Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission : Dossier Balançoire (PV Ebonarien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 21 Fév - 23:23
Si Yume n'avait eu pas l'habitude de répondre aux ordres sans broncher comme on lui avait appris durant sa formation, il se serait certainement plains auprès du boss. Qu'il l'appelle au beau milieu de la nuit, soit. Ce n'est pas comme s'il dormait beaucoup avec ses cauchemars de plus en plus fréquents et de plus en plus monstrueux. Chaque nuit, des têtes blonde, roses et rousses s’entre-tuées. En revanche, les missions où il faut s’infiltré quelque part il avait déjà donné dernièrement avec le cartel, et ça ce c’était pas franchement bien passé. Surtout que cette fois, il y allait seul. Pour un soutien, c’est pas vraiment l’idéal… Mais pour cette mission, c’était surtout son sable somnifère qui avait intéressé le Grand Méchant Loup.

Quoi qu’il en soit, il ferait ce qu’on lui demande un point c’est tout. Même si, il faut bien l’avouer, entrer dans l’Agence ennemi lui donner des frissons. Avec la poisse qu’il le poursuivait depuis quelques temps, il était capable de tomber sur quelqu’un qu’il connaissait. Pourquoi pas même Noémie… Non, ça c’était beaucoup trop improbable. Il secoua la tête, s’efforçant de ne pas y penser. De toute façon, la seule chose qu’il avait à faire c’était de ramener le dossier ou de le détruire si il était cerné. Il s’efforcerait de ne croiser personne et d’endormir tout le monde, qui que ce soit.

Après de brefs préparatifs et uniquement muni de son sable ainsi que d’un poignard juste au cas où, Yume pénétra dans l’Agence par le toit. Il descendit le plus discrètement possible, se servant d’un fin filet de sable comme éclaireur. Il eut le temps de faire plusieurs fois le tour du propriétaire pour piéger chacune des caméras sans être vu ou interpellé par qui que ce soit. La sécurité n’était décidément pas très efficace ce soir… Il ne lui restait qu’à trouver la bonne pièce, soit le bureau. Il soupira devant l’ampleur du travail et enclencha chacune des poignées à sa portée. 3 heures après son arrivée, il y était enfin. Ne restait qu’à trouver le bon dossier…

Justement, le dossier. Il cherchait certainement quelque chose de confidentiel, mais dans des piles récentes puisque Mère-Grand avait acquis cette photo il y a très peu de temps. Oui, une photo d’un Loup réputé comme méchant et impitoyable… Sur une balançoire. Ça casse le mythe. D’ailleurs, le patron avait eu l’air assez gêné d’en parler, et il avait prévenu : il y aurait de lourdes sanctions si jamais cette mission échouée. Pas de raison de s’inquiéter pour ça, jusqu’ici tout se passait bien.

Oui tout allait très bien. Jusqu’à ce qu’une voix s’élève dans le couloirs, près de lui. Il avait commis une simple erreur : mal refermer la porte du bureau dans lequel il avait pénétré, et ça avait attiré l’attention de quelqu’un. Quelqu’un qui s’approchait de lui et qui murmurait quelque chose. Etaient-ils 2 ou est-ce que l’agent utilisait un moyen de communication longue portée ? Pas le temps de se poser plus de question : Yume se cacha au seul endroit qu’il trouva : sous le bureau. Il calma rapidement sa respiration, pour ne pas être démasquer trop vite et avoir le temps de préparer du sable.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mer 22 Fév - 11:05
Encore de garde... Mère-Grand devait trouver que je n'étais pas assez déprimée. J'enlaçai mon frère avant de partir pour l'agence. Je n'avais pas envie de me retrouver encore face à un vilain chat qui salirait partout. Je voulais juste du calme... En arrivant à l'agence, je constatai que je serais seule, mon collègue s'étant fait porter pâle. Génial... Je me rendis dans le bureau de mon patron où celle ci m'expliqua en détail le pourquoi de la garde cette fois ci. Un sujet sensible visiblement, elle m'indiqua le dossier que je devais protéger. Il s'agissait apparemment d'une photo compromettante, et je devais tout faire pour la conserver jusqu'à la publication. Il se pourrait alors que des agents ennemis tentent de récupérer le document........ vraiment...? C'était pour ça que je devais passer une nouvelle nuit blanche ?

