Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dalafa et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 12 Juil - 13:38
Ville portuaire aux bâtiments très colorés. L'embouchure d'un fleuve n'est pas loin de la ville et en remontant on aperçoit une petite forêt.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Invité
Mer 12 Aoû - 8:56
Spoiler:
 

A dos d'un petit alezan, la jeune fille remontait paisiblement le long du fleuve en direction du Nord. Sa mission, bien que périlleuse avait été une réussite dont elle s'enorgueillissait. Elle rentrait au quartier général en vue de faire son rapport et de se reposer. A vrai dire, rien ne l'obligeait à rentrer dans les plus brefs délais mais la jeune fille avait la bougeotte et aimait profiter de ses longues balades solitaires qui l'amenaient d'un endroit à l'autre entre deux missions. Lorsqu'elle passa à proximité de la forêt en bordure du sentier qu'elle empruntait, son cheval renâcla lui indiquant une présence non loin. Aux aguets, la jeune fille s'aventura dans la forêt jusqu'à parvenir dans une vaste clairière où deux jeunes femmes demeuraient allongées, les vêtements en piteux état. Prudente, elle inspecta les alentours, s'assurant ainsi de ne pas être tombée dans un traquenard. Une fois son exploration faite, elle se dirigea lentement vers les deux inconnues, se pencha au dessus d'elles et vérifia leur pouls qui était relativement régulier. Elles ne présentaient ni de marques, ni de contusions quelconques mais leurs vêtements étaient pour le moins étranges et ne ressemblaient en rien à ce qu'on pouvait trouver dans la région. La première femme était brune avec un teint clair, quant à la deuxième, ses cheveux étaient bleu nuit, striés de mèches roses de part et d'autre de sa longue chevelure. Une nouvelle mode lancée par les marchands provenant d'une autre contrée ? Possible.

Brusquement, elles remuèrent, elles étaient sur le point de se réveiller. La jeune fille se releva d'un bond, faisant virevolter sa cape pourpre et tinter ses armes dissimulées sous son armure en plus de son arc et de son cimeterre apparents, et revint vers son cheval, qu'elle avait attaché à l'entrée de la clairière. Elle s'assit de manière nonchalante contre le tronc de l'arbre, remettant de l'ordre dans sa crinière de cheveux blonds ondulés et attendit qu'elles soient totalement réveillées avant de déclarer :

- Je ne préfère pas savoir ce qui vous est arrivé,- la jeune fille soupçonnait fortement un kidnapping - mais vous ne devriez pas rester ici, les terres ne sont pas sûres. Je vais vous conduire dans l'auberge la plus proche, et là-bas vous aviserez pour contacter vos proches. Ah, et au fait, prenez ça, vous vous ferez moins remarquer, leur dit-elle en leur montrant des capes grises, presque identiques à la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 12 Aoû - 15:38
Je me réveille après un sommeil sans rêves, je me redresse péniblement, mes oreilles bourdonnant encore. Le soleil m’éblouit et je mets ma main en  visière pour y voir quelque chose.  Je suis dans une clairière et… et je ne suis pas seule. A côté de moi est allongée une jeune fille aux longs cheveux noirs. Je l’ai déjà vue quelque part, je crois… Un agent de Cooki si je ne me trompe pas mais je ne connais pas son nom. Je me souviens de se qu’il s’est passé avant que je n’arrive ici… La grande salle, le globe, l’effondrement et puis… et puis le noir complet jusqu’à ce que je me réveille ici en compagnie d’un membre du camp adversaire. Je me lève lentement, j’ai un peu la tête qui tourne mais ça commence à passer. Je passe mes mains sur ma… euh… sur le reste de ma robe… Super, c’est la deuxième de mes robes préférées qui est foutue ! Pour me calmer, je plonge une main dans le vide… Comment ça le vide ?? Je regarde le côté gauche de ma robe, ma sacoche a disparue ! Je regarde autour de moi mais ne la vois nulle part, elle a probablement été détruite dans l’explosion. Ca veut dire que j’ai perdu toutes les potions que j’avais préparé pour la mission et… et mes sucettes !! Comment suis-je sensée vivre sans ma réserve de sucettes ??
La jeune fille à mes côtés se lève à son tour et je l’aide à se mettre sur pieds, toujours sous le choque de la perte de mes sucreries. Une voix nous adresse finalement la parole et je me tourne brusquement vers là d’où provient cette voix.

- Je ne préfère pas savoir ce qui vous est arrivé, mais vous ne devriez pas rester ici, les terres ne sont pas sûres. Je vais vous conduire dans l'auberge la plus proche, et là-bas vous aviserez pour contacter vos proches. Ah, et au fait, prenez ça, vous vous ferez moins remarquer.

