Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la Magie ? Ça existe ? [PV Marchand de Sable][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Messages : 276
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 23 Juin - 22:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Il avait l'air amusé avant de partir à son lieux de travail. Je l'étais tout autant, c'était assez drôle comme situation il fallait dire. Je songeai que si un jour lors d'une mission je venais à le rencontrer, je ne pourrai jamais me résoudre à l'attaquer.. Par contre l'immobiliser en faisant un énorme câlin pour laisser mes collègues passer, ça, c'était faisable ! Ou encore le torturer à coups de chatouilles pour obtenir une information ! Mais jamais au grand jamais je ne voudrais le blesser, ou ne laisserai mes collègues le blesser.

Finalement mon sauveur revînt vers moi avec tout ce qu'il fallait, mais ne me laissa pas le temps d'agir, il commençait déjà à désinfecter la plaie autour de l'arme. Il se présenta ensuite enfin sous son nom d'agent. Je souriais, il jouait ? C'était bien la première fois que je le voyais jouer. En tout cas, j'avais envie de m'amuser avec lui, aussi, je lui serrai la main qu'il avait tendu.


- Marchand de Sable ? J'y avait pensé plus tôt quand tu m'as dit que tu m'avais endormie ! Agent Ebony, pour te rendre les missions impossibles hihi. Nan je plaisante, je ne t'ai pas mentis, je fais réellement le ménage pour le moment.

Je rigolai avec mon très cher ennemi, avant d'écarter ses mains de ma blessure.

- Attends... je dois enlever la dague sinon je vais pas réussir à me tenir debout.. Allez Nono... courage...

Je sortais mon écharpe bleue de mon sac, et me l'enfonçais dans la bouche autant que possible. Je respirai fortement, sachant parfaitement que j'allais souffrir comme ce n'était pas possible. Et valait mieux étouffer mes hurlements futurs. Je posai ma main sur l'arme en grognant dans l'écharpe. J'attrapai fermement le manche et tirai d'un coup sec la dague, la sortant de ma chair non sans bruit. Je m'étais allongée d'un coup, me cambrant, les yeux écarquillés, poussant des hurlements étouffés. Je crachai mon écharpe que j'avais bien mordu dans le processus, sans arrêter de me plaindre, et désinfectai tout de suite la plaie à l'air libre.

- Aaaaaaaaah je douille !!

Je pris rapidement l'eau oxygénée pour nettoyer la plaie, et remettre encore un coup de désinfectant dessus. Je ne laissai Yume rien faire, car j'avais besoin d'occuper mes mains pour éviter d'étrangler le premier truc qui passait à porter de mes mains. Soit lui. J'imbibai une compresse avec le désinfectant pour la gardai contre la plaie. Je posai ensuite le pansement gras par dessus pour éviter de souffrir encore plus lorsque je changerai le pansement plus tard, enroulait le tout dans un bandage, et scotchai afin de maintenir le pansement. Je posai mes deux mains sur la blessure pour appuyer encore un peu plus dessus en faisant une tête de digne d'un chetiflor. Je regardai mon ami en souriant alors que je suais à grosses gouttes.

- Ouf... Merci ! Tu permets que je me repose quelques minutes avant de commencer à partir s'il te plait ? Très cher ennemi ?

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 23 Juin - 22:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Agent… Ebony ? Drôle de nom d'agents. Après tout, ceux de l'Organisation n'était pas franchement mieux niveau bizarrerie, puisque c'était ceux de personnages de contes de fées. Yume avait déjà regardé un animé sur le Marchand de Sable, et c'était loin de lui ressembler. Comme quoi, la vie est loin d'être un conte de fée. D'ailleurs… En voici une jolie preuve. De boucherie.

Noémie commença par se retirer la dague, non sans plaintes très audibles. Et pourtant elle avait pris soin de mordre dans une écharpe. Yume devint encore plus blanc qu'à son habitude (et plus blanc pour un roux ça veut dire transparent 8D). Il était sur le point de vomir. Avec Emuy au contrôle, il y avait toujours du sang. Et chaque fois que Yume reprenait le contrôle, il ne pouvait s'empêcher d'aller vomir plus loin.

On ne pouvait pas dire que cette plaie était jolie à voir. Ni Noémie dans cet état… Elle suait beaucoup et semblait beaucoup souffrir. Elle fini de bander sa blessure puis demanda à se reposer un peu. Yume lui forma à nouveau un lit de sable, pour traverser la forêt au plus tôt, tant qu'il faisait encore clair. Puis, il lui fit avaler 2 comprimés d'anti-douleur. Il vérifia sa température et malgré le fait qu'elle était en nage, sa peau était glacée. Alors le rouquin décida d'enlever son sweat bordeau et couvrit Noémie, allongée sur sa formation de sable.

Désormais vêtue uniquement d'un t-shirt blanc serré laissant apparaître sa fine musculature, il emmena son amie à travers le bois. Il la ramènerait directement chez elle, et si elle avait besoin, il n'hésiterait pas à utiliser un peu de sable pour l'aider à s'endormir. Noémie avait perdu beaucoup de sang et avait du mal à se réchauffer, malgré le pull de Yume et sa fièvre.

«  Tu ne te sens pas mieux ? Tu es vraiment pâle. En tant qu'ennemi te laissait mourir me ramènerait sûrement beaucoup de gloire, mais je préfère te garder près de moi. Alors tiens bon, je te ramène chez toi. »

Yume faisait très attention d'avancer lentement, pour se ménager d'abord et éviter à Noémie de chuter brutalement à cause de la fatigue de sa magie, mais aussi pour éviter de trop la secouée.

« Dis, Agent Ebony ? Je sais que c'est pas forcément le moment pour te demander ça mais… Tu voudrais pas qu'on sorte un de ces jours? Peut-être aller au cinéma ?

Il avait fait exprès d'utiliser son nom d'agent. Ils étaient seuls, et puis, ça l'amusait toujours. Imaginer cette petite elfe à l'air si fragile réalisé des missions périlleuses… C'était drôle. Elle ne voudrait même pas écraser une mouche… Bon pour l'instant elle n'était qu'au ménage. Comme Yume. Même si lui avait plus les moyens de remplir une mission. Mais Noémie, rien qu'au ménage, elle pourrait se blesser. Peut-être en lavant les vitres, en tournant le pistolet à produit dans le mauvais sens ?


Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Ven 24 Juin - 8:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Yume était blanc comme un linge.. J'espérai qu'il ne soit pas trop dégoûté à la vue de mon sang, mais en fait il était vraiment sensible. Il me fit un nouveau lit de sable pour commencer à avancer tout en me laissant me reposer. C'était vrai qu'il allait bientôt faire nuit, on ne pouvait pas rester trop longtemps dans les bois. Probablement que les bestiaux grouillaient la nuit. Je pris des cachets pour essayer d'atténuer la douleur, et mon ami posa son vêtement sur moi. Han il était tout chaud, et sentais bon comme lui ! Je l'enfilai pour me réchauffer. Je me demandai bien de quoi j'avais l'air la dedans. En tout cas je flottai bien !

Mon ami semblait inquiet de mon état malgré mon sourire collé sur le visage. J'essayai alors de le rassurer.


- Ne t'inquiète pas, c'est normal après avoir perdu du sang. J'ai un peu froid encore mais ça ira vite mieux ne t'en fais pas.

Je tiquai sur un détail dans sa phrase.. Me ramener chez moi.. oui, c'était logique, même si d'un côté j'aurai préféré l'hôpital.. Mais il fallait absolument que je le mette en garde.

- Quand on sera chez moi tu me laisseras parler d'accord ? Faudra d'abord que je dissipe un malentendu avec Arthur, et après ce sera bon.

ça ne me plaisait pas vraiment de demander à mon ami de se taire devant mon frère, mais celui ci pourrait croire que Yume m'avait fait du mal alors que non. Je préférai d'abord prévenir qu'il était mon sauveur, mon héro, et après les laisser discuter... Et encore même là sa jalousie risquerait de refaire surface.. Il avait tendance à me vouloir rien que pour lui, alors en voyant un autre mâle sur son territoire avec sa soeur chérie... Bon.. on verra bien..

Yume faisait très attention en avançant, pour me faire le moins mal possible. Il était vraiment très attentionné malgré ce qu'il voulait me faire croire plus tôt. C'est alors qu'il me sortit de nul part une demande de sortie ensemble, comme ça, au calme. Je le regardai, surprise, avant de rire aux éclats, et de regretter immédiatement d'avoir bouger.


- Ahah Ouuuuiiille ! Oui, oui bien sûr mon Yume, tout ce que tu voudras, ça serait super, mais en effet, c'est pas vraiment le bon moment pour en parler hihi aiiie !

