Forum Fermé

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour est dans les parcs ! [Princesse Kaguya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Mar 2 Sep - 19:56


L'amour est dans les parcs !


Ouep, si, si, je vous le jure, c'est arrivé comme ça, d'un coup !
J'étais au parc, tranquille. Il faisait beau, une belle journée de septembre commençait. C'était vers l'après-midi, entre 15 et 16 heures, je dirais. Je marchais, tranquillement, profitant d'une fine brise qui me rafraîchissait sous ce soleil de plomb. C'était un jour de congé, aujourd'hui. Donc je pouvais flâner aussi longtemps que je voulais, à la recherche de jolies demoiselles en jupes et shorts courts à aborder. Rehaussant mes lunettes de soleils, j'aperçu tout d'abord une jeune fille vêtue d'une longue robe en volant blanche assise dans l'herbe, lisant d'un air serein. Je m'approchais d'elle, aux aguets. Aucunes affaires masculines à proximité. Ouais parce que si elle a un mec, je serai bien con de venir draguer sa meuf... J'en avais déjà fait les frais une fois et je m'en souviens toujours ! Donc, je m'approchais d'elle, m'installant moi aussi sur l'herbe fraîche protégée de la chaleur par un grand chêne près d'ici, retirant mes lunettes de soleil pour enfiler mes lunettes de vue. Puis, d'un coup d'oeil discret, je tournais les yeux vers la couverture de son livre, pour en lire le titre.

"Cendrillon
de Joël Pommerat"

Cendrillon ! La jeune et jolie fille triste et pauvre qui se retrouve mariée avec le prince charmant à la fin du livre ! Vous pensez que c'est juste une coïncidence ?! Beh moi non. Allez Reno ! Ca va marcher cette fois !
Je me suis alors mis à lire les pages du livre avec elle, avant de déclarer, d'un ton tout à fait sympathique :

- Cendrillon ! C'est une belle histoire... Tu ne trouves pas ?

Je souriais, plongeant mon regard dans ses yeux de braises qui venaient de quitter les pages de son livre. D'ailleurs, ça me fait penser... Je savais pas que c'était Joël Pommerat qui avait écrit Cendrillon ! Ca m'étonne. C'est une reprise ?

- Ah, euh... Oui ?

Moooh ! Elle est timide ! C'est troooop mignon ! Mais allons, ma belle ! Faut pas avoir peur de moi ! Je vais pas te manger quand même ! Ce serait trop bête avec une si jolie créature... DIEU CETTE POITRINE. JE VOUS JURE, J'AI JAMAIS RIEN VU D'AUSSI...

*KLAK !*

Paf ! Et d'un coup, comme ça, sans prévenir, elle m'a donnée une de ces gifles ! Un truc de fou ! Ca a claqué tellement fort ! Et puis je suis sûr qu'après, j'avais la joue aussi rouge qu'elle ne l'était elle. Ouais, parce qu'elle avait viré au rouge tomate !

- Qu'est ce que vous faites à regarder ma poitrine ? Si c'est juste ça qui vous plaît, allez voir ailleurs !

Me frottant la joue, j'essayais de réparer mon coup, de la raisonner, et même de m'excuser, mais elle ne voulait rien entendre. Déçu, je finis par me relever et m'éloigner d'elle. Bah, de toute façon, je savais même pas qui c'était, cette pomme d'auteur. Qu'est ce que vous vouliez que j'en dise ? Et puis avoir une tête de mule comme compagne c'est chiant, même si, quand même, elle était vachement canon.
Je continuais à marcher, beaucoup moins joyeux que tout à l'heure par cette conquête perdue lorsque je la vis, à quelques pas d'ici. Elle, ma promise, assise sur un banc, regardant le ciel d'un air pensif. J'avais commencé par m'approcher d'elle, m'asseyant moi aussi sur le banc. M'étirant un instant, je me tournais vers elle, et lui déclarais après un souffle :

- Belle journée, n'est-ce pas ?

Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sam 6 Sep - 1:21
Je n'ai jamais vu quelqu'un mettre un bazar pareil en si peu de temps ! Du coup c'est qui qui ramasse derrière , c'est moi ! Ah mais quel culot je vous jure !

Vous vous demandez sûrement ce qu'il s'est passé n'est-ce pas ? Très bien je vais vous l'expliquer :
C'était un après midi tout à fait banal . Enfin pas si banal que ça  parce que j'y ai fais la rencontre de ma vie !

Mais avant ça , Gabriel , que je considère comme un petit frère m'invite chez lui pour jouer aux jeux vidéo . J'ai décidé de partir vers 15h après une dernière partie mais MONSIEUR ne range pas et il sait COMBIEN je n'aime pas quand les affaires traînent .  Alors je l'ai obligé à les ranger sauf qu'à la place il me répond un «  Tu n'es pas ma mère , range-les toi même si ça te fait plaisir je ne les rangerais pas ! » . C'est vrai  , je ne suis pas sa mère sauf que en prenant une mauvaise habitude comme ça il ne va pas s'en sortir . A votre avis qui a gagné cette bataille acharnée ? Loupé ! ce n'était pas moi . C'est lui qui a gagné parce que moi et ma manie de tout rangé ...*soupire*

