 6 paires d'ailes blanche et or, sous forme de plusieurs lames écaillées collées les unes contre les autres, le tout fixé à une membrane externe reliée à son dos.
Forgeron talentueux, la plus belle pièce de sa collection est l'armure qu'il porte presque tout le temps sur lui. De haut en bas, on commence par un casque munit de grandes hérisses dorées qui recouvre le haut de son crâne. Un large col lui arrivant à la hauteur de ses joues protège sa nuque. De larges épaulettes en forme d'ailes se trouvent de part et d'autres de son cou, et un magnifique buste sculpté recouvre le tronc de son corps. Ses bras et ses jambes sont recouvert entièrement de plaques protectrices tandis que la ceinture et l'entre jambe sont entourées d'un ornement faisant également penser à plusieurs ailes soudées ensemble. De grandes bottes recouvrent ses pieds et des gantelets qui arrivent à la moitié des doigts font offices de protections des mains.

apparence


 
Une petite entrée en matière.

Les Fées sont des êtres de petite taille, comme dans les légendes. Et pourtant, depuis l'avènement de l'Ère Moderne, grâce à l'amalgame entre technologie et magie, ces minuscules créatures ont réussit à bâtir de gigantesques villes et royaumes de superficie comparable à celles des humains ou des elfes. Les Fées coexistent avec bien d'autres races, mais préfèrent se cacher des humains qui ont tenté maintes et maintes fois d'asservir les autres peuples par le passé.

L'un de ces Royaumes Féeriques, Concordia, figurait parmi les plus vastes et les plus prospères. Il comptait une population extrêmement nombreuse, se comptant dans les plusieurs dizaines de millions d'individus. Situé entre la Montagne de la Forge, territoire des Nains Bâtisseurs, et les Vallées Oubliées, terre des Grandes Citées Elfes de l'Ouest, les Fées de Concordia ont longtemps servi de médiateurs et d'Ambassadeurs de la Paix entre les deux autres peuples qui se vouaient une haine cordiale. La Royauté, jusqu'alors considéré comme étant une ligne pure, devint le symbole de cette médiation en se mélangeant à plusieurs autres races. L'évolution des mœurs. Ainsi, l'un de ces monarques, Zephyrion Faylinn naquit de l'union entre son père et une princesse Naine. Ne demandez pas pourquoi ni comment cette union se fît; la magie peut faire bien des choses vous savez! Toujours est-il que ce roi hérita d'un physique plus imposant étant donné que même si les Nains étaient des êtres de petites tailles, ils demeuraient plus grands que les Fées. Dans la même logique de brassage ethnique, Zephyrion s'éprit d'une princesse Elfe, avec qui il se mariât quelques années plus tard. La naissance de leur enfant fut un symbole fort et unique car pour la première fois, le sang des Elfes se retrouva mélangé avec celui des Nains. Oui, cet enfant Fée-Nain-Elfe n'est autre que Zephyrius Alberich Elbegast. Il ne reçu pas le nom de son père, purement féerique, mais un nom Nain, et qui plus est signifiait "Roi des Elfes". Tout un symbole vous dis-je!

Malgré toute la bonne volonté qui animait le Roi Zephyrion, le peuple de Concordia connu pour être conservateur ne tarda pas à revendiquer un retour aux sources. Tous exigeait que la future Reine soit d'origine féerique. Mais où trouver une Fée de sang royal à Concordia? Il n'existait plus que la famille Faylinn comme famille issue de la Noblesse de Concordia; les autres ayant disparu dans les Guerres du passée, ou alors n'eurent juste pas la chance d'avoir de descendance. Il fallait alors absolument trouver une famille royale extérieure au Royaume, autrement dit, établir une alliance avec un autre territoire féérique.  Ainsi, avant même la naissance de Zephyrius, le Royaume de Concordia conclu une Alliance Irrévocable avec le Royaume de Cottingley, sous la forme d'un mariage arrangé entre les enfants des deux familles respectives. Il suffisait juste que les deux familles ne donnent pas naissance à deux garçons ou deux filles. Il semblerait que le destin soit du côté des Fées car le Royaume de Cottingley fêtait deux petites années après la naissance de Zephyrius, la naissance d'une Princesse: Allen Ellis. Par tradition, les deux promis devaient être élevés ensemble jusqu'à l'adolescence, avant de suivre une formation chacun de leurs côtés: le futur Roi devra être éduqué à l'Art de la Guerre, du rôle de Monarque et l'administration des Cercles Magiques et la future Reine à la gestion de la Cour intérieure, des Cuisines, et des Arts.
~ x ~
L'enfance d'un Roi
«Monseigneur Zephyrius, revenez ici je vous prie!»
hurlait l'une des servantes, volant derrière le jeune prince, entièrement dévêtu, volant sans gêne dans les cours du palais. Il venait tout juste d'avoir 4 ans.