Je descendais du lit de sable, qui devait fatiguer mon ami. Je pouvais marcher. Lentement, mais je pouvais. Je m'accrochai à mon ami, et commençai à avancer avec lui. De temps à autre, j'essuyai la sueur qui coulait sur mon front. Mes yeux étaient rouges de fatigue, mes lèvres tremblaient, et mes cheveux étaient trempés tant je transpirai. Finalement, la maison fut en vue. Je lâchai le cou de mon ami, ne devant surtout pas marquer une trop grand proximité avec lui, pour commencer à avancer seule, mais invitant mon ami à me suivre parce que bon, je voulais pas qu'il me laisse affronter mon frère seule non plus... Je n'eus pas le temps d'insérer ma clef dans la serrure que la porte s'ouvrit.

- Aaaaaaaarthur, je peux tout t'expli.. Oh maman !

C'était ma mère qui avait ouvert, et qui me regardait avec des yeux ronds avant de me prendre dans ses bras. Je lui rendais son étreinte alors qu'elle partait dans un discours comme quoi elle s'inquiétait de ne voir personne à la maison, qu'on ne devrait pas travailler si dur, et que parfois il fallait qu'on se repose.

- Ma.. maman ! Attends tu tombes bien ! Hôpital je dois aller à !

Elle se détacha de moi pour me regarder, inquiète. Je lui expliquai alors que je m'étais blessée dans la forêt en m'entraînant, et que le garçon derrière moi m'avait pansé et amené jusqu'ici. Elle regarda alors mon ami, s'approcha de lui pour déposer un poutou de maman sur sa joue, en le remerciant d'avoir sauvé sa petite fille. Moh ! Elle me demanda d'aller jusqu'à la voiture. C'EST MOI DEVAAAAAAAAAAANT !!

- Tu veux venir avec moi Yume ? Comme ça tu sauras où se trouve l'hôpital !

En fait je ne lui laissais pas le choix, et le saisit par la main pour avancer doucement jusqu'à la voiture pendant que maman partait rassembler des affaires. Je chuchotai à mon doudou :

- De la chance tu as ! Je suis soulagée de pas l'avoir croisé. Maman est déjà moins possessive.

Et l'avantage, c'était que je n'allais pas débourser un centime pour cette blessure, parce que c'était cher les frais d'hôpitaux !

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 24 Juin - 12:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleurs des bois & Le Marchand de Sable


Noémie essaya de le rassurer quand à son état de santé, sans grands résultats. Il se sentirait mieux quand elle serait entre de bonne main. D'ailleurs, elle lui fit une recommandation si jamais il devait faire face à son frère protecteur. Ne rien dire, c'est la mission la plus évidente pour lui.
Lorsqu'il fit sa proposition de sortir (assez mal placé vu le contexte), elle se mit à rire. Il prit peur et se sentit ridicule, comme si c'était une mauvaise idée. Mais finalement, elle accepta. Quand elle serais sur pied, évidemment.

Très têtue et déterminée à se débrouiller toute seule, Noémie descendit de son lit de fortune. Elle s'appuya tout de même sur Yume pour soulagée sa jambe blessée. Ils avançaient doucement, Noémie s’agrippant au cou de son ami et lui la soutenait par la taille. Alors qu'ils arrivés près de sa maison, elle s'éloigna, au cas où ils auraient à croiser un certain frère jaloux et protecteur.

Elle boitait et faisait la grimace à chaque pas. Alors qu'elle allait frapper à la porte, elle s'ouvrit. Une femme d'une quarantaine d'année était sur le pas, inquiète. Noémie lui sauta dans les bras, et l'inquiéta encore plus en lui demandant de l'amener à l'hôpital. Elle était tellement fatiguée qu'elle n'arrivait même plus à replacer les mots dans le bon ordre.

Yume pensait à s'éclipser, les laissant en famille, mais la blonde en avait décidé autrement. Elle lui demanda d'abord de les accompagner, puis sans même lui laisser le temps de répondre, elle le pris par la main et le fit monter à l'arrière de la voiture de sa mère, et pris place devant. Il ne se sentait pas très à l'aise, il avait même l'impression d'être de trop. Et puis il se pensait coupable de cette situation, parce que s'il n'avait pas fuit face à ses émotions, il serait resté avec son amie et personne n'aurait pu lui faire le moindre mal tant qu'il aurait été là.

Il fallait aller jusqu'à la ville la plus proche pour trouver un hôpital. Noémie fut admise aux urgences. Elle était de plus en plus faible, elle semblait fatiguée et elle palissait à vu d’œil. Le pansement qu'elle avait réalisé était déjà imbibé de sang. Elle fut placée sur un brancard, et amenée dans une salle ou Yume et la mère de la jeune fille ne pouvait pas aller. Cette dernière l'embrassa avant que les médecins ne l'emmène. Il devait l'examiné, tandis que ses accompagnants s'inquiétaient dans la salle d'attente.

Yume en profita pour faire son activité favorite : s’apitoyer sur son sort et se culpabiliser. Il était assis sur une chaise, les coudes appuyait sur les genoux. Il se tournait les pouces, et devait souvent prendre de grandes respirations, pour calmer ses angoisses. Mais une peur plus forte pointa dans son esprit… Son traitement. Il allait être en retard pour le prendre…

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Lun 27 Juin - 8:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Nous montâmes dans la voiture, et ma mère me conduisit à l'hôpital avec mon ami. Ce ne fut pas long de me faire admettre, les gens voyaient bien que j'étais dans un mauvais état. Aussi, je fus séparée de mon ami et de ma maman dès notre arrivée, pour le plus grand soulagement de celle ci. Je n'aimais pas vraiment les hôpitaux.. C'était blanc, à chaque fois qu'on passait une porte on manquait d'attraper un rhume, et tout simplement je n'étais pas à l'aise à l'idée de me faire charcuter un peu plus...

Les personnes s'occupant de moi désinfectèrent la plaie une nouvelle fois, puis vînt la piqûre que tout le monde aimait ! Yay ! Je fis une belle grimace quand on injecta l’anesthésiant dans ma jambe, avant de finalement souffler, ne sentant absolument plus rien. Je préférai regarder au plafond, laissant les gens s'affairer sur ma jambe. Ils allaient la recoudre. Ouuh ça ne ferait pas beau ça.. mais toujours plus que si j'avais laissé ça cicatriser tout seul.

Et pendant ce temps, je me demandai bien de quoi pouvaient parler maman et Yume.. J'espérai qu'elle ne l'embarrasse pas trop, elle avait le chic pour mettre les gens mal à l'aise. Mince.. j'avais laissé mon téléphone dans la voiture, pas moyen d'avoir l'heure. Et les gens étaient trop occupés pour que je les dérange uniquement pour avoir l'heure... Et me lever était une mauvaise idée, je ne sentais plus ma jambe. Finalement on revînt vers moi, tout était bon à priori. On me fournit une paire de béquille, et je pus rejoindre ma mère et Yume.


- Coucou c'est moiiiiii !

J'étais toujours pâlotte, mais avec du repos ça irait mieux. Et je n'avais pas perdu assez de sang pour être gardée. Et ça aurait été hors de question, je ne pouvais pas dormir dans un endroit pareil.. Ma mère vînt m'embrasser sur le front que je lui tendis, et j'approchai de mon ami pour me blottir doucement contre lui.

- L'attente n'a pas été trop longue ? Je ne sais même pas combien de temps il s'est écoulé !

Je vis ma mère régler la note à l'accueil, et elle avait prit soin de me demander ma carte vitale où j'affichai une tête de tueuse, comme tout le monde sur une carte vitale après tout. Une fois cela fait, elle nous ramena à ma maison en voiture. J'étais à l'arrière cette fois avec Yume, et le siège du passager avait été avancé pour que je puisse étendre ma jambe. Je posai ma tête sur l'épaule de mon ami, et de temps en temps, le gratifiais d'un poutou sur la joue. Je pouvais voir ma mère jeter des regards à Yume dans le rétroviseur. Je me demandai bien à quoi elle pensait.

- Tu voudras dîner avec nous Yume ? Je suis sûre que ça ferait plaisir à Noémie.

Han maman ! J'y pensais aussi. Et oui oui trois fois oui, ça me ferait super plaisir qu'il reste encore un peu avec moi. Et comme pour appuyer les paroles de ma mère, je regardai mon doudou des sables avec des yeux de chat potté à faire fondre n'importe qui.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 28 Juin - 15:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


C'est presque les larmes aux yeux et rongé par la culpabilité que Yume accueillit Noémie enfin de retour. L'attente avait été une vraie torture pour le jeune homme. Mais en tout cas, il y en avait une qui avait retrouvé son sourire et sa joie de vivre malgré le fait qu'elle était toujours un peu faible. Sa mère partit à sa rencontre en première, ce qui était normal. Le rouquin se sentait toujours gêné face à ce genre de scène familial. Ensuite Noémie vint vers lui et trouva un chemin vers ses bras pour s'y installer confortablement. Elle demanda si l'attente n'avait pas été trop longue. Quelle question !