Bref après cette corvée et en étant assez énervée ,  je me suis pressée d' un pas rapide jusqu'au parc dans le but de me détendre un peu . Dans ce genre de situation , je suis du genre à laissé vite monté la colère mais ça ne dure pas longtemps ,  notamment avec les personnes que j'apprécie .  Par exemple , j'ai beau faire la morale à Gabriel comme une grande sœur  , il reste une personne auquel je tiens beaucoup  . Et puis de toute façon je n'arrive pas à être fâché avec lui , après tout je connais ses tendances de flemmard à force , je ne peux pas vraiment lui en vouloir mais bon c'est plus fort que moi …

Enfin bon continuons . Après une dizaine de minutes de marche  , je suis arrivée au parc . J’observais les alentours et j'ai vu qu'il y avait déjà pas mal de monde  . Il y avait des gens étendu dans l'herbe entrain de bronzé un peu , d'autre qui se promenaient dans les allées... En même temps c'était en plein après midi et avec ce soleil accompagné par une brise , qui faisait d'ailleurs flotté mes longs cheveux bruns en arrière en plus de faire volé même ma jupe  , qui malgré le fait qu'elle m'arrivait aux genoux  je devais constamment la remettre en place … mais ce n'était qu'un détail parce que après m'être assise sur un banc , je n'aurais plus ce problème ! Alors je scrutais les alentours et j'ai pu en trouvé un plutôt facilement parce que la personne venait juste de se lever , pour une fois j'en ai de la chance . Je me suis alors assise puis j'ai levé la tête vers les nuages pour observer leurs mouvements avec le vent . Cela me rappelait une musique , je ne sais pas pourquoi d'ailleurs , mais j'ai fermé les yeux le temps de me la remémorer . C'était quoi déjà les paroles ? Ah oui …



[..]Moshi ima no watashi wo mireta nara
( Si tu pouvais me voir maintenant )

Dou omou deshou
(Qu'en penserait-tu?)

Anata nashi de ikiteru watashi wo
( Moi , qui vit sans toi)

Everybody finds love
(Tout le monde trouve l'amour )

In the end […]
( A la fin)





L'air et les paroles de cette musique se répétait en boucle dans ma tête , appréciant en même temps cette douce brise sur mon visage jusqu'au moment ou j'ai sentis comme une présence à coté de moi , mais je n'y ai pas vraiment fait attention .


- Belle journée, n'est-ce pas ?


D'après le son de sa voix , ça devait être un garçon d'environ mon âge sûrement . Alors , au moment ou il s'est adressé à moi , j'ai ouvert les yeux  puis je lui ait répondu avec une voix douce et calme comme j'avais l'habitude de faire .

-Oui , je trouve aussi

Puis , j'ai tourné ma tête vers lui pour  enfin croisé son regard . Il avait de joli yeux bleu mais avec une nuance de vert , je n'avais jamais vu ça auparavant ! Sur le coup j'étais tellement surprise par  que j'ai soudainement sursauté en plus du fait que je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi proche de moi .


-AH !...hmm...bonjour ?

Je lui ai répondu en souriant puis en plaçant une mèche derrière mon oreille assez timidement . Je ne savais pas quoi lui répondre .  Attendez … ? J'ai dis timide ? Non je voulais dire gênée , je me sentais comme ça à ce moment là et je ne savais même pas pourquoi ! J'avais l'habitude qu'un garçon vienne me parler mais celui là avait quelque chose en plus ...et je ne savais pas encore quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sam 6 Sep - 15:30


L'amour est dans les parcs !



- Oui , je trouve aussi.

Elle n'avait pas décroché ses yeux du ciel. J'me demandais vraiment à quoi elle pouvait penser, en le regardant, comme ça... Peut-être qu'elle s'amusait à voir des formes dans les nuages ? Ou alors, elle philosophait ? Oh, si c'est ça elle doit avoir plein de trucs à raconter !
Elle avait ensuite tourné la tête vers moi. Ses yeux bruns aux reflets dorés étaient sublimes. Mais ils me regardaient avec un air étonné... Elle a sursauté, même.

-AH !...hmm...bonjour ?

- Bonjour !

Elle était tellement timiiiiide ! Haaaa !
J'essayais de garder mon calme. Je voulais pas me recevoir une deuxième claque, quand même...
Et, fort heureusement, j'avais déjà un sujet de discussion en tête !

- Ca fait du bien de faire une petite pause, de temps en temps ! Surtout quand il fait beau comme aujourd'hui !

Après cela, je lui décocha un fin sourire et continua à observer ses yeux en amande me fuyant du regard.
Le vent continuait sa route, ébouriffant nos cheveux à ses passages irréguliers. Sa jupe continuait de se soulever, et j'essayais à tout prix de ne pas la regarder. Je préférais observer ses longs cheveux noirs et lisses. Qu'ils sont beaux ! Moi, avec mes cheveux rouges à peine coiffés, je faisais bien le contraste...
Derrière nous, l'on entendait un groupe d'adolescent discuter dans l'herbe. Deux commères d'à peu près une cinquantaine d'années passèrent ensuite devant nous, racontant leurs ragots et leurs désespoirs du jour.
Je la tenais, je la tenais ! Mon charme faisait effet ! Miracle !
Bon. Ouais... Au début, c'était pas ça. On savait pas trop par quoi commencer, en fait. Alors y'avais des moments où il y avait de gros blancs où on se regardait ou on préférais observer le paysage.

Le vent se lève. Il faut tenter de séduire.

