Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêves et rêvasseries sucrés sur le toit [PV Agent Orange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 27 Aoû - 9:48
Amethyst est sur un bateau. Non, désolé, va pas y avoir la blague du Pincemi et Pincemoi. Donc, Amethyst est sur un bateau. Qui navigue sur une mer de coca. Oui, de COCA. Le bateau lui-même est fait en divers friandises en tout genre. Il y a de nombreuse personne sur le pont. Il y a certes des humains en chair et en os, mais il y en a aussi entièrement fait en... SUCRERIES. Même les robes sont faites en bonbons et en sucre. La tenue en nuance de violet de notre chère Amethyst n'échappe pas à la règle. Non, ce n'est pas Amethyst tout court. C'est DAME Amethyst. Et oui, elle fait parti de la haute, que dis-je, TRÈS HAUTE société du pays Bonbonland. Elle est accompagnée d'un homme élégamment vêtu, avec un habit fait avec beaucoup beaucoup de réglisse. Askip, c'est son amant, mais parait que c'est pas ça.
Une fête battait son plein sur ce magifique bateau. Notre chère noble ne semblait pas réellement s'amuser, parce que voilà, elle aimait pas trop ce genre de fête qui faisait style Renaissance ou une époque encore antérieur. Non, ce que Dame Amethyst préférai, c'était les grosse fêtes qui bougent bien, avec un DJ et tout. Mais ça ne semblait pas ua programme ce soir-là.
Pendant que notre héroïne sirotai un liquide qui ressemblait à du vin, mais qui n'en était pas, une secousse fit trembler tout le bateau. Tout s'arrêta, même la musique pourrie ainsi que les invités. Le navire trembla une nouvelle fois, puis il fut soulevé par quelque chose... d'inconnu. Amethyste pris le risque de s'approcher du bord pour voir... Oh non. Des trucs qui ressemblent à des saucisses plus ou moins grosses, et qui sont au nombre de quatre, le cinquième étant caché quelque part. Par définitions, ceci étaient... DES DOIGTS. Et qui dit "doigts" dit "main". Les autres gens le comprirent très vite et commencèrent à courir dans tout les sens à la recherche d'une sortie. Mais voilà, il n'y avait PLUS de sortie. Puis un énorme trou béant aux bords irréguliers se fit voir. Des dents avaient osé manger une partie du bateau. Cela rajouta encore plus de peur à l'affolement général.
Pourtant, notre chère noble n'avait aucunement peur. Non, elle était tout à fait sereine. Sa robe, grâce à la magie du RP (ou du rêve ?), n'était plus faite en bonbons, mais avec du VRAI tissu.
Pendant que la malotru qui essayait de manger le bateau faisait son travaille, Amethyst tendis sa main et lui balança des rayons violets sur ses dents blanches et acérés. Elle fut bientôt suivi de plusieurs autres personnes qui en lançai de différentes couleurs. Car oui, à défaut de pouvoir s'échapper et d'être condamné à mourir ici et maintenant, autant essayer de le punir.
Si le petit gourmand ne se lavait pas les dents, sa chance d'avoir de douloureux trous noirs aux dents serait plus forte.
Puis les dents se rapprochèrent d'elle. Elles allaient l'engloutie à jamais et...


AAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!

Stella se réveilla en sursaut. Mon dieu, mais quel était ce rêve ? Si étrange, si... gourmand. La jeune fille chassa ces pensées de sa jeune tête et regarda son environnement. Alors, elle était sur un toit... En pleine nuit. Les immeubles et les lampadaires éclairaient la nuit noires de mille feux, comme si il cherchaient à remplacer les étoiles déjà présentes dans le ciel nocturne.
Amethyst... Enfin, Stella bailla et s'étira en essayant de se remémorer comment elle était arrivée ici. Suite à... elle ne sais plus quoi, elle avait voulu se reposer. Elle était donc allée sur le toit, ce qui était tout à fait normal en passant, et puis... elle s'était sûrement endormie.

Stella se releva difficilement et s'assit par terre en se frottant les yeux. Quel rêve bizarre elle avait fait... Bon, il n'y avait pas assez de temps pour réfléchir à cela. Il fallait qu'elle retourne en vitesse chez elle... Et quelle heure était-il ? La jeune fille n'avait pas de montre, elle ne saurait donc pas le dire. Mais elle n'avait pas encore envie de se lever. Et si elle restait là encore un peu ? Juste histoire de profiter du ciel nocturne ainsi que de son air frais...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Jeu 27 Aoû - 14:17
HRP:
 

Une musique qui met l’ambiance j'ai eu du maaaal à la choisir x_X:
 

Oksa avait mal à la tête et avait du mal à garder ses idées claires. Qui donc avait mis cette musique ? Avec ça, ils réveilleraient tout le quartier et les voisins se demanderaient ce que fait la vieille grand-mère qui tenait la petite boutique. D'ailleurs, Mère-grand était rouge de colère… à moins que ce ne soit l'alcool. Vous voulez que je vous dise la bonne nouvelle ; elle avait enfin lâché sa bouteille de champagne. La mauvaise, c'est ce qu'il viendrait ensuite, quand elle retrouverait ses idées. Il y avait eu beaucoup de nouvelles arrivées cette semaine, et de nombreux agents avaient insisté pour faire un “petit” banquet en leur honneur. Tout se passait bien, le plus courtoisement possible… jusqu'à ce qu'on ramène les bouteilles d'alcool. Ils buvaient comme des trous sans fond à cœur joie, sans doute pour oublier leurs malheurs. Quels malheurs ? Ils avaient juste prétexté ce banquet pour boire, voilà tout ! Oksa était sûre qu'ils avaient fait peur aux nouveaux agents. C'étaient qui déjà ? Elle était persuadée qu'ils étaient deux, ou peut-être trois. Cela présageait un avenir meilleur car; qui dit nouveaux recrutements dit, plus de moyens, plus de moyens dit plus de sous, et plus de sous dit augmentation de salaire. L'agent Orange chancela. Elle ne tenait pas, mais vraiment pas l'alcool. Il faut dire qu'elle avait pris quatre cinq verres bien remplis. Enfin “prit”. On lui avait donné, mais elle n'allait tout de même pas les refuser !

