AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et n'oubliez pas: quand on tape, c'est dans la bouche ! [Pv. Amethyst and Silver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Dim 29 Nov - 20:57
Cela faisait déjà plus d'une semaine qu'elle m'avait abandonné à mon sort, partant vers les horizons obscurs de notre monde, bien loin de cette ville. Elle était partie en voyage à travers le monde, me laissant seule, me disant que je pouvais refaire ma vie sans elle. Sauf que voila, bah ma vie, elle vient de se prendre un sacré coup de Red Hawk en plein dans les dents. Du coup, je déprimais à longueur de journée, soit en regardant des films ou des séries, à longueur de temps, en bouffant un truc, soit en regardant des streams, ou en jouant extrêmement mal. J'en étais devenu limite reconnaissable. Encore pire que Chris Redfield dans l'intro de Resident Evil 6. Sauf que moi, j'suis pas encore au point de venir me bourrer la gueule comme un trou h24 au bar. Non, ça, je ne suis pas assez désespéré pour. J'ai encore mon sens de l'honneur. Même si j'ai croisé Victoire en allant boire une bière pour relativiser sur les choses... Mais, je ne suis pas encore là au point de devenir un alcoolique dépressif. La lumière s'était progressivement éloignée de moi, laissant mon âme en proie aux ténèbres les plus obscures, mais je luttais. Je luttais pour ne pas aller du côté obscur de la force, comme on dit. J'allais m'en remettre, de toute façon. Il fallait juste me laisser le temps. Le temps que tout se remette en ordre. Je n'allais pas me laisser abattre par si peu, voyons. Fin, si peu... C'est "juste" le départ de mon amour d'enfance. C'est une épreuve difficile à surmonter. Néanmoins, j'étais sur mon canapé, emmitouflé dans ma couverture, ressassant le bon vieux temps en regardant un épisode d'Arrow, mangeant un bol de céréales fourrées au chocolat, avec Goldorak, un chaton que j'ai trouvé dans la rue et que j'allais pas laisser crever. OUI, IL S'APPELLE GOLDORAK, UN PROBLEME ?

Alors que j'étais en train de finir la saison 3 de ma série en regardant l'ultime épisode de cette saison, je reçus un coup de fil sur mon portable. Le téléphone sonna. Quelques secondes après, je me décidais à le prendre, avant de répondre. Mère Grand. Qui voulait que je vienne à l'agence. Tch. Encore pour me donner une corvée à la con, du genre faire de la paperasse ou récurer les coins crades de l'agence avec une brosse à chiottes ? Je passe mon tour... Sauf que j'allais quand même y aller, histoire de ne pas me faire virer non plus. C'est vrai, déjà que j'ai perdu ma copine, j'vais pas perdre mon boulot, ça serait le pire truc qui pourrait m'arriver, hein ? Non, mais sérieusement. J'espère qu'elle m'appelle pas pour me faire venir pour me virer, sinon je perds ma seule source de revenus à peu près viable. Et j'ai pas envie de bosser à un McDo ou comme livreur de pizzas. Et hors de question de retourner chez mes parents, je veux leur montrer que je suis indépendant.

-... Très bien. J'arrive.

Après qu'elle ait raccroché, je me levais et me dirigeais d'un pas lourd vers la salle de bains, avant de me refaire une classe minimale. Fini le vieux t-shirt crade et le bas de pyjama, voila le t-shirt noir avec des ailes grises à l'arrière, le jean impeccable. Après m'être lavé et rasé le semblant de barbe qui avait poussé, je ressemblais à celui que j'étais, il y a quelques jours. Un Gab' qui paraissait de bonne humeur. Mes cheveux noirs jais étaient hérisses, comme toujours, et la grosse tâche de la pizza d'hier n'était plus qu'un mauvais souvenir. J'enfilais ma veste de toujours, la rouge avec les bandes blanches, mes baskets, avant de prendre mes clés sur le meuble. Je regardais le livre de code de la route posé sur ce même meuble. Désolé, mais ça sera pour la prochaine fois. Là, j'ai plus urgent. Je fermais la porte à clé, sûr de ne rien avoir oublié, avant d'enfourcher mon scooter direction l'agence, et en conduisant correctement parce qu'on est responsables et matures et tout le tralala.

