Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monts de lave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 12 Juil - 13:39
Ensemble de volcans constamment en éruption, la terre y est aride.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Dim 9 Aoû - 21:02
HRP:
 

Quelque part, en ces terres arides et aux volcans constamment en éruption, là ou très peu de gens osaient s'aventurer a cause du danger provoqué par les volcans... Quelque part en ces terres inhospitalières, une grotte, taillée dans la roche, accessible seulement par voie aérienne, plutôt grande, était le lieu de vie d'une personne, l'unique être un temps soit peu humain vivant ici. Il s'agissait d'un ermite, a l'écart de tous. Cet homme... Il n'était pas comme les autres. Comment faisait-il pour vivre ici, malgré la chaleur ? Ce n'est pas sa longue et ample robe semblable à une robe de mage noire ornée de motifs rouges ou une quelconque magie qui l'aidait à résister. En réalité, cet homme avait une grande résistance à la chaleur, de base, en plus de pouvoir manipuler les flammes.

Les rares personnes à l'avoir vu hors de sa tanière et a qui il avait adressé la parole le nommèrent Gabriel. En revanche, personne ne connaissait son nom de famille, ni ses origines. En fait, il ne sort jamais, car ses pupilles rouges suscitent une peur chez les habitants de la ville, ou chez les voyageurs. Rares sont les personnes qui sont censées l'avoir vues, et pourtant, il a une grande connaissance sur le monde. Nul ne sait comment il sait tout ça. Sauf que cette fois, Gabriel n'était pas seul: en sortant de sa grotte pour observer les alentours, il rencontra deux personnes, inconscientes, allongées au sol, non loin d'un afflux de lave. Etant assez généreux de nature, il n'hésita pas a aller les emmener dans sa grotte, les allongeant sur son lit, ou du moins, ce sur quoi il dormait. Au fond, un peu planqué dans la pénombre, trônait un dragon, qui venait de se réveiller. Il regarda le brun, avant de lui adresser un message.

- Tu ne devrais pas emmener d'humains ici. Ils pourraient tout dévoiler aux autres, et nous pourrions être pris en chasse.

- Je sais. Mais eux... Ils ne sont pas comme les autres. Je sais pas, je les sent comme... Différents.

- Soit... Ils viennent de se réveiller.

L'ermite se retourna vers les deux jeunes gens. Ils semblaient le connaître, mais lui, ne les connaissait pas...





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 10 Aoû - 22:53
Ethan ouvre doucement les yeux.
Et pour une fois, la lumière ne l’obligeait pas à les refermer directement, elle était faible ici, voire presque inexistante. Pour une fois que j'me fais pas salement violer la rétine. Le brun était étendu sur ce qui semblait être un lit, au beau milieu d’une grotte à première vue, car au-dessus de lui se dresser une voute rocheuse.
Il se redresse d’un bond avec souplesse, et dégaine son arme. Ah bah nan, il avait plus son katana. Donc il dégaina du vent à la limite. Ethan tâte son dos, perturbé. On m’a volé mon arme… La scène la moins badass de la terre, regardez, c’est drôle. Toujours sur ses gardes, ses onyx balayent finalement la pièce avec méfiance.
Et cette pièce ne ressemblait en rien à celle dans laquelle il se trouvait auparavant.
Freeze.
De quoi… De… q-qu’est-ce qui s’est passé? J’suis où ? Et sont où les autres putain ?
Définitivement, et sans débats possibles, il était plus à Chantilly. Faisait atrocement chaud. Il passe une main sur sa nuque et vu le level de transpiration, il était dans un four grandeur nature. Ou alors il faisait une ménopause. Sauf que j’ai pas 40 ans et que j’ai pas de vagin. Sa tenue noire de mission était légèrement déchirée. Shit.
Sans remarquer le personnage tapis dans l’ombre, son regard noir dévie inévitablement vers la demoiselle allongée à côté. Alice ! Qu’est-ce qu’elle fout là ? Elle participe à la mission elle ? Peu importe, même si elle faisait partie du camp adversaire, il était content de voir qu’il était pas tout seul. Toujours inconsciente, il tente de la réveiller en la secouant.

- Alice. Première secousse, aucune réponse. Alice bouge ton cul là, y’a un gros problème mais genre vraiment gros. Frémissement suivit d’un gémissement rauque. Orf allez, c’pas le moment de jouer à la belle au bois dormant, réveille-toi merde !

Chiotte absolue pour les réveils en douceur, le brun venait de se prendre un poing dans la gueule. Ne jamais secouer les filles dans leur sommeil. Surtout quand cette dite fille y vouait limite un culte. Il se masse le nez en grimaçant des dents.

- Putaaaain… J’te croyais pacifiste !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mar 11 Aoû - 10:27
Son poing avait fusé droit vers le visage du jeune homme, dans un plus grand automatisme féminin. Voyons, on ne secouait pas une dame de la sorte pour la tirer de sa torpeur ! On lui faisait des câlins, des bisous et que sais-je encore. Et puis pacifiste ne voulait en aucun cas dire victime, ici il s'agissait de légitime défense !

- Excuse-moi, c’est un réflexe… Dit-elle, légèrement confuse en reconnaissant d’abord la voix d’Ethan puis son joli minois

La demoiselle se frotta les yeux de ses petits poings, bailla gracieusement, puis s’étira doucement comme un chat afin de remettre en route tous ses muscles ankylosés. Les cheveux redressés en une longue queue de cheval couleur or, la demoiselle était vêtue d’un short et d’un débardeur accompagné de bottines en cuir. Une tenue simple et légère qui lui permettait  de se mouvoir sans encombre. GML avait insisté pour qu’elle ne parte pas en robe de fillette pour cette mission. Elle se mit en tailleur et cligna plusieurs fois des yeux en observant tout autour d’elle.

- Bebou… Où sommes-nous… ? Demanda-t-elle de sa petite voix fluette.

A l’instant même ils étaient encore dans la salle souterraine afin de récupérer le fameux objet que leur patron convoitait. Tout s’était déroulé très vite. Tous les agents des deux camps s’étaient précipités sans vraiment réfléchir vers l’objet pour le cueillir avant les autres, et elle ne savait plus qui l'avait atteint en premier. Alice n’avait pas eu le temps de distinguer toux ceux  il y avait dans le camp opposés, mais elle savait en revanche qui se trouvait avec elle pour la mission. Elise en faisant partie. Mais pour l’instant, dans cette pièce, il n’y avait qu’elle et Ethan. Et c’était d’ailleurs un soulagement de le savoir ici. Même s’ils étaient agents opposés, c’étaient avant tout des amis, alors la mission n’avait plus d’importance lorsque l’un était en danger. J’ai l’impression qu’on s’est téléportés… songea-t-elle. Elle plissa son petit nez, puis ses grands yeux bleus qui fixaient quelque chose derrière le jeune homme, s’écarquillèrent.

