Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pv Orange + libre] Non, on ne fait pas de belles rencontres qu'à la plage ou au parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Dim 5 Mai - 14:34
Elle était sur son vélo et elle filait comme une folle dans les rues de la ville. Ça faisait longtemps qu'elle n'en avait pas fait. Depuis quoi... dix ans ? Elle venait de se l'acheter grâce à sa première paye et en cette belle journée ensoleillée, il fallait absooolument qu'elle l'essaye. Du coup, elle était pas très à l'aise avec.

Mais ça la changeait du quotidien ça au moins... Faire des potions et péter des trucs ça devenait lassant au bout d'un moment. Elle aurait pu cambrioler la voisine du dessous, elle faisait de délicieux cookies. Et oui c'est la pénurie à la maison. M'enfin c'était soit le vélo, soit les cookies. Et bin les cookies, ce sera la prochaine fois.

Elle était aussi passer à l'agence mais il n'y avait pas de missions intéressantes à faire. Et ce qui était dess réunions, c'est bon elle avait déjà donner elle laissait la place aux autres maintenant. Puis elle avait plus rien a lire et là la musique tout de suite ça ne lui disait rien.

Elle était donc sortie pour inaugurer son vélo pas si neuf que ça mais c'est un vélo quoi... Enfin un vélo avec des freins qui fonctionnent et une cycliste plus attentive à la route aurait été plus pratique Pour éviter à se retrouver mordre la poussière. Non elle n'avait pas vu le poteau et alors ??

cap:
 


Dernière édition par Agent Magenta le Ven 23 Aoû - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Dim 5 Mai - 20:27
Oksa rentrait chez elle. Les autres gogoles de la plage avaient réussis à la faire partir. Déjà la fille aux cheveux verts, ensuite la mer qui monta, et enfin, -le pire !- des enfants s'amusaient à lui envoyer du sable dans la figure !
Pas possible de profiter du soleil !

Elle rentrait donc vers son appartement. C'était décidé : elle prendrait le soleil derrière la fenêtre !

La jeune femme était dans ses pensées, rêvassait et cherchait un plan contre les mioches de la plage, si jamais ils recommenceraient dans un futur. Son portable vibra, mais ne l'avait pas senti, car quelque chose -ou plutôt quelqu'un- la choqua : une femme à vélo venait de se prendre le panneau "attention dos d'âne" et en était tombé de son vélo.

En gentille fille, elle alla à sa rescousse. Elle l'aida à se relever et demanda :

- ça va ? Rien de cassé ?

c'était la question la plus idiote qu'elle ai dit. Mais elle l'entendait dans des film et voulu se donner un petit coté "action"





Dernière édition par Agent Orange le Lun 16 Fév - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 5 Mai - 21:13
Bon sang ce genre de truc n'arrivait vraiment qu'à elle ou quoi ? En même temps c'est comme si elle faisait du vélo les yeux fermés. Disons que c'est pas pratique pratique pour ne pas rentrer dans quelque chose. Et en récompense, elle avait une grosse bosse sur la tête. Super, j'adore...

Une jeune femme arrivait vers elle et l'aida à se relever. Elle prit son bras volontiers et s'épousseta. Puis elle ramassa son vélo.

- Ça va ? Rien de cassé ?

Elle était gentille dis donc. C'est pas n'importe qui qui s'arrêterait dans la rue pour relever une tête en l'air. Y en a qui se moqueraient bien.

- Merci c'est gentil. Tout va bien, juste une bosse, rien de grave.

Elle lui sourit. Elle avait été gentille, elle aussi avait envie d'être gentille.

- Pour vous remerciez, vous acceptez une glace ? Surtout qu'il fait vraiment chaud...

Bon elle avait plus un rond, mais juste une petite glace ferait pas de mal
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mar 7 Mai - 17:34
- Merci c'est gentil. Tout va bien, juste une bosse, rien de grave. Pour vous remerciez, vous acceptez une glace ? Surtout qu'il fait vraiment chaud...

ha c'est bien, si tout va bien... Mais !!

Si Oksa s'attendait à ça ! La jeune fille ici présente, voulait m'offrir une glace !! Juste pour l'avoir aidé !!
Par cette chaleur, bien sur qu'elle en mourrait d'envie, une bonne petite glace au melon bien frais, mais seulement si c'était elle qui en avait l'initiative, et pas une petite fille inconnue !

