Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En galère de courses [Jack Frost et Indigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 61
Arme de prédilection : Armes a feu / Magie de glace
Arme non maitrisée : Épées, magie du feu, arbalète
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 26 Oct - 18:47
Ce matin en me levant, je me rendis compte de quelque chose de problématique. Maintenant que j'étais relativement posé dans les environs -malgré mes déplacements pour créer l'hiver- il fallait que je fasse des... courses. Je ne pouvais pas me contenter de ramasser des fruits sauvages dans les bois. Donc je devais me rendre dans un lieu, rempli de gens, totalement inconnu, pour me chercher des aliments inconnus. Chouette, cela allait être merveilleux. J'y allais avec toute ma motivation bien évidement. Je laissai Roda seule dans les bois. Je ne tenais pas à ce qu'elle m'accompagne. Puis je partis en direction de Chantilly en tenue noire. En violet, je n'allais sans aucun doute pas passer inaperçu. Malgré cette prévention, les gens me regardaient bizarrement. Les cheveux, les yeux peut-être ? Roh, à leur époque ils devraient être moins surpris quand même ! Bref. Je mis un temps fou à trouver cette supérette. Les rues se ressemblaient toutes, et les gens aussi. Les panneaux non plus n'étaient pas clairs. Enfin, après avoir tourné pendant un bon bout de temps, j'arrivai devant une enseigne. Cela devait être ça. Je pénétrai à l'intérieur de la boutique mais en entrant... J'eus une sale impression. Il y avait des tables et des gens.

- Bonjour monsieur, quelle table préféreriez vous?

- Une table ? Je ne veux pas de table je cherche un endroit où trouver de la nourriture.

L'homme me fixa comme si j'étais un extraterrestre et me jeta à la porte en disant que cela n'avait rien d'un magasin. Bonjour la politesse ! Il aurait au moins pu m'indiquer la supérette.  Un peu plus loin, je tombis sur un nouvel endroit qui me paraissait tout aussi propice. Il y avait des sortes de rayons un peu partout où étaient exposés divers produits. Je devais être au bon endroit cette fois-ci. Je ne comprenais pas comme c'était rangé. Les gens trainaient des machins à roulettes en fer pour porter leurs affaires. Alors que je voulu en prendre un, l'objet à roulette refusa de venir à mois, la chaîne qui le retenait refusait de se détacher. Je fronçai les sourcils. Et personne n'était fichu ne m'expliquait comment ça fonctionnait ! Bref. Un panier rougeâtre se trouvait un peu plus loin parmi une pile et paraissait plus accessible. Je me contentai de cela. Ensuite, il me fallait me repérer dans ce labyrinthe de gens. De plus, je commençai à me sentir mal. Enfermé dans cet espace avec plein de personnes partout, des nausées firent leur apparition. Je respirai de plus en plus fort pour essayer de calmer mon rythme cardiaque. Une fosi arrivé devant ce qui semblait être un rayon à nourriture, je me trouvai face à plusieurs boite en métal. J'en saisis une.

- Mais qu'est-ce que c'est que ça ? Des légumes en boites ? Les gens mangent vraiment n'importe quoi ! ça doit vraiment avoir mauvais goût. Et puis comment ça s'ouvre en plus ? Comment puis-je être sûre que j'ai bien mes aliments dedans ? Une image ne veut rien dire dessus !

J'avais envie de rentrer vite fait bien fait. Je soufflai un bon coup, pris entre angoisse et irritation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 22 Fév - 21:58
«Bon ! Alors ! Il me faut des ingrédients pour les repas de la semaine, des cuisses de poulets pour ma petite Noria, de noisettes pour Fire, des croquettes et de la litière pour Kick-Ass… hummm… Du pq ! Il faut refaire le stock de PQ… Il faut toujours avoir un stock de Pq… Le PQ c’est important… Bref ! Il me faut… Du shampoing… Heeuuu… Nouvelle brosse à cheveux...»

Tora marchait dans tout l’appartement, un bloc note et un crayon dans les mains, faisant sa liste de course pour être sûre de ne rien oublier une fois dans le supermarché du coin. Satisfaite de son énumération d’achat, l’agente sortit de l’appartement avec un petit sourire aux lèvres.

Rapidement elle arriva au magasin, elle attrapa une des cagettes à roulette et se mit en route pour ses achats. Elle prit d’abord les éléments volumineux tel que la litière et le PQ avant de passer au éléments plus important tel que les aliments qu’elle allait devoir utilisé pour ses prochains repas de la semaine. C’est dans le rayon des boites de conserve et des condiments, qu’elle entendit quelqu’un râler sur les boites de conserves comme elle, le jour de son arrivée à Chantilly loin de ses bois.

Elle se tourna et sourit en apercevant la personne qui devait avoir parlé. Prise d’une monté de générosité, l’Agent Indigo se dirigea vers le jeune homme aux cheveux blancs et lui dit avec un ton rassurant et doux :

«Oh, je me suis faite la même phrase la première fois que j’en ai vu, mais il y a bien ce qu’il y a d’indiquer à l’intérieur… Même si ils ne sont pas aussi goutteux que ceux qu’on fait pousser dans notre jardin. Il n’y a rien de mieux que les aliments frais que l’on cuisine soi même… Si vous voulez je peux vous aider ? Vous m’avez l’air un peu perdu...»

