AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles entre cousins [Pv : Agent Sapphire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Mar 4 Nov - 21:12
Douze années...cela faisait douze années que je n'avais pas mis les pieds à Chantilly et la première impression que j'ai eue en revenant dans ma ville natale était la nostalgie. Rien avait changé , tout était exactement comme avant et il y avait toujours cette atmosphère...particulière. La raison de mon retour après tout ce temps ? Gabriel.

Je voulais à tout prix le revoir, être sûr qu'il allait bien après le terrible accident qu'il avait subi. Je l'ai appris lorsque j'étais hospitalisé au Minnesota afin de récupérer de mes blessures physiques et émotionnelles suite à une mission qui avait faillit me coûter la vie si mon mentor n'avait pas donné la sienne à ma place...tout était de ma faute , si j'avais été plus vigilant , tout ça ne serait pas arrivé... Alors quand j'ai eu connaissance que mon cousin avait été victime d'un crash d'avion et qu'il était le seul à avoir survécu , je n'ai pas cherché à savoir et après mon hospitalisation je suis immédiatement retourné en France .

Arrivé là-bas , je me suis directement diriger là où habitait mon oncle - là où il était quand je vivais ici en tout cas - avant de chercher un hôtel pour poser mes affaire . Je me souviens que ma maison se situait à quelques rues plus loin , alors je venais régulièrement leur rendre visite.

Et d'un pas rapide, je suis arrivé à destination. La maison était toujours à sa place mais par précaution j'ai regardé sur la boîte aux lettres le nom qui était inscrit. Valtier..., c'est bien ici. Alors j'ai gravi les escaliers et avant de taper à la porte, j'ai pris une grande respiration . Pour tout dire , j'angoissais à l'idée qu'on puisse m'apprendre le décès de Gabriel, de voir ses parents aux bords de larmes de...ne pas savoir comment réagir. J'ai finalement toqué à la porte et j'attendais les yeux fermés que l'on vienne m'ouvrir. Please, tell me he's ok...
( S'il vous plaît, dites-moi qu'il va bien...)


Puis , soudainement , j'ai entendu un grincement et en ouvrant les yeux , un jeune homme brun aux yeux écarlate se tenait devant moi. Il n'y avait pas de doute : c'était bien Gabriel ! Au fond, j'ai sentis comme un énorme soulagement de le voir vivant mais aussi ému. Sauf que je n'arrivais pas à l'exprimer alors j'ai tout simplement affiché un sourire.

- ''Ça faisait longtemps, hein Gabriel ?''

D'après sa réaction, soit il ne me reconnaissait pas soit au contraire il était surpris de voir à quel point j'ai changé depuis la dernière fois qu'il m'a vue. De son côté , Gabriel avait bien changé aussi , après tout la dernière fois il n'avait que cinq ans . Maintenant il doit avoir combien ? Seize ou dix ans ? The time flies too fast ...!( Le temps file trop vite...!)

Je lâchais un petit rire avant de reprendre en parlant inconsciemment en anglais.

- ''C'mon , you don't remem -... ( Allez , tu ne te souviens pas -...) je détournais mon regard sur le côté avant de continuer ''Désolé , je risque de mettre un peu de temps avant de me réadapter à complètement parler français.''

C'est sûr que six ans en ne parlant quasiment que la même langue , les habitudes peuvent rapidement se perdre mais ce n'était maintenant qu'une question de temps.


Dernière édition par Agent Raven le Mer 12 Nov - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 5 Nov - 15:55
Aujourd'hui, c'était un jour habituel comme moi. S'lever tard, bouffer comme 4 le matin, s'poser une petite heure devant ma télé et geeker après avoir regardé un film... Tel était mon quotidien. Mais, je ne me doutais pas qu'il allait m'arriver un truc. Ma vie est teeeeeeeeeeellement remplie aussi... Passionnant. J'allumais ma ps2 avant de mettre Megaman X8 dedans -le dernier de la série je précise-. J'en étais ou moi déjà... Ah ouais, dernier niveau. J'étais plus ou moins doué aux Megaman, mais le plus souvent, mon talent s'approchait du moins que du plus. Bref. Ce niveau, c'était pas de la tarte, mais ça restait faisable. J'arrivais plus ou moins à gérer, même si le nombre de fois ou j'ai vu la mort était plutôt grand. Mais bon, j'avais réussi à le passer... Ou du moins, à arriver jusqu'au boss final.Sigma, mais en mode à moitié défoncé chelou. Sans dèc' quoi, niveau difficulté, on avait atteint un bon niveau, et ça me déplaisait pas.

Il ne me restait que 3 vies. Un combat épique à l'épée démarrait. Il peut se téléporter ce con... Et il a des attaques chaudes à esquiver, en plus d'avoir une super grande barre de vie. Il prit mon perso en l'enpoignant par la tête... Merde, j'allais crever ? Quel noob. Ah bah nan, y'a X qui vient m'aider. LE CYBORG QUI TOMBAIT A PIC. Reprise du combat avec deux persos... C'était quand même chaud. Attendez... Je lui ai réellement limite enlevé toute sa vie en un coup ? Crack. Ce hadoken de la mort... Et puis bah il a explosé. Voila, j'ai fini le jeu ! Nan mais sérieux. C'est ça le boss de fin ? Cinématique. Une madame va vers le cadavre du boss et... WAIT. C'quoi c'te moeuf qui se transforme en super saiyen ? Bon, boss de fin quoi. Lumine... Putain de boss qui te tape à coup d'explosions et qui essaie de te latter en te violant dans la gueule. Avec tous types d'attaques. Mais finalement, c'était pas si dur... Dommage. Boss en mousse quoi... C'était trop simple ! Encore cinématique...

ZBOU ! RE BOSS DE FIN. Encore. 3 formes... Shit. J'avais quasi plus de vie a cause des deux premiers combats... J'vais me faire violer moi ! C'était tout de suite plus impressionnant. Et la musique était bien plus épique. Et boum, un perso de mort. T'évites ça comment ? Après un ou deux essais de galère... La porte sonna. Putain, fait chier celui qui fait ça. Qui ose m'interrompre ? A la fin du combat quoi ! Le truc dans les ténèbres et tout ! Bon, je posais ma manette sur ma table après avoir mis pause. J'ouvrais la porte avant de regarder inexpressif la personne qui se tenait devant moi. Plus grand et plus musclé que moi... P'tain, c'est un des gars taillé comme une armoire à glace du skate park qui m'en voulait ou quoi ? Il m'avait dit que ça faisait longtemps...

Je regardais la personne. On s'connait ? Je ne me souvenais pas de le connaître... Puis, levant les yeux, je vis les siens. Ces yeux vairons et cet air... Nan. C'est pas possible. Ça ne pouvait pas être lui... Mon cousin, Lloyd, n'est pas comme ça. La dernière fois que je l'ai revu, ça remonte à 12 ans, et il était tout fragile... Pire que moi ! P'tain, si c'était lui, il avait drôlement changé. Nan, c'était lui. Y'a pas cinquante mille personnes avec des yeux vairons comme ceux-ci... Il s'était mis à me dire une phrase en anglais. Dans ma tête, je mis bien une trentaine de secondes pour tout traduire... Tu ne te souviens pas ? Wah... Bien sur que si je me souviens ! Puis, il détourna son regard avant de me dire qu'il allait ramer à se réadapter au français.

- Lloyd... C'est vraiment toi ? Putain que ça faisait longtemps ! Combien de temps ? 12 ans ? Comment t'as changé... J'peux me sentir faible et chétif maintenant ? C'est comme si j'me retrouvais à côté de Stallone ! Et puis c'est pas grave, faut bien s'adapter... J'ai bien mis plus de 30 secondes à traduire ta phrase, preuve qu'il faut plus parler anglais !

J'ouvris grand la porte, l'invitant à rentrer à la maison. Une fois à l'intérieur, je refermais la porte avant de m'asseoir sur mon canapé et de finir ma bouteille de coca. Bah quoi, un aller retour de la porte à mon canap', ça crève et ça donne soif. Et faim. Comment ça j'suis flemmard ? OBJECTION VOTRE HONNEUR.

- Dis moi... Quel bon vent t'emmène ici ? Je te manquais trop hein ? Je t'avoue que j'me faisais chier sans toi... J'avais envie qu'on passe notre temps à geeker, et qu'on reste à faire les idiots comme avant. Enfin, j'fais toujours le tocard, mais c'est plus sur mes jeux.

Je le vis s'asseoir. Et je vis autre chose de perturbant aussi... Nan, ce n'est pas quelque chose que j'aurais pas du voir. Bande de pervers. C'était... Un flingue. J'peux pas trop savoir de quelle sorte de flingue il s'agit, c'est pas moi qui suis super bon en fps et tout. Ça, c'est du ressort d'Ethan. Mais je me demandais ce qu'il faisait avec... OMAGAD IL ETAIT VENU ME BUTER. Nan. Sérieux. Il faisait quoi avec ça ? En tout cas, j'trouvais que ça avait la classe. On est passé du Lloyd tout frêle et qu'on devait défendre, à un Lloyd bien plus balèze, sûr de lui et qui avait l'air de ne rien craindre. Et qui avait un flingue !

- Tu veux manger ou boire un truc ? Ne me demandes pas de cuisiner, sauf si tu veux une intox', parce que je cuisine comme une brêle... Et... C'quoi ce flingue ? J'peux l'essayer ? J'veux l'essayer !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 5 Nov - 23:34
Good , il m'avait enfin reconnu . Honnêtement , je n'aurais pas imaginé qu'il mettrait autant de temps pour me reconnaître ! Enfin comme il me faisait comprendre , je n'étais plus le petit garçon chétif qu'il avait connu à l'époque , loin de là... j'en avais assez d'être faible et de me sentir inutile alors j'avais tout fait pour changer . C'est pour cela que j'ai intégré la Lincold Academy et je vous assure qu'en ressortant de là-bas , vous n'êtes plus du tout le même tant sur le plan psychologique que physique .

Enfin peut être que je me trompe mais j'ai l'impression que la phrase que j'ai inconsciemment prononcée en anglais l'avait quelque peu déstabiliser puisqu'à ce moment-là il n'avait rien dit du tout . En faite , je pense plutôt qu'il essayait de comprendre ce que je disais . Ah bah tenez , what was I saying ? (Qu'est ce que je disais ?)Je le regardais d'un air amusé , il avait peut-être bien grandi mais au fond il est resté le même.

- Tu ne rêves pas c'est bien moi ! Je t'avoue que je ne pensais pas te...Surprendre à ce point . Enfin tu as pas mal changé de ton côté , la dernière fois que je t'ai vu tu venais à peine d'apprendre à lire ! Dans tous les cas parler anglais n'est qu'une question d'habitude , je t'apprendrais si tu veux parce que je compte rester à Chantilly ...


C'était la décision que j'avais prise avant de revenir. Ma vraie place est ici, j'y suis né , j'y ai passé une partie de mon enfance... et la seule famille qui me reste est ici également . Bien sûr je n'ai pas abandonné mon métier d'ESI , tous ces sacrifices que j'ai faits jusqu'à maintenant afin de le devenir ne sont pas en vain alors j'ai simplement décidé d'être en intérim , ce qui signifie que lorsqu'on m'appelle pour une mission , je dois direct retourné aux Etats-Unis. Dérangeant ? Non pas du tout , car j'estime que j'ai dû temps à rattraper et notamment avec mon cousin.

D'ailleurs après notre mini discussion , Gabriel m'a invité à rentrer. Je l'ai suivi et lorsque je me suis retrouvé à l'intérieur , ça me faisait une drôle d'impression après tout ce temps . Mise à part que tout était éparpillé, rien n'avait vraiment changer . Ha je pouvais même voir des consoles et des jeux, je vois. Je crois que je t'ai trouvé un rival Luke ! ..Tiens ? Mon oncle et ma tante ne sont pas là ? Ils ont dû sûrement sortir ou alors leurs fils vivait seul ?

- Au faite , tes parents ne sont pas là ? J'aurais bien voulu les revoir eux aussi , j'espère qu'ils vont bien ... ?

Je scrutais la pièce avant de regarder Gabriel avec une expression inquiète et je pense que ça devait aussi se sentir au son de ma voix. Je m'inquiète trop vite , ils allaient sûrement bien...mais avec tout ce qui m'est arrivé dernièrement , j'ai toujours au fond de moi cette angoisse à l'idée de perdre à nouveau quelqu'un. Puis , mon cousin est venu s'asseoir sur le canapé en terminant sa bouteille de coca. C'est ce que je disais , il n'a pas changé... petit, il aimait déjà le coca alors ça m'étonnait qu'il allait changer ses habitudes! Je l'ai suivi et après avoir enlevé ma veste , je suis venu à côté de lui. Baissant ma tête , je soupirais et je l'ai relevée lorsque Gabriel m'a demandé ce qui m'avait poussé à revenir aussi soudainement . D'un coté , il n'avait pas tort c'était surtout pour lui que j'étais là et apparemment ça lui manquait nos moments entre cousins . C'est vrai que moi aussi...mais malheureusement la vie avait décidé de tout faire cesser alors quand j'en ai eu l'occasion , je suis revenu. Sauf que je ne savais pas comment lui dire que si je suis revenu , c'était précisément à cause de son accident et que j'avais peur qu'il soit mort lui aussi. Mais ce n'était pas le cas , je suppose que je peux lui dire maintenant.

- Je t'avoue que ces moments-là me manquent aussi ... tu sais , j'ai un ami geek avec lequel je jouais souvent mais avec toi ce n'était pas pareil . Et puis la dernière fois qu'on s'est vue , j'ai brusquement déménagé...non , si je suis venu aussi soudainement , c'est que j'ai appris pendant ma convalescence que tu avais eu un crash d'avion et malgré le fait que tu sois le seul survivant , j'avais peur que tu aies toi aussi succombé. Donc je n'ai pas hésité à revenir dès que je suis sorti.


Après ce que je venais de lui dire , je m'attendais déjà à sa réaction et aux questions qu'il pourrait me poser comme le fait de pourquoi j'ai été hospitalisé par exemple . Mais j'étais loin de lui avoir tout révélé. Bref , il m'a ensuite demandé si je voulais quelque chose à boire ou à manger et évidemment que j'allais lui répondre oui.

- Oui , je veux bien thank you . À vrai dire , j'ai pris quelque chose avant de venir mais je t'avouerais que je meurs quand même de faim riais-je nerveusement avant de reprendre et puis ne t'inquiètes pas je me contenterais de ce que tu as à me proposer ou alors je peux essayé de préparer quelque chose si tu veux .

Et puis je ne sais pas pourquoi , j'avais comme l'impression que Gabriel voulait aussi me demander quelque chose , je suivais son regard qui était dirigé sur mon côté . Ah , je vois , mon pistolet ! Je n'avais pas fait attention en enlevant ma veste parce que c'était une habitude de l'avoir accroché à ma ceinture . Au début , en voyant l'expression de mon cousin , je pensais qu'il était inquiet et confus , sûrement confus oui car se baladait avec une arme , je peux concevoir que ce n'est pas rassurant . Mais en regardant de plus près , il avait l'air plutôt en admiration en fin de compte puisqu'il m'a même demandé s'il pouvait l'essayer . J'ai décroché mon pistolet de là où il était , puis je l'ai pris dans ma main pour le lui montrer en mettant la sécurité .

- Ah ça ? Je m'en sers pour mon boulot , je veux bien te le passer mais ne pense pas que ça soit un faux , hein ? Fait attention c'est un gros calibre mais ne t'inquiètes pas j'ai mis la sécurité au cas où, tiens.

Je lui ai tendu et en l'observant , j'ai pu apercevoir la même expression que lorsque j'ai tenu ma première arme à feu . C'est assez impressionnant au début, mais après on s'y fait et puis comme on dit , il y a un début à tout.


Dernière édition par Agent Raven le Mer 12 Nov - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mar 11 Nov - 16:31
Mon cousin me regardait d'un air amusé. Mais pourquoi ? Parce je galérais un peu en anglais ? J'sais que j'ai un accent de merde mais quand même ! C'est vrai que même au niveau du parler... Il parlait anglais comme si c'était sa langue maternelle. Ce qui est dans un sens pas faux, car il est parti aux Etats-Unis. Il avait vraiment pas mal changé... Il était vraiment devenu bien plus sérieux qu'auparavant. C'est pas que ça me faisait chier ou quoi que ce soit nan nan, mais bon, si on pouvait plus dire de conneries et s'amuser comme avant... Ou était le fun ? Apparemment, moi aussi j'avais bien changé. Mais il m'avait connu alors que je savais à peine lire ! Et il me disait que parler anglais n'était qu'une question d'habitude... M'ouais si on veut !

- Yeaaaah ! Apprends moi l'anglais, j'ai envie de dire des trucs incompréhensibles que seul toi pourrait comprendre ! Et puis si tu m'as surpris ! J'pensais que t'allais rester comme avant ! J'espère que tu peux laisser libre cours à la connerie parce que chez moi, y'a que ça d'vrai. Avec le coca. Et les jeux.