J’observe la jeune fille nous ayant adressé la parole, elle est appuyée contre le tronc d’un arbre et nous montre des capes grises avec lesquelles elle nous a proposé de nous vêtir. Je regarde la blonde de plus près, je la connais, elle aussi ! Elle fait partie de mon association, je ne retombe plus sur son nom… A dire vrai, ça fait déjà un certain temps que je suis dans l’Organisation mais je ne connais pas encore tout les noms des membres. Ah voilà ! Elle s’appelle Elise, je suis presque sûr. Je ne lui ai jamais parlé auparavant mais j’imagine qu’elle m’avait déjà aperçue une ou deux fois au QG. Je m’approche lentement de la jeune femme…

-Elise, c’est bien toi ? Je ne sais pas si tu me reconnais…

Elle me regarde comme si c’est la première fois qu’elle me voit, finalement, je ne suis pas sûre qu’elle m’ait déjà vue... Je me rappelle de ce qu'elle nous a dit, elle ne se souvient pas de ce qu'il s'est passé? Elle faisait bien partie de la mission pourtant, n'est-ce-pas? Je regarde autour de moi, je ne reconnais pas les lieux, cette clairière m'est inconnue. Moi qui pensait connaître tous les recoins de Chantilly et de sa forêt...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 13 Aoû - 9:04
Une mission de la Haute importance selon Mère Grand... Il lui fallait beaucoup d'entre nous pour la réussir... Elle était dangereuse mais importante. Une opportunité, me suis-je dit. Enfin de l'action adieux paperasses et bonjour les combats et les vrais activités d'agents! J'avais besoin de bouger, mais je voulais que Lloyd et Gabriel soit au courant de ma décision et si... Ils l'approuvaient. Je crois qu'ils ne l'étaient pas trop mais ils en faisaient aussi partit... Alors pourquoi pas moi, leur ai-je demander. Je sais me battre. J'en ai pas l'air mais j'ai de la force quand je le veux! Je suis pas une fragile petite poupée de porcelaine, avais-je crié avec hargne. Ils ont accepté avec un sourire en coin. Les trois cousins "démoniaques" sont réunis et se protégeront ensemble, leur avais-je dit au début de la mission pour les détendre. Ça avait marché... Enfin je crois. J'avais mis mon éternel veste en cuir qui avait appartenu à mon père, recouvrant un top sans manche indigo, qui s'arrêtait juste sous le nombril, et un pantalon en cuire noir, où étaient accrochés ma sacoche d'armes de lancé et mes griffes et le trident-lance que mon petit papa avait créer. Puis tout c'est passé si vite... La grande Salle, Maellys et le globe. Je me souviens aussi de cette décharge d'énergie incroyable, je me suis retrouvée projeter plus loin contre un mur m'assommant définitivement. À mon réveil, un grondement de douleur m'échappe, ma tête me lance... Je m'assois tant bien que mal, ma tête tournant et bousculant mon sens de l'équilibre... Vilain choc à la tête c'est certain. J'essaye de me lever avec peine mais on m'aide à me relever. C'est gentil, pense-je. J'ouvre enfin les yeux tombe sur le visage d'une jeune fille qui avait de jolies cheveux bleu striés de rose. Je la remercie tout bas, pas sûre qu'elle m'est entendu...

-Je ne préfère pas savoir ce qui vous est arrivé, mais vous ne devriez pas rester ici, les terres ne sont pas sûres. Je vais vous conduire dans l'auberge la plus proche, et là-bas vous aviserez pour contacter vos proches. Ah, et au fait, prenez ça, vous vous ferez moins remarquer.

Je tourne la tête, doucement, vers celle qui a parler, ce n'était pas celle qui m'avait aider. C'est Elise, l'amie d'Alice, Boucle d'or de son petit nom de code, il me semble. Nous nous sommes croisées deux fois, au NC's Club et durant une petite mission à Noël. Nous avons  discuté un peu durant cette dernière. Je ne suis pas surprise de la voir avec nous, je suis sûre qu'elle aussi était de la mission avec le Globe.

