Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Libre] Intrus mal venus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 83
Arme de prédilection : La Faux
Arme non maitrisée : Armes à distance / Armes de jet
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Mer 10 Déc - 21:04
HRP:
 

Une traction. Souffle haletant, régulier. Deux tractions. Muscles tendus, souffrant sous l'effort. Trois tractions. Cheveux en bataille, sueur dégoulinant du front. Et encore quatre. Et on continue jusqu'à ne plus sentir ses bras, jusqu'à avoir le souffle qui manque, jusqu'à repousser ses limites. De toute façon, entre lui et la barre, ce sera lui qui lâchera en premier. Elle était solidement fixée à l'encadrement de la porte menant à son dépôt.

En face de lui, sa collection d'armes et d'équipements était sagement rangée tandis que derrière lui l'attendaient son panier de pommes et une bonne douche brûlante. Plus que quelques unes avant que ses bras ne lâchent. Dehors, il faisait un froid de canard. Il neigeait doucement dans la forêt mais heureusement, l'entrepôt gardait bien sa chaleur. Avec le vent de l'hiver qui soufflait, ce n'était pas un temps à sortir. De toute façon avec ses entraînements, Peter n'avait pas froid. L'hiver était la saison où il y avait le moins de visiteurs dans la forêt. Et moins il y en avait, plus ça l'arrangeait.

Dling. Clac. Quelqu'un était rentrer dans l'entrepôt. Peter se figea, accroché à sa barre. Il devrait revoir son jugement là dessus. Le ou les intrus avaient forcé la porte vu le bruit qu'elle avait fait. Peter ferme toujours la porte. Il descendit de son perchoir, prit sa poussière de fée, sa grande faux, tout ça le plus discrètement possible. Il monta sur le muret prêt du mur et regarda dans la fenêtre cassée qui était entrer. Et il avait raison: il y avait bel et bien des intrus. Sauf qu'il ne les connaissait pas et ne connaissait pas non plus leurs intentions. Il attendit alors perché ce qu'ils comptaient faire. Se montrer maintenant n'était pas une bonne idée. Pas du tout une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Ven 12 Déc - 20:35
Bonnet oreille de chat, trois pull, une doudoune, des bottes fourrées, des jambière sans oublier les barettes. Il faisait quand même froid. Très froid. Trop froid pour moi en tout cas. Pourquoi fallait-il que je veuille ABSOLUMENT chercher des marrons le jour où il neige? POURQUOI? Ma grande soeur devait bien souffrir tous les jours.. heureusement qu'on ne vit pas dans la même maison! Mon petit sac en plastique rempli de marrons prêt à être grillés était un peu vide, mais le froid me disait: "Rentre chez toi! Tu va crever de froiiid!" Sans blagues. Nagisa devait vraiment se cailler, le pire c'est que c'était de ma faute. En plus je sais même pas où on est. Ça ne pouvait pas se passer mieux que ça. Avec espoir, je vois de loin, une sorte.. d'entrepôt? Un endroit où il pourrait y avoir du réseau et surtout, de la chaleur !

Sans même demander conseil à ma très chère soeur, je me suis dirigée vers la porte du grand entrepôt, et j'ai découvert à ma grande joie, que la porte était fermée. Alors, j'ai reculé, me suis mise en position, et avant que Nagisa ne me dise quoi que ce soit, j'ai défoncé la porte. Sans cri de guerre pour une fois. Dés que j'ai mis le pied dans l'entrepôt, j'ai ressenti un truc. Vous savez ce sentiment lorsque vous êtes… Observé? Hé ben là j'ai eu ce pressentiment. Quelqu'un nous observait, j'en étais sûre à 200 pour 100.
Je n'ai rien dit à Nagisa, mais je suis quand même entrée, j'ai enlevé mon bonnet, à l'affut de la moindre chose qui puisse se passer. J'avais encore une fois laissé une trace de mon passage sur la porte d'entrée de quelqu'un. Je me suis tournée vers ma soeur aux cheveux verts et lui a demandé:

-Il fait moins froid d'un coup non?

EDIT: HRP:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Agent Silver le Dim 14 Déc - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukamisama.deviantart.com
avatar
Messages : 83
Arme de prédilection : La Faux
Arme non maitrisée : Armes à distance / Armes de jet
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Dim 14 Déc - 11:38
HRP:
 

Un petite blonde enleva son bonnet, accompagnée d'une fille aux couettes vertes. Dites donc, c'est pas commun cette couleur. Elles étaient sûrement venues chercher un peu de chaleur par ces temps ci. Le problème, c'est que Peter n'aimait pas partager. Ici, c'était sa maison et personne n'y entrait sans faire sa charmante connaissance.