- Non merci. Je vais continuer mon chemin, je dois...

Elle s'arreta pour finalement marmonner :

- Je dois faire quelque chose...

Ça y est, on a perdu Oksa. Toujours dans ces pensées de l'enfance. A cause d'Elle !! La jeune fille devant ses yeux ne devait pas être bien vielle, 14 ans peut être. Le collège lui semblait si loin. Dans ces temps, elle ne faisait rien, mais avait déjà une assez bonne impression d’ensemble de la vie : le dégoût des gens différents d'eux, la lâcheté de certain. Enfin...d'Un !! Celui qui l'aurait justement éviter toutes ces chose. Elle aurait été heureuse avec les gens de son pays.. Et...

Oksa sortit de sa torpeur par la petite bouille de la petite, elle était déçu. Non je sais pas, mais c'est assez cheloup...

Elle lui sourit, et continua son chemin...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 12 Mai - 16:55
- Non merci. Je vais continuer mon chemin, je dois...

Juan prit un air surpris. Elle avait dit quelque chose de mal ?...

- Je dois faire quelque chose...

- D'accord pas de problèmes, au revoir.

Elle attendit qu'elle s'éloigne un peu pour s'appuyer contre le mur et soupirer tenant toujours son vélo. Ouais elle est maudite c'est bien ce qu'il lui semblait. Elle faisait fuir les gens... Elle avait le cerveau qui lui sortait par les oreilles ou quoi ? Après Tommy, elle. Heureusement que Yel l'a pas envoyer ch*** quand elle lui a proposer une partie de peinture sinon elle aurait songé sérieusement à changer de ville, s'exiler ou partir en déprime parce que y avait un truc qui clochait tout de même.

N'empêche, heureusement qu'il y avait son frère qui lui rattachait à la vie. Il y a quelques années, ils s'étaient promis de ne jamais se quitter et que si elle se perdait, elle devait l'attendre à l'endroit où elle l'avait vu la dernière fois. Elle l'attendait toujours, il ne venait pas. Mais un jour, il reviendra, il lui avait promis.

M'enfin, revenons à nos moutons. Qu'est-ce qu'elle devait faire déjà avant qu'elle se prenne le poteau ? Ah oui, rien... Et elle n'avait rien à réviser, elle n'allait presque plus au lycée. Ça n'en valait pas la peine. Elle marcha alors en direction du parc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Sam 18 Mai - 17:34
HRP:
 

Oksa partie donc vers l'immeuble. Décidément, aujourd'hui aurait été bizarre ! L'agence, puis cette fille à la plage et... Ces gens. Et en plus, elle avait déçu une petite. Car, en retournant, elle vit la fille immobile, comme dans des pensées profondes. Elle la comprenait. L'expression sur son visage laissait percevoir une souffrance qu'oksa comprenait.

Elle voulut donc rejoindre la fille. Elle lui avait gentilement d'aller manger quelque chose, c'est qu'elle même s'ennuyait. Mais la fille était sortie de son étrange torpeur, et partit.

- hé attends !

Oksa espérait que la fille avait entendu, parce qu'elle était déjà de l'autre bout de la rue.





Dernière édition par Agent Orange le Dim 15 Juin - 5:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 23 Mai - 19:20
- hé attends !

Ah, une petite lueur d'espoir pour rattraper l'énorme bêtise qu'elle a fait ou elle a oublié quelque chose par terre ? Sincèrement, elle préférerait la première solution. Elle se retourna, les yeux brillants au risque de se faire rembarrer. Elle retourna son vélo et marcha vers la demoiselle.

- Oui ?

Allez, croise les doigts, le cerveau ne te dégouline pas des oreilles finalement. En fin c’est à voir de ce que la jeune fille allait lui dire... Hum suspens. D'ailleurs en passant, elle fit vachement gaffe aux endroits où elle marchait parce qu'après les poteaux, y avait aussi des crottes de chiens en guise d'embûches. Super. Merci la mairie pour les trottoirs propres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Dim 14 Juil - 16:51
HRP:
 

- Oui ?

Cet espoir, Oksa l'avais à peine entendu. Peu être parce que la jeune fille était loin ? Ou parce qu'Oksa avait peur ? Ben oui, peur de la réaction de la fille. Elle n'avait presque ignorée, et là, elle accepte sa proposition... Ce serait pas un peu louche ça ?

