Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission : Démantèlement de cartel [Petite Sirène et Marchand de Sable]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 11 Aoû - 10:14

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Tard la veille, j'avais reçu un message plus que froid de la part de Louloup. La mission s'avérait dur et importante. J'étais demandée le lendemain matin de  bonne heure. En vue de ce qui m'attendais, je m'équipais en conséquence. Jusqu'à présent, je n'avais jamais eu besoin de mettre de vêtements particulier. Mes missions n'avaient rien eu de dangereux. Là, c'était différent. Ce fut pourquoi je mis ce que j’appelais, ma tenue de combat. De longues bottes en cuir remontaient le long de mon pantalon serré. Ce dernier était entouré de plusieurs sangles qui maintenaient plusieurs dagues. Une ceinture attachée sur mes hanches tenait deux revolver dans mon dos. Je m'équipais également d'un haut à lacets, composée d'une capuche et d'un cache bouche. Pour compléter le tout, j'ajustais mes protège-bras. Mon équipement n'était pas forcément résistant à de grand coups, mais il me permettait tout de même d'être moins blessée, en plus d'être pratique et de faciliter mes déplacements. Le patron n'avait pas donné de précisions. Il était toujours très méfiant et ne divulguait jamais rien par messages. Alors il utilisait quelques mots clefs pour faire comprendre de quoi il en retournait. Probablement une histoire d'infiltration auprès de gens potentiellement dangereux... Vu la mission, je n'allais sans doute pas être seule. Si déjà pour un lapin il avait réclamé deux personnes, là on allait au moins se retrouver à 4 ahah !

Bref, une fois parée, je me faufilai discrètement dans les rues en évitant les gens, jusqu'à l'organisation. Le patron m'attendait, bien évidement. Mon accoutrement sembla lui plaire à son ton de voix. Il aimait que l'on prenne aux sérieux ses demandes et missions. Il m'expliqua avec un peu plus de détails la tâche qui m'incombait. Je compris par la même occasion que je ne serais pas non plus celle sur ce coup là, comme je l'imaginais plus tôt. Le Marchand de Sable serait avec moi... Et bien ça alors. De qui pouvait-il bien s'agir ? Est(-ce que je le/la connaissais ?
Le petit bonhomme sableux qui s'occupe des rêves des gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 12 Aoû - 15:13


[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Yume arriva le second dans le bureau du patron. Une jeune fille rousse aux impressions de déjà vu se trouver déjà dans la pièce quand il débarqua tout essoufflé et avec cinq bonnes minutes de retard. Il avait passé la vieille à essayer de réconforter son amoureuse, et avait du s'arracher à ses bras lorsqu'il reçut le coup de fil pour cette mission.Le réveil avait été difficile ce matin bien qu'il ai l'habitude de dormir très peu.  Il n'avait eu aucune explication, comme toujours, rien qu'un rendez-vous à l'aube le lendemain.

Il se posta à côté de la jeune fille, attendant les instructions. Il n'eut même pas le temps de râler sur le fait de devoir faire encore une fois une mission en équipe, trop occupé à se retourner les méninges pour retrouver la trace de sa coéquipière dans sa mémoire. Mais où l'avait-il croisée ? Yume dû reprendre ses esprits quand GML entra dans le vif du sujet. Un mission d'infiltration et d'espionnage : un cartel de betterave à sucre à anéantir. Enfin un boulot digne de son enseignement, sur le long terme, et difficile intellectuellement. Le rouquin en avait assez de passer le balais pour récolter un minimum de salaire.

Quand il prit enfin congé de son supérieur, il décida de s'excuser auprès de sa collègue (s'excuser c'est un grand mot. Plus un truc du genre « Je vais chercher du matos. J'reviens. Dans 1h, la cafèt'. ») pour aller chercher le matériel nécessaire d'espionnage ainsi que son arme réelle. Il embarquerait ses balles de sable mais il ne prendrait pas le risque d'exposé sa magie à des voyous. Juste une quantité indétectable de sable sur lui en cas de gros problème. De quoi faire diversion pour une éventuelle fuite.

Il n'avait pas laissé le choix ou le temps de riposter à l'autre participante à la mission, mais il espérer quand même qu'elle serait au rendez-vous. Alors qu'il attendait patiemment attablé au point de retrouvailles qu'il avait donné, avec 20 minutes d'avances, il eut enfin une révélation. Cette femme rousse… C'était Ariel ! Elle avait été une des « sauveuses » de Noémie quand Yume et Arthur s'était battu. Cette révélation rendait le jeune homme nerveux. Elle était au courant de son plus lourd secret et pour Noémie aussi. Il n'aimait pas avoir ses faiblesses à vues, on ne sait jamais sur qui on tombe.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Dim 23 Oct - 9:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 12 Aoû - 17:45

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Peu de temps après avoir appris que j'allais travailler avec quelqu'un, la fameuse personne entra brusquement dans le bureau. Ou la, visiblement il était exténué. Il n'avait rien avoir avec le petit bonhomme sableur que je m'étais imaginée quelques secondes plus tard. Mais... Mince alors... Yume ? Pas de doute, comme aurais-je pu me tromper. C'était le même visage rencontré au parc, abasourdi, qui avait avoué posséder deux facette de lui-même. C'était aussi pour cela que ce même jour j'avais eu une impression de déjà vu... J'avais du le croiser un jour dans les couloirs de l'organisation. Il n'avait pas dit grand chose, un rendez-vous dans une heure, et s'était éclipsé. J'eus un petit rire amusé. Il s'était tellement pressé qu'il n'avait rien pris pour la mission. De mon côté j'avais déjà tout ce que je voulais.

Ainsi, une heure plus tard, après avoir trainé pour faire passer le temps, je me rendis à la cafétéria. Assit dans un coin tranquille, il attendait, et semblait déjà plus reposé que tout à l'heure.

- Bonjour Yume, enchantée, la petite sirène, alias Ariel.

Oui parce qu'à tous les coups il ne se souvenait pas de moi et encore moins de mon prénom. Perturbé comme il était l'autre fois, cela ne m'aurait pas choqué.

- Équipé comme tu veux ? Bon déjà, il pourrait être intéressant de savoir où se trouve leur qg, parce que j'imagine qu'ils en ont bien un... Puis trouver un moyen de s'y infiltrer. Comme repérer des gens qui travaillent pour cette organisation, les suivre, ou prendre leurs équipements pour s'infiltrer ni vu ni connu. Si tu as des idées, des suggestions je t'en pries...

Je commençais directement le vif du sujet. Inutile de s'attarder, ce n'était pas le moment. Yume avait peut-être plus d'expériences en la matière, cela nous serait utile. être deux était vraiment un avantage. Cela permettait de mettre au point des plans plus développés, et de mettre nos expériences en commun afin de réaliser une meilleure performance. Détendue, et posée, j'attendis sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 12 Aoû - 20:48


[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable



« La petite sirène tu dis… Oui, bref. Passons. Pour commencer, pour s'infiltrer il faut les connaître. Savoir comment se comporter et interagir avec eux pour ne pas se faire griller. D'ailleurs… Il faudrait que ce soit toi qui prenne le risque. Tu es une combattante si j'ai bien compris, et moi un sniper. Je te protégerais de l'extérieure, je chercherais un point où me poster.
Et justement, mon matériel…
 »

Il utilisa le peu de sable qu'il conservait sur lui pour prendre caméras et micros minuscules et les poser sur la table.

