Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lionne sauvage [ TERMINE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 21 Aoû - 12:54

La Bête, Roar !!!



Leone feat [Akame ga kill]

Nom d'agent : La Bête

Nom & prénom : Meilland-Rosaceae Fauve

Surnom : pas besoin vu son prénom

Âge : 24 ans

Nationalité : Franco-italienne

Orientation sexuelle : bisexuelle mais avec un léger penchant pour le sexe masculin

Phobies & complexes : Peur des puces, ne supporte pas les cordes et les chaînes

Autre : les soirs de pleines lunes elle devient incontrôlable, comprend le langage animal, adore les roses


Fauve est une femme avec un fort caractère. Elle est franche et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense même si cela peut parfois blesser les autres. Elle a petit coté sauvage. Elle est certes sociable, mais aime être tranquille et seule de temps à autre. Elle a besoin de son espace vital. Mais malgré cela, elle est très drôle et joviale. Elle adore raconter des blagues, sourire aux gens, et les faire rire pour X ou Y raison.

Fauve paraît très élégante et raffiné car elle est très belle ( enfin elle plaît beaucoup ), mais elle est très vulgaire avec un langage assez cru. C'est très dichotomique avec son physique de rêve. Elle n'hésite pas a jurer quand elle en a envie. Pour résumé, elle n'a pas la langue dans sa poche.

La jeune femme aime profiter de la vie et s'amuser. Elle adore faire la fête entre amis ou même avec des personnes qu'elle ne connaît pas. De plus quand elle s'amuse, elle y va à fond. Elle se met tout de suite dans l'ambiance. C'est pour cela qu'elle se fait souvent remarquer partout où elle passe. Comme les femmes de son âge, elle aime danser et les tequilas. Elle est très prisée des hommes et des femmes, ce qui ne la dérange absolument pas, puisqu'elle profite de leur compagnie, quand l'envie lui en prend évidement.

Fauve est très souple et très agile. C'est sa pratique de sport intensive qui l'a rendu ainsi. Elle déteste être enfermée ou ne rien faire. C'est pour cela qu'elle est toujours en mouvement. Elle trouve toujours de quoi s'occuper. Par exemple, elle part dans les bois, courir avec les loups et les renards et hurler à pleine voix pour se défouler. Elle adore l'aventure et l'exploration. Quand les animaux des bois font la course avec elle, Fauve découvre toujours de nouveaux endroits inexplorés et intact, non souillé par les mains des Hommes. Elle note ensuite ses repères géographiques dans un carnet pour pouvoir retrouver ses endroits.

Elle est très protectrice envers les gens qu'elle aime, en particulier avec sa famille, qui se compose de ses parents, de sa sœur et de ses grand parents. Elle est prête à tous pour les défendre, les protéger ou les aider. Pour elle, la famille est se compte le plus à ses yeux. Les amis, les soirées, les amourettes, tout ça passent toujours après les besoins et l'amour de sa famille.

Fauve paraît très brute, accessible et ouverte. C'est exactement tout l'inverse. Elle est très douce. Elle prend énormément soin à tous ce qu'elle entretient et touche. Pour ce qui est de l'accessibilité et de l'ouverture, vous vous tromper tous. Fauve déteste la soumission et la domination. Il faut qu'elle est le contrôle sur tout. Elle ne se laisse pas facilement faire. Et attention aux pervers aguicheurs et tripoteurs, car vous risquez de finir à l’hôpital. C'est elle seule qui décide qui la touche, quand et comment.

Pour ce qui concerne la nourriture, elle ne dira qu'un mot : VIANDE !!! C'est une carnivore de l'extrême. Pour elle les légumes c'est pour les tapettes. La viande, la vraie, il n'y a rien de mieux pour commencer et finir une bonne journée.