Reno Lavigne, 2014.

Tout doucement, je m'approcha d'elle jusqu'à arriver à quelques centimètre de sa jupe volante. Pas pour l'effrayer, mais plutôt pour rentrer dans la confidence...

- Au fait, je m'appelle Reno, enchanté !

J'AVAIT DIT MON NOM !
C'est déjà un bon début ! Avec la fille au bouquin bizarre de tout à l'heure, j'ai même pas pu me présenter qu'elle m'a refourguée. Ca commençait plutôt bien alors !
Comme toujours, mon coeur battait à tout rompre. Le sentiment que beaucoup de gens n'ont qu'une, deux, voire trois fois dans leur vie continuait de m'imprégner. Les filles... Je les aimes toutes !
Mais, ce qu'il y avait de différent avec elle, c'est qu'elle ressentait aussi ce sentiment si étrange, si mystérieux, et tellement difficile à cacher :
L'Amour.
Cela faisait déjà quelques minutes que je m'étais assise à côté d'elle, mais j'avais déjà le sentiment qu'on allait finir ensemble. Ouais, bon, je sais que je m'imagine ça pour toutes les filles que je drague, mais que voulez-vous, hein ?

Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Lun 8 Sep - 17:04
- Bonjour !

Il faut que je me détende , oui c'est ça me détendre ! … Après tout  ce n'est pas la première fois qu'un garçon me parle pour essayer de draguer ! Ah vous pensiez que je n'avais pas compris ce qui se tramait maintenant n'est-ce pas ? Oui je suis consciente que le garçon à coter essaye d'obtenir quelque chose de moi . Ça ne me dérange pas au contraire seulement ...je ne sais pas pourquoi .mais lui a quelque chose qui me trouble . Peut être son regard ? Ou alors sa façon de parler ? Tout ce que je peux dire c'est que je le trouve vraiment beau garçon . Après reste à voir comment il est au niveau du caractère ;  Bon , la seule chose à faire pour le moment est de jouer dans son jeu comme je le fais habituellement et j'aviserais ensuite .  Oui voilà c'est la meilleure chose à faire !

- ça fait du bien de faire une pause , de temps en temps ! Surtout quand il fait beau comme aujourd'hui !

C'est amusant , c'est comme si il avait entendu ce que je venais de me dire . Voilà , Meiko !  regarde le dans les yeux en faisant ton plus beau sourire puis tu lui répond .


- Je suis d'accord avec toi , c'est vraiment le meilleur endroit pour se détendre selon moi .

Cependant , j'ai rapidement détourné les yeux vers une autre direction .  Non  , arrête d’être gênée ! Mais pourquoi le suis-je d'ailleurs ? Détendu on avait dit ! De là je ne savais plus quoi dire , je regardais le paysage dont les branches des arbres bougeaient par la force du vent dans la même direction et mes cheveux flottaient , tombant quelques fois sur ma figure et dont je devais replacé les mèches derrière mon oreille à chaque fois . Alors que les  gens passaient , je lançais quelques regard furtifs de temps à autre pour voir ce qu'il faisait et il semblait faire la même chose que moi. J'entendais seulement des voix de personnes qui étaient derrière nous et qui gâchaient le moment , super . Puis tout à coup , je l'ai senti se rapprocher un peu plus de moi avant d'afficher un autre de ses sourires charmeurs et à ce moment là ...j'ai sentis mon cœur faire un bond . C'est un sentiment que je n'avais jamais ressentit auparavant , pourquoi ? Et ça c'est encore plus accentué quand il a re-ouvert la bouche .


- Au faite je m'appelle Reno , enchanté !

Reno , je vois ... j'ai posé mes mains contre ma poitrine avant de tenir fortement mon précieux  médaillon pour tenter de m'apaiser puis je l'ai à nouveau regardé droit dans les yeux déterminée à lui répondre  , toujours en douceur pour paraître le plus détendu possible . Hé bien quoi ? Je suis comme ça d'habitude , calme , sûr de moi … et là c'était comme si je n'étais pas moi même .

- Enchantée Reno , moi c'est Meiko . lui faisais-je en souriant à nouveau

C'est bien continue , enchaîne ! J'inspirais-expirais avant de continuer même si je sentais toujours la même pression dans ma poitrine .

- Et euh...qu'est ce qui t'amènes ici ?


Voilà impeccable . Ma question était stupide et la  réponse le sera sûrement tout autant  . Évidemment , je savais la vraie raison de sa présence ici mais je voulais voir sa réaction . Serait-il franc ou pas ? A voir .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mer 10 Sep - 12:39


L'amour est dans les parcs !


Elle acquiesçait à ma remarque, souriante et parlant d'une voix qui, même si elle était claire, semblait cacher une once de timidité. Je continuais à lui sourire et la regarder avec mes yeux charmeurs.
Après avoir dit mon nom, elle posa tout d'un coup la main sur sa poitrine, serrant quelque chose dans sa paume. J'avais essayé de voir ce que c'était mais je n'ai rien vu. Mais en tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'elle avait le béguin pour moi, et que ça se voyait ! C'était trop trop mignon comment elle essayait de le cacheeer ! Elle souriait, essayant de se mettre à l'aise... Elle inspirait profondément, avant de s'introduire à son tour :

- Enchantée Reno , moi c'est Meiko.