Après deux ou trois minutes de conduites, et aussi la chance de n'être tombé que sur des feux verts, je garais mon scooter avec l'anti vol sur le petit parking à côté de mon lieu de travail, avant d'entrer, direction le bureau de la patronne, qui m'avait appelé pour on ne sait quelle raison. Je rentrais dans le bureau. Seul. Je pris un siège et m'assis en face de Mère Grand. Quelques minutes plus tard, deux gens étaient arrivés. Et Mère Grand nous dit ce qu'elle avait à nous dire. Malgré tout ça, j'avais toujours cette lueur de désespoir dans mes yeux... Je pus reconnaître Willow, que je connaissais bien, à côté de moi, ainsi qu'une personne qu'il me semblait connaître mais c'était pas sûr. En vrai, je suis pas trop dans un état de réfléchir, vous voyez...

Moi qui croyais que j'allais me faire virer, mais non, c'était une mission en fait. Apparemment, un Ogre a fait son territoire dans le vieux donjon, en pleine forêt, et il serait une menace pour les voyageurs qui passaient par là. Il semblerait que ce soit un jeune scoot qui a manqué de se faire ratatiner bien violemment qui est venu poser cette mission. Une baston, hein ? Soit. C'est quelque chose qui tombe à point nommé, histoire de tout évacuer. Ce combat n'allait pas être facile, même avec Willow et la miss dont j'ai totalement zappé le prénom. Une fois sortis du bureau, devant l'agence, je me mis à prendre la parole, sur un ton moins morose que celui que j'aurais pu utiliser, étant donné mon état décadent.

-... Bien. Donc, on va là-bas, on casse la gueule à l'ogre et on retourne faire ce qu'on à a faire. Ca vous va ?

L'une des rares fois ou j'étais sérieux. Direction la forêt !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Lun 30 Nov - 19:40
Une semaine. Sept jours. X heures. Voilà le temps imparti dans lequel Stella s'était bien faite chier. Elle n'avait pas eu de missions de la part de la patronne, pas de nouvelle rencontre suicidaires au clair de lune, pas de dragueur de l'extrême venus la draguer, pas de coloc tête brulée qui vient l'embêter... RIEN. NADA. Vide total. Vide intergalactique.
Du coup Stella avait tenté de tuer le temps comme elle pouvait. En regardant des série d'amour niaises à vomir ses tripes, des films dit d'horreur mais qui ne faisaient même pas peur, des jeux sur pC du genre Mario mais en beaucoup plus suicidaire... Le truc que n'aurait jamais joué/regardé en temps normal. Mais voilà, on est pas en temps normal. Stella se faisait chier. Du coup, elle se démerde comme elle peut pour se distraire. sauf que même quand elle se distrait, elle se fait chier. Faut le faire. Les seuls trucs qui l'ont réellement amusée, c'est un Mario Kart sur la Wii U assez sympa, un bon vieux Bravely Default, un génialissime Final Fantasy avec un OST qui tue sa race, quelques films réellement biens et bien évidemment, la lecture, le tout en bouffant tout ce qui lui passait sous le nez, comme une cochonne. Va falloir que je remplisse le frigo moi... Et le codage l'occupait aussi. Et le hacking quand vraiment elle avait plus rien à faire du tout.
Mais sinon, Stella s'était ennuyée comme pas permis et comme pas possible. Sa coloc' était pratiquement jamais là, enfin elles se croisaient peu, donc elle avait pas pu discuter avec elle pendant son horrible semaine ennuyeuse. Surtout qu'elle ne la connaissait pas très bien, sa colocataire. Et Stella aurait bien voulu la connaitre un peu plus. What, d'où je veux connaitre les gens un peu plus moi ?

Au bout de cette affreuse semaine, la chose qu'elle attendait se réalisa enfin : la patronne de l'Agence avait une mission pour elle ! Pas en solo, certes, mais c'était toujours mieux que rien. Stella prit ses affaires, dont son katana qu'elle cacha, puis partit en direction de l'Agence, toute contente.
Quand elle arriva sur les lieux, elle vit qu'il y avait déjà quelqu'un, une personne qu'elle connaissait très bien : sa planche à pain favorite, Willow. Je la voit partout, elle. Même pas le temps de lui adresser un coucou qu'une nouvelle personne entra. Il s'agissait d'un mec assez mignon avec des cheveux noirs et qui avait l'air un peu fatigué.
La mission était la suivante : démolir un ogre à coups de râteaux à Reno dans un donjon dans le bois. Ok génial. Stella savait qu'elle était une grosse merde en combat, mais elle allait faire de son mieux pour envoyer l'ogre dans les jupons de sa maman.

- ... Bien. Donc, on va là-bas, on casse la gueule à l'ogre et on retourne faire ce qu'on à a faire. Ca vous va ?

Pour Stella : s'ennuyer. Stella acquiesça et suivi le garçon en direction de la forêt. Elle avait hâte de commencer la mission. Et puis, ce serait un bon moyen de s'entrainer un peu.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Mar 1 Déc - 10:23
- NOOOOOON COMMENT OOOOSE-TUUUUU?

