Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Troy et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 12 Juil - 13:34
Troy est une ville mal fréquentée et insalubre, elle se situe aux portes d'un immense désert qui continue jusqu'à la mer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 9 Aoû - 20:05
Spoiler :
 

Le soleil brillait au zénith et aucun nuage ne venait altérer son rayonnement. Plus bas, entre les dunes infinies, une jeune femme était assise sous une tente improvisée faite d’un bâton planté et d’une grande pièce de tissu. Elle portait un pantalon en toile et cuir ainsi qu’un poncho par-dessus ses vêtements. Sa tête était recouverte d’un ensemble de tissus, ne laissant apparaitre que deux grandes prunelles vertes. L’ensemble était brun et harmonieux. La jeune femme était affairée à préparer une tisane et jetait de temps en temps un regard vers le jeune brun qui était allongé non loin d’elle. Elle l’avait trouvé inconscient dans le désert, trop loin de Troy pour qu’il puisse en provenir. Et ses vêtements étaient curieux. Le jeune homme tressaillit. Sous son voile, la jeune femme sourit.

- Bonjour, si vous vous agitez trop vous risquez d’avoir mal à la tête.

Sa voix était douce. Elle versa la tisane dans deux gobelets en terre cuite tirés de son sac et en tendit un à son interlocuteur.

- Je m’appelle Ateya, répondit-elle à son interrogation silencieuse en choisissant volontairement de ne pas dévoiler son vrai prénom. Je vous ai trouvé inconscient non loin d’ici.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Invité
Lun 10 Aoû - 23:55
La lumière caressait délicatement son visage. Son visage qui n'était plus celui d'un enfant, ni ne montrait les premiers signes de vieillesse. Allongé sur ce qui semblait être aussi confortable qu'un nuage, Lloyd ouvrait délicatement ses yeux impairs. Ses paupières étaient lourdes, comme s'il venait de sortir d'un sommeil éternel. Le jeune homme fut immédiatement aveuglé par un rayon de soleil et gémissait avant de se redresser, la main devant pour se protéger. Et là, le corbeau vit au loin une grande mer de sable, un paysage qui était loin de ce qu'il connaissait. Très loin. " Am I...Dreaming ?"

- Bonjour, si vous vous agitez trop vous risquez d’avoir mal à la tête.

Lloyd tourna la tête vers la voix qu'il avait entendu, et aperçu une femme à proximité de lui, entièrement couverte d'un amas de tissus de couleur identique, ne pouvant voir que son regard émeraude. Raven pensait rêver, mais tout cela semblait vrai. Trop vrai. Même la boisson que l'inconnue lui passait l'était - qu'il accepta d'ailleurs - complètement confus. Il observait pendant quelques secondes les ondulements du liquide dans le gobelet, et fini par lever son nez vers la jeune femme qui continuait son discours.

- Je m’appelle Ateya.


En fait, Lloyd réfléchissait et...Ce nom ne lui disait absolument rien. Mais par contre son regard, le brun avait une impression de déjà-vu. Pourtant, tout avait l'air d'être fait pour lui faire croire le contraire. Le désert. pourquoi s'est-il retrouvé ici ? Et où est-il exactement ? Dans le Sahara ? Puis les autres, où sont-ils ? La mission ? C'était ces questions qui lui trottaient dans la tête, et dont la jeune femme qui se tenait à côté de lui pouvait surement lui en apporter les réponses.

- Je vous ai trouvé inconscient non loin d’ici.

Alors c'était bien ce qu'il pensait. Ce n'était pas un rêve, ni une illusion. C'était bien réel.

- Je vois...Où sommes-nous exactement ? demandait-il en buvant à nouveau calmement malgré la confusion qui régnait dans son esprit. A ce moment-là, Raven s'est rappelé aussi qu'il en avait oublié les formalités. Et...Je m'appelle Lloyd. Je te remercie d'avoir veillé sur moi lorsque j'étais inconscient.

HRP

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 11 Aoû - 12:16
La jeune femme le regarda silencieusement boire sa tisane. Plus elle y pensait, plus le doute s’installait. Ses vêtements d’abord, puis ce prénom aux sonorités extravagantes - LlheauÏyddheuldht - qu’elle n’avait jamais entendues. Et enfin ce lieu désert, à des kilomètres de toute trace de civilisation. Sous ses voiles, elle sourit. La rumeur était peut-être vraie finalement.

- Nous sommes à une dizaine de kilomètres de Troy, dans le désert des damnés.

Son regard perdu acheva de la convaincre. Cette histoire prenait un tournant dangereux mais elle n’avait pas de comptes à rendre aux assassins. Ateya se releva et fouilla dans son sac pour en sortir un pantalon, une tunique, une ceinture et un long voile qu'elle tendit à son interlocuteur. Excepté ses chaussures, ses vêtements n'étaient pas en très bon état.

