Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PV Gretel + libre ] Mais c'est qui cette fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Dim 9 Juin - 17:28
Spoiler:
 

-vous allez vous entre tuer ?

- Ho oui ! J'ai bien l'intenton de me battre jusqu"à ce qu'elle gise au sol !!! S'écria violement Gretel.

- Toi, tu t'en vas sinon je te décapite avec elle !

- Vous allez vous detendre et obeir...je sens une grande tension...un probleme familial ?

Alors que Gretel allait se jeter sur sa rivale, l'homme agita un petit pendule devant lui. Gretel eu le malheur de le regarder un instant. Elle ne vit pas Blanche-Neige relever son épée et l'envoyer dans sa dirrection. Un coup de lame la sortit de sa torpeur : elle avait touché sa cuisse droite. Heureusement la jeune fille pouvait toujours marcher mais un long filet de sang coula le long de sa jambe. Pas question d'abandonner pour si peu. Elle jetta un regard noir à l'espèce de psy qui était responsable de sa blessure et, brandissant une nouvelle fois son poignard, une expression de haine au visage, elle se jeta sur le jeune fille qui se tenait en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 9 Juin - 17:28
Le membre 'Gretel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Lun 10 Juin - 16:49
Alistair observa les deux femmes qui continuais sans meme preté attention à lui...

-Bon...

Le psychologue ranga son pendule et resortit par la meme porte par laquelle il était venu
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Juin - 11:37
Spoiler:
 

Son épée la toucha, à la grande joie de Blanche-Neige qui, ses réflexes émoussés, ne put éviter le poignard de Gretel. L'arme déchira sa hanche, avant de laisser Blanche-Neige là, immobile. Elle ne sentit rien. Seulement du froid. Puis, elle baissa sa tête vers sa taille, et, devant l'horreur de la blessure, la douleur explosa ! Elle gémit, son visage tordu par le mal atroce que lui causait sa hanche.
Elle était maintenant agenouillée sur son genoux droit, respirant avec difficulté. Elle avait tout misé sur le combat rapproché à cause des flèches empoisonnées, et l'inutilité de son bras droit. Une erreur de jugement. Elle devait tirer de loin, et empêcher à tout prix la dague de Gretel de la toucher. Quoi que... avec sa hanche, elle aurait aussi du mal à contrer ses flèches. Elle rangea son épée sur son dos, et pris le revolver accroché à sa taille. Elle ne s'en sortait pas aussi bien avec sa main gauche qu'avec sa main droite, mais elle devrait faire avec.

Elle faillit appuyer sur la détente sur l'homme qui partait, mais elle attendit patiemment qu'il sorte. Gretel avait du donc anticiper son coup de feu... pour esquiver la balle, il faudrait qu'elle voie exactement de la ou elle était le doigt de Blanche-Neige appuyer sur la détente, et l'esquiver avant qu'il ai complètement appuyé ! impossible sans un rigoureux entraînement. Si Gretel évitait la balle, c'est parce que Blanche-Neige avait mal tiré, c'était sur ! Seulement... avec ses blessures, le fait que la balle parte comme il faut était assez faible... mais tant pis... Elle inspira, puis retint son souffle avant d'appuyer sur la détente, le canon dirigé vers Gretel.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 13 Juin - 11:37
Le membre 'Blanche-Neige' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Jeu 13 Juin - 16:44
Spoiler:
 

Gretel vit l'homme étrange s'en aller. Blanche-Neige dégaina un revolver. Aïe... Gretel n'était pas habituée aux armes à feu. Elle s'entrainait avec, mais n'était pas très agile avec se genre d'arme. Il fallait espérer que Blanche-Neige rate sa cible...
Il ne fallait pas trop espérer parfois... La balle atteint Gretel à la cuisse droite. Elle hurla et son visage fut déformé par la douleur. Elle porta ses mains à sa jambe et ses genous se plièrent. Elle tomba à terre, le visage bas, ses cheveux devant les yeux.

Tiens bon Gretel... Ce n'ai qu'une balle... Ca va aller...