Pour tout dire, la fête -qui s'était petit à petit transformée en une soirée dans les locaux de l'agence- n'était pas mal en soit. Mais elle voulait sortir dehors pour prendre un peu l’air. Quel heure était-il ? Elle sortit son téléphone de sa poche. Il indiquait 1h15, et elle n’allait pas pouvoir rentrer chez elle dans cet état, pas tout de suite du moins.
Elle n’avait jamais été voir à quoi ressemblait le toit, et aller jeter un coup d'oeil lui sembla être une bonne idée. Personne n’allait la déranger là haut, à moins que d’autres eurent la même pensée.
Le plus dur était : Par où monter ? Bah oui, c’est bien beau de vouloir y aller, si tu ne sais pas comment y monter, c’est plutôt difficile.

L’agence de nuit faisait peur, il n’y avait pas l’agitation perpétuelle des agents qui se bougeaient pour faire ceci ou cela. Les lumières automatiques étaient froides et se contentaient de faire leurs rôles. Stupides néons.
Oksa s’avança dans le couloir, en essayant de faire le moins de bruit possible. ILS allaient venir la chercher… Elle chercha l’un de ses plans de secours qui devaient servir au cas où les pompiers devaient intervenir. Sauf que les pompiers ne pourraient  jamais venir jusqu’ici. Au détour d’un couloir, elle se mit en position de défense. Personne une fois de plus. Elle se jeta sur le plan, et essaya de traduire les drôles de formes qui y étaient dessinés.

Là c’est la fête. Pensa-t-elle en pointant le cadre. Là, c’est moi. Là, c’est les escaliers. Ici, les toilettes. Et les escaliers du toit, c’est sur le chemin.

Elle avança dans le couloir de droite, à moitié sûre d'elle. Direction les toilettes. C'était une étape très importante. Elle poussa la porte et se mit de l'eau sur le visage. Elle avait vu ça dans les films, mais apparemment cela ne servait à rien, à part avoir les cheveux mouillés et avoir d'impression d'avoir sué comme une grosse truie.

Clic clic. Les néons du couloirs se rallumèrent. Cette fois, il fallait monter les escaliers, il n'y avait pas d’ascenseur par ici. Première marche. OK. Deuxième marche. OK. Troisième marche. Whhooo... Quatrième marche... MAIS COMBIEN Y'EN A-T-IL ? Oksa marchait doucement pour ne pas tomber. Il fallait dire que les escaliers étaient raides à cet endroit. Lentement, mais surement comme on dit. La lièvre et la tortue, touça touça...

Elle était presque en haut, et elle sentit un vent frais se mêler dans ses cheveux. Elle mit un pied sur la dernière marche et bondit dehors :

- GOOD MORNING USAAAA !

Ça lui avait échappé, et espérait que personne n'avait entendu. Les joies de l'alcool... Apparemment, elle venait de réveiller quelqu'un... Mais MAIS ? Des cheveux blonds avec un petit nœud rouge tout mignon, il ne pouvait s'agir que de...

- AGENT AMETH' !

Oksa courra vers l'agente qui était par terre. Elle ne fut plus très sûre qu'elle soit très réveillée tout à coup. De toute façon, il n'était plus temps de dormir. Oh wait... La nuit, c'est ce qu'on est censé faire, dormir tranquillement sans qu'une Orange vienne te réveiller. Tant pis.

- Eh, s'cuse moi, c'est pas d'ma faute, c'est d'leur faute à eux. Parla-t-elle plus fort que ce qu'elle aurait voulu. T'fais quoi ici ? Au fait, ça te dérange pas que je t'appelle comme ça ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 27 Aoû - 16:21
Aaaaaah quel bonheur... C'est le calme total. Stella se sentait bien. Elle n'avait pas envie de bouger de là pour aller dans son lit. En partie parce qu'elle n'avait pas envie de croiser des agents bien imbibés d'alcool jusqu'à la moelle. Et pis, elle n'avait pas participé à la fête, parce que voilà, aller grimper sur les toit en mode chat, c'est plus amusant qu'autre chose. Et pis voilà, elle s'était endormie sur le toit. Enfin, c'était plutôt bien, personne n'allait la déranger.

Alors qu'elle regardai tranquillement le ciel... pas vraiment étoilé, elle commença à se ren...

- GOOD MORNING USAAAA !

En effet, good mor-... WHAT ???? Alors, déjà, on n'est pas aux Etats-Unis, capiche ? Et pis, on est encore la nuit, même si il est... Mince, Stella n'avait pas de montre. Enfin, elle ne l'avait pas apportée.

- AGENT AMETH' !

Stella, qui avait oublié de rallumer son cerveau, mis du temps à comprendre qu'on l'appelait. Et oui, dans cette agence bizarre remplie de gens bizarres où elle avait été embauchée, les gens avait pour nom de code de couleur ou de pierre précieuse. Et Stella était tombée sur le glorieux nom de Agent Amethyst. Bon, ça va, l'améthyste, c'est joli.
Et un nom de code, c'est très pratique pour cacher son vrai nom. Au sein de l'Agence, jamais elle ne donnerai son vrai nom. Aux agents, elle donne son nom d'agent. Aux clients et aux autre, elle donne un autre nom. Et ce nom, c'est... Luna. Oui, ça se rapproche de Stella, mais voyez-vous, Stella a voulu garder les racines célestes de son vrai prénom. Mais jamais elle ne donnera son véritable prénom ou nom de famille. Parce que voilà, les autres n'avaient pas à la savoir. Point final.

