Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [MISSION] : Le cookie d'or (PV Ebo, BB et La Petite Sirène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Messages : 274
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Ven 19 Aoû - 13:53
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Je ressens la puissance du shonen en moi. Je me sens comme le héros craintif qui par la force de je ne sais de quelle intervention divine, réunit tout son énergie pour affronter ses peurs et le danger, dans le but de protéger ses amies. Je suis un peu comme Tsuna dans Reborn et Koichi kun dans Jojo Diamond is unbreakable : tout mignon et tout craintif. Mais quand il s'agit du bonheur de ses amis ou de les protéger, là il active le mode ''badassitude''.

Pour une fois que je me prend en main et que je suis ''prête'' à me battre, Ariel, elle, est dans l'incapacité de se battre. Elle est très amochée. Le tir de Noémie a bien attend sa cible. De plus, elle m'avoue ne pas vouloir se battre avec moi. Ouf !!! Quel soulagement !!!! Je me relâche de ma position offensive et défensive. Je suis si soulagée. Je le savais qu'elle ne me ferais aucun mal, normal c'est mon amie.

Moi non plus je n'ai pas envie de me battre, je suis rassurée

Mais elle ne veut pas pour autant nous laisser champ libre. Elle compte faire en sorte que nous ne réussissions pas notre mission. Il le faut pourtant. C'est pas nous les méchants. Il faut faire régner la justice comme elle se doit. Soudainement, Ariel s'éclipse dans les airs pour disparaître dans le noir le plus total. Heureusement pour moi, ma vision me permet de la distinguer légèrement, je ne suis pas nyctalope non plus. Elle se déplace de lampadaire en lampadaire comme un Orang-outan. Je ne savais qu'elle avait des gênes de poisson singe volant. Snow est sur mon épaule. Je lui demande de suivre la rousse de près, pour que je puisse la situer dans les airs. Je cours dans les couloirs, tout en ne perdant pas de vu ni ma chouette ni mon amie.

Et là, une idée me vient à l'esprit. Si j'y arrive, personne ne sera blessés, ou du moins presque pas. C'est comme même risqué et osé, mais c'est tout ce qui me vient là maintenant et tout de suite. Je lancerais ma lance au bon moment avant qu'Ariel n'atteigne sa plate forme. Quand elle voudra enjamber le lampadaire!! Zouh !!! Je lancerais mon arme sur le maintient de la lampe quand Ariel sera sur la lampe. Elle sera obligé de tomber à terre. Je continue a courir. Je fais un signe à Snow pour qu'elle se positionne vers le lampadaire correspondant. Une fois qu'elle y sera posté je m'exécuterais. Ma chouette devient immobile, c'est le moment. Comme une lanceuse de javelot, viou !!!! Je lance mon arme. Yatta !!! J'ai réussi !!!! La lampe est à terre ainsi que mon amie. Je cours en sa direction. Je ramasse ma lance au passage, lève la tête quelques secondes pour féliciter Snow. Quelle brave chouette !!!!

Ensuite, mon amie est à terre, sans défense, ne pouvant pas bouger avec ce qu'elle a pris dans la figure. Elle est déjà mal en point, mais je l'allonge à terre, la saisie par les deux poignets pour l'immobiliser, et mon corps par dessus le sien.

Je ne voulais pas en arriver là, je suis vraiment désolée. Mais je n'avais pas le choix. Je devais le faire pour accomplir notre mission. Mais le plus important pour moi, c'est de protéger mes amies, celles que j'aime. Et je veux protéger ... Ebony et Wheat. Mais je veux aussi te protéger toi !!! Tu es ma meilleure amie, peux importe si nous sommes dans l'obligation de nous battre au travail. Tu es mon amie Ariel ... et je ... et je ... et je t'aime

Je ne sais pas trop ce qui s'est passé à ce moment là, mais mes larmes se sont mises à couler d'elles même.   
 



Dernière édition par Agent Blueberry le Ven 19 Aoû - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 19 Aoû - 13:53
Le membre 'Agent Blueberry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 6

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 20 Aoû - 14:32
Esquive:
 

Mon amie sembla prendre une force et un courage assez surhumain. Son expression indiquait la volonté qu'elle voulait prendre, et ses yeux pétillaient la détermination. Elle était soulagée de ma réponse. Comme si je pouvais lui faire du mal... Jamais de la vie... Si gentille, si agréable, si amusante, ce n'était tout bonnement pas possible pour moi.

Alors que j'avançai de lampes en lampes, en essayant de faire attention à ma jambe, j'entendis Oihana qui me suivait. Elle ne voulait vraiment pas lâcher prise. Je me demandai jusqu'où elle irait pour m'empêcher d'intercepter ses deux collègues. Et je me questionnai également sur l'avancement des deux autres demoiselles.
Je jetai un regard par derrière. Elle brandit sa lance...

Elle va... Elle va m’empaler vive la dessus ?

et l'envoya d'un geste sûr et puissant en direction du lampadaire sur lequel j'étais postée. Une action qui atteignit à la perfection les câbles et qui les trancha violemment. Mes yeux s'écarquillèrent d'un coup. La lampe de fer s'écroula à terre. Merci mon agilité, je réussis à retomber sur mes pieds, m'évitant une nouvelle blessure. Si elle avait voulu me viser, son arme n'aurait pu atteint aussi parfaitement les câbles. Cependant, j'étais exténuée, et le carreau me faisait souffrir le martyr, en plus de me faire pisser le sang de partout. Je tombai à terre. Oihana ne tarda pas à me sauter dessus pour m'immobiliser entièrement. Elle ne voulait que personne ne soit blessé. Alors elle tentait le tout pour le tout afin de limiter les dégâts. Au dessus de moi, elle me maîtrisait sans difficulté. J'essayai tout d'abord de bouger, mais c'était inutile. Néanmoins, je notai qu'elle cherchait à ne pas plus me blesser. Pourtant je ne pouvais m'empêcher d'avoir quelques craintes.