Alors que la mère de la jeune fille était parti à l'accueil réglé les quelques points administratifs, Yume planta son regard dans les yeux bleus de Noémie. Il lui caressa la joue quelques instants.
« - Bien sûr que c'était trop long.  » Il la lâcha quand sa génitrice fit demi-tour pour les rejoindre. Elle les emmena ensuite en voiture, vers la maison où vivait l'elfe et son frère.

La blessée s'était posée à l'arrière de la voiture pour le retour, pour être plus à l'aise et ne pas devoir plier sa jambe. Sur le chemin, elle posait sa tête sur l'épaule de Yume, l'embrassant quelques fois sur la joue. Il remarqua que la femme au volant les épiait souvent. Le rouge lui monta instantanément au visage. Il n'osait plus regarder ni en face de lui, ni son amie. Il fixait la route, très mal à l'aise. Il essayait de ne plus penser à rien.

Au bout d'un moment, on lui proposa de rester dîner. Noémie insistait du regard pour que Yume réponde positivement à l'invitation de sa mère. C'était même pire que ça, elle le suppliait silencieusement. Encore une fois, il allait se retrouver au milieu des deux femmes. Embarrassé, il ne savait pas quoi répondre. D'un côté, il angoissé ne sachant pas comment se déroulerait la soirée, ni qui il croiserait (peut-être un frère jaloux ?). Et d'un autre, il y avait la présence de Noémie. Il voulait s'assurer qu'elle irait bien, et la surveillait encore un peu.  

« Et… Et bien, je… Je ne sais pas quoi dire, votre invitation est très gentille… Mais je ne voudrais pas être de trop, enfin... » Il jeta un œil sur la fille qui s'accrochait à son bras, lui faisant toujours sa moue attendrissante. « Mais si c'est pour faire plaisir à Noémie... » soupira-t-il. Et voilà, elles avaient gagné.

Cependant, un détail lui était sorti de la tête. Il était tant préoccupé par la santé de son amie qu'il avait oublié son retard pour son traitement. Retard qui se creusait encore. Il en était à 2h.

Tu ne m'entends pas encore Yume… Mais bientôt, c'est moi qui aurait repris le contrôle. Deux jolies cadavres pour le prix d'un… Tu l'auras bien mérité.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/color][/b]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 28 Juin - 17:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Mon ami avait attendu trop longtemps, et sûrement en s'inquiétant.. Je lui avais rendu la caresse sur sa joue, et maintenant que j'étais blottie dans ses bras dans la voiture, il était devenu encore une fois rouge. ça m'arrachait un rire discret. Et lorsqu'il cogita pour répondre si oui ou non il venait dîner, ce fut encore plus drôle. Finalement, il accepta après une torture psychologique à coups de yeux de chatons. Je sautais de joie, et tapais dans la main de ma mère qu'elle avait tendue. Hihihi on adorait faire équipe pour convaincre les gens, c'était comme ça que papa m'avait acheté un ordinateur je me souviens. Vouiiii ! Mon Yume allait manger avec nouuuuuus !! Oh la patate que je suis.. Arthur, woups je l'avais oublié. Naaah c'était pas grave, et pis de toute façon j'avais le droit d'avoir des amis non mais oh !

Nous arrivâmes à la maison assez rapidement, et j'eus un peu de peine à sortir du véhicule sans me faire mal. Je laissai ma mère passer pour qu'elle ouvre la porte de la maison avant de passer et d'aller directement dans ma chambre pour déposer mes affaires. ça commençait à peser sur mon épaule, la besace. Une fois cela fait, je retournai auprès de Yume et l'invitai à venir s'installer avec moi sur le canapé. Je sortis mon téléphone que j'avais récupéré.. il était tard, et mon frère n'était toujours pas revenu.. Je décidai de l'appeler.


- Coucou ! ça va ? Je ne te vois pas à la maison, tu es sortis avec des amis ? Aaaah ok ! A demain alors ! Poutou tout doux !

Je raccrochai et regardai mon doudou avec un grand sourire.

- Il travaille de nuit aujourd'hui, donc il ne sera pas rentré avant demain.

Il ne rencontrera donc pas mon frère, à croire qu'ils s'évitaient sans même le faire exprès ! Maman nous annonça qu'on mangerait des crêpes salées. Haaan c'était trop bon quand c'était maman qui les faisait ! Je manifestait clairement mon contentement. Et en attendant de manger, j'attrapai un gros livre dans la bibliothèque. Les photooooos ! Eh oui, parce qu'on aimait beaucoup immortaliser les instants chez nous, on avait beaucoup d'albums photos ! J'avais pris mon préféré, celui de quand j'étais toute petite, et toute mignonne. Je le mettais ouvert sur nos genoux, afin qu'il puisse en profiter autant que moi. Je montrais à mon ami les différentes photos de mon enfance, sur une balançoire, défaisant les cadeaux d'anniversaire ou de noël, jouant avec mon grand frère.. et toutes ces photos me donnaient du coup une idée logique. J'attrapai mon téléphone et lançai l'application d'appareil photo. Je me serrais toute contre le torse de Yume pour nous prendre en photo.

- Souris Yume !!!

J'appuyai sur le bouton, et la photo fut prise. Je regardai le résultat, et souris tout en serrant mon appareil contre mon coeur. Oh oui, j'allais ajouter cette belle photo à mon album.

- On fera pleins de photos, à chaque fois qu'on se verra, et comme ça on aura un bel album !!

Puis ce fut l'heure de manger. Je me relevai comme je pouvais, peinant comme si j'étais une tortue. Je m'installai à table, remerciant maman de l'avoir mise pour moi. Elle était comme ça tout le temps, même quand j'étais en pleine forme. Maman s'installa en face de Yume et moi, et nous souhaita alors bon appétit. Je le lui retournai avant de saliver devant mon assiette tant garnie. C'était autre chose quand c'était maman qui cuisinait, y avait pas photo ! Durant le repas, on discuta de petites choses banales, sans réel intérêt mais comme j'aimais pour occuper mes journées, jusqu'à ce qu'elle se tourne vers mon ami.

- Alors Yume, je crois comprendre que tu es le petit ami de ma fille non ?

Sa phrase m'avait interpelée. Je fronçai les sourcils et pris un air boudeur.

- Maman ! C'est pas gentil de dire ça, il est pas petit !

Elle soupira et eut un petit rire. Je gonflai mes joues en signe de bouderie. Il était même grand, du moins plus grand que moi, donc ça voulait dire que s'il était petit, je l'étais encore plus !

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 28 Juin - 18:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


La voiture s'arrêta enfin devant la maison des 2 jeunes Yvelon. La mère de Noémie passa la première pour ouvrir la porte, sa fille suivit et se dirigea immédiatement vers l'escalier. Yume l'attendit en bas, cette imprudente était montée comme si ses jambes était en parfaite état. Elle descendit sans sa besace, ce dont elle s'était sans doute débarrassée dans une autre pièce. Elle l'invita alors au salon, à s'asseoir sur un grand canapé, avant d'appeler son frère. Elle devait s'inquiéter pour lui, mais aussi pour une rencontre qu'elle comme Yume redoutait.

Heureusement, cela ne se ferait pas ce soir. Le jeune garçon avait eu assez de sensation forte pour la journée. C'était peut-être aussi un peu pour éviter ce genre de sensation qu'il ne s'attacher pas au gens. Stupides émotions. On annonça le repas, et Noémie fut totalement sous le charme du menu. Pendant que sa maman cuisinait, la blonde décida de montrer ces photos d'enfances. Il y en avait un sacré paquet, chacun des moments importants de la petite famille avaient été immortalisé.

Tout comme cette soirée puisque la jeune fille décida de se photographier, installée confortablement contre Yume. Il se surprit à sourire, pour rendre ce souvenir encore plus merveilleux pour Noémie, qui serra fort son téléphone après avoir capturé l'image. Elle était décidé à créer un album de souvenir qui leur seraient uniquement dédié. Si cela pouvait lui faire plaisir, il ne l'en empêcherait pas. Il ne répondit rien et poussa la tête de la petite elfe contre son épaule et pris une de ses mains dans celle qui lui restait. Il la serra un moment avec douceur, puis caressa sa main délicatement de son pouce.

Plus tard, on les appela pour manger. Yume se plaça près de Noémie, il se doutait bien qu'elle le réclamerait. Et puis on ne sait jamais, elle allait se servir d'une fourchette et d'un couteau… Le repas sentait délicieusement bon, promesses exquises pour les papilles. Et le goût était loin d'être décevant. Tout le monde se régalait, et les deux parentes discutaient de choses et d'autres. Yume écoutait d'une oreille distraite, jusqu'à ce que la mère de son amie l'interpelle. La question qu'elle lui posa lui fit avaler sa bouchée de travers.

Pendant qu'il s'étouffait, Noémie, toujours aussi innocente, boudait. En effet, sa maman avait demandé si Yume était son « petit ami ». Elle avait mal interprété et mal prit l'adjectif. Yume mesurait tout de même autour des 1m80, soit plus grand que Noémie. Ce dernier qui avait rougit instantanément quand la question fut posé, ne savait franchement pas quoi répondre. Il bu une gorgée d'eau.