« Voilà. En premier lieu, la surveillance extérieure, pour estimer leur nombre, et les moments où ils sont le plus actifs dans le QG. Quand ils seront peu nombreux, j'utiliserais un peu de sable et poserais ses merveilles de technologie. On pourra tout suivre en direct sur un ordinateur. Je ne suis pas un pro mais il suffit d'ouvrir une application, tout est déjà paramétrer. Enfin, lorsqu'on aura trouver leur planque bien sûr. »

Il avait déjà tout un plan. Enfin pour lui ce n'était qu'une suite de chose à faire en cas d'infiltration. Tout ça il l'avait appris, c'était exercé dans des conditions réelles. Mais c'était LA réalité aujourd'hui, il faudrait ne rien oublier. Ce genre de cas, c'est délicat et surtout dangereux. La moindre petite erreur et on se prends une balle dans la tête. Les trafiquants ne se posent pas de question. Une menace ? Abattons-la.

« Pardon, je vais peut-être vite, mais on m'a appris pour que ça devienne une routine de penser ainsi. Tu as tout suivi ? »

Yume venait d'être prévenant. Il se surprit lui-même en réalité. Une partie de lui se disait « elle a pris soin de Noémie, elle ne peut pas être méchante », mais l'autre, celle qui avait été formé par des militaires, restait méfiante et tenait à rester éloignée de tout le monde. C'est pourquoi il se sentit obliger de rajouter quelque chose.  

«  Après tout si tu n'as pas compris tu verras bien. Il faut s'y mettre, ne restons pas planté là. Nous devons trouvé cet endroit, tu te souviens ? En route. »

Sans jeter un regard à Ariel ni même un peu de considération, il embarqua le matériel et se mit en route. Le loup leur avait dit de chercher en dehors de la ville, perdu dans les champs. Il espérait au moins trouver un arbre ou un point en hauteur, sinon il ne pourrait protéger personnes.

Fiche de liens (c) Miss Yellow




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 13 Aoû - 21:37

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Il s'y connaissait clairement. Tant mieux, cela me rassura d'un côté. De l'autre, cela me mis mal à l'aise. Je ne voulais pas être un boulet dans ses pattes. J'enregistrai chacune des informations énoncées. Elles étaient toutes importantes. Je ne pris pas la peine de répondre, cela aurait été inutile en plus de perdre du temps. Si je n'étais pas d'accord, j'aurais émis une objection, mais ce n'était pas le cas, j'approuvai entièrement. Jouer "l’appât" me convenait, et c'était la meilleure idée. Spécialisée dans le combat au corps à corps, je pourrais réagir si la situation l'exigeait, en plus de savoir sprinter. Mon collègue se leva après ses explications. En route, il était temps.

Le QG se situait à l'extérieur de Chantilly, et se nommait Groseille si je me souvenais correctement des mots du patron. C'était déjà ça. Mais bon sang, ça restait drôlement vague. En dehors de Chantilly, il y avait des champs, des arbres... et des champs. Clairement, le QG ne pouvait se situer à l'air libre, sinon quelqu'un l'aurait repéré. Je pensais plutôt à sous-terre... Je fis part à Yume de ma supposition. J'étais peut-être à côté de la plaque, néanmoins, cela me semblait plutôt logique.

Je mis ma main à l'horizontal sur mon front afin d'observer les alentours sans être éblouie par le soleil. Mouais, des champs en effet... Ah un arbre, chouette. Je rejoignis le végétal.

- Je t'en pries Yume. Je reste en dessous, fais moi signe si tu arrives à débusquer quelque chose.

Je m'accroupis dans les maïs, ne laissant que les yeux dépasser pour guetter malgré tout à cette hauteur. Prête à bondir, j'attendis des nouvelles de Yume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 14 Aoû - 22:00


[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


La jeune femme ne sembla même pas noter le comportement légèrement insolent de Yume. Elle était totalement d’accord avec lui et ils se mirent en route vers la campagne de Chantilly. Ariel repéra au loin un arbre, un seul et unique arbre et aucun bâtiment dans les alentours. Cette mission commençait mal si il ne pouvait pas surveiller et tirer de l’extérieur. Il monta dans le vieux végétal, dont il ne pourrait pas se servir comme planque étant donné qu’à cette saison il ne possédait pas de feuille. Il utilisa sa vue perçante de tireur d’élite pour sillonner le terrain des yeux. Il ne perçut rien de prime abord, mais en cherchant mieux, un reflet attira son attention. Oh non, pas ça… Il redescendit rapidement.

« J’ai une mauvaise nouvelle. Leur planque… Je pense qu’elle est sous terre. J’ai aperçu une porte en acier blindé à quelques kilomètres d’ici. Non seulement on ne pourra pas surveiller en hauteur mais en plus on ne pourra ni faire entrer mon sable ni entrer sans mot de passe. On est coincé. »

Le cerveau du rouquin commençait à carburer. Comment faire pour entrer ? Si c’était là la seule entrée elle devait être très hautement surveillée. Il fallait oublier ce plan de base. Il y avait bien un autre moyen, mais il n’était pas vraiment fan.

« J’ai bien une idée… Mais le processus sera plus long, dangereux. Et il faudra se mouiller.  Il faut qu’on trouve l’un des leurs, qu’on le fasse parler. Il nous faut au moins quelques informations. Leurs actions principales, comment ils recrutent… Puis on devra se faire embaucher. Tous les 2, parce que c’est le seul moyen que je te protège. Il faut que j’entre là-dedans avec toi. Il faudra qu’il nous fasse confiance, obéir aux ordres, même si ça veut dire enfreindre des lois. Je ne sais pas si tu es prête à te mettre dans un pétrin pareil. »

Yume tournait en rond durant tout le temps où il expliquait. Entrer lui même dans le QG ce n’était pas prévu. Il ne savait pas vraiment joué la comédie et en combat en corps à corps il serait désavantagé. S’il était en danger il aurait besoin de sa magie, mais comment expliquer le sable qu’il transportait sur lui… Il y avait un tas de problèmes auxquelles il faudrait rapidement trouver une solution.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mar 13 Sep - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 16 Aoû - 14:13

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Effectivement, Yume exprima la même pensée que j'avais eu peu de temps auparavant: le QG sous-terre. Il avait apparemment repéré une porte métallique au loin. Il n'y avait malheureusement pas trente six solutions. Une idée lui vint. Longue et fastidieuse mais qui promettait peut-être un peu plus de résultats. Quoi que... Hum, ce n'était pas dit. Je réfléchis.

