AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Golf, boîtes parlantes et carrosses blancs (PV Obéron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 8
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 29 Déc - 20:18
Il dormait paisiblement, mais il lui était impossible de se souvenir depuis quand exactement. Il avait été au chaud en tout cas, comment ne pas l’être quand on est un dragon? Même nu, il était correct. Ce qui ne semblait pas être le cas de l’inconnue en face de lui. Elle le regardait avec des grands yeux, détournant parfois le regard, et le visage rouge. Faisait-elle de la fièvre? Si c’était le cas, elle était habillée trop légèrement. D’ailleurs, son habit était pour le moins particulier : des pantalons trop courts qui lui arrivaient à la mi-cuisse et un par-dessus sans manches qui aurait offusqué les dames de Castell Cynffig à coup sûr. Un peu confus, Alas se gratta l’arrière du crâne en observant la petit sphère blanche qui l’avait tiré de son sommeil. Était-ce une arme? Pas très efficace dans ce cas.

La voix de l’inconnue le tira de son analyse de l’étrange objet. Elle avait collé à son oreille un petit rectangle et lui parlait. Le Dragon arqua un sourcil, se demandant si elle n’avait pas perdu la boule. Ah? C’était lui, qu’elle traitait de fou?

- Excusez-moi, mais ne trouvez-vous pas vos propos grossiers? Tout le monde sait que je suis le Dragon de Castell Cynffig, l’interrompit le jeune gallois.

Et, la regardant de haut en bas, il ajouta :

- Par ailleurs, sans vouloir vous offenser, vous devriez changer de tenue, même les filles de joie seraient outrées…

La jeune femme s’offusqua et continua à parler dans sa boîte bizarre. Alastair roula des yeux et porta plutôt son attention sur les environs. La grotte était entourée d’arbres, mais devant lui s’étendaient des pleines vertes avec… des zones sablées. Bizarre. Regardant plus loin, il aperçut d’autres gens qui se déplaçaient à l’intérieur d’un drôle de carrosse qui avançait sans pourtant être tiré par des chevaux. Sans doute de la magie, pensa-t-il en faisant une moue. Par ailleurs, l’un d’eux avançait dans leur direction avec deux hommes à leur intérieur. La femme courut vers eux et commença à dire n’importe quoi. Les hommes s’approchèrent et l’un deux lui passa une culotte courte en lui demandant de s’habiller. On l’amena dans une drôle de demeure après un voyage dans le carrosse blanc magique. Et ce fut ainsi que l’interrogatoire commença. Qui était-il? Alastair le Dragon. D’où venait-il? De County Borough. Pourquoi était-il nu? Sa dernière transformation avait déchiré ses vêtements. Que faisait-il sur leur terrain de golf? Il dormait, et c’était quoi du golf? Ah? Un sport? Drôle de sport que de frapper sur un petit projectile avec une canne.

Un bon moment s’écoula à poser des questions et puis, l’un des hommes s’impatienta et commença à parler dans une boite semblable à celle de la femme qui le regardait avec condescendance. Ça l’irrita.

- Excusez-moi, mais où diable suis-je? s’énerva-t-il. Et pourquoi est-ce que tous ces gens me regardent?

Alastair pointait les grandes baies vitrées, à l’extérieur, une petite foule s’était rassemblée et l’observait avec curiosité. Il serra les poings et des petites écailles apparurent momentanément à la surface de sa peau. Et ce fut alors qu’un autre personnage entra dans sa demeure, surprenant un peu ses interrogateurs. Le Dragon le regarda en croisant les bras.

- Et vous quoi? Vous allez vous y mettre aussi?