Oh oui, comment osait-elle! Willow pointait son dos en direction de son propre miroir, en bonne schizophrène de la vie. La voix résonnait encore et toujours dans sa tête, riant d'un air moqueur:

- Juste pour une mission, c'est pas si terrible que ça ! Tu vas pas en crever, si ?

- Si. Tu vas me faire faire des trucs suicidaires à tous les coups. SORS DE MA TÊTE.

Elle parlait bien fort, la Willow. À croire qu'elle voulait mettre au courant son colocataire et tout l'immeuble de sa dispute avec elle même. Quel était le topic? Mère-Grand avait appelé Willow pour une mission. Et MPV voulait la réaliser elle-même. Entièrement. Alors évidemment, Willow était contre. Mais elle a dû finir par céder, à force de se faire harceler par sa conscience mal tournée. La mission allait sûrement finir en boucherie.

Emportant ses armes blanches dans sa veste intérieure, Willow-MPV se dirigea vers l'Agence. Légèrement en retard. Mais ça ne l'empêcher d'être de bonne humeur, par rapport à ses camarades. Elle salua d'abord Gabriel, parce que non seulement ça faisait un peu de temps qu'ils ne s'étaient pas vu, mais en plus parce qu'il avait mauvaise mine. Et mine de rien la Willow, elle s'inquiète un peu pour ses potes. Même si MPV était aux commandes.
Du coup, c'est Stella qu'elle est allée voir en premier, en parlant bien fort pour que le Gabriel entende.

- Micheline, comment vas-tu? Ça fait un bail, dis moi ~

Sourire de pute, avant de se tourner vers Gabriel, qui la coupa dans son élan de bonjour patriarcal.

-... Bien. Donc, on va là-bas, on casse la gueule à l'ogre et on retourne faire ce qu'on à a faire. Ca vous va ?

Oh là. C'est quoi cet air sérieux.
Niveau d'inquiétude 9999. Gabriel n'avait pas l'air dans son état normal. Et ça n'a pas manqué de marquer la Willow, qui, même en étant un peu stupide, savait qu'il y avait un problème. C'est le syndrome drama-Matthew à tous les coups. Oui, parce que c'est toujours de la faute de Matthew.
Mais prise d'un brin de senséité (ok voggle je sais pas le mot), Willow se retint d'en parler devant madame la blonde.

- Perso ça me va. J'avais bien envie d'une petite baston, ça faisait longtemps ~

Ça fait à peine deux jours... C'est bien ce que je dit. Ça fait longtemps.
Les trois se dirigèrent donc vers la forêt, en quête d'Ogre à découper façon apéricube. Mais sur le chemin, une idée lumineuse vint à l'esprit de la MPV. pas un plan foireux, cette fois.

- Hmm sinon c'est mieux de se donner nos noms d'agents non? Histoire de savoir et tout ~ Moi c'est Silver.


Spoiler:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukamisama.deviantart.com
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 2 Déc - 15:58
Aujourd'hui, plus que jamais, j'étais sérieux. Et ce sérieux trahissait un mal-être chez moi. Enfin, pour ceux qui me connaissent, moi et mon Bullshit. Car sinon, c'est compliqué de voir que je vais mal... Quoi que. En réalité, j'en sais rien... M'enfin, bref. Willow, qui me connaissait bien et qui était habituée à mes conneries quasi-permanentes, avait sûrement du remarquer que quelque chose clochait. Elle avait beau ne pas être ultra intelligente ou quoi, elle a sûrement du le remarquer, que je n'étais pas comme d'habitude. Au contraire, j'étais sérieux. Trop sérieux. Il fallait que je trouve un moyen pour me détendre, sauf qu'actuellement, j'en avais aucun. A part aller frapper cet ogre dans sa bouche, mais ça, c'était autre chose. D'ailleurs, en parlant d'ogre.. A quoi ressemblait-il ? A ceux qu'on peut trouver dans de l'épic fantasy, c'est à dire des gros monstres verts ultra musculeux, en pagne, et avec un énorme gourdin de bois clouté qui te broie quand tu te prends un coup ? Ou est-ce que ça ressemblait plutôt à un géant pas très beau, comme dans les contes ? Hm... A vrai dire, dans les deux cas, je sais pas si j'arriverais à lui faire de réels dégâts. Rah, et puis merde, comme on dit, on verra sur le terrain. Parfois, je me complique la vie pour rien, c'est fou... Pourquoi ne pas laisser libre cours au bullshit ? Ah, ouais, j'en avais pas trop envie, en ce moment, c'est vrai. Willow nous proposa de donner nos noms d'agents, histoire que ça soit plus efficace. Après qu'elle ait dit le sien, je dis le mien à mon tour.