Caractère


En mode ''bête''
Attaque : 75
Esquive :70
Magie : 0

En mode humaine
Attaque : 45
Esquive :40
Magie : 0

Armes de prédilection : transformation en ''bête'', combat rapproché
Armes non maîtrisées : toutes les armes

Spécialisation : Combattant classe 5

Fauve a un don héréditaire et génétique. Elle peut se transformer en bête. Le plus souvent sa forme de bête ressemble à celle d'un lion, enfin d'une lionne. Mais elle est capable de prendre la forme d'autres félins ainsi que de canidés. Pour autant, elle garde son apparence humaine. Elle n'est pas recouverte de poils lorsqu'elle se transforme. Lors de sa métamorphose, des oreilles, des griffes, des canines, et une queue apparaissent. Sa chevelure devient une longue crinière pour accentuer son aspect animal. Avec cette apparence, elle a une force surhumaine. Elle est extrêmement forte. Elle pourrait soulever un énorme rocher et vous le balancer en pleine figure sans souci. De plus, quand Fauve attaque, elle laisse souvent des séquelles sur ses ennemis comme des cotes fêlées, un nez casé, et des dents brisés. Comme les chats, elle est très agile ce qui lui permet d'esquiver le plus souvent les coups. Elle arrive facilement a briser les armes de ses adversaires avec sa mâchoire. Elle a également des sens très bien développés et affûtes ( odorat, ouïe, vision ).  

Le seul petit souci, c'est que une fois dans la peau de l'animal dans lequel elle s'est transformée. Fauve perd son côté humain. Le coté animal prend énormément le dessus. Elle est donc susceptible de perdre la raison. Elle peut donc devenir facilement incontrôlable. Par exemple, si Fauve s'avère avoir pris l'apparence d'un chien, si vous lui balancer un bâton ou un os, elle foncera pour le récupérer. Rien de bien dangereux dans ce type d'exemple. Mais si elle perd le contrôle en étant sous la forme d'un tigre, cela peut vite dégénérer. Les effets de la transformation s'estompe quand elle est très fatiguée et a bouts de force, du moins quand elle ne se maîtrise plus. Sinon elle contrôle sa transformation et sa dèstransformation, excepté les soirs de pleines lunes.

Capacités


Comment vous dire : Fauve est très dévergondée. Elle s'habille très court avec peu de vêtements sur elle. Elle n'aime pas être couverte par trop d'habits. Elle étouffe sinon, elle dit avoir trop chaud. De plus, cela facilite ses mouvements et est plus pratique pour elle. Elle adore les bustiers qui recouvrent sa grande poitrine, et qui laisse voir son ventre et son nombril. Elle porte des longues manches blanches aux bras accessoirisés de brassard doré. Pour le bas, elle porte un pantalon blanc assez fendu qui laisse entrevoir la peau de ses cuisses. Le haut du pantalon est relié par une imposante ceinture et une culotte noire. Elle adore porté des bottes marrons pour la vie de tous les jours, c'est plus pratique que les talons hauts, qu'elle enfile uniquement quand elle sort. Oh oui aussi, elle ne se sépare pas de son écharpe. Elle a une importance émotionnelle pour elle, car c'est sa grand mère qui l'a tricoté.

Pour ce qui concerne le physique, Fauve est grande pour une fille ( 1m75 ) et a des formes très voluptueuses. Les hommes sont très séduit par son immense atout féminin : ses seins. Puis elle les met bien en évidence donc elle le fait un peu exprès aussi. Fauve est une jeune femme blonde avec les cheveux courts derrière, avec de longues mèches devant, et une frange sur le front. Cela donne un look plus aérodynamique. Elle a de grand yeux dorés , un petit nez retroussé, et un sourire ravageur.

apparence


Chantilly, terre française où réside les personnages de contes de fées. Ils s'y sentent en sécurité ici. Au fin fond des bois de Chantilly, se trouve le château de Francis Meilland, alias la bête. Oui !!! C'est vraiment lui !!! La bête qui a subi un mauvais sort, qui devait se faire aimer d'une femme avec son apparence bestiale pour rompre le charme. Et bien, c'est mon grand père. Et oui !!! La belle et la bête sont mes grands parents.