- On n'a qu'à toquer à la porte! dis-je avec beaucoup d'humour.

Bien sur c'était une blague. Je me rappelai la mission du farfadet, où j'avais dû attendre plusieurs heures avant que l'un d'eux viennent me faire coucou. Peut-être qu'il fallait faire ça, guetter jusqu'à ce que quelqu'un sorte ou veuille entrer.

- Le souci est que ce n'est pas dit qu'on arrive à les débusquer en dehors du lieu. Cependant, on peut attendre et guetter l'arrivée d'un des bandits, deux serait l'idéal... Prendre leur équipement, et pénétrer le bâtiment en prenant leur identité. De là, il sera plus simple de se faire à l'abri et établir un plan pour démanteler tout ça.

Dans tous les cas, c'était risqué et il fallait rentrer. Le patron avait été clair. Il y avait sans doute régulièrement des allers et venus. Il ne devait pas y avoir plusieurs issues de plus puisque le bâtiment était enterré. Quoi que Yume décide, je comptais le suivre, prête à agir et me battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 17 Aoû - 15:27


[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


La petite blague de sa collègue ne lui plut pas beaucoup. Ils étaient dans de beaux draps, et Yume cherchait des solutions aux problèmes de manière professionnelle. Pendant ce temps, tout ce qu’Ariel pensait à faire c’était rire ! Il tenta de ne pas dévoiler sa mauvaise humeur mais un soupir lui échappa. Il écouta les autres propositions de la jeune femme qu’il avait de plus en plus de mal à prendre au sérieux. Du moins, une partie de son idée était bonne, et il allait certainement s’en servir.

«  Bonne idée pour les attraper quand ils se rendent à leur QG. Mais prendre leur identité en est une mauvaise. Imagine : quelqu’un les connaît bien, se rends compte de l’usurpation et préviens les autres. Couverture grillé, et ils vont sans doute nous avoir facilement. N’oublie pas qu’on ne peut pas s’enfuir, ce sera le combat assuré si on se fait repérer. Je pense qu’on devrait comme tu l’as dit en attrapé un, 2 ce n’est pas nécessaire. Puis on l’interrogera sur la manière de se faire débaucher, et on fera tout ce qu’il faut pour se faire intégrer, pour qu’ils aient confiance en nous. Et il y a autre chose… ça ne me plaît pas du tout, mais voilà, essayer d’entrer ensemble va paraître suspect. On pourrait se faire passer pour des frères et sœurs agissant en équipe, la couleur de nos cheveux et de nos yeux s’accorde bien. Oh et une dernière chose : je ne suis pas le meilleur en combat rapproché. Je me sers de dague à l’occasion, sans plus. Je prendrais quand même du sable sur moi en cas de gros problèmes, mais cette partie là reposera presque entièrement sur tes épaules. »

Il pensait avoir tout dit. Une fois entrés de cette manière, ils leur faudrait placer leur équipement de surveillance, ils récolteraient plus d’informations, des choses auxquelles ils n’auraient pas accès tant que la confiance ne sera pas installée. Et enfin, avec toutes les données dont ils avaient besoin, la dernière étape serait de trouver un plan pour dissoudre le cartel. Mais ce n’était pas encore à l’ordre du jour étant donné le peu de choses que le patron leur avait donné pour travailler. Heureusement qu’ils avaient carte blanche et un temps illimité pour réussir cette mission. Elle ne serait pas terminer avant plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Ven 19 Aoû - 12:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 18 Aoû - 14:31

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Bon ma blague ne sembla pas être appréciée par Yume. C'était censé détendre l'atmosphère pas la rendre encore plus insupportable. J'avais la faculté de rester calme dans ce genre de situations difficiles, mais tout le monde n'aimait pas forcément que l'on y place un peu de rire. On laisserait donc l'humour au placard.

En tout cas j'avais bien compris qu'il me fallait assurer une fois là dedans. C'était une obligation ou la mort nous attendait tous les deux.
Je ne répondis rien, j'avais de moins en moins envie de le faire. Cependant j'acquiesçai d'un signe de tête en guise d'approbation. Effectivement, la rousseur n'étant pas le plus commun chez les humains, se passer pour frère et sœur devrait être la chose la plus aisée dans la mission.
Mon regard se posa sur une ombre sortant doucement du blé. Je me baissai d'avantage et l'observai attentivement.

- Combien parie-t-on qu'il sort du cartel ? Filons-le, et entamons la phase récupération d'informations.

Il tombait bien celui-là. Le mieux d'après mon opinion était de le suivre de façon à ce qu'il s'éloigne de la bâtisse pour pouvoir entamer une discussion à l'écart, et limiter les soupçons.
J'avançai à pas de velours parmi les brins dorés, les yeux rivés sur notre cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 19 Aoû - 12:19
PV et Combat:
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Il avait à peine terminer de parler qu’Ariel repéra un bruit. Ils se mirent à couvert, comme ils pouvaient (en hiver les champs sont un peu vide). C’était un homme d’une trentaine d’année, qui se déplaçait avec 2 gros sacs sous le bras. Il devait être un des voleurs, puisqu’il faisait très attention à ce qu’il se passait autour de lui, il était méfiant. Yume décida une approche frontal. Il se mit bien à découvert, et s’approcha de celui qu’ils avaient décidé d’enlever, pour le bien de l’enquête bien sûr.

« Bonjour ! Vous n’avez pas l’air de connaître le coin, vous regardez partout comme si vous cherchiez votre chemin. Je peux vous aider ? »

Il parlait surtout pour se donner une excuse et approcher assez sa proie. Il comptait utiliser un cartouche de sable somnifère qu’il avait gardé dans sa poche. Elle ressemblait à une balle normale, si ce n’est que ce qu’elle contenait était magique. Il n’aurait qu’à envoyer ce sable spécial vers les voies aériennes de sa victime et elle s’endormirait d’un seul coup. Une fois bien en face de l’homme, Yume posa sa main sur son épaule et utilisa sa magie pour projeter ses minéraux vers le nez de sa cible. Tout se déroula comme prévu puisque le malheureux n’eut pas le temps de répondre quoi que ce soit.  Il tomba lourdement au sol accompagné de ces 2 gros sacs.

«  Et voilà le travail. On est à moins d’un kilomètre de la forêt, il faut l’emmener là-bas pour le cacher et le retenir prisonnier. Ensuite on passe à l’interrogatoire. Oh et on va garder la marchandise, on ne sait jamais ça pourrait nous aider à entrer. C’est toujours mieux d’arriver avec un cadeau. »

Il souleva l’autre garçon du sol, laissant le soin des sacs à sa collègue. Heureusement pour Yume, celui qu’il devait porté était plus petit que lui. Le chemin n’en resta pas moins long et difficile. La charge était lourde, et malgré l’entraînement du rouquin il arriva à l’orée des bois tout essoufflé et en plus de temps que prévu. Ils auraient pu se faire repérer mais personne d’autre n’avait décidé de passer par les champs aujourd’hui.