Elle se voilait la face mais avait extrèmement mal. Elle fit comme si de rien n'était et se releva maladroitement. Sa cuisse saignait abondamment. Elle espèrait qu'elle n'avait pas d'hémoragie. Elle sera le poing et, en y mettant toute sa force, elle le poussa vers la joue de la jeune brune.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 13 Juin - 16:44
Le membre 'Gretel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Jeu 13 Juin - 17:51
La balle se joncha dans la cuisse. Elle l'entendit hurler. Elle avait mal. Blanche-Neige comprenait ! Elle s'était déjà prise des balle elle aussi, à l'entraînement. Elle fut heureuse de constater que ses jambes à elle étaient intactes. Elle s'approcha, la main sur sa hanche. Gretel se releva.

-Tu devrais pas faire ça.


Elle lui lança un coup que Blanche-Neige bloqua à 2 centimètres de son visage. Elle colla son canon contre son front, elle n'avait plus qu'à appuyer mais elle enleva son arme et partit s'adosser contre un mur. Aucune inquiétude. Si Gretel décidait de l'attaquer, elle la verrait arriver avec se jambe. Elle se laissa glisser contre le mur, jusqu'au sol. Elle avait mal partout, elle commençait à voir flou. La blessure à sa hanche n'avait pas touché d'organes vitaux, mais était grave. Elle pouvait s’infecter. Un filet de sang coulait maintenant de la commissure de ses lèvres. Il faut sérieusement que je revoie ma défense. Pourquoi j'ai pas tiré ? Elle sourit, puis parla à Gretel pour se maintenir en réveil, sans la regarder.

-Te fais pas d'idées. La première personne que je tuerai, j'ai déjà décidé depuis longtemps de qui se serait. Et puis... c'était pas loyal.  Sa tête bascula. Elle n'avait plus de forces. Soudain, elle pensa à quelque chose qui l’écœurait. Et t'as pas intérêt à avoir pitié de moi ! Puis elle s'endormit d'un sommeil sans rêves, mettant fin à la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Juin - 20:06
Blanche-Neige arrêta le poing de Gretel à quelques centimètres de son visage et posa le canon de son pistolet sur le front de Gretel. Celle-ci eu peur. Elle vit sa vie défiler devant ses yeux. Elle vit son père, son frère, la sorcière, GML... Elle pensa à Tommy, encore malade. A Vivou.... Ils devaient l'attendre pour dîner. Ils l'attendraient longtemps. Alors qu'elle venait de retrouver le gout de la vie, elle allait s'en aller. Une larme roula sur sa joue et elle ferma les yeux. Elle s'attendait à ne même pas entendre la détente, elle savait que ce serait rapide. Effectivement, elle ne l'entendit pas. Elle ne vint pas. La jeune fille réouvrit les yeux et vit son adversaire, adossée contre le mur.

-Te fais pas d'idées. La première personne que je tuerai, j'ai déjà décidé depuis longtemps de qui se serait. Et puis... c'était pas loyal.

Gretel murmura entre ses dents :

- Moi j'ai déjà tué. A 6 ans.

- Et t'as pas intérêt à avoir pitié de moi !

La chasseuse ne répondit pas. Elle s'effondra au sol. Sa cuisse la faisait souffrir. Le sang ne s'arrêtait pas.

Super... Il manquait plus qu'une hémoragie... Pourquoi elle m'a pas tué ?

Elle regarda sa blessure. Elle était profonde et elle ne voyait pas la balle. Blanche-Neige semblait s'être endormie. Gretel aurait pu la tuer... Mais cela aurait été lâche. Elle appuya sur sa blessure en étouffant un cri. Mais il n'y avait rien à faire. Le fluide chaud continuait de s'écouler de la cuisse. Elle ne sentait déjà plus sa jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Jeu 13 Juin - 20:29
Dans son sommeil, Blanche-Neige entendit un cri. Elle cru d'abord qu'il provenait du monde des rêves, mais n'en faisant aucun, c'était peu probable. Elle arriva donc, dans sa torpeur, à déduire que le cri venait de l'extérieur. Elle se réveilla, sans savoir combien de temps avait passé. Surement pas très longtemps. Gretel était toujours là, et elles se sentaient toujours aussi mal, toutes les deux. Blanche-Neige s'approcha rapidement de Gretel. Elle examina la blessure. La balle était profonde, il fallait l'enlever immédiatement, ou sinon, elle pourrait ne plus jamais utiliser sa jambe.

