AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad day for a fight... [Pv L'oiseau de feu et Rose-Rouge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 25 Sep - 21:19
Nous devions nous réveiller tôt ce matin-là, GML nous avait donné une mission et la bête que nous devions combattre était plutôt matinale. Le patron nous avait dit que nous aurions une coéquipière, cette nouvelle avait vexé ma sœur mais moi elle ne m’avait fait ni chaud ni froid. Je n’aimais pas vraiment faire de nouvelles rencontres, j-j’étais trop timide pour cela. Je sortis de la chambre et me dirigeai dans la salle de bains pour m’habiller. Je choisis ma tenue préférée : des petites ballerines avec des hautes chaussettes, une jupe, une chemise accompagnée d’un nœud, plus un pull parce qu’il faisait froid dehors, le tout dans de jolies couleurs noirs et blanches. Je préparai ensuite le déjeuner et allai réveiller ma sœur. Elle ne fut pas de bonne humeur comme à chaque fois que je la réveillai. Elle alla s’habiller à son tour puis pris le petit déjeuner avec moi. Elle boudait mais je n’y prêtai pas trop attention, je me concentrai plus sur notre destination : le cimetière. Ce mot me fit frissonner et je repris une gorgée de mon thé pour me réchauffer. Je me coiffai de deux queues attachées par des nœuds tandis que ma jumelle allait chercher nos armes. Je cachai quelques kunais et des shurikens dans ma tenue puis enfilai mon carquois remplis de flèches. Je pris mon arc à flèches et nous nous mirent en route. Le froid m’enveloppa et rougis mes joues, le soleil ne s’était pas encore levé et mon souffle était visible, je croisai mes bras sur ma poitrine pour essayer de me réchauffer.

Je me demandai comment serait notre coéquipière, je sais que je devrais me concentrer sur la chose que nous allions combattre mais ça me faisait trop p-peur et je n’aimais pas trop l’idée de devoir « tuer » même si c’était un monstre. J’écoutai distraitement ma sœur râler sur nos conditions de « travail » etc.… Ce n’était pas ce qui m’intéressait le plus ce matin, je me demandais beaucoup de choses, il faut dire que j’étais très stressée et cela à chacune de mes missions. Le chemin était assez long pour se rendre au cimetière et nous avons finis par courir histoire de ne pas être en retard. Je ne savais pas vraiment pourquoi nous devions se rendre là-bas ni ce que nous allions combattre, L n’avait pas accepté que je sache en quoi consistait vraiment la mission, elle me prenait vraiment pour une faible et ça m’énervait beaucoup…

Quand nous sommes arrivées à l’entrée du lugubre cimetière, il n’y avait personne. L s’énervait sur le retard de notre équipière, j’essayai donc de la calmer un peu pour éviter qu’elle ne tue la mauvaise personne.

Calme-toi, ça ne sert à r-rien de s’énerv-ver, n-nous sommes en a-avance.

Elle poussa un grognement de frustration et me remit la faute dessus en prétendant que je l’avais réveillée trop tôt. Je soupirai et tournai la tête, ayant entendu un bruit à ma gauche. Une jeune fille s’avança vers nous, elle était plutôt grande mais avec ma taille ce n’était pas étonnant, je crois… Elle était fine et ses yeux étaient rouges. Elle avait de longs cheveux blancs dans lesquels étaient placés de longs rubans rouges et blancs. Je fis instinctivement un petit pas en arrière pour me retrouver un peu derrière ma sœur, je baissai les yeux pour observer la terre battue et sombre. Je gardai la tête légèrement baissée mais levai doucement les yeux vers celle qui était probablement notre coéquipière. Je sentais que l’atmosphère était un peu tendue grâce au regard noir que L adressait à la nouvelle arrivée et j’essayai maladroitement de sauver la situation avant que ça ne dégénère.

-B-b-bonjour ? J-j-j’imagine que vous êtes notre coéquipière ?

Je fis un microscopique pas en avant et esquissai un petit sourire très timide.

-Je m’appelle L’ et v-voici ma s-sœur L…

Ma jumelle fit un petit signe de tête mais un petit coup de coude l’obligea à grogner un petit « enchantée ». Je rougis un peu mais il faisait trop sombre pour qu’on puisse le voir, ouf !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 98
Arme de prédilection : Combat à mains nues / Magie de feu
Arme non maitrisée : Les armes lourdes / Armes blanches
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 2 Oct - 8:50
Je n'avais pas dormi de la nuit. Je jubilais à l'idée d'aller mettre sa pâtée à la créature qui rôdait dans le cimetière. Un peu de sport me ferait le plus grand bien. Après l'arbre de la dernière fois... Apparemment, je n'allais pas être seule dans ma mission. Il semblerait que j'allais avoir des coéquipiers, et au nombre de deux. Du nom de Neige-Blanche et Rose-Rouge... Encore une fois, des agents que je ne connaissais pas. Je me demande qui ils ou elles étaient, mais j'espère qu'ils ou elles ne me mettront pas de bâtons dans les roues. J'étais seule, chez moi, en train d'attendre, encore et toujours, l'heure propice pour y aller. J'étais en train de me préparer, et de me calmer un peu. Je n'ai pas envie de passer pour une dérangée mentale non plus, voyons. J'ai beau ne pas être humaine, je ne suis pas un monstre. Quelques dizaines de minutes plus tard, je me préparais, peignant un peu mes cheveux qui formaient une cascade blanche totalement emmêlée, avant de les orner de mes habituels rubans. Je sais pas pourquoi je les mettais toujours, mais je les aimais bien. Sûrement parce qu'ils sont les derniers souvenirs du lieu d’où je viens... Bref. Une fois les préparatifs faits et moi-même habillée, je sortis de chez moi, fermant la porte a clé. De toute façon, celui qui essaie de me voler un truc, je le retrouve et il finit en cendres. Et une fois dehors... Brr. Le vent frais me soufflait sur la tronche.

- C'est calme. Si calme. C'est plutôt inhabituel...

Et puis, c'était quoi ce petit vent là ? On est en été, ou bien ? En tout cas, il avait beau être 5h30 du matin, il faisait bon. Ni trop chaud, ni trop froid... Quoi que, j'peux pas avoir chaud. Bah oui. Je suis un phénix. Et à ce que je sache, un oiseau légendaire de flammes, ça ne craint PAS la chaleur justement. Bref. Après une petite trotte de marche, de quoi me dégourdir les jambes, j'arrivais près du cimetière. Je me dirigeais, calmement, d'un pas nonchalant pas pressé du tout, vers l'entrée de cet endroit. Je me demandais vraiment ce à quoi nous aurions à faire, une fois là-bas... En réalité, je le savais, mais je m'en souvenais plus. Sans trop m'en rendre compte, j'étais arrivée à l'entrée du cimetière, par la gauche. Devant moi se présentaient deux filles, plus jeunes que moi d'apparence, dont une qui me semblait d'une extrême timidité, et une autre qui me toise d'un regard noir. Donc, ce sont elles, mes coéquipières ? Et bien. J'espère que celle avec les cheveux blancs ne fera pas que de m'attaquer du regard, sinon elle le regrettera. La brune semblait essayer de détendre l'atmosphère... Elle me semblait du genre à bégayer.

- Donc, c'est que vous êtes mes coéquipières, je suppose.

Puis, elle se présenta, et présenta sa soeur... Oh, elles étaient soeurs ? Pourtant, je ne vois pas tant de ressemblances physiques que ça... Certainement que soit elles doivent ne pas être soeurs génétiquement parlant, soit les humains sont une espèce bien étrange... Pour rester courtoise, je me présentais à mon tour.

