Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La face cachée des retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 4 Aoû - 22:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


Le corps de Yume s'ennuyait. On parle ici de son corps puisque dans sa tête depuis quelques temps et malgré la prise régulière de son traitement, les deux personnalités « cohabitent ». Aucun des deux n'a le contrôle franc sur l'autre. Et puis de toute façon ils n'essaient pas non plus de prendre le dessus. Ils sont juste présents. L'état mental de Yume après plusieurs semaines sans aucune nouvelle de Noémie avait empiété sur le moral des deux entités. Une sorte de déprime général. Tout ce qu'il faisait, c'était tournait en rond, mangeait quand l'un d'eux y pensait et s'ennuyait, la tête totalement vide. Aucun souvenir en boucle, que ce soit de Hiren ou de l'elfe. Même au niveau émotion : juste le néant. Il n'appelait même plus son psy, et quand celui-ci avait pris l'initiative, il s'était fait poliment (ou pas) rejeté. La seule chose de différente avec la période où il était interné est que même Emuy n'a pas l'envie d'aller tuer, ou l'envie de tout autre acte criminel et psychopathe.
Même au travail rien à changer. Il se rend à l'Organisation, passe le balais un peu partout, sans que personne ne le remarque, puis rentre chez lui. Toujours dans cet état second, de vide.

La conscience d'Emuy joue le jeu. Il est en éveil constant, faisant mine de vivre la même chose que son double, attendant désespéramment qu'il s'endorme. Ensuite, il reprend les commandes. L'état de Yume est un vrai cadeau du ciel pour lui. Il lui permet de faire ce qu'il veut, de vivre toutes les nuits sans que l'autre ne s'en rende compte. Et sa perte de goût pour les cadavres est uniquement dû au fait qu'il comble ses envies dès qu'il le désire. Encore mieux : la chasse à deux, et surtout le sang et la peau nue. On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres. En voici un exemple concret. Même sa proie préférée, la fille aux oreilles pointues, ne l'attire plus autant que ça. S'il l'avait sous la main, il en profiterait certainement pour mettre fin à ses jours et s'amusait un peu à la torturer. Mais sa nouvelle rencontre l'accaparait complètement.

Ce jour précis, un mardi à 14h56, Yume était allongé dans le canapé du salon. L'appartement était vide, et comme depuis plusieurs semaines, il restait là les yeux dans le vide, à écouter le temps qui passe. On sonne à la porte. C'est étrange, personne ne vient le voir et son colocataire le prévient quand il attend quelqu'un. Et puis personne n'a appelé pour qu'on lui ouvre la porte de sécurité de l'immeuble. Sans enthousiasme et prêt à renvoyer ce visiteur d'où il venait, il ouvrit la porte. Ses yeux fatigués et vides depuis un long moment s'écarquillèrent soudainement. C'était Noémie. En à peine quelques secondes, Emuy pris le contrôle, profitant de l'étonnement de Yume. Il tira sur le bras de la nouvelle venue, referma la porte derrière elle et la plaqua contre le mur le plus proche, lui arrachant un baiser cru et sans amour.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le Marchand de Sable le Ven 5 Aoû - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 5 Aoû - 13:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Cette fois je devais y aller... Il fallait que je sache s'il tenait vraiment à moi. Yume n'était pas venu voir si j'étais rentrée depuis que j'étais revenue.. et Arthur ne m'a pas parlé qu'il était passé durant les trois semaines de mon absence. S'inquiétait il ? Arthur m'avait cherché. En avait il fait de même ? Je n'avais pas fuit pour cela non.. je ne souhaitais pas être retrouvée, ni même être cherchée mais... je ne savais pas en fait, ça m'a apporté du réconfort de savoir qu'on s'est inquiété pour moi.. Yume.. ses bras me manquaient, ses lèvres aussi.. Je comprenais de quel manque il parlait quand il essayait de m'expliquer l'amour.

J'arrivais en bas de sa résidence, accompagnée de Sablé que je tenais par une laisse accrochée à son harné. Le petit coquin grattait à la porte pour entrer, et alors que j'allais sonner, une personne arriva pour sortir, me permettant d'entrer sans même sonner. Hihi, ça allait être une belle surprise pour lui de me voir. Je montai les quatre étages, attendant toutes les deux marches que mon chaton réussisse à grimper.

Je sonnais à la porte de mon chéri. Lorsqu'il m'ouvrit, je pus déceler une terrible fatigue dans ses yeux. Comme quoi il a du s'inquiéter mon pauvre chéri... mais je n'eus pas le temps de formuler un bonjour ni même un comment vas tu, il m'attrapa par le bras et ferma la porte avant de me coller au mur pour m'embrasser durement. J'avais lâché la laisse de Sablé qui était partit se réfugier sous une armoire en feulant. Eh bien, si je m'attendais à retrouver Emuy.. c'était étrange, je conservais mon calme alors qu'un fou dangereux m'embrassait.

Sans sortir de mes gonds, j'encastrai mon genoux dans l'entre jambe d'Emuy pour me libérer, et aussi pour le rendre docile. J'avais compris que ce genre de choses calmait les hommes. Je ne lui laissai pas le temps d'agir et le plaquai au sol en me mettant à califourchon sur lui. D'une main j'attrapai son visage et approchai le mien, un petit sourire sur mes lèvres.


- Bonjour Emuy, je suis venue parler à Yume. Veux tu bien me laisser quelques instants avec lui ? Et après je te laisserai faire ce que tu veux de moi.

J'approchai davantage mon visage de lui, plongeant mon regard dans le sien. Je saisis une de ses mains pour approcher ses doigts de mes oreilles.

- Tout ce que que tu veux Emuy. Tu pourras me les couper, les manger, te les mettre dans les fesses, je m'en fiche, mais laisse moi seulement lui parler quelques instants.