- Moi, c'est Sapphire, plus connu sous le nom de Sapph. Forcément, c'est mieux, c'est plus court et plus facile à retenir.

Et la troisième personne se présenta. Et en effet, je ne la connaissais pas du tout. J'ai cru que j'aurais pu la connaître, mais en fait, non. Je m'étais sûrement planté de personne. Ce sont des choses qui arrivent, comme on dit... M'enfin. Après, nous nous dirigeâmes vers la forêt. Amethyst et Willow avaient l'air de discuter... De quoi ? J'en sais rien. Ca ne me concernait sans doute pas. Et quand bien même, j'avais pas envie de m'immiscer dans leur conversation. Enfin, elles avaient limite l'air de se taper sur la gueule, et rien qu'en parlant, s'il vous plait. Je le concède, c'est pas ce qu'il y a de plus discret quand on doit s'infiltrer dans la tanière d'un truc qui fait sûrement trois fois ta taille et qui peut jouer à t'enfoncer dans le sol comme un clou avec sa grosse massue. Surtout avec Amethyst qui, pour des raisons qui me sont obscures, gueulait parfois. Elle nous fait un syndrome De la Tourette ou bien ? M'fin, heureusement, c'était pas un petit gros comme Cartman qui gueulait des insultes sans se contrôler. Puis, Willow vint à ma hauteur, pour me demander ce qu'elle m'arrivait. Comme je le pensais, elle avait donc réussi à savoir que je n'allais pas bien. Bon, aussi, j'avoue, c'était facile à deviner... Je soupirais, avant de lui répondre.

- Disons que quand tu perds ton cousin de vue, ton autre cousin que tu sais pas ou il passe et quand ta copine se tire faire le tour du monde en te laissant seul et en cassant avec toi, je crois que c'est là, à ce moment précis, que tu te dis que t'as touché le fond. Et là, c'est précisément ce qu'il m'arrive. M'enfin, sauf que je suis remonté. Et fracasser de l'ogre m'aidera bien à retrouver la forme, je sens...

Après une longue marche, nous étions finalement arrivés près du vieux donjon. C'est le genre d'endroit que j'appréciais bien, ou il y avait peu de monde et ou cet abruti d'Ogre était. Il était quelque part à l'intérieur. Il fallait qu'on le trouve, et sans faire de bruit. J'espérais juste que Miss Gilles de la Tourette et Willow ne s'engueulent pas plus que ça, sinon, on est dans la merde, et jusqu'au cou... Et cette tour était plutôt grande, en plus. Mes craintes sur le gros monstre de 5 mètres de haut s'étaient confirmées ? Qu'importe. J'avais réussi à faire mal à un dragon de cristal bien comme il faut, alors c'est pas un stupide Ogre qui va me faire peur !

- Bon, Amethyst, Silver, pas de conneries, j'ai pas envie de crever maintenant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 12 Déc - 10:29
HRP:
 

- Micheline, comment vas-tu? Ça fait un bail, dis moi ~

... Willow voulait mourir. Stella allait lui faire payer très cher. Mais pas de suite. Sur le chemin de la forêt.

- Je t'emmerde salope, se contenta-t-elle de répondre bien fort pour que le mec et Willow l'entende.

Willow-baka enchaina :

- Hmm sinon c'est mieux de se donner nos noms d'agents non? Histoire de savoir et tout ~ Moi c'est Silver.

Silver ? Ca lui allait, surtout qu'elle a les cheveux blancs et qu'elle est toute blanche et que... Oh stop. Puis le mec dit à son tour :

- Moi, c'est Sapphire, plus connu sous le nom de Sapph. Forcément, c'est mieux, c'est plus court et plus facile à retenir.

Sapphire ? Amethyst n'en avait jamais entendu parler. Il devait sûrement être là depuis plus longtemps qu'elle, ou alors depuis moins longtemps... Oh, et puis, elle ne savait pas. Stella décida de se présenter quand même, car c'était plus poli quand même :

- Moi, c'est Amethyst. Et pas Micheline, contrairement à ce que notre malade mentale préférée laisse penser...

Elle avait fait exprès de traiter cette pauvre planche à pain de malade mentale. Sa vengeance ne faisait que commencer.

♦♦♦

Sur le chemin de la forêt... Enfin, de la destination finale, Stella décida d'aborder Willow avec l'air le plus naturel du monde :

- Oi la planche à pain ! Tu sais qu'on pourrai repasser son linge sur toi ? Et que t'es aussi bête que tes pieds ?