Laissez moi vous présentez ma famille, car elle compte énormément à mes yeux : mon père, fils de la belle et la bête, Henri Meilland, natif de Chantilly, est chef étoilé dans un grand restaurant de Chantilly. Ma mère, Maria Rosacea est italienne. C'est également une grande chef cuisinière. Mes parents se sont rencontrés sur leur lieux de travail et sont vite tombés amoureux. Ils ont donné naissance à deux filles : Fauve ( moi ) et Rosalie. Je suis la seule à avoir hérité du ''mauvais sort '' de mon grand père. Je suis capable de me transformer en bête. Le maléfice à sauter deux générations. Et je ne présente plus mes grands parents que j'ai cité ci-dessus. Ma famille m'est très précieuse. Je suis très proche de membres de ma famille. J'aimerai vous raconter l'histoire de la bête2.0 : MON HISTOIRE.

La famille Meilland vivait heureuse et réunit dans se grand château au fin fond des bois de Chantilly. La vie y était agitée, mouvementée et joyeuse. Les domestiques faisaient toujours en sorte de mettre de la gaieté et de la bonne humeur dans le château. Les chansons de ma grand mère amenait tout le monde à chanter avec elle, les jeux entre familles étaient animés, les plats étaient toujours exquis. Nous aimions faire la fête, danser, vivre, et s'amuser. La vie de château en gros. C'était la vie rêvée pour tous. J'étais vraiment fière et heureuse du monde dans lequel je vivais.
Mais ce que je préférais par dessus tout, c'était les moments passés avec mon grand père. J'avais un lien très fusionnel avec lui. Nous faisions pleins de choses ensemble. Particulièrement, nous nous occupions tous les deux du gigantesque rosier rouge du château. C'est ici qu'il m'a raconté son histoire merveilleuse avec grand mère. Il me disait tous les secrets des roses. Tout mon apprentissage en matière de jardinerie me vient de mon grand père. Rosalie était souvent avec nous aussi, elle adorait les roses également. Mais Rosalie avait quelques soucis de santé. Sa santé fragile l'obligeait à beaucoup dormir. Quand les forces lui permettait de se joindre à nous, elle nous accompagnait avec plaisir. Mon grand père et moi, vagabondions souvent dans les profondeurs des bois. Nos transformations nous unissaient d'avantage. Mon grand père était mon héros et mon modèle. La vie était parfaite jusqu'à ce que …

Mon père travaillait beaucoup. Son boulot de chef lui prenait énormément de temps. Quand ma sœur et moi questionnions maman pour demander où papa était, elle répondait qu'il était submergé par le travail. Nous le voyions de moins en moins. Ces présences au château se faisaient de plus en plus rare. Personne n'avait l'air de se soucier de ses absences. C'était comme si on nous cachait quelque chose à ma sœur et à moi. A cette époque j'étais jeune, environ 12 ans, mais je n'était pas stupide. Lors d'une escale avec mon grand père dans les bois, je lui partageais mon doute sur toute cette histoire de papa qui ne rentrait plus beaucoup au château. Je m'inquiétais énormément pour mon papa. J'imaginais toujours le pire scénario possible. Voyant ma tristesse, mon grand père m'avoua la vérité. Mon père était certes chef cuisinier, mais il était aussi un agent secret. Mon grand père m'avoua aussi qu'un membre de chaque génération devient agent secret à son tour. Mon grand père en était un aussi, il avait pris sa retraite pour se consacrer à l'éducation de son fils et de ses petites filles. Grand père ne voulait pas m'en parler maintenant car il pensait que ce serait trop tôt pour moi. De plus, j'avais été sélectionné pour être le prochain agent secret de la famille car j'étais l'aînée et que ma sœur était dans l'incapacité de jouer ce rôle. Depuis cette révélation, j'étais plus sereine. Mais ma sérénité s'en alla brusquement. En rentrant de notre promenade, un Monsieur que je ne connaissais pas était arrivé au château. Apparemment grand père le connaissait. Il nous conseillait de nous asseoir pour entendre une terrible nouvelle : Henri Meilland, agent secret, était mort en ce jour, tuer par balle par un ennemi. La décatombe totale. Tout le monde au château était sous le choc, triste, écroulé et en colère. Nous étions tous inconsolable, moi la première. Nous étions tous ravagés. Mais il fallait qu'on se relève tous. C'est ainsi que j'avais pris conscience qu'il était important d'être fort pour survivre et protéger les gens qu'on aime. Après ce terrible drame, j'avais demandé à mon grand père de faire tout ce qui était en son pouvoir et ses capacités, pour que moi, Fauve Meilland-Rasacae, fille et petite d'agent secret, devienne une des leurs. A ma demande, mon grand père à ce moment précis, avait perdu un fils, mais il avait gagner la confiance de sa petite fille. Depuis cet incident, je m’entraînais tous les jours avec mon grand père au combat.