-Il faut retirer la balle... Je t'aurais bien anesthésiée mais je n'ai aucuns matériels... Désolée d'avance pour le mal de crâne !

Elle lui sourit à pleines dents, et avant qu'elle ne comprenne, lui assena un gros coup de poing contre la tête, pas pour lui faire mal, mais pour l'endormir.


Dernière édition par Blanche-Neige le Ven 14 Juin - 11:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Juin - 5:40
Gretel vit Blanche-Neige se reveiller et s'approcher d'elle. Elle examina sa blessure.

- Laisse moi. J'ai pas besoin de toi.

Elle n'eu pas de temps d'en dire plus que la brune lui décrocha un énorme coup de poign en pleine figure. Gretel le reçu violement dans la joue. Elle sentit sa peau se déchirer contre ses dents. Un gout de fer amer coula dans sa gorge et elle se laissa faire. Elle perdit connaissance presque aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Juin - 19:33
Blanche-Neige fut heureuse de voir Gretel assommée endormie, et retourna à la guérison de sa jambe. La balle était loin, et la blessure saignait abondamment. Tout d'abord, empêcher le sang de circuler. Un élastique... Elle se mit donc en quête de quelque chose qui lui servirait à serrer le haut de la blessure. La seule chose qu'elle vit était la bande qu'elle portait au bras. éviter une hémorragie pour en créer une autre... quel concept dénué de tout sens. Elle arracha donc le bandage avec ses dents, tout en pressant la jambe avec ses deux mains, puis l'attacha à peu près 10cm au dessus de la blessure. La peau devint blanche, et seul le sang rouge la colorait. Elle avait les doigts plein de liquide visqueux. Pour l'hygiène, on verra plus tard. Elle concentra ses yeux sur la blessure. Elle n'y voyait plus clair. Quelqu'un a éteint la lumière ? Non. Elles étaient juste toutes les deux, affalées sur le sol. Elle eut donc une idée ! Appeler au secours ! ça ne lui ressemblait pas, mais elle devait s'y résoudre. Elle emplit ses poumons d'air, et sembla crier de toutes ses forces mais, aucun son ne sortit, et elle se retrouva à cracher du sang sur le sol, à moitié en train d'agoniser. C'était pas aussi grave que ça tout à l'heure ! Maintenant qu'elle le disait, elle avait mal. Très mal. Elle était devenue muette ? le sang avait du l'étouffer... Bon... si ça continue, on va mourir toutes les deux... J'ai cas sauver ma peau ! je vivrais pour nous deux ! non... mauvaise idée... Elle se redirigea vers la blessure. Elle devrait enlever la balle de la main gauche, et en voyant sombre. Je n'ai jamais eu des conditions aussi bonnes... Bon... fallait qu'elle trouve quelque chose comme une pince fine. Elle allait pas la charcuter avec ses mains non plus ! caaaaalme ... caaaaaaaaaalme... Toooouuut va bien.... il y a personne qui traîne là ? elle souffla. Je peux toujours lui couper la jambe ! Et puis après avoir réfléchi, Non... pas une bonne idée ça... Elle avait l'esprit embrumé, et n'arrivait plus à avoir des réflexions censées. Elle prit son épée. Le bout de la lame était effilé, et la blessure était large. Après avoir vérifié que Gretel "dormait" bien, elle la plongea dans l’entaille. Elle transpirait à grosses gouttes. Sa main droite tenait la garde comme soutient, et elle la dirigeait par sa main gauche, tremblante. Sans savoir comment elle avait fait, elle entendit enfin un léger bruit sourd sur le sol. Elle lâcha son épée, puis regarda d'où il provenait. Un morceau de métal y était posé. La balle. Elle l'avait enlevée. De sa position accroupie, elle passa assise sur le sol, les jambes en long, faisant craquer tous les os de sa colonne vertébrale et de ses bras, sauf le coude. Ensuite, elle dénoua le cordon en haut de sa jambe, puis le noua sur la blessure. Maintenant que la balle était enlevée, il n'y a plus rien à craindre. Elle fut tentée un moment de réveiller Gretel rien que pour lui dire : Eh ! Je t'ai sauvée la vie ! Mais après, elle arriverait encore moins à la remercier. Et puis... il fallait d'abord qu'elle arrive à sortir un son de sa bouche ! Elle était vraiment en mauvais état. Elle ramassa ses armes, les raccrocha, puis commença à marcher le long du couloir, sans but précis. C'est par là la sortie ? Ses bras pendaient le long de son corps. En un seul mot pour quelqu'un qui la voyait : zombie. Elle réunissait toutes les "qualités" pour mériter ce poste. Dormir... J'ai... mal...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Ven 14 Juin - 20:43
Gretel ne vit rien. Tout était noir. Puis une lumière éclatante apparue. Elle distingua une forme qui se rapprocha doucement d'elle. Au fur et à mesure que la silhouette se rapprochait, elle reconnue ses traits.

