AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [pv Green] Le paintball d'appart, ou l'art de changer de papier peint avec classe et délicatesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Jeu 20 Aoû - 22:38
Taiiiiiin !
Aleph courait.
Le mec qui le coursait était légèrement...Comment dire, énervé ? Irrité ? Enragé ? Oui c'est ça, enragé. Limite de la fumée sortait de ses oreilles, oui, comme dans les dessins animés. Et puis ce type était flippant. Deux mètre dix, cent vingt kilos de muscles, le genre de personnes à qui faut pas piquer -ou tenter de piquer- sa copine.
Tsss y'en a qui sont radins j'te jure.
Rue à gauche. Encore à gauche. Tout droit. A droite. Otelo. Yolooo !
Escaliers, ascenseur ? Escalier. Tant qu'à faire, autant courir jusqu'au bout.
Le jeune homme sortit ses clés de sa poche et en glissa une dans la fente. Il la tourna et un léger 'click' se fit entendre. Il balança son sac sur le côté du couloir d'entrée et referma la porte à double tours. Parce qu'on sait jamais.
Aleph soupira. Il alla dans le salon et squatta le canap'. A 14h00 y'avait rien à la télé.
Deuxième soupir.
Il se mit en position ''étoile de mer''. Posey sur le canapey d'vant la teley plus allumey. Voualà, une aprèm pourrite s’annonçait. Puis de toute façon il était contraint à rester ici. Y'avait juste un mec baraqué comme un rugbymen qui voulait sa peau qui rôdait dans les parages et qui allait l'égorger si jamais il recroisait son chemin. Soudainement, le jeune homme se redressa. Il avait faim.
Canapé, Salle à manger, cuisine, frigo, alias le chemin le plus pratiqué et le plus dégagé de l'appart. Il ouvrit la porte du frigo, et restait un yop. Un yop au chocolat, grand classique. P'têtre qu'il était à un de ses colocs mais tant pis, il avait faim.
Il revint sur ses pas. Frigo, salle à manger, deux fusils sur la table, salon, cana...Wait fusils ? Merde au Yop, y'avait des choses bien plus intéressantes qui trônaient sur la table.
Le roi de cœur en prit un dans ses mains. Styléééé...
A leurs côtés, il y avait plusieurs sacs avec des billes. L'agent en pris une et l'éclata entre deux doigts. De la peinture verte.
Wopitain j'veux faire du paintball ! Les yeux du jeune homme pétillèrent d’excitation. Enfin un truc intéressant à faire. Mouais, tout seul pas terrible c'est vrai.
Arme en main il se ressaya sur le canapé.
Ennui quand tu nous tient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 21 Aoû - 19:56
- Deux lanceurs stp ! Et mets- moi la masse de billes aussi !

- Ah tu te lances dans le compétitif ?

- Nop, simple recball avec un pote ~


Sifflement qui se voulait innocent. Le brun s’était abstenu de lui dire qu’ils feraient ça dans le but de repeindre un appart. Parce que légalement, c’était pas franchement autorisé de faire ça. Le paintball ça devait être encadré par des professionnels blablabla. C’était un professionnel ! Bon les armes de ce genre c’était pas vraaaiment son fort, mais osef, Maelyss lui avait appris la base. Elle est forte Maelyss avec un sniper. Je suppose que c’est un peu le même principe. Les mains dans les poches, il sifflotait le temps que le gros Bill lui file sa commande un peu spécial, laissant trainer son regard sur les trophées au mur. Y’a même des championnats de Paintball quoi, impressionnant…

- Voilà pour toi ! Fais gaffe à pas faire tomber les mun’

- Coooool ! Cimer vieux !