Elle avança vers la fille, respirant à plein poumon comme pour se donner du courage, et, lorsqu'elle lui sembla qu'elle était assez proche, elle dit :

- Alors, cette glace ? On va la manger ?

Sa réplique avait été vraiment réfléchit. Elle ne voulait pas être prise pour la méchante, mais pour celle qu'elle était : indécise, malheureuse. En plus, c'est vrai qu'il faisait vraiment chaud, et une glace, ça ne se refuse pas. Et plus, une nouvelle connaissance, même avec cette différence d'âge,; ce n'est pas mal dans cette nouvelle ville...


Dernière édition par Agent Orange le Mer 29 Oct - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 22 Aoû - 21:26
HRP:
 

Une fois qu'elles furent en face, elle lui répondit en fin :

- Alors, cette glace ? On va la manger ?

Ah, la réponse qu'elle attendait. Elle lui fit un sourire chaleureux, heureuse qu'elle ait acceptée son invitation. La jeune fille avait pris une grande inspiration avant de parler. Peut-être qu'elle avait peur... Mais de quoi ? De se faire des amis ?
Elle ne savait pas pourquoi mais elle, n'avait pas peur. Elle n'avait jamais eu de parents pour lui dire "fais attention à toi et ne parles pas aux inconnus !" à chaque fois qu'elle sortait. Alors son inconscience venait sans doute de la façon dont on l'avait élevée. Mais peu importait, elle ne lui avait pas l'air méchante. Pas l'air hein, elle n'en savait rien... Mais elle ne voulait pas la mettre mal à l'aise alors elle fit comme si c'était une amie.

- Oui, il y a un café pas loin, lui dit-elle d'un ton jovial. Elle se mit à côté d'elle et commença à marcher, son vélo de l'autre côté. Tu aimes quoi comme goût ? Moi je préfère noix de coco et pistache quand ils sont ensembles c'est un régal !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Ven 23 Aoû - 10:24
HRP:
 

Elles s'étaient mises en route le long de la rue, le ciel toujours aussi bleu. La jeune fille sourit, comme si elles étaient des amies depuis sa tendre enfance...

- Oui, il y a un café pas loin. Tu aimes quoi comme goût ? Moi je préfère noix de coco et pistache quand ils sont ensembles c'est un régal !
- Moi je préfère choco-menthe... Je n'aime pas la noix de coco...

Oksa se rappela les bacs à glaces chocolat-menthe qu'elle mangeait chez ses parents durant son adolescence. Elle en vidait quasiment un à chaque fois qu'elle commençait le bac.

Elles marchaient tranquillement dans la rue ou était la Résidence Otelo. C'est là qu'elle habitait. Mais elle n'avait pas très envie de rentrer chez elle, non. Sa journée était certes pénible, mais autant perdue pour perdue, elle avait envie d'un peu s'amuser avec ses voisins.

- Attends moi ici deux minutes, je reviens... Nan enfaîte, fait comme tu veux, tu n'as cas venir...

Elle s'approcha de la porte, tourna la clé à l’intérieur et entra. Elle commença par le troisième étage. Etant donné qu'il y a deux appartements à chaque étage, sonner à partir du troisième semblait déjà pas mal.
Elle s'approcha de la porte de chez sa voisine, et toqua puis descendit deux à deux les marche pour pouvoir faire la même chose l'étage du dessous, puis le premier pour enfin venir se cacher au rez de chaussé.

Oksa voyait bien que la jeune fille qui l'accompagnait ne comprenait pas ce qu'il se passait, alors avait qu'elle puisse dire un mot, elle la devança :

- Je suis peux être en age d'avoir des responsabilités, j'ai gardé mon âme d'enfant... De grand enfant.

Spoiler:
 





Dernière édition par Agent Orange le Sam 27 Déc - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 8 Sep - 14:21
- Moi je préfère choco-menthe... Je n'aime pas la noix de coco...

Bon après, chacun ses goûts ! Elle, n'aimait pas la menthe et pour elle, la noix de coco était une drogue. Tout comme les mirabelles.

- Attends moi ici deux minutes, je reviens... Nan enfaîte, fait comme tu veux, tu n'as cas venir...

Ah nan nan nan, je viens ! Elle suivit alors... la jeune fille et la regarda faire. Elle sonna à toutes les portes et s'enfuit en courant. En sortant, elle avait du mal à contenir son rire. Puis finalement éclata.