Stella disait ça limite en sifflotant. Elle fit une courte pause et dit, pas trop fort non plus pour pas que Sapphtruc l'entende, avec un ton moqueur :

- Ca te dit que je dise à ton copain devant là que t'es schizo ? Enfin, je suppose qu'il le sait déjà où qu'il s'en doute, non ?

Elle refit une pause avant de dire bien plus fort :

- Ah, tu pues des pieds au passage !

Après une longue marche/débat, les trois arrivèrent au lieu de destination. Sapphtruc dit :

- Bon, Amethyst, Silver, pas de conneries, j'ai pas envie de crever maintenant.

Stella hocha la tête. Elle non plus n'avait pas envie de crever.[/color]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Ven 8 Jan - 17:22
Amethyst et Sapphire. Qu'est ce que fout un métal entre les pierres précieuses, DITES LE MOI. C'est parce que Willow c'est le truc qui noircit alors que les pierres précieuses brillent tout le temps. L'argent ça noircit pas. Ouais. Mais toi t'es de l'argent en plastique comme les bijoux pour gamines, si tu vois où je veux en venir~

Bref. Puisque les trois compagnons se sont présenté, il éait temps de partir à l'aventure ! Pourquoi déjà? C'est une histoire d'orge. De l'orge? MG veut qu'on fasse de la farine? Un truc du genre. C'est pour ça que j'ai pris les couteaux. Aaah ouais ok, c'est logique. Une aventure épique où l'on va taper de l'orge pour faire du pain. Merveilleux.

~~~~

MPV toujours aux commandes, le groupe finit vite par atterrir dans les bois, où ils étaient censés trouvé l'orge sacré pour faire le pain pour la divine tartine à coller sur le dos du chat de la mère Michelle pour voir si ça vole après. Bon, c'est pas du tout ça, mais c'est ce qu'a imaginé Willow.
Et puis, sur le chemin.
Stella avait fait la chose.
LA chose qu'il ne fallait surtout pas faire lorsque la MPV était aux commandes.

- Oi la planche à pain !

Willow/MPV se retourna vers la blonde, un regard neutre et blasé sur le visage.

- Tu sais qu'on pourrai repasser son linge sur toi ? Et que t'es aussi bête que tes pieds ? Ca te dit que je dise à ton copain devant là que t'es schizo ? Enfin, je suppose qu'il le sait déjà où qu'il s'en doute, non ? Ah, tu pues des pieds au passage !

...pathétique. MPV fixa Stella avec un sourire ravissement moqueur, un air accentué de pitié sur le visage, dans un but ouvertement sarcastique. Du grand art, si vous voulez mon avis.

- Aaah, Stella. Tu crois vraiment que c'est en racontant des conneries sur moi que tu vas m'atteindre? Ou même m'effleurer? T'es vraiment pathétique, tu me fais pitié.

Sourire. MPV continua son monologue, le tout en s'approchant d'elle nonchalamment.

- Haha. Tu me fais rire tu sais. Tu es ridicule. Si je te foutais dans une cage et disais que tu étais une bête sauvage je suis sûre que ça attirerait du monde. Et avec un peu de chance un peu d'argent. Parce qu'après tout...

MPV sortit rapidement un couteau pour le mettre juste sous la gorge de la blonde, un grand sourire aux lèvres.

- ..Tu es une espèce en voie de disparition.

La pseudo-albinos rangea son couteau à l'endroit d'où il venait en rigolant, puis laissa tranquille la blonde en s'avançant un peu plus sur le chemin.

Wuuuh. Tu rigoles pas toi. Aah bah si. J'ai rigolé. Tu fais peur. Moooh tu trouves? J'y suis pas allée trop fort en plus là. Puis elle t'a insultée. Elle le méritait. ..Ouais. T'as raison. Elle le méritait.


Au fur et à mesure qu'ils avançaient, Willow, qui partageait alors le point de vue de la MPV, finit par se rendre compte de quelque chose d'un tant soi étrange.
Gabriel n'avait jamais été aussi sérieux.
Et ça inquiétait franchement Willow.
Tu t'inquiètes pour lui? FAIBLE. Hey nooo c'est pas ça. C'est une question de moral. Moooh, ces humaisn alors. La compassion c'est pour les gays. Wait what mais de quoi tu parles?Laisse moi le corps deux secondes. Dire ce genre de phrase est tout à fait normal. Ok ok~ Mais tu me le laisse après hein? Ouais ok.
Par on ne sait quelle magie, "l'échange de corps" fut, et Willow retrouva le contrôle de son corps. La douleur aux pieds, aussi.
Ainsi, elle se dirigea vers Gabriel.

- Hoy, Gabriel. Je me fais peut-être des idées, mais j'ai l'impression qu'un truc ne va pas très bien aujourd'hui... Quelque chose ne va pas?

Oui oui, parce que Willow elle s'inquiète pour ses potes. Elle a beau pas être très futée, elle est pas aveugle non plus.

- Disons que quand tu perds ton cousin de vue, ton autre cousin que tu sais pas ou il passe et quand ta copine se tire faire le tour du monde en te laissant seul et en cassant avec toi, je crois que c'est là, à ce moment précis, que tu te dis que t'as touché le fond. Et là, c'est précisément ce qu'il m'arrive. M'enfin, sauf que je suis remonté. Et fracasser de l'ogre m'aidera bien à retrouver la forme, je sens...


En entendant ces mots, Willow ne put s'empêcher d'être un peu gênée. Devoir parler de ça ne devait pas être facile pour n'importe qui, et Gabriel n'avait pas tant l'air d'avoir "remonté le fond"...
Willow posa sa main sur l'épaule du brun.

- Je compatis très fort, Gabriel. J'espère que tu te remettras vite en tous cas... Puis si j'peux t'aider hésite pas à demander. Parce que si tu continues de Gab-lérer comme ça, L'HUMOUR EST MORT POUR DE BON. Puis c'est pas de l'orge qu'on devait fracasser..?

Aah Willow et son éternelle ignorance.
Désespérant.