- Vous n'êtes pas d'ici, n'est-ce pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Invité
Ven 14 Aoû - 1:00
Le brun n'y pouvait rien y faire; même la voix de demoiselle lui semblait familier. Lloyd a toujours eu ce truc d'être attentif aux détails - même les plus insignifiants - et encore plus depuis que c'est un élite, sauf que là il n'arrivait pas à se rappeler de qui était la personne qu'il tentait d'associer aux traits la jeune femme. De toute façon, l'esprit de l'américain était beaucoup trop confus pour le moment. Tout ce qu'il voulait pour le moment était d'obtenir plus d'informations sur le lieu inhabituel où ce dernier a atterrit. Parce que oui, c'est pas tout les jours qu'on passe d'une ville comme Chantilly à rien du tout.

- Nous sommes à une dizaine de kilomètres de Troy, dans le désert des damnés.

" Le désert des damnés"...Un nom qui ne lui disait rien qui vaille. Troy par contre lui faisait direct penser à la fameuse ville de Troie, mais rien à voir ici.

- Un nom qui en dit long sur l'histoire de ce désert en effet. Le brun conclu sur ces paroles en voulant continuer à consommer sa boisson, sauf qu'il n'y en avait plus. Alors il y renonça en posant le verre à côté de lui, lâchant un petit soupire inconscient de déception.

Et quand Lloyd parlait d'histoire, celui-ci sous-entendait bien sûr les personnes qui ont dû perdre la vie en traversant cette étendue de sable sous cette chaleur étouffante, mais aussi les activités criminelles qu'il pouvait y avoir. En clair, ce n'était pas un lieu sûr auquel s'aventurer. D'ailleurs, que faisait-elle seule ici ? Elle cultivait le mystère à ces yeux. Il l'observa ensuite se lever, et elle lui a ensuite tendu de quoi se vêtir correctement, chose que Lloyd accepta volontiers quand il a vu dans quel état ses vêtements étaient, en ignorant pourquoi d'ailleurs. Puis Raven se leva à son tour, se tenant maintenant debout avec au moins une tête de plus que celle qui se dit nommée Ateya.

- Vous n'êtes pas d'ici, n'est-ce pas ?

- Hé bien...Non. A tel point je ne me suis pas encore habitué à la température ! Il ria nerveusement avant de poursuivre   Je viens d'un endroit nommé Chantilly.

Pourtant sa main machinalement juste en dessous de sa mèche corbeau, il sentit que son front était légèrement humide.
Parce que oui, Lloyd avait soit l'habitude des températures douces du sud de la France, soit de celles qui passaient facilement en dessous de la barre de 0 lorsqu'il était au Minnesota. C'était une première pour lui d'avoir une chaleur aussi extrême et son corps le faisait ressentir.

- Et vous ? Que fait une demoiselle au beau milieu d'un désert aussi hostile ?


Elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait, mais Lloyd ne pouvait pas s'empêcher de se sentir concerné, ça se voyait à travers son regard. Et il était aussi un peu curieux c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Ven 14 Aoû - 9:14
- Etre loin des hommes ne me dérange pas. Mais pour vous expliquer ce que je suis plus en détail, il faudrait déjà que je vous révèle autre chose. Elle fit une pause comme quelqu'un qui avait l'habitude de raconter des histoires et qui les narrait de sorte à les rendre palpitantes. Vous n'êtes plus dans votre monde.

Elle le laissa digérer le poids de cette information et saisit sa petite théière en terre cuite pour resservir de la tisane dans leurs deux gobelets. Dans un désert comme celui-ci, il était en effet plus judicieux de boire ce breuvage revigorant qu'une simple eau qui ne faisait qu'étancher momentanément la soif. Une fois l'opération faite et la théière reposée, elle tendit un des deux verres au jeune homme.

- Il me semble impossible de retracer l'histoire d'un monde en quelques minutes et je ne suis pas la mieux placée pour tout vous raconter mais je vais essayer de faire de mon mieux. Vous êtes sur Glewen, un continent-monde peuplé d'hommes et de femmes. Avant la terrible guerre qui a frappé notre pays il y a plusieurs siècles, nous ne savons rien. De cette guerre en a résulté un empire, l'empire de Glewen, mené par la mage la plus puissante que ce monde ait connu, Kalyssa. Jusqu'à récemment, les hommes utilisaient la magie. Mais celle-ci les a convaincu de leur surpuissance et une autre guerre a éclaté. Notre empereur actuel a su y mettre un terme en bannissant définitivement la magie.

Du bout de ses doigts elle releva légèrement le tissu qui masquait sa bouche et but une gorgée de tisane. Elle ne semblait pas vouloir montrer ne serait-ce qu'un millimètre de sa peau hormis ses grands yeux émeraude.

- Je ne suis qu'une humaine en quête de son harmonie. Un marcheur comme on nous appelle. Je sillonne le monde à la recherche de vérité.

Possibilités (en choisir une) :
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 26 Aoû - 22:49
Après que Ethan ait tenté de descendre la montagne a pied, grand masochiste qu'il est, il se résigna a monter lui aussi sur le dos du Dragon. Quand Alice demanda à l'ermite ou ils devaient aller, il lui répondit que lui-même ne savait pas ou ils iraient, mais que ce qui était sûr, c'est qu'ils y seraient en sécurité, histoire d'un peu la rassurer, elle et son ami. Après plusieurs heures de vol, le dragon les déposa dans une plaine. A l'horizon, il y avait une ville. Oh, je vois, vers Troy... Il vaut mieux pour eux qu'ils me suivent sans faire d'histoire, et en écoutant ce que leur a dit mon ami. Une fois descendus, le dragon regarda le brun, avant de lui parler, avant de parler aux deux autres inconnus.