J'étais soulagé de la déclaration de mon cousin. Rester à Chantilly, quelle bonne idée de sa part... On allait pouvoir rattraper le temps perdu ! Et comme j'habite tout seul, je pourrais le loger. Il allait m'aider à payer et tout, et puis j'avoue que ça me fait chier d'habiter seul. Y'a aussi les visites des potes et tout mais bon, ils vivent pas chez moi. En parlant de ma maison, Lloyd me demandait ou étaient mes parents. Ah, il n'était pas au courant... Je vois. Je suppose qu'il ne sait pas que mes parents ont déménagé et que je vis tout seul. Bon, en même temps, je ne lui en voulais pas, il pouvait pas savoir. Il m'avait l'air inquiet... Ça s'entendait au ton de sa voix.

- Mes parents ? Ils habitent dans la ville voisine maintenant. J'me suis réinstallé ici, j'avais pas envie de quitter mes potes et les gens que j'aime. J'ai décidé de prendre mon indépendance et me voila ici en train de te parler chez moi ! Dis... T'aimerais que je te loge chez moi ? Comme t'es arrivé y'a pas longtemps et que je sais pas si t'as une maison... J'me dis que ça serait bien que nous vivions ensemble entre cousins, histoire de renouer nos anciens liens !

Apparemment, il avait un ami geek comme moi... J'avais de la concurrence ? Pas possible. Un type avec qui je m'entendrais surement ! J'espère que ça sera quand même un adversaire à la hauteur comme Ethan, sauf aux jeux de baston, et que ça sera pas un p'tit pipi. Geeker et faire le con manquaient aussi à mon cousin apparemment... Apparemment, il serait venu en apprenant ce qui m'était arrivé. Le crash d'avion... Rien que d'y repenser me mettait mal à l'aise. Lui aussi était convalescent pendant ce temps hein... Il n'avait pas hésité à revenir. Même sans nouvelles de moi depuis un petit temps... Il était directement revenu malgré qu'il devait encore récupérer.

- Oh, je vois, les nouvelles se répandent vite... A vrai dire, c'est la foudre qui m'a porté malheur. Enfin bref... Il t'est arrivé quoi pour que tu te retrouves à l'hôpital ? Parce que je pense pas que ça soit une gastro et une chiasse monumentale qui t'y envoient. Sauf si t'as repeint les murs en marron...

Apparemment, il avait la dalle. Et il riait, mais ça semblait plus nerveux qu'autre chose... Il me cachait quelque chose ou quoi ? Mon cousin m'avait aussi proposé de faire à manger mais bon, il devait être crevé, j'allais pas faire mon fumier et le faire encore plus bosser ! J'suis pas esclavagiste moi ! Je lui demandais de me suivre dans la cuisine. Je sortis une casserole, un paquet de pâtes et je fis bouillir de l'eau dans la casserole. AUJOURD'HUI MESDAMES ET MESSIEURS DANS UN CADRE EXCEPTIONNEL... Je vais faire des pâtes.

- T'embêtes pas à cuisiner ! Je vais te faire des pâtes ! Enfin, si je foire pas parce que mes talents de cuisinier sont un peu à chier. Y'a pire que moi, mais y'a meilleur !

Pendant que la bouffe -enfin l'eau- bouillait, mon regard était rivé sur le flingue de mon cousin. Omg si y'a des zombies je suis sauvés ! SAUVES MES FRAYRES ET MES SOEURS ! On les bute et on va chercher les gens qu'on veut ! YEAAAAH ! Mon cousin décrocha son pistolet avant de le prendre dans sa main pour me le montret. That gros calibre ! Tu tires sans savoir viser t'as ton bras qui s'arrache et qui fait un vol de 30 mètres quoi ! C'est énoooorme ! Comme ma brique ! Apparemment, ça lui servait pour son boulot. Il me l'avait passé, me demandant de faire gaffe et me disant qu'il avait laissé la sécurité au cas ou. Une fois l'arme dans mes mains, je me rendis compte que c'était pas léger c'truc. J'avais l'air d'un gamin de 8 ans qui découvrait un jouet sous son sapin de noël ! Sauf que je sais pas quel genre de parents offrirait un desert eagle à son gamin de 8 ans justement.

- Ouaaah ! Tu bosses à quoi ? T'es devenu flic ? "Le flic à Chantilly, avec Sylvester Stallone dans le rôle de Lloyd Valtier". Ça l'fait tellement ! Dis, t'as pas un endroit ou je pourrais m'entraîner à tirer ? Histoire de voir ce que ça fait ?

Je commençais à sentir une drôle d'odeur. Une odeur de cramé... Cramé... MERDES, LES PÂTES ! Je me hâtais vers la cuisine avant d'éteindre les gaz. Heureusement, j'avais pas tout carbonisé, mais bon, je m'étais quand même chié, même si j'aurais pu faire pire.

- Bon bah... Désolé, j'espère que tu en voudras, promis j'ai pas tout raté ! Sauf si tu veux cuisiner à ma place, auquel cas bah j'vais te laisser faire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Mer 12 Nov - 22:02
Haha , maintenant je vois pourquoi ça l'intéresse autant d'apprendre l'anglais! Disons que j'ai de bonnes expressions qui devraient l'intéresser et niveau connerie ,  j'ai plus fort que moi dans ce domaine, il n'y a rien qu'à voir autour de moi entre Luke et Gabriel qui en sortent de belles déjà. Je pliais une jambe de façon à être plus à l'aise et je regardais de nouveau mon cousin en affichant un beau sourire amusé.

- Tu veux vraiment apprendre des expressions en anglais hein ? J'en ai une pas mal que mon meilleur ami utilise parfois  quand il geek devant son ordi ou sa console :  il crie un " I'm going bananas ! "qui signifie " je deviens dingue ! ". Tu l'auras compris , il le dit quand il n'arrive pas à faire quelque chose . Je t'avoue que quand je l'aie entendue la première fois je me suis dis qu'il avait peut être inventé cette expression en jouant aux Donkey Kong country ! Hé bien non. Et puis tu sais , honnêtement je n'ai pas envie de devenir comme avant sur certains points... mais je te rassure niveau geekage et tout ça on fera comme avant , bien que la connerie ne soit toujours pas aussi innée chez moi que chez toi.

Puis quand je lui ai parlé de ses parents , rien qu'à ses premiers mots je me suis senti directement soulagé de savoir qu'ils allaient bien aussi. Ouf... il faut dire qu'après tout les événements que j'ai enduré je ne pouvais que m'inquiéter. Bon , ça sera l'occasion pour moi de les revoir après tout ce temps et puis connaissant la réaction de leurs fils quand il m'a vu , je ne peux qu'imaginé la même chose de leurs côtés ! Je me souviens que quand j'étais petit, ils m'encourageaient souvent à prendre confiance en moi et me consolaient lorsque je pleurais, ce n'est pas comme les deux énergumènes qui me servent de parents adoptifs ...enfin bref. Maintenant je comprends mieux pourquoi il vit seul , parfois c'est mieux de prendre son indépendance mais moi de mon côté je n'ai pas eu le choix et j'aurais aimé l'avoir , avoir mes parents près de moi et me voir grandir mais la vie en a voulu autrement. Il n'empêche que lorsque mon cousin m'a demandé de venir habiter avec lui j'ai été agréablement surpris ! J'ai hésité pendant un bref moment jusqu'à finalement accepter sa proposition . Et puis il a raison , ça nous permettra de renouer les liens entre cousins surtout qu'en douze ans on doit avoir des tas de choses à se raconter.

- Tu m'en vois rassuré , j'étais en train de m'imaginer le pire avec ce qui s'était passé ...En tout cas ça me ferait plaisir de les revoirs après tout ce temps .je soupirais puis je lui souriais avant de continuer En tout cas merci pour ton invitation , je veux bien rester vu que tu es d'accord. À vrai dire ça m'arrange aussi de mon côté , à la base j'avais prévu de chercher un hôtel avant de partir à la chasse aux appartements.


Ceci fait , je lui ai ensuite parlé de la raison pour laquelle j'étais revenu aussi vite à Chantilly après ma convalescence puis il m'a demandé ce qui m'était arrivé pour me retrouver dans un état pareil. Honnêtement je...je n'aimais pas vraiment en parler , d'une c'était ma première blessure par balle et de deux elle me rappelait un douloureux souvenir. Mais je n'allais pas laisser Gabriel sans explications , il a le droit de savoir. Avant d'entamer ce que j'allais dire , je fixais le sol avec un visage sombre et attristé à la fois qui reflété parfaitement mon état d'esprit à ce moment-là.

- Non non pas du tout ...je...j'étais en mission avec mon mentor et mes coéquipiers , on devait abattre une cible et comme j'étais le plus compétent du groupe , on m'a chargé de porter le coup fatal. C'est ce que j'ai fait sauf...qu'il n'a pas été fatal. Comme j'en étais persuadé j'ai lâché ma vigilance et dans son dernier souffle , la cible m'a tiré à l'épaule gauche. Et le temps que je reprenne mes esprits un complice est venu et voulait profiter de mon état de faiblesse pour m'achever. C'est là...que mon mentor s'est interposé mais comme il n'avait pas eu le temps de dégainer son arme il s'est servi de son corps comme un rempart pour me protéger. Ce dont je me souviens c'est que je l'ai vu tombé devant mes yeux sans avoir la force de faire quoique ce soit , il n'y avait que ses derniers mots qui résonnaient dans ma tête...et puis comme un idiot je suis ensuite parti en courant sous la pluie et j'ai fais une hypothermie. Heureusement que j'avais perdu conscience non loin d'ici sinon je ne serais pas devant toi aujourd'hui. D'ailleurs je porte une légère cicatrice de cette blessure, difficile d'oublier un moment pareil quand il est gravé autant dans l'esprit que sur le corps , hein ?

Me tenant brièvement l'épaule en question, j'essayais de ne pas laisser l'émotion me submerger alors je tentais de sourire - plus forcé qu'autre chose - à mon cousin pour lui montrer que je tenais le coup mais au fond j'étais toujours remué par ce traumatisme encore tout récent. Un silence s'était installé, ce qui n'arrangeait pas du tout les choses jusqu'à ce Gabriel m'a demandé si j'avais faim. Évidemment que oui ! Et en l'espace d'un instant j'en avais presque oublié ce que je ressentais il y a quelques secondes et franchement je pense que c'était mieux ainsi , Thanks God ! Mon cousin me fit comprendre que la cuisine ce n'était pas trop son truc alors je me suis proposé de le faire à sa place, d'une ça ne me dérangeait pas et de deux, c'est quand même lui qui m'invitait, c'est normal non ? Bon ...il a refusé mon aide mais je lui ai tout de même demandé s'il était sûr , il m'a fait un oui de la tête . Je n'ai rien et il a commencé à préparer des pâtes lui-même puis quand il est revenu, il m'a questionné par rapport à mon arme, d'après son expression Gabriel avait l'air limite fasciné. En même temps, il ne doit pas en voir tous les jours des pistolets et encore moins des vrai.

- Stallone ? Ouais peut être, mais je ne suis pas aussi musculeux que lui ! riais-je avant de reprendreOn ne peut pas dire que je sois un flic , en faite c'est plutôt particulier. Je suis ce qu'on appelle un ESI , en gros on est des militaires qui effectuent des missions sur le terrain en groupe pour arrêter des grandes organisations criminelles , des complots... sauf que comme je suis dans l'élite de l'académie tu te doutes bien que les missions sont bien plus coriaces ....et de l'autre on peut agir en civil donc si tu fais ne serait-ce qu'une connerie...j'ai le droit de t'arrêter!

J'approchais ma main pour lui tapoter amicalement le front avant de rire à nouveau.

- Un endroit pour t'entrainer ? Je ne vois pas où à part un stand de tir ou une salle d'entrainement comme j'en avais dans mon académie, sauf que je ne vois pas où il pourrait y en avoir à Chantilly .

Il n'empêche qu'avoir ri précédement comme je l'ai fais c'était vraiment agréable , ça ne m'était pas arriver depuis un bon moment et d'autant plus avec Gabriel . On avait beau avoir changé tous les deux, on en rester pas moins les mêmes lorsqu'on était entre cousins. D'ailleurs quand j'étais petit, je n'avais pas d'amis à cause de mon caractère qui été trop réservé et de mes yeux vairons... mais c'était avec lui que je m'amusais le plus avec mon petit frère Zack. Zack...pourquoi a-t-il fallu que tu disparaisses toi aussi ...? Mais alors que j'étais perdu dans mes pensées, j'ai soudainement senti une odeur de...brûler ?

- Gabriel , I think...euh , je crois que...

Mon cousin l'avait apparemment senti aussi et je n'ai même pas eu le temps de dire quelque chose qu'il s'est précipité dans la cuisine puis il est revenu avec un air désolé en me disant qu'il avait loupé ses pâtes. Well ...that is done. Je me suis levé en ayant l'intention de prendre le relais quand une solution m'est venue en tête.

- Laisse, c'était gentil de ta part. On va faire plus simple, pourquoi ne pas commander tout simplement des pizzas ? Je m'en occupe.

J'ai pris le téléphone qui était dans ma poche et j'ai commencé à regarder dans mes contacts. Et là, gros bémol : je viens de me souvenir que je n'avais que des contacts américains. Bon, alors, cherchons dans l'annuaire ! Je scrutais la pièce et j'en ai rapidement trouvé un sur la commode, je feuilletais les pages et j'ai rapidement trouvé ce que je cherchais. Mais avant d'appeler, il fallait tout de même ce que je sache ce que Gabriel voulait alors je lui ai demandé et après avoir fait son choix, j'ai composé le numéro de téléphone. Ca sonne...espérons qu'ils répondent rapidement et ...super , une musique pour me faire patienter. Ca ne me dérange pas, mais cette musique...Damn it elle me casse les oreilles ! On dirait une de super marché ou quelque chose dans le genre. Une bonne minute après , j'ai eu quelqu'un au bout du fil. J'ai commandé ce que Gabriel voulait et moi de mon côté, j'ai pris une pizza au chorizo et aux poivrons. D'après le pizzaiolo, le livreur sera là d'ici une demi-heure, ce qui est plutôt rapide.

Après ça , j'ai posé mon téléphone à côté de moi et je me suis de nouveau assit dans le canapé en attendant que notre commande arrive. Tout à coup, j'ai entendu mon téléphone sonner, Bon sang ! Qui est-ce ? Ah ! C'était peut-être pour les pizzas , je me suis peut être trompé en disant l'adresse ... Alors j'ai rapidement pris mon téléphone pour répondre et quand j'ai vu qui était à l'origine de l'appel, mon visage s'est soudainement assombrit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 19 Nov - 14:31
Mon cousin était d'accord pour m'apprendre l'anglais ! Yeah ! Enfin j'allais pouvoir arrêter de passer pour un con quand on m'parle anglais ! Et il avait une expression qui lui venait d'un ami geek... "I'm going bananas". SERIEUX ? Je vais dans les bananes ? Ouaaaah mais ça veut rien dire ! Ah ben non ça veut dire "Je deviens dingue." M'en fous j'étais pas loin. Enfin, a peu près pas loin. Mon cousin avait cru que ça venait de Donkey Kong Country. Bon, vrai que ça parle de bananes mais quand même !

- Bwahahahaha c'est quoi cette expression ! Les anglais sortent des trucs chelous parfois, j'te jure. Ça aurait pu coller à l'univers de Donkey Kong... SI SEULEMENT IL SAVAIT PARLER.

M'oui parce que dans Donkey Kong Country premier du nom, à part Cranky le vieux singe avec sa canne, personne ne savait parler. Ah bah si, y'avait Candy Kong l'aguicheuse avec son tonneau et Funky et son tonneau avion... OUI, UN TONNEAU AVION. Ça ne choque que moi ? Mon cousin m'avait dit qu'il avait pas trop changé niveau geekage mais qu'il faisait moins le con. Comme je le pensais... Personne dans la famille n'est aussi con que moi ! Niark niark niark. Je suis l'indétrônable... Roi de la connerie chez les Valtier ou les Ai... Rah et puis j'me paume avec cette histoire de famille, j'suis un Valtier ou un Ai ? Scrogneugneu.

- Soulagé de savoir qu'on va pouvoir faire les cons comme avant. Niveau geekage... J'ai atteint un haut niveau. J'fais pas de compet' ni rien mais je pourrais. J'préfère passer plus de temps avec ceux qui m'entourent. J'reste souvent chez moi mais j'invite des amis à passer chez moi qu'on fasse les idiots et qu'on geeke. Et aujourd'hui... J'ai invité personne. J'avais pas prévu que nous nous retrouverions mais... J'suis content ! Et toi, j'espère que tu vas être à la hauteur comme adversaire ! Parce que j'entraîne qui le veut bien au gaming...

Enfin, qui le veut bien... Pour le moment, je n'avais entraîné que Alice, et c'est pendant cette journée qu'on s'est mis ensemble. Y'a meilleur comme cadre j'avoue mais... L'amour, c'est pas mon truc. Après lui avoir parlé de mes parents, mon cousin semblait plutôt soulagé... Il avait peur qu'il leur était arrivé quelque chose ? C'est compréhensible après ce qui m'est arrivé mais ils n'étaient pas avec moi dans l'avion et heureusement... Puis il me dit que je l'avais rassuré, et qu'il était content de me voir, croyant qu'il m'était arrivé le pire. Puis il soupira et accepta mon invitation d'hébergement. Je levais le poing en mode victorieux avant de rester debout comme un abruti.