~~~~

Après quelques temps de marche où MPV s'ennuyait tellement qu'elle aurait bien voulu latter la tronche de Stella en attendant, les trois arrivèrent finalement au donjon. MPV sortit alors de sa chemise une demi-douzaine de couteaux, trois dans chaque main, à l'affût du moindre ogre dans les parages.

- Bon, Amethyst, Silver, pas de conneries, j'ai pas envie de crever maintenant.

Oooh moi non plus Gabriel.
Moi non plus.


Spoiler:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukamisama.deviantart.com
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Sam 9 Jan - 23:26
Tout du long du trajet, elles ne faisaient que de s'envoyer des pics. Je crois même qu'à un moment, Willow était rentrée en mode berserk et qu'elle avait failli limite tuer cette inconnue qui était connue sous le nom d'Amethyst. J'y faisais pas vraiment gaffe, aussi. J'étais un peu... Dans les nuages, on va dire. Tellement dans les nuages que j'avais failli me bouffer quelques arbres, si je ne les avais pas vus au dernier moment. Je crois qu'en fait, ces deux filles se détestaient. Pourquoi Mère-Grand a décidé de les mettre ensemble ? Parce qu'elle veut qu'elles s'entre-tuent, ou que je pète un câble en pleine mission, que je me transforme en Super Saiyen parce que l'Ogre va tuer un chauve qui était mon ami et qu'on se batte 5 minutes avant que Namek explose ? Wait, what, c'est impossible. J'ai pas d'amis chauves. Et Namek n'existe pas. Même si des fans ont lancé une pétition pour renommer une planète lointaine comme ça. Ce qui serait marrant. Mais aussi très bizarre. Entendre parler de Namek dans la vraie vie... Manquerait plus aussi que cette planète abrite la vie, tiens. Les premiers extra-terrestres qui viennent d'une planète qui tire son nom d'un des mangas les plus connus de tous les temps, ça serait plutôt... Drôle, non ? Ahem. Bref. S'en suivit ma petite conversation avec Willow, qui était devenue plus amicale. Je crois que c'est parce qu'elle déteste VRAIMENT notre collègue qu'elle était passé en mode psycho. Et vu comment elle clashe sévère comme ça, je vais éviter de l'emmerder. Sinon, elle me met en position foetale direct.

- Oh, je remonterais vite. Comme le phénix qui renaît de ses cendres, je renais de ma connerie. Sauf que là, la renaissance, elle rame un peu... Puis, j'avais rien compris à son jeu de mots. J'étais perplexe. Hm... C'est vrai qu'elle a pas tort. Et taper de l'orge... Pourquoi de l'orge ? OUI. LA CONNERIE MOURRA SI JE NE FAIS RIEN. LOOKS LIKE IT'S TIME TO OIL UP ! Ah, et c'est un ogre qu'on doit taper. Et un ogre, c'est gros. Et ça fait sûrement mal. Quelqu'un n'a pas de CANON A POSITRONS ?