- Papa...

L'homme se rapprocha lentement de Gretel. Il avait des yeux accusateurs. Quand il arriva devant elle il la regarda avec dégout et hurla:

- Meurtrière !!!!

Gretel se reveilla en sursaut. Elle avait mal. Elle tenta de se souvenir. Ah oui ! Ca y ai ! Elle regarda sa cuisse. Elle était bandée et la balle était par terre. Apparement l'hémoragie avait été arrêtée. Elle regarda autour d'elle et vit Blanche-Neige qui s'en allait. Elle pris toutes ses forces et hurla :

- Blanche-Neige !

C'était surement elle qui l'avait sauvé. Et bien malgré elle, elle devait la remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 12:09
Au moment où Blanche-neige partit, Alistair revint et tapa dans ses mains

- Alors là bravo, vous avez réussi à vous entretuez, peu importe, j'ai un moyen simple pour vous détendre

Il s'accroupit à coté de Gretel

- les souvenirs sont douloureux quand on ne les maitrise pas, et je peux apprendre beaucoup de quelqu'un en perçant son esprit, après tout je suis un psy avant tout et te voir te débattre contre ton père, c'était à pleurer de rire, mais je pense pouvoir faire mieux

Il sortit une montre à gousset et l'agita sous les yeux de Gretel

- Dis-toi que tout ce que tu vois n'est pas réel mais...tu n'arrivera pas à t'en convaincre, alors si je peux te donner un conseil : ne lutte pas, ca ne sert à rien

le psychologue se mit à rire de manière inquiétante


Dernière édition par Le Marionnettiste le Dim 23 Juin - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 14:46
L'homme qui était intervenu tout à l'heure réaparu et s'accroupi à côté de Gretel, toujours gisante au sol, baignant dans une mare de sang.

- Alors là bravo, vous avez réussi à vous entretuez, au point de vous retrouvez à l'infirmerie, peu importe, j'ai eu un moyen simple pour vous détendre. Les souvenirs sont douloureux quand on ne les maitrise pas, et je peux apprendre beaucoup de quelqu'un en perçant son esprit, après tout je suis un psy avant tout et te voir te débattre contre ton père, c'était à pleurer de rire, mais je pense pouvoir faire mieux.

S'il lui avait resté ne serait-ce qu'un peu d'énergie, elle l'aurais frappé. En même pas une heure, deux personnes s'étaient amusées de sa plus grande douleur. Mais Gretel n'avait plus la force de bouger. Elle le regarda avec des yeux menaçants, sans parler.

Il sortit alors le même pendule que quelques minutes auparevant et l'agita devant les yeux de la jeune fille. Elle détourna le regard, fermant fort les yeux.


- Dis-toi que tout ce que tu vois n'est pas réel mais...tu n'arrivera pas à t'en convaincre, alors si je peux te donner un conseil : ne lutte pas, ca ne sert à rien.