-Il fait moins froid d'un coup non?

Aujourd'hui, il se sentait d'humeur taquine et voulait s'amuser un peu avec elles. Il enfila à la va vite un T-shirt. Il fit exprès de renverser quelque chose pour que cela fasse du bruit et les attire jusque ici. Il se dirigea vers une petite sortie qu'il avait disons aménager, sortit de l'entrepôt et referma derrière lui. La différence de température entre dehors et l'intérieur était... gigantesque. Peter regretta immédiatement de n'avoir pris qu'un T-shirt. Et encore, il était assez résistant au froid.
Il fit le tour de l'entrepôt, ouvrit la porte principale et la ferma dans un immense vacarme. Les jeunes filles ne devaient pas être loin. Il ferma à clé et fit en sorte que plus personne ne sorte. Peut-être qu'elles avaient réussi à entrer en défonçant la porte, cette fois elles ne pourront pas faire pareil pour sortir.

- C'est mal poli d'entrer sans frapper d'abord.

Il attendit sagement qu'elles se manifestent. De toute façon, elles étaient coincées et elles ne connaissaient pas son issue de secours. Et même si elles la trouvaient elles ne pourraient pas y accéder. Parce qu'en fait c'était une porte... en haut du mur. Peter pouvait voler avec sa petite poudre magique alors que elles non. Quoique, on rencontre tout un tas de personnes bizarres dans Chantilly et si elles étaient comme le Cygne, il y avait des chances qu'il se trompe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 17 Déc - 17:03
HRP:
 

Aujourd'hui avec ma soeur on avait décidée de se faire une petite sortie ensemble, pour profiter l'une de l'autre. On avait été séparé très longtemps on ne nous étions pas revus souvent. Surtout que j'avais vécus chez mon oncle à Tokyo après mes 11 ans et qu'on m'avait fait passer pour morte après l'accident des parents. Alors, on voulait rattraper le temps perdu. Elle m'avait invité a ramassé des marrons. Il devait faire aux alentour de zéro et neigeais abondamment.

Je regarde furtivement ma soeur en train de ramasser des marrons, elle grelotai, alors qu'elle était plutôt bien couverte. D'ailleurs quand on était partie elle disait : "Mais nan attend, ça ne va pas suffire ! Je vais avoir froid ! " Moi j'étais habillée comme d'habitude, jean, t-short sous une veste à capuche. Mais en plus je m'étais équipé d'un manteau, d'une paire de cache oreille et d'une paire de mitaine.

En nous promenant dans la forêt nous finîmes par tomber sur un bâtiment. Un genre d'entrepôt. C'était un endroit plutôt étrange pour y construire un entrepôt... Cela me rappela le complexe... De mauvais souvenir... Je vis ma soeur s'approcher de la porte et tenté de l'ouvrir. J'allais l'arrêter mais elle enfonça la porte d'un grand coup de pied. La porte s'ouvrit dans un fracas de tout les diable et elle entra. Je n'eut d'autre choix que de la suivre.

-Attend! On ne devrait pas rentrer comme ça! Ce n'est pas bien! On ne sait même pas à qui est ce bâtiment appartient!


-Il fait moins froid d'un coup non?

-Mouais, pour moi pas vraiment.

Avec mes entrainement on m'avait habitué à des temperature extrême, donc pour moi zéro degré n'était pas si froid que ça. C'était même agréables.

Un bruit réssona dans le fond de l'entrepôt. Et en avançant je vit des armes, il y en avait pas mal. Puis un bruit de pas arriva de l'entré par ou on était arrivé.

- C'est mal poli d'entrer sans frapper d'abord.

-Qu'est-ce que je te disait petite soeur!