Une fois caché entre les arbres, il pouvait se permettre d’utiliser sa magie pour le soulever à quelques centimètre du sol. Ca ne lui demandait pas beaucoup d’effort en soi, il ne faisait pas attention aux racines contre lesquels l’homme pouvait se cogner ou encore si son lit de fortune était confortable. Pas comme avec Noémie. Il lui avait déjà servi un brancard de sable, et il avait utilisé énormément d’énergie pour qu’elle s’y sente bien.

Le garçon fut happé par le cours de ses pensées, les derniers mot de sa… Son ex petite amie. Tous les moments qu’ils avaient passé ensemble et tout ce qu’il avait gâché. Il ne se rendit pas compte mais sa magie cessa. Il s’arrêta également de marcher, le regard dans le vide et les bras croisés.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Ven 19 Aoû - 14:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 19 Aoû - 12:19
Le membre 'Le Marchand de Sable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 5

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 19 Aoû - 13:12

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Mon coéquipier ne se fit pas prier, il se déplaça vers l'homme à découvert mais en prétextant une envie de l'aider. Peu de temps après, la cible tomba raide par terre. Ouah, le fameux sable de Yume en action. Impressionnant, vraiment. Ne jamais mettre Yume en colère, notai-je à moi même. Il partit en direction de la forêt portant l'homme sur son dos, relativement proche de là où nous nous trouvions. Je saisis les sacs restés au sol et suivis le jeune homme roux. Durant la marche, aucun mot ne fut échangé. Chacun semblait être dans ses pensées. Le bonhomme devait être vachement lourd, Yume en était tout essoufflé.

- Merci lui dis-je, je n'aurais pas réussi à le porter.

Le "paquet" fut soulevé par la magie de Yume. Oui le paquet parce que concrètement, il n'était pas dans le confort, et franchement, ça n'avait aucune importance.
J'observai attentivement. Je ne savais pas de quelle manière le monsieur allait se réveiller. Le sable avait-il une durée limitée ? Etait-ce Yume qui commandait le réveil de notre otage ?
Je saisis une corde d'une de mes sacoches. L'un des nombreux accessoires que j'emmenais lors de mes interventions. Je pris soin d'attacher fermement les poignets du monsieur dans son dos, au cas où. Je fouillai vaguement son équipement pour m'assurer qu'il ne possédait rien de dangereux pur nous. Je trouvai quelques couteaux que je fis tomber sur l'herbe. Rien d'autre me sembla t-il à part ses papiers. Cependant, je n'avais pas encore regardé le contenu des sacs, qui étaient plutôt lourds. Mais l'expression de Yume m’interpella. visiblement, quelque chose n'allait pas. Il paraissait vide tout à coup.

- Yume ? Que se passe t-il ? demandai-je d'une voix inquiète.

Je fronçai les sourcils et repensé au moment au jour où il avait avoué posséder une double personnalité. Etait-ce de cette façon qu'elle se manifestait ? J'espérais que non. Mince, comment devais-je réagir si c'était le cas ? Je respirai un bon coup, je me faisais peut-être des films. Je gardai néanmoins un œil à l'autre à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 19 Aoû - 14:55
Spoiler:
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


La petite voix inquiète d’Ariel le ramena à la réalité. Elle avait entre temps attaché leur paquet et l’avait débarrassé de ses armes. Yume ne répondit pas à la question l’esprit toujours embué de quelques souvenirs douloureux. Il attrapa les papiers au sol, pour voir s’il trouvait quelque chose en rapport avec La Groseille. A part un porte-feuille bien remplit en argent liquide, sûrement gagné malhonnêtement, il n’y avait rien d’intéressant.

« Ne t’occupe pas de moi, j’ai eu un moment d’inattention rien de plus. Regardons dans ses sacs... »

Yume était maintenant de mauvaises humeur. C’est sa manière à lui de souffrir en silence : être assez désagréable. Un peu contre sa volonté. Il attrapa un sac et un couteau au sol, pour l’ouvrir. Il avait eu raison, il était plein de betteraves à sucre. L’homme avait du aller le voler directement à un producteur et le ramener au QG. Il doit y avoir une raffinerie là-bas, sinon il n’irait pas voler la matière première mais directement le produit transformé.

« Bon. On va l’emmener à l’Organisation dans une salle déserte. On va l’interroger, aussi longtemps qu’il le faudra. On a besoin d’infos… Bande lui les yeux. S’il-te-plaît.  »

Il en avait presque oublier la politesse, et se rattrapa en dernière minute. Son sable était imprévisible, l’effet diffèrent pour chaque personne. Le paquet pouvait se réveiller à tout moment sur le chemin, et il ne devait pas voir où on l’emmenait. Yume et Ariel arrivèrent à l’Organisation et installèrent une chaise dans une petite pièce vide, uniquement éclairé par une lampe au plafond. Plusieurs heures plus tard, les 2 collègues attendaient toujours le réveil de leur otage.

« J’ai peut-être un peu forcé sur la dose. D’habitude ça ne dure jamais aussi longtemps. »

Il replongea dans le fil de ses pensées. Il se posait mille questions. Est-ce qu’il n’y avait plus aucune chance d’arranger les choses ? Qui était cette fille qu’Emuy avait fréquenté ? Quand Arthur allait-il le retrouver pour lui faire la peau ? Pire… Où et que faisait Noémie ?

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Dim 21 Aoû - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 20 Aoû - 20:20
BLABLA:
 

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Quelques secondes après ma phrase, Yume sembla se reconnecter au monde des vivants. Ouf, pas de transformation ou quelque chose du type. Par contre, cela signifiait que quelque chose le tracassait. Beaucoup. Bon, je ne comptais pas l'embêter avec des questions, il était du genre assez renfermé ou peu sociable, donc faire la causette risquait de l'enquiquiner grandement. Aussi me contentais de lui lancer un sourire et de reprendre la tâche.

Lorsque mon coéquipier ouvrit le sac, je fus ravie de constater qu'il contenait une preuve que notre otage faisait parti de l'organisation. Cela m'aurait fait crisser. Et à mon avis je n'aurais pas été la seule.
Je lui bandai les yeux comme Yume m'ordonna. Puis nous nous rendîmes au QG GML dans le but de l’amener dans un salle et l'interroger. Le paquet ne s'était pas réveillé entre temps, tant mieux. Efficace ce cas, il serait bien utile en cas d'insomnie !

Le souci fut que le bonhomme ne se réveillait toujours pas après plusieurs heures.

- En effet, il dort bien. Tsss...

Le temps passa très lentement. Chacune était retourné dans ses pensées. Yume plus que jamais...  Je ne pouvais m'empêcher de scruter dans sa direction à la recherche d'un quelconque signe, ou d'une expression. Une légère idée m'envahit, mais je la chassai. Vu comment je m'étais faite rembarrer par Noémie, je ne comptais pas me renseigner d'avantage. Deux fois suffisait.