- Je te remercie. Que les cieux te protègent, toi aussi...

Peu de temps après, le dragon s'envola et disparut derrière un nuage. Gabriel se retourna vers Ethan et Alice, les regardant. Bien. Comme ça, personne ne saura qui ils sont. Il se tourna en direction de la ville qui se dessinait à l'horizon. Il entama la marche, suivi par les deux étrangers.

- Bien. A présent, nous sommes à l'ouest du continent. Suivez moi bien, car comme il nous l'a dit, nous avons une heure de marche. Restez sur vos gardes, nous ne sommes pas à l'abri d'un quelconque danger. Autant dans la grotte nous étions en sécurité, mais ici, non. Je dois vous avouer que c'est rare que je sorte. Mais ce que je sais, c'est que dehors, on risque notre peau.

Tous les trois marchèrent en direction de la ville de Troy. Gab se tenait sur ses gardes, au cas ou quelque chose les attaquerait. Néanmoins, il était prêt à discuter avec les deux personnes qui étaient avec lui.





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 28 Aoû - 13:34
- Pas question. J’tiens encore à ma vie, continuez sans moi les masochistes, moi j’y vais à pied.

- Ethan, l’interpella-t-elle une première fois mais il feint de ne pas l’entendre. ETHAN !

Trop tard il avait déjà tourné les talons et entamé la descend de la montagne abrute. La demoiselle à la chevelure relevée s’apprêta à sauter du dragon pour le rattraper car il était hors de question qu’il parte. Pas sans elle… Il n’y avait plus que lui qu’elle connaissait dans ce monde totalement inconnu, si elle le perdait lui aussi, elle était finie…. Mais bizarrement quelque chose avait fait rebrousser chemin au jeune homme, et il se décida à monter sur le dragon à son tour à la grande surprise de la petite Alice.
La petite british laissa échapper un petit rire délicat de ses fines lèvres et se retourna pour déposer un baiser sur la joue du brun qui faisait sa petite bouille de boudeur.

- Ne t’éloignes plus de moi, on va faire la route ensemble et résoudre ce mystère ensemble, tu verras ça va bien se passer…


Pour être tout à fait honnête, elle non plus ne croyait pas trop en ces dernières paroles mais elle essaya de se convaincre quand même pour rassurer Ethan qui ne semblait pas à l’aise à l’idée de voler à dos de dragon. C’était un moyen de transport comme un autre. Quand Alice voyait des avions volaient dans le ciel, elle imaginait que cela soit des immenses oiseaux. Eh bien là c’est pareil, mais dans le sens inverse, il fallait imaginer ce beau dragon comme un avion voilà tout. Tout était d’une simplicité avec la petite blonde. Gabriel monta à son tour et par réflexe la jeune fille s’accrocha fort à lui en enroulant ses bras autour de sa taille et en collant sa tête contre son dos. Réalisant ce qu’elle venait de faire, elle desserra son étreinte et s’excusa piteusement. Ce n’était pas son Gabriel, il ne fallait pas qu’elle l’oublie... Ca allait être dur…
Le voyage fut magnifique, Alice caressait les nuages, murmurait au vent et laissa le paysage bercer ses prunelles azurés dans ce monde absolument magnifique. Plus ils s’éloignaient des volcans, plus la végétation  était riche et luxuriante. Après un long vol, ils aperçurent enfin ce qui semblait être la civilisation. Il y avait une ville non loin de là. Parfait, ils trouveraient des réponses à leurs questions là bas. L’ermite et le dragon échangèrent quelques politesses et la créature s’envola.

- Bien. A présent, nous sommes à l'ouest du continent. Suivez moi bien, car comme il nous l'a dit, nous avons une heure de marche. Restez sur vos gardes, nous ne sommes pas à l'abri d'un quelconque danger. Autant dans la grotte nous étions en sécurité, mais ici, non. Je dois vous avouer que c'est rare que je sorte. Mais ce que je sais, c'est que dehors, on risque notre peau.


- Entendu, répondit Alice comme on répondait à son commandant.

La demoiselle pressa le pas et se mit à la hauteur de l’ermite qui semblait un tantinet inquiet.

- Avez-vous déjà combattu les créatures dont vous nous avez parlé ? demanda-t-elle curieuse en croisant ses bras derrière son dos. Vous vivez ici depuis toujours ? Ce sont les dragons qui vous ont élevé ? Comme Mowgli et les loups dans Le Livre de La Jungle ? C’est une histoire chez nous, elle est très connue vous savez !