Cela faisait bientôt quatre ans que mon entraînement portait ces fruits. J'étais devenu une jeune fille de 16 ans, aussi puissante que mon grand père. Enfin .. pas tout a fait non plus. Je l'emportais largement à la course désormais.Mais je ne savais pas si c'était moi qui m'était améliorer ou si c'était mon grand père qui prenait de l'âge. Mais pour ce qui concernait le combat, je me débrouillais bien, même très bien, mais ne n'égalait pas encore mon grand père. En quatre ans, nous avons tous surmonté la mort de papa. La vie avait repris son cours normal. Nous nous efforcions de sourire, de chanter, de danser et de rire. J'étais sûre que de là haut, il aurait préférer que nous soyons ainsi. Pour lui rendre hommage, mon grand père avait créer une nouvelle espèce de rose '' les papa Meilland ''. Ce sont mes roses préférées. Elle sont aussi rouge que le sang. Elles représentent un amour passionné, comme celui que j'entretiens avec ma famille. C'était la pleine lune ce soir là. Comme tous les soirs de pleines lunes, mon grand père et moi devenions incontrôlables. Nos pouvoirs de bêtes ce manifestaient par eux même. Pour ne blesser personnes, nous nous réfugions dans les bois pour éviter de nous surprendre et du faire du mal à qui que ce soit. Comme tous les mois à cette période de lune, nous partions dans les bois avec mon grand père dans les alentours de 21 heures. Quand ….

Le lendemain, je m'étais réveillé dans un endroit que je ne connaissais pas. De plus, des cordes étaient liées à mes poignets et à mes chevilles. Comment avais je atterri ici ? En reprenant plus connaissance, je voyais que j'étais enfermée dans un cage, comme dans un zoo. ''Mais où est ce que je suis non d'un chien ?'' pensais je à cet instant. Les cordes pour moi n'étaient pas un obstacle. Je sortais mes crocs, quand un grand monsieur gras du bide avança jusqu'au barreaux de la cage. '' Alors mon petit chat, on est réveillé. Si j'étais toi, je ne retirerais pas ces liens, sinon ton grand père risque de payer le prix fort ''. Son ignoble voix était à jamais gravé dans ma mémoire. Il tenait mon grand père quelque part en otage comme moi. Je restais tranquille pour le moment. '' Alors mon petit chat j'espère que tu es prête pour ce soir ? '' De quoi voulait il parler ? '' Je vous ai récupéré toi et ton grand père au prix fort. Des braconniers vous ayant pris pour des bêtes sauvages, vous on tirés dessus avec des seringues. Quelle ne fut pas leur surprise en découvrant qu'en réalité vous n'étiez que des humains. Mon cirque passait dans le coin, ils se sont permis de me présenter leurs découvertes. Grâce à toi ma jolie, je vais devenir un homme riche. '' J'étais donc embarqué avec mon grand père dans un cirque. '' Ou est mon grand père sale gras du bide dégueulasse ? '' disais je. ''Ne sois pas si effrontée avec ton patron sale petite chatte, ton grand père est dans une autre cage, loin de la tienne. Mais ne t'en fait pas. Si tu es sage avec moi, il ne lui arrivera rien '' Je n'avais pas d'autre choix que de lui obéir, la vie de mon grand père en dépendait.