- Ne t'inquiètes pas, il m'est rien arrivé de si grave que ça ! Enfin, à part le coup de l'avion qui mange la neige. Et puis, ça va t'éviter d'arpenter la ville partout pour avoir un appart. Imagines tu tombes avec un type chelou qui aime cueille et qui cuisine des champignons avec un slip chelou et un masque de cheval sur Dancing Mad ? T'IMAGINES LE TRUMATISME UN PEU ?

L'art de dire de la merde en une leçon et demi. Après lui avoir raconté ce qu'il m'était arrivé, Lloyd me raconta tout à son tour, avec un air triste et un visage sombre. Oh mon dieu... Ce qu'il lui arrivé est... Ça a du être traumatisant. Un tel moment d'impuissance... Le destin en fait bien des choses cruelles. Il a perdu un être qu'il considérait sûrement comme son père à cause d'une simple erreur, et il arrive à un peu surmonter ça... Comment fait-il ? Si ça m'était arrivé, je pense que jamais je n'aurais pu le supporter. C'est son métier qui l'a rendu si fort mentalement ? Ça devait être hardcore comme entraînement. Il devait être déterminé pour avoir suivi ça et pour être devenu ce qu'il est maintenant !

- Hm... T'as du te sentir extrêmement mal... Je suis désolé pour ce qu'il t'es arrivé, et pour t'avoir demandé de me raconter. Je savais pas que... Ça, c'est le genre de blessures que tu gardes à vie. Les blessures de l'âme sont irréparables comme on dit...

Maintenant, il se tenait l'épaule et me souriait. Je voyais clairement qu'il s'agissait d'un sourire forcé mais je suivis son jeu en souriant tristement. Ensuite, je lui avait demandé s'il avait faim et je commençais à lui préparer des pâtes après une petite discussion, avant de revenir tranquillement dans la salle à manger comme si de rien n'était. Puis il me confia son flingue, en mode les flics à Chantilly. Ma remarque sur Stallone l'avait pas mal fait rire... Et l'évocation du mot musculeux m'avait fait rire moi aussi. Puis, il m'avait expliqué son métier en détail... Un ESI ? Comme la voiture ? (Eagle Talon ESI pour ceux qui savent pas) En gros, c'était une sorte de force spéciale qui agissait contre des organisations et qui pouvaient agir dans la vie civile. Par exemple, si il me voyait foncer sur quelqu'un pour le buter a coup de couteau, ce qui j'espère, n'arrivera jamais, il pouvait m'arrêter et me foutre en taule. TU LA SENS LA SOLIDARITÉ FAMILIALE ?

- Pas Stallone ? Alors Schwarzenegger. Ah nan, lui c'est encore pire... Je vois que t'as bien réussi ta vie quand même ! On passe du petit Lloyd tout fragile au grand homme viril et qui peut te latter la tronche en 10 secondes ou te flinguer en mode sniper ! Mais dis moi... Si t'as bien réussi ta vie... Tu dois avoir quelqu'un nan ? Genre ch'ais pas moi, une copine... Je suis sur que y'en a qui s'intéressent à toi sans que tu le saches !

Le coup d'avoir quelqu'un qui s'intéresse à moi sans que je le sache, ça ne m'est pas inconnu, loin de la. Mon cousin m'avait tapoté le front avant de me demander ou pourrions nous nous entraîner. J'avais bien une idée d'endroit mais on va dire que c'était risqué de lui en parler... Et si il était agent de chez GML sous couverture ? Non, ça ne se pouvait pas. Et puis j'avais une totale confiance en mon cousin, et je sais qu'il ne me trahirait pas. J'allais révéler un de mes plus grands secrets à la personne qui se tenait en face de moi, à mes risques et périls.

- Et bien tu vois... Je suis agent secret dans une agence tu te doutes. L'Agence Cooki... Sous ce nom qui paraît tout mignon et tout enfantin se cachent en réalités un certain nombre d'agents plus ou moins forts que moi, et avec des spécialités différentes... Et là y'a un lieu pour t'entraîner. Enfin je t'en dirais pas plus, t'iras voir par toi-même hein ? J'te montrerais ou c'est, que t'ailles voir la patronne pour voir si elle va te prendre ou pas.

Odeur de brûlé. Foirage de pâtes. Organisation ayant pour but de comploter contre mon cousin en cramant les pâtes par l'intermédiaire de ma nullité culinaire. TOUT EST LIE. Et lui aussi avait compris que ça sentait le roussi, littéralement...Bon ben pâtes loupées. Ce qui est fait est fait, et ça prouve une fois de plus que je ne sais pas cuisiner ! Mon cousin avait alors proposé l'idée la plus vitale et la plus géniale qui m'eut été donnée d'entendre... COMMANDER DES PIZZAS. C'est la vie ce truc. Si seulement... Si seulement j'avais été prévenu plus tôt, j'aurais pu y inviter quelques potes !

- Merci de commander une pizza... Et je veux une pizza avec un supplément tomate, fromage et chorizo... Et toi ?

Puis, il commandait les pizzas. 30 minutes, fallait attendre 30 minutes... Raaaah, j'ai faim ! Je m'étais assis sur le canapé avec mon cousin, et je relançais le jeu pour reprendre le combat. Pendant quelques secondes, car son téléphone se remit à sonner. Et d'un coup, Lloyd avait un air sombre... Pourquoi ? Que se passe-t-il encore ? Je mis pause avant de reposer la manette sur le canapé.

- Euh... Ça va ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Dim 23 Nov - 23:26
"Anglais" ? ...aah Gabriel ne me dit pas que tu fais toi aussi la confusion entre les Anglais d'Angleterre et les américains... ! *soupire* ceci dit , ce n'est pas le seul à faire cette erreur-là , dès qu'on vient d'un pays anglophone on est tout de suite qualifié d'Anglais alors que les Américains et les Britanniques sont deux peuples carrément différents ! Tiens , c'est comme si vous disiez que les Québécois et les français étaient pareil parce qu'ils parlent la même langue , You see ? It's not the same thing . ( Tu vois ? Ce n'est pas la même chose) Enfin bon bref, ce n'est qu'un détail. Dans tous les cas , mon cousin a bien raison lorsqu'il dit qu'on a des expressions tordues et encore il n'a pas tout vu - ou entendu plutôt - comme "Shut your pie hole " , ( Ferme ta gueule) ce n'est pas une expression très gracieuse je vous l'accorde mais sérieusement ! Je n'ai jamais compris quel était le rapport entre une bouche et une tarte ? ... enfin vaux mieux ne pas chercher à savoir si vous voulez mon avis. Je suppose que c'est ce qui fait d'une certaine manière le charme de la langue ... ?

- Ah , je ne te le fais pas dire et encore y a pire que ce que tu penses , crois moi ! De toute façon même si Donkey Kong savait parler, je ne pense pas qu'il dirait quelque chose t'intéressant à part vouloir se carburer aux bananes et faire le singe ...

Faire le singe... ne me dites pas que c'est moi qui viens de sortir ça quand même ?! Oh bon sang ... Gabriel, je ne pensais pas que ta connerie était aussi contagieuse ! Pff et moi qui me retenais de rire à cause de ma propre bêtise...!

- T'as gagné, voilà que je me mets à dire n'importe quoi maintenant ...! Je ne sais pas si tu te rends compte, mais on vient à peine de se retrouver que tes conneries m'influencent déjà, c'est pire qu'un virus !

Et après avoir bien ri , il m'a dit qu'il était soulagé de voir qu'on puisse s'amuser comme avant. J'avoue que moi aussi mais ...ça ne peut pas vraiment l'être , c'est vrai , à l'époque ont été encore tout petits donc forcément on avait plutôt tendance à jouer à des jeux de gamins comme à la course par exemple. D'ailleurs, c'était mon cousin qui me battait tout le temps, faut dire qu'il est était déjà très doué pour un enfant de 5 ans ! Et puis c'est souvent lui qui me poussait à jouer avec lui parce que moi... j'étais plutôt réservé. Maintenant ce n'est pas pareil , le temps est passé et on est des hommes à présent alors les jeux comme ça c'est loin derrière, très loin même ! Le contraire serait étrange en même temps. Oh et les conversations c'est autre chose aussi , logique ! En fait , la seule chose qui n'a pas changé depuis c'est notre complicité quasi-fraternelle. Gabriel a beau être mon cousin, je le considère comme un petit frère et je lui dois beaucoup pour tout ce qu'il a fait pour moi. Nous avons beaucoup souffert à cause d'abrutis qui se moquaient de la couleur de nos iris - encore quelque chose que l'on partage - et malgré les apparences... c'est mon cousin qui me défendait la plupart du temps. Yeah ... you understood very well , that wasn't an illusion : ( Ouais ...vous avez très bien compris , ce n'était pas une illusion )Gabriel prenait ma défense, pas à la Phoenix Wright avec ses " OBJECTIONS" légendaires - merci encore Luke pour ma culture en jeux vidéo - mais en n'hésitant pas à se dresser contre eux quand ils me balançaient des trucs à la figure tout en me traitant de mutant ou de fillette parce que je pleurais dans mon coin. C'était le monde à l'envers, j'étais le plus âgé et pourtant, c'est lui qui veillait sur moi ... et pour ça je lui en serais toujours redevable , maintenant c'est à moi d'être là pour lui et j'en suis à présent capable grâce aux sacrifices que j'ai faits pour avoir ce pouvoir , sinon je serais probablement devenu quelqu'un d'autre.

Bah tiens , au moment où je pensais à Phoenix Wright de la série des Ace Attorney, Gabriel m'a affirmé qu'il a atteint un bon niveau en jeux. Honnêtement, j'aimerais bien voir ça de mes propres yeux ! Non pas que je ne le crois pas , ce n'est pas ça , c'est juste que je veux voir à quel point, c'est tout ! Apparement , il a l'habitude d'avoir du monde chez lui pour des soirées geekage ou pour faire du coach au gaming avec des amis... I see. Ce qui veut dire que j'en croiserais probablement maintenant que je reste à ici et puis j'ai déjà eu mon coach en jeux pendant plus depuis mes 15 ans donc je pense que de mon côté, ce n'est pas nécessaire, bon, j'avoue que je n'arrive pas à la cheville de mon meilleur ami ni sûrement de mon cousin, mais je sais me défendre !

- Je suis content de savoir que ça n'a pas changé non plus , juste qu'on va peut-être parler de trucs plus sérieux mais c'est tout. En tout cas j'aimerais bien voir comment tu t'es amélioré en gaming ! Il n'empêche que ce soit dommage qu'il soit resté aux Etats-Unis parce que l'ami dont je t'ai parlé tout à l'heure est extrêmement doué dans les jeux vidéo et le domaine informatique, je suis sûre que vous vous entendriez super bien tous les deux surtout qu'il a coté blagueur aussi. Je te le présenterais un jour et puis tu m'as dis que tu avais des potes qui venaient régulièrement chez toi , ça sera l'occasion pour les connaitre moi aussi !


Je lui souriais, content pour lui d'avoir pu trouver des amis sincères - que j'ai hâte de rencontrer d'ailleurs - et heureusement, c'est mon cas aussi. Mais mon sourire est rapidement tombé lorsque j'ai commencé à énoncer comme quoi j'étais revenu à Chantilly parce que j'avais peur qu'il ait péri lors de son crash d'avion. Et lui me dit que ce n'est rien, hé bien pas pour moi ! Il ne sait pas à quel point je me suis inquiété, tellement que j'en arrivais parfois à ne pas pouvoir dormir la nuit parce que j'étais trop anxieux quant à l'idée que je ne puisse plus le revoir ! Mais ça , mon cousin ne le sait pas et je n'ai pas envie qui le sache. Je n'aime pas montrer mes faiblesses et puis je ne veux pas qui ait pitié de moi.

Et là, Gabriel ou l'art de tourner les moments graves en moment perturbant. Un gars en slip ...avec une tête de cheval...qui aime cueillir et qui cuisine des champignons...en dansant sur Dancing Mad ? ... WHAT THE HELL IS THIS ?? Je suis resté pendant une bonne minute les yeux grands ouverts vers mon cousin l'air béa, le temps de bien saisir le truc et je me suis à éclater de rire comme je ne l'avais pas fait depuis longtemps. J'ai dû laisser mon euphorie passer avant de pouvoir dire quoique ce soit parce que ce n'était pas possible autrement !

- Oh my god Gabriel ! Mais où es-tu allé chercher ça encore ?! Ce n'est pas possible, les champignons qu'il a dû prendre étaient hallucinogènes parce que là ...haha ! Please, Gabriel ! S'il te plait , ne me remet plus une image pareille dans la tête maintenant je ne vois même plus Dancing Mad de la même manière ! |/b] puis je reprenais mon souffle avant de redevenir sérieux Enfin...en tout cas ne me dit pas ce qui t'est arrivé n'était pas grave , tu aurais pu y laisser ta peau là-bas , tu en es conscient n'est pas ?! ...enfin l'important c'est que tu sois encore entier devant moi , hein ?

C'est vrai, c'est tout ce qui compte. Quant à moi j'ai failli ne pas revenir entier non plus , entre la deuxième balle qui aurait pu me tuer si mon mentor ne l'avait pas prise à ma place...et la violente hypothermie que j'ai subie juste après , je ne serais probablement plus là aujourd'hui. C'était loin d'être de la chance , ce jour-là , c'est moi qui aurais dû mourir et pourtant ça n'a pas été le cas. J'étais tellement , tellement mal à ce moment-là que sur le coup je voulais être à sa place , I just wanted to die. ( Je voulais juste mourir) ça peut paraitre dingue de penser une chose pareil mais quand vous êtes face à ce genre de situation , le dénie l'emporte plus que tout. Evidement après ça j'ai bien essayé d'arrêter de penser à ce qu'il s'était passé , mais c'était et c'est toujours difficile de ne pas être le cas . La culpabilité est là, tapie au fond de moi et je pense que quoique je fasse, elle le sera toujours. On a beau me dire " Lloyd , It's not your fault , you are for nothing ! " ( LLoyd , ce n'est pas ta faute , tu n'y es pour rien ! ) Ça ne changera rien absolument rien ... mais je me dis que l'important est d'avoir la tête sur les épaules , comme on nous l'a souvent répété à l'académie et je sais que quoiqu'il arrive je peux compter sur mes amis qui m'ont soutenu depuis que je les connais mais maintenant aussi sur ma famille , ma seule famille qui me reste...Gabriel et mon oncle. Parce qu'à part eux, qui me restent-il ? Mes parents sont décédés, mon frère a disparu , je ne me souviens même plus ou habite mes grands-parents maternels justes qu'ils vivaient à Chicago lorsque je les ai vus la dernière fois - quand j'avais 7 ans - et quant à mes parents paternels, j'en ai juste rapidement entendu parler. Et étrangement, quand j'ai demandé à mon père de me parler d'eux, il ne semblait pas à l'aise...il m'a juste expliqué que c'était par rapport à sa famille et que c'était un peu compliqué à comprendre " Je te le dirais quand tu seras plus grand " m'a-t-il dit . En revanche, il m'a raconté qu'il s'est installé à Chantilly avec son petit frère et sa petite sœur pour des études et que c'est là-bas qu'il a rencontré ma mère par le biais d'un ami. Mais je ne savais rien de plus. Quand je serais plus grand, hein ? Papa...maintenant je ne saurais jamais la vérité. Tu n'es plus là...je pourrais éventuellement le demander à mon oncle mais peut être que lui aussi ne veut pas en parler et que Gabriel lui-même ne sais peut être rien. J'aurais bien voulu que cela vienne de toi sauf que c'est impossible à présent...So be it.

C'est pour ça que mon cousin a aussi le droit de savoir ce qui m'est arrivé , si je ne le fais pas , je le regretterai sûrement un jour alors je lui ai tout raconté. Je regardais le sol avant de lever la tête vers mon cousin et lui esquissé tant bien que mal un sourire pour lui montrer que j'allais bien.

- Ne soit pas désolé, rien de tout ça n'est ta faute, c'est juste...arrivé. C'est vrai que sur le moment, j'avais l'impression que tout autour de moi s'était écroulé à nouveau ... cependant , tu as le droit de savoir , y a rien de mal à ça , tu es mon cousin après tout. C'est peut-être une blessure incurable mais bien entouré comme je suis , je suis sûre qu'elle s'estompera peu à peu sans pour autant ne jamais disparaitre.

Je me tenais l'épaule, et Gabriel me souriait tristement en retour. Je crois bien qu'il ressentait ce que j'éprouvais en ce moment même, ça se voyait clairement dans son expression. J'espérais juste qu'il n'ait pas compris le sous-entendu quand je parlais de " s'écrouler à nouveau " parce que je faisais inconsciemment référence à mes parents morts il y a plus de 12 ans. J'ignorais si mon cousin était au courant, mais je n'allais pas poser ça à nouveau sur la table, j'ai déjà assez tué l'ambiance comme ça.

Passant la main dans mes cheveux, je soupirais avant de reprendre la parole.