- Nous ne sommes pas seuls… lui murmura-t-elle.

Et lorsqu’elle reconnut l'homme tapis dans la pénombre de la grotte, son visage s’illumina et son cœur faillit rater plusieurs battements. Elle se redressa brusquement faisait sursauter Ethan et courut vers le jeune homme qui se cachait depuis tout ce temps dans un coin de la pièce. Elle hurla joyeusement un magnifique « GABRIEEEEEEEEEEL » avant de lui sauter au cou. Han quelles magnifiques retrouvailles amoureuses et passionnées. Ou pas. Le jeune homme la repoussa et elle tomba sur ses fesses. Ce recalage faisait beaucoup plus mal que la chute qu’elle venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mar 11 Aoû - 12:42
L'imposant dragon souffla de sorte à ce qu'une légère fumée bleutée s'échappe de ses naseaux. Ses écailles grises se confondaient avec les murs, la seule touche de couleur étant apportée par ses grands yeux ambre. Il déplia à moitié ses ailes, obstruant alors le reste de la grotte. L'odeur de ces humains-là était infecte et nouvelle.

- Que mes écailles soient ternies et mes membres atrophiés, leur brouhaha m'incombe et leur senteur me répugne, grogna-t-il afin de faire taire les deux énergumènes qui s'agitaient sous son nez sans le voir tant son camouflage était parfait. Morts, j'espère qu'ils se tairont enfin.

Sur ces mots, le grand dragon ouvrit sa gueule, laissant entrevoir la lueur d'un feu naissant.

Possibilités (en choisir une) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mar 11 Aoû - 13:46
Choix:
 

Un vent chaud vint caresser sa peau pêcheuse, il était tellement chaud que ça lui donnait les larmes aux yeux. Ou alors ces larmes étaient peut-être dues à la froideur dont avait fait preuve Gabriel envers elle à l’instant. Pourquoi… ? Ses magnifiques prunelles turquoise étaient figées sur le visage fermé de son unique amour. Il était si… Différent. Son expression ne ressemblait en rien à celle qu’elle connaissait, et puis ces vêtements étranges, et enfin… Ses deux grands yeux jaunes derrière lui qui la scrutaient comme on scruterait un oiseau en cage. Le renard est dans le poulailler… Alice réagit très vite en voyant la lumière flamboyante au fond d’un énorme gosier. Elle se releva à toute vitesse et courut vers Ethan tandis qu’un rugissement tonitruant fit trembler la terre. Les deux jeunes gens se cachèrent derrière le lit en plaquant fermement leurs mains sur leurs oreilles.

- Un… Une… Une créature immense… D-derrière Gabriel… Balbutia-t-elle, effrayée.

Elle n’avait pu distinguer que ces écailles et ses yeux ambre. Était-ce un dragon ? Ils allaient mourir ainsi ? Incinérer par une créature qui semblait « obéir » à Gabriel étant donné qu’elle ne lui avait fait aucun mal. Ce qui risque de ne pas être leur cas s’ils n’agissaient pas vite. Le brun à côté d’elle s'agitait, visiblement près à s'élancer dans un combat. Bon dieu il fallait le canaliser, sinon il allait commettre une erreur. Elle prit le visage du ténébreux entre ses mains et planta son regard azuré dans celui qui lui faisait face.

- Ethan ça ne sert à rien d’engager le combat ! Tu es désarmé et on ne sait pas à quoi on a à faire ! Il faut…


Une puissante bourrasque de vent balaya le lit derrière lequel ils se trouvaient, le projetant sur la paroi rocheuse. Alice hurla en se bouchant les oreilles, ses cheveux dorés s’agitant dans tous les sens à cause du souffle que produisait la bête avec ses ailes. Elle se réfugia dans les bras d’Ethan,  terrorisée. Alors elle se mit à prier joignant ses deux mains. Elle priait Bouddha (pacifiiiste powa /paf/) mais ça personne ne pouvait l’entendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 11 Aoû - 20:33
Genre démonter le nez de quelqu’un c’est un réflexe maintenant. T’imagines «oh désolé si j’t’ai arraché la rotule, haha vieux réflexe. » Non mais t’as juste l’air d’un putain de psychopathe en disant ça, sérieux. Le brun lève les yeux au ciel, lâche un soupir, blasé. Tout c’que je veux c’est sortir de cette cave. J’étouffe…

- Bebou… Où sommes-nous… ?

- Dans l’trou du cul d’la terre visiblement…


Ca puait le cramé et le souffre. Ca donnait la migraine cette puanteur et cette chaleur combinées. Après un énième soupir, le brun se baisse légèrement pour regarder sous le lit s’il n’y avait pas son arme. Soit on le lui a dérobé soit elle s’est volatilisée. Y’a pas intérêt, cette lame m’a coutée trois bonnes liasses de fric et accessoirement deux fractures aux cotes. J’me suis battu pour l’avoir… Elle est inestimable… 

- Nous ne sommes pas seuls… lui murmura-t-elle.

Quoi ? Il sort la tête de sous le lit. La façon dont elle avait prononcé ça lui faisait penser à un film d’horreur. Genre la petite fille qui voit une apparition fantomatique et tout, haha on se croirait dans The Others. Ca vend du rêve. Tandis qu’il se redressait la jeune blonde s’était précipitée comme une folle vers quelqu’un au fond de la pièce. Putain je l’avais pas vu… Gabriel ? Alice lui sauta au cou. Ethan s’apprêtait à tourner la tête pour les laisser se rouler des galoches en paix – j’ai pas spécialement envie de les voir se tâter les fesses… – mais il n’eut pas besoin de prendre cette précaution.
La demoiselle venait de se faire recaler.
Silence magistral.
Ethan, retiens toi. La pauvre, t’as pas le droit. Putaain… Mffr… La fossette se creuse et il finit par s’esclaffer. Il éclate de rire, sans être moqueur, ni méprisant. Cette scène l’a juste achevée. Se faire bâcher par son propre mec… Oputain j’pensais pas ça possible… Son rire taquin fut stoppé net par un rugissement sourd. Son visage hilare d’il y a deux minutes se crispe alors qu’il écarquille les yeux en voyant la bête. Pu… tain.

- Planque toi !

Derrière le lit. Super cachette. Maintenant prier pour qu'il ne les trouve. Leur planque était ridicule mais si ça pouvait leur faire gagner du temps, pourquoi pas. C’est quoi ce bordel sérieux ? Et Gabriel qu’est-ce qu’il fout avec cette créature ? Puis pourquoi il a repoussé Alice ? Il adore cette fille, il en est dingue c’est juste pas possible ! Second rugissement, deux fois plus fort. L’adrénaline monta d’un cran, on entendrait presque leur deux cœurs battre tellement ils étaient paniqués. Sa mâchoire se serre, ses nerfs battaient au niveau de ses tempes. Deux options s’offrent à nous. Soit on combat, soit on fuit. Combattre un dragon était presque aussi suicidaire que fuir quand on savait que la seule ouverture de cette grotte était obstruée par ce même dragon. Putain dans quelle merdier on s’est fourrés, j’comprends plus rien ! La jeune blonde lui prit son visage entre ses mains ce qui l’obligea à la regarder.