- Enchantée. Je m'appelle Hanabi. Ah, et fixons directement certains points. En combat, je vous invite à ne pas rester trop près de moi. Disons que j'ai un pouvoir... Incontrôlable.

Je regardais brièvement derrière L', voyant cette fameuse L. Quels drôles de noms. L et L'... Je ne savais même pas qu'il était possible d'avoir des prénoms aussi courts. Ces deux personnes étaient bien mystérieuses. Puis, je détournais mon regard vers l'entrée du cimetière, histoire de voir un peu derrière. Sauf que rien ne se passait. D'un pas sûr, j'avançais peu a peu, avant d'arriver à hauteur.

- Plus vite on y sera, plus vite la mission se terminera. Rentrons, réduisons cette bête en charpie et ressortons, vite et bien.

Je la cachais bien, ma joie d'aller combattre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Arme de prédilection : Katanas / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes de jets / Armes à feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 2 Oct - 21:08
Je me levais avec une humeur exécrable ce matin là. Pour commencer cette matinée horrible, L’ m’a réveillée de trop bonne heure et mon manque de sommeil se répercuta aussitôt sur mon caractère. Quelle idée de se lever à une heure si matinale ! Il faut être malade. De plus, la raison de cette interruption de ma nuit était une mission. Une mission de combat, certes mais une mission quand même. Et avec un autre agent en plus ! La seule explication possible à cette erreur était que GML devait vouloir la mort de cette personne. Je m’habillai rapidement et nous avons déjeuné ensemble. Je tirai la tête (comme d’habitude) et nous sommes allées prendre nos armes. Je pris mon katana et des kunais et c’est le cœur lourd et le regard noir que je me mis en route avec ma sœur. Et en plus de ça, il faisait froid. Non, pas froid, glacial. Ca me mis d’encore plus mauvaise humeur, nous avons marché en silence jusqu’au cimetière et nous avons attendu notre « coéquipier ».

J’y serais bien allée sans lui mais L’ tenait à l’attendre. Cette personne devait vraiment manquer de respect. S’il y avait une chose que je ne supportais pas avec les rendez-vous, c’était les retards. Et l’idiot que nous attendions était un pro en la matière. Je commençais à m’impatienter fortement quand une silhouette se détacha de la brume du matin. Pas trop vite, surtout, ça pourrait te tuer (et ce serait vraiment dommage) ! Notre coéquipier… Ah non ! C’était une fille. Je me permis de la détailler attentivement sans un mot.

Des cheveux blancs longs, très longs, trop longs, si vous voulez mon avis. Comment pouvait-elle se battre avec des cheveux d’une longueur pareille ? C’était son arme ou quoi ? Et puis elle avait mis pleins de rubans dedans et l’effet était étrange. Enfin, ce n’est que mon avis hein ! Des yeux rouges qui vous toisaient de haut et un air de je-m’en-foutiste qui me tapait déjà sur les nerfs. Ses vêtements étaient plutôt classiques, si on ne compte pas les sceaux qu’elle porte un peu partout ! Elle devait surement avoir une peur bleue des démons pour en porter autant !

Puis elle nous sortis que l’on devait être ses coéquipières. Quelle perspicacité ! Comme si une personne normale se promènerait dans un cimetière par un temps pareil et surtout à cette heure ! Non mais ! Elle a oublié son cerveau chez elle ? Peut-être que c’est pour cette raison qu’elle était en retard, elle le cherchait… Mais ce n’est pas une excuse. L’ décida de nous présenter. Excellente initiative puisque je ne comptais pas ouvrir la bouche et que cette fille avait l’air d’avoir laissé sa politesse au côté de sa matière grise. Mais elle avait l’air de douter de notre lien de sang car elle nous dévisagea un certain temps avant de se présenter à son tour.

Hanabi donc ! Au moins je connaissais le nom de cette menace. Elle passa au dessus des formalités de bases pour nous donner des ordres de combats. Pour qui se prenait-elle ? Pour notre général ? Qu’elle sache que ne n’obéis qu’à une seule personne : moi. Et parfois à L’. Elle partit ensuite vers le cimetière et nous la suivîmes sans un mot. Ma frustration était palpable mais j’avais envie d’en finir avec cette mission.

L’atmosphère était encore plus froide à l’intérieur des murs et le silence était pesant. Je n’aimais pas cet endroit et je me demandais bien quelle créature, aussi stupide soit-elle, voudrait vivre dans un endroit pareil. Mais cette bête devait exister puisque nous allions la combattre. L’idée de pouvoir me défouler adoucit d’un rien ma colère, mais vraiment de pas grand-chose. Nous marchions depuis un moment quand je me rendis compte que l’on tournait plus ou moins en rond. Je me doutais que ma jumelle suivait Hanabi (qui n’était pas super douée pour s’y retrouver) mais je refusais toutefois de lui adresser la parole. Sa présence me gênait et je voulais bien le lui faire sentir. Je m’adressai donc à L’ d’une voix néanmoins froide.

-C’est moi ou on ne sait pas vraiment où chercher la bête ?

On repassait devant une statue à la mémoire d’un inconnu pour la troisième fois et je dois dire que ce travail était… pas très réussi et que le revoir ne m’étais pas agréable.





Arigato Chapelier Fou! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 17 Oct - 20:51
Bad day for a fight...


Feat L'oiseau de feu & Rose-Rouge

I'm a little scared...

Je senti que ma sœur n’appréciait pas Hanabi, de mon côté, ma timidité ressortait alors je ne pouvais pas vraiment me faire d’idées. Je me cachai encore plus quand elle nous prévint qu’elle était incontrôlable. Ma sœur était déjà énervée, son regard avouait tous ses sentiments. Elle devait sûrement se demander pour qui elle se prenait, etc.… Je n’étais pas très rassurée avec ma sœur et mon autre coéquipière mais je les suivi tout de même à l’intérieur du cimetière. Je trottinai derrière Hanabi en regardant autour de moi. Toutes ces sépultures, ces statues d’anges à moitié détruites, les arbres morts aux branches nues et tordues. Je frissonnai, l’aube n’était pas vraiment levée, le soleil commençait à peine à se lever et nous continuions de marcher. C’était la troisième fois que nous passions devant une grande statue à l’effigie d’un homme.

Ma sœur finit par s’arrêter et se tourna vers moi, je l’observai un petit moment et haussai timidement les épaules. Je n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire mais nous n’avancions pas vraiment… Je m’approchai un peu de la tombe et observai la statue, les traits étaient grossiers, elle devait avoir été faite à la va-vite pour l’enterrement. Je posai ma main sur le coin du socle et me tournai un peu vers ma sœur.

-J-j-je ne sais pas si n-nous allons la tr-trouver… E-elle est p-p-peut-être déjà p-partie ?