Comme si les paroles de l'homme avaient eu un effet sur elle, la chasseuse réouvrit les yeux et regarda cet étange objet. Il se balancait, de droite...à gauche...de droite....à gauche... Les pupilles de la jeune fille étaient fixé sur l'objet et cette dernière n'arrivait plus à s'en détacher. Dans sa tête, elle battaillait pour faire quelque chose, détourner son visage, mais rien n'y faisait.
Et puis, d'un coup, son cerveau se vida de toute pensée. Les seules choses qu'elle discernait étaient la voix de l'homme et ce pendule qui allait de gauche... à droite... de gauche... à droite.....
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 15:18
Maintenant qu'Alistair avait toutes l'attention de Gretel, il allait pouvoir exploiter son subconscient tandis que la malheureuse allait revoir et revivre comme si elle y était, ses blessures les plus secrètes, afin de pouvoir s'assurer que sa victime n'échappe pas à son contrôle, Alistair appuya fort sur chacune des blessures afin de la faire souffrir un peu plus, un horrible sourire se dessina sur les lèvres du psychologue, Gretel s'apprêtait à revoir l'un des instants les plus amères et complexes de sa vie : elle revit la scène où son frère et elle furent capturés par la sorcière, puis il fit apparaitre ses parents, la sorciere torturait Hansel, et ses parents ne faisait rien pour empêcher ca, ils se comtentaient de regarder la sorcière, arracher puis dévorer les membres de son frère, les uns après les autres, Gretel voulait surement détourner le regard mais Alistair fit en sorte qu'elle ne le puisse pas, elle voulait crier ? il l'a fit taire, Alistair se délecta de la souffrance qu'il infligeait à sa pauvre victime, puis il décida de la faire souffrir plus encore...il fit disparaitre ses parents et la sorcière, seul Hansel, bien que démembré et désossé, vivait encore...puis il apparut...Le Marionnettiste...une centaine de mètres de haut, des mains reliés à son corps par des fils et des manches de marionnettistes, les yeux vides remplies d'une immonde et pestilentielle substance noire, bavant et crachant cette même substance de sa bouche aux crocs démesurés..

- J'ai faim !   tonna l'immonde incarnation du mal

Il prit ce qui resta du corps d'Hansel et le dévora, Hansel criait et suppliait sa soeur de l'aider, mais Gretel était condamnée à regarder cet effroyable spectacle, Alistair était aux anges...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 16:13
- Blanche-Neige !

Blanche-Neige se retourna à l'aide du mur, et vit Gretel, tournée vers elle. Déjà réveillée ? Elle s’apprêtait à lui répondre lorsque l'homme de tout à l'heure qui avait tenté de les arrêter réapparu. Il s'assit à côté de Gretel, et commença à leur faire la leçon.

- Alors là bravo, vous avez réussi à vous entretuez, au point de vous retrouvez à l'infirmerie, peu importe, j'ai eu un moyen simple pour vous détendre. Les souvenirs sont douloureux quand on ne les maitrise pas, et je peux apprendre beaucoup de quelqu'un en perçant son esprit, après tout je suis un psy avant tout et te voir te débattre contre ton père, c'était à pleurer de rire, mais je pense pouvoir faire mieux.

Il sortit une montre et commença à la secouer sous les yeux de Gretel. Celle-ci tourna la tête et tenta de résister aux paroles de l'homme, en vain.

-Dis-toi que tout ce que tu vois n'est pas réel mais...tu n'arrivera pas à t'en convaincre, alors si je peux te donner un conseil : ne lutte pas, ca ne sert à rien.

Il rit. D'un rire étrange et inquiétant. Il essaie de l'hypnotiser ?! Ah non ! je lui ai pas sauvé la vie pour ça ! Elle se retourna et commença à courir dans leur direction, mais à peine trois enjambées d’effectuées, sa hanche la lança et elle s'emmêla les jambes, pour se retrouver par terre, encore une fois. Gretel semblait mal en point.

- Et toi là ! Elle avait retrouvé assez de voix pour le menacer.  C'est ma victime ok ?! C'était pas très crédible après lui avoir sauvé la vie... et avachie sur le sol, elle ne voulait pas savoir quel effet elle faisait... Mais cette fille avait l'air d'avoir vécu pas mal de choses et elle voulait savoir ce que c'était avant qu'elle ne meure. Donc tu la laisses et tu t'en va comme tout à l'heure ou je promet pas de te laisser en vie ! Elle n'arrivait à atteindre aucune de ses armes. Elle tenta de se relever, mais sa hanche lui faisait mal, et elle ne pouvait pas s'appuyer sur ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 16:34
Tandis qu'Alistair continuait son œuvre sur Gretel, il entendit une voix et vit derrière lui, quelque chose qui se rapprocher plus du mort-vivant que de l'humain, tant son corps était couvert de marques et qu'elle rampait sur le sol

-Et toi là, c'est ma victime ok ?! Donc tu la laisses et tu t'en va comme tout à l'heure ou je te promet pas de te laisser en vie !