Mais revenons à nos moutons.

Donc, une fille probablement complètement et copieusement arrosée comme il faut est venu voir Stella. Puis elle dit d'une voix très forte :

- Eh, s'cuse moi, c'est pas d'ma faute, c'est d'leur faute à eux.

C'est pas de ta faute. Mon cul ouais. Il ne fallait pas accepter les litres et les litres d'alcool qu'on t'a filé ma veille. Et puis, c'est qui "eux" ?, pensa Stella. Heureusement pour la jeune fille que Stella n'était pas d'humeur méchante et qu'elle n'avait aucun plan en tête, parce que sinon, la pauvre jeune fille alcoolisée lui aurai servi de jouet. Enfin, comme Stella était plutôt calme et pas d'humeur manipulatrice, elle n'allait pas le faire parce qu'elle n'a pas envie de le faire.

- T'fais quoi ici ? Au fait, ça te dérange pas que je t'appelle comme ça ?

- Moi ? lui répondit Stella d'une voix ensommeillée. Ben... Disons que je dormais sur le toit et suite à un rêve bizarre je me suis réveillée en sursaut. Et oui tu peux m'appeler comme ça...

Puis l'Agent Amethyst eu une illumination. Elle ne connaissait pas le prénom de la jeune fille qui faisait face à elle ! Mais elle se demandait aussi comment cette dernière connaissait son prénom. Mais voilà, la flemme l'emportant, elle ne le demanda pas. La flemme est un grande maladie, et peu de gens semblent le savoir, hélas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Ven 28 Aoû - 9:48
- Et oui tu peux m'appeler comme ça...
- Hanwéé, c'est cool !

Oksa s'assit à côté de l'agente encore un peu endormie. Elle prit le temps d'un peu plus la détailler afin de se souvenir d'elle la prochaine fois qu'elle la verrait.
Elle lui donna un coup de coude :

- Maintenant que je peux t'appeler par un surnom, ça veut dire qu'on est potes hein !

Oksa lui fit un clin d’œil forcé, comme il en a dans les dessins animés, qui s'allongea. Le ciel était dégagé, c'était une belle nuit de printemps. On pouvait voir grâce à la grosse lune qui brillait de mille feux. On aurait dit que quelqu'un l'avait allumé, tel une lampe de bureau. Les lumières de la ville rivalisaient avec elle.
Elle entendit les vomissements des quelques voitures qui passaient encore à cette heure ci. Elle sentit le soufflement agacé de l'agent Ameth'. C'est vrai qu'Oksa était énervante et épuisante ce soir, mais ce n'était pas son caractère normal. Elle aurait été timide, et serait venu la voir, déjà de un : si elle ne se reposait pas; de deux : sûrement pas aussi intrusif.

- Je sais que je te fais chier, déclara-t-elle soudainement. Eh ouais, t'as vu ça, j'suis mentaliste.

Oksa trouva le rapprochement avec le spécialiste drôle. Elle pouffa. Le vent s'amusait à emmêler ses cheveux bruns, mais Oksa ne fit pas attention à lui. Puis elle eut une idée :

- Eh, on va faire un jeu, comme t'es ma pote. Pense à quelque chose, et j'vais devoir deviner ce que c'est. Ça devrait pas être trop dur avec mes pouvoirs de mentaliste.

Elle pointa sa tempe avec ses deux doigts, comme ce que l'on fait pour deviner, et attendit son "top" pour commencer à dire toutes les conneries qui lui passeraient par la tête. Elle trépignait d'impatience comme un enfant de 6 ans dans la cours de récréation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 28 Aoû - 12:17
La fille s'assied à côté de Stella, encore un peu endormie. Il faut le dire, plus elle passai de temps aux côté de cette alcoolique, plus elle avait envie de replonger dans un doux et long sommeil, elle ne savait pas pourquoi. Non pas qu'elle soit ennuyeuse, mais... disons qu'elle était très fatiguée. En fait, c'était assez dangereux là, car elle pouvait sortir un assommant pavé de mots à n'importe quel moment.

- Maintenant que je peux t'appeler par un surnom, ça veut dire qu'on est potes hein !

Stella la regarda avec des yeux presque aussi ronds que des soucoupes plus ou moins volantes. D'où elles étaient potes ? Stella la connaissait à peine, et elle ne connaissait même pas son nom. C'est à ce demander COMMENT elles pouvaient être amie, vu que notre héroïne ne connaissait pas le nom de la jeune inconnue un peu beaucoup arrosée. Et puis, comment cette dernière pouvait connaitre son nom ? Enfin, son nom d'agent. Elle ne l'avait encore dit à personne pourtant...
Je suis fatiguée, je doit parler, parler et parler, quitte à assommer mon interlocutrice de paroles assommantes, pensa Stella.
Mais voilà, elle va essayer de se contenir avant. Du moins, tant que son interlocutrice ne dira pas quelque chose qui en vaille la peine.
Stella leva la tête et promena son regard sur le ciel. La lune est magnifique, comme le peu d'étoile qu'il y avait dans le ciel. Et puis, il faisait doux.
Stella laissa échapper un soupir, empreint de plusieurs sentiments comme l'agacement.

- Je sais que je te fais chier. Eh ouais, t'as vu ça, j'suis mentaliste.

Ce n'était pas vraiment à cause de cela, mais bon. MAAAAAAAAAIS il faut avouer qu'il y a de ça. Mais l'esprit dérangé de Stella devait se manifester face à cela. Mais l'autre jeune fille ne lui en laissa pas le temps :

- Eh, on va faire un jeu, comme t'es ma pote. Pense à quelque chose, et j'vais devoir deviner ce que c'est. Ça devrait pas être trop dur avec mes pouvoirs de mentaliste.