Le regard de ma sœur se durcit mais je ne détournai pas le regard, je l’aurais fait si ça n’avait pas été L, je n’avais plus du tout peur d’elle. Je me tournai ensuite vers Hanabi, vu que nous ne savions ni L ni moi ce que nous devions faire, autant demander l’avis à une autre même si cela m’attirerait plus que probablement les foudres de ma sœur jumelle. Un brouillard se leva en une seconde juste avant que je ne m’adresse à notre coéquipière. En quelques secondes à peine, le cimetière était devenu une vraie purée de pois, je ne voyais plus la tombe qui se trouvait à côté de moi, le brouillard cachait les tombes entières et le sol était devenu invisible. J’avançai un peu vers mes coéquipières, l’œil gauche teinté de mauve (= peur). L avait déjà dégainé son katana et Hanabi était sur ses gardes. Mes doigts se refermèrent nerveusement sur mon arc et je levai lentement mon bras pour attraper une flèche dans mon carquois. Je regardai partout autour de nous, tout était englouti sous l’épaisse couche blanche, comme une vague. Je vis quelque chose de noir passé un peu plus loin dans l’allée et j’armai mon arc vers cet endroit, sans pour autant tiré. Je vis ma sœur se tourner vers l’endroit opposé, et en un regard, j’avais compris qu’elle avait vu quelque chose de l’autre côté. Je n’avais aucune idée de ce qu’il était en train de se passer mais je n’étais pas rassurée, mais alors là pas du tout. J’imagine que mon œil sensé être blanc à virer au violet pur. Je reculai de quelques pas pour me trouver à la hauteur de ma sœur. Je ne savais pas trop comment Hanabi était en train de réagir mais j’étais plus focalisée sur l’ombre que j’apercevais une fois à gauche, puis une fois à droite.  

© Kinotto de LG.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 98
Arme de prédilection : Combat à mains nues / Magie de feu
Arme non maitrisée : Les armes lourdes / Armes blanches
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 7 Nov - 23:31
Et bien, celle avec les cheveux blancs, qui était apparemment la soeur de la brune, m'avait l'air extrêmement hargneuse. C'est un peu comme si j'étais partie en mission avec le Docteur Jekyll et Mr Hide... En gros, une personne très gentille et une autre moins. Enfin, L, c'était son nom, me semblait surtout plus énervée qu'autre chose. On l'a levée du mauvais pied ou quoi ? Enfin bref. Je me contentais de restais silencieuse. Je n'avais rien à dire non plus, remarques... Enfin, bref. Nous marchions dans le cimetière, de nuit, et on était plongés dans la brume. C'était une ambiance plutôt... Lugubre, il faut le reconnaître. Mais le jour ou quelque chose comme ça me foutra les chocottes est loin d'être arrivé... J'étais parfaitement calme, même. Comme si c'était une balade nocturne tout à fait normale pour moi. Sauf que... En fait, quelque chose clochait. On était pas censés aller chercher et abattre un monstre ? On avait du faire 3 fois le tour du cimetière, voire plus, et pourtant, rien. Même pas un animal errant ou quoi. Le calme plat. Même les corbeaux n'étaient pas là... Et L fit un commentaire pas très utile.

- Si c'est pas nous qui le trouvons, il se montrera à nous. On a pas manqués un endroit par hasard ? On voit que d'alle avec ce brouillard.

Une idée me vint en tête. Je levais mon index, et une petite flamme en jaillit. Histoire de nous éclairer. C'est quelque chose qui était simple comme bonjour à faire pour moi. Et même si il y avait de la brume, ça n'empêchait pas à la création d'une flamme pour s'éclairer ne serait-ce qu'un peu, histoire de voir un peu plus loin que le bout de son nez. Ca pourrait indiquer notre position au monstre aussi, mais c'était précisément ce que je voulais: l'affronter le plus vite possible. C'est pas que je m'inquiète pour la ville ou quoi, enfin juste un peu, mais... Si ce truc sort de là, on est dans la merde. Et L' pensait que la créature était partie. Si c'était vrai, cette chasse à la bête serait étendue à tout Chantilly... Soudainement, un brouillard encore plus épais se levait. Quelque chose était visiblement en train de se passer. Et ce quelque chose ne paraissait pas très naturel, si vous voyez ce que je veux dire. Et même avec mes flammes, on n'y voyait plus rien. Je les éteignis donc, ça ne changea pas grand chose à ce qui se passait. L' avait dégainé son arc, L son katana et moi j'étais sur mes gardes. Moi, désarmée ? Loin de là. De la chaleur se fit ressentir sous mes pieds. En réalité, j'étais prête à foncer au corps à corps. Ou esquiver pour contre-attaquer. Quelque chose était passé par là. Quelque chose de rapide et inhumain. Ok, donc ça pue vraiment, là. Je commençais sérieusement à être sur mes gardes. Ne jamais sous-estimer un adversaire, comme on dit. Je me sentais... Seule. Je ne voyais plus mes coéquipières. Foutu brouillard.

- Je vais pas pouvoir dissiper ce brouillard, je ne maîtrise pas le vent. L ? L' ? Ou êtes-vous ? Déjà en plein combat ?  

Au même moment, pile devant moi, une silhouette me faisait face. La même que tout à l'heure... Un peu plus grande que moi, j'ai l'impression. Des yeux rouges, limite brillants, étaient en train de me regarder. C'était quoi ce truc ? Je doute que ça soit un zombie, ou quelque chose du genre. Un loup-garou ? Je ne pense pas. Enfin, je vois pas ce qu'il foutrait là. Et je vois difficilement comment un tel monstre aurait fait pour passer ici... Néanmoins, j'étais en position de combat, sur mes gardes, les pieds placés de façon a avoir le meilleur équilibre possible, un bras devant moi, paume face à la chose, et une main sur le côté de ma tête mes doigts laissant entrevoir mes yeux. J'avais un sourire aux lèvres.

- Allez, approches, on va s'amuser !

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Arme de prédilection : Katanas / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes de jets / Armes à feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 4 Déc - 12:43

Bad Day For A Fight...



Hanabi  n’avait pas l’air d’avoir compris que, si, on avait fait le tour de ce cimetière sans oublier un seul endroit. Mais bon, vu qu’elle venait de remarquer qu’il y avait du brouillard ça ne m’étonnait pas qu’elle  zappe certaines informations. Elle fit soudainement apparaître une flamme au bout de ses doigts, chose plutôt utile qu’elle aurait pu faire plus tôt. Elle aurait remarqué où elle allait. Au moins, je savais ce qu’elle savait  faire, pas besoin d’être grandement intelligent : elle contrôle le feu. Ca peut quand même servir, si t’as plus de chauffage en hiver quoi. Je devais bien avouer que je ne voyait pas très bien comment combattre efficacement avec seulement des flammes comme armes mais bon, chacun son truc.

Comme si cette petite flamme avait été un signal attendu, le brouillard s’épaissit et devint plus dense. Je fus séparée d’ Hanabi, chose qui ne me gêna pas trop. Le problème, c’est que je fus également séparée de L’ et ça, c’était embêtant. Une ombre m’effleura le dos et je me retournais brusquement. Rien. Le noir et la brume. L’ombre passa encore quelque fois et je me décidais à dégainer mon katana. Je me mis en position d’attaque de base et je me préparais à tout. C’est alors que je perçu… Le vide. Pas un son, pas un mouvement. Comme sourde et aveugle. Je respirai calmement. Ma sœur devait avoir encoché une flèche et être prête à tirer. Dans ce cas, est ce que j’entendrais sa flèche siffler ? Je l’espère, je ne voudrais pas manquer le combat à cause de la météo !

C’est alors que j’entendis Hanabi,  elle avait l’air d’être aussi dérangée que moi par cette purée de pois. La silhouette dans la brume ne passait plus et j’en déduisis qu’elle était auprès d’une autre. Cette idée fut confirmée quand je perçu le cri de notre coéquipière, lancé à l’intention du monstre. Je me lançais donc dans cette direction. Pas question qu’elle se batte toute seule ! Je ne me suis pas levée pour profiter du mauvais temps et par plaisir de se lever tôt le matin ! Non mais !


 



© Truth.





Arigato Chapelier Fou! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 4 Déc - 13:24
Bad day for a fight...


Feat L'oiseau de feu & Rose-Rouge

Let's go to Fight!