- Madame, permission d'effectuer des sauvegardes numériques de cette photo dans l'éventualité d'un échec.

- Accordé, bien qu'un échec ne soit pas toléré.

Blblbl mais fallait pas me choisir si elle voulait être garantie d'un succès... Bon j'avais déjà la possibilité de sauvegarder la photo. Elle quitta son bureau en me laissant la clef. J'étais maintenant seule dans l'agence. J'avais pris sur moi 3 talkie-walkie pour mon petit aménagement. J'en mis un en canal 2, position d'écoute, et un autre canal 3, position réception, avant de les placer entre deux dossiers sur une étagère. Voilà. Je scannais ensuite l'image sur mon petit pc, et sauvegardai l'image sur ma clé usb en forme d'écureuil. J'avais donc deux copies numériques. Dans le cas où mon pc serait détruit dans l'intervention, j'aurai toujours la clé que je pris soin de dissimuler dans une de mes bottes. Impossible qu'elle bouge de là.

Je sortis du bureau en verrouillant son accès, et me mis en marche vers le local du gardien, pour vérifier les caméras de surveillance. Le talkie que j'avais gardé avec moi était sur le canal 3, prêt à recevoir le moindre bruit se produisant dans le bureau du boss. En regardant les caméras, je me dis que de toute façon elles ne verront rien, le Loup allait envoyer quelqu'un doué pour l'infiltration, donc qui n'allait pas se mettre dans le champs des caméras. En principe. Hum... J'ai cru voir... Nan ça devait être mon imagination, c'était pas possible... ah ah ah...

Finalement, un bruit. Dans mon talkie. J'écoutais attentivement, il y avait quelqu'un dans le bureau de Mère Grand. Un sourire me barra le visage. Wouhou je m'étais montrée enfin plus intelligente que quelqu'un ! J'avançai alors tranquillement dans le couloir, en me mettant sur le canal 2 pour émettre.


- On saiiiiiit que tu es làààààà, on arriiiiiiive ~

Je ne me pressais pas, il était pour ainsi dire piégé. Mon sourire s'effaça lorsque je sentis marcher sur des grains. Des grains ? Pas grand chose en fait, à peine trois ou quatre, mais pour moi ça ne signifiait qu'une seule chose. Je portai le talkie à mes lèvres.

- Décline ton pseudo.

Il avait du reconnaitre ma voix s'il était celui que je pensais, et à cette idée, je me sentais mal de devoir lui faire face. Je ne voulais pas le voir, et rien de ce qui est arrivé entre nous ne le fera s'échapper. Je préparai mes arbalètes au cas où il serait violent, attendant devant la porte entre ouverte qu'il réponde.





Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 22 Fév - 23:31
Non, non, non et non. NON ! Cette voix… Non. Ce n’est pas la sienne. »

Yume devait avoir croiser un chat noir en passant sous une échelle. Comment expliquer une telle malchance qui s’abattait sur lui ces derniers temps sinon ? Il pris quelques secondes à se remettre de ses émotions, puis attrapa rapidement le talkie sur le bureau, qu’il aurait du remarquer cet idiot. C’était trop facile, et il s’était laissé aller. Il enleva les pile de l’appareil et le brisa d’une main, pour être sûr. Dans la tête du rouquin, il n’y avait que panique et injure, incapable de trouver une bonne solution à ce problème. Il ne pouvait pas faire de mal à Noémie.

Les pas de la jeune fille approchait soudainement plus vite, elle avait du se rendre compte que son appareil avait été mis hors d’état de nuire. Mais elle s’arrêta à la porte. Qu’attendait-elle ? Le garçon ne se posa pas de questions trop longtemps et pris cette hésitation à entrer comme une ouverture. Il utilisa un peu de son sable, qu’il fit passer dans la porte entrouverte. Une fois de l’autre côté, la masse amorphe pris une forme : celle d’une main qui tends une rose, vers Noémie.