Alistair explosa de rire, Gretel était prise de convulsions et Alistair détourna le regard vers la jeune tueuse qui rampait sur le sol

-Tu me menace fillette ?

il se frotta les yeux en souriant avec dédain

-Ces jeunes...il te faut une correction ? pas de soucis !

Alistair s'éloigna de Gretel, il ne lui était pas nécessaire de rester prés de ses victimes pour la maintenir sous controle, et s'approcha de Blanche-neige, il agita son pendule sous le regard plein de haine de la combattante

-Petite tueuse, petite joueuse...

Le pendule continuait d'aller de droite à gauche sous le regard de Blanche-neige

- Tu vas voir ce que c'est que la douleur...surtout quand...elle sent la poudre et les explosifs....enfin ca tu dois connaitre..

il explosa d'un rire sarcastique
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 19:03
L'homme étrange appuya fort sur chacune des blessures de la jeune fille, la faisant souffrir le martyre. Elle aurait voulu crier mais aucun son ne sortit de sa gorge, elle n'arrivait même pas à ouvrir la bouche.



D'un coup, elle devint quelqu'un d'autre. Enfin... pas exactement. Elle était toujours elle-même mais elle n'avait que 6 ans. Elle ne voyait pas cela, elle le vivait. Elle vivait son pire cauchemar. Elle fut prise par la sorcière et jetée dans une cage. Son frère subit le même sort. Elle aurait voulu hurler, détourner le regard. Mais elle ne pouvait rien faire. Elle était coincée dans ce corps si frêle de petite fille. Son passé et son présent se mélangeaient sans qu'elle arrive à distinguer l'un de l'autre. Ses parents apparurent et l'horrible femme tortura Hansel. Gretel ne pouvait rien faire et ses parents ne bougeaient pas. La sorcière arracha puis dévora les membres de son grand frère. La Gretel qui gisait dans le couloir était en larmes et suffoquait. Son corps était violement secoué et elle semblait agoniser. Mais elle ne s'en rendait pas compte. Elle n'était plus que la petite fille qui voyait son frère mourir. Puis tout disparu, seul restait Hansel, quasi mort. Un monstre immense apparu et hurla avant de ce jeter sur ce qu'il restait du cher frère de la petite fille. Ce dernier hurlait, suppliait sa soeur de l'aider, la regardait avec des yeux terrifiés, mais elle ne pouvait pas bouger. Elle vit son frère souffrir, puis mourir, sans rien faire.



Dans le couloir, le corps de la pauvre femme, allongée par terre était très mal en point. Elle n'arrivait plus à respirer, ses yeux étaient perdus et son corps se secouait violement. Elle était victime de tachycardie. Dans son corps de petite fille, lui faire vivre cela était comme lui planter un poignard en plein coeur mais l'obligée à vivre... en mille fois pire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 19:31
Il explosa de rire. Elle comprenait... elle aurait surement fait pareil en se voyant dans cet état.

-Tu me menace fillette ?

-On dirait bien...

Elle répondait, mais elle n'y croyait pas trop.

-Ces jeunes...il te faut une correction ? pas de soucis !
Il se rapprocha d'elle l'amulette à la main. Blanche-Neige prit peur et tenta de se relever de toutes ses forces. Elle se retrouva accroupie mais retomba en arrière. Ses mains la soutenaient difficilement. Elle réussi à reculer d'à peine plus de 3 centimètres

- N'approche pas ! Elle mit les mains devant son visage en se protégeant, et se cacha derrière celles-ci.

-Petite tueuse, petite joueuse...
Il agitait le pendule sous son nez. Elle ferma les yeux. Elle avait vu sa manière de faire devant Gretel, elle arriverait peut-être à le désarmer avant qu'il ne l’envoute.

- Tu vas voir ce que c'est que la douleur...surtout quand...elle sent la poudre et les explosifs....enfin ca tu dois connaitre..


Il rit encore. Elle agita les bras devant elle, sans relever la tête, en essayant de le toucher. Sa main effleura quelque chose sur le sol. Elle le prit. C'était coupant. La dague de Gretel ? Elle a du la faire tomber... Elle continua d'agiter ses bras, cette fois armée de l'objet. Elle sentit quelque chose se tendre, puis se détendre au bout de la dague. Elle avait brisé le fil de la montre. Elle se retourna vers Gretel, pour voir son état. Elle était secouée de spasmes, et semblait avoir du mal à respirer. Elle semblait vivre quelque chose d'éprouvant... autant pour le corps que pour l'esprit. Elle revint vers l'homme et pointa la dague sur son cou, bien que toujours au sol. Il pouvait surement la désarmer en un simple mouvement, mais elle préféra tenter.