Je reculai de quelques pas tandis que la brume se faisait encore plus dense. Une petite flamme éclaira le doigt d’Hanabi mais elle ne me rassurait pas pour autant. Je me cognai contre quelqu’un et me retournai dans un sursaut, c’était juste une statue, je soupirai. Je me tournai de nouveau vers mes coéquipières mais je ne les voyais plus. Je les appelai d’une petite voix, je ne voyais plus à un mètre ! La peur m’envahissait déjà mais j’essayai de me reprendre. J’entendis la voix d’Hanabi mais j’avais l’impression qu’elle se trouvait à des kilomètres, je tentais de répondre mais elle ne devait pas m’entendre. Je m’avançai en tendant les bras devant moi, complètement perdue, l’atmosphère était tendue et oppressante, je ne me senti plus en sécurité.

J’entendis de nouveau la voix d’Hanabi s’élever et pour le peu que je compris, elle ne s’adressait plus à nous et elle n’était plus seule. Un brin de courage et d’adrénaline m’enveloppa et je décidai de m’approcher de l’endroit où je situai plus ou moins ma coéquipière, j’espérai pouvoir retrouver ma sœur, je n’étais pas du tout rassurée sans elle. J’empoignai mon arc et encocha une flèche, néanmoins, je gardai l’arc pointé vers le sol et avançai à pas silencieux. A ce moment-là, je me doutai qu’L avait déjà sorti son arme depuis longtemps. Je tendis l’oreille à la recherche du plus petit bruit m’annonçant que le combat avait commencé mais le silence me répondait. Hanabi attendait probablement le meilleur moment pour attaquer.

Soudain, une ombre gigantesque (pour ma petite taille évidemment) se dressa devant moi. Je me baissai un peu et en me penchant sur le côté, j’aperçu Hanabi en position de combat, je jetai de rapides coups d’œil sur le côté, histoire de repérer L mais je ne voyais rien. J’avais l’impression que tout était au ralenti, il ne se passait rien, le monstre comme Hanabi étaient immobiles, attendant que l’autre attaque en premier.

C’était une bonne occasion… Le monstre ne me voyait pas, c’était un atout en or, pourtant, j’avais peur de rater mon coup, je ne voulais pas qu’on m’en veuille si je faisais échouer toute la mission. Je secouai légèrement la tête, je n’allais pas laisser mes coéquipières se battre sans moi ! Je servais à cela après tout. Je reculai de quelques pas, toujours accroupie, mais pas de trop pour ne pas que le brouillard m’empêche de voir. Je mis le dos du monstre en joue, je tremblai un peu, c’est pour cela que je pris bien mon temps avant de décocher la flèche. Je fermai un œil, pris une grande inspiration et ouvris les deux doigts qui empêchaient la flèche de partir. Je me redressai rapidement en espérant que j’ai réussi mon coup.

Je ne vis pas si la flèche s’était plantée dans la chose ou pas mais décidai de rejoindre Hanabi de l’autre côté. J’encochai une deuxième flèche, remis le monstre en joue et décochai pour la deuxième fois.Je jetai un coup d’œil à ma voisine pour la laisser attaquer à son tour. J’avais décoché les premières flèches et grâce à cela, le combat avait commencé.


© Kinotto de LG.






Dernière édition par Neige-Blanche le Ven 4 Déc - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 4 Déc - 13:24
Le membre 'Neige-Blanche' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 31, 33

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 98
Arme de prédilection : Combat à mains nues / Magie de feu
Arme non maitrisée : Les armes lourdes / Armes blanches
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 9 Déc - 15:27

The mist monster.


Je n'étais plus toute seule, à présent. J'étais éloignée des deux soeurs, mais j'étais dans mon coin, le monstre étant en face de moi. Dans cette purée de pois, je ne pouvais absolument rien distinguer. Je voyais juste une grande silhouette qui me regardait. Une grande silhouette sombre, monstrueuse, qui me regardait de ses grands yeux jaunes, comme deux lumières brillantes dans la nuit. J'aurais bien aimé l'affronter toute seule, mais je sais pas si je ferais le poids. Après tout, c'est sûrement pour ça qu'on m'a donné des coéquipières, non ? En parlant d'elles, ces dernières avaient du m'entendre parler au monstre. Nous étions à présent face à face, moi et la créature inconnue. Je n'avais aucune idée de ce à quoi elle pouvait ressembler, même en voyant sa silhouette. Cependant, ce truc n'était pas petit. Ca devait être une créature imposante, qui se servait du brouillard comme camouflage pour ensuite abattre ses proies en toute fourberie, se faufilant derrière elles telle un serpent avant de les abattre d'un coup, sec. Sauf que là, le monstre était bien en face de moi, et refusait de bouger. Moi non plus, je ne bougeais pas. Nous étions en train de faire une sorte de duel de regards, attendant l'un ou l'autre le moment opportun pour attaquer. C'est comme si nous étions tous les deux dans un monde différent, seuls, cachés dans le brouillard, attendant que l'autre flanche. J'étais tellement concentrée que j'ai failli ne pas en entendre des petits bruits de pas derrière. J'étais en posture de garde, me préparant à toute éventualité.

Ces bruits pas... Je doute que ça soit L. Elle m'a l'air beaucoup trop indiscrète pour ça. Elle nous aurait certainement fait repérer y'a longtemps. Je ne lui faisais absolument pas confiance... Faut juste que je me méfie de son katana. Car un "accident" serait si vite arrivé sur ma tronche. Même si je doute qu'elle veuille me transformer en apéricubes en pleine mission... Mais on n'est jamais trop prudents, hein ? Bref. Je pense que c'était L' qui était venue pour attaquer le monstre, mais je n'en étais pas sûre. J'espère juste qu'elle va pas faire de bourde... Quelques secondes s'écroulèrent, sans que je ne bouge de ma position, observant toujours la créature, qui me fixait de ses yeux jaunes. Apparemment, il n'avait pas décidé de m'attaquer. Je ne suis pas patiente du tout... J'espère juste qu'il va attaquer en premier, et vite. Parce que sinon, je vais vraiment m'énerver, et je vais l'attaquer sans aucune forme de pitié ni de considération, attaquant au hasard et en détruisant le plus de choses possibles, histoire d'être sûre de le toucher. Sans prévenir, une flèche passa à coté de moi, allant s'encastrer directement dans le corps du monstre. Puis, quelqu'un s'avança juste à côté de moi. C'était L', comme je l'avais deviné, arc à la main. Puis, sans dire un autre mot, elle re tira une autre flèche, qui alla s'encastrer droit dans le corps du monstre, encore. En fait, c'était elle qui avait commencé le combat. La bête flancha légèrement, dans les ténèbres du brouillard. Je lançais un bref regard à ma coéquipière, avant de lui sourire.

- Beau tir ! Maintenant, a moi de montrer ce que je peux faire.