- Je suis peux être en age d'avoir des responsabilités, j'ai gardé mon âme d'enfant... De grand enfant.

- Ahahah ! Au fait, je ne t'ai pas demandé ton nom ?

Une lueur de malice traversa ses yeux en voyant un jeune garçon sortir de l'appartement, furax.

- Tiens, moi aussi j'ai envie de m'amuser. Rigole pas tout de suite, sinon je vais plus être crédible.

Elle courut vers le garçon, sauta à son cou comme si c'était un ami de toujours.

- Je t'aiiiime ! ... ah nan c'est pas toi.

Et elle le lâcha et retourna vers la jeune fille. Elle se retourna et vit sa tête bouche bée et il la regardait comme s'il la prenait pour une folle. Et elle explosa de rire. Encore.

Cap:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Dim 8 Sep - 15:40
- Ahahah ! Au fait, je ne t'ai pas demandé ton nom ?
- Ah oui, moi c'est...

Mais pas le temps de finir sa phrase, la jeune fille devant elle avait le regard fixé sur la porte qui venait de s'ouvrir...

- Tiens, moi aussi j'ai envie de m'amuser. Rigole pas tout de suite, sinon je vais plus être crédible. Je t'aiiiime ! ... ah nan c'est pas toi.

Oksa eut du mal de se retenir de rire, mais contrôla son fou rire et dit au jaune homme qui se tenait sur la pas de la porte.

- Excusez ma petite sœur, nous attendons notre papa, ça va faire 6 mois qu'on ne l'a pas vu.

Une sœur... Elle n'en a jamais eu, et pourrais jamais en avoir... Mais, pourquoi donc son imagination lui avait-elle alors supposer cette excuse bidon ?? Mystère mystère...
C'est alors qu'une autre idée lui vient en tête.

- Pour m'excuser, je vais vous donner des sucreries. Ça vous mettra de bonne humeur, j'en suis sure !! dit-elle avec un clin d’œil.

Elle s'écarta de la porte, du jeune homme et de sa "petite sœur", pour qu'ils puissent mieux contempler le scène. Oksa se dandina, de droite à gauche en chantonnant :

- Ohhh !:!! Sucreries, bonbons et gateaux !! Ohhh !! Tombez du ciel comme ferait la pluiiit !! Ooohhh !!...

Après une petite minutes de dance, rien ne se passa dans le ciel, et la jeune femme dut je résoudre.

- Comme c'est bizarre... Je suis désolé, mais ce matin même il pleuvait des dragibus !!

cap:
 





Dernière édition par Agent Orange le Ven 9 Jan - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 14 Nov - 20:45
HRP:
 

- Ah oui, moi c'est...

Désolé d'être partie comme ça mais quand Juan a vu le type sortir de l'appart elle n'avait pas pu s'empêcher de faire sa petite blague.

- Excusez ma petite sœur, nous attendons notre papa, ça va faire 6 mois qu'on ne l'a pas vu.

Eeeeh ! Elle veut me faire passer pour une petite de cinq ans ou quoi ? Bon, vu comment elles s'étaient enfoncées dans leur farce, autant continuer, ça ne pouvait pas être pire. Surtout que sa "grande soeur" se mettait à faire la danse des sucreries devant eux. Puis elle finit par s'arrêter et c'est maintenant qu'elle se rendit compte que le type en avait profiter pour filer en douce, le lâche ! En même temps elle le comprenait, tomber sur deux tarées comme elles c'est pas facile à vivre !

- Allo ! Nan mais allô quoi, les gens ne savent plus s'amuser !

Elle avait pris un air comique et se moquait royalement de la bimbo qui avait fait le buzz à la télé avec cette phrase en passant totalement pour une débile. Aaaah, elle allait adorer cette journée !

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Dim 15 Juin - 8:53
Elle s'amusèrent ainsi à se moquer de célébrité, célèbre surtout pour leur stupidité et leur naïveté, à se raconter des blague et des anecdotes :

- Tu connais la blague des asticots ? C'est deux asticots qui se rencontrent dans une pomme. Y'en a un qui dis : Tiens ! Je ne savais pas que vous habitiez le quartier !

Oksa pouffa : c'était une de ses blagues nulle, que tout le monde connaissait, et que personne rigolait. Mais ce n'était pas grave, elle, elle s'amusait.