- Maintenant c'est moi qui suis désolé d'avoir refroidit l'ambiance comme ça , là je me sens coupable pour ça aussi tu sais ?

Je lâchais un petit rire avant de caler ma tête en arrière pour regarder le plafond en attendant que Gabriel mette les pâtes à cuir. Et là , je me suis rappelé de quelque chose , quelque chose que ma mère me disait de son vivant pour me rassurer quand je pleurais " When you're sad , keep smiling . You'll see my sweet heart , your worries just go away like they had never appeared " ( Quand tu es triste , garde le sourire. Tu veras mon coeur , tes soucis s'envoleront comme s'ils n'étaient jamais apparus )je pouvais encore sentir ses mains sur mes joues , en train de sécher mes larmes alors qu'elle m'adressait toujours ce sourire chaleureux et ses yeux bleu remplit de douceur qui pouvaient tout de suite apaiser . Encore la tête en arrière , je posais une main sur ma joue droite et je fermais les yeux juste un instant , to just ...thinking. ( pour juste...penser) Un sourire se dessinait sur mon visage , lorsque je repensais à ces paroles " Mother , I can't be just smiling all the time , it's not too easy because the life just too... cruel. But thank you , I know you and father are by my side... " . ( Maman , je ne peux pas juste sourire tout le temps , ce n'est pas aussi facile parce que la vie est trop...cruelle. Mais merci , je sais que toi et papa êtes à mes côtés...) Je me suis ensuite soudainement redressé pour regarder une nouvelle fois le sol en soupirant encore. " Mother, father , little brother... damn it ! I miss you so much..." ( Maman ...papa...petit frère...bon sang ! Vous me manquez tellement ...) Et là sans m'en rendre compte tout de suite , je me suis aperçu que j'avais pensé à voix haute et quand j'ai relevé la tête mon cousin venait de revenir avant de s'asseoir à nouveau à côté de moi. Oups, il a dû probablement m'entendre, enfin après il reste à savoir s'il a compris ce que je disais. Puis , j'ai vu qu'il avait repris mon Desert Eagle que je lui avais passé tout à l'heure , il avait dû probablement le laisser sur le canapé pendant que je rêvassais , en même temps ça servirait à quoi de prendre un revolver dans une cuisine ? Au moins, je suis rassuré, il en prend soin c'est déjà ça ! Attention , je n'ai jamais dit que je ne lui fais pas confiance au contraire , c'est juste que c'est un objet qui me tient vraiment à cœur parce que c'est un des revolvers qui appartenait à mon mentor et qu'il m'a offert lorsque j'ai intégré son équipe. C'est un peu en quelques sortes mes lucky charms en comptant mon bracelet bien sûr.

Après ça , Gabriel voulait en savoir plus sur ce que j'exerçais comme métier alors je lui ai expliqué que j'étais un ESI , ce que c'était précisément et tout ce qu'il va avec. Dire qu'il m'associait à Sylvester Stallone , c'était flatteur mais à côté de lui je fais pâle figure avec mes 82 Kg ! Bon certes avec les entrainements physiques que je fais régulièrement depuis l'âge de 15 ans , j'ai bien gagné en masse musculaire mais pas au point d'être aussi baraqué que Stallone, j'ai surtout pris aux bras et au torse puis ...raaah wait , stop it ! J'ai l'impression de parler comme un narcissique et j'ai horreur de ça ! Donc, pour en revenir à ce que disait mon cousin le premier mot que j'ai sorti pour décrire Stallone est musculeux au lieu de muscler , vous me suivez ? C'était volontaire bien sûr et ça confirme encore une fois que les bêtises de mon cousin sont contagieux , aaah bon sang je vous jure celui-là ! D'ailleurs le mot l'avait bien fait rire et je dois dire que j'étais fier de moi , c'est bien j'apprends vite. Et après il m'a suggéré Arnold Schwarzenegger , alors là Gabriel...ce n'est pas possible , il est pire que Stallone niveau machine à muscles ! Au moins, mon cousin s'en était rendu compte aussi après coup. Ah bah je me disais aussi !

Puis il m'a dit qu'il trouvait que malgré tout j'avais bien réussi ma vie c'est en partie vrai mais en partie faux aussi , à mes yeux en tout cas .D'accord avec tous les sacrifices que j'ai fait j'ai pu monter au rang d'ESI dans l'élite des élites mais j'ai tout de même échouer d'un autre côté comme le fait de ne pas avoir pu retrouver mon petit frère Zack , ça c'est pour moi l'un des plus gros échecs de ma vie. Mais je garde toujours espoir parce qu'un jour , je le retrouverai même si je dois y passer une bonne partie de mon existence à le chercher.

- Ha ! Au moins là on est d'accord ! Je pense que le meilleur moyen c'est que tu vois par toi-même , il y a forcément un moment où je vais enlevé mon tee-shirt pour x raison , à moi que je le fasse maintenant ? Non, je plaisante bien sûr hein ! Maintenant le petit Lloyd tout chétif qui pleurait facilement est loin derrière, il en faut beaucoup plus pour que ça soit le cas ! Je pense qu'en plus de se voir physiquement ma voix en est aussi la preuve que je suis devenu viril. Après c'est sûr je sais me défendre que ça soit en tire ou au combat et comme ça à l'air de t'intéresser , je peux t'apprendre des trucs qui pourront t'être utiles comme désarmer facilement quelqu'un ou le déstabilisé par exemple.

Et ensuite , Gabriel a commencé à aborder le fameux sujet d"'As-tu une petite amie ?" , le sujet auquel je n'ai aucune expérience en la matière. Bien sûr que j'ai déjà eu cette discussion auparavant avec des collègues, mais c'était surtout avec Luke. Il aimait bien m''amener à parler face à face ou plutôt " man to man " (homme à homme)comme il le dit si bien en me disant " C'mon let's talk about girls ! " ( Parlons de filles ! ) Puis là , Luke me posait pas mal de questions du genre " What is your type ? " ( Quel est ton type ?) " What your like from a girl ?"  (Qu'est ce que tu aimes venant d'une fille ?)Et j'en passe. Jusqu'au jour où je lui ai demandé pourquoi toute ses questions , Luke m'a répondu " Okay , I tell you the truth. In fact ...I know that a certain girl is deeply fall in love with you . But..." ( Okay , je vais te dire la vérité. En fait...je connais une certaine fille qui est pronfondemment amoureuse de toi. Mais... ) me disait-il avec un grand sourire amusé sur son visage avant de rapidement le laisser tomber . J'avais comme l'impression que quelque chose le troublait mais quoi ? Confus , je lui ai demandé qu'elle était la suite de sa phrase il m'a répondu " ...I think you'll never see her feelings for you. I mean , because you're are too concentrate on your training and too stubborn to see them. And also because you know nothing about love but I can confirme to you that she confess to me earlier that she is in love with you for a long time . But she tells me that she not ready to tell you this. " ( ...je pense que tu ne verras jamais ses sentiments pour toi. Je veux dire , parce que tu es trop concentré dans ton entrainement et trop têtu pour les voire. Et aussi parce que tu ne sais rien à propos de l'amour mais je peux te confirmé qu'elle m'a confessé récemment qu'elle est amoureuse de toi depuis un moment. Mais elle m'a dit qu'elle n'était pas prête de te le dire). Je me souviens qu'à ce moment là , j'ai regardé mon meilleur ami les yeux grands ouverts , ne sachant pas quoi dire. C'était la première fois que j'entendais que quelqu'un était amoureux de moi , ça faisait un drôle d'effet. Et lorsque j'ai finalement repris mes esprits , j'ai ensuite demandé à Luke qui était " she" et il s'est contenté de me répondre à nouveau avec un sourire carnassier " I can't tell you , I'm just the messenger between you two ! But I'm sure you discover who is she one day because I think you'll be the first to discover her identity or she'll found the courage to confess her feelings to you , it's simple no ? "  ( Je ne peux pas te le dire , je suis juste le messager entre vous deux ! Mais je suis sûre que tu vas découvrir qui elle est un jour parce que je pense que tu seras le premier à découvrir son identité ou alors elle trouvera le courage de te confesser ses sentiments , c'est simple non ?) Vraiment Luke , tu es vraiment d'un grand secours. Sauf que depuis ce jour , je n'ai jamais trouvé qui était cette fille et elle n'est jamais venue me voir. J'ai maintes fois réfléchit à qui cela pouvait être mais ça ne menait à rien . La seule fille que je connais vraiment c'est Meghan mais c'est ma meilleure amie et les autres ...ce sont juste des connaissances avec lesquelles je m'entends bien mais il n'y a rien de plus. Alors honnêtement là , je ne savais pas quoi répondre à mon cousin.

- N-non je n'en ai pas , je n'en ai jamais eu en fait . Ce n'est pas que je ne suis pas intéressé , au contraire , c'est juste que je n'ai le béguin pour aucune fille pour le moment. Quant à ta deuxième question...je crois bien que c'est possible , pour une à ma connaissance du moins . Luke m'a confirmé qu'une fille lui avait avoué son amour pour moi sauf qu'elle n'a pas eu encore le courage de me le dire et ça fait des années. J'ai eu beau cherché qui ça pouvait être, mais je n'ai aucune idée ! J'en connais beaucoup mais la seule fille qui est vraiment proche de moi est ma meilleure amie Meghan , elle est très protectrice et veille toujours à ce que tout se passe bien . Mais c'est juste une amie sûre qui je peux compter , ne pense pas qu'elle compte le dedans ! ...Et toi sinon ? Si tu me poses la question c'est que toi tu dois avoir une copine ou alors tu as quelqu'un en tète , je me trompe ?

Sa question m'avait quelque peu mis la puce à l'oreille , je veux dire , pourquoi me poserait-il ce genre de question comme ça d'un coup ? Peut-être que je me trompais mais j'étais quasiment certain d'avoir mit dans le mille et bien que je ne sois pas expert en la matière, je pouvais clairement le voir !

Ensuite , on est à nouveau revenu au sujet des armes , Gabriel voulait s’exercer dessus alors je lui ai dit qu'évidemment il faudrait un lieu clos ou spécifique à ça , imaginez si on s'en sert en public ? Ça serait la panique totale ! J'ai le droit de m'en servir mais qu'en cas de nécessité or là ce n'est pas vraiment le cas donc personnellement je ne préfère pas m'attirer les problèmes. Et c'est là que mon cousin m'a révélé qu'il était en faite un agent secret pour une agence nommée " Agence cooki " et que si ça m'intéressait il pouvait me présenter à sa patronne. Sur le coup , je ne savais pas quoi dire. Je ne faisais que bêtement regarder mon cousin complètement surpris par ce qu'il venait de me dire. Gabriel...un agent secret ? C'est ... en fait , je n'arrive pas à l'imaginer comme tel . Mais étrangement je le croyais, je ne pense pas qu'il serait du genre à plaisanter sur ce genre de sujet et quand je le regardais dans les yeux, je pouvais voir dans son regard qu'il était sérieux.

- Hé bien Gabriel...je ne savais pas que possédais toi aussi des talents cachés ! Ecoute ça m'intéresse et si vraiment je peux être utile à l'agence, je viendrais. Ça sera en même temps l'occasion pour moi d'occuper mes journées et comme ça je pourrais te laisser brandir mon arme à ta guise.


Tout en lui disant ça , j'ai repris mon pistolet qui était posé entre nous deux et je l'ai agité devant ses yeux avant de le remettre dans son étuis , étui que j'ai ensuite posé sur la table à côté et au même moment , on a tout les deux sentis comme une odeur de brulé qui signifiait qu'une seule chose : plus de pâtes donc on passe au plan B : une commande de pizzas ! J'ai pris mon téléphone et après trouvé le numéro j'ai appelé la pizzeria et pendant qu'on m'a mit en attente , je me suis tourné vers mon cousin pour lui demander ce qu'il voulait et apparamment il avait fait son choix sur une pizza avec un supplément de tomate , de chorizo et de fromage.

- Derien , il n'y a pas de problème. Moi de mon côté je pense prendre une reine avec un supplément de fromage , de jambon et de champignons...haha à nous entendre comme ça on dirait deux goinfres ! Tu vas tout de suite voir la différence de mon appétit entre avant et maintenant !

Vu ce que Gabriel a prit aussi de son côté , je pense que sur ce point aussi on est pareil ! Mais à la différence de mon cousin , c'est que moi je ne l'étais pas autant avant . Pour tout dire , ce n'est que depuis mon adolescence et plus précisément lorsque j'ai commencé mes entrainements physiques que j'ai commençé à être un vrai puit sans prendre des kilos en trop et je pense que c'est pareil pour lui . Mais à ce rythme là , vu que j'habite maintenant chez Gabriel son frigo risque de se vider deux fois plus rapidement , donc qui dit ça dit deux fois plus de courses...*soupire * je devrais songé à trouver un boulot aussi ça serait pas mal après tout c'est normal que je l'aide. Donc après avoir choisit tout les deux ce qu'on voulait et que la musique à te casser les oreilles a cessé , j'ai passé commande sauf qu'il va falloir attendre pendant 30 longues minutes ...raaah....

Puis après l'appel , je me suis ré-assit dans le canapé et à peine me suis-je détendu que le téléphone s'est remit à sonner. Pensant que c'était le livreur ou un de mes amis , j'ai décroché sans réfléchir. Mais... lorsque j'ai compris qui était au bout du fil , j'ai senti toute la rancœur et la colère que j'avais accumulé depuis toute ses années me revenir en pleine figure. Contre qui ? Contre ces deux qui osent se dirent mes " parents" adoptifs alors qu'ils ne s'occupent que de leurs propre petite personne depuis toujours ! Je ne suis pas comme eux , alors autant que je leur dis à nouveau les choses en face comme il le faut . Je me suis levé, et voyant ma réaction Gabriel m'a demandé ce qui n'allait pas. J'étais tellement énervé que je ne me sois même pas retourné parce que je pense que l'expression de mon visage l'aurait quelque peu effrayer. La seule chose que j'ai faite et de lui faire un signe de la main de façon à lui dire d'attendre et je me suis mis un peu plus loin.

- ...Allo. répondis-je froidement

- Ah bah enfin ! Ça te tuerait de répondre au téléphone ?!

- Je fais quoi à ton avis là ? A part parler à quelqu'un dont je n'ai pas envie d'entendre la voix, qu'est-ce que je peux faire d'autre ? Jouer au monopoly ?!

- HE OH ! Descend d'un cran avec moi , je te rappelle que tu parles à ton père là !! Pourquoi tu n'es pas venu nous voir ?! On s'inquiète pour toi et c'est comme ça que tu nous remercies ?!

- ...tch. Mon père ? Tu ne l'es pas et tu ne l'a jamais été pour moi . Tu crois que je vais t'obéir comme un vulgaire clébar et venir à tes pieds ? Je suis assez grand pour faire ce que je veux et tu as le droit de ne rien dire . Puis tu me dis que vous vous inquiétez pour moi hein ? Ha ! Laisse-moi rire !! C'est maintenant que vous jouez aux parents modèles ?! Quand Zack et moi avions besoin de vous , vous n'avez pensé qu'à votre gueule !! Après tout ça , tu veux que je vous porte dans mon cœur ? Je n'ai qu'une chose à dire : dans vos rêves. hurlais-je

- C'EST QUOI CETTE MANIÈRE DE PARLER ?!

- ...

- LLOYD RÉPONDS-MOI ! TU VAS TOUT PERDRE, C'EST CA QUE TU VEUX ?!

- ... j'ai déjà perdu une partie de ma vie avec vous , je n'ai plus rien à perdre.

- QUE -

- Good bye.


....et je lui ai raccroché au nez. Je suis resté planté là pendant quelques secondes en serrant fortement mon téléphone et je me suis assis brusquement sur le canapé. Je soupirais par frustration en repensant à la conversation animée que je venais d'avoir et de la colère j'ai jeté mon téléphone à côté de moi puis en passant la main dans les cheveux j'ai balancé un " Those bastards piss me off  ! " ( Ces salauds...me gonflent ! ). Je les hais, comment osent-ils se dire être mes parents alors qu'ils n'ont jamais prêté attention ni à moi ni à mon frère ? Ils ne nous ont jamais montré une marque d'affection quelconque , ne nous ont jamais amené à l'école , ne nous consolaient pas quand on pleurait la mort de nos vrais parents...et quand Zack a disparu , ils n'ont même pas levé le petit doigt et m'avaient même engueuler parce que je cherchais désespérément mon petit frère dehors jusqu'au soir. Et ils veulent que je leurs lèche les bottes ? Bullshit ! ( C'est des conneries !) Si Gabriel avait vécu la même chose...je suis sûr qu'il aurait pensé la même chose.


Dernière édition par Agent Raven le Ven 30 Jan - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mer 3 Déc - 16:43
Miséricorde. On m'avait dit que ma connerie était contagieuse, mais à ce point c'est hallucinant ! A peine revenu et remis d'un événement marquant, mon cousin recommençait déjà à dire des conneries ! Fierté familiale tavu. Donkey Kong qui dirait de vouloir carburer aux bananes et faire le singe... Toujours aucun rapprochement ? DK = Gorille. Gorille, faire le singe... Si vous n'avez pas compris, vous êtes un cas irrécupérable, félicitations ! Je venais de souffler du nez, le stade juste avant de rire. Et mon cousin avait l'air de se retenir de rire... Vois la famille. Famille Valtier, spécialiste des conneries depuis 1970. Mais, jamais il ne sera pire que moi ! Je suis le plus con de la famille, personne ne me volera mon titre ! Nah !