Meikooo ! Quel magnifique prénom ! Il décrit en un mot toute la douceur et la gentillesse que cette fille possède. Ca lui va à ravir !

- Et euh...qu'est ce qui t'amènes ici ?

Oh, ça...
J'expirais un grand coup avant de me mettre un peu plus à mon aise : Je mis mes mains derrière ma tête pour en faire un oreiller, et je glissa sur le banc, mettant par dessus ma jambe droite ma jambe gauche.

- Hmm...

Allez allez, Reno. Réfléchis un peu... Qu'est ce que pourrait faire ici l'homme de la vie d'une fille ?
"Euh, ben, j'me disais qu'il faisait beau alors je suis sorti pour voir si y'avais pas des filles à..." AHEUM AHEUM.
Naaan, naaan. C'est trop banal, ça ! Oh, c'est quand même le coup de foudre, là, qui s'est passé ! Hé, c'est du sérieux ! Et quand c'est du sérieux, ben il faut rester sérieux ! Franchement... Il fallait sortir le gros lot ! La faire un peu rêver, quoi ! Oui, bon... Sans trop exagérer évidemment... Mais assez pour qu'on me prenne au sérieux !
Je pris alors un air fatigué et détendu. Allez Reno, on entre dans son personnage et on y go !

- Ah, là là... Ben, tu vois, je viens juste de sortir du boulot. Je me suis levé à 5 heures ce matin, alors terminer la journée plus tôt par une petite détente au parc me fait le plus grand bien ! Avec le temps qu'il fait, les nuages, rares et cotonneux traversant le ciel semblable à celui d'été, le doux son des in... insectes butinant les fleurs parfumée... Que du bonheur !

Et je continua à regarder devant moi d'un air détendu, rehaussant une mèche de mes cheveux qui venait de tomber sur mes yeux. Heey, mais c'est que cette histoire de sortir du boulot était pas mal du tout, hein ! 'Faudrait que je la ressorte un de ses quatre, je suis sûr que ça fera un carton !
Ensuite, je tourna une énième fois la tête vers elle, plissant mes yeux bleus pour continuer à la faire craquer.

- Et toi ?

Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Dim 19 Oct - 2:23
Sign of love
   feat. Agent Tomato
Ce sentiment , serait-ce l'amour ? Princesse Kaguya
J'écoutais attentivement ce qu'il était entrain de me dire et d'après ce qu'il me disait , il venait de sortir du travail . Ah !  Vous pensiez que j'étais tombée dans le panneau ? Pas du tout ! En me répondant ,  j'avais l'impression qu'il réfléchissait et puis l'air qu'il prenait… c'était tout sauf crédible ! Ce n'était pas la première fois qu'on me sort ce genre d'histoire. En faite , quelque part , je trouvais ça amusant la façon dont on essayait d'attirer mon attention . Mais bizarrement avec Reno c'était ..comment dire … pas que je le croyais , non non , mais j'avais plutôt envie d'y croire . Et je ne vais pas vous mentir en vous disant que je ne le trouvais pas à mon goût , c'était même le contraire je le trouvais très charmant.

Puis après qu'il ait fini son discours , il s'est à nouveau mit à me fixer et moi j'essayais à nouveau de me plonger dans son beau regard . Sauf qu'à ce moment là , j'ai eu une soudaine de rire . Je tentais de l'étouffer  baissant ma tête puis en mettant une main devant ma bouche  mais c'était plus fort que moi . Non je ne dois pas rire !

Hé bien c'était trop tard . Heureusement j'ai pu vite me rattrapé et quand je me suis calmée , j'ai relevé ma tête vers mon interlocuteur en espérant que ça ne recommence plus  mais à mon avis Reno a du remarqué que je n'étais pas tombée dans le panneau . Néanmoins , je préfère tout de même m'expliquer de ma soudaine euphorie avant qu'il ne me prenne pour une folle, si ce n'est pas déjà le cas . Super...


- D-désolée c'est juste que ...je n'ai pas pu m'en empêcher ! En faite , j'ai eu une vague impression de déjà vu . Souvent quand les gars viennent me parler ils me racontent ce genre de choses aussi . C'est étrange , hein ?


Je plaçais une mèche derrière mon oreille puis je lui souriais d'un air narquois l'air de lui dire « Hey , tu sais je t'ai grillé ! On ne me l'a fait pas à moi , héhé !  » . C'est vrai quoi , ça se voyait clairement qu'il me mentait ! Évidemment comme je pouvais m'en douté , il m'a demandé à mon tour ce que moi je faisais ici . Levant ma tête vers les nuages avec mes mains placées sur mes genoux , j'ai pris une petite inspiration avant de prendre à nouveau la parole .

- Disons simplement que je prend l'air comme d'habitude .

Mon regard était comme attiré par ses nuages qui défilaient au dessus de nos têtes et j'avais l’impression que certains avaient des formes particulières dont un en forme de cœur qui attirait directement mon intention . Un cœur … est-ce une coïncidence ? Un signe ? Non , je dois sûrement mon trompé ...ou peut être pas en fin de compte . Mon frère m'a toujours dit de croire aux signes aussi futiles qu'ils puissent paraître car ils signifient toujours quelque chose . Mais alors ce cœur , ça pourrait être quoi ? L'amour ?

Et puis pile à ce moment une petite brise passait par là balançant mes longs cheveux bruns dans le même sens que le vent .