On voyait déjà le Cookie d'or au loin, avec sa vielle enseigne de bois. C’était un salon de thé, mais tout le monde savait qu'il y avait des glaces, et des meilleurs, de tout les goûts. Oksa n'avait pas oublié : noix de coco-pistache pour la demoiselle.

- On tourne ?, dit elle d'un mouvement du bras.

Elles se dirigèrent vers l'autre rue. Il existait une ambiance spéciale : les odeurs se mélangeaient, créant ainsi un étrange climat. On pouvait tout de même reconnaître le doux parfum de pain, tout juste sorti du four, celui d'un poulet sauce curry un peut trop cuit, celui d'un magasin trop propre, ou celui de l'herbe fraîchement coupée.
Et puis, quelle agitation ! Les gens passait puis repassaient de-ci de là, se bousculant, pris dans la vitesse. Pourtant, ce n'était pas aussi bruyant qu'en plein centre de Paris. Ou de Chantilly. C'était seulement en bord du parc.
Oksa et la jeune fille se regardèrent :

- On passe par le parc ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 23 Oct - 12:40
Elles entrèrent dans un quartier que Juan connaissait bien pour y avoir passé plusieurs après-midis. Tout en rigolant aux jeux de mots pourris et aux blagues Carambar, elles marchaient et profitaient du beau soleil qu'il y avait. Qu'est-ce que ça sentait bon ici !
Juan acquiesça pour faire un petit tour au parc, comme ça elles prendront les glaces après. De toute façon, il y avait des marchands de glaces au milieu du parc, elles n'avaient pas besoin d'en trouver en ville. Quoique, celles du Cookie d'Or étaient les meilleures, le détour valait peut-être le coup.

- Dis, tu fais quoi dans la vie sinon ?

Ouais, peut-être que sa question était débile mais c'était pour faire connaissance avec la jeune femme qui était bien sympathique avec elle. Juan aimait beaucoup les nouvelles rencontres comme celle ci. Malheureusement, il n'y en avait pas assez souvent.

- Ça va peut-être te paraître bizarre, mais moi j'ai quitté l'école et je travaille au laboratoire. J'adore la chimie, je sais pas pourquoi.

En fait, elle travaillait pas vraiment au labo, c'est juste que quand elle n'était pas à l'Agence ou qu'elle ne sortait pas, bah elle était là bas. Elle profitait des équipements pour faire ses petites potions au lieu de le faire chez elle. En général c'était mieux, surtout quand y avait les collocs. Quand ils étaient là, ça compliquait énormément les choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mer 29 Oct - 14:30
- Dis, tu fais quoi dans la vie sinon ?

Oksa avait déjà réfléchit à sa réponse depuis un petit moment, sûre que la question viendrait à être posée. Elle ne savait pas mentir et s'entraînait depuis toute petite à être un peu plus crédible. Quand elle ne disait pas la vérité, elle avait tendance à rougir légèrement des oreilles et à bégayer. Mais avec ses années d'entrainement, ses oreilles étaient devenues les seuls traîtres.

La plupart du temps, elle utilisait la technique qu'elle appelait "demi-mensonge", c'est-à-dire qu'elle disait un peu, mais pas tout. Mais dans ce cas présent, il lui était impossible de lui dire ne serait-ce que le lieu de son travail, les agents de GML pouvant être bien évidemment partout à la fois. On lui avait dit qu'ils prenaient la forme d'animal, cependant les contes ne sont pas fait exclusivement d'animaux.

Enfin, il était peu probable qu'elle fusse l'un d'entre eux. Mais, on n'est jamais trop prudent.

Les possibilités qu'Oksa avaient envisagé étaient tout d'abord traducteur, sachant parler anglais couramment. Puis elle réalisa que personne n'avait besoin d'un traducteur à Chantilly.

Puis elle pensa à pêcheur, puisque la ville se situait près d'un port. Mais quelle image aurait-elle donné alors ? Celle d'une femme/bonhomme : gros bras, gros muscles... Heu wait. Oksa n'avait pas du tout cette carrure. Et puis, pour lui proposer un tour en bateau ? Non merci.

Ensuite, elle pensa à ce qu'elle voulait être lorsqu'elle était encore petite. Agent secrète. Ok très bien.

Enfin, elle pensa à un métier dans le commerce. Un tas d'idées lui étaient venues : mais celle qui lui plaisait le plus était sans doute la "chargée d'étude de marketing". Après ses recherches d'agence dans lequel travailler, Oksa avait sérieusement pensé à se reconvertir en tant que commerciale.