Il ne savait pas trop à quoi s’attendre de la part de la blonde. La scène si elle ne l’avait pas émue, avait au moins du la surprendre un peu. Il en profita pour se relever, et pousser la porte en grand d’une main, sans sortir de la pièce. Il n’était pas stupide et ne voulait pas finir avec un carreau entre les 2 yeux. Pour le moment, il ne valait mieux pas jouer au malin. Il sorti, les 2 mains en l’air et se plaça bien face à l’agent adverse.

L’image de Noémie, qu’il n’avait pas vu depuis si longtemps, lui fit rater un battement de coeur. Yume était totalement incapable de contrôler sa respiration ou de garder son sang froid. Il tremblait  même légèrement, sous le coup de l’émotion. Il avait juste envie d’attraper l’elfe et de la serrer contre lui pendant des heures.

Sauf qu’il était en mission et que ce n’était pas le moment. Il commença simplement à préparer discrètement dans son dos un peu de sable somnifère. En cas de problème, il pourrait l’utiliser sur elle. Comme lors de leur première recontre…

« Noémie… »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 23 Fév - 14:26
Pas de réponse directe, mais la confirmation qu'il s'agissait bien de mon ex passa par la porte... Il osait se présenter à moi sous la forme d'une masse de sable ressemblant à une main tendant une rose ? Quel lâche... Je serrai les dents, prête à grogner à la prochaine offense de sa part. Finalement il passa la porte, mains en l'air. Et il faisait bien, comme je le visais avec mon arme.

Les larmes montèrent à mes yeux dès que j'eus posé les miens sur lui... Tout en lui me manquait, ça faisait si longtemps.. L'arbalète braquée sur mon ex, je repensais à ce qu'on avait vécu, laissant mes larmes dévaler la pente de mes joues. Il m'appelle par mon prénom, ce qui me fait réagir instantanément. Je tirai un carreau qui se planta dans le mur tout près de sa tête. Je rechargeai aussitôt.


- AGENT EBONY ! C'est Agent Ebony. Je ne suis plus Noémie pour toi Marchand de Sable.

Je n'avais pas envie de souffrir encore à rester avec lui. Il n'était pas sérieux avec lui même, alors comment pourrait il l'être avec moi ? Ou n'importe quelle femme ? Même maman m'avait dit de l'éviter, de ne pas chercher à recommencer avec lui. Je poursuivis.

- De toute façon tu vas m'endormir. Tu n'affronteras pas le problème en face. Alors fais le, qu'on en finisse. Je ne suis pas assez forte pour gagner cette bataille..

Je baissai mon arme, et la raccrochai à ma botte. Je restai devant lui, bras croisés... J'attendais sa réponse, puis je me dis que peut-être il pourrait renoncer à cette mission.

- Ou tu peux aussi reposer mon dossier et partir. C'est toi qui vois. Dans tous les cas, l'un de nous aura de sérieux problèmes avec son patron.

Malgré le flot de larmes qui trahissait sans peine mon amour pour lui, mon ton était froid et mon attitude distante. Je voulait qu'il s'en aille vite. Avec ou sans le dossier, ça m'était égal au fond, même si je risquai d'attirer les foudres de la vieille sur moi.





Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 23 Fév - 16:39
Les larmes et la violence dont Noémie fit preuve lorsqu’ils furent enfin face à face brisa le coeur de Yume. Il ne bougea même pas lorsque le carreau passa près de lui, sachant pertinemment que même en colère la jeune fille serait incapable de lui faire du mal. Et même si l’envie lui prenait, et bien ce serait certainement amplement mérité. La voir dans cet état était sans doute le plus difficile à vivre, bien plus encore que sa propre tristesse. Le rouquin voulait la réconforter, être près d’elle… Et surtout sécher ses yeux et ses joues.