- Ethan ça ne sert à rien d’engager le combat ! Tu es désarmé et on ne sait pas à quoi on a à faire ! Il faut…

Il leva les yeux.
Coucou. L’immense tête monstrueuse de la bête était penchée au-dessus d’eux. Mère Grand, que vous avez de grandes dents… Il déglutit bruyamment tandis qu'Alice hurlait. La partie de cache-cache était terminée. On a le droit de faire pouce ? Ethan, par réflexe, prit la jeune blonde dans ses bras pour la protéger. Ca servait à rien mais voilà, c’était à l’homme de prendre la sauce de plein fouet…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mar 11 Aoû - 22:30
Ces deux jeunes gens que le brun avait sauvé étaient un homme et une femme. La jeune femme sauta littéralement sur Gab en criant son nom, cette dernière le repoussa instinctivement. Son visage était fermé, n'exprimant aucune chaleur ou familiarité envers ces deux parfaits inconnus. Cette jeune femme... Elle est folle ou quoi ? Me sauter dessus comme ça... Et d'abord, comment elle connaît mon prénom ? Ou alors, elle est profondément liée à quelqu'un qui me ressemble et porte mon prénom... Non, impossible. Alors que l'ermite était en train de réfléchir, le brun se mit à rire. De la moquerie ? Je ne vois pas ce qu'il y avait de drôle là-dedans... Par contre, le dragon, lui, semblait s'énerver, voulant purement et simplement tuer ces gens qu'il ne connaissait pas. Après tout, ils n'aiment pas spécialement les humains... Gabriel soupirai. Il allait un peu laisser faire mon ami, voire un peu comment ils allaient réagir. Tester leur valeur... Il les toisa encore de ses yeux rouge sang, observant le dragon les approcher. Première constatation, ils avaient peur. Le pire truc à faire. J'avais retiré son arme au jeune homme inconscient, au cas ou il lui prenne l'envie de l'utiliser de manière mauvaise. Ils essayaient maintenant de se cacher, pour fuir...

- Je ne vous conseille pas de sortir d'ici. Sauf si vous voulez mourir en baignant dans la lave des volcans en éruption. Alors que le dragon allait les incinérer vivants, Gabriel s'approcha, posant sa main sur son flanc, au niveau des écailles de la bête. Arrêtes, s'il-te-plait. Je ne pense pas qu'ils nous veuillent de mal. Ils sont terrorrisés... Au pire, on verra plus tard. S'il s'avère qu'ils sont contre nous... Alors, ils périront.

Le brun se retourna vers les deux jeunes gens qu'il avait sauvé. Il s'assit en tailleur, les observant de haut en bas. Des habits comme ça... Jamais il n'en avait vus. Ils ne venaient pas de cette région. Il les regarda, d'un air un peu plus amical.

- Sinon, qui êtes vous ? Je m'appelle Gabriel, ermite, et je vis ici. C'est rare de voir des gens s'aventurer ici... Vous êtes suicidaires ou bien ?





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 12 Aoû - 9:04
Chose inattendue, le dragon se mit à rire. Un rire tonitruant. Un rire de dragon. La petite humaine c'était mise à prier. Gabriel n'avait rien trouvé de mieux à faire que de sauver une de ces prêtresses à la noix ! Repliant ses longues ailes sombres le long de son corps, l'immense dragon se mit à fixer les deux frêles créatures sous son nez en faisant fi de la remarque de son ami.

- Je suis un dragon, petites créatures. Je ne m'abaisse pas à manger d'insignifiants petits insectes.

Il sourit, dévoilant une rangée de crocs immenses affutés comme des poignards.

- Tu perds ton temps l'ermite, ils ne sont pas de ce monde. Des tas de leurs congénères viennent de pleuvoir un peu partout sur Glewen.

Le dragon s'enroula sur lui-même et ferma les yeux, signe qu'il ne dirait rien de plus. Ses paupières s'abaissèrent et il ne tarda pas à s'endormir, à en juger par ses ronflements assourdissants.

Possibilités (en choisir une) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 12 Aoû - 11:51
Choix:
 

Et cette fois ce n’était pas Ethan qui riait, mais… La créature. Toujours dans les bras protecteurs du jeune ténébreux, Alice releva prudemment la tête, et observa la bête se tordre de rire. Oh mon dieu… Un dragon ! Elle se dégagea doucement du brun, les yeux accrochés aux écailles luisantes du reptile. Elle n’en avait jamais vu d’aussi beau, et pourtant au Pays des Merveilles il y en avait. Mais des petits, des bébés, inoffensifs. Lui était gros, non non immense ! Il avait des crocs acérés, de magnifiques ailes couleur ébène, une posture fier et imposante : il était majestueux. Alice avait des étoiles plein les yeux, elle n’avait plus peur. En fait, ce qui l’avait terrorisé c’était de ne pas savoir de quoi il s’agissait. La crainte de l’Inconnu. Des grands yeux jaunes et des rugissements mettaient rarement les gens en confiance, mais là, en le voyant dans son ensemble, il était magnifique.

- Tu perds ton temps l'ermite, ils ne sont pas de ce monde. Des tas de leurs congénères viennent de pleuvoir un peu partout sur Glewen.


Mais... de quoi parlait-il ? Et Gabriel qui se présentait, se faisant passait pour  un ermite, et faignant de ne pas les connaitre. Elle aurait pris ça pour une simple boutade s’il ne l’avait pas repoussé un peu plus tôt et ne paraissait pas aussi sérieux. Non alors là elle était définitivement perdue. La jeune fille se tourna vers Ethan et croisa son regard qui était également plongé dans le néant absolu. D’accord, elle n’était pas seule à rien comprendre à toute cette histoire complétement absurde.
Alice fit pause dans son esprit, et commença à trier toutes les informations qui avait fusé d’un coup. Elle n’était plus dans la salle du château à Chantilly, c’était indubitable. La voilà avec Ethan (qui avait toute sa tête vu son caractère de…) dans une grotte en compagnie d’un dragon à l’humour douteux et de Gabriel qui n’était visiblement  pas dans son état normal. De plus, la déclaration précédente du dragon était des plus bizarres. Ils étaient donc dans... Un autre monde ? Que c’est excitaaaaant ! Songea-t-elle, toute émoustillée. Son regard bleu se posa doucement sur Gabriel, le soit disant ermite dont le regard imperturbable en disant long. Il ne se souvenait plus ni d’elle ni d’Ethan, c’était une évidence… Elle eut un pincement au cœur. La demoiselle décida de jouer le jeu, c’était la seule façon de comprendre ce qui se passait.