Sauf que les canons à positrons, ça existe pas. Et je me rends aussi compte que Willow arrive à me tirer quelques conneries. J'ai dit que j'allais aller mieux, donc autant le faire directement. Plus vite ça ira mieux, mieux ça sera. Puis comme ça, avec la connerie en plus, combattre l'ogre sera plus "amusant" disons nous. Puis Amethyst pourra voir à quel genre de dérangés mentaux elle a à faire chez Mère-Grand. Bref. Après une longue marche, nous étions finalement arrivés devant le vieux donjon, là ou cet ogre dissident était censé être planqué. Willow et Amelol semblaient être du même avis que moi. En même temps, je doute que des gens normalement constitués souhaitent mourir atrocement défoncés par un truc qui fait 2 fois la taille d'un humain. Assez doucement, comme un ninja, je me faufilais a proximité du donjon, à un endroit où deux ou trois briques étaient manquantes, parmi la mousse et les morceaux un peu pétés. Et, je n'y voyais rien. Il faisait sombre, et j'avais beau étrangement un peu voir dans le noir, ce qui m'a toujours choqué, je distinguait pas ne serait-ce que la silhouette d'un truc.


r>

Quand soudainement, des bruits de pas semblables à ceux d'un géant se firent entendre. Quelques secousses se firent ressentir. UN TYRANNOSAURUS-REX? Non, on est pas dans Jurassic Park. Puis les dinosaures sont tous morts. TOUS. Et me parlez pas des piafs, eux, c'est juste une évolution. Un gros truc ressemblant fort à un grand humain défiguré sortit de derrière la tour, avant de passer devant nous, et de s'arrêter, nous regardant de ses grands yeux vitreux. Un truc qui faisait 2 fois notre taille, a peu près 3 ou 4 mètres, était bien massif, avec un gros ventre, une tronche déformée, et avec un gros tronc d'arbre taillé en massue. Il nous fixa quelques secondes, avant de poser sa massue à terre, s'appuyant dessus, et de nous parler, de sa voie portante et puissante, en plus d'être rauque. C'EST UN GROS PILLAR MAN EN FAIT. Et en pagne, s'il vous plait. Non, parce qu'on avait VRAIMENT besoin que ce truc soit nudiste au point de limite nous montrer ses couilles ?

- OH ? DES HUMAINS, EN FORET, A CETTE HEURE CI ? JE CROIS QUE J'AI TROUVE MON REPAS. JE VAIS ME REGALER ! DES JEUNES ADOLESCENTS... OM NOM NOM NOM.

Wait, il était sérieux ? Malheureusement, j'allais pas me laisser manger. J'suis indigeste, à ce qu'il paraît.

[Arrêter la musique ici]



- Alors comme ça Jean-Michel Abus du McDo, tu veux nous bouffer hein ? La seule chose que tu vas bouffer... CA SERA MON PIED.

Et je sautais pour lui donner un bon gros coup de pieds des familles, dans le genou de préférence, pour le faire flancher.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 9 Jan - 23:26
Le membre 'Agent Sapphire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 60

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 17 Jan - 9:40
- Aaah, Stella. Tu crois vraiment que c'est en racontant des conneries sur moi que tu vas m'atteindre? Ou même m'effleurer? T'es vraiment pathétique, tu me fais pitié.

Stella pencha la tête sur le côté, en mode question. On aurait presque vu un énorme point d’interrogation bleu apparaitre au-dessus de sa tête. Bien évidemment qu'elle comprenait le sens des mots que venait de sortir Willow. Elle ne savait juste pas quelle réaction avoir. La buter ? La stériliser ? Ah mais nan elle as pas de bonbons, donc je peux pas...

- Haha. Tu me fais rire tu sais. Tu es ridicule. Si je te foutais dans une cage et disais que tu étais une bête sauvage je suis sûre que ça attirerait du monde. Et avec un peu de chance un peu d'argent. Parce qu'après tout...

Stella mis la main sur la poignée de son katana. Elle voulais jouer à ça ? Très bien. La jeune femme blonde sortie son katana quand Willow lui mit son couteau sur la gorge.

- ..Tu es une espèce en voie de disparition.

Stella eu un sourire méchant et, à son tour, plaça son katana sous la gorge de la fille atteinte d'albinisme chevelu. Elle réplique :

- Je crois que tu peux parler. Ton espèce aussi est en voie de disparition. Après tout, tout tes camarades, ou presque, sont dans un hôpital psychiatrique, non ? Tu es le seul spécimen à être encore en liberté. Ca serait drôle de te mettre dans une cage et dire que tu es une bête sauvage atteinte d'une maladie mentale. Je suis sûre que je me ferai plein d'argent comme ça.