-Elise, c’est bien toi ? Je ne sais pas si tu me reconnais…

Elles se connaissent. Si Elise ne reconnaît pas sa collègue de l'Organisation, alors ce n'est pas la peine que je demande si elle me reconnaît. Je prends doucement la cape qu'elle nous tend et la mets par dessus la veste en cuir de mon père. Je cherche discrètement l'arme de mon père mais je ne la vois pas... Je panique un peu.. Je ne dois pas la perdre, m'écriai-je mentalement. Elle n'est pas là... L'aurais-je perdu durant le choc d'énergie du globe?Je remarque enfin que nous sommes plus dans la grande salle. Surprise, j'observe la forêt qui nous entoure, je ne reconnaît pas celle de Chantilly... Je laisse alors un chuchotement abasourdi passait mes lèvres :

- Où sommes-nous, Élise ?



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Invité
Sam 15 Aoû - 20:33
Malgré sa position nonchalante, la jeune fille observait les moindres faits et gestes des deux jeunes femmes qui se remettaient lentement de leur état léthargique. Après qu'elle leur eût adressé une recommandation et communiqué la marche à suivre pour les heures à venir, la femme aux cheveux étranges se rapprocha, l'examinant de plus près :

- Élise, c’est bien toi ? Je ne sais pas si tu me reconnais…

La jeune fille fronça les sourcils avant de la dévisager longuement. Comment se faisait-il qu'une inconnue qu'elle trouvait par hasard dans la forêt puisse connaître son nom alors qu'elle ne l'utilisait plus depuis longtemps ? C'était extrêmement curieux. Elle devait sûrement la confondre avec une autre Élise qu'elle connaissait, il n'y avait pas d'autre solution.

- Où sommes-nous, Élise ?

Elles semblaient toutes les deux déroutées par leur nouvel environnement, elles jetaient fréquemment des regards à droite et à gauche comme si elles cherchaient à se repérer mais qu'elles n'y parvenaient pas. Ravie de la diversion offerte par la question de la brune, la jeune fille s'empressa d'y répondre. Cette histoire de nom la troublait plus que ce qu'elle laissait paraître, et la rendait un poil plus méfiante, malgré les intentions non belliqueuses des deux jeunes femmes.

- Nous sommes à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Dalafa même si je doute que cette indication vous soit utile vu votre état... C'est là où nous nous rendons mais également là où nos chemins se sépareront.

Autant qu'elles ne se fassent pas d'illusions. Elle se leva et détacha son cheval avant d'ajouter :

- Dépêchez-vous d'enfiler ces capes, nous partons maintenant.

Et sans leur laisser le temps d'émettre une quelconque objection, elle sortit de la clairière, tirant son cheval par la bride.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 16 Aoû - 10:20
Elle fronce les sourcils et m’observe un long moment. Je ne crois pas qu’elle se souvienne de moi. Je me suis sûrement trompée, elle n’a peut-être jamais entendu parler de moi ! L’agent à côté de moi lui demande où nous sommes. Je ne vois pas pourquoi elle lui demande ça ! Nous sommes bien à Chantilly, non ? Je regarde tout autour de moi, je ne reconnais toujours pas la forêt où je suis sensée habiter. Je ne suis pourtant pas idiote au point de ne plus reconnaitre mon chez moi ? Je reporte mon attention sur Elise tandis qu’elle répond :

- Nous sommes à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Dalafa même si je doute que cette indication vous soit utile vu votre état... C'est là où nous nous rendons mais également là où nos chemins se sépareront.

Dalafa ? Je fronce les sourcils, je n’ai jamais entendu parler d’un tel endroit. Peut-être est-ce une ville près de Chantilly ? J’en doute fort. Nous ne sommes définitivement pas près de ma maison et je dirais même que nous en sommes très éloignées. Elise ne nous reconnait pas, ni moi, ni l’agent qui semble elle aussi l’avoir reconnue. Elle compte nous emmener à cet étrange endroit nommé Dalafa et partir dès qu’elle nous aura conduits à ce lieu… Elle aurait déjà une vie ici ? Alors que nous venons d’arriver, comment a-t-elle pu connaître les lieux aussi vite ? Cette histoire devient de plus en plus bizarre… La jeune blonde détache son cheval et ajoute :

- Dépêchez-vous d'enfiler ces capes, nous partons maintenant.

Je prends la cape et la suit tandis qu’elle quitte la clairière. Elle espère vraiment me faire porter un truc aussi moche ? Je soupire et ferme les yeux en tenant la cape entre mes mains et… Et rien. Comment ça rien ? Je rouvre les yeux, surprise. Ma magie… elle a disparut ? Je regarde la cape, aucun changement de couleur. Rien… J’essaye de me calmer, ça tourne au cauchemar. Plus de sucette, plus de sucre et plus de magie ? Mais qu’est-ce qu’il se passe bon sang ? Je me rapproche de Boucle d’or, histoire d’en savoir plus.