Il la laissa parler, sans bouger. D’ailleurs, même s’il en avait eu envie, il n’aurait pas pu. Parce que Noémie qui découvre tous ses plans avant qu’il n’ai eu le temps de les mettre en oeuvre… Ça lui coupait l’herbe sous le pied. Surtout qu’elle l’avait habitué à plus d’innocence que ça ! Le garçon resta les bras en l’air et la bouche en « o » pendant un certains temps. Il se reprit, secoua la tête puis rabaissa les bras en même temps qu’il laissait son sable tomber sur le sol. Tant pis pour la mission, il n’avait pas le coeur de faire ça à la blonde.

Yume soupira. Après réflexion, il savait ce qu’il avait à faire, et où étaient ses priorités. Il avança de quelques pas, puis une main vers Noémie, qu’il ramena finalement le long de son corps. Elle n’avait sans doute pas envie qu’il la touche, même si c’était dur pour lui.

« Pour moi, tu seras toujours Noémie, quoi que tu pense de moi. J’ai pas l’intention de t’appeler autrement. Je me serais bien excusé une énième fois, mais ça réparera rien. Et puisqu’on est en mission… Tu m’as attrapé, c’est toi qui a gagné, non ? Fais ce que tu veux de moi. Que ce soit des carreaux un peu partout ou si tu préfère les poings ou même simplement me jeter dans un cachot sombre et miteux… C’est toi qui vois, Noémie. »

Et pour appuyer ses paroles par les gestes, il colla ses 2 poignets l’un contre l’autre et les tendit vers l’elfe.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 23 Fév - 20:36
Je n'y arrivai pas, je ne pouvais plus le regarder dans les yeux.. Les sentiments que j'avais pour lui étaient trop forts, et je n'arriverai pas à les contenir plus longtemps... Je t'écoutai, sans être convaincue.. D'un côté, je savais que tu m'aimais, mais tu ne semblais même pas vouloir faire quelque chose pour me faire revenir.. Je la sentais... son odeur, à cette femme que fréquentait Emuy par ta négligence... Ce parfum était partout sur toi.. Il m'écoeurait.. J'en avais la nausée... Je regardai tes poings tendus vers moi, et hésitais un instant... Finalement j'attrapai un de ses poignets et le tirais.

Jusqu'au toit.


Je poussai la porte et entrainai Yume avec moi. Je le lâchai finalement et restai dos à lui. Je commençai à trembler en prenant ma tête dans mes mains, pleurant encore plus. Je pouvais craquer maintenant que j'étais hors de la vision des caméras...

Une brise caressa ma joue, amenant cette odeur de femme à mes narines. Mes poings étaient serrés, mes bras maintenant le long du corps.


- Tu l'as revue... cette fille... Emuy la fréquente toujours... Je le sens Yume. Je ne sens que ça... je ne sens même plus ta propre odeur tant la sienne est présente...

Je me tournai finalement vers lui pour le regarder dans les yeux. J'étais dure avec lui, mais pour moi c'était normal après ces coups bas.

- Je veux parler à cette fille. Je veux savoir pourquoi elle et pas moi.

Parce que selon moi, s'il ne faisait rien pour me récupérer et rien pour que Emuy ne la voit plus, alors c'était qu'elle avait été choisie plutôt que moi. J'étais un peu jalouse aussi... Je voulais Yume rien que pour moi.. C'était d'ailleurs la source de notre séparation.. Surtout que venant d'Emuy, j'imaginai mal un amour fou mais plutôt une obsession obscène, un peu comme pour mes oreilles..





Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 24 Fév - 15:52
Noémie, qui semblait de plus en plus torturée par la situation, hésita un moment avant d’attraper Yume et de l’emmener jusqu’au toit. Une fois à l’extérieur, les sanglots de la jeune fille se firent plus important. Il s’apprêtait à réagir, faire quelque chose, n’importe quoi pour que ça s’arrête. Mais il s’arrêta net à l’évocation de l’autre femme et tressaillit. C’était une vraie claque pour lui de s’en souvenir, comme s’il ne culpabilisait pas assez. En plus maintenant avec ce qu’il devait faire et ce qu’il avait appris sur cette fille, et sur sa relation avec son autre lui… Est-ce qu’il devrait lui dire ?