Quelques secondes plus tard, la jeune femme aux cheveux violets entama un discours plein d'émotions à ma plus grande surprise. Je m'attendais à ce qu'elle veuille me faire changer d'avis, ou m'incendie. Non, rien de tout cela. Elle m'expliqua ce qu'elle pensait, ce qu'elle voulait faire... Son désir d'empêcher le massacre. Ennemis d'agence, et pourtant... Moi non plus je ne voulais pas. Désobéir aux autres... Je devrais m'enfuir après cela ou je risquais une sanction particulièrement sévère... Mais tant pis, des gens comme Oihana, ça ne courait pas les rues, même chez les sirènes.
Sa dernière phrase me perturba particulièrement.

- Je te promets que je ne m'enfuirais pas... Je ne partirais pas arrêter tes amies. Je comprends ce que tu ressents...
Elle avait ma parole, je ne comptais pas m'enfuir. La seule chose que je ferais à la rigueur serait de lui faire un gros câlin.


Dernière édition par La Petite Sirène le Sam 20 Aoû - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 20 Aoû - 14:32
Le membre 'La Petite Sirène' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Sam 20 Aoû - 22:53
Les recherches dans les cuisines de la cafétéria avaient été infructueuses. Noémie fit une remarque intelligente oui ça choque tout le monde xD sur la conservation des cookies. Il pouvait donc être n’importe où… Cette mission serait longue. La Russe commençait à angoisser pour les gardes et aussi pour la santé de Oihana, partit toute seule dans les couloirs ennemies. Alors que l’une des 2 blondes était à la limite de la panique, l’autre réfléchissait intensément. Jusqu’à avoir une idée qui n’était pas pour plaire à Ana. Elle voulait entrer dans les conduits d’aérations ? Pleine d’araignée ? Wheat avait vécu dans les champs et dans les bois, les insectes ne l’effrayaient pas. Tous sauf les énormes arachnides velues.

Elle suivit les instructions de l’elfe, rangeant la chaise qui lui avait servi pour passer par l’ouverture. Ensuite Anastasia attrapa difficilement les mains de Noémie pour se hisser dans les tunnels étroits. Elle referma finalement leur entrée en mettant la grille à sa place, et suivit sa collègue de très près. Elle n’était pas la plus rassurée des 2 sur ce coup là ! En tout cas Ebony prenait les choses en mains, regardant à chaque ouverture si elle apercevait des cookies. Une autre hypothèse intelligente de la benjamine était que l’objet de leur convoitise se situerait sans doute dans le bureau du patron. C’est vrai que la vieille gardait les trucs importants dans son bureau. La petite elfe se rattrapait largement de sa dernière mission.

Soudain, le bruit sourd d’un objet qui tombe au sol fit sursauter Ana, qui se cogna la tête contre le haut du conduit. Elle ne put se contrôler et lâcha un « Outch » bruyant ; et pour ajouter à sa discrétion, Noémie eut beaucoup de mal à se retenir d’exploser de rire, tout en continuant sa route. Anastasia n’y prêta même pas attention, concentré sur sa peur grandissante. Et si c’était BB qui était touchée ? La jeune femme était tellement absorbée par ses pensées funestes qu’elle ne faisait plus attention à la meneuse devant elle. Voilà pourquoi quand cette dernière s’arrêta net devant une énième ouverture, la Russe plongea la tête la première dans les fesses rebondies d’Ebony.

« Aïeuh ! Dé… désolée ! Tu as trouvé... quelque chose ? »

La blonde était vraiment gênée par cet accident. Ana se frottait le bout du nez, espérant que son amie ne grave pas ce moment dans sa mémoire, qu’elle resterait sérieuse et professionnelle malgré la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 25 Aoû - 10:42


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Un bruit sourd s'était fait entendre lorsque nous rampions dans le conduit. Ana s'en était même cognée la tête. J'avais du me retenir de pouffer de rire. Nan je n'étais pas inquiète pour O, elle était pleine de ressources, je savais qu'elle s'en sortirait sans soucis. J'avais finalement trouvé un endroit débouchant sur un bureau. Peut être celui du loup. Je stoppai net en oubliant qu'une jeune femme me suivait, provocant ainsi la rencontre entre son visage et mes fesses. Je rougis soudainement en essayant de balbutier des excuses à voix basse. Je secouais la tête pour reprendre mes esprits, et détachais la grille au sol.. Ce n'était pas comme pour l'entrée. Cette fois il fallait passer par le plafond directement.

Heureusement que j'avais l'habitude de faire l'acrobate dans les branches, je pus descendre sans aucune difficulté, atterrissant magnifiquement sur mes pieds. Je regardai autour de moi. Il n'y avait rien. J'ouvris la porte de sortie pour vérifier que personne ne rodait dans les couloirs, et aperçu la belle plaque indiquant le bureau du patron de l'organisation. On était donc bien tombées. Je fis donc signe à Ana.


- On est au bon endroit, tu peux descendre.

J'entrepris donc de chercher les cookies d'or dans les tiroirs du bureau et placards, mais certains étaient vérouillés. Je n'avais aucune connaissance des serrures. J'avais bien essayé dans Skyrim de crocheter, mais ma tentative irl était toute pourrie. On avait pas le choix, on devrait forcer les serrures.
Mais avant...
Éternelle enfant, je n'ai pas pu m'empêcher de m'installer comme une reine dans le siège en cuir de GML et de mimer une expression ronchonne, imaginant parfaitement le loup tirer ce genre de tronche.







Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Jeu 25 Aoû - 14:53
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Quel soulagement !!!! Ariel n'attaquera pas Noémie et Ana. J'ai finalement réussi. Personne ne sera tué dans cette mission. Quelques blessures auront été faite mais rien à craindre de notre coté. Ce qui m'inquiète le plus c'est Ariel. Elle est vraiment amochée. J'aurais préféré que moins de sang soit coulé. Espérons que ces blessures guériront vite et ne lui donne pas de handicap.

Mes larmes continuaient de couler, atterrissant sur le visage de mon amie. Que je suis pitoyable !!! Pleurer lors d'une mission, tu me déçois beaucoup Oihana. Je ne connais pas les raisons qui pousse mon amie à me croire et à être pacifique, mais je lui doit énormément. Je la regarde dans le blanc des yeux et lui sourit.