- Je me nomme Alice, et voici mon ami Ethan. A vrai dire, je crois que nous sommes perdus… Murmura-t-elle une teinte de tristesse dans sa voix, en baissant les yeux et en serrant ses poing. Savez-vous comment nous avons atterris sur vos terres ? finit-elle par demander à Gabriel et au dragon, en relevant sa bouille.

Il fallait qu’elle obtienne des réponses si elle voulait tirer toute cette histoire au clair. Cependant le dragon ne semblait pas enclin à discutailler avec eux. En effet, il replia ses immenses ailes, afin de piquer tranquillement un somme dans un coin de la pièce. Mais mais non ! J'ai énormément de questions à lui poser !

- Attendez s'il vous plait ! S’exclama-t-elle, légèrement paniquée à l’idée de ne pas avoir de réponses à ses questions, sa plus grande phobie.

Inconsciente et déterminée, elle s’approcha doucement de la créature qui avait levé une paupière. Elle était minuscule face à lui mais ça ne l’empêchait pas de le toiser comme on toiserait un semblable, un égal. Elle finit par s’assoir en face de lui en tailleur. Son magnifique regard azur était plongé dans les deux ambres en face d’elle, prête à se faire déchiqueter en mille ou alors à boire ses paroles.

- Parlez-moi de votre monde… Glewen c’est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 12 Aoû - 20:49
Nan par contre là ça devenait clairement chelou. Il est en train de se moquer de nous si j’ai bien compris ? Ce dragon venait de perdre toute crédibilité aux yeux du brun. Ethan fronce légèrement les sourcils.

- Haha, drôle. Hilarant même. Nan sérieux vous devriez vous lancez dans un One Man Show, vous seriez classe tous les deux.

Ironie. Son ton suggérait clairement le contraire. Lui aussi il savait se foutre de la gueule des gens, c’était d’ailleurs lui qui avait le monopole dans ce domaine. Et comme si toute peur l'avait quittée, il plante ses onyx dans les écarlates de son « ami » qui se présentait normalement, comme si tout allait bien. Un… ermite ? Il arque un sourcil. Non Gabriel t’as 17 piges. T’es un type droit, sans problèmes, qui passe son temps à geeker sur Monster Hunter et qui sort jamais de sa grotte. Monster Hunter… Grotte… C’était vachement ironique quand même. Il arrive à en sourire, il baisse les yeux et secoue doucement la tête. Et puis il se redresse, prend une inspiration. Fini de jouer.

- Allez, arrêtes tes conneries Gab, et dis-moi que tu plaisantes… C’est une caméra cachée c’est ça ? Très drôle vraiment, j’te l’accorde tu nous as bien eu. dit-il en levant ses deux mains pour montrer qu'il capitulait, qu'il acceptait sa défaite.

Normalement, c’est à ce moment-là qu’un présentateur débile débarque avec un sourire des pubs de dentifrice Colgate pour nous annoncer qu’on s’était bien fait avoir hahaha mais qu’on ne partait pas les mains vides ! Nan on avait le droit à des petits porte-clefs à son effigie. Sauf qu’après un énième coup d’œil jeté à la pièce, il n’y avait ni caméra ni présentateur débile… Son regard perdu croise celui d’Alice. Non c’était visiblement pas une blague… Ils étaient dans un autre monde, et Gabriel avait complétement perdu les pédales. Vive, la blondinette prit les choses en main et se posta face à la bête. A leur tour de poser les questions. Il la laissa faire, lui il se contenta d’observer la créature en silence, les bras croisés, adossé à la paroi rocheuse. Tss … Pour ma part j’l'aurai bien tailladé ce dragon, histoire d'en faire un sac à main pour Alice, si on ne m'avait pas volé mon arme... Il dirige lentement son regard vers Gabriel qui n’avait pas bougé… C'est lui qui l'a... Ethan se décolle du mur, se plante devant lui.

- Rends-la moi. Clair concis, un tantinet menaçant aussi, mais il l'a pas fait exprès. Mon arme. Gabriel semblait peser le pour et le contre ce qui fit soupirer Ethan. Sérieusement, ça le désespérait, c’est EUX qui devraient avoir peur qu'on les attaque, PAS LUI… On te veut aucun mal, j’te l’jure... On veut juste savoir ce qui nous est arrivés.

Il était sincère. De toute façon, jamais il ne pourrait tuer Gabriel. De un parce que c’était son pote – il avait juste plus toute sa tête, les jeux vidéo lui ont décidément monté au cerveau – et de deux, Alice ne le laissera jamais faire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Jeu 13 Aoû - 13:36
Le brun s'en doutait, il (le dragon) était en train de se jouer d'eux. Décidément... Et juste après, son ami dit qu'ils n'étaient pas de ce monde. Wait. Ces deux inconnus venaient d'un autre monde ? Intéressant. Pensait-il avec un sourire, limite carnassier. La fille avait l'air d'y croire. Par contre, l'autre personne semblait plus méfiante, et pensait que l'ermite était venu avec eux de cet autre monde, quelque chose comme ça. Cependant, il n'y prêta pas plus attention que ça, jugeant qu'il avait quelques hallucinations. Puis, la dame qui avait sauté sur ce pauvre ermite qui n'avait rien demandé se présenta, ainsi que son ami. Alice et Ethan ? Leurs noms ne me disent rien. Ils n'étaient vraiment pas d'ici. A sa question, il répondit d'un ton assez neutre.

- J'en ai aucune idée. Je ne savais pas les voyages entre plusieurs mondes possibles... On en apprend tous les jours.

En parlant d'Alice, elle était allé réveiller le dragon. Mauvaise idée... L'ermite la regarda du coin de l'oeil, guettant au cas ou tout partirait en live. La seconde personne s'approcha de Gabriel, lui demandant clairement de lui rendre son arme. Le brun se sentit légèrement menacé par la question, bien qu'il ne devrait pas. Après tout, désarmés, ils sont faibles face à la magie... Cependant, il réfléchissait à la question qui venait de lui être posée. Ce sont des inconnus. Si je leur rend cette drôle d'arme, peut-être essaieront-ils de me tuer. Non, avec la peur qu'ils ont eu juste avant... Sauf si c'était une sorte de comédie, qu'ils avaient fait semblant... Non. J'ai pu lire la peur dans les yeux. Et puis, si j'arrive a m'en faire des alliés... Je me porterais garant de leur cas, à la limite. Mais d'abord... Le brun venait de trouver un truc. Il posa sa main sur l'épaule de celui avec qui il était en train de négocier.

- Si j'ai bien compris, vous ne venez pas d'ici. Donc... Parlez moi-en, de votre monde. De cet endroit d'où vous semblez venir... Et à cette unique condition, je vous rendrez vos biens. Donc, Ethan, dits m'en plus de là ou vous venez. Je suis curieux, ça m'intéresse. Et je vous rends votre arme.