Des ailes de flamme apparurent dans mon dos, avant que je m'élève légèrement au-dessus du sol. Je fonçais sur la créature, mes jambes s'enflammant, avant de monter au-dessus de lui, et de lui infliger un violent coup de talon dont il se souviendra de toute sa vie. Encore, fallait-il que j'arrive à le toucher, dans ce foutu brouillard. Juste après, je retournais au sol, mes ailes de feu toujours actives dans mon dos, étant toujours légèrement au-dessus du sol. On pouvait ressentir une certaine chaleur en s'approchant près de moi. Je regardais la bête avec hargne. Et un grand sourire carnassier. Cependant, je n'étais pas ultra confiante non plus. Il fallait trouver un moyen de se débarrasser de tout ce brouillard, et vite... Quant à L, je ne savais pas ou elle était. Je m'en rendis compte bien assez vite: mon coup ne l'avait pas touché. La paire d'yeux jaunes qui était la seule chose que je pouvais voir du monstre n'était plus là. Et merde.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

[/quote]





Dernière édition par L'Oiseau de Feu le Mer 9 Déc - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 9 Déc - 15:27
Le membre 'L'Oiseau de Feu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 74

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Arme de prédilection : Katanas / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes de jets / Armes à feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 16 Déc - 20:29

Following the mist



J’arrivai sur les lieux du combat et décidai, dans un élan de je-ne-sais quoi, de rester en retrait. Je voulais voir de quoi cette créature était capable et c’est pour cette raison que je me fis le plus discrète possible. Je me trouvais derrière une tombe d’où je pouvais voir toutes la scène et je souris intérieurement en remarquant l’impatience de notre… « Coéquipière » qui avait visiblement très hâte d’attaquer. Cependant, L’ fut plus rapide. Elle aurait été presque invisible et inaudible mais c’est ma sœur et aucun de ses mouvements m’échappaient. Il ne me fut donc pas difficile de la percevoir.

Ce fut elle qui décocha la première flèche, en plein dans le mille. Elle bougea rapidement, tira pour la deuxième fois et sa flèche trouva à nouveau sa cible. Elle avait  le visage déterminé, comme il l’est rarement, signe qu’elle était déterminée à se battre. Je souris et observai la réaction de… La chose. Ce truc avait l’air de se remettre de sa surprise assez rapidement. OK donc on retient qu’il vaut mieux enchainer les attaques. Ses blessures avaient l’air de plus l’avoir surpris qu’autre chose mais ne semblaient pas le gêner outre mesure. Donc il fallait faire des attaques plus conséquentes ou, dans le cas de L’, trouver LE point qui allait  lui faire mal.

Puis Hanabi décida d’attaquer. Et là, je m’attendais à tout et je ne fus pas déçue. Des ailes de feu apparurent dans son dos et elle s’envola pour donner un coup de pied violent dans…Le vide. Ben oui, quand on fonce dans le tas sans réfléchir, c’est ce qui arrive. Donc, elle a raté sa cible et la fierté de son attaque, plutôt tape-dans-le-tas, laissa bientôt place à la surprise et à la colère d’avoir échoué sur ce coup. Mais un autre sentiment, moins facile à nommer, pris bientôt le dessus, le genre d’expression qui signifie « Oh ! Je pense qu’on est dans la merde ! », Et  je compris rapidement pourquoi. Le seul repère que l’on avait pour situer le monstre avait disparut. Le bâtard a dû fermer les yeux.

La colère d’avoir perdu la trace de notre cible à cause de l’attaque irréfléchie de la demoiselle qui, visiblement, trouvait la vue à son aise, me donna envie de courir n’importe où et de donner des coups dans le vide. Qui sait, peut-être que mon Katana rencontrerait malencontreusement le corps en feu d’Hanabi ? Ce serait vraiment dommage ! Mais je me dis intérieurement que cela ennuierait L’, et comme c’est elle qui est chargée de cuisine aujourd’hui, je vais m’abstenir. La dernière fois que j’ai eu le malheur de vraiment l’énerver (si, si, je vous jure que c’est possible), elle m’a fait le pire souper de ma vie. Donc, je dois rester calme et essayer de ne pas tuer notre… « Truc de feu », je sais pas si ça a un nom. De toute façon, il fallait d’abord retrouver le monstre à affronter et qui sais, à ce moment là je pourrais accidentellement la blesser en attaquant. Ca arrive les accidents, non ?

Mais la priorité était de localiser notre proie. Cette chose avait décidé de fermer les yeux pour nous perdre ? Très bien. Dans ce cas il ne me restait plus qu’une chose à faire. Je me levai et avançai silencieusement au milieu des tombes et me postai à l’endroit exact où le monstre se tenait quelques minutes plus tôt et je fermai les yeux. Ce fut une des rares fois où je remerciais mes méditations forcées. Je me concentrai donc et m’efforçai de percevoir les choses comme ce monstre, blessé et qui se préparait surement à attaquer à son tour. C’est à ce moment que je sentis une étrange sensation, difficile à discerner avec la chaleur ambiante, comme une humidité dans l’air. Je suivis cette impression, les yeux toujours fermés et en me déplaçant silencieusement, comme si je ne faisais qu’un avec la brume qui m’enveloppait. Je ne savais pas si les autres m’avaient vue et me suivaient ou si elles réfléchissaient à un autre moyen de trouver notre ennemi. Au bout d’un temps indéfinissable, j’arrivai à un endroit qui me semblait plus condensé et je décidai d’ouvrir les yeux.

La bête était non loin de moi et j’ignorais si elle avait capté ma présence. Je décidai de tenter le coup. Si les filles me cherchaient, elles entendraient les bruits du combat et elles viendraient rapidement, si elles n’étaient pas déjà sur mes talons. Je me préparai donc et m’élançai. J’attaquais avec précision et je réattaquais encore pour ne pas laisser la chance à cette chose sans nom de s’éclipser à nouveau. Je réussi à le toucher et je me mis en retrait afin de préparer mes prochains coups.



 



© Truth.





Arigato Chapelier Fou! ^^


Dernière édition par Rose-Rouge le Mer 16 Déc - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 16 Déc - 20:29
Le membre 'Rose-Rouge' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 43, 17

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 18 Déc - 13:49
Bad day for a fight...


Feat L'oiseau de feu & Rose-Rouge

Stop to be afraid.


Je souris au compliment d’Hanabi et observai son attaque. J’eu un mouvement de recul quand deux ailes de feu apparurent dans son dos, elle s’éleva et fonça sur le monstre. Elle prit de la hauteur et je la vis infliger un coup de pied vers le monstre. Pourtant, elle ne le toucha pas et revint à mes côtés, elle dégagea une onde de chaleur en s’approchant. Je relevai les yeux vers le monstre mais ses yeux avaient disparus, nous n’avions plus aucun point de repère pour le retrouver. Je fronçai les sourcils et réfléchis à toute vitesse, je jetai de rapides coups d’œil autour de nous, il pouvait être n’importe où à attendre le bon moment pour nous attaquer.

J’entendis des bruits de pas derrière moi et je me retournai lentement. Je savais que ce n’était pas l’ennemi, j’avais reconnu les pas de ma sœur. Elle ne s’arrêta pas près de nous et passa entre Hanabi et moi en continuant de marcher calmement. Je compris ce qu’elle voulait faire et un petit sourire naquit sur mes lèvres tandis que je l’observai s’arrêter là où se trouvait le monstre il y a quelques instants. Elle fermait les yeux et avait l’air de faire un énorme effort de concentration, elle essayait de localiser l’ennemi grâce à une méthode de méditation, j’étais un peu étonnée qu’elle le fasse, d’habitude, elle m’aurait demandé de le faire à sa place… Je restai immobile pour ne pas la déconcentrer et je jetai un petit coup d’œil à notre coéquipière, elle s’impatientait à vue d’œil, j’imagine qu’elle voulait que l’on ratisse une nouvelle fois le cimetière. Je m’apprêtai à poser une main sur son épaule mais je me retins, ses ailes m’effrayaient un peu.