Pendant quatre ans j'ai été à la botte de ce gros tas. Le pire c'était mon impuissance face à la situation. Quand j'essayais de m'évader, de délivrer mon grand père ou de me débattre des sales mains de ce type, mon grand père se faisait battre, fouetter, droguer et torturer. Nous vivions comme des esclaves et des animaux. La plupart du temps, j'étais seule dans ma cage, ligotée avec des chaînes métalliques, mal nourrie et mal entretenue. Les seules moments où j'étais ''libre'' c'était lors des représentations. Je devais me dévoiler sur scène sous une apparence animale ( n'importe laquelle tant que le public et le maître du chapiteau était satisfait ). Ce fut les seuls moments où mon grand père et moi étions réunis tous les deux. Je profitais donc de ces instants pour être auprès de lui. Ce qui me fendait le cœur, c'était de le voir recouvert de blessures ou de cicatrices par ma faute. Il avait terriblement changé : il n'était plus aussi fort et fière, il n'était plus aussi téméraire et courageux, plus aussi proche avec moi. Je me doutais bien que c'était pour me protéger, mais son feu sacré commençait petit à petit à s'éteindre. Pour les soirs de pleines lunes, on nous administrait des calmants et des drogues. Cela marchait bien, je n'avais jamais aucun souvenir de ces nuits comme celle où nous nous étions fait capturer. J'étais ''l'attraction '' la plus demandé par la foule : une jeune fille aux formes chaleureuses, sauvage, et soumise attirait beaucoup d'hommes. Plusieurs ont essayé de m'approcher, mais monsieur gras du bide ne voulait que personne ne touche à sa mine d'or. J'étais de ce fait intouchable, ce qui m'arrangeait plutôt pas mal. Un soir lors d'une représentation, mon grand père n'était pas présent avec moi pour le spectacle. C'était la première que je me dévoilais seule sans lui, même si c'était moi qui assumait le show. De retour dans ma cage et ligoter comme à chaque fois, monsieur gars du bide vint me rencontrer. '' Tu as encore fait un travail remarquable ce soir, tu me comble de joie et d'or. Mais je le suis encore plus aujourd'hui. J'ai maintenant la possibilité que tu sois entièrement mienne, ton grand père ne peut plus m'en empêcher désormais. Cela fait quatre ans que je me contrôle pour ne pas encore avoir pris ton corps '' Que voulait il dire par là ? '' Où est grand père ? Disais je. '' Ton grand père est mort !!!! Il ne peut plus te protéger maintenant. Pendant quatre ans il a subit des tonnes et des tonnes de coups. Il voulait à tous prix te protéger. Si il se faisait battre tout les soirs, c'était pour que je ne te touche pas. C'était un accord entre nous. Maintenant qu'il n'est plus depuis ce matin, je vais pouvoir épancher mes désirs. Ma petite tigresse tu es entièrement à ma merci. Ahahaha !!!! Mais ne t'inquiète pas pour lui, ces dernières paroles te sont destinées. Il a dit : Fauve Fauve ma petite fille chérie, ne se laissera jamais abusée par vous, elle est trop forte pour cela. Son cadavre est en train de pourrir dans les cendres. Pas évident de brûler ce corps en étant discret. Maintenant tais toi et soi mienne.'' Ce rire diabolique, ces paroles, ces dires !!! Grand père non !!!! Ce … ce n'était pas possible. Gras du bide commença à me toucher. J'étais fureur. Comme une poussée d'adrénaline me poussa à défaire mes liens par ma force herculéenne de féline. Il était hors de question que je me laisse faire. Mon grand père avait confiance en moi. Sans m'en rendre compte, je m'étais transformer et débattu comme une tigresse. J'étais incontrôlable. J''en ai même fini par tuer Monsieur gras du bide. Tous les employés du cirque m'avaient encerclés. Toutes leur seringues et fléchettes, n'avaient plus aucun effet sur moi. Furieuse et dangereuse, je m'enfuyais tant que la chance m'a était donnée de le faire. J'ai fuis le plus loin possible pour échapper à tous cela. Plusieurs heures de courses acharnées, et me voilà totalement épuisée physiquement et moralement. Je n'étais plus rien : j'ai perdu mon héros et j'ai tué des gens. Il ne me restait plus qu'à m'allonger sur le sol et périr dans cette situation. Je ne voulais plus vivre.