Il était en train de s'informer sur ce lieu inconnu. Car si un jour, par une quelconque magie, comme eux il se retrouvait dans ce monde différent... Il saurait quoi faire. Le brun s'assit en tailleur, écoutant ce qu'Ethan avait à lui dire. Il ne prêtait plus attention à Alice.





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 13 Aoû - 17:17
Le dragon ne réagit pas, il était trop profondément endormi pour le faire. Et pourtant, le moindre bruit suspect l'aurait réveillé. Non, il ne bougerait pas pour répondre aux questions de l'humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 14 Aoû - 10:18
L'immense dragon l’ignora promptement et referma ses paupières reptiliennes pour partir dans une série de ronflements les plus assourdissants les uns que les autres. Alice ne se vexa pas plus que cela, après tout au fond elle le comprenait, le sommeil était la chose la plus précieuse à ses yeux, et il devait être fatigué étant donné ses ronflements sonores… Elle resta un petit moment assise à l’observer de ses grands yeux azurs. Il est vraiment beau… Dommage qu’il ne soit pas bavard, elle aurait aimé en savoir plus… Ethan avait l’air d’obtenir plus de résultats qu’elle car il avait réussi à engager une discussion avec le fameux ermite. Tant pis si le dragon ne voulait pas les aider, Gabriel le fera lui… La jeune anglaise se releva en s’époussetant, resserra sa longue queue de cheval et vint rejoindre Ethan en glissant sa petite main chaude dans la sienne. Avec lui, elle se sentait plus rassurée..

- Si j'ai bien compris, vous ne venez pas d'ici. Donc... Parlez moi-en, de votre monde. De cet endroit d'où vous semblez venir... Et à cette unique condition, je vous rendrez vos biens.

Evidemment… Un  échange équivalent d’informations… C’est du chantage ! s’indigna-t-elle intérieurement, fronçant ses fins sourcils. Mais si c’était la seule solution pour obtenir des informations sur le monde dans lequel ils se trouvaient, alors il fallait se plier aux conditions que Gabriel leur imposaient.

- Donc, Ethan, dits m'en plus de là ou vous venez. Je suis curieux, ça m'intéresse. Et je vous rends votre arme, dit-il en s’asseyant en face d’eux.

- … Comment être sûrs que vous tiendrez votre promesse ?

C’était la première fois qu’Alice se montrait méfiante, elle avait toujours fait preuve d’une insouciance à toute épreuve. Mais là, il fallait avoir un comportement d’agent, le temps de la rigolade était bel et bien fini.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 14 Aoû - 19:43
La blonde le rejoint en glissant sa main dans la sienne. Ethan lève les yeux vers elle puis dirige instinctivement son regard vers le gros reptile. Reptile qui était en train de ronfler comme un porc. Ouais ça sait rire mais quand on pose des questions ça se défile, pff tapette… Il resserre doucement sa main, pour la rassurer un peu. La pauvre, elle s'était pris un râteau par son propre mec, ça serait chien de la laisser comme ça... N'empêche que c'était bien drôle haha. Quel connard... L’ermite pose sa main sur son épaule, plantant ses rubis dans les onyx. Regard d’hommes donc discussion sérieuse. Ca lui faisait bizarre de voir Gabriel aussi impassible et… austère. C’est vrai quoi, Gabriel c’était pas le genre de gars mature et adulte, nan c’était plus le type rigolard qui passe son temps à débiter de la bonne merde. Ethan va falloir que tu t’adaptes…

- Si j'ai bien compris, vous ne venez pas d'ici.

- Bravo captain Obvious, tu comprends vite dis-moi, ironisa-t-il en levant les yeux au ciel. C’est pas comme si depuis tout à l’heure on se tuait à le lui dire…

- Donc... Parlez moi-en, de votre monde. De cet endroit d'où vous semblez venir... Et à cette unique condition, je vous rendrez vos biens. Donc, Ethan, dits m'en plus de là ou vous venez. Je suis curieux, ça m'intéresse. Et je vous rends votre arme.

- … Comment être sure que vous tiendrez votre promesse ? 

Bon réflexe Alice. La jeune fille lui avait arraché les mots de la bouche. Toujours se méfier des types qui se prennent soudainement pour des marginaux du Moyen Age. 
Comment être sûr qu’il allait tenir sa parole ? Comment être sûr qu’après avoir obtenu les infos qu’il voulait, il n’allait pas les donner en pâture à Terminator version reptile derrière lui ? Comment lui faire confiance alors qu’il se souvenait même plus d’eux… ?

- Nan, finit-il par dire sur un ton léger en s’asseyant en face de Gabriel. Il voulait marchander ? Pas de problème ils allaient marchander. J’te file une info sur mon monde seulement si tu m’files une info sur le tien. Une fois la discussion terminée, tu me redonnes mon arme et nous en échange, on te laissera tranquille toi et ton… dragon. Le dernier mot avait eu du mal à passer, mais peu importe, il reprit la parole sur un ton détaché. On vient tout droit de la Terre. Une petite planète du système solaire composée à  70% d’eau. C’est accueillant globalement, - ouais personne ne tente de bouffer les autres au moins -même si certaines régions sont encore en guerre. A toi. 

Bien Ethan, t’as retenu tes cours de bio et d’histoire. J’pensais pas qu’un jour ça allait me sauver la vie sérieux… Les petits là qui demandent tout le temps au prof « à quoi ça sert d’apprendre ça ? » bah regardez ! Ca sert ! Ca évitait de rester coincer dans un grotte et accessoirement de se faire joyeusement cramer le cul.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Sam 15 Aoû - 17:56
De la méfiance ? Cela fit sourire l'ermite. Après tout, il y était habitué, et ça prouvait que ces gens en face de lui n'étaient pas dénués de raison. Pourquoi lui faire confiance, alors qu'il leur était inconnu, malgré le fait qu'il ressemble à quelqu'un de connu ? Elle en a dans la tête, la petite blonde aux yeux bleus... Pensa-t-il. Il est vrai que de mettre les gens en confiance n'était pas trop son truc... Mais il allait essayer.

- Parce que si je voulais vraiment votre mort je vous aurais laissés vous faire engloutir par la lave dehors.

En effet, il les avait récupérés non loin d'un rocher, qui faisait une sorte de blocus à de la lave. Il aurait très bien pu jeter leurs corps inanimés dans la lave, sans plus. Le dragon ne s'était pas réveillé aux questionnements d'Alice. Et Ethan refusa son marché. Il préféra avoir une discussion, en troquant les infos, en quelques sortes. Et il récupèrerait son arme vers la fin... Bien, c'est honnête. Par contre, il a pas intérêt à trahir sa parole. Et les infos, il les donna. La Terre... 75% d'eau... Des guerres... M'ouais. Par contre, le système solaire ? C'est quoi ça ? Sérieusement ? Il le regarda droit dans les yeux, un air sérieux.