Très bien.

- D'accord, mais avant, sache que je suis plus ou moins d'accord avec tes pouvoirs de mentalistes. D'abord, certes, tu pourrai en avoir, comme tu ne pourrai pas en avoir. MAIIIIS nous somme dans une triste réalité ou la magie hélas n'existe pas. Donc les pouvoirs mentaux comme la télépathie et le... "mentalisme" sont hélas inexistants. Car, si ils existaient, on serai beaucoup moins embêtés ! Imaginons, que tous les gens présent sur cette planète possède des pouvoirs de mentaliste et qu'ils s'en servent par accident et inconsciemment. Il y aurai beaucoup moins d'actes graves comme on a aujourd'hui ! Et pis, en un sens, ce serai casse-pied, car en fait la vie privée n'existerai plus ! Car vois-tu, si on peut lire dans les pensées des autres sans qu'on le sache, cela doit être horrible et on sait tout sur toi ! Tes goût musicaux, ta petite amie, tes trucs inavouables... TOUT ! D'ailleurs, je suis quasiment sûre que ce scénario n'a pas encore été utilisé dans la science fiction. Après, il a peut-être été utilisé. Mais j'en sais rien, car tu vois, le monde est mystérieux. Et puis, d'où on peut être amies, vu qu'on se connait à peine ? Je ne connais même pas ton nom, mais toi si. Après, je n'ai jamais dit qu'on ne devait pas être amies, ça non. Au contraire, tu peux tout à fait ! Si ça se trouve, tu est très gentille ! Donc, voilà, j'aimerai que tu me donne ton nom, parce voilà, c'est important. Ah, autre chose, comment connais-tu le mien ? Il ne me semble pas te l'avoir donné... En plus, je ne suis pas allée à la fête -enfin si, mais j'y suis pas restée longtemps- donc je n'ai pas pu te donner mon nom.
ENFIN BREF, si tu le veux bien, nous pouvons commencer ton jeu. Qui sait, tu a peut-être réellement des pouvoirs magiques... Ce qui m'étonnerai FORTEMENT, m'enfin, tu sais déjà pourquoi, je vais pas m'étaler une nouvelle fois sur le sujet.
(vu comment elle s'était déjà étalé, inutile d'en rajouter) MAAAAAIS ça peut exister, qui sait, il y a peut-être des exceptions. Enfin, commençons, si tu veux encore.

Technique spécial : pavé-no-jutsu activé.
Stella est VRAIMENT crevée là. Il va falloir qu'elle aille se rendormir au plus vite avant de faire une autre pauvre victime qui n'a rien demandé... Stella se mit à réfléchir, et la première chose qui lui vint à l'esprit, c'était un énorme nuage...
Un nuage ? Ah, on dirait... Oooh, un gâteau au chocolat. Un ENORME gâteau au chocolat.
Stella va bien. Elle est juste... Très fatiguée. On dirait bien qu'elle n'a pas fait sa nuit et qu'il va falloir qu'elle la fasse. Et en plus, elle avait faim. Elle avait envie de gâteau au chocolat.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Sam 29 Aoû - 14:38
Oksa avait suivit avec attention tout le monologue de l’agent… Mais n’avait pas comprit la moitié de ce qu’elle venait de dire. Seuls quelques mots résonnèrent dans sa tête : “plus ou moins d'accord avec tes pouvoirs de mentalistes”, “la magie n’existe pas”, “casse-pied” et enfin, sur quoi elle avait bloqué d’incompréhension : “Comment connais-tu le mien ? Il ne me semble pas te l'avoir donné…”.

- Doucement…

Elle rassembla ses idées, et fit une liste fictive dans son esprit. Elle avait une bonne capacité de mémoire, et ses méthodes avaient toujours été efficaces. Elle ne voulu pas réagir à propos de ses pseudos pouvoirs, ne voulant pas raviver ce petit moment d'écart :

- Alors tout d’abord, j’suis pas casse-pied OK ? Là c’est… particulier. Ensuite, énuméra-t-elle, la fête était en ton honneur je te rappelle. On t’a présenté succinctement, mais t’as filé direct. Je voulais te rencontrer, simplement entre collègues, mais tu étais introuvable. D’ailleurs, ça m’étonne que tu sois venue ici. Ce n’est habituellement pas un endroit que l’on montre aux nouvelles recrues.

Oksa s’étira. L’air frais lui faisait de plus en plus de bien  !

- C’est la première fois que je monte ici, c’est dire ! Et pour en revenir à la magie, certes, je n’en ai pas, mais sache qu’elle existe. Bien caché, ça oui, mais elle est bien là. Tu y seras confronté un jour ou l’autre.

Elle resta mystérieuse volontairement sur ce sujet. Elle n’avait jamais vu personne faire de la magie, exceptés les magiciens ringards à la télé qui croyaient à leur tour dur comme fer. Mais pour eux, il y avait toujours un truc, même pour les plus impressionnants. Oksa était très terre-à-terre, c’est vrai. Mais elle avait déjà fouiné dans les archives de cooki lorsqu’elle était en surveillance. Elle aurait pas dû, c’est vrai. Mais elle avait lu de drôles de choses à propos des agents de GML. Certains, visiblement, pouvaient user de magie comme bon leur semblaient.
Elle resta rêveuse quelques secondes. Faire une mission, rien qu’une fois au lieu de veiller sur l’usine de gâteau, ou vendre des pâtisseries à longueur de journée en essayant d’aborder son plus grand sourire. Elle supposait que Mère-Grand ne lui faisait pas assez confiance, ou sous-estimait sa force pour la laisser partir....