Décidément, il ne savait pas trop dans quelle contrée il était tombé, mais il avait bien hâte de rentrer à Castell Cynffig et raconter à quel point ces gens étaient bizarres. Ce qu’il ne pouvait pas savoir, c’était que ce nouveau venu ne lui apporterait pas les nouvelles qu’il voulait entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 480
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Lun 11 Jan - 5:47


OBERON
LE DRAGON
PARTICIPANT ♥
PARTICIPANT ♥


Les visites d’Oberon à l’Organisation se faisaient rares. Surtout depuis qu’il avait kidnappé la petite-fille de l’ennemie. D’ailleurs, personne ne semblait savoir qu’il s’agissait de son œuvre. Tant mieux. Afin de ne pas trop éveiller les soupçons, il se devait de remplir quelques missions pour GML, histoire de faire « bonne impression ».

Comme à son habitude, il entra dans le bureau du loup sans frapper. Ce qui avait le don d’irriter l’animal, au plus grand bonheur du souverain. Mais l’heure n’était pas vraiment à l’amusement. Le loup était sur le point de partir, mais en voyant la fée arriver il changea d’avis. L’information était brûlante : un individu nu de la tête aux pieds, se prenant pour un dragon, était en train de se faire interroger dans un terrain de golf non-loin de la ville. Les réseaux d’informations de l’Organisation étaient assez impressionnants, c’était le cas de le dire. Mais pourquoi GML se déplacerait-il personnellement pour aller voir ce qui ressemblait fortement à un malade mental ?  Parce qu’on était à Chantilly, et qu’ici tout était possible.

Et c’est ainsi que le grand blond accepta de rencontrer le golfeur nudiste. Mais pourquoi un homme aussi fier que lui avait accepté une tâche aussi ingrate et si peu digne d’intérêt ? Tout simplement parce que la fée avait senti une puissante énergie en provenance de ce terrain de golf. Coïncidence ? Probablement pas. Ce type qui se prenait pour un être surnaturel cracheur de feu n’était peut-être pas complétement cinglé.

Afin d’arriver le plus possible, le blond avait choisi la voie des airs. Il ne mit pas bien longtemps avant d’arriver sur les lieux. Depuis les hauteurs, il put voir une petite foule s’attrouper autour d’un bâtiment qui semblait faire office de hall d’accueil. Tant de monde qui s’adonnait à ce sport étrange qu’il avait du mal à comprendre. Tant de monde qui l’empêcherait aussi d’atteindre sa cible. Comme se débarrasser de tant de monde sans attirer l’attention ? Surtout qu’il était vêtu d’une armure lourde et dorée. Niveau discrétion, ce n’était pas l’idéal. Heureusement, il restait encore la magie.

Un simple sort temporel devrait suffire. Il se concentra quelques secondes, tendant les mains vers la foule ameutée au sol. Le groupe de gens s’immobilisa instantanément. Les personnes se retrouvèrent figées dans leur dernière position, comme si le temps s’était arrêté sur eux. En fait, c’était quasiment ce qui était en train de se produire. Le monarque n’avait plus qu’à poser les pieds sur le sol et se faufiler parmi les « pétrifiés » afin de se rendre jusqu’à la porte d’entrée. Il fallait être prudent à présent, les personnes présentes à l’intérieur n’étant pas affectées par son sort. Il ouvrit calmement la porte, tirant doucement sur la poignée avant de s’engouffrer dans la bâtisse.

« Et vous quoi? Vous allez vous y mettre aussi? »

Un jeune homme plus petit que lui et plutôt mince, s’était aussitôt adressé à Oberon. Il avait une chevelure teintée d’un rouge étrange et des yeux d’un vert similaire à ceux de la fée. Il ne portait qu’un sous-vêtement, permettant au souverain de supposer qu’il s’agissait de notre homme. Deux policiers se trouvaient également dans la pièce. Ces derniers, surpris par la tenue du blond, dégainèrent leurs armes en hurlant.