-A-attends… L-L est en train de re-retrouver la b-b-bête…

Je chuchotai pour ne pas distraire ma sœur et au moment où je parlai, L se mit à marcher, les yeux fermés. Je marchai à sa suite en regardant si Hanabi nous suivait ou pas, j’avoue que je n’aimais pas voir ma sœur ainsi, normalement, elle était toujours énergique et exécrai ce genre d’exercices et même moi, quand elle le faisait, ça me mettait mal à l’aise. En plus, j’avais l’impression qu’elle marchait le plus lentement possible et que nous n’arriverions jamais à destination. Je pris mon mal en patience et, enfin, elle s’arrêta pour ouvrir les yeux, elle se mit en position et fonça à son tour sur la bête non loin d’elle pour lui donner deux coups. Elle recula et se remit en position mais je m’avançai, c’était à mon tour maintenant. J'avais peur, je regardai le monstre avec de grands yeux où brillait une forte lumière mauve, je n'osai pas, mes membres étaient paralysés par la peur et je devinai rapidement que je faisais une petite crise de panique. Je mis un genou au sol et pris une grande inspiration, je savais que ce n'était pas le moment, que ce n'était pas aux autres de faire tout le boulot! Je relevai doucement la tête vers les deux yeux jaunes brillants, il allait attaquer et il fallait que je le fasse avant lui, je secouai la tête et une décharge d'adrénaline m'envahit alors que la couleur de mon oeil gauche prit une couleur rouge, celle qui, pour moi, signifiait la détermination. Je pris une flèche que je décochai avec précision, je ne savais pas si je l’avais touché mais je n’y réfléchis pas tout de suite. Je sorti deux kunaïs de mes manches, pris mon élan et m’élançai vers le monstre. Je pliai mes jambes et sautai le plus haut que je puisse pour le poignarder. Je senti les lames traverser la "chair" du monstre, j'avais réussi à le toucher. Je posai mes pieds contre lui pour prendre appui et je tirai d'un coup sec vers le bas pour que les lames descendent dans son corps et que je me propulse en l'air. Je passai au dessus du monstre et tombai de l'autre côté de sorte qu'il soit entre moi et mes coéquipières. J'amorti mal ma chute et roulai sur le côté, je me relevai lentement, j'étais pleine de boue et mon épaule gauche sur laquelle j'étais tombée me faisait mal. Je mordis ma lèvre inférieur et regardai ce qu'il se passai de l'autre côté, me demandant qui allait attaquer après moi.


© Kinotto de LG.






Dernière édition par Neige-Blanche le Ven 18 Déc - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 18 Déc - 13:49
Le membre 'Neige-Blanche' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 12, 54

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 98
Arme de prédilection : Combat à mains nues / Magie de feu
Arme non maitrisée : Les armes lourdes / Armes blanches
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 25 Déc - 0:40

Sword, Bow, Flames and ROCK N'ROLL !


Le monstre ne me respectait pas. Mon coup. Si beau. Si préparé. Si bien placé. Il avait foiré. J'avais tapé à côté comme une abrutie... Kch. Je ne prêtais pas attention à ce que pouvaient penser mes coéquipières. L' avait réussi à le toucher. A moins que ça soit L. Rah et merde, leurs prénoms se ressemblent ! Du calme Hanabi. Inspire. Expire. Voila. C'est mieux. Je rouvris les yeux. Le monstre semblait avoir disparu. Il avait les yeux fermés. L'enfoiré. Et la fille qui elle non plus ne me respectait pas était en mode full concentration pour retrouver la créature. Elle a sérieusement besoin de se concentrer pour entendre un son dans un endroit aussi calme ? Et bien. Elle devait être débutante. Ce qui me fit avoir un sourire carnassier. Ce qui serait bien, ça serait qu'elle puisse le toucher. Ou encore mieux, que quelque chose vienne ici pour dissiper ce brouillard à la con. Visibilité zéro. J'ai jamais aimé le brouillard. Surtout qu'en plus, c'est constitué de micro gouttelettes d'eau. Et que l'eau, ça affaiblit mon pouvoir. Sauf que le brouillard n'était pas assez... Voila quoi, ça ne pouvait pas me faire baisser mes pouvoirs. Juste que j'aime pas l'eau, sous toutes ses formes. Je la regardais faire. Si ça se trouve, elle allait être capable de trouver le monstre. Et j'allais sauter sur l'occasion pour l'attaquer violemment bien comme il faut. Après tout, nous avions l'avantage du nombre. Mais lui, il était avantagé par le terrain. Et merde. Elle attaqua. Et son coup fit mouche. ELLE AU MOINS, ELLE TOUCHAIT, HEIN. La chance du débutant, je vous dit. Le monstre avait rouvert les yeux. J'avais écouté les paroles de la petite timide, qui me disait que sa soeur retrouvait le monstre. Voila pourquoi je n'avais pas attaqué. Hmpf.

- Bien.

L', il me semble, se mit à agir. Elle décocha une flèche sur le monstre, avant de l'attaquer à coup de kunais. Et elle réussit à le toucher. Mais bordel, c'est que je suis un boulet ! Si je n'arrive même pas à toucher un satané monstre dans la brume, alors, je ne suis qu'une faible. Mon visage se tordit d'une expression colérique. Pas question que je sois plus faible qu'elles. Mes ailes brillèrent d'une flamme encore plus intense. Je marchais doucement, en direction du monstre. Des faibles flammes apparurent là ou je marchais, avant de disparaître quelques secondes après. Mon expression avait changée. Je passais à côté de l'archère, avant de passer à côté de l'épéiste, sans en regarder une des deux. Il fallait absolument que je me concentre. Si mon coup précédent n'avait pas marché, c'était parce qu'il ne portait pas assez. Si ça n'a pas marché, alors, mettons-y plus de puissance, histoire de pouvoir lancer une vraie attaque. Cette histoire allait m'énerver, si ça continuais. Je refuse d'être plus faible que cette enfant aux cheveux blancs. Je levais ma main gauche à la hauteur de ma tête, avant d'y faire apparaître une lance constituée uniquement de flammes.

- Je vais te brûler et de calciner jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de toi, saleté...

Restant immobile, je sondais les yeux jaunes de la bête histoire d'anticiper ses mouvements. Quelques secondes après m'être bien concentrée, j'envoyais ma lance de flammes en direction du monstre. Cette dernière transperça quelque chose et resta empalée dedans, le tout dans un bruit de chair qui se déchira. Un horrible rugissement bestial se fit entendre et eut écho dans le cimetière. On va réveiller toute la ville, à ce train là... Je pris un sourire, fier de l'avoir touché, mais toujours aussi énervée. La lance resta quelques secondes dans sa peau, avant de disparaître, s'éteignant peut à peu, laissant une plaie là ou j'avais touché le monstre. Maintenant, il devait saigner. Le repérer allait être plus facile. Je restais méfiante, sur mes gardes, prête à continuer.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

[/quote]





Dernière édition par L'Oiseau de Feu le Ven 25 Déc - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 25 Déc - 0:40
Le membre 'L'Oiseau de Feu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 26

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Arme de prédilection : Katanas / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes de jets / Armes à feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 10 Jan - 20:20

Bad Day For A Fight...



L’ attaqua peu après mon attaque qui, soit dit en passant, avait touché le monstre. J’ étais plutôt fière de mes coups, que cette idiote avec les cheveux trop longs en prenne de la graine. Bref, ma sœur pris le monstre d’asseau suffisamment vite que pour que notre ennemis ne puisse pas récupérer. Elle retomba de l’autre côté et elle mit trop de temps à mon gout pour se relever. Mauvais signe car cela signifiait qu’elle s’était blessée. Je me préparai à réattaquer à nouveau pour ne laisser aucune chance à la chose Mais ma très chère coéquipière (qui n’avait réussis aucune de ses attaques pour le moment) s’exprima pour signaler qu’elle allait (enfin) agir.