- Bien. Ici, nous sommes sur le continent-monde de Glewen. Tout au sud de ce continent, il y a une grande mer, avec un archipel. La magie existe en ce monde, oui, mais on ne peut l'utiliser... Apparemment, ça a causé des guerres. Ah, et les gens d'ici n'aiment pas trop les étrangers... Si vous voulez voyager, j'ai quelques capes de rechange, pour me cacher. Je pourrais toujours vous en passer une ou deux, à quoi bon... Ah, et un dernier truc. Le brun bâilla légèrement, avant de se gratter l'arrière de la tête. Si je puis me permettre, comment êtes vous arrivés là ? Et... Qui est ce Gabriel dont vous parlez ? Non, parce que ça ne peut pas être moi. A moins que... Dans un autre monde ?

Avant de les laisser parler, le brun se dirigea vers le fond de la grotte, non loin du dragon, avant d'attraper l'arme d'Ethan et de la lui porter. Il la tenait à la main, devant eux. Il allait lui rendre son arme avant de partir.

- Quand nous aurons fini cette conversation, je vous le rendrais. Et je vous aiderais à sortir d'ici, parce que disons-le, ce lieu est extrêmement difficile d'accès. J'espère que vous savez vous défendre, mais cette arme m'indique que oui. Les créatures ici sont féroces et dangereuses.





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Lun 17 Aoû - 11:49
- Parce que si je voulais vraiment votre mort je vous aurais laissés vous faire engloutir par la lave dehors.

La demoiselle déglutit bruyamment, tellement que cela aurait presque pu réveiller la bête qui somnolait tranquillement. C’est vrai, il leur avait sauvé la vie… Et pourtant rien ne l’obligeait de faire cela, il aurait très bien pu laisser la lave s’emparer de leur entrailles… Alice se demandait s’il ne restait pas en Gabriel quelques souvenirs ou « sentiments » qui auraient pu l’inciter à agir ainsi. Toutes ces interrogations commençait à s’accumuler dangereusement avec les autres, et cela commençait à faire beaucoup…  Ethan refusa la proposition de Gabriel et prit la parole avec assurance. Et… Ouaw…. La demoiselle était tout simplement subjuguée par la façon dont il avait réussi à imposer implicitement ses conditions (qui étaient tout à fait juste) dans l’esprit de l’ermite. Il avait tourné la discussion de sorte à ce que ça soit lui qui mène. Il fallait le reconnaitre, le jeune ténébreux avait le sens des affaires, c’était presque un talent…  L’ermite semblait tout à fait emballé et commença à conter le récit du monde dans lequel ils se sont retrouvés jeté. Alice pendait à ses lèvres, elle buvait ses paroles en le regardant de ses grands yeux bleus. Glewen… La magie qui est interdite… Des guerres… Les étrangers non appréciés voire détestés… C’est incroyable… Pleins d’autres questions fusaient dans son esprit mais si elle les posait maintenant ils seront encore ici à l’aube. D’ailleurs, quelle heure est-il ? songea Alice. Impossible d’y répondre étant donné qu’ils étaient coincés dans cette grotte sombre et le jour et la nuit.

- Si je puis me permettre, comment êtes vous arrivés là ?
- Très bonne question…
- Et... Qui est ce Gabriel dont vous parlez ? Non, parce que ça ne peut pas être moi. A moins que... Dans un autre monde ?


Alice eut soudainement la gorge serrée, elle baissa alors les yeux sur ses genoux pliés en tailleurs, n’osant plus relever la tête et le regarder dans les yeux. Ca lui faisait mal de le voir mais de savoir qu’il ne s’agissait pas de lui… C’était sans doute la pire torture psychologique qu’on pouvait infliger à un être humain. Elle laissa donc Ethan lui expliquer clairement, il saurait mieux faire face à la situation qu’elle. L’ermite se leva après que le brun ait prit la parole et lui ramena son arme.

- Quand nous aurons fini cette conversation, je vous le rendrais. Et je vous aiderais à sortir d'ici, parce que disons-le, ce lieu est extrêmement difficile d'accès.


Il allait… Les aider ? La demoiselle releva la tête, son visage s’éblouit subitement. Son magnifiquement sourire le remercia silencieusement.

- J'espère que vous savez vous défendre, mais cette arme m'indique que oui. Les créatures ici sont féroces et dangereuses.


- Lui oui, mais moi… Enfin je me débrouillerai ! dit-elle précipitamment pour le rassurer avant d'enfiler les fameuses capes noires.

Alice ne savait pas se battre, elle était incapable de tenir une arme ou encore de tuer une mouche. Les insectes sont nos amis, s’en prendre  plus petit que soit c’est lâche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 17 Aoû - 20:35
- Bien. Ici, nous sommes sur le continent-monde de Glewen. Tout au sud de ce continent, il y a une grande mer, avec un archipel. La magie existe en ce monde, oui, mais on ne peut l'utiliser... Apparemment, ça a causé des guerres. Ah, et les gens d'ici n'aiment pas trop les étrangers... Si vous voulez voyager, j'ai quelques capes de rechange, pour me cacher. Je pourrais toujours vous en passer une ou deux, à quoi bon...

Ethan observe l’ermite, le regard vague le temps de corréler les informations qu'il venaient de lui débiter. C’est... bizarre. Ce monde a aucun lien avec le nôtre… Ethan il capte pas tout, il a l’impression que tout lui coulent entre les doigts comme du sable, il a aucune prise, aucun contrôle. C’est comme si tout était un peu trop loin pour qu’il réussisse à en discerner le contour, à en entendre la voix. Pour ça qu’il met plusieurs secondes à capter qu’on lui parle, il a l’impression que Gabriel se trouve à l’autre bout de la pièce. Merde j’ai raté la moitié…

- Qui est ce Gabriel dont vous parlez ? Non, parce que ça ne peut pas être moi. A moins que... Dans un autre monde ?

- Hum…
Hésitation. Un regard pour Alice qui s’était crispée et rembrunie. Shit faudra pas compter sur elle pour lui expliquer... Ouais physiquement tu ressembles beaucoup à un de nos amis, sur Terre. Genre t’es son sosie. Puis tu portes le même prénom que lui aussi… C’est assez troublant j’dois dire.

Mais ils doivent s'en remettre. Ils avanceront jamais sinon. Gabriel se lève et se dirige au fond de la grotte. Un éclat de métal. Sa lame ; le saint Graal, le précieux. Avec elle, il pourra combattre correctement s'ils se refont attaquer, nan parce qu'entre nous c'est pas Alice qui allait les défendre. Même lui il savait pas s'il serait assez fort face à ces créatures... Regard pour le dragon. Tout est trop bizarre ici... On se croirait coincé dans un mauvais rpg.
Tandis qu’Ethan essayait de trouver le fil logique de ces évènements, Gabriel leur proposa son aide. Un guide, c’est exactement ce qui leur fallait. Puis c’était quelqu’un de confiance, et de parole, ça ne faisait aucun doute. Le brun revient dans la discussion quand l’ermite fit allusion à des bêtes sauvages. 