Merci ... Merci beaucoup

Avec toutes ces émotions, mes forces commencent à m'abandonner. Mes bras tremblent. Je ne suis plus en mesure de rester en position surélevée sur Ariel. Je comptais me relever, mais je me suis effondré. Quelle faible je fais. Me voilà maintenant allongé de tout mon être sur Ariel. Oh Oh !!! C'est un petit peu embarrassant tout ça. Certes elle ne peut plus bouger comme ça, mais, elle a tout mon poids sur elle. Je dois être lourde en plus .... Oh la la !!! Quelle gêne je suis !!

Mais dans mon mauvais positionnement, j'entends le cœur de Ariel battre. Ce n'est pas ci désagréable. C'est un joli son, et c'est très apaisant. Oihana, enlève moi ce genre de pensée de ta tête c'est pas le moment là. Tu es en mission. Je rougis de honte, pour changer du quotidien tiens. Il faudrait peux être que je m'excuse. La pauvre, elle aussi doit être dans une position inconfortable.

Je ... Je suis vraiment navré ... Je ... Je n'arrive plus à bouger

Snow voyant mon embarras essaye de me relever en me tirant l'épi, mais rien n'y fait. Je ne bouge pas d'un poil. Après sa tentative, elle s'envole au loin.

Snow ... Revient

Elle ne revient pas. Mais où va t-elle ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 25 Aoû - 16:37
De nouvelles larmes vinrent s'écraser sur mes joues avant de rouler le long de mon cou. Oihana continuait de pleurer. La pauvre, elle avait dû avoir vraiment un trop plein d'émotions. Mais je trouvais ça beau. Les gens capables de pleurer parce qu'ils ont peur de perdre des êtres chers sont admirables selon moi. C'est une belle preuve d'amour. Elle me remercia. Pourtant elle n'avait pas à le faire.

- Ce n'est pas la peine de me remercier... Tu fais ce que tu crois être juste, et tu veux protéger tes amis. C'est très noble...

Tout à coup, Oihana s'effondra sur moi. Mince, que lui arrivait-il ? Avait-elle été blessée ?

- O'h ! Tu ne te sens pas bien ?

J'observai comme je pus son corps. Il n'y avait aucune blessure apparente. Elle n'était peut-être qu'épuisée ? J'espérais que ça ne soit que cela. Je fermai les yeux quelques instants et décochai un sourire. Elle était là, contre moi. Elle n'était pas spécialement lourde, mais n'ayant pas une grande force, je ressentais tout de même une certaine pression contre moi. J'enroulai mes bras contre elle et la serrai de toute mes forces. J'étais contente de l'avoir auprès de moi, en sûreté. J'avais eu peur de la perdre aujourd'hui, en découvrant qu'elle travaillait pour la Grand-mère. Plongées dans leur profession, les personnes pouvaient être amenées à changer de comportement. De base, il aurait été logique que nous nous affrontions. Je pensais que c'était ce qu'elle finirait par faire, mais non.

- Tout va bien, ne t'en fais pas.

Je m'aperçus qu'elle rougissait. Réfléchissant à la situation, je ne pus m'empêcher de faire de même. Toute cette émotion positive, cette joie, cette gêne en même temps... Cette envie de protection, mêlée à de la peur... Le tout était vraiment très embarrassant.
Snow, sa chouette, essaya de l'aider à se relever en tirant son épi. Mais petite comme elle était, la petite créature n'avait aucune chance. Je ne sus pas pourquoi pas, celle-ci s'envola par la suite à toute vitesse.

- Allez, ensemble, on va se relever. 1...2....3

Je me servis de mes dernières sources d'énergie pour nous redresser toutes les deux. Oihana faisait sans doute de même. Nous n'allons pas rester sur ce sol tout froid, tout sale, dans le noir, enfin ! Bonjour le confort ! pensai-je humoristiquement. Il fallait qu'elle rejoigne Noémie et l'autre personne qui l'accompagnait à présent. Je ne pouvais pas la suivre, je ne voulais pas être considérée comme une menace. De plus, j'allais la ralentir avec ma jambe dégoulinante et mon dos un peu en bouilli à cause de la chute. Et pour couronner le tout, la rencontre s'étant mal passé, il risquait d'y avoir à nouveau des problèmes.
Je m'appuyai contre le mur, ne pouvant plus marcher normalement sans une canne et sortis l'appareil de tout à l'heure qui savait cartographier le bâtiment. Il m'indiqua qu'il y avait eu une nouvelle effraction, mais dans le bureau du patron cette fois-ci.

- Vas-y continue sans moi, je ne veux pas te ralentir. Elles se trouvent dans le bureau du Loup, à l'étage supérieur. Il faut tourner à droite, ensuite tu as l'escalier. Tu montes, et il est quasiment tout de suite à gauche. Par contre il risque d'être fermé...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Jeu 25 Aoû - 20:46
Noémie était aussi gênée qu’Ana par le petit incident, mais elle ne se laissa pas démonter pour autant. Elle ouvrit rapidement la grille avant de sauter habilement du plafond pour atterrir sur ses pieds. On aurait dit un chat, ses mouvements étaient presque gracieux. La Russe eut plus d’appréhension quand à ce saut. Elle n’était pas aussi précise que son amie dans ses mouvements, maladroite et consciente de l’être. Visiblement, c’était bien là le bureau du Loup. Rien que de penser à cette énorme bête, elle en eut des frissons. Ana reprit ses esprits et respira profondément pendant quelques instants.

Sauter d’aussi haut lui faisait un peu peur, mais elle se lança quand même dans le vide. Pour la réception, on repassera. Tellement angoissée de se faire mal ou de se briser un os en pleine infiltration, Anastasia se recroquevilla sur elle-même avant d’avoir toucher le sol. En position foetale, elle roula un peu jusqu’à se faire arrêter par une surface dure qui se trouvait être un bureau. Lentement et en vérifiant l’état de marche de tout son corps, la blonde se releva. Rien à signaler, si ce n’est quelques hématomes qui apparaîtront dans quelques jours et un sacré mal de dos, puisqu’elle était tombé dessus.
La Russe tourna sur elle-même histoire de vérifier que les gâteaux n'étaient à vue, pendant que sa collègue vérifiait les tiroirs.  