- Naaaaaaan sérieusement Lloyd ? Tain c'est fou comme ma connerie est contagieuse, tu te mets déjà à dire de la merde ! La gastro à côté c'est des petits joueurs, comme le rhume et tout. Ma connerie c'est pire qu'une MST: te voila marqué à vie, niark niark niark

Rire démoniaquement foireux. Ou foireusement démoniaque, au choix. J'étais soulagé de savoir qu'on allait pouvoir faire et dire de la merde. Comme au bon vieux temps... A l'époque ou j'me baladais plus les burnes à l'air, donc j'étais plus bébé. L'époque ou on faisait la course et que je le battais par exemple. Faut dire que j'ai un don inné pour la course, c'est peut-être pour ça que je battais tout le monde à la course et que j'ai été admis à l'agence ? Honnêtement j'en sais que d'alle, et même si à la base le coup d'être agent secret c'était pas trop mon trip, j'ai fini par m'y plaire. Bon, je serais pas aussi bon que James Bond, je suis même un peu nul mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron, en chassant qu'on devient chasseur, en écoutant des musiques de merde qu'on devient sourd... Wait, aucun rapport. Mais, cette époque est révolue. Now, on est des hommes virils et musculeux, et je doute que faire la course soit intelligent de notre part. Pis c'est pas que j'ai pas que ça à faire de courir mais... J'ai un peu la flemme m'voyez. Un peau beaucoup.

L'époque ou nous étions plus jeune était aussi l'époque ou mon cousin était plus faible que moi malgré son âge supérieur... Il se faisait souvent caillasser, se faisant traiter de mutant, d'erreur génétique, d'anomalie de la nature, de gosse non voulu et j'en passe... Et j'en prenais dans la gueule aussi. J'avais beau être chétif à cette époque, c'est pas pour ça que je restais calme. Je m'énervais souvent contre ce genre de personnes qui nous insultaient moi et mon cousin, et c'était pas rare de me voir rentrer avec un ou deux bleus parce que je m'étais battu. Mais maintenant, à l'inverse, j'aime pas trop me battre, je préfère jouer ou faire autre chose. Mais, ça veut pas dire que je ne me bats pas quand c'est nécessaire... Mon cousin avait plutôt bien réagi quand je lui ai parlé de mon niveau en jeux. Il était plutôt content que je n'aie pas changé, et il me parlait d'un de ses amis américain qui était un boss aux jeux et en informatique, et qui avait un côté blagueur, comme moi. WAIT. Il venait de dire ce qu'il venait de dire ou quoi ? Quelqu'un qui était un vrai boss en jeux et tout ? OPUTAIN J'AI UN RIVAL. Enfin. Certes, Ethan est bon, mais y'a que dans les fps ou il me met ma mort puissance max, ce qui contraste avec ce que je lui mets dans les jeux de baston. Mais un rival, un vrai... Mes yeux s'illuminèrent et je pris un sourire de défi.

- Oh, je vois... Tu me le présenteras un jour ? J'espère qu'il est à la hauteur de ce que tu prétends dire, car si il ne sait pas jouer, gare à toi, je vais demander à Johnny Crying de te montrer des QUENOUILLES importées d'Italie et qui font face à l'Afrique du Sud ! Et puis tu connaîtras mes potes aussi, si t'es là quand il viendront, parce que si t'es super occupé ou quoi, c'est pas dit que tu les voie !

J'me demande si mon cousin de son côté a pu trouver des vrais amis sur lesquels il pouvait compter et qui l'acceptaient comme il l'était, c'est à dire avec les yeux vairons dont l'un étant rouge. Ça ne m'a jamais perturbé, même si au début j'étais intrigué par de telles couleurs, mais les gens, cons comme ils sont, ont du bien le critiquer comme il faut sur ça ? C'est vrai quoi, déjà que j'ai mangé pour mes yeux rouges, alors qu'est-ce que ça a du être pour lui ? Mais, ça ne m'a jamais empêcher de trouver des amis auxquels je tiens pas mal, même si je le dis jamais tout haut. Pour un homme, ça ferait le gros sensible et tout et je déteste qu'on voie un de mes moments de faiblesse ou une grande expression d'émotions de ma part. La preuve, aucun d'entre eux ne m'ont vu pleurer... Et je ne compte pas me montrer comme ça. Mais son sourire s'était vite effacé quand je lui avais parlé de mon crash d'avion. Intérieurement j'étais triste, mais cette tristesse ne se reflétait pas à l'extérieur. Cette émotion est comme un vampire devant un miroir: elle ne se reflète pas. Je suppose qu'il s'était pas mal inquiété pour moi, et je m'en excuse intérieurement... Puis d'un coup, sans savoir pourquoi, je me mis à sortir une connerie DES TENEBRES. Le cauchemar de tout le monde, aussi nommé Wotaken. Qui est Wotaken ? Un japonais. Je ne m'attarderais pas dessus. Pas envie. Après m'avoir fixé quelques secondes en mode "WHATDAFOQUE ?" mon cousin se mit à exploser de rire, mon rire suivant le sien. Bon Dieu, mais j'avais pris quoi moi... Mon cousin, entre deux rire, m'avait demandé ou j'avais trouvé ça, me disant en plus qu'il ne verrait plus Dancing Mad de la même manière.

- Oh, tu ne connais pas What the Cut ? C'est de là que je tire quelques unes de mes références... Ah oui c'est vrai, What The Cut c'est pas connu aux Etats-Unis ! Fin, à part au Québec... Faudra que je te montre un jour, tu vas décéder de rire ! Et moi non plus, je vois plus Dancing Mad de la même façon... Pauvre Kefka ! Un thème aussi épique blasphémé de la sorte... QU'ON LE METTE AU BÛCHER AVEC JEANNE D'ARC ET BABA YAGA !

Quoi, le bûcher, c'est pas là ou on met les sorcières ? Bah, qu'importe. Mon cousin reprit son air sérieux, avant de me dire que ce n'était pas rien, que j'aurais pu y crever et patati et patata, le speech classique quoi... Je repris un air triste, regardant le sol. Je sais parfaitement ce qui aurait pu m'arriver. Mourir empalé par un truc, tué par le choc, carbonisé par les flammes, désintégré par une explosion, hypothermie, bouffé par des loups... La liste derrière est encore longue. Mais, quand je me suis rendu compte que j'étais vivant... D'abord, j'ai perdu espoir. Puis, j'ai été recueilli par le Yéti dans sa grotte, fin je crois, comme Tchang dans Tintin au Tiber, puis quand les secours sont venus en montagne pour ramasser les cadavres, dégager l'avion de la et tout, et moi par la même occasion, il n'était plus là. Il avait comme... Disparu. Je sais pas si c'était un autochtone, un survivant ou une hallu mais j'suis bien content d'être resté en vie.

- Je sais tout ça, et je t'avoue que au départ, je n'avais pas cru en ma survie et finalement me voila ici... Merci le Yéti ! Et pis oui, je suis entier, j'aurais pu perdre un bras, une jambe, une oreille, une test... UNE PARTIE DE MES ORGANES, et j'en passe...

Après avoir écouté le noir et macabre récit de mon cousin, je ne pus m'empêcher d'être désolé pour lui. Non pas que j'avais fait quelque chose ni rien, mais c'est venu comme ça d'un coup... Mon cousin m'avait dit de ne pas m'excuser, comme quoi ça allait aller. Bien. Mais faut qu'il sache que si y'a un blème, je suis là pour lui. Il le sait sûrement déjà, j'ai pas besoin de lui rappeler ! S'écrouler à nouveau ? Que voulait-il dire ? Je me souviens que quand j'étais beaucoup plus jeune, j'avais surpris une conversation que je n'aurais jamais du entendre... Mon cousin pleurant comme jamais, et mon père pleurant aussi. Lloyd demandait à cette époque quand est-ce que ses parents allaient revenir... Sur le coup, j'avais compris que d'alle. Mais en y repensant... Non. Ce n'est pas ce à quoi je pense si ? Comment avais-je fait pour être si aveugle... So. J'ai perdu un oncle et une tante... Putain. On va de malheurs en malheurs là. Je baissais la tête, regardant le sol, un air triste collé au visage.

-... Ne me dis pas que... Non, c'est pas possible. Comment as-tu fait pour vivre... Sans tes parents ? Je viens de le comprendre d'un coup... C'est ça que tu sous-entendais en parlant d'écroulement ?

J'étais mal à l'aise pour lui... Puis, mon cousin s'excusa avant de caler sa tête en arrière et de lâcher un petit rire. Je partis faire cuire les pâtes, avant de revenir, avant de le questionner sur son métier, avant de faire des références EPIQUES à Stallone et Schwarzenegger. Hé oh on se calme, j'ai mes références culturelles ! Puis, mon cousin me dit que le meilleur moyen pour que je voie était qu'il retire son t-shirt devant moi... ON SE CALME. J'AI PAS ENVIE QU'IL SE DESAPE DEVANT MOI. Et il m'avait parlé de la virilité de sa voix, et m'avait proposé de m'apprendre quelques trucs... Evidemment que je suis d'accord. Si je peux combler des faiblesses et devenir plus fort, je le ferais ! Si j'ai pas trop la flemme...

- Hum... Nan, te désapes pas devant moi, ça ferait un peu momosexuel streap tease tu vois ! Et j'ai vu et entendu ça... Ah. Je suis d'accord pour que tu m'apprennes quelques trucs en combat rapproché ! J'ai besoin d'apprendre plus de trucs pour me défendre, jor le désarmement et tout. Fin, quand j'aurais pas la flemme.

Et là... Je venais d'aborder LE sujet à polémique. LE sujet qui te dit si t'es un vrai homme burné et tout. LE sujet qui en dit long sur toi. LE sujet... Nan, je déconne. Je lui ai juste demandé si il avait eu une petite amie au moins une fois dans sa vie. Et là... Blanc. De quelques secondes, mais blanc quand même. Et enfin, il me répondit que... Non, mais que son ami lui avait dit que quelqu'un l'aimait, et que la seule fille qui connaissait était une certaine Meghan, sa meilleure amie, protectrice et tout. Y'a une couille dans l'pâté j'vous dis. Et là... Il venait de me retourner la question. COMBO DANS MAGGLE TAVU. J'étais pas prêt. Merde, je me mis à légèrement rougir comme un con avant de me lever, un peu nerveux, avant de marcher et de me vautrer lamentablement comme une pauvre crotte. Un peu comme Chrom de Fire Emblem Awakening quand il était amoureux de l'avatar féminin. J'étais a peu près pareil... Je me frottais le front avant de me relever et de rester retourné, pour rien montrer à mon cousin avant de répondre.

- P'tèt bien qu'oui, p'tèt bien qu'non. A toi de deviner, je ne le dirais pas !

Et la réponse était évidemment oui, mais je crois que j'étais le seul à le savoir. Fin, je crois. Juste après, on en était revenus au sujet des armes et tout le tralala. Et le fait que je lui aie révélé que je soie agent secret l'a... Surpris, ça se voyait à son air ! J'suis sur qu'il crois que je déconne, alors que pour une fois, c'est pas vrai. Il m'avait fait part de sa méconaissance de mes talents et avait accepté de venir, si il pouvait se rendre utile. Je hochais la tête positivement avec un grand sourire pour lui dire que j'étais content et tout. Au même moment, il reprit son pistolet et l'agita devant me s yeux avant de le ranger. Raaaah dommage, j'aurais bien aimé m'en servir ! Mais osef, si un jour il va à l'Agence, j'pourrais m'en servir si je veux. YEAAAAAAAH ! Odeur de brûlé, pâtes foirées, mon cousin avait décidé de prendre des bonnes pizzas. MIAM MIAM, EXCELLENT. Mon cousin m'avait dit que son appétit s'était développé... Oh, intéressant. Autant que le mien ? Ça j'sais pas.

- A ce point ? Héhé, je sais pas qui d'entre nous est le plus mofale, mais ça, on le décidera un jour !

Un concours de bouffe. BONNE IDEE DE MA PART. Très bonne idée. A noter quelque part... Bref, mon cousin appela pour commander les pizzas et me dit qu'on allait devoir attendre 30 minutes. C'est trooop ! J'vais pas tenir moi ! J'ai faim ! Mon cousin s'affala dans le canapé, et moi de même, prenant ma manette, avant de le regarder d'un air de défi.

- Tu veux savoir a quel point je suis devenu bon aux jeux ? Et si j'affrontais... LUCIFER ?

TAN TAN TAAAAAAAAAN ! MUSIQUE DRAMATIQUE QUI N'EXISTE PAS. Le téléphone de mon cousin sonna et ce dernier se retourna, ne daignant même pas me répondre tellement il devait être en rogne. Je ne l'avais jamais entendu parler aussi froidement, et la personne à qui il parlait devait bien se défoncer les cordes vocales, je l'entendais assez bien si je tendais l'oreille. Atta, il parle comme ça à son père ? Mais... Je croyais qu'il était... RAH, FUCK LA LOGIQUE. J'assistait à une confrontation de la froideur et de la rage, c'était pas très joyeux et beau à entendre. Je sais pas qui était ce type, mais il devait avoir fait de la belle merde pour s'être attiré les foudres de Lloyd. Tellement de foudre que même une tempête électrique c'est un truc de noob à côté. Et là, il raccrocha, resta debout quelques secondes en serrant son poing et se rasseyant, balançant son portable à côté de lui tout en disant un bon gros "Ces salauds... Me font chier !" Je suis peut être une tanche en anglais mais les insultes je les connais ! Je m'assis a côté de lui, avec un air triste et désolé.

- Dis... C'est qui celui-là ? Il t'a fait quoi pour que tu pètes un steak comme ça ? Ca doit être une ordure de première, je me trompe ? Et puis, c'est vraiment ton père ou j'ai mal compris ? Rah, ça m'éneeerve d'être impuissant comme ça...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Ven 26 Déc - 18:27
Ah bah c'est sûr que sa connerie est contagieuse , je m'étonne moi-même de ce que je viens de  sortir ! Quoi qu’avec mon meilleur ami on avait l'habitude de beaucoup plaisanter tous les deux mais en ce moment mon moral n'était pas au top alors je n'étais pas trop d'humeur à rigoler sur quoique ce soit . Cependant avec Gabriel, c'est différent ... il a toujours eu ce " truc " pour me faire sourire et ce même quand nous étions petits . C'est peut-être de famille au final parce que mon père aimait bien de temps en temps détendre l'atmosphère. Oh et de ce que je me souviens mon oncle aussi d'ailleurs !

Je riais en même temps que mon cousin comme au bon vieux temps, ça m'avait vraiment manqué tout ça... Dire que pendant un moment, je pensais ne jamais le revivre avec tout ce qui m'était arrivé, mais au final, je m'étais trompé, tant mieux d'ailleurs. Puis tiens en parlant de mon meilleur ami , j'ai dit à mon cousin que c'était un expert en informatique mais aussi aux jeux vidéo , vu son expression ça avait l'air de lui faire plaisir haha I know it ! Il ne doit pas en voir souvent des geeks pareils parce que... euh c'est qui ce Johnny Crying d'abord ? Je n'ai rien compris au sens logique entre des quenouilles et au fait qu'ils font face à l'Afrique du Sud ... Bah ! Ça doit être encore une des conneries by Gabriel, il vaut mieux ne pas chercher à comprendre. Et d'après ce qu'il m'a dit, il a des amis qui viennent souvent le voir, je ne serais pas contre pour les rencontrer bien au contraire.

- Mon ami a prévu de venir me rendre visite un de ses quatre donc à ce moment-là oui, je te le présenterais ! Et puis tu peux être sûr qu'il sera à la hauteur de tes attentes, il s'est fait une solide réputation de geek parmi mes collègues, en même temps, il est là-dedans depuis tout petit ...donc du challenge contre lui tu vas en avoir crois-moi. En tout cas, ça pourrait être sympa de rencontrer tes amis, de toute façon, je finirais bien par les croiser, car pour le moment, je me suis mis en tant qu'ESI d'alternance du coup, on ne fera quelques fois appel à moi. Mais avec ce qui m'est récemment arrivé, je pense qu'on va me laisser tranquille pendant quelque temps.

Enfin...ce n'était pas tout à fait vrai si je décide de l'autre côté d'intégrer l'agence dont mon cousin m'a parlé . De plus, il va falloir que je trouve aussi un travail en parallèle pour arrondir les fins de mois au cas où et pour aider mon cousin, c'est normal après tout, je suis le plus âgé et en plus de ça, il me loge chez lui donc voilà. Et là... Gabriel m'a parlé d'un certain Wotaken, vu son nom, il doit être japonais, je pense. Honnêtement, je n'arrive pas à croire qu'il y ait vraiment des gens assez FOUS pour faire un truc aussi...aussi... rooh et puis zut ! C'est tellement absurde et perturbant que je ne trouve même pas le mot qu'il faut ! Il n'empêche que ça ait quand même eu le mérite de me faire rire à un niveau tel que j'en avais mal aux côtes et que je n'arrivais même plus à parler comme il le fallait. Heureusement , j'ai réussi à lui demander où il avait trouvé ça et il m'a répondu que quelques unes de ses références venaient de " What the cut" vu le titre ça doit surement une contraction de " What the fuck" . Ah , je comprends mieux maintenant d'ou viennent les trucs tordus que me sortait mon cousin , tout s'explique à présent.