« Ne bougez-plus! Vous êtes dans une zone interdite au public. Les mains derrière la tête, sans discuter ! »

Oberon se contenta de les ignorer. Il leva les yeux vers les caméras de surveillance. Il n’avait pas été assez prudent, on aurait des traces de son passage ici. Mais qu’importe, GML trouvera sûrement un moyen de faire disparaître ses preuves. Il fronça les sourcils, envoyant une impulsion invisible qui fit exploser les dispositifs de surveillance éparpillés dans la salle. Déstabilisés par les explosions, les officiers ne virent pas Oberon se ruer sur eux qui n’eut aucun mal à les assommer grâce à deux coups bien placés sur leur nuque.

Le grand blond se tourna alors vers l’inconnu, le fixant froidement.

« Je sens une grande puissance émaner de ton corps. Dragon ou non, j’aimerais que tu me suives. »




Fiche de liens (c) Miss Yellow



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
avatar
Messages : 8
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 18 Jan - 21:40
Si les deux types qui lui posaient des questions sans sens furent surpris par la tenue que l’intrus portait, Alas, pour sa part, n’en fut pas impressionné. Des armures, il en avait l’habitude, lui-même en avait déjà porté quoiqu’il préférait la légèreté des cuirasses. Même la couleur ne le surprit guère, le seigneur de Castell Cynffig en avait une semblable pour les grandes occasions. Ce qui le fit donc arriver rapidement à la conclusion que le géant blond était sans doute quelqu’un de haut rang. Ou qu’il essayait de se faire passer pour tel. Le jeune dragon se redressa un peu, sur ses gardes, prêt à réagir selon la situation. Ce fut alors qu’il y eu une petite explosion et que ses détenteurs furent mis KO en moins d’une.

- Je sens une grande puissance émaner de ton corps. Dragon ou non, j’aimerais que tu me suives.

Il le fixait froidement et Alastair lui retourna son regard avec un mélange de curiosité et d’irritation. Il n’était pas sûr de comprendre ce qu’il venait de se passer, mais au moins il était débarrassé de l’interrogatoire sans fin. Est-ce que ça voulait dire que le géant doré était là pour l’aider? Il était possible qu’il soit une sorte de mercenaire à la recherche d’êtres magiques pour les vendre par la suite ou les réduire à l’esclavage. D’une façon ou d’une autre, il fallait qu’il quitte cet endroit le plus rapidement possible.

Sans quitter le géant des yeux, il analysa rapidement la situation. L’inconnu était fort et rapide, de plus, il était bien protégé par son armure et lui, il n’avait ni armes, ni protection. Il utilisait aussi de la magie, ce qui le fit grimacer intérieurement. La magie et lui, ça n’avait jamais été son fort. Mirddyn par contre n’aurait pas eu de mal à lui faire face. Il vit soudainement le vieux mage s’avancer vers lui, les mains chargées d’énergie et le visant. Le flash fut bref, mais impactant et quelques écailles rubis étaient apparues le long de ses bras. Alas cligna des yeux, mal à l’aise. Pourquoi avait-il eu cette vision? Mirddyn ne se serait jamais attaqué à lui, car il était après tout le champion de leur seigneur.

Il se racla doucement la gorge et reporta son attention sur le blond qui n’avait toujours pas bougé. Il passa une main dans ses cheveux acajou et soupira. Ses chances de l’emporter contre l’adversaire étaient proches de zéro dans son état actuel. Il était préférable qu’il reste calme et suive docilement l’inconnu en attendant qu’une occasion d’évasion se présente.

- Je ne vous suivrai qu’après que vous m’ayez dit votre nom, votre fonction et pourquoi vous êtes venu me chercher.

Il regarda autour d’eux et fronça les sourcils.

- Et où est-ce que je suis? Les gens sont bizarres, ils utilisent une drôle de magie et s’habillent étrangement. Vous êtes le seul qui semble normal, même si votre armure d’occasion attire un peu trop l’attention. Vous étiez au milieu d’un bal ou quoi?