Bref, il n’était pas question de cela maintenant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Sam 29 Aoû - 18:45
- Doucement…

Non, Stella ne pouvait pas. Elle était complètement fatiguée, elle ne pouvait pas savoir. Elle se mit à bailler et se frotta les yeux. Heureusement, la jeune inconnue qui lui faisait face répliqua, ce qui lui permit d'éviter de sombrer à nouveau :

- Alors tout d’abord, j’suis pas casse-pied OK ? Là c’est… particulier. Ensuite, la fête était en ton honneur je te rappelle. On t’a présenté succinctement, mais t’as filé direct. Je voulais te rencontrer, simplement entre collègues, mais tu étais introuvable. D’ailleurs, ça m’étonne que tu sois venue ici. Ce n’est habituellement pas un endroit que l’on montre aux nouvelles recrues.

Stella n'avais jamais dit qu'elle était casse-pied. Ou alors, elle ne s'en souvenait pas. Et puis, son esprit se mettait petit-à-petit en place. Elle mettait beaucoup de temps à récupérer de son sommeil, dis-donc. Donc elle avait un peu de mal à se souvenir de certains détails. Et puis, autant lui dire la vérité pour son actuelle localisation :

- Euh... Ben en fait, en déambulant partout dans l'Agence, je me suis perdue... Enfin pas vraiment. Et... j'ai atterrit ici. Pis comme c'était cool et que j'étais fatiguée, je me suis endormie... dit-elle d'une voix endormie. Ah, et je n'ai jamais dit que tu était casse-pied.

Et oui, c'était ainsi. Stella s'endormait n'importe où, quand elle veut si elle veut. Et il ne fallait surtout pas la déranger. Car le sommeil, c'est sacré, pour elle. Bien que le mieux est de dormir sur un bon matelas bien confortable...

- C’est la première fois que je monte ici, c’est dire ! Et pour en revenir à la magie, certes, je n’en ai pas, mais sache qu’elle existe. Bien caché, ça oui, mais elle est bien là. Tu y seras confronté un jour ou l’autre.

Stella ne pus s'empêcher de penser à cela en mettant la main sur son coeur et en la regardant. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait cela. Peut-être que... Non, il ne fallait pas exagérer tout de même. Une magie pouvant faire revenir sa soeur n'existe pas. Et même si elle existait, mieux ne valait pas l'utiliser, car on ne sait pas ce que cette magie voudrait en échange de la résurrection de sa soeur... Ou alors, une magie ayant la capacité de retrouver sa mère... Ou même, de savoir si elle est en vie ou non... Oui, cela est plus faisable. Mais une question traversa la tête de Stella. Et si sa mère n'était au courant de rien, en ce qui concernait ses filles ? Si elle ne savait pas que l'une d'elle était morte ?
Stella serra son poing. le vent souffla dans ses cheveux à se moment là, mais elle n'y prêta pas attention. Elle reposa sa main. Oui, elle se vengerai contre les assassins de sa soeur et elle retrouvera sa mère. Mais avant, mieux valait se taire et laisser aller.
Elle regarda la jeune fille et dit en souriant légèrement :

- Désolée pour mon monologue de tout à l'heure, je suis fatiguée... C'est quoi ton nom au fait ?

Elle se délectai en même temps de l'air assez frais. Vraiment, c'était un super endroit pour dormir... Elle y reviendra, un de ses jours... mais avec une couette et un oreiller cette fois-ci.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Dim 30 Aoû - 16:52
- Désolée pour mon monologue de tout à l'heure, je suis fatiguée... C'est quoi ton nom au fait ?
- Pas de soucis. Je suis l'Agent Orange, enchanté de faire ta connaissance.

Une nouvelle connaissance, voilà qui était parfait pour clore sa soirée ! Elle sourit de toutes ses dents. Oui, vraiment, elle était enchantée. En plus, Amethyst lui semblait sympathique.

S'ensuivit un long blanc gênant. Oksa voulait même partir pour la laisser seule avec ses pensées. Mais elle n'avait pas envie de bouger. Dormir lui était un option envisageable, en espérant qu'un autre agent n'arrive pas ici en courent comme un dératé... Comme ce qu'avait fait Oksa cinq minutes plus tôt.

- Tu dormais bien ? Enfin, avant. J'suis sûre que t'as fais un beau rêve, où les agents ne font pas peur.

Elle avait envie de raconter sa vie, ouais là, tout de suite, maintenant.

- Des fois je rêves moi aussi. Je ne m'en souviens pas toujours, c'est pour cela que dès que je l'ai encore dans la tête, je le note dans un petit carnet qui s'appelle "le carnet des rêves". Des fois je rêve de mon ex, et on est encore ensemble. Des fois, je fais des rêves qui me rappellent mon enfance. Je rêve de Londres des fois. J'ai bien aimé Londres. C'est beau, mais il y a beaucoup de touristes. C'est pour ça que... Papa et Maman n'ont pas voulu habiter ici, mais dans un village à plusieurs kilomètres.

Oksa se retourna vers son "amie". Elle se rendait presque compte qu'elle l'ennuyait... ou peut être pas. Il faut dire qu'elle considérait sa vie comme très peu importante. Le plus important, c'est le futur.

- Et toi ? Je suis sûre que tu as visité de merveilleux endroits.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 30 Aoû - 18:06
- Pas de soucis. Je suis l'Agent Orange, enchanté de faire ta connaissance.

Agent Orange... Hein ? Orange ?
Je ne savais pas que les agents avait le droit de porter des noms de fruit comme nom de code... pensa Amethyst.
Bon, sérieux, Stella, on parle pas du fruit, mais de la couleur. Mais Stella mis du temps à comprendre cela, comme d'habitude. Parce que disons que son ventre avait pris le dessus sur la réflexion... Comme d'habitude.