Je me redressai en le regardant avec un grand sourire, celui que j'arborai habituellement quand j'étais de bonne humeur. Celui qui j'offrai aussi à mon Yume quand je le voyais.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 5 Aoû - 16:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


Emuy s'était préparé à bon nombre de scénarios. Cependant il ne s'attendait pas à ce que Noémie garde un tel sang froid. Elle l'avait reconnu directement et c'était même défendu d'un coup de pied bien placé. Pour une fille qui prône la non-violence, c'était là l'acte le plus horrible  à infliger à un garçon. Tordu de douleur, il ne put rien faire quand elle le jeta presque à terre, se posant au dessus de lui. Cette elfe stupide venait de l'énerver au plus au point et il s'apprêtait à lui faire payer chèrement. Mais elle parla la première. Et son offre était vraiment tentante. Faire ce qu'il voudrait de ses oreilles ? Son objectif était si proche de lui… Il prit son temps pour poser le pour et le contre de cette proposition. Puis Emuy roula sur le côté, échangeant leur place. Il s'était allongé sur la jeune imprudente qui le défiait, et s'approcha pour lui chuchoter :

«  Tout bien réfléchi, même si c'est vraiment très tentant, ce serait beaucoup, beaucoup moins drôle si tu le fais de ton plein gré. C'est tellement plus amusant de chasser, traquer un proie effrayée et qui essaie de sauver désespéramment sa peau.  »

Sa voix avait un ton suave et menaçant de prédateur. Il ne put s'empêcher de caresser ses merveilleuses oreilles qui feraient un si joli trophée. Mais il réprima ses envies meurtrières, dans l'espoir d'une autre fois bien plus passionnante. Il se releva, et caressa le cou délicat de la blonde, qu'il rêvait de brisait, avant de continuer à parler.

«  Mais visiblement, tu es déjà désespérée. Je te laisse lui parler, uniquement pour que tu redevienne une victime intéressante. N'y vois absolument aucune compassion.  »

Il s'assit en tailleur près de Noémie, et ferma les yeux, se forçant à retourner dans les profondeurs de leur esprit commun. Quelques seconde plus tard, Yume reprit le contrôle. Durant toute la discussion, il était restait pétrifié de surprise. Elle était revenue, pour lui parler. Le rouquin ne rouvrit pas les yeux pendant de longues minutes, ne laissant s'échapper que de courtes respirations. Il était en train de faire une crise de spasmophilie, phénomène qu'il rencontrait chaque fois que ses émotions étaient trop fortes pour les gérer. Il connaissait bien cette angoisse, cette impression de mourir, ce poids sur la cage thoracique qui empêche les poumons de se remplir convenablement d'air. Il l'avait assez vécu après la mort d'Hiren, alors que tout le monde le prenait pour un fou et qu'Emuy en rajoutait des couches, essayant de le convaincre d'assassiner tout l'hôpital tout comme l'orphelinat.

«  No… Noémie…  »

C'est tout ce qu'il réussi à bégayer avant de relâcher ses sanglots et toute sa peine par la même occasion.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le Marchand de Sable le Dim 7 Aoû - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Dim 7 Aoû - 20:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Emuy semblait à la fois ravi et embêté. Je le vis réfléchir à ma proposition, sans bouger d'au dessus de lui. Je rougissais très légèrement, et quand il me fit basculer pour allonger son corps sur le mien, je devins véritablement rouge. Même s'il s'agissait d'Emuy, ça restait le corps de Yume, et immédiatement les images d'une certaine matinée me revinrent en mémoire. Il m'annonça alors ne pas être intéressé par mon soudain consentement quant à un funeste destin. Je comprenais. Un bonbon était meilleur lorsqu'il était interdit. Je supposai que c'était la même chose pour lui. Une vie était meilleure lorsqu'elle était volée.

- Je comprends Emuy. Merci de me laisser lui parler. Dès que je retrouve goût à la vie je te fais signe. A très vite.


Je posai ma main sur sa joue et vins déposer un baiser sur l'autre pour le remercier d'accepter ma requête.


- Ne t'en fais pas, je sais que tu me détruiras dès que tu le pourras.

Il ne voulait pas que sa méchanceté soit entachée, c'était normal pour un méchant. Il voulait garder une crédibilité envers moi. Je le laissai alors rendre leur corps à Yume. Cela prit quelques minutes, et mon amour ne semblait pas se sentir bien. Il avait du mal à respirer. Il essaya de prononcer mon prénom. En toute réponse j'attrapai sa tête pour la loger contre mon coeur.

- Allons mon chéri.. calme toi, je suis là. Tu m'as manqué tu sais.. je t'aime.

J'essayai de le rassurer dans un premier temps, de faire en sorte qu'il se sente mieux. Je pris sa tête dans mes mains pour le regarder tendrement dans les yeux avec le plus doux sourire que je pouvais faire. Un sourire d'amour profond. J'attendis qu'il aille un peu mieux avant de partir à la chasse à quatre pattes dans son appart'. Je voyais la laisse de mon chat dépasser d'un meuble. Je lâchai un rire cristallin et allant trouver Sablé qui n'était plus qu'une boule de poils hérissés. Je le caressai pour remettre ses poils normalement avant de l'amener vers Yume.

- Regaaaaaarde ! J'ai un chaton tout mignon ! Il s'appelle Sablé ! Il m'a fait penser à toi alors je l'ai recueilli ! Il est mignon hein ?

Le chaton lui, ne semblait pas vouloir être présenté, et s'il avait pu, il se serait confondu en moi le coquin tant il se blottissait contre ma poitrine. Le pauvre, il avait eu peur d'Emuy.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 7 Aoû - 23:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume



Du réconfort et de l'affection, ainsi que beaucoup d'amour. C'est exactement ce dont avait besoin Yume pour se calmer. Sa respiration commença à s'apaiser et le torrent de larmes qui dévalaient ses joues s'arrêta peu à peu. Il soupira un « je t'aime » en réponse à celui de Noémie. Elle releva la tête du rouquin, pour vérifier qu'il se sentait un peu mieux avant de partir en rampant chercher… Un chat ? Le petit se blottissait contre sa maîtresse, il avait dû avoir peur de l'accueil d'Emuy. Le garçon fixa ses yeux rougis sur la petite boule de poil rousse.