- Féroces comment ?

Il fallait qu'il sache à quoi il aurait à faire s'ils venaient à se battre. Le brun récupère son katana non sans le caresser de la paume des mains le revers de la lame, puis enfile la cape. Cool, on a l'air de vrais déserteurs maintenant... Ethan hésitait, mais il finit par lui poser la question qui lui brulait les lèvres depuis tout à l’heure. 

- Eh Gabriel… Quand tu nous as recueilli tout à l’heure… Y’avait personne d’autres avec nous ?

Car oui, il n'y avait pas qu'Alice et lui qui étaient dans la mission...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 19 Aoû - 14:47
Ses deux invités surprise n'étaient apparemment pas en mesure de répondre aux questions de l'ermite. Si eux-même ne savaient pas comment ils étaient arrivés ici, ça n'allait pas avancer grand chose. Car si seulement ils savaient comment ils étaient arrivés, Gabriel aurait pu essayer de trouver une piste. Il a beau être ermite et détester les citadins, il sait rendre service aux gens qu'il juge digne de confiance. Et il ne sait pas pourquoi, mais pour lui, ces deux personnes sont dignes. Il les aidera donc, tant que ça n'implique aucune emmerde pour ses amis dragons.

Quand vint la question de qui était ce fameux Gabriel dont ils parlaient, Alice semblait... Triste. Comme si quelque chose la peinait, lui faisait du mal... Je ne sais pas qui est ce Gabriel, mais ils doivent tenir à lui. Du moins, cette femme le doit, étant donné l'air qu'elle a sur son visage. Apparemment, elle laissa à Ethan les soins de lui répondre. Après avoir appris la nouvelle, l'ermite écarquilla légèrement les yeux, étonné avant de les regarder d'un air pensif.

- Oh, je vois... Je comprends pourquoi vous m'avez pris pour lui. Cependant, je m'excuse mais excepté le physique et le prénom, nous n'avons sûrement rien en commun... Mais si il était avec vous avant que vous arriviez là, il y a des chances qu'il ait été envoyé quelque part dans ce monde. J'aimerais bien le rencontrer. Je me demande ce que pourrais donner une rencontre de deux alter-egos de mondes différents... A vrai dire je n'y ai jamais vraiment pensé. Je n'aurais jamais cru que quelqu'un d'un autre monde puisse venir ici... Enfin, je peux m'estimer chanceux d'avoir vécu au bon moment pour voir ça.

Les deux jeunes gens avaient l'air d'accord avec la proposition d'aide du brun. Quand ce dernier leur proposa leur aide, la jeune fille blonde lui sourit, sourire qu'il lui rendit, mais légèrement. Ce n'était pas dans son habitude de sourire, mais pour une fois, il le faisait. Quand l'ermite leur parla des créatures dangereuses de ce monde, ses invités le questionnèrent dessus. C'est normal, ils ne connaissent pas ce monde. Il leur répondit, sans demander contrepartie en retour.

- Le genre de créatures assez féroces pour vous déchiqueter en morceaux si vous ne faites pas attention, des serpents au poison mortel, des monstres qui vous pompent votre vie, des chimères des immenses loups... Il ne fait pas bon de sortir dehors sans savoir un minimum se défendre.

Ils enfilèrent les capes que Gab leur avait donné. Ethan lui posa une question de plus. Il leur demanda s'il avait trouvé quelqu'un d'autre en les récupérant. Le brun prit une mine un peu plus triste, avant de leur répondre.

- Non, désolé, je n'ai trouvé personne d'autre que vous... Par contre, comme l'a dit mon ami, d'autres personnes venant de votre monde ont atterris un peu partout dans ce monde. Avec un peu de chance, ils s'en seront tous sortis indemnes.

Gab se retourna, en direction de l'extérieur, avant de sortir de la grotte, située près d'une corniche rocheuse. Une fois dehors, il regarda en direction de l'horizon: les volcans étaient encore et toujours en éruption, et ça ne changera jamais. Le seul moyen qu'ils avaient pour descendre, était la voix aérienne... Il se retourna, avant d'aller près de son dragon, qui dormait encore.

- Dis, tu peux nous faire descendre d'ici, s'il te plait ? Je vais un peu les accompagner, je n'en aurais pas pour longtemps. Je m'assurerais aussi que personne ne connaisse cet endroit...





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Mer 19 Aoû - 19:40
Le dragon entrouvrit un oeil en grognant. Il se releva, étendant à moitié ses longues ailes et fit craquer les os de son cou et de son dos en se courbant en arrière.

- Hrrmpf. C'est d'accord. De toute façon j'avais à faire.

Il posa alors son regard impénétrable sur les deux étrangers. De longues secondes s'écoulèrent avant qu'il ne cligne des yeux. Il se tourna alors et s'aplatit légèrement, de sorte à les laisser monter sur son dos.

- Je vais vous déposer plus loin, c'est sur ma route.

Possibilités :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 20 Aoû - 12:43
- Oh, je vois... Je comprends pourquoi vous m'avez pris pour lui. Cependant, je m'excuse mais excepté le physique et le prénom, nous n'avons sûrement rien en commun...

Si… Vous faites preuve tous les deux d’une gentillesse sans fin, se retint  de répliquer Alice. Il lui manquait terriblement… L’Amour ça faisait mal parfois… Amour. Voilà un bien grand mot, fréquemment utilisé à tort et à travers. Aussi innocent que dangereux. Anodin, tout comme mortel. Effrayant, mais rassurant à la fois. Un mot aux multiples facettes. L’amour englobait deux sentiments bien distincts : la joie, la tristesse et leurs nuances. On pouvait goûter à l’un, puis savourer l’autre. Et en ce qui concernait Alice, en ce moment même, elle goutait à la tristesse…
L'ermite leur expliqua qu'il se pouvait bien que leur ami ait atterris ailleurs...
Si leur Gabriel avait été également envoyé ici avec eux, et qu’ils se trouvaient en face de son alter ego, alors eux aussi devaient avoir des alters égos quelques part non ? Peut-être qu’à ce moment même leur Gabriel était en face de leurs sosies de ce monde ? Tant de questions irrésolues pour le moment… Ethan semblait particulièrement intéressé par les créatures magiques qui peuplaient se monde, c’est pourquoi il interrogea l’ermite sur leur degré de férocité.

- Le genre de créatures assez féroces pour vous déchiqueter en morceaux si vous ne faites pas attention, des serpents au poison mortel, des monstres qui vous pompent votre vie, des chimères des immenses loups... Il ne fait pas bon de sortir dehors sans savoir un minimum se défendre.

La demoiselle, désormais encapée, se rapprocha automatiquement d’Ethan, la peur au ventre. Elle n’avait sur elle que des armes de jet et quelques antidotes, donc pas de quoi tenir une journée s’ils se faisaient attaqués. En espérant qu’on ne se fasse pas attaquer tout simplement… pensa-t-elle en serrant les poings. Le jeune brun interrogea de nouveau Gabriel, et il est vrai que cette question trottait également dans l’esprit de la jeune blonde depuis un bon moment.