A mon réveil, je me retrouvais encore dans un endroit inconnu. Décidément cela n'arrivait qu'a moi. J'étais dans une chambre et allongée dans un lit. Un jeune homme bizarre vint vers moi. Il s'appelait Tonio Albertini. Il m'avait trouvé dans un parc. Il eu de la peine pour moi, une jeune fille de 20 ans périssant de le froid de nuit, seule et gelée. Il se présenta : il tenait un bar ici en Italie à Napples. Il aimait s'amuser et faire la fête. Cela me changeais de la vie de prisonnière que j'ai vécu. Il me prit sous son aile. J'ai décidé de rester avec lui quelques temps avant de retrouver ma famille à Chantilly. J'avais tellement peur de leur faire face, qu'il me fallait un peu de temps pour repartir chez moi. J'ai donc aidé Tonio dans son bar en tant que serveuse et danseuse. Grâce à ce poste, j'ai découvert un autre univers : celui du monde de la nuit : l'alcool, la musique, la fête, les hommes, les femmes. Je m'amusais beaucoup je dois le reconnaître. Cette phase m'a permis d'oublier petit à petit mon emprisonnement au cirque et la mort de mon grand père.  Je résidait plus longtemps que prévu à Napples. Et une des raisons principales fut une boutique de fleur près de mon appartement. J'ai pris beaucoup de plaisir à travailler là bas la journée. La vieille dame responsable de son magasin ressemblait beaucoup à ma grand mère. Elle était seule, sans famille. Je me devais de rester avec elle jusqu'à la fin. J'avais donc deux vies : une de jour où j'étais douce et délicate, une de nuit où j'étais dévergondée et joueuse. J'aimais ma vie, mais … plus le temps passait, et plus je me remémorait ma promesse de devenir agent secret pour protéger les miens. A mes 24 ans la vieille femme mourut de vieillesse. Tonio m'avais encouragé à retourner d'où je viens déjà plusieurs reprises de cela, mais là c'était le bon moment. J'étais enfin satisfaite de la personne que j'étais devenue. Il était temps pour moi d'affronter ma peur et de revoir ma famille.

De retour à Chantilly, chez moi, j'avais fait face à ma famille. Ma mère, ma sœur et ma grand mère n'en crurent pas leur yeux. J'étais bel et bien vivante. Les retrouvailles avaient été très festives comme d'ordinaire dans le château. Je leur ai conté toutes mes aventures et mes mésaventures. J'étais de retour pour affronter mon destin. Un de mes premiers réflexes en revenant, avait été de voir le jardin de grand père. Il n'avait pas changé. Ma grand mère m'avoua en avoir pris soin après notre disparition tout les jours.

C'est maintenant mon devoir d'en prendre soin. Avec mes économies, j'ai monté ma propre échoppe de fleur, du nom de ''la belle rosa'' . Toutes les femmes de la famille gèrent la boutique. Mon retour à Chantilly n'a pas mis beaucoup de temps à venir à l'oreille du Loup Gris. Il me propose de travailler pour lui, prenant le pseudo de mon grand père : la bête. Il est très fière qu'une fille et qu'une petite fille d'agent secret le joigne dans sa lutte contre le mal. Un élément comme moi l'intéressait. Qui de mieux qu'un personnage de la lignée d'un conte, ce joigne à eux. Si l'organisation avait été construite bien avant cela, il aurait sûrement embauché mon grand père et mon père. J'accepte l'offre sans hésiter. Je suis maintenant pleinement épanouie, je suis enfin devenu ce que le destin a voulu que je sois. AGENT.