Je restais là , à les fixer sans rien dire me demandant encore ce que tout cela signifiait .Un petit silence s'était installé entre nous deux , mais le seul bruit que je pouvais vraiment entendre à ce moment là était mon cœur qui battait à toute allure dans ma poitrine sans que je ne sache vraiment la raison même si ...il serait plus juste de dire sentir qu'entendre , non ?
© Gasmask  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Lun 20 Oct - 20:46


L'amour est dans les parcs !



Sourire, sourire. Allez, on continue à sourire ! C'est bien, là ! Elle me sourit aussi... Elle fait plus que me sourire là, d'ailleurs. Elle rit, même.
HEIN ?!
ELLE RIT ? Mais... mais... Pourquoi ? Y'a quelque chose qui va pas ? Merde ! Mon histoire est pas crédible ou quoi ? Ou alors, y'a un truc qui m'est tombé sur la tête ?
Je me redressa, passant ma main dans mes cheveux. On est jamais sûr, moi qui ait horreur des insectes !
Ben non, ça devait pas être ça, parce qu'elle continuait à rire. Maiiiis... Elle se moque de moi ou quoi ? Noon, c'est pas possible ! Qu'est ce qu'il y a ?

- D-désolée c'est juste que ...je n'ai pas pu m'en empêcher ! En faite , j'ai eu une vague impression de déjà vu . Souvent quand les gars viennent me parler ils me racontent ce genre de choses aussi . C'est étrange , hein ?

SERIEUX ?
Merde ! Moi qui croyait que ma technique était infaillible... Non, c'est pas possible. Ils m'ont tous copiés ou bien ? Parce que là, non. Je suis pas d'accord ! Ou alors... ma technique est trop... banale ? Ca doit être ça, ouais.
Un peu déstabilisé par ce qu'elle venait de me déclarer, je m'éclaircissais la gorge, rougissant. Elle avait arrêter de rire. Puis, dans un petit soupire amusé, me déclarait :

- Disons simplement que je prend l'air comme d'habitude .

Sa réponse était simple... Ouais, en fin de compte, c'est vrai que j'ai un peu exagéré, avec cette histoire de boulot et tout... Alors comme ça, les filles aiment les gens simples, avec une vie simple et des loisirs simples ? Mouarf, première nouvelle. Sérieux, je pensais pas. J'essayerai ça sur la prochaine jolie fille que je croiserai, je verrai si ma supposition était vraie...

- Ah... oui ! Et ben, euh... c'est génial ! Passionnant !

Je lui souriais toujours, quoi qu'avec un sourire beaucoup moins sûr que tout à l'heure. Le fait qu'elle ait ris m'avait vachement déstabilisé... Mais faut reprendre son sang froid, Reno ! Bordel, c'est pas comme ça que tu vas réussir à te trouver une meuf ! Sois franc, sûr de toi ! Croit en tes conneries, n'aie pas peur de te ridiculiser ! Mouais, non... Je sais pas en fait.
Qu'est ce que je pourrais bien lui raconter, maintenant ? Je regardais le ciel, réfléchissant toujours à un nouveau plan infaillible. Hey, les nuages sont vachement blanc, quand même. Limite ils pétaient la rétine !
Oh, tiens ? C'est quoi ce nuage, là ? Tout rond... ? Hey ! Mais... !
Ca ressemble vachement à un coeur !
Hahaha ! Ca y est la voilà, l'idée !

Je détachais rapidement mon regard de ce drôle de nuage et, le montrant du doigt a la fille déclara :

- Hey, t'as vu ces nuages, là ? Ils font des formes étranges... Là, par exemple, y'a un cornet de glace. Tu vois pas ? Ah ! Et là ! Regarde ! Y'a un coeur ! Sans blague ! Là !

Je lui montrais du doigt le fameux nuage, et la regarda d'un sourire amusé. Aaah ! Je crois qu'elle l'avait vu, lui aussi !
Progressivement, je passa sa main derrière ses épaules. C'est le moment !

- Hmm... C'est peut-être que des simples formes, mais tu penses pas que ça peut avoir des significations particulière... ? Genre, un signe du destin, ce genre de truc ? Parce que ça m'est déjà arrivé, ça... Un jour, j'ai vu le même nuage dans ce ciel, et puis... j'ai rencontré une fille...

Je suspendis ma phrase, laissant insinuer à Meiko la suite de l'histoire. Bon, en vrai, c'est jamais arrivé, hein. Je faisais que résumer les événements qui étaient en train de se passer là, tout de suite. Mais bon, hein, ça fait partie de la méthode de drague, de dire ça ! Qu'est ce que vous voulez ?
[/center]

Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Jeu 23 Oct - 22:36
Sign of love
   feat. Agent Tomato
Serait-ce un signe ? Princesse Kaguya
Ah il trouvait que c'était si passionnant que ça  ? Huh ...pour être honnête moi pas du tout . J'avais chaque jour l'impression de faire la même chose , de voir les mêmes choses aussi et de ne jamais avancer .  Arriverais-je un jour à atteindre mon but ?  L'agence est mon seul espoir d'y arriver , c'est d'ailleurs la seule chose qui me permet de sortir de mes habitudes avec les missions , mes alliés et si je n'ai pas tout ça ma vie n'a aucun sens . Je n'ai même plus de frère ni même quelqu'un avec qui partager ma vie donc à quoi bon ? Enfin …

- Oh tu sais ma vie n'a rien de très passionnant ...