Le pauvre, elle l’assommait de questions mais c’était plus fort qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Mar 1 Sep - 23:01
Berk un bisou. J’aime pas les bisous. Mensonge. Il avait enclenché son mode boudeur.
Ethan il le montre pas mais il aime bien les bisous des jolies filles, il aime bien se faire câliner, qu’on s’occupe de lui. On s’est pas beaucoup occupé de lui après la mort de ses parents alors ce vide il avait essayé de le combler en allant dormir dans le pieu de chaudasses chaque soir. Là c’était plus le cas, parce qu’il a Maelyss. Enfin « avait », dieu sait où elle a atterris…
Le vol était impressionnant. Vraiment. Alors qu’Alice s’émerveillait à chaque fois qu’elle voyait un arbre, Ethan laissait rien paraitre style « ouais y’a mieux… ». Mais c’est sa nature. Il est chiant et relou pis le pire c’est qu’il s’en branle de ce que tu dis. Il t'écoute pas, il t'écoute jamais on dirait qu'il se fout de tout mais c'est pas vrai. A l’intérieur de lui, il est pire qu’Alice. Le dragon se posa et Ethan se fit pas prier pour descendre.

- Bien. A présent, nous sommes à l'ouest du continent. Suivez moi bien, car comme il nous l'a dit, nous avons une heure de marche. Restez sur vos gardes, nous ne sommes pas à l'abri d'un quelconque danger. Autant dans la grotte nous étions en sécurité, mais ici, non. Je dois vous avouer que c'est rare que je sorte. Mais ce que je sais, c'est que dehors, on risque notre peau.

- Entendu.


Mouais… Pour changer. C’est vrai que suivre la route des papillons sur un arc en ciel géant c’est pas aussi grisant que traverser une plaine infestée de monstres prêt à vous arracher la trachée à tout moment. Le brun réajuste sa cape faisant bien attention de laisser son katana à portée de main puis se met à son tour en route. Son regard noir se pose devant lui, sur Alice et Gab qui étaient en pleine discussion. Léger pincement au cœur pour la blonde. Tout à l’heure j’en riais comme une baleine échouée mais là… En y pensant j’aimerai pas que ça m’arrive. Même si techniquement ça m’est déjà arrivé que Maelyss ne se souvienne plus de moi. Et qu’accessoirement, elle tente de m’abattre comme un chien au sol. Wait… Déclic. Peut-être que l’artefact qu’on essayait de récupérer à Chantilly a le même pouvoir que le collier maléfique du manoir ? Peut-être qu’il efface la mémoire des gens… Mais pourquoi Alice et moi n’avons pas été affectés ? Et puis pourquoi ce monde ? Là c’est comme si Gabriel avait vécu toute sa vie ici… Ca n’a aucun sens…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 5 Sep - 11:15
HRP :
 

Le soleil brillait haut dans le ciel, si haut que la jeune femme se demandait à combien de lieus de la terre ferme il devait être. L'infiniment petit dans l'infiniment grand. L'écart soudain de sa monture, une petite jument alezane aux grands yeux vifs, la ramena à la réalité. Elle frotta vigoureusement son encolure de sa main gantée en l'encourageant dans une langue inconnue aux sonorités glissantes. Les hautes herbes et les nombreux buissons lui masquaient légèrement la vue mais cela ne la gênait pas. Après tout, elle n'avait pas encore décidé de sa destination prochaine. Elle avait besoin de solitude, c'était pour cette raison que ses pas semblaient se diriger vers les steppes. Terres arides à la beauté sauvage.

Apercevant un mince ruisseau, la jeune femme descendit à terre pour y étancher sa soif. Elle laissa sa monture arracher quelques touffes d'herbe et sortit une gourde de sa besace pour la remplir d'eau claire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 5 Sep - 11:15
Ils étaient cinq. Cinq gigantesques papillons aux ailes colorées qui survolaient la plaine à la recherche d'un hôte. Au bout d'un moment, l'un d'eux repéra la jument et sa cavalière arrêtées à un petit ruisseau et l'indiqua aux autres. Dans un même geste, ceux-ci virevoltèrent un instant sur place avant de piquer droit sur les deux mammifères pour les attaquer.

PVs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Sam 5 Sep - 12:42
Les trois jeunes gens marchaient en direction de la ville de Troy. Alors qu'Ethan était resté plutôt silencieux, Alice, elle, posait des tas de questions à l'ermite. Cependant, cela ne l'énervait pas. Au fond, il était plutôt content que quelqu'un daigne lui parler et rester avec lui, malgré les différences qui les séparait.

- Non, jamais. Mais je sais ce que j'avance. Les dragons m'ont tout appris sur les dangers de ce monde, les créatures qui le peuplent... Et oui, ce sont un peu eux qui m'ont élevé et tout appris. Je ne sais pas qui est votre Mowgli, mais ce que je sais, c'est que les loups ici, ça ne parle pas. Ca vous déchiquète et vous mange comme si vous n'étiez que de la charpie.


Ethan avait l'air de réfléchir, mais il n'allait pas le déranger dans sa réflexion. L'ermite, à son tour, posa des questions à la jeune femme.

- Dis moi, comment c'est, ton monde ? Excepté ce que m'a dit ton amis... Ils sont comment les monstres là-bas ? Vous faites de la bonne nourriture ?

Alors que j'allais continuer à poser des question, il put voir un cheval et une humaine qui lui rappelait quelque chose se faire approcher par 5 papillons géants, qui s’apprêtaient à les attaquer. Et merde ! Ces saletés de Syhns... Heureusement que je sais quoi faire contre eux. L'ermite se mit à courir en direction des papillons géants, avant de toucher son dos brièvement de sa main gauche puis de générer des flammes dans sa main droite, et d'envoyer une boule de feu en direction des bêtes.