- What the cut ? Jamais entendu parler. Mais comme je ne veux pas rester inculte sur le sujet, alors pourquoi pas ? Au moins on est d'accord sur le fait qu'à cause de ça Kefka perd carrément de sa crédibilité, c'est pire que le bûcher qu'il faut là ! En fait non... c'est plus ce gars qui se ridiculise tout seul , sachant que des gens le regardent en plus ! *soupire* Y en a des fois, je vous jure... ! Je ne sais pas , c'est comme si toi ou moi on se travestissait en Marilyn Monroe le tout dans une robe bouffante en dansant le twerk sur un tapi roulant et sur le thème de Phoenix Wright . OBJECTION your honnor , it's not logic ! lançait-je en faisant le fameux geste Haha, je suppose que tu vois à quoi je fais allusion, non ?


Au moins c'est sûr qu'avec "son spectacle" le type à dû bien se faire connaitre, mais se faire connaitre de cette manière quand même...enfin c'est son problème. Tiens d'ailleurs en parlant de Phoenix Wright , ça me fait rappeler que j'ai connu la série de Ace Attorney grâce à Luke - comme la plupart des séries de jeux vidéo - parce qu'à une époque il s'était mis à jouer comme un fou dessus lorsqu'il a commencé son cursus de droit , cursus que j'ai du avoir obligatoirement une année après lui d'ailleurs ...hé bien oui en tant qu'ESI nous nous devons de connaitre un minimum les lois pour ne pas faire n'importe quoi. Bref après ce moment de plaisanterie, quand Gabriel m'a expliqué ce qui lui été arrivé en me disant que ce n'était rien de grave, je n'ai pas pu m'empêcher de rebondir là-dessus comme quoi il aurait pu y laisser sa peau... je sais que ce n'est plus si grave que ça vu qu'il est toujours en un seul morceau mais je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter , je suis comme ça c'est tout et je l'ai toujours été, surtout depuis récemment.

- Que ... ?! Tu as vu le Yéti en personne ? Vraiment ? Hé bien... je crois que je lui dois une fière chandelle de t'avoir ramené entier. Moi qui pensais que nous étions les plus maudis à une époque voilà que finalement, nous sommes peut-être les plus chanceux, entre toi qui t'en sort vivant après un crash d'avion et moi d'une sévère hypothermie ... !

Je n'arrivais toujours pas à y croire , le Yéti ... la fameuse créature légendaire que tout le monde pensait qu'elle existait mais n'avait aucune preuve , voilà que mon cousin l'a vu en vrai ! Bon au moins ça prouve que lui, il existe vraiment, ce n'est pas comme Santa Claus ...euh je veux dire le Père Noel. Oui comme beaucoup d'enfants, j'ai cru à son existence jusqu'à l'âge de 7 ans ou un jour j'ai vu mes parents déposer les cadeaux aux pieds du sapin et de là, je n'y croyais plus. Mais ils étaient tellement heureux de nous voir sourire lorsque mon frère et moi ouvrions nos cadeaux - surtout ma mère qui était vraiment dans l'esprit de noël, comme beaucoup d'Américains d'ailleurs - alors même si je connaissais la vérité, je faisais semblant de ne rien savoir pour leur faire plaisir. Je m'en souviens comme si c'était hier, après tout ce n'était qu'avec ma famille que je pouvais vraiment être heureux parce qu'en dehors de ça, je ne l'étais pas lorsqu'on se moquait de moi à cause de mes yeux et mon cousin également. C'est en partie à ça que je faisais référence quand je parlais de "maudit" , parce qu'à cette époque-là, je m'étais dit que la cause de nos malheurs venait de nos iris écarlate, c'est ce que beaucoup d'enfants nous disaient alors à force, j'en étais moi aussi persuadé. Et j'ai cru encore plus fort à ses paroles le jour de la mort de mes parents le 4 octobre d'il y a 12 ans.

C'est ... je me souviens que j'avais passé l'après-midi chez Gabriel avec mon petit frère parce que mes parents partaient travailler parfois assez tardivement , surtout mon père qui pouvait être de service le soir à la caserne des pompiers alors ils avaient l'habitude de me laisser chez mon oncle avec Zack pour pas que nous nous ennuyions seul à la maison . Or ce jour-là, ils n'avaient pas grand chose à faire alors ils devaient nous récupérer plus tôt en fin d'après-midi... sauf qu'ils ne sont jamais revenus. J'attendais impatiemment chez mon oncle, l'heure tournait, mais mes parents ne venaient pas. Alors j'ai commencé à pleurer d'inquiétude, mon oncle et ma tante tentaient de me rassurer, mais rien n'y faisait, jusqu'au moment ou mon oncle a reçu un coup de fil et il est parti en trombe. J'étais dans l'incompréhension totale et encore plus Gabriel vu l'âge qu'il avait à l'époque. Mais je m'étais dit qu'au bout du fil, c'était peut-être ma mère ou mon père du coup, j'étais un peu rassuré ... puis c'est là que mon oncle est revenu un bon moment après et j'ai vu son expression du visage : il avait les yeux rouges, l'air d'avoir pleurer. Et n'étant pas rassurer du tout, je n'arrêtais pas de lui crier complètement débosselé " Où son maman et papa ! Je veux les voir, je veux voir mes parents ! " ...puis en essayant de m'apaiser à nouveau , il a pris une expression plus calme et m'a emmené dans un coin . C'est là que mon oncle m'a dit " Comment te dire ça ... Papa et maman...ils... ils ne rentreront pas". Alors moi, je le regardais toujours avec mes yeux larmoyants, complètement confus " Ils rentreront quand alors ... ? " Et c'est là qu'il m'a pris soudainement dans les bras puis avec une voix tremblante m'a répondu " Ils ne rentreront jamais parce que ...parce que tes parents sont morts Lloyd " ...À ce moment , je me souviens que je suis resté figer pendent quelques secondes le temps de vraiment réaliser ce que je venais d'entendre et ceci fait , je me suis mit à crier , crier en appelant mes parents de toutes mes forces et en disant qu'ils reviendront , mais mon oncle avait raison au final....Alors quand j'ai parlé de " monde qui s'écroule à nouveau " , je sous-entendais ce traumatisme. Je pensais que mon cousin n'allait pas comprendre de quoi je parlais, mais je me trompais. Malgré ça, je ne voulais pas lui dire qu'il avait raison, après tout, c'était peut-être une supposition et qu'il n'était pas réellement au courant que son oncle et sa tante sont décédés ce jour-là ? Et puis...je ne me sentais pas lui en parler , pas ...maintenant en tout cas. Peut-être quand le moment sera venu.

-...Mes parents ? Disons que j'ai appris à me débrouiller  sans eux et que même s'ils ne sont pas ici physiquement je sais qu'ils sont tout de même avec moi quelques part , enfin...tu vois ce que je veux dire ?

Je riais nerveusement et calant ma tête en arrière direction le plafond, je me sentais un peu mal parce que j'avais l'impression de ne pas lui dire la vérité. Enfin ce que je lui disais était vrai mais là mais la manière dont j'énonçais la chose pouvais faire croire le contraire et c'était mieux ainsi bien que je sais qu'il finira par le savoir tôt ou tard. Après tout ça, notre conversation s'est écourtée parce que Gabriel est parti en trombe dans la cuisine en urgence et quand il est revenu, nous sommes passés à une autre conversation plus ... animée . En même temps, c'est sûr que quand on parle de Stallone ou de Schwarzenegger ça ne peut être que le cas ! Et comment nous en sommes venu à parler de ces deux-là ? Disons que mon cousin me disait que j'étais devenu aussi fort qu'eux et moi pour lui montrer que c'était exagérer de me comparer à eux - parce qu'il faut le dire j'étais loin , très loin d'être comme eux , je suis normal , enfin dans la norme des personnes qui font du sport régulièrement en tout cas - et pour plaisanter j'ai dit à Gabriel que je pouvais lui montrer puis comme je m'en douter , he is falling in the trap ! Et quand je lui ai parlé de lui apprendre quelques techniques de désarmement ça avait l'air de l'intéresser et devinez ce qu'il me répond ? " Quand j'aurais pas la flemme ". Ah bah tiens, si ça ne me rappelle quelqu'un ça ! En même temps, il se ressemble l'un et l'autre alors ça ne m'étonne même pas.

- Je plaisante, je plaisante ! Haha, je ne vais pas me déshabiller comme ça hein, on se calme ! Bon bah, tu me feras signe quand tu auras envie d'apprendre, de toute façon, on a le temps maintenant, enfin pour le moment parce qu'après je ne te garantis rien donc je t'aurais prévenu.

Je laissais apparaître un autre sourire sur mon visage qui est immédiatement retombé après qu'il ait commencé à me parler du fameux sujet que Luke a déjà voulu aborder avec moi, à savoir si j'avais une petite amie ou le béguin pour quelqu'un... c'était assez difficile de lui répondre parce comme je n'ai rien connu de tout ça mais j'étais au moins certain avait des sentiments pour moi . Sauf qu'il n'y avait que mon meilleur ami qui connaissait l'identité de cette fille mystérieuse comme je l'ai expliqué à mon cousin. Naturellement, je lui ai retourné la question et là... il a eu la réaction la plus surprenante que j'ai vu de ma vie , enfin surtout venant de Gabriel ! Il s'est levé d'un coup, s'est mit à marcher puis PAF ! Il a fait un plat avant de se relever et de se retourner lentement vers moi l'air comme si de rien n'était. D'accord...et ce n'est pas une rougeur que j'ai vu sur son visage avant qu'il se lève ? Ah ... je comprends mieux ,tu t'es grillé tout seul Gabriel ! En plus, il m'a dit deviner tout seul, si ce n'est pas une preuve ça, je ne vois pas ce que c'est d'autre !

- Hé bien, si tu étais tombé amoureux du sol, fallait le dire plus tôt ! Je riais de ma blague avant de reprendre avec un sourire narquois alors, qui est l'heureuse élue ? Libre à toi de me le dire ou non mais si c'est le cas ça ne sortira pas d'ici, tu as ma parole ! Et quand je promets quelque chose, tu peux être sûr que j'y tiens.

Tenir mes promesses , c'est un de mes principes que me tient le plus à cœur car c'est une manière de créer une sorte de confiance entre les gens , et sans confiance on n'avance pas. C'est ce que mon mentor nous répétait souvent , et dans nous je sous-entends moi et mes coéquipiers...alors je fais en sorte d'appliquer ces paroles aussi souvent que possible , comme maintenant.

Bref, à part ça, on avait plus de pâtes donc aux grands mots les grands remèdes, je me suis levé et j'ai commandé des pizzas donc le temps qu'ils arrivent, nous avons parlé de qui serait le plus grand mangeur d'entre nous deux parce que je lui avais dit que mon appétit avec grandement augmenté depuis la dernière fois qu'on s'est vu. Vous me direz, c'est logique, mais même pour un enfant, je n'étais pas très gourmand à l'époque alors comparée à maintenant ça fait une sacrée différence, croyez-moi.

- Oh..un défi ? Je n'en refuse jamais, c'est quand tu veux !

J'ai fait une petite tape à l'épaule de mon cousin avant de me rasseoir sur le canapé satisfait de ce que je venais d'accepter. Après tout, ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude qu'on cherche à me lancer des défis. Avec Luke, j'en avais souvent droit comme par exemple de " celui qui tira le plus de balles en une minute " ou des trucs dans le genre ... comme vous pouvez le voir nous ne sommes pas rivaux pour rien.

Pour passer le temps , Gabriel a allumé sa console et avec son fameux air de gameur m'a demandé si je voulais le voir affronté Lucifer. Je regardais la télé et en effet, ce boss me disait quelque chose, c'était dans quel jeu déjà... raah non je ne m'en souviens plus. Demandons à l'intéressé alors .

- Lucifer ? Je l'ai déjà vu quelque part seulement, je ne me rappelle plus dans quelle série...tu ne peux pas me dire où please ?

Je me frottais la nuque et penchais légèrement la tête pour réfléchir, mais c'était inutile, ça m'avait complètement échappé. Je regardais à peine Gabriel jouer que mon téléphone s'est mis à sonner et quand je me suis levé pour y répondre, j'ai vu le fameux numéro, celui que je ne voulais absolument pas voir. J'ai ressenti une certaine rancœur remonter parce qu'au bout du fil n'était autre que mon "père" adoptif et comme j'en avais assez qu'il me harcèle parce que je ne m'abaissais pas à leur répondre tel un pauvre chien qui obéit à son maître à chaque fois qu'ils l'appellent, j'ai finalement décroché pour remettre les choses au clair. Et comme je m'en doutais , il a commencé à me faire des reproches en voulant se la jouer comme mon père alors qu'il n'en avait absolument rien à faire quand j'avais besoin de lui et de l'autre. Alors je lui ai répondu sur un ton froid et cassant en lui disant les quatre vérités puis j'ai raccroché sans même lui laisser le temps de vraiment poser " son autorité". Quelle autorité ? De toute façon, je suis majeur et vacciné alors je n'ai pas d'ordre à recevoir de lui et ça, je crois bien que ni lui ni " ma mère" adoptive ne l'ont encore compris. Ça ne m'étonne même pas venant d'eux, ils ont toujours cherché leurs intérêts et puis c'est tout, point barre.
Il n'empêche que le fait de m'être énervé comme ça avait légèrement fait retomber ma rage, mais même en m'asseyant d'un seul sur le canapé pour essayer de me calmer, j'avais encore les mains qui troublaient légèrement même en ayant le téléphone dans l'une d'elles - que j'ai vite balancé à côté de moi d'ailleurs - et c'est là que j'ai sentis mon cousin venir s'asseoir, à proximité avec un air désolé sur son visage. I didn't want...je ne voulais pas que Gabriel me voit dans cet état mais ce qui est fait est fait , je ne pouvais plus reculer maintenant , je devais lui dire toute la vérité. J'ai relevé brièvement la tête, le regard vers mon cousin avec le visage encore légèrement marqué par la colère puis j'ai fermé les yeux avant de soupirer, baisser à nouveau la tête en direction du sol et raconter mon récit avec une voix traînante.

- Ce type... ? C'est...c'est mon père adoptif. Mes parents sont morts il y a douze ans dans un accident de voiture ...c'est pour ça que nous avons déménagés après ça parce que nous nous sommes fait adoptés mon frère et moi . Ils ont beau nous avoir adoptés, je les déteste ! Ils s'en fichaient complètement de nous ! Mais là où je ne pourrais jamais leur pardonner, c'est quand ils n'ont rien fait pour retrouver Zack qui avait disparu...!

Voilà, j'avais déballé d'une seule traite tout ce que j'avais sur le cœur, mais je n'osais pas lever le nez vers mon cousin pour voir sa réaction. Il devait être tout simplement effaré de ce qu'il venait d'entendre.


Dernière édition par Agent Raven le Mer 18 Mar - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Lun 12 Jan - 18:18
Mon cousin me parlait de son ami, qui avait prévu de venir un de ces jours... Enfin j'allais pouvoir tester le niveau de quelqu'un de très fort ! Les gens que je connais me trouvent bon aux jeux, mais j'ai encore eu aucune estimation PRÉCISE à ce niveau... Ça veut dire que si je fais mieux que cet ami, je serais très bon ? Intéressant. Surtout que d'après mon cousin, il est dedans depuis tout petit. Quand on va jouer ensemble... CA VA CHIER. DES BULLES. CARRÉES. Et il avait hâte de rencontrer mes amis... C'est vrai que je me suis fait quelques amis ces derniers temps, il serait peut-être temps de lui présenter. Fin, si il n'est pas trop occupé par son métier de Schwarzenestallone. Bon, ESI c'est plus cours, mais Schwarzenestallone c'est plus classe v'voyez. Ou de Stallenegger. C'est déjà mieux... Rah et puis merde hein, pourquoi qu'il a choisi de faire un métier comme ça lui ! Glandu professionnel c'est très bien comme métier ! Vous croyez que j'fais quoi de mes journées moi ? Je hochais la tête pour montrer à mon cousin que j'avais tout compris et non pas que j'étais en mode "T'vois mec, j'comprends rien à ce que tu dis, j'écoute pas." #LaPute. Et là, Lloyd me sortit un truc... IL NE CONNAISSAIT PAS WHAT THE CUT. CALOMNIES ! BLASPHÈME ! BÛCHER ! BALANÇOIRE ! METEORES DE PEGASE ! ! Faut que j'me calme moi.

- Naaaan tu connais pas What the Cut ou Antoine Daniel ? J'suis déçu, j'croyais que ton ami allait te montrer des conneries ! Bref, je te montrerais un jour. Quand je serais libre, et pas occupé.