-Elise, tu peux m’expliquer ce qu’il s’est passé ? Je me souviens du Globe et de l’explosion mais… qu’est-ce que l’on fait ici ? Comment se fait-il que je n’ai plus mes pouvoirs ?

Elle a intérêt à me répondre, je jette un coup d’œil à l’agent à mes côtés. Elle a l’air un peu perdue elle aussi, au moins je ne suis pas la seule…





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1399
Arme de prédilection : les katanas et le trident-lance (arme de son père, l'autre bout du trident possède la pointe d'une lance, une arme à double tranchant donc.
Arme non maitrisée : les armes à feux et les arts martiaux
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 20 Aoû - 14:11
Quand la voix de Boucle d'Or se fit de nouveau entendre, je quittais mon observation de la forêt et me tourna vers la jeune fille blonde:

- Nous sommes à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Dalafa même si je doute que cette indication vous soit utile vu votre état... C'est là où nous nous rendons mais également là où nos chemins se sépareront.

... Dalafa? Séparées? Wooohooo! Ça va pas le faire si on est séparée d’Élise! Faut rester avec elle!Déjà qu j'arrive encore à me paumer sec encore à Chantilly alors ici, c'est la mort assurée! Je la regarde détacher son cheval et sortir de la clairière, tout en continuant de nous parler:

- Dépêchez-vous d'enfiler ces capes, nous partons maintenant.

J'hausse les épaules et mets la cape grise. Le gris me va bien... Père me le disait souvent... Autant que l'indigo et les couleurs pâles et pastels... Père... J'espère ne pas avoir perdue ton arme... Je jette une dernière fois un coup d’œil attentif à la clairière et ne la voit toujours pas...

-Élise, tu peux m’expliquer ce qu’il s’est passé ? Je me souviens du Globe et de l’explosion mais… qu’est-ce que l’on fait ici ? Comment se fait-il que je n’ai plus mes pouvoirs ?

Je me retourne en entendant les questions de l'autre agent. Je les observe un peu perdue mais attendant aussi des réponses. La jeune fille me jette un coup d’œil, je me rapproche un peu plus d'elle. Je prends un air sérieuse et froide, je veux savoir aussi. Je fixe le dos de Boucle d'Or, semblant appuyée la requête de la jeune fille à mes côtés.



° Thème de l'agent Indigo°

my chibit:
 

Mes jolis cadeaux...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eltzigen-chronicles.eklablog.com/accueil-c5807041
avatar
Invité
Jeu 27 Aoû - 9:51
Se sachant suivie – de toute manière elles n'avaient pas vraiment le choix -, la jeune fille continua sa marche en dehors de la clairière. Elle n'avait à présent qu'une seule hâte : ramener ces deux femmes à bon port au plus vite et repartir seule tranquillement sur les routes. Elle leva la tête vers le ciel, inspectant le soleil à travers les frondaisons et piqua brusquement à l'ouest. Dans son dos, elle sentit une des deux jeunes femmes se rapprocher, peut-être pour lui poser d'autres questions inutiles sur sa situation :

- Élise, tu peux m’expliquer ce qu’il s’est passé ? Je me souviens du Globe et de l’explosion mais… qu’est-ce que l’on fait ici ? Comment se fait-il que je n’ai plus mes pouvoirs ?

La jeune fille la laissa mariner pendant quelques secondes, continuant sa marche avec sa monture, imperturbable, tandis que la brune se rapprochait d'elles pour prendre part à la discussion. Ou pour faire pression aussi. Elle ne se laissa pas démonter et attendit qu'elles atteignent l'orée de la forêt avant de daigner leur répondre :

- Je crois que vous n'avez pas bien compris donc je vais mettre les choses au clair. Je ne suis pas votre amie Élise et je ne fais pas partie de votre espèce de... Regard bref pour leurs vêtements déchirés. confrérie. Ce que vous faites ici ? C'est une très bonne question ! Vous devriez demander à vos ravisseurs, ils se feront sans doute une joie de vous répondre ! Et qu'entends-tu par pouvoir ? Des pouvoirs... magiques ? Y a que les lâches qui utilisent la magie de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Jeu 27 Aoû - 10:04
Un cavalier se fit entendre dans la forêt. Grand, blond, regard d'acier et une profonde cicatrice qui marquait sa tempe droite. Chevauchant un petit alezan fougueux, il était vêtu d'une tunique blanche, d'une cotte de mailles légère, d'un pantalon en toile, de bottes en cuir brun et d'une longue cape gris clair. Il siffla par trois fois et son cheval ralentit, semblant réagir à son appel. Il avait remarqué une jeune femme qui ressemblait à sa description.