« Je… Je ne pense pas que Sablé m'apprécie.  » dit-il en reniflant. Il se releva et s'essuya le visage, proposant à son invité de s'installer dans le canapé du salon.

Cette petite idiote… Elle t'a abandonné ! Laisse moi lui régler son compte ce sera rapide. Elle ne recommencera jamais plus ça avec moi, elle a osé être compréhensive et gentille ! Et elle m'a... Pouah ! Essuie notre joue tout de suite !

Yume secoua la tête, tentant de chasser l'invasion de son alter-ego dans ses connections nerveuses. Il avait fait assez de dégâts comme ça, ayant effrayé le chaton et certainement la jeune fille aussi, bien qu'elle ne semblait pas dérangé par ce qui venait de se passer.

«  Ferme-la ! »

Oups. Il avait pensé à voix haute. Il regarda Noémie, incrédule, avant de se rendre compte qu'elle aurait peut-être pu le prendre pour elle.

« Euh, excuse-moi Noémie, mais c'est l'autre il… Tu l'as beaucoup énervée. Il n'aime pas que tu sois si gentille. Il préférait que tu sois effrayée ou quelque chose comme ça. Bref, je le bloque pour l'instant. Tu… »

Il déglutit bruyamment. Pourquoi était-elle là ? C'était la question qui lui brûlait les lèvres. Il avait pourtant compris la dernière fois qu'elle ne voulait plus le voir. Il pensait même que leur relation naissante avait pris fin au moment où elle était partie, et pourtant elle lui avait prouvé son amour en le consolant. Il prit alors son courage à 2 mains et une grande inspiration pour reconstruire le mur autour de son cœur. Noémie y était entrée, et il l'avait fait fuir. Dans sa course, elle avait tout détruit ne laissant que du désespoir et de la tristesse. Il ne pouvait se permettre de tomber plus bas.

« Qu'est-ce que tu veux ? »

Il utilisa le même ton froid, presque impoli et insolent, que celui qu'il prenait pour parler à tout le monde. Pour leur faire comprendre que leur place n'était pas auprès de lui.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mer 10 Aoû - 10:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Yume regardait mon chaton et m'avoua penser que celui ci ne devait pas l'apprécier. Je retins un rire. Le petit était comme cela avec tout le monde, mais il était vrai que l'accueil d'Emuy avait fait son effet. Je défie le harnais du chaton pour lui laisser plus de liberté de mouvement, maintenant que nous n'étions plus à l'extérieur. Je le posai au sol et il s'étira longuement, gardant un poil semi hérissé.

- Ne t'en fais pas, il est très craintif de base.

Mon chéri m'invita à m'asseoir sur le canapé, ce que je fis sans broncher alors qu'il lança un "ferme la" assez agressif. Je levais un sourcil, en me disant que ça devait être à Emuy qu'il s'adressait. Je me doutais bien qu'il ne lui laisserait pas le contrôle total. Yume confirma ma pensée, craignant d'ailleurs que je pense que tout cela m'etait adressé. Apparemment Emuy n'était pas content de mes réactions.

- Eh bien.. pour avoir peur d'Emuy il faudrait déjà avoir peur de la mort. Et donc tenir à la vie.

J'avais dit cela d'une voix sombre, mes yeux ne fixant que le sol. J'avais l'impression que toute la joie du monde s'était évaporée. Je repris mes esprits lorsque Sablé sauta sur mes genoux avec maladresse. Il se posa et regarda Yume, reniflant légèrement de son côté.
Yume me demanda alors ce que je voulais... ce ton.. il me parlait comme si j'étais une inconnue. J'essayai de rester calme malgré la boule qui se formait dans mon ventre et ma gorge.


- Il faut une raison maintenant pour visiter son amoureux...?

J'insistai sur le dernier terme, pour qu'il comprenne que pour moi rien n'avait changé, que j'étais toujours sienne. Je regardai le chaton, et le caressai tout en poursuivant.

- Ce chaton. Je l'ai trouvé dans un refuge. Il était blessé, les autres chats était méchant avec lui. Je l'ai recueillis. Je n'aimais pas le voir souffrir. Tu sais comme je suis têtue, il n'avait pas vraiment le choix. Et depuis une semaine qu'il vit avec moi, il repousse tout le monde sauf moi, et il ne trouve le sommeil que contre moi, ou un vêtement imprégné de mon odeur. Bien sûr, je ne peux pas l'emmener partout. Il y a des moments où je dois aller travailler. Il ne se sens pas abandonné pour autant, il sait que je reviens. Alors il fait sa petite vie, et me fait la fête quand je finis par rentrer, parce qu'au fond, il sait que je ne peux plus me passer de lui.

Et alors que je déballais cette histoire, je regardai le chaton s'aventurer vers Yume, à pas de loup, sursautant au moindre geste et moindre bruit. Il finit par arriver sur les genoux du garçon et de s'asseoir dessus en me regardant. Je posai ma main sur celle de Yume.

- Et pour les humains, c'est pareil. Ils doivent comprendre que parfois, je ressens le besoin de m'isoler. Ne me parle pas comme à notre rencontre Yume. Je pense t'avoir assez souvent montré que j'étais là pour toi. Et comprends moi. Toute cette histoire. Ça m'a fait le même effet que ça te ferait de voir Hiren et moi nous battre pour toi. Je suis sûre que ça te rendrait très triste. Et moi quand je suis triste, j'ai besoin d'être seule pour pleurer.


Je me levais et me dirigeais vers une fenêtre pour m'y accouder, sans montrer mes larmes naissantes.