Je discernai enfin après un long moment de faibles mouvements de la part de l'otage. Je me relevai et me positionnai au dessus de lui, dague sortie, au cas où. Il s'agita, mais vit rapidement qu'il ne pouvait pas faire grand chose. Il commença à s'écrier, affoler. Je lui donnai une claque, histoire de mettre les choses au clair.

- Ecoute-moi bien coco. Dans l'intérêt de tout le monde ici, je te conseille d'être sage et de répondre aux questions... correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 20 Aoû - 23:33
De retour:
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Le gars commençait à peine à se réveiller tout doucement. Il était très surpris de l’endroit où il était et la situation devait lui faire peur puisqu’il commença à s’agiter. Mais Ariel avait décidé de le mater directement : une bonne droite dans la figure. L’homme ne broncha plus, mais est-ce qu’il prenait la menace au sérieux ? En tout cas la Petite sirène ne bluffait pas et elle semblait déterminer à se servir de sa dague au moindre geste suspect. Elle était partie pour du direct, brutal. Mais Yume préférait utiliser autre chose pour ses interrogatoires musclés. Si jamais il ne répondait pas gentiment à ses questions, il laisserait simplement ressortir sa personnalité sanguinaire. Enfin un tout petit peu, juste histoire de faire un peu peur. Mais pour le moment pas la peine d’en arriver là. Ils allaient juste poser les questions et voir comment réagirait le type.

«  On ne veut pas faire de mal à qui que ce soit. Mais je pense que tu as compris qu’elle n’hésiteras pas, non ? Très bien. Maintenant tu vas écouter attentivement : je veux savoir qui tu es, ce que tu fais dans La Groseille et tout ce que tu sais à propos de cette organisation. Tu vois, ce n’est pas si difficile ! Quelques questions, quelques réponses et tu ressortiras au mieux dans quelques semaines d’ici sans aucune séquelle.

Il ne relâcherait pas l’individu avant la fin de la mission. C’était beaucoup trop risqué, il pouvait à tout moment retourner au QG et raconter ce qu’il s’était passé. Et puis, maintenant qu’ils les avaient vu de près cet homme de main était un risque pour leur futur couverture. Pendant qu’il parlait, Yume été resté assis, confortablement installé contre un mur. Une fois son monologue terminé il se leva et s’accroupit face à l’otage, pour le regarder bien en face, attendant ses réponses dociles. Mais la coopération ne devait pas être très courante au sein du cartel. Leur captif se contenta de cracher à la figure du rouquin. Il resta très calme, s’essuyant lentement le visage. Mais comme n’importe qui dans ce contexte, il bouillonnait de l’intérieur. Il était temps. Temps de sortir l’artillerie lourde. Yume se posta en tailleur, et donna l’impression qu’il méditait pendant quelques minutes.

Quand il rouvrit ses yeux ils avaient changé de teinte, plus foncé que d’ordinaire. D’un bond rapide et précis, Yume était sur ses pieds, à 2 centimètre du visage de l’homme qui allait regretter son manque de respect. Il n’était malheureusement pas tomber sur la bonne personne.

« On t’a fais une gentille proposition. Passons à la proposition cruelle. »

Du simple mouvement de bras, sa magie opéra et leur otage se retrouvait suspendu dans les airs, du sable entourant tout son corps. L’étreinte se resserra à peine, mais assez pour faire comprendre les intentions de Yume.

« Soit tu réponds, soit tu ne ressors pas vivant d’ici. C’est un choix très simple. La vie ou la mort. Prends ta décision, mais vite. Je ne suis pas patient.  »

Le rouquin ferma sa main, et son sable obéit. Le prisonnier respirait difficilement, manquant déjà d’air.  

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mar 23 Aoû - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 23 Aoû - 15:25

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Yume observait la scène confortablement installé assis contre un mur. Peu de temps après ma menace, il prit la parole calmement. Il lui fit comprendre ce que nous attendions de lui. Il s'avança vers l'homme en s'accroupissant. Tout comme moi, il attendait les réponses de l'otage et sa coopération. Evidemment, ce dernier ne fut pas satisfait. Décidé à faire sa forte tête, il lui cracha méchamment au visage. Mes doigts s'agitèrent sur le manche de mon arme, prêts à tailler de la peau. Je jetai un regard vers mon coéquipier. D'un air serein, il s'essuya.

Quelques instants plus tard, les yeux de Yume se rouvrirent. Comme ayant subi une transformation, il bondit en direction du malfrat. Il n'était pas content du tout, et nous avions perdu suffisamment de temps. La magie du sable fit s'envoler le l'otage qui étrangement commença à croire en nos menaces.  Il ne put pas s'agiter d'avantage, il commençait à suffoquer. Un sourire narquois se dessina sur mon visage. J'orientai la pointe de ma dague vers sa colonne vertébrale et commençai à faire glisser la lame le long de son dos, entaillant son t-shirt. Cela suffit à lui faire une petite griffure.

- Arr...e...tez... J... vais... par...ler

Je ne savais pas s'il comptait nous dire la vérité, ou s'il ne ferait pas à nouveau son têtu une fois hors de danger. En tout cas, il avait intérêt ou il passerait les derniers moments de sa misérable vie.
Cependant, un détail me chiffonna. Yume avait clairement perdu patience. Ses différentes facettes me mettaient mal à l'aise pour être honnête. Allait-il stopper son action ? Avait-il suffisamment la maîtrise de lui même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 23 Aoû - 21:31
Couleur de dialogue:
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Les menaces de torture sur le captif avaient l’air de fonctionné. Ses yeux s’étaient arrondis de surprise quand sa chaise avait quitté le sol, et son front perlait de gouttes de sueur après le passage de la lame d’Ariel dans son dos. Il voulait parler maintenant… Yume devait se contrôler au plus vite pour éviter de tuer leur précieux témoin. Ce ne serait pas drôle de devoir expliquer ça au patron, de devoir cacher un corps et enfin de recommencer la mission depuis le début. Le rouquin inspira profondément les yeux fermés, et reprit ses esprits. Toute trace de l’Autre avait disparu, et il ne s’était même pas débattu. Emuy avait dû apprécier la distraction et donc restait docile. Ses proies de prédilection ne sont pas les hommes.

Yume dé-serra lentement son sable, et posa la chaise au sol. Mais il ne stoppa pas complètement sa magie, comme un avertissement. Si ce type ne parlait pas ou s’il disait des choses invraisemblables, personne n’hésiterait à lui retirer la vie d’une manière ou d’une autre. Le Marchand de Sable indiqua à sa collègue de laisser quelques minutes à leur prisonnier pour qu’il reprenne son souffle. Pendant ce temps, il la détailla de plus près. La dernière fois, au parc, elle lui avait semblé douce et gentille. Elle avait même était prévenante envers Noémie. Son comportement aujourd’hui le surprenait. Elle ne mélangeait visiblement pas sentiment et travail. Cette facette de la personnalité de la jeune fille lui plut beaucoup, en tant que militaire, le professionnalisme lui semblait important.