«Non! Laissez-moi tranquille!»
rétorquait-il, appeuré

«Mais enfin, il...vous faut ...prendre votre... bain..Monseigneur!»
répondit la servante, essoufflé par une course poursuite qui semblait durer depuis un bon bout de temps.

«Je peux le faire seul, pourquoi je dois le prendre avec tout pleins de femmes et surtout....»

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'un escadron de la Garde Royale vint le plaquer au sol, le maintenant par la tête et les quatre membres. Il releva légèrement la tête et aperçu non loin devant, un visage familier: accompagnée d'une autre servante, une jeune fée à la chevelure rousse, vêtue d'un peignoir, se tenait timidement devant elle.

«...et surtout pourquoi je dois le prendre avec elle...?»
dit-il pour finir sa phrase.

Sa servante accourut avec empressement, un mouchoir à la main.

«Doucement Messieurs, il ne faudrait tout de même pas blesser le fils de sa Majesté!»

Elle aida Zephyrius à se relever, lui essayant le visage avec le tissu à dentelles, avec beaucoup d'attention.

«Mais enfin Messire, c'est ainsi que la Tradition le veux, jusqu'à vos 10 ans, vous devez prendre vos bains royaux avec cette jeune fille. Souvenez vous...»

...«Même le Roi ne peut se hisser au dessus des Traditions, blablabla!»
termina le Prince, en imitant la voix de la servante.

«Et bien si vous avez comprit les Tourtereaux, allez, au bain!»
hurla la vieille fée, le doigt pointé vers les Bains du palais.

«C'est quoi des Tourtereaux, Mélusine?»
questionna le petit blond, pendant que d'autres servantes le tirait pour se rendre au bain.

«Vous comprendrez plus tard mon garçon. Allez plus vite, prenez exemple sur Mademoiselle Allen, elle , au moins, fait ce qu'on lui dit!»
répondit la servante d'un ton sec.

«Allen par-ci, Allen par-là, je ne suis pas Allen moi !»
murmura Zephyrius, dans un petit élan de frustration.

Le jeune prince ne semblait guère apprécier la jeune princesse de Cottingley, du moins jusque là.
~ x ~
Complicité
Tout le monde change et les Princes et Princesses ne font pas figure d'exception. À force de passer du temps ensemble, nos deux protagonistes devinrent des meilleurs amis, des complices même. Le caractère espiègle et bien trempé du concordien avait vite fait de déteindre sur l'innocence de la cottingleroise. Bientôt, elle se joint à lui dans ses courses poursuites pour échapper aux fameux bains, mais aussi aux différents cours de Magie, de Runes et d'Histoire des Fées que devaient subir chaque héritier du trône. Zephyrius était un bon étudiant, s'avérant doué dans chacune des matières, mais demeurait extrêmement indiscipliné. Le poids d'un monarque était bien trop lourd pour un jeune garçon qui venait à peine d'atteindre sa dixième année.

Ce fût un par beau crépuscule d'été, qu'après avoir échappé à une bonne dizaine de Gardes Royaux, qu'il se réfugia au pied d'un vieux saule millénaire. Destin ou hasard, la petite Allen avait choisit aussi cet endroit pour échapper à son lourd quotidien. L'arbre était idéalement placé à mi-chemin entre ses appartements et ceux de la princesse, dans l'arrière cours des quartiers royaux. Cet arbre gouvernait un vaste jardin, qui dit-on était aussi ancien que le peuple de Concordia lui-même. La légende raconte que c'est en cet endroit que le premier Roi de Concordia avait rencontré la première Reine et fit aménager ce jardin en l'honneur de l'être aimé. Très souvent ils se retrouvèrent à cet endroit pour parler, ou pas. Parfois, un simple regard ou un simple sourire suffisait. Parfois, les chants des oiseaux ou des chamailleries entre écureuils suffisaient pour leurs permettre de s'échapper, de rêver d'être des enfants normaux. S'ils avaient été plus âgés, sans doute auraient-ils fini par tomber amoureux l'un de l'autre, mais leurs innocences firent qu'ils ne se virent que comme des meilleurs amis, sans plus. Pourtant, le destin allait bel et bien les rattraper. Et les dieux savent comment le destin peut être cruel parfois.
~ x ~
Ma promise
«Mon fils, aujourd'hui tu as 12 ans, ce qui signifie que tu as enfin l'âge de recevoir l'enseignement Royal.»