- Tu ne veux plus de moi pour me parler ainsi... ?

Je retenais mon sanglot comme je le pouvais. Yume était le seul homme que j'aimais autant.. il ne pouvait pas me jeter ainsi.. pas après ce qu'on avait vécu.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 10 Aoû - 12:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


Yume n'avait pas remarqué jusqu'ici, plongé dans sa propre tristesse, que Noémie se portait mal. Ses remarques sur la vie et la mort, son regard perdu, comme celui que le garçon avait depuis la perte d'Hiren. Il pouvait au moins imaginer ce qu'elle ressentait, sans comprendre vraiment puisque chaque cas est différent. Il regretta son ton désintéressé et froid à la seconde même où le mot « amoureux » atteignit ses oreilles. Donc il s'était trompé : leur relation restait ce qu'elle avait été, à la seule différence que la jeune femme paraissait comme vide de l'intérieur, toute sa joie de vivre s'était évanouie.

Elle poursuivit en parlant de Sablé. Pendant sa tirade il percuta enfin la référence à son nom de code. On peut pas batailler contre sa deuxième personnalité et être intelligent en même temps visiblement. L'histoire du chaton avait certainement un sens caché. Cette petite bête, qui essayait de s'approcher prudemment de lui pour le renifler, avait eu une vie difficile. Il regardait le chaton s'installer sur lui, un peu plus en confiance. Pour ne pas l'effrayer, Yume lui présenta sa main pour qu'il puisse sentir son odeur, attendant la permission de pouvoir le toucher.

Noémie prit la main de son ami et expliqua enfin le lien entre l'histoire du chat roux et son besoin d'isolement, pourquoi elle était partie. Il ne comprit pas très bien l'exemple utilisé : Hiren et l'elfe, se battre ? Il ne voyait ni l'une ni l'autre en venir aux mains et de toute façon… L'une des 2 étaient mortes, c'était impossible. Pour lui se battre était normal, il devait défendre son honneur, survivre en mission et obéir aux ordres. La jeune fille était triste, et même si il n'arrivait pas à en comprendre la raison, il devait s'occuper d'elle, comme elle avait pris soin de lui ses derniers temps. Elle n'hésita pas à le lui rappeler d’ailleurs.

Alors que Yume s'habituait à la boule de poil sur ses genoux, lui caressant doucement la tête, Noémie partit vers la fenêtre. Il la suivit du regard. Elle avait l'air tellement mal, elle ne sautillait plus comme avant. Son cœur se fissura, jamais il n'aurait pensé que cette boule de bonne humeur puisse en arriver là. Il explosa en mille morceaux dans sa poitrine quand il entendit la voix de son amour se briser, pensant qu'il la rejetait.Son sang se glaça en moins d'une seconde, la haine envahissant ses veines. Il se détestait, se sentait coupable de lui avoir fait penser une chose pareil.

Il devait se calmer. Ce n'était pas le moment, elle avait besoin d'aide, besoin de lui. Après avoir rendu sa respiration plus régulière et chassé sa colère, il poussa Sablé à quitter ses genoux le faisant miaulé de mécontentement. Il rejoignit ensuite sa belle par derrière pour l'enlacer par la taille, posant son menton sur une de ses épaules.

«  Je pensais… A tord, qu'au moment où tu t'es enfuie du parc, tu me disais adieu par la même occasion. Je pensais t'avoir perdue, et que tu venais me l'annoncer aujourd'hui. Je suis peut-être stupide ou bien complètement parano à l'idée de perdre quelqu'un qui m'est cher encore une fois. Excuse-moi… »

Sa voix chancela sur ses derniers mots, et les larmes coulaient lentement le long de ses joues. Il se réfugia dans le cou de sa bien aimée, lui déposant un baiser par la même occasion.

«  J'ai été très égoïste. Je vais prendre soin de toi maintenant. Même si je ne sais pas où je vais aller piocher de la joie de vivre pour te l’insuffler à nouveau… Mais je ferais de mon mieux, quitte à me rendre ridicule. »

Cette pensée fit rire Yume doucement. C'est vrai qu'il ne serait pas aussi doué qu'elle pour faire rire les gens. Il la serra fort contre lui, la berçant légèrement, et lui souffla un « Je t'aime » à l'oreille.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 12 Aoû - 20:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Les larmes finirent par couler sans que je les retienne sur les joues.. la simple pensée que Yume ne veuille plus de moi me déchirait le coeur. C'était déjà arrivé qu'il décide de m'abandonner.. mais jamais ça n'avait été autant douloureux. J'avais l'impression que les artères de mon coeur s'emmêlaient et que quelqu'un tirait pour essayer de défaire le noeud.. Dans le reflet de la vitre, je vis Yume approcher de moi. J'avais peur de ce qu'il pourrait me dire. Je me laissai enlacer, soudainement rassurée par la proximité qu'il m'offrait. Je l'écoutais sans l'interrompre. Après tout il ne m'avait pas coupée dans les tirades, je me devais d'être à son écoute. Et je m'en voulais qu'il ait cru lui aussi qu'il était abandonné.. il me serra tendrement dans ses bras et me souffla un je t'aime très sincère.

Je me dégageais de son étreinte pour me retourner et me retrouver ainsi face à lui. Je posai mes mains sur ses joues pour essuyer les larmes qui coulaient
.

- Yume.. je suis désolée.. je suis désolée que tu aies pensé une telle chose... mais j'avais besoin de partir... toi et Arthur.. je vous aime tellement.. alors vous voir vous battre m'a déchiré le coeur..

Je me mis sur la pointe des pieds pour élever mon visage jusqu'au sien et déposer un baiser sur ses lèvres. Celui ci dura presque une minute. Une minute de total soulagement. Je décollai très légèrement mes lèvres pour lui souffler "Je t'aime" avant de joindre à nouveau nos bouches. Quand j'eus besoin de reprendre mon souffle, je m'écartai, sans détacher mes yeux des siens.