- Je suis chargée d'étude marketing, réussit à prononcer Oksa sans trembler, d'un ton appliqué comme si l'on récitait sa poésie. Et toi donc ? Je dirais que... Elle jaugea très vite l'âge de la jeune fille, tu es au lycée ?
- Ça va peut-être te paraître bizarre, mais moi j'ai quitté l'école et je travaille au laboratoire. J'adore la chimie, je sais pas pourquoi.

En effet, cela lui parut bizarre. Pas le fait de travailler au labo, non, juste de travailler aussi jeune. Surtout dans un domaine aussi particulier que celui là. Les gens ne sont pas sensé de faire de longues et pénibles études ? Ça a du être assez compliqué pour elle. Enfin, soit. Si c'est ce qu'elle aimait, la chimie, tant mieux pour elle.

Elles continuèrent à blablater sur le chemin. Oksa avait vraiment l'impression que Juan voulait l’emmener au Cookie D'Or. Et aurait eu raison, les glaces là-bas étaient les meilleurs ! Elles tournèrent vers la gauche en direction de ce fameux salon de thé... Ahh !! Il était vrai que cela faisait longtemps qu'Oksa n'avait pas mis les pieds dedans, et elle en avait presque oublié de doux parfum de thé.

- Il parait que les glaces du Cookie D'Or sont les meilleurs de la ville. J'en ai goûté une quand j'ai emménagé ici, et j'approuve : ce sont les glaces les plus délicieuses du coin !





Dernière édition par Agent Orange le Dim 14 Déc - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 14 Déc - 13:12
Juan vit à sa réaction qu'elle trouvait cela vraiment étrange. De toute manière, ça l'était. Une jeune fille qui à seize ans adore la chimie et pourrait fabriquer des trucs de fou avec. Elle préféra alors s'expliquer.

- En fait, c'est plus un loisir qu'autre chose. Et comme j'ai l'âge de travailler, je fais vendeuse dans des boutiques pour payer mon loyer.

Non, Juan ne comptait pas se cacher. Elle assumerait parfaitement être une agente secrète devant Oksa. Elle commençait étrangement à avoir confiance en elle. Pourquoi ? Elle ne savait pas simplement une intuition. Et puis de toute façon, si elle ne faisait partie d'aucune agence, elle pensera sûrement qu'elle se moquait d'elle. Par contre si elle est de GML, aucune importance c'est écrit nul part que les agents doivent être ennemis entre eux. C'était quand même pas de leur faute si la Mère Grand et GML se tapaient dessus depuis des années.

Elles arrivèrent finalement au Cookie d'Or et commandèrent leurs glaces. Elles prirent une table pour s'asseoir, une à l'abri des rayons brûlants du soleil.

- Il parait que les glaces du Cookie D'Or sont les meilleurs de la villes. J'en ai  goûté une quand j'ai emménagé ici, et j'approuve : ce sont les glaces les plus délicieuses du coin !

- Tant mieux, moi je n'en ai jamais mangé. Je ne serais pas déçue alors j'imagine ! Les cookies de la boutique de Mère Grand sont très bons aussi.

Alleeeeey rebelotte. Aujourd'hui Juan était joueuse. Elle garda sa bouille innocente et attendit la réaction de son amie. De toute façon, elle saura tout si elle le lui demande !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Sam 27 Déc - 15:18
- Tant mieux, moi je n'en ai jamais mangé. Je ne serais pas déçue alors j'imagine ! Les cookies de la boutique de Mère Grand sont très bons aussi.

Oksa ne savait pas pourquoi, mais il lui semblait que Juan n'était pas aussi innocente qu'elle paraissait. Sans doute à causes des indices qu'elle lui mettait dans ses propos. Un peu comme des lapsus révélateur. Mais sans lapsus. Oui peut-être pas, après tout. Le travail la mettait un peu trop sur les nerfs, et elle y était sans doute trop impliquée, même si elle n'avait jamais rien fait à l'agence. Elle essayait pourtant de bien se faire remarquer par Mère-Grand. Mais aveugle comme elle était, elle n'avait pris attention à la jeune fille. C'était très certainement pour cela qu'elle ne l'avait pas remarqué : l'agent Orange avait toujours été sage.
Bon, revenons à nos moutons, ou, devrais-je dire, à nos délicieuses glaces que les deux jeunes filles dégustaient confortablement assis dans leur siège. Oksa avait le sentiment qu'elles jouaient à qui va découvrir quoi de ma vie ? Mais Oksa n'avait plus l'intention de cacher quoi que ce soit, si la jeune fille lui demandait. Il était sans doute trop dangereux, mais après tout, c'est ce qu'elle cherchait, le danger. Oksa sourit.