- Comment on fait pour l'arrêter !?


Tous ses muscles lui faisaient mal, et ses plaies la brûlaient. En passant... si elle trouvait un moyen d'arrêter son délire, elle lui aurait sauvé la vie deux fois ! Elle aurait intérêt à lui donner quelque chose en retour ! Blanche-Neige ne fait pas d'efforts pour rien elle !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Dim 16 Juin - 20:10
Gretel allait de mal en pis. Son coeur continuait d'accélérer et ses poumons commençaient à manquer d'air. Ses mains se serraient puis se désserraient très rapidement. Son corps était secoué de plus en plus violement et l'air lui manquait. Mais elle ne sentait rien de tout cela. Elle était toujours cette petite fille qui voyait des horreurs sans rien pouvoir y faire. Elle revit plusieurs fois son frère se faire torturer, dévorer. Il y avait énormément de sang et l'image de ce monstre se grava de manière indélibile dans sa mémoire. Elle vit ses parents l'abandonner, la tuer, son frère la rejeter puis la pousser d'une falaise. Elle s'écrasa en bas, puis revient pour voir de nouveau cet affreux monstre. Il voulait la faire souffrir et il ne s'arrêterai certainement pas là. Il allait s'attaquer à tout ce qui était cher à la jeune fille. Elle ne le savait pas mais son cerveau ne fonctionnait plus. Il était contrôlé par ce maudit homme qui voulait la faire souffrir au plus profond d'elle. Les spasmes de son corps devinrent plus violent encore alors que son coeur ne cessait d'accélerer.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 17 Juin - 18:23
Alistair vit que Blanche-neige tentait de lui résister

-N'approche pas ! hurla t-elle en espérant se défendre face au dangereux psychologue manipulateur

-Laisse-toi faire ! ca fera encore plus mal

Blanche-neige récupéra une dague qui trainait sur le sol, sans que le docteur ne s'en rende compte puis il ne vit que son pendule, séparé du fil qui le reliait...

-Quoi ?!

Blanche-neige saisit Alistair et le menaça, le couteau sur la gorge, puis elle détourna le regard vers Gretel et vit qu'elle suffoquait et souffrait

-Comment on fait pour l’arrêter ?!

Alistair vit l’état dans lequel était Gretel

-Ah ! j'ai du y aller trop fort, je voulais pas aller jusque là, elle mérite pas de mourir ainsi

Alistair, avança vers Gretel, sans prêter attention à Blanche-neige, il se mit à genoux, posa ses mains sur son front

-Gretel, tu entends ma voix, rien d'autre que ma voix, tout ceci n'est qu'illusion, tu n’écoutes que moi, oublie-tout, ça n'est pas réel, oublie-tout et réveille-toi  

Les images atroces qui circulaient dans l'esprit de Gretel, disparurent, puis la jeune fille se réveilla, terriblement choquée
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 17 Juin - 19:00
Gretel souffrait de plus en plus quand elle réentendit la voix de l'inconnu.

-Gretel, tu entends ma voix, rien d'autre que ma voix, tout ceci n'est qu'illusion, tu n’écoutes que moi, oublie-tout, ça n'est pas réel, oublie-tout et réveille-toi 

La pauvre fille se réveilla et son coeur commença à ralentir tandis que ses poumons se réempissaient d'air. Elle regarda l'homme qui se tenait en face d'elle, terrifiée. Elle recula tant bien que mal jusqu'au mur, plus appeurée que jamais. Il avait dit "oublie-tout", mais elle n'avait rien oublier. Elle se souvenait de chaque détail. Elle se cacha des ses mains et pleura toutes les larmes de son corps. Elle aurais donné n'importe quoi pour être ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Lun 17 Juin - 19:12
Lorsque Gretel s’éveilla, elle recula le plus loin possible du médecin, elle était en pleurs, Alistair était satisfait de son travail, il s'approcha de la jeune fille et s'accroupit à coté d'elle

-Tu as vu ce dont j'etais capable...ne t'en fais pas ma belle...je ne suis pas ton ennemi, tu n'as rien à craindre de moi...tant que tu ne menace pas mes intérêts, n'oublie jamais, Gretel, que le passé a un prix et qu'il faut le payer pour oublier
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mar 18 Juin - 17:00
-Ah ! j'ai du y aller trop fort, je voulais pas aller jusque là, elle mérite pas de mourir ainsi

Il s'approcha de Gretel et s'agenouilla. Il plaça ses mains sur son front et lui parla.