Puis il y eu ce long blanc gênant, où personne ne sait quoi dire. Puis l'Agent Orange dit :

- Tu dormais bien ? Enfin, avant. J'suis sûre que t'as fais un beau rêve, où les agents ne font pas peur.

Evidement qu'elle dormait bien. Enfin, avant que la fille n'arrive en mode "HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEYYY !!!!!" et ne la sorte de son sommeil. Enfin, elle ne l'avait pas sorti de son sommeil. Elle était déjà réveillée avant qu'elle n'arrive.

- Des fois je rêves moi aussi. Je ne m'en souviens pas toujours, c'est pour cela que dès que je l'ai encore dans la tête, je le note dans un petit carnet qui s'appelle "le carnet des rêves". Des fois je rêve de mon ex, et on est encore ensemble. Des fois, je fais des rêves qui me rappellent mon enfance. Je rêve de Londres des fois. J'ai bien aimé Londres. C'est beau, mais il y a beaucoup de touristes. C'est pour ça que... Papa et Maman n'ont pas voulu habiter ici, mais dans un village à plusieurs kilomètres.

Un carnet de rêve... Ce qu'elle ne faisait jamais... Mais sa soeur, elle, elle s'en souvenait très bien, le faisait. Elle l'avait vu faire, une fois, quand elle était petite. Elle l'avait vu rédiger ses rêve. A l'époque, Stella n'avait pas compris pourquoi. Et sa soeur lui avait répliqué :

- C'est pour mieux me souvenir des endroits magique dans lesquels je suis allée. Enfin, quand je m'en souvient. Quand je m'en souvient, je les notes dans ce carnet. C'est un peu un carnet de voyage, si tu veux.

Stella l'avait juste regardé avec les yeux ronds et innocents d'une petite fille de cinq ans. Puis elle avait commencé à faire comme sa soeur, et elle ne s'en ai jamais lassée.

- Et toi ? Je suis sûre que tu as visité de merveilleux endroits.

Puis Stella se souvint de son rêve. Elle rougit de honte rien que d'y repenser. Comment avait-elle pu faire un rêve pareil ? C'était... Très étrange. Surtout que c'était un peu le rêve que faisait un gamin de cinq ans... Mais de toute façon, Stella était mentalement un,e gamine de cinq ans, quand elle le voulait.

- Euh... Et ben... Ce sont surtout des mondes étranges et inventés de toute pièce que je visite la plupart du temps. Mais de fois, il y a des éléments du réel dans ces mondes... Et parfois même, mes rêves sont une partie de ma vie que l'onirisme remet au goût du jour pour le meilleur et pour le pire, si tu vois ce que je veux dire...

Cela lui fit penser qu'il fallait qu'elle répertorie son rêve récent dans son carnet.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Lun 31 Aoû - 15:46
- Euh... Et ben... Ce sont surtout des mondes étranges et inventés de toute pièce que je visite la plupart du temps. Mais de fois, il y a des éléments du réel dans ces mondes... Et parfois même, mes rêves sont une partie de ma vie que l'onirisme remet au goût du jour pour le meilleur et pour le pire, si tu vois ce que je veux dire...

Ohw, oui. Oksa parlait les lieux réels, genre quand elle partait en vacances, ou là où elle a vécu. Mais, bien qu'elle s'était assez bien remis de ses émotions de la soirée, ses pensées avaient du aller trop vite sur ses paroles qui se arrivaient à se mélanger tout seuls. Mais voilà le problème : même en temps normal ses pensées vont plus vites que le reste. Ne pas penser est une chose, trop réfléchir en est une autre.
Alors comme ça, Amethyst aimait aller dans les mondes imaginaires ? On dit que les rêves sont le reflet de l'âme, le sien devait être très... Imaginatif ? Oksa pensa aux autres agents de l'agence : Oui, tous, ils étaient tous très imaginatifs. Et fous. Et même pour certains, bizarres. Jusqu'à aujourd'hui, il lui semblait qu'elle était plus ou moins "normale", mais tout le monde dans cet agence n'est pas normaux, tout le monde avait son petit plus, y comprit elle. Orange avait tout vécu le plus normalement du monde : un épanouissement à l'école normal, un petit déjeuner normal, une histoire d'amour normal, un travail... Ouais, ok, pour cela, on peut pas dire que c'est comme les autres. Son petit "plus" devait donc être cela : un détail près.

- Tout à fait, je vois ce que tu veux dire.

Ouais ouais, elle voyait PARFAITEMENT ce qu'elle voulait dire. Non pas parce qu'elle avait un projecteur qui lui montrait des images en temps réel sur un grand écran blanc qui descendait du ciel ; non non, c'est parce que les mix bizarres de la nuit, elle connaissait. Des scénarios alternatifs de sa vie en quelque sorte, comme dans les jeux vidéos. Sauf que dans la vrai vie, on a pas juste un choix qui se résout à "aller à gauche" ou "aller à droite" et qu'il n'y a pas juste un simple QTE. Quand on a fait un truc qu'il ne fallait pas, ou pas à temps, c'est notre cerveau qui retourne à la sauvegarde la nuit pour faire de meilleurs choix. Sauf que, bahh... C'est dans la tête quoi.

N'empêche que LÀ, il faisait nuit. Et que le sommeil tombait lourdement sur ses paupières tendis que sa tête lui tapait. Mmmmh, un bon gros dodo, pour que demain elle soit en pleine forme. Mère-Grand lui avait laissé entendre que, si elle était sage, elle aurait droit à une petite excursion chez GML dans la semaine. Ca voulait dire, demain (ou plutôt, tout à l'heure) comme dans deux ou trois jours. Mais qu'importe. Il fallait qu'elle soit en forme pour ce jour là. Elle n'y avait pas pensé avant de venir à ce banquet. En même temps, qui aurait pu pressentir la fin de celui ci ?... Bon, c'était assez prévisible, c'est vrai.