Sauf que occupé, bah j'le suis pas souvent. En même temps, ça fait peu de temps que je suis revenu ici, et je sais pas trop comment reparler à mes amis que j'ai laissé depuis plus de deux mois sans nouvelles, j'sais pas trop comment ils vont m’accueillir en fait. Faut vraiment que j'prenne des cours de "comment parler en finesse" un d'ces quatre, ça m'servira un jour... Mon cousin continuer à déblatérer des trucs du jor le bûcher et tout et là... ET LA MES FRAYRES ET MES SOEURS, JE ME MIS A RIRE COMME UN CON. Sérieusement, nous travestir en Marilyn Monroe... En faisant du twerk... Sur un tapis roulant... Sur le thème de Phoenix Wright. MISERICORDE, ET PUIS QUOI ENCORE ? Pourquoi ne pas me filmer bourré à poil en train de courir tout nu dans le quartier des narcisses avant de rentrer chez quelqu'un et de lui dire d'une voix suave "Salut poupée, je te veux, on joue aux échecs ?" Je suppose que tout le monde a compris le sens de ma phrase... Fin bref, je m'était tapé un bon rire. Finalement, il avait pas tant changé que ça Lloyd, il arrivait toujours à faire le con avec moi !

- Anéfé, Phoenix Wright est de la partie... PUIS SI TU FAIS CA, J'TE FILME ET J'MONTRE CA A TON AMI SI TU ME L'A PRÉSENTE, right ?

C'est ça d'avoir un oncle américain, deux cousins américains et une amie qui parle super bien l'anglais. J'SAIS QUE RIGHT CA VEUT PAS QUE DIRE DROITE *dead* Ensuite, je récitais ce qui m'était arrivé à mon cousin brièvement, car je ne voulais pas que ces saletés de souvenirs remontent... Les morts, les cadavres, le sang... C'était assez terrifiant à voir, surtout que je me suis évanoui après me l'être joué Rambo et que j'me suis réveillé avec le Yéti derrière moi... Ma première réaction a été de me méfier, croyant qu'il voulait me manger. Mais finalement, il s'était montré plutôt amical et partageait ses repas avec moi. J'comprends un peu Frederick -alias Fredobear- de FE Awakening qui peut pas manger d'ours et Lissa qui trouve ça dégueulasse, mais bon, ça reste mangeable, pis c'est soit ça soit j'mourrais donc bon... Ma réaction suivante fut de faire gaffe a mon fessier si vous voyez ce que je veux dire. Heureusement, il n'y a rien eu de ce côté là... Puis quand les secours sont venus, bah il était plus là ! Fin bref, Lloyd avait l'air de me croire et avait fait le point sur nos malchances respectives... Il avait raison ouais.

- M'ouais, mais bon, si on est encore vivants ici c'est que l'bon dieu il nous déteste pas... J'sais même pas comment j'ai pu y survivre à ce crash. J'ai été le seul vivant, et je m'en suis sorti avec une plaie au bras. Et maybe une légère hypothermie. Mais du coup, je craint plus le froid, et ça... Ça peut me permettre de jouer les gentleman en passant ma veste à une amie par exemple ! Haha !

Sauf que je l'avais jamais fait. Puis après, j'avais demandé à son cousin si ce que je suspectait était bien ce qui était la réalité. Et d'après ce que j'ai compris de ses dires... Ses parents sont bien morts. Après avoir parlé, il se mit à rire nerveusement, ça se sentait, avant de regarder le plafond après avoir calé sa tête. Bon, bah comment faire de la merde ! Mais ce blanc ne fut que de courte durée car on s'était mis à parler de Schwarzenegger et de Stallone... Wait, comment on en était arrivés là déjà ? Bwarf, qu'importe. On se marrait bien, et mon cousin m'avait proposé d'apprendre à me battre convenablement et tout. Quand j'aurais pas la flemme comme dit hein ! Là j'suis occupé sur Megaman m'voyez. Breeeeef. Puis vint le coup de parler des amours et tout. Aucune réaction de la part de mon cousin... Dommage, j'aurais bien aimé le charrier dessus. Par contre, quand il m'avait retourné la question... Sapph' + Sol, vous voyez ce que ça donne ? Non ? Un abruti qui se casse laggle et qui s'est sûrement fait spotted à cause de ses rougeurs. En riant, mon cousin me charria sur le fait que je me soies vautré et avait spotted. MEEEERDE. TOLVEC TOLVEC TOLVEC ! Je me relevais avant de me gratter la tête et de me retourné en mode boudage.

- Pfeuh ! Déjà, le sol l'est pas blonde aux yeux bl...

Baffe mentale. Taggle ! Maintenant, il va sûrement savoir de qui il s'agit... Ou il cherchera à le découvrir. J'devrais me taire moi des fois... Bon, c'est pas comme si mais on avait plus de bouffe. Mon cousin avait commandé de la bouffe. Fallait l'attendre maintenant... PIZZAAAAAAAAS. Miam miam miam. Lloyd avait accepté mon défi du concours de bouffe. Maintenant, fallait trouver quand le mettre en oeuvre, et de l'argent aussi parce que oh ouais, ça va coûter cher tout ça... Ensuite, j'avais demandé à mon cousin si il voulait me voir combattre Lucifer et... Y SE SOUVENAIS PLUS DE QUI C'ETAIT. Serieux ? Miséricorde, il est devenu inculte entre temps ! Pourquoooooi ? Pourquoi cousin ? Pourquoi m'abandonnes-tu ? Buhuhu je pleure.

- Naaaan mais sérieusement ! Tu te souviens pas de Lucifer de Shin Megami Tensei Digital Devil Saga 2 ? Le boss que j'avais vu y'a longtemps et que je voulais battre ? Dans le même registre y'a Freya mais là... On va dire que c'est pas de mon niveau.

Mais c'est pas pour autant que j'ai abandonné, loin de là ! Je peux le faire, me manque plus que LE coup de pouce... Par contre, me demandez pas ce que c'est, j'en sais rien. Seul le temps le dira... Après, eut lieu l'engueulade de mon cousin avec des gens que je connaissais pas. Il était si froid avec eux... C'est comme un héros qui parle à son Némésis. Lloyd n'était pas très content si je puis dire. Je lui avait demandé ce qui se tramait... Et il me sortait un récit que j'avais bien du mal à m'imaginer... Ces personnes... Quelle bande de salauds. Adopter des gosses pour au final n'en avoir rien à foutre... C'est pas humain ça. C'est de la puputerie à l'état pur. Ça me dégoûte... Même la disparition de Zack n'avait fait aucun effet à ses personnes. Mon cousin à du vivre seul une longue partie de sa vie, le pauvre... Je tirais une mine assez colérique.

- Quelle bande de fumiers... Je sais même pas quoi dire tellement ils me répugnent. Et dire que y'a même plus Zack avec toi... Il a disparu où et quand ?

J'entendis la sonnette... Bah sonner, ça sert à quoi d'autre une sonnette ? Je me levais avant d'ouvrir la porte. Le livreur de pizzas était là. D'un coup, je retrouvais une certaine euphorie. Enfin on allait pouvoir bouffer ! Ça fait plaisir... Je me retournais vers le salon avant d'un peu hausser la voix.

- Lloyd ! Viens ici please !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Jeu 19 Mar - 22:34
HRP:

Spoiler:
 



Gabriel avait l'air déçu que je ne connaisse pas What the cut , en même temps à la Lincold Academy les moments détentes n'étaient pas tout le temps au programme . Enfin bien qu'après être diplômé si , mais à condition de ne pas avoir de missions. Et puis ce n'est comme pas comme si c'était connu aux Etats-Unis donc c'est un peu normal que je n'en aie jamais entendu parler. Du coup, mon cousin m'a proposé de me montrer un jour en quoi cela retournait quand il aura du temps libre, mais je pense plutôt qu'il a la flemme oui ! Comment je le sais? Disons que la plupart des fans de jeux vidéo aiment bien rester devant leurs consoles plutôt qu'autre chose if you see what I mean.

- Oh hé bien tu sais , il m'en montre des conneries, mais pas ça. Tout simplement parce qu'il ne connaît pas je pense. En tout cas c'est quand tu veux, j'ai le temps pour le moment donc si j'étais toi j'en profiterais.

C'est vrai, je ne suis pas du genre à rester longtemps sans rien faire à part si j'y suis contraint. Je pense que d'ici quelques temps je serai probablement overbooké surtout si je me fais recruter par l'agence dont Gabriel m'a parlé. Je verrais demain d'ailleurs , ça me fera du bien de me dégourdir un peu.
Après le bon fou rire qu'on s'est pris tout les deux à cause de ce Wotaken , c'était tellement... Tellement absurde que je n'ai pas pu m'empêcher de faire une comparaison avec des figures emblématiques et en faisant une belle référence à Phoenix Wright que mon cousin a tout de suite reconnu. SAUF que ma blague s'était un peu retournée contre moi en me disant que si je faisais ce que je venais de dire , il le monterait à Luke. Pour plaisanter bien sûr ! Enfin je crois...Mais oui il plaisante haha !

- Alors là ... Si Luke voit ça il ne s'en remettra JAMAIS tellement qu'il serait mort de rire ! Autant à ce moment-là changé d'identité voire mieux , m'enterrer sous terre dans un bunker complètement coupé du monde !

Le jour où je fais ça , c'est que ce ne sera pas moi je vous préviens. Ou alors j'aurais pris une substance illicite, au choix. Je riais rien que de penser à la scène parce que c'était tellement n'importe quoi , même dans mes rêves les plus fous que je n'aurais jamais pensé à un truc pareil ! Je crois que mon cher cousin a réussi à me contaminer au bout du compte, moi qui suis connu par mi mes collègues comme étant de nature posé, et qui parle souvent de sujets sérieux pour la plupart du temps, voilà que ce n'était pas le cas pour une fois. Enfin depuis longtemps plutôt !
Toutefois, même avec Gabriel j'ai quand même trouvé le moyen de parler de quelque chose de plus grave et j'ai fini par déballé d'une traite tout ce que j'avais sur le cœur, en n'osant pas lever le nez vers mon cousin pour voir sa réaction. Il devait tout simplement être effaré de ce qu'il venant d'entendre sortir de ma bouche et pourtant, c'était la vérité pure mais simple, aussi horrible, soit-elle. Puis mon cousin continua dans son récit en me disant que si nous sommes encore ici, c'est que ce n'était probablement pas notre heure. Peut-être qu'il avait raison pour lui, mais ce n'était pas le cas pour moi. J'AURAIS DÛ mourir à la place de mon mentor ou de cette fichue hypothermie. Ce jour-là, j'aurais voulu en finir tellement que j'étais mal , dans ma tête je me disais : " Laissez-moi, j'en peux plus ! J'en peux plus de cette vie ! Laissez-moi mourir...Please... " sans saisir les conséquences que cela pourrait avoir sur mes proches, heureusement je suis toujours là et c'est grâce à eux que je le dois. Ils ont raison, si le capitaine Cykes a sacrifié sa vie pour sauver la mienne, je ne dois pas faire en sorte que cela soit en vain en m'auto-détruisant comme je le faisais. Now I must to fight for my convictions and all the people who is dear to me... Quelque part, quand mon cousin me parlait de son hypothermie, j'avais sur l'instant des frissons qui me parcourait tout le corps et cette sensation m'était étrangement familière. D'un côté il avait aussi raison, c'est vrai que pour le coup on a fini par être imperméable au froid, bon j'y étais exposé depuis plus longtemps en vivant au Minnesota mais Gabriel s'est habitué bien plus rapidement que moi, il a même fini son explication avec une note d'humour comme quoi il avait même filé sa veste à une amie, je le reconnais bien là !

- On peut dire que sur le coup, ça t'as été utile ! Même s'il s'agit de quelque chose qu'on ne doit pas s'en réjouir à la base...


Encore ça va, dans son cas ce n'était qu'une légère hypothermie, mais dans le mien... Je ne lui avais pas dit que j'ai faillis en mourir en faisant une aggravée et que je suis resté dans un coma pendant un petit moment , plus précisément pendant une bonne semaine voire plus. Mais je ne voulais pas en parler à mon cousin, d'une part pour ne pas inquiéter mon cousin d'avantage et d'une autre parce que je n'aime pas qu'on me prenne en pitié. Je savais que c'était sincère venant de Gabriel mais je n'aime pas me sentir faible ou montrer mes faiblesses...C'est aussi simple que ça. En parlant, on a fini par dériver sur un sujet qui n'était pas du tout ma tasse de thé, avec lequel j'ai passé maintes et maints interrogatoires avec mon meilleur ami d'ailleurs... Je veux bien parler de l'amour avec un grand A. Malheureusement pour mon cousin, il n'aura, de ma part, rien à se mettre sous la dent  ! Pas que je ne voulais pas, c'est juste que je n'ai pas de petite amie, j'en ai jamais eu d'ailleurs.
En revanche, lorsque j'ai retourné la question de Gabriel , il a eu une une réaction très étrange qui voulait tout dire : He is in love ! Ça se voit clairement. Et d'après ce que j'ai compris, la fille en question est blonde aux yeux bleus... Well, rappelez moi de faire prochainement attention de voir s'il n'y en a pas une qui correspond à cette description qui est proche de mon cousin et à mon avis, ça ne ne sera pas difficile de deviner si vous voulez mon avis. Mais bon, sur le moment je ne lui ai rien dit, il avait déjà l'air bien mal à l'aise alors je n'allais pas rajouter une couche, parce que si je devais me retrouver à sa place... Ca ne me plairait pas quoi. Alors je n'ai fais qu'affiché un sourire amusé sans dire un mot de plus.
Ensuite, pour patienter en attendant que le livreur arrive , Gabriel alluma sa console pour affronter Lucifer. Sauf que pour moi dans ma tête c'était Satan , enfin là on parlait bien de jeu vidéo et il me semblait qu'à un moment, mon meilleur ami l'avait affronté dans un jeu, mais quel jeu ? Bonne question. C'est là qu'il m'a parlé Shin Megami Tensei : Digital Devil Saga 2..Ah ! Là effectivement ça me disait quelque chose , je crois bien que Luke m'a déjà clamé haut et fort qu'il a battu Lucifer et honnêtement, je doute qu'il ait menti, c'est un gars qui aime les défis donc ça ne m'étonnerai même pas. Toutefois de cette série, je ne connaissais vraiment que Persona, la seule série qui, tout le long , a des références psychanalytiques et philosophiques. Encore merci à mon meilleur ami de m'avoir faire connaitre cette série, c'est lui-même qui m'a dit " Toi qui aime tout ce qui est philo et tout, ça c'est un jeu que tu devrais te faire crois même ! " , bah tiens maintenant que j'ai plus de temps j’essayerais si j'en ai l'occasion. A la limite quand je retournerais aux Etats Unis je demanderais à Luke , le connaissant il doit surement avoir toute la panoplie ! Non non vraiment that's not a joke , j'ai déjà eu l'occasion de venir chez lui et à part son matériel informatique , j'ai vu sa collection de consoles ainsi que de jeux vidéo de mes propres yeux et c'est comment dire... impressionnant?

- Ah là si je m'en souviens, mon ami s'y est déjà frotté d'ailleurs. En revanche Freya je ne sais pas, mais le connaissant ça ne m'étonnerait même pas non plus. Quant à moi, je ne connais que Persona de la série de Shin Megami Tensei, inutile de te demander si tu connais , j'en déduis que la réponse est oui.

Lui lançais-je. C'est vrai, d'après mon meilleur ami c'est une série très connue au Japon , quoique moins en Europe et en Amérique mais si mon cousin est aussi calé sur les jeux vidéo, ça ne doit pas lui être inconnu. Ou alors je ne le reconnais pas !

Par contre , c'est mes parents adoptifs que je ne reconnais vraiment pas. Après l'appel de mon "père adoptif" qui s'est terminé sur une note négative de mon propre gré , j'étais énervé. De toute manière, cela fait déjà longtemps qu'il n'y avait plus de vraie communication entre nous. C'est vrai, qu'ont-ils fait de bien ? A part m'avoir adopté et logé pour s'afficher devant les autres comme " oh regardez, nous aussi on a des enfants " , et m'avoir laissé aller la Lincold Academy pour se débarrasser de moi en quelque sorte, rien du tout , NOTHING. Et si un jour nos relations doivent s'améliorer ne serait-ce qu'en tantinet, ça ne sera pas moi qui fera le premier pas, ça je peux vous l'assurer. D'ailleurs lorsque que j'ai révélé leur vraie nature à mon cousin , sa réaction a été d'être directement indigné contre eux et il se demandait même ou été passé mon petit frère... Honnêtement, je ne savais pas comment lui annoncer. Alors j'ai pris une grande inspiration-expiration avant de dire ce que j'avais à dire.

- Zack est... Il a disparu pas longtemps après la mort de mes parents. On rentrait de l'école et il a suffi d'une seconde d'inattention pour qu'il disparaisse sans laisser de traces. Alors je l'ai cherché , cherché cherché jusqu'à la nuit tombée, rien du tout. J'ai dû revenir à la maison et...Nevermind. Il a dû probablement se faire kidnapper, au font j'ai encore l'espoir qu'il soit en vie même après toute ses années, les chances sont minces mais elles subsistent toujours... faisais-je en baissant la tête, le regard en direction du sol.