«  Outch… C’est pas pour moi les cabrioles de ce genre. Déjà que j’ai failli me rater tout à l’heure en montant sur le toit… Bref, tu as vu ces foutus biscuits dorés ? Ça doit quand même être visible s’ils sont en or, tu ne…

Anastasia s’arrêta de parler en pleine stupeur. Et pour la faire stopper son bavardage il faut vraiment la surprendre. Noémie s’était installée sur le fauteuil du boss, prenant une expression de… Bah de patron comme on en connaît. Du genre pas content du boulot, mimique assez fréquente sur le visage de MG. Jamais contente celle là, mais mieux vaut ne pas broncher devant elle. La russe fut prise d’un fou rire insoutenable, elle riait jusqu’aux larmes pendant plusieurs minutes, incapables de s’en empêcher tout en se tenant les côtes. Une fois son euphorie maîtrisait, elle se plaça face aux bureaux et prie l’attitude d’un soldat au garde-à-vous.

«  Au rapport, madame. Des intrus sont entrés dans le camp, chef. J’attends vos ordres Commandante Supérieure Ebony.  »

Le but de la mission sortit complètement de la tête de l’Agent Wheat, se retrouvant avec 20 ans de moins à jouer comme une gamine avec sa meilleure amie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 28 Aoû - 10:19


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Ana fut prise d'un fou rire incontrôlable, probablement entendu par n'importe qui dans ce bâtiment. Mais sur le moment, je ne percutais pas tout de suite le soucis que cela poserait de faire autant de bruit. Je me joignais donc au fou rire. Et comme j'étais lancée sur l'autoroute de la connerie, je n'allais pas m'arrêter maintenant. Je levai mon arbalète et tirai dans le coin au plafond où j'avais aperçu une caméra. Je m'appuyai ensuite des deux mains sur le bureau en prenant un air menaçant.

- Incapable ! Comment avez vous pu laisser entrer ceux qui changent les couches de cette vieille bique hein ?

Je grognais comme pouvait le faire un gros chien, puis me gratter derrière l'oreille en pestant sur les éventuelles puces que j'aurais si j'avais été le loup.

- Allez me les capturer ! Vite ! Et moi pendant ce temps, je vais déguster mes succulents cookiiiiiies.

Et de là où j'étais, le tiroir optimale pour cacher les gâteaux étaient celui juste à ma droite dans le bureau. Il fallait qu'on le force. Je reprenais donc mes esprits, et ma voix normale aussi.

- Dans ce tiroir.. j'en suis sûre. Mais je n'ai trouvé aucune clef... il doit l'avoir gardé avec lui.

Je me levais et essayais de tirer fort la poignée en vain. Il était costaud ce bureau, et je risquais plus de me briser la jambe ou les carreaux à essayer de frapper dedans directement. C'est un flingue qu'il nous faudrait... peut être que BB pourrait nous dépanner en empruntant les pistolets de Mufasa.

- Blueberry, ici Ebony. Tu peux emprunter les flingues de Crinière de feu s'il te plait ?

C'était soit ça, soit je passai en mode Berserk et lançais le bureau par la fenêtre. Mais c'est pas facile de passer en mode rage comme ça, il fallait beaucoup de choses d'un coup qui me tombaient sur le coin de la tronche. Un vrai déluge de feu. Je pris donc le temps d'inspirer profondément, en me mettant en position pour me transformer en super saiyen !

- Regarde bien je vais devenir blonde !

Oui je sais, je suis déjà blonde mais je me comprenais !






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 28 Aoû - 14:14
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Ariel me serre contre ses bras. Je suis déjà un poids pour elle, pourquoi m'enlace t-elle ? Je crois comprendre pourquoi maintenant : c'est pour mieux m'aider à me relever. Avec ses dernières forces et les miennes, nous nous redressons sur nos jambes, l'une et l'autre. Je saisis ma lance qui me permet de prendre appui. C'est plus facile pour rester debout et reprendre mon énergie quelques minutes. Je prends Ariel, met son bras sur mes épaules pour qu'elle se ne tombe pas, car elle est vraiment dans un sale état. Ensuite elle prend appui contre le mur. Elle me dit de continuer sans elle et de me diriger vers le bureau de son ''boss'', à l'aide des instructions qu'elle vient de me dicter.

Mais ... Mais ... Je n'ai pas envie de te laisser seule ici

Mais d'un autre coté il fallait que je retrouve Noémie, Ana et Snow. Rho !!!!! Cette situation m'énerve énormément. J'aurai eu un clone, j'aurais pu être partout à la fois, mais c'est tout bonnement impossible. Puis Ariel a vraiment une plaie qui saigne, et personne ne peux être là pour prendre soin d'elle. Je déchire un moreau de tissu provenant de la manche de ma veste ( ma veste  de costard, quel gâchis, mais pas le temps de penser aux fringues Oihana ). Je serre le tissu contre sa plaie sur sa jambe, pour empêcher la blessure de saigner d'avantage.

Tu disais que la pièce risquerait d'être fermée, il y a t-il un moyen de l'ouvrir ? Désolé Ariel...C'est vraiment tout ce que je peux faire pour ta blessure.

Me voilà avec une veste avec des manches asymétriques. Ça donne un style. Le style '' J'ai combattu la mort et protégé mes amis ''. Le style shonen par excellence. Fini de délirer Oihana. Noémie, mon petit écureuil, me demande de prendre le flingue de crinière de feu. Je suppose qu'elle veut parler d'Ariel. Il faut vraiment que je rejoigne les filles et au plus vite, enfin on va essayer de faire au plus vite. Je ne suis pas du genre à prendre les affaires des gens sans leur permission, mais là c'est une demande de mes coéquipières. Je dois leur montrer qu'elles peuvent compter sur moi.

Je te prend ton arme à feu. J'en ... J'en aurais sûrement besoin. Désolée.
Écureuil, Panda, ici BB, J'arrive vous rejoindre, terminé


Je commence a courir vers la direction que je dois emprunter pour rejoindre les filles avec mon arme, mais .. oh puis zut !!! Je retourne sur mes pas vers Ariel.