- Je.. j'ai compris que vous vouliez tous les deux me protéger.. mais je ne veux pas que vous vous battiez l'un contre l'autre. Arthur a promis de faire un effort pour moi. Yume, promets moi de ne plus te battre contre lui s'il te plait.

C'était quelque chose de vital pour moi, que ces deux là arrêtent de se taper dessus. Limite, s'ils y tenaient vraiment, que ce soit lors d'une mission, ou dans mon dos en priant pour que jamais je ne l'apprenne.. mais plus jamais je ne voulais avoir à prendre partie. Je me serrai doucement contre le torse de mon amour, vraiment rassurée qu'il veuille de moi. C'était drôle, j'avais envie de pleurer alors que j'étais plutôt joyeuse comparé à ces quatre dernières semaines. Il me faisait tant d'effets ce garçon.. c'était fou..




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 12 Aoû - 22:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


Noémie se retourna et se mit face à Yume. Elle essuya les joues du jeune homme, avant de s'excuser plusieurs fois. Mais s'excuser de quoi ? Ce n'était tout de même pas sa faute si il avait mal  interprété la situation. Il ne devait s'en vouloir qu'à lui-même. Il voulait d'ailleurs faire part de son point de vue mais les lèvres de l'elfe était déjà sur les siennes. Un long baiser brûlant d'amour agrémenté de mots doux. Ce contact physique était comme un besoin pour le rouquin, c'est pourquoi il ressentit un lourd sentiment de manque quand la blonde y mit fin. Elle le regardait toujours dans les yeux, avouant la promesse de son frère. Et elle attendait de lui la même chose…

«  Mais… Noémie tu n'y pense pas ! Je sais que tu n'aimes pas la violence, mais s'il m'attaque ou que je suis en mission ? Je ne pourrais pas me laisser tuer… La seule chose que je peux te promettre, c'est d'être clément envers lui, et de refuser tout ordre d’exécution s'il s'agit de l'un de vous deux. Mais tu comprends ? C'est mon travail. »

Tout en parlant, il s'était légèrement éloigné de l'étreinte de son amoureuse, tout en lui tenant les bras. Il ne voulait pas la brusquait, il était au courant de sa crédulité, mais la vie réelle menait parfois à certain choix difficile. Il était clair que jamais il ne se résoudrait à tuer cette femme qui lui portait tant d'amour. Par contre, pour ce qui était d'Arthur, le frère de Noémie, il hésiterait tout de même. Ce travail, c'était important pour lui. Et les ordres sont les ordres, il faut les respecter. S'ils sont là, c'est qu'il y a une raison. Et de toute façon, il savait que si la tête d'un des 2 étaient mise à prix par GML et que Yume refusait de s'en charger en personne, le patron enverrait quelqu'un d'autre. Il ne pourrait alors que la prévenir et tenter de la protéger contre un agent de son propre clan.


Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 12 Aoû - 23:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Yume s'éloigna très légèrement de moi et.. mais il n'avait rien compris ma parole ? Je soupirai et lui pokai le nez en souriant. Je réfléchis quelques instants poir essayer de lui faire comprendre autrement. C'était drôle, d'habitude c'était pour moi qu'on faisait ça.

- Alors... ce que je veux, c'est que tu arrêtes de te battre avec mon frère, pour me défendre. D'accord ? Pour les missions baaaaaah... débrouillez vous.. le travail c'est le travail.. je serais là pour soigner les bobos. Et mon frère ne t'attaquera pas en dehors. Sinon si je l'apprends il recevra le même accueil de ma part qu'Emuy plus tôt. Mais voilà... surtout plus en ma présence...

Je repensais aux noisettes d'Emuy qui avaient souffert, en me disant que Yume devait avoir mal lui aussi.. le pauvre il n'y était pour rien, mais mes réflexes étaient devenus un peu plus... violents...

- Oh euh... désolée pour le coup de genou.. mais faut arrêter de me prendre pour une faible, n'est ce pas Emuy ?

Je me doutais bien qu'il écoutait. Peut être même qu'il essayait à nouveau de refaire surface, étant donné mon sourire resplendissant après avoir embrassé mon amour. Mais qu'il essaie, j'en avais d'autres en réserve des comme celles là. Je me blottis dans les bras de Yume pour l'embrasser tendrement. Cela faisait un mois que ses lèvres me manquaient, il me faudrait plusieurs doses de poutous pour aller mieux... doses... ooooooooh !
Je me décollai subitement de Yume et le regardais d'un air suspicieux.


- Yume Anmin ! Tu n'as pas pris tes médicaments pour qu'Emuy refasse surface hein ?

Je cherchai des yeux d'éventuelles doses. Il devait prendre son médicament, sinon il allait encore se plaindre de me faire du mal. Ouuuuh le vilain coquinou !

- Tu vas me faire le plaisir de prendre ta dose vilain garçon, sinon plus de poutous !

Je me disais que ce serait la menace parfaite pour qu'il m'écoute. En ce qui me concerne, menacer de me couper la nourriture suffisait laaaargement à me faire récurer tous les wc d'une ville.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 12 Aoû - 23:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


L'amour rend con. Ce proverbe est démontré scientifiquement. Yume n'avait rien compris à ce qu'avait dit Noémie. Cette dernière expliqua à nouveau ce qu'elle attendait de lui, calmement. Lui qui s'attendait à de la colère et des larmes fut très surpris. Mais effectivement après une deuxième fois, son cerveau se mit en marche. Il acquiesça, montrant qu'il allait appliquer cette règle. Pas de baston devant Noémie, surtout pour désigner lequel des 2 s'occupait le mieux d'elle.  