- Il est vrai que les cookies là bas sont vachement bons ! Dit-elle la bouche presque pleine et sa glace déjà à moitié fondue à cause de la chaleur de sa main et du soleil.On raconte que la grand mère qui tient cette petite boutique est la véritable Mère-Grand. Il paraîtrait même qu'il y aurait comme des bruits de machines le soir, à ce qu'on dit le voisinage. Mais je doute que l'on puisse leur faire confiance. Ce sont des gens très étranges. Et puis, après tout, ce ne sont que des rumeurs...

En manque d'aventure, Oksa s'était rabattue sur les ragots du voisinage. On ne peut pas dire qu'Oksa avait beaucoup de contact digne de confiance. De plus sa timidité avait rendue la chose beaucoup plus difficile. Mais elle pouvait se vanter de connaitre pas trop mal de personnes. Mais pas de l'agence, malheureusement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 13 Fév - 14:57
Juan finit d'engloutir sa glace avec qu'elle ne coule toute entière sur sa main. Elle aimait beaucoup l'été mais c'était un des inconvénients : les glaces ne duraient pas assez longtemps... Elle sourit lorsque son amie lui répondit. A ce qu'elle avait compris, elle était bel et bien dans le délire des agences. Juan la trouvait très sympa alors que ce soit GML ou MG, fuck it. Elle la regarda malicieusement. Les rumeurs qu'elles racontaient étaient loin d'être fausses et elles le savaient toutes les deux.

- Tu habites là bas pour savoir tout ça ? Ou tu connais peut être des personnes qui t'ont raconté ?

Juan tentait de la piéger même si elle se doutait qu'elle n'y arriverait pas. Elles tournaient autour de pot depuis tout à l'heure et cela l'amusait. Mais il fallait ce décider, alors Juan posa son ultime question avant le verdict.

- C'est quoi ta couleur préférée ?

Elle tentait l'Agence Cooki en premier, elle espérait être chanceuse sur ce coup. Et si c'était le cas, elle l'avait très peu croisée dans l'Agence car elle ne l'avait sûrement jamais vue. Sinon elle se serait rappelée d'elle et tout ce suspens n'aurait pas eu lieu. En revanche si elle est de GML, ça paraîtrait plus logique qu'elle ne la connaisse pas. Juan connaissait très peu de personnes de l'Organisation hormis son frère, des connaissances pendant les missions ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Lun 16 Fév - 19:46

Quoiiiii ? Comme si Oksa racontait des bobards ! Elle ne mentait jamais... ou presque ! Excepté cette fois au bar où elle avait renversé son verre. Mais ce n'était pas sa faute, nan, c'était celle de... la table, la vilaine !

- Non non j'habite dans l'immeuble où nous avons fais la petite blague tout à l'heure. Mais, en effet, je connais des gens qui habitent tout près. D'ailleurs, tient, tu me fait penser, quand je vais rentrer chez moi tout à l'heure, je vais devoir faire attention à ne pas croiser l'homme qui habitait là bas. Oh, au pire, no care, je suis sur que dans une semaine il aura oublié.

Oksa sourit à la jeune fille. Elle avait comprit son petit jeu, et ça l'amusait encore plus. Elle était persuadé qu'elle savait, et qu'elle faisait partie de l'histoire avec les agences. Mais qu'elle fasse partie de cette de GML ou de MG, quelle importance cela était-il ? Cela renforçait encore plus le challenge du jeu. Et cette dernière question confirma ce qu'elle pensait. Oksa élargit encore plus son sourire. On pourrait même dire qu'elle avait le sourire jusqu'aux oreilles. Un fin vent miraculeux fit voleter leurs cheveux. La jeune femme leva la tête et lui répondit tout naturellement, comme si leur discussion n'avait rien de particulier :

- Orange. Comme les fruits. Comme le soleil. Comme les cookies. Enfin, il est vrai que les cookies sont plus bruns-dorés. Ça dépend de ce que tu mets dedans en fait.