- Non, désolé, je n'ai trouvé personne d'autre que vous... Par contre, comme l'a dit mon ami, d'autres personnes venant de votre monde ont atterris un peu partout dans ce monde. Avec un peu de chance, ils s'en seront tous sortis indemnes.

Les voilà en train de se reposer sur la « chance »… Quoiqu’ils en soient, il n’y avait que cela de probable : les autres agents avaient tout simplement « atterris » dans un autre endroit, et oui avec « un peu de chance » quelqu’un d’aussi aimable que l’ermite les avait également recueilli. L’artefact les avait sans doute tous envoyé ici mais à des lieux différents… D’ailleurs, il fallait qu’ils parlent de cet objet magique à Gabriel, peut-être savait-il quelque chose dessus… Mais plus tard, quand ils seront loin de toute cette lave en fusion. Les trois compères étaient donc sortis de la grotte et un spectacle époustouflant captait leurs prunelles. Des hauts volcans à perte de vue qui grondaient fièrement. Comment sortir d’ici sans se faire calciner la peau par toute cette roche en fusion ? Gabriel répondit à sa question muette en demanda à son ami le dragon de les faire descendre de la corniche rocheuse. Non sans grommelait, la bête écailleuse accepta et s’aplatit au sol pour les faire monter sur son dos. La jolie blonde était émerveillée. Elle allait monter sur un dragon un vrai de vrai ! Oh mon dieu quand je raconterai ça à Elise elle n’en croira pas ses oreilles !

- Je vous remercie monsieur le Dragon de bien vouloir nous aider, s’exclama-t-elle en s’inclinant comme une princesse, la robe en moins.

Après avoir rabattue la capuche sur sa chevelure blonde, laissant dépasser uniquement quelques mèches éparses et sa frange, la jeune fille n’eut aucun mal à se hisser agilement sur l’immense bête, habituée à la grimpette en forêt. Elle ne savait peut-être pas se battre, mais c’était sans doute la plus souple de ce groupe. Elle posa ses douces mains sur ses écailles, fascinée par leur dureté. Aucune arme humaine ne pourrait percer se bouclier, il était à première vue sans faille. Ainsi valait mieux être l’ami des dragons que leur ennemi…

- Ou allons nous ? demanda-t-elle à l’ermite, un sourire perché sur ses fines lèvres rouges.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 20 Aoû - 19:40
- Le genre de créatures assez féroces pour vous déchiqueter en morceaux si vous ne faites pas attention, des serpents au poison mortel, des monstres qui vous pompent votre vie, des chimères des immenses loups... Il ne fait pas bon de sortir dehors sans savoir un minimum se défendre.

Oh ouais le danger de mort toussa, la routine quoi. Ethan restait impassible alors qu’il avait juste envie de s’écrouler au sol. Pourquoi faut toujours qu’on m’embarque dans des trucs comme ça ? Il lève les yeux au ciel, les muscles de sa machoire se crispent. Sérieux p’pa m‘man si vous m’avez mis au monde pour me faire souffrir c’est pas cool. C’est vraiment pas cool. J’aurais préféré resté dans le paradis des anges, j’suis sur j’m’éclatais de ouf là-haut… Là aussi je m’éclate, mais c’est au sens propre. Regard pour ses vêtements déchirés qu’il cacha avec sa cape. Faut croire qu’on choisit pas notre avenir... Malheureusement, comme il s’en doutait, l’ermite n’avait trouvé personne d’autres. Selon lui, ils ont surement atterris quelque part d’autre dans Glewen. J’ai comme l’impression qu’on est pas sorti d’affaire…

- J’espère qu’ils ont eu autant de chance que nous, dit-il avec nonchalance en rabattant sa capuche.

Ironie. Non mais c’est vrai, faut vraiment être chanceux pour manquer de se faire bouffer par un reptile de 5 mètres. Pessimisme quotidien, check ! Gabriel les fit sortir de la grotte, et là. Boum. Des volcans, des volcans et encore des volcans. Ca expliquait la chaleur, bonne nouvelle Ethan, tu ne fais pas de ménopause. Le pire c’est qu’ils étaient tous en éruptions. Des effusifs, des explosifs, tout mais pas endormis, évidemment sinon c’est pas drôle. Son regard noir se dirige vers l’ermite. J’espère qu’il a un plan… Et il en avait un ! Monter à dos de dragon !

- Pas question. J’tiens encore à ma vie, continuez sans moi les masochistes, moi j’y vais à pied.

Il tourne les talons, faisant voler sa cape. C’était son moment classe les amis. Sans réfléchir, il entame la descente de la montagne avec agilité. Je sais pas où je vais mais j’y vais... Et alors qu’il se la jouait Clint Eastwood en partant solo, une énorme explosion volcanique fit tremblait la terre. Woh... La lave se répandait à une vitesse folle, elle avait déjà atteint le bas de leur corniche. Ok Ethan remonte remonte remonte ! Une fois de nouveau en haut, il souffla. Daccord… Y’a aucune chance de sortir d’ici à pied, j’ai compris… Il jette un œil derrière lui. Les deux jeunes gens n’avaient pas bougé. A croire que Gabriel savait qu’il allait revenir... Sans un mot - il était trop fier - , il monte sur le dragon, se plaçant derrière Alice, la mine boudeuse.

- C’est bon on y va hmpf…

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Dim 23 Aoû - 13:22
Le dragon se dirigea à la sortie de la grotte puis ouvrit ses larges ailes et d'un coup s'envola. Il traversa une terre brûlée où coulaient d'incessants flots de lave. Plus il descendait la montagne, plus la nature retrouvait ses droits. L'herbe apparut, puis les premiers arbres. Suivant le cours d'une douce rivière, le dragon survola de douces plaines bordées d'une sombre forêt de conifères. A l'horizon, les contours d'une ville se dessinaient. Le dragon se posa alors, majestueux dans la plaine. Le vol avait duré des heures.

- En continuant au sud pendant une heure, vous arriverez à Troy. N'allez pas plus bas, le désert se nourrirait de vos âmes desséchées.

Il attendit qu'ils aient descendu de son dos pour continuer. Il fixa alors Gabriel de son regard impénétrable.

- Que les cieux te protègent, ermite.

Puis il tourna son regard vers les deux étrangers.

- Un de vos amis n'est pas loin. Nul doute qu'il ne risque rien.

Puis il s'envola et disparut derrière un nuage.

Changement de lieu :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Monts de lave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Se pou nou lave men nou souvan pou evite tout kalite maladi.
» Monts d'Aubrac : entre rudesse et majesté
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» ☇ mes amis, je me lave les mains de ces étrangetés. (spirit&maafa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Souvenirs entrelacés-