Si vous voulez mon avis, elle n’a pas compris le but des combos. Elle prit bien son temps en s’enflammant comme pour nous en mettre plein la vue à nous et au monstre, ce qui ne servait strictement à rien. Elle se prépara trop lentement à attaquer et notre « ami » avait déjà commencé à se remettre de nos attaques. Après une petite phrase inutile adressée à son adversaire, elle jeta une lance de feu, ce qui, je dois le reconnaitre, était plutôt efficace. Elle attint sa cible et le monstre poussa un cri qui a dû réveiller toute la ville. Super. Comme ça, on est vraiment discrète. Elle a pas du comprendre pourquoi on s’est levées à pas d’heure. Franchement si c’était pour faire un boucan pareil, on aurait pu venir à midi.
Enfin bon, après avoir réveillé tout les habitants de Chantilly, je me dis que je pourrais attaquer, si je voulais éviter que la chose se remette de ses blessures. Je brandis donc mon Katana et m’élançai vers le monstre dans le but d’arriver aux côtés de L’ à la fin. Parce que si c’est pour rester près de Hanabi, merci bien mais je passe. Je n’ai pas vraiment envie d’être près d’elle. Surtout qu’avec ma mauvaise humeur, je risque de me tromper de cible à attaquer.

Je sautai donc en frappant au niveau du torse puis je passai sur le côté du monstre en visant le bras afin de me retrouver à côté de ma sœur.
-Ca va ? M’inquiétai-je, Tu es blessée où ?

La connaissant, elle allait nier… ou pas en fait. Mais depuis tout à l’heure, elle avait l’air de vouloir agir plus que d’habitude. Elle serait parfaitement capable de supporter la douleur, quitte à aggraver une blessure, pour paraitre plus forte. Je ne dis pas qu’elle ne l’est pas mais elle n’aurait pas besoin de cacher sa douleur pour ça. Mais bon, je m’égare. J’étais donc là, à attendre sa réponse et à me préparer pour réattaquer. A moins que ce ne soit le tour de quelqu’un d’autre.



 



© Truth.





Arigato Chapelier Fou! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 10 Jan - 20:20
Le membre 'Rose-Rouge' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 25, 63

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 17 Jan - 16:05
Bad day for a fight...


Feat L'oiseau de feu & Rose-Rouge

It's gonna... be ok.
Je ne regarde pas ce qu’il se passe de l’autre côté du monstre. Ma cheville me fait mal et j’essaye de me redresser lentement. Quand je suis debout, après plusieurs tentatives, je tente de regarder ce que j’ai au pied, je n’arrive pas à voir, le brouillard est trop intense et mes cheville sont englouties dedans. Je tente de faire un pas mais la douleur est trop grande, je retiens un cri de frustration, ce n’est pas le moment d’être immobile ! J’entends Hanabi parler et vois une grande lumière apparaître de l’autre côté. Une lance transperça le monstre de part et d’autre et un peu de sang me tombe dessus, j’ai une petite grimace de dégout mais le rugissement de la bête me fait sursauter. Je trébuche et retourne sur le sol avec une douleur piquante à la cheville, je me redresse très rapidement et fais comme si de rien n’était. Ma sœur attaque à son tour et je pince mes lèvres quand je la vois arriver à mes côtés. Je baisse un peu les yeux et lui souris en relevant la tête.

-Non ne t’inquiète pas, je suis juste mal retombée, ça va !

Ce n’est pas le moment de faire la faible, je sors un kunaï de ma manche et m’apprête à attaquer. Ca va aller, je suis sûre que ça va aller. Je ne tente pas de l’attaquer en sautant et je décide de plutôt viser ses jambes. Je m’élance en chancelant et donne deux coups de couteaux dans chaque jambe en passant juste entre elles, je réussis à toucher le genou gauche mais je loupe le droit de peu. Je trébuche et fais une roulade maladroite, j’ai mal fait mon coup et je me retrouve juste en dessous du monstre. Je n’arrive pas à me relever, ma cheville me fait souffrir. Je vois les yeux jaunes se poser sur moi et je m’immobilise, la peur s’empare de mes petits membres alors que je vois sa jambe droite se lever un peu pour tenter de m’attaquer. Avec un petit cri désespéré, je tente une roulade sur la gauche pour éviter le coup. Je me laisse rouler jusqu'à me fracasser contre une tombe. J'ai réussi à esquiver le coup de pied du monstre et je pousse une petit sourire de soulagement. Je ne me redresse pas tout à fait, je reste assise et m'appuie contre la pierre tombale pour reprendre mon souffle. J'ai quelques égratignures à cause de mes roulades et de la tombe mais la douleur la plus forte réside dans ma cheville. Je lève les yeux vers la bête, elle me fixe toujours de ses yeux jaunes.

-Et merde...

Elle se tourne vers moi, je ne bouge plus. Je sais ce qu'elle pense, que vu que je suis blessée, je suis une proie facile et elle n'a pas tout à fait peur. Mais elle a oublié ma soeur et Hanabi, elles peuvent profiter que le monstre leur tourne partiellement le dos pour l'attaquer. Un pas vers moi, j'espère qu'elles ne vont quand même pas trop tarder, je ne compte pas mourir aujourd'hui! Un autre pas vers moi, le stress monte, du mauve luit dans mes yeux. Je m'appuie de toutes mes forces sur la pierre froide pour me relever. Dépêchez-vous les filles! Je suis à moitié debout, je n'ai pas beaucoup de chances de m'en sortir si elles n'attaquent pas. Mais je sais qu'elles ne me laisseront pas tomber, en tout cas, pas L.


© Kinotto de LG.






Dernière édition par Neige-Blanche le Dim 17 Jan - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 17 Jan - 16:05
Le membre 'Neige-Blanche' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 15, 73

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 27

--------------------------------

#3 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 98
Arme de prédilection : Combat à mains nues / Magie de feu
Arme non maitrisée : Les armes lourdes / Armes blanches
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 16 Mar - 14:06
J'avais réussi mon coup, et j'en était plutôt fière. Le monstre avait rugi de douleur. Et paf. Il n'avait qu'a pas me provoquer. Et puis, j'ai ma réputation à tenir. Pour quoi je passerais, si j'arrivais pas à toucher un monstre aussi pitoyable ? Il n'est rien, comparé à mon niveau de puissance. Si je le voulais vraiment, j'aurais déjà pu l'avoir tué. En ayant balancé d'innombrables boules de feu sur la créature, brûlant aussi tout le cimetière. Mais bon, quand même, faut bien respecter les morts, c'est sacré. Et j'ai pas envie de tout repayer. Déjà que je suis pauvre. Quand je vis L' tomber. Alors que j'allais aller vers elle m'assurer de son état, parce que en combat, un coéquipier de moins, c'est plutôt gênant, surtout si elle reste derrière, car elle risque d'être une proie facile. Mais sa soeur fut plus rapide que moi, et soulagement, elle allait bien. Donc, c'était toujours du 3 vs 1. Elle attaqua la créature. Créature qui dut sentir le coup passer. Et en plus, ça sentait la viande brûlée... Une bonne petite odeur que j'appréciais, parce que ouais, c'est bien de tout faire brûler. Le monstre l'attaqua, mais elle évita le coup d'une roulade. Et maintenant, la voila acculée près d'un arbre, le monstre la fixant toujours de ses yeux jaunes... Mais c'était quoi, cette bête, à la fin ? Il était sacrément coriace. Je crois que je devrais vraiment m'y mettre, parce que à ce rythme là... On risque de s'épuiser avant lui. Je sais pas si L était d'accord, et je m'en fous complètement, mais j'avais ma manière d'agir, et personne ne se mettra en travers de mon chemin. Je dis bien, personne. Sauf que le monstre semblait un peu nous avoir oubliés, quand même.