Si cette fille n'avait rien à voir avec l'agence, elle trouverait sa réponse étrange, tout au plus. Mais elle savait. Et de quelle agence maintenant. Et les fines lèvres qui fendaient le visage de la jeune fille en face d'elle la réjouit. Elles ne semblaient pas lui en vouloir, au contraire, le pétillement de malice dans ses yeux permettait de dire qu'elles étaient dans la même agence.

Et, tel une discussion ennuyante de rencontre, elle demanda :

- Et toi ? Que j'aille faire un tour sur le panneau du hall.

Ca, s'était risqué, mais si elle aurait pu lui faire un clin d’œil comme dans les bandes dessinées, elle l'aurait fait. Mais laisser faire le jeu était bien plus drôle.
Si la fille en face d'elle était membre de l'Organisation de GML, Oksa était morte. Ou pire... Elle aurait été couverte de honte ! Et si elle n'aurait rien à voir avec l'histoire aussi. En plus elle ne l'avait vue dans l'agence. En même temps, elle ne connaissait pas grand monde. A part l'agent Brown... Rien que de penser à lui la fit frissonner. Il n'était plus rien, juste un collègue de travail. Et rien, pas même lui, l’empercherait de se délecter de ce précieux moment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 8 Mar - 21:38
- Oh de toute façon s'il habite là bas aussi, il doit être habitué ! Ou sinon prie pour qu'il ait une petite mémoire.

Orange. Une des couleurs principales mais elle n'en avait jamais entendu parler, ou peut-être à une ou deux réunions. Leur petit jeu prenait fin et Juan avait eu sa réponse. Si c'était le cas, l'agent Orange avait sûrement eu la sienne aussi. Surtout qu'elles s'étaient sûrement déjà vues mais sans faire attention. La prochaine fois elles sauront. S'il y aurait une prochaine fois et que Juan ne s'était pas trompée sur toute la ligne.

- Et toi ? Que j'aille faire un tour sur le panneau du hall.

Ses craintes n'étaient pas fondées. Elles n'avaient même pas lieu d'exister, en fait.

- Magenta, un peu comme mes cheveux. Qui d'ailleurs se dit de la même façon en anglais, comme orange. Mais avec un accent british.

C'était étrange qu'elle ne la connaisse pas. A l'Agence, il n'y avait pas autant d'agents que ça. Donc ils se connaissaient quasi tous de vu, au moins. Mais MG organisait elle-même les missions sur le terrain et les corvées. Peut-être qu'elles étaient décalées ? Il y avait des chances, surtout si elle était aussi ancienne qu'elle voire plus.

Le soleil commençait à se coucher et le lendemain, les corvées à l'Agence allaient être matinales. Juan ne devrait pas traîner trop tard si elle voulait survivre à MG. Leurs glaces étaient finies depuis longtemps mais elles parlaient tellement qu'aucune des deux n'avaient vu le temps passer. Surtout avec leur petit jeu, finalement.

- Je vais devoir rentrer, c’était super sympa d'être avec toi ! On se reverra sûrement.

A l'Agence. Sûrement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Sam 14 Mar - 16:26
Spoiler:
 

La lumière du soleil commençait déjà à décliner. Le temps était passé tellement vite en sa compagnie ! Bien plus que si elle l'aurait laissée par terre sur son vélo.

- Je vais devoir rentrer, c’était super sympa d'être avec toi ! On se reverra sûrement.

Oksa acquiesça d'un signe de tête. Il était temps de se séparer après ce temps de jeu bien sympathique.

- Moi aussi, je vais rentrer, et croiser les doigts. Merci pour cette fin d'après midi. Au plaisir de te revoir. Ah, et n'oublie pas ton vélo.

Elle lui pointa du doigt son vélo gris-bleu en lui souriant. Il ne fallait pas qu'elle le laisse ici, ce serait embêtant pour elle de se déplacer rapidement, que ce soit ce soir ou dans le futur. Oksa se leva de sa chaise et attendit que la jeune fille enfourche son vélo pour lui faire un grand signe de la main.

Il faisait encore bon dans ce soir à Chantilly. Elle avança d'un pas pressé vers sa résidence. Maintenant elle avait la flemme de cuisiner, et n'avait de toute façon presque pas faim. Avec un peu de chance, Alice ou Elise, ses colocatrices, avait fait quelque chose à manger.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[Pv Orange + libre] Non, on ne fait pas de belles rencontres qu'à la plage ou au parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.
» Fer à repasser
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-