Je regardait le jeune homme, il était habillé d'un t-short. Enfin un courageux! Et semblait être légèrement surpris qu'on soit arrivé dans son entrepôt. Et il bloquait la sortie d'ailleurs. Comme s'il ne voulait pas nous laissé sortir. Instinctivement je me plaça devant ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 794
Arme de prédilection : Armes blanches
Arme non maitrisée : Armes de longue portée / armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Hérétique Déchue
Hérétique Déchue
Sam 14 Fév - 11:59
HRP:
 

Un mec. En T-shirt. En plein hiver. Devant la porte. Qui veut pas nous laisser sortir. Je fronce légèrement les souricls, alors que Nagisa se pose devant moi en mode: "Je vais te protéger p'tite soeur!" MAIS J'AI PAS BESOIN DE PROTECTION NONDIDIOU. Et puis j'ai frappé la porte avant d'entrer. Avec mon pied. Bon c'est une excuse de merde mais on s'en fout. Et puis je suis pas si petit que ça nameho. Est-ce que j'ai pris un briquet sur moi? Non evidemment. Parce que je suis sûre qu'il nous aurait laissée tranquille si je lui avais balancé des marrons grillés à la figure. Je soupire, mode analyse activé. J'aime bien dire ça, je fais ça souvent dans des cas sérieux genre des missions ou des trucs comme ça. Je repère chaque petit bout de phrase, les réactions et tout et tout. Ca prends du temps, mais c'est efficace. Et puis après on me dit que je suis Medium. Vivre dans un hangar c'est vraiment bizarre. Une sorte de trappe en haut d'un mur, et à moins que ma tache de naissance puisse devenir de VRAIES AILES (ce qui serait méga-super trop cool) je ne pense pas qu'on puisse l'atteindre. La porte d'entrée est donc notre seule sortie. Tu veux jouer?... Jouons. C'était un jeu dangereux certes, mais pas moins amusant. Enfin pour celui qui frappe en premier.

- Comment pouvait-on savoir que quelqu'un vivait dans un endroit aussi mal entretenu et abandonné?

Provocations, vas y frappe mon petit. Ce n'est pas bien de pousser les humains à bout comme ça, peut être qu'au final je terminerais toute seule. Mais c'est pas grave. J'avais bien sûr un léger sous-entendu, "T'es un clochard qui vis dans un dépotoir mon chou, désolée de te l'apprendre" ça aurait eu le même effet. Ou pas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukamisama.deviantart.com
avatar
Messages : 83
Arme de prédilection : La Faux
Arme non maitrisée : Armes à distance / Armes de jet
Populace en sucre de Cooki
Populace en sucre de Cooki
Jeu 14 Mai - 13:02
[spoiler"HRP"]Shclac *fouet* Moi aussi :c Trop de RP en cours en c'moment en fait xD[/spoiler]

- Comment pouvait-on savoir que quelqu'un vivait dans un endroit aussi mal entretenu et abandonné ?

La jeune fille cherchait à le provoquer. Ça ne marchera pas. Peter est de nature calme, même lorsqu'il devient violent. Et jouer avec lui revenait à jouer avec le feu: on y perdait rapidement.
Et oui peut-être que la façade de son entrepôt était dégueulasse, l'intérieur où il vivait ressemblait à un appart'. Et c'était fait exprès D'ABORD.

- Il n'y a rien à savoir. Tu sais ce qui arrive aux jeunes filles qui traînent dans cette partie des bois ? Ne me dis pas que ta maman ne t'a pas prévenue: il y a des loups.

De quoi leur montrer qu'elles étaient bien dans la merde. Surtout que, des deux, la blonde avait l'air arrogante. Si elle faisait la maligne avec lui, ça allait pas le faire. En plus ça tombait bien il était en forme aujourd'hui. Et il avait de quoi se défouler devant lui. Tant mieux ! Ce qu'il n'avait pas eu l'occasion de faire depuis sa blessure par balle qui avait mis 20 ans à cicatriser cette ******.

Peter se décala de la porte, sans lâcher les jeunes filles du regard. Même s'il s'éloignait elles ne pourraient pas s'enfuir elles ne faisaient pas le poids. Par contre, il se rendit compte de la petite boulette qu'il avait faite. Les filles se trouvaient entre lui et ses armes. Du coup elles avaient un avantage sur ça. Se serait bête qu'elles arrivent à en choper une et qu'elles réussissent à le blesser. Heureusement, il n'y avait aucune arme automatique et sans connaissances et pratique on ne pouvait pas manier habilement ses armes blanches. Enfin, SI elles arrivent à en choper une. Quoique, il avait une de ses faux sur lui. Ouais en gros, elles avaient aucune chance même avec un tel arsenal derrière elles.

Il se rapprocha d'elles, se mit en face de la blonde qu'il dominait largement en taille et fixa son regard méfiant. Maintenant qu'il était plus près, il remarqua qu'elle avait d'étranges points de suture au fil rouge au cou. Il ne les avait pas remarqué à cause de la doudoune, sûrement. Ah, durs et mystérieux souvenirs peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Intrus mal venus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» les intrus
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-