Et le brouillard qui était toujours aussi épais... Sérieusement. Y'a pas quelqu'un qui peut utiliser du vent pour le dissiper, ou quelque chose comme ça ? Même avec la puissance des flammes, je n'éclaire pas assez pour y voir convenablement... Je soupirais, mes ailes de feu toujours dans le dos. Il voulait prendre cher, le fumier ? Bah il allait prendre cher. Je créais une boule de feu dans ma main. Cette boule de feu se mit à grossir, jusqu'à atteindre le diamètre d'un ballon de football. Je regardais le monstre. Celle-là, il n'allait pas s'y attendre, et il allait la sentir passer, bien comme il faut. Sauf que j'avais mal calculé mon coup.

En effet, j'avais remarqué que je voyais plusieurs ombres, toutes très similaires au monstre. Comme s'il s'agissait d'une illusion... Et j'avais envoyé ma boule de flammes sur le mauvais. Résultat ? Un gros fracas. J'avais du faire tomber un ou deux arbres, au passage. Je fermais les yeux, avant de souffler. Inspires. Expires, Hanabi. Ne d'énerves pas. Ne t'énerves pas... Rah, et puis merde. D'un coup , je m'élevais dans les airs, avant d'intensifier les flammes qui étaient dans mon dos, jusqu'à ce qu'elles prennent vraiment la forme et la taille des ailes d'un phénix. De mon dos, sortaient des flammes de la forme de la queue d'un phénix. Des flammes, prenant la forme de serres, recouvrirent mes mains. La méthode sophistiquée ne marchait pas ? Bien. J'allais y aller à la force brute, en rasant ce qui allait être sur mon passage.





Dernière édition par L'Oiseau de Feu le Mer 16 Mar - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 16 Mar - 14:06
Le membre 'L'Oiseau de Feu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 76

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Arme de prédilection : Katanas / Corps à corps
Arme non maitrisée : Armes de jets / Armes à feu
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 29 Avr - 16:07

Bad Day For A Fight...



Comme je m'y attendais, elle nia la douleur et repartit à l'assaut. Sauf que, comme je l'avais remarqué, elle était blessée et elle se retrouva en position plutôt délicate pour ne pas dire carrément dangereuse. Je me préparai pour aller la sortir de cette situation mais je remarquai des ombres de mouvant autour de... La chose. Comme j'ai appris à toujours suivre mon instinct, j'allais donc foncer et sauver L'. Mais je m'arrêtai juste avant de m'élancer. Sensei avait essayé pendant longtemps de m'apprendre à rester calme et à réfléchir... Et depuis plusieurs année j'avais essayé de rattraper mes lacunes. Rhaaa! Je détestais les dilemme raison/ émotion!

Et voilà! Tellement prévisible, après avoir réveillé le quartier, cette pyromane n'a rien trouvé de mieux que de signaler sa position à des kilomètre à la ronde! En plus elle s'est transformée en oiseau-scorpion... Était-elle seulement au courant que c'est un combat ici et non une piste de cirque?Je soupirai, on pouvait dire que je m'acharnais mais quand je n'aime pas quelqu'un, j'ai du mal à accepter ne serait-ce qu'une seule action!

Donc j'étais en pleine réflection... Et puis zut! Réfléchir et rester calme, c'est le rôle de L'! Je m'élançai en direction d'une des ombres, Katana levé et prêt à tout trancher. Je tranchai la silhouette en deux et celle-ci s'évapora dans un nuage de brume... Merde allez! Ils peuvaient pas faire des adversaires en chair et en os comme partout dans ce foutu pays?

Je ne m'arrêtai pas sur ma lancée et attaquai une autre mais celle-ci s'évapora sans que je l'aie effleurée.Je pivotai alors, prenant mon arme à deux main et la levant à hauteur de mon visage. Emportée dans mon élan, j'enfonçai ma lame dans le bas du dos de celui qui osait menacer ma sœur. Sauf qu'il avait dû prévoir le coup, ce connard. Sa peau était plus dure et ma lame manqua de peu de se casser contre. Je jurai entre mes dents et tournai rapide y autour de cette chose qui commençait sérieusement à me taper sur les nerfs et je me retrouvai devant L', en position de défense. Prêté à vendre chèrement notre peau.



 



© Truth.





Arigato Chapelier Fou! ^^


Dernière édition par Rose-Rouge le Ven 29 Avr - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 602
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Ven 29 Avr - 16:07
Le membre 'Rose-Rouge' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 98, 38, 58

--------------------------------

#2 'Excellente Maîtrise' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26
Arme de prédilection : Arc / Kunaïs
Arme non maitrisée : Toutes les autres armes
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 28 Aoû - 12:50
Bad day for a fight...


Feat L'oiseau de feu & Rose-Rouge

We can do it
Elles viennent à peu près à mon secours en tentant d’attaquer les ombres ressemblant toutes au monstre. Pourtant, il est juste devant moi, continuant de me fixer avec ses terrifiants yeux jaunes. Je suis pétrifiée, ma cheville me lance mais j’essaye de ne pas penser à la douleur qu’elle me provoque. Je sais que L a encore foncé dans le tas, elle n’arrive pas à réfléchir plus de deux secondes malgré les enseignements de Sensei. Elle n’a pas de difficulté à combattre comparé à moi, je n’aime pas vraiment blesser les autres sauf quand ils nous veulent du mal. Je pense que nous aurions dû réfléchir à un plan même si j’ai l’impression que mes coéquipières ne m’auraient pas vraiment écoutée. Nous avons l’avantage, à trois –ou plutôt deux et demi- contre un, il n’est censé avoir aucune chance contre nous. Mais nous sommes trop dispersées et il faut que l’on enchaîne plus rapidement les attaques, je réfléchis rapidement à comment mettre ce monstre K.O. une fois pour toute ! L se met devant moi comme pour me protéger, je ne suis plus en danger maintenant. Je me redresse maladroitement en m’appuyant sur la pierre tombale sur laquelle je me suis écrasée un peu plus tôt. Je regarde les deux arbres que notre coéquipière a détruit il y a un instant, elle est puissante, on ne peut pas le nier même si L n’a pas l’air de l’apprécier. Sans elle, on a pas beaucoup de chance de s’en sortir. Je m’approche d’L pour lui chuchoter quelques mots sans que le monstre ne nous repère.

-I-I-Il faut que l’on enchaîne pl-pl-plus rapidement les attaques pour qu’il soit désta- déstabilisé et que l’on s’en dé-débarrasse définitive- définitivement.

Je sors un kunaï de ma manche, je ne peux plus risquer un combat rapproché avec le monstre, ma cheville n’est pas en assez bon état pour que je risque cela. Je dois donc utiliser mes talents en lancer. Je me décale un peu pour me retrouver aux côtés de L et j’arme mon kunaï avant de viser le monstre et de tenter une attaque. Je réussis mon lancer mais je ne dois pas m'arrêter en si bon chemin. Je ne crois pas me tromper en disant que le monstre serait déstabiliser si on l'attaque avec seulement quelques secondes d'écart. Je n'ose pas m'adresser à Hanabi pour lui dire mes pensées, j'ai peur qu'elle s'énerve sur moi parce que je lui donne des conseils. Je reprends mon arc et le bande avec une flèche explosive qui le touche également. Je me tourne vers l'ombre ailée de ma coéquipière et lance timidement.

-A-à-à-à toi!



Hrp:
 
© Kinotto de LG.






Dernière édition par Neige-Blanche le Dim 28 Aoû - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Bad day for a fight... [Pv L'oiseau de feu et Rose-Rouge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Un oiseau qui chante....
» Bite fight...
» L'oiseau messager
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Partie RP :: Chantilly :: Le cimetière-