Tora fit agrandir son sourire naturellement, lui offrant son célèbre sourire bienveillant. Elle avait remarqué en se rapprochant que le jeune homme semblait peu à l’aise dans le magasin, et que certaines personnes le regarder d’un air bizarre. D’ailleurs, l’un des employés du magasin leur lança un regard équivoque avant de se reprendre quand il aperçu le regard plein de reproches et de menace de la jeune agente de Mère Grand. Être une cliente régulière ET fidèle avait du bon, car on la reconnaissait vite et bien. De plus elle arrivait très souvent à ramener de nouveaux clients, surtout certains de ses collègues. Le magasin proposait des prix bas, et avec les salaires d’avare que leur versait MG, ils avaient intérêt à vite trouver les bonnes affaires pour leur besoin.

Elle secoua discrètement sa tête, reportant son regard sur le jeune homme devant elle, patientant sagement sa réponse.



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Messages : 61
Arme de prédilection : Armes a feu / Magie de glace
Arme non maitrisée : Épées, magie du feu, arbalète
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 23 Fév - 12:56
Je tournai plusieurs fois la boîte sur elle-même, cherchant comment une chose pareille pouvait avoir été conçue. Un parfait cylindre de métal d'où les aliments devaient être affreusement tassés. Sur l'un des côtés, une petite languette pendait. Probablement qu'il fallait tirer dessus pour faire un couvercle.
Une personne s'approcha de moi accompagnée... d'un... hum... panier monté sur des roulettes où plusieurs choses se trouvaient à l'intérieur. Que des choses empaquetées de manière colorées et étranges et surtout, pleines de vignettes-images. Sur l'un des paquets se trouvait un chat. A mon avis, il n'y avait pas de chat dedans. Du moins, je l'espérais. Pauvre animal qui n'avait rien demandé.
Je m'interrogeais quant aux attentions de cette humain femelle. Son ton visiblement amical devait avoir été utilisé pour tenter une approche agréable. Quelques secondes plus tard, l'hypothèse fut validée par sa proposition d'aide.

- Je vais très bien merci. Je n'ai pas besoin d'aide.

Je n'avais rien sur moi pourtant qui aurait pu l'inciter à m'aider. Quel intérêt pouvait-elle avoir à cela ? Pourtant, elle maintenait un grand sourire. Son profil me faisait penser à celui de Maeve malgré des différences nettes comme les yeux que ma voisine avaient indigos.
Je posai cette boîte de conserve, tout cela était ridicule.

-  Ce n'est pas un chat qu'il y a dedans ?


Oui cela me perturbait, bien que mon ton n'avait pas changé, il demeurait d'un impassible déconcertant. Les manières des hommes ne m'avaient jamais intéressé. Seulement, depuis que j'étais contraint de les côtoyer, même de très loin, il me fallait les comprendre un minimum, à mon grand désespoir.

Avant de me... so...cia...liser -quelle horrible pensée- je me nourrissais de baies, de fruits, que je trouvais dans la nature. Le reste m'était apporté par Roda qui chassait pour deux. Je pêchais également. C'était très bien comme cela. Ici, tout était réuni dans un seul bâtiment immense et venait des quatre coins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 8 Sep - 8:02
- Je vais très bien merci. Je n'ai pas besoin d'aide.

Tora hocha la tête, gardant son sourire en place, prête à faire demi-tour et à s’excuser du dérangement ainsi que de passer une bonne journée. Quand le jeune homme me posa une question qui m’interpela :

-  Ce n'est pas un chat qu'il y a dedans ?

La brunette se tourna vers l’objet de la demande, puis en voyant son paquet de litière, elle retourna son attention vers son interlocuteur. La jeune asiatique répondit de sa voix douce, toujours accompagnée de son sourire :

- Oh ! Non ! Bien-sûre que non… Ce n’est qu’un sac de litière pour chat domestique. Une sorte sable utilisé pour que les félins d’intérieur puissent faire leur besoins proprement, dans un bac content ce sable. Comme je vis dans un appartement et non plus dans une maison, j’ai du m’en équiper pour mon chaton. Bien qu’à mon avis, ce soit plus sain qu’il les fasse dehors, comme le faisait Noria quand nous vivions dans les bois. Au moins je n’avais pas à me soucier à ce que la litière soit toujours propre…

En effet, vivre en plein air avait beaucoup d’avantages. Pas de bruits de moteur à tout heure, pas de pollution, pas d’ennuis avec les voisins. Juste le calme, la nature, et la tranquillité ! Certe il avait fallut qu’elle chasse elle-même sa viande, qu’elle cultive elle-même son potager, qu’elle pêche son poisson, qu’elle fasse sa cueillette en faisant bien attention de ne pas trop en prendre pour les autres animaux vivant dans les bois. Mais au moins, elle n’avait pas ce problème de «  qu’est-ce qu’il y a en plus dans cette pomme/viande/poisson ? «  et de « Est-ce que c’est sans danger pour moi tous ces produits chimique ? ». Non, elle, elle savait d’où venait ses aliments.

Sortant de sa réflexion, elle demanda à nouveau, toujours de manière agréable, serviable et bienveillant :

- Il y a-t-il d’autres questions aux quelles je pourrais vous répondre et, ou, vous aider ?



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
Revenir en haut Aller en bas
 

En galère de courses [Jack Frost et Indigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Hijack (Jack Frost/Harold)
» RPs de l'Esprit de l'Hivers ♦ Jack Overland
» Gau' Relationships ♧ Asociability.
» Le jour où l'hiver s'abbattit sur l'académie [PV Reese] [Terminé]
» I'm the winter spirit : Jack Frost.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Partie RP :: Chantilly :: Centre-ville :: La supérette-