Il s’arrêta de parler en se rendant compte qu’il disait n’importe quoi, une mauvaise manie qu’il avait quand il commençait à s’impatienter. Il croisa les bras et s’assit sur le bord de la table derrière lui, attendant ses réponses ou le réveil de ce rêve bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 480
Arme de prédilection : Magie noire de l’Eau /Combat au corps à corps et à l'arme blanche
Arme non maitrisée : Armes à feu / Magie de Foudre
Modérateur
Modérateur
Jeu 28 Jan - 17:33


OBERON
LE DRAGON
PARTICIPANT ♥
PARTICIPANT ♥


Le jeune inconnu lui répondit avec une expression plus ou moins étrange. Il était visiblement frustré mais ne put s’empêcher de fixer le grand blond avec une certaine curiosité. Croiser un individu tel qu’Oberon était une bizarrerie en soi. Mais étrangement, le roux ne semblait pas être si surpris. Ce n’était sans doute pas la première fois qu’il croisait une personne comme Oberon.

Après de courtes secondes de réflexion, le supposé dragon daigna enfin lui répondre. Il s’éclaircit la gorge, passa sa main dans sa chevelure.

« Je ne vous suivrai qu’après que vous m’ayez dit votre nom, votre fonction et pourquoi vous êtes venu me chercher. »

Il avait du caractère. Ce genre de personne qui avait le don de l’irriter. Fort heureusement, Oberon était loin d’être colérique. Il se disait que c’était légitime pour cet inconnu de vouloir se rassurer sur l’identité de celui qui était venu le sauver. Bien qu’en réalité, il n’était pas tellement en mesure d’exiger quoique ce soit.

« Et où est-ce que je suis? Les gens sont bizarres, ils utilisent une drôle de magie et s’habillent étrangement. Vous êtes le seul qui semble normal, même si votre armure d’occasion attire un peu trop l’attention. Vous étiez au milieu d’un bal ou quoi? »

Armure d’occasion ? Un chef d’œuvre des meilleures forges féériques ? Est-ce que ce gamin était en train de se moquer de lui ? Ces propos étaient pour le moins vexant. Mais le grand blond ne s’attarda pas sur ce point plus longtemps. Le jeune homme venait de dire des choses bien plus intéressantes. Oberon le suivit du regard lorsque le dragon se leva pour venir s’appuyer contre une table derrière, attendant des réponses les bras croisés. Ce type était hors du commun, il était familier avec la magie et le seul pour lui qui semblait normal, c’était Oberon. Comme s’il venait d’un autre monde. Ou une autre époque.

« Tu n’es pas vraiment en position d’exiger quoique ce soit. L’endroit n’est pas sûr pour discuter, tu as donc intérêt à me suivre pour le moment. Je t’expliquerais plus tard ce qu’il en est. Tout ce que tu dois savoir, c’est que je suis là pour t’aider. »

À peine avait-il fini sa phrase que des sirènes retentirent au loin. Le silence provenant du terrain de golf avait dû alerter les forces de police de Chantilly, qui se doutèrent qu’il s’y passait quelque chose d’étrange. Fort heureusement, tout ce qui entrait dans le champ d’action de la magie d’Oberon se figeait dans le temps. Mais cette magie puisait énormément dans les forces du souverain et plus il y avait d’objet animé à contrôler et plus il devenait dur de maitriser les choses. Il fallait partir au plus vite. Il se tourna vers le mur perpendiculaire à la grande baie vitrée et le frappa rapidement avec son poing droit. Le bloc de brique vola en éclat vers l’extérieur, laissant un trou béant donnant sur l’extérieur.

« Si tu veux t’en sortir, suis-moi. »



Fiche de liens (c) Miss Yellow



Oberon's theme~ Heavens Divide




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leygion92.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

Golf, boîtes parlantes et carrosses blancs (PV Obéron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Golf : Le coup du siècle
» SCOTT GOMEZ MANIE BIEN LE BÂTON DE GOLF
» Golf Drouot
» [NOUVEAUTÉ] Volkswagen GOLF 8: sortie prévue fin 2018.
» The Ecstasy of Gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Partie RP :: Chantilly-