- T'es pas fatiguée toi ? dit-elle enfin en se tournant vers la jeune agente. Enfin je veux dire, t'aurais pas envie de te replonger dans un de tes rêves magiques ? Parce que moi oui. J'suis teeeeeellement fatiguée !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 1 Sep - 9:00
Stella avait soudainement l'impression que Orange lui parlait d'autre chose. Oh, et pis crotte. Ce n'était pas grave. Tant qu'elle savait ce que Stella voulait dire, ça ira. Stella regarda le ciel. Il faudrait sérieusement qu'elle songe à aller se coucher sur un matelas bien moelleux. Et non pas sur le toit tout dur et pas confortable d'un toit. mais voilà, Stella se couche n'importe ou à n'importe quelle heure. Et elle est très douée pour ça.
Et pis, si ça se trouve, la Patronne, comme elle l'appelle, voudra sûrement l'appeler pour une quelconque mission, et comme on ne sait pas quand elle va le faire autant... Autant être prêt et partir se coucher au plus vite.
Enfin, ce serai étonnant qu'on laisse un nouveau faire des missions dangereuses dès son arrivée... Mais ça serai marrant.

- T'es pas fatiguée toi ? Enfin je veux dire, t'aurais pas envie de te replonger dans un de tes rêves magiques ? Parce que moi oui. J'suis teeeeeellement fatiguée !

- Oui... On rentre ? lui dit Stella en souriant.

Mais voilà, alors qu'elle commençait à se relever, Stella s'étala pat terre. Elle essaya encore une fois, mais ses membres refusaient d'obéir. Bon... Stella réunit toute la force dont elle disposait et se releva pour de bon. Et elle ne tomba pas. Bien, maintenant, il fallait rentrer... Stella ne se vautra pas. Tant mieux. Enfin, vous pariez combien qu'elle va quand même se vautrer...
Bah tiens. Elle s'est écrasée par terre... Mais pas en trébuchant. Non, en fait elle est super crevée en fait. Et il y a de forte chance qu'elle reste par terre... Et qu'elle s'endorme.

HRP:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mar 1 Sep - 11:26
HRP:
 

- Oui... On rentre ?
- Ouais si tu veux.

Oksa se leva tranquillement sans problèmes, mais ce n'était pas le cas de l'agent Amethyst qui s'effondra par terre. Oksa se précipita pour l'aider à se relever, mais elle arriva à le faire toute seule.

Elles ne marchaient pas hyper droit toutes les deux. C'était une situation assez drôle en soit. Jusqu'à ce que Ameth retomba. Cette fois, Oksa ne se fit pas prier : elle l'aida en la portant, son bras en dessous du sien, et marchèrent en direction de la porte.

Voici une épreuve qui les attendait : les escaliers. Le mieux était de les dévaler sur les fesses... Mais après attention aux bleus, pour s’asseoir c'est pas terrible.

- ça va, tu vas pouvoir les descendre ? Il n'y a pas d'ascenseur ici...

Un pas puis un autre. Tout allait pour le mieux, jusqu'à l'avant dernière marche. Oksa trébucha, et entraîna Amethyst dans sa chute. Elle tomba sur son derrière et descendit les trois dernières marches sans les pieds. Elle rigola. Mieux valait rire que pleurer !

A partir d'ici, tout était plus facile, il ne fallait plus que trouver l'ascenseur de service. Oksa avait un assez bon sens de l'orientation, en plus de bien connaître l'agence. Mais pas ce soir là tout de suite.
Elle se souvenait tout de même par où aller. A droite. Puis à gauche. Voici le plan de tout à l'heure. Mais par où continuer ?

- A droite ou a gauche ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 1 Sep - 15:58
Stella aurait bien voulu rester par terre, à dormir. C'était si confortable... Enfin, nan. Le sol du toit est tout dur et inconfortable. Donc ce n'est pas le meilleur endroit pour dormir. Heureusement que Orange vint l'aider pour marcher, parce que sinon Stella serait restée sur le toit à roupiller.

Et puis vint l'épreuve des escaliers.

- ça va, tu vas pouvoir les descendre ? Il n'y a pas d'ascenseur ici...

- Ça ira... On a qu'à dévaler les escaliers sur les fesses au pire... Avec un grand torchon pour amortir les dégâts...

Stella, tu vas arrêter de dire des conneries et aller te coucher rapidement. Heureusement que l'Agent Orange n'a pas vraiment pris au sérieux ce qu'elle a dit... Parce que sinon, leur arrière-train aurait pas apprécié.
La descente des escaliers se fit sur les chapeaux de... pieds. Sauf pour les trois dernière marches. En effet, l'agent Orange avait trébuché, entraînant la jeune agente fraichement arrivée dans sa chute. Et, comme l'avait si bien demandé Stella au début, elle dévalèrent les escaliers sur les fesses. L'arrière train n'avait pas apprécié, comme prévu, mais ranafout.
Stella se met à rire, comme sa compagne.
C'était marrant.
Dommage qu'il n'y avait pas le torchon, ça aurait été mieux, mais ce n'est pas grave.

Puis la suite se déroula sans encombres. Orange connaissaient l'Agence, sauf que...

- A droite ou a gauche ?

Hum. Bonne question. Stella mis en marche ses neurones pour essayer de se remémorer le chemin. Et pour elle...

- A... droite ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mar 1 Sep - 16:34
Elle suivit les conseils de sa jeune amie, et avancèrent doucement. Elles passèrent devant la porte du "banquet". Il n'était pas question d'y retourner, mais de continuer à avancer vers la sortie. D'ailleurs, l'ascenseur était enfin devant elles. Aaah, quel bonheur, enfin quelque chose les portaient jusqu'à la sortie. C'est un peu le taxi des immeubles, pensa Oksa. Elle ne voulait pas se regarder dans la grande glace, n'osant pas voir ses lourdes cernes.