Il s’empare de la commande qu’il fourre dans son sac, récupère son skate, quitte la salle et fonce dans un gosse parce qu’il regardait pas où il allait, comme toujours. Bah ouais en même temps les lanceurs étaient bien plus captivants que la route. Nondidiouklfnkzer PEUT PAS REGARDER OU IL VA CE MOME ! En attendant le môme il avait eu mal et il commençait à pleurer. Shit shit shit. Le brun grimace et s’accroupit à sa hauteur pour essayer de le consoler. Oh allez pleure paaas, j’vais me faire casser la gueule par ton papa sinon ! Oh je sais ! Il sort une barre chocolatée de son sac et lui tend avec un grand sourire crispé et contraint. Prends-la vite sac à merde sinon c’est moi qui la bouffe. Sourire mignon du côté du petit garçon qui tira une vraie risette au ténébreux. Il lui frotte la tête et le laisse partir. Ethan il clame constamment qu'il porte une haine viscérale envers les gosses, parce que ça crie, ça chiale, ça lui bouffe ses Pepito au goûter, alors qu'en fait, il s'entiche de tous les p'tits qu'il croise, il fait pas gaffe, il les aide et il les lâche plus, faut qu'il s'en occupe. Il a toujours rêvé d'avoir un petit frère ou une petite sœur, c'est pour ça.

LET’S GO TO MASSACRER ALEPH. Le sac à dos sur ses épaules, il saute sur son skate et slalome tranquillement entre les passants, les écouteurs dans les oreilles. Aujourd’hui c’était dimanche. Et conventionnellement, le dimanche on branlait que dalle. Sauf qu’Ethan avait eu une idée - en fait, c’était pas vraiment son idée mais celle de son ancienne coloc, Pink, qui est la soeur de son nouveau coloc Aleph qui lui est le cousin de Maelyss ENFIN BREF - oui donc il avait eu une idée. Faire du paintball d’appartement. Avouez que l’idée était alléchante d’autant plus que c’était l’occasion de montrer au ménage qui était le mâle dominant entre lui et Aleph. Indy était totalement contre - normal c'était elle qui nettoyait -, mais elle était partie fricoter avec son copain donc ils avaient de la marge. Astrid elle était surement entrain de baiser avec un gars friqué dans une chambre d’hôtel, donc idem ils avaient le temps de faire pleins de parties – afin ça dépendait de la performance du mec au pieu /PAN/ -. Quoiqu’il en soit, cette manche de paintball ils allaient la faire avec ou sans l'accord des filles. Puis après ils iraient manger des tacos à Santa Monica. Le p’tit restaurant mexicain près du ciné hein, pas la ville côtière à Los Angeles, faut pas rêver.

***

- Bébééééé, j’suis rentré !

Oui c’était Aleph qu’il appelait comme ça. Ils adoraient s’affublaient des surnoms mielleux parce que c’était marrant. Parce que ça faisait chier krr krr.
Personne ne répondit à son appel énamouré. Eh merde, j’aurai du lui dire de pas sortir et de m’attendre... Ethan  pose son skate dans le hall, et enlève ses chaussures avec ses pieds avant d’entrer dans le salon. Propre calme silencieux.
Ouais y’avait personne. Il vide son sac sur la table et y laisse les deux fusils à pompes. Bon j’vais me doucher, et je vais utiliser tous les produits d’Astrid PARCE QUE J’AI QUE CA A FOUTRE HAHA.

***

- T’aurais pu m’attendre pour commencer p’tit con !

C'était sorti tout seul mais c’était affectif bien sur. Sourire. Ethan venait de sortir de la salle de bain et s’essuyait les cheveux avec une serviette, bien que ça servait à rien d’avoir pris une douche étant donné qu’il allait prendre cher juste après. En fait la douche c’était juste histoire de vider le shampoing hors de prix d’Astrid sur sa gueule. Connard ? A peine. Son regard se pose sur le sofa qu’Aleph venait de customiser.

- Du rose pute, t’as pas trouvé mieux comme couleur pour notre canap’ ?