Prend ma lance. Elle te sera plus utile pour te déplacer. Puis comme j'ai piqué ton arme, comme ça on est quitte

Cette fois ci je pars pour de bon. Je tourne ma tête vers Ariel tout en continuant mon chemin.

Prend en soin, cette lance est mon trésor.... Je reviendrai la reprendre la prochaine fois qu'on se reverra. Je compte bien te rendre ton pistolet aussi. A bientôt mon amie

Je me dirige vers l'endroit indiqué par mon amie rousse. J'entend des battements d'ailes au loin. Snow !!!! Je la prend dans mes bras pour la câliner. Elle attendait devant une porte. Ça doit être là, j'entend les filles parler à l'intérieur.

Les filles c'est BB. Je suis derrière la porte mais elle est fermée à clé. Je ne peux pas l'ouvrir.

A cet instant, Snow insère ses griffes dans la serrure. Va t-elle réussir à l'ouvrir ? Et oui Snow arrive a crocheter la serrure. La porte est enfin ouverte. Mais elle l'était déjà, c'est juste moi qui sait pas ouvrir une porte. Je suis une cruche #Vianney







Dernière édition par Agent Blueberry le Dim 28 Aoû - 14:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 28 Aoû - 14:28
^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 28 Aoû - 14:28
Le membre 'Agent Blueberry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 10

--------------------------------

#2 'Maîtrise Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 28 Aoû - 14:37
Appuyée contre le mur, je fermai doucement les yeux ressentant une fatigue assez impressionnante. La réponse de Oihana me fit chaud au cœur. En rouvrant quelques secondes les paupières, je pus lire sur son visage l'embarras qu'elle ressentait. J'entendis qu'elle déchirait un morceau de sa veste. Elle n'avait pas hésité malgré le fait qu'il s'agisse d'une veste plutôt chic. Elle entoura ma jambe avec. ça évitera que ça goutte d'avantage. Je la remerciai avec un sourire.

- C'est déjà beaucoup ce que tu fais. Un moyen de l'ouvrir... Il faut crocheter la serrure, je ne vois pas d'autre moyen.

Elle saisit mon arme à feu, sans que je ne sache trop pourquoi. Mais, elle ne savait pas s'en servir pourtant ? Noémie et l'autre demoiselle non plus il me semblait ? Je n'appréciai pas trop, je tenais beaucoup à ce revolver, néanmoins, il fut impossible de broncher. Elle commença à courir pour retrouver ses coéquipières... Pour revenir quelques secondes plus tard vers moi. J'émis un petit rire, elle ne savait vraiment pas comment réagir. Compréhensible. Elle me prêta sa lance, un peu comme un échange. Il était vrai que je pourrais m'en servir comme béquille. Et enfin, elle repartit pour de bon, en me lançant des regards, jusqu'à ce qu'elle disparaisse totalement.

Me voila à présent seule, dans le noir. L'atmosphère était bien plus pesante que durant mon tour de garde. De plus, j'avais bien plus froid. Je sentais de moins en moins mon corps.

La prochaine fois, j'apporterai mon pot d'alcool désinfectant !
Erf, même dans les situations critiques je faisais de l'humour, pauvre moi... Après tout, relativisons, je suis encore en vie. Mais bon sang, saleté de carreau.

Je n'osai pas toucher ma jambe tellement ça faisait mal. Le bout de bois était profondément enfoncé et se sentait visiblement bien, incrusté dans ma chair. Je me demandai ce qu'il se passait de l'autre côté. Qu'est-ce qu'elles pouvaient bien chercher dans le bureau du patron ? A tous les coups, des agents, ou au moins un, allaient débarquer prochainement.
Quasiment endormie, je décidai de rester là. Peut-être me lèverai-je un peu plus tard...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Lun 29 Aoû - 14:00
Les 2 blondes s’amusait à imiter les agents et le Loup de l’Organisation, riant de bon coeur. Noémie grognait comme une bête sauvage sur son agent pas doué. Et en 2 secondes, Ebony passa du jeu à la mission. Elle avait repéré un tiroir parfait pour y ranger les fameux cookies qu’elles étaient venues récupérés, mais évidemment fermé à clé. Et pas de clé à l’horizon ! Il faudrait crocheter la serrure mais aucunes des filles n’étaient formées pour ça. L’elfe eut une bonne idée en réclamant à BB un des revolvers de la fille rousse, un petit coup et le tout céderais facilement. Anastasia s’approcha tout de même avec sa faux, tentant sa chance avec la méthode brute. Un gros coup de faux dans le tiroir, qui s’éventra totalement. Malheureusement, aucune trace de biscuit dans les parages.

« Bon… Des clés, des papiers, un carnet… Pas ce qui nous intéresse. C’était sans doute trop évident ! Mais… Est-ce qu’il n’y a pas un tiroir à gauche ? Après tout tu as naturellement été vers ta droite parce que tu es droitière, mais si la boule de poil est gaucher ? »

Ana allait rejoindre son amie derrière le bureau quand la poignait de la porte bougea. Est-ce qu’elles étaient repérées ? Si c’était la garde qui rappliquait elles étaient fichues, la seule issue était à 2 mètres du sol ! Heureusement, après de longues secondes d’inquiétude la voix d’Oihana s’éleva de derrière la porte. BB chuchota que la porte était fermée à clé et qu’elle ne pouvait pas entrer. La Russe s’avança vers la serrure, pour réitérer son exploit. Mais elle n’en eut pas besoin puisque Snow avait trouvé un moyen d’elle-même, et voler déjà dans le bureau. Une forme violette entra également dans la pièce et Anastasia se jeta dans ses bras.