« Je euh… Je ne pense pas que Noémie comprenne vraiment tout ça et… C'est mon amie. Ma grande amie même. » Il lui sourit, essayant de la faire rire pour qu'elle arrête de bouder. Bon, avec un humour assez pourri, mais c'est Yume et en plus il est mal à l'aise.

Après cette réponse bégayait rapidement, il fixa son assiette et mangea silencieusement. Il était vraiment tout rouge et n'osait plus relever la tête de peur de croiser le regard de la mère. En tout cas elle semblait moins jalouse que le frère, de ce qu'il en savait. Mais elle restait maman, et elle voudrait naturellement protéger sa fille. C'est pourquoi elle cherchait sans doute à en savoir plus sur les fréquentations de sa protégée.

La protéger de quoi ? Oh, de moi peut-être ? Enfin de NOS mains sur son cou tout frêle ? C'est ça ? *rire machiavélique*

Le sang de Yume se glaça quand cette voix se fit retentir dans son esprit. Il se pétrifia et un grand frisson parcourut son dos. Il ne bougeait plus, et ses yeux s'était écarquillés. Il jeta un regard soucieux sur Noémie et pensa à un moyen pour s'éclipser rapidement, avant que les choses ne tournent mal pour tout le monde.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 28 Juin - 20:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Yume était devenu tout rouge après ce que maman avait dit. Moooh j'espérai qu'il ne soit pas vexé par les propos maladroits de ma génitrice. Je posai ma main sur la sienne alors qu'il essayait de me faire croire qu'il me trouvait grande avec mes 20 cm en moins que lui. Il avait dit également que je ne comprendrais probablement pas. Comment ça ? Eeeeh c'est quoi ce regard que fait maman à Yume ? Genre ils se disent des trucs que je comprends pas, et j'aurai pas le droit de savoir ?

- Qu'est ce que je ne comprendrai pas Yume...?

Mais dès que j'eus fini ma phrase, je vis mon ami pâlir soudainement. Il me lança un regard alarmé, et comme si je sentais son malaise, une boule se forma dans mon ventre.. Se pourrait-il que...
Je secouai la tête et fis semblant de prendre la température de Yume.


- Oh tu as de la fièvre Yume.. Viens avec moi, on a un thermomètre dans la salle de bain. Excuse nous maman.

Je pris la main de mon ami et l'entraînai dans la salle de bain. Je pris soin de fermer la porte doucement, pour ne pas alerter ma mère. Je plaquai mon ami contre le mur sans lui faire mal, et pris sa tête dans mes mains pour le forcer à me regarder dans les yeux. Non. Ses iris étaient normales. C'était bien mon doudou. Je soupirai de soulagement puis caressai doucement chacune de ses joues. J'avais un air inquiet, et j'étais sûre que c'était son problème qui lui jouait de vilains tours.

- C'est Emuy... c'est ça..?

J'avais prononcé ces mots à voix basse, ne voulant surtout pas que ma mère entende au cas où elle passerait tout près. J'avais peur que son démon ne se manifeste... Déjà pour moi... mais aussi pour maman. Je ne savais pas en réalité si Emuy me détestait seulement moi, ou s'il voulait tout simplement tuer tout ce qui passait à sa portée. Je continuai mes caresses en poursuivant.

- Tu es plus fort que lui Yume... j'en suis la preuve vivante. Tu peux te contrôler. On va rentrer chez toi d'accord ? Tu vas prendre ton traitement, et il ne sera plus qu'un mauvais souvenir.. Mais résiste Yume, fais le pour moi ok ?

Je me mis sur la pointe des pieds, et pressai mes lèvres sur son front. Son tatouage plus précisément. Je sortis de la salle de bain et partis m'excuser auprès de ma mère. Elle voulait nous accompagner en voiture mais je refusai.. je ne voulais pas qu'elle sache si jamais il n'arrivait pas à se contrôler. C'était un secret entre lui et moi, et personne d'autre ne devait savoir. Je retournai vers Yume.

- Guide moi mon doudou.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 28 Juin - 22:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Noémie comprit quasiment instantanément la détresse de Yume, et trouva une excuse très vite pour le faire sortir de la pièce. Elle l'emmena à la salle de bain, prétextant de la fièvre chez le garçon. Une fois arrivé dans la salle de bain, il se tourna en direction de sa sauveuse, encore une fois. Elle fermait la porte avec précaution. Elle le poussa ensuite contre le mur derrière lui pour plonger son regard dans le sien, cherchant à vérifier quelque chose. Apparemment, rien d'alarmant puisqu'elle fut soulagé immédiatement.

La blonde lui caressa doucement les joues, essayant sans doute de le calmer. Elle connaissait son problème. Yume ne put que hocher la tête pour répondre à sa question, et avala bruyamment, effrayé par ce que son autre lui pouvait accomplir. Son amie sentit son malaise et tenta de le rassurer et de lui donner du courage. Noémie voulait le ramenait chez lui pour qu'il prenne son traitement. Pas sûr que ce soit une bonne idée, il voulait refuser mais il n'en eu pas le temps ; elle l'embrassa sur le front et parti parler à sa mère quelques instants avant de revenir.

Une fois dehors et éloignés de la maison qu'ils venaient de quitter, Yume prit Noémie par les bras et la regarda dans les yeux, très sérieux dans ce qu'il s’apprêtait à dire.

«  Tu ne te rends vraiment pas compte du danger ? Rentre chez toi et enferme toi à double tour. Tu ne dois pas rester à découvert si Emuy peut prendre le dessus… Et il le peut. Il suffit que j'ai un moment de faiblesse et… C'était exceptionnelle tu sais. Que quelqu'un y survive… Tu as été chanceuse, c'est tout.  »

Comme pour appuyer ses mots, il tomba un genou au sol, une main sur le cœur et l'autre qui tenait toujours fermement le bras de de la blonde. L'autre utilisé sa nouvelle faiblesse : Noémie. Il repassait en boucle les images de leur première « rencontre ». Surtout la partie ou la jeune fille se débat dans les airs. Emuy lui montre des images de son amie, sans vie, gisant au sol et des marques mortelles sur le cou.

Yume releva la tête vers le visage de l'elfe, il avait le souffle court. Un des ses yeux avait changé mais pas l'autre. Les 2 parties étaient en conflit, l'une pour préserver la vie, l'autre pour la détruire. Jamais il n'avait résister à ce point à l'envahissement d'Emuy. Avant il se laissait faire, comme si c'était une fatalité. Mais Noémie était là, toute proche, et si il prenait le contrôle maintenant et qu'elle s'enfuyait, cette soirée ce transformerait en partie de chasse et son côté sombre y prendrait bien trop de plaisir.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mar 28 Juin - 23:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat MON DOUDOU DES SABLES, L'ELFE


Nous sortîmes de chez moi, je suivais de près mon ami qui n'était pas bien... Oh seigneur.. faites qu'il aille bien jusqu'au bout. Mais il s'arrêta pour m'attraper fermement par les bras, plantant son regard dans le mien. J'étais un peu nerveuse, je ne voyais pas clair dans la nuit, aussi je ne savais même pas s'il s'agissait encore de mon ami ou non. Il commença à me sermonner. Ouf, c'était bien lui. Et toujours le même discours. Je soupirai en le regardant, un peu désolée. Mon ami s'effondra alors, mais sans me lâcher le bras. Il commençait à me faire mal, au point de m'en faire serrer les dents.

- Y...Yume !

Il semblait lutter contre son Némésis.. Je m'accroupissais pour être à niveau de son visage. Je pouvais maintenant clairement distinguer des yeux de couleurs différentes.. Oh mon dieu... Emuy voulait prendre le contrôle sur lui.. et là j'y passerai..

- N..Non Yume, ce n'était pas de la chance, et tu sais pourquoi ? Parce que tu as tout fait pour l'empêcher de me faire du mal.. Yume.. Emuy sait déjà où j'habite.. Et ce n'est pas une pauvre serrure qui arrêtera ta magie.. Si tu craques, c'est fichu quoiqu'il arrive, donc mourir dans la seconde ou dans une heure, ça ne change rien ! Je reste avec toi.

Mon regard s'assombrit, tandis que je regardai l'oeil plus foncé de cet être méchant gratuitement. Je ressentais une colère que je ne me connaissais pas, une colère que jamais je n'avais encore exprimée.

- Je te conseille vivement de le laisser tranquille. Je ne te laisserai pas faire du tord à mon ami !

Je jonglai entre les deux yeux, inquiète pour mon Yume, et irritée par Emuy. Doucement je posai une main sur la joue où il y avait l'oeil encore clair. Je ne pus m'empêcher de pleurer de le voir dans cet état.. j'espérai tant qu'il ne souffre pas trop au moins. Lentement je vins déposer un baiser contre sa joue, humidifiant son visage de mes larmes d'un contact.