« C’est absolument hors de question. Tu ne la verras pas. »

Il avait sifflé ces quelques mots, froid et distant. Yume recula un peu, soupira et se passa une main sur le visage, exaspéré. Il s’en voulait déjà d’avoir pris ce ton, mais l’idée d’avoir Noémie et cette Laura dans la même pièce… Elle aurait vite fait de lui planter un couteau quelque part, ce qui éveillerait rapidement Emuy et son fétichisme des oreilles pointues. C’était beaucoup trop risqué… Et complètement inutile de lui faire endurer pareille atrocité, autant physique que moral.

« Essaie de comprendre Noémie. Si il a été attiré par elle, c’est parce qu’elle est aussi cinglée que lui. C’est trop dangereux… Et… Il y a tellement de choses que je voudrais te dire… Et merde. »

Tout ça, c’était trop lui demandé. Ne plus pouvoir voir celle qu'il aime, devoir supporter l’autre et l’amourette de ces 2 fous… Sans rien pouvoir faire pour les empêcher puisque le patron voulait exploiter « les 2 parts de sa personnalités ». En la prenant par surprise, il attrapa la blonde. Une main sur sa joue et l’autre dans son dos, Yume hésita une demie-seconde avant de prendre les lèvres de Noémie. Ça faisait bien trop longtemps qu’il en avait été privé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Sam 25 Fév - 15:09
Je posai mes mains sur mes hanches, absolument pas d'accord avec son attitude.

- Je ne me rappelle pas avoir demandé ta permission. Et ne me parle pas ainsi, je te signale que je ne t'ai rien fait !

Il n'avait pas à me traiter comme une petite fille, j'étais assez grande pour savoir ce que je devais faire. Et cette rencontre, elle était très importante pour moi. J'allais donc devoir suivre Emuy discrètement quand il irait voir sa petite amie. Yume m'assura qu'elle était folle pour avoir séduit ton autre toi. Et alors ? Je n'ai pas peur d'Emuy, et je n'ai pas peur de cette femme.
Je ne voulais pas entendre ce qu'il avait à dire, rien de ce qu'il dirait ne pourrait me faire changer d'avis. Je m'apprêtai à lui demander de s'en aller, quand il m'attrapa et me colla contre lui. Et avant même que je puisse protester, il pressa ses lèvres contre les miennes.

Les mains sur son torse, j'ai d'abord essayé de le repousser. Puis sans contrôler quoique ce soit, je fermai les yeux et fondais sous ses baisers. J'attrapai son visage à deux mains pour le rendre encore plus passionné. Et toujours sans m'en rendre compte, je laissai ma langue passer la barrière de ses lèvres..

Seigneur.. Pourquoi je m'étais laissée portée par mon amour..? Et pourquoi j'avais aimé ça..?! Et pourquoi je me collai encore plus à ce type qui m'avait trahie..? Après de longues minutes à l'embrasser je finis par me décoller de lui, haletante.


-.. Nan ! Aah... C'est pas bien.. aah.. Il faut pas Yume.. Respecte mon choix je t'en prie.

J'avais l'impression de mourir de chaud.. Après toutes ces semaines, il me faisait toujours autant d'effet... Je m'assis sur le sol, ce qui provoqua la chair de poule sur mes cuisses presque nues. Mon coeur battait comme un fou dans ma poitrine, à tel point que j'ai cru qu'il voulait en sortir. Les joues rouges, je fixai Yume avec un regard fiévreux.

- Va t-en... je t'en prie..





Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Dossier Balançoire (PV Ebonarien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fin du RP : Stairway to heaven {OK}
» Entre un tobogan et une balançoire [ Bastet ]
» Pour descendre de ma belle balançoire {Ice Cromwell}
» balançoire.
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Partie RP :: Agence Cooki :: Les couloirs-