Rire. Indy allait les démonter. C’était une évidence. Et c'était inévitable. Roh mais t’façon elle avait prévu de racheter du mobilier donc autant faire les choses bien et de vraiment les bousiller pour en racheter. Le brun s’empare d’un lanceur et explique en même temps à Aleph son idée. C’était simple.
Faire une partie à mort.
Achevé son partenaire en le repeignant de sa couleur. Du vert pour lui, du rose pouffiasse pour Aleph. MAGIC RAINBOW MAGGLE. Il lui explique vite fait le fonctionnement des lanceurs et lui tend un sac de billes roses.
Et la manche commença.
Ils se mirent dos à dos comme dans un vieux duel de cowboy. Wild Bill contre Davis Tutt. Ca vend du rêve. Ils firent quelques pas de leur côté d’une démarche lente digne des moments les plus cultes de matrix – mélanger western et science-fiction, check ! -, se retournèrent pour faire un face à face. Là fallait imaginer la musique épique, le cri de l’aigle, la tumbleeweed qui roule comme dans un vieux western au Dakota du Sud toussa. Echange de regard classieux. Et genre là y’en un qui dit « t’es mort mon p’tit Djonny, j’vais t’planter les boyaux avec mon calibre douze » avec la voix rauque etouuu.
Hrrum bref.

C'était le moment. C'était ce genre de moment où la rédaction prend un ton grave et dramatique et où, sous fond d'une musique absolument épique on plisse les yeux et on dit "c'est le moment". Dans un hochement de tête de reconnaissance mutuelle ils le surent. C'était le moment. A trois ils allaient se lancer dans un combat à mort et sans merci. Un… d…

- FINAL FLAAAAASH !

Son hurlement jaillit en même temps que les coques de gélatines vertes. TAKATAKATAKATA. Le brun avait tiré comme un chacal sans attendre LE MOMENT comme ils l’avaient prévu derrière ces échanges de regard silencieux. Trois billes vertes s'étaient éclatées dans la figure du rose à la stupéfaction générale. Eh ouais… Fallait dire que les critères d'honneur et de loyauté d’Ethan étaient légèrement différents de la normale. Désolé Alpeh, fallait pas oublier que ton adversaire c’était la plus grosse bitch de Chantilly et qu’il était tout sauf fiable. Un escroc de première classe.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 21 Aoû - 21:58
caps:
 

- T’aurais pu m’attendre pour commencer p’tit con !

Attendre quoi ? C'est la faute du renard. Oui le renard, ce truc roux sur patte... QUI VIENT FOUTRE LE BORDEL A 3H DU MAT. PUTAIN. Et depuis il avait appris a voler. Enfin, on l'avait légèrement aidé. On va dire. Ah et le p'tit con t'emmerde au passage.

- Du rose pute, t’as pas trouvé mieux comme couleur pour notre canap’ ?

C'est ta couleur favorite, fais pas le difficile !
Aleph était tellement ko qu'il avait la flemme de lui répondre.
Chuis mort, me parle pas microbe.
Pourtant il lui parla. Et pour une fois, ses paroles intéressèrent le jeune homme. Une partie de paintball à mort. Ethan se foutait de sa gueule à cause de ses cheveux roses ? Très bien, il finirait lui aussi de cette couleur. Ça va chieeer ! Soudainement revigoré, Aleph se releva. Son adversaire lui expliqua le fonctionnement des fusils, la manières de les recharger et tout et tout. Puis le roi de cœur testa l'arme.  
Paf le renard, il avait qu'à pas aller le faire chier cette nuit. Pis le rose lui allait plutôt bien faut dire. Indy allait le bouffer tout cru c'était certain.
Et puis il y avait les règles aussi. Ah bah non en fait, pas de règles. C'était chacun pour soi. Ici c'est comme dans la savane. Deux animaux se partagent le territoire, c'est la loi de plus fort qui s'applique, point.