- Je préfère mourir ici et maintenant plutôt que de t'abandonner Yume... Mais je sais que tu y arriveras.. pour moi.. pour.. pour nous Yume...

Et pour le cinéma qu'il m'avait promis aussi Naaaaaah c'est bon c'est une blague !!! Mais je ne comptais vraiment pas le laisser avec Emuy comme ça... Je savais que je pourrai l'aider à l'entraver.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 28 Juin - 23:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Tandis que Yume était en plein combat intérieur, Noémie, dévastée par l'état de son ami, tenta de… Le rassurer ? En lui disant que quoi qu'il arrive elle mourrait… Pas sûr que ça aidera le rouquin à résister. Il ne pouvait rien faire pour elle, elle ne l'écoutait pas et voulais rester avec lui coûte que coûte. Il la surpris même a « grondé » Emuy, bien que celui-ci ne l'écoutait pas, trop occupé à trouvé milles moyens de la tuer. En revanche, sa main sur la joue, l'aidait beaucoup. Il retrouva ses esprits quelques instants et se releva, lâchant le bras qu'il tenait fermement depuis 5 bonnes minutes.

«  Maintenant, écoute moi bien. Comme tu l'as dit, il te retrouveras toujours et… et il me faut ce traitement pour le stopper. C'est le seul moyen. Alors je… Je vais te dire où il est. En centre ville, cherche la résidence Otelo, tu vis ici depuis longtemps, tu le trouveras facilement. Ensuite monte au quatrième. Tu trouveras la clé de l'appartement à l'intérieur de la lampe dont l'ampoule ne fonctionne plus, et enfin… Ma chambre et la seconde à droite dans le couloir… Sur la table de nuit, mes médicaments… »

Yume ne bégayait pas, mais il avait du mal à respirer. Et il devait faire un effort monumental pour rester aux commandes et parlait autant à la suite. Il savait très bien qu'il n'arriverait pas à tenir. Et la dernière fois, il avait arrêter le meurtre de Noémie au dernier moment, quelques secondes plus tard et il y aurait eu un cadavre. Il ne se faisait pas suffisamment confiance pour reprendre le dessus au bon moment. C'est pourquoi il lui avait donné ses indications.

A l'endroit où il l'avait indiqué, elle trouverait des seringues unidoses. Les injections agissait rapidement et pendant 24h. Elle devrait certainement affronté Emuy, et elle n'avait pas son arme. Sa seule chance, c'était de courir plus vite que lui… D'un coup, la tête de Yume bascula en arrière. Lorsqu'il la ramena en avant et qu'il ouvrit ses yeux, ce n'était plus lui. C'était celui qu'il redoutait tant, qui avait fait tant de mal à tant de personnes. Qui avait failli lui prendre Noémie. Qui semait la mort partout où il apparaissait. Mais pas cette nuit. Il ne tuerait plus personne.

Il attrapa la blonde par le menton, sans aucune délicatesse, et souleva son visage de manière à l'approcher le plus possible du sien. Et il caressait ses oreilles, comme si son corps lui appartenait déjà.

«  – Dis moi toi, jolie petite elfe… Je terminerais bien le travaille maintenant et tout de suite, mais ce ne serait pas drôle… Je te laisse 10 minutes d'avance… Et n'essaie rien de fâcheux, je sais où trouvait ta maman. »

Après sa menace, il la lâcha si violemment qu'elle bascula en arrière et tomba sur les fesses. Il se posa dans un coin, comptant chaque minute et imaginant de quelle manière il pourrait mettre fin aux jours de cette fille aux oreilles si attirantes… Il les lui couperaient bien pour commencer.


Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mer 29 Juin - 9:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat Le Chasseur de sable, La Proie estropiée


Yume sembla reprendre ses esprits un instant, et me lâcha le bras, pour mon plus grand soulagement. Je me le frottai, ayant un peu mal. Mon ami me parla alors encore plus sérieusement que précédemment, mais pas pour me gronder, mais bien pour que je lui vienne en aide. Il fallait que j'aille chercher sa dose de médicament chez lui. Il me donna alors toutes les instructions. Je ne comptais pas lui désobéir, c'était exactement ce que je voulais faire de base. Mais alors que j'allais me mettre en route, la tête de Yume bascula en arrière.. Je restais figée devant lui. Doucement il replaça sa tête correctement et m'attrapa le menton pour m'attirer à lui.

- Emuy...

Ce regard.. oui c'était bien lui.. et cette voix suave était bien la sienne.. La même qu'il avait utilisé pour me séduire avant de mieux pouvoir m'attraper. Mon regard s'emplit de haine lorsqu'il toucha une fois de plus et de trop à mes oreilles. Il commença alors à faire genre il m'épargnait pour l'instant, me donnant une dizaine de minutes d'avance sur lui. Quel idiot.. Tout le monde savait que dans les films, le méchant faisait soit un long monologue, soit laissait de l'avance au gentil, et que ça causait sa perte. Il me voyait donc tant que cela comme une jeune fille fragile et sans défense ? Il allait donc avoir une belle surprise ! Je soutins son regard sans problème, subissant une soudaine montée d'adrénaline qui allait bien m'aider pour ma course. Ma mère... il allait s'en prendre à ma mère si je tentais quelque chose contre lui... Il me lâcha violemment et j'atterris sur les fesses. J'étais vraiment très en colère contre lui. Je soufflai :

-Il est toujours plus simple de s'en prendre à plus faible, je peux comprendre que tu ais peur de moi Emuy.

De toute façon je savais que ma mère ne resterait pas éternellement chez moi. A un moment donné elle rentrerait, et serait en sécurité. Emuy commençait à compter, je ne pouvais pas me permettre de perdre plus de temps. Je me relevais, ramassant... mes béquilles.. NAAAAAAAAAAAAAAAN !!! J'avais oublié que j'étais incapable de courir ! Dix minutes.. même à pleine vitesse, je ne pourrai jamais atteindre la résidence à temps.. C'était fichu.. Emuy allait m'avoir. Je commençai à avancer, peinant à aller vite avec cette blessure... Si j'étais musclée des jambes, pour les bras c'était une toute autre histoire. Quelle idée de s'être foutue en périphérie... J'allais mourir donc si tristement ? Il n'était pas blessé lui, il pouvait limite me rattraper en marchant.. A chaque pas je m'excusai auprès de Yume.. de ne pas pouvoir réussir à l'aider.

La sueur coulait sur mes tempes et mes joues. J'étais affaiblie de cette journée.. Il avait vraiment choisit son moment cet imbécile ! Jamais il ne me laissera passer rien qu'une journée avec Yume sans venir m'importuner ? Pareil, au cinéma, il viendra nous spoiler la fin du film ? Ooooh le monstre ! Enfin.. si toute fois je suis bien fraiche pour aller au cinéma après cette nuit.. Y a la télé dans les cercueils ? J'avançai péniblement, bien plus vite que sans l'adrénaline, mais toujours trop lentement à mon goût. Une main me saisit le bras. Game Over...
Je me retournai pour faire face à.. un jeune homme que je ne connaissais absolument pas. Qui était-il ? Et surtout qu'est ce qu'il fichait là ?


- Laissez moi vous aider ma Demoiselle, c'est dangereux de se balader seule la nuit, surtout que vous êtes blessée.

Qui que quoi ? Mais non ! Il ne devait pas rester là ! Il insista tout de même pour m'accompagner là où je souhaitais me rendre.

- Non écoute, rentre chez toi, laisse moi tranquille !

Et là je comprenais tellement ce que ressentait Yume quand je refusai de l'écouter concernant ma sécurité.. Ce type allait se faire étriper s'il continuait de me suivre. Il commença d'abord à me soutenir pour me permettre d'avancer plus vite, avant de carrément me prendre dans ses bras, me portant comme une princesse. Je me crispai, refusant un tel contact avec lui.

- L..laisse moi descendre !!

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 29 Juin - 11:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Après la provocation de sa proie, Emuy dû se retenir de la retrouver sur le champs pour se défouler et régler cette histoire une bonne fois pour toute. Mais le plaisir et l'amusement qu'il prévoyait lui tendait les bras et il ne voulait pour rien au monde passer à côté d'une opportunité pareille. Il compta les 10 minutes, très patient en bon psychopathe. A 9 minutes et 30 secondes, il commença à rassembler du sable pour former son sniper et gagna la ville, pour monter sur un toit. C'est le meilleur point de tir, et en plus il ne se ferait pas trop remarquer avec tout ce sable.

Il observa du haut d'un immeuble les rues désertes de la ville à cette heure. Il était encore en périphérie, mais une fois en centre-ville, il devrait être beaucoup plus prudent. Il est encore assez tôt pour que des jeunes traînent les rues ou rentre du Night's Club. En prenant son élan il sautait de toit en toit, jusqu'à retrouver sa proie. Elle n'avait pas beaucoup avancé avec des béquilles… Alors qu'il allait tirer pour affaiblir encore sa victime, un jeune homme apparu pour proposer de l'aide à la blessée.