Je soupirais puis je lui ai sourit avant de revenir dans la même position  , le nez levé vers le ciel en continuant encore à observer les nuages aux dessus de nos têtes . C'est drôle n’empêche qu'ils aient des formes aussi particulières, ça voulait sûrement signifier quelque chose tout ça . D'ailleurs Reno les avait remarqués aussi puisqu'il s'est mit à les pointer du doigt pour me les montrer et apparemment celui en forme de cœur lui avait sauté aux yeux aussi . Puis ce dernier m'a raconté qu'une fois il avait rencontré une fille en voyant ce nuage ...euh … cette fille , enfin peut être que j'hallucine mais ça ne serait pas moi par hasard ? Vous vous demandez sûrement comment je fais pour comprendre les sous-entendus comme ça ? Disons que j'ai l'habitude ! Mais je continue à faire comme si je n'avais rien compris , c'est le mieux .

Alors je me suis légèrement tournée vers mon interlocuteur en lui  faisant un autre sourire tout penchant légèrement la tête sur le coté , l'air curieuse de savoir la suite de son histoire .

- Sûrement ! c'est un peu comme les constellations , ils signifient tous quelque chose alors pourquoi pas les nuages ? Et cette fille dont tu me parles, comment ça s'est passé ensuite ?


Enfin la suite de son histoire , je la devinais à peut près ! Vous remplacez ''une fille '' par Meiko et vous avez votre réponse , facile n'est-ce pas  ? Mais peut être que je me trompais . Peut être qu'il a vraiment rencontré une fille en voyant ce nuage , ce qui prouvera que les signes existent vraiment . Et je suis sûre , au fond de moi ,  que ces signes mèneront toujours quelque part un jour où  l'autre.
© Gasmask  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Ven 24 Oct - 23:30


L'amour est dans les parcs !



Et là, elle a dit un truc que j'aurais jamais cru qu'elle dirait.

- Sûrement ! c'est un peu comme les constellations , ils signifient tous quelque chose alors pourquoi pas les nuages ? Et cette fille dont tu me parles, comment ça s'est passé ensuite ?

Non non, pas l'histoire des constellations, pas du tout ! Mais j'aurais jamais cru qu'elle s'intéresserait autant à l'histoire que je venais d'inventer avec cette soi-disant "fille"... Qui n'était autre qu'elle, en fait. Elle est entrée dans mon jeu, ou alors elle veut vraiment savoir ce qu'il s'est passé avec une autre fille ? Genre, pour voir comment je réagis ? Ah, je vois ! Elle me teste !
Et bah dans ce cas là, elle verra un Reno populaire qui, en un simple regard, fait tomber toutes les filles. Un peu comme mon cousin américain, là, William. Mais lui, j'sais pas comment il fait.

- Ah ! Euh... Bah... Donc, j'ai rencontré la fille, et...

Oh là, attend.
Faut réfléchir avant de raconter n'importe quoi !
Est ce que je continue à raconter mon histoire en insinuant bien que j'ai pris un exemple sur elle, ou alors j'invente carrément un truc avec le nom d'une fille ? Genre, Melissa, la fille dont j'ai oublié le nom de famille. J'peux prendre son nom, par exemple. Même si elle était juste ok pour qu'elle me file son numéro... D'ailleurs, c'était qui, déjà ? Parce que ça fait un truc comme 1 an que j'l'ai pas vue... Enfin bref ! J'penses que... nan, si elle voit que je parle d'elle ça va trop l'intimider, et elle va me griller, même si elle est amoureuse de moi... J'vais continuer mon histoire, comme ça, elle se dira qu'avec moi, c'est possible et ça marche !
Reprenant la parole après ces quelques secondes de brainstorming intense, je déballa toute l'histoire que j'avais inventée un peu à l'improviste :

- ... et donc voilà, c'était l'après-midi, avec un temps un peu comme celui-là, avec des nuages dans le ciel... Elle s'appelait... Claudine j'croi-Ouep, Claudine. J'étais en train de... me promener tranquillement dans la rue, m'imaginant ce qui pourrait arriver avant que je ne rentre chez moi, puis là, alors que j'me disais que ce nuage avait une drôle de forme, je tombe sur une putain de nana- EUH, une fille un peu pressée, avec plein plein de sacs dans les mains. Elle a trébuchée puis j'lui ai demandé si ça allait et tout, puis quand j'ai croisé son regard, je suis tombé fou amoureux d'elle, et elle aussi... Alors, j'l'ai aidée à ramasser ce qu'elle a fait tomber, puis j'l'ai raccompagnée chez elle. Elle m'a filée son numéro, puis on s'est vus le lendemain et tout...

Ah là là, ce serait tellement bien si ça se serait passé en vrai... Lorsque j'parlais, j'avais les yeux brillants, parce que ça serait bien, quand même, que ça arrive un jour. Parce qu'à part dans les animés, les séries et les films, ça existe pas, et ça crains vraiment.
Ah ! Et c'est vrai qu'il faut pas que j'oublie que j'suis pas avec Claudine, moi ! J'dois l'dire, pour pas briser ses espoirs !

- Ah ! Et on a continué à se voir tous les jours pendant...

Je réfléchis un instant. C'est peut-être pas crédible mais au moins j'aurais l'excuse de dire qu'en fait, ça faisait longtemps et tout.