Le vieux Roi Zephyrion avait les deux mains sur les épaules de son fils, le regard fier et heureux. Le prince leva la tête, ne répondant qu'avec un sourire.

«Tu as le sourire de ta mère. Si seulement elle était là pour te voir fiston.»

Une petite larme perla sur la joue du Roi. Il s'empressa de l'essuyer et reprit calmement la conversation.

«Comme tu le sais, nous sommes en bon terme avec le Roi et la Reine de Cottingley. Une alliance serait un énorme avantage pour nos deux Royaume. Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes immédiatement, mais il faut que tu saches qu'à partir de maintenant tu ne pourras plus voir Allen Ellis, et ce jusqu'à votre...mariage.»

«Quoi!?»
hurla Zephyrius en sursaut.
«Mais Père, cela ne se peut, c'est mon amie, jamais je ne pourrais me marier avec elle et..»

Le Roi mit un doigt sur les lèvres de son fils.

«Je comprend ce que tu ressens, mais comprend que c'est ton devoir et c'est également une tradition. Et comme tu le sais..»

«Même le Roi ne peut se hisser au dessus des Traditions, oui je sais»
fini le jeune prince, avec dépit.

Il n'avait jamais pensé à cette éventualité. Après tout, que viendrait faire une princesse d'un Royaume étranger à Concordia? Finalement tout se recoupait, toute cette mascarade pour les faires prendre un bain ensemble, ces cours fastidieux, cette façon de tenter de les rapprocher à tout prix. Mais les sentiments ne se commandent pas, et il allait devoir se marier avec elle, à contre-cœur, et surtout après 8 ans sans pouvoir la voir.
~ x ~
La rencontre
Comme le voulait la coutume, le futur Roi devait finir sa formation à l'extérieur du Royaume avant de pouvoir être couronné et marié à sa promise. Le jour du mariage a toujours été fixé au moment où les deux époux atteignaient la majorité, soit au moins 18 ans. Le Prince avait deux ans de plus que la Princesse , aussi le jour de leur union aurait donc lieu le jour du dix-huitième anniversaire d'Allen.  Zephyrius passa trois ans dans une partie sombre de la forêt qui bordait le Royaume de Condordia. C'était un lieu nimbé de mystère, où les arbres ne meurent jamais, mais pourtant ne paraissaient pas vivants. Les feuilles n'existaient pas en ce lieu, et à l'instar des pôles, il y faisait nuit six mois et jour le reste de l'année. Tout y était propice pour rendre fou n'importe quel individu, afin de tester le sang-froid, la force et la maturité du futur Roi. Il devait y demeurer en ermite, avec comme pour seule compagnie, Jack-o’-lanthorn , qui faisait office de mentor et de conseiller.

Il y acquit de nombreuses compétences dans l'art de la Forge, talent qui semble-t-il, inné. Il développa de bon talent bretteur et sa soif de connaissances en matière de politique et de magie semblait infini. Néanmoins le prince n'était pas heureux, dans la perspective de ce qui l'attendait à la fin de son périple. Il devint plus renfermé et solitaire, passant le plus clair de son temps, en dehors des entraînements, seul.

À la fin de sa quinzième année, nul ne sait si l'environnement hostile avait commencé à tourner l'esprit du jeune Prince, mais celui-ci devint de plus en plus obsédé par le combat, que Jack ne pouvait plus suivre les pulsions combatives de son élève. Sans doute pour échapper à son destin, il tentait de canaliser sa tristesse à travers le champ de bataille. Zephyrius commençait à devenir imbu de lui-même, convaincu qu'il se devait d'être la créature la plus puissante du Royaume pour être digne de diriger son peuple. Plusieurs fois il repoussa ses limites de son entraînements afin d'accroître son pouvoir et bien évidemment, plusieurs fois il frôla la mort.

Ce fut lors d'une de ces  périodes où il avait exagéré dans son entraînements,  qu'il profita de sa convalescence pour se promener, bien qu'il n'y ait pas grands choses à voir dans le coin. L'envie de se défouler le démangeait, aussi n'avait-il trouvé que la promenade comme seul moyen d'évacuer un peu son stress.
Soudain, il entendit des bruits de pas. Aucun animal de la forêt ne pouvait se rendre jusque ici. D'ailleurs pour se nourrir, il devait sans cesse se rendre aux limites de sa zone d'entraînement pour trouver du gibier. Sans prendre de risque, il se réfugia dans un arbre pour observer ce qui arrivait, un sourire au coin. Peut-être un combat à venir.