- Demain, ça va être dur... souffla-elle.

Elles descendirent jusqu'au rez de chaussé et sortirent de l'agence par la petite porte de derrière. Cela donnait sur le parking, tout au de la ville de Chantilly.

- Et voilà, nous sommes dehors. Un bon lit t'attend je crois.

Elle sourit à l'agent. Vraiment sympathique comme connaissance, vraiment. Elle espérait la voir bientôt, à l'agence ou ailleurs.
Oksa ne s'était pas encore tout à fait remis de ses verres, mais de toute façon elle était venue à pied, l'appartement n'étant pas très loin. Mais qu'en était-il de l'agent Amethyst ? Il n'était pas question qu'elle reprenne le volant dans cet état de fatigue.

- Et sinon, tu rentres comment chez toi ?

HRP:
 





Dernière édition par Agent Orange le Mar 1 Sep - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mar 1 Sep - 17:24
HRP:
 

HEUREUSEMENT.
Heureusement que Stella avait indiqué la bonne direction. Parce que sinon elles auraient été condamnées à déambuler dans l'agence pour l'éternité. Par chance, cela n'avait pas été le cas. Stella avait repéré une glace, et elle avait eu le malheur de s'apercevoir dedans... Elle avait une mine affreuse. Heureusement qu'elle avait juste entrevu comment elle était à ce moment-là.

Les deux filles descendirent jusqu'au rez de chaussé et sortirent par la porte de derrière pour atterrir sur un parking.

- Et voilà, nous sommes dehors. Un bon lit t'attend je crois.


- Faudra que j'attende d'être chez moi pour ça, lui dit Stella en souriant faiblement... Et un peu découragée à l'idée de devoir rentrer chez elle pour aller dormir. Il faut dire qu'elle avait un peu la flemme...

Un lit... Pile ce qu'il fallait à Stella. Elle avait hâtes de se coucher dedans. Et de s'enrouler dans la couverture. Elle commençai à s'endormir rien qu'en y pensant. Puis se rappelant qu'elle était dehors et non pas chez elle, elle revint à la réalité. Il ne fallait pas qu'elle s'endorme. Du moins, pas de suite. Pas dans un parking. Heureusement qu'elle n'était pas en voiture... Bah, de toute façon, elle n'en avait pas, de voiture.
Elle se détacha de l'aide d'Orange. Elle pouvait marcher toute seule, maintenant. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle puisse marcher seule jusqu'à chez elle.

- Et sinon, tu rentres comment chez toi ?

Stella haussa les épaules. Question bête.

- Bah... A pied, pourquoi ? Et toi ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1693
Arme de prédilection : Pistolet
Arme non maitrisée : Grosses armes
Maladresse incarnée
Maladresse incarnée
Mar 1 Sep - 18:01
HRP:
 

- Bah... A pied, pourquoi ? Et toi ?
- A pied aussi. J'habite tout près d'ici, c'est une chance.

Oksa fit son plus grand sourire. Elle s'était liée d'amitié avec la jeune fille, plutôt malgré elle. Mais elle ne le regrettait aucunement, bien au contraire. Chantilly était une ville fantastique, avec de nombreuses personnes à rencontrer. Elle sentait que de nombreuses histoires s'y écrivaient chaque jour, entre les ruelles étroites et les hauts immeubles.
Oulala, l'alcool, ça fait devenir poète...

- Bon bah on va se laisser alors. Au plaisir de se revoir un autre jour à l'agence. Il faudrait qu'on aille manger ensemble un jour à la cafet'. T'as du le voir, c'est pas ultra bon, mais les desserts en valent la peine.

Oksa dû laisser l'agent Amethyst seule pour rentrer chez elle. Elle se retourna pour lui adresser de grands gestes "d'au revoir" et elle espérait qu'elle ne lui arriverait rien. Elle culpabilisait un peu de ne pas l'accompagner jusqu'à chez elle, mais là, elle ne voulait plus qu'une chose : rentrer chez elle.

Elles se reverraient bientôt, Oksa en avait la certitude.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 91
Arme de prédilection : Katanas
Arme non maitrisée : Grosses armes contondantes, arbalètes
Equipement : - Bouclier d'acier x1
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 2 Sep - 12:07
- A pied aussi. J'habite tout près d'ici, c'est une chance.

Chanceuse, va. Stella, elle habitait à plusieurs mètres d'ici. Quelle poisse pour ce genre de situation. Vraiment.

- Bon bah on va se laisser alors. Au plaisir de se revoir un autre jour à l'agence. Il faudrait qu'on aille manger ensemble un jour à la cafet'. T'as du le voir, c'est pas ultra bon, mais les desserts en valent la peine.

Oh que oui, c'était pas génial à la cafet'. Les plats n'avaient pas vraiment de goût. Même les plats dégueulasse de la supérette de où elle habitait avant (pas celle ou...) avaient plus de goût. Mais si les desserts étaient bons...  Pourquoi ne pas revenir juste pour ça. C'est mal, mais c'est pas grave. Elle est capable de supporter des plats pas super top juste pour manger de délicieux desserts. Enfin, pas délicieux, mais bons.

Puis Stella s'en alla dans la direction de sa maison... Enfin, de son appartement, non sans avoir adressé un signe de main à sa nouvelle connaissance. Elle espérait vraiment la revoir. Mais avant... Une bonne douche, et direct au lit...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Rêves et rêvasseries sucrés sur le toit [PV Agent Orange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» eau de mer sucré
» Amour sucré, l'amour qui est poudré (et pas avec du sucre)
» Sucré, Salé! [Pv Marshmallow]
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Deux frères, un bavard et un farceur [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-