- Dégagez de là !





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Sam 5 Sep - 16:07
Hrp:
 

- Non, jamais. Mais je sais ce que j'avance. Les dragons m'ont tout appris sur les dangers de ce monde, les créatures qui le peuplent... Et oui, ce sont un peu eux qui m'ont élevé et tout appris. Je ne sais pas qui est votre Mowgli, mais ce que je sais, c'est que les loups ici, ça ne parle pas. Ca vous déchiquète et vous mange comme si vous n'étiez que de la charpie.

Alice hésitait à lui dire que son employeur était un loup, et que même s’il était très grognon et un tantinet farouche, elle ne l’avais jamais vu déchiqueter qui que ce soit, contrairement à l’employeur du côté adversaire… Oui de sales rumeurs sur Mère Grand courraient dans les couloirs de leur organisation, mais elle était prête à parier que ces rumeurs venaient de GML en personne qui s’amusait à décrire la vieille femme comme une démone sans cœur. L’esprit de Satan était en elle.

- Dis moi, comment c'est, ton monde ? Excepté ce que m'a dit ton amis... Ils sont comment les monstres là-bas ? Vous faites de la bonne nourriture ?


- Eh bien… Les monstres chez nous sont bipèdes et très intelligents. Ils gouvernent le monde, et terrorisent les plus faibles, non pas pour survivre mais pour dominer… On les appelle hommes,
dit-elle d’un grand sourire.

Ce qu’elle essayait de lui expliquer c’est qu’il n’y avait pas de monstres chez eux excepté les êtres humains. Satan est optimiste de penser qu’il peut rendre les hommes plus mauvais qu’ils ne sont déjà.

- Pour ce qui est de la nourriture… La Terre est une planète qui regorge de merveilles. Avez-vous déjà gouté les tartines au beurre fondu ? Le pain croustillant et chaud qui sort du four, le beurre qui fond sur les papilles, un délice !

Le hennissement rauque d’un cheval à proximité les coupa dans leur discussion et les trois compères se mirent en garde aussi vite que l’éclair. L’ermite se précipita vers des créatures volantes qui terrorisaient une pauvre jeune femme, et il se mit… à faire de la magie ! Impressionnant… s’émerveilla la jolie blonde. Cependant, les créatures étaient trop nombreuses pour qu’il puisse les neutraliser seul.
Voyant la taille des bêtes volantes et leurs bourdonnements lourds et assourdissants, Alice fit un pas en arrière, s'apprêtant à se replier. Elle se gifla mentalement, car il était hors de question de laissait Gabriel. Elle mit en route son cerveau vif. Les flammes que générait l’ermite semblent les effrayer…. Il faut trouver un moyen de produire du feu pour le soutenir ! Ou alors faire diversion et donner à Gabriel l’occasion de les atteindre sans encombre, songea-t-elle. La demoiselle se tourna vers Ethan et lui glissa un regard provocateur, défiant ses prunelles sombres de ses iris azurés. Ce regard il le connaissait plus que bien. Les deux jeunes gens se mirent à courir d’un coup dans la même direction, droit vers les papillons mangeurs d’hommes pour qu’ils se focalisent sur eux et non plus sur l’ermite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 603
Maitre du Jeu et des Dés
Maitre du Jeu et des Dés
Sam 5 Sep - 20:29
Les papillons reculèrent un instant avant de remarquer deux frêles créatures courir vers eux. Le feu les effrayait vraiment et si les jeunes gens n'avaient pas couru, ils auraient déjà filé. Malheureusement, l'un des Syhns était déjà trop proche des jeunes gens. Il sortit son dard et plaqua brusquement sa victime au sol sans lui laisser aucune chance. Le dard rentra au niveau de la nuque pour y pondre ses oeufs. Et lorsqu'il relâcha l'humain, trois boules grosses comme des balles de ping pong semblaient légèrement vibrer sous sa peau. Leur rôle achevé, les gigantesques papillons filèrent à tout allure, bientôt hors de portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 6 Sep - 21:16
HRP:
 

Big freeze lorsqu’il voit ce qui attaquait une jeune femme en détresse. Dieu se fout d’ma gueule. Leurs adversaires : des papillons géants. Très bonne blague, franchement j’ai beaucoup ri, mais ça serait cool d’arrêter de me troller…
Il secoue la tête et se mit finalement en position de garde, dégainant sa lame. Sauf que Gabriel faisait autrement pour les effrayer : il générait du feu. Ethan fronce les sourcils. Il s'était bien gardé de nous le dire qu'il contrôlait un élément... J’me demande c’qu’il nous cache d’autre le p’tit ermite. Voyant sans doute son grand amour en danger, Alice lui glisse ce genre de regard suicidaire qui vous oblige à agir. Tss, j’déteste foncer dans le tas sans plan, mais j’crois que j'ai pas le choix… Ethan se rue sur eux et réussit à attirer leur attention pour que Gabriel puisse les cramer. BUUUUUUUUURN. Il pare à temps le dard qui voulait se loger dans sa gorge en serrant les dents, et réussit à le repousser. Allez ma pute retourne d’où tu viens avant que j’te troue. Il s’en était sorti de justesse. Mais pas Alice. Elle avait été touchée. Et elle convulsait au sol.