Une jeune femme à la longue chevelure bleue, lui arrivant dans le bas du dos, titubait entre les arbres, semblant chercher son chemin. Elle respirait difficilement, son halètement résonnant dans la vaste sombre forêt. Elle finit par s'écrouler au sol dans un bruit sourd, et ne se releva plus. On ne pouvait entendre que ses gémissements à travers le feuillage des arbres.

«Une humaine?»
dit-il doucement, avec étonnement, tout en sautant de son arbre pour atterrir non loin de l'inconnu.

La femme était une humaine et il était rare que ceux-ci osent s'aventurer aussi loin dans la forêt. Zephyrius fît disparaître ses ailes afin de masquer ses origines. Son Père lui avait toujours mit en garde par rapport aux êtres humains qui étaient persuadés pour la plupart d'être les seuls êtres doués d'intelligence en ce monde. L'inconnue se mit à fixer le Prince.

«Tue-moi..»
balbutia-t-elle avant de perdre conscience.

Il la retourna puis la tint par l'arrière de la tête. Il déposa ses lèvres contre celles de la jeune filles. Car si la poudre magique d'une fée avait la réputation de donner des ailes, son baiser avait le don véritable de soigner un être au bord de la mort.
[...]
«Comment se fait-il que je sois en vie..?»
demanda la jeune fille, un peu perdue

Elle était assise contre un tronc d'arbre, tenant ses jambes contre son buste.

«Je t'ai soigné.»  
répondit machinalement le prince.

«Mais comment..?! J'étais quasiment au bord de la mort et..»
s'exclama-t-elle.

«Tu poses trop de questions.»
répondit-il, coupant la parole à la jeune fille.

«D'accord..mais une dernière alors! Pourquoi m'as-tu sauvé?»
lui dit-elle, en le regardant du coin de l'oeil.

«Ai-je besoin d'une raison pour sauver la vie de quelqu'un?»
rétorqua-t-il presque aussitôt.

«Non..non..» murmura-t-elle.

«C'est plutôt moi qui devrait poser des questions. Que fais-tu aussi loin dans mes Terres? Et pourquoi es-tu dans cet état?»

Le regard de la jeune fée venait de percer l'esprit de la jeune humaine.
[...]
Elle s'appelait Yonna, fille d'un certain Seguin, un riche propriétaire qui possédait de vaste forêt en Scandinavie. Elle avait deux ans de plus que lui et tout comme lui, elle était promise à un jeune homme, Charles, fils d'un entrepreneur réputé. Leur union permettrait à Charles et sa famille d'exploiter les terres de Seguin. Mais contrairement à Zephyrius, la jeune fille  n'avait jamais vu son futur époux. Ce dernier tenta de briser ses vœux et pénétra dans les appartements de la jeune fille. Dans une pulsion hormonale, il voulu porter atteinte à l'intimité de sa promise. Cette dernière, en légitime défense, frappa mortellement son agresseur. Bien que ce soit pour se défendre, son geste n'était pas excusable, aussi Yonne fut logiquement condamné. Prise de panique, elle s'enfuit loin dans les terres de son père et sans s'en rendre compte, elle avait pénétré dans la forêt de Zephyrius. Si il ne l'avait pas trouvé, elle serait morte d'épuisement ou elle serait devenue folle.
[...]
«Bien, maintenant que tu vas mieux, tu ferais mieux de rentrer chez toi.»

Zephyrius se leva.

«Mais, je...je ne connais pas le chemin et..»

«Et quoi?»
répondit-il froidement.

«Tu sais bien que je ne peux pas rentrer!»
cria-t-elle.

«Je ne crois pas que tu ais le choix.»
dit-il d'un air désintéressé.

«Prend moi avec toi!»
dit-elle subitement

«Ehh? Quoi!?»
sursauta-il.

Elle se mit à parler avec précipitation.

«Oui, tu vis dans le coin non? Je te promet que je ne serais pas un boulet, je peux m'occuper des tâches ménagères et..»

«Hoy, je n'ai que 15 ans, tu penses que je vis seul ou quoi?»
l'interrompit-il.

«Ah oui c'est vrai...je...j'y avais pas pensé..»
répondit-elle, l'air triste.

Le Prince la fixa longuement, ferma les yeux puis soupira.

«Bon, d'accord tu peux rester, mais pas trop longtemps. Tu devras me promettre  de rentrer chez toi.»