« O, c’est toi ! J’étais très inquiète, mais je ne doutais pas que tu t’en sortirais ! » la blonde recula pour laisser son amie respirer, puis reprit : « On allait justement cherché dans un autre tiroir. Ebony, il y en a un autre qui est fermé à clé ? Ou bien, attends… Si on y pense la première fois le tiroir fermé à clé c’était trop facile. Peut-être un double fond, un mini coffre-fort caché qui contient une boîte pleine de cookies dorées ? »



Dernière édition par Agent Wheat le Lun 29 Aoû - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Lun 29 Aoû - 14:00
Le membre 'Agent Wheat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 30 Aoû - 12:41


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Hum. Wheat n'avait pas besoin de se transformer pour casser des fesses de tiroirs. Elle l'éventra d'un seul coup, sans même lui demander son avis. Repose en paix, tiroir. Malheureusement, les cookies n'étaient pas là. Je fus un peu déçue, elle avait raison, c'était trop simple, il n'aurait pas caché ça dans un endroit aussi évident. Ce que je pouvais être bête ! Ana me rejoignit pour m'aider à continuer de chercher quand la voix de O retentit de derrière la porte. Elle disait que la porte était verrouillée... mais c'était ridicule, j'avais ouvert cette porte tout à l'heure, comment pouvait elle être fermée ? Je n'eus pas le temps de me poser plus de questions qu'elle entra, accompagnée de sa chouette. Je tendais les bras pour caresser le doux plumage de l'oiseau, alors que Ana câlinait O. Elle avait été inquiète, mais je n'entendis pas le reste de sa tirade. Mon regard était fixé sur le sang et le manteau déchiré de Blueberry. Je m'approchai d'elle et l'examinai sans voir aucune blessure. J'en déduis qu'il s'agissait du sang de Mufasa. Sans même les regarder je sortis de la salle.

- Continuez de chercher, je reviens j'ai un truc à faire.

Je pressai le pas dans les couloirs de l'organisation, sans faire de bruit, essayant de me rappeler du chemin que j'empruntais. J'étais réellement surprise de n'avoir croisé personne d'autre que la femme aux cheveux rouges depuis notre entrée... Le loup était bien imprudent de ne pas mettre plus de personnes sur le coup. Finalement, je retrouvais l'agent ennemie. On aurait dit qu'elle somnolait. Je m'approchai d'elle et m'accroupie sans un mot ni un regard, tout en fouillant dans mon sac. Je retirai le tissus en secouant la tête.

- Tu n'aurais pas du casser le carreau. Je ne peux pas utiliser l'impulsoire ni la pince.. je vais devoir inciser. Ne bouge pas.

Je ne voulais pas qu'elle me demande pourquoi je décidai soudainement de la soigner. C'était mon problème, je ne pouvais pas voir des gens blessés. Même si c'était moi qui provoquait la blessure. Surtout que c'était sur un coup de tête.. je n'aimais pas faire du mal, mais depuis récemment j'étais perturbée.
J'inspectai en détail la blessure sans lui demander son avis. Oui. Couper autour de la plaie et tirer avec la pince.. l'ennuie, comme elle avait cassé le carreau, je devrais couper un peu plus pour pouvoir attraper le carreau avec ma pince. Je soupirai. Tout en sortant mes outils ainsi que mes bandages, et de quoi désinfecter, je plongeai mon regard dans le sien. Je tendis une écharpe à Mufasa.


- Ne refuse pas. Mords dedans.

J'attendis un peu puis plantais une lame dans la peau avec le plus de délicatesse possible, ouvrant jusqu'à ce que je puisse attraper le carreau avec ma pince pour le retirer sans déchirer plus la chair. Voilà. Je m'essuyai le front, puis imbibais une compresse d'alcool pour l'appliquer sur la blessure. Tiens, ça me rappelait cette fois où j'ai soigné cette blessure à la dague dans ma cuisse. Je terminai le pansement et rangeai mes affaires dans le sac. Je restai accroupie près de la jeune femme, en la toisant.

- Tu vas arriver à te lever ? Ou tu veux de l'aide peut être ?






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Mar 30 Aoû - 13:53
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


A peine suis je rentrée dans le bureau que Ana se jette sur moi. Elle avoir été très inquiète à mon sujet, même si elle avait confiance en moi. Je suis tellement surprise par son geste que je n'ai pas pu m'empêcher de rougir. Elle s'écarte ensuite pour me laisser respirer. J'ai pu ainsi sourire à Ana en lui assurant que j'allais bien. Snow quant à elle s'était dirigé vers Noémie. Elles sont vraiment mignonnes toutes les deux. Ensuite Noémie s'approche de moi. On dirait que quelque chose la dérange. Sans un regard, elle sors de la pièce en nous disant qu'elle avait quelque chose à faire.

Noémie .. attend

Trop tard, l'écureuil est parti. Il ne reste plus que panda, Snow et moi dans la pièce. Je suppose que nous devons encore chercher comme Ana me l'a dit avant. En plus j'ai le pistoler d'Ariel pour ouvrir un tiroir fermé au cas où.

Donc un tiroir à été ouvert c'est ça ? Et il n'y a rien à l'intérieur. Continuons de chercher. Ana revérifie le premier tiroir au cas où, je cherche ailleurs.

Il y a un grand placard. J'essaye de l'ouvrir mais il est fermé à clé. Snow va réessayer de crocheter la serrure avec ses griffes. Elle y arrive bien. Comment qu'elle est trop forte ma chouette !!! A l'intérieur, des papiers, des classeurs, et ... pleins de petites boites. Peux être que ce que l'on cherche se trouve dans l'une d'entre elles ? Je fais part de ma découverte à ma collègue.

Ana j'ai peux être trouvé quelque chose







Dernière édition par Agent Blueberry le Mar 30 Aoû - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mar 30 Aoû - 13:53
Le membre 'Agent Blueberry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 31 Aoû - 17:25
Perdue dans ma somnolence, je sentis une présence discrète s'avancer dans ma direction. Je levai la tête et ouvris les yeux sur Noémie. Etais-je à ce point mal en point ? La buée s'estompa, je pus confirmer qu'il s'agissait bien d'elle. Je fronçai les sourcils.

- Tu viens pour m'achever ? lui crachai-je sèchement.  