Une fois ce problème réglé, la jeune fille se rendit compte que son réflexe de défense vers l'entrejambe d'Emuy avait peut-être eu une incidence sur Yume également. Certes ils avaient mal ensemble, mais ils étaient également formé à subir la douleur sans broncher. La seule chose qui avait permit à l'elfe de prendre le dessus était la surprise. Elle se blottit contre son amoureux, rattrapant le temps perdu et peut-être un peu pour se faire pardonner. Yume caressa tendrement ses cheveux, prêt à la rassurer.

«  Ne t'en fais pas. Tout va…  »

Noémie lui coupa la parole, absorbait pas la révélation qu'elle venait d'avoir. Yume pensa un léger « Oups » qu'il s'efforça à garder dans sa tête pour ne pas alerter son amie. Elle parti à la recherche des seringues, ordonnant qu'il n'y aurait plus de bisou avant la prise d'une dose. C'est à ce moment qu'Emuy décida de s'amuser un peu. Il ne prit pas le contrôle total, si bien que rien dans ses prunelles ne pouvaient le démasquer. Tout ce qu'il faisait, c'était parler.

« Attends, Noémie… Il faut que je t'avoue quelque chose avant, s'il-te-plaît, c'est important…  »

Il s'installa dans la canapé, tapotant la place près de lui, tentant de garder ses traits de manière la plus inquiète possible. Yume se débattait violemment contre les actions d'Emuy, mais il était épuisé et cela faisait un mois maintenant que le propriétaire laisser faire le locataire à sa guise. Le parasite en était ressorti plus fort. Voyant ce que le psychopathe s’apprêtait à faire croire à Noémie, Yume commença à paniquer. Il réussit à se gifler lui-même de la main droite, essayant d'envoyer un signal à la jeune femme. Il lui avait avouer lors de l'une de leur discussion le côté dominant de chaque personnalité.

« Tu vois, je me frappe tant je m'en veux… En réalité… Je pensais vraiment que tu m'avais quitté. Alors j'ai noyé mon désespoir avec une autre fille... »

Yume aperçut les souvenirs de la nuit d'Emuy. C'était la vérité ! Il avait utilisait son corps avec une autre fille ! Il se sentait sale, et ne put qu'imaginer la peine de l'elfe. Elle allait être anéantie.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Sam 13 Aoû - 0:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
J'affichai un sourire satisfait alors que Yume promettait de faire un effort lui aussi. Mais pour l'heure, trouver les médicaments je devais. Je continuai de chercher, au niveau de sa table de chevet entre autres, quand il m'annonça vouloir me dire un truc important. Plus important que son traitement ? Je ne pensais pas. Aussi je refusais de le rejoindre sur le canapé, continuant de fouiller. Je finis par trouver une seringue. Voilà ! Il allait pouvoir prendre son traitement ! J'allais le rejoindre quand je le vis se mettre une claque au visage. Seigneur ! Mais qu'est ce qu'il faisait ?? Il justifia son geste en me disant qu'il s'en voulait.. mais il s'en voulait de quoi ?

J'eus l'impression qu'on me donnait un grand coup dans la tête lorsqu'il avoua avoir fréquenté une autre femme. Je restais muette, les yeux écarquillés. Je n'osai même pas le regarder.. Avais je seulement bien entendu? Peut être que ma parano m'avait fait entendre quelque chose d'erroné... non.. il n'avait pas pu, ou alors c'était une très mauvaise blague.. ou il avait bu trop de jus de fruits en boite mais pas ça.. je m'assis près de lui, toujours sans le regarder. Doucement je levai les yeux vers les siens.


- Tu as quoi..?

Dans un excès de rage, je plantai la seringue dans sa jambe sans le lâcher du regard. Si mes yeux avaient été mes arbalètes, il y aurait longtemps que les carreaux auraient transpercés son crâne. Je lâchai la seringue pour me prendre la tète dans les mains, en proie à une horrible migraine. Je me balançai d'avant en arrière sur le canapé.

- T'as pas fait ça hein, c'est pas vrai !!? C'est pas toi, dis moi que c'était pas toi, que c'était l'autre, que... c'est qui ? Je veux savoir qui elle est.. elle t'a jeté un sort c'est ça ? Aaaaaah !!!

Non je ne devais pas être comme Arthur. Je devais rester calme... calme, caaaaaalme... oh mon dieu.. Yume.. pourquoi tu m'as trompée... une fois calmée niveau colère, je fondis aussitôt en larmes. Je me recroquevillai, ne voulant plus qu'il me touche. Je voulais qu'il me donne sa version, je voulais savoir la vérité.

- Raconte... je dois savoir...

J'avais le droit de connaitre l'identité de cette fille, et comment il en était venu à s'ouvrir à elle alors que jusqu'à maintenant j'étais la seule à pouvoir l'approcher.. Je sentis la fourrure de Sablé se glisser entre mes jambes et mon buste. Lorsqu'il atteignjt mon visage, il commença à lécher l'eau salée qui s'écoulait sans discontinuer des mes yeux.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 13 Aoû - 0:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


Emuy avait prévu de faire souffrir les 2 tourtereaux dont il avait trouvé les retrouvailles trop romantiques. Mission réussie. Noémie n'en revenait pas, et elle semblait folle de rage. Sauf qu'entre temps, elle avait trouvé le médicament et dans sa colère noire l'avait planté dans la cuisse du rouquin. Le parasite ragea, ne pouvant rien faire contre la substance qui s'écoulait lentement dans tout son corps. Un méchant mot à destination de Noémie s'échappa dans l'esprit de Yume. Il lui fallut plusieurs minutes pour reprendre ses esprits, la jeune femme ayant passé entre temps de la rage à la tristesse profonde. Elle se vidait littéralement de toutes les larmes de son corps quand l'esprit sain du jeune homme reprit les commandes entièrement. Elle ne comprenait pas d'abord, puis voulu des détails.