- ALICE !

Le brun se jette au sol vers elle pour la maintenir. Elle perdait ses couleurs comme si ce que lui avaient injecté les papillons puisait son énergie vitale. Elle perdait connaissance, son rythme cardiaque était faible, sa respiration lente…
Putain putain putain Alice nan s’te plait me fais pas ça tiens bon s’te plait… Il savait pas quoi faire, il était impuissant. Ce sentiment d’être inutile le tuait. Paniqué, il se tourne vers Gabriel, la mâchoire crispée.

- PUTAIN FAIS QUELQUE CHOSE !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Lun 7 Sep - 20:12
HRP :
 

La petite blonde vit une immense flamme s'approcher brusquement des Syhns, elle tourna la tête pour apercevoir Gabriel ainsi que deux jeunes gens. Qui se mirent à courir vers les papillons. Elle écarquilla les yeux et leur cria de faire demi-tour. Trop tard. Lorsque l'un deux eut finit d'utiliser l'autre jeune fille comme hôte, la jeune femme se mit à courir vers elle en dégainant son sabre. Chose qui ne plut absolument pas à son ami brun.

- Je vous prie de me passer, lui demanda-t-elle d'une voix ferme. Nous n'avons que peu de temps avant que les oeufs se fixent aux principaux nerfs et artères.

Elle ne broncha pas et lorsqu'il s'écarta enfin, elle s'agenouilla aux côtés du corps inerte. Elle tendit sa lame à Gabriel, la chauffer à blanc était nécessaire pour la cicatrisation. Pour le reste elle sortit une dague et l'enfonça à l'arrière de sa nuque, faisant un cercle autour de chaque oeuf. Elle gémissait, alors la jeune femme lui glissa un foulard dans la bouche pour qu'elle le morde et ne crie pas trop fort. Le sang coulait à flots mais un à un les oeufs furent enlevés. La tâche finie, elle appliqua alors sa lame brûlante pour cicatriser la peau et empêcher l'hémorragie. Elle sortit ensuite des herbes et bandages de son sac pour recouvrir la plaie. Sortant une gourde d'eau, elle en aspergea sa lame qui étrangement restait toujours aussi aiguisée puis rangea celle-ci. Elle leva ensuite son regard vers Gabriel :

- Évènement tragique mais courant, il ne pourrait amoindrir ma joie de vous revoir, Gabriel...

Après l'avoir brièvement enlacé, la jeune femme lui murmura qu'elle aurait besoin de branches pour allumer un feu. Lorsque Gabriel se fut éloigné, la petite blonde joignit les mains et s'inclina légèrement face au grand brun.

- Je ne saurais vous remercier de m'avoir fait confiance, étranger. Elle fit une pause de manière à lui faire comprendre ce qu'elle venait de deviner. Les Syhns. Les gens d'ici savent que le feu les repousse et qu'en cette période ils sont à la recherche d'hôtes pour se reproduire. Malheureusement vous étiez déjà élancés avant que je n'eus le temps de vous prévenir, vous m'en voyez navrée... s'excusa-t-elle sincèrement

Elle détourna un instant son regard pour siffler. Sa jument releva la tête et trottina doucement jusqu'à sa maitresse qui vint lui caresser l'encolure.

- On m'appelle Ateya. Oserais-je vous demander de vous présenter ? lui demanda-t-elle d'une voix douce et respectueuse




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Dim 13 Sep - 20:17
Trop tard. Alors que le brun allait prévenir les jeunes gens de ne pas interférer, ils foncèrent, et ce qui devait arriver arriva. La jeune femme blonde se fit plaquer au sol, et le Syhn pondit ses oeufs en elle, sans que l'ermite eut le temps de réagir correctement. Il n'eut pas le temps de faire rôtir un de ces papillons en enfer pour se venger de cet affront. Il serra légèrement les poings, avant de soupirer, tentant d'expulser son énervement. Brusquement, il se retourna vers la victime, que le brun tenait entre ses bras. Il était paniqué. Le brun comprenait cette réaction, mais cependant, il n'allait pas pouvoir y faire grand chose. Il s'approcha d'eux, se baissant.

- Il a pondu ses oeufs en elle... Je ne sais pas comment les retirer. Désolé. J'aurais du être plus prudent et vous dire de rester en arrière...

Alors que tout semblait désespéré, une jeune femme blonde arriva. Gabriel la reconnaissait: il s'agissait d'Ateya, l'une de ses rares amies humaines. Elle s'approcha d'Alice, dague à la main, ce qui ne plus pas à Ethan. Il réagissait même étrangement... Se connaissent-ils ? Ou bien, connaissait-il lui-même son double venant de cet endroit nommé Terre ? Le brun était perplexe vis-à-vis de cela. Au fur et a mesure de l'opération qu'Ateya effectuait pour retirer les oeufs de papillons, le Gab suivit ses instructions, pour que tout se déroule le plus vite possible et avec le moins de douleur. La blonde, au sol, gémissait de douleur... En même temps, il n'y avait pas d'autres moyens de la soigner pensait-il.