- 1 an ! Ouais ! Mais malheureusement, un jour, elle a dû déménager à... Shanghai, et depuis bah j'la vois plus et on a rompu avant qu'elle parte...

Je continua à sourire à Meiko, qui avait écouté ça d'une oreille attentive. Bon, après faut voir si elle y a cru ou non... J'suis sûr qu'elle va se remettre à rire encore. Peut-être parce que ce que je dis est pas assez crédible, encore ? Ou alors ce sera peut-être un rire de compassion ? Ouais, ça existe, hein ! On rit pas forcément pour se moquer dans ce bas monde !


Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Lun 27 Oct - 2:08
Sign of love
   feat. Agent Tomato
Nos chemins se croiseront à nouveau  Princesse Kaguya
J'hochais la tête à chacune de ses explications . Apparemment la fille en question s’appelait Claudine, leurs histoire aurait duré un an et au final  elle avait déménagé à Shangai . Hmm ... son histoire paraissait crédible, très crédible même mais bizarrement je n'arrivais toujours pas à le croire. Mais je continuais tout de même à jouer dans son jeu  en rentrant dans la discussion en finesse et de manière naturelle puis après avoir fini ce dont il était entrain de me raconter, il m'a sourit et moi j'ai fais de même.

- Ça devait être dur pour toi de voir partir quelqu'un qui t'es cher du jour au lendemain . A vrai dire , je l'ai vécu moi aussi .

Je posais un genou sur le banc  en enroulant mes bras autour . Ensuite d'un ton calme et nostalgique , je levais la tête à nouveau vers le ciel.

- Enfin ce n'était pas le même amour bien sûr c'était un amour fraternel . Pour te dire , je n'ai jamais eu d'histoire avec quelqu'un alors quelque part je ne te comprend peut être pas complètement …


C'est vrai , à plus de vingt ans passé , je ne suis jamais sortie avec personne. J'aurais pu bien sûr , à maintes reprise mais beaucoup voulait être avec moi à cause de mon physique ou alors parce que je faisais partie d'une famille influente . Personne ne voyait qui j'étais vraiment et me comprenait . Quand ils essayaient de me draguer , je m'en apercevais rapidement et je brisais en quelque sorte leurs illusions en leurs faisant comprendre que ça n'irait jamais plus loin . Sauf que là par exemple avec Reno , je ne sais pas pourquoi mais il y a quelque chose qui ne me pousse pas à le faire . Je l'ai bien cerné comme étant dragueur et ayant une grande imagination – parce qu'il faut le dire – mais je n'avais pas envie de l'envoyer balader . Non en faite , j'étais même curieuse d'en savoir plus et de comprendre pourquoi j'ai eu un tel sentiment tout à l'heure lorsque j'ai croisé son regard.

Après avoir fini mon monologue , j'ai machinalement regardé ma montre qui montrait que notre discussion avait duré plus longtemps que je ne l'imaginais. Bon sang c'est dingue comme le temps passe vite , on a peine le temps de se détendre que déjà on doit  repartir !

Je soupirais de frustration puis je me suis levée avant de me tourner à nouveau vers mon interlocuteur.

- Désolée , je vais devoir partir car mine de rien il est déjà tard . En tout cas j'ai passé un bon moment , merci Reno j'étais ravie de te connaître .


Inconsciemment , je me suis légèrement inclinée comme on le fait dans les coutumes japonaises.  Mes cheveux suivaient le mouvement puis en me relevant j'ai replacé une mèche derrière mon oreille . Mais avant de partir , j'ai fouillé dans mon sac afin de trouvé de quoi écrire et un bout de papier où j'ai noté mon numéro que j'ai ensuite tendu à Reno.


- Tiens avant que j'oublie ! N'hésite pas à appeler , ça me ferait plaisir de discuter un peu plus avec toi . La prochaine fois dans un restaurant ou un café peut être ? J'ai pas mal de temps libre donc on fait ça quand tu veux !


Je m'étais retournée , prête à partir quand je me suis soudainement rappelée de quelque chose que je devais lui dire.

- Oh … et puis j'avais compris tes méthodes de drague depuis le début , c'était bien jouer en tout cas je suis bluffée !


Ce n'était pas du tout ironique , c'est vrai ! C'était le seul qui n'avait pas d’incohérence dans son histoire. Si l'on ne m'avait pas fait le coup avant je n'aurais sûrement pas compris que toutes ses explications étaient montées de toute pièces.

Alors avant de partir en direction de la sortie  , je lui adressé un sourire narquois et j'ai quitté les lieux en m'étant tout de même retournée pour lui faire un au revoir. Mais ce n'étais seulement qu'un au revoir et non pas un adieu. J'étais persuadée au fond de moi que nos chemins se recroiseront à nouveau . Comment je le sais ? Mon petit doigt me la dit !...non en faite , pour le peu que j'ai parlé avec Reno , je l'ai plus ou moins cerné et je suis sûre qu'il m’appellera vous verrez. Dans combien de temps ? Les paris sont ouverts !  
© Gasmask  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 28 Oct - 14:54


L'amour est dans les parcs !




Mon histoire était crédible ? Ca, on pouvait le croire, parce que Meiko m'a sourie et m'a déclarée :

- Ça devait être dur pour toi de voir partir quelqu'un qui t'es cher du jour au lendemain . A vrai dire , je l'ai vécu moi aussi .