«  Très bien. Je vais répéter mes questions dans ce cas, j’espère que tu y répondras plus volontiers. Dans ton intérêt bien sûr. Qui es-tu, que fais-tu dans La Groseille qu'est-ce que tu sais à propos de cette organisation ? »

Le calme et le sang froid était de retour chez le jeune homme, qui parlait doucement, le dos posait contre un mur et les bras croisé. Il ne leur restait plus qu’à récolter les informations et à les vérifier.

«  J’suis un homme de main. J’fais rien d’autre que d’ramener d’la marchandise que j’vole. J’m’étais fait remarquer pas le patron parce que j’faisais des conneries dans mon quartier. J’ai été arrêté pour cambriolage plusieurs fois, mais personne trouvait de preuves. Et pis quand ils m’ont relâché un gars de La Groseille est v’nu m’chercher. C’est tout. »

Commettre des délits pour se faire approcher ? Hm, pas top comme idée. C’était d’ailleurs étonnant qu’aucun indice n’avait été trouvé contre cet homme. Il ne paraissait pas vraiment malin… Yume emmena Ariel dans le couloir pour discuter plus discrètement, prenant bien soin de fermer la porte à clé. Il lui demanda alors ce qu’elle pensait des révélations de leur paquet.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mer 24 Aoû - 15:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 24 Aoû - 13:22
couleur de dialogue:
 

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Je constatai avec soulagement que Yume se calmait. Il relâcha le sable. Visiblement, il était tout à fait capable de se contrôler, impressionnant. Il savait ce qu'il faisait. Il n'était pas agent pour rien. L'otage reprit un peu d'air, lui aussi soulagé. Souhaitons qu'il continue dans cette voix, cela serait particulièrement embêtant de devoir se débarrasser de lui. Je rangeai ma dague dans son étui, mais restai vigilante malgré tout.

Une fois que le captif eut repris son souffle comme il fallait, Yume reposa ses questions calmement et patiemment. Quelques réponses sortirent enfin de la bouche du malfrat. Finalement, il ne nous apprenait pas grand chose. Homme de mai, cambriolage, vol... Rien de tout cela nous était inconnu. Je fronçai les sourcils.

Mon coéquipier m'emmena à l'extérieur. Il souhaitait discuter discrètement pour avoir mon opinion. Au regard du sous-fifre Groseillier, il s'interrogeait sur ce que nous comptions faire par la suite.

- Cela ne nous fait pas beaucoup progresser je trouve, mais c'est déjà un bon début. J'ai l'impression qu'il ne sait pas grand chose. Pourtant, il nous faudrait des tuyaux pour pénétrer l'enceinte du bâtiment. Une cartographie du lieu nous serait aussi vachement utile. Ainsi nous pourrions repérer s'il n'y a pas des chambres explosives. Hum, il faudrait également savoir quel est le but réel de son organisation.

Il me semblait avoir tout dit. Bien sur, il ne s'agissait que de mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 24 Aoû - 16:12
Spoiler :
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Une fois en dehors du champs d’écoute de l’otage, Ariel délivra ses impressions à son collègue. Elle pensait que le témoignage qu’ils avaient récolté ne les menait pas loin, et qu’il manquait des informations capitales concernant le QG par exemple. Le captif pourrait certainement leur donner un peu plus de précisions là dessus, mais il ne devait pas être au courant de pièges s’il ne faisait pas parti des têtes pensantes du groupe. Yume était satisfait. Sa question était une sorte de test qu’il avait fait passé à la rousse, et qu’elle avait partiellement réussi.

«  J’aime vraiment ta manière de penser. Tu cherches les bonnes infos, je te laisserait lui poser d’autres questions sur le QG, au moins sur la manière d’entrer. Mais pour le reste des données à récupérer, on aura qu’à le faire de l’intérieur. Tu n’as pas senti comme une incohérence dans ce qu’il disait ? Cet homme n’a rien d’intelligent. Il n’aurait pas pu faire des casses seul et n’en laisser aucune trace derrière lui. Quelqu’un, une personne qui voulait sans doute l’engager, à effacer les preuves derrière lui. À mon avis, de façon pas très légal. D’une manière ou d’une autre, ses gens du cartel ont accès aux enquêtes de police. Soit avec une taupe dans les forces de l’ordre ou bien un avocat, un juge véreux. On va retourner à l’intérieur, tu vas poser quelques questions sur la bâtisse, sans trop entrer dans les détails. Il ne détient pas de renseignements importants, ça se voit. Puis on va s’arranger pour glisser une enquête assez intéressante sur nos fausses identités dans les mains de la police. À partir de là, si on plaît au membre haut placé du cartel, on sera repérer. Ça vaut le coup d’essayer. »

Résumons ce qu’il reste à faire : finir l’interrogatoire, se créer de fausses identités en tant que frère et sœur, se faire passer pour des délinquants aux yeux de la loi et se faire embarquer dans une organisation dangereuse. Yume commençait à apprécier cette mission. Même si les risques sont présents, l’adrénaline prends le dessus. En plus, ce travail est inédit, il ne doit pas suivre un plan mais l’inventer en cours de route. Beaucoup plus palpitant que de réciter son cours appris par coeur. Enfin ses vraies capacités lui serait utiles.

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Lun 29 Aoû - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 24 Aoû - 21:26

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Apparemment, Yume avait apprécié mes mots. Tant mieux. Une mission aussi complexe nécessitait une bonne cohésion et une certaine entente. Ces deux éléments ne s'acquéraient pas avec une relation tendue, bien évidement. En effet, Yume avait raison. Cela était même inquiétant. La groseille avait probablement plus d'ampleur que l'on pouvait le soupçonner à première vue. Il devenait urgent de défaire tout cela. Le marchand de sable désirait que je prenne la suite de l'interrogatoire. Il voulait sans doute savoir de quoi j'étais capable. Ou peut-être était-ce pour une autre raison, qui sait...

Quoi qu'il en fut, nous pénétrâmes à nouveau la salle lorsque nous fûmes prêts. Le bonhomme attendait sagement, ne pouvons ni bouger les jambes, ni les mains que j'avais soigneusement attachées plus tôt.

- Dis-moi donc... Sur quel principe fonctionne ton organisation ? Quel est son but ? Pourrais-tu la décrire ?

Il me regarde amèrement et détourna son visage afin de montrer qu'il ne comptait pas répondre. Je ressortis ma dague et appuyai légèrement la pointe sur son cou.

- Tu te souviens d'elle j'imagine ? En général, elle marque les gens. Et elle aime bien revenir les saluer...

- De la drogue... Voila ce qu'on fait... Si vous voulez des plans, vous pouvez vous arranger avec la Vielle. On a récemment collaboré avec, et elle possède quelques papiers...

Je rangeai mon attirail et fis un grand sourire.

- Tu vois quand tu veux !