Il la prit dans ses bras, bien qu'elle se débattait, conscient du danger qu'ils courraient tout les 2. Il fallait qu'il se débarrasse de cet individu au plus vite avant qu'il ne la fasse atteindre son but. Emuy voulait que Noémie arrive à son point d'arrivée seule. Il voulait la voir se défendre et se battre pour Yume. Il trouvait drôle de voir s'éteindre l'espoir dans les yeux de ses victimes, en même temps que leurs vies insignifiantes.

«  Que vais-je faire de lui… Il s'approche de plus en plus du centre ville, je ne peux pas l'abattre… Rah, quel dommage. Ce petit mélange devrait tout de même faire son petit effet frayeur sur ma petite elfe...  »

Il chargea une balle somnifère, espérant qu'elle fonctionne. La magie, ce n'est pas une valeur sûre, comme pour le reste, les échecs existent. Il tira, un coup au plus près du visage du sauveur de Noémie. Mais il avait sous-estimé la vitesse de sa cible et la balle ne le toucha pas. Il continuait d'avancer, toujours en train de porté la blonde dans les bras.

Le chasseur et sa proie n'était plus qu'à un pâté de maison de la destination. Son échec le mit dans une colère noire et il poussa un cri de rage dans la nuit. Il continua à les suivre, attendant une autre ouverture pour tirer.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le Marchand de Sable le Mer 29 Juin - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 29 Juin - 11:38
Le membre 'Le Marchand de Sable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 77

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------

#3 'Dé de 100' : 57

--------------------------------

#4 'Excellente Maîtrise' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Mer 29 Juin - 14:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat Le Chasseur de sable, La Proie estropiée


Aaaah mais c'était quoi ce garçon qui se permettait ça avec moi ? Il ne me connaissait même pas !! Je me débattus un instant et il me posa finalement au sol. J'avais de nouvelles larmes aux yeux. Le jeune homme se répandit en excuses, me disant qu'il ne voulait pas me faire peur ou mal, mais qu'il voulait simplement m'aider. Je m'éloignai de lui aussi vite que je pouvais.

- N..Non j'ai pas le temps pour discuter ! Rentre chez toi vite !

J'espérai qu'il ne me suive plus. Je n'en savais rien, je n'avais pas non plus le temps de me retourner toutes les minutes pour vérifier. Un cri... un cri qui me fis frissonner d'horreur. Je me retournai, et l'autre garçon était toujours là. Cette fois je mis toute mes forces dans mes bras et commençai à courir à demi tout en me servant de la béquille comme d'une jambe. Je commençai à avoir mal au bras.. Je tenais la béquille inutile dans mon autre main, et je me dis que je pourrai essayer de me défendre avec, à défaut d'avoir mon arme.. Là !! La résidence ! C'était elle ! Et le garçon qui me suivait encore.. Quelle andouille ! J'arrivai au niveau de la porte et tirai pour ouvrir... sauf que non.. il fallait un badge. Je tentai d'appuyer sur un bouton au hasard sur la sonnette. Une voix mal réveillée me répondit.

- Je vous en prie ouvrez moi, je n'ai pas le badge pour ouvrir la porte d'entrée !

J'attendis un moment sans réponse.. Puis je me fis une raison.. on ne voulait pas m'ouvrir.. Le garçon arriva près de moi.

- Tu cherches à rentrer ? Tu n'as plus tes clefs..?

- Attends pousse toi, recule.

Il s'exécuta, et d'un grand coup de béquille, frappai contre la vitre de la porte de la résidence. Plusieurs fois je répétai l'action sous le regard du garçon qui ne comprenait sûrement pas mes motivations. Je dus m'y reprendre 6 fois avant de finalement briser la vitre. De la béquille, j'enlevai les morceaux restants risquant de me couper plus qu'autre chose. Maintenant que la vois était libre, j'allais pouvoir passer. Le pot de colle m'aida à rentrer puis fit de même. J'entrai dans l'ascenseur avec lui, et appuyai sur le bouton 4. Ce fut rapide d'atteindre l'étage. J'entrepris donc de récupérer la clef là où mon ami me l'avait indiqué, l'insérai dans la bonne serrure, et entrai dans l'appartement. Si d'ordinaire je me serais attardée sur la déco ou l'agencement des meubles, là je me hâtai vers ce qui semblait être sa chambre. J'attrapai les 3 seringues posées sur la table de chevet.. C'était donc ça ses médicaments..

Je les serrai contre mon coeur... J'arrive Yume, je vais te délivrer de ce monstre. Ou je mourrai. Mais pas sans essayer.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 30 Juin - 0:39
PV:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Après son échec cuisant et la colère qui montait en lui, Emuy suivit les deux jeunes gens qui avançaient toujours en direction du centre ville. L'elfe était toujours dans les bras du jeune inconnu, mais se débattait pour tenter d'en sortir. Une fois posée au sol, elle essaya de faire partir le garçon qui voulait l'aider. Elle ne voulait certainement pas qu'il y est plus de victime aujourd'hui... Pourtant ce ne serait pas pour déplaire à cette sombre partie du rouquin qui se frottait les mains d'avance de tous ces meurtres.

Noémie avançait désormais en marchant vite, n'utilisant qu'une béquille sur les 2. L'autre idiot la suivait toujours, pour on ne sait quel raison. Elle était arrivée à destination, mais paniquait devant la porte. Effectivement, Yume avait légèrement oublié un détail... Elle n'a ni badge, ni code d'entrée pour passer la première porte sécurisée. Mais l'adrénaline sûrement, lui donna des ailes. A l'aide de sa béquille vacante, elle força la vitre pour ouvrir de l'intérieur. Très rapidement, elle se retrouva à l'intérieur de la chambre.

Emuy pouvait tout observer du toit de l'immeuble d'en face. Puisque Yume ne fermait jamais sa vitre, pas même l'hiver, il avait une fenêtre de tir. En plus, l'imbécile qui suivait sa proie c'était placé idéalement pour être dans le viseur du sniper; dos à lui. Le tireur s'installa de nouveau, près à retenter l'expérience. Il tira à nouveau une balle somnifère, croisant les doigts pour que celle-ci atteigne sa cible. Et même avec un peu de chance, si il réussissait son coup, le garçon basculerait en arrière et tomberait endormi 4 étages plus bas. Pas sûr qu'il se réveillerait après une chute pareil...

Encore ratée. Mais cette fois il avait vraiment fait pire que mieux, puisque tellement impatient et assoiffé de sang à ce stade de la course poursuite, Emuy avait mal enclenché et c'était retrouvé avec une blessure à l'épaule avec le recul de l'arme. Evidemment, la balle effleura à peine sa cible. Il était tellement énervé, qu'il décida d'utiliser la manière forte. Il passa du toit de l'immeuble d'en face à la fenêtre de sa chambre grâce à un petit pont de sable. Il jeta alors le garçon innocent par la fenêtre, agacé.

Heureusement que Yume était encore présent quelque part à l'intérieur de ce corps pour faire tomber le "dommage collatéral" sur un lit de sable. Il récupérerait ce sable plus tard, pour ne pas alerter qui que ce soit de sa magie. Il espérait que ce garçon s'en irait, pensant juste qu'il avait été témoin d'un mauvais rêve ou d'une hallucination. De toute façon il n'avait pas vu son visage.

Maintenant, Emuy était face à sa proie favorite. Il la plaqua violemment contre un mur, faisait ressentir à sa victime tout son charme de tueur. Il adorait caresser ses jolies oreilles. Il aimerait vraiment en garder une en souvenir avant de tuer le reste de ce corps.

En plus, ça plaira beaucoup à Yume, ce souvenir... Non ?"

Maintenant laisse la ! Je t'en prie ne fais pas...


Yume n'eut même pas le temps de finir sa requête que déjà Emuy faisait apparaître une arme qu'il utilisait souvent lors de ses assassinats : une dague en sable. C'était l'arme de tout ses crimes, y comprit ceux qu'il avait du commettre en mission pour l'armée. En cas de situation critique, c'était toujours Emuy qui reprenait les commandes, beaucoup plus accroché à la vie que Yume.

Alors qu'il continuait ses caresses tout en maintenant sa proie contre le mur, l'empêchant de s'enfuir d'un bras, de l'autre main il leva la dague près du visage de Noémie. Yume était effondré et n'arrivait pas à reprendre le dessus. Comme si la jeune fille n'avait pas reçu assez de coup de couteau pour sa vie entière, tout ça en une unique soirée...