Il rangea le sachet de billes dans un sac qu'il garda en bandoulière et leur combat commença en mode cow-boys. Dos à dos. Ils firent quelques pas. Et se retournèrent. Si cette scène avait été filmée, ils auraient tous deux pu jouer dans le prochain western tellement ils étaient doués. Et ouais, le talent voyez-vous.
Un. Deux.
Pan, pans et...pan. Trois billes vertes dans la gueule, ça fait mal les gens.  

-T'es jamais allé à l'école ? Un, deux et trois putain, on tire à trois !

Mouais, parler à un mur reviendrait au même me diriez-vous. Et le pire dans cette histoire c'est que vous auriez raison.
Mais balec', lui aussi était armé, et lui AUSSI savait tirer. Enfin oui c'est un grand mot. Il tira trois billes de peinture à son tour. Une arriva en plein milieu du front, la deuxième se perdit sur la porte d'entrée et la troisième s'éclata sur son torse. Touché deux fois. Pour un mec qui était absolument pas doué dans le domaine des armes, et encore moins des armes à feu, il gérait pas mal.  
MOUAHAHAH like a boss. Tchuss, vient m’attraper microbe si tu l'oses héhé !
Il traversa le couloir à la vitesse de l'éclair. Flash mcqueen pouvait aller retourner se faire sa carrosserie. (Je suis très peu fière de ce que je viens d'écrire...)

Le cerveau d'Aleph tournait à toute allure il y avait des dizaines d'endroits où se cacher. Salon, cuisine, chambre d'Astr...mauvaise idée, chambre de Tor... non non non et non, on oublie. La salle de bain était pratique si le ménage devait se faire, parce qu'aucun des deux agents allait se bouger le derrière pour nettoyer leurs conneries. Et si une fille -Tora en l'occurence- devait s'en occuper, autant aller dans cette pièce, le pommeau de douche pouvait tout arranger. Et ouais les gens, connard jusqu'au bout. Mais le meilleur endroit de cet appart restait... la chambre d'Ethan.
Arme à la main Aleph ouvrit la porte d'un coup de pieds. Et tira au hasard. Y compris sur la fenêtre.
Qui était ouverte.
La balle alla donc... Sur la grand mère qui arrosait ses fleurs.
Et meeeerde.
Je jeune homme posa son fusil sur son épaule, s'approcha et lui demanda avec un de ses sourires, le plus innocent que vous pourriez trouver dans tout Chantilly.

-Scusez m'dame, z'auriez pas vu mon pingouin domestique ? D'habitude j'le laisse dans la baignoire mais il semblerait qu'il voulait aller se promener... Ah et joli tablier, il est fait maison ? Sentant que l’engueulade approchait il ferma la fenêtre, A plus m'dame !

Si tu meurs pas avant huhu.
Le jeune homme aux cheveux rose était d'humeur à emmerder tous ceux qui croiseraient son chemin. Osef des vieilles de 90 ans et des gamins de 5 ans, s'ils se mettent en travers de son chemins ils prendront très cher.

Une idée en voyant le chat dormir paisiblement sur le lit germa dans sa tête. Fallait bien que ces bestiaux servent à quelque chose non ? Encore endormi, l'animal ne se débattait pas. Aleph le caressa et le cala au creux de son bras gauche afin de le garder et de le calmer pour le préparer au moment propice. Le brun allait morfler et lui faire payer le teint qu'il lui avait ''geeentilment'' fait. Aleph était sur les starting blocs, prêt à balancer le chat sur sa tronche et à le cribler de balles. Il se mit sur le côté, de façon à ce que la porte ne lui arrive pas dans la gueule si le brun faisait comme lui en mettant un coup de pied dans la maltraitée et attendit patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 23 Aoû - 21:34
-T'es jamais allé à l'école ? Un, deux et trois putain, on tire à trois !