-Gretel, tu entends ma voix, rien d'autre que ma voix, tout ceci n'est qu'illusion, tu n’écoutes que moi, oublie-tout, ça n'est pas réel, oublie-tout et réveille-toi  

Les yeux de Gretel, jusqu'à maintenant voilés et éteints, s'illuminèrent à nouveau d'une lueur de terreur pure. Ses spasmes s'arrêtèrent puis elle recula le plus loin possible de l'homme. On aurait dit un petit lapin terrifié par le méchant chasseur. Elle commença à pleurer à chaudes larmes. Blanche-Neige ne savait pas ce qu'elle avait vu, mais elle avait pas aimé. D'ailleurs, la fragilité qu'elle renvoyait troublait Blanche-Neige. Elle qui avait l'air si forte et sure d'elle quelques minutes auparavant...
L'homme s'approcha de nouveau. Blanche-Neige le laissa faire. Elle n'avait plus de forces, et elle trouvait idiot qu'il lui refasse du mal alors qu'il venait de la guérir.

-Tu as vu ce dont j'etais capable...ne t'en fais pas ma belle...je ne suis pas ton ennemi, tu n'as rien à craindre de moi...tant que tu ne menace pas mes intérêts, n'oublie jamais, Gretel, que le passé a un prix et qu'il faut le payer pour oublier


Ce qu'elle avait vu avait donc un rapport avec son passé. Blanche-Neige frissonna. Elle était contente de ne pas être passée par cette épreuve. Elle n'aurait pas supporté de revivre son passé... ça avait d'ailleurs été mauvais pour Gretel. Elle avait du vivre une enfance malheureuse. Pour être si forte, quoi de plus normal !
Alors qu'elle pleurait toujours, sans s'arrêter, Blanche-Neige lui demanda, directe :

-Bah alors ? Je te croyais plus forte que ça moi ! Elle essayait de lui remonter le moral. Peut-être pas la meilleure façon de faire, mais bon... Elle était troublée, et elle voulait plus l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Mer 19 Juin - 11:27
Le médecin s'approcha de Gretel qui détourna les yeux, se promettant de ne plus jamais le regarder dans les yeux.

-Tu as vu ce dont j'etais capable...ne t'en fais pas ma belle...je ne suis pas ton ennemi, tu n'as rien à craindre de moi...tant que tu ne menace pas mes intérêts, n'oublie jamais, Gretel, que le passé a un prix et qu'il faut le payer pour oublier.

La jeune fille oublia d'un coup sa résolution et regarda cet énergumène en face, le regard plus enragé que jamais.

- Pas mon ennemi hein...

Elle lui décocha le plus gros coup de point qu'elle pu. Il l'avait bien cherché en même temps. Elle se releva comme elle pû puis Blanche-Neige s'approcha d'elle.

-Bah alors ? Je te croyais plus forte que ça moi !

La chasseuse la regarda avec un regard glacial.

- Je suis forte. Si on n'était pas tombées sur ce malade, je t'aurais démoli. Mais ce singlé viens de me faire revivre les pires choses de ma vie, alors tais-toi. Et ne t'avise surtout pas d'avoir pitié.

Elle était déjà suffisement en colère comme ça. Mais elle ressentait surtout un traumatise naissant, comme une répercution de son enfance. Mais ça, elle ne voulait pas le montrer. Elle n'avait plus aucune force et aurait tout donné pour être chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Gretel + libre ] Mais c'est qui cette fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» Tentation... [libre mais Alwin, Edward, Lalwend]
» Mais c'est quoi cette île
» « Par la barbe de Merlin, mais d'où provient cette odeur ? » # Pálina
» L'ascenseur est....bloqué?![Neil & Norim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-