«Oui!»
acquiesça-t-elle avec enthousiasme, un large sourire sur le visage, presque en pleurs.
~ x ~
Confiance
Pas trop longtemps? Yonna resta cinq ans avec lui. Il demanda à Jack-o’-lanthorn de garder secret. Le Prince continuait ses entraînements en secret et passait le reste de son temps avec le jeune fille. Il en apprenait un peu plus sur les humains et leurs sociétés et se rendait compte qu'il y a avait beaucoup de points communs entre leurs deux civilisations. Au fil du temps, et sans le savoir, les deux personnages développèrent des sentiments l'un vis-à-vis de l'autre, ce qui n'avait pas échappé au fidèle Jack. Mais il ne dit rien, car la présence de Yonna semblait avoir apaisé les pulsions de son maître. Il n'était pas rare de voir des humains succomber aux charmes de fées ou d'elfes, mais le contraire était tout de même un fait peu commun et Jack prenait un malin plaisir à étudier la situation.
[...]
«Yonna, il est temps pour toi de rentrer, tu ne dois pas tourner le dos à ton passé plus longtemps.»

Zephyrius avait une main sur la joue de la jeune humaine.

«Je sais..tu as raison, je dois faire face à mon destin»
répondit-elle avec le sourire, prenant la main du Prince entre les siennes.

«Les années ont passé, je suis sûr qu'ils t'ont pardonné.»

«Oh, le système judiciaire n'est pas si simple comme je te l'ai dit, je vais sûrement aller en prison, maintenant que je suis majeure.»
répondit-elle doucement

«Je t'accompagnerais jusqu'à chez toi, et ne t'en fais pas. Ce n'est que du temps, nous nous reverrons quand tu auras purgé ta peine.»
rassura-t-il.
[...]
Ils mirent une poignée de jour avant d'arriver dans les terres de Seguin. C'était de vastes étendues de forêts et de plaines sauvages. L'air y faisait bon vivre et les odeurs étaient agréables à respirer. Les Fées du Printemps ont effectué leurs tâches comme il se devait, semblait-il. Tout à coup, les quelques animaux qui gambadaient dans les herbes se mirent à s'agiter. Un bruit mécanique venant de loin se fit entendre; le bruit se rapprochait de plus en plus. Les animaux commençaient à fuir, les oiseaux s'envolaient, les écureuils quittaient leurs trous, les cerfs partaient en débandades. Les arbres se mirent alors à tomber les uns après les autres et cela arrivait en direction de Yonna et Zephyrius. Dans un immense fracas, une demi-douzaine de buldozzer venait de faire irruption devant nos deux personnages, tout en abattant quelques arbres au passage. Les machines s'arrêtèrent devant eux et quand la poussière soulevée se dissipa, un petit homme enveloppé descendait de l'une des machines et se précipitait vers eux, les bras ouverts.

«Yonnaaaaa!»

«Papa?» s'écria Luna.

Le petit homme prit sa fille dans ses bras et la serra longuement.

«Oh Yonna, je ne pensais jamais te revoir..je te croyais morte..Oh Yonna, tu as tellement grandi..tu es une jeune fille maintenant!»
dit-il, en pleurant à chaudes larmes.

«Papa, si tu savais, tu m'as tellement manqué! Je suis revenue...et je suis prêt à affronter la justice.»
lui dit Yonna, qui commençait elle aussi à pleurer.

«Oh ma fille ne t'en fais pas, tout est réglé..J'ai...j'ai du vendre mes terres et je travailles pour le père de Charles maintenant. Mais j'ai pu payer ta caution..!»
dit-il, en caressant les cheveux de sa fille

«Papa..tu...»

Yonna fondit en larmes et serra son père de plus belle.

«Yonna, qui est ce garçon en fait..? »

Seguin venait de remarquer Zephyrius, qui se tenait derrière Yonna.

«Ah, Papa, c'est un ami, je te présente..»

Elle n'eu pas le temps de finir sa phrase. Le visage du Prince venait de changer.

«Yonna, qu'est-ce que ça veux dire?!»
hurla la fée, montrant les différents buldozzer du doigts.

«Hein? Mais je t'en ai déjà parlé, dans ma famille on coupe le bois pour construire des maisons et..»

«Oui je sais, mais pas comme ça! Là...c'est....c'est un massacre. Les animaux, les plantes, ils ne méritent pas ce sort cruel!»
hurla-t-il de plus belle»

«Allons allons mon garçon, je ne sais pas qui vous êtes, mais apprenez que les animaux et tout ça, ce ne sont que des créatures sans âmes, sans interêts. Si je devais me soucier de tout ça, je ne serais pas aussi loin aujourd'hui!»
rétorqua calmement Seguin, s'approchant du Prince.