Histoire


Prénom / Surnom : Adidi

Age : 23 ans

Comment as-tu connu le forum ? DC de BB ^^

Fréquence de connexion : fréquente

Code du règlement :Nom nom

Derrière l'écran


Dernière édition par la bête le Sam 27 Aoû - 12:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 21 Aoû - 13:12
Rebienvendue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Dim 21 Aoû - 16:00
BB ! J'aime bien ton adaptation de ce conte, c'est un de mes préférés ;)
Bon courage pour la fin de ta fiche

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 21 Aoû - 19:01
Oh berry ! :o Bienvenue à ton nouveau perso !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 21 Aoû - 19:50
Rebienvenue.





Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Sam 27 Aoû - 0:18
Rebienvenuuuue

Cadooooow:
 

Comme ton perso à deux formes, une humaine et une bête, je te propose un p'tit truc niveau stat' :) Les stat' actuelles correspondent à celle lors de la transformation, et en tant qu'humaine ton perso en a de moins élevée (que tu choisi aussi quand même :p) du coup ça te permet de montrer l'évolution de force en RP :3 Tu peux aussi avoir un gain de PVs lors de ta transformation si elle gagne en résistance, du coup se ne sera pas noté dans ton profil il faudra t'en souvenir ^^ 'fin MP moi pour qu'on voit les détail, si ça t'intéresse :3
En revanche, la magie tu considères que c'est ta transformation en bête et que pour la réussir tu dois donc réussir un jet de magie ? Sinon tu n'as pas vraiment de pouvoir donc ça devrait être 0 ^^

En revanche, à part si les membres de ta familles vivent une vie en une année, ils ne peuvent pas avoir été agent de GML de génération en génération, car l'agence de GML est bien trop récente pour cela, elle à 5-6 ans tout au plus :/

vala vala :3 si jamais tu as besoin d'aide, n'hésite pas à demander :)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 27 Aoû - 12:10
Voila ma tite Red :3
J'ai modifié ce qui n'allait pas. J'ai mis que ma famille était agent secret ''tout court'' mais pas de chez GML.
Pour les stats c'est réglé aussi. Fauve est un peu toute pourrie en mode humaine. Puis j'ai pas mis de magie, car au départ je considérais que la transformations'en était, mais j'ai finalement c'est mieux que cela n'en soit pas.

Merci encore pour le vava <3 il est trop classe !!!! Love Pan ! dance2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4108
Arme de prédilection : Arts Martiaux / Dague
Arme non maitrisée : Tout ce qui demande de viser
Grande déesse des Cookies
Grande déesse des Cookies
Sam 27 Aoû - 23:18
Du coup je n'ai rien à redire, c'est bon pour moi :3

De rieeeen :D Contente qu'il te plaise :3




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agencecooki.lebonforum.com
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 29 Aoû - 2:08
Re-bienvenue!

Red a tout dit, je n'ai rien d'autre à ajouter x)
Ah si, mon personnage est un être très proche des animaux. Ce qui pourrait donner un lien plutôt intéressant... On en reparlera ;)

Voilà voilà

Félicitations, tu es validée ! N'hésite pas à demander un RP [ici] si tu recherches des compagnons. Rendez-vous [ici] pour ta fiche de liens, [ici] pour demander un logement et [] pour ton journal, si tu désires en faire un.

Bonne continuation sur Agence Cooki !



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Messages : 74
Arme de prédilection : Transformation en ''bête'' , combat rapproché
Arme non maitrisée : Toutes les armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 29 Aoû - 11:39
Merki merki !!!!!! dance2

Hate de voir le lien qui pourrait se créer entre nos deux personnages si il est très proche des animaux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 481
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 29 Aoû - 22:28
Si tu veux te faire une idée sur mon personnage, il y a sa fiche de liens ou encore sa fiche de présentation.

Oui oui, ma fiche de lien est presque vide...mais c'est parce que toutes les personnes avec qui j'ai RP sont parties du forum T.T

Envoi-moi un MP si tu as des questions ;)



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

Une lionne sauvage [ TERMINE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» creation d'un BB ork sauvage
» Profil d'Uruk Haï sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Hors RP :: Bureau de Mère-Grand :: Agents :: Agents validés-