Le garçon était totalement perdu. Ce n'était pas vraiment lui qui avait trompé l'elfe, mais c'était son corps. Il hésitait entre tout prendre sur lui parce qu'au final c'était lui physiquement, ou racontait la vérité à sa chérie. L'un comme l'autre, elle se sentirait mal. Reste à savoir lequel des deux choix en ferait le moins. Il laissa Noémie pleurait, alors que Sablé s'occupait de réconforter sa maîtresse.

«  No… Noémie… Je pense que je suis aussi surpris que toi. Je ne sais même pas si tu vas me croire, c'est dingue. C'est lui, il… En fait ça fait plusieurs semaines que je n'ai pas pris le traitement. Il semblait affecté par ma déprime et je le laissais faire sa vie. Je t'assure que je n'était pas conscient quand s'est arrivé… Oh mon dieu, mais combien de fois c'est arrivé ? Je me sens tellement sale… Je ne pensais pas pouvoir lui faire confiance, mais je ne pensais pas non plus qu'il pourrait se passer des choses pareilles, je…  »

Il dû retenir une forte nausée dans sa gorge, avant de se précipiter vers les toilettes. Il voyait tous les souvenirs d'Emuy qui prenait un malin plaisir à les lui mettre sous le nez. Le sang, et cette fille aux cheveux roses… Nouvelle régurgitation. Yume n'en pouvait plus. La culpabilité, le dégoût de soi sans parler de l'état de Noémie… Noémie…
Il se rinça rapidement la bouche, puis la rejoignit dans le salon. Elle n'avait pas bougé d'un pouce, peut-être qu'elle n'y croyait tout simplement pas. Il tenta une approche, posant sa main sur l'épaule de la blonde, attendant toute forme de réaction, positive ou pas.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Sam 13 Aoû - 18:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Je ne bougeais pas.. il commença à bafouiller des explications, me mettant encore plus en colère. Il ne prenait plus son traitement.. dès que j'entendis cela, je relevais la tête. Je cru que j'allais exploser, mais en fait non. Je conservais un calme total. D'une main je posai Sablé à terre, et me levais. Je faisais quelques pas dans la pièce, mordant ma lèvre, réfléchissant à mes mots. Tout s'embrouillait dans ma tête, mais finalement je pus parler, bien que ma voix tremblait et se brisait à chaque fin de phrase.

- Tu n'as pas pris ton traitement. Tu as délibérément refusé de prendre tes médicaments... Tu es responsable Yume.. tu as lâché ce monstre sur la ville pendant trois semaines.. tu sais parfaitement de quoi il est capable.. tu sais qu'il fait du mal.. et tu l'as laissé faire.. il a peut être tué des gens.. cette fille. Je ne sais pas qui elle est, je ne sais pas si elle est encore en vie.. mais imagine.. imagine elle est tombée amoureuse de toi.. imagine.. il n'y a pas que moi que tu ferais souffrir en refusant de prendre ton médicament...

Mes phrases étaient saccadées, j'avais du mal à respirer, la boule dans ma gorge provoquait une toux. Je devais m'arrêter en plein milieu de phrases pour tousser et respirer correctement.

- Tu es responsable.. Je te faisais confiance.. c'est ta faute.. c'est ta faute Yume.. je.. je sais pas quoi faire.. j'ai besoin de..

Je sortis mon téléphone. J'etais trop confuse. Je me sentais trahie, j'avais besoin de réponses à la question que je me posai depuis qu'il avait avoué sa faute.. qu'est ce que je devais faire bon sang ? Je tapais un numéro sur mon téléphone, sans regarder. Comme par réflexe, le numéro que je tapais dès que j'avais un problème où une question importante.

- Arthur...? Yume m'a trompé.. il est allé voir une autre fille, qu'est ce que je peux faire...? Je suis avec lui.. dis moi ce que je dois faire s'il te plait Arthur.. Je suis chez lui.. j'arriverai pas à attendre là comme ça en sachant que.. enfin voilà.. J'en serais bien incapable... il a eu un entrainement militaire tu sais.. et puis.. je l'aime même si... enfin c'est pas lui sur qui je veux me défouler.. bref tu avais raison depuis le début.. je suis tellement désolée. J'aurais du t'écouter.. je vais rentrer.. Oui.. j'arrive.

Je raccrochai le téléphone, regardant dans le vague avant de me tourner vers Yume. J'avais le coeur trop lourd.. pourquoi avait il osé.. je me fichai que ce soit Emuy.. s'il avait fait quelque chose pour éviter ça, ça ne m'aurait pas autant affecté.. mais là il a cherché les problèmes... clairement.. je récupérai Sablé, et lui attachais le harnais et la laisse pour éviter qu'il s'enfuit dans la rue. Je le gardais dans mes bras, sans arrêter de pleurer. Je déposai quelques baisers sur la tête du chaton, comme pour me consoler... je ne pouvais pas rester ici. Il ne fallait pas que je reste là. Je me dirigeais vers la sortie, regardant une dernière fois Yume.

- Au revoir..

Je sortis de l'appartement, puis me bloquais, oubliant de préciser une chose. Je revins rapidement pour lâcher une dernière bombe à la fois pour lui et pour moi.

- Si jamais tu doutes, tu peux retourner la voir...

Ça me déchirait le coeur de lui dire cela. Je partis en pleurant bruyamment, mais sans courir... je ne voulais pas risquer de me viander dans l'escalier avec le rideau de larmes qui me brouillait la vue.. je voulais retrouver mon amour, et je venais de le perdre. Pire encore.. il avait.. avec une autre femme... il a laissé Emuy faire ça. Et cette fille... j'avais envie à la fois de savoir si elle allait souffrir dans cette histoire, et lui enfoncer la tête dans le sol.. et lui vomir dans la bouche... j'avais besoin de réfléchir à tout cela.. avec Arthur.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 13 Aoû - 22:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée

des retrouvailles

feat  La fille aux oreilles pointues & Emuy & Yume


La révélation de Yume sembla en premier temps paralyser Noémie. Puis elle tourna en rond, cherchant peut-être à comprendre ou à se calmer. En tout cas, elle garda un calme olympien qui surprit beaucoup le jeune homme. Pire encore, elle affirma la culpabilité du garçon par rapport à son traitement : il se prenait un véritable savon, en plus d'une leçon de morale. Il avait espérer que la jeune femme ne le rejette pas, qu'elle l'aide pour qu'ils traversent cette épreuve ensemble, mais elle choisit l'autre homme de sa vie. L'elfe passa un coup de téléphone à son frère pour lui expliquer la situation. Aïe. En plus de se sentir vraiment coupable, de s'être fait repousser par sa petite amie, maintenant il allait certainement être passé à tabac par Arthur.