«Celui qui n'a pas d'âme, c'est vous!»
répondit froidement Zephyrius.

Dans une bourrasque violente, la Fée déploya  ses 12 ailes majestueuses. Il s'envola à toute vitesse vers l'une des machines et envoya un coup de poing sur son côté, qui eu pour effet de la déplacer de quelques mètres et déformer sa carrosserie.  Il s'envola haut et tendit les mains vers le sol; plusieurs petits météores enflammées tombèrent sur les différentes machines, pendant que les conducteurs s'échappaient de justesse de l'habitacle pour ne pas finir en brasier. Le regard du Prince était remplit de rage, et pendant qu'il redescendait au sol, il croisa le regard de Yonna, qui semblait...terrorisé.

«Une...fée?»

Le Prince venait de se rendre compte qu'il était découvert et tenta de s'approcher de Yonna.

«Yonna, ce n'est pas ce que tu crois, je..»

«Ne m'approche pas! Non! Monstre! Je....Va-t-en!»
hurla-t-elle, les bras devant son visage, comme pour se protéger.

«M-monstre..?»

Zephyrius fit repasser se mot dans sa tête des dizaines de fois, les yeux écarquillés. Il les ferma puis les rouvrit. La rage dans ses yeux avait fait place à une froideur lugubre, qui fixait Yonna d'un regard inquisiteur. Il se retourna sans rien dire et il s'envola en direction de sa forêt.
~ x ~
Monstre
Seguin brisa un vase d'un geste, hurlant comme une bête sauvage dans le hall de sa demeure. Yonne se tenait droite devant son géniteur, impassible.

«Il nous veux du mal! Tu as vu ce qu'il est capable de nous faire!»
vociféra-t-il

«Il n'est pas comme ça, il est bon, il est doux, gentil...et je..»

«Tu l'as toi-même traité de monstre! Tu lui a dit de s'en aller. Si je ne te connaissais pas, je dirais que tu t'es entiché de cette...Fée, ma fille !»
l'interrompit le Comte.

«Oui..enfin non..je...je disais ça sur le coup de l'émotion! Mais ce n'est pas le plus important, c'est une personne de confiance, il n'a pas hésité à m'aider!»
hurla Yonna

«Justement, tu ne trouves pas ça étrange? Personne n'est assez bête pour offrir son aide au premier venu!»
hurla le Comte de plus belle.

«Tout le monde ne pense pas comme toi, Papa! Tu devrais lui parler avant de le juger!»
[...]
Zephyrius avait à peine posé un pied dans sa forêt que le vieux Roi accourut essoufflé, à la rencontre de son fils.

«Fils, j'ai bien cru que tu ne reviendrais jamais. Tu ne pouvais pas mieux tomber, car Samedi est un grand jour. En effet, la Princesse Allen aura ses 18 ans en ce jour»
lui annonça-t-il fièrement.

Ses cinq belles années passés avec Yonna lui avait fait oublié cet important détails de sa vie. Son visage s'assombrit, et il ne répondit pas. Il venait de perdre confiance en l'humanité et pour couronner le tout, il devait se marier avec une femme qu'il n'avait pas vu depuis qu'ils étaient enfants. Il se contenta de rentrer au palais qu'il n'avait pas vu depuis 8 ans. Le Roi ne comprenait pourquoi son fils réagissait ainsi.

Le Samedi tant attendu vint. Le vieux Roi prenait l'air sur sa terrasse quand il fut perturbé par un bruit venant de la forêt avoisinant le royaume. Des buldozzers. Zephyrius commençait à peine son entrainement, quand il fut interrompu par une armée de machines jaunes et des hommes armées jusqu'aux dents.

«Seguin..? Comment avez vous..Yonna? Où est Yonna?»
s'empressa de demander le Prince.

«Haha, expliques lui toi!»

Seguin fit s'avancer sa fille devant.

«Mon père voulait te remercier pour te remercier de tout ce que tu as fait pour moi, et discuter avec toi de la dernière fois. C'est qu'il m'a dit, alors je l'ai cru.. et...»

«Et tu l'as amené ici??»
hurla le prince

«Je suis désolé, je ne savais pas qu'il voulait faire ça..je...»

Yonna éclata en sanglots.

«Merci ma fille, grâce à toi on se rapproche plus de son habitat. Si on peut mettre la main  dessus, on sera de nouveau riche! Alors, la Fée, tu vas parler n'est-ce-pas? Tu n'es pas en position de négocier, j'ai toute une armée avec toi et toi, tu es seul»
ajouta le vieux Seguin d'une voix aigüe.