- C'est regrettable, ce qui lui est arrivé, mais grâce à vous, elle s'en sortira. Moi aussi, je suis content de vous revoir, Ateya. Il est bien rare que je sorte de mon habitat...

Il hocha la tête quand elle lui dit d'aller chercher du bois pour allumer un feu, avant de s'éloigner pour aller en trouver. Il était maintenant seul, un peu à l'écart.

*Et bien... En voila, quelque chose d'étrange. Alors que tout se dérangeait normalement, des jeunes gens sont tombés partout en ce monde, par on ne sait quel moyen. Et me voila, moi, Gabriel l'Ermite, méfiant de tout, à aider ces gens, et à leur faire confiance. Et, dans des circonstances tout aussi étranges, voila que je retrouve une amie, après m'être battu contre des Synhs... Je sens qu'il va y avoir de l'agitation, pendant un bon moment. Ici, les gens n'aiment pas les étrangers. Si jamais ils se font prendre, l'armée va être à nos trousses pendant un long moment...

Gabriel soupira, collectant du bois.





Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Lun 14 Sep - 13:39
Elle eut le temps de ne rien voir, et encore moins de comprendre ce qui lui arrivait. Tout s’était déroulé bien trop vite pour qu’elle n'entrevît ne serait-ce que le millième de l’attaque. Tout ce qu'elle elle était capable de percevoir c'était uniquement les bourdonnements tenaillant et incessants qui provenaient de sa nuque. La douleur s’emparait de la totalité de son esprit et ankylosait tous ses muscles, tel un poison rapide. Elle devenait aveugle car tous les contours de ce qu’elle voyait étaient flous comme un tableau de Van Gogh. Elle devenait également sourde car elle n’entendait plus rien, et la sensation du toucher disparaissait peu à peu. Tout à coup, la douleur s’accentua, plus piquante mais plus brève, comme si on lui enfonçait une lame dans la peau. Un cri déchira sa gorge et son visage rencontra le sol terreux. Recroquevillée sur elle-même, d'épaisses larmes roulaient sur ses joues. Elle s’agrippa à quelque chose, et mordit de toutes ses forces ce qu’on lui avait mis dans la bouche pour évacuer son affre.
Puis plus rien. Les bourdonnements avaient cessé, puis après quelques minutes, elle retrouva assez de force pour ouvrir ses lourdes paupières et croiser le regard angoissé d’Ethan.

- … pardonne moi…
Murmura-t-elle fébrilement.

Elle avait été complétement inutile, et en plus de cela elle lui avait fait risquer sa vie à lui, à Gabriel et à la jeune femme... Selon elle, s’excuser était donc la moindre des choses à faire. Quasi suffocante, tremblante, la bile lui montait à le gorge, et l’envie de vomir la quasi-totalité de ses organes se faisait de plus en plus pressante..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Sam 26 Sep - 22:23
Ethan avait envie de péter la gueule de l’ermite. Encore plus quand il se mit à s’excuser comme un concombre et à regarder Alice mourir sans rien faire. Les muscles de la mâchoire du brun se crispèrent. C’est définitif, ce type c’est pas Gabriel. Parce que Gabriel même si c’est quelqu’un d’absolument banal, il aurait porté ses couilles et retourné toute cette putain de planète pour sauver Alice. La jeune femme qu’ils avaient tenté de sauver se précipita vers eux, sabre en main. Elle voulait les éliminer ? C’était un piège ? Ethan avait l’esprit embrouillé. Hors de lui il se relève, la repousse violemment pour l’empêcher de s’approcher de la blonde, et lui crache à la gueule un énorme « casse-toi ».
Mais il se trompait. Elle voulait les aider. Comme toujours la gentillesse ça le désarçonne. Une chose à laquelle il ne s’habituera jamais. Ethan c’est ce genre de personne qui n’arrête pas de se convaincre que ce genre de gestes peut pas être spontané. Décidemment trop parano et méfiant le petit gars. Un regard pour Alice qui se rapprochait de la mort chaque seconde écoulée. Il la laisse finalement passer, détourne le regard. Cri pleurs douleur puis calme plat. Le brun se laisse tomber près d’Alice. Il la prend dans ses bras, lui sèche du bout du pouce les dernières larmes, la rassure.

- Chht… t’excuse pas pour rien… 

Voir les filles pleuraient c’est bien un truc qu’il déteste. Il pose le dos de sa main sur le front de la blonde. Brulant. Heureusement, ils sont à côté d’un ruisseau. Il se relève et alors qu’il s’apprêtait à se diriger vers le point d’eau, leur « sauveuse » s’inclina devant lui pour le remercier s’excuser et finalement se présenter. Ethan jette un œil à côté de lui pour voir s’il elle s’adressait bien à lui, un peu désorienté.

- Euuh… Félicitation ce type vient de gagner l’oscar du meilleur orateur, applaudissez le bien fort. Il était un peu perturbé. Et pas parce que sa voix lui rappelait quelqu’un. Il se reprit très vite, retrouvant son assurance naturelle. J’ai pas été super courtois avec vous et pourtant vous nous avez aidé. Soit vous êtes d’une gentillesse étonnante, soit vous attendez quelque chose en retour… Ateya.