La jeune fille devait être anéantie derrière la façade qu'elle tentait de garder face à Yume. Elle respirait fort et difficilement, récupérant son chaton et l'embrassant machinalement comme pour se rassurer. Elle décida de partir rejoindre son frère, salua le pauvre garçon incapable de bouger ou de faire quoi que ce soit, en fixant son regard droit dans ses yeux, comme un adieu. Mais quelques seconde après avoir claqué la porte, elle revint en trombe dans l'appartement, pour lâcher une bombe. Comment ça la revoir ? Comment ça avoir des doutes? Est-ce qu'elle était en train d'insinuer que Yume avait pris du plaisir à voir quelqu'un d'autre ? Il avouait facilement pour le traitement, mais pas pour ça. Il n'avait pas fait preuve de bon sens en « lâchant le monstre » sur Chantilly, mais il n'aimais personne d'autre que Noémie.

Le choc lui permit de retrouver enfin le contrôle de ses gestes, il s'empressa donc de rattraper la blonde qui allait tourner au coin de la rue. Il attrapa son bras doucement, murmurant un petit « eh » pour l'interpeller. Elle était en larmes, un véritable cascade s'écoulait de ses beaux yeux bleus. Yume aussi pleurait, et il tenta le tout pour le tout. Il n'avait plus rien à perdre à ce qu'il avait compris de la réaction et des paroles qu'elle avait eu.

« Accuse-moi de ce que tu veux, je suis un idiot, un inconscient, un salaud… Mais je n'aime personne d'autre que toi, il n'y à aucun doute là-dessus. Je ne suis pas Emuy. Et il a ses propres sentiments, bien qu'il soit un monstre. Je ne sais pas qui est cette fille pour lui, mais pour moi elle n'est rien d'autre qu'une personne du même genre que ce psychopathe dans ma tête. »

Justement, l'autre personnalité du rouquin s'amusait bien. Il ne pouvait peut-être plus prendre le contrôle du corps à cause du médicament, mais cette fois la substance active ne l'avait pas endormi. Sous les conseils de sa maîtresse, la fameuse fille inconnue aux cheveux roses, il devenait plus fort espérant devenir l'esprit dominant de ce corps, jusqu'à en prendre totalement possession. Il ne se retint pas de rire et de se moquer de Yume, l'enfonçant un peu plus.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 18 Aoû - 20:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Noémie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yume

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La face cachée des retrouvailles
Les gens sur le trottoir s'écartaient en me voyant arriver en larmes. Sablé se cachait contre moi, me tenant chaud au cou. C'était agréable et rassurant.. j'avais l'impression de prendre à nouveau la fuite, comme le mois dernier.. mais cette fois.. j'écoutais mon frère. Je m'éloignais de lui. Cet homme qui m'a fait du mal, comme il l'avait prédit.. je m'en voulais tant d'avoir bravé l'inconnu, d'avoir essayé de m'approcher d'un garçon.. je repensais à cette femme qui m'avait dit que tous les hommes étaient ainsi... elle avait peut être raison même si deux minutes après elle m'avait plantée... et maintenant j'en étais où ? Je marchai vite pour fuir la personne dont j'étais amoureuse.. cette même personne qui m'avait fait comprendre cette notion compliquée de l'amour.. pourquoi cela faisait il aussi mal...? Même furieuse contre lui, je lui avait épargné la venue de mon frère jusqu'ici.. Arthur l'aurait mis en pièce pour avoir fait ça. Mais non.. je préférai partir et essayer d'oublier, même si ça semblait impossible tant il avait empli mon coeur de bonheur durant notre relation.. je l'aimais.. et je le détestais.

Alors que j'avançai aussi vite que mes jambes me le permettaient, une main accrocha mon bras. Je me stoppai net, tête baissée. Je ne voulais pas le regarder dans les yeux. J'étais totalement écoeurée. Ses mots ne changeaient rien.. il avait tout gâché... absolument tout.


- C'est trop facile de dire ça. Moi aussi je t'aime, et je ne me permets pas ça. Ce traitement... c'était important Yume. Tu espérais quoi de la part d'Emuy hein ? Qu'il ne fasse que tuer des gens ? Hein ? C'est pas important pour toi la vie des autres ? C'est terriblement égoïste ! Tu ne peux pas manquer à ton devoir et espérer que j'avale tout avec le sourire ! Ou alors c'est que je ne suis vraiment rien à tes yeux pour être considérée ainsi...

Je dégageai mon bras et commençai à courir loin de lui. Avec le chaton dans les bras, que j'essayai de ne pas trop baloter dans tous les sens,  j'avais tout de même une bonne vitesse. Je ne me retournai pas. Il avait voulu noyer son chagrin... moi aussi je savais le faire. Il fallait que j'oublie.. que je boive un peu.. pas grand chose. Juste assez pour être pompette comme avec Scatty..




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

La face cachée des retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On a tous une face cachée à l'Iris de tous [FORET EFFROI]
» Haïti : René Préval, un président "têtu" au "caractère de caméléon"
» Economies informelles, éconmies criminelles : la face cachée de la mondialisatio
» L'ironie du sort, c'est la face cachée de notre destin.
» Topics de Vasilisa: Voulez vaiment vor la face cachée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-