Elle s'accroupit sans un mot pour commencer à ... triturer ma blessure. Elle me dit par la suite que je n'aurai pas dû retirer le carreau. Visiblement elle cherchait à soigner ça. Évidement, j'allais le dire ! Cela faisait parti des premières choses à faire après avoir reçu une flèche ou un carreau. Elle le savait ou...?Concrètement, qu'est-ce qui lui prenais ? Des remords, une envie soudaine de me demander un service...? Le pire était qu'elle semblait faire ça totalement contre son gré au vu de son expression. Encore une fois, je n'avais obligé personne à venir à ma rescousse, si ça lui trouait tant que ça le cu* elle pouvait aller voir ailleurs. Peu de temps après cette pensée, je n'hésitai pas à le lui sortir de vive voix.Elle me tendit son écharpe et m'invita à mordre dedans. Je m’exécutai voyant ce qui m'attendait.

Une fois qu'elle eut finit, je la remerciai malgré tout. En colère oui, mais jamais ingrate, peu importait de quoi qu'il en retournait. Mais je ne comprenais vraiment pas. Oihana y était-elle pour quelque chose ?
Noémie me demanda si je pouvais marcher. Honnêtement, pas terriblement. Cependant, le regard qu'elle me lançait ne me donnait vraiment pas envie de lui demander de l'aide.

- Je me débrouillerais avec la lance de Oihana, t'enquiquine pas plus. Je vois bien que ça t'a déjà couté beaucoup, lui répondis-je simplement sans aucune expression.

Je me redressai lentement en m'aidant de la lance de mon amie aux cheveux violets. Elle était très solide, cela faisait une bonne canne. La situation m'indiquait qu'il valait mieux que je rentre à présent.
Non mince, je dois récupérer mon révolver et rendre la lance à Oihana.
Je saisis pour la troisième fois l'appareil de localisation du bâtiment. Pratique, je pouvais suivre les filles en direct. J'entamai la marche dans leur direction. A tous les coups, elles auraient le temps de dérober trois fois ce qu'elles étaient venues chercher vu ma lenteur ! Je me moquais de moi intérieurement mais continuais tout de même à avancer en essayant d'oublier cette foutue jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 409
Arme de prédilection : Armes blanches / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Grande Prêtresse Cookiesque
Grande Prêtresse Cookiesque
Mer 31 Aoû - 21:06
Alors que le petit groupe venait à peine de se former de nouveau, cette fois c’est Noémie qui abandonna ses collègues. Elle vérifia juste rapidement l’état de santé d’Oihana avant de s’enfuir seule dans les couloirs de l’ennemie. La petite violette tenta de l’en empêcher, tout comme Ana qui essaya même de la rattraper mais en vain. La blonde était partie tellement vite qu’elle était déjà hors d’atteinte. Wheat commençait à peine à se relaxer qu’elle avait d’autres raisons d’être inquiète. Elle en oublia totalement son idée de tiroir secret et passa les quelques minutes suivantes à ruminer les pires situations possibles.

Pendant ce temps, BB, elle, avait travaillé, crochetant une grande armoire avec sa chouette. Et visiblement elle avait trouvé quelque chose d’intéressant puisqu’elle interpela la collègue perdue dans son angoisse. La Russe se remit au travail aussitôt, ouvrant chacune des boîtes en tout genre que contenait le placard, mais ne trouvait toujours rien. Des documents, de drôles d’outils parfois, mais pas de cookies.

«  Mais quel idée ! Où peuvent-ils bien caché de simple biscuit enfin ! »

Dans un grand mouvement accompagnant ses paroles, la jeune femme se cogna le pied qu’elle voulait taper au sol contre un coin du bureau. Elle jura en russe entre ses dents pour éviter de faire du bruits – quoi que avec tout le raffut d’avant, pourquoi s’en soucier maintenant. Elle attrapa l’endroit douloureux pour le frotter un peu en espérant stopper un peu la douleur lancinante, et jeta un coup d’oeil en direction de ce fichu coin qu’elle s’était prise. Elle remarqua alors quelque chose qui brillait. Ana se mit à quatre pattes pour voir ce qui pouvait luire ainsi : des miettes dorées ! Elle en ramassa quelques une du bout des doigts pour les montrer à sa coéquipière.

«  Regarde ! Les gâteaux ne doivent pas être bien loin avec cette preuve! »

Wheat chercha alors à tâtons sous le tapis du bureau, préalablement relevé. Et bingo ! Sous ses mains se trouvait une sorte de trappe. Elle recula la chaise de bureau et souleva plus loin le tapis pleins de poils du Loups ( beurk), pour mettre bien à vue leur objectif. Encore une serrure ! Ana leva sa faux prête à défoncer le petit bout de métal. Dans un léger bruit de tintement, la serrure céda et la blonde ouvrit légèrement la petite porte. Cette fois était la bonne ! Une boîte transparente en plastique, pleine de beaux cookies dorées.
Anastasia les récupéra à la hâte, fière de sa découverte. Peut-être trop rapidement d’ailleurs, parce que son crie de joie se transforma en crie de panique quand une alarme se mit à retentir dans tout le bâtiment.

«  Ebony ! Il faut la retrouver et filer, VITE ! »

La Russe attrapa son amie d’une main et dans l’autre ce qu’elles étaient venu reprendre avant de courir au hasard dans les couloirs, criant le prénom de Noémie dans son micro.



Dernière édition par Agent Wheat le Mer 31 Aoû - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 31 Aoû - 21:06
Le membre 'Agent Wheat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 4 Sep - 11:17


Noémie


O.


Ana


Mufasa

Le Cookie d'Or
Je soupirai de lassitude sans répondre aux provocations, ni au remerciements de la jeune femme. Je ne comptais pas m'éterniser, ni expliquer les raisons de mon comportements. Je restai néanmoins près d'elle pour m'assurer qu'elle pouvait marcher et la rattraper au cas où elle trébucherait. Elle regarda un appareil étrange, puis commença à se diriger probablement vers BB qui avait ses armes. Étant donné que je comptais la rejoindre également, je la suivais à son rythme, sans dire un mot.
Le silence fut rapidement brisé par une horrible alarme qui résonnait dans tout le bâtiment. Je me figeai. Les filles avaient fait quelque chose pour déclencher ça ? Ou c'était moi ? Je n'avais pas fait attention ? L'appareil de Mufasa déclencherai une alarme ? Je n'avais pas le temps de me questionner, Ana m'appelait en hurlant dans mon oreillette.