«Je n'ai pas peur de mourir!»
hurla le Prince.

«Messieurs?»

Aussitôt, les hommes pointèrent leurs fusils et pistolets vers Zephyrius. Il y avait peu de chance pour lui de s'échapper. Devait-il céder et vendre son peuple entier à ces humains? Pendant qu'il cogitait, Yonna couru vers le Prince et se place entre lui et les hommes de son père.

«Si tu dois le tuer, je meurs avec lui, Papa!»
hurla-t-elle.

Le vieux Seguin avait la tête qui tournait avec l'atmosphère malsain de le forêt. Son jugement en était sans doute affecté.

«Ok, soit tu coopères petite fée...ou c'est Yonna qui meurt!!»
cria-t-il, un rire malsain à la bouche.

«Quoi?!...Vieux fou..!» hurla le Prince, qui n'osait plus bouger.

«Hahaha, alors?!»

«Je..»

«TROP TARD!!»

Il fit signe de faire feu. Tout se passa au ralenti, Zephyrius qui courait vers Yonna en hurlant, la main tendu, les projectiles arrivant à toute vitesse vers la jeune fille aux cheveux bleus, la poussière qui se soulevait, masquant la scène finale de cet acte sordide.

La poussière se dissipa enfin, laissant place à une horreur macabre. Un petit vieillard ailé se tenait devant Yonna, le corps criblé de balles et tâché de sang.

«PÈÈRE!!!!»

«Fils...je..tu...ne peux..mourir ici....tu es...le roi...le soleil de Concordia...mais je t'en pris..ne ...som...bre..»

Comme s'il savait ce qu'allait devenir son fils, il tenta de lui donner un dernier conseil, mais n'eu pas le temps de finir sa phrase, qu'il s'écroula au sol. La mort venait d'emporter le vieux Roi Zephyrion.

Le vieux Seguin ricanait la bouche béante, pendant que Yonna s'approchait du Prince, en larmes.

«Pardonne moi, je...je ne savais pas que ça allait finir comme ça....il...il m'avait dit qu'il voulait te rencontrer...et qu'il te voulait comme gendre et...»
sanglota-t-elle

«Ne dis plus rien.»
dit-il sèchement

Son regard avait changé et seule la haine se lisait à travers ses yeux. Il fixait Seguin et ses hommes avec une telle intensité que certains soldats s'évanouirent et tombèrent au sol.

«Zephyrius..?»
murmura doucement Yonna, de l'inquiétude dans la voix.

«Je t'ai déjà mis en garde...et tu m'as trahis. Vous les humains...vous n'êtes que des viles créatures, indignes de confiance.»
dit-il d'une voix sombre.

«Et tu comptes faire quoi? Nous sommes une armée et nous avons aisément tué ton Père. Que peux-tu faire, seul? »
ajouta le petit homme, comme pour le narguer.

«Vous vous vantez d'avoir tué un vieillard à 30 contre 1, et en plus par surprise. Jamais il n'aurait perdu contre des gens comme vous, jamais.»
répondit froidement le Prince.

«Jeune impertinent, comme oses-tu? Tuez-le!!»
hurla Seguin.

Zephyrius prit le sceptre de son Père qui gisait près de son ancien possesseur. Il détacha le manche et en dégaina une longue épée brillante. Et puis tout alla très vite: un flash de lumière, des explosions, du sang qui giclait de partout. Il ne fut pas beaucoup de temps au Prince pour tuer tout les humains présent, de la manière la plus violente qui soit. Tous les humains.

«P-pourquoi..Zeph...je...t'a..ai..m»

Yonna gisait au sol au milieu d'une mare de sang, sectionnée en deux au niveau de la ceinture. Zephyrius s'approcha d'elle, la regardant de haut, le regard à présent dépourvu de sentiments. D'un geste vif, il planta l'épée de son père dans la tempe de la jeune fille.
[...]
Le Prince arriva au palais, son Père dans les bras, accueillit aussitôt par Jack et la vieille Mélusine. Cette dernière fondit en larmes devant le cadavre de son Roi.

«Oh dieux, pourquoi cela devait arriver le jour de votre mariage, pourquoi? !»

Jack prit timidement la parole.

«En parlant de ça mon Prince...il semble que vous n'aurez pas à vous rendre à l'autel...la Princesse s'est enfui. Cela mettra du temps avant de la retrouver et procéder à une nouvelle cérémonie en bonne et due forme..»

«Cela n'a plus d'importance, Jack. Plus rien n'a d'importance...»