Méfiant jusqu’au bout. Et il se présentera seulement si elle se montre honnête avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Jeu 1 Oct - 18:54
- Les actions désintéressées n'existent-elles pas dans votre monde ? demanda-t-elle d'une voix curieuse

Elle s'arrêta de parler lorsque Gabriel revint avec le bois. Se saisissant des brindilles, elle les cassa en plusieurs morceaux, mettant le bois le plus sec de côté pour le faire brûler. Frottant énergiquement deux pierres prises dans son sac, des étincelles jaillirent rapidement, embrasant le tas tout entier. Elle posa en équilibre dessus un grand pot en terre cuite muni d'un couvercle qu'elle souleva pour y glisser de l'eau, des feuilles et diverses épices contenues dans des fioles hermétiques. Ses gestes étaient précis, comme si elle l'avait déjà fait des dizaines de fois.

- J'ai rencontré un jeune homme qui ne venait pas d'ici peu avant notre rencontre, nous nous sommes séparés à Troy, raconta-t-elle. Vous avez les mêmes vêtements que lui, j'en conclus que vous venez du même endroit.

Elle fit une pause, le temps de les laisser digérer le poids de ses paroles. Son sourire s'agrandit, cela ne se voyait pas mais cela s'entendait à sa voix qui avait légèrement viré vers un ton plus aigu. Laissant sa préparation mijoter doucement, elle se tourna vers le jeune brun.

- Je vois qu'une question vous brûle les lèvres, pourquoi ne pas la poser ?

Possibilités (en choisir une) :
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
avatar
Messages : 1953
Arme de prédilection : Katana / Arts martiaux
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes / Arc
Membre souvenir
Membre souvenir
Mer 14 Oct - 12:02
- Pas à ma connaissance.

Son attention restait étrangement focalisée sur ce que faisait la jeune femme, puis il finit par s’assoir en tailleurs, juste en face d’elle. C'quoi cette mixture chelou ? Ethan fronce légèrement les sourcils, sa tête se penchant sur le côté essayant de deviner ce qu’elle concoctait. C’est pas des pâtes au beurre en tout cas. Il relève son regard vers elle, et plus il la regardait plus il avait l’impression de la connaitre. Et pourtant cette impression pourrait paraitre  ridicule étant donné que la jeune femme était camouflée sous des voiles. Ethan arrête de la dévisager putain…

- Je vois qu'une question vous brûle les lèvres, pourquoi ne pas la poser ?
- Parce que je suis déjà occupée à te regarder.

Lueur dans le regard, un sourire s’esquisse automatiquement sur ses lèvres. Wah sérieux si j’avais dit ça à voix haute ça aurait tellement fait bizarre, y aurait eu un énorme blanc absolument magistral, j’imagine très bien le level ultime d’awkwardness de la scène.
Wait.
… J’l’ai pas dit à voix haute quand même ?
Oputain.

C’était sorti tout seul. Là, fallait qu’il se rattrape et vite si possible.

- Mais rien ne m’empêche de faire deux choses à la fois - à part peut-être la flemme -. Court moment de latence. T’es qui au juste ?

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 9858
Arme de prédilection : Sniper
Arme non maitrisée : Arts martiaux / Armes de poings / Armes de jet
Membre souvenir
Membre souvenir
Dim 18 Oct - 15:18
La jeune femme s'arrêta dans son geste avant de lâcher un rire franc, légèrement étouffé par ses voiles. Il faisait partie de ce genre de personnes peu communes que l'on ne rencontrait qu'une fois dans sa vie. Un doux mélange de sarcasme et dérision. Esprit libre. Curieux. Son sourire s'agrandit.

- Je m'appelle Ateya, et bien que ce nom ne signifie rien pour vous, je suis ce que l'on appelle par ici un marcheur. Ma liberté se tisse au fil de mes pas et je parcours ce monde à la recherche de... Elle baissa la voix comme s'il s'agissait du plus grand des secrets. D'une raison d'être.

Elle ne baissa pas le regard, preuve qu'elle ne mentait pas. Ils continuèrent à se fixer pendant de longues secondes jusqu'à ce qu'une odeur de cramé vînt chatouiller les narines d'Ateya. Elle réalisa alors que sa préparation cramait et éteignit rapidement le feu. Elle versa le liquide dans une gourde surmontée d'une petite passoire.

- Les affaires de l'Empire ne me regardent pas, je suis neutre dans ce conflit qui vous oppose à Kalfan. Elle fit une pause, hésita à continuer. Des rumeurs circulent dans l'ombre. "Les étrangers venus de l'Autre seront notre perte", votre tête est mise à pris dans tout l'Empire, annonça-t-elle d'une voix teintée de tristesse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mlleyellow.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

Troy et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HS:forum de Rp troll de Troy
» Zermatt et ses environs
» monde de Troy
» Troy Vandegraff
» Jeu d'Aventure de Lanfeust et du Monde de Troy [playtest]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Missions & events :: Souvenirs entrelacés-