Le brun éclate franchement de rire, achevé il lâche son arme, se plie en deux. Oh sa gueule je meurs hahaha. Aleph avait la tronche verte, ça faisait contraste avec ses tifs roselards. Le pauvre, être en compétition avec Ethan c’était un cauchemar. Parce qu’en plus des coups de pute qu’il te faisait h24, t’avais le droit à des moqueries bien piquantes. Remonté, le rose lui lance à son tour trois billes ce qui stoppa le rire moqueur. Ethan relève la tête vers Al et laisse la masse gélatineuse dégouliner lentement le long de son visage avec la moue d'une méduse morte qui signifiait "LOADING", le temps que son cerveau reçoive et comprenne l'information que oui, cet enculé venait de lui écraser deux billes dans la face. L’enfluuure je suis touché aaaargh. Ethan joue la comédie un petit moment en faisant semblant de tomber. Aaaargh… Il surjoue comme un chacal pour faire croire à Aleph qu’il avait l’avantage. Le rose en profita pour se casser dans le couloir.

Ethan lève un œil pour vérifier qu’il était bien parti. Personne. Parfait. Il se relève d’un bond – a pu bobo ! - et accroche son arme dans son dos. Il se dirige au fond du salon, là où il y avait la grande commode dans laquelle était stocké le service en porcelaine d’Indy. Il pousse le meuble sur le côté découvrant une porte condamnée. Cette porte donnait sur sa chambre. Seul lui et Tora le savait. Ceux qui connaissaient le terrain avaient toujours un avantage majeur, et ça c’était valable partout les gars. Il déverrouille facilement la porte, un sourire mauvais aux lèvres. Je vais le prendre de court ce con. Il pénètre vite dans sa chambre sans bruit, referme la porte et se planque derrière le lit juste avant que la porte principale s’ouvre brusquement sur Aleph qui se mit à tirer dans le tas. Pffiouu à une seconde près il me grillait.

-Scusez m'dame, z'auriez pas vu mon pingouin domestique ? D'habitude j'le laisse dans la baignoire mais il semblerait qu'il voulait aller se promener... Ah et joli tablier, il est fait maison ? A plus m'dame !

Mffr… Ethan bloque sa respiration pour ne pas rire. Ce mec est complétement barj’. La risette s’estompe quand il voit ce qu’Aleph avait pris en otage. Nan… Naaaaan pas mon chat c’est pas du jeu c’est un duel on avait dit ! Il fulmine, et il craque. Ethan surgit de sa cachette faisant sursauter Aleph ce qui fit sursauter Kick-Ass qui griffa le visage du rose avant de s’enfuir. Bien joué p’tit soldat. Il écoute toujours son alpha krr krr.

Le brun attrape son arme d'une main et la lève en l'air, pointée vers le ciel comme s'il s'agissait du St Graal. Et non cette arme ne l'était pas pour lui, on parle d'Ethan hein. Le St Graal c'est son katana. Un peu de respect. Il continue à fixer Al, le regard fixe et l’œil droit tout en criant comme un attardé mental suffisamment fort pour que la vieille dame d'en face qui s'était pris une bille rose juste avant meurt d'un avc.

- BILLES VERTES DE L'UNIVERS DONNEZ-MOI VOTRE PUISSANCE.

Et dans cette référence à Dragon Ball, il balance tout le contenu du premier chargeur sur Al. Ethan aimait bien dragonball (la première version seulement), comme tous les autres dessins animés de combats avec de l’épicness au rendez-vous et un scénario suffisamment répétitif pour qu'il en comprenne toutes les subtilités. Quoique qu'il avait toujours pas trop compris le délire de qui Piccolo qui était dieu. Oups. Spoiler alert. Mais allez c'est genre le tome 11 ou 12 vous vous en remettrez.

- GENKIDAMA BITCH.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[pv Green] Le paintball d'appart, ou l'art de changer de papier peint avec classe et délicatesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maggie Green [Validée]
» green stuff liquide
» Paintball sans paintballs ? Paintball laser-tag!
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Paintball?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-