Je me contentais d'hocher la tête l'air de dire "oui, oui, c'est dur, oh là là", prenant un air un peu triste pour coller un peu à la situation. On part quand même d'un amour qui s'est retrouvé brisé subitement ! C'était l'amour fou mais elle a dû partir ! Vous imaginez ? Perso j'serais vachement triste !
Ah tiens, elle l'a vécu elle aussi ?
Après sa déclaration, je penchais légèrement la tête sur le côté pour exprimer mon interrogation.

- Enfin ce n'était pas le même amour bien sûr c'était un amour fraternel . Pour te dire , je n'ai jamais eu d'histoire avec quelqu'un alors quelque part je ne te comprend peut être pas complètement …

- Ha ha oui, ça, c'est sûr !


J'avais déclaré ça d'un ton compatissant. Je sais pas ce qui est arrivé à la personne dont elle parlait mais en tout cas, vu sa mine nostalgique ça avait l'air d'être une personne bien sympas.
C'est donc sa première aventure amoureuse... elle en a, de la chance, d'être tombée sur moi ! Je connais un tas de techniques qui sauront la combler en tant que chérie : invitation au resto, au cinéma, une petite virée en ville, on va s'installer dans un café en sirotant une grenadine énorme, on va faire les boutiques et tout, puis on s'invite à dormir et tout... Aaaah oui, je suis sûre qu'elle va être contente d'être avec moi ! Surtout qu'avec les restes de mon salaire, je pourrais lui offrir des trucs ! Même si vu comment elle est fringuée, elle doit quand même pas mal crouler sous le fric !
Ah, elle avait regardé sa montre. Bon moi je l'avais pas sur moi, alors j'ai sorti mon portable et... bah je me suis rendu compte qu'en fait, on était resté papoter là vachement longtemps, sérieusement !

- Désolée , je vais devoir partir car mine de rien il est déjà tard . En tout cas j'ai passé un bon moment , merci Reno j'étais ravie de te connaître .

Hiiiin. J'en était sûr ! Lorsque la discussion commençait à aller un peu loin, c'est toujours le moment de partir ! Un poil déçu quand même, je fis quand même un effort pour lui sourire.

- Ce n'est rien ! J'ai été ravi de te rencontrer aussi ! C'est vrai qu'il est tard, et que je devrais rentrer aussi !

Elle s'était légèrement inclinée devant moi. J'étais un peu surpris, parce que ça m'était jamais arrivé. C'est vrai qu'elle est asiatique... Meiko c'est japonais, ça doit être pour ça !
HEH ?
Qu...que...
Elle fouille dans son sac, ELLE SORT UN PETIT PAPIER ET...
Hiiiii.
Elle me donne son numéro ! C'EST PAS POSSIBLE. OH LALA OH LALA.
Mon coeur battait à 10 000 à l'heure, là. Je vous jure.
C'était la deuxième fois que des filles me donnaient leur numéros comme ça ! Normalement, c'est moi qui demande alors... CA FAIT BIZAAAAARRE.

- Tiens avant que j'oublie ! N'hésite pas à appeler , ça me ferait plaisir de discuter un peu plus avec toi . La prochaine fois dans un restaurant ou un café peut être ? J'ai pas mal de temps libre donc on fait ça quand tu veux !

Oh ça, je risquais pas de m'en priver, de l'appeler ! Surtout qu'elle m'insinuait même qu'elle accepterait de prendre un rancard avec MOI !
SERIEUX. C'ETAIT VRAIMENT LE PLUS BEAU JOUR DE MA VIE.
Je la regardais s'éloigner de moi, petit à petit, sentant soudain une sensation de vite autour de moi. Hiiin... Elle va me manquer ! Faut que je l'appelle, ce soir. Comme ça on se filera un rendez-vous !

- Oh … et puis j'avais compris tes méthodes de drague depuis le début , c'était bien jouer en tout cas je suis bluffée !

AAAH.
Genre, comment elle a vu ? Mes méthodes sont pas aussi voyantes que ça, si ? J'comprends pas ! Bon, en tout cas elle a dit qu'elle était bluffée, c'est une bonne nouvelle, non ? Mais si elle m'a démasquée, c'est que vraiment, elle a de l'expérience. Même si elle a jamais eu de petit ami, elle doit s'être faite vachement collée pendant plusieurs années ! Mais bon, avec moi c'est différent, hein. Elle est amoureuse de moi, en plus. Alors ça tombe bien, parce que j'ai pas l'intention de lâcher le morceau maintenant, hein ! On va sortir ensemble, puis même peut-être qu'on vivra sous le même toit et tout ! Puis si on reste ensemble, on se mariera, on aura des gosses et la vie sera belle, comme dans les séries familiales américaines des années 80 !
Je me levais du banc, regardant sa silhouette s'éloigner, et me retourna en marchant maintenant dans la direction opposée. C'est pas pour faire classe ni rien, hein. C'est juste que chez moi, bah, c'est par là.

HAPPY END.


Codage par Kuroki sur Epicode !
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour est dans les parcs ! [Princesse Kaguya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'AMOUR EST DANS LE PRE
» Heather Stevens Williams
» L'amour est dans le pré [Leah] [Terminé]
» Les fleurs du mal.
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Fermé :: Section privée :: Archives :: Anciens RPs-