Par contre, cela n'annonçait rien de bon encore une fois. Derrière leurs produits se cachaient de la drogue ? Ils avaient traité avec... la Mère Grand ? Pour quelle raison ? Je lançai à Yume un regard pour lui montrer mon inquiétude quand à la suite des opérations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 29 Aoû - 11:42
Spoiler :
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Les 2 collègues passèrent la porte et Yume s’installa confortablement sur le sol, prêt à observer la fin de l’interrogatoire. Il s’était posé dos à un mur, face au prisonnier. Il gardait les yeux fermés et les bras croisés, laissant presque penser qu’il se fichait complètement de ce qu’il se passait dans cette pièce à ce moment. Mais au contraire, le rouquin était concentré au maximum sur la conversation qui avait lieu ici. Ariel ne paraissait pas à première vue, mais elle pouvait être dure, n’hésitant pas une seconde à sortir sa dague. Et d’après ce qu’elle disait, elle ne serait pas réticente à s’en servir pour faire couler du sang. Le paquet avala bruyamment sa salive avant de vider tout son sac. A la fin de sa tirade on sentait bien qu’il n’en savait pas plus. Yume analysa alors ce qu’il avait dit : de la drogue, pourquoi pas, rien d’étonnant ça rapporte beaucoup d’argent. Mais… la Vieille… Mère-Grand ? La patronne de l’agence ennemie ? Qu’est-ce qu’elle a à voir là-dedans ? Cette mission se compliquait encore plus. La Police et peut-être même la Justice était impliqués dans cette histoire. Et maintenant leurs ennemis.

Le Marchand de Sable rappela tous ses minéraux à retourner se cacher contre lui, si bien qu’on ne pouvait plus voir qu’il en transportait. Sans rien dire il quitta la salle, laissant là sa coéquipière. Il marcha ensuite jusqu’à la cafétéria, pour prendre de quoi nourrir leur otage. Ils devraient le garder au moins jusqu’à la fin de la mission et maintenant qu’il avait tout dit, Yume ne pouvait pas se résoudre à le laisser mourir de faim. Sur le chemin il en profita pour mettre de l’ordre dans ses pensées. Penser à l’Agence le ramena fatalement à penser à Noémie, mais il chassa cette vision de son esprit en secouant la tête. Il ne pouvait plus se laisser emporter par des souvenirs douloureux au travail. Il mit au point un plan, qu’il exposerait à Ariel juste après avoir installer leur prisonnier. Le minimum strict, une salle sans issues et fermée à double tour, en plus du garde posté devant la porte. Le garçon emmena la Sirène un peu plus loin.

« Pour la suite il faut qu’on se sépare. J’irais récupérer les documents à l’Agence, ce sera plus facile avec mon sable. Toi pendant ce temps, il faudrait que tu nous trouve des faux papiers. Tu me semble assez persuasive pour te charger de cette étape seule, ou prendre un autre agent avec toi, comme tu préfère. Tiens, c’est mon numéro, quand tu as terminé ta part du travail tu me contacte en me proposant un rendez-vous. Ne dis rien de confidentiel au téléphone, c’est compris ? »

Fiche de liens (c) Miss Yellow






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Lun 5 Sep - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 1 Sep - 19:17

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Pendant la fin de l'interrogatoire, Yume s'était installé à nouveau contre son mur. Il semblait être concentré. Je ne sus dire si c'était sur ses pensées ou sur les mots de l'otage. Après tout, il parlait quand même de betteraves droguées ! Peu de temps après, il rappela son sable et toute sa magie. Visiblement, il considérait l'enquête sur l'otage terminée. Il sortit de la salle sans un mot. Je ne bougeai pas. S'il souhaitait que je vienne, il aurait fait un signe. Ainsi je restais seule avec le bandit durant un moment. Nous nous fixâmes dans le blanc des yeux. Je ne pus m'empêcher de lui décocher un sourire sournois.

- Que va t-il m'arriver maintenant ? vous avez eu les infos, je veux la vie sauve !

- Pour l'instant on réfléchit. Tu verras bien par toi même.

Je n'avais pas l'intention de l'assassiner, mais tout dépendait de la suite des opérations malheureusement. Je ne pouvais même pas lui affirmer avec certitude qu'il pourrait à nouveau gambader dans les près (pardon...) comme avant.
Finalement, le paquet fut envoyé dans une cellule parfaitement fermée et isolée, gardée. Il était néanmoins nourri. Nous ne pouvions pas le relâcher avant d'avoir terminé la mission.

Une fois seuls, Yume me donna de nouvelles informations. Il comptait récupérer les documents cités par le bandit à l'agence de MG. De mon côté, je devais me procurer d'une manière ou d'une autre les faux papiers d'identités. Il me donna son numéro de téléphone afin que je puisse le rejoindre une fois la tâche accomplie. Je fis de même J'acquiesçai d'un signe de tête pour qu'il comprenne que j'avais bien tout enregistré.
Nous nous séparâmes. Je me dirigeai vers le bureau du patron, il fallait le tenir au courant de l'avancement de la mission.


[ELLIPSE]


J'avais réussi à récupérer les papiers quelques heures auparavant. J'avais beaucoup vadrouillé. Ces derniers jours avaient été intenses, d'autant que la mission du cartel n'était pas encore bouclée. Duiniel Sylvain et Julia. Bon, c'était peut-être pas top, mais c'était déjà ça... Je m'étais autorisée quelques heures de repos avant de contacter le marchand de sable. Ne sachant pas où il en était je me contentais de lui envoyer un message par téléphone après avoir dormi. Probablement que nous allions nous retrouver dans le même café que l'autre fois pour partager les trouvailles. J'espérais que tout s'était bien passé et que le détenu n'avait pas menti concernant les plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 5 Sep - 12:10
Spoiler ::
 



[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


Yume avait reçu le message quelques jours auparavant. Les 2 parties de leurs missions étaient à présent terminées et il fallait enchaîné, bien qu’il aurait préféré ne pas travailler pour le moment. Noémie, il l’avait revu… Mais le rouquin s’interdit de penser à autre chose qu’à la mission maintenant. Il attendait sur la terrasse du meilleur café de Chantilly que sa « sœur » arrive. Elle avait réussi à leur trouver de fausses identités et ils devaient se créer le personnage pour l’infiltration. Et pour ça, rien de mieux qu’un endroit public.

Alors qu’il essayait de s’habituer à son prénom d’emprunt, Sylvain Duiniel, il aperçut Ariel. Elle le rejoignit et il la prit dans ses bras en s’écriant « Julia ! », comme très heureux de la retrouver. Il fit semblant de discuter de leurs vies, lui posant des questions stratégiques, des choses sur cette « Julia » qu’il devait savoir en tant que frère, sans oublier les surnoms affectifs.