- Elise ! appela-t-il d'une voix forte

Il fit volteface pour se diriger vers elle et sauta à terre sans utiliser ses étriers. Après s'être légèrement incliné face aux trois demoiselles, le jeune homme tendit un manuscrit scellé à la jeune blonde.

- On m'a dit que je te trouverai ici, les ordres ont changé et c'est plutôt urgent ! D'après notre informateur des étrangers auraient été aperçus plus au nord, Kalfan veut leur tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 10 Sep - 11:46
- Élise !

La jeune fille se retourna, interrompue dans son semblant de laïus et fixa le nouvel arrivant de ses prunelles ambrées. Grand, blond, bien bâti, son visage ne lui disait trop rien mais il portait la cape grise commune à ceux de sa profession. Il sauta à terre, se jouant des étriers qui pendaient à la selle et s'inclina devant les trois jeunes femmes, salut auquel elle répondit par un bref hochement de tête.

- On m'a dit que je te trouverai ici, les ordres ont changé et c'est plutôt urgent ! D'après notre informateur des étrangers auraient été aperçus plus au nord, Kalfan veut leur tête.

Elle prit la missive qu'il lui tendait, en retira le sceau et la parcourut rapidement du regard avant de la replier et de la ranger dans sa tunique.

- Je vois, dit-elle d'une voix égale qui ne laissait transparaître aucune émotion. C'est sur ma route, je vais m'en charger. Ils sont armés ?

Une information technique, et pas des moindres, qui pourrait considérablement changer la donne une fois sur place. Elle jeta un rapide coup d’œil aux deux jeunes femmes avant de reporter son regard sur son collègue. Si elles n'étaient pas stupides et comprenaient l'enjeu de la situation, elles devraient se taire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 713
Arme de prédilection : Arme de jet / Magie
Arme non maitrisée : Toutes (sauf arbalète)
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Ven 9 Oct - 17:28
J'écoutai avec un certain étonnement son discours, elle n'avait pas l'air de se souvenir de moi, de nous. Je m'apprêtai à lui répondre, à lui expliquer qui j'étais et qu'elle faisait bel et bien partie de notre "confrérie" quand un cavalier arriva. Il était grand et avait des cheveux blonds mais surtout, il avait la même cape qu'Elise. Après avoir descendu de son cheval, il s'approcha de notre amie en lui tendant une missive.

- On m'a dit que je te trouverai ici, les ordres ont changé et c'est plutôt urgent ! D'après notre informateur des étrangers auraient été aperçus plus au nord, Kalfan veut leur tête.

Après l'avoir ouverte et parcourue rapidement, Elise la rangea dans sa cape avant de lui répondre d'une voix bizarrement dépourvue d'émotions.

- Je vois,C'est sur ma route, je vais m'en charger. Ils sont armés ?

J'étais perplexe tandis qu'elle acceptait la "mission" que le nouvel arrivé venait de lui proposer. Qu'est-ce qu'il se passe bon sang? Où sommes-nous arrivées? Je jetai un coup d'oeil à l'autre agent, je ne pensai pas réellement qu'elle était une ennemie, je n'étais pas du genre à me méfier. Cependant, l'homme à la cape grise ne m'inspirait pas trop confiance, d'ailleurs, pourquoi portaient-ils la même cape? Etait-ce une sorte d'organisation comme celle dont je fais partie? Je secouai légèrement la tête, je me posai trop de questions et je commençai à avoir un peu mal à la tête. Je portai ma main à mon front, il était un peu chaud. Je savais qu'Elise ne voulait pas que l'on parle, j'avais bien vu le coup d'oeil qu'elle nous avait lancé avant de de nouveau reporter son intention sur l'inconnu. Je finis par me tourner complètement vers l'agent de Cooki.

-Hum... Je ne pense pas que nous nous connaissons... Je m'appelle Meagan Richards, enchantée

J'avoue, ce n'était pas vraiment le bon moment pour les présentations, c'est pourquoi je parlai à voix basse. Je ne savais pas vraiment ce que je devais faire alors, après qu'elle se soit présentée à son tour, je répondis, toujours à voix basse:

-Tu as une idée de ce qui nous est arrivés?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Dalafa et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zermatt et ses environs
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Gare de Lyon
» Blandine - Escroquerie - Vente au-dessus du prix maximal - Béziers - Classé sans suite- Accusé décédé.
» Sessions de Slack sur fontainebleau et ses environs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Souvenirs entrelacés-