En ces mots, il emmena son père vers les Jardins Funéraires du palais.
~ x ~
Épilogue
«Sire, allez vous vraiment rejoindre ce..GML et son projet?»

«Cela me permettra d'atteindre mon but plus facilement. Les humains sont puissants et disposent d'armes capables de nous annihiler. Il est nécessaire de créer des alliances pour nous renforcer, Jack.»

«Mais pourquoi avoir annulé le traité avec Cottingley..»

«Cottingley n'approuvent pas ma politique anti-humaine, de plus ils sont trop occupés à poursuivre leurs Princesse en cavale. Ce Royaume n'a plus d'intérêts à mes yeux, pas plus que Allen.»

«Il s'agit tout de même de votre amie d'enfance et..»

«Il suffit! Si tu ne veux pas finir comme Mélusine, je te suggère fortement de surveiller tes paroles!»

«O-oui Sire. Pardonnez mon impertinence..»

«Bien, prépare mon escorte, je dois me rendre à l'Organisation. Bien entendu, tu es celui qui parlera en mon nom, je te surveillerais de loin.»

«C'est comme si c'était fait Sire.»

«Il est temps pour moi de prendre ma revanche sur l'humanité. J'exterminerais chaque humain jusqu'au dernier, j'en fais le serment sur ta tombe, Père..»

Il se mit un genoux à terre, devant une statue à l'effigie de Zephyrion. Il se releva et se dirigea vers une sorte de vaisseau. Jack l'attendait, tenant la portière. Le Prince avait bien changé. Oui il n'était plus Prince, mais Roi. Mais c'est bien plus profond que ça. C'est le regard dur et le cœur emplit de haine que Zephyrius Alberich Elbegast s'apprêtait à entrer dans l'Organisation de GML.

«Au fait Jack..»

«Oui, Sire?»

«Dorénavant l'humanité devra me craindre sous le nom...d'Oberon.»


NOT A HAPPY ENDING


Histoire


Prénom / Surnom : Leygion, Obe, Madara (lol)

Age : Entre 0 et 100 ans

Comment as-tu connu le forum ? Grâce aux Agent Red et Agent Blue

Fréquence de connexion : Tous les jours

Code du règlement : Red mange le code :p  

Derrière l'écran


Dernière édition par Oberon le Sam 7 Jan - 20:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Mer 31 Juil - 20:14
Bienvuuue :D

Jolie fiche :3
J'ai rien à redire, c'est tout bon de mon côté, en attente de l'avis des deux autres admins ^_^




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
avatar
Invité
Mer 31 Juil - 20:18
Rebienvenue le vilain pas beau ;) A très vite dans les couloirs de l'Organisation ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Mer 31 Juil - 20:25
Merci, à bientôt dans un rp
.



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Mer 31 Juil - 20:26
Bon bah je te re-souhaite la bienvenue mon cher :p amuse-toi bien ici ^o^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 31 Juil - 20:27
Bienvenue sur le forum :D
Petit passage pour donner la validation et très jolie fiche :)
Puis Blue / Marie et moi on commentera sûrement plus demain ^^'

Félicitations, tu es validé ! N'hésites pas à demander un RP [ici] si tu recherches des compagnons. Rendez-vous [ici] pour ta fiche de liens et [] pour ton journal, si tu désires en faire un.

Bonne continuation sur Agence Cooki !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 1 Aoû - 7:24
Bienvenuuu !! ^^



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 13:40
Welcome ! Grand bravo pour ta fiche ! applaudissement  Ca fait un allemand de + :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 14:43
Hans' il est Allemand/Néerlandais... On est les seuls Allemands ici.. Sniffff

Sinon bienvenue ^^ (meme je te l ai déjà dit sur la CB ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Jeu 1 Aoû - 15:17
Merci à tous pour l'accueil! :) Ich Bin Ein Berliner auch, on fera des appéros allemands, z'inquiétez pas ! :/



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 16:53
Je fais meme pas allemand en langue vivante XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 1 Aoû - 17:09
Ruhe bitte ! Stoppe flood ;p




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 17:58
Dac cheffe ! Conscience : Imbecile tu re flood ! hum  ange 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 19:32
Willkommen ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Ven 2 Aoû - 10:05
Bienvenue sur Cooki

Quel beau spécimen....une petite expérimentation s'impose ^^
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

Oberon, Roi des Fées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oberon, Roi des Fées
» Le roi Oberon est mort !!!!! Voici venir la guerre du trône

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Hors RP :: Bureau de Mère-Grand :: Agents :: Agents validés-