Elle fit une très courte pause avant de reprendre :

- Et puis, laquelle de nos arme aura plus de chance d'avoir la vie de l'autre ? Mon arme, ou la tienne ?

Stella finit par ranger son katana. Elle en avait assez dit. Elle vit Willow se diriger vers Sapph. Stella les laissa régler leurs soucis entre eux pendant que son regard s'égarait pour aller admirer un oiseau qui passait par là où encore un papillon qui se posait sur une fleur. Ou un arbre de 20 ans avec toutes ses feuilles. Ou un buisson avec des baies rouge vif qui avaient l'air délicieuses voire mortelles. Jusqu'à ce qu'une réplique de Willow attire son attention :

- Parce que si tu continues de Gab-lérer comme ça, L'HUMOUR EST MORT POUR DE BON. Puis c'est pas de l'orge qu'on devait fracasser..?

Alors, déjà, nous avons un jeu de mots de merde en première ligne. C'est bien Willow ça. Elle sait pas inventer de bonnes blagues. Stella ferait mieux de parler pour elle. Enfin, elle faisait rarement l'effort d'en inventer de toute façon. ... Oh wait. On doit aller latter un ogre ou on doit aller faire du pain ? Stella dans toute sa confusion qui a la flemme de réfléchir, ne serait-ce que deux secondes. Pourquoi MG irait les envoyer dans une tour dans un coin paumé d'un bois paumé pour aller faire du pain ? A moins que la gentille boulangère de la rue soit en réalité une sorcière qui a besoin d'aide pour faire sa fournée habituelle parce qu'elle est malade... Gab répliqua à ça :

- ... OUI. LA CONNERIE MOURRA SI JE NE FAIS RIEN. LOOKS LIKE IT'S TIME TO OIL UP ! Ah, et c'est un ogre qu'on doit taper. Et un ogre, c'est gros. Et ça fait sûrement mal. Quelqu'un n'a pas de CANON A POSITRONS ?

Stella n'avait pas compris pourquoi Sapph voulait de l'huile. L'huile, c'est gras et ça glisse. Parfait pour faire du ski ou du patinage sur du carrelage et se casser la gueule contre le mur d'en face. Donc c'était bien un ogre, et pas de l'orge. C'est bien ce que je pensai, Willow comprends tout de travers en plus d'être vraiment une conne schizo. Et Stella n'avait pas de canon à... positrons ? C'est pas canon à position plutôt ? Stella ne pense évidemment pas à la guerre de positions. Stella se contenta de hausser les épaules.

Soudain, un énorme machin gros de 20 mètres de haut fit son apparition. Stella déglutit. Il est énorme le truc. MG veut nous tuer en fait. Stella se contenta de regarder le truc. C'était donc l'ogre qu'ils devaient défoncer à coups de polochons dans la gueule à grand renfort de pyjamas bleus à petits coeurs rouges. On est dans le caca. C'est le cas de le dire. Et comble du cliché, l'ogre avait un ééééééénorme gourdin en bois et un pagne. C'est pour plaire au filles ogre le pagne ou pour aller plus vite lors du grand acte de l'amour ? Et l'ogre été défiguré et il était légèrement verdâtre. J'appelle monsieur cliché. Monsieur cliché est attendu à l'accueil, merci.

- OH ? DES HUMAINS, EN FORET, A CETTE HEURE CI ? JE CROIS QUE J'AI TROUVE MON REPAS. JE VAIS ME REGALER ! DES JEUNES ADOLESCENTS... OM NOM NOM NOM. dit l'ogre avec sa grosse voix virile.

Ooooh Pillar man version ogre tout pas beau. C'est bô.

- Alors comme ça Jean-Michel Abus du McDo, tu veux nous bouffer hein ? La seule chose que tu vas bouffer... CA SERA MON PIED.


Elle vit Gab donner un coup de pied à l'ogre, mais comme un idiot il loupa on attaque. Amethyst vint vers Gab et lui dit à l'oreille :

- Hey, tu savais que Willow-baka ici présente est malade mentalement ?

Puis Stella dégaina son katana, couru à toute vitesse vers l'ogre et décida de lui enfoncer son katana dans la jambe. Enfin, si ces messieurs les dés le veulent biens. Au pire des cas Stella va foiré son attaque. Encore.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 17 Jan - 9:40
Le membre 'Agent Amethyst' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 74

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Et n'oubliez pas: quand on tape, c'est dans la bouche ! [Pv. Amethyst and Silver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand champ de blé se fait mine d'or
» Quand je GIF ma vie
» Mission Spéciale #6
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.
» Quand on perd une cerise dans les couloirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-