Yes , nevermind. Car rien que de me souvenir de ce qu'il s'est passé quand je suis rentré chez moi...Certes, ce n'était qu'une chose anodine, mais ça m'a marqué jusqu'à aujourd'hui : je me suis fait gifler par mon père adoptif , la première de ma vie. Cette baffe était telle que j'en ai eu une bonne marque rouge sur la joue. Tout ça parce que je cherchais désespérément mon frère, et lui n'avait pas l'air d'être inquiété plus que ça. Je le détestais, je LES DESTESTAIS et au fond j'étais tellement en colère , tellement frustré d'être aussi faible... C'est d'ailleurs ce soir-là que j'ai décidé de ne plus l'être. Évidemment, cela ne s'est pas fait tout de suite, il a fallu du temps , un peu par un peu pour devenir ce que je suis aujourd'hui.

Quant à mon frère , je craignais qu'il y ait des chances qu'il soit tombé sur un pervers ou pire, un tueur...Et rien qu'à l'idée ça me faisait frissonner. Surtout de se dire que si j'avais fait plus attention, mon frère serait probablement avec moi en ce moment même et maintenant je vis avec la culpabilité qu'il lui soit arrivé quelque chose par ma faute... Avec ses pensées qui me trottaient dans la tête , je me suis soudainement levé du canapé pour aller me prendre un verre d'eau dans la cuisine afin de me calmer un peu. C'est là que j'entendis la sonette et Gabriel qui m'appellait pour que j'aille ouvrir. Inutile de dire qui c'était, la réponse était évidente.

- J'arrive !

Je suis retourné dans le salon, avec Gabriel qui avait démarré son jeu et moi je me suis empressé de chercher un billet de 20 euros dans la poche de ma veste avant de me diriger vers la porte pour ouvrir au livreur. Je l'ai salué et il m'a remit les pizzas en me rendant la monnaie sur ce que je lui avais donné. Disons que...J'étais tellement pressé de venir ici que je n'ai pas eu le temps d'échanger en euros tout l'argent que j'avais accumulé, alors je n'avais que des billets sur moi pour le moment. Bon , c'était suffisant , le reste je ferais ça une autre fois. En tout cas je dois avouer que l'odeur qui émanait de ce que j'avais dans les mains me donnait encore plus faim et j'en connaissais un qui était du même avis que moi , il suffisait de voir le regard affamé de Gabriel et vous avez tout compris ! M'asseyant de nouveau sur le canapé , je lui ai passé la sienne avant d'entamer la mienne.

- So...Let's go ! Montre-moi ce dont tu es capable ! Tu n'as pas intérêt à me décevoir, tu m'entends ? Sinon tu ne pourras pas prétendre pouvoir rivaliser avec mon abruti d'ami ! m'exclamais-je en plaisantant de manière à le motiver en lui tapant une petite tape dans le bras.

Bien sûr, qualifier Luke d'abruti était tout à fait amical , ils nous arrivent même de nous traiter de bastards pour dire  ! Puis il est très , très loin d'être idiot, déjà pour être entré dans l'élite des ESI c'est qu'il en a dans la tête, surtout en ce qui concerne les mathématiques. Vraiment, si vous le voyez à l'œuvre pour résoudre une équation ou autre chose , je peux vous assurer que sur le coup vous n'en reviendrait pas, belive me.

En tout cas, mes paroles avaient l'ait d'avoir fait de l'effet. Alors que nous étions en train de manger, j'observais Gabriel jouer et je pouvais voir sur son visage la détermination de vouloir gagner à tout prix. Ça c'est bien mon têtu de cousin , toujours aussi déterminé que jamais à aller aux bouts des choses !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Mar 28 Avr - 14:02
J'étais un peu déçu que mon cousin ne connaisse pas What the Cut... Bowarf, en même temps, ce truc est en train de mourir, et c'est bien dommage, c'était bien parti. Juste que le youtubeur ne donne pas de nouvelles au grand dam de ses fans, qui commencent à être forts véneres, comme le Seigneur Vador qui n'a pas eu de pâté dans sa choucroute (HRP: Celui qui reconnait la référence il a le droit un câlin //PAF//) Mais bon, c'est pardonnable, ça a beau être un peu connu au Québec, je doute qu'aux Etats-Unis, What the Cut soit plus connu que ça, car malgré le nom, c'est en français. Je lui en montrerais un après Lucifer, quand je l'aurais fait pleurer tellement il aurait pris cher le pauvre boss, héhé. Toujours est-il que mon cousin avait affirmé que son ami Luke lui montrait pas mal de conneries, mais ne lui avait jamais montré, sûrement que lui non plus, ne connaissait pas. Je me sens si cultivé d'un coup //PAF// Quant à sa dernière phrase... Son métier devait l'occuper beaucoup, et j'avais l'occasion de faire le con avec lui, donc fallait en profiter, voila tout.

- Normal je pense, c'est pas très connu ailleurs que dans les pays francophones je pense, car tout est en français. Mais, le mec avec son masque de cheval a moitié a poil qui danse sur Dancing Mad en coupant des champignons... C'EST TOUT A FAIT VERIDIQUE. Je peux même te montrer la vidéo si tu veux !

J'aime traumatiser les gens par la connerie. Wotaken, ce type... Il bat des records. Même en étant totalement bourré, torché, défoncé, je ferais pas pire, et pourtant, des conneries, j'en fais et j'en sors. Et puis, l'imagination tordue de mon cousin avec Phoenix Wright... Oh mon dieu, il a retrouvé du poil de la bête, ma connerie est contagieuse, c'est pas possible autrement ! Ou alors j'ai du réveiller sa connerie latente, au choix. J'avais quand même réussi à retourner sa connerie comme lui, on ne bat pas le Padre de la connerie ! Mes chevilles vont très bien. Et il continuait ses conneries, en disant que Luke en mourrait littéralement de rire et qu'après, il s'enterrerait dans un bunker coupé du monde. J'étais en train de me marrer comme un con ! C'est pas possible, j'crois bien qu'il est redevenu comme avant maintenant ! M'fin, je pense que si quelqu'un se fout de ses yeux rouges, il prendrait extrêmement cher vu sa grudité nouvelle ! Après avoir un peu calmé mon rire, je repris la parole.

- J'arriverais même pas a filmer tellement je me marrerais ! J'sais même pas si je m'en remettrais moi non plus, déjà qu'avec Wotaken je vois plus FFVI de la même façon et surtout le boss final, alors ça va être quoi si tu fais pareil avec Phoenix Wright ! Miséricorde... Ou alors, tu peux aussi dire que t'étais totalement torché !

Voila le Lloyd qui était en train de se marrer encore, sûrement en pensant à la scène ! Ca y'est, la connerie l'a contaminé, on peut plus rien faire pour le sauver ! Mais, c'est quand même pas pire que moi... Malgré tout, après ces monstrueuses effusions de conneries, mon cousin avait réussi à me déballer pas mal de choses affreuses qui lui étaient arrivées. Y'a pas à tortiller du cul, il lui était arrivé des trucs pires qu'à moi; autant dire que mon crash d'avion, c'était maigre comme truc. Oncle Dick... Putain, je me suis senti impuissant, j'ai rien pu faire ! A part mes parents et deux ou trois personnes, tout le monde doit me croire mort, un vulgaire souvenir dont on ne reparlera plus. J'espère que je vous reverrez vite, vous, les gens qui ne m'ont pas renvoyé chier a cause de mes yeux rouges. Pauvre Lloyd, en voyant son mentor mourir devant ses yeux, il a du avoir une tristesse incommensurable... Peut-être lui est-il même passé l'idée, comme moi, perdu en ces terres gelées, de vouloir en finir, et reposer pour l'éternité, sans aucune souffrance ? Après tout, on est cousins, on se ressemble pas mal au final... Au fond, je suis sur qu'en ce moment même; on ressentait la même chose face à ces douloureux souvenirs. Et pourtant, j'ai réussi à rajouter une touche d'humour à la fin, pour rentre l'atmosphère moins morne, austère.

- Haha, mais je ne l'ai jamais fait ça encore, j'évoquais juste la possibilité de le faire ! Mais je ne sais pas a qui je la prêterais !

En fait, si, mais passons. Puis, après, on a dérivé sur un sujet, l'amour, ce truc qui te rend euphorique en voyant la personne aimée, qui te donne l'espoir, le désespoir, la plus grande des tristesses si la personne ne t'aime pas, la rage la plus puissante envers la personne aimée de l'être que tu aimes, ou bien l'ultime bonheur si la personne que t'aimes t'aime en retour. Y'a pas à dire, mais le cerveau humain est bizarre, et les chercheurs ne sont pas au bout de leurs surprises en faisant des recherches dessus... On ne connaitra jamais toute l'étendue de ce que peut faire notre corps. Ma réaction... Et merde, je crois bien que mon cousin m'avait spotted. En même temps, quand on m'en parle, je rentre en mode Chrom, j'adopte un comportement étrange, et j'ai beau essayer de le réprimer, je n'y arrive pas. Et puis en plus, j'ai dérapé juste derrière... Par PITIE, j'espère qu'il n'aura pas l'idée d'aller chercher la personne pour m'arranger le coup. Enfin, ça me rendrait service, mais bon, je préfère faire les choses par moi-même; je peux le faire, j'suis pas un assisté non plus !

Le sourire qu'il affichait... Rah, c'est moi ou il se fichait ouvertement que moi ? Hmpf, il verra quand il sera amoureux, je serais sans pitié ! Totalement impitoyable et pupute, ma vengeance sera terrible ! Muahahahaha. Après ça, j'étais parti allumer ma playstation 2, mettre le jeu en question pour aller mettre sa raclée à Lucifer. Je connaissais personne qui avait réussi à le battre, et comme j'ai horreur d'aller voir sur les sites de soluce ou des astuces, bah j'y irais sans conseils, seul; comme un grand. J'vais juste me démerder pour bien jouer et pas mourir comme un teubé ! Puis après, Lloyd m'avoua qu'il s'en souvenait, et que son ami, Luke surement, s'y était déjà frotté. Et s'il est aussi talentueux que ça, il a déjà du le battre... Je n'accepterais pas la défaite ! On trouve toujours plus fort que moi, mais... Je suis sûr qu'il n'est pas plus fort que moi, mais qu'on se vaut sur les jeux vidéos ! Il m'avoua qu'il ne connait qu'une série de jeux dans la série des Shin Megami Tensei, et c'était bien dommage d'ailleurs. Il fallait refaire son éducation vidéoludique, nan mais oh !

- Oh, je vois... Il a du le battre non ? Raaah, j'suis en retard, faut que j'le batte maintenant ce fumier de Lucifer ! Et oui, je connais Persona, mais c'est un petit peu trop philosophique, psychanalytique et tout le tralala pour moi... Dommage, car apparemment c'est pas mal.

Tout ce qui est philosophique et tout n'est malheureusement pas mon truc... Je préfère un bon gros rpg à la Final Fantasy pas très compliqué à comprendre ! Quoi que, j'aime bien la série Kingdom Hearts et pourtant, avec la chiée de suite du jeu ou ça explique pleins de points de scénario et que ça éclaircit, c'est bien chaud à comprendre et faut réfléchir. Alors que j'allais lancer ma sauvegarde, mon cousin reçut un appel de personnes qui m'étaient inconnues, et c'était bien parti en couilles. Il me révéla par la suite qu'il s'agissait de son père adoptif, et d'après ce que j'en avais compris, c'était un bel enculé ce type. Et quand je lui avais demandé ce qui était arrivé à Zack, Lloyd prit une grande inspiration-expiration avant de tout m'annoncer. Mon dieu... C'est affreux... Si jamais je retrouve le ravisseur de mon cousin, exactement ou il habite, son adresse IP et tout pour le localiser... Je préviendrais Lloyd et on descendra le voir. Et croyez-moi, y'a de faibles chances qu'il finisse en vie après tout ça.

- Je suis sûr qu'il est toujours en vie. Zack est quand même coriace, faut pas l'oublier, c'est ton frère après tout. Il a le sang de la famille Valtier qui coule en ses veines, il reviendra ici, je t'aiderais même à le retrouver si tu veux !

La famille, c'est sacré. Lloyd devais vraiment avoir une haine profonde envers ses parents adoptifs, les mêmes qui n'en avaient rien à faire de Zack, et qui devaient sûrement avoir été heureux du départ de Lloyd aux States. Ses parents adoptifs n'en sortiraient pas indemnes si un jour ils viennent ici pour le voir. La sonnette sonna, et a la porte j'accourus. Et j'appelais Lloyd pour qu'il aille s'entretenir avec le livreur, c'est lui qui avait l'argent, pas moi, je suis pauvre, HAHA //PAF// Lloyd arriva, et moi, je retournais à ma console, lançant ma sauvegarde et allant jusqu'au boss le temps que mon cousin s'occupe de tout. Une fois devant le boss, Lloyd revint avec... MON PRECIEEEEEUX, IL NOUS LE FAUT ! Les pizzas, enfin... Mon regard affamé en disait long sur mon état d'esprit actuel ! Mon cousin s'assit à côté de moi sur le canapé, et me fila ma pizza. Et ensuite... Ow, c'est un défi qu'il me lançait là ? Soit... CHALLENGE ACCEPTED.

- Merci ! Enfin, on va pouvoir bouffer convenablement, ça fait plaisir !

Je pris deux part de pizza avant de les manger, histoire d'un peu me requinquer avant de faire face a mon adversaire, au diable en personne... A Lucifer ! Une fois le combat débuté, je fermais les yeux, en finissant mes parts. Inspire, expire, inspire, expire... Je me concentrais au maximum que je pouvais. C'était nécessaire... Je rouvris les yeux et commençais le combat, déterminé à gagner. Ma concentration se voyait dans mon regard, et moi, je ne pensais plus à ma faim, je l'avais oubliée même. Mon cousin était à côté de moi, et moi, je restais silencieux, face à mon combat. C'était vraiment très dur, et je dégustait cher à chaque tour, malgré mes persos boostés à fond... Je comprends mieux pourquoi je n'y arrivais pas. Mais, néanmoins, malgré tout ça, je luttais pour gagner. J'ai ma réputation à tenir, il ne fallait pas que je me foire, j'aurais l'air con sinon !

Le combat se poursuivit, encore et encore. Je prenais cher, il prenait cher. Je tapais fort, il tapait fort. Je me soignait... Il ne faisait pas de même, car il ne le pouvait pas. J'avais l'impression que je commençait à en voir la fin... Toujours aussi concentré, je pris un autre bout de ma pizza, et jouais, tout en mangeant. Rappelez moi de bouffer AVANT d'entamer ce genre de combat, par pitié. Et, après 40 minutes d'un combat acharné, intense et tendu... Il tomba. Ce soir, en compagnie de son cousin, Gabriel Valtier vainquit Lucifer. Je l'avais eu. HALLELUJAH MES FRERES ET MES SOEURS ! IL ETAIT MORT ! C'était ça de moins à faire bordel, j'avais battu Lucifer ! Ha, c'est qui le papa maintenant hein ? Je lui ai montré le respect à Lucifer, je l'ai expédié en enfer Lucifer, il est retourné de là ou il vient Lucifer ! Grand sourire euphorique, je me retournais vers Lloyd.

- Aha, alors t'as vu ça, je l'ai renvoyé de là ou il venait ce fumier ! C'est qui le plus fort alors hein ? Euh... Lloyd ? Pourquoi tu réponds pl... Oh non.

L'enflure, il s'était endormi ! J'avais fait ça pour qu'il voie quoi ! Et aussi pour que je réussisse, mais pour qu'il voie à quel point je suis devenu fort ! Sérieusement, il le faisait pas avant, quoi... J'avais gagné, mais j'avais été déçu. Déçu par ce que Lloyd avait fait... Boarf. Il sûrement du passer une dure journée, et il a du s'endormir inconsciemment, bercé par l'OST du jeu. Pas grave, il dormira sur le canapé, ou ira squatter un lit s'il se réveille. J'allais pas le réveiller, ça se fait pas ! Après avoir sauvegardé sur cette victoire, je remis la télé. Y'avait One Piece, l'arc Enies Lobby plus précisément... Ca allait continuer ma soirée. J'allais finir ma pizza en regardant cet arc, qui pour moi, est le meilleur, avant de remonter dans ma chambre et de jouer à je ne sais quoi. Je lui demanderais plus tard de m'apprendre à me battre correctement et à manier quelques armes, là, j'ai trop la flemme...

HRP:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2094
Arme de prédilection : Combat à mains nues
Arme non maitrisée : Armes à feu / Armes lourdes
Equipement : - Bombe électronique (-4 PVs) x5
- Bouclier d'acier x1
Modérateur
Modérateur
Lun 24 Aoû - 0:29
Le rp est terminé, je lock.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci les gens 83:
 

Ce que ma connerie peut faire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles entre cousins [Pv : Agent Sapphire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles entre cousins
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Retrouvailles entre amis? [Noah]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Retrouvailles surprise [PV Maya Nishimura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agence Cooki :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-