Je grinçai des dents. Je ne savais pas quoi faire. Que se passait il à la fin ? J'essayai de demander des informations à mes amies, mais je n'entendais plus rien dans mon oreillette. Crotte... Je regardai l'agente ennemie.


- Je dois y aller.

Mes amies avaient besoin de moi, je devais les retrouver. Je courus dans les couloirs en sens inverse pour retrouver mes collègues. En fait, je n'eus pas à courir longtempts, il me suffisait de suivre les cris d'Ana qui appelait mon nom. Je retrouvais mes amies à l'angle d'un couloir. J'écarquillai les yeux sur la boite que tenait Ana dans sa main.

- Ce... les cookies ?

Ils semblaient briller comme un soleil. Si on n'était pas chargées de les ramener, je les aurais dévoré sur le champs. Je me retournai en entendant des pas précipités. Les autres agents qui ne nous avaient pas encore repérées venaient de le faire et de courir faire nous.

- Je propose de partir...






Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 274
Arme de prédilection : Grenade / Lance
Arme non maitrisée : Fouet / Epée
Myrtille Sauvage
Myrtille Sauvage
Dim 4 Sep - 17:27
Le Cooki d'Or

Agent Wheat
Agent Ebony
Agent Blueberry
La Petite Sirène


Ana m'aide a fouiller dans le placard. Mais rien absolument rien. Mais où pouvait donc se trouver ces fameux cookies. C'est un cauchemar, on le trouvera jamais. D'un seul coup, mon amie cria de douleur, prononçant des mots incompréhensibles. Cela m'inquiète. Elle a due se faire affreusement mal pour hurler ainsi.

Ana est ce que ça va ?

Elle est trop concentrée sur sa douleur pour me répondre. Elle est lus occupée à se frotter le pied pour faire passer la douleur. Quand j'étais petite, on me faisait des '' bisous magiques '' pour que la douleur parte. Je ne suis pas sûre que cela fonctionne quand on a nos âges. Je la vois se mettre à quatre pattes sur le sol. Je regarde Snow en lui montrant mon incompréhension de son geste. Un peu comme si je lui disait '' Qu'est ce qui lui prend à Ana ? ''. Elle se retourne vers moi pour me montrer sa découverte. Des miettes de gateaux dorés.

Bien joué partenaire

Elle soulève ensuite un tapis pour une découvrir une trappe. Elle la fauche. Bingo !!!!! Elle est très contente de sa découverte, moi aussi d'ailleurs. Mais nos cris de joies se transformèrent vite en cris de panique. Une alarme vient de retentir. A peine le temps de dire oups, qu'Ana m'attrape par le bras pour filer d'ici. Elle dit qu'il faut retrouver Noémie. Elle a raison, il faut vite la trouver pour partir de là avant de se faire repérer.

Peu de temps après notre escapade, nous retrouvons Noémie dans l'une des intersections de couloir. Elle est étonnée par le jackpot que Ana tient dans la main, mais nous propose en même temps de partir. Elle a aussi raison ( mes collègues ont toujours raison ). Il faut déguerpir en vitesse.

Nous courons dans les couloirs pour trouver une issue. Des pas se rapprochent de plus en plus. Je n'ai pas très envie de combattre à nouveau. Un combat m'a largement suffit. J’aperçois une fenêtre. Je lâche la main d'Ana et regarde par celle ci. Nous ne sommes pas trop haute du sol. On peut sauter. Je l'ouvre.

Les filles. Par ici la sortie

Bon quand faut y aller, faut y aller. Je saute par delà la fenêtre. J’atterris correctement. D'en bas j'invite mes collègues à en faire de même. Je m'avance légèrement dans les bois pour ne pas que les ennemis me repère. Niveau discrétion, je suis très douée dans le domaine.







Dernière édition par Agent Blueberry le Dim 4 Sep - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 4 Sep - 17:27
Le membre 'Agent Blueberry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 4 Sep - 18:35
Après avoir réalisé quelques mètres périlleux et après les soupirs de Noémie, l'alarme de l'agence retentit violemment dans les couloirs. Des lumières se mirent à clignoter de partout. Le système de sécurité en marche, ça allait être la panique totale. Noémie fila comme une torpille, pendant que quelques agents accouraient.
Et be dis donc, pas trop tôt. J'aurais eu le temps de crever 5fois.
D'un autre côté, j'étais contente que cela ne soit pas arrivé plus tôt. Oihana faisait parti du groupe, elle aurait été interceptée elle aussi. Je compris ma course était terminée, je m'assis sur le sol en attendant que quelqu'un vienne me chercher. Je contemplais la lance entre mes mains et la serrais contre moi. Avec cela, j'étais certaine de revoir Oihana.
D'après moi, les filles avaient réussi à s'échapper. Elles avaient pu s'introduire dans le bâtiment, je ne voyais pas pourquoi elles n'auraient pas pu faire le chemin inverse. Je me demandais ce qu'elles étaient venues chercher ici.

Deux agents m'interpelèrent. Suite à leurs questions je dus leur expliquer ce qui s'était passé. Le loup n'allait pas tarder, et ça allait chauffer pour nos oreilles, et en particulier les miennes... Je fus emmenée à l'infirmerie, il fallait désinfecter tout ça. Je savais ce qui m'attendait pour les jours prochains, repos ! J'avais presque envie de regretter d'avoir fait exprès de viser à côté de Noémie. Elle n'avait pas hésité une seule seconde à m'envoyer son carreau, elle qui était pourtant réputée pour être douce et ne pas aimer combattre... Bien sur... Elle cachait bien son jeu. Au moins j'en tirais une leçon. A être trop gentil, on finit par s'en mordre les doigts. Cette pensée me rendit triste. Je ne cherchais pas à être gentille... ça me faisait plaisir d'agir ainsi. Sourire aux gens, prendre de leurs nouvelles...
Je m'endormis la tête embrouillée par la soirée, sur le lit de l'infirmerie.
Fin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION] : Le cookie d'or (PV Ebo, BB et La Petite Sirène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Mission] Un cookie presque parfait
» Un ptit PNJ pour le requin ivre
» [Mission]La la laaaa♪ La petite sirène n'est pas rouuuuusse!
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Missions-