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Le Marchand de Sable le Jeu 30 Juin - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 30 Juin - 0:39
Le membre 'Le Marchand de Sable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 99

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 30 Juin - 9:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat Le Chasseur de sable, La Proie estropiée


J'étais dos au jeune homme qui était venu avec moi. Aussi, quand je l'entendis hurler, je ne pus me retourner immédiatement, de peur de voir une marre de sang.. Je ne savais pas trop comment il tuait, mais ça pouvait être assez horrible.. Il avait du bien s'amuser à me suivre. Il prenait du plaisir à faire durer cette chasse, mais avec ce que j'avais en main, il allait probablement regretter de m'avoir laissé en vie jusqu'à maintenant.. Du moins si j'arrivais à le toucher..
Je savais qu'il était là, derrière moi.. je sentais son souffle dans mon cou. J'inspirai profondément. Il me retourna et me plaqua contre le mur, si violemment qu'il m'arracha un cri étouffé par mon souffle coupé. Il me dévorait du regard, je ne savais pas ce qu'il me réservait, mais je pouvais lire tout le délice de la situation le concernant.

C'est là qu'il matérialisa une dague de sable. Je déglutis alors qu'il l'approchait de mon visage, me bloquant toute fuite, et bien sûr sans oublier de me caresser une oreille. Dieu que je détestai ça.. Je serrai la seringue que j'avais dans ma main droite, et les deux autres dans la main gauche.. Je devais tenter... il le fallait, pour Yume.. Et si je mourrais ce soir.. alors j'aurai eu le plaisir d'être entrée dans le coeur de ce garçon qui le fermait à tout le monde..
De ma main droite je tentais alors de planter l'aiguille dans la peau du garçon, avec toute l'énergie qui me restait.

Raté bon sang ! L'aiguille s'était brisée sur la lanière de son sac de sport. Je tremblais comme une feuille alors que sa lame continuait d'approcher de mon visage. Qu'allait-il me sectionner ? Il pouvait tout me faire subir, et me garder en vie longtemps même après les sévices, pour se repaitre de mon agonie... ooooh Yume je t'en prie !


- Yume ! Reprends toi !

Il fallait qu'il fasse le même effort que la dernière fois pour reprendre le contrôle, s'il laissait Emuy faire d'autres victimes, il allait avoir des problèmes. Et puis.. il se sentirait tellement coupable de m'avoir fait du mal.. Déjà la dernière fois, il refusait que je reste auprès de lui parce qu'il m'avait égratigné, mais là... il allait se renfermer pour de bon..

Combat:
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 


Dernière édition par Agent Ebony le Jeu 30 Juin - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 30 Juin - 9:50
Le membre 'Agent Ebony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 30 Juin - 12:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Noémie avait peur et ça se sentait. Elle tenta de mettre fin au contrôle d'Emuy en lui injectant son médicament, mais même en utilisant toute sa force, l'aiguille s'était arrêté à la lanière de son sac. Elle devait avoir fait ça à l'aveugle, ou bien elle tremblait d'effroi. La deuxième possibilité fit monté un rire machiavélique dans la gorge du chasseur. Il riait de plaisir devant l'angoisse de mort de sa victime. Ce jeu tournait vraiment en sa faveur et il adorait ça. De sa main gauche, il s'apprêta donc à  passer sa lame sur l'oreille de l'elfe.

Il n'y eut qu'une légère entaille de laquelle s'écoulait une unique goutte de sang (pas de quoi satisfaire un psychopathe tueur en série). Yume avait pris les rennes de sa magie et la dague qui se trouvait dans la main de prédilection d'Emuy tomba en sol dans une pluie de sable. C'est tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant. Il n'avait pas la force de combattre comme la dernière fois. Son esprit était épuisé par cette journée et par les images d'horreur qui défilaient toujours dans sa tête. Et ce n'est pas l'égratignure sur l'oreille de son amie qui allait l'aider à s'en sortir.

«  Tu fais le malin stupide garçon amoureux !  »

Emuy s'agaçait de plus en plus de ne rien réussir. Alors il utilisa la bonne vieille méthode, celle de la dernière fois. Il posa sa main sur le cou de Noémie et serra. Enfin il essaya, mais ses doigts  ne répondait plus. Yume utilisait ses dernières forces pour stopper les attaques de son alter ego une à une. Il tenta de frapper la jeune fille d'un grand coup de poing sur la joue, mais là encore, la main d'Emuy s'arrêta à quelques centimètres du visage que protégeait Yume.

«  Je t'en supplie Noémie… Frappe moi et enfuis toi, tant que je peux le maintenir… Je ne pourrais bientôt plus rien faire si tu… Reste ici. Ne meurs pas, je ne m'en remettrais pas !  »

Le corps de Yume était mis à rude épreuve, il suait à grosses gouttes et était parcouru de longs spasmes. Yume avait dit ses mots difficilement, mais c'était sa seule chance. Il approcha ses lèvres de celles de Noémie, voulant une dernière fois pouvoir toucher ses lèvres si cette journée se finissait mal… C'était un petit baiser d'adieu, qui se transforma vite en baiser passionné, presque dur. En une seconde, ce n'était plus la même personne qui embrassé les lèvres de la jeune fille.

L'esprit de Yume avait été repoussé au second plan, et il ne pouvait qu'assister à la scène impuissant.  Il essayait à grande peine de faire reculer son corps, mais plus rien ne répondait. Il était maintenant enfermer dans sa propre enveloppe charnelle, sous les commandes d'un autre. Et il ne pourrait en sortir que si Noémie réussissait à lui faire prendre son traitement…

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 30 Juin - 13:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat Le Chasseur de sable, La Proie estropiée


PV:
 
La dague de sable effleura ma peau, allant doucement jusqu'à mon oreille. Bon sang ce type était complètement obsédé par ça ! Je sentis ma peau se déchirer doucement puis plus rieaaaaaaaAAAAAAH !! Du sable dans la légère coupure qu'on m'avait faite ! C'était pas agréable, ça piquaaaiiit ! Emuy parla alors à Yume et avant que je relève, il posa ses mains sur mon cou pour serrer, mais sans succès, suivit dans coup de poing qui là non plus n'arriva pas à son but.. Je restais figée. Yume était en train de se battre intérieurement avec lui avant de finalement m'adresser quelques mots. C'était lui, j'en était sûre.

Il approcha doucement ses lèvres des miennes. Je l'aidai à les joindre dans un petit baiser tout simple, mais je ne pus retirer ma tête, retenue par une main beaucoup trop poignante pour être celle de mon Yume. Oh non ! Il.. il m'avait eu ! J'essayai de tourner la tête, refusant qu'il m'embrasse de la sorte. Le baiser d'Emuy n'était qu'un mensonge, je n'étais rien à ses yeux, il ne me voulait que du mal, et il faisait de la peine à Yume ! J'attrapai une autre seringue, de sorte à en avoir une danse chaque main. Son cou était à découvert. Je tentais alors de le toucher des deux mains ! Y en aurait bien une pour le toucher !

OUI ! VICTOAAAAIEUH !! Je déglutis. Je regardai ma main droite qui avait réussi à planter la seringue dans la peau du garçon, injectant le produit.. puis je regardai l'autre.. plantée dans ma jambe.. Ohh.. je m'étais sérieusement loupée pour cette seringue là.. Je regardai mon ami dans les yeux, avant de m'écrouler dans ses bras. ça me faisait mal à l'endroit où la seringue avait touché.. Et avec l'anesthésiant que j'avais reçu dans la jambe plus tôt, ça ne devait pas faire un bon mélange. Je sentais mes forces m'abandonner... J'espérai simplement que j'avais réussi...


- Yume.. je..

Pas le temps. Je sombrai tout simplement dans ses bras.


Combat:
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 


Dernière édition par Agent Ebony le Jeu 30 Juin - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 30 Juin - 13:22
Le membre 'Agent Ebony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 36, 100
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 30 Juin - 14:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Noémie comprit que ce baiser tendre et chaud avait changé pour quelque chose de plus malsain, et elle n'était pas prête à se laisser faire. Elle lança alors l'assaut de la dernière chance, son dernier espoir. Une seringue dans chaque main, elle visa la cou d'Emuy. Puisqu'une de ses mains retenait sa prisonnière, il ne put paré qu'un des deux coups qui fonçait droit sur lui. Une des deux seringues se planta donc dans sa chair, répandant la solution dans son corps.

Le temps que la substance pénètre son système nerveux et fasse son effet, Yume reprit tout doucement le contrôle de son corps, ne pouvant ni bouger ni même penser au début. Puis, après quelques minutes immobiles, Yume retrouva ses esprits, retirant la pointe coincée dans sa peau.

«  Noémie, Noémie tu as réussi ! … Noémie ? »

Alors qu'au départ il était presque joyeux de la réussite de son amie, il était maintenant inquiet, la secouant. Le corps de son amie s'appuyait sur celui de Yume, inconscient. Il la souleva pour la poser dans son lit. Il remarqua enfin que la seconde seringue était dans la cuisse de la jeune fille, juste au dessus de sa blessure encore fraîche. Après autant d'épreuves, son corps devait être KO, et elle aurait besoin de beaucoup de repos.