«  Qu’est-ce que tu fais de beau ces temps-ci, soeurette ? Tu as trouvé du travail ? J’espère que non parce que j’en ai un pour toi ! On va se faire embaucher tout les deux dans les champs de betteraves ! Oui je sais ce que tu vas dire : c’est dégoutant, les insectes etc... Mais tu mettras de vieux vêtements – si, si, tu dois bien en avoir quelque part – et puis c’est pour la bonne cause ! On a besoin de cet argent si on veut… C’est quoi notre projet déjà ?  »

Yume entrait très bien dans le personnage, peut-être même trop. Il essayait de parler fort et en souriant bêtement contrairement à son habitude. Il s’inventer un caractère joyeux, avec beaucoup d’énergie. Tout l’inverse de ce qu’il était vraiment, histoire de vraiment créer une rupture. Dans son monologue il avait insérer 2 ou 3 pistes pour sa coéquipière, laissant sous entendre des traits de personnalité qu’elle pourrait avoir. Il lui laissa un peu la parole pour imaginer la raison des besoins financiers des frère et sœur. Pendant qu’elle réfléchissait et qu’elle répondait, il attrapa une serviette et griffonna discrètement dessus :

Sylvain, 19 ans à peine sorti du lycée. Grand flemmard et sans grande motivation pour des études, il cherche à partir à l’étranger avec sa sœur pour devenir quelqu’un, une star d’Hollywood peut-être ? A toi de voir. Ils n’hésiteront pas à faire de bêtises pour gagner de l’argent même à se faire recruter par un cartel… Tu vois ce que je veux dire ? Réponds moi au dos

Puis il glissa le bout de papier et son stylo en direction de la Sirène. Un serveur apparut peu de temps après déposant 2 cafés devant eux.

Fiche de liens (c) Miss Yellow




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 419
Arme de prédilection : Revolver, dague
Arme non maitrisée : Arbalète, épée
Equipement : potion x2
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 5 Sep - 19:55
Spoiler:
 

Ariel

ft. Yume

「 Démantèlement de cartel」
Yume avait mis quelques petits jours avant de redonner signe de vie. Il avait dû être très occupé, entre la mission pour récupérer les plans, et sans doute d'autres choses plus privées. Comme je l'imaginais, nous nous étions donnés rendez-vous au café. J'avais pris soin de lui indiquer son nouveau nom. Nous étions désormais de nouvelles personnes a compté de ce moment. Je du avouer que je fus étonnée quant à sa réaction. Le changement de comportement était flagrant. C'était même choquant lorsque l'on connaissait un minimum Le Marchand de Sable. Mais c'était justement ça qu'il fallait faire. Faire disparaître les personnalités d'origine, telle une pièce de théâtre. Yume me prit dans ses bras en m'interpelant de mon faux nom. Je ne comptais pas avoir un comportement comme le sien, ça aurait été trop gros. Je fis un sourire léger et le serrai contre moi.

- Coucou... Boarf pas grand chose...  Tu me connais. Y a rien comme boulot. Ah vraiment ? Bon j'espère que ce n'est pas n'importe quoi hein. Champs de betteraves ? Sérieusement... Oui en effet, tu aurais pu trouver autre chose. J'espère que c'est au moins bien payé ! Des vieux vêtements, puis quoi encore ? Pas trop classe ok, mais pas des guenilles non plus. Roh non, t'as oublié ? T'as passé tant de temps à chercher que t'as zappé ?

Je le regardai avec un air outré comme si ce n'était pas possible.
Julia, fausse jumelle de Sylvain, 19ans. Hollywood monter un groupe de musique ?

Je saisis le café que le serveur apporta et commençait à siroter doucement en prenant une pause super décontractée, mais qui renvoyait une image de la fille qui n'avait pas envie d'être là.
Je ne prenais pas trop d'initiatives et attendais patiemment Yume. Il avait l'air d'avoir une idée super précise de la chose. De base, cela s'éloignait de ce que j'imaginais, du coup je préférais rester un peu en retrait pour ne pas interférer avec les plans de Yume. ça ne l'aurait pas fait. D'un autre côté, je me sentais un peu mal, je ne voulais pas qu'il pense que je me contentais de suivre comme un toutou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 13 Sep - 12:07


[MISSION]: Démantèlement

de cartel

feat La Petite Sirène & Le Marchand de Sable


La Petite Sirène joua parfaitement le jeu, sans en faire trop. Elle écrit à son tour les informations sur le dos de la serviette et la poussa vers son collègue. Yume fut d’abord étonné de voir « fausse jumelle », mais après tout ce n’était que de fausses identités. Il gomma l’expression de surprise de son visage et engloutis son café d’une traite, puis s’étira et s’installa plus confortablement sur la chaise du café. Il regardait au loin et semblait réfléchir, peser chacun de ses mots. Sans même répondre à la question de sa supposée sœur, il demanda l’addition et paya en attendant qu’Ariel est terminé sa boisson.

Yume prit sa partenaire par le bras, voulant jouer au frère parfait. Il voulait donner une impression de complicité et d’affection flagrante. Il s’était renseigné sur internet sur comment était les relations entre frères et sœurs et il avait noté une chose : la plupart du temps c’est l’amour fou ou au contraire, la guerre constamment. Etant donné la mission, le temps qu’il devrait passer ensemble et le lien plus fort entre 2 êtres qui ont tout partagé depuis leurs créations, il avait opté pour la première solution. Sur la route, il entreprit de poser des questions auxquelles s’intéressent les membres de la famille.

«  Et les amours ça baigne ? »

Le rouquin n’avait rien trouvé de mieux que ça. L’impro, c’est pas son truc. Déjà c’était une question embarrassante pour la jeune fille, mais en plus il craignait qu’elle lui retourne la question. Il pourrait mentir, entrer dans son personnage et inventer. Mais ça n’empêche que Noémie et Laura apparaissait dans son esprit de force, et il avait du mal à refouler ses réelles émotions. Il espéra simplement que ça ne soit pas visible sur son visage. De toute façon, ils étaient presque arrivés à destination. Yume composa le code d’entrée à un immeuble et monta à quatrième étage avant d’ouvrir la porte sur sa gauche. Il inventa Ariel à y entrer également.

« C’est ici que je vis, avec un colocataire. On ne le voit pas souvent mais si jamais il t’importune avec ces énigmes, appelle moi. On doit parler de cette couverture, je t’en prie installe toi. Voilà alors, ça rend plutôt réaliste je trouve, tu en pense quoi ? Mais je ne sais pas si 2 ado rêvant de devenir des stars d’Hollywood irait jusqu’à entrer dans un cartel. Tu n’as pas d’autres idées ? On peut faire quelque chose de totalement différent, personne ne devait nous écouter sérieusement sur la terrasse, on peut se permettre de tout changer. Je t’écoute. »

Fiche de liens (c) Miss Yellow
[/b]






Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mer 2 Nov - 22:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Démantèlement de cartel [Petite Sirène et Marchand de Sable]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» J'aime me faire désirer *humour* Je suis la petite sirène!
» [Mission]La la laaaa♪ La petite sirène n'est pas rouuuuusse!
» La petite Sirène de l'an 2.000...
» avez vous le complexe de la petite sirene ?
» Paris Manga les 15 et 16 septembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Partie RP :: Chantilly-