Il l'emmitoufla dans ses couvertures après avoir retiré l'aiguille, puis s'occupa de désinfecter et de poser un petit pansement sur la plaie à l'oreille de l'elfe. Elle tremblait toujours, frigorifiée. Il ferma la fenêtre après avoir rappeler tout le sable qui traînait dans la rue et un peu partout dans sa chambre vers la jarre. Il nettoya rapidement les objets qui avait subi des dégâts, et nettoya sa chambre des dommages collatéraux de la soirée.

Drôle de moment pour faire le ménage, mais cette occupation calma un peu Yume. Il allait devoir demandé de nouvelles doses de médicaments et surtout expliquer cette soirée à son psy… Il soupira. Encore une séance, du temps à perdre. Yume aussi était épuisé à présent, et comme Noémie dormait déjà dans son lit, il prit un plaid et s'installa dans le canapé du salon. Visiblement, son colocataire n'avait pas passé la soirée ici.

Yume ne put dormir que 4 ou 5 heures, comme à son habitude. Son invitée dormait toujours profondément. Il n'avait pas eu la force de la ramener chez elle après les événements de la nuit. Tant pis pour le Grand Méchant Frère, mais il voulait la regarder dormir, la sentir respirer et entendre son cœur battre. Il resta auprès d'elle pendant de longues minutes, se rassurant sur le fait qu'elle était bel et bien en vie. Mal en point mais en vie…

Après ça, le rouquin décida de préparer un petit déjeuner pour la blessée. Elle aurait besoin de force avant de repartir, donc il cuisina pendant plusieurs heures, des pancakes, des œufs, du bacon… Il pressa même des oranges lui-même. Ce n'est pas pour lui qu'il aurait fait autant d'efforts. Il s'était efforcé de ne pas repenser à la nuit dernière depuis que cette histoire c'était bien terminée. Sinon il savait qu'il s'en sentirait énormément coupable, et donc Noémie se culpabiliserait et… Ce serait un cercle sans fin pour savoir qui était le plus coupable des deux. Une fois que tout le repas était prêt, il plaça les plats au four pour que les aliments ne perdent pas de leur chaleur.

Néanmoins, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour sa belle petite elfe. C'est pourquoi en attendant son réveil, il se posa près d'elle dans le lit, l'entourant de ses bras. Il ne se rendit même pas compte qu'un sommeil doux et sans cauchemars s'empara de lui pour la première fois depuis des années.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 276
Arme de prédilection : Arbalète
Arme non maitrisée : Le reste
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Division par Zéro
Division par Zéro
Jeu 30 Juin - 15:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DE LA MAGIE ? ÇA EXISTE ?

feat Mon Yume, Sa belle encore blessée


Là ! Une mouche ! Choppe la mouche Blab ! Choppe la mouche !! Haaaan ça fait tout plein de chitine pour mooiii ! J'allais pouvoir me crafter une armure et devenir invincible ! Dans tes fesses Emuy ! A dos de ma superbe grenouille Blab, je parcourais les terres fleuries d'Isla Sorna, en mode rien à faire des autres dinosaures, parce que si jamais on m'embête, bah je saute super haut et super loin avec ma grenouille géante ! Blab, dont le nom était à prononcé tout en crachant un glaire, pouvait me permettre de récolter beaucoup de ressource sur les libellules géantes, les mouches, et les fourmis soldats géantes. Et ceci, tout en m'assurant une protection satisfaisante, parce que je n'aimais pas spécialement me faire bouloter les fesses par des titanboas ! Eh hop, d'un bond, nous étions de retour à la maison ! Et quelle maison nom de dieu ! On avait fait une cabane dans un arbre de la forêt rouge, le genre d'arbre qui était difficilement coupable tant il était gigantesque ! J'utilisai un grappin pour monter jusqu'en haut, me hissant petit à petit. Viiiiii Yume était là, il était à dos d'Argentavis, il allait pouvoir ramener Blab en sécurité en le portant jusqu'ici ! Je m'approchai de lui pour lui faire un poutou sur la joue.

Aie ma tête.. J'avais une belle migraine... Mwéééé c'était juste un rêve, j'avais pas de Blab.. Bouhouhou... Mais lorsque j'ouvris les yeux, je me rendis compte qu'un détail de mon rêve s'était réalisé. J'étais dans les bras de mon ami, et mes lèvres étaient collées à sa peau. Non pas celle de sa joue, mais de son nez. La situation m'arracha un petit rire, pas trop bruyant, ne voulant pas réveiller mon ami. Je me serrais un peu plus dans ses bras, ne voulant les quitter pour rien au monde. Ouuuuh la vilaine pantouflarde qui n'aimait pas se lever tout de suite. Moui mais surtout je voulais profiter du câlinou que je faisais à mon Yume. En plus il avait l'air de si bien dormir.. Il devait être épuisé de son combat contre Emuy... Je passai une douce main sur son visage, attendrie par le potentiel kawaii qu'il dégageait maintenant.

STOP ! Instant câlin terminé, mon nez à flairé un truc. J'inspirai profondément. Oooooh ça sentait rudement bon tout ça, un petit déjeuner bien compleeeet raaaaah ! Les bras de Yume, le nomnom... j'alternai les deux dans ma pensée.. Je pouvais joindre les deux aussi, ça serait le plus délicieux de tous les petits déjeuners !!! Et tout cela devant un épisode du royaume des couleurs haaaaaaan le rêve ! Mais pour cela Yume devait se réveiller. Ouuuuuh je me sentais comme une lionne qui chassait, baissant la tête dans les draps, prête à bondir... Réveille toiiiiii.... Faut qu'on aille chercher le petit déjeuneeeeeer ! Parce que c'est important pour moiiiiiii ! Parce que j'ai faiiiiiiiiiiim et que je vais te mangeeeeeeeer ! Oooouuuh Roland Magdane, sort de ce corps, et vite !

Doucement j'approchai mon visage du sien. Faire le regard pesant, ça marchait en général le regard pesant, celui où le visé se rend étrangement compte que quelqu'un le fixe. ça pouvait difficilement être autrement, mon visage était au dessus du sien, mes mèches blondes détachées cascadant jusqu'à ses joues. Je le regardai, impatiente que mon doudou ouvre ses yeux pour que je puisse admirer ses beaux saphirs. Et pour manger aussi parce que bon.


Fiche de liens (c) Miss Yellow



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nanana de l'Elfe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 253
Arme de prédilection : Son sable / Sniper
Arme non maitrisée : Arme blanche / combat rapproché
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 30 Juin - 22:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la Magie ? Ça existe ?

feat  Ma jolie fleur des bois & Le Marchand de Sable


Un sommeil sans rêve, réparateur. C'était impensable pour Yume en temps normal, mais la présence de Noémie avait du faire la différence. Il se réveilla tout doucement, à la lumière du jour qui passait au travers de la fenêtre. En ouvrant les yeux, il remarqua que son amie l'observait, à quelques centimètres de son visage. Quoi de mieux au réveil… Ses cheveux blonds tombé tout autour d'eux. Il croisa le regard bleu de la jeune fille et ne put le lâcher pendant un long moment. Elle était là près de lui, et ce sourire sur son visage la faisait rayonné.

Visiblement pas un sourire qui lui était destiné… Non, un sourire dédié entièrement à la bonne odeur de nourriture qu'il avait préparé quelques heures plus tôt. Elle avait faim, ça se voyait. Après une dernière étreinte et malgré le fait qu'il serait bien restait là toute la journée, il prit Noémie par la main pour l'amener à la salle à manger. Il lui sortit le grand jeu en lui amenant son assiette préparer, tout droit sorti de la cuisine : l'endroit est moderne et équipé, bien que très petit c'était fonctionnel et suffisant.

«  Le petit déjeuner de Madame est servi. Pancakes au sirop d'érable et ses œufs bacon. Régalez-vous ! »

Yume se découvrait une âme théâtrale et joueuse en présence de l'elfe. Comme si sa joie de vivre contaminait tout le monde. Une vraie épidémie. Et puis le rouquin était sévèrement touché, plus personne ne pourrait le soigner de sa noémite aiguë. Il lui servit un grand verre de jus d'orange qui avait reposé au frais, proposa quelques fruits dans une corbeille et du thé. De quoi remettre sur pieds de n'importe quel blessure. Il la regarda manger avec appétit, grignotant quelques raisins de temps en temps.

«  Parles moi de toi. Des choses banales, ce que tu aimes faire.  »

Sa requête venait perturbait le silence, mais il avait envie de la découvrir un peu plus, après tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Il la fixait, attendant une réponse de sa part. Il boirait certainement ses paroles, admirant son jolie visage toujours illuminé.

Fiche de liens (c) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/color][/b]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

De la Magie ? Ça existe ? [PV Marchand de Sable][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Marchand de Sable
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» Le marchand de sable | Taïga Kise [U.C ~ 50%]
» Le Petit Marchand de Sable (en construction)
» Sombre renommée du marchand de sable.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-